Vous êtes sur la page 1sur 7

NOTICE D'UTILISATION

DU DETECTEUR AUTONOME DECLENCHEUR


D.A.D. BC6 NFS 61-961
Pages

1 Introduction 2

2 Encombrement 2
fixation

3 Installation 3
raccordement

4 Fonctionnement 5
contrôle, essai

5 Caractéristiques 5
techniques

6 Maintenance 6
entretien

7 Incidents 6
éventuels

8 Associativité 6
périphérique

9 Raccordement des 7
détecteurs S90 et S97

D.A.D. type 2 - BC6 non secouru : réf. 31140


D.A.D. type 1 - BC6 secouru : réf. 31141

COOPER MENVIER SAS
Parc européen d’entreprises II
ZNO1018501E - 01/2007
Rue Beethoven - BP 10184 En raison de l'évolution des normes et du matériel, toutes les
63204 RIOM Cedex
Assistance technique téléphonique
caractéristiques et présentations figurant sur cette notice sont
données à titre indicatif, elles ne constituent pas un engagement
de notre part, et nous nous réservons le droit d'effectuer, sans
0825 826 212 N° indigo 0,15 € / mn préavis, toute modification ou amélioration.
ZNO1018501E/01/07

1 introduction
1.1   Généralités 1.2   Composition du système
Le D.A.D. est un appareil à fonction unique consistant à détecter Le système comprend :
localement à partir d’un ou 2 éléments sensibles identiques, des - le détecteur autonome déclencheur D.A.D.
phénomènes relevant de l’incendie et à assurer la commande - éléments sensibles (détecteur)
directe d’un organe asservi tel que : - les équipements de sécurité (ventouse, …)
- fermeture d’une porte coupe-feu. - éventuellement les dispositifs à commande manuelle
- ouverture d’un organe de désenfumage. (déclencheur manuel)
- f ermeture de clapets ou de volets dans une gaine de
conditionnement d’air.
Un même D.A.D. peut assurer la commande de plusieurs
1.3   Description
organes asservis, sous réserve que ceux-ci intéressent un Le D.A.D. est constitué d’un circuit électronique entièrement
même local ou un même volume à surveiller. En tout état de équipé, monté dans un coffret plastique et comportant :
cause, le nombre de dispositifs commandés par un même - 1 alimentation 26 Vcc ± 1 Vcc.
appareil ne doit être supérieur à 3 (puissance maxi. : 6 W). - 1 chargeur avec batterie 4 Ah (pour le D.A.D. secouru).
Le D.A.D. est conforme à la norme NFS 61-961. - 1 boucle de surveillance des détecteurs automatiques.
Il assure les asservissements locaux liés à la détection des - 1 boucle de surveillance des déclencheurs manuels.
phénomènes relevant de l’incendie avec un niveau de sécurité - 1 circuit de commande des équipements de sécurité.
satisfaisant puisqu’il est prévu pour être associé qu’à des - 1 possibilité de réarmement local et à distance.
organes asservis à sécurité positive. - 1 contact sec OF - 1 A / 30 Vcc de report.
Le D.A.D. ne doit en aucun cas être utilisé pour assurer la Le D.A.D. remplit les fonctions suivantes :
commande de dispositifs d’extinction automatique et/ou d’alarme - signalisation de l’état de veille.
d’évacuation. - protection de la batterie contre les décharges profondes.
- r éarmement après remise en état des éléments ayant
provoqué l’alarme (impossible en absence secteur).
- c ommande d’organes de sécurité sur apparition d’un
dérangement ou d’une alarme provenant d’un détecteur ou
d’un déclencheur manuel.

2 ENCOMBREMENT, FIXATION

2.1   Conseil d’installation


Dans le cadre de la compatibilité électromagnétique, il est
conseillé de fixer le D.A.D. sur un mur intérieur du bâtiment.

2.2   Dimensions
Boîtier saillie de dimensions extérieures‑:
Hauteur : 180 mm
Largeur : 191 mm
Profondeur : 95 mm
2.3   Fixation

Fixation en saillie avec fixation par vis

191 95
14,5
180

153

7 177 7


ZNO1018501E/01/07

3 INSTALLATION, RACCORDEMENT
3.1   Schéma de raccordement S2000
D.A.D.
~
Secteur 230 V~
~ 1N4002 1N4002 1N4002

C
Report O
Résistance de fin de ligne
F 3,9 KΩ (orange, blanc, rouge)


D.A.S. 2
3
2
3
Bornes TBTS

+ 3,9 KΩ
1/4 W
1 4 1 4
Z–
Détecteurs
Z+

Déclencheurs M
manuels M

R
Réarmement
R 3A 3 1A 1 2A 2 3A 3 1A 1 2A 2

Déclencheur Déclencheur
manuel manuel

3.2   Conseil d’installation 3.5  raccordement des déclencheurs manuels


- Dans le cadre de la compatibilité électromagnétique, il est
conseillé de relier les chemins de câbles à la terre du bâtiment. 3.6 
- L’installation doit être conforme à la TBTS suivant la norme
NFC 1500.
- Les câbles secteurs et TBTS doivent être séparés dans leur
cheminement.
- L’équipement doit posséder en amont, un dispositif de
protection contre les surintensités.
- Pour toute intervention sur l’appareil, couper le dispositif de
protection contre les surintensités.
- Lors du raccordement des câbles sur l’appareil, le câble
secteur et les câbles TBTS, ne doivent pas passer par les
mêmes alvéoles ou mêmes passe-fils.

3.3
3.3  Raccordement
Raccordementdede
l’alimentation secteur
l'alimentation secteur
Mettre le dispositif de protection contre les surintensités en
amont du bornier secteur sur arrêt.
Raccorder le bornier secteur par câble cuivre 1,5 mm2 - 2
conducteurs.

3.4 Raccordement des socles de détecteurs


3.4  
3.4.1 raccordement des
 Raccordement dessocles
soclesde
de
détecteurs S2000
détecteurs
Liaison :
-L e raccordement est réalisé sur le bornier “détecteur” par câble
téléphonique 1 paire 8/10ème ou 9/10ème avec écran (non
raccordable).
- Longueur maximum de la liaison : 1000 m
Résistance de fin de ligne :
-M  onter la résistance de 3,9 KΩ (orange, blanc, rouge) livrée
avec le D.A.D. sur le dernier socle de la boucle.
- Dans le cas où la boucle n’est pas utilisée, monter la résistance
de 3,9 KΩ (orange, blanc, rouge) sur le bornier “détecteur” du
D.A.D.
Nota : Il ne peut être raccordé qu'un maximum de 2 détecteurs
sur la boucle. Ces 2 détecteurs doivent être de même
nature

ZNO1018501E/01/07

3.4.2   Raccordement des socles de détecteurs S3000


D.A.D.
~
Secteur 230 V~
~ 1N4002 1N4002 1N4002

C
Report RŽsistance de fin de ligne
O 3,9 koms (orange, blanc, rouge)
F


D.A.S. 1 4 1 4 3,9kΩ
Bornes TBTS

+ 2 2
1/4 W
3 3
Z—
DŽtecteurs
Z+

DŽclencheurs M
manuels M

R
RŽarmement
R 3A 3 1A 1 2A 2 3A 3 1A 1 2A 2

DŽclencheur DŽclencheur
manuel manuel

Liaison :
- Le raccordement est réalisé par câble téléphonique 1 paire 8/10ème
ou 9/10ème avec écran (non raccordable).
- Longueur maximum de la liaison : 1000 m

Résistance de fin de ligne :


- Monter la résistance de 3,9 KΩ (orange, blanc, rouge) livrée avec le
D.A.D. sur le dernier socle de la boucle.
- Dans le cas où la boucle n’est pas utilisée, monter la résistance de
3,9 KΩ (orange, blanc, rouge) sur le bornier “détecteur” du D.A.D.

Nota : Il ne peut être raccordé qu'un maximum de 2 déclencheurs


manuels sur la boucle. Ces deux déclencheurs doivent être de
même nature.
3.5   Raccordement des déclencheurs manuels 3.6   Raccordement du contact de report
Liaison : Le D.A.D. est équipé d’un contact inverseur OF libre de
- Le raccordement est réalisé sur le bornier “déclencheurs manuels” potentiel : 1 A / 30 Vcc sur le bornier “report”.
par câble téléphonique 1 paire 8/10ème ou 9/10ème avec écran (non Le raccordement est fonction de l’utilisation
raccordable).
- Longueur maximum de la liaison : 1000 m

Shunt :
- Dans le cas où la boucle n’est pas utilisée, raccorder le shunt sur le
bornier “déclencheurs manuels” du D.A.D.

Nota : Il ne peut être raccordé qu'un maximum de 2 déclencheurs


manuels sur la boucle. 3.8   Raccordement des ventouses
3.7   Réarmement à distance électromagnétiques
Liaison :
Liaison :
-L  e raccordement est réalisé sur le bornier “ventouses” par
câble 2 conducteurs de catégorie C2.
-L  e raccordement est réalisé sur le bornier “réarmement”
- Section minimum : 1  mm2 (multiconducteur)
par câble téléphonique 1 paire 9/10ème avec écran (non
1,5 mm2 (monoconducteur)
raccordable).
- Longueur : E  lle est fonction de la section du câble.
- Le contact de réarmement doit être libre de toute tension.
La chute de tension maximum admise aux bornes
- Le contact de réarmement doit être à fermeture.
de la dernière ventouse est de 10 % de la tension
d’alimentation des ventouses électromagnétiques.
- Puissance maximum : 6 W / 26 Vcc.
- Nombre maximum de dispositifs commandés : 3.
- Une diode de protection du type 1N4002 doit être raccordée
sur chaque ventouse électromagnétique.


ZNO1018501E/01/07

4 FONCTIONNEMENT, CONTROLE, ESSAI


4.1   Recommandation 4.4  Vérification de la boucle déclencheurs
Pour les opérations suivantes, il est impératif de respecter la manuels
chronologie de mise sous tension. Lire intégralement chaque
-A
 ctionner un déclencheur manuel pour effectuer la séquence qui
paragraphe avant tout contrôle ou essai correspondant à ceux-ci.
sera identique à celle décrite précédemment.
La remise à l’état de veille du D.A.D., ainsi que la remise en
4.2   Mise sous tension position initiale des équipements de sécurité, s’effectuera après
la remise en état du déclencheur manuel, et par action sur le
- Mettre les fusibles F1 et F2 (modèle secouru). bouton “réarmement”.
- Mettre le dispositif de protection contre les surintensités en
amont du bornier secteur sur marche.
- Le voyant “veille” est éteint. 4.5   Test complémentaires
- Appuyer sur la touche “réarmement”, le voyant “veille” s’allume. -O
 n peut câbler le dispositif de réarmement à distance (bouton
Le D.A.D. est en fonctionnement. poussoir extérieur) sur les bornes “R R”. On effectue alors la
séquence de test de la boucle de détection en utilisant le bouton
de réarmement extérieur.
4.3   Vérification de la boucle de détection
-M  ettre en place les éléments de sécurité (porte coupe- 4.6  Test du D.A.D. sur batteries
feu, porte pare-flamme, etc…) retenus par les ventouses Ce test ne peut être effectué que sur le modèle D.A.D. secouru.
électromagnétiques. L’essai de fonctionnement sur batterie ne pourra être effectué
- Pour réaliser l’essai, utiliser l’aérosol pour les détecteurs qu’après une période de charge.
ioniques ou optique de fumée, ou une source de chaleur (sèche- Pour réaliser l’essai, couper l’alimentation secteur du D.A.D. par
cheveux,…) pour les détecteurs thermovélocimétriques. le dispositif de protection contre les surintensités en amont du
- Les détecteurs enclenchés : bornier secteur prévu à cet effet.
• le voyant “veille” s’éteint. • toutes les séquences vues précédemment peuvent alors être
• les équipements de sécurité fonctionnent. réalisées à nouveau.
• le contact “report” bascule. • le réarmement du D.A.D. ne peut être effectué qu’en
- La remise à l’état de veille du D.A.D. ainsi que la remise en présence de l’alimentation secteur.
position initiale des équipements de sécurité sera effectuée
après que l’effet sur les détecteurs ait disparu, et après une
action sur le bouton “réarmement”, alors :
4.7  Autres cas de déclenchement du D.A.D.
• le voyant “veille” s’allume à nouveau. -C ourt-circuit ou coupure de la boucle de détection.
- Dérangement d’un détecteur.

4.8   Mise hors tension


-C ouper le dispositif de protection contre les surintensités en
amont du bornier secteur.
- Retirer les fusibles F1 et F2 (modèle secouru).

5 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
- Tension d’alimentation : 230 V~ - 50/60 Hz. - 1 boucle de commande manuelle par déclencheur manuel :
- Tension de fonctionnement : 26 Vcc ± 1 Vcc. • nombre maximum de déclencheurs manuels : 2.
- Protection par fusibles 5 x 20 mm. • longueur maximum de la boucle : 1000 m.
F1 : 500 mA rapide - alimentation secteur. • résistance de fin de boucle : 3,9 KΩ / 1/4 W.
F2 : 1 A rapide - alimentation batterie. - 1 sortie de commande des ventouses électromagnétiques :
- Indice de protection : IP 53. • nombre maximum de ventouses électromagnétiques : 3.
- Pour le modèle secouru : • puissance maximum : 6 W / 26 Vcc.
• 1 batterie étanche au plomb 12 Vcc - 4 Ah. - Pouvoir de coupure du contact de report : 1 A / 30 Vcc.
• charge maximale atteinte sous 24 H. - 1 commande de réarmement du D.A.D. à distance :
• Autonomie de maintien des ventouses électromagnétiques • longueur maximum : 1000 m.
en fonctionnement sous batterie : 4 heures / 6 W maximum.
- 1 boucle de détection automatique utilisant des détecteurs de Attention : “Selon le décret 99-374 du 12 mai 1999,
même nature : les accumulateurs au Cadmium-Nickel ou au Plomb
• nombre maximum de détecteurs : 2. qui équipent ces produits peuvent être nocifs pour
• longueur maximum de la boucle : 1000 m. l’environnement”.
• résistance de fin de boucle : 3,9 KΩ / 1/4 W.


ZNO1018501E/01/07
ZNO1018501D/02/05

6 MAINTENANCE, ENTRETIEN

6.1 Rappels 6.3   Consignes d'exploitation


Aucune manipulation ne doit être effectuée lorsque le D.A.D. est Le personnel de l'établissement doit être initié au
sous tension. fonctionnement du système d'alarme.
De même, ne pas retirer ou embrocher les connecteurs L'exploitant doit s'assurer du bon fonctionnement du système
de raccordement si le secteur et les batteries ne sont pas d'alarme.
déconnectés. L'exploitant de l'établissement doit faire effectuer sous sa
Si une longue période de non utilisation est prévue, il est responsabilité les remises en état le plus rapidement possible.
nécessaire de mettre hors tension le D.A.D. L'exploitant doit disposer en permanence d'un stock de petites
fournitures de rechange des modèles utilisés tels que : fusibles,
vitres pour bris de glace, etc ...
6.2   Entretien
L'installation doit être maintenue en bon état de fonctionnement.
Cet entretien doit être assuré :
6.4   Registre de sécurité
- soit par un technicien qualifié attaché à l'établissement Véritable "carnet de santé" de l'installation, tenu par le chef
- soit par un professionnel qualifié d'établissement, il doit comporter :
- soit par l’installateur de l'équipement ou son représentant. - la liste des personnes ayant à charge le service
Toutefois, les systèmes de sécurité incendie de catégorie A - les consignes à tenir en cas d'incendie
et B doivent toujours faire l'objet d'un contrat d'entretien tel - la liste du matériel d'entretien courant
que prévu à l'article MS68 du règlement de sécurité contre - le contrat d'entretien (obligatoire pour le SSI de catégorie A et B)
les risques d'incendie et de panique dans les établissements - la date et les remarques des essais hebdomadaires et
recevant du public. mensuels ainsi que les mesures prises pour remédier à
d'éventuelles anomalies.
Dans tous les cas, le contrat passé avec les personnes
- la date et les remarques effectuées par la commission de
physiques ou morales, ou les consignes données au technicien
sécurité lors des visites périodiques.
attaché à l'établissement, doivent préciser la périodicité des
- la date et la nature des différents remaniements et
interventions et prévoir la réparation rapide ou l'échange des
transformations de l'installation
éléments défaillants.
- le recyclage périodique des détecteurs automatiques.
La preuve de l'existence de ce contrat ou des consignes écrites
doit pouvoir être fournie et être transcrite sur le registre de
sécurité.

7 INCIDENTS EVENTUELS DE FONCTIONNEMENTS


anomalie : vérifier :
voyant “veille” éteint et ventouses électromagnétiques actionnés - alimentation absente
- le raccordement de l’alimentation du D.A.D.
- déclencheur manuel actionné
- détecteur automatique enclenché
- court-circuit ou coupure sur les boucles
- résistance de 3,9 KΩ non branchée
- fusibles F1 ou F2

8 ASSOCIATIVITE, PERIPHÉRIQUE
Possibilité de commande en cas d’alarme depuis le contact de
report 1 A / 30 Vcc du D.A.D.

• Association d’un D.A.D. avec une centrale d’alarmes


techniques :
Le D.A.D. peut transmettre son fonctionnement en alarme
à un poste de surveillance équipé d’une centrale d’alarmes
techniques.
Le contact de report du D.A.D. est raccordé sur une ligne de
surveillance de la centrale (branchement identique à celui d’un
contact de défaut).
Lors du fonctionnement du D.A.D., la centrale d’alarmes
techniques signalera une alarme.


ZNO1018501D/02/05
ZNO1018501E/01/07

9 RACCORDEMENT DES DÉTECTEURS S90 ET S97


9.1   Schéma de raccordement

D.A.D.
~
Secteur 230 V~ 1N4002 1N4002 1N4002
~
Résistance de fin de ligne Résistance de fin de boucle
3,9 KΩ (orange, blanc, rouge) 3,9 KΩ (orange, blanc, rouge)
C
Report O
F L1 L1

5
+ sortie

+ sortie
6

6
DB DB
R.F R.F

– L2 L2 Z–

1
D.A.S.
R.I R.I

-
A A
Bornes TBTS

+ Z+
C6 C6

port

port
A3 A3

3
re-

re-
7

7
Z– C5 C5

entrée

entrée
Détecteurs A4 A4

+
2

2
8

8
Z+

4
Détecteurs S97 Détecteurs S90
Déclencheurs M
manuels M

R
Réarmement
R 3A 3 1A 1 2A 2 3A 3 1A 1 2A 2

Déclencheur Déclencheur
manuel manuel

Pour la protection de l’environnement : Papier 100% recyclé