Vous êtes sur la page 1sur 44

Formation continue

2020 - 2021

Taalim pro
MODULE DE LA BIOLOGIE CELLULAIRE
Plan de travail :
1. Introduction générale :
La théorie cellulaire
définition de la biologie cellulaire
la cellule procaryote VS la cellule eucaryote
la cellule animal VS la cellule végétale
2. Membrane plasmique :
caractéristique de la Membrane plasmique
Structure de la membrane
Répartition de la Mb : Les lipide ;les glucides ; les protéines membranaire
Transport Membranaire: Transport Passifs ; Actifs ; Vésiculaires
3.Le cytosquelette :
Généralité s sur le cytosquelette
les microfilament d’Actine (MFA)
les filaments intermédiaires (FI)
les microtubules (MT)
4.Noyau
l’ enveloppe nucléaire
Le noyau lieu de l’expression génétique
la chromatine
Nucléosome et compaction d’ADN
Le nucléole
Structure des pores nucléaires
le Chromosome métaphasique
Les échanges nucléo-cytoplasmiques
5.Système endomembranaire
Le réticulum endoplasmique (RE )
L’appareil de Golgi (AG)
Les endosomes
Les lysosomes
6. Les peroxysomes
8.Les mitochondries
9.Les chloroplastes

,
1.Introduction générale
• La théorie cellulaire :
 C’est en 1838 et à partir de leurs observations du matériel vivant que Matthias Jakob Schleiden et
Theodor Schwann vont énoncer pour la première fois le terme de cellules vivantes.<tout les organismes
sont faits de petites unités :cellule >.
2éme théorie en 1855 découvrir par Virchow : tous cellule provient d’une autre <le principe de la division
cellulaire>.
Autre axiomes dit :<la cellule est une unité vivante et l’unité de base du vivant>
Est généralement la cellule et la petite portion de matière vivante qui puisse vivre isolée et capable
d’assurer leur fonctions vitale .
• définition de la biologie cellulaire :
La discipline de la biologie qui étudie la cellule , leurs organites , et les processus qui s’y déroule ainsi
que les mécanismes permettant leur survie , sans oublier les caractéristique principale de la cellule .
• La cellule procaryote VS la cellule eucaryote :
• La cellule procaryote sont des cellules caractériser par l’ absence de noyau , le contraire chez les
eucaryotes (eu = vrais) qui sont des cellules composant par un vrais noyau .

• La cellule eucaryotes composant les champignons , les animaux et les végétaux .

• Les cellules eucaryotes sont des unicellulaires(organisme formé par une seul cellule ) ou des pluricellulaire

• La notion des protistes indique les organismes unicellulaire considérée comme les premiers être vivant
sur la terre et peuvent ce divisée en protophytes (règne végétale ), et protozoaire (règne animal).

• Les métazoaire sont des eucaryotes pluricellulaire hétérotrophe et généralement mobile .

• La cellule procaryote sont des organismes avec une seul cellule dépourvues de noyau on distingue les
cyanobactéries et les bactéries avec une activité aérobie ou anaérobie (eucaryotes sauf aérobie ).
La cellule animal VS cellule
végétale :
 Les cellules des végétaux et des
animaux sont des cellules
eucaryotes très proches sure le
niveaux structurale
 La différances entre les deux est
principalement au niveau de paroi
qui entoure la Mb plasmique , la
présences ou l’absence des
chloroplastes , la taille de la
vacuole et certains autre
2. La membrane plasmique
• La membrane plasmique c’est une structure fluide dynamique qui sépare les deux milieux extérieure
et intérieure de la cellule (7,5nm épaisseur ), compose d’une bicouche phospholipidique dans laquelle
insérée du cholestérol ,des glycolipides et divers protéines .
a/caractéristique de la membrane plasmique :
La bicouche lipidique assure la stabilité de
La membrane par rapport les deux milieux .
Les protéines et les glycoprotéines: nombreuses
Rôle transport , récepteur …….
Organisation asymétrique
Composition hétérogène
b/structure de la membrane plasmique :
c/la répartition des composants de la membrane plasmique :
Les lipides 43% • Glycérophospholipides (les plus abondants)
• Sphingolipides
• Cholestérol (= stéroïde)
Les protéines 49% • Protéines intrinsèques
• Protéines ancrées
• Protéines périphériques = extrinsèques
Les glucides 8% • glycocalix
d/Les lipides membranaires

• 1.les phospholipides : présentent tous une tête hydrophile (phosphate et groupement spécialisé)
et une queue hydrophobe (glycérol et acides gras). On distingue deux types :
Les glycérophospholipides : glycérol + deux acides gras +acide phosphorique
et d’alcools ou d’acides aminés.
Autres : Phosphatidylsérine (PS) ,Phosphatidyléthanolamine (PE)
Phosphatidylcholine (PC)
assurent la fluidité membranaire (communication, mouvements …)
 Les sphingophospholipides : sphingosine + d’acide gras + d’acide
phosphorique et d’alcool ou d’acides aminés . ( Sphingomyéline)
 un rôle dans la transmission du signal et la reconnaissance intercellulaire
• 2. cholestérol:
Il n’existe pas dans la Mb des procaryotes uniquement chez
les eucaryotes (25% la totalité ) c’est un marqueur de la membrane ,
avec un rôle dans la régulation de la fluidité
Il rigidifie à haute température , et la fluide à basse température .
• 3. glycolipides : glycéroglycolipides , sphingoglycolipides .

• 4. les propriétés des lipides membranaire :


Les lipides peuvent s’organiser de plusieurs manières <<auto-assemblage >>
Bicouche lipidique : les têtes polaires sont dirigées vers l’extérieure ,
les queux apolaires vers le centre organisation correspond à celle des
Mb plasmiques . (liposome)

Micelle : sont des formation sous la forme de gouttelettes rondes


(monocouche ).

La fluidité membranaire : dépende plusieurs paramètre .

o la nature des AG (phospholipides):


AG saturé augmentent la fluidité et le contraire pour insaturée .
oQuantité de cholestérol : grande quantité provoque une grande fluidité.
oLa température
 Mouvements des lipides :
rotation : sur eux-mêmes
diffusion latérale :déplacement dans la même feuille
flip – flop : diffusion transversale consomption d’ATP

Asymétrie membranaire :
la chaines glucidique porté par les protéines et les
lipides sont toujours extracellulaire
F. Externe :PC ,glycolipide …
F. Interne : PE et PS
e/ les protéines membranaires:
• Elle constituent environ 50% du poids sec de la
Mb leur classification repose sur la Facon dont
elles sont disposées dans la Mb.
 Protéines intrinsèques ou internes : Elles sont
intégrées partiellement ou totalement dans la
membrane plasmique , Ces protéines sont
amphiphiles Possèdent ( une partie
hydrophobe en contact avec des phospholipides
et une ou deux parties hydrophiles , ex protéine
ancrées ).
 Protéines extrinsèques ou périphériques : Elles
sont liées à la membrane par des liaisons faibles.
– Elles apparaissent sur l’une des 2 faces du
double feuillet et ne possèdent aucun
groupement dans la zone hydrophobe.
Remarque :2 type des mouvements connu pour les
P.
rotation sur elle-même et diffusion latérale.
f/les glucides :
Les protéines et lipides membranaires faisant face au milieu extracellulaire sont glycosylés
L’ensemble des glucides forme un manteau appelé glycocalix. Avec des rôles important dans la
détermination des groupements sanguins et CMH .

g/ le transport membranaire :
• Les molécules liposolubles et les gaz traversent facilement la membrane
plasmique on dit qu’elle est perméable.
• Par contre, seulement certaines molécules hydrosolubles la traversent grâce à des
transporteurs spécifiques de chacune d’elles.
Toutes les molécules ne peuvent pas la traverser : on dit qu’elle est sélective.
 Transports passifs(pas d’ énergie ) :le déplacement des solutés selon leur gradient de concentration du
milieu le plus concentrée vers le moins concentré jusqu' ‘ à égalité de concentration entre les 2 milieux .

Diffusion simple : un soluté franchit


directement la double couche lipidique , pas des
transporteur membranaire et la vitesse de
diffusion est proportionnelle (à la différence de
[entre les 2 milieux ] , à la T) et inversement
proportionnelle a la taille des éléments
transporter .
Diffusion facilitée : le passage est assuré
grâce à son interaction avec un transporteur
membranaire spécifique de type uniport avec
une vitesse maximale Tm .
o Diffusion facilitée par canal : Canal ionique
à Na+ , canal H2O (aquaporine)…
oDiffusion facilitée par protéine porteuse
Nécessité d’un changement de conformation
du transporteur.
 Transports actifs (demande d’énergie) : le transport du soluté réalisé contre son gradient de
concentration ,Ce transport actif ressemble à la diffusion facilitée ( protéines de transport , grande spécificité
transporteur / molécule ,saturation du transporteur Tm .

Transport actif primaire :


oénergie issue de l’hydrolyse de l’ATP
opompe ATP asique à Na+/K+ : l’énergie issue de
l’hydrolyse de l’ATP permet de concentrer les
ions K+ dans la cellule et de chasser les ions Na+
contre leur gradient, Les molécules transportées
vont en sens opposé :la protéine de transport
est un antiport.
Transport actifs secondaire :
oÉnergie issue d’un gradient électrochimique
otransporteur glucose/Na+ :l’énergie issue du
passage des ions Na+ dans le sens de leur
gradient et le passage du glucose contre son
gradient, Les molécules transportées vont dans
le même sens : on dit que la protéine de
transport est un symport
Autres rôles de la membrane plasmique :

 Reconnaissance cellulaire, adhésion cellulaire les


jonctions
Cohésion des tissus
Échanges de matière par flux de membrane
[transport vésiculaire ]: endocytose et exocytose
 L’endocytose : Processus consommateur d’énergie
par lequel une cellule absorbe des particules ou des
solutés en les englobant dans des vésicules par
invagination de la membrane plasmique. On
distingue plusieurs types d’endocytose selon les
substances ingérées et leur taille.
L’exocytose : Processus dans lequel les vésicules de
sécrétion sont apportées à la périphérie de la
cellule où leur contenu est alors déchargé dans le
milieu
• extracellulaire par fusion de leur membrane avec la
membrane plasmique (hormones peptidiques).
3.Le cytosquelette :
Le cytoplasme : unique compartiment des
cellules procaryotes et le compartiment le plus
vaste des eucaryotes constituée d’un gel (le
cytosol )parcouru par les fibres de cytosquelette
et nombreuse molécules en solution .
 joue le rôle d’un véritable « squelette cellulaire
» en déterminant la forme des cellules , et autres
comme musculature cellulaire .

Le cytosquelette est constitué de trois classes de


Filaments non spécifiques et ubiquitaires :
– a)Les microfilaments d’actine = MFA (∅ = 8 nm)
–b) Les filaments intermédiaires = FI (∅ = 10 nm)
–c) Les microtubules = MT (∅ = 25 nm)
a/les microfilaments d’actine : b/les microtubules :
Les microtubules sont des tubes creux formés par
Résultent de la polymérisation de l’actine G , la polymérisation de protéines globulaires (α et β)
l’actine constitue 1 à 5 % de l’ensembles des s’associent en hétérodimères .
protéines et 20% dans les cellules musculaires .
 Les dimères s’alignent pour constituer un
Trois classes d’actine : L’actine α , L’actine β et protofilament , 13 protofilaments s’assemblent
l’actine γ . pour donner un microtubule de 25 nm de diamètre.
Un filament d’actine forme par 2 protofilaments  La polymérisation(Mg2+ et GTP)
qui s ’enroulent l’un autour de l’autre comme
 La dépolymérisation (l’hydrolyse préalable du
deux brins parallèles d’une hélice .
GTP)
La polymérisation d’A. en MFA nécessite de
Aussi avec deux extrémité +/- .
l’ATP et la dépolymérisation Par l’hydrolyse de
l’ATP . Centrosome : Localisé près du noyau (e centre
organisateur des MT )
MFA sont polarisés avec deux extrémités
différentes par leur vitesse de polymérisation +/- oFonctions: la formation du fuseau mitotique , la
formation du corpuscule basal dans les flagelles et
On présence de la myosine les MFA assurent la
les cils .
contraction musculaire .
La propriété physique d’un gel est grâce à
l’association de la filamine et les filaments
d’actine (les pseudopodes ) .
c/ les filaments intermédiaires:
Les filaments avec un diamètre de
10nm , entre MFA et MT.
Ils proviennent de la
polymérisation de monomères
fibreux.
La polymérisation: deux monomère
de même orientation s’associent
pour donner un dimère d’une
association parallèle et deux dimère
associe pour donner un tétramère
d’une association antiparallèle . Et
l’association de plusieurs tétra
constitue un protofilament
8 protofilaments s’associent pour
former un filament intermédiaire .
Remarque : la famille des FI sont
beaucoup selon leur localisation et
leurs jonctions
4.Le noyau
Le noyau est un organite le plus grand dans les
cellules animal il est présente dans la majorité
des eucaryotes leur nombre varie selon le type
cellulaire . Et délimité par un enveloppe
nucléaire
• Il se compose par :
 l’information génétique compacté en
chromatine.
Matrice nucléaire (la lamina , nucléoles ).
L’enveloppe nucléaire :
• un EN qui délimite le nucléoplasme et
l’information génétique et nucléosquelette.
Mb interne: associée avec la lamina , avec de
récepteurs pour les histones et autre protéine.
Mb externe : associé à des ribosomes et en
continuité avec la Mb du RE
Avec un site de stockage du Ca 2 +
Avec des pores nucléaire pour les échanges
nucléo cytoplasmique .
a).L’expression génétique conduit à la synthèse d’ARN
4.1/le noyau lieu de l’expression génétique .
Le noyau c’est le point de départ de l’expression
génétique , la transcription (ADN>>>ARN) conduit à
la formation des différents type d’ARN:
ARNm : conduit à la synthèse des protéines par la
traduction (ARN >>>protéine ).
ARNt : transfèrent les AA sur la P en cours de
synthèse.
ARNr: cytosoliques (7s , microARN, interférant ) ,
intranucléaires (SnRNA/SnoRNA ) .
b).l’expression des gènes protéiques
la transcription : donne la naissance à un ARN pré-
messager , subit des modifications par la suite
[maturation sauf chez les eucaryotes ].
La traduction de l’ARNm : dans le cytosol et réaliser
par des ribosomes aidés des ARNt pour donner à la
fin des protéines fonctionnelles ou structurales .
La chromatine présente dans le noyau sous une forme
4.2/la chromatine : compactée (d’ADN et protéines ) .
Les cellules somatique sont diploïde ( 46chromosom
2n).
Les gamètes sot haploïde 23 chromosomes n .
Chromatine est spiralée et compactée selon l’état de
fonction de l’ADN .
Euchromatine : permet la transcription observée
pendant l’interphase , 11 nm formé par fibres de type A
.
 L’hétérochromatine : Fibres de type B , (30 nm) elle est
inactive d’un point de vue transcriptionnel . Il en existe
deux formes :
l’hétérochromatine constitutive : des fragments d’ADN
qui ne sont jamais transcrits .
l’hétérochromatine facultative: Elle correspond à de
fragments d’ADN non transcrits dans la cellule où ils
sont observés mais qui peuvent être transcrits dans
d’autres types cellulaires (différenciation cellulaire).
Chromosome métaphasique: hautement condensée ,
observée pendant la division cellulaire .
4.3/ nucléosome et compaction de l’ADN
a) 1ére niveau nucléosomes :
Nucléosomes est une structures sous forme d’un
cylindre 11 nm avec 8 histones , fixé sur 2 tours d’ADN
146pb autour de chaque hélice .
Les histones nucléosomiques : des petites protéines
chargée positivement s’organisée sous forme d’un
octamére 2Histon H2A/H2B/H3/H4 .
Segment de liaison: les nucléosomes sont séparés par
un court segment d’ADN 60 80 pb .
b) 2éme niveau le solénoïde :
Les nucléosomes associée par 6 par autre histones H1
L’association du nucléosome avec H1 constitue le
chromatine , H1 reliées entre elle = fibre type B
Nucléosome avec H1 =chromatosome
L’enchainement de 5 chromosomes liée avec H1=F.
typeA
Remarque : H1 et H5 sont des histones de liaison
C’est le site de synthèse des ribosomes la
4.4/le nucléaole : transcription des ARN sauf les ARN 5s conduit a la
formation des sous unité des ribosomes :
Nucléole dépourvu de la membrane , disparait au
début de la mitose , associé à une hétérochromatine
dense .
L’organisation d’ADN ribosomal nucléaire :les copie
des gènes codant d’ARNr localisé dans une région
appelées organisateurs nucléolaires .
Compartimentation du nucléole :
Le centre fibrillaire
Composant fibrillaire dense
Le composant granulaire
Transcription et maturation de l’ARNr nucléolaire:
ARN 45s:d’une grande taille (ARN poly 1 )
Le clivage de l’ARN45s =ARN 18s , 5,8s , 28s
ARN 18s +protéine ribosomale = petit sous-unité
ARN 5,8s +ARN28s +P. ribosomale = gros sous-unité
ARN 5s:synthése dans le nucléoplasme par ARN
POLY 2
4.5/ structure des pores nucléaires : Les pores nucléaires sont des structure complexe
organisée suivant une symétrie octogonale (8SU) .
Vue de profil :
Sur le profile hyaloplasmique les pores sont en
relation avec des microfilament de cytoplasme .
Les 2 anneaux de taille identique chaqu’un des 2
reliée au transporteur central par 8 bras radiaires .
Et sur la face nucléoplasmique un 3éme anneau
reliée à l’anneau de la face nucléoplasmique
organisé en cage.

Vue de dessus :
Avec un orifice central
8 canaux latéraux délimités par les 2 anneaux
Composition chimique :50% glycoprotéines
(nucléoporine ) .
4.6/ chromosome métaphasique : • Au coure de la méthaphase de mitose qu’on
peut observer les chromosomes au
microscope optique ; chaque chromosome
métaphasique est composé de trois régions
(le centromère , 2 chromatides , les télomères
).
• A) le centromère : appelle aussi la
constriction primaire qui sépare les
chromatides en 2 bras , et aussi responsables
de l’accrochage des chromosomes au fuseau
mitotique .
• B) les télomères : situés aux extrémités des
chromosomes assurent la protection de c’est
chromosomes .
4.7/les échanges nucléo-cytoplasmique :
Les échanges se déroulent dans les deux sens :
Du cytosol vers le nucléoplasme = Import.
 Du nucléoplasme vers le cytosol = Export.
Transport des molécules de PM < 40 kDa :
 les nucléotides, les ions et les petites protéines .
Traversent les pores par diffusion ( sans
consommation d’ énergie ) , canaux latéraux .
Transport des molécules de PM > 40 kDa :
consomme d’énergie se fait en 4 étape :
oÉtape 1 : formation d’importation /d’exportation
.
oEtape 2 : les complexes interagissent avec les
nucléoporines .
oEtape 3 : complexe se dissocie et libère la
molécule transporté .
oEtape 4: les exporines et les imporines
retournent dans le compartiment de départ .
5.Système endomembranaire :
• Est présent uniquement dans les cellules
eucaryotes ;c’est un système complexe fait de
plusieurs cavités , vésicules et de canalicules .

• Les mitochondries et les peroxysomes ne font


pas partie du système endomembranaire
1/ réticulum endoplasmique 1.1/structure et fonction :
• Formé par un ensemble de vésicules et tubules organisée en réseaux , les Mb du RE forment un feuillet
continu délimitant un espace interne (la lumière du RE ou citerne ) . On distingue deux types lisse et
rugueux
 RER/G :  REL :
 ensemble des sacs qui  Pas de ribosomes
communiquant entre eux  Formé par un réseaux des petites
 Les mb du RE sont une vésicules et de petites tubules
structure trilamillaire  Rôles :
 La face interne toujours lisse et  formation des vésicules qui
la face externe toujours fusionner avec l’appareille de
tapissier par des ribosomes ? golgi
 Rôles : protéosynthèse et la  Stockage de Ca 2+
glycosylation des protéines  Synthèse des phospholipides et
hormone stéroïdes
 La détoxification
1.3/la composition chimique :
1.2/ répartition et relation avec EN :
Le RER / L : coexister dans une même cellule 70% des protéines généralement des enzymes
et communique entre eux 30%des lipides
L’abondance et le développement de RE Avec une asymétrie très marquée :
selon le fonctionnement cellulaire Face cytosolique : cytochrome b5 et p450
Ex= réductase et AATP ase et Ca2+
cellule a fort synthèse des protéine RER plus Face luminale : glycose-6-phosphatase ; glucose
développée . transférase ; beta glucuronidase .
 une continuité entre la Mb réticulaire et le
feuillet externe de l’EN .
Pas de différence sur le point chimique entre
RE et EN .
1.4/ de rôles de la RE:
La protéosynthèse :
• Fixation ARNm au niveau de son site sur le ribosome
libre .
• Les protéines formée à la fin selon leur peptide
signale :
o1)P.de transit : dirigée vers autre destinations AG…..
o2) P. résidents : rôle de catalyseurs et permettant
l ’assemblage des protéines (PDI , BIP ) .
La glycosylation : l’ adition d’un polysaccharide à une
protéine ou lipide et d’autre remaniement ce terminer
dans l’APP de golgi .
La biosynthèse des lipides phospholipide et
cholestérol.
La détoxification: fait dans REL rôle
2/l’appareil de golgi :
• Il est constitué d’un ensemble de citernes ou saccules aplatis
parallèles associés à des vésicules de sécrétion .
• Les saccules d’un dictyosome sont au nombre de 4 à 8 et il
peut y avoir une connexion entre les lumières de deux
saccules voisins.
• 2.1/structure et biogenèse :
• L’appareil de golgi est une structure polaire :
Face externe = voisinage du RE (cis) , avec des
bourgeonnement d’une région spécialisée du RE pour donner
es vésicules de transition , selon le contenue des vésicules
vont fusionner à un type membranaire exacte .
Face interne= Trans formé de saccules plus dilatés , a sa
périphérie se trouve un réseau Trans golgien par le quel
sortent les molécules soit vers les lysosomes ou les vésicules
de sécrétion ou la surface cellulaire.
• Remarque :l ’appareil de Golgi est très développé chez les
cellules spécialisées dans la sécrétion .
2.2/ fonction de l’appareil de golgi : • La composition chimique
• L’APP de golgi reçoit les protéines du RE les modifie , les • 35% à 40% des lipides surtout des
trie puis les exporte vers d’autre compartiments ou vers phospholipides
le milieu extérieure . • 60% à 65% des protéines
• Les principales fonctions sont : • Important nombre :
La glycosylation : reçoit des protéines partiellement
o Glycosyltransférases .
glycosylées dans le RE et qui vont subir d’autres
remaniements dans ces saccules c’est la phase o sulfotransférases.
d’élongation et de terminaison de la glycosylation. o phosphotransférases.
La sulfatation : Il s’agit d’une addition des radicaux • L’AG présente une polarité biochimique
sulfates à une glycoprotéine donnant
puisque les deux faces de l’AG sont
mucopolysaccharide
biochimiquement distinctes.
La sécrétion cellulaire : les protéines sont sécrétées
d’une
manière continue . et dans autres elles sont stockées
dans des grains de sécrétion (enzymes du pancréas
exocrine).
La production de membranes : ce fait d’une façon
directe par synthèse des glycoprotéines , glycolipides ,
polysaccharide . Il se fait aussi par fusion de a
membrane des vésicules de sécrétion avec la membrane
plasmique .
3/les endosomes : Sont un compartiment très hétérogène sur le
plan morphologique issu de plusieurs origine
 des vésicules d’endocytose =transporte des
molécule exogènes
 vésicules de transport issus de l’APP de Golgi
Les endosomes ce transforment
progressivement en lysosomes
La classification : en fonction de leur PH
Les endosomes précoces = PH proche de milieu
extérieure 7,4
Les endosomes tardifs = PH plus acide 6,5
La maturation transforme les endosomes
précoces en des autres tardifs =formation de
corps multivésiculaires (CMV) .
Les endosomes tardifs communique avec le
réseau TGN vis des vésicules de transport qui
délivrant les protéines qui transforment les
endosomes tardifs en lysosomes .
4/les lysosomes : Ce sont des organites cytoplasmiques contenant des
hydrolases acides (estomac cellulaire) à activité maximale
à PH5 maintenu grâce à la présence dans leur membrane
d’une pompe H+ . Leur nombre et leur taille et l’aspect de
leur contenu varient en fonction de la nature de la cellule
et de son
état physiologique.
On distingue deux types de lysosomes :
 Les lysosomes primaires : ce sont des vésicules ou grains
de
sécrétion qui viennent d’être formées à aspect
homogène
et contenant des hydrolases.
 Les lysosomes secondaires : ce sont des vacuoles à aspect
hétérogènes contenant en plus des hydrolases le
substrat
en cours de digestion.
Rôles :
digestion exogène =hétérophagie par endocytose et
phagocytose .
 digestion endogène = autophagie .
Le transport vésiculaire  Les étapes du transport
vésiculaire
Les éléments du système
a) Tri moléculaire.
endomembranaire
interagissent et b) Bourgeonnement des
communiquent les uns avec vésicules à partir du
les autres et avec l’extérieur compartiment donneur.
de la cellule par les vésicules c) Fission : détachement des
de transport . vésicules
On distingue 3 voies : d) déshabillent : permettant
voie de biosynthèse- l’interaction entre les
sécrétion protéines cytosquelette et
les vésicules
 voies de l’endocytose
e) Vectorisation : transport
voies de retour
des vésicules entre 2
compartiment donneur et
receveur
f) Ancrage des vésicules.
g) Fusion des vésicules avec le
compartiment accepteur
6/ LES PEROXYSOMES : • Oxydases: production d’H2O2
• Ne font pas partie de système RH2 + O2 >>>R+H2O2
endomembranaire
• Les peroxysomes sont des petits organites
• Catalase : utilisation d’H2O2
membranaires existants dans le cytoplasme de o peroxydation de substrats =
toutes les cellules eucaryotes. H2O2 + R’H2 >>>R’+2H2O
• Ils sont sphériques ou ovoïdes et Chaque
peroxysome est limité par une membrane oDétoxication d’H2O2 =
qui isole un espace appelé matrice. H2O2+H2O2 >>>2H2O+O2
La composition chimique :
 La membrane des peroxysomes :
Lipides 30% et Protéine : 70%
 perméable à l'eau et aux petites molécules.
 La matrice renferme des enzymes : oxydases et
catalases.
 Rôle: Par des réactions d'oxydation et de
peroxydation, les peroxysomes permettent de
diminuer la toxicité de certains substrats .
 Cette activité se réalise en deux étapes avec
production de peroxyde d'hydrogène : oxydases
et catalase
7/les mitochondries et chloroplaste :
7.1/ structure des mitochondries :
 Organites cytoplasmiques
 Spécifiques des eucaryotes aérobies (animaux ou
végétaux) et pas au procaryote
Non pas partie du système endomembranaire et
Semi-autonome
Double membrane d’enveloppe
Production de la majeure partie de l’énergie
Forme et taille variable ( globulaire et
filamenteux)
La nombre selon la type cellulaire et l’état
physiologique de la cellule ,
 capable de ce déplacer le long des microtubules
 localisé à des endroit de forte consommation ATP
Les mitochondries constitue par :
Membrane e externe uniforme et continue
Espace inter- membranaire ou chambre externe
Membrane interne forme des crêtes
Membrane externe : Espace inter-membranaire
 Formée d’ une bicouche lipidique d’une  épaisseur de 4 à 7 nm , dense
Composition proche de celle de la membrane  il contient :
plasmique
 Des protons H+ : rôle dans la
 protéines 50% à 60 % . phosphorylation
 Lipides 50 %à 40 %.  Des molécules de cytochrome c : rôle dans
 Riche en porines : pores volumineux l’apoptose
 Perméable aux ions et molécules de masse  Des molécules inférieure à 10 KDa
moléculaire inférieure à 10 KDa. Membrane interne :
 Passage passif des petites molécules par les • bicouche lipidique très différente de celle de
la membrane externe
• 80% protéines , 20%lipides
• Avec des replies complexes = crêtes
mitochondriales projetés dans la matrice.
• Riche en transporteurs et complexes
protéiques enzymatique
• Faible fluidité (passage actif)
7.2 /Rôles des mitochondries • Les réactions ayant lieu dans la mitochondrie sont
Les mitochondries sont impliquées dans 1. Oxydoréduction respiratoire
plusieurs fonctions :  La glycolyse, (glucose ---- pyruvate)
production d'ATP et séquestration de • • Transformation du pyruvate
Ca2+
• • Cycle de Krebs
synthèse de stéroïdes hormonaux
séquestration de Ca2+ • • Chaîne respiratoire
participation à la mort cellulaire • 2. Phosphorylation oxydative
programmée(apoptose) .
Le fonction majeure c’est la production
de l’énergie biologique l’énergie libérée
au cours de l’oxydation des substrats par
le processus de la respiration cellulaire.
La mitochondrie est un organite semi-
autonome
puisqu'il synthétise une partie de ses
propres
protéines, mais la majorité de ses
composantes
sont codées par l'ADN nucléaire.
8/Les chloroplastes
Les chloroplastes: organites cytoplasmiques Fonctions :
qui caractérisent le règne végétal , et font
partie d'un ensemble de constituants du • la photosynthèse : peut se décomposer en 2 réaction =
métabolisme cellulaire appelés les plastes. • Réactions de phase I ou réaction de Hill
 Les plastes existent en plusieurs sortes: a) l'énergie lumineuse est d'abord captée par la
 Les leucoplastes: incolores et contiennent chlorophylle
des réserves: b) L'électron excité est transféré depuis la chlorophylle
Les amyloplastes: réserves d'amidon. vers une chaîne de transporteurs d'électrons.
Les oléoplastes: réserves de lipides. c) L'ATP et le NADPH + H+ formés sont utilisées dans les
réactions obscures.
Les protéoplastes: réserves des protides.
 Réactions de phase II: Fixation du carbone
 Les chromoplastes: ils contiennent des atmosphérique
pigments caroténoïdes = rouge, orange ,
jaune a) ont lieu dans le stroma et qui utilisent l'ATP et NADPH
+ H+ comme sources d'énergie et d'électrons pour la
 Les chloroplastes: ce sont les plus courants synthèse du glucose après fixation du carbone
et sont caractérisés par la présence de la atmosphérique.
chlorophylle (verte ).
b) Les réactions de cette phase est l'étape clé de la
photosynthèse : la réduction du CO2 réalisé par étapes
successives dans un cycle appelé cycle de Calvin .
Ultrastructure
Une enveloppe formée de 2 membranes
Stroma: substance fondamentale du chloroplaste
Les thylakoïdes (thylakos = poche): sacs
membranaires délimitant un espace intrathylakoïde
THANKS
Thank you for your attention!