Vous êtes sur la page 1sur 1

tuées sur le territoire national, est (2) La base d’imposition des livrai-

constituée : sons à soi-même est constituée par :


a) pour les livraisons de biens, par a) le prix d’achat hors taxes des
toutes sommes ou valeurs, par biens achetés et utilisés en l’état ;
tous avantages, biens ou services b) le coût de revient des biens ex-
reçus ou à recevoir, en contrepar- traits, fabriqués ou transformés.
tie de la livraison.
(3) Supprimé.
Pour le cas spécifique des livrai-
sons de boissons, la base Article 136.- Sont inclus dans la
d’imposition au droit d’accises base imposable définie à l’article
est constituée par le prix de vente 135 ci-dessus :
conseillé par les entreprises de 1) les frais accessoires aux livrai-
production, déduction faite des sons de biens et services facturés au
droits d’accises et de la TVA ; client ;
b) pour les prestations de services, 2) les impôts, droits et taxes, à
par toutes les sommes et tous les l’exclusion de la Taxe sur la Valeur
avantages reçus et, le cas Ajoutée ;
échéant, par la valeur des biens
consomptibles pour l’exécution 3) les compléments de prix acquit-
des services ; tés à des titres divers par l’acquéreur
des biens ou le client.
c) pour les échanges, par la valeur
des produits reçus en paiement Article 137.- Sont exclus de la base
du bien livré, augmentée, le cas imposable définie à l’article 135 ci-
échéant, du montant de la soulte ; dessus :
d) pour les travaux immobiliers, par 1) les escomptes de caisse, les re-
le montant des marchés, mé- mises, rabais et ristournes, à condi-
moires ou factures. tion qu’ils figurent sur une facture
e) pour les opérations de leasing ou initiale ou sur une facture rectifica-
de crédit-bail avec ou sans option tive ;
d’achat, par le montant des 2) les distributions gratuites de
loyers facturés par les sociétés de biens dans le cadre de la publicité ou
crédit-bail et, en fin de contrat, de la promotion commerciale ;
par le prix de cession convenu au 3) les débours qui ne sont que des
contrat lorsque l’option d’achat remboursements de frais facturés
est levée par le preneur ou par le pour leur montant exact à
prix de cession en cas de vente à l’acquéreur des biens ou au client ;
un tiers ;
4) les encaissements qui ne sont pas
f) pour les opérations réalisées par
la contrepartie d’une affaire, tels que
les entreprises de jeux de hasard
les intérêts moratoires et les indem-
et de divertissement, par le pro-
nités de contrat.
duit intégral de ce jeu.

Code Général des Impôts – Edition 2020


73