Vous êtes sur la page 1sur 94

SARL ZCI


SIX BATIMENTS DE LOGEMENTS
PROJET « LA MADELEINE »
FREJUS (83)

ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO

w:\calculs (cg)\dossier en cours\14cg050 - projet la madeleine - frejus\rapport\14cg050aa rapport g2.doc

N° DOSSIER 14 CG 050 A a GE BO MC PIECE 1/1 AGENCE CALCULS

23/04/13 30388 B.OLIVA JC.BOCQUET 41+Ann PREMIERE DIFFUSION


DATE CHRONO REDACTION VERIFICATION nb.pages MODIFICATIONS - OBSERVATIONS
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 2

S O M M A I R E

1 CONTENU DE LA MISSION ........................................................................................................4


1.1 Cadre de l’intervention / Objectifs.........................................................................................4
1.2 Limites de validité de la présente mission............................................................................4
2 DOCUMENTS...............................................................................................................................5
2.1 Plans.....................................................................................................................................5
2.2 Documents de référence ......................................................................................................5
3 LOGICIELS...................................................................................................................................5
4 PROJET........................................................................................................................................6
4.1 Description sommaire du site et du projet ............................................................................6
4.2 Caractéristiques générales du projet....................................................................................7
4.2.1 Caractéristiques générales du projet............................................................................7
4.2.2 Modes de fondation / soutènement et descentes de charges................................... 12
4.3 Contexte hydrogéologique................................................................................................. 12
4.4 Sismique ............................................................................................................................ 13
5 PRE-DIMENSIONNEMENT DES PIEUX (BATIMENT C)......................................................... 14
5.1 Justification des pieux ....................................................................................................... 14
5.1.1 Descentes de charges............................................................................................... 14
5.1.2 Type de pieux ............................................................................................................ 14
5.1.3 Caractéristiques mécaniques des sols ...................................................................... 14
5.1.4 Capacité portante ...................................................................................................... 15
5.1.4.1 Justification ...............................................................................................15
5.1.4.2 Résistance de pointe ................................................................................15
5.1.4.3 Résistance latérale ...................................................................................15
5.2 Résultats............................................................................................................................ 16
5.3 Ferraillage des pieux ......................................................................................................... 16
5.4 Recommandations spécifiques à la réalisation des pieux................................................. 16
6 MODE DE FONDATION PAR RADIER (BATIMENTS A, B ET D) ........................................... 17
6.1 Préambule ......................................................................................................................... 17
6.2 Analyse de l’équilibre des charges .................................................................................... 17
6.2.1 Bilan des charges ...................................................................................................... 17
6.2.2 Pré-dimensionnement des ancrages......................................................................... 18
6.3 Calcul des tassements absolus ......................................................................................... 18
6.3.1 Méthode de calcul...................................................................................................... 18
6.3.2 Caractéristiques mécaniques des sols ...................................................................... 19
6.3.2.1 Données d’entrée de Plaxis 2D ................................................................19
6.3.3 Caractéristiques du radier ......................................................................................... 20
6.3.4 Résultats des calculs de déplacements .................................................................... 20
6.3.4.1 Bâtiment A ................................................................................................20
6.3.4.2 Bâtiment B ................................................................................................21
6.3.4.3 Bâtiment D ................................................................................................22
6.3.4.4 Conclusion ................................................................................................23
6.4 Dispositions constructives ................................................................................................. 23
7 ANALYSE DES OUVRAGES DE SOUTENEMENT ................................................................. 25
7.1 Préambule ......................................................................................................................... 25
7.2 Phasage des travaux......................................................................................................... 26
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 3

7.3 Justification ........................................................................................................................ 26


7.3.1 Profils de calcul.......................................................................................................... 26
7.3.2 Coefficients de sécurité ............................................................................................. 26
7.4 Hypothèses de dimensionnement ..................................................................................... 26
7.4.1 Paroi .......................................................................................................................... 26
7.4.1.1 Coulis ........................................................................................................26
7.4.1.2 Armatures .................................................................................................26
7.4.1.3 Butons.......................................................................................................27
7.4.1.4 Produits d’inertie pris en compte...............................................................27
7.4.2 Modèle géotechnique ................................................................................................ 27
7.4.2.1 Contexte géologique et géotechnique ......................................................27
7.4.2.2 Coefficients de poussée / butée................................................................27
7.4.2.3 Modules de réaction horizontale ...............................................................28
7.5 Résultats du pré-dimensionnement................................................................................... 28
7.6 Vérification du phénomène de renard selon les Eurocodes.............................................. 30
7.7 Calcul du débit résiduel en phase travaux ........................................................................ 32
7.7.1 Données du projet ..................................................................................................... 32
7.7.2 Estimation des débits en phase travaux.................................................................... 32
7.8 Limites et incertitudes........................................................................................................ 33
7.9 Recommandations spécifiques à la réalisation de la paroi en Soil Mixing........................ 34
8 RECOMMANDATIONS GENERALES ...................................................................................... 35
8.1 Sondages complémentaires .............................................................................................. 35
8.2 Etudes d’exécution ............................................................................................................ 35
8.3 Nécessité du suivi et de la supervision géotechniques d’exécution.................................. 35
8.4 Méthode observationnelle ................................................................................................. 36
8.5 Terrassements................................................................................................................... 36
8.5.1 Généralités ................................................................................................................ 36
CLASSIFICATION ET ENCHAINEMENT DES MISSIONS TYPES D’INGENIERIE GEOTECHNIQUE37
CLASSIFICATION DES MISSIONS TYPES D’INGENIERIE GEOTECHNIQUE ................................. 38
CONDITIONS GENERALES ................................................................................................................. 39
CONDITIONS GENERALES (SUITE)................................................................................................... 40
ANNEXES ............................................................................................................................................. 41
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 4

1 CONTENU DE LA MISSION

1.1 Cadre de l’intervention / Objectifs


A la demande et pour le compte de la SARL ZCI, la société ETUDES ET RECHERCHES
GEOTECHNIQUES a effectué une étude géotechnique de conception de type G2 phase
projet dans le cadre du projet immobilier LA MADELEINE sur la commune de FREJUS (83).

Ce document vient en complément des études géotechniques préalable G1 et de


conception phase avant-projet G2AVP (anciennement mission G12 selon la norme NFP 94-
500 de Décembre 2006) établies par ERG (dossier ERG 12/SG/450Aa du 17/04/14). Les
conclusions de cette étude ont mis en avant un contexte géotechnique caractérisé par la
présence de sables grossiers à fins faiblement à moyennement compacts sur plus de 12 m
d’épaisseur.

L’objectif de la présente mission est de :


 Etablir les hypothèses géotechniques pour le projet,
 Pré-dimensionner un profil de soutènement en soil mixing,
 Pré-dimensionner un profil de soutènement type palplanches,
 Analyser le mode de fondation type radier général, y compris sous pressions,
 Pré-dimensionner le mode de fondation par pieux,
 Calcul des débits en phase provisoire,
 Etablissement des dispositions constructives,

1.2 Limites de validité de la présente mission


Il s’agit d’une mission d’étude géotechnique de conception de type G2 partielle phase projet
suivant la norme NFP 94-500 de Novembre 2013.

Ne font pas partie de la présente mission :

 L’étude des conditions hydrogéologiques ;


 L’étude des niveaux NPHE
 L’approche des quantités/coûts/délais d’exécution des ouvrages géotechniques ;
 La phase assistance aux contrats de travaux ;
 Les études et le suivi géotechniques d'exécution, entrant dans le cadre de missions
spécifiques G3 ou G4 ;
 l'accomplissement de toutes les démarches et demandes d'autorisations nécessaires
et suffisantes pour la réalisation du projet.

Précisons qu'en raison du contexte géotechnique et hydrogéologique du site et malgré les


reconnaissances préalablement réalisées, les terrains du site peuvent être variables :

 zones altérées ayant échappé aux investigations géotechniques ;


 arrivées d’eau localisées.

Ainsi, il conviendra en cours ou en fin de travaux, si nécessaire, d'adapter les


recommandations données dans le cadre de cette étude, en fonction des terrains
effectivement mis à jour ou rencontrés ainsi que des conditions hydrogéologiques réelles.
Ces adaptations se feront en concertation avec un géotechnicien dans le cadre de missions
spécifiques de suivi géotechnique de types G3 ou G4.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 5

2 DOCUMENTS

2.1 Plans
Les plans suivants au format .pdf nous ont été remis et ont servi à établir la présente étude :

2.2 Documents de référence

 Norme NFP 94-500 : missions géotechniques,


 Norme NFP 94-262 : fondations profondes,
 Norme NFP 94-282 : écrans de soutènements

3 LOGICIELS

Le pré-dimensionnement des fondations a été réalisé avec le module FONDPROF du logiciel


FOXTA.

Le calcul des tassements sous radier a été établi avec le logiciel PLAXIS 2D.

Le pré-dimensionnement des écrans a été réalisé avec le logiciel RIDO.


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 6

4 PROJET

4.1 Description sommaire du site et du projet


Le projet est localisé entre la rue du général Brosset et la rue d’Agay sur la commune de
FREJUS (83). La localisation du site est présentée sur la figure suivante :

Localisation du site (source : géoportail.fr)

Vue aérienne du site (source : géoportail.fr)

Le projet se situe sur un terrain plat correspondant à un ancien parc public.


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 7

4.2 Caractéristiques générales du projet

4.2.1 Caractéristiques générales du projet


Le projet consiste en la construction de 4 bâtiments de logements (A à D) de type R+2 à R+4
avec un à deux niveaux de sous-sol à usage de garages. Le plan de masse est présenté ci-
dessous :

A
D

C
B

Plan de masse du projet

Les caractéristiques de chaque bâtiment sont présentées ci-après :

Bâtiments A et B :

Les bâtiments A et B sont de type R+2 avec deux niveaux de sous-sol, séparés en
superstructure par un jardin commun, mais communiquant en sous-sol.

Les différentes cotes altimétriques du projet sont les suivantes :


 niveau du TN avant démolition : ≈ 2,3 NGF ;
 niveau 0 (RDC) du projet : 2,5 NGF ;
 niveau -2 (sous-sol) du projet : -2,9 NGF ;

Une vue en plan et des coupes types sont présentées ci-après.


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 8

Coupe 1

Bâtiment A

Jardins

Coupe 2

Bâtiment B

Vue en plan des bâtiments A et B


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 9

Coupe 1

Coupe 2
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 10

Bâtiment C :

Le bâtiment C sera de type R+2 sur RDC. Le niveau 0 du bâtiment est prévu à la cote de 2,6
NGF.

Une vue en plan et une coupe type sont présentées ci-après.

Coupe 1

Vue en plan du bâtiment C

Coupe 1
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 11

Bâtiment D :

Le bâtiment D sera de type R+4 avec un niveau de sous-sol à usage de garages.

Les différentes cotes altimétriques du projet sont les suivantes :


 niveau du TN avant démolition : ≈ 2,3 NGF ;
 niveau 0 (RDC) du projet : 2,6 NGF ;
 niveau -2 (sous-sol) du projet : -0,46 NGF ;

Une vue en plan et une coupe type sont présentées ci-après.

Coupe 1

Vue en plan du bâtiment D


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 12

Coupe 1

4.2.2 Modes de fondation / soutènement et descentes de charges


Compte tenu des niveaux d’assise variables des bâtiments (RDC à R-2), les modes de
fondation seront différents :

 Les bâtiments A, B et D prévus avec un à deux niveaux de sous-sol seront fondés


par radier général. Toutefois, la jonction entre les bâtiments A et B devra être prévue
avec des ancrages anti sous pression ;

 Le bâtiment C ne comprenant pas de niveau de sous-sol sera fondé par fondations


profondes de type pieux.

Les limites de propriété du projet permettront de réaliser des talus sur la majeure partie du
projet, excepté en limite Est. Dans cette zone, il est prévu la mise en place d’une paroi de
type Soil mixing.

4.3 Contexte hydrogéologique


Lors des études géotechniques G1 et G2AVP réalisées en Mars 2013, des niveaux d’eau en
fin de forage ont put être mesurés entre 0,8 et 1,5 m de profondeur. On note que les
niveaux relevés ne sont probablement pas stabilisés et ne représentent pas forcément les
niveaux maximum pouvant se produire. Seule une étude hydrogéologique permettrait de
définir les niveaux d’eau EE, NPHE et BE.

Il est par ailleurs connu que dans le secteur, les niveaux d’eau fluctuent de façon importante
(notamment en fonction du marnage marin). Des remontées exceptionnelles jusqu’à
proximité de la surface du sol ne peuvent être exclues.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 13

Toutefois, compte tenu de la présence des niveaux de sous-sol, les terrassements


intercepteront inévitablement le niveau d’eau. Au regard de la nature sableuse des sols, il
faut s’attendre à rencontrer des sols très perméables impliquant de gros débits de pompage.
Afin de limiter les débits et l’impact sur les avoisinants, il est prévu la mise en place d’un
rideau de palplanches en périphérie des bâtiments A et B.

4.4 Sismique
D’après le zonage sismique de la France de 2011, la commune de NICE (06) est classée en
zone de sismicité 4. Par conséquent, les ouvrages seront soumis, pour leur construction, aux
normes dites « règles Eurocode 8 » accompagnées des documents dits « annexes
nationales ».

Selon l’arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction


parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite « à risque normal », les principales
données parasismiques figurent dans le tableau suivant :

EC8
Zone de sismicité cantonale 2 - faible
Accélération maximale de référence au niveau d'un sol de type
0,7
rocheux agr ( m/s2)
Catégorie d’importance de l’ouvrage II*
Coefficient d’importance γI 1

Accélération nominale correspondante ag = agr . γI (m/s²) 0,7


Classe de sol C**
Paramètre de sol S 1,5
Paramètre r selon le type d’ouvrage de soutènement 1,0
Accélération sismique définissant les forces horizontales à
0,107
appliquer au projet ah = (ag /9.81).S/r
Accélération sismique définissant les forces verticales à
0,053
appliquer au projet av = 0.5. ah
paramètres sismiques

* : catégorie d’importance à confirmer par le MO


** : classe de sol estimée à partir des investigations géotechniques réalisées
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 14

5 PRE-DIMENSIONNEMENT DES PIEUX (BATIMENT C)

5.1 Justification des pieux


Le pré-dimensionnement des pieux est réalisé selon les recommandations de la norme
NFP94-262.

5.1.1 Descentes de charges


D’après les informations transmises par le bureau d’études structure JG WALKER, les
descentes de charges seront comprises entre 500 et 2000 kN. Dans le cadre de cette
mission, nous limiterons l’étude aux cas suivants : 500, 1000, 1500 et 2000 kN.

5.1.2 Type de pieux


A ce stade du projet, compte tenu de la nature des sols, nous avons prévu la réalisation de
pieux forés à la tarière creuse (pieux n°6 selon la norme NFP 94-262). Le mode de
réalisation des pieux pourra être adapté par les entreprises en fonction du contexte
géotechnique et de leur connaissance du secteur.

5.1.3 Caractéristiques mécaniques des sols


A partir du sondage pressiométrique SP4 réalisé dans le cadre des études G1 et G2AVP,
nous avons retenu les caractéristiques géotechniques suivantes pour le pré-
dimensionnement des pieux (selon la norme NFP 94-262) :

Profondeur k p
Ple* fsol qs ;i ;k
Facies Base pieu-sol* courbe fsol Rd1 Rd2
m/TN MPa kPa kPa
C1 Limon marron 1,2 1,3 1,8 Q2 55 99 1,65 1,15 1,1
C2 Sable grossier 6,5 1,3 1,8 Q2 55 99 1,65 1,15 1,1
C3 sable fin >20 1,6 1,8 Q2 70 126 1,65 1,15 1,1
paramètres dimensionnels des pieux

Avec :

- Ple : pression limite équivalente (§ F4.2 de la norme NFP 94-262);


- pieu-sol : paramètre adimensionnel dépendant du type de sol et du pieu (§ F5.2 de
la norme NFP 94-262);
- fsol : fonction dépendant du type de sol et de Pl (§ F5.2 de la norme NFP 94-262);
- qs ;i ;k : frottement latéral unitaire =pieu-sol x fsol
- kp : facteur de portance déterminé selon le tableau F.4.2.1 de la norme NFP94-
262 pour des sols intermédiaires (et pour un encastrement effectif De/B>5)
- Rd ;1, : coefficient de modèle pour la méthode pressiométrique = 1,15 pour un
pieu de catégorie 6 (pieu foré tarière creuse)
- Rd ;2, : coefficient de modèle pour la méthode pressiométrique = 1,1

Remarque : compte tenu de la présence de tête de pieux, la première couche n’est pas
considérée pour le dimensionnement
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 15

5.1.4 Capacité portante

5.1.4.1 Justification
Conformément à la norme NF P94-262, les charges limites et de fluage d’un pieu mis en
œuvre sans refoulement de sol sont :

 Charge de fluage d’un élément de fondation mis en œuvre sans refoulement du sol
(ELS) :
0.5Rb; k  0.7 Rs ; k
Rc; cr ; d 
cr
Rc;cr;d : valeur de calcul de la charge de fluage de compression ;
Rb;k : valeur caractéristique de la résistance de pointe d’une fondation profonde ;
Rs;k : valeur caractéristique de la résistance de frottement axial d’une fondation profonde ;
γcr: facteurs partiels pour les résistances sur la charge de fluage

Rc;cr;d
Combinaisons caractéristiques (0.5 x Rb;k + 0.7 x Rs;k ) / 0.9
Combinaisons quasi-permanentes (0.5 x Rb;k + 0.7 x Rs;k ) / 1.1

 Charge limite d’un élément de fondation (ELU) :


Rb;k Rs ;k
Rc ; d  
b s
Rc;d : valeur de calcul de la portance du terrain sous une fondation profonde ;
Rb;k : valeur caractéristique de la résistance de pointe d’une fondation profonde ;
Rs;k : valeur caractéristique de la résistance de frottement axial d’une fondation profonde ;
γb, γs : facteurs partiels pour les résistances respectivement Rb;k et Rs;k

Rc;d
Combinaisons durables et transitoires (Rb;k + Rs;k ) / 1.1
Combinaisons accidentelles (Rb;k + Rs;k ) / 1.1

5.1.4.2 Résistance de pointe


L’effort mobilisable en pointe est :
qb
 Rb;k  Ab 
 Rd ;1 Rd ; 2
AbI : surface de la pointe
qb : Résistance de pointe = kp x Ple

5.1.4.3 Résistance latérale


L’effort mobilisable par frottement latéral est :
n AS . I  q s ;i ;k
 R s ;k  
i  Rd ;1 Rd ; 2
ASI : surface de frottement
qs ;i ;k : frottement axial unitaire limite
γRd ;1, : coefficient de modèle pour la méthode pressiométrique = 1,15 pour un
pieu de catégorie 6 (pieu foré tarière creuse)
γRd ;2, : coefficient de modèle pour la méthode pressiométrique = 1,1
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 16

5.2 Résultats
Le pré dimensionnement des pieux a été réalisé à partir du module Fondprof du logiciel
Foxta.

Le tableau ci-dessous récapitule les types de pieux à mettre en œuvre selon les différents
cas de charge.

Charge Longueur Rc ;c;r ;d


Cas de Nombre diamètre Rb;k Rs;k
axiale* ELSQP
charge de pieux
kN mm m kN
1 500 1 0,50 5,7 348,9 553,2 511
0,60 11 464,9 516,4 540
0,70 3,7 565,0 430,3 531
2 1000 1 0,50 11 397,4 1356,6 1044
0,60 9 572,2 1251,2 1056
0,70 7 778,8 1021,7 1004
3 1500 0,60 13 572,2 2002,2 1534
0,70 11 778,8 1897,9 1562
4 2000 1 0,70 14,5 778,8 2587,4 2001
Résultats des calculs

Les résultats des calculs sont présentés en annexe A1.

5.3 Ferraillage des pieux


En cas de sollicitation horizontale, les pieux devront être armés.

Le ferraillage devra être calculé dans le cadre des études d’exécution de type G3.

5.4 Recommandations spécifiques à la réalisation des pieux


L’exécution des fondations profondes devra être conforme à la norme NFP 94-262

La technique d’exécution des pieux devra être adaptée aux faciès rencontrés.

Le forage constituera une reconnaissance de sol de détail à l'avancement dont les résultats,
consignés sur des fiches de forage, seront analysés au fur et à mesure. Si des différences
par rapport aux hypothèses retenues (stratigraphie horizontale, épaisseurs des formations)
sont mises en évidence, des adaptations du dimensionnement devront être réalisées par
l’entreprise dans le cadre de sa mission G3. Ces adaptations seront soumises pour avis au
bureau de contrôle et au bureau d’étude géotechnique en charge de la mission G4.

En phase d’exécution, 1 pieu sur 10 devra faire l’objet de mesures d’impédance mécanique.

Les investigations géotechniques réalisées ont été menées au maximum jusqu’à 12 m de


profondeur/TN. Selon la longueur des pieux qui seront réalisés, il faudra veiller à avoir
reconnu la nature des sols et leurs caractéristiques mécaniques 5 m sous la pointe des pieux
(pour des pieux de B=0.7 m de diamètre. Si B>0.7 m, la profondeur de reconnaissance
devra être de 7*B). Par conséquent, en phase d’exécution, il faudra envisager la réalisation
d’un sondage complémentaire profond.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 17

6 MODE DE FONDATION PAR RADIER (BATIMENTS A, B ET D)

6.1 Préambule
Nous rappelons que d’après les études géotechniques G1 et G2AVP réalisées, le contexte
géotechnique mis en évidence par les investigations géotechniques est caractérisé, au-delà
de remblais et de terrains de recouvrement limoneux de faibles épaisseurs, par des sables
grossiers à fins faiblement à moyennement compacts sur plus de 12.0 m d’épaisseur.

Compte tenu de ces éléments, il a été proposé pour les bâtiments présentant au moins un
niveau de sous-sol (bâtiments A, B et D), un mode de fondation de type radier généralisé
descendu uniformément dans les formations sableuses moyennement compactes.

Par conséquent, nous étudions dans les paragraphes suivants le mode de fondation par
radier des bâtiments A, B et D, et plus particulièrement les tassements absolus et l’équilibre
des charges.

6.2 Analyse de l’équilibre des charges


L’équilibre des charges est analysé en considérant un niveau d’eau au TN. Cette hypothèse
est prise arbitrairement par rapport aux niveaux d’eau observés mais nous rappelons que
seule une étude hydrogéologique des niveaux d’eaux (EB, EH et EE) permettrait de les
définir.

6.2.1 Bilan des charges

Bâtiment A :

Pour un niveau de TN à 2,3 NGF et une arase inférieure du radier à -3,3 NGF, la sous
pression exercée sera de 56 kPa. Le bâtiment apportant une surcharge de 90 kPa, il n’y aura
pas de risque de poussée hydraulique.

Bâtiment B :
Pour un niveau de TN à 2,3 NGF et une arase inférieure du radier à -3,3 NGF, la sous
pression exercée sera de 56 kPa. Le bâtiment apportant une surcharge de 90 kPa, il n’y aura
pas de risque de poussée hydraulique.

Zone de transition entre les bâtiments A et B :

Pour un niveau de TN à 2,3 NGF et une arase inférieure du radier à -3,3 NGF, la sous
pression exercée sera de 56 kPa. Le bâtiment apportant une surcharge de 45 kPa, il faudra
compenser la poussée hydraulique par la mise en place d’ancrages.

Bâtiment D :

Pour un niveau de TN à 2,3 NGF et une arase inférieure du radier à -0,86 NGF, la sous
pression exercée sera de 32 kPa. Le bâtiment apportant une surcharge de 100 kPa, il n’y
aura pas de risque de poussée hydraulique.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 18

6.2.2 Pré-dimensionnement des ancrages


Comme vu précédemment, il sera nécessaire de mettre en place des ancrages de reprise
des sous pression dans la zone de transition entre les bâtiments A et B.

La longueur des ancrages et leur maillage devront permettre de reprendre une poussée
verticale surfacique de 11 kPa.

D’après le TA 95, le frottement à prendre en compte dans les sables sera de 120 kPa pour
une injection gravitaire type IGU.

On considère des ancrages de 6,5 m de longueur dont 6,0 m de longueur scellée avec un
diamètre de scellement de 0,139 m. La charge admissible de l’ancrage est alors :

  DS  LS  q S
 TS 
2

avec :
TS = Traction mobilisable de service
LS = Longueur de scellement
qs = frottement latéral
DS = diamètre de calcul du bulbe de scellement = 1,1 x D (diamètre de scellement)

La traction de service unitaire des ancrages est donc de 172 kN.

Pour reprendre la poussée de 11 kPa, il faudra disposer les ancrages selon une maille de
15,6 m2 (3,9 m x 3,9 m).

On pourra retenir une barre d’armature type HA28.

6.3 Calcul des tassements absolus

6.3.1 Méthode de calcul


L'estimation des tassements et du comportement de groupe de fondations a été faite par une
modélisation aux éléments finis avec le logiciel PLAXIS 2D.

Les calculs qui sont effectués et les résultats qui en découlent sont théoriques. En particulier,
les tassements ne doivent être considérés que comme des estimations qui se veulent être
représentatives de l'ordre de grandeur des amplitudes des tassements. La précision réelle
de l’amplitude des tassements est difficile à déterminer compte tenu de la variabilité
inhérente des sols et de la dispersion des résultats des essais in-situ.

Il est donc indispensable d'accepter que ces tassements ne soient que des estimations faites
sur la base du modèle géotechnique interprété et simplifié. L'imprécision de ces estimations
dépend notamment :
 de l'inévitable imperfection de représenter l'hétérogénéité et la variabilité mécanique des
sols par un modèle simplifié,
 de l'inévitable imprécision de définir les paramètres de déformation des sols utilisés
dans les modèles numériques (module d'Young et coefficient de Poisson) à partir
d'essais in-situ, et en particulier en nombre limité.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 19

Notons que cette imprécision pourrait être réduite par exemple par un plus grand nombre de
points de sondage liés à des essais de natures variées (essais de laboratoire de type
oedomètre, triaxial / essais in-situ de type essais pressiométriques cycliques, cross-
hole/downhole),
 des simplifications qui doivent forcément être faites pour modéliser le comportement
des sols.

6.3.2 Caractéristiques mécaniques des sols

6.3.2.1 Données d’entrée de Plaxis 2D


Les hypothèses géotechniques ont été établies à partir des sondages réalisés à proximité
des ouvrages. Ainsi, nous avons considéré :
- bâtiment A : sondages SP2 et SP3 ;
- bâtiment B : sondage SP5 ;
- bâtiment D : sondage SP1 ;

Les caractéristiques mécaniques considérées sous Plaxis sont donc les suivantes :

Facies Modèle  sat Ple EM c’ ’ K0 E50 EOED EUR UR m Conditions


- kN/m  kN/m °
3 3
- MPa MPa kPa - MPa MPa MPa - -
[C1] Sable grossier HSM 18 20 1,5 13 0 34 0,500 29 29 174 0,2 0,5
drainées
[C2] Sable fin HSM 20 22 1,6 23 0 35 0,426 46 46 210 0,2 0,5
Bâtiment A

Facies Modèle  sat Ple EM c’ ’ K0 E50 EOED EUR UR m Conditions


- kN/m  kN/m °
3 3
- MPa MPa kPa - MPa MPa MPa - -
[C1] Sable grossier HSM 18 20 1,6 18 0 35 0,426 54 54 324 0,2 0,5
drainées
[C2] Sable fin HSM 20 22 1,8 28 0 36 0,384 56 56 336 0,2 0,5
Bâtiment B

Facies Modèle  sat Ple EM c’ ’ K0 E50 EOED EUR UR m Conditions


- kN/m  kN/m °
3 3
- MPa MPa kPa - MPa MPa MPa - -
[C1] Sable grossier HSM 18 20 1,0 8 0 32 0,530 24 24 144 0,2 0,5
drainées
[C2] Sable fin HSM 20 22 1,3 32 0 34 0,470 64 64 384 0,2 0,5
Bâtiment D

Pour les bâtiments A et B, la couche C1 a une épaisseur de 7,5 m. Pour le bâtiment D, elle a
une épaisseur de 4,5 m.
Modèle Paramètre généraux
HSM Hardening Soil Model  poids volumique,
satpoids volumique saturé
c’ cohésion en condition drainée
’ angle de frottement en condition drainée
Ple Pression limite équivalente
EM Module pressiométrique
K0 Coefficient des terres au repos

Paramètres du modèle HSM


E50 Module sécant à 50% de la contrainte déviatorique à la rupture (pression de référence préf = 100 kPa)
habituellement pris à Eoed selon le manuel d’utilisation de Plaxis 2D (Material models manuel p7).
Eoed Module tangent oedométrique (pression de référence préf = 100 kPa)
Eur Module de chargement - déchargement (pression de référence préf = 100 kPa) pris à 6xE50
ur Coefficient Poisson en chargement – déchargement
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 20

6.3.3 Caractéristiques du radier


Le radier a été modélisé par un élément plate dont les caractéristiques sont présentées ci-
dessous :

Caractéristiques dalles
modèle Plate
Rigidité E.A (kN/m) 4.106
Inertie E.I (kPa/m) 53,3.103
Epaisseur (m) 0,4

6.3.4 Résultats des calculs de déplacements


Tous les résultats figurent en annexe A2.

6.3.4.1 Bâtiment A
Les calculs de tassements sous le bâtiment A sont effectués selon la coupe 1 du §4.2.1, soit
un terrassement jusqu’à 5,2 m de profondeur/TN et une surcharge de 90 kPa appliquée sur
17 m de largeur.

Tassement des couches de sol


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 21

Tassement max de 8 mm

Tassement du radier

6.3.4.2 Bâtiment B
Les calculs de tassement sous le bâtiment B sont effectués selon la coupe 2 du §4.2.1, soit
un terrassement jusqu’à 5,2 m de profondeur/TN et une surcharge de 90 kPa appliquée sur
17 m de largeur.

Tassement des couches de sol


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 22

Tassement max de 6 mm

Tassement du radier

6.3.4.3 Bâtiment D
Les calculs de tassement sous le bâtiment D sont effectués selon la coupe 1 du §4.2.1, soit
un terrassement jusqu’à 3,1 m de profondeur/TN et une surcharge de 100 kPa appliquée sur
16 m de largeur.

Tassement des couches de sol


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 23

Tassement max de 12 mm

Tassement du radier

6.3.4.4 Conclusion
Les calculs de tassement sous les bâtiments A, B et D ont donné des valeurs comprises
entre 6 et 12 mm.

Les trois calculs réalisés prennent en compte des caractéristiques mécaniques et des
niveaux d’assise différents ce qui signifie que globalement, l’ordre de grandeur des
tassements absolus sera de l’ordre du centimètre, en tenant compte des réserves émises
sur la méthode de calcul et présentées au paragraphe 6.3.1.

Il appartient à un ingénieur des structures de se prononcer sur l’admissibilité des tassements


absolus.

6.4 Dispositions constructives

Une couche de réglage de 0.3 à 0.5 m d’épaisseur pourra servir, le cas échéant, d’assise au
radier de l’ouvrage, afin de permettre un réglage correct du plan de pose du radier. Cette
substitution sera conçue et modulée par rapport aux recommandations en vigueur et aux
règles de l’art.

Il conviendra de prévoir une réception attentive des fouilles lors de l'ouverture afin de vérifier
la conformité et l'homogénéité des terrains rencontrés lors de la réalisation des sondages. A
l'occasion de cette réception, il sera vérifié que la compacité des sols d'assise des fondations
soit identique sous la totalité de l'emprise des fondations. Cette visite rentre dans le cadre
d’une visite complémentaire.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 24

Rappelons que le fond de fouille devra être horizontal et qu’il conviendra de respecter la
règle des 3H/2V vis-à-vis des différents niveaux de fondation (sous réserve de respecter le
paragraphe 4.3.2. de la norme NF P 06–013 ayant trait aux règles PS92).

Le fond de forme devra être réceptionné par essais à la plaque suivant le mode opératoire
du LCPC.

L'Entreprise devra mettre en œuvre les moyens nécessaires permettant d'atteindre les
critères de réception définis au cahier des charges : utilisation d'engins de compactage
appropriés, épaisseur de grave de carrière à adapter en fonction de l'état réel du site, de sa
teneur en eau, et du niveau de la nappe au moment des travaux, compactage par couches
selon les recommandations en vigueur, préparation et protection lors de périodes pluvieuses
des fonds de forme etc...
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 25

7 ANALYSE DES OUVRAGES DE SOUTENEMENT

7.1 Préambule
En partie Est du projet, les limites de propriété ne permettront pas de réaliser des talus. Par
conséquent, il est prévu la mise en œuvre d’une paroi de type Soil Mixing qui servira de
soutènement provisoire. En phase définitive, la paroi restera en place mais un voile en béton
armé sera coulé sur cette paroi.

L’implantation de la paroi est présentée sur la figure suivante :

Implantation de la paroi

La coupe type dans cette zone est la suivante :

5,2 m
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 26

7.2 Phasage des travaux


Le phasage de réalisation que nous envisageons sera le suivant :
 Réalisation de la paroi de Soil Mixing armée;
 Réalisation de la première phase de terrassements ;
 Butonnage ;
 Réalisation des terrassements au fond de fouille ;
 Mise en place des voiles et planchers ;

7.3 Justification

7.3.1 Profils de calcul


Le profil de calcul est présenté au paragraphe 8.1 :
 niveau du TN considéré : 2,3 NGF ;
 niveau 0 du R-2 : -2,9 NGF ;
 niveau du fond de fouille considéré : -3,4 NGF ;
→ hauteur de soutènement = 5,7 m
 niveau d’eau pris en compte : 1 m/TN ;

7.3.2 Coefficients de sécurité


Le pré-dimensionnement de la paroi a été réalisé avec le logiciel RIDO. Les critères de
dimensionnement retenus sont les suivants :
 Facteur de sécurité vis-à-vis de la butée : F > 1,5 en phase provisoire
 Facteur de sécurité vis-à-vis de la capacité géotechnique des butons : F = 1,5 en phase
provisoire
 Déplacements maximum : 40 mm

7.4 Hypothèses de dimensionnement

7.4.1 Paroi

7.4.1.1 Coulis
Pour une paroi de Soil Mixing, le module d’Young du mélange sol en place / béton est pris
égal à 5 000 MPa.

La paroi aura une épaisseur de 50 cm.

7.4.1.2 Armatures
Pour assurer le rôle de soutènement, la paroi nécessitera la mise en place de profilés
métalliques. Au stade du projet, nous retenons la mise en place de tubes métalliques dont
les caractéristiques sont les suivantes :

Module Moment fléchissant


Module Surface Limite
élastique de Provisoire
d’Inertie de la élastique
Tube section I/v Mu Madm
I section e
(axe fort) 0,75e
m3 m4 m4 MPa kNm kNm
244,5/15,9 6,12.10-4 7,48.10-5 1,14.10-2 560 343 257
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 27

7.4.1.3 Butons
Les butons retenus sont de type Altifer. Les calculs étant réalisés à court terme, aucune
corrosion n’est prise en compte dans les calculs.

Les caractéristiques considérées dans nos calculs sont récapitulées dans le tableau ci-
dessous :

Diamètre Surface Limite Longueur de


Epaisseur Rigidité
extérieur de la élastique flambement considérée
Tube e EA
D section e L
mm mm m2 MPa kN m
323,8 /8,3 323,8 8,3 8,3.10-3 360 1740000 7.6
caractéristiques des butons

Remarque : Le dimensionnement des butons pourra être revu selon leur implantation réelle pour les
travaux, notamment dans le cadre des études d’exécution G3.

7.4.1.4 Produits d’inertie pris en compte

Les produits d’inertie sont les suivants :


1 h 3
 EI paroi  E béton   E acier  I profilé
12

Les résultats sont représentés dans le tableau suivant :

Coulis seul Profilés Paroi armée


Produit
Module Module Module
Module d’Inertie d’inertie de la
d’Young d’Inertie d’Young
paroi
m4 MPa m4 MPa MN.m2

1,04.10-2 5 000 7,48.10-5 2,1.105 68


Produits d’inertie pris en compte dans les calculs

7.4.2 Modèle géotechnique

7.4.2.1 Contexte géologique et géotechnique

Les hypothèses géotechniques prises en compte dans les calculs sont précisées dans la
partie fondations profondes au paragraphe 6.3.2.1.

7.4.2.2 Coefficients de poussée / butée

Pour les calculs des poussées sur la paroi, on adopte les hypothèses suivantes :
 = inclinaison des efforts sur la paroi
 = angle de frottement interne du sol

Le tableau ci-après regroupe les valeurs des coefficients de poussée Ka et de butée Kp


déterminées à partir de Caquot et Absi. Le coefficient Ko des terres au repos est obtenu à
partir de la formule de Jaky : Ko = 1 - sin.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 28

Facies ’)p ’)b K0 Ka Kp

C1 Sable grossier 0,441 0,283 6,621


0 -2/3
C2 Sable fin 0,426 0,271 7,157
coefficients de poussée/butée

Paramètres généraux des sols


’ angle de frottement drainé
 inclinaison de la poussée sur la face arrière du mur
p = poussée ; b = butée
K0 coefficient des terres au repos
Ka, Kp coefficients de poussée et de butée des terres issus du profil RIDO (tables de Caquot et Absi)

7.4.2.3 Modules de réaction horizontale


Les coefficients de kh peuvent être déterminés suivant les recommandations de la norme NF
P 94-282 – Annexe F, §3 :
4
 E 3
2 M 
 
 kh   1
 EI  3
 
 B0 
Avec : EI = module d’inertie de la paroi
 = paramètre rhéologique
EM = module pressiométrique
B0 = longueur de référence (en général = 1 m)
Les valeurs obtenues sont présentées en annexe A2

7.5 Résultats du pré-dimensionnement


Les résultats du pré-dimensionnement tiennent compte d’un niveau d’eau à 1 m de
profondeur/TN. Selon le niveau réel de la nappe lors de la réalisation des travaux, le pré-
dimensionnement pourra éventuellement être optimisé en phase d’exécution.

La coupe type, détaillée en annexe A5 et présentée ci-après :


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 29

Coupe type du soutènement

 Les caractéristiques de la paroi sont les suivantes :


 Longueur = 13,0 m dont 7,1 m de fiche (fiche mécanique uniquement)
 Epaisseur = 0,50 m
 Armatures : tubes 244,5 / 15,9 espacés d’un mètre
 Butons
 Diamètre extérieur = 323,8 mm
 Epaisseur = 8,3 mm
 Espacement horizontal = 5 m,
 1 ligne à 1,5 m/TN

Les butons devront être posés sur le sol par l’intermédiaire d’un massif de réaction qui sera
dimensionné dans le cadre des études d’exécution de type G3. Ce massif pourra être
constitué par le radier.

Les résultats du pré-dimensionnement sous le logiciel RIDO sont présentés à l’annexe A3.
Une coupe type est présentée à l’annexe A5.
Ce pré-dimensionnement est valable dans la mesure où les hypothèses énoncées au
paragraphe 7.4 sont vérifiées et les dispositions constructives énoncées aux paragraphes 8
sont respectées.

Les résultats sont résumés dans le tableau suivant :


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 30

Déplacement Rapport butée


Tranchant Moment Effort dans buton
maximal mobilisable/butée
Configuration mobilisée
kN
mm kN kN.m
calculé admissible calculé admissible
Provisoire 36 83 149 756 1972 2,9 1,5
Résultats du pré-dimensionnement

La vérification des butons vis-à-vis du flambement est présentée en annexe A4.

La sortie graphique est présentée ci-après :

Résultats de la phase provisoire

7.6 Vérification du phénomène de renard selon les Eurocodes

Description du phénomène de renard :


Le phénomène de « renard » se développe pendant le pompage à l’intérieur de la fouille
lorsqu’une dénivellation importante se crée entre les niveaux d’eau intérieur et extérieur. Le
risque est d’autant plus élevé que la fiche des palplanches est courte. Le courant d’eau
ascendant exerce alors une pression suffisante sur les grains les plus fins pour les entrainer
vers le fond de fouille ; cet entrainement de grains fins diminue la densité du terrain et
augmente sa perméabilité. Le phénomène ne peut donc que s’amplifier, des grains plus gros
sont entrainés, on constate de brusques venues d’eau dans la fouille accompagnées de
remontées de matériaux ; Des cavités se forment au pied du rideau et même derrière le
rideau et, finalement, on observe la formation d’un véritable conduit souterrain qui met la
nappe aquifère en communication avec le niveau aval, celui du fond de fouille. Les risques
de déchaussement du rideau sont pratiquement inévitables.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 31

Un pompage de la fouille principale est nécessaire pour les travaux de construction. Nous
faisons l’hypothèse d’un niveau rabattu stabilisé au niveau de fond de fouille.

Selon la norme NFP94-280, il faut vérifier :

Nq 1
q dst   zw1    1  i1    w  z f  z w1  < q stb  N q v' 2 k 
tg k'

Les différentes notations sont présentées ci-dessous :

Avec
 
Nq  tg 2 (  )e tg = 17,33
4 2
 v' 2k  Contrainte effective verticale au niveau de la base de l’écran en considérant l’effet du
gradient ascendant coté fouille (cf. NOTE 1 du § 15.3 de la norme NFP 94-282).

Selon la géométrie suivante :

2,3 NGF
1,3 NGF s

hw
-3,4 NGF

f
-10,5 NGF
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 32

Nous avons :

qdst = 176
qdst = 624

Dans ces conditions, la vérification du renard solide est effectuée avec un coefficient de
sécurité de 3,5.

7.7 Calcul du débit résiduel en phase travaux


Nous rappelons en préambule au Maître d'Ouvrage que la mise en œuvre d'un rabattement
de nappe nécessite l'obtention d'autorisations concernant :
 le code de l'environnement. Un rabattement de nappe est soumis, en fonction du
débit pompé à déclaration ou à autorisation au titre du code de l'environnement,
 le rejet des eaux pompées.

L'obtention de ces autorisations est susceptible de modifier les délais de réalisation du projet
(nécessité de réalisation d'étude spécifique).

7.7.1 Données du projet


Le projet prévoit la réalisation d’une fouille à -3,4 NGF. Nous retiendrons comme hypothèse
une cote de rabattement de nappe inférieure de 0,5 m à celle du fond de fouille afin de
réaliser les terrassements au sec, soit une cote de rabattement à -3,9 NGF.

D’après les investigations géotechniques réalisées dans le cadre des études G1 et G2AVP,
un niveau d’eau a été mesuré à 1 m de profondeur/TN. Nous choisirons donc arbitrairement
ce niveau pour l’estimation des débits. Cette cote devra être contrôlée avant le début des
travaux et les calculs de débits adaptés en conséquence.

Par conséquent, le rabattement des eaux souterraines en phase travaux sera de l'ordre de
5,2 m.

Un rideau étanche (paroi de Soil Mixing ou palplanches) sera mis en place en périphérie des
fouilles. La cote du pied du rideau sera à la cote -10,5 NGF, soit un "bouchon" de terrain
entre le niveau de la nappe rabattue et le pied du rideau de palplanches de 6,6 m
d'épaisseur

Dans le cadre du projet, les terrassements vont créer une fouille d’une surface de 5700 m2.

7.7.2 Estimation des débits en phase travaux


L'estimation des débits a été effectuée à l'aide de la formule de Darcy suivante :

Q=KSh/e
Avec:
Q : débit résiduel en fond de fouille en m3/s,
S : surface de la fouille
K : perméabilité du "bouchon" de fond de fouille en m/s,
h : hauteur de rabattement de la nappe en m,
e : épaisseur du "bouchon" de fond de fouille en m.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 33

Terrain naturel

Niveau statique
Rideau

h
Fond de fouille

Niveau rabattu

e
Perméabilité K

Schématisation de la formule de Darcy

En considérant une perméabilité des sols de l’ordre de 10-4 m/s, le débit calculé sera de
1616 m3/h.

Ce débit étant beaucoup trop élevé, il faudra descendre la base du rideau dans des terrains
moins perméables. D’après notre connaissance du secteur, les sables surmontent une
couche sablo vasarde dont la perméabilité serait de l’ordre de 10-6 m/s, située à environ
15 m de profondeur/TN. Pour un ancrage du rideau de 2 m dans cette formation (soit à 17 m
de profondeur/TN), l’épaisseur du bouchon considérée sera de 2 m et le débit de 53 m3/s.

A ce stade du projet, on retiendra donc une longueur du rideau de 17 m de profondeur/TN,


avec les réserves émises au paragraphe suivant.

7.8 Limites et incertitudes


Le calcul du débit résiduel en fond de fouille en phase travaux a été effectué sur une
estimation de la perméabilité généralement observée pour ce type de sol. Il sera nécessaire
avant la réalisation des travaux de réaliser des essais de perméabilité ou un essai de
pompage. De plus, la solution proposée suppose la présence d’une couche moins
perméable au-delà de 15 m de profondeur/TN. Il faudra donc s’assurer de la présence de
cette couche et de sa perméabilité par la réalisation de sondages géologiques plus profonds
ainsi que d’essais de perméabilité dans cette couche.

Nous rappelons que toute variation locale de perméabilité sous le projet pourrait entraîner
une variation des débits estimés.

Aucune étude de niveau des plus hautes eaux n'a été réalisée au droit du site. L'estimation
des débits résiduels a par conséquent été faite sur la base des niveaux mesurés. Il est
toutefois possible que le niveau des eaux souterraines atteigne en cours de chantier (en
période pluvieuse hivernale par exemple) un niveau supérieur à celui retenu pour la
réalisation des calculs de débits.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 34

La coupe type est donc la suivante :

Coupe type

7.9 Recommandations spécifiques à la réalisation de la paroi en


Soil Mixing

Un système de monitoring devra être mis en place afin de :


 Vérifier les quantités des fluide d’apport en fonction de l’avancement ;
 Enregistrer les paramètres d’exécution tels que les paramètres d’incorporation et de
malaxage ;

De plus, des prélèvements du mélange avant prise devront également être effectués pour
s’assurer que les paramètres du dimensionnement sont bien atteints.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 35

8 RECOMMANDATIONS GENERALES

8.1 Sondages complémentaires


Les sondages pressiométriques réalisés dans le cadre des études géotechniques G1 et
G2AVP ont été descendus jusqu’à 12 m de profondeur par rapport au TN. En fonction des
longueurs de pieux retenues pour l’exécution, il faudra s’assurer de connaitre la nature des
sols et leurs caractéristiques mécaniques jusqu’à 7 fois le diamètre des pieux sous la pointe
avec un minimum de 5 m. Par conséquent, des sondages complémentaires pourraient être à
prévoir.

De plus, comme indiqué au paragraphe 7.8, la longueur du rideau nécessaire à limiter les
débits de pompage a été calculée selon des estimations de perméabilité et de lithologie. Il
sera donc nécessaire de vérifier la présence de la couche de plus faible perméabilité et de
vérifier également les perméabilités.

8.2 Etudes d’exécution


L’entreprise qui réalisera les travaux de soutènement et de fondations spéciales devra
dimensionner les ouvrages dans le cadre la mission G3 phase étude. Si l’entreprise juge
insuffisantes les données géotechniques présentes dans les études d’avant projet et projet,
elle prévoira les investigations géotechniques complémentaires, et ce avant remise de son
offre.

8.3 Nécessité du suivi et de la supervision géotechniques


d’exécution
De nombreuses hypothèses sont faites dans le cadre de cette étude, comme par exemple la
position du toit des couches de sols qui constitue une hypothèse importante du pré-
dimensionnement. Il est donc primordial et indispensable d’effectuer un suivi d’exécution des
travaux pour confirmer, adapter et éventuellement optimiser les dispositions proposées. Le
suivi d’exécution pourra s’accompagner de sondages complémentaires une fois les
terrassements réalisés afin de confirmer les caractéristiques mécaniques des sols.

Des contrôles et vérifications devront être réalisés en phase travaux afin de valider certaines
hypothèses et, si nécessaire, recaler les modèles en cours de travaux.

Les entreprises en charge de l’exécution des pieux et parois berlinoises devront assurer un
suivi géotechnique d’exécution dans le cadre d’une mission de type G3 suivi.

Conjointement aux missions de type G3 réalisées par l’entreprise, une supervision


géotechnique d’exécution (mission de type G4) devra être prévue par la maitrise d’œuvre /
d’ouvrage. Elle permettra de vérifier la conformité de l’étude et du suivi géotechniques aux
objectifs du projet. Cette mission est normalement à la charge du maître d’ouvrage.
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 36

8.4 Méthode observationnelle


Il est indispensable de mettre en place un suivi d’exécution suivant la méthode
observationnelle (Eurocode 7 et norme XP-P 94 240). L’objectif de cette méthode est
d’aboutir à une optimisation du dimensionnement de l’ouvrage par une itération entre les
résultats d’un calcul du comportement le plus probable et les résultats d’une instrumentation
durant la construction. Elle consiste en :
 une définition préalable du programme de mesures ou d’investigations à réaliser
(déplacement, débit, essais in-situ…),
 une fixation de seuils d’alerte pour chaque phase de construction,
 une analyse des résultats des mesures à chaque étape,
 une adaptation, si nécessaire de l’ouvrage, en fonction de l’analyse des mesures,
Ces éléments seront définis par l’entreprise dans le cadre des études d’exécution G3.

La méthode observationnelle constitue une approche pertinente qui permet, compte tenu du
contexte géotechnique, d’aboutir à des ouvrages qui ne sont pas inutilement
surdimensionnés et coûteux, sans concession sur les objectifs de sécurité et de
comportement. Dans le cadre de la méthode observationnelle, une instrumentation sera
mise en place afin de suivre le comportement réel des ouvrages en phase travaux.

8.5 Terrassements

8.5.1 Généralités
La réalisation des terrassements sera faite avec les précautions suffisantes vis à vis de
l’environnement et du contexte général du projet. Les terrassements concerneront
essentiellement des matériaux sableux.

Dans le cadre d’un suivi des terrassements, la nature des matériaux, l’homogénéité des
caractéristiques des formations en place seront vérifiées au fur et à mesure de l’avancement
des terrassements pour s’assurer de l’adéquation des hypothèses retenues au niveau de
cette étude avec les conditions rencontrées lors de l’exécution des travaux. Si des
différences sont mises en évidence, des adaptations devront être prévues.

En ce qui concerne le présent document, il s’agit d’une mission normalisée de conception de


type G2 PRO selon la norme NFP 94-500 des Missions Géotechniques, relative à l’étude des
soutènements et fondations profondes. Il conviendra de prévoir un suivi d’exécution (G3) et
une supervision (G4) afin d’adapter les dispositions préconisées dans la présente étude
compte tenu des hypothèses retenues et des aléas géotechniques éventuellement mis à jour
lors des terrassements.

B OLIVA
Ingénieur Géotechnicien
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 37

Extrait de la norme NF P 94-500 révisée en novembre 2013


CLASSIFICATION ET ENCHAINEMENT DES MISSIONS TYPES D’INGENIERIE GEOTECHNIQUE
L’enchaînement des missions contribue à la maîtrise des risques géotechniques en vue de fiabiliser la qualité, le délai d’exécution et le coût réel des ouvrages géotechniques.
Tout ouvrage géotechnique est en interaction avec son environnement géotechnique. Le maître d’ouvrage doit associer l’ingénierie géotechnique au même titre que les autres
ingénieries à la maîtrise d’œuvre et ce, à toutes les étapes successives de conception puis de réalisation de l’ouvrage.
Le maître d’ouvrage ou son mandataire doit veiller à la synchronisation des missions d’ingénierie géotechnique avec les phases effectives de la maîtrise d’œuvre du projet.
L’enchaînement et la définition synthétique des missions d’ingénierie géotechnique sont donnés dans les tableaux 1 et 2. Deux ingénieries géotechniques différentes doivent
intervenir : la première pour le compte du maître de l’ouvrage ou de son mandataire lors des étapes 1 à 3 ; la seconde pour le compte de l’entreprise lors de l’étape 3.
Toute mission d’ingénierie géotechnique doit s’appuyer sur des données géotechniques pertinentes issues de la réalisation de prestations d’investigations géotechniques spécifiées
à l’Article 6.
Tableau 1 – Enchaînement des missions d’ingénierie géotechnique

Objectifs à Prestations
Phases de la Niveau de management
Enchaînement des Mission d'ingénierie géotechnique (GN) et atteindre pour d'investigations
maîtrise des risques
missions G1 à G4 Phase de la mission les ouvrages géotechniques à
d'œuvre géotechniques attendu
géotechniques réaliser
Étude géotechnique préalable (G1) Spécificités Première identification des Fonction des données
géotechniques risques présentés par le existantes et de la
Phase Étude de Site (ES) du site site complexité géotechnique
Étape 1 : Étude
Première
géotechnique préalable
Étude Étude géotechnique préalable (G1) adaptation des Première identification des Fonction des données
(G1)
préliminaire, futurs ouvrages risques pour les futurs existantes et de la
Phase Principes Généraux de Construction
esquisse, APS (PGC) aux spécificités ouvrages complexité géotechnique
du site

Définition et
comparaison des Fonction du site et de la
Étude géotechnique de conception (G2) solutions
APD/AVP complexité du projet
Phase Avant-projet (AVP) envisageables (choix constructifs)
pour le projet

Conception et Mesures préventives pour


Étude géotechnique de conception (G2) justifications du la réduction des risques Fonction du site et de la
Etape 2 : Étude PRO projet identifiés, mesures complexité du projet
géotechnique de Phase Projet (PRO)
correctives pour les risques (choix constructifs)
conception (G2) résiduels avec détection au
Consultation sur plus tôt de leur survenance
le projet de base
/ Choix de
Étude géotechnique de conception (G2) l'entreprise et
DCE/ACT
Phase DCE / ACT mise au point du
contrat de
travaux

À la charge de À la charge du maître


l'entreprise d'ouvrage
Supervision Étude
géotechnique d'exécution
Étude et suivi d'exécution (G4) conforme aux Fonction des méthodes
géotechniques exigences du
Phase Supervision de de construction et des
EXE/VISA d'exécution (G3) projet, avec
l'étude géotechnique adaptations proposées si
Phase Étude (en maîtrise de la Identification des risques
d'exécution (en des risques identifiés
Étape 3 : Études interaction avec la qualité, du délai résiduels, mesures
interaction avec la surviennent
géotechniques de phase Suivi) et du coût correctives, contrôle du
phase Supervision du
réalisation (G3/G4) suivi) management des risques
résiduels (réalité des
Supervision
géotechnique Exécution des actions, vigilance,
Étude et suivi travaux en toute mémorisation, capitalisation Fonction du contexte
d'exécution (G4)
géotechniques sécurité et en des retours d'expérience) géotechnique observé et
Phase Supervision du
d'exécution (G3) conformité avec du comportement de
DET/AOR suivi géotechnique
Phase Suivi (en les attentes du l’ouvrage et des
d'exécution (en
interaction avec la maître d'ouvrage avoisinants en cours de
interaction avec la
phase Étude) travaux
phase Supervision de
l’étude)
Influence d'un
élément Influence de cet élément
À toute étape d'un géotechnique géotechnique sur les Fonction de l'élément
projet ou sur un Diagnostic Diagnostic géotechnique (G5) spécifique sur le risques géotechniques géotechnique étudié
ouvrage existant projet ou sur identifiés
l'ouvrage existant

DOM10.4 – version B – 13/12/13
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 38

TABLEAU 2 - CLASSIFICATION DES MISSIONS TYPES D’INGENIERIE GEOTECHNIQUE


L’enchaînement des missions d’ingénierie géotechnique (étapes 1 à 3) doit suivre les étapes de conception et de réalisation de tout projet pour contribuer à la maîtrise des risques géotechniques.
Le maître d’ouvrage ou son mandataire doit faire réaliser successivement chacune de ces missions par une ingénierie géotechnique. Chaque mission s’appuie sur des données géotechniques
adaptées issues d’investigations géotechniques appropriées.
ETAPE 1 : ÉTUDE GÉOTECHNIQUE PREALABLE (G1)
Cette mission exclut toute approche des quantités, délais et coûts d’exécution des ouvrages géotechniques qui entre dans le cadre de la mission d’étude géotechnique de conception (étape 2). Elle
est à la charge du maître d’ouvrage ou son mandataire. Elle comprend deux phases :
Phase Étude de Site (ES)
Elle est réalisée en amont d’une étude préliminaire, d’esquisse ou d’APS pour une première identification des risques géotechniques d’un site.
— Faire une enquête documentaire sur le cadre géotechnique du site et l’existence d’avoisinants avec visite du site et des alentours.
— Définir si besoin un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats.
— Fournir un rapport donnant pour le site étudié un modèle géologique préliminaire, les principales caractéristiques géotechniques et une première identification des risques géotechniques majeurs.
Phase Principes Généraux de Construction (PGC)
Elle est réalisée au stade d’une étude préliminaire, d’esquisse ou d’APS pour réduire les conséquences des risques géotechniques majeurs identifiés. Elle s’appuie obligatoirement sur des données
géotechniques adaptées.
— Définir si besoin un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats.
— Fournir un rapport de synthèse des données géotechniques à ce stade d’étude (première approche de la ZIG, horizons porteurs potentiels, ainsi que certains principes généraux de construction
envisageables (notamment fondations, terrassements, ouvrages enterrés, améliorations de sols).
ÉTAPE 2 : ÉTUDE GÉOTECHNIQUE DE CONCEPTION (G2)
Cette mission permet l’élaboration du projet des ouvrages géotechniques et réduit les conséquences des risques géotechniques importants identifiés. Elle est à la charge du maître d’ouvrage ou
son mandataire et est réalisée en collaboration avec la maîtrise d’œuvre ou intégrée à cette dernière. Elle comprend trois phases :
Phase Avant-projet (AVP)
Elle est réalisée au stade de l’avant-projet de la maîtrise d’œuvre et s’appuie obligatoirement sur des données géotechniques adaptées.
— Définir si besoin un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats.
— Fournir un rapport donnant les hypothèses géotechniques à prendre en compte au stade de l’avant-projet, les principes de construction envisageables (terrassements, soutènements, pentes et
talus, fondations, assises des dallages et voiries, améliorations de sols, dispositions générales vis-à-vis des nappes et des avoisinants), une ébauche dimensionnelle par type d’ouvrage
géotechnique et la pertinence d’application de la méthode observationnelle pour une meilleure maîtrise des risques géotechniques.
Phase Projet (PRO)
Elle est réalisée au stade du projet de la maîtrise d’œuvre et s’appuie obligatoirement sur des données géotechniques adaptées suffisamment représentatives pour le site.
— Définir si besoin un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats.
— Fournir un dossier de synthèse des hypothèses géotechniques à prendre en compte au stade du projet (valeurs caractéristiques des paramètres géotechniques en particulier), des notes
techniques donnant les choix constructifs des ouvrages géotechniques (terrassements, soutènements, pentes et talus, fondations, assises des dallages et voiries, améliorations de sols, dispositions
vis-à-vis des nappes et des avoisinants), des notes de calcul de dimensionnement, un avis sur les valeurs seuils et une approche des quantités.
Phase DCE / ACT
Elle est réalisée pour finaliser le Dossier de Consultation des Entreprises et assister le maître d’ouvrage pour l’établissement des Contrats de Travaux avec le ou les entrepreneurs retenus pour les
ouvrages géotechniques.
— Établir ou participer à la rédaction des documents techniques nécessaires et suffisants à la consultation des entreprises pour leurs études de réalisation des ouvrages géotechniques (dossier de
la phase Projet avec plans, notices techniques, cahier des charges particulières, cadre de bordereau des prix et d’estimatif, planning prévisionnel).
— Assister éventuellement le maître d’ouvrage pour la sélection des entreprises, analyser les offres techniques, participer à la finalisation des pièces techniques des contrats de travaux.

ÉTAPE 3 : ÉTUDES GÉOTECHNIQUES DE RÉALISATION (G3 et G 4, distinctes et simultanées)


ÉTUDE ET SUIVI GÉOTECHNIQUES D’EXECUTION (G3)
Cette mission permet de réduire les risques géotechniques résiduels par la mise en œuvre à temps de mesures correctives d’adaptation ou d’optimisation. Elle est confiée à l’entrepreneur sauf
disposition contractuelle contraire, sur la base de la phase G2 DCE/ACT. Elle comprend deux phases interactives :
Phase Étude
— Définir si besoin un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats.
— Étudier dans le détail les ouvrages géotechniques : notamment établissement d’une note d’hypothèses géotechniques sur la base des données fournies par le contrat de travaux ainsi que des
résultats des éventuelles investigations complémentaires, définition et dimensionnement (calculs justificatifs) des ouvrages géotechniques, méthodes et conditions d’exécution (phasages généraux,
suivis, auscultations et contrôles à prévoir, valeurs seuils, dispositions constructives complémentaires éventuelles).
— Élaborer le dossier géotechnique d’exécution des ouvrages géotechniques provisoires et définitifs : plans d’exécution, de phasage et de suivi.
Phase Suivi
— Suivre en continu les auscultations et l’exécution des ouvrages géotechniques, appliquer si nécessaire des dispositions constructives prédéfinies en phase Étude.
— Vérifier les données géotechniques par relevés lors des travaux et par un programme d’investigations géotechniques complémentaire si nécessaire (le réaliser ou en assurer le suivi technique,
en exploiter les résultats).
— Établir la prestation géotechnique du dossier des ouvrages exécutés (DOE) et fournir les documents nécessaires à l'établissement du dossier d'interventions ultérieures sur l'ouvrage (DIUO)
SUPERVISION GÉOTECHNIQUE D’EXECUTION (G4)
Cette mission permet de vérifier la conformité des hypothèses géotechniques prises en compte dans la mission d’étude et suivi géotechniques d’exécution. Elle est à la charge du maître d’ouvrage
ou son mandataire et est réalisée en collaboration avec la maîtrise d’œuvre ou intégrée à cette dernière. Elle comprend deux phases interactives :
Phase Supervision de l’étude d’exécution
— Donner un avis sur la pertinence des hypothèses géotechniques de l’étude géotechnique d’exécution, des dimensionnements et méthodes d’exécution, des adaptations ou optimisations des
ouvrages géotechniques proposées par l’entrepreneur, du plan de contrôle, du programme d'auscultation et des valeurs seuils.
Phase Supervision du suivi d’exécution
— Par interventions ponctuelles sur le chantier, donner un avis sur la pertinence du contexte géotechnique tel qu’observé par l’entrepreneur (G3), du comportement tel qu’observé par l’entrepreneur
de l’ouvrage et des avoisinants concernés (G3), de l’adaptation ou de l’optimisation de l’ouvrage géotechnique proposée par l’entrepreneur (G3).
— Donner un avis sur la prestation géotechnique du DOE et sur les documents fournis pour le DIUO.
DIAGNOSTIC GÉOTECHNIQUE (G5)
Pendant le déroulement d’un projet ou au cours de la vie d’un ouvrage, il peut être nécessaire de procéder, de façon strictement limitative, à l’étude d’un ou plusieurs éléments géotechniques
spécifiques, dans le cadre d’une mission ponctuelle. Ce diagnostic géotechnique précise l’influence de cet ou ces éléments géotechniques sur les risques géotechniques identifiés ainsi que leurs
conséquences possibles pour le projet ou l’ouvrage existant.
— Définir, après enquête documentaire, un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats.
— Étudier un ou plusieurs éléments géotechniques spécifiques (par exemple soutènement, causes géotechniques d’un désordre) dans le cadre de ce diagnostic, mais sans aucune implication dans
la globalité du projet ou dans l’étude de l’état général de l’ouvrage existant.
— Si ce diagnostic conduit à modifier une partie du projet ou à réaliser des travaux sur l’ouvrage existant, des études géotechniques de conception et/ou d’exécution ainsi qu’un suivi et une
supervision géotechniques seront réalisés ultérieurement, conformément à l’enchaînement des missions d’ingénierie géotechnique (étape 2 et/ou 3).

DOM10.5 – version B – 13/12/13
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 39

CONDITIONS GENERALES

1. Avertissement, préambule 
Toute commande et ses avenants éventuels impliquent de la part du co‐contractant, ci‐après dénommé « le Client », signataire du contrat et des avenants, acceptation sans réserve des 
présentes conditions générales. 
Les  présentes  conditions  générales  prévalent  sur  toutes  autres,  sauf  conditions  particulières  contenues  dans  le  devis  ou  dérogation  formelle  et  explicite.  Toute  modification  de  la 
commande ne peut être considérée comme acceptée qu’après accord écrit du Prestataire. 
2. Déclarations obligatoires à la charge du Client, (DT, DICT, ouvrages exécutés) 
Dans tous les cas, la responsabilité du Prestataire ne saurait être engagée en cas de dommages à des ouvrages publics ou privés (en particulier, ouvrages enterrés et canalisations) dont la 
présence et l’emplacement précis ne lui auraient pas été signalés par écrit préalablement à sa mission. 
Conformément au décret n° 2011‐1241 du 5 octobre 2011 relatif à l’exécution de travaux à proximité de certains ouvrages souterrains, aériens ou subaquatiques de transport ou de 
distribution, le Client doit fournir, à sa charge et sous sa responsabilité, l’implantation des réseaux privés, la liste et l’adresse des exploitants des réseaux publics à proximité des travaux, 
les plans, informations et résultats des investigations complémentaires consécutifs à sa Déclaration de projet de Travaux (DT). Ces informations sont indispensables pour permettre les 
éventuelles DICT (le délai de réponse est de 15 jours) et pour connaitre l’environnement du projet. En cas d’incertitude ou de complexité pour la localisation des réseaux sur domaine 
public,  il  pourra  être  nécessaire  de  faire  réaliser,  à  la  charge  du  Client,  des  fouilles  manuelles  pour  les  repérer.  Les  conséquences  et    la  responsabilité  de  toute  détérioration  de  ces 
réseaux par suite d’une mauvaise communication sont à la charge exclusive du Client. 
Conformément à l’art L 411‐1 du code minier, le Client s’engage à déclarer à la DREAL tout forage réalisé de plus de 10 m de profondeur. De même, conformément à l’article R 214‐1 du 
code de l’environnement, le Client s’engage à déclarer auprès de la DDT du lieu des travaux les sondages et forages destinés à la recherche, à la surveillance ou au prélèvement d’eaux 
souterraines (piézomètres notamment). ERG est en mesure d’établir un devis pour ces différents types de déclaration. 
3. Cadre de la mission, objet et nature des prestations, prestations exclues, limites de la mission 
Le  terme  « prestation »  désigne  exclusivement  les  prestations  énumérées  dans  le  devis  du  Prestataire.  Toute  prestation  différente  de  celles  prévues  fera  l’objet d’un  prix  nouveau  à 
négocier. Il est entendu que le Prestataire s'engage à procéder selon les moyens actuels de son art, à des recherches consciencieuses et à fournir les indications qu'on peut en attendre. 
Son obligation est une obligation de moyen et non de résultat au sens de la jurisprudence actuelle des tribunaux. Le Prestataire réalise la mission dans les strictes limites de sa définition 
donnée dans son offre (validité limitée à trois mois à compter de la date de son établissement), confirmée par le bon de commande ou un contrat  signé du Client.  
Hors  domaine  sites  et  sols  pollués,  la  mission  (géotechnique  par  exemple)  et  les  investigations  éventuelles  n’abordent  pas  le  contexte  environnemental.  Seule  une  étude 
environnementale spécifique comprenant des investigations adaptées permettra de détecter une éventuelle contamination des sols et/ou des eaux souterraines. 
Le Prestataire n’est solidaire d’aucun autre intervenant sauf si la solidarité est explicitement convenue dans le devis ; dans ce cas, la solidarité ne s’exerce que sur la durée de la mission. 
Par  référence  à  la  norme  NF P  94‐500,  il  appartient au  maître  d’ouvrage,  au  maître d’œuvre  ou à  toute  entreprise de faire  réaliser  impérativement par des  ingénieries compétentes 
chacune des missions géotechniques (successivement G1, G2, G3 et G4 et les investigations associées) pour suivre toutes les étapes d’élaboration et d’exécution du projet. Si la mission 
d’investigations est commandée seule, elle est limitée à l’exécution matérielle de sondages et à l’établissement d’un compte rendu factuel sans interprétation et elle exclut toute activité 
d’étude ou de conseil. La mission de diagnostic géotechnique G5 engage le géotechnicien uniquement dans le cadre strict des objectifs ponctuels fixés et acceptés.  
Si le Prestataire déclare être titulaire de la certification ISO 9001, le Client agit de telle sorte que le Prestataire puisse respecter les dispositions de son système qualité dans la réalisation 
de sa mission.  
4. Plans et documents contractuels 
Le Prestataire réalise la mission conformément à la réglementation en vigueur lors de son offre, sur la base des données communiquées par le Client. Le Client est seul responsable de 
l’exactitude de ces données. En cas d’absence de transmission ou d’erreur sur ces données, le Prestataire est exonéré de toute responsabilité.  
5. Limites d’engagement sur les délais 
Sauf indication contraire précise, les estimations de délais d’intervention et d’exécution données aux termes du devis ne sauraient engager le Prestataire. Sauf stipulation contraire, il ne 
sera pas appliqué de pénalités de retard et si tel devait être le cas elles seraient plafonnées à 5% de la commande. En toute hypothèse, la responsabilité du Prestataire est dégagée de 
plein  droit  en  cas  d’insuffisance  des  informations  fournies  par  le  Client  ou  si  le  Client  n’a  pas  respecté  ses  obligations,  en  cas  de  force  majeure  ou  d’événements  imprévisibles 
(notamment la rencontre de sols inattendus, la survenance de circonstances naturelles exceptionnelles) et de manière générale en cas d‘événement extérieur au Prestataire modifiant 
les conditions d’exécution des prestations objet de la commande ou les rendant impossibles. 
Le Prestataire n’est pas responsable des délais de fabrication ou d’approvisionnement de fournitures lorsqu’elles font l’objet d’un contrat de négoce passé par le Client ou le Prestataire 
avec un autre Prestataire. 
6. Formalités, autorisations et obligations d’information, accès, dégâts aux ouvrages et cultures 
Toutes les démarches et formalités administratives ou autres, en particulier l’obtention de l’autorisation de pénétrer sur les lieux pour effectuer des prestations de la mission sont à la 
charge  du  Client.  Le  Client  se  charge  d’une  part  d’obtenir  et  communiquer  les  autorisations  requises  pour  l’accès  du  personnel  et  des  matériels  nécessaires  au  Prestataire  en  toute 
sécurité dans l’enceinte des propriétés privées ou sur le domaine public, d’autre part de fournir tous les documents relatifs aux dangers et aux risques cachés, notamment ceux liés aux 
réseaux, aux obstacles enterrés, à la pollution des sols et des nappes et à la présence d’amiante ou de matériaux amiantés.  Le Client s'engage à communiquer les règles pratiques que les 
intervenants doivent respecter en matière de santé, sécurité et respect de l'environnement : il assure en tant que de besoin la formation du personnel, notamment celui du Prestataire, 
entrant dans ces domaines, préalablement à l'exécution de la mission. Le Client sera tenu responsable de tout dommage corporel, matériel ou immatériel dû à une spécificité du site 
connue  de  lui  et non  clairement  indiquée au  Prestataire  avant  toutes  interventions.  Sauf  spécifications particulières,  les travaux  permettant  l’accessibilité  aux  points  de sondages ou 
d’essais et l’aménagement des plates‐formes ou grutage nécessaires aux matériels utilisés sont à la charge du Client. Les investigations peuvent entraîner d’inévitables dommages sur le 
site,  en  particulier  sur  la  végétation,  les  cultures  et  les  ouvrages  existants,  sans  qu’il  y  ait  négligence  ou  faute  de  la  part  de  son  exécutant.  Les  remises  en  état,  réparations  ou 
indemnisations correspondantes sont à la charge du Client.  

7. Implantation, nivellement des sondages 
Au cas où l'implantation des sondages est imposée par le Client ou son conseil, le Prestataire est exonéré de toute responsabilité dans les événements consécutifs à ladite implantation. 
La  mission  ne  comprend  pas  les  implantations topographiques  permettant de  définir  l’emprise des  ouvrages  et zones  à  étudier  ni  la  mesure  des  coordonnées précises des  points  de 
sondages ou d’essais. Les éventuelles altitudes indiquées pour chaque sondage (qu’il s’agisse de cotes de références rattachées à un repère arbitraire ou de cotes NGF) ne sont données 
qu’à titre indicatif. Seules font foi les profondeurs mesurées depuis le sommet des sondages et comptées à partir du niveau du sol au moment de la réalisation des essais. Pour que ces 
altitudes soient garanties, il convient qu’elles soient relevées par un Géomètre Expert avant remodelage du terrain. Il en va de même pour l’implantation des sondages sur le terrain. 
8. Hydrogéologie 
Les niveaux d’eau indiqués dans le rapport correspondent uniquement aux niveaux relevés au droit des sondages exécutés et à un moment précis. En dépit de la qualité de l'étude, les 
aléas suivants subsistent, notamment la variation des niveaux d'eau en relation avec la météo ou une modification de l'environnement des études. Seule une étude hydrogéologique 
spécifique permet de déterminer les amplitudes de variation de ces niveaux, les cotes de crue et les PHEC (Plus Hautes Eaux Connues). 
9. Recommandations, aléas, écart entre prévision de l’étude et réalité en cours de travaux 
Si, en l’absence de plans précis des ouvrages projetés, le Prestataire a été amené à faire une ou des hypothèses sur le projet, il appartient au Client de lui communiquer par écrit ses 
observations éventuelles sans quoi, il ne pourrait en aucun cas et pour quelque raison que ce soit  lui être reproché d’avoir établi son étude dans ces conditions.  
L’étude géotechnique s’appuie sur les renseignements reçus concernant le projet, sur un nombre limité de sondages et d’essais, et sur des profondeurs d’investigations limitées qui ne 
permettent  pas  de  lever  toutes  les  incertitudes  inéluctables  à  cette  science  naturelle.  En  dépit  de  la  qualité  de  l'étude,  des  incertitudes  subsistent  du  fait  notamment  du  caractère 
ponctuel des investigations, de la variation d'épaisseur des remblais et/ou des différentes couches, de la présence de vestiges enterrés. Les conclusions géotechniques ne peuvent donc 
conduire à traiter à forfait le prix des fondations compte tenu d’une hétérogénéité, naturelle ou du fait de l’homme, toujours possible et des aléas d’exécution pouvant survenir lors de la 
découverte  des  terrains.  Si  un  caractère  évolutif  particulier  a  été  mis  en  lumière  (notamment  glissement,  érosion,  dissolution,  remblais  évolutifs,  tourbe),  l'application  des 
recommandations du rapport nécessite une actualisation à chaque étape du projet notamment s'il s'écoule un laps de temps important avant l’étape suivante. 
L’estimation  des  quantités  des  ouvrages  géotechniques  nécessite  une  mission  d’étude  géotechnique  de  conception  G2  (phase  projet).  Les  éléments  géotechniques  non  décelés  par 
l’étude  et  mis  en  évidence  lors  de  l’exécution  (pouvant  avoir  une  incidence  sur  les  conclusions  du  rapport)  et  les  incidents  importants  survenus  au  cours  des  travaux  (notamment 
glissement, dommages aux avoisinants ou aux existants) doivent obligatoirement être portés à la connaissance du Prestataire ou signalés aux géotechniciens chargés des missions de 
suivi  géotechnique  d’exécution  G3  et  de  supervision  géotechnique  d’exécution  G4,  afin  que  les  conséquences  sur  la  conception  géotechnique  et  les  conditions  d’exécution  soient 
analysées par un homme de l’art.  
10. Rapport de mission, réception des travaux, fin de mission, délais de validation des documents par le client 
A défaut de clauses spécifiques contractuelles, la remise du dernier document à fournir dans le cadre de la mission fixe le terme de la mission. La date de la fin de mission est celle de 
l'approbation  par  le  Client  du  dernier  document  à  fournir  dans  le  cadre  de  la  mission.  L’approbation  doit  intervenir  au  plus  tard  deux  semaines  après  sa  remise  au  Client,  et  est 
considérée implicite en cas de silence. La fin de la mission donne lieu au paiement du solde de la mission.   
…/… 
                             DOM10.6 ‐ version I ‐ 07/01/14 
 
 
 
 
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 40

CONDITIONS GENERALES (SUITE)

11. Réserve de propriété, confidentialité, propriété des études, diagrammes 
Les  coupes  de  sondages,  plans  et  documents  établis  par  les  soins  du  Prestataire  dans  le  cadre  de  sa  mission  ne  peuvent  être  utilisés,  publiés  ou  reproduits  par  des  tiers  sans  son 
autorisation. Le Client ne devient propriétaire des prestations réalisées par le Prestataire qu’après règlement intégral des sommes dues. Le Client ne peut pas les utiliser pour d’autres 
ouvrages  sans  accord  écrit  préalable  du  Prestataire.  Le  Client  s’engage  à  maintenir  confidentielle  et  à  ne  pas  utiliser  pour  son  propre  compte  ou  celui  de  tiers  toute  information  se 
rapportant au savoir‐faire du Prestataire, qu’il soit breveté ou non, portée à sa connaissance au cours de la mission et qui n’est pas dans le domaine public, sauf accord préalable écrit du 
Prestataire.  Si  dans  le  cadre  de  sa  mission,  le  Prestataire  mettait  au  point  une  nouvelle  technique,  celle‐ci  serait  sa  propriété.  Le  Prestataire  serait  libre  de  déposer  tout  brevet  s’y 
rapportant, le Client bénéficiant, dans ce cas, d’une licence non exclusive et non cessible, à titre gratuit et pour le seul ouvrage étudié.  
12. Modifications du contenu de la mission en cours de réalisation 
La nature des prestations et des moyens à mettre en œuvre, les prévisions des avancements et délais, ainsi que les prix sont déterminés en fonction des éléments communiqués par le 
client  et  ceux  recueillis  lors  de  l’établissement  de  l’offre.  Des  conditions  imprévisibles  par  le  Prestataire  au  moment  de  l’établissement  de  son  offre  touchant  à  la  géologie,  aux 
hypothèses  de  travail,  au  projet  et  à  son  environnement,  à  la  législation  et  aux  règlements,  à  des  événements  imprévus,  survenant  en  cours  de  mission  autorisent  le  Prestataire  à 
proposer au Client un avenant avec notamment modification des prix et des délais. A défaut d’un accord écrit du Client dans un délai de deux semaines à compter de la réception de la 
lettre  d’adaptation  de  la  mission,  le  Prestataire  est  en  droit  de  suspendre  immédiatement  l’exécution  de  sa  mission,  les  prestations  réalisées  à  cette  date  étant  rémunérées 
intégralement, et sans que le Client ne puisse faire état d’un préjudice. Dans l’hypothèse où le Prestataire est dans l’impossibilité de réaliser les prestations prévues pour une cause qui 
ne lui est pas imputable, le temps d’immobilisation de ses équipes est rémunéré par le client. 
13. Modifications du projet après fin de mission, délai de validité du rapport 
Le rapport constitue une synthèse de la mission définie par la commande. Le rapport et ses annexes forment un ensemble indissociable. Toute interprétation, reproduction partielle ou 
utilisation par un autre maître de l’ouvrage, un autre constructeur ou maître d’œuvre, ou pour un projet différent de celui objet de la mission, ne saurait engager la responsabilité du 
Prestataire et pourra entraîner des poursuites judiciaires. La responsabilité du Prestataire ne saurait être engagée en dehors du cadre de la mission objet du rapport. Toute modification 
apportée au projet et à son environnement ou tout élément nouveau mis à jour au cours des travaux et non détecté lors de la mission d’origine, nécessite une adaptation du rapport 
initial dans le cadre d’une nouvelle mission. Le client doit faire actualiser le dernier rapport de mission en cas d’ouverture du chantier plus de 1 an après sa livraison. Il en est de même 
notamment en cas de travaux de terrassements, de démolition ou de réhabilitation du site (à la suite d'une contamination des terrains et/ou de la nappe) modifiant entre autres les 
qualités mécaniques, les dispositions constructives et/ou la répartition de tout ou partie des  sols sur les emprises concernées par l’étude géotechnique.  
14. conditions d’établissement des prix, variation dans les prix, conditions de paiement, acompte et provision, retenue de garantie 
Les  prix  unitaires  s'entendent  hors  taxes.  Ils  sont  majorés  de  la  T.V.A.  au  taux  en  vigueur  le  jour  de  la  facturation.  Ils  sont  établis  aux  conditions  économiques  en  vigueur  à  la  date 
d’établissement de l’offre. Ils sont fermes et définitifs pour une durée de trois mois. Au‐delà, ils sont actualisés par application de l’indice « SYNTEC », l'Indice de base étant celui du mois 
de l'établissement du devis. 
Aucune retenue de garantie n’est appliquée sur le coût de la mission. 
Dans le cas où le marché nécessite une intervention d’une durée supérieure à un mois, des factures mensuelles intermédiaires sont établies. Lors de la passation de la commande ou de 
la signature du contrat, le Prestataire peut exiger un acompte dont le montant est défini dans les conditions particulières et correspond à un pourcentage du total estimé des honoraires 
et frais correspondants à l’exécution du contrat. Le montant de cet acompte est déduit de la facture ou du décompte final. En cas de sous‐traitance dans le cadre d’un ouvrage public, les 
factures du Prestataire sont réglées directement et intégralement par le maître d’ouvrage, conformément à la loi n°75‐1334 du 31/12/1975. 
Les paiements interviennent à réception de la facture et sans escompte. En l’absence de paiement au plus tard le jour suivant la date de règlement figurant sur la facture, il sera appliqué 
à compter dudit jour et de plein droit, un intérêt de retard égal au taux d’intérêt appliqué par la Banque Centrale Européenne à son opération de refinancement la plus récente majorée 
de 10 points de pourcentage. Cette pénalité de retard sera exigible sans qu’un rappel soit nécessaire à compter du jour suivant la date de règlement figurant sur la facture.  
En sus de ces pénalités de retard, le Client sera redevable de plein droit des frais de recouvrement exposés ou d'une indemnité forfaitaire de 40 €. 
Un désaccord quelconque ne saurait constituer un motif de non paiement des prestations de la mission réalisées antérieurement. La compensation est formellement exclue : le Client 
s’interdit de déduire le montant des préjudices qu’il allègue des honoraires dus. 
15. Résiliation anticipée 
Toute procédure de résiliation est obligatoirement précédée d’une tentative de conciliation. En cas de force majeure, cas fortuit ou de circonstances indépendantes du Prestataire, celui‐
ci a la faculté de résilier son contrat sous réserve d’en informer son Client par lettre recommandée avec accusé de réception. En toute hypothèse, en cas d’inexécution par l’une ou 
l’autre  des  parties  de  ses  obligations,  et  8  jours  après  la  mise  en  demeure  visant  la  présente  clause  résolutoire  demeurée  sans  effet,  le  contrat  peut  être  résilié  de  plein  droit.  La 
résiliation du contrat implique le paiement de l’ensemble des prestations régulièrement exécutées par le Prestataire au jour de la résiliation et en sus, d’une indemnité égale à 20 % des 
honoraires qui resteraient à percevoir si la mission avait été menée jusqu’à son terme. 
16. Répartition des risques, responsabilités et assurances 
Le Prestataire n’est pas tenu d’avertir son Client sur les risques encourus déjà connus ou ne pouvant être ignorés du Client compte tenu de sa compétence. Ainsi par exemple, l’attention 
du  Client  est  attirée  sur  le  fait  que  le  béton  armé  est  inévitablement  fissuré,  les  revêtements  appliqués  sur  ce  matériau  devant  avoir  une  souplesse  suffisante  pour  s’adapter  sans 
dommage aux variations d’ouverture des fissures. Le devoir de conseil du Prestataire vis‐à‐vis du Client ne s’exerce que dans les domaines de compétence requis pour l’exécution de la 
mission spécifiquement confiée. Tout élément nouveau connu du Client après la fin de la mission doit être communiqué au Prestataire qui pourra, le cas échéant, proposer la réalisation 
d’une mission complémentaire. A défaut de communication des éléments nouveaux ou d’acceptation de la mission complémentaire, le Client en assumera toutes les conséquences. En 
aucun cas, le Prestataire ne sera tenu pour responsable des conséquences  d’un non‐respect de ses préconisations ou d’une modification de celles‐ci par le Client pour quelque raison 
que ce soit. L’attention du Client est attirée sur le fait que toute estimation de quantités faite à partir de données obtenues par prélèvements ou essais ponctuels sur le site objet des 
prestations  est  entachée  d’une  incertitude  fonction  de  la  représentativité  de  ces  données  ponctuelles  extrapolées  à  l’ensemble  du  site.  Toutes  les  pénalités  et  indemnités  qui  sont 
prévues au contrat ou dans l’offre remise par le Prestataire ont la nature de dommages et intérêts forfaitaires, libératoires et exclusifs de toute autre sanction ou indemnisation.  
Assurance décennale obligatoire 
Le Prestataire bénéficie d’un contrat d’assurance au titre de la responsabilité décennale afférente aux ouvrages soumis à obligation d’assurance, conformément à l’article L.241‐1 du 
Code  des  assurances.  Conformément  aux  usages  et  aux  capacités  du  marché  de  l’assurance  et  de  la  réassurance,  le  contrat  impose  une  obligation  de  déclaration  préalable  et 
d’adaptation de la garantie pour les ouvrages dont la valeur HT (travaux et honoraires compris) excède au jour de la déclaration d’ouverture de chantier un montant de 15 M€. Il est 
expressément  convenu que  le  client  a  l’obligation  d’informer  le  Prestataire  d’un  éventuel  dépassement de  ce  seuil,  et accepte,  de  fournir tous  éléments  d’information  nécessaires  à 
l’adaptation de la garantie. Le client prend également l’engagement, de souscrire à ses frais un Contrat Collectif de Responsabilité Décennale (CCRD), contrat dans lequel le Prestataire 
sera expressément mentionné parmi les bénéficiaires. Le client prendra en charge toute éventuelle surcotisation qui serait demandée au Prestataire par rapport aux conditions de base 
de son contrat d’assurance. Par ailleurs, les ouvrages de caractère exceptionnel, voire inusuels sont exclus du présent contrat et doivent faire l'objet d'une cotation particulière. Le prix 
fixé dans l’offre ayant été déterminé en fonction de conditions normales d’assurabilité de la mission, il sera réajusté, et le client s’engage à l’accepter,  en cas d’éventuelle surcotisation 
qui serait demandée au Prestataire par rapport aux conditions de base de son contrat d’assurance.  A défaut de respecter ces engagements, le client en supportera les conséquences 
financières (notamment en cas de défaut de garantie du Prestataire, qui n’aurait pu s’assurer dans de bonnes conditions, faute d’informations suffisantes). Le maître d’ouvrage est tenu 
d’informer le Prestataire de la DOC (déclaration d’ouverture de chantier). 
Ouvrages non soumis à l’obligation d’assurance 
Les ouvrages dont la valeur HT (travaux et honoraires compris) excède un montant de 6 000 000 € pour les ouvrages de génie civil en convention spéciale Responsabilité Professionnelle 
de  l’Ingénierie  et  2 000 000  €  en  génie  civil  en  convention  spéciale  Responsabilité  Professionnelle  de  l’Economie  de  la  Construction  doivent  faire  l'objet  d'une  déclaration  auprès  du 
Prestataire qui en réfèrera à son assureur pour détermination des conditions d’assurance. Les limitations relatives au montant des chantiers auxquels le Prestataire participe ne sont pas 
applicables aux missions portant sur des ouvrages d'infrastructure linéaire, c'est‐à‐dire routes, voies ferrées, tramway, etc. En revanche, elles demeurent applicables lorsque sur le tracé 
linéaire, la/les mission(s) de l'assuré porte(nt) sur des ouvrages précis tels que ponts, viaducs, échangeurs, tunnels, tranchées couvertes... En tout état de cause, il appartiendra au client 
de  prendre  en  charge  toute  éventuelle  sur  cotisation  qui  serait  demandée  au  prestataire  par  rapport  aux  conditions  de  base  de  son  contrat  d'assurance.  Toutes  les  conséquences 
financières d’une déclaration insuffisante quant au coût de l’ouvrage seront supportées par le client et le maître d’ouvrage. 
Le  Prestataire  assume  les  responsabilités  qu’il  engage  par  l’exécution  de  sa  mission  telle  que  décrite  au  présent  contrat.  A  ce  titre,  il  est  responsable  de  ses  prestations  dont  la 
défectuosité  lui  est  imputable.  Le  Prestataire  sera  garanti  en  totalité  par  le  Client  contre  les  conséquences  de  toute  recherche  en  responsabilité  dont  il  serait  l’objet  du  fait  de  ses 
prestations, de la part de tiers au présent contrat, le client ne garantissant cependant le Prestataire qu’au delà du montant de responsabilité visé ci‐dessous pour le cas des prestations 
défectueuses. La responsabilité globale et cumulée du Prestataire au titre ou à l’occasion de l’exécution du contrat sera limitée à trois fois le montant de ses honoraires sans  pour autant 
excéder les garanties délivrées par son assureur, et ce pour les dommages de quelque nature que ce soit et quel qu’en soit le fondement juridique. Il est expressément convenu que le 
Prestataire  ne  sera  pas  responsable  des  dommages  immatériels  consécutifs  ou  non  à  un  dommage  matériel  tels  que,  notamment,  la  perte  d’exploitation,  la  perte  de  production,  le 
manque à gagner, la perte de profit, la perte de contrat, la perte d’image, l’immobilisation de personnel ou d’équipements. 
17. Cessibilité de contrat 
Le  Client  reste  redevable  du  paiement  de  la  facture  sans  pouvoir  opposer  à  quelque  titre  que  ce  soit  la  cession  du  contrat,  la  réalisation  pour  le  compte  d’autrui,  l'existence  d'une 
promesse de porte‐fort ou encore l'existence d’une stipulation pour autrui. 
18. Litiges 
En  cas  de  litige  pouvant  survenir  dans  l’application  du  contrat,  seul  le  droit  français  est  applicable.  Seules  les  juridictions  du  ressort  du  Tribunal  de  Commerce  de  Toulon  sont 
compétentes, même en cas de demande incidente ou d’appel en garantie ou de pluralité de défendeurs.  
DOM10.6 ‐ version I – 07/01/14 
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
PAGE 41

A N N E X E S

A1 RESULTATS FONDPROF

A2 RESULTATS PLAXIS 2D

A3 RESULTATS RIDO

A4 VERIFICATION DES BUTONS

A5 COUPES TYPES
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
ANNEXE

A1 R E S U L T A T S F O N D P R O F
Imprimé le : 18/04/2014 - 15:28:01
FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 50
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 50.fxp Page 1/4


_________________________
Programme FondProf v2.4.0 (c) TERRASOL 2013
_________________________

File : W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\PIEUX 50\Pieux 50[FP].resu

Calcul réalisé le : 18/04/2014 à 15h27


par : ERG

____________________________________________________________________________________________________

Options du calcul :
- calcul basé sur des paramètres issus du pressiomètre de Ménard
- calcul selon les règles de la norme NF P 94 262
- profil de pression limite pl* défini par couche
- pour pieu de catégorie : 6
- pour pieu travaillant en compression

Combinaisons ELS-QP ELS-CARA ELU-FOND ELU-ACC

Frottement 0.503 0.615 0.719 0.791


Pointe 0.359 0.439 0.719 0.791

____________________________________________________________________________________________________

Cote de référence : 0.000

Section du pieu : 0.196


Périmètre : 1.571

Caractéristiques des couches (données utilisateur)


___________________________________________________

couche base pl* qsl kpmin kpmax

01 -1.20 0.1 0.01 1.00 1.60


02 -6.50 1300.0 99.00 1.00 1.60
03 -20.00 1600.0 126.00 1.00 1.60

Pas du calcul : 0.50

========================================================================================================================

**************
***SOLUTION***
**************

Calcul à charge imposée : Q = 2000.0 vis à vis de la combinaison : ELS-QP

__________________________________________________________________________________________________________________________
couche cote qsl ple kp Qs Qp ELS-QP ELS-CARA ELU-FOND ELU-ACC
__________________________________________________________________________________________________________________________

01 0.00 0.01 260.1 1.000 0.0 51.1 18.3 22.4 36.7 40.4
01 -0.50 0.01 520.1 1.000 0.0 102.1 36.7 44.8 73.4 80.8
01 -1.00 0.01 845.0 1.000 0.0 165.9 59.6 72.9 119.3 131.3
01 -1.20 0.01 975.0 1.000 0.0 191.5 68.7 84.1 137.7 151.5
02 -1.20 99.00 1300.0 1.000 0.0 255.3 91.6 112.1 183.5 201.9
02 -1.70 99.00 1300.0 1.120 77.8 285.9 141.8 173.3 261.5 287.7
02 -2.20 99.00 1300.0 1.240 155.5 316.5 191.9 234.6 339.4 373.4
02 -2.70 99.00 1300.0 1.360 233.3 347.2 242.0 295.9 417.3 459.1
02 -3.20 99.00 1300.0 1.480 311.0 377.8 292.1 357.1 495.3 544.9
02 -3.70 99.00 1300.0 1.600 388.8 408.4 342.2 418.4 573.2 630.6
02 -4.20 99.00 1300.0 1.600 466.5 408.4 381.3 466.2 629.1 692.1
02 -4.70 99.00 1300.0 1.600 544.3 408.4 420.4 514.0 685.0 753.6
02 -5.20 99.00 1330.0 1.600 622.1 417.8 462.9 566.0 747.7 822.5
02 -5.70 99.00 1405.0 1.600 699.8 441.4 510.5 624.2 820.5 902.7
02 -6.20 99.00 1480.0 1.600 777.6 465.0 558.0 682.3 893.4 982.8
02 -6.50 99.00 1525.0 1.600 824.2 479.1 586.6 717.2 937.1 1030.9
03 -6.50 126.00 1600.0 1.600 824.2 502.7 595.0 727.6 954.0 1049.6
03 -7.00 126.00 1600.0 1.600 923.2 502.7 644.8 788.4 1025.2 1127.8
03 -7.50 126.00 1600.0 1.600 1022.1 502.7 694.6 849.3 1096.3 1206.1
03 -8.00 126.00 1600.0 1.600 1121.1 502.7 744.4 910.1 1167.5 1284.4
03 -8.50 126.00 1600.0 1.600 1220.1 502.7 794.1 971.0 1238.6 1362.7
03 -9.00 126.00 1600.0 1.600 1319.0 502.7 843.9 1031.9 1309.8 1440.9

Imprimé le : 18/04/2014 - 15:28:01


FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 50
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 50.fxp Page 2/4


03 -9.50 126.00 1600.0 1.600 1418.0 502.7 893.7 1092.7 1380.9 1519.2
03 -10.00 126.00 1600.0 1.600 1516.9 502.7 943.5 1153.6 1452.1 1597.5
03 -10.50 126.00 1600.0 1.600 1615.9 502.7 993.2 1214.4 1523.2 1675.8
03 -11.00 126.00 1600.0 1.600 1714.9 502.7 1043.0 1275.3 1594.4 1754.1
03 -11.50 126.00 1600.0 1.600 1813.8 502.7 1092.8 1336.2 1665.5 1832.3
03 -12.00 126.00 1600.0 1.600 1912.8 502.7 1142.6 1397.0 1736.7 1910.6
03 -12.50 126.00 1600.0 1.600 2011.7 502.7 1192.4 1457.9 1807.8 1988.9
03 -13.00 126.00 1600.0 1.600 2110.7 502.7 1242.1 1518.7 1879.0 2067.2
03 -13.50 126.00 1600.0 1.600 2209.7 502.7 1291.9 1579.6 1950.2 2145.4
03 -14.00 126.00 1600.0 1.600 2308.6 502.7 1341.7 1640.5 2021.3 2223.7
03 -14.50 126.00 1600.0 1.600 2407.6 502.7 1391.5 1701.3 2092.5 2302.0
03 -15.00 126.00 1600.0 1.600 2506.5 502.7 1441.2 1762.2 2163.6 2380.3
03 -15.50 126.00 1600.0 1.600 2605.5 502.7 1491.0 1823.0 2234.8 2458.5
03 -16.00 126.00 1600.0 1.600 2704.5 502.7 1540.8 1883.9 2305.9 2536.8
03 -16.50 126.00 1600.0 1.600 2803.4 502.7 1590.6 1944.8 2377.1 2615.1
03 -17.00 126.00 1600.0 1.600 2902.4 502.7 1640.3 2005.6 2448.2 2693.4
03 -17.50 126.00 1600.0 1.600 3001.3 502.7 1690.1 2066.5 2519.4 2771.7
03 -18.00 126.00 1600.0 1.600 3100.3 502.7 1739.9 2127.3 2590.5 2849.9
03 -18.50 126.00 1600.0 1.600 3199.3 502.7 1789.7 2188.2 2661.7 2928.2
03 -19.00 126.00 1600.0 1.600 3298.2 502.7 1839.5 2249.1 2732.8 3006.5
03 -19.50 126.00 1600.0 1.600 3397.2 502.7 1889.2 2309.9 2804.0 3084.8
03 -20.61 126.00 1600.0 1.600 3617.4 502.7 2000.0 2445.4 2962.3 3259.0
__________________________________________________________________________________________________________________________

Imprimé le : 18/04/2014 - 15:28:01


FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 50
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 50.fxp Page 3/4


Imprimé le : 18/04/2014 - 15:28:01 Projet : Pieux 50
FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG Module : Fondprof
v3.1.3

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 50.fxp Page 4/4


Imprimé le : 18/04/2014 - 15:29:25
FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 60
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 60.fxp Page 1/4


_________________________
Programme FondProf v2.4.0 (c) TERRASOL 2013
_________________________

File : W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\PIEUX 60\Pieux 60[FP].resu

Calcul réalisé le : 18/04/2014 à 15h28


par : ERG

____________________________________________________________________________________________________

Options du calcul :
- calcul basé sur des paramètres issus du pressiomètre de Ménard
- calcul selon les règles de la norme NF P 94 262
- profil de pression limite pl* défini par couche
- pour pieu de catégorie : 6
- pour pieu travaillant en compression

Combinaisons ELS-QP ELS-CARA ELU-FOND ELU-ACC

Frottement 0.503 0.615 0.719 0.791


Pointe 0.359 0.439 0.719 0.791

____________________________________________________________________________________________________

Cote de référence : 0.000

Section du pieu : 0.283


Périmètre : 1.885

Caractéristiques des couches (données utilisateur)


___________________________________________________

couche base pl* qsl kpmin kpmax

01 -1.20 0.1 0.01 1.00 1.60


02 -6.50 1300.0 99.00 1.00 1.60
03 -20.00 1600.0 126.00 1.00 1.60

Pas du calcul : 0.50

========================================================================================================================

**************
***SOLUTION***
**************

Calcul à charge imposée : Q = 2000.0 vis à vis de la combinaison : ELS-QP

__________________________________________________________________________________________________________________________
couche cote qsl ple kp Qs Qp ELS-QP ELS-CARA ELU-FOND ELU-ACC
__________________________________________________________________________________________________________________________

01 0.00 0.01 260.1 1.000 0.0 73.5 26.4 32.3 52.9 58.2
01 -0.50 0.01 520.1 1.000 0.0 147.0 52.8 64.6 105.7 116.3
01 -1.00 0.01 845.0 1.000 0.0 238.9 85.8 104.9 171.8 189.0
01 -1.20 0.01 975.0 1.000 0.0 275.7 99.0 121.0 198.2 218.1
02 -1.20 99.00 1300.0 1.000 0.0 367.6 132.0 161.4 264.3 290.8
02 -1.70 99.00 1300.0 1.100 93.3 404.3 192.1 234.9 357.8 393.6
02 -2.20 99.00 1300.0 1.200 186.6 441.1 252.2 308.4 451.3 496.5
02 -2.70 99.00 1300.0 1.300 279.9 477.8 312.4 381.9 544.8 599.4
02 -3.20 99.00 1300.0 1.400 373.2 514.6 372.5 455.5 638.4 702.3
02 -3.70 99.00 1300.0 1.500 466.5 551.4 432.6 529.0 731.9 805.2
02 -4.20 99.00 1300.0 1.600 559.9 588.1 492.7 602.5 825.4 908.0
02 -4.70 99.00 1300.0 1.600 653.2 588.1 539.7 659.9 892.5 981.8
02 -5.20 99.00 1330.0 1.600 746.5 601.7 591.5 723.2 969.3 1066.4
02 -5.70 99.00 1405.0 1.600 839.8 635.6 650.6 795.5 1060.8 1167.0
02 -6.20 99.00 1480.0 1.600 933.1 669.5 709.7 867.8 1152.3 1267.7
02 -6.50 99.00 1525.0 1.600 989.1 689.9 745.2 911.1 1207.2 1328.1
03 -6.50 126.00 1600.0 1.600 989.1 723.8 757.3 926.0 1231.6 1354.9
03 -7.00 126.00 1600.0 1.600 1107.8 723.8 817.1 999.1 1316.9 1448.8
03 -7.50 126.00 1600.0 1.600 1226.6 723.8 876.8 1072.1 1402.3 1542.8
03 -8.00 126.00 1600.0 1.600 1345.3 723.8 936.5 1145.1 1487.7 1636.7
03 -8.50 126.00 1600.0 1.600 1464.1 723.8 996.3 1218.2 1573.1 1730.6
03 -9.00 126.00 1600.0 1.600 1582.8 723.8 1056.0 1291.2 1658.5 1824.6

Imprimé le : 18/04/2014 - 15:29:26


FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 60
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 60.fxp Page 2/4


03 -9.50 126.00 1600.0 1.600 1701.6 723.8 1115.7 1364.2 1743.9 1918.5
03 -10.00 126.00 1600.0 1.600 1820.3 723.8 1175.5 1437.3 1829.2 2012.4
03 -10.50 126.00 1600.0 1.600 1939.1 723.8 1235.2 1510.3 1914.6 2106.4
03 -11.00 126.00 1600.0 1.600 2057.8 723.8 1294.9 1583.3 2000.0 2200.3
03 -11.50 126.00 1600.0 1.600 2176.6 723.8 1354.7 1656.4 2085.4 2294.2
03 -12.00 126.00 1600.0 1.600 2295.3 723.8 1414.4 1729.4 2170.8 2388.2
03 -12.50 126.00 1600.0 1.600 2414.1 723.8 1474.1 1802.4 2256.2 2482.1
03 -13.00 126.00 1600.0 1.600 2532.8 723.8 1533.9 1875.5 2341.5 2576.0
03 -13.50 126.00 1600.0 1.600 2651.6 723.8 1593.6 1948.5 2426.9 2670.0
03 -14.00 126.00 1600.0 1.600 2770.3 723.8 1653.3 2021.5 2512.3 2763.9
03 -14.50 126.00 1600.0 1.600 2889.1 723.8 1713.1 2094.6 2597.7 2857.8
03 -15.00 126.00 1600.0 1.600 3007.8 723.8 1772.8 2167.6 2683.1 2951.8
03 -15.50 126.00 1600.0 1.600 3126.6 723.8 1832.5 2240.6 2768.5 3045.7
03 -16.00 126.00 1600.0 1.600 3245.4 723.8 1892.3 2313.6 2853.8 3139.6
03 -16.50 126.00 1600.0 1.600 3364.1 723.8 1952.0 2386.7 2939.2 3233.5
03 -16.90 126.00 1600.0 1.600 3459.5 723.8 2000.0 2445.4 3007.8 3309.0
__________________________________________________________________________________________________________________________

Imprimé le : 18/04/2014 - 15:29:26


FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 60
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 60.fxp Page 3/4


Imprimé le : 18/04/2014 - 15:29:26 Projet : Pieux 60
FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG Module : Fondprof
v3.1.3

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 60.fxp Page 4/4


Imprimé le : 18/04/2014 - 15:30:46
FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 70
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 70.fxp Page 1/4


_________________________
Programme FondProf v2.4.0 (c) TERRASOL 2013
_________________________

File : W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\PIEUX 70\Pieux 70[FP].resu

Calcul réalisé le : 18/04/2014 à 15h30


par : ERG

____________________________________________________________________________________________________

Options du calcul :
- calcul basé sur des paramètres issus du pressiomètre de Ménard
- calcul selon les règles de la norme NF P 94 262
- profil de pression limite pl* défini par couche
- pour pieu de catégorie : 6
- pour pieu travaillant en compression

Combinaisons ELS-QP ELS-CARA ELU-FOND ELU-ACC

Frottement 0.503 0.615 0.719 0.791


Pointe 0.359 0.439 0.719 0.791

____________________________________________________________________________________________________

Cote de référence : 0.000

Section du pieu : 0.385


Périmètre : 2.199

Caractéristiques des couches (données utilisateur)


___________________________________________________

couche base pl* qsl kpmin kpmax

01 -1.20 0.1 0.01 1.00 1.60


02 -6.50 1300.0 99.00 1.00 1.60
03 -20.00 1600.0 126.00 1.00 1.60

Pas du calcul : 0.50

========================================================================================================================

**************
***SOLUTION***
**************

Calcul à charge imposée : Q = 2000.0 vis à vis de la combinaison : ELS-QP

__________________________________________________________________________________________________________________________
couche cote qsl ple kp Qs Qp ELS-QP ELS-CARA ELU-FOND ELU-ACC
__________________________________________________________________________________________________________________________

01 0.00 0.01 260.1 1.000 0.0 100.1 35.9 43.9 72.0 79.2
01 -0.50 0.01 520.1 1.000 0.0 200.1 71.9 87.9 143.9 158.3
01 -1.00 0.01 845.0 1.000 0.0 325.2 116.8 142.8 233.8 257.3
01 -1.20 0.01 975.0 1.000 0.0 375.2 134.7 164.7 269.8 296.8
02 -1.20 99.00 1300.0 1.000 0.0 500.3 179.6 219.7 359.7 395.8
02 -1.70 99.00 1300.0 1.086 108.9 543.2 249.8 305.4 468.8 515.8
02 -2.20 99.00 1300.0 1.171 217.7 586.1 319.9 391.2 577.9 635.8
02 -2.70 99.00 1300.0 1.257 326.6 629.0 390.1 477.0 687.0 755.8
02 -3.20 99.00 1300.0 1.343 435.5 671.8 460.2 562.7 796.1 875.9
02 -3.70 99.00 1300.0 1.429 544.3 714.7 530.4 648.5 905.2 995.9
02 -4.20 99.00 1300.0 1.514 653.2 757.6 600.5 734.3 1014.3 1115.9
02 -4.70 99.00 1300.0 1.600 762.0 800.5 670.7 820.1 1123.4 1235.9
02 -5.20 99.00 1330.0 1.600 870.9 819.0 732.1 895.1 1215.0 1336.7
02 -5.70 99.00 1405.0 1.600 979.7 865.1 803.4 982.3 1326.5 1459.3
02 -6.20 99.00 1480.0 1.600 1088.6 911.3 874.7 1069.5 1437.9 1581.9
02 -6.50 99.00 1525.0 1.600 1153.9 939.0 917.5 1121.9 1504.8 1655.5
03 -6.50 126.00 1600.0 1.600 1153.9 985.2 934.1 1142.2 1538.0 1692.0
03 -7.00 126.00 1600.0 1.600 1292.4 985.2 1003.8 1227.4 1637.6 1801.6
03 -7.50 126.00 1600.0 1.600 1431.0 985.2 1073.5 1312.6 1737.2 1911.2
03 -8.00 126.00 1600.0 1.600 1569.5 985.2 1143.2 1397.8 1836.9 2020.8
03 -8.50 126.00 1600.0 1.600 1708.1 985.2 1212.9 1483.0 1936.5 2130.4
03 -9.00 126.00 1600.0 1.600 1846.6 985.2 1282.5 1568.2 2036.1 2240.0

Imprimé le : 18/04/2014 - 15:30:46


FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 70
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 70.fxp Page 2/4


03 -9.50 126.00 1600.0 1.600 1985.2 985.2 1352.2 1653.4 2135.7 2349.6
03 -10.00 126.00 1600.0 1.600 2123.7 985.2 1421.9 1738.6 2235.3 2459.2
03 -10.50 126.00 1600.0 1.600 2262.3 985.2 1491.6 1823.8 2334.9 2568.7
03 -11.00 126.00 1600.0 1.600 2400.8 985.2 1561.3 1909.0 2434.5 2678.3
03 -11.50 126.00 1600.0 1.600 2539.3 985.2 1631.0 1994.2 2534.1 2787.9
03 -12.00 126.00 1600.0 1.600 2677.9 985.2 1700.7 2079.4 2633.8 2897.5
03 -12.50 126.00 1600.0 1.600 2816.4 985.2 1770.4 2164.6 2733.4 3007.1
03 -13.00 126.00 1600.0 1.600 2955.0 985.2 1840.0 2249.8 2833.0 3116.7
03 -13.50 126.00 1600.0 1.600 3093.5 985.2 1909.7 2335.0 2932.6 3226.3
03 -14.00 126.00 1600.0 1.600 3232.1 985.2 1979.4 2420.2 3032.2 3335.9
03 -14.15 126.00 1600.0 1.600 3273.0 985.2 2000.0 2445.4 3061.6 3368.2
__________________________________________________________________________________________________________________________

Imprimé le : 18/04/2014 - 15:30:46


FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG
v3.1.3
Projet : Pieux 70
Module : Fondprof

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 70.fxp Page 3/4


Imprimé le : 18/04/2014 - 15:30:46 Projet : Pieux 70
FoXta v3 Calcul réalisé par : ERG Module : Fondprof
v3.1.3

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Fondprof\Pieux 70.fxp Page 4/4


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
ANNEXE

A2 R E S U L T A T S P L A X I S 2 D
Output Version 2012.2.14975.10081

-5.00 0.00 5.00 10.00 15.00 20.00 25.00 30.00 35.00 40.00 45.00 50.00 55.00 60.00 65.00 [*10-3 m]
0.50
10.00
0.00

-0.50
5.00
-1.00

-1.50
0.00
-2.00

-2.50
-5.00
-3.00

-3.50
-10.00
-4.00

-4.50

-15.00
-5.00

-5.50

-20.00
-6.00

-6.50

-25.00 -7.00

-7.50

-30.00 -8.00

-8.50

Total displacements uy

Maximum value = 0.000 m (Element 1 at Node 2353)


Minimum value = -8.219*10-3 m (Element 316 at Node 1541)

Project description Date

La madeleine - bâtiment A 4/22/2014


Project filename Step User name

La madeleine - bâtiment A 26 ERG


Output Version 2012.2.14975.10081

12.50 15.00 17.50 20.00 22.50 25.00 27.50 30.00 32.50 35.00 37.50 40.00 42.50 45.00 47.50 [*10-3 m]

5.00
36

2.50 32

28
0.00

24
-2.50

20

-5.00

16

-7.50

12

-10.00
8

-12.50
4

Total displacements uy (scaled up 500 times)


Maximum value = -5.613*10-3 m (Element 14 at Node 2114)
Minimum value = -8.219*10-3 m (Element 7 at Node 1541)

Project description Date

La madeleine - bâtiment A 4/22/2014


Project filename Step User name

La madeleine - bâtiment A 26 ERG


Project description : La madeleine - bâtiment A Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment A Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 1

Material set
Identification number 1 2
Identification [C1] Sable fin [C2] Sable grossier
Material model Hardening soil Hardening soil
Drainage type Drained Drained
Colour RGB 232, 226, 161 RGB 216, 206, 141

Comments
General properties
3
γunsat kN/m 18.00 20.00
3
γsat kN/m 20.00 22.00
Advanced
Void ratio
Dilatancy cut-off No No
einit 0.5000 0.5000
emin 0.000 0.000
emax 999.0 999.0
Damping
Rayleigh α 0.000 0.000
Rayleigh β 0.000 0.000
Stiffness
ref 2
E50 kN/m 29.00E3 46.00E3
ref 2
Eoed kN/m 29.00E3 46.00E3
ref 2
Eur kN/m 174.0E3 276.0E3
power (m) 0.5000 0.5000
Alternatives
Use alternatives No No
Cc 0.01190 7.500E-3
Cs 1.784E-3 1.125E-3
einit 0.5000 0.5000
Strength
2
cref kN/m 0.000 0.000
ϕ (phi) ° 30.00 35.00
ψ (psi) ° 0.000 5.000
Project description : La madeleine - bâtiment A Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment A Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 2

Identification [C1] Sable fin [C2] Sable grossier


Advanced
Set to default values Yes Yes
Stiffness
ν ur 0.2000 0.2000
2
pref kN/m 100.0 100.0
nc
K0 0.5000 0.4264
Strength
2
cinc kN/m /m 0.000 0.000
yref m 0.000 0.000
Rf 0.9000 0.9000
Tension cut-off Yes Yes
2
Tensile strength kN/m 0.000 0.000
Strength
Strength Rigid Rigid
Rinter 1.000 1.000
Consider gap closure Yes Yes
Real interface thickness
δinter 0.000 0.000
K0 settings
K0 determination Automatic Automatic
K0,x 0.5000 0.4264
Overconsolidation
OCR 1.000 1.000
2
POP kN/m 0.000 0.000
Model
Data set Standard Standard
Soil
Type Coarse Coarse
< 2 µm % 10.00 10.00
2 µm - 50 µm % 13.00 13.00
50 µm - 2 mm % 77.00 77.00
Parameters
Set to default values No No
kx m/day 0.000 0.000
ky m/day 0.000 0.000
-ψ unsat m 10.00E3 10.00E3
einit 0.5000 0.5000
Project description : La madeleine - bâtiment A Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment A Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 3

Identification [C1] Sable fin [C2] Sable grossier


Change of permeability
ck 1.000E15 1.000E15
Output Version 2012.2.14975.10081

0.00 5.00 10.00 15.00 20.00 25.00 30.00 35.00 40.00 45.00 50.00 55.00 60.00 65.00 [*10-3 m]
0.40

0.00
5.00
-0.40

-0.80
0.00
-1.20

-1.60
-5.00

-2.00

-10.00 -2.40

-2.80

-15.00 -3.20

-3.60

-20.00 -4.00

-4.40

-25.00
-4.80

-5.20

-30.00
-5.60

-6.00

Total displacements uy

Maximum value = 0.000 m (Element 1 at Node 2353)


Minimum value = -5.829*10-3 m (Element 317 at Node 1520)

Project description Date

La madeleine - bâtiment B 4/22/2014


Project filename Step User name

La madeleine - bâtiment B 17 ERG


Output Version 2012.2.14975.10081

12.50 15.00 17.50 20.00 22.50 25.00 27.50 30.00 32.50 35.00 37.50 40.00 42.50 45.00 [*10-3 m]

5.00

18

2.50
16

0.00
14

-2.50 12

-5.00 10

8
-7.50

6
-10.00

-12.50

-15.00
0
3
Total displacements uy (scaled up 1.00*10 times)

Maximum value = -3.566*10-3 m (Element 1 at Node 1101)


Minimum value = -5.829*10-3 m (Element 7 at Node 1520)

Project description Date

La madeleine - bâtiment B 4/22/2014


Project filename Step User name

La madeleine - bâtiment B 17 ERG


Project description : La madeleine - bâtiment B Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment B Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 1

Material set
Identification number 1 2
Identification [C1] Sable grossier [C2] Sable fin
Material model Hardening soil Hardening soil
Drainage type Drained Drained
Colour RGB 232, 226, 161 RGB 216, 206, 141

Comments
General properties
3
γunsat kN/m 18.00 20.00
3
γsat kN/m 20.00 22.00
Advanced
Void ratio
Dilatancy cut-off No No
einit 0.5000 0.5000
emin 0.000 0.000
emax 999.0 999.0
Damping
Rayleigh α 0.000 0.000
Rayleigh β 0.000 0.000
Stiffness
ref 2
E50 kN/m 54.00E3 56.00E3
ref 2
Eoed kN/m 54.00E3 56.00E3
ref 2
Eur kN/m 324.0E3 336.0E3
power (m) 0.5000 0.5000
Alternatives
Use alternatives No No
Cc 6.389E-3 6.161E-3
Cs 0.9583E-3 0.9241E-3
einit 0.5000 0.5000
Strength
2
cref kN/m 0.000 0.000
ϕ (phi) ° 35.00 38.00
ψ (psi) ° 5.000 8.000
Project description : La madeleine - bâtiment B Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment B Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 2

Identification [C1] Sable grossier [C2] Sable fin


Advanced
Set to default values Yes Yes
Stiffness
ν ur 0.2000 0.2000
2
pref kN/m 100.0 100.0
nc
K0 0.4264 0.3843
Strength
2
cinc kN/m /m 0.000 0.000
yref m 0.000 0.000
Rf 0.9000 0.9000
Tension cut-off Yes Yes
2
Tensile strength kN/m 0.000 0.000
Strength
Strength Rigid Rigid
Rinter 1.000 1.000
Consider gap closure Yes Yes
Real interface thickness
δinter 0.000 0.000
K0 settings
K0 determination Automatic Automatic
K0,x 0.4264 0.3843
Overconsolidation
OCR 1.000 1.000
2
POP kN/m 0.000 0.000
Model
Data set Standard Standard
Soil
Type Coarse Coarse
< 2 µm % 10.00 10.00
2 µm - 50 µm % 13.00 13.00
50 µm - 2 mm % 77.00 77.00
Parameters
Set to default values No No
kx m/day 0.000 0.000
ky m/day 0.000 0.000
-ψ unsat m 10.00E3 10.00E3
einit 0.5000 0.5000
Project description : La madeleine - bâtiment B Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment B Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 3

Identification [C1] Sable grossier [C2] Sable fin


Change of permeability
ck 1.000E15 1.000E15
Output Version 2012.2.14975.10081

-5.00 0.00 5.00 10.00 15.00 20.00 25.00 30.00 35.00 40.00 45.00 50.00 55.00 60.00 65.00 [*10-3 m]
10.00 1.00

0.00

5.00
-1.00

-2.00
0.00

-3.00

-5.00 -4.00

-5.00
-10.00

-6.00

-15.00 -7.00

-8.00

-20.00
-9.00

-10.00
-25.00

-11.00

-30.00
-12.00

-13.00

Total displacements uy
Maximum value = 7.345*10-6 m (Element 99 at Node 2882)

Minimum value = -0.01208 m (Element 336 at Node 1654)

Project description Date

La madeleine - bâtiment D 4/22/2014


Project filename Step User name

La madeleine - bâtiment D 19 ERG


Output Version 2012.2.14975.10081

10.00 12.50 15.00 17.50 20.00 22.50 25.00 27.50 30.00 32.50 35.00 37.50 40.00 42.50 45.00 47.50 [*10-3 m]

7.50 40

36
5.00

32
2.50

28

0.00

24

-2.50
20

-5.00
16

-7.50 12

-10.00 8

4
-12.50

Total displacements uy (scaled up 500 times)


Maximum value = -8.784*10-3 m (Element 13 at Node 2213)

Minimum value = -0.01208 m (Element 7 at Node 1654)

Project description Date

La madeleine - bâtiment D 4/22/2014


Project filename Step User name

La madeleine - bâtiment D 19 ERG


Project description : La madeleine - bâtiment D Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment D Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 1

Material set
Identification number 1 2
Identification [C1] Sable grossier [C2] Sable fin
Material model Hardening soil Hardening soil
Drainage type Drained Drained
Colour RGB 232, 226, 161 RGB 216, 206, 141

Comments
General properties
3
γunsat kN/m 18.00 20.00
3
γsat kN/m 20.00 22.00
Advanced
Void ratio
Dilatancy cut-off No No
einit 0.5000 0.5000
emin 0.000 0.000
emax 999.0 999.0
Damping
Rayleigh α 0.000 0.000
Rayleigh β 0.000 0.000
Stiffness
ref 2
E50 kN/m 24.00E3 64.00E3
ref 2
Eoed kN/m 24.00E3 64.00E3
ref 2
Eur kN/m 144.0E3 384.0E3
power (m) 0.5000 0.5000
Alternatives
Use alternatives No No
Cc 0.01437 5.391E-3
Cs 2.156E-3 0.8086E-3
einit 0.5000 0.5000
Strength
2
cref kN/m 0.000 0.000
ϕ (phi) ° 28.00 30.00
ψ (psi) ° 5.000 8.000
Project description : La madeleine - bâtiment D Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment D Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 2

Identification [C1] Sable grossier [C2] Sable fin


Advanced
Set to default values Yes Yes
Stiffness
ν ur 0.2000 0.2000
2
pref kN/m 100.0 100.0
nc
K0 0.5305 0.5000
Strength
2
cinc kN/m /m 0.000 0.000
yref m 0.000 0.000
Rf 0.9000 0.9000
Tension cut-off Yes Yes
2
Tensile strength kN/m 0.000 0.000
Strength
Strength Rigid Rigid
Rinter 1.000 1.000
Consider gap closure Yes Yes
Real interface thickness
δinter 0.000 0.000
K0 settings
K0 determination Automatic Automatic
K0,x 0.5305 0.5000
Overconsolidation
OCR 1.000 1.000
2
POP kN/m 0.000 0.000
Model
Data set Standard Standard
Soil
Type Coarse Coarse
< 2 µm % 10.00 10.00
2 µm - 50 µm % 13.00 13.00
50 µm - 2 mm % 77.00 77.00
Parameters
Set to default values No No
kx m/day 0.000 0.000
ky m/day 0.000 0.000
-ψ unsat m 10.00E3 10.00E3
einit 0.5000 0.5000
Project description : La madeleine - bâtiment D Output Version 2012.2.14975.10081
User name : ERG
Project filename : La madeleine - bâtiment D Date : 4/22/2014
Output : Materials Page : 3

Identification [C1] Sable grossier [C2] Sable fin


Change of permeability
ck 1.000E15 1.000E15
DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
ANNEXE

A3 R E S U L T A T S R I D O
***** FICHIER DE DONNEES : La Madeleine.RIO

LA MADELEINE A FREJUS (83) *60L U:NN*


*paroi
: 2.3
1 ... 2.3
: -10.5 68000
2 ... -10.5 68000
*caractéristiques des sols
: 2.3
3 ... 2.3
: -5.2 18 8 0 0 0 0 34 0 -2/3 64800
4 ... -5.2 18 8 0.2827149 0.4408071 6.621285 0 34 0 -0.6666667 64800
: -10 20 10 0 0 0 0 35 0 -2/3 80800
5 ... -10 20 10 0.2709901 0.4264236 7.156802 0 35 0 -0.6666667 80800
: 1.3 0.5
6 ... 1.3 0.5
: CAL()
7 ... CAL()
*prise en compte d'une surcharge
: SUB(2) 2.3 0.5 10.5 15
8 ... SUB(2) 2.3 0.5 10.5 15
: CAL()
9 ... CAL()
*terrassement phase 1
: EXC(1) 0.3 -3.4 1.5 7.8
10 ... EXC(1) 0.3 -3.4 1.5 7.8
: EAU(1) -3.9
11 ... EAU(1) -3.9
: CAL()
12 ... CAL()
*butonnage
: BUT 0.8 5 34 0 228947
13 ... BUT 0.8 5 34 0 228947
: CAL()
14 ... CAL()
*terrassement au FF
: EXC(1) -3.4
15 ... EXC(1) -3.4
: CAL()
16 ... CAL()
: FIN
17 ... FIN
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 1 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

*paroi

--------------------------------------------------------------------------------

** DONNEES DE BASE **
---------------------

* SURCHARGES DE BOUSSINESQ LIEES A L'ETAT DU SOL

*** DESCRIPTION DU RIDEAU :


PRODUIT D'INERTIE EI RIGIDITE CYLINDRIQUE
SECTION NO 1 DE 2.300 m A -10.500 m : 68000. kN.m2/m 0. kPa/m

*caractéristiques des sols

*** DESCRIPTION DU SOL :

COUCHE No 1 DE 2.300 m A -5.200 m :

POIDS VOLUMIQUE DU SOL HUMIDE GH = 18.000 kN/m3


POIDS VOLUMIQUE DU SOL DEJAUGE GD = 8.000 kN/m3
COEFF. DE POUSSEE HORIZONTALE KA = 0.283
COEFF. DE POUSSEE HOR. AU REPOS K0 = 0.441
COEFF. DE BUTEE HORIZONTALE KP = 6.621
COHESION C = 0.000 kPa
ANGLE DE FROTTEMENT INTERNE PHI = 34.000 DEGRES
EN POUSSEE DELTA/PHI = 0.000
EN BUTEE DELTA/PHI = -0.667
COEFF. DE REACTION ELASTIQUE (A P=0) = 64800.000 kPa/m
GAIN DE CE COEFF. A LA PRESSION = 0.000 1/m

COUCHE No 2 DE -5.200 m A -10.000 m :

POIDS VOLUMIQUE DU SOL HUMIDE GH = 20.000 kN/m3


POIDS VOLUMIQUE DU SOL DEJAUGE GD = 10.000 kN/m3
COEFF. DE POUSSEE HORIZONTALE KA = 0.271
COEFF. DE POUSSEE HOR. AU REPOS K0 = 0.426
COEFF. DE BUTEE HORIZONTALE KP = 7.157
COHESION C = 0.000 kPa
ANGLE DE FROTTEMENT INTERNE PHI = 35.000 DEGRES
EN POUSSEE DELTA/PHI = 0.000
EN BUTEE DELTA/PHI = -0.667
COEFF. DE REACTION ELASTIQUE (A P=0) = 80800.000 kPa/m
GAIN DE CE COEFF. A LA PRESSION = 0.000 1/m
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 2 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

** PHASE No 1 **
-------------------
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 3 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 1 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | S O L 1 | S O L 2 | |
| R I D E A U | EXCAVATION: 2.30 m | EXCAVATION: 2.30 m | BUTONS/ |
| | NAPPE D'EAU: 1.30 m | NAPPE D'EAU: 1.30 m | TIRANTS |
| | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| 2.300 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 1 0.00 64800 | 1 0.00 64800 | |
| 1.827 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 3.76 64800 | 2 3.76 64800 | |
| 1.353 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 7.51 64800 | 2 7.51 64800 | |
| 1.300 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 7.93 64800 | 2 7.93 64800 | |
| 0.800 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 9.70 64800 | 2 9.70 64800 | |
| 0.300 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 11.46 64800 | 2 11.46 64800 | |
| 0.000 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 12.52 64800 | 2 12.52 64800 | |
| -0.425 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 14.02 64800 | 2 14.02 64800 | |
| -0.850 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 15.52 64800 | 2 15.52 64800 | |
| -1.275 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 17.02 64800 | 2 17.02 64800 | |
| -1.700 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 18.51 64800 | 2 18.51 64800 | |
| -2.125 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 20.01 64800 | 2 20.01 64800 | |
| -2.550 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 21.51 64800 | 2 21.51 64800 | |
| -2.975 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 23.01 64800 | 2 23.01 64800 | |
| -3.400 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 24.51 64800 | 2 24.51 64800 | |
| -3.900 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 26.27 64800 | 2 26.27 64800 | |
| -4.225 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 27.42 64800 | 2 27.42 64800 | |
| -4.550 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 28.56 64800 | 2 28.56 64800 | |
| -4.875 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 29.71 64800 | 2 29.71 64800 | |
| -5.200 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 30.86 64800 | 2 30.86 64800 | |
| | | 2 29.85 80800 | 2 29.85 80800 | |
| -5.500 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 31.13 80800 | 2 31.13 80800 | |
| -5.800 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 32.41 80800 | 2 32.41 80800 | |
| -6.100 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 33.69 80800 | 2 33.69 80800 | |
| -6.400 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 34.97 80800 | 2 34.97 80800 | |
| -6.700 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 36.25 80800 | 2 36.25 80800 | |
| -7.000 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 37.53 80800 | 2 37.53 80800 | |
| -7.300 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 38.80 80800 | 2 38.80 80800 | |
| -7.600 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 40.08 80800 | 2 40.08 80800 | |
| -7.900 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 41.36 80800 | 2 41.36 80800 | |
| -8.200 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 42.64 80800 | 2 42.64 80800 | |
| -8.500 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 43.92 80800 | 2 43.92 80800 | |
| -8.800 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 45.20 80800 | 2 45.20 80800 | |
| -9.100 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 46.48 80800 | 2 46.48 80800 | |
| -9.400 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 47.76 80800 | 2 47.76 80800 | |
| -9.700 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 49.04 80800 | 2 49.04 80800 | |
| -10.000 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 50.32 80800 | 2 50.32 80800 | |
| -10.500 | 0.000 0.000 0.00 0.00 | 2 52.45 80800 | 2 52.45 80800 | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 4 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 1 (SUITE)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | | -1 = DECOLLEMENT | |
| | DEPLACEMENT MAXIMUM = 0.00 mm | CODIFICATION : 0 = EXCAVATION | |
| | | DE L'ETAT : 1 = POUSSEE | |
| | MOMENT MAXIMUM = 0.00 kN.m/m | DU SOL : 2 = ELASTIQUE | |
| | | 3 = BUTEE | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
( 3 IT.)

RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 1 = 0.062 = (348.13 kN/m)/(5613.63 kN/m)
RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 2 = 0.062 = (348.13 kN/m)/(5613.63 kN/m)

EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 1 = 0.00 kN/m


EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 2 = 0.00 kN/m
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 5 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

** PHASE No 2 **
-------------------

*prise en compte d'une surcharge

* SUPPRESSION SURCHARGES BOUSSINESQ SUR SOL 2

* ADDITION SURCHARGE BOUSSINESQ SUR SOL 2


NIV. = 2.300 m A = 0.500 m B = 10.500 m Q = 15.000 kPa
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 6 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 2 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | S O L 1 | S O L 2 | |
| R I D E A U | EXCAVATION: 2.30 m | EXCAVATION: 2.30 m | BUTONS/ |
| | NAPPE D'EAU: 1.30 m | NAPPE D'EAU: 1.30 m | TIRANTS |
| | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| 2.300 | -0.042 0.001 0.00 0.00 | 3 0.00 64800 | 1 0.00 64800 | |
| 1.827 | -0.041 0.001 0.02 0.11 | 2 6.44 64800 | 2 5.99 3.58 64800 | |
| 1.353 | -0.041 0.002 0.09 0.15 | 2 10.15 64800 | 2 10.42 5.55 64800 | |
| 1.300 | -0.041 0.002 0.10 0.13 | 2 10.57 64800 | 2 10.85 5.55 64800 | |
| 0.800 | -0.040 0.003 0.13 0.01 | 2 12.26 64800 | 2 12.47 5.33 64800 | |
| 0.300 | -0.038 0.004 0.12 -0.07 | 2 13.92 64800 | 2 14.01 5.01 64800 | |
| 0.000 | -0.037 0.004 0.09 -0.09 | 2 14.90 64800 | 2 14.93 4.80 64800 | |
| -0.425 | -0.035 0.005 0.06 -0.09 | 2 16.28 64800 | 2 16.26 4.50 64800 | |
| -0.850 | -0.033 0.005 0.02 -0.07 | 2 17.65 64800 | 2 17.60 4.22 64800 | |
| -1.275 | -0.031 0.005 -0.01 -0.05 | 2 19.01 64800 | 2 18.96 3.94 64800 | |
| -1.700 | -0.029 0.005 -0.02 -0.03 | 2 20.38 64800 | 2 20.32 3.67 64800 | |
| -2.125 | -0.027 0.005 -0.03 -0.01 | 2 21.75 64800 | 2 21.70 3.42 64800 | |
| -2.550 | -0.025 0.004 -0.03 0.01 | 2 23.12 64800 | 2 23.09 3.19 64800 | |
| -2.975 | -0.023 0.004 -0.02 0.02 | 2 24.50 64800 | 2 24.48 2.96 64800 | |
| -3.400 | -0.021 0.004 -0.01 0.03 | 2 25.88 64800 | 2 25.89 2.75 64800 | |
| -3.900 | -0.019 0.004 0.00 0.02 | 2 27.51 64800 | 2 27.55 2.52 64800 | |
| -4.225 | -0.018 0.004 0.00 0.00 | 2 28.57 64800 | 2 28.65 2.38 64800 | |
| -4.550 | -0.016 0.004 0.00 -0.03 | 2 29.63 64800 | 2 29.75 2.25 64800 | |
| -4.875 | -0.015 0.004 -0.02 -0.08 | 2 30.69 64800 | 2 30.86 2.13 64800 | |
| -5.200 | -0.014 0.004 -0.05 -0.14 | 2 31.75 64800 | 2 31.97 2.01 64800 | |
| | | 2 30.97 80800 | 2 30.68 1.94 80800 | |
| -5.500 | -0.013 0.004 -0.08 -0.06 | 2 32.16 80800 | 2 31.95 1.84 80800 | |
| -5.800 | -0.012 0.003 -0.09 -0.01 | 2 33.35 80800 | 2 33.22 1.75 80800 | |
| -6.100 | -0.011 0.003 -0.09 0.02 | 2 34.56 80800 | 2 34.48 1.66 80800 | |
| -6.400 | -0.010 0.002 -0.08 0.04 | 2 35.77 80800 | 2 35.74 1.58 80800 | |
| -6.700 | -0.009 0.002 -0.07 0.04 | 2 37.00 80800 | 2 36.99 1.50 80800 | |
| -7.000 | -0.009 0.002 -0.06 0.04 | 2 38.23 80800 | 2 38.24 1.42 80800 | |
| -7.300 | -0.008 0.002 -0.05 0.04 | 2 39.47 80800 | 2 39.49 1.35 80800 | |
| -7.600 | -0.008 0.001 -0.04 0.03 | 2 40.72 80800 | 2 40.74 1.29 80800 | |
| -7.900 | -0.007 0.001 -0.03 0.03 | 2 41.96 80800 | 2 41.98 1.22 80800 | |
| -8.200 | -0.007 0.001 -0.02 0.02 | 2 43.21 80800 | 2 43.23 1.16 80800 | |
| -8.500 | -0.007 0.001 -0.01 0.02 | 2 44.47 80800 | 2 44.48 1.11 80800 | |
| -8.800 | -0.006 0.001 -0.01 0.01 | 2 45.72 80800 | 2 45.73 1.05 80800 | |
| -9.100 | -0.006 0.001 -0.01 0.01 | 2 46.98 80800 | 2 46.98 1.00 80800 | |
| -9.400 | -0.006 0.001 0.00 0.01 | 2 48.23 80800 | 2 48.24 0.95 80800 | |
| -9.700 | -0.006 0.001 0.00 0.01 | 2 49.49 80800 | 2 49.50 0.91 80800 | |
| -10.000 | -0.005 0.001 0.00 0.00 | 2 50.75 80800 | 2 50.75 0.87 80800 | |
| -10.500 | -0.005 0.001 0.00 0.00 | 2 52.84 80800 | 2 52.86 0.80 80800 | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 7 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 2 (SUITE)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | | -1 = DECOLLEMENT | |
| | DEPLACEMENT MAXIMUM = -0.04 mm | CODIFICATION : 0 = EXCAVATION | |
| | | DE L'ETAT : 1 = POUSSEE | |
| | MOMENT MAXIMUM = 0.13 kN.m/m | DU SOL : 2 = ELASTIQUE | |
| | | 3 = BUTEE | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
( 3 IT.)

RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 1 = 0.065 = (365.31 kN/m)/(5613.63 kN/m)
RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 2 = 0.059 = (365.31 kN/m)/(6141.59 kN/m) SANS INTERET

EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 1 = 0.00 kN/m


EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 2 = 33.72 kN/m
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 8 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

** PHASE No 3 **
-------------------

*terrassement phase 1

* EXCAVATION DANS LE SOL 1 NIVEAU = 0.300 m


AVEC RISBERME NIVEAU = -3.400 m A = 1.500 m B = 7.800 m
MODELISATION AVEC DES SURCHARGES DE BOUSSINESQ

* DEPLACEMENT DE LA NAPPE PHREATIQUE DANS LE SOL 1 NIVEAU = -3.900 m


** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 9 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 3 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | S O L 1 | S O L 2 | |
| R I D E A U | EXCAVATION: 0.30 m | EXCAVATION: 2.30 m | BUTONS/ |
| | NAPPE D'EAU: -3.90 m | NAPPE D'EAU: 1.30 m | TIRANTS |
| | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| 2.300 | -36.143 7.066 0.00 0.00 | 0 | 1 0.00 64800 | |
| 1.827 | -32.799 7.066 -0.21 -1.32 | 0 | 1 5.56 3.15 64800 | |
| 1.353 | -29.455 7.061 -1.56 -4.61 | 0 | 1 8.38 3.56 64800 | |
| 1.300 | -29.079 7.059 -1.82 -5.07 | 0 | 1 8.65 3.56 64800 | |
| 0.800 | -25.554 7.033 -5.68 -10.87 -4.91 | 0 | 1 9.64 3.42 64800 | |
| 0.300 | -22.052 6.967 -13.17 -19.60 -9.81 | 0 | 1 10.56 3.21 64800 | |
| 0.000 | -19.972 6.894 -19.99 -25.92 -12.75 | 3 2.04 64800 | 1 11.11 3.08 64800 | |
| -0.425 | -17.074 6.731 -32.99 -35.29 -16.92 | 3 6.54 64800 | 1 11.88 2.89 64800 | |
| -0.850 | -14.264 6.474 -49.88 -43.91 -21.09 | 3 15.43 64800 | 1 12.66 2.70 64800 | |
| -1.275 | -11.587 6.100 -70.10 -51.01 -25.26 | 3 23.60 64800 | 1 13.44 2.53 64800 | |
| -1.700 | -9.098 5.592 -92.72 -54.45 -29.43 | 3 42.58 64800 | 1 14.23 2.36 64800 | |
| -2.125 | -6.854 4.941 -115.38 -50.83 -33.60 | 3 66.75 64800 | 1 15.03 2.20 64800 | |
| -2.550 | -4.917 4.157 -134.43 -36.58 -37.77 | 3 102.54 64800 | 1 15.84 2.04 64800 | |
| -2.975 | -3.334 3.280 -144.12 -5.65 -41.94 | 3 155.26 64800 | 1 16.66 1.90 64800 | |
| -3.400 | -2.130 2.390 -137.99 34.00 -46.11 | 2 153.52 64800 | 1 17.48 1.76 64800 | |
| -3.900 | -1.176 1.460 -112.49 62.48 -51.01 | 2 93.47 64800 | 1 18.47 1.62 64800 | |
| -4.225 | -0.783 0.973 -91.38 66.02 -51.01 | 2 67.92 64800 | 1 19.11 1.53 64800 | |
| -4.550 | -0.533 0.587 -70.34 62.57 -51.01 | 2 51.69 64800 | 1 19.76 1.44 64800 | |
| -4.875 | -0.391 0.297 -51.18 54.79 -51.01 | 2 42.66 64800 | 1 20.42 1.36 64800 | |
| -5.200 | -0.330 0.093 -34.97 44.72 -51.01 | 2 38.91 64800 | 1 21.08 1.29 64800 | |
| | -51.01 | 2 43.62 80800 | 1 20.20 1.24 80800 | |
| -5.500 | -0.323 -0.034 -22.81 36.32 -51.01 | 2 43.54 80800 | 1 20.95 1.17 80800 | |
| -5.800 | -0.346 -0.112 -13.17 28.05 -51.01 | 2 45.99 80800 | 1 21.71 1.11 80800 | |
| -6.100 | -0.387 -0.154 -5.91 20.50 -51.01 | 2 49.93 80800 | 1 22.46 1.06 80800 | |
| -6.400 | -0.435 -0.168 -0.76 14.02 -51.01 | 2 54.58 80800 | 1 23.22 1.00 80800 | |
| -6.700 | -0.485 -0.163 2.63 8.73 -51.01 | 2 59.38 80800 | 1 23.99 0.95 80800 | |
| -7.000 | -0.532 -0.147 4.60 4.62 -51.01 | 2 63.96 80800 | 1 24.75 0.90 80800 | |
| -7.300 | -0.573 -0.124 5.51 1.58 -51.01 | 2 68.09 80800 | 1 25.52 0.86 80800 | |
| -7.600 | -0.606 -0.099 5.64 -0.52 -51.01 | 2 71.69 80800 | 1 26.29 0.82 80800 | |
| -7.900 | -0.632 -0.075 5.27 -1.87 -51.01 | 2 74.72 80800 | 1 27.06 0.78 80800 | |
| -8.200 | -0.651 -0.053 4.58 -2.61 -51.01 | 2 77.23 80800 | 1 27.84 0.74 80800 | |
| -8.500 | -0.664 -0.035 3.74 -2.91 -51.01 | 2 79.27 80800 | 1 28.61 0.70 80800 | |
| -8.800 | -0.672 -0.020 2.87 -2.88 -51.01 | 2 80.95 80800 | 1 29.39 0.67 80800 | |
| -9.100 | -0.677 -0.009 2.04 -2.63 -51.01 | 2 82.34 80800 | 1 30.17 0.64 80800 | |
| -9.400 | -0.678 -0.002 1.31 -2.22 -51.01 | 2 83.53 80800 | 1 30.96 0.61 80800 | |
| -9.700 | -0.678 0.002 0.71 -1.71 -51.01 | 2 84.60 80800 | 1 31.74 0.58 80800 | |
| -10.000 | -0.677 0.005 0.29 -1.12 -51.01 | 2 85.61 80800 | 1 32.53 0.55 80800 | |
| -10.500 | -0.674 0.005 0.00 0.00 -51.01 | 2 87.27 80800 | 1 33.84 0.51 80800 | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 10 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 3 (SUITE)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | | -1 = DECOLLEMENT | |
| | DEPLACEMENT MAXIMUM = -36.14 mm | CODIFICATION : 0 = EXCAVATION | |
| | | DE L'ETAT : 1 = POUSSEE | |
| | MOMENT MAXIMUM = -144.12 kN.m/m | DU SOL : 2 = ELASTIQUE | |
| | | 3 = BUTEE | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
( 5 IT.)

RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 1 = 0.253 = (713.30 kN/m)/(2815.75 kN/m)
RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 2 = 0.040 = (243.99 kN/m)/(6141.59 kN/m) SANS INTERET

EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 1 = 0.00 kN/m


EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 2 = 21.99 kN/m
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 11 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

** PHASE No 4 **
-------------------

*butonnage

* POSE NAPPE DE BUTONS NO 1 NIVEAU = 0.800 m


ESPACEMENT = 5.000 m
INCLINAISON = 34.000 DEGRES
PRECHARGE = 0.000 kN
RIGIDITE = 228947.000 kN/m
LIAISON BILATERALE
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 12 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 4 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | S O L 1 | S O L 2 | |
| R I D E A U | EXCAVATION: 0.30 m | EXCAVATION: 2.30 m | BUTONS/ |
| | NAPPE D'EAU: -3.90 m | NAPPE D'EAU: 1.30 m | TIRANTS |
| | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| 2.300 | -36.143 7.066 0.00 0.00 | 0 | 3 0.00 64800 | |
| 1.827 | -32.799 7.066 -0.21 -1.32 | 0 | 1 5.56 3.15 64800 | |
| 1.353 | -29.455 7.061 -1.56 -4.61 | 0 | 1 8.38 3.56 64800 | |
| 1.300 | -29.079 7.059 -1.82 -5.07 | 0 | 1 8.65 3.56 64800 | |
| 0.800 | -25.554 7.033 -5.68 -10.87 -4.91 | 0 | 1 9.64 3.42 64800 | |
| | -4.91 | 0 | 1 9.64 3.42 64800 | 1 0.00 |
| 0.300 | -22.052 6.967 -13.17 -19.60 -9.81 | 0 | 1 10.56 3.21 64800 | |
| 0.000 | -19.972 6.894 -19.99 -25.92 -12.75 | 2 2.04 64800 | 1 11.11 3.08 64800 | |
| -0.425 | -17.074 6.731 -32.99 -35.29 -16.92 | 2 6.54 64800 | 1 11.88 2.89 64800 | |
| -0.850 | -14.264 6.474 -49.88 -43.91 -21.09 | 2 15.43 64800 | 1 12.66 2.70 64800 | |
| -1.275 | -11.587 6.100 -70.10 -51.01 -25.26 | 2 23.60 64800 | 1 13.44 2.53 64800 | |
| -1.700 | -9.098 5.592 -92.72 -54.45 -29.43 | 2 42.58 64800 | 1 14.23 2.36 64800 | |
| -2.125 | -6.854 4.941 -115.38 -50.83 -33.60 | 2 66.75 64800 | 1 15.03 2.20 64800 | |
| -2.550 | -4.917 4.157 -134.43 -36.58 -37.77 | 2 102.54 64800 | 1 15.84 2.04 64800 | |
| -2.975 | -3.334 3.280 -144.12 -5.65 -41.94 | 2 155.26 64800 | 2 16.66 1.90 64800 | |
| -3.400 | -2.130 2.390 -137.99 34.00 -46.11 | 2 153.52 64800 | 2 17.48 1.76 64800 | |
| -3.900 | -1.176 1.460 -112.49 62.48 -51.01 | 2 93.47 64800 | 2 18.47 1.62 64800 | |
| -4.225 | -0.783 0.973 -91.38 66.02 -51.01 | 2 67.92 64800 | 2 19.11 1.53 64800 | |
| -4.550 | -0.533 0.587 -70.34 62.57 -51.01 | 2 51.69 64800 | 1 19.76 1.44 64800 | |
| -4.875 | -0.391 0.297 -51.18 54.79 -51.01 | 2 42.66 64800 | 1 20.42 1.36 64800 | |
| -5.200 | -0.330 0.093 -34.97 44.72 -51.01 | 2 38.91 64800 | 1 21.08 1.29 64800 | |
| | -51.01 | 2 43.62 80800 | 1 20.20 1.24 80800 | |
| -5.500 | -0.323 -0.034 -22.81 36.32 -51.01 | 2 43.54 80800 | 1 20.95 1.17 80800 | |
| -5.800 | -0.346 -0.112 -13.17 28.05 -51.01 | 2 45.99 80800 | 1 21.71 1.11 80800 | |
| -6.100 | -0.387 -0.154 -5.91 20.50 -51.01 | 2 49.93 80800 | 1 22.46 1.06 80800 | |
| -6.400 | -0.435 -0.168 -0.76 14.02 -51.01 | 2 54.58 80800 | 1 23.22 1.00 80800 | |
| -6.700 | -0.485 -0.163 2.63 8.73 -51.01 | 2 59.38 80800 | 1 23.99 0.95 80800 | |
| -7.000 | -0.532 -0.147 4.60 4.62 -51.01 | 2 63.96 80800 | 1 24.75 0.90 80800 | |
| -7.300 | -0.573 -0.124 5.51 1.58 -51.01 | 2 68.09 80800 | 1 25.52 0.86 80800 | |
| -7.600 | -0.606 -0.099 5.64 -0.52 -51.01 | 2 71.69 80800 | 1 26.29 0.82 80800 | |
| -7.900 | -0.632 -0.075 5.27 -1.87 -51.01 | 2 74.72 80800 | 1 27.06 0.78 80800 | |
| -8.200 | -0.651 -0.053 4.58 -2.61 -51.01 | 2 77.23 80800 | 1 27.84 0.74 80800 | |
| -8.500 | -0.664 -0.035 3.74 -2.91 -51.01 | 2 79.27 80800 | 1 28.61 0.70 80800 | |
| -8.800 | -0.672 -0.020 2.87 -2.88 -51.01 | 2 80.95 80800 | 1 29.39 0.67 80800 | |
| -9.100 | -0.677 -0.009 2.04 -2.63 -51.01 | 2 82.34 80800 | 1 30.17 0.64 80800 | |
| -9.400 | -0.678 -0.002 1.31 -2.22 -51.01 | 2 83.53 80800 | 1 30.96 0.61 80800 | |
| -9.700 | -0.678 0.002 0.71 -1.71 -51.01 | 2 84.60 80800 | 1 31.74 0.58 80800 | |
| -10.000 | -0.677 0.005 0.29 -1.12 -51.01 | 2 85.61 80800 | 1 32.53 0.55 80800 | |
| -10.500 | -0.674 0.005 0.00 0.00 -51.01 | 2 87.27 80800 | 1 33.84 0.51 80800 | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 13 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 4 (SUITE)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | | -1 = DECOLLEMENT | |
| | DEPLACEMENT MAXIMUM = -36.14 mm | CODIFICATION : 0 = EXCAVATION | |
| | | DE L'ETAT : 1 = POUSSEE | |
| | MOMENT MAXIMUM = -144.12 kN.m/m | DU SOL : 2 = ELASTIQUE | |
| | | 3 = BUTEE | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
( 4 IT.)

RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 1 = 0.233 = (713.30 kN/m)/(3062.63 kN/m)
RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 2 = 0.040 = (243.99 kN/m)/(6141.59 kN/m) SANS INTERET

EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 1 = 0.00 kN/m


EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 2 = 21.99 kN/m
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 14 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

** PHASE No 5 **
-------------------

*terrassement au FF

* EXCAVATION DANS LE SOL 1 NIVEAU = -3.400 m


** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 15 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 5 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | S O L 1 | S O L 2 | |
| R I D E A U | EXCAVATION: -3.40 m | EXCAVATION: 2.30 m | BUTONS/ |
| | NAPPE D'EAU: -3.90 m | NAPPE D'EAU: 1.30 m | TIRANTS |
| | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | SURC. CAQUOT: 0.00 kPa | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| 2.300 | -32.869 2.287 0.00 0.00 | 0 | 3 0.00 64800 | |
| 1.827 | -31.787 2.282 -2.66 -16.83 | 0 | 2 71.13 14.72 64800 | |
| 1.353 | -30.717 2.221 -16.25 -35.65 | 0 | 1 8.38 3.56 64800 | |
| 1.300 | -30.599 2.208 -18.16 -36.10 | 0 | 1 8.65 3.56 64800 | |
| 0.800 | -29.540 2.005 -37.54 -41.90 -4.91 | 0 | 1 9.64 3.42 64800 | |
| | 83.53 -4.91 | 0 | 1 9.64 3.42 64800 | 1 756.51 |
| 0.300 | -28.581 1.878 2.16 74.80 -9.81 | 0 | 1 10.56 3.21 64800 | |
| 0.000 | -28.012 1.935 23.64 68.17 -12.75 | 0 | 1 11.11 3.08 64800 | |
| -0.425 | -27.146 2.169 50.31 56.98 -16.92 | 0 | 1 11.88 2.89 64800 | |
| -0.850 | -26.147 2.553 71.77 43.69 -21.09 | 0 | 1 12.66 2.70 64800 | |
| -1.275 | -24.959 3.053 87.14 28.29 -25.26 | 0 | 1 13.44 2.53 64800 | |
| -1.700 | -23.541 3.628 95.52 10.79 -29.43 | 0 | 1 14.23 2.36 64800 | |
| -2.125 | -21.871 4.231 96.02 -8.82 -33.60 | 0 | 1 15.03 2.20 64800 | |
| -2.550 | -19.948 4.810 87.73 -30.55 -37.77 | 0 | 1 15.84 2.04 64800 | |
| -2.975 | -17.795 5.307 69.75 -54.39 -41.94 | 0 | 1 16.66 1.90 64800 | |
| -3.400 | -15.458 5.660 41.20 -80.35 -46.11 | 0 | 1 17.48 1.76 64800 | |
| -3.900 | -12.579 5.800 -4.69 -98.72 -51.01 | 3 59.59 64800 | 1 18.47 1.62 64800 | |
| -4.225 | -10.706 5.700 -37.01 -99.24 -51.01 | 3 76.81 64800 | 1 19.11 1.53 64800 | |
| -4.550 | -8.891 5.447 -68.62 -94.38 -51.01 | 3 94.02 64800 | 1 19.76 1.44 64800 | |
| -4.875 | -7.181 5.048 -97.77 -84.13 -51.01 | 3 111.24 64800 | 1 20.42 1.36 64800 | |
| -5.200 | -5.623 4.519 -122.72 -68.51 -51.01 | 3 128.45 64800 | 1 21.08 1.29 64800 | |
| | -51.01 | 3 138.84 80800 | 1 20.20 1.24 80800 | |
| -5.500 | -4.353 3.937 -139.92 -45.11 -51.01 | 3 160.31 80800 | 1 20.95 1.17 80800 | |
| -5.800 | -3.267 3.296 -149.17 -15.50 -51.01 | 3 181.78 80800 | 1 21.71 1.11 80800 | |
| -6.100 | -2.377 2.635 -148.60 20.33 -51.01 | 3 203.25 80800 | 1 22.46 1.06 80800 | |
| -6.400 | -1.683 2.001 -137.48 51.07 -51.01 | 2 149.40 80800 | 1 23.22 1.00 80800 | |
| -6.700 | -1.170 1.432 -119.39 67.48 -51.01 | 2 109.23 80800 | 1 23.99 0.95 80800 | |
| -7.000 | -0.815 0.952 -98.03 73.51 -51.01 | 2 81.79 80800 | 1 24.75 0.90 80800 | |
| -7.300 | -0.589 0.568 -75.97 72.66 -51.01 | 2 64.84 80800 | 1 25.52 0.86 80800 | |
| -7.600 | -0.464 0.280 -55.01 66.00 -51.01 | 2 56.02 80800 | 2 37.74 1.29 80800 | |
| -7.900 | -0.412 0.079 -36.84 54.68 -51.01 | 2 53.11 80800 | 2 44.81 1.22 80800 | |
| -8.200 | -0.410 -0.050 -22.38 41.65 -51.01 | 2 54.17 80800 | 2 47.34 1.16 80800 | |
| -8.500 | -0.437 -0.124 -11.81 28.97 -51.01 | 2 57.66 80800 | 2 46.97 1.11 80800 | |
| -8.800 | -0.480 -0.160 -4.83 17.90 -51.01 | 2 62.44 80800 | 2 44.90 1.05 80800 | |
| -9.100 | -0.531 -0.171 -0.84 9.10 -51.01 | 2 67.77 80800 | 2 41.98 1.00 80800 | |
| -9.400 | -0.582 -0.171 0.88 2.84 -51.01 | 2 73.21 80800 | 2 38.73 0.95 80800 | |
| -9.700 | -0.632 -0.166 1.12 -0.82 -51.01 | 2 78.57 80800 | 2 35.42 0.91 80800 | |
| -10.000 | -0.682 -0.162 0.64 -1.96 -51.01 | 2 83.81 80800 | 1 32.53 0.55 80800 | |
| -10.500 | -0.762 -0.160 0.00 0.00 -51.01 | 2 92.42 80800 | 1 33.84 0.51 80800 | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
** R I D O 4.12 (C) R.F.L ** LA MADELEINE A FREJUS (83) ** PAGE 16 **
==============================================================================================================================
** E.R.G. GEOTECHNIQUE ** ** 22/04/14 **
------------------------------- ----------------

PHASE 5 (SUITE)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| NIVEAU | DEPLAC. ROTATION MOMENT EF.TR. CH.REP. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | ETAT PRES. SURCH. ELAST. | NO CHARGE |
| | | | | |
| | | | | |
| m | mm /1000 kN.m/m kN/m kPa | kPa kPa kPa/m | kPa kPa kPa/m | kN |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
| | | -1 = DECOLLEMENT | |
| | DEPLACEMENT MAXIMUM = -32.87 mm | CODIFICATION : 0 = EXCAVATION | |
| | | DE L'ETAT : 1 = POUSSEE | |
| | MOMENT MAXIMUM = -149.17 kN.m/m | DU SOL : 2 = ELASTIQUE | |
| | | 3 = BUTEE | |
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
( 6 IT.)

RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 1 = 0.346 = (650.65 kN/m)/(1878.16 kN/m)
RAPPORT (PRESSION MOBILISEE)/(BUTEE MOBILISABLE) POUR LE SOL 2 = 0.050 = (306.77 kN/m)/(6141.59 kN/m) SANS INTERET

EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 1 = 0.00 kN/m


EFFET HORIZONTAL CUMULE DES SURCHARGES SUR LE SOL 2 = 28.42 kN/m

*** CALCUL TERMINE


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
ANNEXE

A4 V E R I F I C A T I O N D E S B U T O N S
VERIFICATION D'UN BUTON TUBULAIRE PROVIOIRE
suivant les règles CM66
Numéro d'affaire : 14CG050Aa Commune : FREJUS (83)
Projet : LA MADELEINE Client : SARL SCI

PARAMETRES DE CALCUL
q

P P

Longueur de flambement L (m) 7.60


Charge axiale P (kN) 756
Variation de température ∆θ (° C) 27
Surcharge q (kN/ml) 0
Module d'élasticité E (kPa) 2.1E+08
Limite élastique de l'acier σe (MPa) 360
Coefficient minorateur sur σe pour la flexion 2/3
Coefficient minorateur sur σe pour la compression 2/3
Epaisseur sacrifiée à la corrosion ec (mm) 0.0

CARACTERISTIQUES DES SECTIONS


Notations
d : diamètre extérieur du tube t : épaisseur de paroi
d c : diamètre extérieur du tube après corrosion t c : épaisseur du tube du tube après corrosion A : section d'acier
I : module d'inertie I/V : module de section EA : rigidité axiale
R adm : Résistance admissible en compression M adm : Moment fléchissant admissible

d t dc tc σe A I I/v EA EA/L Madm Radm k1σ+kfσf V.F.


2 4 3
mm mm mm mm MPa m m m kN/m kN/m/m kNm kN MPa
273 13.84 273 13.84 360 0.01127 9.49E-05 6.95E-04 2.37E+06 6.23E+05 165 2677 347 OUI
273 15.11 273 15.11 360 0.01224 1.02E-04 7.48E-04 2.57E+06 6.77E+05 178 2909 317 OUI
273 16.51 273 16.51 360 0.01330 1.10E-04 8.05E-04 2.79E+06 7.35E+05 191 3161 294 OUI
273 17.78 273 17.78 360 0.01426 0.0001 8.54E-04 2.99E+06 7.88E+05 203 3387 277 OUI
273 19.05 273 19.05 360 0.01520 1.23E-04 9.03E-04 3.19E+06 8.40E+05 214 3611 265 OUI
323.8 7.14 323.8 7.14 360 0.00710 8.91E-05 5.50E-04 1.49E+06 3.93E+05 131 1688 357 OUI
323.8 7.92 323.8 7.92 360 0.00786 9.81E-05 6.06E-04 1.65E+06 4.34E+05 144 1867 320 OUI
323.8 8.38 323.8 8.38 360 0.00830 1.03E-04 6.38E-04 1.74E+06 4.59E+05 152 1973 304 OUI
323.8 8.74 323.8 8.74 360 0.00865 1.07E-04 6.63E-04 1.82E+06 4.78E+05 158 2055 293 OUI
323.8 9.52 323.8 9.52 360 0.00940 1.16E-04 7.17E-04 1.97E+06 5.19E+05 170 2233 273 OUI

W:\CALCULS (CG)\DOSSIER EN COURS\14CG050 - Projet la Madeleine - Fréjus\Calculs\Vérification Buton Provisoire1.xls


DOSSIER ERG 14/CG/050Aa/GE/BO/MC/30388
PROJET LA MADELEINE – FREJUS (83)
ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION G2PRO
ANNEXE

A5 C O U P E S T Y P E S
Paroi Soil Mixing : Ep=0.5 m -
1.5 m
T.N +2.30

1.5 m
EAU EAU EAU EAU EAU

Sable grossier
3
2

-3.40 F.F 0.4 m


EAU EAU EAU EAU EAU EAU

-5.20

Sable fin

-10.50

COUPE TYPE SOUTENEMENT PAR SOIL MIXING


CHANTIER : PROJET LA MADELEINE Date : 28-04-2014
REMARQUE IMPORTANTE : les limites des formations et anthropiques VILLE : 83 - FREJUS Echelle : 1/100-A4
ne sont qu'indicatives ; leur d'une des de la carte des
CLIENT : SARL ZCI Ref. : PL01
de sondage et des de terrain. En aucun cas le dessin de ces limites ne constitue une du
DOSSIER : 14/CG/050Aa Version : A
1.5 m
+2.30 T.N T.N +2.30
Limite
EAU EAU EAU EAU EAU Projet 1.5 m EAU EAU EAU EAU EAU

Sable grossier 3 Sable grossier


2
1m

-3.40
EAU EAU EAU EAU EAU EAU EAU EAU EAU EAU EAU EAU

-5.20 -5.20

9m

Sable fin Sable fin

-10.50

-12.70 -12.70

-14.70 -14.70

COUPE TYPE RIDEAU ETANCHE


CHANTIER : PROJET LA MADELEINE Date : 28-04-2014
REMARQUE IMPORTANTE : les limites des formations et anthropiques VILLE : 83 - FREJUS Echelle : 1/200-A4
ne sont qu'indicatives ; leur d'une des de la carte des
CLIENT : SARL ZCI Ref. : PL02
de sondage et des de terrain. En aucun cas le dessin de ces limites ne constitue une du
DOSSIER : 14/CG/050Aa Version : A

Vous aimerez peut-être aussi