Vous êtes sur la page 1sur 1

IV – REMUNERATIONS 2) les plus-values réalisées sur les

OCCULTES immeubles bâtis ou non bâtis acquis à


titre onéreux ou gratuit ;
Article 45.- Les sociétés et autres per- 3) les parts d’intérêts des membres
sonnes morales passibles de l’Impôt des sociétés civiles immobilières
sur les sociétés sont assujetties à n’ayant pas opté pour l’Impôt sur les
l’Impôt sur le Revenu des Personnes sociétés.
Physiques à raison du montant global
des sommes que, directement ou par II - EXONERATIONS
l’entremise d’un tiers, ces sociétés ou
personnes morales ont versées au Article 47.- Ne sont pas soumis à
cours de la période retenue pour l’Impôt sur le Revenu des Personnes
l’établissement de l’Impôt sur les so- Physiques, les revenus des immeubles
ciétés à des personnes dont elles ne appartenant à l’État et aux collectivi-
révèlent pas l’identité. tés territoriales décentralisées.
Ces revenus sont taxés à l’Impôt sur le
Revenu des Personnes Physiques au III - DETERMINATION DE LA
taux le plus élevé. BASE D’IMPOSITION
Les impositions sont assorties d’une
pénalité de 100 % non susceptible de Article 48.- (1) Le revenu net impo-
transaction. sable est égal à la différence entre le
montant du revenu brut effectivement
L’application de l’Impôt sur le Revenu
encaissé et le total des charges de la
des Personnes Physiques auxdites so-
propriété, admises en déduction.
ciétés ou personnes morales ne met
pas obstacle à l’imposition des (2) Les charges de la propriété, dé-
sommes visées ci-dessus au nom de ductibles pour la détermination du re-
leurs bénéficiaires, lorsque ceux-ci venu net sont fixées forfaitairement à
peuvent être identifiés par 30 % du revenu brut, sauf justification
l’administration. des frais réels exposés.
(3) La plus-value imposable visée à
SOUS-SECTION III l’article 46, alinéa (2), du présent
DES REVENUS FONCIERS Code est égale à la différence entre le
prix déclaré par les parties et la valeur
I - REVENUS IMPOSABLES du bien à la dernière mutation. La va-
leur du bien à la dernière mutation
Article 46.- Sont compris dans la ca- comprend, le cas échéant, les frais de
tégorie des revenus fonciers, lorsqu’ils construction et/ou de transformation
ne sont pas inclus dans les bénéfices de l’immeuble dûment justifiés.
d’une entreprise industrielle, commer- Pour la détermination de la base impo-
ciale ou artisanale, d’une exploitation
sable de la plus-value, il est tenu
agricole ou d’une profession non
compte, comme charges déductibles :
commerciale :
- des frais réels afférents à la dernière
1) les revenus provenant de la loca- mutation, lorsque celle-ci avait été
tion des immeubles bâtis et non bâtis faite à titre onéreux ;
sis au Cameroun ;
Code Général des Impôts – Edition 2020
34