Vous êtes sur la page 1sur 7

SOMMAIRE

SOMMAIRE ............................................................................................................ I

DEDICACE ............................................................................................................ II

REMERCIEMENTS .............................................................................................. III

PREAMBULE ........................................................................................................IV

LISTE DES SIGLES ET DES ABREVIATIONS ..................................................VII

INTRODUCTION GENERALE .............................................................................. 1

PREMIERE PARTIE : PRESENTATION ET STRUCTURE


ORGANISATIONNELLE ET ADMINISTRATIVE DE LA SO.B.C.A...................... 2

CHAPITRE 1 : PRESENTATION DE LA SO.B.C.A.............................................. 3

CHAPITRE 2 : STRUCTURE ORGANISATIONNELLE ET

ADMINISTRATIVE DE LA SO.B.C.A. ................................................................ 13

DEUXIEME PARTIE : PROCEDURES DE RECOUVREMENT ET GESTION DES


CREANCES EN SOUFFRANCE ......................................................................... 25

INTRODUCTION PARTIELLE ............................................................................ 26

CHAPITRE 1 : PROCEDURES DE RECOUVREMENT ..................................... 39

CHAPITRE 2 : GESTION DES CREANCES EN SOUFFRANCE....................... 46

CONCLUSION PARTIELLE ............................................................................... 48

TROISIEME PARTIE : REMARQUES ET SUGGESTIONS................................ 49

CONCLUSION GENERALE ................................................................................ 53

BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................ 54
ANNEXES ........................................................................................................... 55

TABLE DES MATIERES ..................................................................................... 56

DEDICACE
Je dédie le présent rapport à :

§ mon feu père KOUDJOU Joseph et à ma mère veuve KOUDJOU Anne pour
leurs bénédictions, conseils et sacrifices à mon endroit ;

§ mon cher et tendre époux Gerardo BOPA pour sa bénédiction et ses


encouragements ;

§ ma ;;;;; : Mahamat Mamadou Lamine et Ténaga Rokia Raïnatou KOANDA pour


leurs encouragements.
REMERCIEMENTS
Ce rapport, fruit d'une recherche individuelle, n'est en vérité que le résultat d'une
action collective. Aussi, nous adressons nos sincères remerciements :

à Monsieur Matthieu GRATTINI, Administrateur Général de Bureau Veritas


Cameroun, qui a bien voulu participer à ma formation en m’acceptant dans sa
société ;

aux différents chefs de service qui n'ont pas hésité à me fournir toutes les
informations utiles à la rédaction de cette œuvre ;

à la Responsable des Ressources Humaine, Madame DJAMEN Brigitte, ma


maîtresse de stage, qui malgré un calendrier chargé, a pu apporter des éléments
nécessaires et indispensables à la réalisation de ce document ;

au chef de service Finance, Monsieur NDJETMI William, pour sa disponibilité, sa


grande contribution et ses conseils ainsi qu'à tous les agents du Service
Administratif pour leurs apports à l'élaboration de ce compte rendu en particulier
Madame YANA Laure ;

au Manager du service industriel. Madame DIMOUAMOUA Catherine, pour sa


disponibilité, ses conseils, et son grand apport à la rédaction du présent document
ainsi qu'à tous les employés du service industriel pour leurs contributions si
considérables ;

à l'ensemble du personnel de la Bureau Véritas. auprès duquel nous avons passé


un séjour agréable ;

au professeur Monsieur ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;, notre Directeur de stage, pour son


apport considérable à l'élaboration de ce rapport.

Je témoigne ma profonde gratitude :

au Directrice de ISTECCO, Madame BILONG Stéphanie, pour ses multiples


efforts en faveur des étudiants ;

à tout le corps professoral et administratif de ISTECCO pour leur dévouement à la


formation des étudiants ;

à ma sœur Annie KOUDJOU pour son soutien et ses encouragements ;

enfin à l'endroit de tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ont apporté leur
pierre constructive à la réalisation de ce présent rapport.

PREAMBULE
L'Institut Supérieur d'Informatique et de Gestion (ISIG) est une grande
école privée mixte d'enseignement supérieur. Créé en octobre 1992, il a été
agréé par le Ministère des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la
Recherche Scientifique par arrêté n° 92-125 /MESSRS / MDCHEP du 21
octobre 1992. Il est situé au sud de la cité «1200 logements», à quelques
mètres des éditions le PAYS. Cet établissement a pour objectifs, la
formation des techniciens supérieurs, des ingénieurs, des cadres
supérieurs en gestion ; la formation professionnelle continue et le
perfectionnement des utilisateurs de l'outil informatique.

Depuis son ouverture en octobre 1992, l'ISIG a accueilli plus de cinq mille
(5.000) étudiants. Ceux-ci ont porté leur regard sur cette école afin de
disposer d'une formation solide et adéquate pour mieux s'intégrer dans le
monde du travail, poursuivre sans difficulté d'autres études supérieures ou
pratiquer la recherche.

L'institut forme en deux (02) ans des Techniciens Supérieurs en :

- Informatique de Gestion (IG) ;

- Electronique ;

- Finances Comptabilité (FC) ;

- Gestion Commerciale (GC) ;

- Secrétariat de Direction (SD).

L'établissement forme également des cadres supérieurs en Licence-


Master-Doctorat encore appelée système LMD. Il prépare aussi des
étudiants au DESS.

Il faut rappeler que la formation est assurée par un corps professoral


constitué de professeurs permanents et de vacataires (maîtres de
conférence, maîtres assistants, ingénieurs, experts comptables, magistrats,
inspecteurs des impôts ayant au moins le DESS...).
Emmanuel KANT (1724-1804) disait dans une assertion : « La théorie sans
la pratique est absurde, la pratique sans la théorie est aveugle ».

Nous avons suivi des cours théoriques. Pour concilier la théorie à la


pratique, l'ISIG, dans le souci de donner une formation complète et de
qualité à ses étudiants en fin de cycle leur demande d'effectuer un stage
pratique de deux (02) mois minimum en entreprise.

A l'issu de ce stage, un rapport est rédigé, présenté et soutenu devant un


jury en vue de l'obtention du Diplôme de Technicien Supérieur (DTS).

C'est dans ce cadre que nous avons effectué notre stage dans un
établissement financier dénommé Société Burkinabé de Crédit Automobile
(SO.B.C.A.) du 15 juillet au 15 septembre 2008. Pendant ce stage, nous
avons confronté nos connaissances théoriques à la pratique afin de nous
accoutumer à la vie professionnelle.
d

LISTE DES SIGLES ET DES ABREVIATIONS

AU : Acte Uniforme

BCEAO : Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest

BF : Burkina Faso

CA : Conseil d'Administration

CACI : Comptoir Africain pour le Commerce et l'Industrie

CCP : Centre de Chèques Postaux

CFAO : Compagnie Française pour l'Afrique Occidentale

COGECI T-P : Compagnie Générale du Génie Civil et des Travaux Publics

DACA : Direction de l'Administration et de la Comptabilité des

Armées

DCF : Département Comptable et Financier

DESS : Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées

DIACFA : Diffusion Industrielle Automobile et Commerciale du Faso

DISTRIMEX : Société de Commerce de Distribution et d'Import-export

DTS : Diplôme de Technicien Supérieur

EJE : Editions Juridiques Européennes

ETS : Etablissement

F. CFA : Franc de la Communauté Financière Africaine


ISIG : Institut Supérieur d'Informatique et de Gestion

NB : Nota Béné

PM / MFC : Premier Ministère/Ministère des Finances et du Commerce

O.D : Opérations Diverses

OHADA : Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des

Affaires

PCB : Plan Comptable Bancaire

PFC : Portefeuille Comptable

PFP : Portefeuille Physique

RCCM : Registre du Commerce et du Crédit Mobilier

RNI : Réel Normal d'Imposition

SAFCA : Société Africaine de Crédit Automobile

SBIF : Société Burkinabé d'Intermédiation Financière

SOFIGIB : Société Financière de Garantie Inter-bancaire

UMOA : Union Monétaire Ouest Africaine

Vous aimerez peut-être aussi