Vous êtes sur la page 1sur 8

TRAVAUX DE CONSOLIDATION PORTANT SUR LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE

THEME 1 : LES AMORTISSEMENTS

Thème: compléter le tableau


Valeur Durée Taux Mode Date mise en Annuities
d’Origine service 2006 2007 2008
4 000 000 ……… 20% L 01/01/2006 …………. ……….. ……….
2 800 000 5 ans …… D 15/03/2006 …………. ………. ……….
10 000 000 ……… 10% L 06/07/2006 …………. ………. ……….
18 000 000 ……… 25% D 31/10/2007 …………. ………. ………..

Thème : Présenter le bilan au 31/12/2007, les immobilisations suivantes :


Valeur Date
Natures d’origine d’acquisition Durée Modes
Logiciel 8 000 000 13/07/2007 4 ans Linéaire
Aménagement 12 000 000 02/01/2004 6 ans 8 mois Linéaire
Matériel bureau 5 500 000 27/12/2002 5 ans Dégressif
Terrain 7 000 000 05/04/2000 20 ans Linéaire

Thème : On extrait de la balance avant inventaire au 31/12/N, les informations suivantes :


- Matériel de transport : 4 000 000
- Amortissement du matériel de transport : 1 800 000
Le matériel de transport est mis en service le 1 juillet N-5
Travail à faire : Déterminer le taux d’amortissement linéaire du matériel de transport

Thème : On extrait de la balance après inventaire au 31/12/N, les renseignements suivants :


- Matériel informatique : 1 600 000
- Amortissement du matériel informatique : 900 000
Le matériel informatique est acquis le 1 juillet N-4
Travail à faire : Déterminer le taux d’amortissement linéaire du matériel informatique
Theme On extrait de la balance avant inventaire au 31/12/N, les informations suivantes :
- Matériel de transport  : 4 000 000
- Amortissement du matériel de transport  : 1 800 000
Le matériel de transport est mis en service le 1 juillet N-5.
Travail à faire :
1) Déterminer le taux d’amortissement linéaire du matériel de transport
2) Présenter le tableau d’amortissement du matériel de transport selon le système
dégressif et degressif à taux decroissant
3) Calculer l’amortissement de l’exercice N
4) Passer l’écriture d’amortissement au journal à l’inventaire du 31/12/N
5) Présenter le matériel de bureau à l’actif du bilan au 31/12/ N

Page 1
Theme
On extrait de la balance après inventaire au 31/12/N, les renseignements suivants :
- Matériel informatique : à déterminer
- Amortissement du matériel informatique : 900 000
Le matériel informatique est acquis le 1 juillet N-4 et amorti au taux linéaire de 12,5%.
Travail à faire :
1) Déterminer la valeur d’origine du matériel informatique
2) Présenter le tableau d’amortissement constant du matériel informatique
3) Passer au journal l’écriture d’amortissement

Theme

On vous donne ci-dessous l’extrait de la situation des immobilisations avant inventaire de la


société MASSE et fils au 31/12/2007 :

Désignation Date d’acquisition Valeur d’origine Cumul Durée Système


Bâtiments industriels ............................ 25 000 000 5 000 000 25 ans Constant
Matériel et mobilier
- Matériel de bureau - 5 100 000 1 680 000 10 ans -
Matériel N40 01/09/2003 1 200 000 ………… …….. Constant
Matériel N41 ………………… 3 000 000 1 000 000 …….. Linéaire
Matériel N42 01/03/2007 …………….. …………. ………. Linéaire
- Matériel industriel - 7 000 000 5 342 400 - -
Matériel G1 01/09/2003 2 200 000 ………… ……… Linéaire
Matériel G2 10/10/2003 ……………… …………. 5 ans Dégressif

Travail à faire :

1) Compléter tous les pointillés en présentant les calculs nécessaires sur la copie
2) Passer les écritures de dotation au 31/12/2007

THEME : LES PROVISIONS


Thème : Le comptable de la SA TOL met à votre disposition les renseignements suivants :
Coût d’achat Cours au Provisions au
Eléments Quantité Prix Unitaire 31/12/N 31/12/N
Titres de participation
PICKO SA 1 300 10 000 12 000 -
SEL Sarl 500 11 000 10 500 380 000
FOSTER SA 1 800 18 000 16 000 450 000
Travail à faire :
1- Présenter un état des titres de participation au 31/12/N.
2- Passer les écritures au 31/12/N

Page 2
Application
L’examen du poste « titres de participation » de l’entreprise B au 31 décembre N a permis de
collecter les informations suivantes :
Nature des Valeur Provisions Valeur actuelle
titres d’entrée existantes fin (N)
Société X 53 000 4 000 47 000
Société Y 118 000 7 500 119 000
Société Z 74 200 5 100 72 500
245 200 16 600 238 500

Travail à faire : ajuster les provisions


Thème : On vous communique les informations suivantes d’une entreprise au 31/12/N avant
inventaire :
Clients Créances TTC Provisions N-1 Règlements N Observations au 31/12/N
OBAMA 954 000 50% 834 750 Pour solde de tout compte
EFFALA 357 750 20% Néant Porter la provision à 40%
ZOGO 715 500 40% 596 250 On espère récupérer au plus 70% du solde
SAMSON 477 000 Totalement irrécouvrable
NGWA 596 250 (1)
ASSO 190 800 Perte probable 35%
(1) Le patrimoine de NGWA se présente comme suit :
Valeur de l’actif 8 200 000
Valeur du passif exigible : dettes privilégiées 3 000 000 Frs et dettes chirographaires
8 000 000 Frs (y compris l’entreprise
Theme
Extrait de la balance avant inventaire de l’entreprise A au 31/12/N :
416 Clients douteux ou litigieux 560 385
491 Provisions pour dépréciation des comptes clients 255 000

Situation des créances douteuses anciennes :


Noms Créances Provisions fin Sommes Observations
début N (N-1) perçues en N
A 284 640 1 200 115 635 Solde irrécouvrable
B 426 960 1 350 35 580 Porter la provision à 60% du solde

Créances devenues douteuses en (N)


Noms Créances Provisions à constituer
C 288 198 25%
D 348 684 20%
E 355 800 30%

Page 3
Travail à faire : Passer les écritures d’inventaire fin N

theme
Cocher VRAI ou FAUX en face des huit affirmations suivantes :
Vrai Faux
1 Le compte client douteux comprend le montant HT des créances
2 Une créance est considérée comme irrécouvrable dès que l’échéance prévue
pour le paiement est dépassé d’un semestre
3 Une provision est créée lorsqu’une dépréciation d’actif est certaine et
irréversible
4 Une reprise est l’inverse d’une dotation
5 La TVA sur créances irrécouvrables ne peut pas être perdue par l’entreprise
6 La provision sur créances irrécouvrable se calcule à partir du montant HT de
la créance
7 Une créance provisionnée à 100% n’est pas obligatoirement perdue
8 Lorsque l’ajustement de la provision pour dépréciation est une
augmentation, il faut utiliser un compte de reprise sur provisions

Theme
La situation des créances douteuses d’une entreprise est la suivante au 31/12/2012

Montant TTC
Sommes
Noms au Provision Observation
versées en 2012
31/12/2012
LILI 486540 200000 202725 Solde irrécouvrable
ROLAND 769162,5 225000 97785 provision portée à 60% du solde
BOUBA 596250     client tombé en faillite (1)
AHAND
901530 Provision à constituer 40% pour
A    
chacun. Ils sont nouveaux
AYATOU 548550    
(1) Sa situation patrimoniale se présente ainsi qu’il suit : Biens : 25.000.000 FCFA,
créances privilégiées : 22.000.000 FCFA, créances chirographaires (dont nous-
mêmes) : 12.000.000 FCFA.

TRAVAIL A FAIRE : remplir l’annexe N°1 puis passer les écritures nécessaires et
définir provision, créance.

THEME : LES SORTIES DES IMMOBILISATIONS

Theme: Passer les écritures de cession au 31/12/N, relatives aux opérations suivantes :

Page 4
- Un logiciel d’une valeur de 8 000 000 Frs est cédé le 01/08/N à 4 200 000 Frs, payé en
espèces. Une provision de 240 000 Frs avait était constituée en N-1. Cette cession est
HAO.
- Une machine industrielle acquis à 12 000 000 Frs HT le 31/10/N-4 est cédée le
14/01/N au prix de 3 200 000 Frs HT. Durée d’utilisation : 10 ans, et amortissement
linéaire. Cession récurrente.
Thème : un ordinateur TEG acquis le 5mars N-3 à 2 100 000 Frs HT et amorti à 15% l’an a
été échangé le 20/06/N contre un autre ordinateur IBM d’une valeur de 1 950 000 Frs HT. Le
prix de reprise est de 800 000 Frs et est réglé par virement bancaire.
Travail à faire : Passer les écritures d’échange

Theme : Un matériel de transport acquis le 1/02/N-5 au prix de 8 500 000 Frs HT est amortie
à 20% selon le système constant. Au 31/12/N, le matériel est mis au rebut.
Travail à faire : Passer l’écriture de mise au rebut au 31/12/N

Thème : Suite a un accident de la circulation survenu le 15/10/N, un véhicule acquis à


10 000 000 Frs est mis hors service. Taux linéaire : 20%. Date d’acquisition le 01/01/N-2.
Travail à faire : Passer les écritures de mise au rebut au 31/12/N

Thème : Un véhicule acquis à 8 000 000 Frs HT le 11/10/N-2 est déclaré volée le 14/01/N.
Durée d’utilisation : 5 ans, et amortis selon le système constant.
Travail à faire : Passer les écritures de mise au rebut au 31/12/N

Thème : Un camion acheté à 10 000 000 Frs HT, le 01/01/N-3 et amortissable en 5ans a été
complètement dévoré par un incendie le 30/04/N. heureusement notre assureur nous verse
auprès expertise une indemnité de 5 000 000 Frs TTC par chèque BICEC. Frais d’expertise
payés en espèces : 100 000 Frs HT.
Travail à faire : Passer l’écriture de régularisation de la destruction au 31/12/N

Thème : L’entreprise MOUSSIGA a dans son actif le 01/01/N-2 un camion neuf amortissable
sur 5 ans. Le 03/03/N, un accident a entrainé la destruction de ce camion. Néanmoins,
l’entreprise a récupéré les pièces pour une valeur de 1 500 000 Frs, vendu à un professionnel.
VO : 7 000 000 Frs
Travail à faire : Passer les écritures de mise au rebut

Thème : Une collision entre un camion et notre voiture de livraison est survenue le 15/10/N,
entrainant la destruction partielle. Le moteur récupéré est évalué à 1 500 000 Frs HT. La
compagnie d’assurance après expertise nous a remis un chèque bancaire de 2 000 000 Frs.
Taux linéaire : 20%. Date d’acquisition le 01/01/N-2 au prix de 15 000 000 Frs
Travail à faire : Passer les écritures de mise au rebut au 31/12/N

THEME : LES OPERATIONS EN DEVISES

Enregistrer au journal de la SA CFEC les opérations :

Page 5
02/11 : Achat à crédit de matières à UMPA, société américaine pour 28 000 $. Le $ valait 620
Frs.
07/11: Vente à Ulrich pour 23 000 DM de marchandises à crédit, le DM valait 318 Frs CFA
09/11 : Vente à Signori pour 2 500 000 frs lires de produits finis à crédit. La lire valait 7,2 Frs
CFA.
20/11 : Achat de matières premières à Karl pour 22 980 DM. Le DM valait 322 Frs CFA.
09/12 : Règlement du fournisseur UMPA, le $ valait 593 Frs CFA.
18/12 : Vente à Durmin pour 8 930 DM de produits finis. Le DM valait 325 Frs CFA
20/12 : Règlement du client Urlich. Le DM valait 325 Frs CFA.
27/12 : Signori nous règle la moitié de sa dette. La lire valait 7,6 Frs CFA.
31/12 : Les cours étaient les suivants :
- DM : 323 Frs CFA
- Lire : 7,8 Frs CFA
- $ : 618 Frs CFA
07/01 : On encaisse le solde de la dette de Signori. La lire valait 8 Frs CFA.
08/01 : On règle le fournisseur Karl. Le DM vaut 340 Frs

THEME : LES AUTRES REGULARISATIONS


Thème : Au 31/12/N, on vous donne les renseignements suivants :
- Intérêts connus depuis 10 mois sur un emprunt de 2 000 000 Frs auprès de la SGBC
au taux de 6% l’an.
- Marchandises arrivées sans factures suivant le bon de livraison N°4078, elles
s’élèvent à 1 350 000 Frs HT.
- Consommation d’électricité de décembre : 640 000 Frs
- Salaire d’un employé absent, feuille de paye on établie : 250 000 Frs
- Charges de sécurité sociale du dernier mois, bordereau non établi évaluées à 810 000
Frs
- Promesse de rabais de SIMO, 2% sur sa facture N°248 d’un montant de 2 400 000 Frs
- Intérêts courus pendant 10 mois sur un prêt de 2 000 000 Frs. consenti à Mr NZIBI au
taux de 6% l’an.
- Expédié à notre client VICTOR des marchandises, bien que la facture ne soit pas
encore établie : 1 000 000 Frs
Travail à faire : Passer les écritures de régularisation au 31/12/N

Thème
Dans l’entreprise S, à l’inventaire du 31/12/N, on constate que :
1. Des fournitures de bureau, ne faisant pas l’objet d’ouverture de compte de stock,
n’ont pas été utilisées pour un montant de 3 850 frs HT.

Page 6
2. Des marchandises relatives à une facture d’achat enregistrée en décembre pour
4 151 frs TTC n’ont pas été réceptionnées.
3. On a livré 70 000 frs HT de marchandises à un client, la facture ne sera établie qu’au
début de l’année (n+1).
4. Des marchandises ont été reçues dans la facture ; leur montant est de 50 000 frs HT.
5. On a adressé courant décembre une facture à un client pour 90 000 frs HT ; les
marchandises seront livrées en janvier prochain.
6. On contracte, le 1 octobre N un emprunt indivis de 500 000 frs au taux de 9,5% ;
première échéance : 1 octobre N+1.
7. On a accordé le 1 er avril N un prêt de 400 000 frs au taux de 10% ; première
échéance : 1er avril N+1.

Travail à faire
1) Passer les écritures d’ajustement au 31/12/N
2) Passer les écritures en (N+1) concernant les données 3 et 4

Thème : Au 31/12/N, on constate les opérations suivantes


- Le stock de matières premières et de produit fini sont respectivement de 239  000 Frs
1 289 050 Frs. ils étaient de 781 000 Frs et 1 000 000 Frs en 1/01.
- Facture N°1207 de FITOU enregistrée, les marchandises non arrivées : 95 000 Frs.
Enregistrer cette opération au journal
Travail à faire : Passer les écritures au 31/12/ et au 01/01/N+1

theme
Cocher VRAI ou FAUX en face des huit affirmations suivantes :
Vrai Faux
1 Le rattachement des charges et des produits à leur exercice nécessite
toujours l’utilisation d’un compte de régularisation
2 Une charge constatée d’avance est une charge payée une année et
dont une partie concerne l’exercice (ou l’année) suivant.
3 Lorsqu’une marchandise est reçue sans facture, lors de l’inventaire on
régularise ce produit à recevoir
4 La partie d’un contrat d’entretien qui concerne l’exercice suivant est
une charge à payer
5 On regroupe sous le vocable «Comptes de gestion » l’ensemble des
comptes Fournisseurs et clients
6 Les produits à recevoir concernent les factures de ventes non établies,
suite à commande des clients, par l’entreprise, au jour de l’inventaire,
que la marchandise ait été expédiée ou non
7 Les comptes de TVA relatifs aux documents non établis ne figurent
pas sur les déclarations périodiques de TVA
8 Les intérêts d’un emprunt, payés à terme échu, concernant l’exercice

Page 7
précédent sont des charges à payer lors de l’inventaire de cet exercice
précédant le paiement

Page 8

Vous aimerez peut-être aussi