Vous êtes sur la page 1sur 1

Calcul des tassements

L’estimation des tassements engendrés en surface par le creusement d’une cavité n’est pas chose
aisée.

Le déplacement vertical de la cote T.N. au droit du tunnel est la répercussion en surface des
déplacements

en paroi (convergence et extrusion), du drainage éventuel voire des vibrations émises par les engins.
Ces

déplacements sont non seulement liés à la configuration géométrique et mécanique, mais aussi au
procédé de

creusement choisi : tunnelier avec front ouvert, fermé, pression de confinement; soutènement du
front avec

boulons, prévoûtes; pose du revêtement très près du front, etc... De façon générale, on ne
s’intéressera

aux tassements que pour les ouvrages souterrains urbains de faible profondeur, et pour ceux passant
à

proximité d’autres ouvrages "à risques" : voie de chemin de fer, pile de viaduc, etc...