Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre 3: DISPONIBILITE DES EQUIPEMENTS

INTRODUCTION
Un dispositif est dit disponible s’il peut remplir la mission ou la fonction pour laquelle il a
été conçu. Le concept de disponibilité permet de mettre en évidence l’aptitude à la
réparation d’une installation en mesurant l’efficacité de sa maintenance.

La disponibilité dépend à la fois de la fiabilité (MTBF / nombre de défaillances), de


maintenabilité (MTTR / rapidité pour réparer ou remettre en état) et de la logistique de
maintenance (procédures d’entretien et de réparation, moyens en personnel, stock de
composants ...).

I- Définitions :

Disponibilité : "Aptitude d'un bien, sous les aspects combinés de sa fiabilité,


maintenabilité et de l'organisation de la maintenance, à être en état d'accomplir
une fonction requise dans des conditions de temps déterminées" (NF X60-010).

La disponibilité, c’est l’aptitude d’un dispositif à être en état de fonctionner dans


des conditions données.

Une haute disponibilité exige une excellente fiabilité mais aussi une bonne
maintenabilité.

La disponibilité intrinsèque exclue les temps de maintenance préventive, les


délais logistiques et les délais administratifs

La disponibilité opérationnelle correspond à la disponibilité intrinsèque ajoutée


des délais logistiques.

Disponibilité de service et de système :

La disponibilité de service, c’est l’aptitude d’un service (service ou mission,


fonction à accomplir) à être assuré à l’intérieur de tolérances et dans des
conditions spécifiées, à la demande de l’utilisateur.

La disponibilité de système, c’est l’aptitude d’un système (sous les aspects


combinés de la fiabilité, maintenabilité, logistique de maintenance) à accomplir ou
à être en état de remplir une fonction à un instant donné ou dans un intervalle de
temps donné.

1
II- FACTEURS DE LA DISPONIBILITE

Pour qu'un équipement présente une bonne disponibilité, il doit :

 Avoir le moins possible d'arrêts de production


 Être rapidement remis en bon état s'il tombe en panne

La disponibilité d'un équipement dépend de nombreux facteurs :

FACTEURS LIES A SA
CONSTRUCTION FACTEURS LIES A SON UTILISATION

MAINTENABIL MAINTENAN
CE PRODUCTION
FIABILITE ITE Organisation et Situation de
Nombre d’arrêts − Moyens
fabrication l’équipement
pour pannes Facilité de remise − Méthodes
− Réglages
en état − Efficacité − Indépendant des
− Changements
d’outils autres
DISPONIBILITE − Manque de − En chaîne avec
produit en-cours de
production

ARRETS DE PRODUCTION
DISPONIBILITE vue de la
Maintenance

DISPONIBILITE
OPERATIONNELLE
Constatée sur le terrain

La disponibilité allie donc les notions de fiabilité et de maintenabilité

III- METHODE DE CALCUL

Le taux de disponibilité, au cours du temps, est défini par :

Temps d ’ utilisation et d ' attente


D=D (t)=       
Temps d ’ utilisation et d ’ attente +Temps de maintenance

Indisponibilité =  1 - disponibilité  =  1 - D

1. Disponibilité intrinsèque    Di

2
Elle exprime le point de vue du concepteur. Ce dernier a conçu et fabriqué le produit en
lui donnant un certain nombre de caractéristiques intrinsèques, c’est à dire des
caractéristiques qui prennent en compte les conditions d’installation, d’utilisation, de
maintenance et d’environnement, supposées idéales.

Exemple : un fabricant de contacteur indique que tel type de contacteur peut supporter 1
million de cycles de manœuvres dans des conditions d’utilisation bien précises. Le calcul
de la disponibilité intrinsèque Di fait appel à 3 paramètres :
− MTBF : Moyenne de temps de bon fonctionnement
− MTTR : Moyenne du temps techniques de réparation
− MTTE : Moyenne temps techniques d’exploitation

MTBF
Di=
MTBF + MTTR+ MTTE

Exemple : Un constructeur d’onduleurs précise que la moyenne des TBF est de 50000
heures et que la moyenne des TTR est de 10 heures : Di = 50000 / (50000 + 10) = 0,998

Exemple : un fabricant de machines-outils prévoit en accord avec son client la


disponibilité intrinsèque d’une machine en prenant compte des conditions idéales
d’exploitation et de maintenance :
− Temps d’ouverture mensuel : 400 heures ;
− 1 changement de fabrication : 4 heures ;
− Maintenance corrective mensuelle : taux de défaillance = 1 pannes/mois ; TTR estimé =
4h ;
− Maintenance préventive mensuelle : 3 h                                        

2. Disponibilité opérationnelle   Do

Il s’agit de prendre en compte les conditions réelles d’exploitation et de maintenance.


C’est la disponibilité du point de vue de l’utilisateur. Le calcul de Do fait appel aux mêmes
paramètres TBF, TTR et TTE sauf que ces 3 paramètres ne sont plus basés sur les
conditions idéales de fonctionnement mais sur les conditions réelles (historiques
d’exploitation).

MTBF
Do=
MTBF+ MTTR+ MTL

                 MTL: moyenne des temps logistiques


3
Exemple : sur la machine-outil précédente, une étude d’exploitation sur un mois a
conduit aux résultats réels suivants :
− Temps d’ouverture mensuel = 400 heures
− Changement de production = 6 heures
− Manque approvisionnement matière = 3 heures
− Maintenance préventive = 3 heures
− Maintenance corrective = 8 heures (3 heures d’attente maintenance + 5 heures
d’intervention)

TAF : Déterminer le TBF, TTR et TTE et calculer la Do   

SYSTEMES SERIE ET PARALLELES

 Disponibilité de dispositif ou de composants a, b, ...n connectés en série :

Ds = Da x Db x .......Dn

 Disponibilité de dispositifs ou de composants a, b, ...n connectés en parallèle :

Dp = 1 - (1 - Da) x (1 - Db) x ... (1 - Dn)

         

Paramètres ayant une influence sur la disponibilité

Dispositif (description) : Nombre d’équipements ; sous-ensembles interchangeables ;


décomposition en sous-ensembles interchangeables ; redondances actives ou passives,
reconfigurations possibles ; renouvellement ...

Conditions d ’utilisation : Environnement ; contraintes (thermiques, ...) ; mise sous


tension ; nombre de dispositifs ; taux d ’activités de chaque partie ; motivation des divers
utilisateurs ; motivation du personnel de maintenance ; possibilité de réparer en temps
masqué ...

Choix de la politique de maintenance : Maintenance corrective ou préventive ; échelon


des opérations de maintenance ...

Temps de maintenance : Opérations ; vérifications ; diagnostic ; remplacement ;


réparations ; logistique ...

Aptitude à la réparation : Accessibilité, démontabilité, remontabilité ...

Testabilité : Tester ou surveiller ; localiser les pannes ...

Gestion des rechanges : Stocks ; quantités stockées ; réapprovisionnement ; rupture de


stock ; répartition géographique ...

Aspects humains : Conditions de travail (stress, fatigue ...) ; formation ; motivation ...

4
Interactions extérieures : Météo, poussière, atmosphère saline, incendie, erreurs
humaines, accidents ...

Coûts : Acquisition ; stock de rechange; matériel de maintenance; salaires; frais généraux;


coûts de maintien ...