Vous êtes sur la page 1sur 68

www.plein-soleil.

info Trimestriel - n°66 / Décembre 2019 15€

OscaroPower :
Le PV en mode « Do it yourself »

XSEA et Reservoir Sun :


Du photovoltaïque en rade de Lorient
Interview
Jean-Louis Bal :
« La France et l’Europe doivent être plus offensives
en matière d’industrie photovoltaïque »
Editorial

Edito Le politique se rebiffe contre


la technostructure nucléairophile
S’appuyant sur un rapport de l’AIE, le journaliste Bruno Cot expliquait
dernièrement dans "l’Express", que partout dans le monde, l’énergie
solaire est promise à un avenir radieux mais qu’elle peine encore à prendre
son essor dans notre pays à forte prédominance nucléaire. Ceci expliquant
certainement un tantinet cela. « La France est toujours à la traîne pour le
photovoltaïque, mais peut-être plus pour très longtemps » analyse-t-il.
Il prend là comme référence la future PPE, dont on attend la mouture
définitive comme d’autres attendent Godot, qui prévoit une multiplication
“Le magazine des énergies renouvelables par 5 de la puissance photovoltaïque installée à 44,5 GW en 2028.
dans le bâtiment” est publié par :
TECSOL PRESSE La PPE à venir serait donc un signal fort d’un changement de braquet
105 rue Alfred Kastler - BP 90434 - Tecnosud - dans l’évolution du solaire. Car c’est un fait, le développement des
66004 Perpignan cedex énergies renouvelables, même si elles sont devenues ultra compétitives
Tél. 04 68 68 16 40 sur le plan économique, est aussi question de volonté politique et peut-
Directeur de la Publication : André Joffre être plus en France qu’ailleurs où la technostructure de l’atome,
Rédacteur en Chef : Jean-Louis Busquet les tenants d’un modèle centralisé acteurs du réseau ou encore les grands
Ont collaboré à ce numéro : esprits du régulateur (CRE) n’ont eu de cesse de parsemer le cheminement
Christophe Courtois, Zohra Allouche, du solaire de chausse-trappes dilatoires.
Alexandra Batlle et Chantal Chistin
Photographies : Jean-Louis Busquet, Akuo Mais d’autres signaux politiques se font entendre, il faut le dire, sous la
Energy, SER, Agglomération Lorient, Plurial pression d’une opinion de plus en plus acquise à la cause des renouvelables
Novilia, OscaroPower, Solean, SunPower, pour lutter contre les changements climatiques. Quelque chose est en train
Ombrea, Serre Chevalier. de changer, de basculer. Lors d’une émission politique de France Inter,
Comptabilité : Zohra Allouche (16 40) France Télévisions et Le Monde, Elisabeth Borne, la ministre de la
Secrétariat : Muriel Converso (16 40) transition écologique s’en est ainsi prise, ouvertement et sans mettre de
Tarif abonnements - France métropolitaine : gants, à Jean-Bernard Lévy PDG patron d’EDF. En réponse aux allégations
4 numéros 60 € - Autres pays 80 € de ce dernier qui avait affirmé en octobre qu’« il est clair que la France
E-mail : pleinsoleil@tecsol.fr se prépare à construire de nouvelles centrales nucléaires », la ministre de
ABONNEMENTS ET VENTES PAR la transition énergétique a assuré que « c’est très bien » que Jean-Bernard
CORRESPONDANCE : 04 68 68 16 40 Lévy « ait son point de vue, que je ne partage pas. Il se trouve que
ISSN n° 1769-3861 la politique énergétique, c’est plutôt le gouvernement et en particulier
Dépôt légal : à parution la ministre en charge de l’énergie que je suis qui doit la définir ».
Publicité : France Edition
Paul VAN WIN Voilà qui ne pouvait être plus clair. Et d’embrayer en invitant Jean-
70 avenue Alfred Kastler - CS 90014 Bernard Lévy à « réfléchir » à son rôle au cas où un scénario « 100 %
66028 PERPIGNAN CEDEX énergies renouvelables » serait retenu à terme pour la fourniture d’énergie
Tél. 04 68 66 94 75 - Fax 04 68 66 93 33 en France, aux dépens de nouvelles centrales nucléaires. « Je l’invite
E-mail : paul@francedit.com à intégrer ce scénario sur lequel travaille le gouvernement, 100 %
Composition : Nathalie Fombuena - LIBELYS renouvelables. Il est indispensable qu’EDF réfléchisse aussi à la façon
Impression : Pure Impression - dont il peut être un grand acteur dans un tel scénario », a conclu
451, rue de la Mourre - Zac Fréjorgues Est - la ministre. Pas de doute. Le politique commence à s’agacer des projets
34130 Mauguio pensés et imposés par la technostructure française de l’énergie à l’heure
de la transition énergétique.

1 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


65
Sommaire

SOMMAIRE
actualités
4 • La première Electricité Verte d’Origine Contrôlée
6 • Publication de l’arrêté sur l’« autoconsommation collective étendue »

interview
8 • Jean-Louis Bal : la France et l’Europe doivent être plus offensives en
matière d’industrie photovoltaïque
42 • Ivano Zanni : chez REC Group, nous croyons fermement en la
technologie HJT
58 • Olivier Godin : la chaleur solaire est une carte majeure à jouer !

autoconsommation
17 • « La Marseillaise » à Nantes, un bâtiment placé sous le signe de
l’autoconsommation individuelle et collective
18 • Plurial Novilia mise sur l’autoconsommation collective

enquête
20 • CorsicaSole, prophète en son pays

reportage
25 • OscaroPower : le solaire photovoltaïque en mode « Do it yourself »
36 • Inelio : FHE se lance dans le stockage thermique de l’énergie PV
46 • Première mondiale : la centrale thermodynamique de Llo enfin inaugurée
55 • Serre Chevalier pousse le photovoltaïque au sommet

Industrie
28 • Solean lève 2 millions d'euros pour innover dans la fabrication des
modules solaires
34 • Scission de SunPower : entrée d’un industriel chinois au capital
60 • Syrius rayonne depuis Montpellier sur toutes les mers du monde

agrivoltaïsme
49 • Sous les serres PV de REDEN Solar, le kiwi rouge a trouvé sa place
50 • Perpignan capitale mondiale de l’agrivoltaïsme en août 2020
51 • Ombrea et la SCP : un premier site d’expérimentation…solaire
53 • Quenea Energies Renouvelables lance SOLHEOL PRO

c'est à lire
63 • Le New Deal vert mondial : Jeremy Rifkin

abonnement
64

3 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Actualités

La première Electricité Verte


d’Origine Contrôlée surfe
sur la plus grande centrale solaire
flottante d’Europe

Brune Poirson, Eric Scotto et Elisabeth Borne

Akuo a inauguré cet automne O’MEGA1, la


centrale solaire flottante la plus puissante
d’Europe. L’occasion pour sept producteurs
indépendants d'énergie renouvelable, Akuo,
Boralex, Nass & Wind, Reden Solar, Tenergie,
Valorem et VSB énergies nouvelles de se regrouper
avec le fournisseur d'énergie verte premium
Plüm Énergie et le soutien inédit de Qwant pour
lancer Electricité Verte d'Origine Contrôlée (EVOC).
Une double actualité disruptive !

Centrale solaire flottante


la plus puissante d’Europe
Vincent Maillard, CEO de Plüm Énergie
O’MEGA1 est à ce jour la centrale solaire flottante la plus
puissante d’Europe. Elle produit de l’énergie 100%
Akuo, producteur indépendant français d’énergie renouvelable couvrant la consommation de 4 373 foyers.
renouvelable et distribuée, a récemment inauguré D’une puissance de 17MWc, la centrale se déploie sur une
O’MEGA1 à Piolenc (Vaucluse), la centrale photovoltaïque emprise foncière de 17 hectares et permettra d’éviter
flottante la plus puissante d’Europe en présence d’Elisabeth l’émission de 1 093 tonnes de CO2 par an. Révolutionnaire,
Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et la centrale solaire, dotée de 47 000 panneaux photovoltaïques,
de Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de est déployée sur le lac d’une ancienne carrière de Piolenc,
la Transition écologique et solidaire. Les ministres ont et est équipée de la nouvelle génération de structure flottante
ainsi salué la mise en service de la centrale, qui répond à la Hydrelio® by Ciel & Terre. Ce système, qui permet de
nécessité de développer des projets d’énergie renouvelable réduire les conflits d’usage du sol, est destiné à être installé
à grande échelle. L’aspect innovant de la centrale sur des bassins écrêteurs de crues et d’irrigation, des
O’MEGA1 ouvre de belles perspectives d’expansion de la réservoirs d’eau potable, des bassins industriels, des terrains
technologie du solaire flottant en France, et des promesses inondables ou encore des lacs de carrières. Akuo est le
d’avenir pour cette industrie tricolore de pointe. fabricant et le distributeur exclusif du produit Hydrelio® by
Ciel & Terre en France. Cette première centrale a été
construite par Bouygues Energies Services.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


4
Actualités
Premier électron d’« Électricité Verte Et ce, tout simplement, parce que nous sommes des acteurs
indépendants animés par la conviction que c'est aux
d’Origine Contrôlée » citoyens de choisir leur mix énergétique. Notre ambition
injecté par O’MEGA1 avec « EVOC » est de leur donner la possibilité de le faire,
enfin, concrètement. ». Vincent Maillard, CEO de Plüm
La mise en service d’O’MEGA1 fut également l’occasion Énergie a ajouté : « À travers cette initiative, Plüm Énergie
pour 7 producteurs indépendants Akuo, Boralex, Nass a souhaité aller plus loin : permettre aux Français de
& Wind, Reden Solar, Tenergie, Valorem et VSB énergies devenir acteurs de la transition énergétique en consommant
nouvelles et le fournisseur PLÜM de lancer pour la une énergie (vraiment) verte. L'offre EVOC - matérialisée
première fois en France, une marque inédite : « Électricité par des engagements réciproques entre le fournisseur
Verte d’Origine Contrôlée » (EVOC), un label du made in Plüm Énergie et les différents producteurs indépendants
France de l’énergie renouvelable. Cette offre garantit à ses signataires - constitue une réelle avancée dans le secteur
futurs clients une énergie 100% renouvelable, produite de l'énergie. En complément des mécanismes de soutien
exclusivement sur notre territoire et qui crée donc de la public, elle permet en effet aux producteurs de développer
valeur en France. O’MEGA1 est ainsi la première centrale de nouveaux projets en vendant la production de leurs
d’énergie renouvelable à garantir une électricité sous la installations dans des conditions économiques équitables
marque « Électricité Verte d’Origine Contrôlée ». Le et pérennes. Le fournisseur Plüm Énergie espère compter
moteur de recherche français QWANT engagé dans la prochainement de nouvelles signatures de producteurs
transition écologique soutient cette initiative en devenant engagés. »
le premier client de la French Tech à souscrire à « Électricité
Verte d’Origine Contrôlée » et en assurant sa promotion. Pour surfer sur un web plus vert
Akuo partie prenante de cette initiative appelle - par la voix
de son président, Eric Scotto - ses confrères producteurs et Et le dernier mot de revenir à Éric Leandri, fondateur et
tous les fournisseurs qui « partagent nos valeurs » à président de Qwant : « Agir pour offrir un meilleur web
rejoindre « Électricité Verte d’Origine Contrôlée ». aux citoyens européens et aux générations futures c'est
aussi agir pour assurer la transition écologique et
Un appel lancé aux producteurs énergétique. Nos technologies sont consommatrices
d'énergie et un moteur de recherche éthique comme Qwant
indépendants engagés doit soutenir de nouvelles solutions qui viennent répondre
Eric Scotto, président et co-fondateur du groupe Akuo a à un objectif double : promotion de nos savoir-faire dans
confié : « Fidèle à nos valeurs, nous sommes fiers d'avoir nos territoires et lutte contre le changement climatique.
initié cette démarche et de faire partie, avec mes confrères, C'est donc à nous, acteurs de la tech française, de nous
des pionniers qui, grâce à Plüm Énergie et aux fournisseurs emparer également du sujet en adoptant ces solutions
qui nous rejoindront, pourront participer à cette offre d'Électricité verte d'Origine Contrôlée désormais
inédite d'électricité verte produite exclusivement disponibles sur le marché. »
en France. Chaque client qui optera pour un électron
vert « EVOC » deviendra un véritable acteur de la
transition énergétique, en soutenant ainsi le développement
des énergies renouvelables sur notre territoire.

5 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Actualités
Publication de l’arrêté sur
l’« autoconsommation collective
étendue » : le montage économique
des projets encore en question
Ce texte était attendu depuis longtemps et Élisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique
et solidaire, en avait promis la publication très rapidement. La promesse a été tenue, l’arrêté
sur l’« autoconsommation collective étendue » a été signé le 21 novembre et publié au journal
officiel de le dimanche 24 novembre dernier. L’ « Arrêté du 21 novembre 2019 fixant le critère de
proximité géographique de l'autoconsommation collective étendue » reprend des dispositions qui
avaient été discutées avec les syndicats professionnels, à savoir une distance maximale entre deux
participants à l’opération d’autoconsommation de deux kilomètres et une puissance maximale de
3 MWc. Cette puissance est ramenée à 500 kWc lorsque le projet est situé en zone non interconnecté.

Pour le syndicat des


professionnels du so-
laire Enerplan, l’arrêté
Solaire : les députés
est conforme aux
attendus et ne recèle
réduisent l'imposition sur les
aucune surprise. « La
ministre Elisabeth
centrales mises en service
Borne a été éclairée de après le 1er janvier 2021
sagesse de ne pas
écouter les avis de la L'Assemblée nationale a adopté fin novembre un
CRE. Sur la date de la amendement destiné à soutenir l'énergie solaire en
publication, on peut abaissant une taxe qui pèse sur les installations
juste souffler enfin ! photovoltaïques. Dans le cadre de l'examen du projet
L’extension du péri- de budget 2020 de l'État, les députés ont adopté cet
mètre, on en parle amendement du Modem qui prévoit de réduire de
quand même depuis l’été 2018 et les discussions autour du plus de moitié le tarif d'imposition forfaitaire sur les
Plan Soleil. Il était temps » relève Richard Loyen, délégué entreprises de réseaux (IFER) appliqué aux nouvelles
général d’Enerplan qui tempère un peu l’enthousiasme centrales solaires. « Concrètement, pour nous, cela
suscité par la publication. « Ce n’est pas non plus cet arrêté veut dire que ça va baisser le coût du solaire
qui va faire tenir debout l’économie des projets. Il est certes photovoltaïque », s'est félicité Alexandre Roesch,
facilitateur pour le montage de projet, mais sous quel délégué général du Syndicat des énergies
modèle économique, privé de tout soutien public, implicite et renouvelables (SER), interrogé par l'AFP.
explicite ? » questionne-t-il en stigmatisant encore les com- « Aujourd'hui, l'IFER pèse très lourdement sur le
bats d’arrière-garde qui polluent ce dossier. « Vous rendez- solaire et proportionnellement elle pèse beaucoup
vous compte que le lendemain de la publication de l’arrêté, plus que sur d'autres filières ». Cette imposition est
lundi 25 novembre, un amendement proposé par en effet assise sur la puissance installée de la centrale
19 sénateurs pour l’exonération de taxe intérieure sur la et non sur sa production effective. Or le solaire
consommation finale d’électricité (TICFE) dans le cadre produit moins comparé à d'autres énergies car il est
de l’autoconsommation collective a été balayé par le soumis à l'ensoleillement, par nature variable. Dans
gouvernement via la secrétaire d’Etat auprès du ministre le détail, l'imposition passera pendant 20 ans de
de l’Economie et des Finances Agnès Pannier-Runachet, 7,57 euros par kilowatt de puissance électrique
arguant à tort une non-conformité par rapport aux installée à 3,155 euros, pour les centrales mises en
directives européennes ». Des résistances demeurent bien service après le 1er janvier 2021.
ancrées !

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


6
Fabricant et constructeur
de serres Photovoltaïques
depuis 2009
100 MWc construits
à ce jour en France

Développe ses propres


systèmes d’intégration
validés par des ETN
Assurance décennale chez QBE

Région Nord Région Sud


Charles COOP Philippe LEROSTY
+33 680 06 51 98 +33 642 82 22 29
ccoop@deforcheconstruct.com plerosty@deforcheconstruct.com

DEFORCHE Construct n.v


Gentseheerweg 108
B – 8870 IZEGEM
WWW.DEFORCHECONSTRUCT.COM
Interview

Jean-Louis BAL :
La France et l’Europe doivent
être plus offensives en matière
d’industrie photovoltaïque
Personnage incontournable du monde des énergies renouvelables
en France, Jean-Louis Bal vient d’être réélu le 24 octobre dernier
pour trois ans à la direction du SER. Il vient également d’être
nommé par Jean-Yves Le Drian, nouveau fédérateur à l’export
pour les énergies renouvelables. Deux actualités fortes qui nous
invitent à faire un focus, avec Jean-Louis Bal, sur l’état des lieux
Jean-Louis Bal du solaire en France !

Plein Soleil : Quelle sera votre feuille de route en Ensuite il faut garder à l’esprit les enjeux de l’énergie
ce qui concerne l’énergie solaire, PV et thermique, pour solaire : l’énergie photovoltaïque permet de diversifier le
ces trois années à venir ? Quels sont les objectifs solaires mix électrique de la France Continentale sans augmenter
à atteindre dans la lutte contre les changements les émissions de gaz à effet de serre, voire en les diminuant.
climatiques ? Selon RTE, le développement récent des EnR, solaire et
éolien, a permis de fermer 13 GW de centrales fonctionnant
Jean-Louis Bal : En ce qui concerne l’énergie solaire, aux énergies fossiles et doit jouer un rôle important afin de
la feuille de route du SER est de confirmer les objectifs de maintenir un mix électrique décarboné et de contribuer à la
la PPE encore à venir et d’accompagner l’accélération de diversification de notre mix électrique. Pour ce faire,
la filière, pour l’électricité comme pour la chaleur, afin que l’énergie photovoltaïque est l’une des énergies
la France s’inscrive enfin dans la dynamique mondiale. renouvelables les plus compétitives et jouera nécessairement
Nous avions milité lors des travaux de révision de la PPE un rôle de premier plan ces prochaines années en France
pour que l’énergie photovoltaïque atteigne un parc de comme elle le fait déjà dans le Monde depuis plusieurs
42 GW en France en 2028. Le Gouvernement semble nous années. Nous travaillerons sur différents axes afin de
avoir entendus mais cela doit encore être confirmé. faciliter le développement du solaire photovoltaïque, et
De plus, il ne faut pas perdre de vue que nos voisins notamment sur le cadre économique en proposant une
allemands sont déjà à plus de 48 GW aujourd’hui : nous réforme de l’IFER pour le PV ainsi qu’un ajustement à la
avons plus de 10 ans de retard ! hausse du seuil en dessous duquel les projets peuvent
bénéficier du guichet ouvert.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


8
Interview
Mais les entreprises de taille intermédiaire et de petite
taille ont toujours une carte à jouer et ne disparaîtront pas,
selon moi, du paysage photovoltaïque français pour
plusieurs raisons. Tout d’abord parce que l’accélération
attendue de la filière est telle qu’il y a de la place pour tout
le monde. Ensuite, parce que si les grandes entreprises
jugent moins prioritaires les projets en toiture au-dessous
d’un certain seuil, nous en aurons également besoin pour
atteindre les objectifs fixés par la PPE. J’observe, par
ailleurs, que la créativité de notre secteur est loin de
s’éteindre et que de nouvelles entreprises apparaissent
régulièrement.

Plein Soleil : Comment se porte aujourd’hui la filière


industrielle française du PV ? Quel est l’état des lieux des
troupes, de Sillia, Voltec, Photowatt, Reden Solar en passant
par Akuo avec ses tuiles ou Armor avec son film organique ?
Dans les territoires ultramarins, le photovoltaïque doit Combien d’emplois la filière industrielle pèse-t-elle ?
permettre, outre de décarboner le mix électrique, d’abaisser
le coût de production global de l’électricité. En Martinique Jean-Louis Bal : Certaines tirent leur épingle du jeu
ou à Mayotte par exemple, ce mix repose à plus de 90% sur dans les appels d’offres classiques, d’autres se développent
les énergies fossiles ! Pour que « l’Accord de Paris » prenne sur des segments beaucoup plus ciblés, et d’autres sont en
tout son sens, la France doit être exemplaire et aller au bout phase de développement industriel. A mon sens, cet état
de sa démarche : les territoires ultramarins devront viser des lieux prouve la diversité et la capacité d’innovation
l’autonomie énergétique à 2030 inscrite dans la loi relative des industriels français du photovoltaïque qu’il nous faut
à la Transition énergétique pour la croissance verte, ce qui continuer à encourager. Je constate également en lisant les
implique que les prochaines révisions des PPE soient analyses de la CRE que le critère du bilan carbone a un
ambitieuses dans ces territoires. Et dans cette optique, effet positif sur les industriels français. Nous ne devons
l’énergie photovoltaïque, dont les coûts ont fortement pas abandonner l’objectif de poursuivre et renforcer la
décru comme ceux du stockage, est une pierre angulaire de structuration d’une filière industrielle sur notre territoire.
la transition énergétique outre-mer. Même si la filière industrielle française ne représente encore
qu’un millier d’emplois, le contexte et les spécificités des
Plein Soleil : Quid de la chaleur solaire ? entreprises françaises devraient favoriser sa croissance. Je
rappelle que la filière, dans son ensemble, représente près
Jean-Louis Bal : En matière de lutte contre le de 8 000 emplois.
changement climatique, la chaleur solaire doit retrouver
ses lettres de noblesse dans le secteur résidentiel, avec une Plein Soleil : Un industriel chinois vient également
réglementation énergétique ambitieuse. Quant à la chaleur d’entrer au capital de SunPower. Qu’est-ce que cela vous
solaire industrielle, celle-ci émerge, avec des acteurs inspire ?
motivés, et les mécanismes de soutien mis en œuvre par
l’ADEME commencent à porter leurs fruits. Nous Jean-Louis Bal : Que la France et, plus largement,
poursuivons le dialogue avec l’ADEME pour parfaire ces l’Europe, puisqu’il s’agit d’un seul et même marché,
mécanismes. devraient s’inspirer de la volonté d’autres zones du monde
de jouer un rôle majeur sur l’échiquier mondial de l’énergie
« Il y a de la place pour tout le monde » photovoltaïque et être plus offensives, en particulier en
matière d’industrie.
Plein Soleil : Nous assistons depuis quelques mois à
un mouvement de consolidation et de concentration du « C’est le moment d’investir »
secteur des développeurs avec notamment le rachat de
PME françaises du PV par des grands groupes énergéticiens. Plein Soleil : Lors d’EU PVSEC à Marseille, Florence
Quel est votre sentiment sur le sujet ? Lambert a évoqué « de vraies ruptures techno sur le plan
des rendements du solaire photovoltaïque dans le monde
Jean-Louis Bal : L’énergie solaire reste une énergie avec des avancées qui pourraient redistribuer les cartes
diffuse et bien répartie, accessible à tous, professionnels de l’industrie PV mondiale ». La France est-elle mesure de
comme particuliers. Elle a également plusieurs facettes, se positionner pour renforcer son industrie PV ?
avec de grands projets très capitalistiques, mais aussi des
projets sur tout type de toiture, des hangars industriels aux Jean-Louis Bal : La France dispose de nombreux
maisons individuelles. En partant de ce constat, on doit atouts et le contexte actuel est en réalité très favorable.
réfléchir par segment de marché. Concernant les projets au Tout d’abord, la recherche en France est très dynamique,
sol qui représenteront une part importante des objectifs de avec plusieurs instituts de référence mondiale pour le
développement, il est normal que les entreprises cherchent photovoltaïque, l’INES, l’IPVF et le CNRS, qui peuvent
à accroître leur capacité à mobiliser des capitaux. ensuite permettre aux industries d’innover.

9 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Interview
Ensuite, la France est en train d’organiser un marché qui « Un marché à l’export
atteindra après 2023 entre 3 et 4 GW par an et ce sur
plusieurs années. Le marché européen devrait également de plus de 300 milliards de dollars »
s’amplifier et croître de 15 à 20 GW annuels. Cela
Plein Soleil : En tant que nouveau fédérateur à
positionne notre pays parmi les plus ambitieux aujourd’hui
l’export pour les énergies renouvelables – vous venez
en Europe. L’industrie dispose donc d’une visibilité pour
d’être nommé par Jean-Yves Le Drian, quelle va être votre
se développer, ce que doit confirmer la prochaine
mission ? Quel est le potentiel des acteurs français à
Programmation pluriannuelle de l’énergie. De plus, nous
l’International ?
sommes dans un contexte économique extrêmement
favorable, les taux d’intérêt sont au plus bas et les Jean-Louis Bal : Le SER a initié dès 2013 une action
investisseurs doivent trouver des opportunités attractives. de promotion des entreprises françaises des EnR sur la
C’est le moment d’investir et quoi de mieux pour cela scène internationale qui s’est traduite par de nombreuses
qu’un marché avec une perspective de croissance aussi missions collectives dans des pays comme la Tunisie, la
belle ? Zambie, l’Île Maurice ou l’Indonésie, par des partenariats
Enfin, l’Europe prend également conscience, petit à petit, avec l’IRENA ou l’Alliance Solaire Internationale avec le
comme le montre l’étude de faisabilité en cours sur un portage de la contrepartie privée de l’Alliance. Sur la
ecolabel européen pour le PV, que le prix ne fait pas tout. structuration de la filière française à l’export, le SER a
Nous espérons dans cette optique que le bilan carbone initié, avec les partenaires institutionnels français, la
français fera des émules chez nos voisins. Il ne faut pas création de Clubs Energies Renouvelables sur les zones
s’engager dans une course au moins-disant perdue Afrique de l’Est-Océan Indien, Moyen-Orient et Indonésie.
d’avance, il faut viser le mieux-disant… tout en restant tout Sur le volet « Accès à l’énergie », qui représente un marché
de même compétitif ! Et dans cette veine, l’industrie à très fort potentiel pour nos entreprises, nous avons lancé
française peut à la fois faire valoir son expérience en en partenariat avec l’ADEME un Groupe de Travail
matière de production de modules bas carbone, mais national pluri-acteurs (secteur privé, ONG, bailleurs de
également miser sur son mix électrique peu carboné. fonds, institutionnels, régions) qui a pour objectif de créer
l’équipe de France sur cette thématique, vitale pour
Plein Soleil : La transition énergétique, c’est aussi la l’Afrique. Le travail d’identification de l’offre française
transition numérique et digitale. Vu du Syndicat, où se menée dans le cadre de ce GT viendra compléter la
situent les acteurs français en la matière entre smart grid cartographie lancée lors du One Planet Summit de 2017
et blockchain ? qui recense les réalisations françaises à l’international :
https://www.savoirfairefrancais-enr.fr/
Jean-Louis Bal : Les entreprises françaises sont déjà
actives sur ces sujets. L’offre française en matière de La France regorge de pépites dans les énergies renouvelables
réseaux intelligents est déjà bien structurée, des solutions qui ont fondé leur croissance sur l’Export, un marché
sont étudiées par les gestionnaires de réseau pour des offres pesant plus de 300 milliards de dollars. La qualité des
de raccordement intelligentes. Les solutions de demain projets, leur caractère innovant et l’approche holistique,
sont donc déjà à portée de main et il n’y a pas de doute pour incluant des axes comme le renforcement de capacité, les
que les acteurs français soient en pointe sur le digital. volets sociaux et environnementaux, le contenu local, sont
autant d’éléments différenciant par rapport à la concurrence.
Ceci étant, les smart grids et la blockchain sont des moyens,
Nous avons néanmoins besoin de faire connaître ces atouts
pas des objectifs en soi et, surtout, ils émergeront sur la
et d’appréhender les marchés ensemble, institutionnels,
base d’un marché significatif. Pour voir se développer
bailleurs, secteur privé. Cette nomination de Fédérateur
davantage les acteurs français, il faut créer les conditions
des énergies renouvelables par le ministre, Jean-Yves Le
de leur émergence… Sur l’autoconsommation collective
Drian, n’est pas seulement un honneur, elle conforte le
par exemple, la France est restée au milieu du gué en
SER dans son action internationale. Je remettrai, dans les
limitant de manière excessive son périmètre à la basse
prochains mois, au ministre une feuille de route visant à
tension.
préciser les objectifs sectoriels et géographiques. Je pense
en particulier à l’Afrique dont « l’avenir est dans les
énergies renouvelables » selon le Président de la Banque
Africaine de Développement, Akinwumi Adesina. Mon
action de fédérateur devra s’inscrire dans le cadre de
l’Alliance Solaire Internationale (ISA), de l’Initiative
Africaine pour les EnR (AREI) et du plan de la BAD
« Desert to Power ». Elle devra s’articuler avec le volet
Export du CSF Nouveaux Systèmes énergétiques pour
démultiplier les actions et non les doublonner.

11 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves

Q CELLS obtient un ETN


pour son système de montage Q.FLAT G-5,
pour toiture terrasse
Spécialement conçu pour une installation
sur toit plat, le Q.FLAT G-5 a obtenu
une évaluation positive lors d’une ETN
(Enquête de Technique Nouvelle). L’arrivée
du Q.FLAT G-5 était très attendue en France,
où l’on prévoit une croissance accélérée du secteur solaire
commercial et industriel grâce à l’aide continue du gouvernement
français. Son arrivée en France, renforcée par l’obtention de l’Enquête
de Technique Nouvelle (ETN), représente une étape importante pour Q CELLS
en tant que fournisseur de solutions énergétiques totales dans le monde entier.
Les éléments de fixation spécialement conçus du Q.FLAT G-5 assurent une installation rapide
et sûre des modules avec un temps d’installation réduit de moitié en comparaison du Q.FLAT G-4.
De plus, la double inclinaison à 10º du système de montage assure un rendement optimal de l’énergie
solaire et contribue à atteindre une densité énergétique de 170 Wc/m². Il s’agit, en matière d’installation solaire,
d’un nouveau standard de puissance par surface occupée. Le Q.FLAT G-5 apparaît comme une solution idéale pour
les grands toits plats qui sont si courants pour les bâtiments commerciaux et industriels français.

Les systèmes de montage photovoltaïques


ClickFit EVO TrussHook et ClickFIt EVO
UniversalHook d’Esdec sous ETN
Le bureau de contrôle Sud Est Prévention a émis un avis
favorable à l’obtention d’une ETN « Enquête de Technique
Nouvelle » N° MT/CS/L.18.04262 pour les systèmes de
montage photovoltaïques ClickFit EVO TrussHook et
ClickFIt EVO UniversalHook de la société Esdec. Après
plusieurs mois d’essais en laboratoire et sur des toitures, un
dossier technique a été soumis au bureau de contrôle Sud
Est Prévention dans le but d’obtenir une évaluation
technique pour le crochet de toit ClickFit EVO TrussHook
et le crochet de toit universel, ClickFit EVO UniversalHook.
Cette évaluation technique a été validée pour une période
de trois ans, et permet l'approbation de la compatibilité
entre le procédé photovoltaïque et les marques de modules
suivantes : AEG ; Aléo Solar ; Bisol ; DualSun ; Eurener ;
LG Electronics ; Sunerg ; SunPower ; Sunrise et Systovi.
De nouveaux modules sont en cours de validation et seront
prochainement publiés dans une liste détaillée.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


12
Brèves

Les systèmes
solaires pour toitures
terrasses Dome V 10°
sont maintenant
certifiés ETN
Depuis le 10 Octobre 2019, les systèmes pour toitures
terrasses S et D-Dome V 10° sont certifiés ETN auprès
du bureau de certification Alpes Contrôles. Les procédés
Dome V 10° font donc partie des premiers systèmes pour
toitures terrasses lestées et sans perforation de l’étanchéité
à être certifiés pour la France. Ainsi, K2 Systems
maintient ses normes de qualité élevées et répond aux
exigences du marché français. Cette nouvelle certification
vient s’ajouter aux ETN existants : SpeedRail, MiniRail,
MultiRail (pour tôles trapézoïdales) et SingleRail et
SolidRail (pour tuiles et tôles fibrociment).

Mirova
finalise la levée
de Mirova-Eurofideme 4
à hauteur de 857 M€
dédiés aux
infrastructures EnR
Mirova vient de finaliser la levée de Mirova-
Eurofideme 4, son 4ème fonds d’investissement en
fonds propres dans les infrastructures d’énergies
renouvelables, à 857 M€. Avec cette levée, Mirova
dépasse largement son objectif initial et clôture le
plus important fonds énergies renouvelables dédié au
marché européen à ce jour. Sonnant et trébuchant !

13 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves
XSEA et RESERVOIR SUN : un partenariat
pour le développement du PV
sur le territoire de Lorient Agglomération
Dans le cadre de son activité visant à développer les énergies renouvelables sur le territoire de
Lorient Agglomération, XSEA, véritable levier de la collectivité dans sa stratégie de transition
écologique et énergétique, vient de signer un partenariat avec RESERVOIR SUN. Ce partenariat
s’inscrit pleinement dans les ambitions politiques de Lorient Agglomération en termes de transition
énergétique puisqu’il vise à augmenter significativement la part de production d’énergie
renouvelable sur le territoire.

XSEA et RESERVOIR SUN souhaitent mettre en commun


leur connaissance du terrain et leurs moyens techniques et
humains afin de développer massivement la production
d’énergie photovoltaïque sur le territoire de Lorient
Agglomération. Le partenariat est assez ambitieux puisqu’il
vise la réalisation de 5 MWc de projets photovoltaïques sur
le territoire, soit l’équivalent de la consommation domestique
de 2 000 foyers. L’objectif du partenariat est de proposer aux
entreprises et aux collectivités d’équiper leur parking, toiture
neuve ou foncier disponible de panneaux photovoltaïques
pour produire de l’électricité verte qui sera de préférence
consommée sur place. XSEA et RESERVOIR SUN prennent
en charge l’intégralité du projet, de sa réalisation à la revente
de l’électricité produite au consommateur. Face à l’urgence
climatique, consommer de l’électricité verte produite
localement contribue également au bilan RSE (Responsabilité
Sociale d’Entreprise) sur le plan environnemental et social.
En effet, la consommation d’une électricité verte et
compétitive produite localement représente un des enjeux de
la compétitivité des entreprises avec une facture énergétique,
en constante augmentation, s’élevant à 427 Millions d’Euros
pour Lorient Agglomération. Il s’agit par ailleurs d’une
véritable opportunité de développement économique et de
création d’emplois non délocalisables.

La Caisse des Dépôts et la Banque des deniers publics et générateurs de rentabilité pour les
des Territoires au soutien collectivités. Ce partenariat entre Xsea et la Banque des
Territoires s’adapte par ailleurs à la taille des projets. Pour
Dans son plan climat air / énergie territorial (PCAET) pour la les plus modestes en termes d’investissement, ils pourront
période 2019 - 2025, Lorient Agglomération s’est fixée pour être portés seuls par Xsea, la Banque des Territoires étant
objectif de multiplier par 3,5 la production actuelle d’ENR indirectement impliquée au travers de sa présence au capital.
en 2030, et ce afin de couvrir 19 % des besoins du territoire. Pour les plus importants, Xsea peut nouer des partenariats,
La Banque des Territoires est entrée au capital de la SEML tel celui avec RESERVOIR SUN, et également co-investir
Xsea. Elle mobilise ainsi, via Xsea, ses offres en matière de avec la Banque des Territoires. Par exemple, la SARL
financement (ingénierie, investissements et prêts). Les Lanergie 2, qui porte la centrale photovoltaïque en toiture
interventions de Xsea et de la Banque des Territoires sont recouvrant le K2 au port de Lorient, et qui est l’une des plus
doublement bénéfiques pour les territoires, d’une part parce grandes en milieu urbain de France métropolitaine,
qu’elles agissent pour l’intérêt général et d’autre part parce est détenue à 70 % par Xsea et 30 % par la Banque des
qu’elles recourent à des modes de financement économes Territoire

15 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Autoconsommation
« La Marseillaise » à Nantes,
un bâtiment placé sous le signe de
l’autoconsommation individuelle
et collective
« La Marseillaise » est l’un des premiers bâtiments intelligents
de Nantes. Le promoteur Galeo a réalisé une grande opération
de réhabilitation sur ce bâtiment de 1000 m² appartenant à La
Nantaise d'Habitations. Ce projet a été conçu dès l’origine avec
pour principal objectif de limiter son impact environnemental.
EDF a proposé à Galeo d’intégrer un dispositif innovant de
production d’électricité locale et d’autoconsommation. Cette
réhabilitation ambitieuse a reçu l’homologation Smile, projet
porté par les régions Pays de la Loire et Bretagne. La résidence
de 39 logements est désormais mise à la disposition de jeunes
actifs qui y sont accueillis par le gestionnaire Adelis.

Après 18 mois de lourds travaux orchestrés par Galeo, La mation collective vers deux autres bâtiments de La Nantaise
Marseillaise est aujourd’hui prête à accueillir, dans un cadre de d'Habitations. Ainsi, 98% de l’électricité produite sur le toit de
grande qualité, les jeunes travailleurs nantais. Ce projet réalisé « La Marseillaise » sera consommée localement.
en collaboration avec une vingtaine d’entreprises ligériennes,
a été conçu dès l’origine avec pour principal objectif de limiter Label BBC Rénovation
la consommation d’énergie et par conséquent les charges des
locataires. De plus, la réhabilitation du bâtiment a été pensée Les besoins et le pilotage du chauffage (second usage
pour ne faire appel à aucune énergie fossile et ainsi présenter principal) ont également fait l’objet d’une attention
une très faible émission de CO2 lors de son exploitation. particulière. Au-delà de l’isolation qui a été renforcée, l’enjeu
principal réside dans la gestion optimale des intermittences
Réduction de 15% d’occupation. Chaque logement est piloté individuellement
par le biais d’une gestion technique centralisée permettant une
des consommations du bâtiment très grande flexibilité. Avec l’ensemble des actions et systèmes
170 m2 de panneaux photovoltaïques d’une puissance de mis en œuvre, « La Marseillaise » atteint des performances
29 kWc ont été installés sur le toit du bâtiment. Ils devraient répondant au label BBC Rénovation correspondant à un ratio
produire 30 MWh d’électricité par an. Cette solution en inférieur à 80 kWhep/m²/an.
autoconsommation devrait permettre de réduire de 15% les
consommations du bâtiment. Pour optimiser l’utilisation de Des locataires responsables et acteurs
cette électricité « gratuite » et renouvelable, la production de leur consommation
d’eau chaude sanitaire (qui représente le plus gros usage
énergétique du bâtiment), est pilotée selon l’ensoleillement. Grâce aux compteurs et capteurs installés dans les logements
Elle est assurée par une pompe à chaleur qui récupère aussi et les communs, une surveillance précise des consommations
la chaleur générée sous les panneaux solaires. Cette solution et des performances des équipements va être assurée pendant
réduit de plus de 50% la consommation d’énergie liée à la 12 mois par EDF avec POUGET Consultant. Des informations
production d’eau chaude sanitaire. sur le fonctionnement et le comportement énergétique du
bâtiment seront diffusées aux occupants en permanence sur
Le surplus valorisé avec un écran situé dans le hall d’entrée. Des ateliers de
l’autoconsommation collective sensibilisation aux économies d’énergie sont également
envisagés. Cette opération a été réalisée avec le soutien de
Lorsque la production électrique des panneaux photovoltaïques l’Etat, la Région Pays de Loire, Nantes Métropole, La Caisse
sera supérieure aux besoins de « La Marseillaise », le surplus des Dépôts, Action Logement et la CAF de Loire-Atlantique.
sera valorisé dans le cadre d’une opération d’autoconsom- www.dailymotion.com/video/x7l9up4

17 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Autoconsommation collective
Avec l’expertise de Tecsol, Plurial
Novilia mise sur l’autoconsommation
collective

Alain Nicole Hugues Lhermitte Michel Ferro

Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement, dévoile en ce début novembre 2019 les contours
de son projet d’expérimentation d’autoconsommation collective à Bétheny dans la Marne.
Au-delà des expérimentations actuelles sur différents modèles d’autoconsommation sur des
pavillons individuels et collectifs à Reims, le bailleur social souhaite mettre cette innovation
collaborative au service d’un quartier tout entier - celui des Promenades de Damoiselle
actuellement en cours d’aménagement. Un quartier de 14 ha pour plus de 400 logements !

A Bétheny, au cœur du programme des Promenades de dans une démarche à la fois économe et durable ». Derrière
Damoiselle, un dispositif d’autoconsommation collective le concept d’autoconsommation énergétique, on trouve le
sera expérimenté au niveau d’un quartier pour la première fait de consommer soi-même l’énergie produite sur place,
fois dans le Grand-Est. Ce projet d’aménagement et de au sein de son logement.
construction a déjà été valorisé par le Grand Reims qui lui a
Si pendant longtemps, la production réalisée par les
décerné le label Grand Reims Durable le 11 octobre 2019
particuliers était anecdotique, les techniques récentes ont
dernier.
permis un gain de productivité et donc la possibilité de
S’affranchir de la dépendance produire une grande partie des besoins en énergie
nécessaires au bon fonctionnement d’un logement. « L’idée
aux fournisseurs d’énergie de l’autoconsommation est de s’affranchir de la
« L’une des questions que nous nous posons toujours en dépendance aux fournisseurs d’énergie en faisant de
tant que bailleur social est quel service pouvons-nous chaque citoyen un acteur de la production énergétique »,
apporter à nos locataires et plus généralement aux explique Hugues Lhermitte, Directeur du Patrimoine de
habitants des quartiers que nous aménageons ? », explique Plurial Novilia. « Le principe repose sur l’installation de
Alain Nicole, Directeur Général de Plurial Novilia. « Nous panneaux photovoltaïques qui permettent de produire une
travaillons depuis de nombreuses années déjà sur la
énergie solaire, transformée en courant alternatif afin
question des énergies qu’il s’agisse de la performance
d’alimenter les appareils électriques de la maison. C’est
énergétique de nos réalisations ou de la maîtrise des
consommations et donc la baisse des charges pour les une électricité verte, décarbonnée, produite et consommée
occupants par l’adoption d’un certain nombre de bonnes sur place, mais qui peut en outre être partagée à l’échelle
pratiques. L’autoconsommation, qu’elle soit individuelle d’un immeuble, d’une entreprise ou encore d’un quartier
ou collective, a ainsi très rapidement attiré notre attention dans le cadre de l’autoconsommation dite collective ».

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


18
Autoconsommation collective
Couvrir jusqu’à 20% développer un projet viable. Les travaux de VRD de la 1ère
tranche d’environ 227 logements ont démarré en octobre
de la consommation énergétique pour une durée de 18 mois. Cette première tranche aura un
annuelle sur le quartier objectif de production d’énergie solaire de 480 kWc. A
terme, la production pourra atteindre les 960 kWc. Des
Cette mutualisation se fait grâce à l’installation de réseaux panneaux photovoltaïques seront installés sur les toitures de
intelligents « smart grids » et la répartition de l’électricité l’ensemble des constructions locatives ou en accession
consommée par chaque ménage est mesurée via les réalisées par Plurial Novilia. « Le montage juridique et
compteurs Linky. Les habitants ont la possibilité d’adapter financier reste complexe et nous exerçons une veille accrue
leur consommation en temps réel, de la limiter en cas de sur le projet de loi relatif à l’Energie et au Climat qui inscrit
baisse de la production, ou au contraire de tirer parti d’un symboliquement «l’urgence écologique et climatique» dans
pic d’ensoleillement - pour recharger les batteries d’une le Code de l’Energie », explique Michel Ferro, Directeur
voiture électrique par exemple. C’est aussi une manière de Promotion et Aménagement de Plurial Novilia, pilote de ce
soulager les réseaux de distribution traditionnels en cas de chantier phare. « Mais notre objectif est bien sûr d’aller
surconsommation hivernale. « Dans de nombreux pays, plus loin. En effet, l’électricité produite par la centrale
l’énergie solaire photovoltaïque est l’énergie renouvelable solaire sera réinjectée dans le réseau du quartier et
la moins couteuse et la plus simple à mettre en œuvre », permettra ainsi aux habitants du quartier, propriétaires
reprend Hugues Lhermitte. « Et contrairement à certaines comme locataires, de bénéficier de cette électricité verte,
idées reçues, la production d’énergie solaire n’est pas locale et compétitive ».
l’apanage des régions du Sud. A l’échelle de la
Champagne-Ardenne, qui a d’ailleurs battu tous ses Afin de réaliser ce projet, Plurial Novilia, accompagné par
records d’ensoleillement en 2018, des dispositifs comme le bureau d’études Tecsol, réalisera un appel d’offres pour la
celui-ci pourraient permettre de couvrir jusqu’à 20% de la mise en place et l’exploitation des panneaux photovoltaïques
et la fourniture d’électricité. L’entreprise choisie s’engagera
consommation énergétique annuelle des ménages ».
à maintenir une fourniture d’électricité efficace, durable,
économique et sécurisée. « Si elle en est encore au premier
L’autoconsommation collective, stade, l’autoconsommation, notamment collective, présente
présente un très fort potentiel un très fort potentiel pour un bailleur social comme Plurial
pour un bailleur social Novilia qui cherche en permanence à mettre l’innovation au
service de l’amélioration du quotidien », conclut Jean-
Les 14 hectares des Promenades de Damoiselle confiés par Claude Walterspieler, Président de Plurial Novilia. « C’est
la commune de Bétheny à Plurial Novilia ont donc été un projet qui renoue avec le rôle premier d’un bailleur
choisis pour accueillir cette première expérimentation social, puisqu’il permet de réduire les charges des occupants,
régionale de grande envergure en matière d’auto- tout en participant activement au développement des
consommation collective. En effet, le projet d’aménagement énergies renouvelables. C’est une dynamique originale qui
composé de trois tranches de construction de logements a toute sa place au cœur de territoires qui souhaitent rester
individuels et collectifs, présente un potentiel suffisant pour en phase avec la société et avec leur époque ».

19 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Enquête

CorsicaSole, prophète en
son pays sur fond de volonté
d’indépendance énergétique

Début octobre, les dirigeants de CorsicaSole, enfants de l’île de Beauté, ont inauguré la centrale
solaire de Giuncaggio (Haute Corse) de 5 MWc couplé à un système de stockage Tesla de
7,5 MWh. Cette centrale fait partie d’un ensemble de 4 entités PV (13 MW au total) constituant
le plus important programme solaire photovoltaïque avec stockage jamais réalisé en Corse.
Des solutions technologiques innovantes susceptibles de valider l’option d’un modèle énergétique
Corse indépendant à l’heure de la révision de la PPE insulaire… Enquête !

« Voici la Corse que nous voulons et que nous voulons mettre l’Islande qui alimente l’Angleterre. La collaboration avec
en lumière ». Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée Tesla montre que le monde d’aujourd’hui offre de multiples
de Corse, ne tarissait pas d’éloges lors de l’inauguration en opportunités d’émancipation, en mêlant des technologies
début d’automne de la centrale solaire sur trackers, couplée venues d’ailleurs mais aussi des savoir-faire d’ici, avec
à une solution de stockage Tesla, développée par la société CorsicaSole, le laboratoire Myrthe et l’Université de Corte.
Corsica Sole. Il faut dire qu’à travers cette démonstration de Fort de cette réalité, je réaffirme l’objectif du zéro carbone,
technologies innovantes, le fervent indépendantiste pouvait 100% local, mais bien avant 2050. Il y a urgence pour la
enfin très concrètement toucher du doigt un moyen Corse. Cette date est trop éloignée, ce n’est pas raisonnable.
d’accession à la tant désirée indépendance énergétique, zéro Il faut réduire ce temps, accélérer, et nous en avons les
carbone, de l’Île de Beauté, corollaire indispensable des moyens en privilégiant les énergies renouvelables justement.
indépendances politique et économique. « La Corse peut ne Et c’est ce que nous allons faire. C’est une priorité absolue »
pas être qu’une périphérie raccordée, suivant l’exemple de poursuit avec détermination Jean-Guy Talamoni.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


20
Enquête

Jean-Guy Talamoni Michael Coudyser et Paul Antoniotti

La possibilité d’une île indépendante La problématique de l’acceptabilité


énergétiquement sociale du solaire
A travers la tonalité du discours de Jean-Guy Talamoni, La Corse terre de soleil n’est ainsi pas forcément très
il relevait de l’évidence que cette inauguration de la centrale accueillante pour l’énergie solaire en raison des problèmes
de Giuncaggio était bien plus qu’une simple inauguration. Il de limites d’acceptabilité sociale qu’elle soulève. Comme
se jouait là tout bonnement l’avenir énergétique de la Corse, partout me direz-vous, mais cette problématique est
la possibilité d’une île indépendante énergétiquement à certainement plus prégnante encore dans l’île de Beauté. Par
l’heure où la nouvelle PPE de la Corse entre en discussion. culture, par cette quête effrénée de protection des paysages
Plus qu’une centrale d’ailleurs, c’est l’ensemble d’un et des territoires. Et même si Jean-Guy Talamoni confie
programme solaire avec stockage, le plus grand jamais qu’avec le solaire la notion de site industriel écologique ne
réalisé en Corse, que l’aréopage de personnalités politiques relève plus de l’oxymore, les réticences demeurent. Ce n’est
et économiques de l’île est venu saluer et plébisciter. pas un hasard d’ailleurs si ces projets de Corsica Sole ont pu
Giuncaggio (Haute-Corse) fait en effet partie d’un ensemble voir le jour sur les terres de la commune de Giuncaggio. Les
de 4 centrales. En cumulé, il représente une puissance instigateurs du projet, trois amis d’enfance, ont usé leurs
photovoltaïque de 13 MWc et une capacité de stockage de fonds de culotte dans la pierraille du maquis local. Des
20 MWh. Ces centrales sont lauréates depuis 2016 de jeunes que les édiles locaux ont vu grandir et qui ont su, par
l’appel d’offre 1 de la Commission de Régulation de pédagogie et capacité d’écoute, gagner la confiance de leurs
l’Energie (CRE) pour les ZNI (Zones Non Interconnectées aînés en charge de la destinée des communes concernées.
2 ) paru en 2015 (voir encadré). Elles bénéficient des mêmes Philippe Marchioni (74 ans), maire de Giuncaggio ne cache
technologies qui mêlent panneaux solaires à haut rendement, d’ailleurs pas que ce projet avait suscité des inquiétudes
stockage et smartgrids. Ce programme pourra alimenter en auprès des populations. Il a fallu convaincre tout au long des
énergie 4000 foyers, soit près de 10 000 personnes, pendant cinq ans de développement du projet avec une demande
un an. Et ce bouquet d’installations de laisser entrevoir un d’urbanisme réalisée tout de même en 2015. « Le projet
« véritable changement de paradigme opérationnel autour porté par la créativité d’acteurs locaux de talent a été
d’une mutation radicale des modes de production d’énergie accepté car il a été partagé. Sur Giuncaggio, il a pris place
pour une Corse nouvelle qui se dessine ici dans le concret » sur une ancienne carrière, éloigné des habitations. Il s’agit
dixit Jean-Christophe Angelini, président de l’Adec (Agence là d’une énergie renouvelable, propre et silencieuse qui
de Développement Economique de la Corse). Et d’évoquer donne une image moderne et dynamique de notre commune.
dans son discours d’inauguration « les fonts baptismaux au Nous en avons approuvé la réalisation avec à la clé une
cœur d’un site appelé à faire école pour atteindre cet objectif ressource annuelle de 25 000 euros qui sera mise à profit
politique d’autonomie énergétique à horizon 2040-50 ». pour renforcer l’environnement paysager de Giuncaggio »
confie le premier magistrat.

21 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Enquête
Tous les feux sont au vert pour Un milliard d’euros d’investissement,
atteindre l’autonomie énergétique 1 000 emplois directs et permanents
de la Corse basés en Corse
Paul Antoniotti, président et Michael Coudyser, directeur L’étude montre également que cet ambitieux programme
général, également fondateurs de Corsica Sole, sont en représenterait des travaux d’un montant d’un milliard
quelques sortes prophètes en leur pays. Leur société s’est d’euros, dont 300 millions d’euros seraient directement
imposée, à ce jour, comme le premier producteur indépendant confiés à des entreprises Corse du secteur du BTP. « Cela
d’électricité de l’île, l’acteur de référence. Corsica Sole est créerait près de 1000 emplois directs et permanents basés en
également le premier exploitant de moyens de stockage en Corse. Si l’on prend l’exemple de Corsica Sole créée il y a 10
France avec 60 MWh. Sur leur terrain de jeux de Corse du ans en Corse, elle compte aujourd’hui près de 50 salariés et
Nord, chez eux au village, ils ont donc développé des 25% de ses ingénieurs sont issus de l’université de Corse. Ce
centrales de nouvelle générations avec stockage qui projet serait aussi l’occasion de créer une filière de compétence
fonctionnent de jour comme de nuit, en partenariat avec des en Corse qui pourrait s’exporter dans le monde entier.
leaders mondiaux Tesla, SunPower, Nidec et avec des L’année prochaine, Corsica Sole aura autant de centrales à
acteurs locaux comme Corse Travaux pour le génie civil. l’extérieur de Corse que sur l’île, en métropole - 10 MW à
Une révolution industrielle et économique avec un kWh Saint-Arnoux Saint-Auban, dans les Alpes-de-Haute-
solaire + stockage qui s’affiche à 10 centimes d’euro ! Provence sur un site SEVESO -, à la Martinique ou à La
Ils sont également à l’origine d’une première mondiale avec Réunion » poursuit Michaël Coudyser. Et la puissance de 125
la création en Corse du Parasol solaire pour recharger des MW mise en avant par les deux chefs d’entreprise, n’a pas été
voitures électriques sur la première route solaire intelligente, choisie par hasard. Elle correspond à la nouvelle puissance
en 2016, avec leur filiale Driv’Eco. Pour ces jeunes chefs retenue pour la prochaine centrale au gaz naturel qui devrait
d’entreprises, le temps du solaire est venu, alors que se remplacer l’actuelle centrale à fioul lourd d’Ajaccio. A l’heure
profile la révision de la PPE. Une opportunité impérieuse du choix, les deux ingénieurs apportent une solution sur un
pour le photovoltaïque et l’emploi à saisir d’urgence. « Un plateau. Prématurée ! Même pour Jean-Guy Talamoni qui
plan massif d’investissement lors de la révision de la PPE demeure favorable à la construction de la centrale au gaz
peut permettre au solaire de prendre le relais des énergies pour gérer au moins la transition à venir. « Je ne vois aucune
fossiles. Nous avons réalisé une étude qui prouve qu’il est contradiction, aucune antinomie entre la réalisation de la
possible de remplacer une centrale fossile de 125 MW en centrale dont la puissance a déjà été divisée par deux et
installant 875 MWc de centrales photovoltaïques couplés à l’objectif d’autonomie. Il s’agira d’un outil de base qui
1000 MWh de stockage. Il s’agit d’un objectif raisonnable et permettra de marier gaz et EnR par besoin de sécurisation,
atteignable en 10 ans. En matière de foncier, cela ne pour éviter de prendre un quelconque risque durant la période
représente qu’un millier d’hectares. Tous les feux sont au intermédiaire » confirme Jean-Christophe Angelini.
vert pour atteindre l’autonomie énergétique de la Corse » Aujourd’hui, la Corse compte 150 MW de capacités solaires
s’enthousiasme Paul Antoniotti. installées. La future PPE de Corse dont le premier jet est
attendu fin décembre devrait proposer une capacité solaire
de 200MWsupplémentaires à horizon 2028. Ne doutons-pas
que les discussions autour de ses objectifs seront
particulièrement animées…

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


22
23 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019
Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019
24
Reportage

OscaroPower :
le solaire photovoltaïque
en mode « Do it yourself »

Emanation du créateur de Oscaro.com, spécialiste de la pièce détachée auto et du faire soi-même


en matière de mécanique, Oscaro-Power propose des kits solaires photovoltaïques à installer
soi-même aux particuliers. Vraiment opérationnel depuis le premier avril dernier, le site Oscaro-
Power vient de passer son premier MW de ventes en ce mois d’octobre 2019. Objectif financier
sous les trois ans : dépasser les 10 millions d’euros de chiffres d’affaires. Et si le solaire par tous
et pour tous passait aussi par Oscaro-Power ?

Après diverses rencontres avec des équipes de recherche du (retrofit) avec un premier Defender en homologation, la
CEA, Pierre-Noël Luiggi, fondateur de Oscaro.com, crée mi- logistique avec Oscarlog et le développement d’un process
2017 une start-up Oscarlab, une sorte de laboratoire pour améliorer la qualité des livraisons et enfin Oscaro Power,
d’incubation pour faire émerger de nouvelles activités autour la vente de kits solaires photovoltaïques en direct aux
de trois axes : l’électrification de véhicules thermiques particuliers.

25 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Reportage

Marion Perrin

« Contribuer à l’assainissement Dimensionner 1 kWc de puissance


du marché solaire photovoltaïque » pour 1 MWh consommé par an
« L’idée était de pousser la convergence entre véhicules Oscaro-Power propose donc des composants ou des kits
électriques et véhicules solaires pour la recharge. Le soleil solaires à poser soi-même, uniquement en surimposition
pour faire le plein de sa voiture ! Nous voulions ainsi donner toiture ou à poser au sol et hors subventions. Dans un marché
accès à l’énergie solaire aux particuliers autour de vraies de l’autoconsommation qui plafonne en France, cette nouvelle
convictions. Faites vous-même, c’est possible, c’est autorisé ! offre compétitive est donc susceptible de lui redonner un coup
Appropriez-vous les compétences ! Nous sentions que le de fouet. Avec Oscaro-Power, les kits complets se négocient
solaire photovoltaïque en était à son point de bascule pour autour d’un euro le Wc soit autour des 3000 euros pour un 3
tenter l’aventure » confie Marion Perrin, une ancienne du kWc. Le panier moyen de puissance achetée tourne autour des
Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, 2 kWc, avec un point de bascule au panier qui se situe à 2000
qui a répondu favorablement aux sollicitations de Pierre-Noël euros. A ce jour environ 50% de la clientèle opte pour des
Luiggi pour lancer la start-up. Elle a suivi de peu Emmanuel composants au détail et 50% pour des kits solaires complets
Flahault, lui aussi ancien du CEA et actuel directeur OscarLab. dont plus de 90% sont réalisés sur mesure à la demande du
Le lancement d’Oscaro Power s’appuie également sur un client. Côté kits solaires, 60% de la clientèle s’oriente vers des
constat et une analyse marché. Pour ces protagonistes du Do it kits supérieurs à 3 kWc et 40% en dessous. En fait, les experts
Yourself, l’accession aux solutions solaires demeure beaucoup d’Oscaro-Power orientent volontiers les clients vers des
trop chère. Et l’éco délinquance qui sévit dans le secteur est systèmes solaires assez puissants dans la limite des 6 kW pour
loin d’arranger les choses. « Nous avons eu vent de certaines demeurer dans la tranche du monophasé. « La consommation
pratiques remontées par le GPPEP qui sont tout simplement des Français s’établit à 4,9 MWh par an. Nos clients naturels
insupportables, avec des prix indécents. Il faut arrêter de faire qui résident en maison individuelle sont souvent au-delà de
croire que le matériel est encore aussi cher. Tout cela est cette consommation. En fait, de manière très réaliste, nous
faux. Avec Oscaro-Power, nous voulons contribuer à préconisons la pose d’un kWc par MWh consommé par an ce
l’assainissement du marché du solaire » reprend Marion qui nous fait en moyenne des kits de 5 kW. L’idée est de
Perrin. maximiser l’installation pour optimiser l’autoconsommation
d’énergie jusqu’à 50% selon une équation économique qui
voit ensuite le client récupérer 25% de la mise avec la vente
de surplus à un opérateur type Enercoop, EkWateur ou
Planète Oui et seulement 25% de reste à charge. Une équation
qui est amenée à varier avec le temps suivant les variations à
la hausse à venir des prix de l’électricité » analyse Marion
Perrin.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


26
Reportage
Oscaro-Power prépare la communauté
« numergéthique » de demain
Sur le plan administratif, les équipes d’Oscaro Power travaillent
également à lever les nombreux verrous qui peuvent être
dirimants à une installation. Beaucoup de pédagogie reste à
faire alors que le temps de transformation entre les études
réalisées et les commande enregistrées dépasse encore les
deux mois. « Pour ceux qui développent une phobie
administrative et veulent s’économiser quelques galères -
environ 10% de nos clients -, nous proposons pour 600 euros
une prestation sous traitée à APEM Energies pour la
réalisation de la Déclaration Préalable, le dossier Consuel
ainsi que le Contrat de Raccordement CRAE » poursuit
l’ingénieure. Autre verrou identifié par les techniciens
d’Oscaro-Power : le raccordement tableau qui touche à la
partie électrique sensible. Pour lever les craintes, le site
commercial proposera là encore une assistance technique de
raccordement pour 650 euros qui sera réalisée par un
installateur professionnel qui pour cette somme assurera la
conformité globale de l’installation mais également le passage
du Consuel si besoin. Très professionnelles, les équipes
d’Oscaro-Power ont donc pensé à tout pour atteindre l’objectif
originel de long terme d’un tel projet d’envergure : « Nous
voulons être un des acteurs majeurs de la future communauté
Des tutos sur YouTube et des coffrets énergétique solaire qui n’en est pour l’heure qu’à ses
pré câblés « Consuel Proof » balbutiements. Cette communauté permettra à des parents
installés en PACA de céder de l’électricité solaire à leurs
Côté matériel, Oscaro-Power a ciblé des industriels de enfants en région parisienne, elle verra la convergence de la
référence. Pour les modules, quatre marques sont disponibles mobilité et de l’énergie solaire où il sera possible de recharger
sur le site. Et il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix. son véhicule électrique avec les panneaux de sa propre maison
Une belle vitrine avec des modules C-Sun à bon prix, LG plus même en déplacement. Nous nous positionnons sur ce que
haut de gamme, SolarWatt pour le bi-verre garanti 30 ans et j’appelle la communauté « numergéthique » de demain :
enfin Bisol pour l’approche esthétique version semi- énergétique, numérique et éthique » conclut Marion Perrin
transparent. Et qu’en est-il des panneaux français ? « Nous fière d’annoncer qu’Oscaro-Power vient de passer au mois
sommes en contact avec le fabricant alsacien Voltec avec la d’octobre 2019 le premier MW de modules vendus. En termes
possibilité d’une offre pour le début 2020 » annonce Marion de croissance, un triplement est attendu dès l’an prochain.
Perrin. En matière de procédés de surimposition, Oscaro- Sous les trois ou quatre ans, le chiffre d’affaires d’Oscaro-
Power a fait le pari d’Esdec avec son crochet de toit ClickFit Power devrait atteindre plus de dix millions d’euros. De quoi
EVO UniversalHook, super simple à régler pour des attirer l’œil des médias ! Dimanche 17 novembre en prime
autodidactes néophytes de la surimposition. Bonne pioche : le time, la start-up disruptive du Do it yourself solaire a eu les
procédé vient d’obtenir une ETN « Enquête de Technique honneurs du magazine Capital sur M6. Un nouveau bon coup
Nouvelle » par le bureau de contrôle Sud Est Prévention qui a de projecteur après quelques campagnes médias qui ont d’ores
émis un avis favorable à son homologation. Pour les onduleurs et déjà marqué les esprits…
de chaîne , Fronius et SMA sont proposés à la vente et pour les
micro-onduleurs, les équipes d’Oscaro-Power ont fait le choix
d’Enphase et d’APSystem. « Nous avons effectué des choix
techniques drastiques et pris des vraies références de marché
nanties autant que possible de garantie d’origine » précise
Marion Perrin. De quoi rassurer le client ! Voilà pour le matériel
! Mais quid de la pratique ? Là aussi, Oscaro-Power fait tout
pour instiller la confiance avec force notices techniques et
tutos diffusés sur YouTube à l’appui. « Nous avons également
fait faire des coffrets électriques de protection sur mesure pré
câblés « Consuel Proof » avec la bonne connectique pré vissée
« plug and play ». Facile, rapide et sûr ! Notre valeur ajoutée
se situe aussi sur ce type de services » reconnaît Marion Perrin.
A l’instar du nouveau configurateur mis en ligne sur le site en
ce mois de novembre 2019 pour permettre au client de
dimensionner son installation solaire au plus près de ses
besoins.

27 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Industrie

Solean lève 2 millions d'euros


pour innover dans la fabrication
des modules solaires

Solean, une start-up française propose un


changement total de paradigme pour la
fabrication de panneaux solaires photo-
voltaïques. Pour mener à bien son objectif, elle
vient d’achever son premier tour de table avec
un investissement total de 2 millions d'euros,
réalisé par EIT Innoenergy, BPI et Savoie
Mont Blanc Angels. Cette somme sera injectée
dans la recherche et le développement afin
d'accélérer la mise sur le marché de son
Arnaud Goy et Claude Jacquot produit. Une mini révolution au cœur de
l’industrie 4.0 !

Les moyens très innovants développés par Solean permettent approche modulaire pour l'assemblage des panneaux. La
de réaliser les trois étapes principales de fabrication d’un première de ces machines sera fonctionnelle à la fin de
module solaire PV : chainage de cellules photovoltaïques, l'année 2019, les échéances ayant été avancées grâce à la
assemblage du panneau solaire et lamination de ce dernier. levée de fonds de 2 millions d’euros.
Ce processus utilise différentes machines qui permettent une

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


28
Industrie
Solean bouleverse le modèle
traditionnel de fabrication
des panneaux solaires
Richard Biagoni, CEO d'InnoEnergy France, se réjouit de ce
partenariat : « Nous sommes ravis de voir les progrès de
Solean, qui bouleverse le modèle traditionnel de
fabrication des panneaux solaires. Nous avons l'ambition
commune de favoriser un avenir durable et le retour de la
production industrielle locale et notamment en Europe.
Nous continuerons de les soutenir, de même que les autres
projets qui partagent cette vision. L'approche modulaire
de Solean est pensée pour que la production se fasse au
Une solution Made in France plus près du client final, ce qui permettra également de
recréer des emplois en Europe. Leur méthode de
pour produire des cellules production utilise des robots en complément de la main
et des panneaux sur mesure d'œuvre humaine, mais pas pour la réduire ou la
remplacer. Le processus de production est, certes,
Créée en septembre 2016, et installée en Savoie non loin de alternatif, mais le résultat final est équivalent aux
l’INES, Solean qui emploie une dizaine de salariés conçoit, panneaux traditionnels, avec les mêmes technologies
commercialise et installe des solutions industrielles testées et éprouvées. » En plus du financement obtenu par
d'assemblage de panneaux photovoltaïques. Leurs clients InnoEnergy, accélérateur européen de l'innovation dans
sont les fabricants de panneaux solaires, notamment dans l'énergie durable, Solean bénéficiera également d'une
le secteur du photovoltaïque intégré aux bâtiments, le place dans son programme Highway, un accompagnement
fameux BIPV. En effet, les solutions de Solean sont personnalisé conçu pour aider les start-up à réduire
particulièrement adaptées aux besoins de variabilité le délai de mise sur le marché de leurs solutions.
de formes et de dimensions de ce secteur spécifique. Ce programme inclut notamment l'accès à un réseau de
Elles permettent en toute flexibilité de fabriquer des plus de 430 partenaires industriels de l'énergie, de la
panneaux avec des cellules de dimensions très variables du formation ou encore la participation à de nombreux
8 pouces pleines au 1/2 au 1/16 en ajustant rapidement, en événements. Arnaud Goy, CEO de Solean, conclut : «EIT
dix à quinze minutes, la configuration de production pour InnoEnergy était le partenaire idéal pour nous, car il
adapter les produits aux demandes des architectes. Et ce n'apporte pas seulement un soutien financier. L'implication
même pour des lots restreints. Les unités de production de d'InnoEnergy nous a permis de bénéficier d'un réseau
Solean sont développées et fabriquées en France pour la fantastique en Europe, ainsi que d'un soutien et un
zone Europe. accompagnement pour nous aider à concrétiser notre
« Nous sommes partis d’une feuille blanche dans une idée et commercialiser notre solution avec succès. »
optique d’industrie 4.0. Nous avons conçu nos solutions
suivant le principe vertueux du lean (voir encadré) comme
le nom de la société l’indique. Le monde du solaire a des
marges de progrès dans le lean management. Nous
innovons dans les process. Nous avons ainsi déposé deux
brevets et quatre nouveaux sont à l’étude » confie Arnaud
Goy, CEO de Solean. Exemple concret d’optimisation.
Pour une unité de production de 50 MW, Solean n’a besoin
que de 80m² de surface là où l’industrie traditionnelle en
Quid du lean ?
demande 400. De quoi générer des économies sur le foncier
et la maintenance. « En fait avec nos solutions, le coût de Le terme lean sert à qualifier une méthode de
possession de l’équipement est divisé par deux à 5 ans. Qui gestion de la production qui se concentre sur la
dit aussi moins de robots, dit aussi création de jobs. Il s’agit « gestion sans gaspillage », ou « gestion allégée »
d’un retournement de la robotisation. Notre objectif est de ou encore gestion « au plus juste ». L'école de
rapatrier une partie de la production de modules solaires en gestion lean trouve ses sources au Japon dans le
Europe et plus généralement en local dans les régions du système de production de Toyota ou SPT. L'école
monde qui en ont besoin, pour créer de l’emploi, retrouver de philosophie du lean est marquée par la recherche
de l’indépendance et baisser l’empreinte carbone. Avec des de la performance (en matière de productivité, de
matériaux qui deviennent de moins en cher, le coût du qualité, de délais, et enfin de coûts), censée être
transport commence à peser et à avoir un vrai impact à plus facile à atteindre par l'amélioration continue
hauteur de 10% de l’addition finale, tout comme la part et l'élimination des gaspillages afin d'améliorer la
d’assemblage. Sans oublier le coût du chômage » poursuit valeur globale pour le client.
Arnaud Goy. Aujourd’hui des discussions sont en cours
pour une installation de la solution Solean chez plusieurs
acteurs français et européens du photovoltaïque.

29 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves

Dans le Tarn, Sirea et le SDET


fiabilisent l’alimentation électrique
des habitations de forêt
En zone rurale et forestière, les raccordements au réseau
électrique ne sont pas soumis aux mêmes contraintes qu’en
zone urbaine. On trouve par exemple dans le Tarn (81), des
habitations alimentées depuis des lignes aériennes du réseau
électrique. Pour fiabiliser l’alimentation électrique de ce type
d’habitation, Sirea et le Syndicat Départemental d’Energies
du Tarn (SDET) ont réussi à déployer à Lacrouzette, dans le
massif du Sidobre, un système d’alimentation électrique
innovant, en couplant un système d’autoconsommation et un
chargeur connecté au réseau.
En effet, l’installation électrique monophasée de l’habitation Pour trouver le point d’équilibre et faire fonctionner en
subissant de nombreuses chutes de tension, les appareils concomitance l’installation solaire, le stockage d’énergie et le
électroménagers s’en voyaient fortement dégradés sur le court réseau électrique, le système de pilotage de l’armoire
terme. Sirea a donc installé un système d’autoconsommation électrique utilise des algorithmes de calcul capables de gérer
composé d’un champ photovoltaïque raccordé à son armoire le délestage de charges en fonction de la puissance consommée
électrique sur-mesure : un stockage d’énergie pouvant et de l’état de charge des batteries, afin de réduire
atteindre 20 kWh et une puissance délivrée par l’armoire en considérablement le recours au réseau électrique. Ainsi,
monophasé pouvant monter jusqu’à jusqu’à 15 kW. D’autre l‘efficience énergétique du site est fortement améliorée par le
part, le contrat de revente d’électricité du propriétaire de système d’autoconsommation, et la stabilité de la tension au
l’habitation lui permettant d’injecter le surplus d’énergie sein de l’habitation favorise le prolongement de la durée de
produite, le raccordement électrique de son habitation a vie des appareils électroménagers. De quoi garantir une
alimentation électrique pérenne pour ces habitants.
nécessité un rehaussement de tension au départ de la ligne
pour pouvoir injecter l’énergie.

Sirea présente au salon Energaïa sa solution


SmartEMS pour l'autoconsommation pilotée
Fort de son expérience de plus de 25 ans dans le bâtiments mais également des sites de production
développement d'applications de contrôle commande pour industrielle. Le SmartEMS dispose aussi du mode UPS
l'industrie et de son savoir-faire dans le domaine de la (alimentation sans interruption) ou d’autres fonctionnalités
gestion de l'énergie, Sirea a profité du salon Energaïa pour telles que la limitation de
présenter sa solution SmartEMS dédiée à puissance, la gestion des
l'autoconsommation pilotée. Dans le contexte de recherche plages tarifaires ou encore
de solutions énergétiques plus économiques et préservant la gestion de bornes de
davantage l’environnement, cette nouvelle solution conçue recharges de véhicules et
par la PME tarnaise, membre du pôle de compétitivité chariots électriques. Le
DERBI, permet de contrôler de concert régulation de la tout communicant en temps
production PV et pilotage des consommations, ceci afin réel à l’application de
d'accroître le taux de pénétration des énergies renouvelables supervision fournie avec la
et améliorer fortement l'efficience énergétique des solution.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


30
Brèves

Energaïa 2019 :
Fronius présente son
nouvel onduleur grande
puissance TAURO

L’arrivée de l’onduleur TAURO dans la gamme Fronius


répond aujourd’hui à la montée en puissance exigée dans la
construction de nouvelles centrales PV où la flexibilité de
l’onduleur en termes d’installation et de maintenance devient
prépondérante. L’onduleur TAURO perpétue la tradition
Fronius en proposant une solution robuste avec des options de
raccordement astucieuses afin de réduire les coûts du BOS.
L’option « AC daisy chaining » permet par exemple de
construire des kits de 200kWc avec 2 onduleurs TAURO
100kWou 4 TAURO 50kW. Proposé en 2 versions, une
version TAURO 50kW avec 3 MPPT et une version TAURO
ECO 50kW et 100kW 1 MPPT pour offrir des solutions
performantes avec une rentabilité optimale. Les facteurs de
coûts CAPEX et OPEX ont été tout particulièrement pris en
considération pour garantir une productibilité durable. Une
première centrale de 1,2MW mise en service en Grèce près de
Kastoria avec 13 TAURO a permis de tester le comportement
sous des températures élevées et la compatibilité au réseau
électrique local. Il est déjà possible de configurer des
installations via le Fronius Solar.configurator accessible sur le
portail Fronius www.solarweb.com

Principales
caractéristiques
• TAURO ECO 50kW et 100kW
• TAURO 50kW 3 MPPT
• Protection IP65, solution active cooling avec double
paroi ventilée pour assurer un montage extérieur sans
risque de derating
• Protections parafoudre DC et AC intégrée
• Versions raccordement DC décentralisé (chaines en
direct via MC4 et fusibles intégrés) ou centralisé (via
boîtiers de jonction externes et section de câble
admissible jusqu’à 95mm2)
• Montage en série jusqu’à 4 TAURO via section de
câble max. 240mm2
• Disponibilité : juin 2020

31 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves
Valérie Pécresse inaugure le module
pédagogique des tuiles Akuo
et annonce des projets du Plan Solaire
pour l’Île-de-France
La société AKUO a lancé cet automne un module pédagogique consacré aux tuiles solaires
« Sunstyle® » en présence de la présidente de la Région Île-de-France Valérie Pécresse. L’événement
a eu lieu au Lycée professionnel Simone Veil de Conflans-Sainte-Honorine (78). Une démonstration
de pose de tuiles a été réalisée lors de la présentation du module. Une formation d’avenir !

Valérie Pécresse découvre les tuiles Sunstyle®

Pour trouver du travail, il n’y aurait donc qu’à traverser la mise en place au lycée présente ainsi la technologie
rue. Il y a des moyens plus sûrs et notamment des formations innovante des tuiles solaires intégrées au bâti Sunstyle®
dès le plus jeune âge porteuses d’avenir. Une première en d’Akuo. Elle sera utilisée dans le cadre de la formation des
France, la synergie entre la société Akuo et le lycée pro lycéens aux compétences électro-techniques pour les
Simone Veil, laisse entrevoir de belles perspectives en énergies renouvelables.
matière d’emplois pour le futur. La maquette pédagogique

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


32
Brèves
Anticipation des besoins du marché
du solaire
Dans le cadre de la forte croissance de l’offre de travail en
conception, pose et maintenance de toitures photovoltaïques,
Akuo et le lycée Simone Veil s’inscrivent dans une logique
pro-active de formation et d’anticipation des besoins du
marché du travail dans ce secteur. Les progressions de
carrières envisageables dans ce domaine sont intéressantes :
un poseur de panneaux étant susceptible de devenir
technicien-conseil puis directeur d'équipe. La maquette a
été financée par la Région Île-de-France, et s’inscrit dans le
plan de « mobilisation pour la transformation écologique
de l’Île-de-France » d’ici 2024. Fin 2018, le parc solaire
installé en Île-de-France atteignait à peine les 100 MW,
soit 0,1 % de la consommation en électricité de l'ensemble
de la région ou la consommation de 15 000 habitants.
Or, le potentiel régional identifié est de 6 GW. Aussi,
en multipliant par 60 le parc solaire entre 2015 et 2030,
il serait possible de couvrir les besoins en électricité de
presque 1 million de Franciliens.

100 lycées franciliens solarisés


d’ici 2024
Valérie Pécresse a ainsi profité de l'occasion du lancement
de ce module pédagogique pour faire des annonces
concernant l'installation de toitures PV sur 100 lycées
franciliens d'ici 2024 ainsi que la mise en service d'une
ferme photovoltaïque régionale. Elle a également invité les
collectivités à se mobiliser pour équiper leurs bâtiments.
10 M€ seront consacrés dès 2020 pour doubler le parc
solaire francilien d'ici fin 2021.Elle a également évoqué
l'ambition de la Région d'être auto-suffisante sur l'ensemble
de ses besoins énergétiques.

Un point sur les tuiles


Sunstyle®
La technologie des tuiles Sunstyle® concilie production
d'électricité verte, étanchéité et esthétique autour de
trois couleurs disponibles. Couvert par ces tuiles, le
toit devient un acteur de la performance énergétique
du bâtiment – ce qui génère des économies à long
terme. D’autres projets d’implantation sont prévus
dans les mois à venir. Les tuiles Sunstyle® seront ainsi
utilisées pour la réalisation du Pavillon France à
l’Exposition Universelle Dubaï 2020. Par ailleurs, à
l’initiative de l’Union Maritime et Portuaire (UMEP),
un projet pilote d’installation d’unités de production
photovoltaïques sur plus de 60 000 m² de toiture de
bâtiments logistiques du port du Havre a été confié à
Akuo fin octobre dernier.

33 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Industrie

Scission de SunPower :
entrée d’un industriel chinois
au capital de Maxeon Solar

SunPower se sépare en
deux sociétés indépendantes,
complémentaires, alignées
de manière stratégique et
cotées en bourse - SunPower
et Maxeon Solar Technologies
(Maxeon Solar). TZS, un
industriel se positionne pour
entrer à hauteur de 29% chez
Maxeon Solar en investissant
270 millions d’euros…

Une fois la scission Maxeon Solar : technologies avancées


effective, SunPower
et Maxeon Solar se déployées à l'échelle
concentreront sur des
Jeff Waters, actuellement chef de la direction de la business
offres distinctes repo-
unit Technologies de SunPower, a été nommé PDG de
sant sur une vaste
Maxeon Solar. Maxeon Solar aura son siège à Singapour et
expérience de la chaîne
ses actions ordinaires devraient être négociées sur le
de valeur solaire.
Patrick Pouyanné NASDAQ. Maxeon Solar possédera et exploitera des
SunPower demeurera le
installations de fabrication de panneaux et de cellules
chef de file des sociétés de production, de stockage et de
solaires situées en France, en Malaisie, au Mexique et aux
services énergétiques distribués en Amérique du Nord. La
Philippines. Elle conservera également ses attributions en
nouvelle société Maxeon Solar sera le principal innovateur
matière de recherche et développement, de marketing et de
technologique, fabricant et distributeur de panneaux solaires
ventes en dehors des États-Unis et du Canada. Maxeon Solar
haut de gamme. Parallèlement à la transaction, un partenaire
continuera d’amener sa technologie de panneaux à la pointe
de longue date, Tianjin Zhonghuan Semiconductor Co., Ltd
de l’industrie à un volume élevé. Elle commercialisera ses
(TZS), premier fournisseur mondial de plaquettes de sili-
panneaux solaires à haute efficacité énergétique sous la
cium, investira 298 millions de dollars (environ 270 millions
marque SunPower sur le marché mondial, ainsi qu’aux
d’euros) dans les capitaux propres de Maxeon Solar. « Nous
États-Unis et au Canada, par le biais d’un contrat
pensons que l'industrie solaire entre dans une période de
d’approvisionnement exclusif pluriannuel devant être conclu
croissance prolongée, caractérisée par la spécialisation de
avec SunPower au moment de la séparation. Maxeon Solar
la chaîne de valeur, l'innovation technologique et les écono-
conservera une participation de 20% dans la coentreprise de
mies d'échelle, qui tirera son succès », a déclaré Tom
fabrication de la série Performance (Huansheng Photovoltaic
Werner, président et chef de la direction de SunPower.
[Jiangsu] Company, Ltd.) et continuera de commercialiser
ces panneaux dans le monde entier

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


34
Industrie
Investissement pour accélérer
la technologie de panneaux solaires
de prochaine génération
« L'investissement de 298 millions de dollars de TZS dans
Maxeon Solar va catalyser l'augmentation continue de la
capacité de Maxeon 5® sur notre site de fabrication en
Malaisie, ce qui nous permettra d'accroître notre part de
marché de la production décentralisée et d'accélérer la
croissance des bénéfices », a déclaré Jeff Waters, PDG de
Maxeon Solar. « Cet investissement valide notre technologie,
notre marque et nos canaux mondiaux de pointe sur le
marché, à la pointe de l'industrie ». « TZS a été choisi
comme meilleur partenaire d'investissement pour Maxeon à
la suite d'une recherche indépendante exhaustive de trois
ans », a déclaré Jeff Waters. « Ils apportent non seulement le
capital nécessaire pour accélérer la mise à niveau de notre
technologie Maxeon® 5, mais ils possèdent également une
expérience approfondie de la chaîne d'approvisionnement
en amont en Asie. SunPower entretient une relation
stratégique de longue date avec TZS, après avoir coopéré
dans sept joint-ventures et projets de développement depuis
2012 ». « Au cours des huit dernières années, TZS et
SunPower ont établi un partenariat solide et à long terme et
le passage rapide de la technologie Performance Series à
une capacité de plusieurs gigawatts a déjà démontré la
puissance et la synergie de notre coopération », a déclaré
Haoping Shen. président et directeur général de TZS.

TZS à hauteur de 29%


chez Maxeon Solar
« Au cours des dernières années, SunPower a adapté avec
succès la société et ses produits sur un marché solaire
mondial difficile, » a déclaré Patrick Pouyanné, PDG de
Total. « En tant que principal actionnaire de Sunpower, nous
soutenons cette transaction qui apportera clarté et
concentration aux deux entités sur leurs activités respectives.
Nous souhaitons la bienvenue à TZS en tant que partenaire
de Maxeon Solar Technologies, qui sera en mesure de
développer davantage ses plates-formes de technologie PV
hautement différenciées et SunPower. Total entend rester
actionnaire de Sunpower et de Maxeon Solar Technologies
dans le but de développer sa position de leader dans la
production décentralisée en Amérique du Nord. »

35 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Reportage

Avec Inelio, FHE se lance


dans le stockage… thermique
de l’énergie photovoltaïque

François Lebreton

Spécialiste de la gestion de l’autoproduction d'électricité photovoltaïque via l'innovation


domotique, le groupe FHE installé à Perpignan se lance un nouveau défi technologique avec la
création d’Inélio, une batterie thermique qui devrait permettre d’atteindre un taux de 100%
d’autoconsommation. Autour d’une idée : valoriser le surplus photovoltaïque en le stockant sous
forme de chaleur et de froid. Une nouvelle étape dans le développement de FHE qui passe par le
Maroc et le continent africain !

Double inauguration pour le groupe FHE en ce vendredi soir « Le stockage des énergies renouvelables est l’enjeu du 21ème
d’automne 2019 sur l’espace Tecnosud 2 de Perpignan en siècle. Cela fait trois ans que nous développons cette solution
présence de plus de trois cents personnes conquises par révolutionnaire Inélio de stockage thermique pour pallier la
l’extraordinaire aventure industrielle de cette entreprise variabilité des énergies renouvelables » assure Jonathan
créée il y a à peine sept ans. Une soirée festive pour présenter Iacono, ingénieur au pôle R&D de FHE qui dispose chaque
un nouveau bâtiment et un nouveau produit révolutionnaire ! année de deux millions d’euros de ressources pour
développer de l’innovation. Alors Inélio, comment ça
Trois ans de développement marche ? Avec une installation photovoltaïque en
On commence bien sûr avec le buzz produit de cet événement autoconsommation, il est possible d’atteindre entre 50 et
vespéral, le nouveau produit Inélio, une sorte de pompe à 60% de taux d’autoconsommation via les solutions FHE de
chaleur air-eau qui fait usage de stockage pour le surplus domotique. Le surplus est délesté sur le réseau. L’idée de
généré par les installations photovoltaïques en FHE est de valoriser ce surplus sous forme de chaleur et de
autoconsommation. Le premier prototype, développé pour un froid pour l’utiliser ultérieurement et notamment lors du pic
coût de 500 000 euros, est opérationnel et a fait ses preuves. de consommation de la soirée.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


36
Reportage
Un nouveau bâtiment à énergie positive
Au-delà d’Inélio, FHE a également profité de la soirée pour
inaugurer son nouveau bâtiment de 500 m² conçu avec
audace par le bureau d’architecture BAU sur la zone
Tecnosud 2 de Perpignan. Encerclé de grillage fleuri,
véritable murs végétaux extérieurs, le bâtiment qui a
nécessité un investissement d’un million d’euros s’affiche à
énergie positive avec ses 18 kW de panneaux photovoltaïques
installés en toiture. Un module Inélio, connecté à deux
ballons de deux cents litres pour l’eau chaude sanitaire, a été
raccordé à l’installation. Ce nouveau siège accueille
quarante deux salariés dont une trentaine de docteurs et
ingénieurs, pour l’essentiel de la matière grise en génie
Stockage de 5 kWh de chaud climatique et des spécialistes des algorithmes. « Nous allons
et 2,5 kWh de froid embaucher quinze personnes en 2020. Je négocie déjà le
terrain voisin avec l’agglomération de Perpignan » confie
Au sein du module Inélio, qui ne prend guère plus de place Jonathan Laloum qui a présenté Inélio en avant-première
qu’une pompe à chaleur, on retrouve un mélange de gaz lors du salon Energaia de Montpellier en décembre. Inélio,
piégé qui, par réaction chimique avec l’apport d’électricité l’une des stars du salon, à n’en pas douter !
via une résistance, va permettre le stockage de 5 kWh de
chaleur et de 2,5 kWh de froid. La réaction inverse gaz-
liquide permettra de libérer chaleur et froid, ici pour
réchauffer le logement ou l’eau chaude sanitaire jusqu’à
95% des besoins sur ces deux postes, là pour rafraîchir la
maison en période estivale. Ce système « plug and play »
de stockage et de production de chauffage et d’eau chaude
sanitaire mais aussi de production de froid 100%
renouvelable, a nécessité le dépôt de pas moins de trois
brevets. Inélio est entièrement recyclable, garanti 20 ans,
robuste et sans maintenance particulière avec un niveau
sonore contenu (inférieur à 10 dB) et sans vibration ! Son
prix : sensiblement équivalent à une PAC air-eau soit entre
6 000 et 10 000 euros avec un amortissement attendu entre
dix à douze ans.

6 millions d’euros d’investissement


Selon Jonathan Laloum, Inélio, pour l’heure à destination du
seul secteur résidentiel individuel, serait d’ores et déjà
victime de son succès. « Le carnet de commandes est plein.
Nous avons mis en œuvre l’industrialisation du process au
sein d’une usine de 3000 m² installée dans la zone off shore
de Kénitra au Maroc et qui vient d’être livrée au mois de
novembre dernier. Cet investissement de 6 millions d’euros
porté par un tiers en fonds propre et avec un pool bancaire
montera au fil des mois en capacité » reconnaît le chef FHE
d’entreprise. Pour le premier semestre, l’usine de Kénitra
qui emploiera 25 personnes dans un premier temps, devrait en quelques chiffres
être en capacité de produire 600 unités par mois avant un • CA 2019 attendu : 5 millions d’euros
passage en trois huit et une capacité augmentée à 3200 unités
mensuelles au cours du deuxième semestre 2020. Si le • CA 2020 attendus : 10 millions d’euros
succès est au rendez-vous, FHE s’est réservé la possibilité de 2 millions d’euros annuels dans la R&D
multiplier la capacité de l’usine par trois, la surface totale du • Investissement développement Inélio + usine :
terrain s’élevant à 10 000 m². Cette implantation à Kédira se 6,5 millions d’euros
veut aussi comme une porte sur l’Afrique et ses débouchées • Trente salariés - quinze embauches
pour l’entreprise catalane. La technologie développée par attendues en 2020
FHE pour Inélio peut en effet répondre à certaines
• Nouveau siège de 500 m² : investissement
problématiques énergétiques du continent africain comme le
de 1 million d’euros
traitement des eaux, la conservation des aliments, l’équilibre
des réseaux, l’immobilier… Un marché que FHE compte • Boîtiers intelligents domotique FHE :
bien mettre à profit. 500 à 600 installations mensuelles

37 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves

SolarEdge se lance dans le module


photovoltaïque intelligent
sous la marque éponyme
Des panneaux photovoltaïques de marque SolarEdge, non vous ne rêvez pas ! Les modules
intelligents SolarEdge, dotés d’optimiseurs de puissance intégrés, sont désormais
disponibles pour le marché du photovoltaïque résidentiel européen. Avec des classes de
puissances de 300 W, 305 W et 310 W, les modules intelligents SolarEdge s’associent aux
onduleurs SolarEdge pour offrir tous les avantages de SolarEdge ainsi qu’une installation
plus rapide et plus facile que jamais. De plus, le numéro de série est situé à l’avant du
module intelligent pour faciliter la numérisation, même après le montage, et ainsi charger
la configuration du système dans la plateforme de supervision de SolarEdge.
SolarEdge est donc à présent capable de fournir aux installateurs une solution du module au
réseau provenant d’un seul fournisseur. Cela signifie que les installateurs peuvent profiter à
la fois d’une logistique simplifiée et d’un processus de garantie rationalisé. Les modules
intelligents offrent tous les avantages SolarEdge pour un retour sur investissement rapide,
une meilleure flexibilité de conception pour installer plus de modules sur les toits et de
manière plus esthétique, une supervision au niveau du module avec un suivi en temps réel
des performances, ainsi qu’une sécurité renforcée grâce à la technologie SafeDC™ intégrée.
Comme pour tous les produits SolarEdge, ces modules intelligents bénéficient d’un contrôle qualité supérieur garanti. Les
modules intelligents sont produits sur une chaîne de production entièrement automatisée par un fabricant de modules solaires
Tier 1 listé par Bloomberg. Une garantie produit de 12 ans et une garantie de performance de 25 ans couvrent les performances,
les pièces et la main-d’œuvre des modules intelligents SolarEdge. SolarEdge chantre du 2 en 1, module et onduleur sous une
même étiquette !

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


38
Brèves
Le partage de l’électricité
renouvelable selon Beoga
Avec le développement des énergies renou-
velables, les dispositifs d’autoconsommation
et de partage d’électricité pointent le bout de
leur nez. Et l’essor des technologies digitales
accompagnent ce mouvement inéluctable. En
associant diverses briques technologiques, la Le gestionnaire d’approvisionnement pourra mettre sur le
marché les capacités agrégées auprès des membres de la
start-up montpelliéraine Beoga s’active sur
communauté et possiblement les rémunérer pour le service
ce marché de l’économie partagée d’énergie rendu au réseau. Par exemple, le gestionnaire peut utiliser les
renouvelable. Dans une approche à la fois capacités de stockage d’un véhicule électrique que son
sociétale et comportementale ! propriétaire aura décidé de mettre à disposition.
Même si à l’origine le projet faisait appel à la technologie
« Notre offre apporte des solutions clés en main aux acteurs blockchain, c’est finalement le gestionnaire
du marché de l’énergie (gestionnaires d’approvisionnement, d’approvisionnement qui assure le rôle de tiers de confiance.
fournisseurs et agrégateurs) pour mobiliser et intégrer les La « tracabilite » de l’électron est assure par le suivi de la
ressources non exploitées chez les auto-consommateurs et les transaction au sein de l’écosystème Beoga, avec une
échanger de pair à pair (P2P) ». Tel est le positionnement granularité plus fine que la très diffuse garantie d’origine »
marché de la start-up Beoga résumé par son CEO Amaury ajoute la CPO Sylvia Lamaty.
Pachurka. Un marché en devenir autour du développement Quelle est la cible client pour ce type de solutions ? Beoga
des moyens décentralisés de production et de stockage s’adresse en priorité aux opérateurs alternatifs revendiquant
(stationnaire ou véhicules électriques) dont les capacités une forte dominante verte type Enercoop, Ilek ou Planète Oui,
associées représentent a horizon 2030 un potentiel de 9 GW qui disposent d’abonnés sensibilisés et prêts à s’investir
en terme de flexibilité, selon RTE ! encore plus dans la transition écologique.

Gagnant-gagnant-gagnant Un nouvel axe de développement


Créée en octobre dernier, Beoga, issu du projet ReTC.io, est pour les gestionnaires et 15 à 20%
actuellement incubée au BIC et a Ionis361* sur Montpellier. d’économies pour le consommateur/
Elle s’est appuyée sur des travaux réalisés à l’Université de
Manchester par les cofondateurs sur le sujet du partage de
producteur
l’énergie. Beoga compte cinq salariés et est toujours à la Côté consommateur/producteur, le deal est tout bénéfice. Par
recherche de nouveaux talents. Elle travaille au développement rapport à un utilisateur lambda, le client abonné au service
de systèmes inter opérables qui mettent à profit les technologies proposé par Beoga pourra réaliser jusqu’à de 20% d’économies
existantes pour les piloter et les proposer aux gestionnaires grâce aux gains générés par les transactions et l’amélioration
d’approvisionnement dans un nouveau business model de son retour sur investissement (ROI) de son installation.
collaboratif et éthique. « En fait, nous sommes dans une Les gestionnaires y trouvent egalement leur compte en tirant
logique gagnant-gagnant-gagnant avec d’un côté les partie des ressources de leurs utilisateurs et en les optimisant,
consommateurs/producteurs qui optimisent leurs installations, ce qui ajoute une valeur réelle au modèle. Ceci n’est rendu
les gestionnaires d’approvisionnement qui peuvent mettre sur possible que depuis les récentes évolutions du marché et
le marché plus d’électricité verte traçable et abordable et l’atteinte de la parité réseau.
enfin l’ensemble du réseau auquel nous apportons plus de Sur le plan comportemental, la solution Beoga induit
flexibilité et une résilience accrue » analyse Amaury Pachurka. également des attitudes vertueuses et vectrices d’économies.
Actuellement, Beoga travaille main dans la main avec
La transaction, source de traçabilité plusieurs partenaires, dont Enedis, sur un projet pilote de
des électrons lotissement dans le Gard en France. « Ce sera un démonstrateur,
un banc d’essais de nos solutions que nous allons mettre en
Beoga met ainsi au point plusieurs aspects de pilotage en musique via des algorithmes et des simulations mathématiques
automatique ou en anticipation. expérimentées en laboratoire » conclut Amaury Pachurka.
Par exemple, Un producteur/consommateur qui part en Aujourd’hui, Beoga est egalement actif au Japon notamment
vacances peut ainsi laisser 50% de la capacité de la batterie au pour développer ses solutions sous l’angle de la résilience
gestionnaire d’approvisionnement qui peut l’utiliser pour réseau. Beoga dispose de représentations ou de partenariats à
stocker et redistribuer de l’énergie verte produite par un autre l’international : à Singapour, Taiwan, Hong Kong, en Corée,
membre de la communauté. en Inde, en Australie et à Los Angeles.

39 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves
Terres rares et énergies renouvelables :
l’Ademe dédouane le photovoltaïque
face aux idées reçues
Certaines utilisent des métaux qui peuvent être critiques,
comme le tellure, le cadmium, l’indium ou encore l’argent,
mais il ne s’agit pas de terres rares. Les technologies
« couches minces » utilisant du tellure, du cadmium et de
l’indium restent toutefois largement minoritaires sur le
marché du photovoltaïque, les technologies au silicium
(qui n’est ni une terre rare, ni un matériau critique en terme
de risques sur les approvisionnements bien que
d’importance stratégique forte pour l'industrie française)
représentant quant à elles 80 à 90 % du marché.
La consommation de terres rares dans ce secteur des EnR
réside essentiellement dans l’utilisation d’aimants
permanents pour certains segments de marchés de l’éolien
(essentiellement pour l’éolien en mer), de faible taille
actuellement, mais en forte croissance. « À notre
connaissance, aucune autre technologie de conversion des
énergies renouvelables n’utilise les terres rares de manière
significative » constate le rapport.
Concernant l’utilisation de terres rares dans les dispositifs
de stockage adaptés aux énergies renouvelables, qui
accompagneront le nouveau mix électrique, l’ADEME
rappelle tout d’abord que le déploiement de stockage de
masse ne sera nécessaire que pour les zones non
interconnectées avant 2030 et plutôt après 2040-2045 pour
la métropole, et que les technologies les plus déployées
pour le stockage des énergies renouvelables n’utilisent pas,
ou en très faible quantité, les terres rares. Parmi les batteries
L’ADEME vient de publier une note sur l’utilisation des couramment utilisées, seules les batteries nickel-hydrure
terres rares dans les énergies renouvelables et le stockage de métallique (NiMH) comprennent un alliage de terres rares
l’énergie qui confirme que la consommation de terres rares à la cathode, mais leur utilisation restera très marginale
dans ces secteurs est extrêmement faible. Cette publication dans la transition énergétique. « Le SER se félicite que
dresse un état des lieux qui montre que les énergies l’ADEME apporte des éléments concrets et factuels à cette
renouvelables n’utilisent pas ou très peu de terres rares. discussion sur les terres rares, sujet sur lequel beaucoup
Contrairement à une idée reçue, elle rappelle tout d’abord de contre-vérités circulent aujourd’hui dans le débat
que les technologies solaires photovoltaïques actuellement public » déclare Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des
commercialisées ne contiennent aucune terre rare. énergies renouvelables.

Petit rappel sur les terres rares


Les terres rares constituent un ensemble d’éléments métalliques du tableau périodique des éléments, aux propriétés
chimiques très voisines. Contrairement à ce que leur nom peut laisser supposer, ces éléments ne sont pas rares :
leur criticité est principalement liée au quasi-monopole actuel de la Chine pour leur extraction et leur transformation.
La Chine réalisait environ 86 % de la production mondiale de terres rares en 2017. L’extraction des terres rares
présente, comme toute extraction minière et de transformation métallurgique, des impacts environnementaux dont la
modification des paysages, des sols et du régime hydrographique local. Les impacts diffèrent suivant les types
de gisement. La spécificité environnementale de l’extraction des terres rares par rapport à d’autres métaux vient
de la présence de thorium et d’uranium dans les gisements dits « de roches » qui induisent une pollution radioactive
des différents rejets.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


40
Reportage
Interview

Chez REC Group, nous croyons fermement


en la technologie HJT
En tant qu’industriel Premium, REC Group essaie de trouver
sa place dans ce marché en tension du PV grâce à sa nouvelle
technologie à hétérojonction ultra performante. On fait le
point avec Ivano Zanni, Vice President Sales EMEA, REC Solar
EMEA GmbH.

Ivano Zanni
Plein Soleil : Comment se positionne aujourd’hui le 217 watts/m²
groupe REC dans ce climat concurrentiel mondial sous
tension du marché photovoltaïque ? Plein Soleil : Avez-vous obtenu les résultats escomptés
avec cette nouvelle technologie ? Qu’attendez-vous en termes
Ivano Zanni : Dans ce marché concurrentiel, la clé de performance dans les années à venir ?
du succès de REC Group repose sur plusieurs piliers. Pour
REC, être le chef de file de l’innovation est notre objectif Ivano Zanni : L’un des principaux objectifs de la série
primordial et il est profondément inscrit dans notre ADN. Alpha était de contenir plus d’énergie dans le même espace
Nous avons développé de nombreux produits qui sont des en améliorant l’efficacité des cellules. Les résultats parlent
standards du secteur aujourd’hui. REC est clairement à d’eux-mêmes : le module REC Alpha à 60 cellules peut
l’avant-garde dans le domaine de l’hétérojonction (HJT). atteindre une puissance de 380 Wp, soit une valeur inégalée
Avec le panneau de REC Alpha Series à 60 cellules le plus de 217 watts/m². Dans les années à venir, nous prévoyons
puissant du monde, nous commercialisons déjà le module une augmentation des performances des panneaux solaires,
PV qui va changer la donne sur le marché des systèmes sur notamment pour la technologie HJT qui réunit le meilleur
toiture et nous offrons aux consommateurs une production des technologies de cellules au silicium cristallin et à couche
d’énergie 20 % supérieure à celle d’un système conventionnel. mince afin d’obtenir une meilleure efficacité, et ce pour un
coût de production moindre. Chez REC, nous croyons
fermement en la technologie HJT et nous serons à la pointe
150 millions de dollars investis lorsqu’elle aura bientôt atteint le marché de masse.
pour l’hétérojonction
Plein Soleil : Quelles sont les ambitions de REC sur
le marché français ?
Plein Soleil : Vous avez fait un choix technologique
fort et radical en misant sur l’hétérojonction. Avez-vous Ivano Zanni : Jusqu’à présent, notre activité en
beaucoup modifié vos lignes de production et pour quels France s’est limitée aux projets CRE et de 100 kW. Avec
investissements ? REC Alpha, notre objectif affiché est de devenir le leader sur
les segments du résidentiel et des installations commerciales
Ivano Zanni : L’hétérojonction (HJT) change la et industrielles en atteignant au moins 20 % du marché relatif
donne dans le secteur solaire, car elle combine les avantages d’ici 2020. Nous sommes convaincus qu’Alpha est le produit
des cellules au silicium cristallin et à couche mince pour idéal pour soutenir cette démarche et qu’il est parfaitement
une efficacité et un rendement nettement supérieurs. C’est adapté au marché français.
pourquoi nous utilisons cette technologie également dans
le module Alpha. Afin d’assurer la réussite de la production,
nous avons investi un total de 150 millions de dollars dans
la nouvelle usine de REC spécialement conçue à cet effet à
Singapour. Grâce à ce site qui bénéficie d’un environnement
industriel 4.0 intégré et de systèmes automatisés, nous
pouvons porter l’efficacité et la fiabilité à un niveau inédit.
La production en série de la gamme Alpha a débuté le
30 octobre.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


42
Brèves

Les nouveautés de Solargis


pour Energaia

La carte de l’albedo mondial long terme

Pour Solargis, l’un des spécialistes mondiaux du calcul de productible proche de celle que pourra donner un Technical
l’irradiation, le succès passe par l’innovation continue. La Advisor au moment du financement du projet, mais aussi
preuve. Lors du salon Energaia de Montpellier, la société grâce au calculateur économique (lui même paramétrable
slovaque proposera des nouveautés qui seront très utiles aux aussi par la suite) la valeur de LCOE attendu du projet. Pour
développeurs solaires. L'outil Prospect (accessible à des projets type autoconsommation, l’application procure
l'adresse : apps.solargis.com) est un nouveau format également des profils horaires journaliers. « C'est un gain de
d'application pour la simulation du productible PV en ligne temps considérable que de connaitre dès le début de la
qui a été lancé à Intersolar 2019 et été un des 10 finalistes du prospection les ordres de grandeur auxquels il sera possible
trophée Smart Renewable Energy Cet outil est maintenant de candidater aux appels d'offre. De quoi éviter de très
disponible gratuitement pour tous pour la valeur annuelle mauvaises surprises lorsque les projets montés avec des
(avec création d'un user gratuit). Il est proposé en français données d'irradiation peu fiables, ne sont plus finançables
dans le texte pour Energaia 2019 et inclut les données lorsque la banque demande un Yield Report » assure
d'Albedo en valeur long terme nécessaire pour les simulations Bertrand Ferrier, Business Development France.
de productible du bifacial. Preuve d’une entreprise qui
s’adapte aux nouvelles technologies de modules. Accès gratuit à l’application complète
« Prospect » pour Energaia
La valeur du productible et du LCOE
en 4 clics L’abonnement annuel commence à 1 800 € pour trois
utilisateurs. Une offre d'essai gratuite est disponible via le
L’accès payant permet d'avoir accès à toutes les valeurs code ENERGAIA2019. De quoi tester la pertinence de
climatiques impactant la production PV, le détail du ratio de l’outil ! De nombreux autres paramètres sont disponibles
performance et l’Énergie générée par un projet en valeur comme la pente du terrain, le vent, la pluie, la neige ou
mensuel long terme en année 1 ainsi que sur la durée de vie l'albedo du site étudié dont certains dans la version
du projet. L'outil met aussi à disposition les profils types Professional. C'est tout le savoir faire et l’expérience de
mensuels au pas de temps horaire afin de corréler de la Solargis qui est mis à disposition via cet outil avec pour
consommation avec de la production PV. C'est un outil de principale objectif de réduire les incertitudes de l'énergie
prospection pour le screenning des projets avec une solaire. En effet, Solargis a travaillé sur plus de 1 000 stations
couverture Mondiale (excepté les zones au delà de 60° de au sol afin d’approfondir sa connaissance du climat partout
latitude Nord et Sud). Il permet de savoir en « 4 clic » (avec dans le monde et d’améliorer ses modèles de calibration des
une configuration PV type ajustable par la suite) la valeur de images satellites sur tous les continents.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


44
Reportage
Première mondiale : la centrale
thermodynamique de Llo
enfin inaugurée

Sylvain Legrand

L’aventure aura duré près de dix ans, entre la genèse du projet et sa réalisation. Elle vient d’arriver
à son terme. Raccordée depuis le 14 mai dernier, la centrale thermodynamique de Llo en Cerdagne
conçue par la société SUNCNIM a été inaugurée cet automne par le préfet des Pyrénées-Orientales,
Philippe Chopin, et de nombreux élus locaux. Une inauguration placée sous le signe de la fierté
de disposer sur ce territoire d’une réalisation unique au monde : une centrale solaire
thermodynamique à concentration de 9 MW électrique avec stockage de la vapeur pour une
durée de quatre heures de fonctionnement. Une inauguration comme un moment privilégié !

« Il faut bien se rendre compte qu’aujourd’hui est un jour


important. Ce n’est pas tous les jours que l’on inaugure ce
type d’installation avant-gardiste unique au monde avec les
perspectives que cela ouvre dans ce secteur prégnant des
énergies renouvelables dont l’utilité publique ne fait plus
aucun doute. C’est une immense fierté pour la Cerdagne et
les Pyrénées-Orientales » s’est épanché Jean Castex,
conseiller départemental du canton et maire de Prades non
sans rendre hommage à Robert Autonès, le maire décédé à
l’été 2019 qui a porté ce projet à bout portant tout au long de
ses mandats. Et le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe
Chopin, de renchérir. « Nous vivons un moment particulier,
privilégié, exceptionnel. Cette réalisation montre le génie du
pays quand celui est uni, entre privé et public, élus et
citoyens. Ce projet est le fruit d’une détermination et d’une
ténacité collective et d’un volontarisme sans faille ».

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


46
Reportage
Un chantier à plus de cent personnes Deux projets à venir en Sicile
Car du courage, de l’abnégation et de la persévérance, il en a Pour l’heure, la centrale monte en charge, s’ajuste au
fallu, pour que ce projet imaginé par la société SUNCNIM, quotidien, et produit régulièrement. Les premiers bilans,
dès 2009, ne voit le jour. Dix ans de haute lutte, du prototype après le premier été, ne nous ont pas été communiqués pour
des commencements au raccordement en mai dernier en des raisons de confidentialité. Reste que cette première
passant par l’AO CRE (lauréat 2012), le gain du permis de centrale est une véritable vitrine pour SUNCNIM.
construire (2015), l’obtention du financement (2016) et les Un partenaire italien vient d’ailleurs de passer commande de
deux ans et demi de travaux sur chantier dans des conditions deux centrales solaires similaires pour un programme de
climatiques parfois dantesques à 1600 mètres d’altitude avec développement en Italie où un quota est réservé à la
des amplitudes thermiques de -20°C à +30°C sur un dénivelé technologie thermodynamique à concentration (CSP). Ainsi,
de 80 mètres. Le chantier colossal aura mobilisé plus de cent deux centrales de ce type devraient-elles voir le jour en
personnes sur site. Les 23 800 caissons qui accueillent les Sicile fin 2022, de chacune 4MW électriques. A une
95 200 miroirs ont été fabriqués dans des ateliers provisoires différence près ! « Les centrales siciliennes fonctionneront
dans deux communes aux alentours. Et les chiffres de cette avec des sels fondus avec des températures de l’ordre de
centrales de donner le tournis : 36 hectares de terrain soit 550°C contre 300°C à Llo et permettront de ce fait une
50 terrains de football, 15 hectares de miroirs, 10 000 pieux, capacité de stockage de 12 heures » confie Sylvain Legrand,
80 kilomètres de câbles, 12 kilomètres de tubes récepteurs, directeur général de SUNCNIM. Une donnée non
9 ballons de stockage de 120 m³ et 90 tonnes chacun etc. négligeable qui renforce l’attractivité du procédé à l’heure
Cette centrale de 9 MW électrique avec stockage vapeur où il est tant question de pallier la variabilité des énergies
devrait produire 20 200 MWh par an soit l’équivalent de la renouvelables. De Llo, SUNCNIM va essaimer en Europe et
consommation de 6 000 foyers à savoir 60% de la population dans le monde. De quoi renforcer encore la fierté des citoyens
de la communauté de communes pour 2500 tonnes de CO2 et élus de ce bout de France baigné de soleil, qui s’est fait du
évitées chaque année. Il est également important de noter solaire une spécialité avec le four solaire d’Odeillo et le site
qu’en matière environnementale, le chantier a donné lieu à Themis innovation…
146 hectares de mesures compensatoires où les communes
voisines de Saillagouse, Eyne et Font-Romeu ont
solidairement joué le jeu. Pour maintenir cette centrale en
bon fonctionnement, huit emplois fixes ont été créés.
Un dernier chiffre : l’investissement entre 60 et 65 millions
d’euros pour un financement public-privé.

47 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019
48
Agrivoltaïsme
Sous les serres PV de REDEN Solar,
le kiwi rouge
a trouvé sa place
Alors que les DDTM de certains départements
s’inquiètent des synergies entre monde
agricole et serres photovoltaïques, REDEN
Solar, acteur de référence de la transition
énergétique, apporte la preuve flagrante d’une
complémentarité exemplaire entre ces deux
activités. Reportage du côté d’Agen dans le Lot-
et-Garonne !

En septembre 2018, REDEN Solar et Jean-Michel Aurières,


producteur de kiwis du Lot-et-Garonne, inauguraient
ensemble 9 hectares de serres photovoltaïques. Après 12
mois d’exploitation, la famille Aurières observe un an
d’avance sur ses récoltes.

Excellents retours agronomiques pour


une agriculture locale et raisonnée Excellents retours agronomiques pour
« En disposant du plus grand parc français de serres une agriculture locale et raisonnée
photovoltaïque (plus de 300 ha) depuis 10 ans, REDEN Solar
s’est imposé en tant que spécialiste reconnu du secteur. Nous Le projet agri-voltaïque de Boé (47) se compose de trois
sommes par conséquent des observateurs privilégiés des serres agricoles qui ont permis le développement d’une
excellents retours agronomiques de ce système qui favorise production de kiwis jaunes et rouges sous abri. Au-delà d’une
une agriculture locale et raisonnée. Sur le projet de Boé, et protection bienvenue contre les aléas climatiques, ces serres
selon notre modèle habituel, nous avons pris en charge permettent aux agriculteurs de gérer efficacement les taux
l’ensemble de l’investissement nécessaire à la construction de d’humidité, tout en offrant une excellente protection contre les
ces serres photovoltaïques ce qui apporte une totale sécurité maladies type PSA (Pseudomonas Syringae Actinidiae) du
à notre partenaire exploitant. Grâce à nos serres, il accède à kiwi, une bactérie hautement agressive (pour les kiwis). Ainsi,
un outil de travail performant, durable et adapté à ses cultures aucun produit de traitement n’a été nécessaire pour développer
pour une définition concrète d’un partenariat gagnant- la production et protéger les arbres. La structure photovoltaïque
gagnant » confie Thierry Carcel, Président de REDEN Solar. protège les cultures tout en améliorant le confort de travail et
Pour le projet de Boé, les équipes de REDEN Solar se sont le suivi de production. Des avantages qui ont permis à la
basées sur la structure des serres verres multi-chapelles type famille Aurières d’avoir un an d’avance sur les récoltes avec 6
Venlo. Ils ont pu, grâce à leur usine de Roquefort (47), à 7 tonnes de kiwis récoltés par hectares, leur offrant ainsi la
concevoir des modules photovoltaïques laminés, sans cadre, place de leader européen, sur la variété du kiwi rouge. Ils ont
adaptés et intégrés totalement à la taille de la serre et qui par ailleurs l’exclusivité en France de cette variété originale,
viennent s’insérer en partie sud à la place du verre. Cette au cœur rouge, plus sucrée que le kiwi jaune ou vert. A
souplesse industrielle dans la fabrication leur permet de l’automne 2021, l’ensemble du verger devrait atteindre une
produire des systèmes adaptés aux besoins de chaque culture. production de 35 tonnes de fruits à l’hectare

Le projet en chiffres
- Une puissance totale de 7,5 MWc délivrée par près de 30 000 modules polycristallins produits directement dans l’usine
REDEN Solar à Roquefort (47)
- Les serres photovoltaïques de Boé génèrent plus de 9 millions de kWh par an, soit l’équivalent de la consommation
annuelle de plus de 10 000 habitants
- Elles permettent chaque année d’éviter le rejet de 340 tonnes de CO2.
49 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019
Agrivoltaïsme
Perpignan capitale mondiale
de l’agrivoltaïsme en août 2020

Tels sont les principaux défis auxquels les systèmes


agrivoltaîques sont confrontés.
AgriVoltaics2020, 1er congrès mondial sur les systèmes
agrivoltaïques couvrira tous les aspects, de la science à
l'application, en reflétant la vaste gamme thématique. Le
programme comprendra des présentations scientifiques,
choisies parmi un processus d’examen, et des conférences
de haut niveau. Une exposition, un dîner de conférence et
une visite technique d'installations pilotes innovantes
pour de meilleures pratiques, viendront compléter le
programme. AgriVoltaics2020 sera la toute première
occasion de partager des informations scientifiques de
La première conférence internationale AgriVoltaics aura lieu qualité sur ces questions d'actualité. Pour l’événement,
du 26 au 28 août 2020 à Perpignan, en France. L’agrivoltaïsme une demande d’abstracts a été formulée. La date limite de
soumission est le 13 mars 2020.
associe l'utilisation agricole des terres à la production
d'énergie électrique par photovoltaïque. Il fournit des AgriVoltaics2020 sera l’occasion de partir à la rencontre
solutions pour la production de cultures vivrières et, de :
simultanément, la production d'électricité en tenant compte • Des chercheurs du secteur photovoltaïque et de
de la protection des sols et des économies d'eau. l'agriculture (y compris la biologie et l'hydrologie) et
Le temps est venu de connecter la communauté scientifique ceux travaillant "entre les deux" ;
et de promouvoir les échanges internationaux pour faire • Des sociétés telles que des fabricants de modules
progresser les systèmes et les technologies agrivoltaïques. photovoltaïques, de systèmes de montage et de suivi,
Énergie ou nourriture provenant de terres agricoles ? des sociétés EPC, des producteurs d’énergie
Pourquoi devrions-nous choisir ? Ne pourrions-nous pas renouvelable, ainsi que des fabricants d’équipement
combiner les deux types de production sur le même terrain agricole et de producteurs de semences ;
pour capter le maximum d'énergie solaire et faire progresser • Associations d'agriculteurs biologiques, fédérations
la transition énergétique vers une production d'énergie d'agriculteurs et groupes similaires de parties prenantes ;
durable, tout en nourrissant une population mondiale en • Des experts de la politique et de la finance ouverts aux
augmentation constante ? Est-ce faisable et si oui, comment ? idées novatrices et tournées vers l'avenir.

L’Agence régionale Energie Climat Occitanie


et Sun’Agri : un partenariat stratégique
pour développer l’agrivoltaïsme
L’AREC Occitanie apporte son soutien à Sun’Agri afin de protéger le premier vignoble national des aléas
climatiques et, plus particulièrement, du réchauffement climatique. Sun’Agri pourra ainsi développer dans la
région 7 projets utilisant la technologie agrivoltaïque dynamique (AVD) sur des vignes, des cultures arboricoles
et maraichères. L’Occitanie, 2ème région Française agricole avec plus de 3 millions d’hectares en exploitations
et premier vignoble national, est particulièrement exposée aux changements climatiques comme l’ont montré
les conséquences de la canicule cet été. C’est pourquoi l’AREC Occitanie, qui accompagne les collectivités,
les acteurs publics et les acteurs privés de la région sur tous les volets de la transition énergétique, a décidé de
soutenir Sun’Agri, filiale du groupe Sun’R, dans le développement de 7 projets agrivoltaïques dynamiques qui
seront mis en service d’ici 2022.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


50
Agrivoltaïsme
La viticulture face aux aléas climatiques :
Ombrea et la SCP inaugurent un
premier site d’expérimentation…solaire

Avec pour objectif une agriculture innovante et durable, Ombrea en partenariat avec la Société
du Canal de Provence et l'Institut Français de la Vigne et du Vin, équipe des vignes du Var d’un
système de contrôle climatique. Cette expérimentation a pour objectif de répondre aux besoins
de protection et de gestion des vignes tout en assurant une irrigation raisonnée. En
sus, une production d’énergie solaire…

En octobre dernier ont eu lieu les premières vendanges Préserver une viticulture durable
sous Ombrea. Le système de régulation climatique a été
installé chez Gautier Hugues, vigneron du Var. L’objectif : et de terroir
protéger et améliorer le rendement des fruits sous les
Gautier Hugues témoigne : « La difficulté aujourd’hui est
effets du gel, des températures extrêmes ou encore de
la grêle. Le déploiement de ce projet est doublé d'une le changement du climat. Entre les orages de grêle, le gel
étude agronomique et d'un suivi scientifique menés en et la sécheresse cette année, tout est incertain ». Il explique
partenariat avec l’Institut Français de la Vigne et du Vin son observation des premiers mois d’expérimentation « Je
(IFV). La parcelle de 1000 m² plantée en Caladoc en IGP remarque tout de suite que mes plantes sont plus vertes,
Var a bénéficié d'une protection face aux aléas climatiques elles me paraissent être en meilleure santé sous la parcelle
régionaux. Le viticulteur a souhaité installer la solution équipée. De plus, les vignes sous ombrières ont très peu
sur une autre parcelle de 2000 m² de vignes plantées cette été touchées par le mildiou mosaïque, cette maladie
année. des vignes qui apparaît souvent en fin de cycle ».

51 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Agrivoltaïsme
Fondée en 2016 à Aix-en-Provence, Ombrea commercialise On s’adapte sur les cultures en place ou celles à planter.
son système de régulation et contrôle climatique pour les Ombrea n’est pas fait pour voir des agriculteurs vivre
cultures de plein champ via l’utilisation d’intelligence de la rente de l’énergie. Les gains financiers générés
artificielle. Le système mécanique plusieurs fois breveté de par Ombrea doivent venir de l’agriculture grâce au gain
la jeune entreprise vise à contrôler le climat sur les de rendement, jusqu’à 50% pour les fraises et 30% sur
parcelles, s’appuyant sur une expertise métier. En forte les pivoines lors de nos premiers tests » assure Julie
croissance, Ombrea cible les marchés de la viticulture, du Davico-Pahin co-fondatrice d’Ombrea. Ce tropisme
maraîchage, de l’arboriculture et de l’horticulture. La agricole affirmé n’empêche pourtant pas la start-up qui
société a levé plus d’un million d’euros début 2019 et est vient de fêter ses trois ans d’être réceptive aux demandes
régulièrement récompensée pour son engagement social et des acteurs du monde de l’énergie qui ne manquent
environnemental, pour une agriculture durable et d’ailleurs pas de les solliciter. « Nous proposons une
responsable. solution agricole mais nous sommes preneurs de
solutions énergétiques qui permettraient de plus
Un rapprochement avec Total Quadran facilement amortir notre outil soit grâce à
l’autoconsommation, soit par la revente d’électricité.
Mais quid de la partie énergie et du potentiel solaire d’un tel Nous nous sommes d’ailleurs rapprochés de Total
dispositif totalement éludé par les concepteurs dans le Quadran dans cette optique » poursuit Julie Davico-
communiqué de presse ? « C’est voulu et totalement assumé. Pahin. De quoi au final positionner Ombrea comme un
Nous ne nous reconnaissons pas dans l’agrivoltaïsme. acteur de l’agrivoltaïsme… à forte dominante agricole !
Nous sommes vingt cinq personnes au sein de la société
qui compte une dizaine d’agronomes mais aucun
spécialiste du photovoltaïque. D’ailleurs, notre outil peut
fonctionner sans solaire. Notre cœur de métier, c’est la plante
qui est en dessous. On part sur les besoins de la plante.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


52
Agriculture/Autoconsommation
Quenea Energies Renouvelables
lance SOLHEOL PRO : l’autoconsommation
photovoltaïque au sol pour le monde agricole

Quénéa Energies Renouvelables a profité du Salon International de l’Elevage SPACE 2019 pour
lancer son offre autour des installations photovoltaïques au sol de petite puissance (inférieure à
250 kWc), pour satisfaire plus largement la demande des agriculteurs en termes de production
d’électricité photovoltaïque en autoconsommation. Détails !

Véritable alternative à l’installation photovoltaïque sur bâtiment, les installations au sol présentent de nombreux avantages
qui permettent de pallier les difficultés technico-économiques rencontrées sur les projets en toiture. En effet en fonction
des exploitations, toutes les surfaces de toitures agricoles ne sont pas exploitables, celles-ci peuvent par exemple être mal
exposées ou trop anciennes pour supporter le poids d’une installation photovoltaïque.

Objectif : une autoconsommation Pour une maîtrise des coûts


à 100% énergétiques sur le long terme
SOLHEOL PRO s’adapte aux contraintes et aux besoins par En guise d’exemple, Quénéa Energies Renouvelables met
une offre d’accompagnement à la carte pour l’auto en avant une exploitation porcine située à Bourbriac qui a
construction d’une installation photovoltaïque au sol, en bénéficié de cette première forme d’accompagnement dans
autoconsommation. Pour ce faire, l’installation le cadre d’une installation de 21 kWc / 150m² sur un délaissé
photovoltaïque au sol à table fixe (non régie par une agricole. La production photovoltaïque couvre environ 12%
réglementation tarifaire pour la réinjection d’électricité des besoins en électricité de l’exploitation porcine.
photovoltaïque sur le réseau) est conçue et dimensionnée par L’autoconsommation photovoltaïque est particulièrement
nos équipes en fonction des besoins électriques minimums adaptée aux exploitations porcines, les postes de
et réguliers de l’exploitation agricole. Objectif : l’exploitation consommations sont nombreux et les appels de puissances
produit sa propre électricité localement et autoconsomme sont stables sur l’année. L’ammoniac, effluent produit par
100% de la production sans réinjection au réseau. Une fois ces exploitations, constitue cependant une contrainte qui
l’étude technique et économique du projet réalisée, Quénéa doit être pris en compte avec pour conséquence l’installation
Energies Renouvelables forme l’exploitant agricole à la de modules photovoltaïques adaptés à cet environnement.
mise en œuvre du système. L’agriculteur gagne ainsi en Pour rappel, à l’automne 2019, la région Bretagne lance un
compétences et s’approprie son installation photovoltaïque, soutien à la réalisation de ce type d’installation en proposant
tout en ayant la possibilité de se faire accompagner par les un financement à hauteur de 20 % de l’investissement. De
équipes de Quénéa Energies Renouvelables au cours des plus, 50 % de l’étude de faisabilité peut également être
différentes étapes du projet. Quénéa Energies Renouvelables subventionnée par la région sur candidature.
assure néanmoins le raccordement électrique et la mise en
service pour garantir le bon fonctionnement de l’installation.
Cette solution d’auto construction est uniquement proposée
pour les installations au sol. (hors trackers)

53 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves

Avec plus de 90% déjà réservés,


Intersolar Europe 2020 est à l’image
de l’essor du marché du solaire en Europe
La tendance à la hausse du marché du solaire européen se
poursuit : la croissance du photovoltaïque en Europe
devrait atteindre les 20,4 gigawatts (GW) pour l’année en
cours. C’est en tout cas ce qu’a annoncé récemment
SolarPower Europe dans le scénario moyen de son Global
Market Outlook. Ceci représenterait une progression de
80% par rapport à l’année précédente. Pour 2020,
l’association professionnelle s’attend à une croissance
additionnelle de 18%. La croissance fulgurante du
photovoltaïque européen se reflète dans les réservations
pour Intersolar Europe, le premier salon professionnel de
l’industrie solaire au monde.
Six mois avant le début du salon, près de 90% de la surface
d’exposition sont déjà réservés. De nombreux nouveaux
exposants seront présents l’année prochaine. Intersolar
Europe aura lieu à Munich du 17 au 19 juin 2020, en même jusqu’en 2023 et une progression de la puissance
temps que trois autres salons de l’énergie, dans le cadre de photovoltaïque installée atteignant 255 GW au total.
The smarter E Europe, le plus grand carrefour européen du L’Allemagne occupe la première place avec une croissance
secteur de l’énergie. Les perspectives sont excellentes pour photovoltaïque attendue de 26,69 GW d’ici 2023 et une
le marché du solaire européen, et ce même au-delà de croissance annuelle de 10%. Elle est talonnée par
2020. Les pronostics à cinq ans de SolarPower Europe l’Espagne, les Pays-Bas et la France.
montrent des taux de croissance annuelle à deux chiffres

Tecsol Tic une relève de compteur


Enedis qui a du tact
Spécialiste du télé-suivi et du monitoring, le bureau
d’études Tecsol enrichit ses plateformes Tecsol-One et
Tecsol-Analytics de nouvelles fonctionnalités.
Son nouveau sésame : Tecsol-Tic, une évolution de la
solution Tecsol-one avec des nouveautés qui viennent
s’additionner aux anciennes fonctionnalités. Même up mesure de production, consommation ou auto-
gradé, ce système utilisant les IOT demeure toujours dans consommation. Sa communication LoRa permet la
une gamme de produit de supervision low cost. Des redondance du canal de communication d’un système de
performances accrues au meilleur coût ! Plus pratique, le supervision existant et s’assure donc de la mesure de
nouvel équipement est auto-alimenté par la sortie TIC du production en temps réel. Enfin, dans sa version API,
compteur Enedis. Autre facilité, la relève du flux TIC Tecsol-Tic est en capacité d’intégrer la relève TIC sur
remplace la sortie optique. Parmi les autres avancées, on toutes les plateformes propriétaires de supervision
notera : alarme arrêt installation à t+20mn, graphe au pas justement sous forme d’API avec des données P+ P- Q+
10mn, outil de relève d’index à distance pour faciliter la Q- disponibles par FTP ou requête Json chaque 10mn. A
facturation EDF AOA, compatibilité tout modèle de noter que ce produit et ces services induits peuvent
compteur (même Linky), réseau de communication LoRa remplacer la fin des services type Capfile,
(Via opérateur Orange ou Objenious inclus dans Eveler,etc.d’interrogation du compteur Enedis à distance.
l’abonnement) etc. Happy Tecsol-Tic !
Tecsol-Tic se retrouve également intégrée à la plateforme Pour plus d’informations, contactez le service support au
Tecsol-analytics. L’équipement peut alors être utilisé en 04 68 68 16 37 ou à l’adresse : tecsol-one@tecsol.fr

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


54
Reportage

Serre Chevalier pousse


le photovoltaïque au sommet
Il y a un an, SCV-Domaine skiable, filiale de la
Compagnie des Alpes, annonçait la mise en
place d’une véritable « initiative montagne »
en faveur de la transition énergétique :
combiner le photovoltaïque, le petit éolien et
l’hydroélectricité pour produire 30% de sa
©Thibaut Durand Photographies
consommation électrique, à échéance 2022.
Les premières installations solaires réalisées
sur le domaine permettent dès aujourd’hui
une production d’électricité dépassant les
projections. Grâce à l’albedo…

Débutée sur la saison 2018-2019, l’installation de panneaux Le capital EnR de la montagne


photovoltaïques sur les toitures des installations de la
station (gares de remontées mécaniques, bâtiments « Dès sa conception, le programme EnR du Domaine de
tertiaires…) se poursuit actuellement. Dès cette saison Serre Chevalier avait pour but de faire vivre concrètement le
2019-2020, 13 sites seront opérationnels permettant de principe de transition énergétique en montagne. Cette année
produire près de 150 000 kWh. 2019 et les premières installations d’équipements démontrent
bien toute la valeur d’une telle initiative. En effet, au-delà
Niveaux de production élevés, des avancées technologiques réelles au sein d’une station,
rendues possibles grâce à nos partenaires et à l’implication
évolution industrielle et innovation en des personnes du domaine, c’est surtout la formidable
cours d’expérimentation capacité à concrétiser cette ambition qui nous permet
aujourd’hui de disposer de résultats allant même au-delà de
Par ailleurs, l’altitude, le froid et le phénomène d’albédo
nos attentes » confirme Patrick Arnaud, Directeur général de
(réverbération) ont permis d’obtenir une production
SCV-Domaine skiable. Cette évolution représente un
électrique globale supérieure de 10% aux données
véritable changement de mentalité qui est en train de s’opérer
constructeurs, atteignant même +25% sur certains sites. Mais
autour du « capital EnR » de la montagne avec des partenaires
au-delà des chiffres, le programme EnR est aujourd’hui un
industriels, comme POMA, qui bouleversent leurs habitudes
laboratoire d’innovations technologiques et industrielles.
et leurs process pour intégrer de nouvelles solutions
Ainsi, les gares du tout nouveau télésiège de l’Eychauda,
d’équipements, en partenariat avec des inventeurs et au
commandées par SCV-Domaine skiable, ont été directement
service du domaine. « De fait, en plus d’être un véritable
équipées dans les usines POMA de panneaux solaires souples
laboratoire pour la Compagnie des Alpes, le projet EnR de
SunWind Design. Un partenariat tripartite appelé à se
Serre Chevalier démontre bien la pertinence de la
développer, en effet la Compagnie des Alpes a d’ores et déjà
collaboration entre industriels, chercheurs, partenaires
intégré cette technologie à son cahier des charges de
institutionnels, administration et élus du territoire au service
construction d’appareils neufs. Autre phénomène marquant,
de l’enjeu climatique et énergétique » conclut Patrick Arnaud.
la première expérimentation menée autour d’une toute
nouvelle technologie photovoltaïque : le principe de
panneaux bipodes. Développés à nouveau par SunWind
Design, ces panneaux s’appuient sur le principe de la
réverbération du soleil sur une face pour alimenter, par reflet,
la face adjacente. Le montage de cette installation est prévu
pour le dernier trimestre 2019 sur le toit de la gare du Prorel,
et complètera les deux autres gares transformées cette année.

55 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Brèves

Un arbre solaire a pris racine sur le


campus de l’Université de Perpignan

Le 26 novembre a été inauguré l’arbre solaire Elio’s sur le campus de l’UPVD (Université de
Perpignan Via Domitia). Fruit du travail de jeunes diplômés du master énergie, cette structure met
à disposition des sources d’électricité verte pour recharger portables, ordinateurs et trottinettes
électriques. Elle permet aussi d’accueillir étudiants et personnels autour d’un lieu convivial.

D’aucuns disent que l’effet photovoltaïque peut être assimilé Que se passe-t-il s’il n’y pas de soleil ?
à celui de la photosynthèse, les deux interagissant grâce à la
lumière de l’astre solaire. Quatre étudiants de l’Université « L’installation électrique étant reliée au réseau de
de Perpignan ont pris cette comparaison au pied de la lettre l’Université, quand l’ensoleillement n’est pas bon, ou même
jusqu’à créer un arbre dont le feuillage n’est autre que des quand il fait nuit, les prises sont quand même alimentées. On
panneaux photovoltaïques. L’idée est en 2016 dans la tête peut donc recharger ses appareils n’importe quand. Cela
d’Artur Lemaire alors en 2ème année de Licence Sciences présente aussi l’avantage de réinjecter au réseau de
pour l’Ingénieur, lors d’un cours de Projet Technologique. l’Université tout le surplus d’électricité qui n’est pas
Lors de l’année universitaire 2017/2018, en Master 1 consommée au pied de l’arbre. Ça permet donc de réaliser
Énergie, le projet prend une tournure entrepreneuriale. quelques économies à l’Université. Enfin, le dernier atout,
Arthur est rejoint par trois camarades Pierre, Mathieu et Tom qui est surement l’un des plus important est la création de
qui apporte sa touche de graphiste. En janvier 2019, pour lien social entre les utilisateurs » poursuit le jeune ingénieur.
valider leur Master Énergie, le étudiants choisissent de Depuis septembre 2019, les étudiants sont devenus start-
réaliser leur stage de fin d’études de 6 mois sur l’arbre upers et sont accompagnés par l'incubateur UPVD IN CUBE
solaire, avec pour mission de faire aboutir le projet, c’est à pour 12 mois avec comme objectif principal : la création
dire d’implanter le prototype sur le campus de l’Université. d’entreprise dans les meilleures conditions. « Concernant la
Chose faite ! Très design, les branches de l’arbre solaire commercialisation, elle sera possible dès la création de la
accueillent six panneaux photovoltaïques de 300 Wc, ce qui société. Nous sommes capables d'accepter des pré-
porte la puissance de l’installation à 1,8 kWc. « Cela commandes, livrables dès le printemps 2020 » conclut
correspond à environ la puissance consommée par un lave- Arthur Lemaire. La cible : les communes, les collectivités
linge. Une fois converti par les onduleurs, le courant territoriales mais aussi les promoteurs immobiliers qui
électrique alimente les douze prises secteur, qui sont souhaitent contribuer à la transition énergétique en apportant
intégrées dans les bancs en bois au pied de l’arbre. une source d’électricité en extérieur dans leurs communes
N’importe qui peut donc venir s’y brancher librement, pour par l’énergie solaire.
y recharger un appareil électrique » assure Arthur Lemaire.

57 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Interview

Face à l’urgence climatique,


la chaleur solaire est
une carte majeure à jouer !
Pour Olivier Godin, vice-président du syndicat des
professionnels du solaire Enerplan en charge de la
chaleur solaire, il ne fait aucun doute que les enjeux
de réduction des émissions de CO2 sont bien sur le
chauffage et l’eau chaude, ainsi que la fourniture de
chaleur pour l’industrie et l’agriculture. Explications !

Olivier Godin
Plein Soleil : Olivier Godin, pour vous l’urgence l’ADEME. De grandes installations de production de chaleur
climatique, passe avant tout par la chaleur n’est-ce pas ? solaire sont réalisées partout dans le monde et en Europe,
pour alimenter les besoins de l’industrie, ainsi que les
Olivier Godin : Dans notre pays, la chaleur représente réseaux de chaleur. Une autre bonne nouvelle est la vigueur
46 % des besoins énergétiques (le transport 28 %, l’électricité du marché de l’eau chaude solaire dans les zones non
26 %). De plus la chaleur est très carbonée alors que interconnectées (ZNI). Ainsi, à la Réunion 70 % des foyers
l’électricité beaucoup moins. Les enjeux de réduction des sont aujourd’hui équipés d’un chauffe-eau solaire, individuel
émissions de CO2 sont bien sur le chauffage et l’eau chaude, ou collectif. Cette bonne dynamique dans les îles démontre
ainsi que la fourniture de chaleur pour l’industrie et que l’incitation réglementaire crée du volume, entraîne une
l’agriculture. La compétitivité du solaire thermique s’est baisse de prix qui dynamise le marché, ce qui crée des
améliorée de plus de 30 % en 10 ans. Ce gain s’explique par emplois industriels. Va-t-on enclencher ce cercle vertueux
l’augmentation moyenne de + 30 % du prix des énergies en en métropole avec la réglementation environnementale
10 ans (+ 40 % pour l’électricité par exemple) et des 2020 ? Nous ferions bien de nous en inspirer !
innovations dans le solaire thermique. Le solaire thermique
fait maintenant partie des solutions compétitives et elle est Plein Soleil : Et si tout dépendait de l’importance
l’une des plus vertueuses pour réduire les émissions de CO2 des dynamiques territoriales ?
et améliorer la qualité de l’air. Face à l’urgence climatique,
Olivier Godin : Le développement accéléré de la
la chaleur solaire est une carte majeure à jouer !
chaleur solaire passe indubitablement par une dynamique
Plein Soleil : Quelles sont les bonnes nouvelles du territoriale. Les territoires qui se donnent les moyens de
marché 2019 du solaire thermique en France ? leurs ambitions en matière de solaire thermique, que l’on
retrouve dans les schémas de programmation énergétique,
Olivier Godin : Il y a l’émergence du solaire thermique engagent des moyens pour animer la filière. Cela peut
XXL, avec des industriels pionniers de la décarbonation de passer par une approche sectorielle comme en Bretagne où
leur outil, qui sont toujours plus nombreux à répondre à la Région et la filière agricole travaillent main dans la main
l’Appel à Projets Grandes Installations Solaires Thermiques pour solariser les élevages de veaux et de vaches, gros
de l’ADEME initié en 2015. Le bilan est encourageant, avec consommateurs d’eau chaude. Cela peut aussi passer par la
plus de 28 MWth (40 000 m² de capteurs) en projet pour des généralisation d’une démarche qualité 100 % confiance
applications dans l’industrie à fin 2019 ! Sur ce nouveau pour la performance initiée par SOCOL, comme en
segment de marché, où le soutien financier public est Auvergne Rhône Alpes, avec la procédure de mise en
d’autant plus nécessaire que la taxe carbone reste gelée, la service dynamique qui permet de s’assurer du niveau de
France s’inscrit dans une dynamique internationale grâce à performance nominale requis.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


58
Industrie
Syrius rayonne depuis Montpellier
sur toutes les mers du monde

Thierry Desmaret

Créée en 2013 par Thierry Desmaret, ancien de Giordano et l’un des plus fins connaisseurs des
marchés du solaire thermique en France et en outre-mer, la société Syrius Solar Industry a
inauguré cet automne son nouveau siège et un nouvel atelier de fabrication de chauffe-eau
solaires thermiques sur une zone d’activité de Lavérune dans l’Hérault. Une nouvelle entité
foncière qui consacre la réussite d’une entreprise qui a multiplié son CA par 5 en trois ans !
Autour d’un objectif : fournir de l’eau chaude solaire aux habitants de l’outre-mer, mais aussi
ceux de métropole et de l’international, et, par la même, servir la transition énergétique…

Le soleil était au rendez-vous de l’inauguration de la fabriquer des ballons d’eau chaude sanitaire à un rythme
nouvelle usine de l’entreprise Syrius Solar Industry à d’une quinzaine par jour, des capteurs solaires thermiques
Lavérune, banlieue de Montpellier. Thierry Desmaret, le avec une capacité de production de plus de 70 unités par jour
patron était tout sourire. Et il a de quoi. Son entreprise Syrius ainsi que les supports de capteurs, permettant la fixation des
Solar Industry, fabricant de chauffe-eau solaires thermiques, capteurs sur la toiture. L’ensemble de ces produits est à
vient donc d’intégrer ses nouveaux locaux. Un investissement
destination des particuliers, du logement collectif et des
de 1,2 millions d’euros pour 1 200 m² de surface répartie
applications industrielles, aussi bien pour le marché de la
entre les 800 m² d’atelier pour la production et le stock, les
construction neuve et/ou de la rénovation. Respectueux de
200 m² de mezzanine et les 200 m² de bureaux administratifs.
Syrius Solar Industry a fait appel à Philippe Banegas, l’environnement, les chauffe-eau solaires permettent l’accès
architecte DPLG, pour la réalisation de ce bâtiment sur- à la production d’une énergie propre et renouvelable, sans
mesure qui permet à Syrius d’accroître sa production et de rejet de gaz à effet de serre. Un chauffe-eau solaire permet
continuer son développement national et également à de couvrir jusqu’à 100% des besoins en eau chaude selon les
l’export. Ce nouvel écrin permet ainsi à la société Syrius de régions, grâce au solaire.

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


60
Industrie

Une entreprise en pleine croissance


avec une perspective de 20 M€ de CA
en 2021
Syrius Solar Industry est une entreprise en pleine croissance,
son chiffre d’affaires pour la France s’élève à 7,4 millions
d’euros en 2018 (soit +55% de CA entre 2017 et 2018). Le
Groupe représente 11 millions de chiffre d’affaires en 2018,
en consolidé avec les filiales. La perspective 2021 affiche un
CA à 20 millions d’€. L’entreprise avait donc besoin de
nouveaux locaux adaptés à son vibrant développement.
Le groupe compte à ce jour 46 salariés, dont 22 en France.
D’ici fin 2019, le Groupe Syrius Solar Industry comptera une
cinquantaine de salariés. La force de Syrius : sa présence
dans l’ensemble de l’outre-mer français avec une forte
présence en Calédonie (55% de parts de marché) et
La Réunion (20% de parts de marché). En Août 2019, une
nouvelle filiale en Guadeloupe a été créée afin de répondre au
mieux au marché et accroître la présence de Syrius Solar
Industry sur la zone Antilles. Début octobre, cela a été au tour
de la Polynésie de voir arriver une équipe de Syrius.
« L’inauguration de l’usine représente une nouvelle phase
passionnante pour Syrius et une étape majeure pour le
Groupe à l’heure où nous cherchons à mettre en avant notre
marque et la fabrication française de nos produits, ainsi que
Des produits
notre positionnement en tant qu’acteur incontournable du
solaire thermique en France. Nous espérons aussi que le
garantis dix ans
solaire thermique retrouvera sa place sur le plan de l’eau Le Groupe Syrius Solar Industry combine
chaude sanitaire mais aussi du chauffage dans la future RE efficacement 30 années d’expérience dans l’énergie
2020. Nous sommes d’ailleurs en contact avec Solisart, l’un solaire au dynamisme d’une entreprise en pleine
des spécialistes français du chauffage pour développer cette croissance. Tous les produits Syrius Solar Industry
activité » confie Thierry Desmaret. Au-delà du marché sont fabriqués à partir de matériaux de qualité et
national, SYRIUS s’oriente également vers les marchés à recyclables, et sont garantis 10 ans. Les capteurs
l’export. Une filiale de distribution est en train d’ouvrir au SYRIUS bénéficient de la certification SolarKeymark.
Maroc en ce 4ème trimestre 2019. L’entreprise a également Syrius Solar Industry travaille en étroite collaboration
participé fin novembre au salon Big 5 de Dubaï pour explorer avec le bureau d'études Tecsol sur des projets
les marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique. De Montpellier, d’installation en solaire thermique et est adhérent
Syrius a le monde du solaire thermique à ses pieds… Enerplan, Cemater, Pôle Derbi.

61 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


C’est à lire

Le New Deal vert mondial


Pourquoi la civilisation fossile
va s’effondrer d’ici 2028 -
Le plan économique
pour sauver la vie sur terre

Jeremy Rifkin
Editions Les Liens qui libèrent

Après avoir théorisé la Troisième Révolution industrielle, Jeremy Rifkin développe son grand
projet de New Deal vert mondial. Il s’agit d’un véritable plan de transformation de la société pour
faire face au changement climatique en construisant un monde post-énergies fossiles.
Le but : sauver la vie sur Terre, tout simplement

Jeremy Rifkin, qui travaille main dans la main avec les Verbatim : « La troisième révolution industrielle est déjà en
gouvernements pour promouvoir cette nouvelle donne verte cours dans la communication, la mobilité et la production
– aux États-Unis, en Europe ou en Chine – propose un énergétique, et elle va profondément transformer le
véritable mode d’emploi. Un manuel de transition globale capitalisme. Grâce au solaire et à l’éolien, il est désormais
qui permettrait de produire 100 % de l’électricité à partir de possible de produire de l’électricité à l’échelle d’un
sources propres et renouvelables ; d’améliorer et d’augmenter immeuble ou d’un quartier. Le big data et les objets connectés
l’efficacité du réseau énergétique, du réseau des transports permettront de connaître et de répartir les besoins en énergie
ou du secteur du bâtiment ; d’investir dans la recherche et le en temps direct. Le business model des entreprises devra
développement de technologies vertes ou de proposer de évoluer. Ainsi, le rôle des compagnies d’électricité ne sera
nouveaux emplois nés de cette nouvelle économie. plus de fournir du courant, mais de gérer les informations et
Le temps nous est compté et le consensus scientifique ne les flux de données permettant les échanges d’électricité
peut plus être remis en question : le dérèglement climatique entre les petites unités de production délocalisées et les
dû à l’homme et issu de la combustion de matières fossiles consommateurs. Certaines commencent à le faire… Tout
va mener l’humanité à la sixième grande extinction de la l’enjeu est de lancer le « new deal » vert dès maintenant,
vie sur Terre. Mais partout les solutions existent et sont à afin de bâtir les infrastructures soutenant cette transition
notre portée. Aujourd’hui, les intérêts des dirigeants énergétique avant l’effondrement. Sinon, nous plongerons
politiques, économiques et financiers convergent avec ceux dans les abysses. ».
des citoyens : c’est ce que démontre le célèbre prospectiviste.

Jeremy Rifkin est l’un des penseurs de la société les plus


populaires de notre temps, et l’auteur d’une vingtaine de
best-sellers, dont Une nouvelle conscience pour un monde
en crise, L’Âge de l’accès, La Fin du travail, La Troisième
Révolution industrielle et La Nouvelle Société du coût
marginal zéro (LLL). Ses livres ont été traduits en plus de
trente-cinq langues. Rifkin conseille les chefs d’État du
monde entier.

63 Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


Abonnement

n°61 n°62 n°63 n°64 n°65

Je souhaite commander le (les) numéro(s) suivant(s) :

n°61 n°62 n°63 n°64 n°65


Nombre de numéros commandés :
.............. x 15 € (France métropolitaine) ................. x 20 € (autres pays) = ............€
Je joins dès à présent mon règlement, soit ..................€
Les numéros épuisés sont consultables sur le site du journal : www.plein-soleil.presse.fr

B U L L E T I N D ’ A B O N N E M E N T
Bulletin d’abonnement à PLEIN SOLEIL, le magazine des énergies renouvelables dans le bâtiment.
BP 51008 - 66101 Perpignan cedex

OUI, je m’abonne à PLEIN SOLEIL, à partir du n°67, pour 4 numéros (France métropolitaine 60 € - autres pays 80 €)

Je joins dès à présent mon règlement Je souhaite recevoir une facture


J’indique ici mes coordonnées :
par chèque bancaire ou postal
à l’ordre de TECSOL PRESSE NOM : .....................................................................................................................................................................................
par CB n°............................................................................................................................... Prénom : ...............................................................................................................................................................................
expire fin................................................................................................................................. Société : ................................................................................................................................................................................
cryptogramme ......................................................................................................... Fonction :............................................................................................................................................................................
E-mail : .................................................................................................................................................. Adresse : Professionnelle Personnelle
Date :....................................................................................................................................................... ................................................................................................................................................................................................................

................................................................................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................................

Signature Ville : ......................................................................................Code Postal : .............................................

Offre valable jusqu’au 31/12/2019


Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978,
vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression
des données vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez-nous au 04 68 68 16 35

Plein Soleil - n°66 - Décembre 2019


64

Vous aimerez peut-être aussi