Vous êtes sur la page 1sur 38

USE AND MAINTENANCE

USO E MANUTENZIONE
EMPLOI ET ENTRETIEN
BETRIEBSANLEITUNG
USO Y MANUTENCIÓN

E N G I N E S
NEF
I N D U S T R I A L
N6 S ERIES

Iveco SpA
PowerTrain
Publication edited by
Marketing - Adv. & Promotion
Print L31022024 - 06/03
F Responsabilités
La responsabilité du Constructeur est subordonnée à la bonne exécution
Nous vous remercions d'avoir accordé la préférence à Iveco Motors et
des opérations de "Contrôle et d'Entretien" décrites dans le présent ma-
nous en profitons pour vous complimenter quant à votre choix.
nuel.
Avant d'effectuer quelque intervention que ce soit sur le moteur, lisez
Il conviendra de démontrer à cet effet que les interventions d'entretien
attentivement les instructions figurant dans ce manuel.
ont bien été effectuées dans les conditions requises et notamment que les
En vous y conformant vous lui assurerez des conditions de fonctionne- opérations d'entretien extraordinaires ont été confiées à des réparateurs
ment optimales et une longue durée de service. agréés.
Nous vous rappelons que le Réseau d'Assistance Iveco Motors est à vo-
tre disposition pour vous faire profiter, où que vous vous trouviez, de
compétences et d'un professionnalisme poussés à l'extrême. Avertissements
Les instructions figurant dans ce manuel s'adressent uniquement au mo-
teur; les illustrations, en particulier, ne sont reportées qu’à titre d’indica-
Garantie tion et certaines instructions ont un caractère purement fonctionnel dans
Pour pouvoir tirer le maximum de votre moteur et bénéficier de la garan- le but de vous permettre de faire effectuer à votre moteur les opérations
tie qui s'applique, il est nécessaire que vous vous conformiez scrupuleuse- désirées.
ment aux instructions figurant dans le présent manuel. Les modalités d'exécution de ces instructions sont fonction de la configu-
En négligeant de le faire ou en ne le faisant pas correctement vous risque- ration des commandes et/ou encore, des accessoires équipant l'installa-
riez de perdre le bénéfice de cette garantie. tion sur laquelle le moteur est monté. Il conviendra donc de tenir
également compte du manuel de conduite de cette dernière.
Pièces de rechange Les informations figurant dans ce manuel sont correctes à la date de sa pu-
L'utilisation exclusive de pièces de rechange d'origine Iveco Motors est un blication.
impératif qui doit être respecté pour conserver à votre moteur ses pro- Le Constructeur se réserve le droit de procéder, sans préavis et à quel-
priétés initiales. ques moment que ce soit, à des modifications pour des raisons techniques
En utilisant des pièces de rechange qui ne seraient pas d'origine, vous vous ou commerciales ou encore pour rendre ses produits conformes aux exi-
exposeriez non seulement à perdre le bénéfice de la garantie mais aussi à gences légales en vigueur dans les pays où ils sont utilisés et décline toute
ce qu'Iveco Motors refuse d'assumer dans le temps quelque responsabilité responsabilité pour d'éventuelles erreurs ou omissions.
que ce soit.

77
TABLE DES MATIERES GENERALE

Page
Arrêt du moteur .......................................................................................104
Avertissements généraux........................................................................... 77
Précautions pour un fonctionnement normal du moteur......................104
Exigences de sécurité................................................................................. 79
Contrôles et entretien..............................................................................104
Etiquettes signalétiques.............................................................................. 80
Opérations d'entretien............................................................................... 81
Diagnostics de dépannage........................................................................105
Caractéristiques d'identification du moteur.............................................. 81
Précautions d'entretien en cas d'arrêt prolongé du moteur..................108
Données principales pour les réglages et les réparations ......................109
Moteurs industriels Ravitaillements...........................................................................................110
Vues des moteurs....................................................................................... 82 Déplacements et manutention du moteur.............................................111
Données techniques des moteurs ............................................................ 85 Evacuation des produits résiduaires ........................................................111
Opérations à effectuer avant la mise en route......................................... 85 Procédures d'urgence...............................................................................112
Mise en route du moteur........................................................................... 86
Arrêt du moteur......................................................................................... 87
Préchauffage de l'eau.................................................................................. 87
Précautions pour un fonctionnement normal du moteur....................... 88
Rodage ........................................................................................................ 89
Contrôles et entretien ............................................................................... 92
Contrôles périodiques............................................................................... 94

Moteurs pour groupes électrogènes


Vues des moteurs..................................................................................... 101
Caractéristiques des moteurs.................................................................. 102
Généralités................................................................................................ 103
Démarrage du moteur............................................................................. 104

78
EXIGENCES DE SECURITE
Instructions fondamentales
Les recommandations suivantes visent à réduire les risques de préjudices
physiques et de détérioration d'équipements lorsqu'un moteur fonctionne
ou se trouve à l'arrêt.
Les moteurs ne doivent pas être utilisés pour des applications autres que
celles préconisées par le Constructeur.
Les interventions non autorisées, les modifications ou l'utilisation de pièces
de rechange qui ne seraient pas d'origine sont autant de causes suscepti-
bles d'être préjudiciables à la sécurité.
Pour la manutention des moteurs, utilisez toujours des auxiliaires de leva-
ge appropriés accrochés aux endroits du moteur prévus à cet effet (re-
portez-vous au chapitre "Déplacements et manutention du moteur").
La présente publication concerne uniquement la partie moteur. L'installa-
tion sur laquelle celui-ci est monté doit satisfaire à des exigences de sécu-
rité particulières.

79
ETIQUETTES SIGNALETIQUES
Le constructeur a apposé sur le moteur un certain nombre d'étiquettes si-
gnalétiques. Leurs significations sont respectivement les suivantes:
NB. Les étiquettes comportant un point d'exclamation indiquent un risque Risque de brûlures:
potentiel. projection d'eau chaude sous pression.

Indication d'un point de levage du moteur seul.

Risque de brûlures:
indique des endroits très chauds.
Indication du point de remplissage de
combustible (le cas échéant).

Risque d'incendie:
suite à la présence de combustible.
Indication d'un point de graissage.

Risque d'accrochage et de coupures:


Indication d'une jauge d'huile de graissage. indique la présence de pièces de révolution
(poulies, courroies, ventilateur).

80
OPERATIONS D'ENTRETIEN CARACTERISTIQUES D'IDENTIFICATION DU
Pour des questions de sécurité il est important que les opérations d'entre- MOTEUR
tien décrites dans ce manuel d'instructions soient effectuées conformé- La référence technique et le numéro de série du moteur sont indiqués par
ment aux indications suivantes: marquage déformant sur une plaquette signalétique apposée sur le cou-
- opérations de contrôle, elles peuvent être effectuées aussi bien vercle de la culasse.
par le réparateur que par l'utilisateur;
- opérations d'entretien périodique, elles sont repérées par la .
représentation symbolique d'une clé (voir graphique ci-dessous). Elles doi-
vent être effectuées par un personnel qualifié, doté d'outils de travail et de
moyens de protection appropriés;
- opérations d'entretien exceptionnel, en égard à leur nature
particulière, elles doivent être effectuées par des réparateurs agréés, équi-
pés d'un matériel approprié et travaillant suivant des instructions techni-
ques bien précises.
On entend en l'occurrence par “Réparateurs Agréés“ ceux qui font partie
du réseau d'assistance Iveco Motors ainsi que ceux qui sont agréés par le
constructeur de l'installation sur laquelle le moteur est monté, dans la me-
sure où ils sont approuvés par Iveco Motors.

81
Moteur N67 MNA/MSA : côté droit Moteur N67 MNA/MSA : côté gauche
1. Collecteur d’échappement - 2. Reniflard vapeur d’huile - 3. Sortie 1. Courroie de transmission organes auxiliaires - 2. Filtre à combustible
gaz d’échappement - 4. Anneau de levage du moteur - 5. Sortie liqui- - 3. Bouchon de remplissage d’huile - 4. Aspiration air moteur - 5. Joint
de de refroidissement - 6. Boîte soupape thermostatique - 7. Alter- sortie combustible - 6. Anneau de levage du moteur - 7. Pompe d’injec-
nateur - 8. Entrée liquide de refroidissement - 9. Filtre à huile - 10. tion - 8. Dispositif variateur avance injection à froid - 9. Joint entrée com-
Démarreur. bustible - 10. Pompe d’alimentation combustible - 11. Bouchon de
vidange d’huile - 12. Jauge de niveau d’huile.

82
Moteur N67MNT/MST : côté droit Moteur N67 MNTMST : côté gauche
1. Collecteur d’échappement - 2. Reniflard vapeur d’huile - 3. Entrée air 1. Courroie de transmission organes auxiliaires - 2. Filtre à combusti-
turbocompresseur - 4. Sortie air de suralimentation - 5. Turbocompres- ble - 3. Bouchon de remplissage d’huile - 4. Aspiration air moteur - 5. Joint
seur - 6. Sortie gaz d’échappement du turbocompresseur - 7. Anneau sortie combustible - 6. Anneau de levage du moteur - 7. Pompe
de levage du moteur - 8. Sortie liquide de refroidissement - 9. Boîte sou- d’injection - 8. Dispositif variateur avance injection à froid - 9. Joint en-
pape thermostatique - 10. Alternateur - 11. Entrée liquide de refroidis- trée combustible - 10. Pompe d’alimentation combustible - 11. Bouchon
sement - 12. Filtre à huile - 13. Démarreur. de vidange d’huile - 12. Jauge de niveau d’huile.

83
Moteur N60 ENT : côté droit Moteur N60 ENT : côté gauche
1. Entrée air turbocompresseur - 2. Turbocompresseur - 3. Sortie air de 1. Courroie de transmission organes auxiliaires - 2. Aspiration air
suralimentation - 4. Sortie gaz d’échappement du turbocompresseur - moteur - 3. Racordo di ingresso carburante - 4. Common rail - 5.
5. Collecteur d’échappement - 6. Anneau de levage du moteur - 7. Anneau de levage du moteur - 6. Pompa alta pressione common rail -
Bouchon de remplissage d’huile - 8. Sortie liquide de refroidissement - 7. Joint sortie combustible - 8. Filtre à combustible - 9. Jauge de niveau
9. Boîte soupape thermostatique - 10. Alternateur - 11. Entrée liquide d’huile - 10. Bouchon de vidange d’huile - 11. Unité électronique cen-
de refroidissement - 12. Filtre à huile - 13. Démarreur. trale - 12. Capteur senseur roue phonique sur le vilebrequin.

84
DONNEES TECHNIQUES DES MOTEURS AVERTISSEMENT
Il est rigoureusement interdit, sous peine de perdre le
bénéfice de la garantie et de l'engagement de respon-
N67 MNA/MSA - N67 MNT/MST sabilité d'lveco Motors, de modifier les caractéristiques préci-
- Nombres des cylindres ..................................................6, en ligne tées et notamment de changer le réglage de la pompe d'injection
- Alésage ..............................................................................104 mm ou altérer la centrale électronique, modifier le sytème électrique
- Course ..............................................................................132 mm et le système d’injection.
- Cylindrée totale ...................................................................... 6,7 l
- Type .................................Diesel à 4 temps - pompe injection VE AVANT LA MISE EN ROUTE
- Prestations max : Chaque jour, avant de mettre le moteur en route :
N67 MNA/MSA : 81kW (110 CV) @ 2500 trs/1’- 430 Nm @ 1400 trs/1’ - Contrôlez le niveau des fluides de remplissage (carburant, huile moteur,
N67 MNT/MST : 120 kW (163 CV) @ 2300 trs/1’ - 630 Nm @ 1400 trs/1’ eau de refroidissement)
N67 MNT/MST : 129 kW (175 CV) @ 2300 trs/1’ - 700 Nm @ 1400 trs/1’ - Assurez-vous que le filtre à air n'est pas colmaté (le voyant du système
mécanique d'indication de colmatage ne doit pas être au rouge)
Dans le cas où le filtre à air serait colmaté, nettoyez-le en procédant com-
N60 ENT me indiqué au chapitre "Contrôles et Entretiens Périodiques".
- Nombres des cylindres ..................................................6, en ligne Remarque: Dans le cas où le moteur serait muni d'un indicateur électrique
- Alésage .............................................................................102 mm de colmatage (fourni en option), le colmatage du filtre est indiqué par un
- Course ..............................................................................120 mm voyant monté sur le tableau de commande. Lorsque ce voyant s'allume il
- Cylindrée totale ...................................................................... 5,9 l faudra procéder immédiatement au nettoyage du filtre.
- Type .......................................... Diesel à 4 temps - Common Rail
- Prestations max :
169 kW (230 CV) @ 2300 trs/1’ - 810 Nm @ 1200 trs/1’ Attention!
Avant de mettre le moteur en route, assurez-vous que le
milieu ambiant au sein duquel il fonctionne permet une
bonne évacuation des gaz d'échappement nocifs. Assurez-vous
également que l'air ambiant ne comporte pas de gaz combusti-
bles (des hydrocarbures par exemple).
85
DEMARRAGE MOTEURS INDUSTRIELS
Pour moteurs dotés de tableau d’instruments Iveco Motors
MOTEUR FROID
1. Faire tourner le commutateur de démarrage de la position “A” à
la position “B”.
1.1 Pour des moteurs à contrôle électronique, le témoin du
système d’injection s’allume; attendre qu’il s’éteigne et
continuer la procedure.
2. Attendre que le témoin “bougies de pré-chauffage” s’éteigne.
3. Faire tourner la clé dans la position “C” et la maintenir dans cette
position jusqu’au démarrage effectif. Le moteur démarre, le
témoin “bougies de pré-chauffage” s’allume en indiquant que la
fonction post-chauffage est active; ceci afin d’éviter que le moteur
ne fume excessivement à froid.
4. Seulement pour des moteurs mécaniques :Mettre le levier de
l’accélérateur dans une position telle que la vitesse du moteur soit A = Indicateur de tension d’alimentation
B = Indicateur de pression huile moteur
légèrement supérieure au minimum. C = Indicateur de température liquide refroidissement
D = Témoins d’indication tension d’alimentation
MOTEUR CHAUD 12/24 V ; Bougies de préchauffage; Alarmes:
Chargeur de batterie, Filtre air colmaté, Niveau
1. Faire tourner le commutateur de démarrage de la position “A” à combustible, Niveau minimum du liquide de
la position “B”. refroidissement, Survitesse moteur.
E = Bouton stop d’urgence
1.1 Pour des moteurs à contrôle électronique, le témoin du F = Sélecteur à clé démarrage moteur
système d’injection s’allume; attendre qu’il s’éteigne et G = Touche (-) de programmation
H = Touche de programmation
continuer la procedure. I = Touche (+) de programmation
2. Faire tourner la clé dans la position “C” et la maintenir en L = Touche de désactivation de l’alarme acoustique (Buzzer)
position jusqu’au démarrage effectif. Le moteur démarré, le M = Touche de visualisation des heures de travail
N = Touche de diagnostique des alarmes
témoin “bougies de préchauffage” s’allume en indiquant que la Q = Display LCD 5 chiffres visualisation des tours du moteur,
fonction post-chauffage est active; ceci afin d’éviter que le moteur heures de travail
R = Indicateur tours moteur.
ne fume excessivement à froid.

86
MOTEURS NE COMPORTANT PAS DE PRECHAUFFAGE DE L'EAU
TABLEAU D’INSTRUMENTS IVECO MOTORS (électrique 220 V monophasé, en option)
Pour les moteurs qui ne seraient pas équipés d'un tableau de commande et Ce dispositif, fourni en option, est prévu pour faciliter les démarrages par
de contrôle Iveco Motors, les modalités de démarrage décrites dans ce qui temps froid et pour les applications où il est nécessaire de pouvoir dispo-
précède peuvent varier en fonction de la configuration du tableau de com- ser d'une réserve de puissance immédiate. Il est muni d'un thermostat qui
mande de la machine sur laquelle le moteur est monté (reportez-vous dans coupe l'alimentation électrique lorsque l’on atteint la température pro-
ce cas aux instructions fournies par le constructeur de l'installation). grammée.

Attention!
DIRECTIVES DE CARACTERE GENERAL Effectuez soigneusement le branchement à une instal-
POUR LA MISE EN ROUTE lation de terre sûre.
(applicables à tous les types de moteurs)
Relâchez immédiatement la clé dès que le moteur a démarré de manière
à ne pas endommager le moteur et le démarreur.
Rappelez-vous qu'il n'est pas judicieux de laisser tourner le moteur à son
régime minimum dans le but de l'amener à sa température normale de
fonctionnement. Patientez environ une minute avant de mettre le moteur
en service et évitez de l'utiliser à un régime de puissance élevé.

ARRET DU MOTEUR
1 - Avant d’arrêter le moteur, laissez-le tourner à son régime minimum à
vide durant quelques minutes. Cette procédure permet à la température
de l'huile et de l'eau de refroidissement de baisser d'une façon uniforme, ce
qui évite les détériorations possibles du moteur suite à des chocs thermi-
ques.
2 - L'arrêt du moteur s'obtient en tournant la clé dans la position “A”.

87
PRECAUTIONS A PRENDRE POUR UN
FONCTIONNEMENT NORMAL DU MOTEUR Circuit de graissage - Le moteur étant chaud et fonctionnant à son
régime nominal, assurez-vous que la pression de l'huile se situe dans la
- Le passage du régime de ralenti au régime de vitesse maximale et vice
fourchette des valeurs limites indiquée au tableau "Caractéristiques prin-
versa doit s'opérer progressivement de manière à garantir des conditions
cipales pour le réglage et la réparation des moteurs. Dans le cas où la pres-
de combustion optimales et un fonctionnement normal de tous les organes
sion de l'huile ne serait pas conforme à ces valeurs, recherchez-en la cause
du moteur.
en procédant comme indiqué au tableau “Diagnostique de dépannage".
- Les régimes de vitesse et de puissance pratiqués doivent être conformes
Pour rétablir le niveau du circuit de graissage du moteur, conformez-vous
aux valeurs indiquées dans la documentation technico-commerciale.
aux instructions énoncées à cet égard au chapitre "Contrôles et Entre-
- Les différents points suivants sont à surveiller lorsque le moteur fonc- tien”.
tionne:
Circuit de combustible - Evitez de faire fonctionner le moteur avec
Circuit de refroidissement du moteur - Assurez-vous que la tem- le réservoir de carburant au minimum de sa réserve de manière à prévenir
pérature de l'eau de refroidissement se situe dans la fourchette des valeurs li- les formations éventuelles de condensat et des désamorçages du circuit
mites indiquée au tableau "Caractéristiques principales pour le réglage et la en cas d'aspiration d'air, conditions qui provoqueraient l'arrêt du moteur.
réparation des moteurs". Si la température de l'eau est trop élevée, reportez- Eviter que le bec d’aspiration du carburant puisse aspirer les éven-
vous au tableau “Diagnostique de dépannage du moteur”. tuels dépôts présents dans le réservoir.
Pour rétablir le niveau du circuit de refroidissement, conformez-vous aux in-
structions énoncées à cet égard au chapitre "Contrôles et Entretien”.

Attention! Attention!
N'ouvrez jamais le bouchon de la goulotte de remplis- Lorsque vous procédez à un remplissage du réservoir
sage du circuit de refroidissement lorsque le moteur de combustible, faites très attention à éviter toute
est chaud. Les circuits de refroidissement des moteurs sont en pénétration d'agents entartrants, aussi bien solides que liquides,
dans le réservoir. Rappelez-vous également qu'en effectuant
effet sous pression et le liquide chaud est violemment expulsé à cette opération il est interdit de fumer ou d'allumer des flammes.
l’extérieur, avec les risques de brûlures que cela suppose, si l'on
ne prend pas la précation de relâcher progressivement la pres-
sion.

88
Circuit d'aspiration et d'échappement - Vérifiez régulièrement RODAGE DU MOTEUR (50 Heures)
l'état de propreté du circuit d'aspiration d'air. Les fréquences d'entretien Evitez de faire fonctionner le moteur à grande puissance durant des laps
seront fonction des conditions de travail du moteur. Dans les environne- de temps importants.
ments se caractérisant par des dégagements de poussières importants il
sera nécessaire de prévoir des entretiens plus fréquents. Conformez-vous
à cet égard aux instructions figurant au chapitre "Contrôles et Entretien”.

Attention!
Assurez-vous au moyen d'un examen visuel que le cir-
cuit d'échappement du moteur n'est ni obstrué ni
détérioré pour éviter les émanations dangereuses.

Circuit de démarrage électrique - Vérifiez périodiquement, et


notamment durant la saison d'hiver, l'état de charge des batteries.
Pour rétablir le niveau d'électrolyte dans les batteries, conformez-vous
aux instructions énoncées au chapitre "Contrôles et Entretien".
En cas de remplacement, respecter rigoureusement les indications con-
cernant la capacité des batteries. En particulier, pour les moteurs à régu-
lateur électronique, la tension d’alimentation doit être supérieure aux
valeurs prescrites pour garantir le fonctionnement régulier du moteur;
des tensions basses et proches de la limite minimale peuvent faire aug-
menter automatiquement le régime de ralenti pour favoriser la recharge
par l’alternateur.

Attention!
Ne fumez pas et évitez la présence de flammes libres à
proximité des batteries pour éviter des explosions

89
INTERVENTION D’URGENCE

Précautions vis-à-vis des centrales électroniques à bord du véhicule


Afin de ne pas effectuer des interventions erronées qui pourraient endommager ou dégrader le fonctionnement des centrales électro-
niques installés à bord du véhicule, il est bon de suivre attentivement les consignes suivantes:
• En cas d’intervention sur le châssis qui nécessitent des soudures à arc électrique, il faut: débrancher la borne positive de la batterie
et la relier à la masse du châssis; déposer le connecteur des centrales; pour des soudures à distance rapprochée de la centrale,
enlever la centrale du châssis; effectuer les soudures avec un courant continu; effectuer la mise à terre de la soudeuse le plus près
possible du point de soudure; ne pas mettre les câbles de la batterie parallèles aux câbles électriques du véhicule.
• Ne pas débrancher et/ou brancher les connecteurs des centrales lorsque le moteur tourne ou que les centrales sont alimentées.
• Après chaque entretien exigeant la dépose de la batterie, s’assurer qu’au moment de son rebranchement, les bornes sont cor-
rectement reliées aux pôles.
• Ne pas débrancher la batterie lorsque le moteur tourne.
• Ne pas imployer un chargeur de batterie pour le démarrage du moteur.
• Débrancher la batterie du réseau de bord en cas de recharge.
• Enlever les centrales électroniques s’il faut effectuer des opérations nécessitant des températures supérieures à 80°C.
• Lors de l’insertion des connecteurs du boîtier électronique, ne pas forcer pour éviter d’abîmer les broches.

90
Purge d’air du circuit d’alimentation
La purge de l’air du circuit d’alimentation s’effectue de la façon suivante:
• Desserrer la vis 1, située sur le préfiltre des moteurs à régulateur électronique et
sur le filtre des moteurs avec pompe d’injection mécanique ,en la raccordant avec
un petit tuyau pour faire écouler les résidus de purge dans des récipients appro-
priés.
• Actionner la commande manuelle de la pompe d’amorçage 2 jusqu’à ce que le car-
burant sorte de la vis de purge 1 sans aucunes bulles d’air.
• Resserrer la vis 1.
• Continuer l’intervention sur la commande manuelle jusqu’à ce que la pompe
d’amorçage 2 ressente une résistance franche.
• Mettre le moteur en marche et le faire tourner pendant quelques minutes pour
éliminer tout résidu d’air.

Risque d’incendie: faire très attention lorsqu’on reserre le purgeur, afin d’éviter de
dangereuses fuites de carburant.

Attention!
Le système d’injection common rail (à rampe commune) des moteurs avec
régulateur électronique est autopurgeur: ne pas desserrer les raccords
desélectro-injecteurs et de la rampe.

91
CONTROLES ET ENTRETIEN - Mettez des lunettes de sécurité lorsque vous utilisez de l'air comprimé
(pour les opérations de nettoyage la pression ne doit pas dépasser 2 Atm
(30 psi, 2 kg/cm2).
REMARQUES PREALABLES
- Portez un casque de protection lorsque vous travaillez sous des charges
Les opérations de contrôle décrites dans ce chapitre peuvent être effec- suspendues ou sur des installations arrivant à hauteur de tête.
tuées aussi bien par l'atelier d'entretien que par l'utilisateur de l'installation. - Portez toujours des chaussures de sécurité et votre combinaison de travail.
Les opérations d'entretien périodique, repérées par la représen- - Utilisez de la crème protectrice pour les mains.
tation symbolique d'une clé, doivent être effectuées par un personnel quali-
- Une combinaison de travail mouillée doit être changée immédiatement.
fié, doté d'outils de travail et de moyens de protection appropriés.
Les opérations d'entretien exceptionnel, repérées par la repré-
sentation symbolique d'une clé, doivent, étant donné leur nature particu-
Attention!
lière, être effectuées par des réparateurs agréés, équipés d'un matériel Evitez les interventions d'entretien sur des postes
approprié et travaillant suivant des instructions techniques bien précises. d'équipement sous tension. Assurez-vous que les appa-
reils sont mis à la terre. Pendant les opérations de réglage veil-
lez à avoir les mains et les pieds au sec et utilisez des
platesformes isolantes.

- Ne cherchez pas à effectuer des réparations que vous ne connaissez pas.


LORS DE TOUTE INTERVENTION D'ENTRETIEN Conformez-vous toujours aux instructions fournies et en l'absence d'instruc-
tions contactez le fournisseur ou personnel qualifié.
- Ne portez jamais de vêtements flottants, de bagues, de gourmettes ou
de chaînettes lorsque vous travaillez à proximité de moteurs ou d'orga- - Conservez votre moteur dans un parfait état de propreté. Eliminez les ta-
nes en mouvement. ches d'huile, de gazole et/ou encore, de liquide de refroidissement.
. Mettez des gants et des lunettes de sécurité : - Les chiffons souillés de graisse doivent être déposés pour élimination dans
des récipients ignifugés.
. lorsque vous rétablissez le niveau d'électrolyte des batteries
- Ne laissez pas de chiffons sur le moteur.
. lorsque vous mettez de l'antigel dans le circuit de refroidissement
- Recueillez et évacuez l'huile usée dans des récipients sûrs et appropriés.
. lorsque vous vidangez ou que vous rétablissez le niveau d'huile de grais-
sage (l'huile moteur chaude peut provoquer des brûlures lors des vidan- - Lors de la remise en route d'un moteur après une réparation, prenez les
ges. Attendez pour vidanger que la température de l'huile soit tombée en dispositions nécessaires pour pouvoir arrêter l'aspiration d'air dans le cas où
dessous de 50°C). le moteur s'emballerait au démarrage.

92
CONTROLES PERIODIQUES ENTRETIEN EXCEPTIONNEL
Fréquence
Contrôle du niveau d'huile du carter moteur ____________ chaque jour
Il est nécessaire d'effectuer sur un moteur, au cours de sa durée de vie, un
Contrôle du niveau d'eau du radiateur (1) ______________ chaque jour
certain nombre d'opérations très spécialisées telles que, par exemple: rec-
Contrôle du degré de colmatage du filtre à air (1) ________ chaque jour
tification des sièges de soupapes, nettoyage de turbocompresseurs et
Contrôle du degré d'encrassement d'échangeurs de chaleur, révision de la pompe d'injection, de la pompe à
du radiateur/intercooler (1) ___________________ chaque jour eau, des composants électriques etc.
Vidange de l’eau du prefiltre combustible____________ chaque semaine Adressez-vous pour ce faire au réseau d'assistance Iveco Motors, qui est à
Contrôle du niveau d'électrolyte des batteries (1) (2)______ 300 heures votre disposition pour vous conseiller et pour effectuer en temps utile ce
genre de travaux, avec toute la compétence et le professionnalisme qui
s'imposent pour garantir une longue durée de service et un rendement
ENTRETIEN PERIODIQUE optimum à votre moteur.
Fréquence
Réglage de la tension courroie de transmission (2) (7) ______300 heures (1)La fréquence de réalisation de ces contrôles pourra varier en fonction des
Remplacement de l'huile du carter inférieur (2) (4) (5)______600 heures conditions d'utilisation et d'environnement du moteur.
Remplacement du filtre à huile (2) (4)___________________600 heures (2)Ces opérations doivent être effectuées au moins une fois par an, même si
Remplacement filtre “blow-by”(moteurs Common Rail) (2) (4) _600 heures le nombre d'heures de fonctionnement indiqué n'est pas atteint.
Remplacement du filtre combustible (2)______________ 600 heures (3) (3)Période maximale, avec un carburant de bonne qualité. Elle peut être mo-
Remplacement du prefiltre combustible_______________ 1200 heures dulée en fonction du degré de contamination du carburant.
Remplacement des courroies de commande (4)La périodicité est valable pour les lubrifiants conformes aux spécifications
organes auxiliaires __________________________ 1200 heures ACEA E3, E5 API CH4; pour les lubrifiants conformes aux spécifications
ACEA E2 ou API CF4, la périodicité est ramenée à 300 heures.
Tarage des injecteurs (moteurs à 2 valves)_____________1800 heures
(5)Dans le cas où un carburant d'une teneur en soufre supérieure à 0,5% se-
Réglage du jeu des culbuteurs ______________________ 3000 heures rait utilisé, la fréquence de remplacement de l'huile moteur indiquée devra
être réduite de moitié.
(6)De toutes façons dans le cadre d'une révision générale du moteur.
(7) Pour les moteurs avec tendeur de courroie manuel uniquement.

93
CONTROLES PERIODIQUES

CONTROLE DU NIVEAU D'HUILE DU CARTER


MOTEUR
Ce contrôle doit être effectué moteur coupé et froid, avec l'installation
parfaitement de niveau. Assurez-vous que le niveau de l'huile se situe en-
tre les repères "min." et "max." de Ia jauge. Si besoin est, procédez à un
réajustement du niveau en versant de l'huile dans Ia goulotte de remplis-
sage d'huile (dévissage du bouchon 2 dans le sens contraire de celui des ai-
guilles d'une montre).

AVERTISSEMENT
Le niveau ne doit jamais dépasser le repère "max." de
Ia jauge. Une fois Ia vérification du niveau effectuée,
remettez la jauge d'huile correctement en place et resserrez à
fond le bou-chon de Ia goulotte de remplissage (sens des aiguil-
les d'une montre).

CONTROLE DU NIVEAU DE L'EAU DANS LE RADIA-


TEUR
Ce contrôle doit être effectué moteur coupé et froid. Retirez le bouchon
du radiateur (en le tournant dans le sens contraire de celui des aiguilles
d'une montre) et vérifiez le niveau de l'eau par examen visuel.
Le niveau ne doit pas dépasser les 2/3 de Ia hauteur de Ia boite à eau de
manière à permettre aux augmentations de volume qui se produisent lor-
sque le moteur est chaud de s'effectuer librement.

94
Rétablissez le niveau, si nécessaire, considérant en l'occurrence que si vous
remplissez trop Ia boite à eau il pourra se produire, durant le fonctionne-
ment du moteur, une évacuation d'eau par le trop-plein ou par le clapet de
surpression, phénomènes qui doivent être considérés comme normaux.
Pour rétablir le niveau dans le radiateur utilisez un mélange au 50% d'eau
pure et d'antigel/inhibiteur de corrosion du type indiqué au tableau "Ravi-
taillements" pour toute l’année pour protéger le circuit de la corrosion.
Des procédures de contrôle du niveau de liquide de refroidissement dif-
férentes de celles indiquées dans ce qui précède peuvent être nécessaires
suivant la configuration de l'installation de refroidissement de la machine
sur laquelle le moteur est monté.

Attention!
N'ouvrez jamais le bouchon de la goulotte de remplissage
du circuit de refroidissement lorsque le moteur est chaud.
Les circuits de refroidissement des moteurs sont en effet
sous pression et le liquide chaud est violemment expulsé à
l'extérieur, avec les risques de brûlures que cela suppose, si l'on ne
prend pas la précau-tion de relâcher progressivement la pression.

VERIFICATION COLMATAGE DU FILTRE A AIR


Ainsi que nous l'avons indiqué au chapitre "Opérations à effectuer avant
la mise en route", dans le cas où il s'avérerait nécessaire de nettoyez le
filtre à air, procédez comme suit:
- Arrêtez le moteur et laissez-le se refroidir.
- Retirez le chapeau A du filtre en dévissant le boulon B dans le sens anti-
horaire.

95
- Sortez la cartouche extérieure D du corps du filtre après avoir dévissé
(sens anti-horaire) son écrou de retenue C. Durant ces opérations veillez
à éviter toute pénétration de poussières dans le manchon.
Pour l'entretien de la cartouche filtrante procédez comme suit:
- N'essayez jamais de débarrasser la cartouche de la poussière qu'elle
contient en frappant celle-ci avec ou contre quelque chose.
- Nettoyez la cartouche à l'aide d'un jet d'air comprimé sec, de l'intérieur
vers l'extérieur (la pression ne doit pas être supérieure à 2 bars pour ne
pas endommager la cartouche).
- Assurez-vous, avant de remonter la cartouche, que celle-ci est en bon
état en l'éclairant de l'intérieur avec une lampe.
Si elle présente des déchirures ou des trous, remplacez-la.
- Assurez-vous que la garniture qui se trouve à la partie inférieure de la
cartouche est en bon état.
Certains filtres à air sont équipés d'une cartouche de sécurité (en option).
Cette cartouche (E) ne doit jamais être nettoyée mais doit être simplement
remplacée au moins au bout de trois changements de la cartouche extérieu-
re. Pour le remontage du filtre, procédez dans l'ordre inverse du démontage
en veillant à positionner parfaitement la cartouche dans son logement.

AVERTISSEMENT
Si la cartouche n’est pas correctement remontée,
l'entrée d'air non filtré dans le moteur peut entraîner
des dommages graves. Nous vous conseillons de faire effectuer,
si possible, les opérations décrites dans ce qui précède, par un
personnel qualifié. Une fois l'entretien de la cartouche effectué,
remettez en service l'indicateur de colmatage mécanique (voir
figure à côté). Il suffit pour ce faire d'appuyer sur le bouton-
poussoir qui se trouve à la partie supérieure de celui-ci. Cette
opération n'est pas nécessaire si votre filtre à air est équipé d'un
indicateur de colmatage électrique.
96
CONTROLE DU DEGRE D'ENCRASSEMENT DU
RADIATEUR/INTERCOOLER AIR-AIR
Assurez-vous que les surfaces d'entrée d'air dans les radiateurs ne sont pas
colmatées par des salissures (poussières, boue, brins de paille etc.). Si be-
soin est, nettoyez immédiatement le faisceau du radiateur à l'aide d'air
comprimé et vapeur. Pour l’emploi de ces auxiliaires de nettoyage n'ou-
bliez pas de vous protéger les mains les yeux et le visage.

VIDANGE DE L’EAU DU PREFILTRE A COMBUSTIBLE


(Moteurs avec régulateur électronique)
Vidanger l’eau éventuellement accumulée dans le prefiltre du gazo-
le avec le robinet 1.

VIDANGE DE L’EAU DU FILTRE A COMBUSTIBLE


(Moteurs avec pompe d’injection mécanique)
Vidanger l’eau éventuellement accumulée dans le filtre du gazole
avec le robinet 1.

97
CONTROLE DU NIVEAU DE L'ELECTROLYTE
DANS LES BATTERIES
Les batteries étant au repos et froides, assurez-vous que le niveau de
l'électrolyte se situe entre les niveaux "Min." et "Max.". Si le niveau est tom-
bé en dessous de la limite inférieure, réajustez-le par une addition d'eau di-
stillée. Effectuez cette vérification plus fréquemment en période estivale.
Si le moteur reste durant un laps de temps prolongé sans fonctionner, ef-
fectuez chaque mois un contrôle du niveau de l'électrolyte et, dans le cas
où il s'avérerait nécessaire de recharger la batterie, adressez-vous à un
réparateur spécialisé. Assurez-vous également que les bornes et les cos-
ses des batteries sont parfaitement propres, correctement serrées et
protégées par une couche de vaseline.

Attention!
Les batteries contiennent de l'acide sulfurique qui est un
produit hautement corrosif. Lorsque vous rajoutez de l'eau
distillée dans les éléments, n'oubliez pas de mettre vos gants et vos lu-
nettes. Nous vous conseillons de faire effectuer, si possible, cette
opération par des personnes qualifiées. Ne fumez pas et veillez à ce
qu'il n'y ait pas de flammes libres au voisinage des batteries: des
explosions pourraient se produire.

Caractéristiques des batteries


Applications 12V :
- capacité min.: 176 Ah
- intensité de démarrage : 800 A
Applications 24 V (2 batteries en serie) :
- capacité min.: 130 Ah
- intensité de démarrage : 800 A
98
PRECAUTIONS A PRENDRE EN HIVER

Circuit de refroidissement
Contrôler périodiquement (tous les ans) le pourcentage de PARAFLU 11 dans le liqui-
de de refroidissement.
Il doit contenir au moins 50% de produit. Ce pourcentage doit être maintenu pendant
toute l'année; le cas échéant, rajouter de l'eau et du PARAFLU 11 pour conserver une
bonne protection anti-corrosion.
Tous les 2 ans remplacer le liquide de refroidissement.

Installation d'alimentation
Utiliser les carburants prévus pour l'hiver et fournis par les sociétés pétrolières.
Le réservoir du combustible doit être aussi plein que possible.

Installation électrique
Le froid soumet à de fortes contraintes les batteries et leur capacité diminue au fur et
à mesure que la température s'abaisse.
Contrôler donc régulièrement la batterie : une batterie déchargée est endommagée
par le gel.

99
100
Moteur NEF60 TE2 : côté droit Moteur NEF60 TE2 : côté gauche
1. Collecteur d’échappement - 2. Entrée air turbocompresseur - 3. Sor- 1.Bouchon de remplissage liquide de refroidissement - 2. Radiateurs - 3. Bou-
tie air de suralimentation - 4. Turbocompresseur - 5. Sortie gaz d’échap- chon de remplissage d’huile - 4. Collecteur aspiration moteur - 5. Common rail
pement du tubocompresseur - 6. Anneau de levage du moteur - 7. Sortie - 6. Anneau de levage du moteur - 7. Filtre à air - 8. Pompe haute pression
liquide de refroidissement - 8. Boîte soupape thermostatique - 9. Venti- common rail - 9. Joint sortie combustible - 10. Filtre à combustible - 11. Prefiltre
lateur des radiateurs - 10. Alternatur - 11. Entrée liquide de refroidisse- à combustible - 12. Joint entrée combustible - 13. Bouchon de vidange d’huile -
ment - 12. Filtre à huile - 13. Démarreur. 14. Jauge de niveau d’huile - 15. Unité électronique centrale.

101
DONNEES GENERALES DES MOTEURS
- Cycle Diesel à 4 temps, injection........................................directe
- Cylindres, nombre et disposition ...................................6, en ligne
- Alésage x course ..................................................... 102 x 120 mm
- Cylindrée totale ...................................................................... 5,9 l
- Sens de rotation du moteur (vue côté volant) ..............antihoraire

DONNEES SPECIFIQUES MOTEUR POUR GROUPE


ELECTROGENE

Descrizione NEF60 TE2


- Injection type Common Rail
- Régulateur de vitesse électronique
- Aspiration TA
- Puissance au volant :
50 Hz Prime 175 kW
Stand-By 193 kW
60 Hz Prime 195 kW
Stand-By 215 kW
- Poids (hors fluides) 630 Kg

102
AVERTISSEMENT Les valeurs de résistance à appliquer selon le régime souhaité sont
Il est rigoureusement interdit, sous peine de perdre le ci-dessous indiquées :
bénéfice de la garantie et de l'engagement de respon- 1330 Ohm pour 1500 tours/min.
sabilité d'Iveco Motors, de modifier les caractéristiques préci- 820 Ohm pourr 1800 tours/min.
tées et notamment de changer le réglage de la centrale Le manque de ce résisteur ou une valeur de résistance erronée por-
électronique. te au régime minimum (800 tours/min.).

GENERALITES
Les moteurs destinés à équiper les groupes électrogènes sont dérivés des
moteurs industriels et se différencient de ceux-ci par le fait qu'ils fonction-
nent en régime fixe (1500 ou 1800 t/mn).
A cet effet les pompes d'injection sont munies d'un régulateur de vitesse
particulier, qui peut être du type mécanique ou électronique.
Avec un régulateur mécanique, l’écart entre les tours à pleine charge
et à vide charge est de 5%. Les régulateurs électroniques et les sy-
stèmes à injection contrôlés électriquement (Common Rail) assu-
rent un écart nul, après avoir dépassé le transitoire.
Nous avons décrit dans ce qui suit toutes les préconisations d'entretien et
d'utilisation qui sont propres aux moteurs pour groupes électrogènes,
comparativement à leurs homologues pour applications industrielles.

SELECTION DU REGIME
La sélection du régime isochrone (1500/1800 tours/min.) est possi-
ble en introduisant un résisteur entre les bornes 87 et 32 du con-
necteur à 89 voies de la centrale électronique ECU/EDC.

103
DEMARRAGE A INJECTION COMMON PRECAUTIONS A PRENDRE POUR UN FONC-
RAIL TIONNEMENT NORMAL DU MOTEUR
Au démarrage , les moteurs équipés d’un système à injection Unijet Les précautions signalées pour les moteurs industriels sont également ap-
Common Rail se portent automatiquement au régime choisi (voir plicables aux moteurs pour groupes électrogènes, exception faite du pa-
SELECTION DU REGIME). ragraphe 1 du chapitre correspondant qui s'énonce ainsi:
Aucun réglage n’est nécessaire. 1 - Exception faite des moteurs destinés à équiper les groupes électrogè-
nes de secours, auxquels sont applicables les limites d'utilisation indiquées
dans la documentation commerciale correspondante et pour lesquels il
Attention! est nécessaire de prévoir un préchauffage électrique, nous recomman-
dons d'amener le moteur à sa température normale de fonctionnement
Si le moteur fait partie d’un groupe électrogène à sous des charges réduites, avant de le faire fonctionner à pleine charge.
démarrage automatique, le démarrage peut avoir lieu
à tout moment. Pourtant, pour des raisons de sécurité, on con-
seille de suivre les indications des documentations du fabricant
du groupe électrogène ou de toute l’installation. CONTROLES ET ENTRETIEN
Les consignes indiquées au chapitre correspondant relatif aux moteurs in-
dustriels sont également applicables aux moteurs pour groupes élec-tro-
gènes.
ARRET DU MOTEUR
1. Avant d'arrêter le moteur, laissez-le tourner durant quelques minutes
encore à vide. La température de l'eau et de l'huile diminuent ainsi d'une
façon uniforme et progressive, ce qui évite les chocs thermiques qui ri-
squeraient d'endommager le moteur.
2- L'arrêt du moteur s'effectuera en procédant comme suit :
- Moteur à injection Common Rail, enlever l’alimentation
à la borne 39 du connecteur à 89 voies de la centrale ECU/EDC.

104
DIAGNOSTICS DE DEPANNAGE
La détection des dérangements répertoriés dans ce qui suit concerne des
causes générales, valables dans la majeure partie des applications. Il n'est
en effet pas possible de prévoir des dérangements qui seraient inhérents
à des configurations particulières de la machine ou de l'installation sur
laquelle est monté le moteur.
Suivant leur nature, les dérangements ou les défauts rencontrés pourront
être résorbés:

- par l'utilisateur
- par un personnel qualifié
- par un réparateur dûment agréé

Dans le logigramme de dépannage que vous trouverez dans les pages sui-
vantes nous avons uniquement pris en compte les opérations que l'utilisa-
teur et le personnel qualifié sont autorisés à effectuer pour remédier aux
dérangements rencontrés.
Pour tous les autres cas de panne ou de dérangement, nous recomman-
dons de faire intervenir un réparateur dûment agréé, ayant à sa disposition
les outillages et les équipements nécessaires et opérant suivant des in-
structions techniques appropriées.

105
Anomalie Causes possibles Par/remède Anomalie Causes possibles Par/remède

Le moteur refuse de Niveau de charge des Personnel qualifié: Con- Le moteur refuse de Autres causes Faire appel à un répara-
démarrer batteries insuffisant trôler et recharger la démarrer teur agréé.
batterie. La remplacer si
nécessaire.
Le moteur s'arrête de Colmatage des filtres à Personnel qualifié: Dé-
Connexions aux bornes Personnel qualifié: Net- façon intempestive combustible monter les cartouches fil-
des batteries corrodées toyer, examiner et res- trantes et les remplacer si
ou mal serrées. serrer les écrous de besoin est
fixation des cosses sur
les bornes des batteries. Présence d'air dans le cir- Personnel qualifié: Véri-
Remplacer les tresses et cuit de combustible fier les conduites, les rac-
les écrous s'ils sont cor- cords, la pompe
rodés. d'alimentation, les filtres
et la pompe d'injection
Réserve de combustible Utilisateur: Refaire le pour détecter les entrées
insuffisante. plein. d'air parasite. En dernier
lieu purger le circuit.
Type de combustible ne Personnel qualifié:
convenant pas en pré- Remplacer le filtre à Autres causes Faire appel à un répara-
sence de températures combustible et utiliser teur agréé.
sous 0°C. un type de combustible
adapté aux températu-
res hivernales. Le moteur chauffe de Radiateur/intercooler en- Utilisateur: Nettoyer le
façon excessive crassés faisceau du radiateur pour
Présence d'air dans le Personnel qualifié: Véri- éliminer les dépôts de sa-
circuit de combustible fier les conduites, les lissures et autres obstruc-
raccords, la pompe tions (poussières, boue,
d'alimentation, les filtres paille etc.)
et la pompe d'injection
pour détecter les en-
trées d'air parasite. En
dernier lieu purger le
circuit.
106
Anomalie Causes possibles Par/remède Anomalie Causes possibles Par/remède

Le moteur chauffe de Tension insuffisante de Personnel qualifié: Con- Le moteur fume de Filtre à air colmaté ou Personnel qualifié: Net-
façon excessive la courroie d'entraîne- trôler et régler la ten- façon excessive (fu- détérioré toyer ou remplacer la car-
ment de la pompe à eau sion de la courroie. mées de couleur noi- touche filtrante.
et du ventilateur re ou gris foncé)

Niveau du liquide de re- Utilisateur: Rétablir le Injecteurs défectueux Personnel qualifié: vérifier
froidissement excessi- niveau dans le radiateur les injecteurs.
vement bas à l'aide du mélange pre-
scrit.
Fumées de couleur Plusieurs possibilités Faire appel à un répara-
Filtre à air obstrué Personnel qualifié: net- bleue, gris-bleue, im- teur agréé.
toyer le filtre à air ainsi portantes et persi-
que tous les circuits qu'il stantes.
dessert.

Le moteur manque de Présence d'impuretés Personnel qualifié: net- Le moteur ne s'arrête Plusieurs possibilités Faire appel à un répara-
puissance et fonction- ou d'eau dans le circuit toyer soigneusement le pas teur agréé.
ne par à coups d'alimentation et circuit et refaire le plein
d'injection. de combustible.

Obstuction des filtres à Personnel qualifié: dé-


combustible monter les éléments fil-
trans et, le cas échéante,
les remplacer.

Filtre à air obstrué. Personnel qualifié: net-


toyer le filtre à air ainsi
que tous les circuits qu'il
dessert.

Le moteur est le siège Plusieurs possibilités Faire appel à un répara-


de bruits inhabituel teur agréé.

107
PRECAUTIONS D'ENTRETIEN EN CAS 30/M suivante : 60 g.
D’ARRET PROLONGE DU MOTEUR
6 - Le moteur étant chaud, vidangez l'huile Prot. 30/M du carter inférieur.
Dans le cas où le moteur resterait inutilisé durant 2 mois ou plus, il faudra
Conservez cette huile car vous pourrez la réutiliser encore 2 à 3 fois.
le protéger contre les oxydations et les détériorations possibles en
procédant comme suit: Détendez toutes les courroies trapézoïdales.

1 - Vidangez l'huile du carter moteur et remplacez-la par de l'huile de lava- 7 - Désolidarisez la conduite d'alimentation du dispositif d'injection du réci-
ge (huile FIAT L 20 par exemple). Cette opération est à effectuer sur les pient contenant de l'huile CFB et rebranchez-la sur le réservoir de carbu-
moteurs ayant déjà fonctionné durant plus de 200 heures. rant.

2 - Faites tourner le moteur à une vitesse comprise entre 800 et 8 - Obturez à l'aide de ruban adhésif, sur le moteur et sur le tuyau d'é-
1000 t/mn durant 15 minutes puis arrêtez-le et vidangez l'huile. Cet- chappement, tous les orifices d'accès, d'aération et de mise à l'atmo-
te opération est à effectuer sur les moteurs ayant déjà fonctionné sphère.
durant plus de 200 heures.
9 - Apposez bien en vue sur le moteur un panonceau indiquant '”SANS
3 - Versez dans le carter moteur de l'huile FIAT prot. 30/M jusqu'au HUILE MOTEUR".
niveau "Min." de la jauge. Si vous n'avez pas cette qualité d'huile sous
la main, utilisez une marque d'huile conforme aux spécifications MlL- 10 - Débranchez les batteries et placez-les dans un endroit sec, en veillant
2160B, type 2. à ce qu'elles restent toujours chargées.

4 - Après avoir vidé le carburant des filtres, débranchez la conduite d'ali- REMARQUE IMPORTANTE: CE TRAITEMENT DOIT ETRE REPETE
mentation du dispositif d'injection en amont de la pompe d'alimentation et TOUS LES 6 MOIS.
raccordez-la avec un récipient approprié contenant de l'huile CFB (ISO
4113).

5 - Faites tourner le moteur à une vitesse comprise entre 800 et 1000 t/mn
durant 15 minutes puis, à l'aide d'une seringue, pulvérisez lentement (sur
1 minute environ) dans le collecteur d'admission la quantité d'huile Prot.

108
REMISE DU MOTEUR EN ETAT Couples de serrage principaux (1)
DE FONCTIONNEMENT Culasse (moteurs common rail) :
Pour remettre le moteur en état de fonctionner effectuez les opérations sui- - 1er temps (précouple) vis M12x1,75x130 ________ 35 ± 5 Nm.
vantes: - 1er temps (précouple) vis M12x1,75x150 ________ 55 ± 5 Nm.
(1) Vidangez toute l'huile Prot. 30/M se trouvant dans la pompe d'injection. - 2ème temps (angle) ________________________________ 90°
(2)Remplissez le carter-moteur et la pompe d'injection à l'aide de la qualité - 3ème temps (angle) ________________________________ 90°
d'huile prescrite au niveau indiqué. Culasse (moteurs 2 valves) :
(3)Retendez toutes les courroies . - Vis M12x70 (précouple + angle) ______________ 50 Nm + 90°
(4)Débouchez tous les orifices d'accès, d'aération et de mise à l'atmosphère. - Vis M12x140 (précouple + angle) ____________ 40 Nm + 180°
(5) Retirez le panonceau "SANS HUILE MOTEUR". - Vis M12x180 (précouple + angle) ____________ 70 Nm + 180°
Têtes de bielle :
DONNEES PRINCIPALES POUR LES - 1er temps _____________________________________ 30 Nm
- 2ème temps____________________________________ 60 Nm
REGLAGES ET LES REPARATIONS - 3ème temps_______________________________________ 60°
Chapeaux de palier :
Ordre d’allumage ________________________ 1 - 5 - 3 - 6 - 2 - 4 - 1er temps _____________________________________ 50 Nm
Jeu de fonctionnement entre soupape et culbuteurs, moteur froid : - 2ème temps____________________________________ 80 Nm
- admission (moteurs à 2 valves) _____________ 0,25 ÷ 0,35 mm - 3ème temps_______________________________________ 90°
- échappement (moteurs à 2 valves) __________ 0,50 ÷ 0,60 mm Vis M12 fixation moyeu poulie (N67 MN) _____________ 110 Nm
- admission (moteurs à 4 valves - common rail) _ 0,20 ÷ 0,30 mm Vis M12 fixation amortisseur (N60 ENT- NEF60 TE2) :
- échappement (moteurs à 4 valves - common rail) 0,45 ÷ 0,55 mm - 1er temps _____________________________________ 50 Nm
- Tarage des injecteurs NA e t TC (moteurs à 2 valves) ___245 bar - 2ème temps_______________________________________ 90°
- Tarage des injecteurs TAA (moteurs à 2 valves)________260 bar Vis M10 fixation poulie (N60 ENT- NEF60 TE2)_________ 68 Nm
Max. temperature de l’eau(valeurs de reglage) ________ 83 - 99°C Vis fixation volant (*) ____________________ 30 ÷ 40 Nm + 60°
Pression minimale d’huile (moteurs industriels): (*)Lubrifier avec "Loctite HVX576".
- à régime max _____________________________________4 bar
- à régime min ___________________________________ 0,7 bar (1) Pour la liste complète des couples de serrage, consulter le ma-
nuel de réparation.

109
RAVITAILLEMENTS Ravitaillement en carburant
N’utiliser que du gazole vendu habituellement en commerce (nor-
Equipements concernés Quantité Produit me EN 590).
I kg Les additifs pour carburants sont déconseillés.
Circuit d’eau 10,5 - Mélange d’eau et l’emploi d’additifs peut limiter la garantie offerte au véhicule. Le ra-
Paraflu 11 à 50% (1) vitaillement par bidons ou jerrycans peut endommager et souiller
le gazole, entraînant par conséquent des problèmes d’alimentation;
Carter moteur : Huile lubrifiant dans ce cas, il est nécessaire d’effectuer un filtrage adéquat ou une
- au niveau Min. de 6,7 à 10 de 6,10 à 9,10 ACEA E3 - E5 (3) sédimentation des impuretés éventuellement présentes.
- au niveau Max (2) de 11,5 à 15 de 10,5 à 13,6

Réservoir de carburant - - Gazole (4)


Gazole par basse températures
Par basses températures, le degré de fluidité du gazole peut deve-
1) Utilisez un mélange d'eau et de Paraflu 11 à 50%, même durant la saison chau- nir insuffisant à cause de la séparation de la paraffine avec colmata-
de, pour avoir une protection optimale du circuit de refroidissement. En variante ge des filtres.
vous pouvez utiliser au lieu de Paraflu 11 un produit analogue à la condition qu'il soit La norme EN 590 prévoit plusieurs classes de gazole pour l’emploi
conforme aux exigences des spécifications internationales SAE J 1034. par basses températures environnementales.
2) La quantité indiquée est celle qu'il faut prévoir pour une vidange périodique
de l'huile. Ce sont les Societés pétrolières qui doivent respecter la réglamen-
3) Utilisez des lubrifiants répondant aux exigences des normes internationales tation en fonction des conditions climatiques (saisons et positions
suivantes: : ACEA E3-E5 (MIL L 2104E/F). géographiques des Pays).
Consommation huile acceptable: max 0,5% de la consommation du
combustible.
4) Con temperatura atmosferica sotto 0°C, utilizzare combustibile di
tipo invernale.

AVERTISSEMENT
En cas d'utilisation d'un carburant se caractérisant par
une teneur en soufre supérieure à 0,5%, ou d'huile du
type ACEA E2 (MIL L 2104E/F) pour des moteurs suralimentés, le
remplacement de l’huile moteur doît être réduit à 300 heures.
110
DEPLACEMENTS ET MANUTENTION DU EVACUATION DES PRODUITS RESIDUAIRES
MOTEUR Le constructeur signale que les moteurs et les organes nécessaires à son
En cas de dépose du moteur et de remontage sur l'installation dont il fait fonctionnement comportent des substances et des produits qui, s’ils sont
partie, les opérations de lavage et de manutention nécessaires doivent rejetés dans les milieux ambiants, peuvent être préjudiciables à l'environ-
être effectuées exclusivement par des ateliers de réparation et d'entretien nement.
agréés, utilisant des équipements de levage et de manutention appropriés. Les produits et substances suivants doivent être évacués dans des centres
Les anneaux de levage qui doivent être utilisés pour ce faire sont indiqués de récupération agréés:
d'une part sur les vues des moteurs figurant dans le présent manuel et - batteries de démarrage
d'autre part par des étiquettes autocollantes fixées sur le moteur aux en- - huiles de graissage usées
droits concernés. - mélanges d'eau et d'antigel
Tous les anneaux de levage dont le moteur est muni doivent être utilisés - filtres
en même temps. Il est interdit d'utiliser un seul anneau. - produits détergents et de nettoyage (p.ex. chiffons gras ou imbibés de
Il est interdit de soulever le moteur avant d'avoir retiré tous les organes de carburant)
transmission auxquels il est raccordé ainsi que tous les autres composants Les lois des différents pays punissent sévèrement les contrevenants.
de l'installation qui pourraient prendre appui sur ou être raccordés au mo-
teur.
L'équipement de levage utilisé pour la manutention du moteur doit avoir
une portée et des dimensions appropriées au poids et au gabarit d'encom-
brement de ce dernier. Assurez-vous notamment de l'absence de toute
interférence entre le système de levage et les organes constitutifs du mo-
teur.
Il est important d'utiliser un palonnier de manière à ce que les élingues de
levage restent bien parallèles.

111
PROCEDURES D'URGENCE pansements stériles.
L'utilisateur de l'installation réalisée conformément aux règles de sécurité, Intoxication par de l'oxyde de carbone (CO)
qui se conforme aux instructions figurant dans le présent manuel et qui re- L'oxyde de carbone contenu dans les gaz d'échappement du moteur est
specte les indications figurant sur les étiquettes et les plaquettes signaléti- inodore et dangereux, à la fois parce qu'il peut provoquer des intoxica-
ques apposées sur le moteur travaille dans des conditions de sécurité. tions ou constituer avec l'air un mélange explosif.
Dans le cas où des fausses manœuvres provoqueraient des accidents, fai- Dans les locaux fermés, les émanations d'oxyde de carbone sont très dan-
tes intervenir immédiatement des collaborateurs d'intervention d'urgence gereuses étant donné qu'elles peuvent atteindre en très peu de temps le
spécialisés. seuil de concentration critique.
En cas d'urgence et en attendant l'arrivée des équipes de premier secours, Si vous devez porter secours à une personne intoxiquée se trouvant dans
nous vous conseillons de mettre en pratique, pour dispenser des premiers un local fermé, commencez immédiatement par ventiler celui-ci pour
soins, les instructions de caractère général que nous vous indiquons ci- réduire la concentration du gaz.
après: En pénétrant dans le local vous devez retenir votre respiration, ne pas aI-
lumer de flamme, de lumière, ni activer des sonnettes électriques ou
Incendie téléphoniques pour éviter les explosions.
Eteignez le feu en utilisant les types d'extincteurs préconisés par le con- Transportez la personne intoxiquée dans un lieu ventilé ou au grand air,
structeur de la machine ou de l'installation. en la couchant sur le côté, si elle est inconsciente.

Brûlures Brûlures par des produits caustiques


1) Eteignez les flammes des vêtements portés par la personne brûlée: (1)Les brûlures cutanées par des produits caustiques sont causées par des
- par un arrosage d'eau abondant; fuites d'acide provenant des batteries:
- à l'aide d'un extincteur à poudre et évitant d'en diriger le jet vers le visa- - retirez les vêtements des endroits touchés
ge de l'accidenté; - laver à l'eau courante en faisant attention à ne pas étendre les produits
- en l'enroulant dans des couvertures ou en la roulant par terre. caustiques aux parties saines;
2) Ne retirez pas les lambeaux de peau adhérant aux brûlures. 2) Les yeux peuvent être atteints par de l'acide en provenance des batte-
ries, de l'huile de graissage ou du carburant.
3) En cas de brûlures par des liquides, débarrassez la personne accidentée
rapidement mais précautionneusement de ses vêtements imbibés. - laver les yeux à grande eau durant au moins 20 minutes, en maintenant
les paupières bien ouvertes de manière à ce que l'eau baigne les globes
4) Placez sur les brûlures des pansements spéciaux anti-brûlures ou des
oculaires, tout en faisant tourner ceux-ci dans toutes les directions.

112
Electrocution
Une électrocution peut être provoquée par:
1) l'installation électrique du moteur (12/24 V)
2) l'installation du générateur électrique (groupes électrogènes)
Dans le premier cas, la valeur peu élevée de la tension ne provoque pas
des décharges importantes dans le corps, mais dans le cas d'un courtcircuit
par exemple qui serait provoqué par un ustensile métallique, il peut y avoir
une production de flammes suivies de brûlures.
Dans le deuxième cas, la valeur élevée de la tension engendre des couran-
ts de forte intensité qui peuvent être très dangereux.
Dans de tels cas commencez par couper le courant avant de toucher la
personne accidentée.
En cas d'impossibilité de couper le courant, tenez compte du fait que tou-
te tentative, quelle qu’elle soit, pourrait s’avérer très dangereuse, y com-
pris pour le secouriste. En conséquence, les tentatives de sauvetage
devront être entreprises en utilisant des moyens et des auxiliaires parfai-
tement isolés.

Blessures et fractures
La multitude des cas de figure possibles et le caractère spécifique des in-
terventions à prévoir impliquent obligatoirement l'intervention des struc-
tures médicales.
En cas de saignement ou d'hémorragie, comprimez l'extérieur de la bles-
sure jusqu'à l'arrivée des secours.
En cas de fracture ne bougez pas la partie du corps concernée et ne dé-
placez l'accidenté qu'en cas de nécessité impérative tout en prenant les
plus grandes précautions.

113

Vous aimerez peut-être aussi