Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre IV étude sismique

IV-L’étude sismique

IV-1.Introduction :

L’étude sismique consiste à évaluer les efforts de l’action accidentelle (séisme) sur notre
structure existante.

Pour cela, plusieurs méthodes approchées ont été proposés a fin d’évaluer les efforts internes
engendrés a l’intérieur de la structure sollicitée ; le calcul de ces efforts sismiques peut être
mené par trois manières

 La méthode de l’analyse modale spectrale.

 La méthode de l’analyse dynamique par accélérogramme.

 Méthode statique équivalente.

Remarque :

Dans notre cas la méthode statique équivalente n’est pas applicable selon le RPA99 (pas
de régularité en plan 3.5.1.a1) et selon l’article 4.1.2.b (Zone III et groupe d’usage 2 mais elle
dépasse 17m) d’ou la méthode utilisable c’est la méthode d’analyse modale spectrale.

Le calcul dynamique consiste à déterminer les modes propres de vibration de la structure ainsi
que leurs natures (modes de torsion ou de translation) ; les caractéristiques de la structure sont
déterminées par le logiciel SAP 2000 et ceci on adoptant une modélisation par un modèle
tridimensionnel encastré a la base et ou les masses sont concentrées au niveau des centre de
gravité des planchers avec trois degrés de liberté (2 translations horizontales et une rotation
d’axe vertical).

IV-2.Spectre de réponse de calcul :

L’action sismique est représentée par le spectre de calcul suivant :

1,25 A[1+(T/T1)×(2.5h(Q/R)-1)]………..0≤T≤T1

2,5h(1.25A) ×(Q/R) …………………….T1≤T≤T2

Sa/g = 2,5h(1.25A)×(Q/R)×(T2 /T)2/3 ………….T2≤T≤3s

2,5h(1.25A)Q/R(T2/3)2/3(3/T)5/3Q/R ……T≥3s

ENTP 48 promotion 2005


Chapitre IV étude sismique

h : Facteur de correction d’amortissement (quand l’amortissement est défirent de 5%) avec :
A= 0.25 (4.1 RPA 99)

h=0.881

=07%

R=4 (4.3 RPA 99)

T1=0.15 sec

T2=0.50 sec

Q= 1.2

IV-3.Calcul de l’effort tranchant modal à la base :

(D’après le RPA 99) :

Vi = Sa/g ×i ×W

Avec :

Vi : l’effort tranchant modal à la base

i : coefficient de participation i

W : poids total de la structure

Les résultats sont dans le tableau suivant :

3-a/Sens longitudinal :

mode période(s) Sai/g i  (%) W (t) Vi (t)


1 0.524793 0.1599 67.6817 2055.52 222.45461
2 0.374212 0.1651 0.0003 2055.52 0.001018
3 0.249489 0.1651 3.8583 2055.52 13.09377
4 0.131450 0.1834 17.8663 2055.52 67.35280
5 0.090294 0.2238 0.0001 2055.52 0.000460
6 0.061754 0.2518 2.8230 2055.52 14.61128
somme 92.2297 317.513938

Tableau IV-1

3-b/Sens transversal :
mode période(s) Sai/g i  (%) W (t) Vi (t)

ENTP 49 promotion 2005


Chapitre IV étude sismique

1 0.524793 0.1599 0.0002 2055.52 0.0006573


2 0.374212 0.1651 70.1670 2055.52 238.12318
3 0.249489 0.1651 0.0004 2055.52 0.0013574
4 0.131450 0.1834 0.0000 2055.52 0.000000
5 0.090294 0.2238 20.4570 2055.52 94.107391
6 0.061754 0.2518 0.0001 2055.52 0.000517
somme 90.6247 332.23310

Tableau IV-2

IV-4.Combinaisons des réponses modales :

Les réponses de deux modes de vibration i et j de périodes Ti, Tj d’amortissement i , j sont


considérés comme indépendants si le rapport

r = Ti/Tj avec Ti ≤Tj

r ≤ 10 /(10+  i j )

Dans le cas ou tout les réponses modales retenues sont indépendantes les unes des autres, la
réponse totale est donnée par :

K
E =  E 2 i
i 1

Avec :

E : effet de l’action sismique considéré

Ei : valeur modale de E selon la mode « i »

K : nombre de modes retenues.

Dans le cas ou deux réponses modales ne sont pas indépendant, la réponse totale est donnée
par :

ENTP 50 promotion 2005


Chapitre IV étude sismique

K
E = (E1 E2)2   E 2 i
i 3

4-a/Pour le sens longitudinale :

r2/1=0.713 ≥0.58

Les modes ne sont pas indépendants 2 à 2 donc :

E = 233.2548 t

4-b/Pour le sens transversale :

r2/1 =0.713 ≥ 0.58

Les modes ne sont pas indépendants 2 à 2 donc :

E = 261.219 t

Remarque :

La méthode statique équivalente ne peut pas être utilisée car notre bâtiment ne satisfait
pas toutes les conditions d’application ; mais à titre de comparaison avec la méthode
dynamique nous allons évaluer la force sismique totale :

La force sismique totale V, appliquée à la base de la structure, doit être calculée


successivement dans les deux directions horizontales orthogonales selon la formule :

V =A.D.Q.W/R

IV-5.Calcul de période :

D’après le RPA 99 on a la formule de période est donnée par :

T= 0.09×hn× (d1/2)

Avec d la demension du bâtiment mesurée a sa base dans la direction de calcul

5-a/Pour le sens longitudinal :

hn =22.44m

d = 22.4m

Alors T= 0.42 s

On a T2=0.5 s

Donc : D =2.5h =2.5×0.881=2.2025

ENTP 51 promotion 2005


Chapitre IV étude sismique

5-b/Pour le sens transversal :

hn =22.44m

d = 11.2m

Alors T= 0.6043 s

On a T2=0.5 s

Donc : D =2.5h(T2/T)2/3 =2.5×0.881×0.881=1.941

V =A.D.Q.W/R RPA 99 ( art 4.2.3)

Dx =2.2025 , D y = 1.941

R= 4

A=0.25

Q=1.2

 Sens longitudinal :

Vdyn =233.2548 t et Vstat =271.636t donc Vdyn = 85.87 % Vstat

 Sens transversal :

Vdyn =261.219 t et Vstat =239.3858 t donc Vdyn = 109.12% Vstat

IV-6Verification des déplacements :

Les déplacements relatifs latéraux d’un étage par rapport aux étages qui lui sont adjacents, ne
doivent pas dépasser 1.0% de la hauteur de l’étage au moins qu’il ne puisse être prouvé qu’un
plus grand déplacement relatif peut être toléré.

Le déplacement horizontal a chaque niveau (K) de la structure est calculer comme suite :

δK = R δeK ( RPA 99 :4-19)

δeK : déplacement du aux forces sismiques Fi

R : coefficient de comportement.

Le déplacement relatif au niveau (K) par rapport au niveau (K-1) est égale a :

ΔK = δK – δK-1 (RPA99 :4-20) .
ENTP 52 promotion 2005
Chapitre IV étude sismique

Le déplacement relatif admissible : ΔK =1%.he = 3.06 cm étage courant

ΔK =1%.he = 4.08 cm de RDC

Tableau des résultats 

NIVEAUX ΔX(CM) ΔY (CM) ΔKx (CM) ΔKy (CM) ΔK ADMISSIBLE


(CM)
7 7.455 4.13 1.225 0.7 3.06
6 6.23 3.43 1.255 0.73 3.06
5 4.975 2.70 1.250 0.685 3.06
4 3.725 2.015 1.200 0.665 3.06
3 2.525 1.35 1.07 0.576 3.06
2 1.455 0.774 0858 0.461 3.06
1 0.597 0.313 0.597 0.313 4.08

Tableau IV-2

Donc : Les déplacements relatifs ΔK sont vérifiés.

ENTP 53 promotion 2005