Vous êtes sur la page 1sur 34

1

Table des matières


Liste des figures ......................................................................................................................................... 2
Routage statique ..................................................................................................................................... 3
1 Introduction ....................................................................................................................................... 3
2 Implémentation du routage statique ................................................................................................ 3
2.1 Routage statique ........................................................................................................................... 3
2.1.1 Atteindre les réseaux distants ................................................................................................... 3
2.1.2 Pourquoi utiliser le routage statique ? ...................................................................................... 5
2.1.3 Quant utiliser les routes statiques ?.......................................................................................... 6
2.1.4 Exercice...................................................................................................................................... 8
2.2 Types de routes statiques.............................................................................................................. 8
2.2.1 Applications des routes statiques ............................................................................................. 8
2.2.2 Route statique standard ............................................................................................................ 9
2.2.3 Route statique par défaut ......................................................................................................... 9
2.2.4 Route statique récapitulative .................................................................................................. 11
2.2.5 Route statique flottante .......................................................................................................... 11
2.2.6 Exercice.................................................................................................................................... 13
2.3 Configuration des routes statiques et par défaut ....................................................................... 13
2.3.1 Configuration des routes statique IPv4 ................................................................................... 13
2.3.1.1 La commande ip route............................................................................................................. 13
2.3.1.2 Options de tronçon suivant ..................................................................................................... 15
2.3.1.3 Configuration d’une route statique de tronçon suivant ......................................................... 18
2.3.1.4 Configuration d’une route statique connectée directement .................................................. 21
2.3.1.5 Configuration d’une route statique entièrement spécifiée .................................................... 24
2.3.1.6 Vérification d’une route statique ............................................................................................ 26
2.3.2 Configuration des routes par défaut ....................................................................................... 29
2.3.2.1 Routes statiques par défaut .................................................................................................... 29
2.3.2.2 Configuration d’une route statique par défaut ....................................................................... 31
2.3.2.3 Vérification d’une route statique par défaut .......................................................................... 31
2.3.2.4 PacketTracer : configuration des routes statiques et par défaut............................................ 33
2.3.2.5 TP : configuration des routes statiques et par défaut ............................................................. 33

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


2

Liste des figures


Figure 1: Scénario de route statique et par défaut ....................................................................................... 4
Figure 2: Scénario de routes dynamiques ..................................................................................................... 4
Figure 3: Comparaison des routages statiques et dynamiques .................................................................... 6
Figure 4: Réseaux d'extrémité et routeurs d'extrémité ................................................................................ 7
Figure 5: Connexion à un réseau d'extrémité ............................................................................................... 9
Figure 6: Connexion d'un routeur d'extrémité............................................................................................ 10
Figure 7: Utilisation d'une route statique récapitulative ............................................................................ 11
Figure 8: Configuration d'une route de secours.......................................................................................... 12
Figure 9: Syntaxe de la commande ip route ................................................................................................ 15
Figure 10: Vérification de la table de routage R1 ........................................................................................ 16
Figure 11: Vérification de la table de routage R2 ........................................................................................ 16
Figure 12: Vérification de la table de routage R3 ........................................................................................ 16
Figure 13: Vérification de la connectivité entre R1 et R2............................................................................ 17
Figure 14: Vérification de la connectivité entre R1 et le LAN R3 ................................................................ 18
Figure 15: Configuration d'une route statique de tronçon suivant sur R1 ................................................. 19
Figure 16: Vérification de la table de routage de R1 ................................................................................... 20
Figure 17: Configuration d'une route statique connectée directement sur R1 .......................................... 22
Figure 18: Vérification de la table de routage de R1 ................................................................................... 23
Figure 19: Configuration d'une route statique entièrement spécifiée sur R1 ............................................ 24
Figure 20: Vérification de la table de routage de R1 ................................................................................... 26
Figure 21: Vérification de la table de routage de R1 ................................................................................... 27
Figure 22: Vérification d'une entrée spécifique dans la table de routage .................................................. 28
Figure 23: Vérification de la configuration de route statique ..................................................................... 29
Figure 24: Syntaxe de route statique par défaut ........................................................................................ 30
Figure 25: Configuration d'une route statique par défaut .......................................................................... 31
Figure 26: Vérification de la table de routage de R1 ................................................................................... 32

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


3

Routage statique

1 Introduction

Au cœur de tous les réseaux de données, le routage fait passer les informations de la
source à la destination dans le cadre d'un interréseau. Les routeurs sont les périphériques
qui assurent le transfert de paquets d'un réseau vers le réseau suivant.

Les routeurs obtiennent des informations sur les réseaux distants, soit dynamiquement, en
utilisant des protocoles de routage, soit manuellement, en utilisant des routes statiques.
Dans de nombreux cas, les routeurs utilisent une combinaison de protocoles de routage
dynamique et de routes statiques. Ce chapitre porte sur le routage statique.

Les routes statiques sont très courantes et ne nécessitent pas le même niveau de
traitement et de charge que les protocoles de routage dynamique.

2 Implémentation du routage statique

2.1 Routage statique

2.1.1 Atteindre les réseaux distants

Un routeur peut apprendre des réseaux distants de deux manières différentes :

 Manuellement : les réseaux distants sont saisis manuellement dans la table de


route à l'aide de routes statiques.

 Dynamiquement : les routes distantes sont automatiquement acquises via un


protocole de routage dynamique.

La Figure 1 présente un exemple de routage statique.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


4

Figure 1: Scénario de route statique et par défaut

La Figure 2 présente un exemple de routage dynamique en utilisant le protocole EIGRP.

Figure 2: Scénario de routes dynamiques

Un administrateur réseau peut configurer manuellement une route statique pour accéder
à un réseau spécifique. Contrairement à un protocole de routage dynamique, les routes
statiques ne sont pas mises à jour automatiquement et elles doivent être reconfigurées
manuellement à chaque modification de la topologie du réseau. Une route statique ne
change que lorsque l'administrateur la reconfigure manuellement.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


5

2.1.2 Pourquoi utiliser le routage statique ?

Le routage statique offre plusieurs avantages par rapport au routage dynamique,


notamment :

 Les routes statiques ne sont pas annoncées sur le réseau, pour une meilleure
sécurité.

 Les routes statiques utilisent moins de bande passante que les protocoles de
routage dynamique, aucun cycle de processeur n'est utilisé pour calculer et
communiquer des routes.

 Le chemin qu'une route statique utilise pour envoyer des données est connu.

Le routage statique présente les inconvénients suivants :

 La configuration initiale et la maintenance prennent du temps.

 La configuration présente des risques d'erreurs, tout particulièrement dans les


grands réseaux.

 L'intervention de l'administrateur est requise pour assurer la mise à jour des


informations relatives aux routes.

 N'évolue pas bien avec les réseaux en expansion et la maintenance devient


fastidieuse.

 Exige une connaissance complète de l'ensemble du réseau pour une


implémentation correcte.

Les fonctionnalités du routage statique et du routage dynamique sont comparées dans


la figure 3. Notez que les avantages d'une méthode constituent les inconvénients de
l'autre.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


6

Figure 3: Comparaison des routages statiques et dynamiques

Les routes statiques sont utiles pour les plus petits réseaux avec un seul chemin vers un
réseau externe. Ils offrent également une sécurité sur les réseaux de plus grande
envergure pour certains types de trafic ou des liens vers d'autres réseaux nécessitant plus
de contrôle. Il est important de comprendre que le routage statique et le routage
dynamique ne s'excluent pas mutuellement. En revanche, la plupart des réseaux utilisent
une combinaison de protocoles de routage dynamique et de routes statiques. Cela peut
donner lieu à un routeur disposant de plusieurs chemins vers un réseau de destination via
des routes statiques et des routes apprises dynamiquement. Toutefois, la distance
administrative (AD) d'une route statique correspond à 1. Par conséquent, une route
statique sera prioritaire par rapport à toutes les routes apprises dynamiquement.

2.1.3 Quant utiliser les routes statiques ?

Le routage statique a trois fonctions principales :

 Faciliter la maintenance des tables de routage dans les réseaux de petite taille qui
ne sont pas amenés à se développer de manière significative

 Routage entre les réseaux d'extrémité Un réseau d'extrémité est un réseau


accessible par une seule route, et le routeur a un seul voisin

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


7

 Utilisation d'une seule route par défaut, servant à représenter un chemin vers tout
réseau ne présentant aucune correspondance plus spécifique avec une autre
route figurant dans la table de routage Les routes par défaut sont utilisées pour
envoyer du trafic vers toute destination au-delà du routeur en amont

La figure 4 fournit un exemple de connexion d'un réseau d'extrémité et de connexion de


route par défaut. Remarquez dans la figure qu'un réseau relié à R1 n'aurait qu'un seul
moyen d'atteindre d'autres destinations, qu'il s'agisse de réseaux reliés à R2 ou de
destinations au-delà de R2. Cela signifie que le réseau 172.16.3.0 est un réseau d'extrémité
et R1 est un routeur d'extrémité. L'exécution d'un protocole de routage entre R2 et R1 est
un gaspillage de ressources.

Figure 4: Réseaux d'extrémité et routeurs d'extrémité

Dans cet exemple, une route statique peut être configurée sur R2 pour atteindre le réseau
local de R1. De plus, étant donné que R1 n'a qu'un seul chemin pour envoyer le trafic non
local, une route statique par défaut peut être configurée sur R1 pour spécifier R2 comme
tronçon suivant pour tous les autres réseaux.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


8

2.1.4 Exercice

Identifiez les avantages et inconvénients du routage statique en cochant sur la bonne


cage.

2.2 Types de routes statiques

2.2.1 Applications des routes statiques

Les routes statiques sont le plus souvent utilisées pour se connecter à un réseau spécifique
ou pour fournir une passerelle de dernier recours pour un réseau d'extrémité. Elles peuvent
également avoir les fonctions suivantes :

 Réduction du nombre de routes annoncées par la récapitulation de plusieurs


réseaux contigus dans une seule route statique

 Création d'une route de secours en cas de panne d'un lien de route principale

Les types suivants de routes statiques IPv4 et IPv6 seront abordés :

 Route statique standard

 Route statique par défaut

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


9

 Route statique récapitulative

 Route statique flottante

2.2.2 Route statique standard

IPv4 et IPv6 prennent tous deux en charge la configuration des routes statiques. Les routes
statiques sont utiles pour la connexion d'un réseau distant spécifique.

La figure 5 montre que R2 peut être configuré avec une route statique pour atteindre le
réseau d'extrémité 172.16.3.0/24.

Figure 5: Connexion à un réseau d'extrémité

Remarque : l'exemple illustre un réseau d'extrémité, mais en réalité, une route statique
peut être utilisée pour se connecter à n'importe quel réseau.

2.2.3 Route statique par défaut

Une route statique par défaut est une route qui correspond à tous les paquets. Une route
par défaut identifie l'adresse IP de la passerelle à laquelle le routeur envoie tous les
paquets IP qui n'ont pas de route apprise ou statique. Une route statique par défaut est

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


10

simplement une route statique avec 0.0.0.0/0 comme adresse IPv4 de destination. La
configuration d'une route statique par défaut crée une passerelle de dernier recours.

Remarque : toutes les routes qui identifient une destination spécifique avec un plus grand
masque de sous-réseau sont prioritaires par rapport à la route par défaut.

Les routes statiques par défaut sont utilisées :

 Quand aucune autre route de la table de routage ne correspond à l'adresse IP


de destination du paquet. En d'autres termes, en l'absence d'une correspondance
plus spécifique. Elles sont couramment utilisées lors de la connexion d'un routeur
de périphérie d'une société au réseau du fournisseur d'accès Internet.

 Lorsqu'un routeur n'est connecté qu'à un seul autre routeur. Ce cas est appelé
« routeur d'extrémité ».

Reportez-vous à la figure 6 pour un exemple de mise en œuvre du routage statique par


défaut.

Figure 6: Connexion d'un routeur d'extrémité

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


11

2.2.4 Route statique récapitulative

Pour réduire le nombre d'entrées de la table de routage, plusieurs routes statiques


peuvent être récapitulées en une seule route statique si :

 Les réseaux de destination sont contigus et peuvent être récapitulés dans une
adresse réseau unique.

 Les multiples routes statiques utilisent toutes la même interface de sortie ou adresse
IP de tronçon suivant.

Dans la figure 7, R1 nécessiterait quatre routes statiques distinctes pour accéder aux
réseaux 172.20.0.0/16 à 172.23.0.0/16. Au lieu de cela, une route statique récapitulative
peut être configurée et continuer à fournir la connectivité à ces réseaux.

Figure 7: Utilisation d'une route statique récapitulative

2.2.5 Route statique flottante

Un autre type de route statique est une route statique flottante. Les routes statiques
flottantes sont des routes statiques utilisées pour fournir un chemin de secours à une route
statique ou une route dynamique principale, en cas d'échec de lien. La route statique
flottante est utilisée uniquement lorsque la route principale n'est pas disponible.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


12

Pour cela, la route statique flottante est configurée avec une distance administrative plus
élevée que la route principale. Souvenez-vous que la distance administrative indique la
fiabilité d'une route. Si plusieurs chemins vers la destination existent, le routeur choisira le
chemin présentant la plus courte distance administrative.

Par exemple, supposons qu'un administrateur souhaite créer une route statique flottante
de secours pour une route apprise par le protocole EIGRP. La route statique flottante doit
être configurée avec une distance administrative plus élevée que le protocole EIGRP.
L'EIGRP possède une distance administrative de 90. Si la route statique flottante est
configurée avec une distance administrative de 95, la route dynamique associée au
protocole EIGRP est préférée à la route statique flottante. Si la route associée au
protocole EIGRP est perdue, la route statique flottante est utilisée à la place.

Figure 8: Configuration d'une route de secours

Dans la figure 8, le routeur Branch transfère généralement l'ensemble du trafic vers le


routeur HQ via la liaison WAN privée. Dans cet exemple, les routeurs échangent des
informations de routage au moyen du protocole EIGRP. Une route statique flottante,
avec une distance administrative supérieure ou égale à 91, peut être configurée pour
servir de route de secours. Si la liaison WAN privée échoue et que la route EIGRP disparaît

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


13

de la table de routage, le routeur sélectionne la route statique flottante comme meilleur


chemin pour accéder au réseau local HQ.

2.2.6 Exercice

Identifiez le type de route statique en cochant sur la bonne cage.

2.3 Configuration des routes statiques et par défaut

2.3.1 Configuration des routes statique IPv4

2.3.1.1 La commande ip route

Les routes statiques sont configurées au moyen de la commande de configuration


globale ip route. La syntaxe de la commande est la suivante :

Router(config)# ip route network-address subnet-mask { ip-


address | interface-type interface-number [ ip-address ]} [ distance ]
[ name name ] [ permanent ] [ tag tag ]

Les paramètres suivants sont nécessaires à la configuration du routage statique :

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


14

 network-address - Adresse de destination du réseau distant à ajouter à la table


de routage, souvent appelée préfixe.

 subnet-mask - Masque de sous-réseau, ou simplement masque, du réseau distant


à ajouter à la table de routage. Le masque de sous-réseau peut être modifié pour
récapituler un groupe de réseaux.

Un des paramètres suivants ou les deux doivent également être utilisés :

 ip-address - Adresse IP du routeur qui se connecte à utiliser pour transférer le


paquet vers le réseau de destination distant. Généralement appelé le tronçon
suivant.

 exit-intf -Interface de sortie à utiliser pour transférer le paquet au prochain


tronçon.

Comme l'illustre la figure 9, la syntaxe de commande généralement utilisée est ip


route network-address subnet-mask {ip-address | exit-intf}.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


15

Figure 9: Syntaxe de la commande ip route

Le paramètre distance est utilisé pour créer une route statique flottante en définissant
une distance administrative supérieure à une route apprise dynamiquement.

2.3.1.2 Options de tronçon suivant

Dans cet exemple, les Figures 10 à 12 affichent les tables de routage de R1, R2 et R3.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


16

Figure 10: Vérification de la table de routage R1 Figure 11: Vérification de la table de routage R2

Figure 12: Vérification de la table de routage R3

Remarquez que chaque routeur comprend des entrées uniquement pour les réseaux
directement connectés et les adresses locales associées. Aucun des routeurs n'a
connaissance des réseaux au-delà de leurs interfaces connectées directement.

Par exemple, R1 n'a pas connaissance des réseaux :

 172.16.1.0/24 : le réseau local sur R2

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


17

 192.168.1.0/24 : le réseau série entre R2 et R3

 192.168.2.0/24 : le réseau local sur R3

La Figure 13 illustre une requête ping réussie de R1 vers R2.

Figure 13: Vérification de la connectivité entre R1 et R2

La Figure 14 illustre une requête ping non réussie vers le réseau local R3. La raison en est
que R1 n'a pas d'entrée dans sa table de routage pour le réseau local R3.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


18

Figure 14: Vérification de la connectivité entre R1 et le LAN R3

Le tronçon suivant peut être identifié par une adresse IP, une interface de sortie, ou les
deux. La manière dont la destination est spécifiée crée un des trois types de route
suivants :

 Route de tronçon suivant : seule l'adresse IP du tronçon suivant est spécifiée.

 Route statique connectée directement : seule l'interface de sortie du routeur est


spécifiée.

 Route statique entièrement spécifiée : l'adresse IP de tronçon suivant et l'interface


de sortie sont spécifiées.

2.3.1.3 Configuration d’une route statique de


tronçon suivant

Dans une route statique de tronçon suivant, seule l'adresse IP de tronçon suivant est
spécifiée. L'interface de sortie est dérivée du tronçon suivant. Par exemple, dans la

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


19

Figure 15, trois routes statiques de tronçon suivant sont configurées sur R1 à l'aide de
l'adresse IP du tronçon suivant, R2.

Figure 15: Configuration d'une route statique de tronçon suivant sur R1

Avant qu'un routeur ne transfère un paquet, le processus de la table de routage doit


déterminer l'interface de sortie à utiliser pour transférer le paquet. C'est ce que l'on
appelle la résolvabilité d'une route. Le processus de résolvabilité de route dépend du
type du mécanisme de transfert utilisé par le routeur. CEF (Cisco Express Forwarding) est
le comportement par défaut sur la plupart des plates-formes exécutant IOS 12.0 ou
version ultérieure.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


20

Figure 16: Vérification de la table de routage de R1

La Figure 16 présente en détail le processus de base de transfert des paquets dans la


table de routage pour R1 sans utiliser le protocole CEF. Lorsqu'un paquet est destiné au
réseau 192.168.2.0/24, R1 :

1. Recherche une correspondance dans la table de routage et découvre qu'il doit


envoyer les paquets vers l'adresse IPv4 de tronçon suivant 172.16.2.2, comme indiqué par
l'étiquette 1 dans la figure. Pour chaque route qui ne fait référence qu'à une seule
adresse IPv4 de tronçon suivant et qui ne fait référence à aucune interface de sortie,
l'adresse IPv4 de tronçon suivant doit être résolue à l'aide d'une autre route figurant dans
la table de routage et disposant d'une interface de sortie.

2. R1 doit maintenant déterminer la façon d'atteindre 172.16.2.2 ; par conséquent, il


recherche une deuxième fois une correspondance pour 172.16.2.2. Dans ce cas,
l'adresse IPv4 correspond à la route pour le réseau connecté directement 172.16.2.0/24
avec l'interface de sortie Serial 0/0/0, comme indiqué par l'étiquette 2 dans la figure.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


21

Cette recherche indique au processus de la table de routage que ce paquet est


transféré à cette interface.

Il faut donc deux processus de recherche dans la table de routage pour transférer un
paquet vers le réseau 192.168.2.0/24. Lorsque le routeur effectue plusieurs recherches
dans la table de routage avant de transférer un paquet, il exécute un processus appelé
recherche récursive. Étant donné que les recherches récurrentes consomment des
ressources du routeur, elles doivent être évitées si possible.

Une route statique récursive est valide (c'est-à-dire qu'elle convient pour une insertion
dans la table de routage) uniquement lors de la résolution du tronçon suivant spécifié,
directement ou indirectement, vers une interface valide de sortie.

2.3.1.4 Configuration d’une route statique


connectée directement

Lors de la configuration d'une route statique, une autre possibilité consiste à utiliser
l'interface de sortie pour spécifier l'adresse du tronçon suivant. Dans les versions plus
anciennes du système d'exploitation IOS, avant le protocole CEF, cette méthode est
utilisée pour éviter le problème de recherche récursive.

Dans la Figure 17, trois routes statiques directement connectées sont configurées sur R1
au moyen de l'interface de sortie.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


22

Figure 17: Configuration d'une route statique connectée directement sur R1

La table de routage pour R1 dans la Figure 18 montre que lorsqu'un paquet est destiné
au réseau 192.168.2.0/24, R1 recherche une correspondance dans la table de routage
et s'aperçoit qu'il peut transmettre le paquet en dehors de son interface Serial 0/0/0.
Aucune autre recherche n'est requise.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


23

Figure 18: Vérification de la table de routage de R1

Remarquez comme la table de routage est différente entre la route configurée avec une
interface de sortie et la route configurée avec une entrée récursive.

La configuration d'une route statique directement connectée à une interface de sortie


permet à la table de routage de résoudre l'interface de sortie en une seule recherche,
au lieu de deux recherches. Bien que l'entrée de table de routage indique « directement
connecté », la distance administrative de la route statique correspond toujours à 1. Seule
une interface directement connectée peut avoir une distance administrative de 0.

Remarque : pour les interfaces de point à point, vous pouvez utiliser des routes statiques
qui pointent vers l'interface de sortie ou l'adresse de tronçon suivant. Pour les interfaces
multipoint/diffusion, il est conseillé d'utiliser des routes statiques qui pointent vers une
adresse de tronçon suivant.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


24

2.3.1.5 Configuration d’une route statique


entièrement spécifiée

Route statique entièrement spécifiée

Dans une route statique entièrement spécifiée, l'interface de sortie et l'adresse IP de


tronçon suivant sont spécifiées. C'est un autre type de route statique qui est utilisé dans
les systèmes d'exploitation IOS plus anciens, avant le protocole CEF. Cette forme de route
statique est utilisée lorsque l'interface de sortie est une interface à accès multiple et il est
nécessaire d'identifier explicitement le tronçon suivant. Le tronçon suivant doit être
connecté directement à l'interface de sortie spécifique.

Supposons que la liaison réseau entre R1 et R2 soit une liaison Ethernet et que l'interface
GigabitEthernet 0/1 de R1 soit connectée à ce réseau, tel qu'illustré dans la Figure 19.

Figure 19: Configuration d'une route statique entièrement spécifiée sur R1

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


25

Le service CEF n'est pas activé. Pour éliminer la recherche récursive, une route statique
directement connectée peut être mise en œuvre à l'aide de la commande suivante :

R1(config)# ip route 192.168.2.0 255.255.255.0 GigabitEthernet 0/1

Toutefois, cela peut entraîner des résultats inattendus ou incohérents. La différence entre
un réseau Ethernet à accès multiples et un réseau série point à point repose sur le fait
qu'un réseau point à point n'a qu'un seul autre périphérique sur ce réseau : le routeur à
l'autre extrémité de la liaison. Avec les réseaux Ethernet, de nombreux périphériques
différents peuvent partager le même réseau à accès multiple, y compris des hôtes et
même plusieurs routeurs. En désignant seulement l'interface de sortie Ethernet dans la
route statique, le routeur n'a pas assez d'informations pour déterminer le périphérique de
tronçon suivant.

R1 sait que le paquet doit être encapsulé dans une trame Ethernet et envoyé en sortie
via l'interface GigabitEthernet 0/1. Toutefois, R1 ne connaît pas l'adresse IPv4 de tronçon
suivant et ne peut donc pas déterminer l'adresse MAC de destination pour la trame
Ethernet.

En fonction de la topologie et des configurations sur les autres routeurs, cette route
statique peut fonctionner ou ne pas fonctionner. Lorsque l'interface de sortie est un
réseau Ethernet, il est recommandé d'utiliser une route statique entièrement spécifiée
comprenant à la fois l'interface de sortie et l'adresse de tronçon suivant.

Comme l'illustre la Figure 20, lors de la transmission de paquets à R2, l'interface de sortie
est Gigabit Ethernet 0/1 et l'adresse IPv4 de tronçon suivant est 172.16.2.2.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


26

Figure 20: Vérification de la table de routage de R1

Remarque : grâce à l'utilisation du protocole CEF, une route statique entièrement


spécifiée n'est plus nécessaire. Une route statique utilisant une adresse de tronçon suivant
doit être utilisée.

2.3.1.6 Vérification d’une route statique

Avec ping et traceroute, les commandes utiles pour vérifier les routes statiques sont les
suivantes :

 show ip route

 show ip route static

 show ip route network

La Figure 21 présente un exemple de résultat pour la commande show ip route static.


Dans l'exemple, le résultat est filtré au moyen de la barre verticale et du paramètre begin.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


27

Figure 21: Vérification de la table de routage de R1

Le résultat reflète l'utilisation de routes statiques utilisant l'adresse de tronçon suivant.

La Figure 22 présente un exemple de résultat lors de l'utilisation de la commande show ip


route 192.168.2.1.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


28

Figure 22: Vérification d'une entrée spécifique dans la table de routage

La Figure 23 vérifie la configuration de la commande ip route dans la configuration en


cours.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


29

Figure 23: Vérification de la configuration de route statique

2.3.2 Configuration des routes par défaut

2.3.2.1 Routes statiques par défaut

Une route par défaut est une route statique qui correspond à tous les paquets. Au lieu de
stocker toutes les routes vers tous les réseaux dans la table de routage, un routeur peut
stocker une route par défaut unique pour représenter n'importe quel réseau ne figurant
pas dans la table de routage.

Les routeurs utilisent couramment des routes par défaut configurées localement ou
apprises d'un autre routeur, à l'aide d'un protocole de routage dynamique. Une route par
défaut est utilisée lorsqu'aucune autre route de la table de routage ne correspond à
l'adresse IP de destination du paquet. En d'autres termes, si une correspondance plus
spécifique n'existe pas, la route par défaut est utilisée comme passerelle de dernier
recours.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


30

Les routes statiques par défaut sont communément utilisées lors de la connexion :

 D'un routeur de périphérie au réseau d'un fournisseur de services

 D'un routeur d'extrémité (un routeur avec un seul routeur voisin en amont)

Comme vous le voyez dans la figure 24, la syntaxe de commande pour une route statique
par défaut est similaire à toute autre route statique, à l'exception du fait que l'adresse
réseau correspond à 0.0.0.0 et que le masque de sous-réseau correspond à 0.0.0.0. La
syntaxe des commandes de base d'une route statique par défaut est :

 ip route 0.0.0.0 0.0.0.0 { ip-address | exit-intf }

Figure 24: Syntaxe de route statique par défaut

Remarque : une route statique par défaut IPv4 est généralement appelée « route à
quatre zéros ».

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


31

2.3.2.2 Configuration d’une route statique par


défaut

R1 peut être configuré avec trois routes statiques pour atteindre tous les réseaux distants
dans cet exemple de topologie. Toutefois, R1 est un routeur d'extrémité car il est
uniquement connecté à R2. Par conséquent, il serait plus efficace de configurer une
route statique par défaut.

L'exemple de la figure 25 configure une route statique par défaut sur R1. Avec la
configuration illustrée dans cet exemple, tous les paquets ne correspondant pas à des
entrées de route plus spécifiques sont transférés vers 172.16.2.2.

Figure 25: Configuration d'une route statique par défaut

2.3.2.3 Vérification d’une route statique par


défaut

Dans la figure 26, la commande show ip route static affiche le contenu de la table de
routage. Notez l'astérisque (*) en regard de la route avec le code « S ». Comme affiché

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


32

dans la table des codes de la figure, l'astérisque indique que cette route statique est la
route par défaut idéale, c'est pourquoi elle est sélectionnée comme passerelle de dernier
recours.

Figure 26: Vérification de la table de routage de R1

L'élément essentiel de cette configuration est le masque /0. Souvenez-vous que le


masque de sous-réseau dans une table de routage détermine le nombre de bits devant
correspondre entre l'adresse IP de destination du paquet et la route dans la table de
routage. Le chiffre binaire 1 indique que les bits doivent correspondre. Le chiffre binaire 0
indique que les bits ne doivent pas correspondre. Le masque /0 dans cette entrée de
route indique qu'aucun des bits ne doit correspondre. La route statique par défaut
correspond à tous les paquets pour lesquels il n'existe pas de correspondance plus
spécifique.

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


33

2.3.2.4 PacketTracer : configuration des routes


statiques et par défaut

Contexte/scénario

Dans cet exercice, vous allez configurer des routes statiques et par défaut. Une route
statique est une route saisie manuellement par l'administrateur réseau pour créer une
route fiable et sécurisée. Quatre routes statiques différentes sont utilisées dans cet
exercice : une route statique récursive, une route statique connectée directement, une
route statique entièrement spécifiée et une route par défaut.

 Instruction

 Activité

2.3.2.5 TP : configuration des routes statiques et


par défaut

Au cours de ce TP, vous aborderez les points suivants :

 Partie 1 : configuration de la topologie et initialisation des périphériques

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE


34

 Partie 2 : configuration des paramètres de périphérique de base et vérification de


la connectivité

 Partie 3 : configuration des routes statiques

 Partie 4 : configuration et vérification d'une route par défaut

Travaux pratiques : configuration des routes statiques et par défaut IPv4

ROUTAGE STATIQUE M. KHALIFA ABABACAR GUEYE