Vous êtes sur la page 1sur 4

Communication (analyse transactionnelle)

Analyse Transactionnelle : éléments contextuels


 Fondateur Éric BERNE (psychiatre et psychanalyste américain)
 Date et lieu d’apparition de la théorie années 50 (siècle écoule) ; USA
(Californie)
 Concept central TRANSACTION ÉCHANGE Interpersonnel
 Positionnement de la théorie introduction en communication de trois
variables (l’homme, sa construction, spécifique, ses relations)
 Optique visée :

Fondements de l’Analyse Transactionnelle


Modèle axiomatique de Palo Alto
Psychanalyse freudienne
Le Ça : l’inconscient
Le Moi : le conscient
Le Surmoi : le subconscient
Analyse Transactionnelle : schéma structurel de la personnalité
Les États du Moi
« Ensemble spécifiques de composants observables liés à des
ensembles spécifiques internes de sentiments, de pensées et
d’opinions ».
Personnalité : structuration autour de 3 états de Moi
1. Parent
2. Adulte
3. Enfant
Schéma structurel de la personnalité (suite)
Etat du Moi Parent : comportements emmagasinés et reproduits
selon le modèle du comportement de nos propres parents. Selon
les propos de Berne, « c’est la vie telle qu’on me l’a enseignée »
Etat du moi adulte : approche objective de la réalité. « C’est la vie
telle que je l’ai expérimentée »
Etat de moi enfant : sentiments, habitudes, réactions gardées de
l’enfance. « C’est la vie telle qu’elle se joue du côté des émotions »

Schéma fonctionnel de la personnalité


2 types de parents
a. Parent nourricier : humains, sécurisant, réconfortant….
b. Parent normatif : aspect moralisateur, autoritaire…
Adulte : robot, ordinateur, fonctionnement automatique,
traitement logique et disant des informations excluant totalement
l’intervention des émotions.
3 types d’enfants :
a. Enfant adapté : adapté, obéissant, docile
b. Enfant libre : spontané, s’exprimant sans retenue
c. Enfant rebelle : contestataire, critique

23/10/2019
TRANSACTIONS : DEFINITION, TYPOLOGIE
Une relation= une chaine de transactions (JOSIEN 1992). Elles
peuvent être (JONGEWARD et SEYERS, 1980) :
1. Complémentaires (ouvertes et continues) parallèle, no parallèle
2. Croisées (fermées ou détournées).
3. Piégées (cachées ou déguisées).
 Les transactions complémentaires sont soit égalitaires soit
inégalitaires
3 niveaux de déroulement possibles : A-A
E-E Égalitaire
P-P
A-P
Inégalitaire
P-A
 Les transactions croisées : un autre état du Moi que celui qui
était sollicité qui répond
 Transactions piégées : je montre un état de Moi qui n’est pas
réel

20/11/2019
L’ADAPTATION A L’INTERLOCUTEUR
Position de vie
 Nombre= quatre
 Installation au cours de l’enfance, en fonction de l’éducation
dispensée et des signes de reconnaissance obtenus,
 Traduction à travers plusieurs scenarii, le plus souvent
inconscients
 « Un scenario est un plan de vie en voie de réalisation conçu
dans la petite enfance sous la pression parentale. Il constitue la
force psychologique qui conduit la personne vers son destin,
qu’il choisisse de suivre ou de contrarier ».
Inventaire des positions de vie
1. Je suis OK/ Vous êtes OK : esprit gagnant/gagnant
Je me valorise/ je valorise l’autre
2. Je suis Ok/ Vous n’êtes pas OK (esprit gagnant/ perdant ; je me
valorise et je dévalorise l’autre : être egocentrique)
3. Je ne suis pas OK/Vous êtes OK : esprit perdant/ gagnant (je me
dévalorise et je valorise l’autre=le sentiment d’infériorité)
4. Je ne suis pas OK/ Vous n’êtes pas OK : esprit
perdant/perdant :je me dévalorise et je dévalorise l’autre (je
suis défaitistes))

Vous aimerez peut-être aussi