Vous êtes sur la page 1sur 1

Université Méthode des éléments finis Master_1 CM

Abbes LAGHROR Chapitre II _ Eléments linéaires de structures : Poutres


2019/2020
Khenchela Série des TDs_ N°04

Exercice_1 Poutre soumise à une force nodale


Une poutre droite (1,2,3) de section droite constante et d’une rigidité linéique de flexion EI z .
Pour chaun des deux cas A et B :
Elle porte en 3 une charge ponctuelle de composantes ( 0 , P ,0 ) avec P  0 .
1- Effectuer une partition des degrés de liberté en déplacements connus et inconnus en déduire la localisation
des degrés de liberté dans les matrices globales.
2- calculer les déplacements inconnus.

3- Repésenter graphiquement l'effort tranchant Ty (x) et le moment fléchissant M fz (x) .

A_Poutre soumise à une force nodale B_ Poutre soumise à une force uniformément répartie

Exercice_2
On considère le rotor d’un alternateur, schématisé par y
une poutre cylindrique de longueur l , de masse
volumique  , de section S et de module de Young z x
E , posée sur deux appuis simple (les paliers A0 et
l M
A1 ) distant de l , supportant en son centre ( ) une A0 A1
2
l
masse M supposée concentrée. Ce rotor tourne à la
vitesse angulaire  . (figure 1) Figur 1
1_ Approximation par éléments finis de la poure soumise à son poids propre

On étudiera dans un premier temps la poutre uniquement ( M  0 ) en considérant un élément fini poutre.( figure
2)
1.1_ Quel sont les degrés de liberté à considérer ?
1.2_ Déterminer la matrice de rigidité de la poutre libre-libre.
1.3_ Ecrire le principe des traveaux virtuels appliqué la poutre en utilisant comme déplacement virtuel à les
combinaisons linéaire des fonctions de base de l’élément fini poutre. En déduire le vecteur desforces
nodales équivalentes au poids propre.
1.5_ Calculer la flèche au centre de la poutre obtenue par cette approximation, comparer au résultat obtenu par la
théorie des poutres. Commenter.
l
2_ On considère maintenant deux éléments finis de longueur ( ) pour la poutre soumise à son poids propre.
2
2.1_ Quel sont ddl à considérer ?
2.2_ Calculer la matrie de rigidité associée à cette modélisation.
2.3_ A quoi se réduit-elle compte tenu des symétries ?
y

z x
Sg

A0 A1
l
Figure 2