Vous êtes sur la page 1sur 39

Étudiant : Moussa Abdoul Ramane

Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Table des matières


Qui est auto-entrepreneur ? ..................................................................................................................... 3
Les IFRS (International financial reporting standards) ........................................................................... 3
Que sont les normes IFRS ? ................................................................................................................ 3
Les principes régissant les normes IFRS : ........................................................................................... 3
Le bilan social d’une entreprise ............................................................................................................... 3
Le tableau de bord RH, l’outil d’aide à la décision ................................................................................. 4
Le travail à temps partiel : contrat et statut du salarié ............................................................................. 5
COMMENT CALCULER LE TAUX D’ABSENTÉISME ? ................................................................. 5
Qu’est-ce qu’un ERP ? ............................................................................................................................ 6
Un ERP répond aux caractéristiques suivantes : ....................................................................... 6
UML (informatique) ................................................................................................................................ 6
Audit informatique ................................................................................................................................ 6
Marketing électronique ......................................................................................................................... 7
Marketing prédictif ............................................................................................................................... 7
Les 7 principes comptables fondamentaux au MAROC .................................................................... 7
L’amortissement dégressif : ................................................................................................................. 8
Modèle d'évaluation des actifs financiers ............................................................................................ 8
Qu’est-ce que le crowdfunding ? .......................................................................................................... 9
Sale and Leaseback ............................................................................................................................. 10
Action à dividende prioritaire ............................................................................................................ 10
Capital développement........................................................................................................................ 11
Pecking order theory ........................................................................................................................... 11
Affacturage........................................................................................................................................... 11
Crédit documentaire ........................................................................................................................... 11
Le cout d’acquisition d’une immobilisation : ................................................................................... 12
Le rôle de la balance en comptabilité ................................................................................................ 13
Les documents commerciaux d’une entreprise ................................................................................ 13
La différence entre amortissement et charge ordinaire : ................................................................ 14
La différence entre l’amortissement linéaire et le dégressif ............................................................ 14
Quelle est la différence entre le bilan : comptable, fonctionnel et financier ? ............................... 14
L’état des soldes de gestion (ESG) ........................................................................................................ 15

1
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Quelles sont les différences entre un plan de financement et un tableau de financement ? .............. 17
Les étapes de la création d'entreprise au Maroc ................................................................................ 18
Procédure pratique pour la constitution d’une SARL .......................................................................... 19
Régularisation de stock ........................................................................................................................ 20
Les produits et les charges constatées d’avance ................................................................................. 20
Les amortissements .............................................................................................................................. 21
Les provisions :...................................................................................................................................... 22
Loi de Finances 2019 : les 10 principales dispositions fiscales ............................................................ 24
1. En matière d’IS .............................................................................................................................. 24
2. En matière d’IR.............................................................................................................................. 24
3. En matière de TVA ......................................................................................................................... 25
Le calcul des principaux ratios de l'analyse financière ......................................................................... 25
Apprentissage organisationnel ............................................................................................................ 25
Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ................................................................................... 26
Remboursement in fine ........................................................................................................................ 26
Obligation à coupon unique ................................................................................................................. 26
L'impôt retenu à la source au Maroc ................................................................................................ 26
Les comptes consolidés : définition ..................................................................................................... 27
Réduction pour charge de famille Article 74 - ..................................................................................... 28
Le modèle de Wilson Définition ........................................................................................................... 28
Le mix social ou le personnel mix .......................................................................................................... 30
Tableau d'exploitation différentiel et Seuil de rentabilité .................................................................. 30
Fiscalité très importante ....................................................................................................................... 34

2
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Qui est auto-entrepreneur ?


Toute personne physique exerçant, à titre individuel, une activité industrielle,
commerciale ou artisanale, ou prestataire de service, dont le chiffre d’affaires
annuel (CA) encaissé ne dépasse pas les montants suivants :
 500.000 MAD pour les activités industrielles, commerciales et artisanales
 200.000 MAD pour les prestations de services

Les IFRS (International financial reporting standards)


Les IFRS (International financial reporting standards) sont depuis 2005 les
normes comptables internationales. Elles ont remplacé les normes IAS
(International accounting stards).

Que sont les normes IFRS ?


Les normes IFRS (International financial reporting standards). sont les normes
internationales d'informations financières destinées à standardiser la présentation des
données comptables échangées au niveau international. Les normes comptables IFRS
sont éditées par le bureau des standards comptables internationaux, désigné sous ses
initiales anglaises IASB. Elles remplacent depuis 2005 les normes labellisées IAS
(International Accounting Standards). Toutefois, on trouve encore certaines normes
labellisées IAS (International accounting standards). Dans les années 2000, certains
scandales financiers ont mis en avant le manque de transparence des informations à la
disposition de l'investisseur privé. L'IASB fut alors créé afin d'harmoniser les rapports
comptables au niveau international, et de permettre aux investisseurs de déterminer la
situation financière d'une entreprise.
Les principes régissant les normes IFRS :
L'information comptable doit être "pertinente, intelligible, fiable et d'une importance
relative" Les normes comptables IFRS posent des principes plutôt que des règles, ce
qui laisse aux entreprises des marges de manœuvre. Ces principes sont les suivants :
 l'approche bilancielle (priorité du bilan sur le compte de résultat) ;
 La primauté de la substance sur la forme ;
 Le principe de neutralité ;
 La priorité accordée à la vision de l'investisseur ;
 La place importante accordée à l'interprétation ;
 Et le principe de prudence.

Le bilan social d’une entreprise


Institué en France depuis 1977, le bilan social est un document qui regroupe
l'ensemble des données chiffrées permettant d'avoir une vision globale de la santé

3
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

sociale d'une entreprise sur une période de 3 ans. Les entreprises de plus de 300
salariés doivent établir un bilan social chaque année.
Un bilan social est à considérer comme un état des lieux de la situation sociale
des salariés de votre entreprise. Contrairement au bilan comptable - indiquant
l’équilibre entre l’actif et le passif - le bilan social renvoie à une situation
instantanée de votre personnel. Vous devez l’établir sous forme d’un document
unique contenant des données chiffrées relatives à vos employés. Ces dernières
vous permettront de connaître :
 La situation de l’entreprise sur le plan social,
 Les réalisations effectuées dans le domaine social,
 Apprécier les changements réalisés lors de l’exercice écoulé.
Ce journal interne vous permettra de retracer la vie de votre entreprise et son
historique social.
Que contient le bilan social de l'entreprise ?
Vous devez y inclure l’ensemble des chapitres suivants :
L’emploi : avec les chiffres portant sur les effectifs, les recrutements, les
départs, les taux d’absentéisme, les promotions, etc.,
Les rémunérations et les charges qui y sont liées : indiquant les montants et la
hiérarchie des salaires, le mode de calcul, les charges sociales, etc.,
Les conditions d’hygiène et de sécurité du personnel : portant sur les accidents
de travail, les maladies professionnelles, le comité d’hygiène et de sécurité,
etc.,
Les autres conditions de travail : détaillant les durées et les aménagements
horaires de travail, l’organisation et la nature de chaque emploi, les conditions
d’ergonomie et sanitaires, etc.,
La formation : portant sur les types et les conditions de la formation
professionnelle continue, ainsi que les congés de formation et d’apprentissage,
Les relations professionnelles : avec une liste des représentants du personnel,
les conditions d’information et de communication, etc.,
Les diverses conditions de vie liées à votre entreprise : implication dans des
actions d’œuvres sociales, diverses charges sociales, etc.

Le tableau de bord RH, l’outil d’aide à la décision

Le tableau de bord des ressources humaines est l’un des outils de pilotage
incontournables pour la prise de décision, grâce à la mesure et la synthèse des
statistiques d’effectifs, de rotation du personnel (turnover), d’absentéisme, etc.

4
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Il est constitué d’un ensemble d’indicateurs de performance, axés sur les


facteurs clés de succès (ou leviers d’action), tous définis selon la taille, le secteur
et la stratégie de l’entreprise, et se présente sous forme de tableaux et de
graphiques.
Les indicateurs de performance, ou KPI (Key Performance Indicator), rendent
compte des objectifs visés, des écarts et de la performance, mais aussi de la
participation des ressources humaines aux résultats de l’entreprise.

Il peut servir dans les situations de suivi de recrutement, de formation,


d’évaluation de performance, de gestion de carrières ou encore de suivi de l’état
du climat social.
Il est réalisé par le service des ressources humaines, ou parfois par un contrôleur
de gestion sociale.

Le travail à temps partiel : contrat et statut du salarié


Le contrat de travail à temps partiel est conclu avec un salarié dont la durée du
travail est inférieure à la durée – légale ou conventionnelle – pratiquée dans
l’entreprise. Obligatoirement écrit, ce contrat comporte certaines clauses afin,
notamment, de garantir les droits du salarié concerné. Ce dernier est comptabilisé
dans l’effectif de l’entreprise selon des règles particulières. Un salarié à temps
partiel peut avoir plusieurs employeurs mais la somme des durées du travail
effectuées ne doit pas dépasser les durées maximales légales.
Une fiche est consacrée à la définition, au cadre et aux conditions de mise en place
du travail à temps partiel.

COMMENT CALCULER LE TAUX D’ABSENTÉISME ?


Voici la méthode de calcul du taux d’absentéisme :
(Nombre d’heures d’absences de la période / Nombre d’heures de travail en
théorie sur la période) x 100
Application de la formule avec un exemple :
Un employé de vente travail 22 jours pendant le mois de Juin à raison de 7h par
jour.
Ce même employé compte 2 jours d’absences pour le mois de Juin, soit 14 heures
non travaillées = 2x7heures
En temps normal l’employé travail 7 heures par jour soit 22 jours x 7 heures. Sans
aucunes absences l’employé de vente compte 154 heures théoriques de travail.

5
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Le taux d’absentéisme de l’employé de vente :


Taux d’absentéisme = (14 / 154) x 100 = 9.09 %.

Qu’est-ce qu’un ERP ?


Un ERP (Enterprise Resource Planning) ou également appelé PGI (Progiciel
de Gestion Intégré) est un système d’information qui permet de gérer et
suivre au quotidien, l’ensemble des informations et des services opérationnels
d’une entreprise.
Un ERP répond aux caractéristiques suivantes :
 Il émane d’un éditeur unique
 En cas d’impact d’un module, l’information est mise à jour en temps réel dans
l’ensemble des autres modules associés
 C’est un système qui garantit la piste d’audit : il est facile de retrouver et
d’analyser l’origine de chaque information
 Il peut couvrir l’ensemble du Système d’Information (SI) de l’entreprise (sauf
si l’entreprise ne choisit dans un premier temps d’implémenter que certains
modules de l’ERP)
 Il garantit l’unicité des informations qu’il contient, puisqu’il n’a qu’une seule
base de données au sens logique.

UML (informatique)
Le Langage de Modélisation Unifié, de l'anglais Unified Modeling
Language (UML), est un langage de modélisation graphique à base
de pictogrammes conçu pour fournir une méthode normalisée pour visualiser la
conception d'un système. Il est couramment utilisé en développement logiciel et
en conception orientée objet.

Audit informatique
L'audit informatique (en anglais Information Technology Audit ou IT Audit) a
pour objectif d’identifier et d’évaluer les risques (opérationnels, financiers, de
réputation notamment) associés aux activités informatiques d'une entreprise ou
d'une administration. À cette fin, l’audit va se baser sur le cadre réglementaire du
secteur d’activité du pays concerné (exemple le CRBF 97-02 pour une banque
française), sur les référentiels de bonnes pratiques existants (exemple le
référentiel CobiT), sur les benchmarks à disposition et sur l’expérience
professionnelle des auditeurs impliqués.
L’audit n’est pas à confondre avec l’activité de conseil qui vise, de manière
générale, à améliorer le fonctionnement et la performance d'une organisation avec
une éventuelle implication dans la mise en œuvre de cette amélioration. Ces deux

6
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

activités, audit et conseil, ne peuvent être exercées pour une entité donnée par les
mêmes acteurs afin de ne pas créer une situation favorable aux conflits d’intérêt.
Un système de gestion de la sécurité de l'information (en anglais : Information
security management system, ou ISMS) est, comme son nom le suggère,
un système de management concernant la sécurité de l'information. L'expression
système de gestion de la sécurité de l'information (SMSI) est désormais utilisée
en français. Cette expression désigne un ensemble de politiques concernant la
gestion de la sécurité de l’information.
Le plus connu des SMSI est ISO/CEI 27001, publié par l'ISO en complément
de ISO/CEI 27002 (anciennement référencé ISO/CEI 17799).

Marketing électronique
Le marketing électronique, e-marketing, ou encore marketing numérique,
correspond à l'ensemble des méthodes et des pratiques marketing sur Internet :
communication en ligne (influence et réseaux sociaux), optimisation
du commerce électronique, création de trafic au travers de tous supports
numériques (ordinateur, téléphone mobile, lecteur de podcast, jeux vidéo et
affichage dynamique - panneau publicitaire extérieur et télévision en point de
vente).
On peut également définir le marketing électronique comme l'ensemble des
activités marketing qu'une organisation, qu'un produit ou qu'une marque réalise
via les canaux numériques. Les trois principaux canaux sont: le référencement
naturel, les réseaux sociaux, les annonces payantes ou adwords.

Marketing prédictif
Le marketing prédictif1,2 (database marketing) est l’ensemble des dispositifs
marketing vous permettant d’anticiper les comportements des clients par des
prévisions basées sur des données et des probabilités de réussite. Le caractère
prédictif repose sur des techniques de datamining vous permettant de modéliser
un comportement à un instant t en fonction de données passées.

Les 7 principes comptables fondamentaux au MAROC


Il faut préciser enfin, que la tenue de la comptabilité générale doit se faire dans le
respect des principes suivants :
1. Principe de continuité d'exploitation : l'e/se est présumée établir ses états de
synthèse dans la perspective d'une poursuite normale de ses activités.

7
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

2. Principe de permanence des méthodes : l'e/se est censée établir ses états de
synthèse en appliquant les mêmes méthodes et les mêmes règles de
présentation d'un exercice à l'autre.
3. Principe du coût historique : les éléments d'actif du bilan doivent être gardés
à leur valeur d'entrée, laquelle valeur doit rester intangible quelle que soit la
valeur actuelle de l'élément considéré.
4. Principe de spécialisation des exercices : selon lequel les charges et les
produits doivent être rattachés à l'exercice qui les concerne effectivement et à
celui-là seulement.
5. Principe de prudence : en vertu De ce principe.
- Les produits ne sont pris en compte que s'ils sont définitivement acquis à
l'e/se.
- Les charges sont comptabilisées dès qu'elles sont probables.
6. Principe de clarté : les opérations et les informations doivent être inscrites
dans les comptes sans compensation entre elles.
7. Principe d'information significative : est significative, toute information
susceptible d'influencer l'opinion que les lecteurs des états de synthèse peuvent
avoir sur le patrimoine, la situation financière et les résultats de l'entreprise.

L’amortissement dégressif :
Le système d’amortissement dégressif repose sur certains principes :
On fixe une durée conventionnelle de vie.
 La VNA est considérée nulle à la fin de la durée d’amortissement.
 Le taux dégressif = taux linéaire x coefficient.
Il y a trois coefficients, en fonction de la durée d’amortissement :
 1,5 pour n = 3 ou 4 ;
 2 pour n = 5 ou 6 ;
 3 pour n, strictement supérieur à 6 ans.
La dotation dégressive est calculée :
La première année : sur la valeur d’origine.
Les autres années : sur la VNA

Modèle d'évaluation des actifs financiers


Le modèle d'évaluation des actifs financiers (MEDAF), traduction
approximative1 de l'anglais Capital Asset Pricing Model (CAPM), fournit une
estimation du taux de rentabilité attendu par le marché pour un actif financier en
fonction de son risque systématique.

8
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Le Medaf ou Capital Asset Pricing Model explique la réalisation de l'équilibre du


marché par l'offre et la demande pour chaque titre. Il permet de déterminer la
rentabilité d'un actif risqué par son risque systématique.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?


Le crowdfunding est un terme anglais pour désigner un « financement
participatif ». Cela signifie qu’un grand nombre de personnes sont amenées à
participer à l’élaboration, en termes économiques et financiers, d’un projet. Il
existe plusieurs formes de crowdfunding et ce dernier est réglementé depuis le 1er
octobre 2014.
Cette pratique se fait essentiellement par le biais d’internet et a d’ailleurs connu
un essor grâce aux réseaux sociaux.
Ainsi, ce mode de financement s’inscrit dans un processus de désintermédiation
et la contribution peut se faire par des particuliers ou des entreprises, quel que soit
le domaine d’activité.
Les banques n’étant plus les seules maîtresses des fonds et des capitaux, le projet
est à-même d’être réalisé librement.
En somme, le crowdfunding est un ensemble de techniques et de méthodes pour
« lever des fonds », dans le but de réaliser un projet.
Les différentes formes de financement participatif
Plusieurs formes de crowdfunding existent, et même si tous les acteurs ne sont
pas d’accord sur les termes, on a choisi d’en distinguer 6 :
1. Le don : C’est une forme de participation sans attente ni contrepartie, qui se
fait par une personne physique ou une personne morale
2. Le prêt ou crowdlending : Ici, on fait référence aux plateformes de prêts,
spécialement conçues pour le crowdfunding.
3. L’investissement en capital ou equity : C’est une forme de crowdfunding où
les particuliers participant à l’effort collectif deviennent actionnaires du projet
(souvent, il s’agit de monter une entreprise).
4. La production communautaire : C’est lorsque les investisseurs sont aussi
coproducteurs. A ce titre, ils vont percevoir des royalties sur les ventes à venir
5. Le microcrédit ou microcrédit solidaire : Il est souvent utile dans le cadre de
microprojets.
Peut-on tout financer grâce au crowdfunding ?
Même si le crowdfunding permettait à l’origine de financer plutôt les projets
culturels tels que des films ou encore des albums musicaux, il s’est depuis
diversifié.

9
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Les projets personnels des particuliers peuvent être financés par l’intermédiaire
du prêt entre particuliers (Younited Credit) ou encore par l’intermédiaire des
plateformes de micro-crédit ou de finance solidaire.

Sale and Leaseback


Une cession-bail1 ou « leaseback » en anglais (diminutif de sale and leaseback)
est une transaction financière au cours de laquelle une entité vend un actif et le
récupère en location pour une longue durée. Ainsi, l’entité continue d’utiliser
l’actif mais n’en est plus le propriétaire. Généralement, cette transaction est
réalisée pour des actifs immobilisés, notamment dans l’immobilier et l’aviation,
et les objectifs sont variés et concernent souvent le financement, la comptabilité,
la taxation.

Action à dividende prioritaire


Une Action à dividende prioritaire (ADP) est une action sans droit de vote. En
contrepartie d'un dividende plus important, son porteur accepte d’être privé d'un
certain nombre de privilèges attachés aux actions « ordinaires ».
Cette catégorie de titres, inspirée des « Preference shares » américains, est peu
fréquente sur le marché français des titres cotés.
Caractéristiques d’une ADP
Les ADP font partie des actions dites « de préférence ». Elles ont été créées afin
de remplacer trois types de titres :
 Les actions de priorité ;
 Les actions à dividende prioritaire sans droit de vote Action à laquelle n'est pas
attaché de droit de vote sauf dans le cas où son porteur ne reçoit aucun
dividende pendant 3 ans ; le porteur d'une action de ce type conserve dans tous
les cas les droits pécuniaires d'un actionnaire ordinaire. ; et
 Les certificats d'investissement.
L’article L. 228-11 du Code de commerce indique que « lors de la constitution de
la société ou au cours de son existence, il peut être créé des actions de préférence,
avec ou sans droit de vote, assorties de droits particuliers de toute nature, à titre
temporaire ou permanent ».
C’est l’assemblée générale extraordinaire qui est habilitée à décider de l’émission,
du rachat et de la conversion de ces actions. La proportion des ADP ne peut
excéder 25 % du capital d’une entreprise.

10
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Capital développement
Le capital-développement est une forme de capital-investissement qui s'attache à
financer les entreprises existantes en forte croissance, dont la taille est devenue
significative et qui réalisent déjà des bénéfices depuis quelques années ou qui sont
en voie d'être bénéficiaires.

Pecking order theory


In corporate finance, the pecking order theory (or pecking order model)
postulates that the cost of financing increases with asymmetric information.
Financing comes from three sources, internal funds, debt and new equity ( le
financement provient de trois sources : fond propres, dettes et chapiteaux propres).
Companies prioritize their sources of financing, first preferring internal financing, and then
debt, lastly raising equity as a "last resort".
pecking order

An informal social system in which some people or groups know they are more
or less important than others:
There's a clearly established pecking order in this office.
He started as a clerk but gradually rose in the pecking orde

Affacturage
L'affacturage (factoring en anglais) est une technique de financement et
de recouvrement de créances mise en œuvre par les entreprises et consistant à
obtenir un financement anticipé et à sous-traiter cette gestion à un établissement
de crédit spécialisé : l'affactureur ou, en anglais, factor1.
Longtemps considéré comme le dernier recours de sociétés en difficultés
financières, l'affacturage est aujourd'hui un outil souple au service des entreprises.
C'est un procédé à la fois d'externalisation de tâches administratives, d'assurance
contre les impayés et de financement à court terme.
L'affacturage ne peut pas gérer les créances sur les particuliers : il ne concerne
que le commerce entre entreprises (business to business ou B2B en anglais).

Crédit documentaire
Les entreprises ont des moyens de paiement qui leur sont propres. Le crédit
documentaire est avec l'effet de commerce et la remise documentaire, l'un de ces
moyens de paiement spécifiques.

11
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Le crédit documentaire, ou lettre de crédit ou encore crédoc, est une opération


financière spécifique qui se déroule dans un cadre international et qui met en scène
plusieurs acteurs :
Le client acheteur ou importateur appelé « le donneur d'ordre » ;
La banque d'un client importateur ou acheteur dite « émettrice » ;
Un bénéficiaire ou l'exportateur ou le vendeur ;
La banque du vendeur, dite « banque intermédiaire » ou « confirmatrice ».
L’appellation "crédit documentaire" est un abus de langage : la lettre de crédit se
différencie fondamentalement du crédit documentaire en ce qu'elle n'est pas un
instrument de paiement (mais une garantie). Le règlement d'une transaction
commerciale internationale bénéficiant d'une lettre de crédit peut être effectué par
chèque, par traite, ou par remise documentaire.

Le cout d’acquisition d’une immobilisation :

Prix d'achat + droits de douane + taxes non récupérables - rabais, remises, ristournes -
escomptes de règlement + Coûts directement attribuables

Ces coûts directement attribuables peuvent être :

 Les rémunérations et autres avantages versés au personnel lors de l'acquisition et


la mise en état de fonctionner de l'immobilisation corporelle ;
 Les coûts de préparation de site et des frais de démolition : supprimer les restes
d'une ancienne immobilisation et remettre à neuf pour accueillir la nouvelle
immobilisation ;
 Les frais de livraison et de manutention initiaux ;
 Les frais de transport, d'installation, de montage nécessaire à la mise en état de
fonctionner de l'immobilisation ;
 Les coûts liés aux premiers essais après déduction des revenus nets de
la revente des premières pièces éventuellement fabriquées ;
 Les honoraires des professionnels (architectes, géomètres, experts...) qui sont
intervenus aux différentes étapes de l'acquisition de l'immobilisation le cas échéant.

Exemple : acquisition d'une machine par une entreprise X.

 Prix HT : 20 000€
 TVA 20 % : 4 000€
 Remise : 5%
 Escompte : 1%
 Frais de transport : 250€
 Frais de montage (salaires des salariés de l'entreprise) : 500€
 Matière première pour les essais : 700€ HT

12
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

 Salaires des salariés pour les essais : 500€


 Vente des produits issus des essais : 480€ TTC

 Le coût d'acquisition se calculera de la manière suivante :


 Montant HT : 20 000
 Remise : - 1 000
 Escompte : -190
 Frais de transport : 250
 Frais de montage : 500
 Matière pour les essais : 700
 Salaires pour les essais : 500
 Vente des produits : - 400
 Coût d'acquisition obtenu : 20 360€

Le rôle de la balance en comptabilité


La balance comptable est essentielle pour une entreprise mais n'est pas
obligatoire. Elle permet d'effectuer un contrôle rigoureux des comptes.
La balance permet de contrôler la comptabilité d'une entreprise et de s'assurer de
l'exactitude du bilan et du compte de résultat de la société. Il s'agit d'un document
comptable qui reprend tous les comptes de la société. Il fait apparaître
les soldes créditeurs et débiteurs sur la période de l'exercice. La balance comptable
reproduit l'état de l'exercice à partir du grand livre en regroupant tous les totaux
sur les soldes créditeurs et débiteurs. À partir de la balance, on peut s'assurer de
l'exactitude de la comptabilité et du bilan. Il existe trois balances comptables :
 La balance générale : elle regroupe tous les comptes d'une entreprise (de la classe 1 à la classe 7)
 La balance auxiliaire : elle recense seulement les comptes clients ou les comptes fournisseurs
 La balance âgée : elle reprend les informations de la balance auxiliaire et ventile les créances et les
dettes en fonction de leur échéance de règlement

Les documents commerciaux d’une entreprise


Globalement il existe quatre documents commerciaux :
1. Le bon de commande : c'est un document établi par le client pour confirmer
la commande au profit de son fournisseur. Le bon de commande regroupe
principalement les informations suivantes : raison sociale de l'acheteur, raison
sociale du vendeur, coordonnées de l'acheteur, coordonnées du vendeur, la
date d'émission, la nature de marchandise et ses références la quantité et le prix
unitaire, modalités de transport.
2. L'accusée réception : c'est un document adressé par le vendeur à l'acheteur
pour confirmer sa commande.
3. Le bon de livraison : c’est un document établi par le vendeur pour justifier la
livraison de la marchandise.

13
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

4. La facture : c’est un écrit obligatoire établi entre le vendeur et l’acheteur, c’est


une pièce justificative dressée par le commerçant vendeur pour illustrer les
conditions auxquelles il a vendu les biens et services au client.

La différence entre amortissement et charge ordinaire :


Une charge ordinaire est une charge qui constitue un décaissement de flux de
trésorerie par contre les amortissements sont des charges non décaissables.

La différence entre l’amortissement linéaire et le dégressif

L'amortissement linéaire consiste à supposer que la perte de valeur d'un bien est
proportionnelle à son usage, ou à sa durée de détention.

L'amortissement dégressif suppose que la perte de valeur par usage diminue avec
le temps : forte la première année, puis de plus en plus faible. Il n'est applicable
que si la durée d'amortissement du bien est d’aux moins trois ans.

Quelle est la différence entre le bilan : comptable, fonctionnel et financier ?


Le bilan comptable : est une photographie de la situation patrimoniale d’une
entreprise : ses biens = Actif net (emplois) et ses dettes = Passif (ressources) à une
date donnée. Il ne permet pas de mettre en évidence les ressources stables d’une
entreprise, ni les emplois nécessaires à l’exploitation.

Le bilan fonctionnel : est considéré comme étant le bilan officiel par le plan
comptable marocain. Les différents postes du bilan sont rattachés aux fonctions
auxquelles elles correspondent, donc il classe les emplois et les ressources selon
les cycles (courts ou longs) qui caractérisent la vie de l’entreprise. Les actifs
stables doivent être financés par des capitaux stables.
Ce bilan permet de répondre a deux grandes questions : D'où viennent les
ressources ? Où sont-elles utilisées ?
Le bilan financier : a pour objectif de montrer le patrimoine réel de l'entreprise
et d’évaluer les risques de non liquidité.
Le bilan financier se diffère du bilan fonctionnel par la séparation au niveau
d'actif l'actif circulant en : valeurs d’explorations (Stocks) et valeurs réalisables
(créances). Et au niveau du passif, le financement permanent en : capitaux
propres et dettes long et moyen terme
Pour obtenir le bilan financier, nous procédons au retraitement du bilan

14
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

fonctionnel. Les retraitements consistent à faire un reclassement des éléments


d'actif et du passif

L’état des soldes de gestion (ESG)


C’est un état de synthèse obligatoire pour les entreprises dont le chiffre d’affaires
atteint ou dépasse 7 500 000 DH et qui donc doivent tenir leur comptabilité selon
le modèle normal. Cet état permet de :
 Décrire en «cascade» la formation du résultat (1 ère partie du tableau)
 Calculer la capacité d’autofinancement de l’entreprise (2ème partie du tableau).
 Cet état mentionne en tête les dates de début et de fin de l’exercice et ceux de
l’exercice précédent.
1. Marge bute /ventes en l’état = ventes de marchandises – Achats revendus
de marchandises

Avec Achats revendus de marchandises = Achats de marchandises +/- variation


de stock de M/ses

La marge brute est le solde fondamental pour les entreprises de négoce :

Taux de marge brute = (Marge brute/ Ventes de marchandises) x 100

C’est-à-dire que pour chaque 100 dh de ventes l’entreprise réalise une marge de
(taux de marge) dh.

2. Production de l’exercice = vente de biens et service produit + variation


des stocks des produit + immobilisations produites par l’entreprise pour
elle-même.
La notion de production est réservée aux entreprises ayant une activité de
fabrication ou de transformation de biens et services. Pour les entreprises exerçant
à la fois une activité commerciale et une activité industrielle, on détermine :
 Une marge commerciale pour ce qui concerne l’activité de négoce
 Une production pour ce qui relève de l’activité industrielle. D’où :
Production globale = Marge brute sur ventes en l’état + Production de l’exercice
3. Valeur ajoutée= Production globale – Consommation de l’exercice
Avec Consommation de l’exercice = Achats consommés de M/Fournitures +
Autres charges externes
La VA exprime la richesse crée par l’entreprise. C’est la véritable production
d’une entreprise industrielle
Ratio d’intégration économique = Valeur ajoutée/ Production de l’exercice

15
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Plus ce ratio est proche de 1 plus l’entreprise est mieux intégrée C’est à dire pour
chaque production de 100 DH, l’entreprise ajoute une valeur de (ratio
d’intégration) dh et consomme le reste en provenance des autres entreprises
4. EBE/IBE = Valeur ajoutée + subvention d’exploitation – charges de
personnel – impôts et taxes
Il représente le résultat provenant du cycle d’exploitation, c’est le solde qui traduit
le mieux la performance économique de l’entreprise car indépendant :
 De la politique d’amortissement (accéléré ou dégressif)
 De son mode de financement (interne ou externe)
 De l’incidence des éléments exceptionnels et de la fiscalité
L’EBE est souvent interprété comme le résultat économique de l’entreprise, il
permet de faire des comparaisons inter-entreprises neutres de toute politique de
gestion. A partir de ce solde, on reprend les autres niveaux du résultat directement
à partir du compte de produits et charges (CPC) .
5. RE = EBE + Autres produits d‘exploitation + Reprises d’exploitation –
Autres charges d’exploitation – Dotations d’exploitation
Ce résultat est calculé avant charges et produits financiers mais il prend en compte
les autres éléments d’exploitation. Comme pour l’EBE, ce solde permet des
comparaisons dans lesquelles la diversité des modes de financement est
neutralisée.
RE + Résultat financier = Résultat courant
R courant + R non courant – Impôt sur les résultats = Résultat net
CAF et autofinancement : indicateur de performance de l’entreprise.

6. La capacité d’autofinancement CAF


La capacité d’autofinancement exprime la capacité de l’entreprise à
s’autofinancer c’est-à-dire son aptitude à renouveler ses équipements et à financer
sa croissance par elle-même.
Elle est calculée selon les deux méthodes :
6.1 La méthode additive :

16
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

(1) : A l’exclusion des dotations relatives à l’actif et au passif circulant hors


trésorerie.
(2) : A l’exclusion des reprises relatives à l’actif et au passif circulant hors
trésorerie.
(3) : Y compris la reprise sur subvention d’investissement.
6.2 La méthode soustractive
Le calcul de la CAF peut se faire également à partir de l’EBE (Excédent brut
d’exploitation). La CAF correspond alors à l’extension de la notion d’EBE à
l’ensemble des opérations d’exploitation financières et non courantes.
Le CAF est égal alors :

Calcul de l’autofinancement
Autofinancement = CAF – dividendes
L’autofinancement représente alors la ressource dont dispose l’entreprise pour
financer ses investissements.

Quelles sont les différences entre un plan de financement et un


tableau de financement ?

17
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Il n’est pas forcément évident de faire la différence entre un plan de financement


et un tableau de financement. Le plan de financement se construit pour le futur
tandis que le tableau de financement se construit avec des éléments passés. Zoom
sur ces différences essentielles.

Qu’est-ce qu’un plan de financement ?

Un plan de financement est un outil comptable qui permet de vérifier que


l’entreprise a suffisamment de capitaux disponibles pour financer les dépenses
nécessaires à son lancement. En résumé, c’est ce qui compose en grande partie
le business-plan au moment de la création d’une société. Il faut donc connaître les
investissements, le besoin en fonds de roulement, la trésorerie pour parer aux
imprévus… Et ensuite, il faut définir les modalités de financement : les fonds
propres et/ou les fonds empruntés. Toutes ces données chiffrées constituent le
plan de financement. Ce qui est très différent du tableau de financement…

Qu’est-ce qu’un tableau de financement ?

Le tableau de financement va être la base de toutes les décisions financières qui


seront prises dans l’entreprise. Il va donc définir les politiques d’investissement,
de financement et de distribution des dividendes. Pour ce faire, il décrit
précisément les ressources dégagées par l’entreprise, les investissements, les
financements et les revenus aux différents associés. C’est donc un tableau
récapitulatif qui trace les mouvements des capitaux. C’est un outil très utile pour
définir l’avenir financier d’une entreprise.

Le plan de financement et le tableau de financement sont donc deux outils


comptables très précieux, dont l’intérêt diffère complètement. Les entreprises
ont besoin de ces deux outils pour parfaire leur activité et leur viabilité financière.

Les étapes de la création d'entreprise au Maroc


1. Etape : certificat négatif. ...
2. Etape : Etablissement des statuts. ...
3. Etape : Etablissement des bulletins de souscription. ...
4. Etape : Blocage du montant du capital libéré ...
5. Etape : Etablissement des déclarations Souscription/Versement. ...
6. Etape : Dépot des actes de création et formalité d'enregistrement.

18
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Procédure pratique pour la constitution d’une SARL


1ére étape : Définir la dénomination de la société
La dénomination de la société est établie par la délivrance du certificat négatif.
Lieu : OMPIC, CRI ou délégation du commerce et de l’industrie.
Procédure :
Avant d’effectuer la demande du certificat négatif, il est conseillé de s’assurer via
le site Internet de l’OMPIC www.ompic.gov.ma que les dénominations
proposées ne sont pas déjà utilisées.
2 éme étape: Siège de la société
Les documents qui pourront définir le siège social de la société sont :

- Un contrat de bail établi en 3 exemplaires au nom de la société. Le contrat doit


porter les signatures légalisées.
- Un acte d’achat du local ou du fonds de commerce
- Une attestation de domiciliation (voir modèle) : seules les personnes physiques
patentées et les personnes morales peuvent délivrer une attestation de
domiciliation. L’attestation de domiciliation doit porter la
3 ème étape : Etablissement des statuts
Les statuts comportent les éléments suivants :
- Identité des associés
- Dénomination de la société (article 2 des statuts modèle)
- Objet social (article 3)
- Siège social (article 4)
- Capital social (article 6)
- Répartition du capital (article 7)
- Désignation des premiers gérants (article 43)
- signataires habilités à engager la société (article 44)
4 ème étape: Légalisation des signatures
Lieu : Centre Régional d’Investissement, Commune urbaine ou arrondissement
- Les statuts en 5 exemplaires
- chaque feuille doit comporter un timbre de 20DH
- Déclaration de conformité (Télécharger le modèle)
- Contrat de bail en 3 exemplaires
- Ou acte d’achat du local ou du fonds de commerce
- Ou attestation de domiciliation : un seul exemplaire signé par le
domiciliataire
5 ème étape : Certificat de dépôts des fonds
Lieu : Agence bancaire
- Le montant minimum à déposer en banque est de 10 000DH. Toutefois on
peut libérer dans un premier temps uniquement la somme de 2 500DH, le reliquat,
soit la somme de 7 500 DH pourrait être libéré dans un délai maximum de 5 ans.

19
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

- Un exemplaire des statuts signé par les associés ;


- Copie du certificat négatif ;
- Copie de la CIN, passeport pour les étrangers ou Carte de séjour pour les
étrangers résidents ;
L’accomplissement de ces formalités auprès de la banque donne lieu à la
délivrance d’une attestation de blocage de fonds. Ces fonds demeurent
indisponibles jusqu’à l’immatriculation définitive de la société au Registre de
Commerce.
6 -ème étape : Constitution du dossier à déposer au Centre Régional
d’Investissement
- Formulaire unique + 4 copies (Télécharger le document)
- 5 exemplaires des statuts portant signature légalisée et timbre de 20 Dhs sur
chaque feuille
- 2 copies simple des statuts
- Déclaration de conformité
- un exemplaire original du contrat de bail + 2 copies certifiées conformes+ une
copie simple
- ou attestation de domiciliation + copie
- copie de l’avis d’imposition à la taxe d’édilité ou à la patente du locataire ou du
domiciliataire
- 3 copies de la pièce d’identité du gérant
- Attestation de blocage des fonds + 2 copies
- Certificat négatif + 2 copies
- Frais :
Le Centre Régional d’Investissement s’occupera de l’ensemble des formalités à
savoir : enregistrement, inscription à la patente, déclaration d’existence,
inscription au registre de commerce et à la CNSS.

Régularisation de stock
AR Mses = Achat net de Mses – V° de Stock. Avec V° Stock = (SF-SI).
Achat net CMF = Achat net M/F – V° de Stock. Si (SF-SI) < 0 on a Déstockage ou
Production = Ventes net des BP + V° de Stock.
Solde Débiteur et vis-versa.
Achat net de M/F = Achat de Matière première
- RRR Obtenus par l’E/se sur achat de MP
+ Achat non stockes de M et F

Les produits et les charges constatées d’avance


Le principe d'indépendance des exercices (principe de la spécialisation)
Les entreprises doivent tenir compte des éléments non encore enregistré les
éléments enregistrés d'avance à la fin de l’exercice.

20
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Les charges constatées d'avance constatée d'avance : c’est une charge qui a été
enregistrée en N alors qu'une partie ou la totalité concerne l'exercice N+1, il s'agit
des assurances, des abonnements, loyers, etc.
Traitement comptable
Au 31/12/N la partie de la charge relative à N + 1doit être exclue de l'exercice N,
pour cela on crédite le compte des charges hors taxe concernés et on débute le
compte 3491 charges constatées d'avance
Application : la société Bouffler a payé le 1er août les primes d'assurance
pour ses véhicules à son assureur AXA les primes d'un
montant de 12000 MAD la charge couvre la période du 1er
août N au 31 juillet N+1.
Part constatée d'avance 12.000*7/12= 7.000
3491 Charge constatée d’avance 7.000
61.. Charges concernée 7.000
Les produits constatés d'avance : ce sont des produits qui concernent l'exercice
N + 1, alors qu’ils ont été enregistrés au cours de l'exercice N.
même traitement que pour les charges constatées d'avance, on crédit le compte
4491 produits constatés d'avance et on débite le compte des produits concernés
avec le montant hors-taxe
Application : la société Boufflers a réussi le 18 décembre 2002 au titre du
loyer de janvier en plus elle reçoit de la salle Winter pour
l'entrepôt qu'elle met à sa disposition
Correction :
71271 Location diverse 1000
4491 Produits constatés d'avance 1000
Le travail n'est pas fini !
La contre passation au début de l'exercice suivant : à l'ouverture de l'exercice
N + 1 on contrepasse les écritures relatives aux charges et aux produits constatés
d'avance à la clôture de l'exercice N on fait l'écriture inverse de ce qui a été
enregistrée.

Les amortissements
L'amortissement sert à reconnaître l'usure, le vieillissement et le rythme
d'utilisation d'un bien (un matériel, une machine, un véhicule par exemple) et afin
de permettre son renouvellement plus facilement, une déduction correspondant à
son usure et son rythme d'utilisation est accordée.

21
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

La durée d'amortissement doit toujours être supérieure à 12 mois sinon


l'investissement est comptabilisé dans les charges de l'exercice concerné.

Les provisions : Les provisions permettent de constater la dépréciation d'un


matériel comptabilisé en inventaire ou d'une marchandise entrée en stock, c'est-à-
dire que la provision permet de constater la perte de valeur pour des raisons
comme :
 Le vieillissement,
 La date de péremption dépassée,
 La marchandise s'est abîmée,
 La machine est dépassée par la technologie (obsolescence).

22
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

23
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Loi de Finances 2019 : les 10 principales dispositions fiscales


De nouvelles mesures fiscales ont été introduites par la loi de Finances n° 80.18
pour l’année budgétaire 2019 (promulguée par le dahir n° 1-18-104 du 20
décembre 2018) et commentées par la note circulaire publiée en Janvier dernier
par la Direction générale des impôts (DGI). Voici un rappel des principales
mesures fiscales de la LF 2019 :

1. En matière d’IS
– Révision du barème proportionnel de l’IS : 17,5% au lieu de 20% pour le
bénéfice compris entre 300.000 et 1.000.000DH.
– Relèvement du taux normal de la cotisation minimale de 0,5% à 0,75%.
– Non déductibilité des dépenses, réglées en espèces, qui dépassent 5.000
DH par jour et par fournisseur dans la limite de 50.000 DH par mois et par
fournisseur.
– Application d’un abattement de 60% aux dividendes servis par les OPCI aux
personnes soumises à l’IS.
– Déductibilité des dons accordés à certaines associations dans la limite de 2% du
chiffre d’affaires.
– Imputation de l’impôt étranger.
– Suppression du régime fiscal des banques offshore et des sociétés holding
offshore.
– Suppression du régime fiscal des centres de coordination.
- Institution de la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices
– Personnes imposables : les sociétés dont le Bénéfice fiscal est égal ou supérieur
à 40 millions DH ;
 Base imposable : Bénéfice fiscal ;
 Taux : 2,5%
 Durée d’application : 2019 et 2020.

2. En matière d’IR
– Instauration de la cotisation minimale au titre du profit de cession d’un
immeuble exonéré de l’IR lorsque le prix de cession excède 4.000.000 DH.
– Relèvement de 20 à 30 DH par jour et par salarié du montant des bons de
nourriture exonérés.
– Relèvement de 24 à 36 mois de la durée d’exonération des rémunérations
accordées aux étudiants inscrits au cycle de doctorat.

24
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

– Changement du régime d’imposition des revenus fonciers.


– Dispense de la déclaration du revenu global au titre du cumul de pensions de
retraite dont le total du montant net imposable n’excède pas
30.000 DH.
– Élargissement de la liste des indicateurs de dépenses retenus dans le cadre de
l’examen de l’ensemble de la situation fiscale du contribuable.
– Réduction des taux d’imposition des auto-entrepreneurs.

3. En matière de TVA
– Limitation de la récupération de TVA en cas de règlement en espèces.
– Clarification de la TVA transférée en cas de fusion, de scission ou de
transformation.
– Exonération sans droit à déduction sur les pompes à eau solaires.
– Exonération avec droit à déduction et à l’importation des médicaments destinés
au traitement de la méningite et de certains médicaments dont le prix usine, avant
taxe, dépasse 588 DH.

Le calcul des principaux ratios de l'analyse financière


Les ratios sont des outils de gestion (sous forme de coefficients ou de
pourcentages). Ils font le rapport entre deux grandeurs caractéristiques
extraites des documents comptables. Les ratios permettent de se faire une idée
globale de la santé financière de l'entreprise ou de la comparer à des entreprises
du même secteur. Ils sont des outils d'analyse financière indispensables à tout
dirigeant pour assurer le bon pilotage de sa société. Ils se basent sur des données
existantes (passées ou de préférence présentes) et fournissent diverses indications
: la rentabilité d’une entreprise, la structure de ses coûts, sa productivité,
sa solvabilité, ses liquidités, son équilibre financier... Il existe de très
nombreux ratios financiers, nous vous en présentons quelques-uns ici.

Apprentissage organisationnel
L’apprentissage organisationnel, aussi appelé phase de création des
connaissances est un processus collectif de développement et de modification des
connaissances (aussi bien tacites qu’explicites) au sein d’une organisation, qui
intervient dans les processus de gestion des connaissances. Elle se développe de
différentes manières : observation, imitation, expérimentation, etc.
L’apprentissage en double boucle est un concept développé par Argyris et Schön
(1978). L’apprentissage qu’il soit au niveau de l’individu, du groupe ou de

25
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

l’organisation est une résultante de l’action. L’erreur corrigée serait une façon
d’apprendre. Argyris et Schön relèvent deux façons de corriger des erreurs :
1. Soit la modification du comportement (ne plus faire) appelée apprentissage en
simple boucle d’adaptation
2. Soit la modification du programme maître qui produit le comportement
appelée apprentissage en double boucle d’exploitation.

Responsabilité sociétale des entreprises (RSE)


La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) désigne la prise en compte par
les entreprises, sur base volontaire, des enjeux, sociaux et éthiques dans leurs
activités. Les activités des entreprises sont ici entendues au sens large : activités
économiques, interactions internes (salariés, dirigeants, actionnaires) et externes
(fournisseurs, clients, autres).
L'enjeu de la RSE résulte au départ de demandes de la société civile (associations
religieuses, écologiques, humanitaires ou de solidarité) d'une meilleure prise en
compte des impacts environnementaux et sociaux des activités des entreprises,
qui est née, notamment, des problèmes d'environnement planétaire rencontrés
depuis les années 1970. La RSE trouve aussi une inspiration dans la philosophie
« agir local, penser global » (René Dubos). Il s'agit alors d'intégrer le contexte
mondial et local dans la réflexion stratégique.

Remboursement in fine
Le remboursement in fine correspond au remboursement de la totalité du capital
d'un emprunt au terme de sa durée de vie. Dans le cadre d'un remboursement in
fine, l'emprunteur paie uniquement les intérêts de son emprunt durant sa durée de
vie. A terme, il rembourse le capital, en une seule fois. Ce type de remboursement
se rencontre à l'occasion d'émissions obligataires mais aussi avec les prêts
immobiliers in fine consenti, par les banques, à des particuliers.

Obligation à coupon unique


Une obligation à coupon unique est un titre de créance négociable émis par un
émetteur public ou privé qui a pour particularité de servir le montant total des
intérêts capitalisés dus en une seule fois à la date du remboursement du titre. Les
intérêts ne sont donc fiscalisables qu'à la date d'échéance de cette obligation.

L'impôt retenu à la source au Maroc


Les Etablissements non-résidents au Maroc, fournissant des travaux ou rendant
des services, pour le compte des entreprises marocaines, sont tenu de payer un

26
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

impôt retenu à la source (RAS) au profit de l’administration fiscale marocaine.


Le taux de cet impôt retenu est de 10% du chiffre d'affaire réalisé au Maroc.
A cet effet la loi fiscale marocaine charge l entreprises marocaines, bénéficiaires
de ces travaux et services rendu par ces établissements étrangers, de retenir à la
source 10% du coût total de ces travaux ou services et le verser à l'Administration
fiscale marocaine comme impôt (RAS).

EXEMPLE
Soit (X) un établissement Français non résident au Maroc fournit des
travaux au profit d’une entreprise marocaine (Y) pour un montant total de 1 000
000.00 (TTC). Donc la loi fiscale marocaine oblige l’entreprise marocaine (Y)
à ne pas payer à l’établissement français (X) que 900 000.00 c’est-à-dire (1000
000.00 * 90%) alors qu'elle doit verser à l'Administration fiscale Marocaine 100
000.00 (TTC c'est à dire (10% *1000000.00). Donc le montant de l'impôt (
RAS ) est de 100 000.00 ( TTC ) .
le montant de l'impôt ( RAS ) hors TVA est de 83333.33 c' est à dire (100
000.00/1.2) à verser à l'administration fiscal avant la fin du mois qui suit celui
où l'entreprise marocaine règle sa créance ( 900 000.00 ) à l'établissement (Y)
.le montant de la TVA sur l'impôt ( RAS) est de 16 666.67 c'est à dire (
83333.33*20%) à verser, à l'administration fiscale avant la fin du mois
qui suit celui où l'entreprise marocaine règle sa créance ( 900 000.00 ) à
l'établissement ( Y ) sachant que l'entreprise marocaine a le droit de récupérer
ce montant dans la prochaine déclaration de tva en pratiquant le principe de
décalage d'un mois.

Les comptes consolidés : définition


Un groupe a recours aux comptes consolidés lorsqu’il est composé d’une société
mère détenant plusieurs filiales. La consolidation permet de regrouper l’ensemble
des comptes d’une entreprise, afin de donner un bilan plus objectif de l’état
financier d’une entreprise. D’une part, les comptes consolidés ne tiennent pas
compte des transactions internes à l’entreprise, et d’autre part, les capitaux
propres, dettes… sont réintégrés dans les comptes de la société mère.
Les comptes sont consolidés non seulement pour la publication, mais également
pour une utilisation interne. Ils constituent en effet un outil précieux de gestion et
de reporting.
L’objectif des comptes consolidés est de fournir pour un ensemble de sociétés
ayant chacune une personnalité juridique différente mais dépendant d’un même

27
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

centre décisionnel (société-mère), une vision économique de l’activité, du


patrimoine et du résultat de cet ensemble.

Réduction pour charge de famille Article 74 -


Il est déduit du montant annuel de l'impôt en raison des charges de famille du
contribuable, une somme de trois cent soixante (360) dirhams par personne à
charge au sens du II du présent article.
Toutefois, le montant total des réductions pour charge de famille ne peut pas
dépasser deux mille cent soixante (2.160)254 dirhams (6 charges).
Sont à la charge du contribuable : A.- son épouse ;
B.- ses propres enfants ainsi que les enfants légalement recueillis par lui à son
propre foyer à condition :
- qu'ils ne disposent pas, par enfant, d'un revenu global annuel supérieur à la
tranche exonérée du barème de calcul de l'impôt sur le revenu prévu à l'article 73-
I ci-dessus ;
- que leur âge n'excède pas 27 ans. Cette condition d'âge n'est, toutefois, pas
applicable aux enfants atteints d'une infirmité les mettant dans l'impossibilité
de subvenir à leurs besoins.
La femme contribuable bénéficie des réductions pour charge de famille au titre de
son époux et de ses enfants lorsqu'ils sont légalement à sa charge et dans les
conditions prévues ci-dessus.
Les changements intervenus, au cours d'un mois donné dans la situation de famille
du contribuable sont pris en considération à compter du premier mois suivant celui
du changement.

Le modèle de Wilson Définition


L'enjeu : la gestion économique des stocks
Pour optimiser ses coûts, le logisticien doit trouver un équilibre entre le nombre
de commandes d'approvisionnement et la quantité stockée :
 Réapprovisionner fréquemment lui permet de réduire le niveau de stocks,
mais grève le coût des commandes
 Réduire le nombre d'approvisionnements allège le coût des commandes mais
augmente le coût de possession de stock. En effet, pour faire face aux sorties,
il est obligé d'augmenter les quantités stockées vu l'espacement entre chaque
réapprovisionnement.

28
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Dans le cas de commandes à périodicité fixe et quantité identique, la formule


de Wilson permet de calculer le lot économique (quantité par commande) et le
nombre optimal de commandes d'approvisionnement pour minimiser le coût
global des stocks.
Calcul de la quantité économique
La quantité optimale Q à commander est égale à :

Les paramètres de la formule :


 D - La Demande (ou consommation) en quantité sur la période considérée
 CC - Le Coût d'une Commande (ou coût de lancement intégrant : coût de
passation de commande + coût de transport + coût de réception )
 CS - Le Coût unitaire de possession de Stock
Calcul du nombre optimal de commandes
Pour connaître le nombre de commandes, il suffit de diviser la demande D par la
quantité économique Q
Il est également possible de l'obtenir directement à l'aide de la formule suivante :

Avec :
 N - Le Nombre optimal de commandes
 Dv - La Demande en valeur sur la période considérée
 i - le taux de possession
Calcul du taux de possession

29
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

i = Coût de possession / Valeur du stock


Les limites du modèle de Wilson
Cette méthode a pour limite de considérer que les différents paramètres
composant la formule sont stables ou linéaires dans le temps et que les délais
d'approvisionnement soient inexistants.
Qu’est-ce que l’inducteur ?
Inducteur d'activités. Unité de mesure de l'activité, utilisée dans la méthode des
coûts basés sur les activités (ABC), permettant d'attribuer la consommation de
ressources de l'activité aux produits et services de l'entreprise. Par exemple, le
nombre de commandes pour mesurer l'activité du service achat.

Le mix social ou le personnel mix


Le Mix social est un modèle qui est généralement utilisé en PME. Il permet de
repérer, de façon concrète, les axes de la politique RH. Toutefois, il semble plus
difficile de repérer ces axes dans une structure ayant un effectif inférieur à 10
salariés puisque la GRH sera présente mais beaucoup plus floue et informelle.

Tableau d'exploitation différentiel et Seuil de rentabilité


La structure : c’est l’ensemble des moyens matériels et humains permanant mis
en œuvre pour la production.
Les charges : ce sont les consommations définitives, elles peuvent se comporter
de plusieurs manières (charges variables, charges fixes et charges semi-variables)
Niveau d’activité ou unité de production : c’est la quantité produite dans un
atelier donné. Il est noté x.
Dans cette analyse, les charges se décomposent en charges variables et fixes.
1. La charge variable
C’est une charge qui varie en fonction des quantités à produire. L’équation des
charges variables est : Y1 = ax avec x : le niveau d’activité et a : le coût variable
unitaire.
1. La charge fixe ou charge de structure
C’est une charge qui ne change pas en fonction des quantités produites ; l’équation
des charges fixes est : Y2 = b avec b (les charges fixes).

30
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

A l’échelle unitaire, la charge fixe diminue e l’équation de la forme est : Y = b/x ;


avec b (le montant des charges fixes) et x (la quantité produite)
1. Les charges semi-variables
Les charges semi-variables sont des charges où une partie est variable et l’autre
fixe. L’équation est : Y = ax + b avec ax (la partie variable) et b (la partie fixe)
1. Changement de structure
Lorsqu’on veut accroitre considérablement le niveau d’activité, les charges fixes
sont obligées d’augmenter par l’acquisition du nouveau matériel ou bien le
développement de l’encadrement.

Tableau d’exploitation différentiel :


Dans une entreprise commerciale, ce tableau se présente :

Dans une entreprise industrielle, sa présentation est la suivante :

31
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Le Seuil de rentabilité (SR) ou chiffre d’affaires critique :


Il s’agit du niveau du chiffre d’affaires pour lequel le résultat est nul.
C’est donc la valeur minimale du chiffre d’affaires à partir de laquelle
l’exploitation devient rentable : (Résultat = 00) ou (M/CV = Charges fixes).
Marge sur coût variable = Chiffre d’affaires – Total des charges variables.
Résultat = Marge sur coût variable – Charges fixes.
Seuil de rentabilité = CF/ taux de MCV ou SR = CF x CA / MCV.
Point mort (date de réalisation du seuil de rentabilité):
Il correspond à la date de réalisation du seuil de rentabilité, date à partir de laquelle
l’entreprise commence à réaliser des bénéfices.
Point mort = Seuil de rentabilité X 360/ Chiffre d’affaires de la période ou Point
mort = SR x nombre de mois du travail pendant l’année/CA
Marge de sécurité = chiffre d’affaires – seuil de rentabilité
Indice de sécurité = marge de sécurité/CA

32
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

33
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

Fiscalité très importante

34
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

35
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

36
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

37
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

38
Étudiant : Moussa Abdoul Ramane
Bounyyaminou
Le nécessaire pour réussir les concours des
masters les plus convoités au Maroc

39

Vous aimerez peut-être aussi