Vous êtes sur la page 1sur 20

Travaux dirigés :

Economie Monétaire et Financière I

Enseignant du cours magistral : Mr. Mafaman Driss


Chargés des travaux dirigés : Mr. ELFAKIR Rachid et Mr. KCHIKECHE Ahmed
Contrôle Final du Module
Economie monétaire et marchés
financiers I
Session d’Automne 2018-2019
Questions : (6 points)
1- En tant qu’instrument de paiement, quelles sont les
caractéristiques ainsi que les fonctions principales de la monnaie ?

2- Si la monnaie fiduciaire augmente en valeur et diminue en


pourcentage dans la masse monétaire, comment interprétez-vous
ce constat dans une économie de marché ?

3- Quelle est la différence entre un actif monétaire et un actif


financier ?
Caractéristiques : La monnaie est un instrument de paiement indéterminé, général et
immédiat.
Indéterminé Général Immédiat
son transfert doit permettre de
Permet le payement de n’importe Doit être admise en tout lieu à
régler instantanément et de
quelle dette et d’acquérir n’importe tout moment par tout le
manière définitive les achats et
quel produits. monde.
les dettes.

Les trois fonctions traditionnelles de la monnaie


Intermédiaire des échanges Unité de compte Réserve de valeur
étant qu'un instrument d’échange,
La monnaie est un moyen
elle évite par son existence les - La monnaie est enfin, un
permettant:
nombreux inconvénients du troc. instrument d’épargne, ce qui
- D’exprimer la valeur de
En tant que telle, la monnaie permet permet de différer l’utilisation
chaque bien par rapport à une
de fractionner l’échange en deux d’un revenu.
référence unique
temps : - La monnaie permet
- De faire des comparaisons
- on cède l’objet à vendre contre de l’accumulation de la richesse,
dans l’espace (prix d’un même
la monnaie ; facteur de progrès et de
bien sur deux marchés
- on acquiert le bien désiré grâce à la croissance économique.
différents) et dans le temps.
monnaie.
2- Si la monnaie fiduciaire augmente en valeur et diminue en pourcentage
dans la masse monétaire, comment interprétez-vous ce constat dans une
économie de marché ?
• La monnaie fiduciaire augmente en valeur absolue dans M3 d'une
année à l'autre principalement à cause de l'accroissement du besoin
de financement de l’activité économique.
• Elle diminue en valeur relative dans M3 à cause de la baisse de la
préférence pour la liquidité des agents économiques suites aux
règlements en monnaie scripturale ou aux placements ou en raison
de l'inflation.
3- Quelle est la différence entre un actif
monétaire et un actif financier ?
Un actif financier Un actif monétaire
Un titre ou un contrat, généralement Un actif financier assez liquide et acceptable
transmissible et négociable (par exemple par l’ensemble des agents économiques pour
sur un marché financier), susceptible de être considérer comme monnaie.
produire à son détenteur des revenus ou
un gain en capital, en contrepartie d'une
certaine prise de risque.
Exercice 1 : (6points)
Billets et monnaies mis en circulation 230
Titres émis par les OPCVM obligations 207
Bons du Trésor négociables 142
Titres OPCVM monétaires 64
Dépôts à vue auprès des banques 507
Dépôts à terme auprès du Trésor 8
Billets de trésorerie 1
Dépôts à vue en devises 39
Titres émis par les OPCVM contractuels 2
Comptes d'épargne auprès des banques 153
Valeurs données en pension 45
Comptes à terme et bons de caisse auprès des banques 151
Titres émis par les OPCVM actions et les OPCVM diversifiés 7
Dépôts à vue auprès du Trésor 54
Dépôts à vue auprès de BAM 3
Bons de sociétés de financement 8
Encaisses des banques 13
1- Calculez M1, M3 et PL
Circulation fiduciaire = Billets et monnaies mis en circulation - Encaisses des
banques
Circulation fiduciaire = 230 – 13 = 217
Circulation scripturale = Dépôts à vue auprès des banques + Dépôts à vue
auprès du Trésor + Dépôts à vue auprès de BAM
Circulation scripturale = 507 + 54 + 3 = 564
M1= Circulation fiduciaire + Circulation scripturale
M1 = 217 + 564 = 781
M2= M1 + Comptes d'épargne auprès des banques
M2 = 781 + 153 = 934 MMDH
Autres actifs Monétaires = Comptes à terme et bons de caisse auprès des banques
+ Titres OPCVM monétaires + Dépôts à vue en devises + Dépôts à terme auprès
du Trésor + Valeurs données en pension
Autres actifs Monétaires = 151 + 64 + 39 + 8 + 45 = 307
M3= M2 + Autres actifs Monétaires
M3 = 934 + 307 = 1241 MMDH
PL1 = Bons du Trésor négociables + Bons de sociétés de financement + Billets
de trésorerie + Titres émis par les OPCVM contractuels
PL1 = 142 + 8 + 1 + 2 = 164 MMDH
PL2 = Titres émis par les OPCVM obligations
PL2 = 207 MMDH
PL3 = Titres émis par les OPCVM actions et les OPCVM diversifiés
PL3 = 7
PL = PL1 + PL2 + PL3
PL = 153 + 207 + 7 = 367 MMDH
2- a- Expliquer comment se modifieraient ces agrégats si on
observait la vente de 25% des Bons de sociétés de financement
(règlement par chèque)

L’agrégat Changement en DH
Bons de sociétés de financement (-8*25%) = - 2
Dépôts à vue auprès les banques +2
PL1 & PL -2
M1 & M2 & M3 +2
2-b- Recalculer les agrégats de monnaie et de placements liquides après ce
changement. Commenter
L’agrégat Valeur avant le Changements Valeur après le
changement changement

M1 781 +2 783
M2 934 +2 936
M3 1 241 +2 1 243
PL1 153 -2 151
PL2 207 - 207
PL3 7 - 7
PL 367 -2 365
Commentaire :
Après les changements, on remarque, une augmentation de M1, M2 et
M3 et une diminution de PL1 et PL.
Les agents économiques ont converti des actifs de placements moins
liquides (Bons de sociétés de financement) afin de détenir des actifs
plus liquides (monnaie scripturale : dépôts à vue auprès les banques).
Exercice II : (8 points)
• On suppose que le système bancaire est composé de banques
commerciales et d’une Banque Centrale dont les bilans simplifiés se
présentent respectivement comme suit :
1- Quel est le montant de la masse monétaire et quelles sont ses contreparties ?
2- Supposons que le taux de la réserve obligatoire est de 10 %, déterminer la valeur
du diviseur de crédit et commenter.
3- Si l’on suppose que les banques commerciales accordent un nouveau crédit à
hauteur de 400 :
-Déterminer le besoin supplémentaire des banques en monnaie centrale, à la suite
de ce nouveau crédit.
-Déduire les montants respectifs des fuites en billets et réserves obligatoires
correspondants.
-Déterminer la nouvelle valeur des dépôts à vue et la nouvelle masse monétaire.
4 - Supposons que les banques passent d’une situation d’emprunteuse de liquidités
à une situation où elles disposent des réserves excédentaires de l’ordre de 250 :
-Calculer le total des crédits si les banques commerciales prêteraient la totalité de
ces réserves excédentaires sous forme de nouveaux crédits. Commenter.
-Dans la pratique, si les réserves excédentaires existent, à quoi vont-elles servir ?
1- Quel est le montant de la masse
monétaire et quelles sont ses contreparties ?
La masse monétaire = Billets + dépôts à vue
= 400 + 2000
= 2400
Contreparties de la MM = Crédits
+ Créances sur Trésor
+ Or et Devises
= 2200 +100+100
= 2400
Supposons que le taux de la réserve obligatoire est de
10 %, déterminer la valeur du diviseur de crédit et
commenter.
2-
d=b+r-rb r = 10% b = 400/2400 = 1/6

Donc d= 1/6 + 0,10 - (1/6 x 0,10)= 0,25

Commentaire :
Chaque unité monétaire créée par les banques commerciales, sous
forme de crédit, génère un besoin de financement de 0,25 DH en
monnaie centrale.
2- Si l’on suppose que les banques commerciales accordent un nouveau crédit à
hauteur de 400 :
- Déterminer le besoin supplémentaire des banques en monnaie centrale, à la suite
de ce nouveau crédit.
Le besoin supplémentaire des banques en monnaie centrale :
RF =d.M= 400 x 0,25 = 100

Fuites en Total des


Fuite en Réserves obligatoires
billets fuites
B = 400 x 1/6
= 6,66 RO = (400 – 67) x 10% = 33 67+33 = 100
~ 67
-Déterminer la nouvelle valeur des dépôts à
vue et la nouvelle masse monétaire.
• La nouvelle valeur des dépôts à vue : 2000 + (400-67) = 2 333
• La nouvelle masse monétaire = B + D= (400 + 67) + 2 333 = 2 800
4 Supposons que les banques passent d’une situation d’emprunteuse de liquidités
à une situation où elles disposent des réserves excédentaires de l’ordre de 250 :
- Calculer le total des crédits si les banques commerciales prêteraient la totalité de
ces réserves excédentaires sous forme de nouveaux crédits. Commenter.

C =RE.K k = 1/d = 4
C =250 x 4 = 1000

Commentaire : les réserves excédentaires de 250 UM ont généré des crédits


nouveaux pour un total de crédit de 1000 UM
- Dans la pratique, si les réserves excédentaires
existent, à quoi vont-elles servir ?
Si les réserves excédentaires existaient, elles vont permettre plus de
souplesse à la gestion de la trésorerie des Banques.

Vous aimerez peut-être aussi