Vous êtes sur la page 1sur 5

U.S.D.

de Blida / Département de génie civil / 3ème A Licence Génie Civil


Série d’exercices n°02 / CONSOLIDATION ET TASSEMENT DES SOLS.

Exercice n°01 :

Soit une couche d’argile saturée de 6m de hauteur surmontant un substratum perméable


(Figure n°01). Cette couche d’argile reçoit une fondation rectangulaire imperméable en béton armé
(γb=25 kN/m3), de dimensions : Longueur × largeur × épaisseur = L × B × e = 2m × 1m × 0,5m et
qui supporte une force de 860 kN. Les caractéristiques de l’argile sont données dans le tableau
n°01.
1°) Calculez la surcharge " q " transmise à la surface du sol par la fondation.

2°) Calculez les valeurs "∆σv" de la surcharge de la fondation aux points "A" et "B", situés sur
l’axe médian passant par le centre de la fondation, à des profondeurs respectives Pf=1,5m et
Pf=4.5m.
3°) Calculez les valeurs de la surpression interstitielle aux points "A", de profondeur Pf=1,5m,
et "B", de profondeur Pf=4.5m, pour un temps de consolidation égal à 6 mois, à partir du dépôt de
la surcharge.
4°) Calculez les valeurs des contraintes effectives résultantes, aux points "A" et "B", au temps t
= 6 mois, après le dépôt de la surcharge.
5°) En subdivisant la couche d’argile en deux tranches de 3m d’épaisseur. Calculer le
tassement total de cette couche après 6 mois de consolidation. Commenter le résultat obtenu.

N.B. : Si la valeur du coefficient d’influence n’est pas retrouvée au tableau correspondant,


prendre la valeur approchée avec une précision de quatre (04) chiffres après la virgule. Si elle se
trouve au milieu, prendre la valeur approchée au-dessus (supérieur).

860 kN Fondation : 2m x 1m x 0,5m

T.N.

6m Argile

Substratum perméable

Figure n° 01 : Coupe lithologique du sol


1
Profondeur Poids volu. Indice des Coeff. de Contr. de Indice de Indice de
saturé vides initial consolidat. pré- gonflement compression
z(m) γsat(kN/m3) e0 CV (m2/s) consolidat. CS CC
σ’p (kPa)

0m à 3m 21 1,2 3.10-7 20 0,08 0,17

3m à 6m 22 0,87 2.10-7 N.C. 0,03 0,15

N.C. = Sol Normalement Consolidé

Tableau n°01 : Caractéristiques de la couche d’argile

Solution de l’exercice n°01 :

1°) Calcul de la surcharge " q " agissant en surface du sol


- Le poids propre de la fondation est :
Pp = V Fondation × γ Béton = (L × l × e ) × γ b = (2 × 1 × 0.5 ) × 25 = 25 kN = Pp
- La surcharge transmise à la surface de la couche d’argile est :

Pp + F 25 + 860
q= = = 442.5 kN = q
SF 2 ×1
2°) Calcul de "∆σv" aux points "A" et "B"
- La fondation est de forme rectangulaire.
- On a : H=6m et L+2B = 2 + 2 × 1 = 4m
⇒ H > (L+2B) ⇒ Sol infini (de grande profondeur)
⇒ On applique la Méthode de Newmark

On nous demande de calculer ∆σv sur l’axe médian passant par le milieu (centre) de la
fondation. Pour ce cas, Newmark donne : ∆σ v = 4 × I σ i × q

 L
Z 
Avec I σi = f  m = 2 , n =
 B B 
 2 2

∆σv au point A situé à 1,5m de profondeur :


2L
m= 2 = 2 =2
B 1
2 2 Tableau
Iσi=0.0732
Z 1 .5
n= = =3
B 1
2 2

D’où ∆σ A = 4 × 0.0732× 442.5 =129.56 kPa = ∆σA

2
∆σv au point B situé à 4,5m de profondeur :
L2
m= 2 = 2 =2
B 1
2 2 Tableau Iσi=0.0092 (n est compris entre 5 et 10. On prendra la
Z 4 .5 valeur la plus proche qui correspond à n=10)
n= = =9
B 1
2 2

D’où ∆σ B = 4 × 0.0092× 442.5 =16.28 kPa = ∆σB

3°) Calcul des surpressions interstitielles aux points "A" et "B" à t= 6 mois


1  M × Z  − M 2 Tv
∆U = 2 × ∆σ × ∑ × sin ×e
i =0 M  H 

Au point A situé à 1,5m de profondeur :


On a H=3m (demi-épaisseur) ; d = 6m ; Z = 4,5m ; ∆σA = 129.56 kPa

Cv × t 3.10 −7 × 6 × 30 × 24 × 60 × 60
Tv = = = 0.1296 ⇒ 0.13 = Tv
d2 62

 1  1.57 × 4.5  −1.57 2 ×0.13 1  4.71 × 4.5  − 4.712 ×0.13 


∆U = 2 × 129.56 ×  × sin  ×e + × sin  ×e 
1.57  3  4.71  3  

∆U = 259.12 × [0.32729507494291+ 0.00836423132201]


∆ U = 86 .97 kPa

Si on néglige le deuxième terme, on aura quasiment la même valeur (on retiendra cette valeur) :
∆ U = 84 .80 kPa

Au point B situé à 4,5m de profondeur :


On a H=3m ; d = 6m ; Z=1,5m ; ∆σB = 16.28 kPa ;

Cv × t 2.10 −7 × 6 × 30 × 24 × 60 × 60
Tv = = = 0.0864 ⇒ 0.086= Tv
d2 62

 1  1.57 × 1.5  −1.57 2 ×0.086 


∆U = 2 × 16.284 ×  × sin  ×e + nég 
1.57  3  

 1 
∆U = 32.568 ×  × sin (0.785) × 0.808
1.57 
∆U = 32.568× 0.36420844228109
∆ U = 11 .86 kPa

3
4°) Calculez des contraintes effectives résultantes en "A" et "B", au temps t = 6 mois,
après le dépôt de la surcharge.

Les contraintes initiales : σ 0' = γ ' × Pf

Au point A : σ 0' = γ ' × Pf = (γ sat − γ w ) × Pf = 11 × 1.5 = 16 .5kPa


Au point B : σ 0' = (γ sat − γ w ) × 1.5 + (γ sat − γ w ) × 3 = 12 × 1.5 + 11 × 3 = 51kPa

Les surplus de contraintes effectives dues à la surcharge à t=6mois : ∆σ ' = ∆σ − ∆U

Au point A : ∆σ ' = ∆σ − ∆U = 129 .56 − 84 .80 = 44 .76 kPa


Au point B : ∆σ ' = ∆σ − ∆U = 16.28 − 11.86 = 4.42 kPa

Les contraintes effectives résultantes: σ 1' = σ 0' + ∆ σ '

Au point A : σ 1' = σ 0' + ∆ σ ' = 16 .5 + 44 .76 = 61 .26 kPa


Au point B : σ 1' = σ 0' + ∆ σ ' = 51 + 4.42 = 55 .42 kPa

5°) Calcul des tassements après 6 mois de consolidation

Tassement de la tranche n°1 (de 0 à 3m):

• Son milieu est le point « A » de profondeur Pf = 1,5m.

• La contrainte de pré-consolidation dans cette couche est σ’p = 20kPa

σ’p = 20kPa > σ’0 = 16.5kPa ⇒ Le sol est surconsolidé.

• On passe de σ’0 = 16.5kPa à σ’1 = 61.26kPa en passant par σ’p = 20kPa. Par
conséquent, le tassement est à calculé par la formule ou intervient Cs et Cc, soit :

 σ 'p   
 +  C c × log σ 1
'
H0
∆H 1 = −  C s × log ' 
1 + e0  σ0  
  σ 'p 

H0 : hauteur de la tranche = 3m
3  20   61.26 
∆H 1 = −  0.08 × log  +  0.17 × log 
1 + 1.2  16.5   20 

∆H1 = −1.36 [0.00668368411601+ 0.08264498945712]

∆H1 = − 0.121 m = −12.1cm

4
Tassement de la tranche n°2 (de 3 à 6m):

• Son milieu est le point « B » de profondeur Pf = 4,5m.

• Le sol est dans cette couche normalement consolidé ⇒ σ’p = σ’0 = 51kPa.

• On passe de σ’0 = σ’p = 51kPa à σ’1 = 55.42 kPa. Par conséquent, le tassement se
calcul par la formule faisant intervenir uniquement Cc, soit :

H0 σ'
∆H 1 = − × C c × log 1'
1 + e0 σp
H0 : hauteur de la tranche = 3m
3 55.42
∆H 1 = − × 0.15 × log
1 + 0.87 51

∆H1 = −1.604 × 0.15 × 0.0372

∆H1 = − 0.00868 m = −0.87 cm

Tassement de la couche d’argile entière (de 0 à 6m):

Le tassement est égal à la somme des deux tassements des deux couches soit :

∆H = ∆H 1 + ∆H 2

∆H = −(12 .1 + 0.87 ) = −12.97 cm

⇒ ∆H = −12.97 cm

Commentaire : Le tassement total de la surface du sol (et donc de la fondation) n’est pas
admissible car ∆H = 12.97cm f ∆H adm = 5cm

Vous aimerez peut-être aussi