Vous êtes sur la page 1sur 15

4.

Hydrostatique
Objet de l’étude
Fluide : milieu matériel continu, déformable,
sans rigidité )‫ (ال صلب‬et qui peut s’écouler.
Contraire : solide
Hydrostatique : Au repos
Masse volumique Densité Compressibilité
M r fluide rg  
1 dV
r d liq  ; d gaz 
V r eau r air V dP

Fluide incompressible Fluide compressible


r ~ constant,   0 r varie,   0
eau, huile (liquides) air, gaz,
Pression
Une force F appliquée en un point A de la
surface S d’un solide exerce une pression p
définie par
S
F F cos Unité SI : Pascal. 1Pa=1N.m -2
p 
S S
Transmission des pressions Verticalement
Horizontalement
F
Surfaces P1  ; n21  F  m1 g
de contact S
égales. F  (m1  m2 ) g
Tous les P3 
corps S
n21  F ; n12  n21  F  nM 3 immobiles Mg
P3  P1 
F S
P1   P2  P3  P4
S
Pression dans un fluide

Tous les fluides (liquides ou gaz) exercent sur toutes les


surfaces avec lesquelles ils sont en contact, des forces
pressantes perpendiculaires en tout point à ces surfaces.
Pression atmosphérique )due à l’air( :
Pa  105 Pa  100 kPa  1 atmosphère
Force de la pression atmosphérique sur 1cm2 : 10N~1kg
C’est la force supportée par notre peau
Importance des forces de pression
Force de la pression atmosphérique. Expérience de
Magdebourg (1654). Il faut une force de 24 kN de chaque
côté pour séparer les deux hémisphères (16 chevaux)
Loi fondamentale de l’hydrostatique
z
Le liquide est au repos. On isole un
cylindre droit et on écrit que la
z+dz
somme des forces est nulle.
Verticalement :
 
dF '  p( z ).S .u z
     
dF ' dF  dP  0dF   p( z  dz ).S .u z z
  
dP  dm.g.u z ; dm  rSdz

Horizontalement :  df  0 puisque le liquide ne se déplace pas
dp  rgdz  0 p  rgz  Cte
Si r constant : fluide
LFH
Pour tout fluide
incompressible, liquide
Conséquences
Transmission
verticale Transmission horizontale
A P0 P0

B P1  P0  rgh1
La pression ne dépend que
Mg P2  P0  rgh2
PB  PA  de la colonne de liquide et
S P1  P2  h1  h2 non de la forme du vase
 PA  rgh La surface libre d’un PA  PB  Pext
liquide au repos est
r Masse volumique PC  PD  PE  rgH
du fluide horizontale
Principe des vases communicants
Conséquences
1. Théorème de Pascal (XVIIème): Dans un fluide
incompressible en équilibre, toute variation de
pression en un point entraîne la même variation de
pression en tout autre point
3. Théorème d’Archimède (-IIIème) : Tout corps plongé
dans un fluide reçoit de la part de ce fluide une force
(poussée) verticale vers le haut égale au poids du volume
de fluide déplacé (volume immergé du corps)

FArch  r fluide.Vimmg
Navigation marine
Pression en altitude (atmosphérique)
Pression atmosphérique : 1 atmosphère = 105 Pascals 100 kPa
On utilise aussi le bar : 1 bar = 1kgf/cm2~105 Pa
En altitude, la pression en atmosphère moyenne diminue très
vite selon la formule (internationale), z en m :
Mg
 az  aR a : variation de T en °C/mètre
p( z )  p(0)1   T0 = température au sol en °K
 T0 
Démonstration
dP Mg dz
RT 
PV  nRT  P  r P R T0  az
M
Pressurisation avion, incident Agadir
T  T0  az ; dP   rgdz avril 2015
Cours Dany huilier. Compressibilité. P4
terrestre
Atmosphère
Poussée d’Archimède

Rapport entre le
volume apparent
et le volume
immergé ?
rf 1
r c (Va  Vi ) g  r f Vi g  Va  Vi (  1)  Vi (  1)
rc d
Va  0 si d  1 (le corps flotte)
Application à la mesure des masses volumiques des solides pesants :
Faire plonger le corps suspendu à un ressort de constante k
Allongement en fonction de r ? r Vg  kx  r Vg
s liq
Corps humain en plongée sous-marine
La forte pression à des
profondeurs de 10 m peut
entrainer des dangers pour
les tympans de l’oreille.
A des pressions relatives
de 85 mm Hg, les muscles
ne sont pas assez forts
pour gonfler la cage
thoracique et le plongeur
ne pleut plus respirer (avec
un tuba). Avec la bouteille,
le détendeur permet de
fournir l’air à la pression de
l’eau.
En remontant, le plongeur doit vider ses poumons pour rétablir l’équilibre avec la
pression normale. Consulter le corps humain en plongée (Web)
Mesure des pressions
Mesure de la pression atmosphérique
(baromètre de Torricelli,1640)

PB  PA  r Hg gh ; PA  0 (vide)
La hauteur du mercure mesure
directement la pression
atmosphérique normale
h=76 cm (Hg)=101,3 kPa
1 mm Hg = 133 Pa
Applications
1. Presse hydraulique
F1 F
P1  ; P2  2  P1
S1 S2
S2
F2  F1
S1
Fluide incompressible.
Conservation du travail : F1L1  F2 L2 Volume constant
2. Monte charge, freinage
La respiration
Poumon
Cavité
pleurale

Oxygène CO2

Forces exercées
par les muscles
du diaphragme

clip la respiration