Vous êtes sur la page 1sur 132

EXPERT • INDÉPENDANT • SANS PUBLICITÉ

EXPERT • INDÉPENDANT • SANS PUBLICITÉ


JU I N 2019

Numéro 127 • Mars 2021 • 6,95 € • ISSN 1773-9713

spiratoires, cuALLER
tanée
G
s
IES
Alimentaires, re

ALLERGIES
a testé
pour vous 14 appareils
NOS
TS
EXPER Restaurer smartphones et tablettes
VOUS
NT plutôt que de les remplacer prolonge
GUIDE
ée de vie et réduit
À tout
leur impact environnemental…
âge
Numéro 127 • MARS 2021

Nos clés pour


Mais peut-on les réparer soi-même ?

L 13463 - 127 H - F: 6,95 € - RD


DOM surface : 8,20 € TOM : 960 XPF
Ufcqc.link/reparabilite127
PROSTOCK-STUDIO/ADOBE STOCK

les combattre
WWW.QUECHOISIR.ORG
Consultez chaque trimestre nos

NUMÉROS
PRATIQUES ... sans avoir découvert l’expertise de nos autres publications.
Toute l’année, nous veillons à apporter une information utile, pratique
et indépendante pour la défense du consommateur.

Vous avez entre les mains le tout dernier numéro


Pratique de Que Choisir. Mais ce n’est pas le seul˜!

6,95 € Quatre fois par an, Que Choisir publie des numéros
Pratiques sur des sujets aussi variés et spécifiques
chaque que le logement, l’héritage, les conflits
de voisinage, la banque...
numéro Véritables encyclopédies de la consommation,
les numéros Pratiques de Que Choisir traitent,
de manière approfondie et sous tous ses aspects,
la question abordée. Ils vous permettent d’étendre
vos connaissances, de mieux orienter vos choix et vos actions,
tout en déjouant les pièges.

POUR COMMANDER

PAR COURRIER @ PAR INTERNET


remplissez, photocopiez ou recopiez https://kiosque.quechoisir.org
sur papier libre le bulletin ci-dessous,
et envoyez-le à :
Que Choisir - Service Abonnements ou en flashant
45, avenue du Général-Leclerc, le QRcode
ci-contre
60643 Chantilly CEDEX SAVOIR CE QUE VOUS CONSOMMEZ,
C’EST CONSOMMER INTELLIGENT
Nom .................................................................................................................
Prénom ..........................................................................................................
Adresse .......................................................................................................... Chaque mois Chaque trimestre
............................................................................................................................
vous tient au fait de l’actualité vous aide à mieux gérer
Code postal de la consommation. Il informe, votre budget. Des informations pratiques,
Ville .................................................................................................................. teste, analyse et compare. Il prend parti, utiles, des dossiers complets, des enquêtes
NUMÉRO COMMANDÉ QUANTITÉ PRIX TOTAL recommande ou dénonce. de terrain pour éclairer vos choix
123 Héritage˜: donnez de votre vivant 6,95 € et accompagner chacune de vos décisions.
124 Bricolez facile 6,95 € Commandez les derniers numéros parus
125 Le guide santé˜: e
r stez en forme˜! 6,95 € au prix unitaire de 4,80 . Commandez les derniers numéros parus
126 Produits ménagers : Éliminez les toxiques ! 6,95 € au prix unitaire de 4,95 .
Participation aux frais d’expédition
Je commande 1 numéro, j’ajoute 1,50 € Pour commander les anciens numéros et vous abonner,
Je commande 2 numéros ou plus, j’ajoute 2 €
mais aussi pour connaître les sommaires détaillés,
dossiers abordés et tests réalisés…
TOTAL (commande + frais d’expédition)
ou flashez
Je joins mon règlement par chèque à l’ordre de Que Choisir
WWW.QUECHOISIR.ORG ce QRcode
Édito
NE VOUS EMPOISONNEZ
PLUS LA VIE !
« Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce
que ça vous gratouille ? », demandait
de sa voix sombre le Dr Knock, immortalisé
par le grand Louis Jouvet, en 1951, dans

E
NI
HA le ilm tiré de l’œuvre de Jules Romains
/P

L
SP
Une réplique culte qui trouve toute sa place
dans ce Que Choisir Pratique consacré
aux allergies Les symptômes identiiés
(yeux qui piquent, nez qui coule, rougeurs,

Sommaire
démangeaisons…) peuvent ressembler
à des petits « bobos », mais ils ne sont pas
à prendre à la légère ! Ils méritent au contraire
toute notre attention Selon l’Organisation
mondiale de la santé (OMS), en 20 ans,
CHAP 1 le nombre d’enfants et d’adultes atteints
Qu’est-ce qu’une allergie ?         5 d’allergie a doublé Et, d’ici à 2050, la moitié
de la population mondiale sera concernée
CHAP 2
L’OMS place déjà cette afection
Les voies respiratoires            23
au quatrième rang mondial des maladies
CHAP 3 les plus fréquentes Les raisons sont
multiples Il y a d’abord ce que l’on appelle
Les aliments                   57
le « terrain » personnel, c’est-à-dire
CHAP 4 la génétique, contre laquelle on ne peut,
La peau                      81 hélas, pas grand-chose Il y a ensuite
le contexte général, qui peut aggraver
CHAP 5 ou déclencher une hypersensibilité
Les médicaments                95 Dès lors, il est utile d’identiier clairement
les facteurs responsables – la qualité
CHAP 6 de l’air, l’alimentation, les produits
Pistes d’évolution               113 cosmétiques ou ménagers, les animaux,
les médicaments… – pour les éviter,
les remplacer ou les améliorer
Jurisprudence                122 Toutes nos réponses à vos questions
Infos conso                    124 sont dans ce numéro
Associations locales           129 Pascale Barlet

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 3


EXPERT • INDÉPENDANT • SANS PUBLICITÉ

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS – QUE CHOISIR


Association à but non lucratif - 233, boulevard Voltaire - 75555 Paris Cedex 11 - Tél. : 01 43 48 55 48

Quechoisir.org
Service abonnements : 01 55 56 71 09
Tarifs : 1 an, soit 11 numéros : 44 ¤ • 1 an + 4 hors-séries : 62 ¤
1 an + 4 hors-séries + 4 numéros Que Choisir Pratique : 90 ¤

PRÉSIDENT ET DIRECTEUR ASSISTANTE IMPRESSION COUVERTURE :


DES PUBLICATIONS : DE LA RÉDACTION : BLG Toul
Alain Bazot Catherine Salignon 2780, route de Villey-
Saint-Étienne
DIRECTEUR GÉNÉRAL DOCUMENTATION :
54200 TOUL
DÉLÉGUÉ : Audrey Berbach, Véronique
Jérôme Franck Le Verge, Stéphanie Renaudin, DISTRIBUTION : MLP
Frédérique Vidal
RÉDACTRICE EN CHEF : COMMISSION PARITAIRE :
Pascale Barlet DIFFUSION/MARKETING : n° 0722 G82318
Thierry Duqueroy (directeur),
SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Delphine Blanc-Rouchossé, Imprimé sur papier Perlen
DE LA RÉDACTION : Jean-Louis Bourghol, Marie- Value (Suisse)
Laurent Suchowiecki Noëlle Decaulne, Laurence Taux de ibres recyclées : 57 %
Kramer, Raphaëlle Vincent, Certiication :
CONCEPTION GRAPHIQUE :
Jean-Philippe Machanovitch, Écolabel FSC PEFC
LES 5 SUR 5
Francine Manguelle, Eutrophisation :
DIRECTEUR ARTISTIQUE : Steven Phommarinh 620 kg de CO2/t papier
Ludovic Wyart Photo de couverture :
JURIDIQUE :
RÉDACTRICES : SPL/PHANIE
Raphaël Bartlomé,
Héloïse Rambert, Gaëtan Dupin, Gwenaëlle
Anne-Sophie Stamane Le Jeune, Laurie Lidell,
SECRÉTARIAT Véronique Louis-Arcène
DE RÉDACTION : Gaëlle INSPECTION DES VENTES/
Desportes, Philippe François RÉASSORTS : SIP
RÉDACTRICES-GRAPHISTES : IMPRESSION :
Sandrine Barbier, BLG Toul
Capucine Ragot 2780, route de Villey-
ICONOGRAPHIE : Saint-Étienne
Catherine Métayer 54200 TOUL

Les informations personnelles collectées font l’objet d’un traitement sous la responsabilité de l’UFC-Que Choisir située 233, bd Voltaire, 75011 Paris, aux fins de gérer les abon-
nements et commandes de produits/services et leur suivi, de réaliser des statistiques, d’effectuer du profilage pour adresser des offres personnalisées et, enfin, de compléter
ces données afin de mieux connaître nos interlocuteurs. Une partie de celles-ci provient des associations locales et de courtiers en données (données d’identification, coordon-
nées, information sur la demande, etc.). Les données à caractère personnel peuvent être transmises à nos services internes, aux entités de l’UFC-Que Choisir, à des organismes
de presse français partenaires, à des associations caritatives – dont une liste exhaustive figure dans notre politique de confidentialité (accessible sur Quechoisir.org/dcp) – mais aussi
à des prestataires externes, dont certains hors Union européenne. L’UFC-Que Choisir s’assure des garanties appropriées préalablement à tout transfert, dont une copie peut
être obtenue en écrivant à l’adresse précitée. Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement des données ainsi que d’opposition au
traitement ou à sa limitation, et définir des directives post-mortem, via le formulaire en ligne sur Quechoisir.org/dpo. Il est également possible de faire une réclamation auprès
de la Cnil. Les données à caractère personnel sont conservées de manière sécurisée trois ans à compter du terme d’un contrat (abonnement, commande…), sans écarter les
dispositions réglementaires propres à certaines catégories de données, imposant une durée de conservation particulière ou leur suppression. Le traitement des informations
personnelles, suivant les finalités poursuivies, est nécessaire soit à l’exécution d’un contrat, soit à la réalisation des intérêts légitimes de l’UFC-Que Choisir (analyse de son
audience, promotion de son activité), ou encore repose sur votre consentement, que vous pouvez retirer à tout moment.

4 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce
qu’une allergie ?
C’est une affection avant tout locale, avec une multiplicité
de symptômes au niveau de la peau, du système respiratoire ou
de l’appareil digestif. Ces signes sont le résultat d’un emballement
du mécanisme immunitaire contre un élément pourtant inoffensif.
D’où vient ce « malentendu » physiologique ? Les recherches pointent
l’appauvrissement de notre environnement et le rôle des polluants.

6
UNE GRANDE VARIÉTÉ
DE SYMPTÔMES
11
QUAND LE SYSTÈME
IMMUNITAIRE DÉRAILLE
14
QUELLES SONT LES CAUSES
DE L’ALLERGIE ?
IMAGE POINT FR/SHUTTERSTOCK

16
INTERVIEW DE L’EXPERTE
19
L’ALLERGOLOGUE,
UN INCONTOURNABLE

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 5


Une grande variété
de symptômes
Respiratoires, digestifs ou cutanés : les manifestations
d’allergie portent sur différents points du corps.
Quand la réaction est généralisée, l’intervention
thérapeutique doit être la plus rapide possible.

Q
u’est-ce qu’une allergie ? En jargon appelée anaphylaxie (lire aussi
médical, on va parler d’« hyper- p. 10). L’allergie passe alors un
sensibilité ». Il s’agit d’une réaction cap dans l’échelle de gravité.
d isproportionnée d u système Certes, la situation est rare, mais
immunitaire face à un élément étranger violente et redoutable ! Souvent

KZENON/ADOBE STOCK
inofensif. Dans la plupart des cas, elle reste liée à l’injection d’un médica-
locale, et se manifeste là où le contact ment, à un aliment ou à une
avec l’allergène s’est fait – au niveau de la piqûre d’hyménoptère (guêpe,
peau, des yeux, des muqueuses digestives frelon, etc.), cette réaction est à
et/ou des voies respiratoires. Il en découle prendre en charge sans perdre
une multitude de symptômes possibles, un instant. La stratégie théra-
propres au lieu où la réaction se produit. peutique doit être connue, car la vie de
Par exemple, « les muscles lisses des pou- l’allergique se trouve en jeu : le choc ana-
mons vont se contracter, les cellules cali- phylactique, stade ultime du phénomène,
ciformes de l’épithélium pulmonaire et du peut mener à l’arrêt cardiaque.
nez sécrètent du mucus », indique l’immu-
nologiste Marc Daëron. Symptômes respiratoires
LA RHINITE ALLERGIQUE se repère
Selon la porte d’entrée dans l’organisme, facilement, avec des signes comme éter-
démangeaisons, éternuements, écoulement nuements, écoulement et encombrement
nasal, diicultés respiratoires, rougeurs ou nasal. La rhinite est d’ailleurs l’allergie la
douleurs digestives se manifestent. Si les plus commune. Longtemps associée aux
symptômes se déclarent en plusieurs points, pollens estivaux, elle est aussi appelée
il peut s’agir d’une réaction généralisée, rhume des foins ou encore rhume aller-
gique. Malgré sa ressemblance avec celui,
« classique », provoqué par un virus (une
Le vocabulaire rhinopharyngite), elle s’en distingue par
de l’allergie un écoulement nasal presque aussi liquide
Allergie signifie « autre réaction » ; anaphylaxie, que de l’eau, et très clair. Les éternuements
« contraire de la protection », et atopie (mot surviennent en salve. La perte d’odorat
désignant le terrain familial de l’allergique), « qui peut faire penser au Covid-19, mais elle
n’a pas sa place ». Tout, dans les termes choisis par est mécaniquement liée à l’inlammation
les scientifiques ayant découvert les phénomènes de la muqueuse nasale. Les symptômes
allergiques, dit leur désarroi devant le disparaissent quand l’exposition à la subs-
comportement aberrant du système immunitaire… tance allergène cesse. Mais si l’on est aller-
gique aux pollens, il est tout simplement

6 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

L’ALLERGIE CROISÉE
Elle se manifeste par des picotements
et/ou des démangeaisons dans
la bouche et/ou la gorge, ainsi que
le gonflement des lèvres. La voix
se modifie parfois et devient rauque,
pendant quelques minutes à plusieurs
heures. Si ces symptômes surviennent
à l’ingestion d’aliments crus comme
la carotte, la pomme, les pousses
de soja, etc., il ne s’agit pas d’une
allergie alimentaire au sens strict,
mais d’un effet collatéral d’une allergie
respiratoire : le système immunitaire
étend sa réaction à des protéines
alimentaires dont l’allure est proche
des allergènes respiratoires.

impossible de se soustraire à l’air ambiant,


où ils prolifèrent… La période d’allergie Les effets insoupçonnés
peut donc être longue, voire durer toute de l’alcool
l’année quand elle est due aux acariens,
Quelques études ont montré un rapport
qui sévissent sans relâche. Enin, la conjonc- entre la prise d’alcool et l’aggravation
tivite allergique, ou rhinoconjonctivite, des symptômes d’asthme et de rhinite,
accompagne fréquemment la rhinite : des surtout chez les femmes. Mais le lien
larmoiements, de fortes démangeaisons de causalité reste encore à démontrer.
des yeux, une sensation de grain de sable
dans l’œil ainsi qu’une inlammation des
paupières peuvent se manifester. soule et force sa respiration. Les sile-
ments sont fréquents. La situation doit être
L’ASTHME est un autre symptôme cou- prise au sérieux, car si une attaque d’asthme
rant. Il fait partie des manifestations pos- est à même de se calmer sans intervention
sibles d’une allergie alimentaire, mais est médicale, elle peut également être fatale
le plus souvent signe d’une allergie respi- (lire aussi p. 38-39).
ratoire : l’inlammation des poumons et le
resserrement des bronches surviennent en Symptômes digestifs
raison d’un allergène présent dans l’air Vomissements, diarrhée, maux de ventre
ambiant. Les muscles lisses des bronches et constipation peuvent témoigner, au
se contractent et l’épithélium produit du niveau de l’appareil digestif, d’une réaction
mucus ; cette combinaison empêche l’air allergique à un aliment. Mais ce sont des
de circuler normalement et entraîne des signes très peu spéciiques, qui tout aussi
diicultés respiratoires. La personne tousse bien révèlent une afection virale intestinale
pour dégager ses poumons, cherche son ou une intolérance alimentaire, comme >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 7


vésicules apparaissent. Les démangeaisons
sont fortes, au point que des gants sont
souvent nécessaires aux mains des bébés
pour limiter les lésions de grattage. Une
fois que les bulles ont éclaté et séché, des
croûtes se forment sur la peau.
KOZOROG/ADOBE STOCK

L’ECZÉMA DE CONTACT, plutôt chez les


Le venin de guêpe adultes, signale une allergie à une substance
est capable en contact direct et répété avec l’épiderme.
de causer un choc
anaphylactique.
Le nickel utilisé dans les bijoux fantaisie et
les colorations capillaires sont souvent en
cause. Les lésions cutanées apparaissent là
>> celles au lactose ou au gluten. Le terrain où la substance allergène a touché la peau :
allergique familial orientera vers une aller- le lobe des oreilles, dans le cas d’une aller-
gie, ainsi que d’autres symptômes plus évo- gie au métal des boucles ; le visage et le
cateurs et des explorations biologiques. crâne quand la réaction est provoquée par
l’application d’une coloration pour cheveux,
Symptômes cutanés etc. Le plus souvent, cet eczéma ne « sort »
L’ECZÉMA ATOPIQUE, également pas tout de suite, mais plusieurs heures ou
appelé dermatite atopique, est lié à un même quelques jours après le contact ; la
terrain allergique global, non à un allergène réaction est dite « retardée ».
précis. Il touche surtout les nourrissons et
les enfants en bas âge. Il annonce parfois L’URTICAIRE AIGUË se manifeste, de
une « carrière » allergique, mais c’est très son côté, par l’apparition soudaine de
loin d’être systématique. Cet eczéma se plaques rouges sur la peau occasionnant
manifeste par poussées, sur le visage pour d’irrépressibles démangeaisons. Elle peut
les bébés, dans le cou, aux plis des coudes être d’origine allergique, en lien avec l’in-
et des genoux au-delà de 2 ans. La peau gestion d’un aliment. Dans ce cas, la crise
est sèche, sensible et rouge. Elle présente d’urticaire s’accompagne souvent d’un
des plaques rosées sur lesquelles de petites angiœdème, connu sous le nom d’œdème
de Quincke, c’est-à-dire une atteinte des
tissus cutanés profonds qui se traduit par >>
Cou qui gratte ?
Votre collier
contenant
du nickel peut
être à l’origine
du problème !
THODORAL/ADOBE STOCK

8 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

La géographie
des symptômes
Les manifestations d’allergie
touchent plusieurs organes,
ensemble ou séparément.
C’est l’allergie alimentaire LA GORGE
qui déclenche le plus ŒDÈME 
de symptômes. Détails Gonflement,
des effets… indésirables. démangeaisons
(dans l’allergie
alimentaire).

LE VISAGE
ŒDÈME Gonflement
des lèvres, des paupières LES POUMONS
(dans l’allergie alimentaire). ASTHME Difficultés
respiratoires, toux
(dans l’allergie respiratoire
et alimentaire).
LES YEUX
CONJONCTIVITE
Démangeaisons,
rougeurs,
larmoiements,
sensation de grain LA PEAU
de sable (symptômes ECZÉMA 
provoqués Plaques rouges et
par des allergènes prurigineuses avec
respiratoires). desquamations et
suintements dans
les plis des genoux
et des bras. Dans
LE NEZ
l’allergie cutanée.
RHINITE
éternuements, URTICAIRE 
écoulements clairs plaques rouges
et très liquides, et prurigineuses
sensation de nez (dans l’allergie
bouché (dans alimentaire).
l’allergie respiratoire
et alimentaire).
ILLUSTRATION : ANTOINE LEVESQUE

L’APPAREIL
DIGESTIF
Douleurs, vomissements,
troubles intestinaux
(dans l’allergie alimentaire).
DAISY DAISY/SHUTTERSTOCK
Une seule cacahuète génère
parfois une anaphylaxie,
avec un gonflement
du visage, ou angiœdème,
>> un gonlement du visage. Reste qu’une
accompagné d’une urticaire.
allergie est rarement la cause d’une urti-
caire. Celle-ci est plutôt due au froid, ou
au contraire à la chaleur, mais aussi à cer- impressionnant des lèvres, des paupières
tains aliments, à des médicaments, à des et parfois du larynx. Toutefois, un angiœ-
frottements sur la peau, à la compression dème ne suit pas à caractériser l’anaphy-
d’un élastique, au stress ou à une émotion laxie (il est même parfois absent). Celle-ci
forte, à de l’exercice physique, à une afec- est avérée si la victime présente des signes
tion virale… L’urticaire chronique n’est qua- cutanés, des troubles respiratoires et diges-
siment jamais d’origine allergique. tifs et une chute de tension. Une prise en
charge doit être immédiatement déclen-
Une réaction globale chée (lire aussi En pratique p. 22).
de l’organisme
L’ANAPHYLAXIE ou l’allergie généralisée Le choc anaphylactique est l’ultime étape
est une réaction globale de l’organisme. de l’anaphylaxie. Il survient au moment
Le signe le plus fréquent est l’angiœdème, où l’allergie est si massive qu’elle entraîne
souvent accompagné d’urticaire. Provoqué l’efondrement de la tension artérielle, par,
par l’atteinte des couches cutanées pro- l’augmentation de la perméabilité des
fondes, il se manifeste par un gonlement capillaires sanguins et leur dilatation. Sans
une injection immédiate d’adrénaline, le
cœur risque de s’arrêter.
Éviter le sport intensif
en phase digestive Les allergènes à l’origine de chocs ana-
Un effort intense peut déclencher une anaphylaxie, phylactiques sont principalement les médi-
par plus grande perméabilité de la paroi digestive. caments, en particulier les antibiotiques
Le phénomène survient surtout quand l’activité et les anesthésiques comme le curare.
physique suit l’ingestion d’un aliment précis, L’efet allergique est d’autant plus fort si
tel le blé. Enfin, l’aspirine, les médicaments le produit est administré en injection, dans
contre l’hypertension et les anti-inflammatoires la circulation sanguine. Le venin d’hymé-
non-stéroïdiens peuvent favoriser ou amplifier noptère (guêpe, frelon, etc.) et des aller-
une réaction allergique sévère. gènes alimentaires sont également connus
pour entraîner des chocs.

10 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

Quand le système
immunitaire déraille
Le mécanisme de protection de l’organisme bugge parfois.
Un banal élément extérieur peut déclencher, brutalement ou
après plusieurs heures, une réaction de défense.

L’
acteur principal du scénario aller- cruciale pour la suite. Rien ne signale,
gique est le système immunitaire. à l’extérieur, ce qui se trame à l’intérieur,
Conçu pour se mobiliser contre et aucun symptôme ne trahit le processus
les agresseurs de l’organisme que à l’œuvre. Pourtant, c’est à ce moment que
sont les virus, les bactéries et les parasites, l’organisme rencontre pour la première fois
il peut bugger. Il produit alors des défenses, un antigène banal et qu’il décide, à tort,
c’est-à-dire des anticorps, contre des élé- de le prendre en grippe, comme si c’était
ments extérieurs inofensifs comme les un agent pathogène. >>
pollens, les déjections d’acariens, des pro-
téines alimentaires, etc. Les « agents per-
turbateurs »  sont les allergènes. En péné-
DEVENIR
trant d ans l’organisme par les voies
ALLERGIQUE
digestives, respiratoires ou cutanées, ils
déclenchent sur zone une tempête aller-
AVEC LE TEMPS
gique, en suscitant la libération de média- Ce n’est pas toujours
teurs et de substances inlammatoires. au premier contact avec
l’allergène que l’organisme
Il existe plusieurs types d’hypersensibilité, se trouve sensibilisé
selon les cellules de l’immunité engagées et qu’il s’engouffre dans
dans le processus. La plupart du temps, la mécanique allergique.
La réaction peut se produire
elle est immédiate, basée sur la production
même si cet allergène était
et l’action d’anticorps de type immuno-
jusqu’ici toléré… « Comment
globuline E (IgE) spéciiques. Elle se mani-
expliquer l’apparition du rhume des foins chez
feste dans l’heure, et même en moins de
l’adulte, alors que nous sommes tous exposés
15 minutes en général. Toutefois, dans
aux pollens de graminées depuis l’enfance ?
l’allergie cutanée de contact, l’hypersen- Sans doute en le considérant comme le résultat
sibilité est parfois retardée, car le méca- d’interactions complexes entre le fond génétique
nisme immunologique en jeu repose sur d’un individu et son environnement – sachant
des intermédiaires diférents. Les symp- que la manière dont s’expriment nos gènes
tômes se déclarent plusieurs heures, voire est fortement modulée par des mécanismes
plusieurs jours après l’exposition. épigénétiques, qui dépendent en partie de notre
âge », explique le Pr Bertrand Evrard, du service
En amont de la crise : d’immunologie du CHU de Clermont-Ferrand.
la période de sensibilisation Autre élément à considérer : le contexte
BURGER/PHANIE

Une allergie débute en amont de la mani- immédiat de la rencontre entre l’allergène


festation initiale des symptômes par la et le système immunitaire. De fait, des polluants
« sensibilisation ». Il s’agit d’une phase pré- ont une action pro-inflammatoire.
alable parfaitement silencieuse, mais

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 11


Le corps réagit en deux temps
Avant de manifester des symptômes, l’organisme passe par une phase
de sensibilisation durant laquelle il « fiche » un élément étranger anodin
comme dangereux. Il pourra ainsi réagir dès sa réapparition.

1 SENSIBILISATION 2 RÉACTION ALLERGIQUE


1 a- Un élément extérieur entre 2 a - Quand l’allergène
au contact des muqueuses entre à nouveau
(le nez, par exemple), de la peau en contact avec
ou du système digestif. l’organisme, il est
Inoffensif, il est pourtant signalé reconnu. La réaction
au système immunitaire se déclenche
comme agent pathogène. et des substances
inflammatoires,
dont l’histamine,
sont libérées.

2 b - L’histamine
augmente
le diamètre et

ILLUSTRATION : ANTOINE LEVESQUE


la perméabilité des
1 b - Des anticorps (IgE) vaisseaux sanguins,
sont fabriqués pour lutter d’où le gonflement
contre cet élément, qui et l’urticaire.
devient alors un « allergène ». Son action est aussi
Ils vont se fixer sur des cellules à l’origine d’une
présentes dans la peau et gêne respiratoire.
les muqueuses, prêtes à réagir.

>> Inhalé, ingéré ou mis en contact de la Une fois opérationnelles, les IgE se ixent en
peau, cet élément est considéré comme embuscade à la surface d’autres cellules de
un danger dont la présence n’est pas tolé- l’immunité, les basophiles (présents dans la
rable. Les macrophages, des cellules du circulation sanguine) et les mastocytes (avec
système immunitaire présentes au niveau lesquels elles ont une forte ainité), nom-
de la peau et des muqueuses pulmonaires, breux dans les muqueuses et dans la peau,
d igestives, buccales ou oculaires, le points de contact entre l’organisme et le
repèrent. Ils le capturent et l’emmènent monde environnant. Ainsi armées d’IgE, les
jusqu’aux ganglions lymphatiques, où il est mastocytes attendent une prochaine appa-
« dénoncé » au système immunitaire, et rition de l’allergène pour réprimer sa pré-
aussitôt « iché ». Des anticorps de type sence par une action inflammatoire, qui
IgE, normalement dédiés à la lutte parasi- entraînera les symptômes de l’allergie.
taire, sont alors spécifiquement créés
contre lui. L’opération prend quelques jours. La phase de révélation
L’objectif est, par la suite, de pouvoir recon- Elle n’est pas automatique. Les raisons de
naître instantanément l’ennemi et de l’évin- la rupture du seuil de tolérance sont encore
cer dès qu’il pointe le bout de son nez. mystérieuses. Des individus sensibilisés

12 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

ZOOM SUR L’HISTAMINE


Ce médiateur pro-inflammatoire est synthétisé par
les mastocytes et les basophiles (deux familles de globules
blancs) lors d’une réaction allergique. Une fois libérée
sous l’action des IgE, l’histamine se fixe sur les cellules
des vaisseaux sanguins voisins, provoquant leur
dilatation et un œdème local, ainsi que sur les cellules
lisses des bronches, entraînant leur contraction.
L’histamine tient aussi un rôle majeur dans le système
nerveux central, puisqu’elle régule l’éveil. C’est pourquoi
l’effet secondaire le plus courant des antihistaminiques
donnés dans l’allergie est la somnolence. Certains,
VOISIN/PHANIE

par exemple la doxylamine (Donormyl) et l’hydroxyzine


(Atarax), sont d’ailleurs, officiellement, des tranquillisants.

à un allergène ne déclenchent pas néces- Parallèlement à la réaction elle-même, ce


sairement une allergie lors d’une exposition nouveau contact avec l’allergène relance
ultérieure. C’est notamment le cas de plu- la phase de sensibilisation et la production
sieurs agriculteurs, qui ne soufrent d’au- aférente d’anticorps de type IgE.
cune manifestation clinique alors qu’une
sensibilisation a été mise en évidence chez L’hypersensibilité
eux… La révélation peut aussi intervenir est parfois retardée
plus tard. Dans tous les cas, l’allergie ne Cette réaction allergique correspond le plus
se déclenche que chez des personnes pré- souvent à un allergène de contact, tel le
alablement sensibilisées. nickel des bijoux fantaisie ou les colorants
capillaires. Elle ne passe pas par la produc-
Après la sensibilisation, quand l’allergène tion et la mobilisation d’anticorps IgE. L’aller-
est de nouveau inhalé, ingéré ou mis en gie au lait des bébés peut aussi prendre
contact avec la peau, les mastocytes et les cette voie. Des mécanismes d’immunité
basophiles, à l’afût, le reconnaissent et le cellulaire sont directement à l’œuvre, qui
capturent grâce aux IgE spéciiques qu’ils demandent un temps plus long après l’expo-
portent. La manœuvre entraîne, en contre- sition avant de provoquer des symptômes.
partie, la « dégranulation » de la cellule, c’est-
à-dire la libération des médiateurs chimiques Le schéma d’installation et de déclenche-
qu’elle contient, au premier rang desquels ment de l’allergie retardée est similaire à
on trouve l’histamine (lire l’encadré ci-des- celui de l’immédiate : d’abord une phase
sus). Ces substances sont responsables de de sensibilisation, qui prépare le système
la réaction inlammatoire à l’origine des immunitaire à agir à une prochaine occur-
symptômes allergiques. Elles provoquent rence d e l’antigène en le mettant en
en particulier la dilatation des capillaires mémoire. Lors de sa réapparition, les macro-
sanguins et, selon le lieu de la réaction, la phages qui le capturent sont « suractivés »,
contraction des muscles lisses des bronches, explique le Pr Bertrand Evrard du service
la production de mucus dans le nez, le gon- d ’immunologie d u CHU d e Clermont-
lement des tissus cutanés, etc. En cas de Ferrand. « Ils libèrent alors des cytokines
réaction grave, la tension artérielle chute et des molécules fortement pro-inflamma-
fortement, ce qui met le cœur en détresse. toires dans les tissus environnants. »

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 13


Quelles sont les causes
de l’allergie ?
L’environnement, le mode de vie et l’hérédité sont
les trois composantes majeures de la manifestation allergique,
mais la cause exacte, elle, reste un mystère…

L
e lien entre pollens et symptômes de soit entre les années 1970 et le début des
la rhinite allergique n’a été établi, années 2000, puisque leur prévalence a
méd icalement, qu’au milieu d u été multipliée par trois à cette période. Un
XIXe siècle, mais des écrits témoignent de « essor » qui questionne, et qui n’est pas
descriptions anciennes du phénomène. Le terminé… Selon l’Organisation mondiale de
mot « allergie » et le mécanisme physiopa- la santé, une personne sur deux serait
thologique qui lui est associé datent, quant concernée par une allergie d’ici à 2050
à eux, du début du XXe siècle. À cette (lire aussi l’interview p. 16).
époque, le monde occidental a basculé
d’un mode de vie rural à un autre massi- En ciblant des éléments ne présentant
vement urbanisé et industrialisé ; les afec- aucun danger, l’organisme d’un allergique
tions allergiques ont alors explosé. Cette peut rendre le corps malade, jusqu’à le
« épidémie » s’est particulièrement accélé- menacer de mort, alors que le système de
rée avec l’envol des atteintes respiratoires, défense est normalement conçu pour le

F. HENRY/REA
protéger des agents pathogènes. Bref, le
monde à l’envers ! En théorie, l’ensemble
des êtres humains est capable de produire
des IgE, ces anticorps intervenant dans la
maladie allergique et rencontrant quoti-
diennement des allergènes. Mais en pra-
tique, il n’existe pas d ’égalité d ans ce
registre. Certains sont soumis à l’enfer
allergique quand d’autres vivent en bonne
entente avec leur environnement…

Le système ne protège plus


Pour expliquer cette injustice, un chercheur
anglais, David Strachan, s’est penché sur
les conditions de vie des enfants en bas
âge. Il a montré que ceux issus de familles
nombreuses comme ceux qui fréquentent
la crèche soufrent peu d’allergies. Il en a
conclu que les plus exposés aux virus et
GARO/PHANIE

On passe aujourd’hui beaucoup de temps


à l’intérieur, dans des atmosphères
chauffées, bien isolées, trop peu ventilées…

14 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

Depuis que
notre mode de
vie est devenu
très urbanisé,
les allergies,
notamment
respiratoires,
se sont envolées.

infections infantiles sont aussi les mieux


armés ! Dans son « hypothèse hygiéniste », LES DEUX ALLEMAGNE
formulée à la in des années 1980, il avance ET L’ALLERGIE
que notre environnement trop aseptisé
Au moment de la réunification allemande,
empêche la maturation correcte de notre
en 1990, une étude comparative des
système immunitaire. Ironie de l’Histoire :
populations a montré l’influence du mode
les progrès de l’hygiène, les réseaux d’eau de vie sur l’état allergique de chacune.
potable, les antibiotiques et les vaccins, À l’Est – plus précisément à Leipzig, ville
qui ont sauvé des milliers, voire des millions pourtant assez polluée –, peu d’asthme
de vies, se seraient retournés contre nous. et d’allergies. La vie en collectivité y est
précoce, les fratries sont plus nombreuses
Héritage entre générations et les habitats, moins bien isolés. À l’Ouest
Depuis, de très nombreux travaux scien- – en l’occurrence à Munich –, les enfants
tiiques portant sur des cohortes d’enfants en déclarent davantage. L’étude,
ont étudié les circonstances d’apparition renouvelée en 1998, a abouti à des résultats
des allergies, et ainé l’hypothèse hygié- bien différents. Les allergies ont fortement
niste. Seule certitude à ce jour : c’est une progressé en ex-Allemagne de l’Est. Logique,
combinaison de facteurs qui sous-tend le puisque le mode de vie s’est rapproché
développement des allergies. Ainsi, le rôle de celui de l’ex-Allemagne de l’Ouest.
de l’hérédité est incontestable. Pour autant, >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 15


INTERVIEW
PR ISABELLA ANNESI-MAESANO
Responsable de l’équipe
Épidémiologie des maladies allergiques
et respiratoires de l’Inserm

«La biodiversité en
baisse nous expose »

DR
Quelle est, aujourd’hui, la prévalence l’asthme et des allergies là où les normes d’hygiène
des afections liées aux allergies en France ? sont en deçà des nôtres a montré que l’hypothèse
Isabella Annesi-Maesano Un sujet sur trois hygiéniste ne suisait pas à expliquer l’épidémie.
soufre d’allergie. La rhinite allergique est la plus
courante. Elle touche principalement les adultes, Quelle est l’explication aujourd’hui
mais aussi les enfants, chez qui elle a longtemps privilégiée ?
été ignorée, par confusion avec le rhume. Vient I. A.-M. L’allergie se déclare à partir d’un terrain
ensuite la dermatite atopique chez les tout-petits. familial, mais ce potentiel ne s’exprime que dans
L’asthme arrive en troisième position. En com- un environnement dit « favorable ». La notion
paraison, les allergies alimentaires sont rares, d’« exposome » me paraît la plus solide pour
mais en augmentation. éclairer le phénomène. Il s’agit de l’ensemble des
expositions tout au long de la vie. Aujourd’hui,
On parle d’épidémie. Est-ce notre organisme doit s’adapter à une baisse de
une réalité ? la biodiversité, une des composantes de l’expo-
I. A.-M. Selon l’Organisation mondiale de la santé some, d’où un déséquilibre des microbiotes
(OMS), la prévalence devrait encore progresser (intestinal, pulmonaire) dont l’organisme est
pour atteindre 50 % de la population d’ici à 2050. constitué. Or, ils sont essentiels pour garantir le
En regardant de plus près, l’épidémie d’asthme, bon fonctionnement des organes et empêcher
qui a progressé durant les 40 dernières années, le développement des maladies. Ainsi, nous avons
est arrivée à un plateau. Ce sont maintenant les constaté que dans les écoles où la biodiversité
allergies alimentaires qui montent en lèche. – mesurée à travers la quantité de virus, bacté-
ries, moisissures, allergènes – était pauvre, les
L’hypothèse hygiéniste est souvent citée. enfants avaient davantage d’asthme et d’allergies.
Pourquoi dites-vous qu’elle est dépassée ? Il y en a plus, car notre microbiote est déicient.
I. A.-M. Elle part de l’hypothèse que le système C’est l’hypothèse de la biodiversité.
immunitaire, faute de se défendre contre des
infections en raison d’un excès d’hygiène et des Vous soulignez le rôle des polluants
progrès médicaux, cible des substances qui ne atmosphériques…
sont pas nuisibles. Cette théorie a été confortée, I. A.-M. Les gaz et particules de l’air, y compris
entre autres, par des observations dans les familles dans nos maisons, font partie de l’exposome
nombreuses où les enfants, s’infectant très jeunes susceptible de déclencher un asthme et une
entre eux, ne déclaraient pas d’allergies. S’il y allergie ex novo – jusque-là, on pensait que leur
avait un allergique dans une famille, c’était l’aîné ! rôle se limitait à favoriser les crises. C’est pour-
Dans les crèches, où circulent beaucoup de quoi, dès le plus jeune âge, il faut éviter les grands
microbes, les enfants sont également moins aller- axes de circulation, les foyers de cheminées
giques, tout comme ceux grandissant en milieu ouverts et la cigarette à l’intérieur, ain de limiter
rural, riche en bactéries. Mais l’explosion de la pollution aux particules ines !

16 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

>> il n’existe pas de gène identiié de l’allergie, périodes de pollinisation, ou rend des pol-
plutôt une variante de combinaison de lens plus agressifs pour les muqueuses
gènes, qui aboutit à la constitution d’un respiratoires. Enin, la pollution aux parti-
terrain favorable. On parle de prédisposi- cules ines, qui sont liées au Diesel et au
tion. Mais, pour que l’allergie advienne, le chaufage au bois, est un formidable pro-
contexte d’exposition est essentiel. « Là moteur de la pénétration des allergènes
encore, il n’y a pas une cause identiiée, dans l’organisme.
mais plutôt un ensemble de facteurs sus-
ceptibles de jouer dans le sens de l’aller- Dificile de reprendre
gie », explique le Dr Flore Amat, praticienne la main
hospitalière à l’hôpital Robert Debré (Paris). Mais surtout, les bouleversements de nos
modes de vie ont fortement contribué à
La multiplication des allergènes, avec l’épidémie allergique. « Nous sommes pas-
l’introduction dans l’alimentation de nou- sés d’un mode de vie à la campagne, dans
velles nourritures, a ici sa part. De même un milieu arboré, avec un régime alimen-
qu’une hausse de l’exposition à tous ces taire varié et peu transformé, à une exis-
allergènes. D’abord parce qu’on passe tence urbaine, polluée, assortie d’une ali-
beaucoup de temps en intérieur, dans des mentation très transformée, souligne le
atmosphères chaufées et des pièces bien Dr Amat. Nous sommes moins exposés à
isolées, parfois peu aérées – des conditions la diversité. L’écologie bactérienne n’est
idéales pour la prolifération des acariens plus la même, et il semble que cela agisse
et des moisissures, sans compter l’expo- sur le déclenchement allergique. » Des
sition à la pollution intérieure… Dehors, le données ont montré que les enfants gran-
réchauffement climatique allonge les dissant à la ferme, au contact étroit des >>

LA PRÉVENTION PAR LA PEAU, UN ESPOIR DÉÇU


Depuis la fin des années 2000, la piste de la sensibilisation par la peau, sous
le nom « d’hypothèse de la double voie d’exposition aux allergènes »
(dual-allergen exposure hypothesis), a fait naître l’espoir de trouver
une explication au développement des allergies alimentaires.
L’aliment, que le système digestif est normalement destiné
à tolérer dès qu’il est mature – soit quand le bébé est âgé
d’environ 4 mois –, aurait été « marqué comme ennemi »
à cause d’un contact préalable avec la peau, organe
par définition défensif. Cette sensibilisation précoce
enclencherait la production d’IgE, responsables
des symptômes lors de l’ingestion de l’aliment. Ainsi,
l’allergie à l’arachide viendrait d’une sensibilisation
par la peau via l’air ambiant et l’environnement (huile
d’arachide dans les cosmétiques, résidus de cacahuètes
sur les tables…). Une fois en contact avec la muqueuse
digestive, l’allergène est reconnu comme dangereux
et l’allergie se déclare. Logiquement, les médecins ont tiré
la conclusion qu’il fallait protéger la peau par des émollients,
GARO/PHANIE

afin d’établir une barrière. Mais, à 6 mois comme à 1 an, cela n’a pas
eu d’impact sur l’allergie des enfants (lire aussi p. 84-85).

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 17


>> animaux et de la nature, présentaient
moins d’allergies que ceux élevés en ville.
La diversité environnante aurait notam-
ment un impact sur les microbiotes que
nous abritons, que ce soit sur notre peau,
dans nos poumons ou encore dans notre
système digestif. Or, ils jouent un rôle pré-
pondérant dans la maturation du système
immunitaire (lire aussi l’entretien avec le
Pr Isabella Annesi-Maesano p. 16).

ORAWAN/ADOBE STOCK
Quels liens avec Si l’hérédité a un rôle
le microbiote ? dans l’allergie, le
contexte d’exposition
Les modèles animaux le montrent. « Si une reste déterminant.
souris née par césarienne, donc sans
contact avec le microbiote de sa mère, est
élevée dans un environnement entièrement bon pour le développement équilibré du
stérile, son système immunitaire sera atro- système immunitaire, et protecteur contre
phié à l’âge adulte, et elle présentera des le risque d’allergie. « Mais aucune étude
problèmes neurologiques, détaille l’immu- ne le prouve formellement », rapporte tou-
nologiste Marc Daëron. De même, si vous tefois Flore Amat. Éviter l’abus d’antibio-
donnez des antibiotiques à un souriceau tiques dans la petite enfance semble aussi
nouveau-né, il aura tous les signes de la préférable – sans que, là encore, cela ne
maladie allergique une fois devenu adulte. » constitue une garantie suisante. À un
niveau individuel ou familial, reprendre la
A contrario, plusieurs éléments sont main sur tous les facteurs qui peuvent
connus pour favoriser les microbiotes et inluer sur l’expression d’un terrain aller-
exposer à la diversité bactériologique. gique n’est tout simplement pas possible,
Ainsi, une naissance par voie naturelle met tant ils sont liés à l’évolution globale de
le tout-petit au contact des bactéries pré- notre mode de vie. « Il y a des familles qui
sentes dans le « tractus » (appareil) génital suivent toutes les recommandations, et
de sa mère, qui vont coloniser son tube dont les enfants sont tout de même aller-
digestif. L’allaitement au sein paraît aussi giques », note la praticienne.

L’allaitement au
sein pourrait être
protecteur contre
le risque d’allergie,
mais cela doit
encore être prouvé
formellement.
HTEAM/SHUTTERSTOCK

18 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

L’allergologue,
un incontournable
Un allergologue va enquêter et identifier, à l’aide de tests,
les allergènes en cause dans vos crises allergiques. Selon les résultats,
évictions et traitements seront mis en place.

V
otre médecin traitant est le pre-
mier à solliciter si vous soupçon-
nez une allergie. Le consulter sert
à éliminer d’autres pathologies
cutanées, respiratoires ou digestives. S’il
conirme votre impression, il vous adressera
normalement à l’allergologue, qui précisera
le diagnostic et identiiera les allergènes.
Dans certains cas, un généraliste pourra gérer
seul la situation : « S’il n’y a qu’un rhume des
foins, avec des signes à la fois modérés et
évidents, il pourra proposer un traitement
symptomatique, explique le Dr Jean-Marie
Renaudin, allergologue à Épinal. Cela à condi-
tion qu’il n’y ait pas de symptômes respira-
toires. Mais en cas d’asthme, un véritable
bilan allergologique est nécessaire. »

Le recours aux tests est aussi fortement


conseillé en présence d’allergie alimen-
taire, de rhinite handicapante ou encore
d’anaphylaxie. Ils sont un passage obligé ACCÈS AUX SOINS
si une immunothérapie spéciique, égale- ET PRISE EN CHARGE
ment connue sous le nom de désensibili-
Les allergologues exercent aussi bien
sation, est envisagée. En désignant préci-
en cabinet de ville qu’à l’hôpital.
sément les allergènes, les tests vont dire Reconnus comme médecins spécialistes
quelle éviction ou quel traitement mettre depuis 2016 seulement, ils sont peu
en place. La spécialité d’allergologie n’étant nombreux par rapport aux besoins,
pas en accès direct, il faut une recomman- ce qui entraîne des délais parfois importants
dation du médecin traitant pour que l’Assu- avant d’obtenir le premier rendez-vous.
rance maladie et la complémentaire santé Une lettre d’adressage du médecin traitant
prennent en charge la démarche. est nécessaire pour être correctement
remboursé. La prise en charge par
Comme une enquête l’Assurance maladie des extraits utilisés
Une consultation d’allergologie commence dans la désensibilisation a été fixée à 15 %,
BURGER/PHANIE

par un interrogatoire précis (anamnèse) la Haute autorité de santé (HAS) ayant jugé
visant à cerner les circonstances de la sur- leur efficacité aléatoire. La complémentaire
venue des symptômes. L’idéal est de s’y santé rembourse la différence.
préparer en notant par écrit ce que vous >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 19


>> avez remarqué. Les signes se déclarent-ils
chez vous, chez des amis, en vacances ? À
quel moment de la journée, de l’année ?
Qu’avez-vous mangé, ou bu ? Avez-vous fait
un effort physique ? Hébergez-vous des
animaux domestiques sous votre toit ? Si
vous soupçonnez un aliment ou un plat pré-
paré, n’hésitez pas à apporter l’emballage
avec la liste des ingrédients. Les questions
porteront aussi sur vos antécédents per-
sonnels et familiaux, l’hérédité étant déter-
minante dans l’orientation du diagnostic.
Un examen clinique sera réalisé, notamment

SPL/ PHANIE
Ces tests ne sont utilisés que dans
pour évaluer les capacités respiratoires. l’évaluation de l’allergie retardée.

Le médecin dispose, après cette étape,


d’éléments pour resserrer le spectre des alimentaire, une denrée fraîche peut être
allergènes possibles. C’est important, car utilisée. Avec une lancette, le médecin
si les tests sont larges, ils ne doivent pas appuie dessus pour faire pénétrer légère-
être réalisés tous azimuts, au risque d’iden- ment l’allergène. Il en administre toute une
tiier des antigènes auxquels vous êtes sen- série, en fonction des pistes tracées lors de
sibilisés en l’absence de symptômes d’aller- l’anamnèse, en prenant soin de repérer cha-
gie… C’est assez courant. Le principe des cun au crayon sur la peau. Environ 15 minutes
tests est de mettre l’organisme au contact plus tard, le résultat peut être lu, en com-
de l’allergène en très petite quantité, pour paraison avec un témoin positif (une injec-
voir si cela déclenche une réaction. Avant tion d’histamine) et un autre négatif (une
de les réaliser, il est capital de suspendre injection avec juste le diluant des extraits).
en partie les traitements que vous prenez Si une rougeur, en relief et qui démange,
contre vos allergies. Les cachets d’antihis- apparaît sur la peau, le patient est déclaré
taminiques doivent être impérativement positif. Aujourd’hui, les prick-tests sont suf-
arrêtés au moins cinq jours auparavant, ain isamment précis. L’injection intradermique
de ne pas minimiser les résultats. Les trai- n’est plus réservée qu’au venin d’hyménop-
tements d e fond et d ’urgence contre tère, pour contrôler précisément la quantité
l’asthme peuvent, eux, être poursuivis, à administrée et ne pas risquer de déclencher
l’exception de la cortisone en comprimés. une réaction anaphylactique.
Les corticoïdes locaux (inhalateurs, crèmes + Rapides, indolores, ils reproduisent
pour la peau) ne posent pas de problème. in vivo le mécanisme allergique.
- Le nombre de produits de test
Trois types de tests s’est réduit dernièrement, et les
TESTS CUTANÉS Ces « prick-tests » consti- allergologues ne disposent pas toujours
tuent la base de l’arsenal disponible pour de celui correspondant à l’allergie.
diagnostiquer les allergies, respiratoires Diicile alors de quantiier précisément
comme alimentaires. Ils sont simples à l’ampleur de la réaction.
mettre en œuvre, et le résultat s’obtient en
quelques minutes seulement. L’allergologue TESTS SANGUINS Ils complètent les
les réalise à son cabinet. Concrètement, une prick-tests. Leur intérêt est de doser les
goutte d’un liquide contenant l’allergène IgE sanguines, c’est-à-dire l’importance
est déposée sur la peau. Dans l’allergie de la défense mobilisée par le système

20 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Qu’est-ce qu’une allergie ?

afin d’induire une tolérance susceptible


Les « patchs tests » d’éviter un accident, mais sous supervision
Ils dispensent de minidoses médicale. L’idéal est de cuisiner maison
d’allergènes pour mesurer la réactivité pour avoir la main sur les ingréd ients
de la peau sur quelques jours. entrant dans la composition des plats. Dans
l’allergie respiratoire, l’éviction est un hori-
immunitaire contre les allergènes. Attention, zon souvent inaccessible. On peut se dis-
les IgE totales n’apportent aucune infor- penser d’avoir un chat, mais se soustraire
mation médicalement utile ; seules les IgE à la pollinisation des arbres et des graminées
spéciiques à chaque allergène sont signi- ou à la présence d es acariens d ans la
icatives. « Elles sont dosées dans un deu- chambre est une autre paire de manches…
xième temps, pour quantiier et préciser la C’est pourquoi les traitements symptoma-
réaction allergique. C’est quasi systématique tiques sont essentiels.
pour les grands allergènes », souligne le
Dr Jean-Marie Renaudin. Pas besoin d’avoir MÉDICAMENTS Les comprimés antihis-
été exposé récemment à l’élément pour taminiques sont souvent indispensables
être testé, car les IgE persistent longtemps dans l’allergie respiratoire. Ils sont bien tolé-
dans la circulation sanguine. Leur décrois- rés – malgré leurs efets sédatifs, variables
sance dans le temps est réelle mais assez selon les individus. Dans l’asthme, les cor-
lente, pour ne pas fausser le dosage. ticoïdes locaux délivrés par des inhalateurs,
+ Ils sont précis. à prendre chaque jour, pendant toute l’an-
- Ils ne dispensent pas des prick-tests. née ou quelques mois seulement, ont fait
la preuve de leur eicacité, tout comme les
TESTS DE PROVOCATION Ils sont utilisés, médicaments d’urgence, à prendre en cas
essentiellement dans les allergies alimen- de crise, qui se présentent également sous
taires, pour déterminer le seuil de déclen- forme d’inhalateurs. Il faut impérativement
chement des symptômes en complément les avoir avec soi en permanence. La corti-
des prick tests. Il s’agit de faire absorber par sone systémique, en comprimés, a des efets
voie orale des quantités croissantes de l’ali- secondaires importants, c’est pourquoi elle
ment impliqué. La procédure induisant un n’est que rarement utilisée, ou pour des
risque d’accident allergique, elle doit se durées limitées à quelques jours.
dérouler sous surveillance médicale, en géné-
ral à l’hôpital. Au début de la maladie, la DÉSENSIBILISATION (lire aussi p. 28).
visée est diagnostique. Ensuite, les tests de Aussi appelée immunothérapie spéciique,
provocation servent à suivre son évolution, la désensibilisation consiste, sur le même
dans l’objectif d’une réintroduction. La plu- principe qu’un vaccin, à habituer petit à
part du temps, l’ambition n’est pas de rendre petit le système immunitaire à accepter
possible la consommation courante, mais l’allergène, sans réagir de façon dispro-
d’empêcher une réaction grave en cas d’in- portionnée. Elle s’administre en gouttes
gestion accidentelle de l’allergène. sous la langue. Son eicacité fait débat.
+ L’évaluation de la réaction in vivo. Dans l’allergie au venin d’hyménoptère, ce
- Le risque d’anaphylaxie. protocole aurait un impact important ; pour
les allergènes respiratoires, il serait perti-
Les traitements en bref nent quand la personne présente une aller-
ÉVICTION Dans l’allergie alimentaire, elle gie dominante. Cette technique reste mar-
est incontournable. Il faut éliminer du régime ginale dans l’allergie alimentaire, même si
quotidien l’aliment responsable de la réac- des patchs reposant sur ce principe sont
tion. Une réintroduction pourra être tentée, en développement.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 21


En
e Que faire en cas
pratiqu
d’anaphylaxie ?
Certains signes présentés ici doivent vous faire réagir sans tarder.
Votre vie ou celle de vos proches concernés sont en danger !

La reconnaître La prendre
On considère qu’il y a anaphylaxie
en charge
quand des symptômes d’allergie l Composez le 15 La première fois
se déclarent sur deux plans ou plus que l’on constate une réaction, on
parmi les suivants : ne dispose pas de stylo auto-injecteur
l Respiratoire Diicultés à respirer d’épinéphrine (un dérivé d’adrénaline).
et avaler, voix rauque ; Il faut donc faire intervenir les secours.
l Cutané Urticaire, œdèmes de l Allongez-vous puis relevez
la gorge, de la langue et/ou du visage, vos jambes (ou celles de la personne
rougeurs en plaques ; concernée) en attendant les pompiers
l Digestif Nausées et vomissements,
– sauf en cas de crise d’asthme, où la
position assise est souvent mieux tolérée.
douleurs digestives persistantes,
diarrhée ; l Utilisez un stylo auto-injecteur
l Vasculaire Chute de la tension
Vous en disposez normalement depuis
que votre allergie a été identiiée, alors
artérielle, qui peut se traduire par
piquez dès les premières manifestations.
une perte de connaissance, des vertiges
Il n’y a pas de risque à injecter de
et/ou une pâleur anormale.
l’épinéphrine « dans le doute », mais
il y en a à laisser une anaphylaxie suivre
Il n’y a pas de
son cours ! L’extérieur de la cuisse est
risque à injecter
de l’épinéphrine le meilleur endroit où intervenir.
« dans le doute », l Faites une seconde injection
alors allez-y !
d’épinéphrine si les symptômes
ne s’améliorent pas rapidement dans
les 5 à 10 minutes après la première
et appelez les secours.

À retenir
D’un épisode à l’autre, les signes peuvent
ne pas être identiques. Ainsi, l’urticaire n’est
pas forcément présente. La crise d’asthme
et la chute de la tension artérielle sont
les symptômes les plus dangereux : il est
capital de former et informer l’entourage.
GARO/PHANIE

Enfin, on se débrouillera pour avoir toujours


ses médicaments de secours avec soi.

22 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies
respiratoires
L’air qui nous entoure contient des substances irritantes
pour nos bronches, que ce soit en pleine nature, au travail
ou à l’intérieur de nos logements. Rhume des foins, asthme
ou encore rhinite chronique sont là pour nous le rappeler ! Un
bilan chez un spécialiste permettra de déterminer quel allergène
déclenche les crises, les stratégies et traitements à mettre
en place pour les éviter ou, tout du moins, limiter leur portée.

24
DES ALLERGÈNES
DANS L’AIR
QUE NOUS RESPIRONS
32
ENVIRONNEMENT
À HAUT RISQUE
38
SYMPTÔMES ET DIAGNOSTIC
44
SPL/PHANIE

QUELLE PRISE
EN CHARGE ?

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 23


Des allergènes dans l’air
que nous respirons
Les allergies respiratoires sont causées par des aéroallergènes
en suspension dans l’air ambiant. En pénétrant l’organisme
par le nez et la bouche, ils provoquent, chez les sujets
sensibilisés, des symptômes plus ou moins invalidants.

P
ollens, acariens, animaux de com- peut donner naissance à plus de
pagnie, moisissures… les vecteurs 200 000 descendants en quatre
d’aéroallergènes, ou pneumaller- mois. Certaines de ces bestioles,
gènes, sont nombreux et présents diférentes de leurs congénères Literie
à l’extérieur comme à l’intérieur de nos domestiques, dits de stockage, et poussière
maisons et d e nos appartements. Ils sont responsables d’allergies sont de gros
repaires
peuvent provoquer asthme, conjonctivite, professionnelles. Elles se nour- à acariens.
rhinite, etc. Nous décrivons ici ceux aux- rissent principalement de foin,
quels nous sommes le plus souvent expo- de grains et de paille, et posent
sés dans notre vie quotidienne. surtout problème aux agricul-
teurs ou aux boulangers.
Les pneumallergènes Une « allergie à la poussière »
d’intérieur
On entend souvent parler d’allergie à la
ACARIENS Ce sont les pneumallergènes poussière, mais la formule est impropre : il
les plus fréquents : 75 % des allergies respi- s’agit en réalité d’allergie aux acariens qui
ratoires sont imputables aux acariens et on s’y trouvent. Un gramme de poussière peut
leur doit 70 à 80 % des asthmes d’origine en efet abriter pas moins de 10 000 de ces
allergique. Contrairement aux idées reçues, petites bêtes ! De ce fait, tous les nids à
il ne s’agit pas d’insectes : ils appartiennent, poussière constituent aussi des repaires
comme les scorpions et les araignées, à la d’acariens. Mais ce sont les lits qui rem-
classe des arthropodes et à la sous-classe portent la palme. Deux millions d’acariens
des arachnides. Microscopiques, ils mesurent peuvent facilement élire domicile dans un
de 0,2 à 0,5 millimètre. Impossible, donc, de matelas et un sommier tapissier ; oreillers,
les voir à l’œil nu. Pourtant, ils se comptent couettes et couvertures ne sont pas épar-
par millions dans notre environnement, aussi gnés. Les canapés, les moquettes, les
propre soit-il. Ils ne vivent que 2 à 3 mois, rideaux, les tapis et tous les matériaux tex-
mais se reproduisent très vite : un couple tiles en général en sont également trufés.

En matière de conditions de vie, les acariens


Des acariens bien au chaud ont leurs préférences : leur prolifération est
Il n’y a pas de saisonnalité des acariens. favorisée par l’humidité et la chaleur. Les
Ils persistent toute l’année. Mais avec l’arrivée espèces domestiques adorent les atmos-
de l’automne, on met le chauffage, on a tendance phères humides (hygrométrie située entre
à moins aérer et à ressortir les vieux plaids… Tout 70 et 80 %) et chaudes (idéalement, entre
cela favorise la concentration des allergènes. 22 et 25 °C). C’est pour cette raison que
l’intimité de nos chambres à coucher leur

24 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

LES ACARIENS
ONT LE MAL
DES MONTAGNES
À partir de 800 mètres
d’altitude, dans nos régions
tempérées, les acariens
se raréfient dans nos logements,
pour complètement disparaître

DUSANPETKOVIC1/ADOBE STOCK
au-delà de 1 200 m. Leur
sensibilité à l’altitude s’explique
par les conditions climatiques
plus rudes que l’on rencontre
à la montagne (notamment
un air plus sec et plus froid).

plaît autant : notre transpiration et notre des phanères (poils, grifes) d’animaux, on
respiration leur fournissent l’humidité néces- les retrouve en très faible quantité dans
saire à leur développement dans la literie, l’air. Ils pénètrent dans nos voies respira-
où la température idéale est atteinte grâce toires lorsqu’on fait le ménage et que de
à nos corps sur le matelas. Nous leur ofrons la poussière est mise en suspension. Ou
non seulement le gîte, mais encore le cou- la nuit, quand on est couché et que l’on a,
vert… Les acariens se nourrissent des peaux littéralement, le nez sur eux.
mortes humaines : 0,25 g de squames suf-
it à sustenter plusieurs millions d’entre eux ANIMAUX DE COMPAGNIE Entre les
pendant trois mois. Les deux principales Français et les animaux de compagnie, c’est
espèces que l’on trouve dans nos intérieurs une histoire d’amour ! On en compte plus
sont des dermatophagoïdes. Ce nom signi- de 60 millions dans notre pays, et ils sont
ie, en grec, « qui mange de la peau », mais présents dans la moitié des foyers. Mais ils
ils sont aussi friands de morceaux d’ongles, sont aussi de grands vecteurs d’allergènes :
de poils d’animaux et de moisissures. 3 % de la population serait allergique à nos
amies les bêtes. Les chats, les chiens, les
Qu’est-ce qui est allergisant chez l’acarien ? chevaux, de même que les nouveaux ani-
Vivants ou morts, les acariens sont aller- maux de compagnie (NAC) tels que les
gisants. Mais leurs dépouilles et leurs déjec- rongeurs ou les perroquets, peuvent causer
tions le sont plus particulièrement, car les des réactions allergiques.
allergènes sont surtout des enzymes et
d’autres protéines présentes dans leur tube Le chat, premier
digestif. Durant sa vie, un acarien produit pourvoyeur d’allergies
200 fois le poids de son corps en matières Le chat est de loin l’animal le plus allergisant.
allergisantes. Contrairement à d’autres Contrairement aux idées reçues, ce ne sont
aéroallergènes plus légers, comme ceux pas ses poils, à proprement parler, qui sont >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 25


Chats, chiens, lapins…
En se léchant, ils déposent
sur leurs poils une protéine
salivaire qui est allergisante.

>> responsables des réac-


tions allergiques, mais des
protéines présentes dans les
glandes sébacées, salivaires et péri-
anales que le félin dépose sur son pelage dans la maladie allergique. Les allergènes
en se léchant. La production d’allergènes sont produits par les glandes salivaires de
est stimulée par de forts taux de testosté- l’animal, avant d’être dispersés sur la peau
rone : les mâles sont donc plus allergisants et le pelage quand il se lèche. Le principal
que les femelles, particulièrement s’ils n’ont allergène salivaire, responsable d’environ
pas été castrés. L’allergène majeur du chat 45 % des allergies, est une protéine du nom
est une glycoprotéine nommée Fel d1. Elle de Can f1. Cet allergène est très résistant :
est transportée par de ines particules de il peut survivre à la chaleur et à l’humidité.
poussière jusqu’aux voies respiratoires. Le lavage du chien ne suit donc pas à le
faire disparaître. D’autres substances poten-
Où retrouve-t-on des allergènes de chat ? tiellement problématiques sont issues de
Partout dans la maison. La poussière qui la peau ou des urines. Elles se révèlent plus
en est chargée peut être véhiculée par les ou moins allergisantes en fonction de la
vêtements, les chaussures, les objets du race. Et, au sein d’une même race, ce poten-
quotidien… En plus d’être très volatils, ces tiel allergisant dépend de la sécrétion de
allergènes sont particulièrement résistants : sébum de chaque individu.
ils peuvent persister jusqu’à six mois dans
l’air du logement après son départ. Où se nichent les allergènes du chien ?
Comme ceux du chat, ils sont transportés
Le chien, meilleur ami par la poussière et les textiles. On les
de l’homme ? retrouve donc facilement dans l’air ambiant.
Le chien occupe le deuxième rang parmi
les animaux de compagnie les plus répan- AUTRES ANIMAUX DE COMPAGNIE
dus chez nous. Environ 20 % des foyers Si les chats et les chiens restent les plus
français ont un chien. Là aussi, ce ne sont prisés, les nouveaux animaux de compagnie
STRUVICTORY – DREAM@DO – PIXEL-SHOT/ADOBE STOCK

pas les poils qui sont directement incriminés (NAC) représentent 5 % des bêtes dans nos
maisons, les plus courants étant les rongeurs
(souris, lapins, rats, hamsters, cochons
Allergique au chat et au chien ! d’Inde…). Les allergies imputables à certains
Il existe une allergie croisée entre celle NAC sont encore peu documentées et donc
causée par le chat et celle causée par le chien. Elle relativement mal connues. Les données
surviendrait dans 30 % des cas. Certaines personnes scientiiques dont on dispose à ce jour ont
développent des symptômes au contact d’un canidé été obtenues dans les milieux profession-
sans y être sensibilisées… C’est la sensibilisation nels où les rongeurs sont élevés et observés.
à un allergène du chat, de structure très proche Une étude clinique a ainsi suivi plus de
de celui du chien, qui provoquerait les symptômes. 5 000 laborantins ; il s’est avéré que plus
de 20 % d’entre eux présentaient des signes

26 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

LES POLLUANTS
DOMESTIQUES PEUVENT
AGGRAVER LES CHOSES
De nombreuses substances présentes
dans l’air intérieur n’ont pas de propriétés
allergéniques en tant que telles, mais elles
peuvent renforcer les effets des allergènes
sur les personnes sensibilisées et aggraver
leurs symptômes. C’est notamment le cas
de la fumée de tabac, du dioxyde de
d’allergie lorsqu’ils étaient en contact avec carbone dégagé lors de la combustion
les rongeurs. Chez ces derniers, les aller- du gaz, du fuel, du bois ou du charbon,
et des composés organiques volatils (COV).
gènes se nichent dans les follicules pileux,
Les COV sont des substances chimiques
la salive, l’urine, et sur la peau. C’est le net-
qui s’évaporent plus ou moins rapidement
toyage des cages qui déclencherait parti-
à température ambiante et que l’on trouve
culièrement les symptômes, toujours en
remettant les allergènes en suspension.
Comme pour les autres bêtes, le potentiel
allergisant des rongeurs semble tenace : les

PIXEL-SHOT/ADOBE STOCK
allergènes resteraient dans l’air même après
leur départ. Des cas d’allergies déclenchées
par des lapins, des écureuils, des hérissons,
ou des chinchillas sont également référen-
cés dans la littérature scientiique.

BLATTES Ces insectes nocturnes fuient dans d’innombrables objets et produits


la lumière et envahissent les end roits de la vie quotidienne : meubles en bois
sombres, chauds et humides où la nourri- agglomérés neufs, colles, peintures, vernis,
ture abonde (placards, poubelles, tuyaux laques, cires, nettoyants ménagers,
d’aération et autres vide-ordures). S’ils ont décapants pour four, désodorisants,
pénétré dans un appartement, il y a de fortes encens, bougies parfumées, parfums
chances qu’ils aient colonisé tout l’im- d’ambiance, papier d’Arménie,
meuble. Les blattes ont déjà un capital cosmétiques… La liste est longue.
sympathie assez limité… Elles sont en plus
une source d’allergie. La sensibilisation à
ces indésirables va souvent de pair avec est importante, plus le risque de sensibili-
celle aux acariens. Les allergènes résident sation augmente. Plusieurs études ont
dans une protéine qui est présente dans démontré cet efet chez des enfants expo-
leurs œufs – un couple pouvant en donner sés à Bla g1, l’allergène majeur de la blatte :
100 000 par an –, mais aussi dans leur exos- chez eux, le risque d’être hospitalisé à la
quelette – dont les blattes se débarrassent suite d’une crise d’asthme grave est trois
à chaque mue –, leur tube digestif et leurs à quatre fois plus élevé lorsqu’ils sont sen-
déjections. Ils se concentrent comme les sibilisés aux allergènes de cafard.
autres dans les poussières de la maison.
Un pic de taux d’allergènes de cafard est MOISISSURES Ce sont des champignons
atteint au moment des tâches ménagères, microscopiques présents à l’extérieur, mais
quand la poussière vole. Plus l’exposition que l’on peut aussi trouver dans nos maisons. >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 27


PROCESSUS DE DÉSENSIBILISATION
Quand l’allergène devient
l’allié de l’allergique
À l’origine des allergies respiratoires, le pneumallergène peut aussi,
quelquefois, apporter la solution. C’est sur lui que repose
la désensibilisation, ou immunothérapie allergique, seul traitement
agissant sur les causes biologiques de la maladie allergique.

L
a désensibilisation À qui s’adresse la Il est recommandé de garder
consiste à présenter désensibilisation ? le liquide deux minutes
l’allergène qui est La question se pose en bouche avant de
responsable de l’allergie en fonction du type d’allergie, le recracher ou de l’avaler,
(techniquement : du traitement symptomatique selon la prescription. À noter
des allergènes préparés nécessaire à une personne qu’il existe aujourd’hui
spécialement pour un et de son degré de gêne. des comprimés sublinguaux
seul individu, ou Apsi) Elle est indiquée chez pour les allergies aux pollens
à l’organisme, mais les sujets allergiques sévères, de graminées et aux acariens.
par une voie détournée dont les symptômes sont mal Des cachets contre l’allergie
ne provoquant pas contrôlés par les traitements à l’ambroisie et au bouleau
de réaction allergique. qui les visent. Les patients devraient être formulés dans
Contrairement aux autres ayant recours à plusieurs les années à venir. À terme,
traitements, elle attaque médications simultanées, les gouttes sont vouées
« le mal à la racine », sur une période assez longue à disparaître au proit
en conduisant petit à petit de l’année, sont de bons des comprimés. La zone
le système immunitaire candidats. Avant d’entamer sublinguale est stratégique :
à ne plus réagir quand toute désensibilisation, on y trouve des cellules
il est confronté à l’allergène. l’asthme doit être stabilisé qu’on appelle « présentatrices
Si l’indication thérapeutique au maximum au moyen d’un de l’antigène ». Leur rôle
est correctement déinie, traitement de fond eicace. est de présenter au système
la désensibilisation permet immunitaire des substances
une vraie prise en charge Comment se prend et de lui faire comprendre
de l’allergie. Elle modiie le traitement ? qu’il s’agit « d’amies ». La prise
le proil évolutif La voie sublinguale (sous quotidienne du traitement
de la maladie, améliore la langue), plus pratique et amène le système immunitaire
ou évite l’aggravation mieux tolérée, a petit à petit à s’habituer à la protéine
des symptômes dans remplacé la voie sous-cutanée allergisante et à induire
60 à 70 % des cas, permet – désormais abandonnée – une tolérance. En réaction,
une diminution du recours dans la désensibilisation il commence à produire
aux traitements de fond aux allergies respiratoires. des lymphocytes T régulateurs,
comme de crise, et enin Le produit se présente souvent qui viennent empêcher
prévient l’apparition sous la forme de gouttes les lymphocytes B efecteurs
de nouvelles allergies. à déposer sous la langue. de fournir les anticorps

28 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

Armez-vous
de patience : une

VOISIN/PHANIE
désensibilisation
requiert 3 à 5 ans
de traitement.

dirigés contre l’antigène. les acariens, les pollens personne à l’autre et dépend


La thérapie se concentre d’arbres et les pollens de aussi des événements
sur l’allergène le plus graminée est aussi débattue. de l’existence (maladies,
problématique pour le patient. infections, grossesse…).
Quelle est la durée Si la gêne revient, il est
Pour quels du processus ? possible de faire un traitement
allergènes Il est important de suivre le « de rappel » (en discuter
est-ce eficace ?
traitement au moins trois ans, avec son allergologue).
La désensibilisation ne et jusqu’à cinq ans. Un arrêt
fonctionne malheureusement précoce risque d’engendrer Quelle est la prise
pas pour tous les allergènes. une récidive. En cas d’allergie en charge ?
Elle ne donne, notamment, pas aux chats, l’allergologue Début 2018, la Haute autorité
de résultats satisfaisants peut faire une tentative de santé (HAS) a publié
contre les allergies aux poils de désensibilisation pendant un rapport recommandant
d’animaux. En pratique, si on a un temps donné, environ de diminuer le taux de
un chat chez soi, il y a peu un an Passé ce délai, sans remboursement de certaines
à attendre du traitement. diminution des symptômes immunothérapies allergiques,
Il se crée dans l’organisme une (la baisse de consommation voire de les dérembourser.
compétition entre les grosses de traitements constitue Selon elle, les données
doses d’allergènes que l’on un bon indicateur) et disponibles indiquaient « une
reçoit de l’animal et les petites sans amélioration de la vie eicacité mal démontrée ».
doses administrées sous quotidienne, poursuivre Malgré la montée au créneau
la langue : l’induction de le traitement est inutile. des allergologues, la prise
tolérance se fait diicilement en charge des traitements
Elle est possible, mais longue Est-on désensibilisé de désensibilisation sous
et incertaine. Si l’on n’est pas à vie ? la forme de gouttes
en contact constant avec un Non. La durée de « tranquillité » sublinguales est passée de
chat, les chances de réussite oferte par la désensibilisation 65 % à 30 %. Les comprimés,
sont meilleures. L’eicacité est généralement de 5 à 15 ans. eux, sont remboursés à 15 %
de la désensibilisation contre Elle varie énormément d’une par la Sécurité sociale.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 29


>> En France, quelque 40 % des logements Où prolifèrent-elles ? Cladosporium sphae-
sont concernés. Ce sont les spores qui, rospermum est l’espèce de champignon
lorsqu’elles sont inhalées, posent problème la plus fréquente dans les logements où
aux personnes allergiques. La spore est au l’humidité est importante. Ses lieux de pré-
champignon ce que le pollen est aux plantes dilection pour se développer sont surtout
à graines : la cellule reproductrice. Trans- les murs et les plafonds. Le genre Asper-
portée par le vent ou les insectes, elle assure gillus est également à l’origine d’allergies
la dissémination de l’espèce. Elle germe respiratoires. On retrouve ses moisissures
lorsque les conditions d’humidité et de tem- sur les murs, dans les tapisseries, ou encore
pérature sont favorables ; les moisissures dans la terre des pots de leurs.
prolifèrent donc dans les intérieurs humides
et mal ventilés. On dénombre 150 variétés FICUS BENJAMINA (ou iguier pleureur).
allergisantes, certaines étant même toxiques. Ce végétal d’ornement est potentiellement
À noter que ces petits champignons peuvent responsable d’allergies respiratoires pour
aussi être à l’origine de symptômes non près de 10 % des personnes qui y sont
allergiques, comme des maux de tête ou exposées. Ses allergènes sont pérennes,
de ventre : chacun de nous est susceptible présents dans la poussière de la maison,
d’y réagir d’une manière ou d’une autre. mais surtout près de son pot, dans un rayon

POLLENS ET POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE,


UN DANGEREUX COCKTAIL
La « potentialisation »
des pneumoallergènes par
la pollution atmosphérique
est désormais bien comprise
et bien documentée.
C’est ce qu’on appelle
« l’effet cocktail », à la source
d’une explosion de leur
pouvoir de nuisance.
La pollution exerce une triple
action sur les allergies.
l Lorsqu’elles sont
inhalées, les particules
de pollution pénètrent
La pollution
très profondément dans
aux particules
l’arbre bronchique et fines accentue
se déposent sur la muqueuse les phénomènes
respiratoire. Elles allergiques.
provoquent une réaction
inflammatoire qui fragilise l Les polluants (en particulier de diesel)
la muqueuse : celle-ci laisse transforment les pollens et ils sont entraînés
X. POPY-E. LUIDER/REA

passer plus facilement et les rendent plus plus profondément


les allergènes. L’ozone crée allergisants. dans l’arbre bronchique,
aussi une inflammation l Les pollens adhèrent ce qui exacerbe les
chronique des bronches. aux particules symptômes respiratoires.

30 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

LA SAISONNALITÉ
DES POLLENS
Les grains de pollen vont féconder le
pistil des fleurs femelles entre janvier
et octobre, avec un pic de mars à juin.
Au printemps, ce sont surtout les
pollens d’arbres qui sont responsables
I. BARTUSSEK/ADOBE STOCK

des allergies, alors qu’en juillet,


ce sont plutôt les graminées
(les herbes, le foin…). À noter que
l’ambroisie provoque des allergies
marquées à la fin de l’été.
Environ 30 % des Français sont
allergiques aux pollens et
de trois ou quatre mètres. Les symptômes déclarent des rhumes des foins.

vont de modéré (rhinite, conjonctivite) à


sévère (asthme), voire grave (anaphylaxie). (bouleau, noisetier) et oléacées (frêne,
troène) jusqu’aux fagacées (chêne, platane),
en passant par les cupressacées (cyprès,
Les pneumallergènes
thuyas, cèdre) et les poacées (fourragères).
d’extérieur
POLLENS Ce sont les gamètes mâles des Alerte à l’ambroisie !
leurs, autrement dit l’équivalent des sper- Plantes invasives originaires d’Amérique du
matozoïdes chez l’homme. Ils sont fabriqués Nord, l’ambroisie à feuilles d’armoise et
par les étamines – l’appareil reproducteur l’ambroisie triide se sont propagées dans
mâle des leurs –, qui relâchent en forte nos contrées ces dernières années. Elles sont
concentration dans l’air une multitude de très présentes dans la région Rhône-Alpes
grains (40 particules par mètre cube) sous notamment. Nuisibles pour la biodiversité,
la forme d’une très ine poussière. Ces pol- l’agriculture et la santé, ces « mauvaises
lens sont ensuite transportés par le vent herbes » sont dans le collimateur des pou-
ain de féconder les pistils, organes femelles. voirs publics. Leur éradication est diicile
Mais malheureusement, beaucoup se car elles poussent rapidement sur tout type
perdent en chemin… et atterrissent sur nos de sol (remblais, friches, terrains à l’abandon,
muqueuses nasales et oculaires. Ils pro- bords de route…). Leur pollen, produit de
voquent alors une réaction allergique chez l’été à l’automne (pic en août-septembre),
environ 30 % des Français, et donnent ce est hautement allergisant et provoque de
que l’on appelle familièrement « le rhume fortes réactions. Un seul pied d’ambroisie
des foins ». Une personne n’est, en général, délivre des millions de grains…
pas allergique à tous les pollens, mais à un
ou plusieurs d’entre eux.
Gare aux idées reçues !
Tous les pollens ne sont pas allergisants. Aucune plante ne purifie l’air.
Les seuls à poser problème sont ceux des Au contraire ! Elles constituent une source
plantes anémophiles, disséminés par le vent. d’humidité dans nos intérieurs et favorisent
Les plus gênants pour nous restent ceux dès lors la présence des acariens. Et aussi celle
des arbres, suivis des pollens de graminées des moisissures : la terre des pots héberge
(lire aussi p. 35). Une quinzaine de familles des spores de champignons et les aide à proliférer.
se révèlent allergisantes, des bétulacées

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 31


Environnement
à haut risque
Les pneumallergènes nous cernent ! Soit à l’extérieur,
en fonction de la période de l’année et de la région,
soit à l’intérieur, où certains polluants et irritants
aggravent le potentiel de nuisance de ces substances.

Le logement, nid aux endroits qu’on imagine moins


à allergènes – les plinthes, les bas de commode
ou d’armoire. En efet, les félins
Les diférentes pièces de nos habitations adorent se frotter aux murs et aux
en regorgent… Petit tour du propriétaire. meubles… qui seront donc cou-
verts de substances allergisantes.
CHAMBRE À COUCHER C’est un lieu à
fort potentiel allergisant, car elle est pleine Attention
d’endroits où la poussière domestique peut aux rénovations !

GARO/PHANIE
s’accrocher. Les allergènes d ’acariens L’air intérieur peut être particu-
aiment tapis, moquette, literie, rideaux et lièrement pollué, notamment par
autres textiles. Même neufs, ces derniers des composés organiques volatils
ne restent pas longtemps vierges d’acariens. (COV) qui irritent les voies respi-
Attention, les peluches des enfants pré- ratoires et risquent d’accentuer les symp-
sentent exactement les mêmes caractéris- tômes allergiques. Le choix des matériaux
tiques ! Les vêtements qui traînent au lieu est capital : les meubles en bois aggloméré
d’être rangés dans un endroit clos sont eux neufs, la peinture et les objets de décoration
aussi susceptibles de contenir des aller- tout juste déballés sont de grands pour-
gènes d’acariens. Si vous avez un chat et voyeurs de COV, qui s’évaporent plus ou
qu’il accède à votre chambre, c’est certai- moins vite à température ambiante. Les
nement là qu’il va laisser le plus d’allergènes : chambres de bébés fraîchement repeintes
dans les textiles bien sûr, mais également et meublées sont problématiques, car les
émissions s’y cumulent. L’idéal est de choi-
sir de la peinture sans COV, et des meubles
LES PARFUMS D’INTÉRIEUR en bois massif ou d’occasion.
SONT À FUIR !
Bougies parfumées, papier d’Arménie, SALON Tout comme dans la chambre, les
encens, diffuseurs et désodorisants en matières textiles sont ici incriminées : sofas,
général sont des sources de composés coussins, plaids et autres retiennent les
organiques volatils et autres irritants pour allergènes d’acariens et d’animaux. Les
les bronches. Ils sont à proscrire totalement rideaux – surtout les épaisses tentures –
en cas d’allergie respiratoire. Leur usage sont des sources d’allergie potentielles, mais
doit, dans tous les cas, rester limité. Même dans une moindre mesure : leur situation
chose pour les produits à base d’huiles devant les fenêtres les expose aux rayons
essentielles, aussi émetteurs de COV. du soleil et à une aération fréquente, ce qui
favorise la baisse de la concentration en

32 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

Des substances irritantes


se cachent partout, même
dans les lieux très propres!

allergènes. Le mode de chaufage compte


aussi : une cheminée qui est obstruée ou TOLÉRANCE ZÉRO
qui évacue mal les fumées peut causer une POUR LES FUMEURS
aggravation des problèmes respiratoires.
Si une personne souffrant
Et les poêles à bois et à pétrole sont une
d’allergie respiratoire vit dans
source importante de pollution intérieure.
le foyer, il est absolument crucial
d’y proscrire le tabac. De manière
CUISINE ET SALLE DE BAINS Ce sont générale, il est préférable de fumer
les pièces préférées des blattes (qui aiment dehors afin de conserver un air
placards, robinets, poubelles, frigo…), même intérieur de bonne qualité.
si elles sont capables, en théorie, de tout
envahir. Attention, ici, aux nettoyants ména-
gers : eux aussi peuvent contenir des COV PARTOUT DANS LA MAISON, surveillez
ou des produits nocifs pour les voies res- l’apparition de moisissures. S’il y a un peu
piratoires. Choisissez de préférence un de noir sur un joint de douche, ce n’est pas
article certiié NF Environnement ou Eco- un problème. Mais une tache qui apparaît
label, qui intégrera moins de substances et grossit sur un mur ou un plafond l’est
irritantes. Si vous utilisez du déodorant, de beaucoup plus. Il existe deux causes sous-
la laque, etc., évitez les formulations en jacentes aux moisissures : une iniltration
aérosol ou en spray : à chaque pulvérisation, ou un pont thermique. Sachez aussi que
vous respirez une boufée de produit et les plantes d’intérieur apportent de l’humi-
les polluants qui vont avec (lire aussi le dité dans la maison et jouent un rôle dans
QCP n° 126 sur les produits ménagers)… le développement des moisissures. >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 33


Vérifiez l’étiquette
Depuis 2012, un étiquetage indiquant
le niveau d’émissions de composés organiques
volatils dans l’air intérieur doit être apposé sur
les produits de construction et de décoration.
Ce niveau d’émissions de COV est classé 

P. ALLARD/REA
de A+ (très faible) à C (fort). On attend encore
un même étiquetage pour les meubles.

>>
Des lieux de vie stockage, moisissures, mites de la farine –
contaminés sont les allergènes incriminés. Les coifeurs,
professionnels de santé, agents de net-
AU TRAVAIL Après notre maison, c’est toyage, peintres et travailleurs du bois sont
sur notre lieu de travail que nous passons eux aussi très exposés (lire aussi p. 90).
le plus clair de notre temps. En théorie, on
peut y retrouver les mêmes allergènes que À L’ÉCOLE OU À LA CRÈCHE Ces lieux
dans nos foyers. Mais en fonction de notre de collectivité d’enfants ne présentent pas
activité, cet environnement professionnel de spéciicité. Par ailleurs, il est rare de voir
varie énormément et certains exposent plus des allergies respiratoires chez les tout-petits
aux allergies respiratoires. Les boulangers- (lire aussi p. 40-41), même si toutes les situa-
pâtissiers sont les premiers touchés. Les tions sont possibles. Les salles de classe et
farines et leurs contaminants – acariens de les crèches sont d’ordinaire moins « char-
gées » en textile que nos intérieurs. Dès lors,
si des symptômes allergiques s’y déclenchent,
cela peut être dû à des allergènes de chat
sur les vêtements d’un ou d’une camarade,
ou encore à des moisissures – de petites
quantités suisent à déclencher des symp-
tômes chez les plus jeunes.

EN VOITURE Cet espace clos est, par


excellence, celui où des réactions aller-
giques peuvent survenir. Les allergènes de
chat sont particulièrement tenaces sur des

AGIR TOUS ENSEMBLE CONTRE L’AMBROISIE


La lutte contre l’ambroisie est communaux – qui centralisent
un enjeu de santé publique (lire ces signalements et coordonnent
aussi p. 31), et chacun d’entre les actions afin d’éliminer
nous, allergique ou non, a son rôle la plante. Pour participer, rendez-
à jouer en aidant à répertorier vous sur le site Signalement-
JM GROULT/BIOSPHOTO

les zones infestées par la plante. ambroisie.fr ou téléchargez


Il existe en France un réseau l’application Signalement
de référents ambroisie – souvent Ambroisie (disponible sur
des élus ou des agents l’App Store et Google Play).

34 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

sièges en tissu. Pensez aussi que l’air inté- 3 QUESTIONS À…


rieur y est encore plus pollué que celui
que vous respirez à l’extérieur, car les pol- CHRISBELLE
luants atmosphériques se concentrent dans SPEYER
l’habitacle. Le tabac, ou les COV dégagés Conseillère médicale
par les matériaux de construction lorsque en environnement intérieur
à Marseille, attachée à
le véhicule est neuf, dégradent encore la
l’association Asthme et Allergies
qualité de l’air. Ouvrez les fenêtres !
Qui sont les conseillers
La nature nous médicaux en environnement intérieur
(Cmei), et quel est leur rôle ?
expose aussi C. S. Le Cmei est un professionnel diplômé
POLLENS D’ARBRES Ils sont une préoc- qui intervient au domicile des patients, sur
cupation nationale, mais les espèces les leur lieu de travail, à la crèche ou l’école.
plus incriminées varient selon les régions. Il le fait toujours à la demande d’un médecin
Parmi celles qui ont le plus fort potentiel qui soupçonne un lien entre la pathologie
allergisant, on trouve : et l’environnement intérieur de la personne.
lLe bouleau, l’un des plus grands aller- Il peut s’agir d’une allergie aux acariens,
gènes d’Europe. Il est majoritairement pré- aux blattes, d’un problème d’humidité
sent au nord de l’axe Lyon-Bordeaux. Il et de moisissures dans le logement…
On intervient souvent en cas d’allergie grave,
provoque peu d’allergies au sud de cette
ou lorsque l’allergologue ne comprend pas
ligne (pollinisation en mars-avril) ;
lLe cyprès, très allergisant et en très
pourquoi son patient ne va pas mieux.
Mais il arrive aussi que l’on se déplace pour
grand nombre sur le pourtour méditerra-
des situations plus simples. Tous les médecins
néen (pollinisation en décembre-avril) ;
ne pensent pas encore à faire appel à nous.
lL’olivier, également en cause dans le sud
de la France (pollinisation en mai-juin) ; Comment se passe la visite ?
lLe frêne, arbre commun dans l’ensemble C. S. Je commence par m’asseoir avec
de la France – hormis la zone méditerra- la personne et lui poser beaucoup de questions !
néenne, où il reste rare (pollinisation en Sur sa vie, ses habitudes. Je cherche à repérer
janvier-mars dans le Sud, et en mars-avril là où les gens sont mal chez eux. J’effectue
dans le Nord) ; ensuite une visite détaillée du logement.
lLe noisetier, espèce très répandue en Quand la rencontre a lieu, le diagnostic
Europe et commune dans le centre, l’est a déjà été posé, mais nous faisons quelquefois
et le nord-est de la France. Cet arbre est des « découvertes ». Il m’est arrivé de venir
plus rare dans l’Ouest, le Sud-Ouest et la pour une allergie aux acariens et de constater
région méditerranéenne. On peut le ren- un problème avec un Ficus benjamina…
Le Cmei peut aussi procéder à des
contrer jusqu’à 1 500 m d’altitude (pollini-
prélèvements (poussière, moisissures…)
sation en février-mars).
et à des mesures d’allergènes, mais ce n’est
Vous trouverez plus d’informations sur le
pas systématique. L’objectif est ensuite de
site du Réseau national de surveillance >>prendre des dispositions pour se débarrasser
aérobiologique (RNSA) : Pollens.fr/le-
des allergènes et des polluants domestiques,
reseau/les-pollens. et d’adapter l’habitat.

POLLENS DE GRAMINÉES Ils touchent Combien coûte cette intervention ?


aujourd’hui tout le territoire. Les graminées C. S. Elle est toujours gratuite. Parlez-en
A. MELLON

regroupent des milliers d’espèces qui ne à votre médecin si vous en ressentez le besoin.
sont pas toutes allergisantes, heureusement !

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 35


colonisée par la plante. Or cette dernière
À noter gagne du terrain. Des signalements d’am-
Aucun problème avec tous les végétaux dits broisie ont été réalisés dans plusieurs
entomophiles, c’est-à-dire qui sont pollinisés non autres régions, notamment en Bourgogne-
pas par le vent mais par les insectes. C’est le cas Franche-Comté, en Nouvelle-Aquitaine
des plantes et des arbres (comme les arbres ou encore en Occitanie.
fruitiers) qui arborent de très belles fleurs pour
attirer les pollinisateurs. Leurs pollens ne risquent POLLENS DE PARIÉTAIRE Cette herba-
pas de finir dans votre nez ou vos bronches.
cée très allergisante est surtout présente
autour de la Méditerranée. Sa période de
pollinisation s’étend de mai à octobre.
>> On peut en distinguer trois types : les culti-
vées (par exemple des céréales comme Campagne, mer, montagne…
le blé ou le maïs), les ornementales et les où est-on le plus à l’abri ?
sauvages (fourragères). On en trouve bien Malheureusement et sans surprise, aucune
sûr davantage dans les régions rurales, région n’est « garantie sans pollen » à toute
mais l’usage ornemental de graminées en époque de l’année… Cependant, au bord
milieu urbain et périurbain expose aussi de la mer et en altitude, la saison pollinique
les citadins – ces plantes sont souvent dis- est un peu décalée, et les concentrations
posées sur les ronds-points ou le long des d’allergènes dans l’air sont moins impor-
rues. La saison des pollens s’étend en tantes. À noter que même si la ville, com-
général de mai à octobre. Elle commence parée à la campagne, accueille une végé-
typiquement dans le Sud-Ouest ; c’est tation moins d ense, les problèmes
ensuite tout le sud de la France qui voit d’allergies y sont plus répandus. Il existe
leur concentration augmenter dans l’air, un effet de synergie avec les polluants
puis la France entière est touchée. atmosphériques qui accroît la capacité aller-
gisante des pollens. Par ailleurs, les
POLLENS D’AMBROI- études montreraient que les
SIE Hautement allergi- animaux de la ferme pro-
sants, ils se retrouvent tègent les enfants des aller-
en particulier le long gies s’ils sont en contact
de la vallée du Rhône, permanent avec eux.

UNE APPLI POUR de végétaux que vous


S’Y RETROUVER postez sont collectées
Vous voulez identifier et analysées
les plantes et les arbres par des scientifiques
que vous voyez autour du monde entier, afin
de vous ou au cours de vos de quelle plante ou arbre de mieux comprendre
promenades ? Servez-vous il s’agit. Pl@ntNet, l’évolution de la biodiversité
des applications dédiées, qui a obtenu le prix et de mieux la préserver.
par exemple Pl@ntNet. de l’innovation Inria D’autres applications,
Cet outil français permet, en 2020, est aussi un projet comme Seek, PlantSnap
GARO/PHANIE

à partir d’une simple photo, de sciences participatif : ou PictureThis, sont


de savoir immédiatement toutes les photos également disponibles.

36 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

LE RÉCHAUFFEMENT
CLIMATIQUE DOPE
LE POLLEN ALLERGISANT
La hausse des températures Le changement climatique et la hausse
allonge la durée de la saison des températures ont conduit à une
pollinique comme la quantité avancée des dates de floraison et de
de pollens émis, il y a donc
pollinisation, surtout pour les espèces
de plus en plus d’allergies !
qui pollinisent à la fin de l’hiver
et au début du printemps (cyprès, frêne,
bouleau…). Le changement climatique
Que planter dans a aussi une influence sur la durée
mon jardin ? de la saison pollinique en l’augmentant,
Quand on est allergique au pollen, le pis même si ce dernier paramètre est
est de se retrouver avec des espèces aller- moins visible que le précédent. De telles
gisantes littéralement sous le nez ! Les évolutions n’ont fait qu’entraîner
arbres allergisants sont évidemment à ban- une hausse de la quantité de pollens émis,
nir de ses espaces verts. Quid des plantes et donc un accroissement des allergies.
graminées ornementales, qui suscitent un De plus, un déplacement vers le nord
intérêt croissant ? Elles sont attrayantes : ou en altitude de l’aire d’extension de
leurs feuillages sont de formes et de cou- certaines espèces est observable. D’après
leurs très variées, et leurs inlorescences, les simulations, les effets du changement
climatique sur les pollens vont se
légères, plumeuses et colorées.
poursuivre et même s’amplifier dans le
futur. Après une année 2019 moins intense
Mais attention ! Quelques-unes se révèlent
que 2018, l’année 2020 a eu un indice
très allergisantes, comme la baldingère,
pollinique du bouleau particulièrement
le fromental élevé panaché ou la canche
élevé (et même le plus élevé depuis
cespiteuse, par exemple. En revanche, le début des mesures) sur toute la France,
d’autres graminées – telles la canne de dû aux conditions météorologiques
Provence, les carex (laîches) ou la luzule très favorables pendant la pollinisation.
des bois – ont un potentiel allergisant nul. La courbe des quantités de pollens de
Le RNSA met à votre disposition un tableau bouleau sur 30 ans continue d’augmenter.
NOUN/BIOSPHOTO

sur le potentiel allergisant des graminées PLUS D’INFOS SUR : Ecologie.gouv.fr/


ornementales fréquemment cultivées, à impacts-du-changement-climatique-
l’adresse suivante : Pollens.fr/docs/grami- sante-et-societe.
nees_ornementales.pdf.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 37


Symptômes
et diagnostic
Les signes d’allergie respiratoire varient
d’un individu à l’autre, par leur nature
et leur intensité. Bien identifier les
circonstances de leur survenue est très
utile au diagnostic de l’allergologue.

Des manifestations
à surveiller
Les symptômes peuvent concerner les voies
respiratoires supérieures, les yeux, ainsi que
les voies respiratoires inférieures dans les
cas les plus sévères : quel que soit l’allergène
en cause, ces signes sont les mêmes, et ils PIXEL-SHOT/ADOBE STOCK

peuvent devenir invalidants.

LA RHINITE C’est la manifestation la plus


courante et constante de l’allergie respira-
toire, due à l’inlammation de la muqueuse
nasale. Elle se caractérise par des éternue- LA CONJONCTIVITE Elle accompagne
ments en salve, un écoulement incolore et très fréquemment la rhinite allergique. Elle
très liquide (« nez qui coule ») et une conges- se reconnaît en général à des larmoie-
tion. Une démangeaison (nez et gorge) peut ments, à des picotements et à des déman-
être présente. La rhinite allergique concerne geaisons au niveau des yeux. Les pau-
25 % de la population des pays développés, pières sont souvent rouges, gonflées,
et sa fréquence est en constante augmen- parfois collées au réveil.
tation. Elle peut être saisonnière (le fameux
« rhume des foins ») ou chronique. L’ASTHME Cette maladie chronique qui
touche les bronches peut être d’origine
allergique ou non. Chez l’enfant, l’ado-
L’ASTHME EN FRANCE lescent et le jeune adulte, c’est en général
l 30% environ des personnes victimes le cas. Cependant, quand on avance en
de rhinite allergique souffrent également âge, la proportion de l’asthme non aller-
d’asthme associé. gique augmente régulièrement. Dans les
deux formes, les mécanismes physiopa-
l 70 à 80 % des adultes asthmatiques
thologiques sont les mêmes. La muqueuse
(et 95 % des enfants) ont un asthme causé
respiratoire est tapissée de cellules aux
par une allergie.
cils mobiles chargées d’éliminer les parti-
l 6 à 8 % des enfants, et un peu moins cules indésirables, avec l’aide d’autres
d’adultes, présentent un asthme allergique. cellules qui produisent du mucus. En cas
Source : La fondation du souffle. d’asthme allergique, une inlammation de
la muqueuse est repérée au niveau des

38 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

DIFFÉRENCIER
LE RHUME DE LA RHINITE
ALLERGIQUE ?
Les signes cliniques peuvent se
ressembler et la confusion est possible
si l’on ne se sait pas allergique.
Il y a cependant plus d’éternuements
dans la rhinite allergique que
dans un rhume banal, et la première
présente des démangeaisons
spécifiques. Vous pouvez aussi
soupçonner un lien avec une allergie
si vos parents en souffrent, ou d’après
les circonstances de survenue des
symptômes. Cependant, le médecin
allergologue est le mieux placé pour
le confirmer ou l’infirmer grâce à un
interrogatoire et à des tests adéquats.

bronches et des bronchioles. Elle réagit peut d’ailleurs être le seul signe de l’asthme,
de façon exacerbée à certains facteurs sans gêne respiratoire, ni essoulement,
comme les pollens, les allergènes d’ani- ni silement dans la poitrine.
maux, les acariens, la fumée de tabac ou
encore la pollution. Cette inlammation Certaines circonstances liées à l’appari-
entraîne une hypersécrétion de mucus. Elle tion d’une toux doivent vous faire penser
provoque également la contraction des à un asthme : elle se manifeste au milieu
muscles des parois bronchiques et leur de la nuit ou au petit matin, puis disparaît
gonlement. Le diamètre des bronches est spontanément ; elle a lieu pendant un exer-
rétréci, l’air a du mal à passer ; c’est la crise cice physique, en particulier lors d’une
d’asthme. Les asthmatiques sévères pré- course de fond, ou juste après l’efort (c’est
sentent, en outre, une prolifération et un souvent le cas chez l’enfant) ; elle survient
remodelage des cellules musculaires des en présence de potentiels allergènes (sai-
bronches, ce qui augmente leur contrac- son pollinique, chat, endroit poussiéreux…) ;
tion et réduit encore leur diamètre. elle se fait jour lors d’une diférence impor-
tante de température. Une toux qui se
Repérer une crise d’asthme prolonge anormalement ou qui se répète
Dès que l’attaque commence, la respiration plusieurs fois dans l’année, plusieurs années
devient bruyante et « silante », surtout à de suite, est peut-être une forme d’asthme,
l’expiration. Les patients ont une sensation surtout chez les enfants. Enin, l’asthme
de soule court et du mal à respirer « à se présente parfois comme des épisodes
fond ». Ils ressentent une oppression tho- ressemblant à des bronchites, appelées
racique. Il y a quelquefois une toux, qui à tort « bronchites asthmatiformes ». >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 39


>> Une crise d’asthme peut s’exacerber et
présenter plusieurs niveaux. L’asthme aigu
grave est la forme la plus sévère, mais éga-
lement la plus rare de la maladie. Les
bronches sont alors tellement « fermées »
que l’air ne passe plus du tout : le malade
se retrouve en détresse respiratoire, et il
y a un risque vital. Par ailleurs, l’efort peut
aggraver un asthme allergique, et l’hyper-
activité bronchique, en favoriser la surve-
nue. Le problème arrive au cours de l’efort,

P. ALLARD/REA
ou fait suite à une séance d’exercice phy-
sique. L’intensité de la crise est propor- Avant 4 ans, les symptômes
tionnelle à celle de l’efort. Elle disparaît d’allergie respiratoire sont
rares, mais possibles.
spontanément en 30 à 60 minutes. S’ensuit
une période « de protection », qui va durer
de deux à quatre heures. On observe ce (FFAL). S’il est possible de voir des symp-
type d’asthme de l’efort chez 70 à 90 % tômes d’allergie respiratoire dès 18 mois,
des enfants asthmatiques. cela reste rarissime. »

L’âge des premiers Les problèmes respiratoires chroniques


symptômes dans les premières années de vie existent,
Les jeunes enfants peuvent être concernés mais ils n’ont que peu de rapport avec une
par les allergies respiratoires, mais ce ne allergie. L’asthme des tout-petits est plutôt
sont généralement pas celles d ont ils provoqué par des infections virales – rhino-
soufrent en premier. « Elles se manifestent virus, virus respiratoire syncytial (VRS)…
un peu plus tard que les allergies alimen- On parle alors d’asthme viro-induit, qui ne
taires qui, elles, peuvent commencer au détermine pas la survenue, par la suite,
tout début de la vie. Quand un problème d’asthme allergique. « L’asthme viro-induit
respiratoire apparaît, c’est souvent autour du nourrisson peut se résoudre avec les
de 4  ans, ind ique le P r  Jocelyne Just, années, poursuit la pédiatre-allergologue.
pédiatre-allergologue et vice-présidente Mais si une allergie respiratoire se déclare
de la Fédération française d’allergologie ensuite, durant l’enfance, un asthme peut
réapparaître. Qu’il soit viro-induit ou aller-
gique, il implique une hyperactivité bron-
L’ASTHME EST-IL (AUSSI) chique. Or, les bronches réagissent aux virus,
PSYCHOLOGIQUE ? aux allergènes, au tabac… Ce sont donc
deux maladies concomitantes qui vont
La très grande réactivité des bronches
s’avère sous influence génétique, s’auto-aggraver si elles sont associées, mais
et entretenue par les facteurs irritants l’une ne prédispose pas à l’autre. »
de l’environnement. Cependant, même
si l’asthme est une maladie organique,
Évolution naturelle
l’influence de l’état psychique et du stress
des allergies respiratoires
peut être importante selon les personnes. Sans traitement, la maladie est évolutive.
De plus, un asthme mal équilibré Et toute allergie, même légère, est sus-
aura potentiellement un retentissement ceptible de s’aggraver. Elle commence le
psychologique important. plus souvent par des formes bénignes, où
seuls les yeux et la muqueuse nasale sont

40 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

touchés. La pathologie peut ensuite évo- Prick-test : ne réagissez


luer vers des formes plus sérieuses, avec pas trop vite !
l’apparition d’un asthme. Mais parfois, ce Une réaction positive à un prick-test, et donc
dernier est aussi présent d’emblée. En règle la présence d’IgE dirigée contre un allergène,
générale, les formes d’asthme qui débutent ne signifie pas forcément que vous ou votre
dans la petite enfance ont tendance à per- enfant êtes allergique. Si la peau réagit, mais
sister plus longtemps que celles qui com- que dans la vraie vie il ne se passe rien quand 
mencent plus tardivement. vous êtes en contact avec l’allergène en 
question, il s’agit d’une simple sensibilisation.
Certains enfants restent allergiques à un
seul allergène : ce sont ces situations qui
évoluent généralement le mieux. « Mais Utilité et étapes
souvent, d’autres allergies apparaissent, du diagnostic
précise le Pr Just. Ceux qui ont le plus de Si vous êtes adulte, que vos symptômes
risque de voir leurs allergies perdurer sont sont légers et ne vous gênent pas dans
les enfants polysensibilisés, surtout si rhinite votre quotidien, il n’est pas urgent de poser
et asthme sont associés. » Si d’autres types un diagnostic ni de déterminer à quoi vous
d’allergies sont présents (dermatite ato- êtes allergique. À l’inverse, si la rhinite
pique, allergies alimentaires croisées…), le devient handicapante ou qu’un asthme est
pronostic d’évolution est encore moins bon. déjà présent, il est préférable de consulter
« Plus on multiplie les atteintes d’organes un allergologue. Le bilan chez un spécialiste
et les allergènes, plus le risque est impor- va permettre d’établir un diagnostic précis
tant, à la fois en matière de sévérité et de et de mettre en place une prise en charge
persistance », conclut la spécialiste. À noter adaptée. Le diagnostic de l’allergie, qui
que le système immunitaire est capricieux : repose sur un faisceau d’éléments, se déroule
un asthme apparu dans l’enfance peut dis- en plusieurs étapes ; l’enjeu est d’identiier
paraître à l’adolescence… pour ressurgir à l’allergène responsable.
l’âge adulte. Il arrive également que les
symptômes d’une allergie s’éclipsent, alors L’INTERROGATOIRE Le médecin cherche
que le terrain atopique, qui est génétique- à identiier les symptômes et les facteurs
ment déterminé, demeure. déclenchants de son patient, à connaître >>

DIFFÉRENCES ENTRE LES SYMPTÔMES RESPIRATOIRES


DES ALLERGIES ET CEUX DU COVID-19
La distinction est facile c’est différent. Il peut y avoir à l’infection par le SARS-
à faire. Dans le cas une perte du goût et de Cov-2 que les autres.
d’une allergie, vous aurez l’odorat sans obstruction L’allergie ne fait pas partie
beaucoup d’éternuements nasale, de la fièvre, des des comorbidités. Et s’il est
et le nez qui coule, mais douleurs musculaires, des bien contrôlé, notamment
jamais de fièvre ou maux de tête, des frissons, par les traitements,
de courbatures. En cas des signes digestifs l’asthme n’est pas non
d’infection par (diarrhées, nausées), plus un facteur de risque
le coronavirus – dont une perte d’appétit, etc. de développer des formes
les symptômes sont Par ailleurs, si vous êtes sévères de Covid-19,
extrêmement variables allergique, pas d’inquiétude : qui peuvent conduire
d’une personne à l’autre –, vous n’êtes pas plus sensible en réanimation.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 41


>> ses antécédents et ceux de sa famille, son
environnement (conditions de vie, expo- Bon à savoir
sition aux animaux domestiques, tabagisme
Le dosage sanguin des IgE est à prendre en
passif…) et ses habitudes. Cet entretien, compte dans la décision d’instaurer ou non
déterminant, permet déjà très souvent de une désensibilisation, et dans le choix de la
suspecter quel est l’allergène incriminé. composition du médicament à administrer.
La période de l’année où les symptômes
se déclarent (« ça recommence à chaque
début de printemps ») ainsi que le lieu (« dès réaction se produit et ainsi conirmer la
que l’on va chez mamie », « quand on part présence de l’allergie suspectée (lire aussi
en vacances dans la maison de famille qui chapitre I, p. 20). Même si le médecin a une
est fermée le reste du temps »…) sont des idée assez précise de l’allergène incriminé
informations précieuses. grâce à l’interrogatoire, il peut tester toute
une batterie de pneumallergènes.
L’EXAMEN CLINIQUE L’allergologue aus-
culte les poumons pour déterminer s’il y a LE DOSAGE DES IGE SPÉCIFIQUES Il
un silement ou une gêne respiratoire. Au sert à ainer les informations obtenues
niveau des yeux, il recherche des signes de grâce au test cutané. Le dosage sanguin

VOISIN/PHANIE
conjonctivite ou d’eczéma sur la paupière des immunoglobulines E spéciiques (IgE),
– l’aspect de la peau est important : la pré- encore appelé Rast, donne une réponse
sence d’une dermatite renseigne sur le ter- qualitative et quantitative pour chaque
rain atopique. Il examine le nez en regardant allergène testé. Il permet de faire la part
l’aspect et la couleur de la muqueuse, véri- des choses entre allergie et sensibilisation.
ie l’absence de polypes ou d’obstruction. Si, par exemple, vous êtes très nettement
positif à un allergène majeur du bouleau,
LES TESTS CUTANÉS Aussi appelés (le Bet v1) et que le prick-test au bouleau
prick-tests, ils consistent à mettre la peau était déjà positif, il s’agit très probablement
en contact avec l’allergène pour voir si une d’une véritable allergie.

Les tests sanguins réalisés


par l’allergologue permettent
de faire la part des choses entre
réelle allergie et sensibilisation.
GARO/PHANIE

42 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

LES BÉNÉFICES
D’UN DIAGNOSTIC
PRÉCOCE
Il n’est jamais trop tôt pour
faire un bilan allergologique ;
les tests peuvent être réalisés
quel que soit l’âge de l’enfant.
Et, contrairement à une idée
reçue qui peut subsister, attendre
n’a pas d’intérêt. C’est une perte
de chance, car un diagnostic
retardé signifie une prise
en charge différée. Plus il est
précoce, plus vite l’éviction de
l’allergène sera mise en place
et meilleure sera l’efficacité
Il ne faut pas attendre pour traiter une d’une éventuelle désensibilisation.
allergie, car elle deviendra de plus en Si vous attendez 10 ou 15 ans, le
plus compliquée à prendre en charge. risque est que le rôle de l’allergène
passe « au second plan » : l’asthme
Des examens peut s’autonomiser et l’allergie,
complémentaires devenir plus difficile à traiter.
Si vos symptômes touchent vos voies res-
piratoires basses en provoquant une toux,
un « silement » ou une gêne, des épreuves à travers l’embout d’un tuyau relié à l’appa-
d’exploration fonctionnelle respiratoire reil de mesure, le spiromètre. Les résultats
(EFR) doivent venir compléter le bilan pour obtenus sont ensuite comparés à ceux que
diagnostiquer la présence d’un asthme. Il l’on obtiendrait chez une personne du même
s’agit d’examens rapides, non invasifs et âge, du même sexe et de la même taille,
indolores, qui permettent une évaluation dite « normale ». Puis l’examen est répété
de la capacité respiratoire. après inhalation d’un bronchodilatateur
pour faciliter le passage de l’air dans les
LA SPIROMÉTRIE est l’examen de base poumons : c’est le test de réversibilité.
et le plus pratiqué. Elle aide au diagnostic
de l’asthme en montrant qu’il existe une LA PLÉTHYSMOGRAPHIE est un examen
obstruction des bronches qui diminue qui ofre une exploration plus complète des
quand on administre un médicament les capacités respiratoires en mesurant la capa-
dilatant (appelé bronchodilatateur). En cité pulmonaire totale ainsi que la résistance
pratique, la spirométrie consiste d’abord des bronches. Il se déroule dans une cabine
à mesurer, pendant plusieurs inspirations hermétique (mais vitrée, pour réduire la
et expirations, la quantité d’air que peuvent sensation de claustrophobie) pendant 15 à
contenir les poumons (volume) et celle que 30 minutes, avec un spiromètre pour enre-
le patient est capable d’inspirer ou de souf- gistrer les variations de pression durant
ler en un temps donné (débit). Pendant les exercices respiratoires demandés au
l’examen, on respire uniquement par la patient (inspirer profondément, souler
bouche – avec quelquefois un pince-nez – de toutes ses forces, etc.).

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 43


Quelle prise
en charge ?
Le traitement des allergies
respiratoires repose sur
deux piliers : l’éviction de l’allergène,
lorsque cela est possible,
et les médicaments, à adapter
en fonction des symptômes.

S
i vous êtes touché par une allergie
respiratoire et que vous avez « mis
le doigt » sur l’allergène en cause,
la première chose à faire est de l’évi-
ter – quand cela est réalisable. C’est un peu
un « parcours du combattant » au quotidien,
qui demande constance et méthode, et
difère selon les facteurs déclenchants.

La chasse
les pièces. Rangez bien vos vêtements dans
aux allergènes
un placard fermé. Côté lit, préférez les som-
Traquer les acariens miers à lattes en bois ou en métal. Utilisez
une housse antiacariens « validée ». Elle ne
Évitez la moquette et les tapis – si vous en contient aucun produit antiacarien, mais
avez, aspirez-les, secouez-les à la fenêtre, empêche ces petites bêtes cachées dans
exposez-les au soleil et nettoyez-les à la le matelas de « monter » vers la personne
vapeur. Passez vos rideaux à la machine qui est allongée dessus, et les peaux mortes
tous les six mois. Pensez à aérer longue- (squames) de « descendre » pour nourrir
ment, au moins deux fois par jour, toutes les acariens. Elle ne doit pas seulement le
recouvrir comme un drap-housse, mais
l’envelopper complètement et se fermer
avec une fermeture Éclair. On la lavera tous
les six mois à 60 °C (lire aussi En pratique :
que valent les antiacariens ? p. 56).

Changez et nettoyez votre linge de lit une


fois par semaine. Si vos oreillers, couettes,
couvertures et coussins ne sont pas équipés
de housses antiacariens validées, lavez-
les en machine tous les trois mois. Même
SPL/ PHANIE

chose pour les peluches : inutile d’en priver


votre enfant, mais choisissez-les lavables

44 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

COMMENT NETTOYER
SANS DÉCLENCHER
UNE CRISE D’ASTHME ?
Ouvrez vos fenêtres le temps du ménage
et protégez votre visage avec un masque.
Pour retirer la poussière, utilisez un chiffon
humide et évitez les produits aérosols
et les lingettes imprégnées nettoyantes,
car ils favorisent l’inhalation de particules
potentiellement néfastes pour la santé.
Pour nettoyer le sol, évitez le balai,
car il met la poussière en suspension
dans l’air ; utilisez plutôt un aspirateur
(de préférence muni d’un filtre haute
efficacité pour les particules aériennes,
Hepa 13 ou 14) puis une serpillière humide.

GRANDIR AVEC UN CHAT


EMPÊCHE-T-IL DE
DEVENIR ALLERGIQUE ?
SPL/ PHANIE

Difficile à dire, la science n’a pas tranché.


Une étude a montré que le fait d’avoir
beaucoup de chats avait un effet
et essayez de ne pas en laisser plus de quatre protecteur, mais que n’en avoir qu’un
ou cinq dans sa chambre, placées à distance seul favorisait plutôt l’émergence d’une
de sa tête quand il dort (lire aussi p. 49). allergie. En tout cas, adopter un chat
quand on a un enfant déjà sensibilisé
Quelques astuces pour à d’autres allergènes respiratoires
éliminer les moisissures n’est clairement pas une bonne idée.
Pour lutter contre l’humidité dans les lieux
clos, évitez les bains, qui dégagent beau-
coup de vapeur, et prenez des douches
rapides. Dès que vous sortez du bac, pas- En parallèle, cherchez la cause de la pro-
sez l’éponge au sol comme sur les murs lifération des moisissures (iniltration, pont
pour absorber un maximum d’humidité. Si thermique…) et procédez le plus rapidement
vous avez une fenêtre dans votre salle de possible aux réparations. Attention : les
bains, aérez le plus souvent possible. Faites peintures antimoisissures se révèlent sou-
sécher votre linge dehors ou, si vous n’avez vent une très mauvaise idée. Outre qu’elles
ni jardin ni balcon, ouvrez vos fenêtres ain ne font que masquer le problème, elles
de ne pas garder d’humidité dans le loge- peuvent émettre des composés organiques
ment. Si des moisissures sont déjà visibles, volatils (COV) délétères.
éliminez-les avec une éponge et du liquide
vaisselle (parmi les produits estampillés Contenir les blattes
NF Environnement ou Ecolabel). N’utilisez Pour ne pas attirer les cafards, veillez à
pas en revanche d’eau de Javel, qui peut garder la cuisine propre et ordonnée, sans
poser problème aux asthmatiques. nourriture ni vaisselle sale qui traînent. >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 45


>> Rangez vos denrées alimentaires dans des
boîtes hermétiques et des placards bien
fermés. Utilisez des sacs placés dans des
poubelles avec couvercle, et jetez-les
ensuite rapidement dans les bacs à ordures
ménagères. Essayez de repérer la « porte
d’entrée » des blattes dans l’appartement
et bouchez les trous. Si nécessaire, placez
un morceau de tulle ou de moustiquaire
sur les grilles d’aération pour conserver
leur fonctionnement tout en empêchant
le passage des insectes.

Évitez les insecticides en spray ; privilégiez


les gels et les poudres. Vous pouvez aussi Difficile de se séparer
fabriquer vous-même votre « anticafards ». d’un chat quand une allergie
VOISIN/PHANIE
Par exemple, mélangez trois sachets d’acide se déclare… Ne reste plus qu’à
le brosser et à lui interdire
borique (que l’on trouve en pharmacie), plus la chambre à coucher !
un ou deux œufs cuits ou crus et six pommes
de terre cuites. Faites des petites boulettes
et disposez-les sur le passage des insectes forces, veillez au moins à limiter fortement
(derrière le réfrigérateur, la cuisinière, etc.) son accès à la maison et à lui interdire la
pour qu’ils y goûtent et meurent. Tenez le chambre à coucher, au risque de la trans-
tout hors de la portée des jeunes enfants. former en « nid à allergènes ». Brossez votre
matou régulièrement. S’il a l’habitude d’aller
Limiter les allergènes sur les fauteuils et les canapés, recouvrez-
de chat les d’un tissu que vous pourrez secouer par
La solution est évidente, mais elle représente la fenêtre et laver fréquemment.
un crève-cœur pour bon nombre de maîtres
et maîtresses aimant(e)s… Car la meilleure Réduire l’exposition
façon d’éviter les allergènes de chat, c’est aux pollens
encore de ne pas en avoir chez soi. Les Se soustraire totalement aux grains de
choses se compliquent quand il s’agit de se pollen en suspension dans l’air n’est pas
séparer de son animal au moment où l’aller- possible ! Mais appliquer d es mesures
gie se déclare. Si c’est au-dessus de vos simples pour réduire son exposition l’est.
Premièrement, aérez votre logement pen-
dant 10 à 15 minutes tous les matins avant
Côté antihistaminiques 10 heures et le soir après 16 heures (vous
Seules la cétirizine et la desloratadine éviterez ainsi les moments où les particules
ont une autorisation de mise sur le marché pour de pollen sont les plus nombreuses dans
les petits à partir de 6 ans. Les autres concernent l’atmosphère). Fermez les fenêtres et limi-
les plus de 12 ans – toutefois, si votre allergologue tez les sorties dans la journée et évitez de
les prescrit à vos enfants qui n’ont pas encore faire du sport en plein air quand le temps
cet âge, pas d’inquiétude ! Certains comme est sec et chaud, ou après un orage. Au
l’ébastine (Kestin) sous forme orodispersible printemps, changez de vêtements et lavez-
peuvent être intéressants pour les praticiens, vous, y compris les cheveux, après être
et ne sont pas dangereux pour les plus jeunes. sorti. Fermez les vitres en voiture. Faites
sécher votre linge à l’intérieur.

46 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

SE REPÉRER SUR LE MARCHÉ DES ANTIHISTAMINIQUES


Principes actifs Médicaments sur ordonnance En vente libre
MOLÉCULES RÉCENTES
Bilastine Bilaska, Inorial -
Zyrtecset, Actifed Allergie, Alairgix, DrillAllergie,
Cétirizine Zyrtec et génériques
Humex allergie cétirizine…
Desloratadine Aerius et génériques -
Ébastine Kestin, KestinLyo, génériques -
Féxofénadine Telfast + génériques -
Levocétirizine Xyzall + génériques -
Clarytine, Loratadine Cristers, Loratadine Mylan Conseil, Loratadine ZF,
Loratadine
Loratadine Zydus, Loratadine EG… Loratadine Nepenthes, Humex Allergie Loratadine…
Mizolastine Mizollen -
Rupatadine Wystamm -
Source : Que Choisir Santé n° 115

MOLÉCULES ANCIENNES
Alimémazine Théralène Théralène sirop
Bromphéniramine Dimegan -
Dexchlorphéniramine - Polaramine
Hydroxyzine Atarax + génériques -
Kétotifène Zaditen -
Méquitazine Primalan -
Prométhazine Phénergan -

Les médicaments l’allergie. Leurs efets cessent dès l’arrêt de


de la rhinite allergique la prise (une fois par jour), car ils ne s’at-
taquent pas à la cause de la maladie aller-
Le traitement médical est établi par le gique. Précisons que les antihistaminiques
médecin en fonction de l’expression des ne sont pas toujours très eicaces sur les
symptômes de l’allergie et de leur sévérité. éternuements, les démangeaisons nasales
De nombreux médicaments pour lutter et la sensation de « nez bouché ». En ce qui
contre les conséquences gênantes de la concerne leurs efets indésirables, il faut >>
rhinite allergique sont cependant en vente
libre, notamment les fameux antihistami-
niques. Ces derniers ont leurs limites, et de ATTENTION AUX EFFETS
rares efets indésirables à connaître. INDÉSIRABLES !
Vous trouverez dans certains médicaments,
Les antihistaminiques
en association avec l’antihistaminique,
par voie orale
de la pseudoéphédrine, un décongestionnant
Ces médicaments agissent en bloquant le (ex : Actifed Rhume jour & nuit) qui expose
récepteur H1 de l’histamine, responsable à des effets indésirables tels des troubles
des manifestations de l’allergie. Ils consti- cardiovasculaires graves, voire mortels
tuent une grande famille (lire tableau ci- (poussées hypertensives, accidents vasculaires
dessous). Ils soulagent les écoulements cérébraux, troubles du rythme cardiaque),
nasaux ainsi que les démangeaisons des disproportionnés par rapport au mal à traiter
yeux et de la gorge, mais ne stoppent pas qu’est la rhinite ! Ne les prenez pas.
totalement l’expression des symptômes de

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 47


>> distinguer les produits récents des plus La MAISON A
vieux. Les molécules anciennes peuvent
avoir des conséquences délétères, au pre- en un clin d
mier rang desquelles se trouve la somno-
Les textiles et la literie
lence. Celle-ci est d’ailleurs devenue… la
principale utilisation de certaines molécules : sont les plus colonisés
l’hydroxyzine (Atarax) n’est presque plus par les acariens, donc
donnée que comme tranquillisant, et la susceptibles de déclencher
doxylamine (Donormyl, Lidène) est désor- des allergies. Pensez à aérer
mais indiquée dans le traitement de l’insom-
vos pièces au moins
nie. Parmi celles qui sont toujours utilisables
contre les allergies, on peut citer la dex- 20 minutes deux fois par jour.
chlorphéniramine (Polaramine). Les autres
efets indésirables à signaler tiennent aux
propriétés « atropiniques » de ces antialler-
giques : sécheresse de la bouche, consti- LITERIE Optez pour
pation, diiculté à uriner, nausée. Et, quel- un sommier à lattes en bois
quefois, glaucomes aigus – œil rouge, dur ou en métal, et un matelas
et douloureux avec vision loue : il s’agit en mousse à recouvrir d’une
d’une urgence absolue. housse antiacariens validée.
À bannir : la tête de lit en tissu.
Lavez draps et housse
Les molécules récentes, dites de « nouvelle
de couette une fois par
génération » – les plus connues sont la
semaine ; couette, oreillers et
cétirizine et la loratidine –, entraînent géné- couverture tous les trois mois.
ralement moins d e somnolence. Elles
peuvent tout de même être sédatives en
fonction de la sensibilité de chacun, alors
soyez attentifs aux efets produits sur vous, RIDEAUX Passez-les à la machine
surtout si vous êtes amené à en prendre deux fois par an, évitez les étofes
pend ant plusieurs jours. De la même épaisses et préférez les voilages.
manière, les troubles atropiniques seront
moins forts, mais pourront persister dans
une certaine mesure. Si le médicament a
des efets indésirables marqués, il est pré-
férable d’en essayer un autre.
ASSISES Préférez
>>
les canapés en cuir (ou
équivalents) aux modèles
en tissu, ou alors prenez-
les déhoussables. Même
QUELS TRAITEMENTS chose pour les fauteuils.
POUR LES ENFANTS ?
Le lavage du nez au sérum physiologique est aussi
ILLUSTRATIONS : ANTOINE LEVESQUE

recommandé pour les plus jeunes. Les classes de


médicaments données aux enfants sont les mêmes TAPIS Évitez-les (sauf en
que pour adultes ; certains antihistaminiques sont plastique ou en bambou).
disponibles en gouttes ou sous forme orodispersible Sinon aspirez-les, secouez-
(à faire fondre sous la langue) pour les petits qui les à la fenêtre et exposez-
ont du mal à avaler les comprimés. les au soleil. Vous pouvez
les nettoyer à la vapeur.

48 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


N ANTIACARIENS
d’œil
DRESSING Rangez
vos vêtements et
les autres textiles dans
un placard bien fermé.
LA CHAMBRE

MOQUETTE ET TAPIS sont à éviter.

TEMPÉRATURE
DES PIÈCES
Ne pas aller
LE SALON au-delà de 18 ou 19 °C
(les acariens adorent
la chaleur).

MEUBLES
Dépoussiérez-
les avec
un chifon
humide.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 49


allergiques. Le cromoglycate
À noter d e sod ium améliore les
La recherche avance dans le traitement de symptômes de la rhinite, sur-
l’asthme. Des médicaments dits « biologiques » (qui tout les éternuements, l’écou-
s’inspirent des molécules naturellement produites par lement et les démangeaisons.
le système immunitaire), encore appelés « anticorps Son eicacité semble optimi-
monoclonaux », ont depuis peu intégré l’arsenal
sée quand le traitement est pris
thérapeutique contre la maladie. Ils s’adressent aux
avant leur apparition. Les efets
patients qui sont encore sujets à une gêne respiratoire
indésirables des cromones sont peu
sous corticoïdes oraux, ou quand ces derniers
nombreux et transitoires (surtout des
provoquent trop d’effets délétères. Mais, comme
irritations nasales et des maux de tête). GARO/
tous les traitements, ces médicaments biologiques PH

peuvent aussi donner lieu à des effets indésirables. Médicaments : Cromorhinol (en vente libre), AN
IE

Alairgix rhinite allergique (en vente libre).

On peut également utiliser des antihista-


>> Les sprays pour le nez
miniques en pulvérisation nasale pour une
La gêne principale de la rhinite respiratoire action locale. L’azélastine est un bon subs-
vient du nez constamment bouché, comme titut au cromoglycate de sodium, avec des
dans un rhume classique. Les lavages au résultats bénéiques équivalents sur les
sérum physiologique peuvent aider, tout éternuements, l’écoulement nasal et les
comme des gouttes qui agissent locale- démangeaisons. Mais elle provoque plus
ment, soit par action antiallergique propre, d’efets indésirables, surtout des irritations,
soit par action anti-inlammatoire. Le lavage une modiication du goût (amertume), des
à l’eau salée reste le premier geste à opérer. saignements de nez, de la somnolence et
Il va nettoyer les muqueuses mécanique- des maux de tête. Médicaments : Allergodil
ment, en « décrochant » l’allergène, et cal- (sur ordonnance).
mer l’inlammation. Vous pouvez utiliser un
« neti pot » (corne pour douche de nez) Les corticoïdes en pulvérisation nasale
avant de prendre des médicaments en spray. sont parfois employés pour leur action
Il en existe de plusieurs sortes. Les cromones anti-inlammatoire. La béclométasone est
empêchent la libération d’histamine et eicace sur les symptômes de la rhinite,
d’autres substances initiatrices des réactions mais il faut limiter son utilisation au strict

ANTIALLERGIQUES CACHÉS : ATTENTION AUX DOUBLONS !


Si vous êtes sous antihistaminiques pour une rhinite allergique, méfiez-vous des
médicaments qui, contre toute attente, en contiennent aussi. En voici quelques exemples :
lSirops contre lMédicaments lMédicaments lMédicaments
la toux Toplexil, contre l’état contre le mal contre l’insomnie
(Source : Que Choisir Santé)

Humex Toux sèche grippal des transports et l’anxiété


(oxomémazine), Fervex État grippal, Nausicalm Donormyl, Lidène
Rhinathiol Doli État grippal (diménhydrinate), (doxylamine),
prométhazine, (phéniramine). Nautamine Atarax
Tussisédal, (diphénhydramine), (hydroxyzine).
Fluisédal Agyrax (méclozine).
(prométhazine).

50 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

Le traitement de l’asthme dépend de sa


Cromones, sévérité : l’intensité de la gêne respiratoire
antihistaminiques
et sa fréquence sont déterminantes. Quoi
et corticoïdes
en pulvérisation qu’il en soit, voici les deux grands types de
nasale peuvent médicaments existant.
exposer à des effets
indésirables. Les traitements de crise
On les appelle bronchodilatateurs d’action
nécessaire : elle expose par- rapide : ce sont des médicaments que l’on
fois à des efets indésirables inhale et qui vont rapidement venir relâcher
plus gênants que les symptômes les muscles bronchiques et augmenter le
N IE
eux-mêmes ! Médicaments : Humex diamètre des bronches. Cela permettra
rhume des foins (sans ordonnance), Béco- immédiatement à l’air de mieux passer.
nase, Béclo-rhino, Rinoclénil, Rhinomaxil Vous devez les prendre dès qu’apparaissent
(sur ordonnance). des symptômes de la crise d’asthme ; ils
agiront pendant environ quatre heures. Le
Le point sur les collyres salbutamol (Ventoline) et la terbutaline
La conjonctivite allergique se traite avec (Bricanyl) sont les principaux médicaments
les mêmes molécules que pour la rhinite, de traitement de la crise. >>
ou presque, mais sous forme de collyre.
Le cromoglycate de sodium (Opticron et
génériques, Humex conjonctivite aller-
gique, etc.) a montré une eicacité modé-
COMMENT VOUS SERVIR
rée, de même que les nombreux collyres
DE VOTRE INHALATEUR
antiallergiques, dont la plupart sont en Chaque modèle a ses spécificités et demande
vente libre. En revanche, les collyres à base une prise en main, mais il y a des constantes :
de dérivés de cortisone ne sont donnés lAgitez toujours avant emploi
que sur ord onnance, parce qu’il faut les médicaments sous forme de suspension
d’abord mener un examen minutieux des à inhaler.
yeux afin d’éliminer l’hypothèse d’une lPour les inhalateurs qui utilisent une gélule,
infection, que la cortisone risquerait d’ag- n’oubliez pas de la placer dedans et percez-la
correctement. Ne l’avalez jamais !
graver. Préférez les collyres en format uni-
lVidez vos poumons en dehors du dispositif
dose : il peut y avoir dans les lacons un
avant d’inhaler le produit.
lInspirez tranquillement et profondément
conservateur, le chlorure de benzalkonium,
qui est irritant. Pendant le traitement, les
par la bouche pour
lentilles de contact ne doivent pas être
inhaler
portées et il est préférable d’éviter le le médicament.
maquillage des yeux. Aucune « fumée » ne
doit s’échapper à
Le traitement de l’extérieur à ce
l’asthme chez l’adulte moment.
lRetenez votre
L’asthme doit être contrôlé par des traite- respiration quelques
ments qui sont tous délivrés sur ordon- secondes, poumons
nance, et nécessitent des précautions d’uti- pleins, puis expirez
SPL/PHANIE

lisation ainsi qu’un apprentissage pour une normalement en


bonne administration : les erreurs de mani- dehors de l’inhalateur.
pulation sont courantes (lire aussi p. 53).

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 51


>> Attention, il s’agit de traitements « de
secours », dont la prise doit rester vraiment
ponctuelle. L’objectif est d’en avoir très
peu besoin, idéalement de ne pas s’en ser-
vir du tout. S’il vous faut y recourir de
manière régulière – plus d’une fois par
semaine –, ce n’est pas normal ! C’est le
signe que vous avez besoin d’un traitement
de fond ; dans ce cas, ne tardez pas à en
parler à votre médecin.

Les traitements de fond


Ils sont indispensables quand la gêne est
permanente ou quasi-permanente, et si le
contrôle de l’asthme n’est pas suisant
avec les traitements de crise. Les corti-
coïdes inhalés sont les médicaments de Le traitement de l’asthme
référence. Depuis leur arrivée sur le marché, a été révolutionné par
l’arrivée sur le marché
en 1986, ils ont révolutionné la prise en
des corticoïdes inhalés.
charge de l’asthme en s’attaquant à l’in-
flammation bronchique chronique. La
béclométasone (Bécotide et autres), le vous la plus petite dose eicace du médi-
budésonide (Pulmicort) et la luticasone cament. Mais, quand ils sont inhalés – admi-
(Flixotide et autres) sont les principes actifs nistrés directement dans les poumons –,
les plus courants. seule une très faible quantité de corticoïdes
passe dans le sang : le risque d’efets indé-
LES CORTICOÏDES Ils peuvent vous expo- sirables est alors minime. Ils provoquent
ser à des efets indésirables, c’est pour cette surtout des mycoses dans la bouche, que
raison que le médecin va rechercher avec vous pouvez éviter en vous rinçant bien

COVID-19 : N’ARRÊTEZ PAS VOTRE TRAITEMENT


PAR CORTICOÏDES !
Si vous êtes asthmatique, votre priorité
est de traverser la crise sanitaire liée
au nouveau coronavirus avec un asthme
bien contrôlé, sans crise ou gêne
TYCOON101/ADOBE STOCK

respiratoire. Beaucoup d’inquiétudes


sont apparues au début de la pandémie
au sujet de l’utilisation des anti-
inflammatoires, notamment après
une mise en garde des autorités sanitaires
concernant l’ibuprofène et l’aspirine.
Si les corticoïdes inhalés ont bien, les personnes asthmatiques.
eux aussi, une action anti-inflammatoire, Les corticoïdes par voie générale
aux doses habituelles ils n’affaiblissent doivent continuer d’être pris à la dose
pas les défenses immunitaires chez minimale pour contrôler l’asthme.

52 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

COMMENT RÉAGIR EN CAS DE CRISE ?


Votre médecin élabore avec vous un plan au traitement de crise. Le plan signale
d’action personnalisé pour vous aider également comment prendre
à gérer vos crises. La plupart du temps, les médicaments de la crise en fonction
il est formalisé par un document écrit des symptômes et de leur évolution. Enfin,
qui répertorie vos premiers symptômes il précise dans quelles situations vous devez
et les signes de gravité devant vous alerter joindre les services d’urgence. Souvent,
– avec, dans certains cas, les valeurs si deux à quatre bouffées d’inhalateur
de vos mesures du souffle (effectuées vous- ne suffisent pas à soulager les symptômes,
même avec un débitmètre de pointe, il est conseillé d’appeler son médecin,
ou peak flow) indiquant quand passer ou le 15 en cas de gêne trop importante.

après la prise. Veillez à être assidu avec S’il ne l’a pas déjà fait, demandez une
votre traitement de fond, pour en tirer un démonstration à votre médecin en consul-
maximum de bénéices. L’eicacité maxi- tation. Il doit vous montrer les étapes clés
VOISIN/PHANIE

male est atteinte au bout de trois mois, de l’utilisation de votre inhalateur. Enin,
alors ne « lâchez » pas avant, même si vous n’oubliez pas que le pharmacien est le spé-
vous sentez mieux. Un conseil : placez votre cialiste du médicament. N’hésitez pas à le
médicament dans la salle de bains à côté solliciter, à l’oicine, pour d’autres explica-
de votre brosse à dents, c’est un bon moyen tions si vous en ressentez le besoin : il est
de réduire le risque d’oubli et de se rincer là pour ça. Vous pouvez aussi regarder sur
la bouche ensuite. Internet : le Pr Molimard, pneumologue et
professeur de pharmacologie médicale à
DES BRONCHODILATATEURS d’action l’université de Bordeaux, a conçu des vidéos
longue. Également sous forme inhalée, ils pédagogiques dans lesquelles il montre,
peuvent être associés si le traitement par très simplement, le bon usage des inhala-
corticoïdes ne suit pas. Les molécules teurs. Rendez-vous sur Forminhal.formedoc.
les plus prescrites sont le formotérol et le org, ou sur la page YouTube de Formedoc :
salmétérol, à prendre en association avec vous y trouverez en un clic la vidéo qui
des corticoïdes inhalés sous forme disso- correspond au dispositif qui vous a été
ciée, ou combinée dans la même boufée. prescrit par votre médecin. Au quotidien,
consultez l’indicateur de doses restantes
Du bon usage quand il y en a un sur votre inhalateur pour >>
d’un inhalateur
Le nombre de modèles disponibles sur le
marché n’a cessé d’augmenter au cours Vérifiez la posologie !
des années. Spray, Diskus, Turbuhaler, Beaucoup d’antihistaminiques sont
Breezhaler, Nexthaler… Chaque inhalateur en vente libre en pharmacie. Dans ce cas, le dosage
a un mode d’emploi diférent et il est facile… par comprimé est inchangé par rapport à une boîte
de se tromper. Les médecins estiment d’ail- délivrable sur ordonnance, mais le nombre de
leurs qu’un de leurs patients sur deux s’en cachets est limité à sept pour éviter le mésusage.
sert mal. Soyez attentif au bon usage, car Si vous achetez ces médicaments sans prescription
le risque est qu’une quantité non négli- médicale (donc en général plus chers et non
geable que le médicament « atterrisse » remboursés), il est d’autant plus important d’en
ailleurs que dans vos bronches, compro- connaître la posologie et les effets indésirables.
mettant ainsi l’eicacité du traitement.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 53


Pour comprendre l’asthme et

VOISIN/PHANIE
s’approprier ses traitements,
des ateliers thérapeutiques
sont organisés à l’hôpital.

>> anticiper son remplacement. Recouvrez-le La chambre diminue le dépôt du médica-


de son capuchon en dehors de l’utilisation, ment dans la bouche et la gorge ; elle le
et nettoyez-le régulièrement pour éviter, difuse loin dans l’arbre bronchique et de
entre autres, qu’un corps étranger soit manière homogène.
aspiré (suivez bien les indications de net- L’aérosol-doseur s’emboîte dans l’un des
toyage et de séchage de la notice). côtés du réservoir, qui retiendra le médi-
cament volatilisé. À l’autre extrémité se
trouve un embout équipé d’une valve (ou
Le traitement de
un masque pour les tout-petits) par laquelle
l’asthme chez l’enfant
respire l’enfant. À l’inspiration, le médica-
Les classes thérapeutiques disponibles ment difuse dans les bronches. La valve
sont les mêmes chez les enfants que chez se ferme à l’expiration. En quelques res-
les adultes, avec des posologies adaptées. pirations calmes, la totalité du médicament
La mise en route d’un traitement médica- contenu dans le réservoir peut atteindre
menteux de fond, par corticoïdes inhalés, les bronches. Attention, les mauvaises uti-
est fonction de la sévérité de la maladie. lisations de la chambre d’inhalation par
Quand il est prescrit, il limite la gravité et les parents sont fréquentes.
la fréquence des symptômes, préserve la
scolarisation ainsi que les activités sociales Assurez-vous que l’enfant a bien l’embout
et physiques de l’enfant. Au quotidien, en bouche ou que son masque adhère bien,
comme chez les adultes, on ritualisera la pour que l’administration du médicament
prise du traitement de fond juste avant le soit efficace. Ne retirez pas la chambre
lavage des dents, pour réduire les risques d’inhalation trop rapidement. Entre les
d’oubli et de mycose buccale. usages, celle-ci doit être lavée et doit sécher
à l’air libre. Tous les six mois à un an, on la
Utiliser une chambre remplacera. Pour les petits qui auraient du
d’inhalation mal avec les inhalateurs, et dans certains
Avec les petits enfants, il faut employer cas très particuliers, il est possible de recou-
– pour le traitement de fond comme pour rir au montélukast (Singulair et génériques).
celui de crise – une chambre d’inhalation, Cette molécule n’est pas un corticoïde et
destinée à surmonter les problèmes liés à présente l’avantage de se prendre en com-
l’utilisation des inhalateurs. Les sprays, par primés à croquer. Des efets indésirables
exemple, demandent une coordination (maux de tête, ièvre, cauchemars) sont
main-bouche diicile pour les plus jeunes. toutefois à considérer.

54 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les voies respiratoires

Que faire en cas de crise ?


Comme pour les adultes, le médecin aller- Bon à savoir
gologue ou pneumologue établit, pour À fortes doses, les corticoïdes peuvent provoquer
guider les parents quand une crise d’asthme chez les enfants un léger ralentissement
survient chez leur enfant, un plan d’action de la croissance. C’est un effet indésirable
personnalisé. Au moment d’entrer à l’école, à surveiller, et le contrôle régulier d’un
le spécialiste rédigera (à la demande de la pneumologue-pédiatre est indispensable.
famille) un projet d’accueil individualisé
(PAI), qui sera signé par le directeur de
l’établissement en concertation avec le L’entretien structuré
médecin scolaire. Ce document prendra Tout commence par un diagnostic thérapeutique
en compte les recommandations médicales en milieu hospitalier, qui lui-même débute par
de l’allergologue qui suit l’enfant et décrira un questionnaire afin de mieux connaître le
précisément les gestes d’urgence. patient. L’échange a lieu lors d’un entretien indi-
La rédaction du PAI facilite la communi- viduel structuré où seront recueillies les infor-
cation entre la famille, les médecins et les mations essentielles sur la maladie et la façon
enseignants… à condition que ce document dont vous la vivez. Le but : répondre au mieux
soit écrit avec la volonté de rassurer et de à vos besoins et proposer une thérapie « sur
concilier. En cas de diiculté, les parents mesure ». Sont abordés la dimension biomédi-
peuvent contacter le médecin conseiller cale de la maladie (Quels sont les symptômes ?
technique au niveau de l’Inspection d’aca- Quelle est l’ancienneté de l’asthme ? Comment
démie, et le numéro vert Asthme & allergies a-t-il évolué ?), votre vie quotidienne (Quel métier
infos service : 0800 19 20 21. faites-vous ? Quels sont vos loisirs ? Votre hygiène
de vie ? Votre environnement social et familial ?)
Quelle place pour la désensibilisation ? et l’aspect cognitif (Comment vous représentez-
Les allergologues la recommandent una- vous la maladie, les traitements, les consé-
nimement chez les enfants et les adultes quences pour vous et vos proches ? Connaissez-
allergiques dont les symptômes sont mal vous les mécanismes de l’asthme, les facteurs
contrôlés par les traitements. Cependant, déclenchant la crise ? Comprenez-vous le mode
son intérêt et son eicacité ont été remis d’action des médicaments ?).
en cause en 2019 par la revue indépendante
Prescrire. Elle rapportait que la désensi- Des ateliers pour mieux gérer
bilisation n’avait pas démontré sa capacité Au-delà de la compréhension et de l’obser-
à diminuer le risque d’exacerbation asth- vance du traitement de l’asthme, la maîtrise
matique grave chez les patients qui pré- de la maladie est un enjeu majeur de l’éduca-
sentent un asthme allergique. tion thérapeutique. Animés par des inirmiers,
des kinésithérapeutes et des médecins aller-
gologues, des ateliers ont été mis en place, à
Asthme et éducation
l’hôpital, pour amener le patient (vous ou votre
thérapeutique
enfant) à une certaine autonomie. Objectifs
Comprendre sa maladie et ses traitements, principaux : savoir surveiller la fonction respi-
se les approprier, est un processus long et ratoire, repérer les signes annonciateurs d’une
diicile. L’éducation thérapeutique est indis- crise et agir en conséquence. Certains ateliers
pensable dans la stratégie de prise en portent sur les facteurs déclenchants ; les
charge de l’asthme, qui est une maladie informations essentielles sont délivrées pour
chronique. Elle nécessite d’y consacrer du apprendre à les éviter dans diférentes cir-
temps, mais la suivre attentivement pour constances de la vie (sport, vacances, sorties…)
vous-même ou pour votre enfant est crucial. et mieux contrôler l’environnement.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 55


En
e Que valent
pratiqu
les antiacariens ?
La lutte contre la prolifération des acariens a engendré une offre
pléthorique. Problème : la plupart des produits n’ont pas fait la preuve
de leur efficacité. Pis, ils peuvent contenir des substances toxiques !

BOMBES MATELAS, COUETTE


AÉROSOLS ET OREILLERS TRAITÉS
À bannir Pulvérisés sur les matelas, Eficacité Il est possible d’acheter
oreillers et autres textiles d’intérieur, non prouvée un matelas, une couette
ces bombes revendiquent une action ou un oreiller qui soit « antiacariens »,
« acaricide ». Mais ce n’est pas la solution c’est-à-dire traité en profondeur avec
pour les personnes sensibilisées à ces des produits chimiques – notamment
arthropodes, car ce sont leurs cadavres et de la perméthrine – pour empêcher
leurs déjections qui sont particulièrement le développement de ces minuscules
allergisants. En outre, le produit ne peut bêtes. Mais il n’existe pas d’études
pas pénétrer en profondeur dans un sérieuses sur l’efet bénéique
matelas ou un coussin. Enin, les aérosols de ces techniques d’imprégnation.
sont dangereux pour les utilisateurs à plus
d’un titre : ils libèrent des composés
ASPIRATEURS
ANTIACARIENS
organiques volatils (COV) susceptibles
d’aggraver les symptômes de l’asthme Eficacité De nombreux modèles
et de l’allergie ; ils peuvent contenir non prouvée se prétendent
des pesticides – dont de la perméthrine, « antiacariens ». Là non plus, il n’y
interdite en usage agricole à cause de a pas de preuve scientiique pour
sa dangerosité pour la santé humaine – ; conirmer cette mention, qui reste
ils comportent souvent des substances donc une allégation marketing.
classées « perturbateurs endocriniens ».
HOUSSES
PRODUITS AUX HUILES VALIDÉES
ESSENTIELLES Recommandé Voici un véritable achat
À bannir Eux aussi revendiquent utile pour les allergiques aux acariens :
une action acaricide, mais de façon des housses englobantes pour matelas
« naturelle ». Ne vous laissez pas séduire et oreillers, closes par une fermeture Éclair
pour autant, car ces produits ne sont pas et validées par les allergologues.
anodins pour votre santé. Un rapport Elles ne sont imprégnées d’aucun produit
récent de l’Agence nationale de sécurité mais présentent un efet barrière
sanitaire de l’alimentation, de mécanique, en empêchant les acariens
l’environnement et du travail (Anses) de « remonter » jusqu’à vous, et la peau
a conclu que les huiles essentielles, morte de « descendre » sur le matelas
irritantes pour les voies respiratoires, nourrir les acariens. De très nombreuses
pouvaient aggraver la pathologie marques proposent ces housses validées
des asthmatiques. Les références lavables à 60 °C, comme Dom’Hous,
qui en contiennent sont donc à oublier. Immunoctem ou encore Dyn’R.

56 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments
Le nombre de personnes concernées par une allergie
alimentaire progresse. La récente étude Elfe a établi qu’à
l’âge de 2 ans, 4 % des enfants observaient une éviction
alimentaire sur conseil médical. De leur côté, 4 % des adultes
seraient touchés. La raison est, ici aussi, plurifactorielle :
hérédité et mode de vie, ou encore aliments nouveaux
et procédés industriels. Les denrées sont ainsi à l’origine
de la majorité des réactions allergiques sévères.

58
DISTINGUER
LE VRAI DU FAUX
64
EVGENY ATAMANENKO/SHUTTERSTOCK

CHEZ LES ENFANTS


70
TÉMOIGNAGE : LES MENUS
SPÉCIAUX DE SALVADOR
72
CHEZ LES ADULTES
80
EN PRATIQUE

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 57


Distinguer
le vrai du faux
Rougeurs, picotements dans la bouche… les symptômes sont là, plus
ou moins sévères. Signent-ils pour autant une allergie alimentaire ?
Pas forcément. Quand c’est le cas, surveillez bien les étiquettes !

A
lors que le système digestif est de 3 ans, mais ce n’est pas automatique.
conçu pour accepter très large- L’intolérance aux œufs s’estompe un peu
ment tout type d’aliment, l’aller- plus tard, soit entre 4 et 6 ans. Courante,
gie alimentaire constitue une l’allergie au poisson peut se déclencher non
« rupture de tolérance » vis-à-vis d’une ou seulement par ingestion mais également
plusieurs protéines spéciiques. Les symp- par inhalation, lors de la cuisson, car les
tômes pathologiques peuvent être très allergènes sont volatils. Les végétaux ne
sérieux. D’ailleurs, l’allergie alimentaire est sont pas en reste : l’arachide, les fruits à
celle qui mène le plus souvent à l’anaphy- coque et le blé entraînent également des
laxie (lire aussi p. 22), cet accident grave allergies chez les enfants. Bref, il est parfois
qui nécessite une injection rapide d’épi- compliqué de composer des menus !
néphrine et l’intervention des secours.
CHEZ L’ADULTE Ici, les allergènes les
Les principaux allergènes plus fréquents sont d’origine végétale. Les
Quelque 120 aliments sont actuellement cacahuètes, les fruits à coque, les fruits et
reconnus comme allergisants. Parmi eux, légumes frais et les légumineuses sont
on distingue les allergènes dits « majeurs », souvent en cause – y compris par le biais
sources de la grande majorité des réactions d’une allergie croisée, c’est-à-dire une réac-
allergiques graves. tion alimentaire dérivée d’une allergie res-
piratoire. Dans ce cas précis, l’allergie n’est
CHEZ LES PETITS Les allergènes alimen- que rarement sévère. À l’inverse, poissons
taires les plus courants dans l’enfance sont et fruits de mer peuvent être à l’origine de
d’origine animale : le lait de vache (dont réactions très violentes.
plusieurs protéines sont allergisantes,
notamment la caséine) tient la vedette, les À TOUS LES ÂGES La cacahuète, ou
œufs et le poisson viennent ensuite. L’aller- arachide, est un allergène redoutable. Elle
gie aux protéines de lait de vache disparaît n’est que peu consommée en France, mais
le plus souvent spontanément vers l’âge provoque à elle seule presque autant de
réactions anaphylactiques que la nom-
breuse famille des fruits à coque, en tête
Un étiquetage trop vague du palmarès (lire le tableau p. 61). Les rares
Il est fréquent de trouver en gras, dans la décès par anaphylaxie en France sont,
liste des ingrédients sur les emballages, les termes le plus souvent, causés par l’arachide.
« crème », « beurre » ou « fromage ». Les fabricants Classée comme légumineuse, elle aiche
estiment que tout le monde sait qu’il s’agit de pas moins de trois allergènes majeurs sur
dérivés du lait, et donc que ce sont des allergènes. les sept qu’elle contient. Ce potentiel aller-
gisant est augmenté par la torréfaction

58 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

LES 4 ÉTAPES
DU DIAGNOSTIC

1 L’interrogatoire
ou anamnèse
Mené pour cerner les allergènes
possibles, il constitue la base
sur laquelle repose le diagnostic
d’allergie alimentaire.

2 Les prick-tests (cutanés)


Ils sont réalisés si une allergie
immédiate est suspectée.
Pour cela, des extraits d’aliments,
dans l’idéal des aliments frais,
sont appliqués sur la peau avec
une lancette. Si une réaction
se produit dans le quart d’heure,
le test est positif.

3 Le dosage sanguin
des anticorps IgE
(immunoglobuline E spécifique). Il
Tous ces aliments est souvent prescrit pour quantifier
délicieux peuvent aussi biologiquement la réaction,
être dangereux… pour
et donc savoir si elle est sévère
les allergiques. Cuisiner
« maison » aide à les éviter. ou non. Seuls, ces tests ne suffisent
pas. L’allergie est avérée si
les résultats concordent avec ceux
(chaufé, l’aliment prend une saveur grillée). des prick-tests et l’anamnèse.
Or, elle est systématiquement consommée Un test de provocation orale (TPO)
ainsi… En revanche, l’huile d’arachide est, la confirmera et déterminera
en général, suisamment rainée pour être son seuil de déclenchement.
tolérée. Enin, l’allergie à l’arachide est cou- Des doses croissantes de l’aliment
ramment (mais pas toujours) associée à sont ingérées jusqu’à ce qu’une
une allergie à un ou plusieurs fruits à coque, réaction apparaisse.

4
et elle se maintient avec l’âge. Dans l’allergie retardée
Dans ce cas, c’est l’éviction
Signalement sur l’emballage des denrées suspectes puis
En Europe, 14 allergènes identiiés comme leur réintroduction qui établit leur
majeurs sont soumis à une obligation de responsabilité dans les symptômes.
signalement sur l’emballage, pour les pro- En l’absence de lien immédiat
M. STUDIO /ADOBE STOCK

duits industriels ou vendus en vrac – du entre l’aliment et le symptôme


moins, lorsqu’ils entrent délibérément dans et de marqueurs biologiques,
la recette, et ce quelle que soit la quantité le cheminement diagnostique est
mise en œuvre. Œuf, lait, arachide (caca- parfois plus difficile.
huète), fruit à coque, poisson, gluten (blé), >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 59


À gauche,
l’étiquetage est
défaillant : le mot
poisson devrait
être mis en avant.
À droite, il est
correct.

A. LECOMTE
>> céleri, moutarde, soja, sésame, sulites, lupin, mêmes entrepôts, l’étiquetage doit com-
mollusques et crustacés doivent ainsi être porter un message du type « Peut contenir
mis en évidence, en gras, soulignés et/ou des traces de… » ou « L’entreprise travaille
en italique, sous une dénomination immé- aussi avec… » (lire l’encadré p. 62).
diatement compréhensible du grand public.
Aliments problématiques
L’objectif est de déjouer le piège des aller- Le tableau récapitulatif (p. 61) des accidents
gènes cachés, monnaie courante dans l’in- le montre : d ’autres allergènes que les
dustrie agroalimentaire. Elle en utilise comme 14 reconnus comme majeurs sont respon-
arômes, conservateurs ou liants. Par exemple, sables d’anaphylaxies. C’est le cas, en haut
écrire « émulsiiant E322 » pour désigner la du classement, du sarrasin et des laits de
lécithine de soja n’est pas acceptable. La loi chèvre et de brebis, pourtant souvent
impose que le terme « soja » apparaisse expli- consommés en remplacement du blé et du
citement. Même chose pour les sulfites. lait de vache ! Face à l’émergence de ces
Quand l’allergène n’est pas employé comme nouveaux allergènes, les manquements de
ingrédient, mais que l’aliment est susceptible l’actuelle obligation d ’étiquetage sont
d’en présenter des traces parce qu’il entre criants. Il y aurait vraiment une logique à
dans la recette d’autres produits fabriqués la faire évoluer. Reste que modiier la régle-
dans les mêmes cuves, ou stockés dans les mentation européenne prend des années.

DES PACKAGINGS TROMPEURS !


Tout individu présentant Attention : pour rappeler d’une simple « suggestion
une allergie alimentaire le goût du Nutella, de présentation »… Enfin,
a intérêt à être rompu au des marques en intègrent ce n’est pas parce que
décryptage des étiquettes dans leurs recettes. le paquet d’Oreo Original
comme aux chausse- À l’inverse, l’image d’une montre un biscuit plongé
trappes du packaging. noix sur l’opercule d’un dans du lait qu’il faut fuir
Au rayon chocolat, vous en fromage frais ne veut pas ces petits gâteaux quand
avez préféré un au lait par forcément dire qu’il on est allergique au lactose :
souci d’éviter les noisettes ? en contient ; il peut s’agir ils n’en contiennent pas !

60 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

L’Association française de prévention des Les allergènes responsables


allergies (Afpral) préférerait, quitte à jouer d’une réaction anaphylactique
la transparence, que les professionnels aillent Le Réseau d’allergo-vigilance (RAV) a recensé
au bout de la logique et communiquent 1 951 cas d’anaphylaxie sévère de 2002 à 2017*.
clairement la liste exhaustive des ingrédients En vert, les allergènes non concernés
qu’ils utilisent. En évitant les termes trop par l’affichage obligatoire sur l’emballage.
vagues sur les emballages, comme « farine ».
Nombre Pourcentage du
Préciser s’il s’agit de farine de riz, de lentilles ALLERGÈNES de cas nombre total de cas
ou de maïs serait très utile. « Cela bénéi-
Fruits 289 14,8 % (1)
cierait d’ailleurs à l’ensemble de la popula- à coque
tion, souligne Pascale Couratier, directrice Arachide 260 13,3 %
de l’A fpral. Nous souhaitons tous savoir Céréales
exactement ce qu’il y a dans notre assiette. » contenant 138 7,1 %
Or, actuellement, l’information est plutôt en du gluten
recul : « Il y a quelques années, la noisette Crustacés 135 6,9 %
était bien spéciiée, par exemple. Mais de Lait de vache 82 4,2 %
nouveau, les emballages se contentent de Céleri 72 3,7 %
mentionner “fruits à coque”, sans plus de Lait de chèvre 60 3,1 %
détail, note Pascale Couratier. Cela oblige ou de brebis
donc une personne allergique à un seul fruit Sarrasin 59 3%
à coque à éviter, par précaution, tous les Mollusques 57 2,9 %
produits de la même famille. » Soja 56 2,9 %

Manger hors de chez soi Farine de lupin 51 2,6 %

Du côté des restaurants et de la vente à Sésame 51 2,6 %


emporter (traiteurs, boulangers, bouchers, Œuf de poule 48 2,5 %
grandes surfaces…), la situation n’est pas Poisson 34 1,7 %
plus satisfaisante. La loi impose le signale- Kiwi 34 1,7 %
ment des allergènes utilisés, de sorte qu’il
Pignon de pin 27 1,4 %
n’y ait « aucune incertitude quant à la den-
rée à laquelle ils se rapportent ». Mais, au
Alpha-galactose(2) 25 1,3 %
quotidien, la situation est loin d’être aussi Lentilles 17 0,9 %
simple. Si les grandes chaînes de restaura- Banane 16 0,8 %
tion respectent leurs obligations – parce Pêche 14 0,7 %
qu’elles disposent des moyens juridiques Figue 13 0,7 %
adéquats et que leurs recettes sont stan-
Mangue 13 0,7 %
dardisées –, nombreux sont les profession-
nels qui se contentent de signaler les aller- Carotte 13 0,7 %
gènes en vrac, sur un tableau, sans prendre Pomme 12 0,6 %
la peine de préciser à quels plats ils corres- Anisakis (3) 11 0,6 %
pondent. Ils pensent se protéger juridique- Avocat 11 0,6 %
ment et mettre à l’abri leur clientèle, mais
Pois 8 0,4 %
ils ont tort sur les deux plans ! En réalité,
Moutarde 5 0,3 %
les allergènes doivent obligatoirement être
précisés plat par plat, sur le menu ou dans Sulfites / 5 0,3 %
métabisulfites
un document récapitulatif mis à notre dis-
* Pour 164 allergènes – seuls les plus importants sont présentés ici.
position, ou encore à proximité immédiate (1) Dont 6,4 % pour la noix de cajou et 3,3 % pour la noisette.
de l’aliment. Mais qui donc peut témoigner >> (2) Viande de mammifère. (3) Parasite des produits de la mer.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 61


>> avoir déjà vu, dans une pâtisserie, les œufs
ou le blé inscrits sur le pique-prix d’un éclair
au chocolat ou d’un millefeuille ?

Sur le plan de la prise en charge, la géné-


ralisation des stylos auto-injecteurs d’épi-
néphrine (lire aussi Zoom sur… p. 63) sur les
lieux où sont pris les repas serait bienvenue.
De fait, la plupart des réactions anaphylac-
tiques sont dites inaugurales, c’est-à-dire
que la victime n’en avait jamais eu jusque-là.
Elle ne dispose donc pas de médicament
ou de trousse d’urgence sur elle, et tout

S. AUDRAS/REA
repose sur la réactivité de l’entourage et la
rapidité d’intervention des secours. Avoir
de l’adrénaline à proximité ferait gagner un
temps précieux. « C’est déjà le cas dans les
collèges et lycées, souligne la directrice de autant, mettre en route le mécanisme immu-
l’Afpral, Pascale Couratier. Reste à s’assurer nitaire spécifique. Cela parce qu’ils sont
que les personnels sont formés à la recon- riches en histamine (substance responsable
naissance des signes d’anaphylaxie… » des signes d’allergie) ou en tyramine (qui
déclenche la libération de la précédente).
De « fausses » allergies
alimentaires Les symptômes associés à ces fausses
Éternuements après avoir croqué un carré allergies, aussi appelées « intolérances à
de chocolat noir, plaques sur la peau à l’in- l’histamine », ne sont que rarement sévères.
gestion de fraises… Ces manifestations cou- On constate des efets cutanés, des pico-
rantes sont souvent cataloguées comme tements ou des démangeaisons dans la
« allergies » et entraînent le bannissement bouche, parfois de la toux et des silements.
de l’élément coupable par peur d’une réac- Ils concernent plus souvent les enfants que
tion grave. En réalité, les véritables allergies les adultes. En cause, l’eicacité moindre,
à la fraise ou au chocolat sont rares. Mais chez eux, de l’enzyme intestinale chargée
des aliments ont le don de provoquer une de dégrader l’histamine apportée par l’ali-
réaction qui « mime » une allergie – sans, pour mentation. Une recherche d’IgE par analyse
de sang permet de faire la part entre vraie
et fausse allergie. Pour atténuer les symp-
FAUT-IL ÉVITER UN ALIMENT tômes, on modérera les apports en aliments
AVEC «TRACES » D’ALLERGÈNES ? riches en histamine ou en tyramine (lire ci-
C’est au médecin d’en décider, une fois contre), sans qu’il soit nécessaire d’évincer
le seuil de tolérance établi après un test de complètement de son alimentation les den-
provocation orale. La mention « Peut contenir rées provoquant les symptômes.
des traces de… » ou la phrase « L’usine/
l’entreprise/l’atelier travaille aussi… » signale L’éviction : pas toujours totale
que l’allergène n’entre pas dans la recette, Il n’existe pas, aujourd’hui, de traitement
mais qu’il peut être présent en quantités connu pour guérir une allergie alimentaire
infimes, par contamination avec une autre déinitivement. S’il arrive qu’elle disparaisse
denrée lors du stockage ou de la fabrication. spontanément, comme celle aux protéines
de lait de vache ou à l’œuf, les mécanismes

62 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

la rhinite ou l’asthme n’ont, dans l’allergie


ALIMENTS alimentaire, qu’une place anecdotique :
DÉCLENCHEURS DE « Quand la réaction n’est que cutanée, les
FAUSSES ALLERGIES antihistaminiques peuvent suire, mais en
l Alcools : vins, bières cas de réaction grave, ils ne présentent pas
l Fromages affinés : gouda, vraiment d’intérêt. Les corticoïdes par voie
parmesan, emmental, etc. orale sont trop lents. C’est le stylo auto-
l Charcuterie : jambon, saucisson
injecteur qu’il faut immédiatement utiliser »,
souligne le Dr Guillaume Pouessel, pédiatre
l Chocolat, cacao et tous au centre hospitalier de Roubaix (Nord).
les produits qui en contiennent
l Poissons en conserve, séchés L’éviction, qui vise à prévenir tout déclen-
ou fumés (y compris œufs chement d’une crise, constitue souvent
de poisson) : sardines, maquereaux, l’option privilégiée pour les personnes
saumon, anchois, thon sujettes à une ou plusieurs allergies alimen-
l Fruits frais, en sorbet, jus ou taires. Mais il est diicile, voire pénible, de
confitures : fraise, banane, ananas, s’y tenir au quotidien. Des accidents sur-
mangue, papaye, tomate, agrumes viennent même en prenant toutes les pré-
l Légumes et légumineuses frais cautions. Comme dans l’allergie respira-
ou cuits : haricots, choucroute, fèves toire, une immunothérapie peut être
envisagée. L’objectif est de réintroduire
petit à petit l’aliment à l’origine de l’aller-
d’une telle résolution ne sont pas connus. gie, pour désamorcer les réactions sévères
La situation est ici plus délicate que dans en élevant le seuil de tolérance. L’ambition
l’allergie respiratoire. D’abord parce que les n’est pas d’arriver à un niveau de consom-
réactions à un aliment prennent plus souvent mation classique de l’aliment ou de guérir
des proportions susceptibles de menacer de l’allergie, mais d’éviter l’anaphylaxie en
la vie du patient ; ensuite parce qu’en dehors cas d’ingestion accidentelle. Cette théra-
de l’injection d’adrénaline en urgence, en pie est mise en œuvre dans des centres
situation d’anaphylaxie, il existe peu de experts (lire aussi p. 69).
possibilités de soulager les symptômes. Les
médicaments antiallergiques utilisés contre

ZOOM SUR… L’ÉPINÉPHRINE


Ce médicament est dérivé sous forme de stylo
d’une hormone produite auto-injecteur prérempli,
par notre organisme, et vendue sous trois noms en
l’adrénaline. En cas France : Anapen, Epipen
d’anaphylaxie, l’épinéphrine et Jext. Une quatrième
administrée en urgence par spécialité, Emerade, a dû
injection sert à dégager les être retirée du marché allergiques sévères de
S. YATES/ADOBE STOCK

voies respiratoires, à faire en 2020 en raison d’un se retrouver dépourvues


remonter la tension artérielle dysfonctionnement bloquant d’épinéphrine (lire aussi
et à doper le rythme le dispositif d’injection. Des « Médicaments made
cardiaque. Bref, elle sauve ruptures de stock menacent in France, un vrai plus pour
la vie. Elle est disponible régulièrement les personnes les patients », QC n° 599).

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 63


Chez les enfants
Les dernières données disponibles montrent
que la prévention des allergies alimentaires
chez les plus petits n’a pas d’effet probant.
Les recommandations ont donc évolué.

N
i l’alimentation pendant la gros-
sesse, ni le régime au cours de
l’allaitement, ni même la préfé-
rence pour l’allaitement n’ont L’allergie au lait de
vache et aux produits
d’impact prouvé sur les allergies alimen- laitiers transformés
taires d’un enfant. « L’allaitement est béné- peut se déclencher dès
le premier biberon, puis
ique car adapté aux besoins nutritionnels disparaître vers 3 ans.
et immunologiques du bébé, souligne le
Dr Guillaume Pouessel, pédiatre au centre
hospitalier de Roubaix (Nord). Mais pas
dans la prévention de l’allergie. » Par ail- À quel âge débuter la
leurs, si la naissance par voie basse, plutôt
diversiication alimentaire ?
que par césarienne, favorise le développe- Longtemps retardée au maximum chez les
ment du microbiote intestinal – et par enfants à risque d’allergie, l’introduction
conséquent la maturation d u système des aliments autres que le lait, et en parti-
immunitaire –, la décision est rarement entre culier celle des allergènes, fait maintenant
les mains de la famille. Quant au lait hypoal- l’objet d’un consensus médical. Il existe une
lergénique, en relais ou à la place de l’allai- « fenêtre d’opportunité » entre 4 et 6 mois
tement au sein, « à la suite du réexamen de vie, où la tolérance est optimale, y com-
des études, son utilisation n’est plus recom- pris vis-à-vis des aliments les plus allergi-
mandée », précise le Dr Pouessel. Aujourd’hui, sants. Et ce pour tous les enfants, qu’ils
l’alimentation d’un bébé à risque d’allergie aient ou non des prédispositions familiales,
est donc identique à celle d’un bébé sans ou déjà déclaré une allergie aux protéines
prédisposition familiale. Un lait spéciique de lait de vache (PLV). En pratique, il faut
ne sera nécessaire qu’en cas d’allergie avé- les proposer un par un, et voir comment
rée aux protéines de lait de vache (PLV). réagit l’enfant. Nul besoin, toutefois, d’im-
poser à un petit un aliment que la famille
ne consomme pas couramment au prétexte
Nouvelles pratiques de « déminer » une allergie.
Les médecins ont longtemps déconseillé
cacahuète et fruits à coque avant l’âge d’un an. Si, lors de son introduction, un aliment
Une étude ayant montré que les enfants qui avaient entraîne une réaction allergique, il faudra
consommé tardivement de l’arachide étaient plus l’exclure du régime alimentaire de l’enfant.
allergiques que les autres, les recommandations L’éviction n’est pas nécessairement déini-
de la communauté médicale ont changé. tive, mais attention, un nouvel essai trop
Les aliments contenant de la cacahuète et des fruits rapide après la première réaction est très
à coque (poudre d’amande, pâte à tartiner, etc.) risqué : une réaction plus sévère est possible.
peuvent désormais être donnés dès l’âge de 4 mois. Si elle est souhaitable, la réintroduction doit
se faire sous supervision médicale.

64 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

Gare aux laits !


Les protéines de lait
de chèvre ou de brebis sont
identiques à plus de 80 % à celles
du lait de vache. La plupart
des allergiques aux PLV le sont
donc aussi aux laits de chèvre

I. SCHMIDT/ADOBE STOCK
ou de brebis, mais l’inverse n’est
pas forcément vrai. Important :
chauffer le lait ne réduit pas
son potentiel allergisant.

L’allergie alimentaire la plus courante et le médecin, selon la tolérance de l’enfant.


la plus précoce est celle aux protéines de Une partie du coût est prise en charge par
lait de vache (PLV). Elle se déclenche dès l’Assurance maladie, avec éventuellement
les premiers biberons, qu’il y ait eu ou non une participation de la complémentaire
allaitement au préalable. Dans ce cas, il ne santé. En déinitive, le montant restant à
faut surtout pas prendre l’initiative de rem- la charge des familles équivaut à celui des
placer le lait en poudre classique par du laits en poudre classiques.
lait hypoallergénique (HA), en vente libre
dans les pharmacies. Certes, les protéines Trouver des substituts
du lait HA sont « cassées », mais pas suf- au lait de vache
isamment pour empêcher la réaction aller- L’allergie au lait disparaît, dans la plupart
gique. Un bébé allergique aux PLV doit des cas, avant l’âge de 3 ans. Cependant,
impérativement être nourri à l’aide de quand elle persiste, il faut trouver des solu-
substituts de lait, délivrés uniquement sur tions durables pour la préparation des
ordonnance. Ce sont des hydrolysats pous- plats, où le lait et les produits laitiers
sés. Le choix, parmi plusieurs formules occupent une place importante. Voici
disponibles, se fait en concertation avec quelques pistes pour y parvenir. >>

LES SYMPTÔMES QUI DOIVENT ALERTER


Quand elle est immédiate, La confirmation par la note le Dr Guillaume Pouessel.
une allergie aux protéines de présence d’IgE dans le sang Il n’y a pas de marqueurs
lait de vache (PLV) laisse peu est rapide. Le diagnostic est biologiques dans l’allergie
de place au doute. Boutons, moins aisé quand l’allergie retardée, la confirmation
rougeurs, douleurs, voire aux PLV est retardée. « Il peut se fait par l’éviction du lait
réaction grave apparaissent y avoir un reflux sévère, puis sa réintroduction,
au moment où le lait des difficultés de croissance, pour voir comment évoluent
en poudre est introduit. des pleurs, des diarrhées… », les symptômes.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 65


LES JUS VÉGÉTAUX,
PAS POUR LES BÉBÉS !
Dans les premiers mois, les nourrissons
ont besoin d’un lait riche en protéines,
en glucides, en lipides et en calcium.
Les jus végétaux à base de soja, d’amande,
de riz, etc. ne sont pas du tout indiqués
pour remplacer le lait, car ils ne présentent
pas les qualités nutritionnelles exigées.
Ce n’est que bien plus tard dans l’enfance
que ces boissons pourront éventuellement
être consommées, dans le cadre d’une
alimentation équilibrée et diversifiée.

>> Remplacer le lait et tous ses dérivés les huiles et margarines végétales font
Le beurre, la crème fraîche, le lait ribot l’affaire. Seuls les fromages n’ont pas
(fermenté), les yaourts, les fromages ainsi encore trouvé, en texture et en goût, de
que la plupart des margarines – sauf celles doublures dignes de ce nom.
composées exclusivement de graisses
végétales – seront évités. En cuisine, subs- Assurer les besoins en calcium
tituer au lait et au beurre d’autres éléments Une supplémentation, en comprimés ou
n’est pas compliqué, mais cela demande en sachet, peut être décidée avec le méde-
de changer quelques habitudes. L’essor cin ain de ne pas nuire à la croissance de
du régime vegan a popularisé les jus à l’enfant. Les autres boissons et aliments
base de riz, de soja, d’épeautre, d’amande, riches en calcium sont à privilégier : des
etc. Les briques de crème végétale sont légumes verts (brocolis, chou vert, chou
facilement utilisables dans les quiches, les frisé, épinards, poireaux), des graines et
sauces et les spécialités sucrées pour le noix (sésame, amandes, noisettes, pavot,
dessert. Tous ces aliments ont une consis- etc., sous réserve qu’ils ne provoquent pas
tance proche des produits laitiers ; votre d’allergies), des poissons (sardines en boîte,
choix se fera en fonction du goût. Ils sont saumon… à condition de ne pas y être aller-
désormais vendus dans la plupart des gique) et de l’eau du robinet (qui sera pré-
grandes surfaces, et à coup sûr dans les férée aux eaux minérales en bouteille).
magasins bio. En lieu et place du beurre,
Veiller à la diversité de l’alimentation
Dans l’allergie, la prudence conduit tou-
DU LAIT DANS UN DENTIFRICE jours à se tourner, involontairement, vers
L’an dernier, aux États-Unis, une petite fille les mêmes aliments, ceux dont on sait qu’ils
de 11 ans allergique au lait a succombé sont sûrs. Le régime alimentaire peut s’en
à une réaction anaphylactique après s’être trouver appauvri. À surveiller, donc.
brossé les dents. Son dentifrice, prescrit
par le dentiste, contenait de la caséine. Attention aux produits
Un accident rarissime, mais qui rappelle transformés !
l’importance de lire les étiquettes de tous les Que l’allergie soit aux œufs, aux fruits à
produits destinés à une personne allergique. coque, à l’arachide ou au lait, acheter des
produits transformés exige des familles

66 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

une attention sans relâche : biscuits, pâtes


fraîches ou sèches, brioches, charcuteries, Bon à savoir
saucisses, poissons panés, nuggets, glaces, Les vaccins contre la grippe et le ROR
confiseries, crèmes en gourd es ou (rubéole, oreillons, rougeole) sont fabriqués
céréales… tous en sont littéralement farcis ! à l’aide de cellule d’embryons de poulet.
Aujourd ’hui, l’obligation d ’étiquetage, Leur notice porte un avertissement
quelles que soient la quantité et la forme pour les personnes allergiques à l’œuf.
de l’allergène entrant dans la recette, faci- En réalité, les réactions allergiques à la suite
de l’injection de ces vaccins sont rarissimes,
lite grandement la vie quotidienne, du
et ne sont pas en lien avec une allergie à l’œuf.
moins pour repérer les aliments à éviter.
ANAUMENKO/ADOBE STOCK

Cependant, l’omniprésence des dérivés les modalités d’accueil à l’école. Il déinit


du lait et des œufs dans les recettes res- la conduite à tenir en cas de réaction aller-
treint le choix. L’allergie aux fruits à coque gique. Il peut refuser l’accès de la cantine,
nécessite également une attention parti- conseiller que l’enfant amène chaque jour
culière au moment de l’achat des pâtes à son panier-repas ou accepter les évictions
tartiner, du chocolat, des biscuits ou des au il de l’eau, après que les parents et
céréales, y compris les barres vendues l’enfant ont pris connaissance des menus.
comme en-cas. Les charcuteries peuvent Tout dépend de l’âge : un adolescent est
aussi contenir des pistaches (saucisson, capable de gérer plus aisément les repas
mortadelle, etc.). Malheureusement, dans servis qu’un enfant en maternelle.
le commerce, les produits industriels sus-
ceptibles de remplacer ceux comportant Une fois inalisé puis signé par chacun, ce
des allergènes sont souvent bourrés d’huile PAI est difusé auprès de tout le personnel
de palme et d’ingrédients peu recomman- en contact avec l’enfant. Il est essentiel que >>
dables au plan nutritionnel.

À l’école, un projet
d’accueil individualisé ASTUCE : À LA
PLACE DES ŒUFS
La gestion d’une ou plusieurs allergies ali-
mentaires mobilise beaucoup d’énergie. L’œuf est le deuxième
Au moment de scolariser l’enfant, il faut allergène le plus fréquent
chez l’enfant. Le remplacer
en partie déléguer cette lourde responsa-
n’est pas simple. En
GARO/PHANIE
bilité au corps enseignant et aux équipes
pâtisserie, selon le goût
d’animation. Un projet d’accueil individua-
recherché et en fonction
lisé (PAI) sera mis en place à la demande
d’éventuelles autres
des parents par le médecin scolaire, pour
allergies, des aliments comme la compote de
déinir les conditions d’accueil de l’enfant, pommes, la banane écrasée, la purée d’amande
surtout s’il fréquente la cantine ou s’il prend ou le tofu soyeux pourront aider à retrouver
son goûter au sein de l’école. le moelleux apporté par les œufs. Dans
les quiches, les flans ou les crèmes, du yaourt
Le PAI est un document établi à partir (de soja, au besoin), un gélifiant (agar-agar
d’une ordonnance médicale comportant ou gélatine) ou de la fécule feront l’affaire
les recommandations du docteur qui suit comme liants. Le jus de conservation des pois
l’enfant pour ses allergies. Elle est trans- chiches en boîte (longuement) battu est un
mise sous pli fermé au médecin scolaire. surprenant mais réel substitut aux blancs
C’est ce dernier qui, formellement, propose montés en neige dans une mousse au chocolat.
aux parents et à la communauté éducative

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 67


>> ce dernier ait bien saisi sa situation : dans
l’hypothèse où il prendrait un panier-repas
dans les locaux de la cantine, il ne devra
en aucun cas échanger de nourriture avec
ses camarades. Le risque d’une réaction
sévère serait bien trop grand.

Un stylo d’épinéphrine
dans la trousse
L’allergie alimentaire est susceptible de

I. BODDY/SPL/PHANIE
déclencher une réaction sévère, c’est-à-dire
une anaphylaxie, qui met en jeu le pronos- Une sortie, un pique-nique
tic vital si elle n’est pas traitée. Enseignants peuvent être l’occasion d’une
et animateurs doivent donc avoir à leur crise. Emportez toujours un
stylo d’épinéphrine avec vous !
disposition un stylo-injecteur d’épinéphrine.
Il fait partie de la trousse d’urgence dont
le contenu est précisé dans le PAI – de même À l’extérieur, le casse-tête
que l’endroit où elle est rangée. La loi oblige à signaler les allergènes majeurs
plat par plat. Au-delà du respect… aléatoire
L’épinéphrine se périme assez vite : aux de cette réglementation, quelques pièges
parents de remplacer le dispositif dans les sont à connaître pour s’éviter des frayeurs.
temps. Les vieux stylos ne sont pas néces-
sairement perdus ; ils peuvent servir à des À LA BOULANGERIE En cas d’allergie
démonstrations pour l’équipe éducative, très sévère aux amandes, oubliez le pain
qui s’entraînera à son utilisation sur une au chocolat qui côtoie le croissant aux
orange, par exemple. L’exercice dédrama- amandes dans la vitrine. Si l’enfant est sen-
tisera un geste qui fait souvent peur mais sible aux noisettes, méiez-vous de la tran-
qu’il est indispensable de maîtriser. cheuse, qui peut en conserver des traces.

CHEZ LE GLACIER Si votre enfant est


L’ANAPHYLAXIE INDUITE allergique au lait, assurez-vous que le sor-
PAR UN EFFORT INTENSE bet qu’il réclame n’en contient pas, et que
la cuiller servant à former la boule est rincée
Elle touche particulièrement les jeunes.
à chaque fois pour éviter une contamination
La réaction se produit après avoir mangé un
avec la crème glacée. Il arrive aussi que les
aliment qui, seul, n’aurait eu aucun effet,
sorbets comportent du blanc d’œuf pour
et lors d’une activité qui, seule,
n’aurait pas posé de problème ! en stabiliser la consistance.
Les sports les plus concernés
sont la course à pied ou AU CAFÉ Méfiez-vous du petit bol de
le fitness, et les aliments bretzels servis avec les boissons. Insui-
ingérés, le blé (donc le pain, samment lavé, il peut conserver des traces
les pâtes, la pizza, etc.) et de pistaches ou de cacahuètes.
les crustacés. Les symptômes
S. NOVIKOV/ADOBE STOCK

sont rarement sévères. AU RESTAURANT, CHEZ LE TRAITEUR


Il suffit de stopper rapidement Chic, des pâtes au pesto ! Attention, les noix
l’activité, dès les premiers signes, de cajou remplacent souvent, en partie ou
pour les faire régresser. même totalement, les pignons de pin habi-
tuellement utilisés pour la sauce.

68 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

ÉVITER DE GÂCHER
LA FÊTE
Attention aux moments de convivialité
en classe : chandeleur, galette des rois,
calendrier de l’Avent, Noël, anniversaires…
Ce sont autant d’occasions d’amener

PAVEL L PHOTO/SHUTTERSTOCK
des friandises et de les partager, voire
de cuisiner à l’école. Mais les crêpes,
chocolats, bonbons et gâteaux comportent
les allergènes les plus fréquents chez
les petits. Un enfant allergique ne peut
prendre part aux réjouissances que
si les parents ont prévu le nécessaire.

Gérer la crise d’un enfant souvent pris à l’extérieur, sans la supervision


Les parents ou les personnes responsables des parents. Les proches de l’adolescent
d’un enfant sujet à une ou plusieurs allergies doivent donc, avec bienveillance mais fer-
alimentaires graves ne doivent jamais se meté, lui rappeler l’importance d’avoir tou-
séparer de la trousse d’urgence. Une crise jours sa trousse d’urgence sur lui. Sensibi-
peut survenir n’importe où, même sur la liser son cercle d’amis à l’allergie et au
plage en mangeant une glace, par exemple. danger qu’elle représente est une bonne
Les enfants n’utilisent pas forcément les idée pour empêcher des prises de risques,
mêmes mots que les adultes pour décrire et permet de se sentir moins « à part ».
les symptômes d’une anaphylaxie. Des
expressions comme « ma langue est grosse », Réintroduction d’aliments,
« ma bouche pique », « j’ai quelque chose quand et comment ?
dans la gorge » doivent alerter. Enin, il vaut Si les allergies de l’enfance persistent au-
mieux donner de l’épinéphrine pour rien delà de l’âge où elles disparaissent habituel-
que de tarder à le faire, et l’injection peut lement, une immunothérapie spéciique peut
être réalisée à travers le tissu d’un vêtement. être proposée. Trois allergènes sont éli-
On appelle ensuite les secours. Si les symp- gibles à partir de 4-5 ans : la cacahuète, le
tômes ne régressent pas, une deuxième lait et l’œuf. Comme dans la désensibilisation
piqûre est nécessaire. aux allergènes respiratoires, l’objectif est
d’habituer l’organisme à accepter l’allergène.
La dificile autonomie Cela se pratique dans un centre expert, sous
à l’adolescence la supervision d’une équipe pluriprofession-
L’adolescence est l’âge des expériences nelle (allergologue, pédiatre, etc.). Avant de
nouvelles, des prises de risques, des chan- débuter le processus, un bilan sera réalisé
gements d’habitudes de vie et des premiers pour mesurer à quelle dose se produit la
voyages. Un cocktail qui ne fait pas bon réaction. Puis des quantités croissantes d’ali-
ménage avec les précautions qu’imposent ments courants (Curly, poudre de lait, lait
les allergies alimentaires… Les chocs ana- nature en bouteille, Petits Beurre, etc.) seront
phylactiques sont d’ailleurs quatre fois plus données, ain d’élever au fur et à mesure le
fréquents chez les adolescents que chez seuil de tolérance. Une fois l’objectif atteint,
les enfants. Il est crucial de continuer à veil- l’aliment doit continuer à être consommé
ler au grain, d’autant que les repas sont plus tous les jours pour entretenir la tolérance.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 69


TÉMOIGNAGE

Les menus spéciaux de Sal v


Les allergies du petit garçon oblige sa famille
à des tas de contorsions. Mais le rythme s’est établi
petit à petit, à l’école comme à la maison…

T
rompette, judo, tennis : Le diagnostic d’allergie ne fait
du haut de ses 8 ans, aucun doute : une protéine
fêtés en décembre du lait met son système
dernier, Salvador a déjà immunitaire en alerte rouge et
l’agenda chargé d’un petit déclenche une réaction sévère.
Parisien pur jus. Pour À moins d’un an, tous les laits
les vacances de Noël, il a pu animaux sont exclus de
s’échapper quelques jours l’alimentation de Salvador.
sur la péniche de ses grands- Des poudres spéciiques,
parents, à Lyon, avec à base d’hydrolysats poussés,
ses parents et sa petite sœur. lui sont prescrites par
Une chose le distingue le médecin en remplacement
des enfants de son âge : du lait de vache.
ses allergies. Alimentaires,
mais pas seulement. Il est aussi Avec le temps, les parents
sensible au pollen de bouleau, comprennent que leur ils est
qui lui donne de l’asthme aussi allergique aux noisettes, pour ne pas surréagir en cas
dès le début du printemps. aux lentilles, aux pois chiches d’ingestion accidentelle.
Enin, à la suite d’une réaction et à l’œuf cru. Un séjour Rendez-vous est pris dans
anaphylactique quand il était au Portugal est l’occasion quelques semaines pour voir
bébé, les anti-inlammatoires de découvrir qu’il ne tolère pas si Salvador peut supporter
lui sont interdits. non plus certains poissons, un petit-beurre.
au prix d’une violente réaction
Allergie persistante au restaurant et d’un trajet En attendant, la vigilance
Son allergie au lait, qui donne en ambulance. Salvador est permanente. Le lait, mais
le tempo de son régime mange désormais les produits aussi le beurre, la crème
quotidien et de la vie de la mer avec prudence. et le fromage sont à exclure.
de la famille, est apparue L’allergie au lait reste la plus En cuisine, les remplacer n’est
en premier. Lorsqu’il était contraignante, d’autant pas insurmontable ; la diiculté
nourrisson, au moment qu’elle a persisté au-delà vient plutôt des produits
où le biberon a remplacé de ses 3 ans, âge où elle achetés tout faits. « C’est
l’allaitement maternel, disparaît habituellement. comme si on ramassait des
ses parents ont constaté Une réintroduction est champignons chaque jour.
une irritation de la peau autour en cours, à l’hôpital, avec Il faut tout vériier tout le
de sa bouche. Pour en avoir l’espoir que l’organisme inisse temps, avec la peur constante
le cœur net, ils ont versé par s’habituer suisamment de commettre une erreur »,
une goutte sur sa main :
« Une “fraise” s’est formée
tout de suite », se rappelle
« C’est comme ramasser
Christelle, sa mère. des champignons chaque jour »

70 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

al vador, 8 ans
place. Rien n’est donné
en dehors de ce
que les parents
fournissent, pas
même un morceau
de pain ou une
pomme ! Pendant
la période du calendrier
de l’Avent, c’est la maîtresse
qui a mangé son chocolat,
mais elle avait prévu un petit
Jouer à échanger cadeau en contrepartie.
de place au Salvador emporte chaque jour
petit-déjeuner
ne rassure pas son repas du midi, préparé
les parents : Salvador à la maison, étiqueté à
pourrait boire le lait
son nom et toujours rangé
de sa sœur…
dans le même sac, ain d’éviter
une erreur. Il a de la chance,
ses parents sont bons
explique sa mère. Mais les parents, car le frère pourrait cuisiniers ! Ils ont longtemps
l’expérience familiale aide boire le lait de sa sœur… qui, fait l’efort quotidien de
à comprendre et à maîtriser elle, n’a aucun problème se conformer aux menus de
le risque. Pierre, le père, était d’allergie. Salvador, toutefois, la cantine, pour varier ses repas,
intolérant aux œufs quand a bien compris sa situation et conscients que le manque
il était enfant. Il ne l’est plus. y trouve même des avantages : de diversité alimentaire est
Sa famille compte beaucoup « Les gens s’intéressent à moi », un des écueils de l’allergie.
d’allergiques : son ils tient a-t-il remarqué. Il est aussi Salvador sait qu’il ne doit
de lui ses prédispositions. conscient du danger. « Je n’y en aucun cas accepter
pense pas trop, je sais ce qu’il de nourriture de la part de
L’école au diapason faut faire si je sens une boule ses camarades. « J’ai pas envie
Des accidents arrivent parfois, dans ma gorge ou si je n’arrive de mourir ! », s’exclame-t-il.
heureusement sans gravité. plus à respirer : la piqûre À la cantine, il bénéicie de
Dernièrement, Irène, sa sœur, et appeler le médecin », dit-il. la bienveillance d’un animateur,
a renversé un bol de lait Son entourage constate aux petits soins pour lui,
et quelques gouttes ont qu’il est très prudent. Trop, qui sait comment réchaufer
éclaboussé Salvador. Le simple peut-être. « Parfois, aux ses plats. Il est régulièrement
contact avec la peau a sui anniversaires de ses copains, conié, plusieurs jours durant,
à provoquer une réaction, il ne prend rien, même pas une à ses grands-parents. Sans
nécessitant l’administration compote », regrette sa mère. aucun problème jusqu’alors.
d’un antiallergique oral. Enin les voyages, même dans
Le nouveau jeu du matin, À l’école, depuis la maternelle, des régions isolées de Grèce
PHOTOS : TUCUMAN

changer de place à la table tout est organisé. Une trousse ou d’Italie, font aussi partie
du petit déjeuner, inquiète de secours est rangée sur de l’existence de Salvador.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 71


Chez les adultes
Les allergies alimentaires ne sont pas toujours héritées
de l’enfance, même si celles au poisson, aux fruits
à coque et à la cacahuète tendent à persister avec
l’âge. Il faut, en outre, les distinguer des intolérances.

U
ne allergie alimentaire peut se
déclarer tardivement. Un son-
dage auprès de 40 000 Améri-
cains montre que, parmi ceux qui
soufrent d’allergie alimentaire, une nou-
velle allergie s’est déclarée après 18 ans
pour la moitié d’entre eux. Cependant,
pour un quart, c’était une première. Dans
la plupart des cas, une rhinite ou une der-
matite atopique préexistait, laissant devi-
ner un terrain allergique.
T. RÜGGEBERG/PLAINPICTURE

Blé et lait provoquent plus


souvent des intolérances
En dépit de symptômes parfois communs
(inconfort digestif, nausées, manifestations
cutanées), il faut distinguer allergie et into-
lérance concernant le gluten et le lait. Seule
la première peut entraîner des diicultés
respiratoires et menacer, à court terme, le elle persistera parfois. Quand les personnes
pronostic vital, par le déclenchement d’une restent en proie à des diicultés digestives
réaction anaphylactique susceptible d’al- dues au lait à l’âge adulte (elles ressentent
ler jusqu’au choc. Elle a la particularité de des ballonnements, de l’inconfort…), c’est
mobiliser le système immunitaire contre la plupart du temps qu’elles y sont, en fait,
un élément extérieur, soit par le biais d’une intolérantes. Cela s’explique par l’incapa-
réaction immédiate passant par la produc- cité de leur système digestif à produire
tion d’immunoglobuline  E, ou « IgE- une enzyme particulière, la lactase, qui sert
médiée », soit par le biais d’une réaction à fragmenter le lactose, un sucre du lait,
cellulaire retard ée. L’intolérance, elle, en glucose et en galactose.
témoigne en général d’une déicience mais
ne passe pas par le système immunitaire, LE BLÉ L’allergie au blé est rare, chez les
sauf dans la maladie auto-immune qu’est enfants comme chez les adultes (lire aussi
la maladie cœliaque. La plupart des dii- le témoignage de Cécilia ci-contre). L’into-
cultés que rencontrent les adultes avec le lérance et la sensibilité au gluten (moins
lait et le blé relèvent de l’intolérance. grave que l’allergie au blé) sont plus cou-
rantes, mais très gênantes au quotidien.
LE LAIT L’allergie au lait touche surtout Le soulagement des symptômes passe par
l’enfant. Elle disparaîtra, dans la grande l’éviction. Or il y en a partout dans notre
majorité des cas, avant l’âge de 3 ans, mais alimentation moderne !

72 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

TÉMOIGNAGE
CÉCILIA, allergique au blé
« Je comprends pourquoi
je me sentais mal »
Avant de me découvrir
allergique au blé, j’ai
beaucoup tâtonné, alors que je
travaille dans le milieu médical.
Après deux réactions importantes,
j’ai cru tenir le coupable :
le fromage de chèvre. Mais ce
n’était pas ça… Le médecin que j’ai
consulté m’a fait passer une série
de prick-tests et a demandé
la mesure de mes IgE sanguines.
Les résultats sont revenus positifs
à une protéine du blé, l’oméga-5
gliadine. Une surprise ! Le blé,
j’en mangeais plus que je n’avais
de réactions. En y repensant,
je réalise que souvent, je me
sentais mal après les repas.
La maladie cœliaque, Aujourd’hui, je l’ai éliminé
ou l’intolérance au gluten de mon régime alimentaire, et je
Le gluten est une combinaison de protéines ne me sépare plus de ma trousse
du blé (présente aussi dans l’orge et le de secours. Le risque de réaction
seigle) qui donne leur élasticité aux pâtes anaphylactique est trop grand.
à pain ou à pizza. Hélas, il est aussi respon- Manger à l’extérieur relève
sable de la maladie cœliaque, parfois appe- du parcours du combattant,
lée allergie au gluten. À tort, bien que cette je finis généralement par opter
afection fasse bel et bien intervenir le sys- pour les crudités… Les sauces
tème immunitaire. Mais là où, dans l’allergie, de salade, épaissies ou les crêpes
l’organisme réagit de façon disproportion- de sarrasin, coupées à la farine
née à la présence d’un élément extérieur, de blé, font partie des pièges de
dans le cas de la maladie cœliaque, c’est ma vie de tous les jours. Résultat,
contre ses propres cellules qu’il se retourne, aller au restaurant est un stress
par l’inlammation et la destruction des vil- plus qu’un plaisir. En outre, l’allergie
losités de la muqueuse intestinale. au blé est souvent confondue
avec l’intolérance au gluten.
La maladie cœliaque fait partie de la vaste Les gens pensent que si j’en prends
famille des maladies auto-immunes. Diar- un peu, ce n’est pas si grave. »
rhée, ballonnements, amaigrissement, mais >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 73


>> surtout malabsorption des nutriments, sels
minéraux et vitamines en sont les manifes-
tations. La maladie peut être discrète. Chez
les jeunes, un ralentissement, voire un arrêt Alcools et vinaigre
de la croissance, est possible. Un avis médi- peuvent contenir des
cal et des explorations biologiques complé- sulfites pas toujours
bien tolérés.
mentaires sont nécessaires pour établir le
diagnostic. En l’état actuel des connais-
sances, seule l’éviction totale du gluten
Les sulites,
stoppe la dégradation des intestins et fait
une quasi-allergie
disparaître les symptômes. Il faut éliminer
de l’alimentation tous les dérivés du blé (pain, L’allergie aux sulites, des additifs couram-
pâtes de blé dur, semoule de couscous, ment utilisés dans les aliments transformés,
farines, panures, croûtons, bières, pâtisseries, n’en est pas vraiment une. Les manifesta-
tartes salées et sucrées, etc.). Ils sont à rem- tions sont regroupées sous le terme de
placer par d u riz, d u quinoa, d u maïs sensibilité, mais elles sont si proches de
(polenta), des pommes de terre, du sarrasin, celles de l’allergie que les sulites sont clas-
des pâtes sans gluten et toute la panoplie sés dans les allergènes à déclaration obli-
des légumineuses (lentilles, pois chiches, gatoire. La réaction anaphylactique est
haricots rouges, etc.), excellentes pour la rarissime, mais les diicultés respiratoires
santé. La réglementation impose le signa- sont courantes, surtout chez les personnes
lement des céréales contenant du gluten déjà asthmatiques. Au nombre des symp-
sur les emballages des produits alimentaires. tômes possibles, on compte les rougeurs

S’AUTOTESTER, UNE MAUVAISE IDÉE


Ballonnements, intestins par quantification des carences nutritionnelles,
en vrac, éruptions cutanées ? des immunoglobulines G sans raison valable ! Il vaut
Tapez « test intolérances (IgG, anticorps contre mieux, si une allergie ou une
alimentaires » dans les agents infectieux) dans intolérance est suspectée,
un moteur de recherche le sang. La réalité ? Cela s’en ouvrir à un médecin.
Internet, et la solution vous coûte cher et c’est infondé Des explorations plus
sautera aux yeux : des tests, scientifiquement. « Tout pertinentes existent pour
appelés « dosages IgG anti- le monde fabrique des IgG rechercher l’origine
aliments », que l’on peut anti-aliments, rappelle de difficultés digestives :
réaliser sans passer par le Dr Habib Chabane, la coloscopie ou
le médecin. Il suffit de se allergologue. C’est la preuve l’endoscopie, pour détecter
rendre dans un laboratoire que l’organisme a rencontré une inflammation anormale
pour un prélèvement des protéines alimentaires du gros intestin ou de
sanguin, puis d’envoyer et qu’il les tolère. » Le hic : l’estomac, une sérologie,
l’échantillon à l’organisme sur la base des résultats en cas de suspicion
vendant le test… reçus, les personnes testées d’infection à Helicobacter
accompagné d’un chèque risquent d’évincer de pylori, ou encore
conséquent. Sa promesse ? leur régime quotidien toute la recherche d’anticorps
Détecter les « intolérances » une panoplie d’aliments marqueurs de la maladie
ou  les « allergies » – au point de se rendre la vie cœliaque (des
à des dizaines d’aliments impossible et de développer antitransglutaminase).

74 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

DES SULFITES AILLEURS


QUE DANS LES VINS
Additifs utilisés comme conservateurs,
les sulfites servent aussi à maintenir une jolie
couleur aux crustacés (comme les crevettes
PHILIPIMAGE /ADOBE STOCK - GARO/PHANIE

ou le crabe), aux charcuteries et aux fruits


déshydratés. De fait, sans sulfites,
les abricots secs semblent nettement moins
appétissants. Voici les produits où on
en trouve le plus : moutarde, vinaigre, fruits
secs (raisins, pruneaux, abricots secs),
charcuteries, jus de fruits, bières et cidres,
cornichons, surimi, ou encore crevettes.

et démangeaisons de la peau, l’accélération et les liquoreux – ainsi que les champagnes


du rythme cardiaque, la rhinite (éternue- en aichent les plus fortes doses, car ces
ments et nez qui coule) et les maux de additifs présentent aussi l’avantage de
tête. L’allergie aux sulites ne passe pas stabiliser la couleur du vin. La production
par la production d’IgE : le diagnostic ne du vin rouge en nécessite moins, les poly-
peut être conirmé que par un test de pro- phénols exerçant naturellement une action
vocation en milieu médical. antioxydante qui permet de s’en dispenser
en partie. Enin, non seulement les sulites
En dehors de l’allergie, les sulites ont sont responsables d ’allergies, mais ils
d’autres efets sur la santé. Et plus spé- contribuent également aux maux de tête
cialement, à fortes doses, sur le système typiques de la « gueule de bois ».
nerveux, les os, les reins et l’estomac. C’est
pourquoi leur utilisation dans l’agroalimen- Pour limiter les efets des sulites sur la
taire est réglementée, et interdite pour santé, l’Union européenne a instauré des
conserver la viande, par exemple. Mais ils plafonds à ne pas dépasser dans le vin, la
n’augmentent pas le risque de cancer. Ces limite étant bien plus élevée pour les blancs
sulites sont bien connus du grand public que pour les rouges. L’Organisation mon-
pour être ajoutés au vin, à toutes les étapes diale de la santé (OMS) a, quant à elle, ixé
de la viniication, ain, essentiellement, de une dose maximale quotidienne de 0,7 mg
contrôler le processus de fermentation. par kilo de poids et par personne. Selon
Les vins blancs – en particulier les moelleux les labels (AB, Demeter, Nature et Progrès,
etc.), les contraintes ixées peuvent être
plus strictes. C’est du côté de l’Association
Bon à savoir des vins naturels (AVN) que les ajouts de
L’allergie à l’alcool n’existe pas. La réaction, sulites sont les moins importants. Atten-
si elle est avérée, est bien liée aux sulfites, tion, ces vins en contiennent de toute façon,
et il s’agit d’une hypersensibilité. Mais car la fermentation du raisin en produit
l’alcool peut aussi aggraver ou déclencher naturellement. Enin, même réglementées,
une allergie, notamment respiratoire. les doses de sulites dans le vin classique
sont trop élevées pour les personnes qui y >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 75


Bon à savoir
L’allergie au poisson n’a rien à voir avec
l’allergie à l’iode, qui elle-même… n’existe pas
(lire aussi chapitre 5 - Les médicaments p. 95).

>> sont sensibles… Dans tous les cas, dès qu’un


vin contient plus de 10 mg de sulites par
litre, l’étiquette doit signaler leur présence.

Fruits et légumes La réglementation


en première ligne impose de signaler
les allergènes
Céleri, soja, fruit à coque, cacahuète, à proximité des
plats et aliments
pomme, kiwi, avocat : les végétaux four- concernés.
nissent le plus gros contingent d’allergènes
chez les adultes. Le plus souvent, c’est crus
qu’ils déclenchent des réactions. La cuisson céleri est plus pernicieuse, car c’est un
altère la structure des protéines, si bien aromate utilisé dans beaucoup de plats
qu’une pomme cuite en compote ou sur cuisinés. Or, une très petite quantité est
une tarte ne gênera pas un allergique, suisante pour entraîner une réaction aller-
quand la croquer provoquera des déman- gique. On en trouve également, bien sûr,
geaisons et des gonlements au niveau de dans le sel de céleri.
la bouche. Exception notable : le potentiel
allergisant d e la cacahuète augmente POMME Ici, deux éléments sont allergi-
quand elle est grillée. Or, c’est sous cette sants. Une protéine de la pulpe, qui donne
forme que nous la consommons. des symptômes modérés. La cuisson la
neutralise. Un autre composant, surtout
CÉLERI La cuisson ne neutralise que par- présent dans la peau, s’avère plus redou-
tiellement les protéines allergisantes de table car il provoque des chocs anaphylac-
ce légume. Et s’il est simple d’éviter l’avo- tiques. La peau des pommes rouges type
cat, le kiwi ou la pomme, la présence du Royal Gala ou Fuji en contient beaucoup
moins que celle des Granny Smith ou des
Golden. Avantage aussi aux pommes issues
de l’agriculture conventionnelle, dont la
peau est nettement moins allergisante que
celle des bio. Attention, les conditions de
mûrissement (bonne exposition ou non),
le lieu et la durée de stockage, y compris
à la maison, jouent aussi ! Pour être tran-
quille, le mieux est de la manger cuite et
débarrassée de sa peau.
STUDIO KIVI/ADOBE STOCK

Le cas des poissons


et des crustacés
Le céleri, présent comme
aromate dans de nombreuses Ces deux familles d’allergènes n’ont en com-
préparations, contient mun que leur lieu de vie. Les protéines en
des protéines allergisantes.
cause dans l’allergie ne sont pas les mêmes.

76 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

POISSONS Trois formes de


réactions sont possibles. La LES ALLERGIES
réaction immédiate, dite « IgE- CROISÉES
médiée » (faisant intervenir les Vous êtes allergique aux pollens
immunoglobulines E), est pro- de bouleau et présentez des signes
voquée par la chair des poissons d’allergie alimentaire en croquant
dits « osseux » (qui ont un sque- une pomme ? Ce n’est pas un hasard. Il
lette). Parmi eux, ceux que nous s’agit d’une allergie croisée, responsable
consommons le plus : le saumon, d’un syndrome oral caractérisé par
le cabillaud (ou morue), le thon des démangeaisons dans la bouche,
et le maquereau. La protéine un gonflement des lèvres, voire
responsable de l’allergie résiste de la gorge. Le système immunitaire
à la cuisson, au point que même réagit parce que la structure
P. SITTLER/REA

les vapeurs peuvent induire une d’une protéine de l’aliment ressemble


réaction. Celle-ci peut aussi à celle de l’allergène respiratoire.
apparaître à la suite d’un contact Voici les principales allergies croisées :
cutané, chez les professionnels lPOLLEN DE BOULEAU / Pomme,
de la pêche. Autre cause de réaction : celle carotte, abricot, cerise, kiwi, nectarine,
liée à l’histamine, qui s’accumule quand la pêche, poire, prune, tomate, amande,
chair du poisson s’avarie. C’est une « fausse » noix, noisette
allergie. Elle peut entraîner un « syndrome lAMBROISIE / Banane, melon,
scombroïde », caractérisé par des maux de pastèque
tête, un lush (peau rouge et chaude) ainsi lAULNE / Pomme, cerise, pêche, poire,
qu’un érythème, des nausées et un malaise persil, céleri, amande, noisette
lGRAMINÉES / Kiwi, melon, orange,
général. Enin, le parasite des poissons crus
non congelés ou insuisamment cuits, Ani- tomate, pomme de terre, cacahuète
sakis simplex, est parfois responsable d’une
lARMOISE / Pomme, melon, carotte,
allergie immédiate très diicile à distinguer
céleri, fenouil, coriandre, cumin, graine
de celle à la chair de poisson.
de tournesol

CRUSTACÉS La crevette est l’aliment le lACARIENS-BLATTES / Escargot,


crustacé, huître
plus allergisant de cette famille. Une très
faible quantité suit à déclencher une ana- lPLUMES D’OISEAU / Jaune d’œuf
phylaxie pouvant aller jusqu’au choc. Atten- lPOILS DE CHAT / Abats de cochon
tion, donc, chez le poissonnier ou dans les (rognons)
restaurants de poissons : une contamination
est très vite arrivée. À noter, des complé-
ments alimentaires contre les douleurs arti- dont le menu est toujours le même, deman-
culaires contiennent de la glucosamine ou der à consulter la liste des allergènes uti-
de la chrondoïtine sulfate : ces substances lisés dans les plats est probablement l’op-
tirées des carapaces de crustacés sont donc tion la plus iable. Les personnels de service
potentiellement allergisantes. ne sont pas toujours à même de répondre
précisément quant à la composition des
Gérer ses allergies mets, mais cela ne dispense pas d’attirer
à l’extérieur leur attention sur vos allergies, histoire de
Tout dépend du proil de l’établissement ne pas avoir à renvoyer en cuisine une
où vous vous rendez : au restaurant d’entre- entrecôte à cause d’un morceau de beurre
prise ou dans une chaîne ou une brasserie à l’ail ajouté à la dernière seconde… >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 77


>> Dans un restaurant où l’on
privilégie la cuisine à base
de produits frais, les serveurs
connaissent normalement
bien les plats, et leur signaler

MNSTUDIO-MARAM /ADOBE STOCK


vos allergies peut suffire à
trouver rapidement un com-
promis. Des chefs acceptent
même souvent de faire une
proposition « sur mesure », en Il est parfois plus facile de connaître
fonction des allergènes signa- le détail des allergènes dans un plat au
restaurant que dans la vente à emporter.
lés, à condition que vous ne
débarquiez pas pendant le
coup de feu. Quelle que soit la solution S’informer avant un voyage
retenue, là encore, la liste des allergènes Si vous visitez un pays hors d’Europe, veillez
propres aux plats doit pouvoir vous être à savoir prononcer le nom du ou des aliments
fournie sur simple demande. En revanche, au(x)quel(s) vous êtes allergique, et à pou-
côté vente à emporter (boulangerie, kebab, voir le(s) reconnaître à l’écrit. Munissez-vous
traiteur chinois, pizzeria, etc.), la situation d’une carte sur laquelle sont inscrits de façon
est plus délicate. Les allergènes sont par- claire et compréhensible les allergènes à
fois jetés en vrac sur un tableau, sans pos- éviter. Vous pourrez la présenter au restau-
sibilité pour le client de savoir à quel plat rant. N’hésitez pas à prendre quelques
ils se rapportent. Armez-vous de patience réserves dans vos valises, et préférez les
et interrogez la personne au comptoir. Au
moindre doute, ne prenez pas de risque
et changez de crémerie…

ALLERGIE À LA VIANDE « ROUGE » :


LES TIQUES COUPABLES
Les tiques ont décidément alors même qu’elles
tout pour plaire ! Non étaient consommées
contentes de transmettre jusque-là sans problème.
aux humains Borrelia La découverte est récente
burgdorferi, la bactérie et vient des États-Unis,
responsable de la maladie où la tique étoilée a été
de Lyme, elles sont identifiée comme
également susceptibles de responsable d’une hausse
provoquer une allergie… à de l’allergie à l’alphagal. le diagnostic… Les personnes
STEPANEK PHOTOGRAPHY/ADOBE STOCK

la viande ! Une simple piqûre Des cas d’anaphylaxie ont touchées n’ont d’autre choix
peut suffire à sensibiliser aussi été signalés en France. que d’éliminer toutes
à l’alphagalactose, L’allergie est ici retardée, les viandes de mammifères
ou alphagal, un sucre c’est-à-dire que les (et non seulement la viande
allergisant présent dans la symptômes se manifestent rouge) de leur régime
salive des acariens. Et, donc, quelques heures après quotidien. Seuls restent
d’induire une allergie aux la consommation de viande. possibles les volailles
viandes qui en contiennent, Ce qui ne facilite pas et le poisson.

78 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les aliments

H. ROBOT/ADOBE STOCK
Les applis peuvent
aider un ado à
s’y retrouver, mais
elles ne sont pas
fiables à 100 %.

locations où vous aurez la possibilité de cui- une base collaborative. Si l’utilisateur qui a
siner vous-même. Enin, ayez sous la main entré les données a communiqué un mau-
le numéro des services d’urgence locaux. vais visuel, l’information sera faussée. »

Pour le trajet en avion, demandez à votre ALLERGOBOX travaille directement avec


médecin un papier attestant de la nécessité les données des industriels (mais pas pour
d’avoir avec vous, en cabine, votre trousse tous les produits), c’est un gage de iabilité.
d’urgence, et prévoyez-en une seconde à De plus, une mention rappelant l’importance
placer dans vos bagages en soute. Pour le de ne se ier complètement qu’à la compo-
repas dans l’avion, deux solutions : soit votre sition igurant sur l’emballage est systéma-
médecin délivre une attestation vous per- tiquement présente. Sage conseil, qui vaut
mettant d’amener votre repas en cabine, en toutes circonstances. Le proil peut être
soit vous contactez la compagnie aérienne personnalisé en fonction des allergies que
et vous vous assurez de vous restaurer à l’on a. Il peut même être complété par des
bord en toute sécurité. Les grandes com- informations sur les allergies cutanées,
pagnies prévoient des menus sans allergènes, puisqu’un onglet cosmétiques a été ajouté.
ou sans lait et sans œufs, et les fournissent
quand elles sont prévenues assez tôt. EASSAFE conseille aussi de se référer avant
tout à l’étiquette. Là encore, heureusement,
Applis : en user avec prudence car beaucoup de produits ne sont tout sim-
Des applications téléchargeables sur smart- plement pas référencés, ou alors en attente
phone proposent d’aider les allergiques dans de validation. Ainsi, ne cherchez pas les Gra-
leur quotidien en scannant les produits, et nola sur cette appli, ils n’y sont pas ! En outre,
en les signalant comme « autorisés » ou de nombreuses fonctionnalités ne sont
« interdits » en fonction d’un proil d’allergie accessibles qu’en version premium, payante.
à remplir au préalable. Pourquoi pas, pour
un ado qui commence à prendre ses aller- MYFAVOREAT est conçu sur le même
gies en main, ou pour quelqu’un qui fait modèle, et mentionne aussi de bien se
occasionnellement les courses pour la per- reporter à l’étiquetage. Curieusement, la
sonne allergique. Encore faut-il que les infor- noix de coco est classée dans les fruits à
mations délivrées soient iables… « Malheu- coque, alors que c’est un fruit peu allergi-
reusement, note Pascale Couratier, directrice sant et que la réglementation ne la compte
générale de l’Association française de pré- pas comme allergène majeur. Reste que le
vention des allergies, ces applis comme proil utilisateur peut être déini avec beau-
Open Food facts fonctionnent souvent sur coup de détails, et c’est un plus.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 79


En
e L’apéro avec
pratiqu
un allergique
L’apéritif est truffé de pièges… Voici nos solutions pour chaque
allergène incriminé – qui ne dispensent pas de lire les étiquettes,
seul moyen fiable pour éviter tout accident.

ALLERGIE AU LAIT de noix de coco, chips nature, trempette


Oubliez La trempette de crudités de légumes, saucisson (sauf ceux avec éclats
dans de la crème assaisonnée, du fromage de noix ou de pistache), carrés de fromage
blanc ou du tzatziki, mais aussi les blinis, frais, copeaux de parmesan ou comté.
les rillettes de thon, le surimi, la salade
de crabe, les saucisses Mini Knacks, ALLERGIE AUX SULFITES
les Apéricubes, les chips aromatisées, Oubliez Les vins blancs,
les biscuits apéritifs, les Monster Munch. doux ou liquoreux, les champagnes, bières,
Et les saucissons secs, car la plupart cidres et jus de raisin, les brochettes
contiennent du lactose ! de crevettes et la charcuterie.
Remplacez-les par Olives, cacahuètes, Remplacez-les par Abricots séchés bio,
mélanges de noix et fruits séchés, chips noisettes, noix et cacahuètes, chips,
de pomme de terre nature ou de légumes fromage et trempette de crudités.
(carotte, betterave), pain grillé
et guacamole maison, rillettes, chorizo ALLERGIE AU BLÉ
ou foie gras. Les boissons, elles, ne posent Oubliez La bière et le whisky,
habituellement aucun problème. les toasts, biscuits salés, petits fours et
gressins, les rillettes de saumon et
ALLERGIE le surimi, les blinis et les tortillas.
À L’ŒUF Remplacez-les par
Oubliez Le surimi, les Amandes, cacahuètes
mini-boudins blancs, le pain ou noisettes, charcuterie,
d’épices, les fromages chips, trempette
où le lysozyme d’œuf est de légumes.
utilisé comme conservateur.
Attention aux cocktails Préparer trois ou quatre
à base de blanc d’œuf. spécialités maison simples
Remplacez-les par Chips, ne demande pas forcément
amandes et noix de cajou, olives, beaucoup de temps et permet
mélange de fruits séchés, légumes crus d’avoir la main sur la composition.
à tremper et saucisson. L’apéritif, par déinition, stimule l’appétit,
nul besoin d’en faire des tonnes… Cela
ALLERGIE À L’ARACHIDE simpliiera aussi les choses pour un convive
ET AUX FRUITS À COQUE allergique. N’hésitez pas à conserver
J. -P. SAGEOT/SIGNATURES

Oubliez Curly, cacahuètes, amandes, les emballages – en cas de doute,


noisettes, noix de cajou, pistaches, cela dissipera les appréhensions. Enin,
houmous. Attention à l’amaretto (liqueur restez toujours attentif aux allergiques
italienne à l’amande amère). en culottes courtes ; les enfants sont
Remplacez-les par Copeaux séchés des amateurs inconditionnels d’apéritifs !

80 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


La peau
L’épiderme n’est pas épargné par les allergies. Dermatite
atopique et eczéma de contact peuvent, en raison des
démangeaisons et des lésions associées au grattage, rendre
le quotidien difficile, pour les enfants comme pour les adultes.
Dans le cas de la dermatite atopique, les soins de la peau
sont essentiels et l’âge est le facteur principal de guérison.
Dans l’eczéma de contact, la seule solution est l’éviction.

82
LA PEAU
AUX PREMIÈRES
LOGES
86
CHEZ LES ENFANTS
90
I. BODDY/SPL-PHANIE

CHEZ LES ADULTES


94
EN PRATIQUE

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 81


La peau aux
premières loges
Il existe deux formes d’allergies cutanées :
l’eczéma atopique et l’eczéma
de contact. Le premier touche plus souvent
les enfants ; le second, les adultes.

L’eczéma
atopique
Des poussées sans lien
avec un allergène
Aussi appelée dermatite atopique, cette Les réactions
afection se déclare généralement dans la allergiques sont
parfois assez
petite enfance, parfois à deux ou trois mois impressionnantes.
de vie seulement, et se manifeste souvent
par des crises. Elle n’est pas liée à un aller-
gène particulier et n’apparaît ni ne disparaît lésions à celles de la dermatite elle-même.
en fonction d’une exposition identifiée. Il arrive qu’une surinfection fragilisant
Cette atteinte de la peau témoigne avant encore plus la peau entretienne le cercle
tout d’un terrain atopique, d’autant plus si vicieux de l’inlammation.
l’un des parents soufre d’allergie (alimen-
taire, respiratoire ou cutanée). Mais elle ne Le traitement, à base de pommades locales,
prédit pas nécessairement une « carrière ne guérit pas la maladie à la source (lire
allergique » toute tracée. aussi Chez les enfants, p. 86). Il vise surtout
le soulagement des signes. Si la pathologie
Pas d’affolement, il n’y a aucune fatalité. peut être considérée comme chronique,
Les parents d’un enfant eczémateux n’ont dans la majorité des cas elle régresse avec
pas de raison d’anticiper des problèmes l’âge – avec un cap à l’entrée en maternelle,
alimentaires ou respiratoires. « Les deux tiers et un second au CP. Les poussées s’espacent
des petits touchés par une dermatite ato- et sont de moins en moins fortes. Néanmoins,
pique ne deviendront pas allergiques par des adultes peuvent continuer de soufrir
la suite », insiste le Dr Guillaume Pouessel, d’un eczéma déclaré dans l’enfance – cela
allergologue et pédiatre au centre hospita- arrive –, ou bien voir l’afection surgir – une
lier de Roubaix (Nord). situation rare, mais qui existe.

Quels symptômes
pour quel traitement ? L’eczéma
de contact
Les signes de l’eczéma atopique sont assez
simples à repérer : la peau est fragile, rouge, Une réaction allergique
sèche et gonlée. De petites cloques rem- retardée
plies d’un liquide clair sont souvent pré- Les symptômes sont ici en tout point sem-
sentes. De fortes démangeaisons entraînent blables à ceux de la dermatite atopique :
un grattage irrépressible, qui ajoute des rougeurs, vésicules et démangeaisons sur

82 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


La peau

NE PAS CONFONDRE
LA DERMATITE
ATOPIQUE AVEC…
l LA DERMITE SÉBORRHÉIQUE
Chez l’enfant en bas âge, il s’agit
des « croûtes de lait », grosses
pellicules grasses localisées sur
le crâne, qui disparaissent le plus
souvent sans intervention. Chez
l’adulte, cela se manifeste par
des pellicules et des rougeurs sur
le cuir chevelu, parfois des plaques
rouges de part et d’autre du nez
VOISIN/PHANIE ou au niveau des sourcils et des cils,
accompagnées de desquamations.
l LA GALE À l’origine de fortes
démangeaisons et de lésions
de larges zones de la peau, et un grattage associées, elle est à suspecter
qui favorise l’apparition de croûtes suscep- si plusieurs membres
tibles de s’infecter. Mais les points communs du foyer en sont atteints.
s’arrêtent là. Ici, un allergène met en route
le système immunitaire, qui arme l’organisme
lors d’une phase de sensibilisation. Il s’agit les bijoux fantaisie, les ingrédients qui com-
bien d’une réaction allergique typique, à ceci posent d es cosmétiques – y compris
près qu’elle est retardée ; les signes se décla- savons, gels douche, parfums… –, les pro-
rant jusqu’à trois jours après l’exposition. duits pour le tannage des cuirs, etc. Des
Ce qui ne facilite pas le diagnostic ! tests réalisés chez un médecin allergologue
seront les seuls à même de déterminer
L’eczéma de contact touche plus souvent quelles substances sont responsables dans
les adultes (lire aussi p. 90), parfois dans chaque cas d’eczéma de contact. Une
le cadre de leur métier (coifure, esthétique, conirmation claire sera apportée après
ménage, menuiserie, etc.). À la diférence un interrogatoire visant à cerner les cir-
de la dermatite atopique, le phénomène constances de survenue des symptômes
ne s’amorce qu’au contact répété, et pro- et à resserrer les possibilités.
longé, d’une substance particulière. Il s’ar-
rête une fois qu’elle est identiiée et écartée. L’urticaire est un symptôme,
La zone de peau concernée dépasse sou- rarement une allergie
vent celle du seul point de contact. Des plaques rouges en relief qui surgissent
en quelques secondes à peine, des déman-
Quelles substances geaisons difficiles à réprimer… pas de
sont-elles en cause ? doute, il s’agit d’une crise d’urticaire aiguë !
Plusieurs éléments allergisants pour l’épi- Il est courant de mettre ce type de mani-
derme peuvent déclencher un eczéma de festation sur le compte d’une allergie. Mais
contact : le nickel et le chrome utilisés dans l’urticaire est rarement d’origine allergique. >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 83


>> De nombreux facteurs peuvent expliquer de perturbateurs endocriniens et autres
une éruption : le froid, la compression de toxiques de l’air intérieur (parfums, com-
la peau par un élastique, ou encore une posés organiques volatiles, etc.). Passer
émotion forte. Et même lorsqu’elle est du temps au contact de la nature et de la
provoquée par un mécanisme allergique, biodiversité et choisir une alimentation
l’urticaire témoigne, en réalité, d’une aller- variée et peu transformée est bénéique.
gie alimentaire, qui s’accompagne cou-
ramment d’un gonlement du visage et Pas d’éviction alimentaire
de la gorge, et éventuellement de dii- sauvage !
cultés respiratoires. La dermatite n’est pas causée par une
allergie alimentaire. Cependant, chez les
L’urticaire chronique est causée par des bébés victimes des deux, l’éviction de l’ali-

VOISIN/PHANIE
mastocytes « hyperexcitables » de la peau. ment atténue parfois les symptômes cuta-
Ils ont tendance à libérer trop facilement nés. Les nourrissons touchés par la der-
leurs réserves d’histamine, que cela soit matite ont plus de risques de développer
spontanément, sans raison apparente, ou une allergie alimentaire.
sous l’efet d’un facteur extérieur, comme
le froid ou un efort physique. Le système En cas de soupçon, le mieux est de consul-
immunitaire n’est pas impliqué, et il n’y a ter un médecin allergologue. Il pourra envi-
pas d’allergène identiié. sager des tests selon la sévérité de la der-
matite. L’éviction sans son avis d’une ou
plusieurs denrées, en particulier chez l’en-
Peut-on prévenir
fant, n’est pas une bonne idée. La démarche
l’allergie cutanée ?
risque d’avoir pour conséquence un appau-
En l’état actuel des connaissances, rien vrissement des apports nutritionnels, capi-
n’apparaît aujourd’hui déterminant en taux à cet âge. Le cours de la croissance
matière de prévention des atteintes de la pourrait être compromis. Et ce, sans aucune
peau. Comme pour l’ensemble des aller- garantie de résultat !
gies, l’idéal est de vivre dans un environ-
nement exempt au maximum de polluants Échec de l’hydratation
(tabac, gaz d’échappements automobiles, en prévention
particules ines des cheminées ouvertes…), Tartiner tous les jours de crème hydratante
un bébé à risque pendant sa première
année ne diminue pas la survenue de la
NE PAS CONFONDRE L’ECZÉMA dermatite atopique. C’est la conclusion
DE CONTACT AVEC… décevante de travaux récents publiés dans
l LE PSORIASIS Lié à une accélération la revue médicale The Lancet.
de la production de cellules cutanées,
il se caractérise par des rougeurs, Les chercheurs ont comparé quatre groupes
surmontées d’amas plus ou moins épais de nouveau-nés à risque de dermatite
de peaux mortes blanches, qui se détachent en raison de leur terrain familial. Pour les
facilement. Les zones touchées sont enfants du premier groupe, aucune inter-
souvent les coudes et les genoux, mais vention n’était prévue. Pour ceux du deu-
également le cuir chevelu et parfois xième, une crème hydratante et des addi-
les mains et le visage. Contrairement tifs de bain étaient employés plusieurs fois
à l’allergie de contact, avec le psoriasis par semaine. Les enfants du troisième fai-
aucune substance n’est en cause. saient l’objet d’une introduction précoce
d’aliments allergisants (lait, cacahuètes,

84 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


La peau

Hydrater vos mains


Se laver trop fréquemment les mains et utiliser
des substances irritantes comme certains
produits ménagers ou décapants peut fragiliser
la peau et faciliter le passage des allergènes.
L’application de crèmes hydratantes, à condition
que leur composition soit bonne, aide
à conserver ou à restaurer la barrière cutanée.

produits et en in de liste des ingrédients,


les parfums allergisants parmi les 26 consi-
dérés comme tels. Même des substances
naturelles peuvent être allergisantes.
lÉvitez les produits de lavage contenant
blé, œufs), tout comme ceux du quatrième, des conservateurs. C’est simple, il n’y en a
auxquels leurs parents appliquaient en pas dans la lessive en poudre ni dans la
plus de la crème. Mais l’étude n’a pu éta- liquide conditionnée en berlingots.
blir aucune diférence signiicative entre lN’ajoutez pas d’adoucissants. Que Choisir
les nourrissons lorsqu’ils ont atteint l’âge a montré, à l’occasion de ses tests compa-
de 12 mois… Ni l’hydratation ni l’introduc- ratifs, que ces produits étaient très concen-
tion précoce d’aliments « à risque » n’ont trés en parfums allergisants, or ils sont inté-
empêché ou retardé les signes de der- grés au moment du dernier cycle de rinçage.
matite atopique. Toutes les conditions sont donc réunies
pour en trouver des résidus dans le linge à
Certes, dans cette étude, les consignes la sortie du tambour.
n’avaient pas toujours été bien respectées.
Mais une autre comparaison entre des L’essentiel est qu’après le lavage, la les-
enfants « avec crème » et d’autres « sans » sive soit éliminée au maximum. Il faut donc
est arrivée à la même conclusion : l’hydra- la doser correctement, et disposer d’un
tation ne change rien au cours de la der- lave-linge rinçant eicacement. Or c’est
matite. Qui plus est, cette fois-ci, le groupe le point faible récurrent de ces appareils,
d’enfants crémés avait connu plus d’épi- comme le montrent, année après année,
sodes d’infection cutanée ! les tests comparatifs menés par Que Choi-
sir. Si le vôtre n’est pas à la hauteur, opti-
Précautions à prendre misez ses performances en délaissant les
avec la lessive programmes courts (les classiques rincent
Les détergents du commerce contiennent plus longtemps) et en ajoutant si néces-
des parfums et d’autres substances aller- saire un cycle de rinçage. Enin, vous lan-
gisantes ou irritantes, à éviter en cas de peau cer dans la fabrication d’une lessive mai-
fragile. Voici quelques conseils (à retrouver son est une excellente idée pour garder la
en détail dans Que Choisir Pratique n° 126). main sur la composition du produit. Atten-
lNe vous fiez en aucun cas à la mention tion, toutefois : les ingrédients naturels ne
« hypoallergénique ». Elle ne constitue sont pas toujours inofensifs. Les huiles
nullement une garantie. Lisez plutôt les éti- essentielles, par exemple, seront à utiliser
quettes : la réglementation oblige les fabri- avec parcimonie si votre foyer compte des
cants à faire igurer, sur l’emballage des personnes à la peau sensible.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 85


Chez les enfants
La dermatite atopique touche surtout les petits. En général,
ses poussées se raréfient avec l’âge, souvent jusqu’à
disparaître. L’eczéma de contact est rare mais possible.

N
i la dermatite atopique ni l’ec-
zéma de contact d’un enfant ne
sont des afections contagieuses
pour son entourage. Elles ne sont
pas dangereuses non plus. En revanche,
elles entraînent un inconfort quotidien,
source probable de pleurs et de mal-être, Dermatite et eczéma
et ont tendance à récidiver. Il est donc ne sont pas dangereux,
mais se révèlent
capital d’en soulager les manifestations
extrêmement pénibles.
à défaut de pouvoir les guérir.

Des petits différemment


touchés selon leur âge est donc à tenter, le temps que le traite-
Certains nourrissons déclarent des signes ment agisse. Et les ongles doivent être
de dermatite atopique dès les premières coupés court. À partir de 2 ans, la derma-
semaines de leur vie. À cet âge, les rou- tite migre des parties charnues du corps
geurs et démangeaisons se situent sur les aux plis de la peau. Les enfants plus grands
zones les plus rebondies de la peau : les sont touchés dans le creux des genoux,
joues, les cuisses, la face externe des bras, des bras et sur la nuque, parfois aussi aux
le ventre… Mais pas sur les fesses ! Une chevilles, aux mains et aux poignets.
irritation à cet endroit du corps ne relève
pas d’une dermatite atopique. Qui établit le diagnostic,
et sur quels signes ?
Un bébé est capable de se gratter très tôt. Dans la dermatite atopique, la peau est
Pour limiter l’étendue des lésions et leur globalement sèche. Fragilisée, elle ne joue
infection, le port de petits gants en coton pas son rôle de barrière naturelle. La science
a montré qu’elle manquait de certaines
protéines et laissait passer les allergènes
LES ANTIHISTAMINIQUES de l’environnement, ainsi que les agents
RAREMENT UTILISÉS irritants. Sur les zones touchées, d es
Indiqués dans l’allergie respiratoire plaques prurigineuses sont présentes, et
(rhinite et asthme), les antihistaminiques le grattage ajoute d es lésions et d es
n’ont pas prouvé leur efficacité dans croûtes susceptibles de s’infecter… Le dia-
la dermatite atopique. Logique, puisque gnostic de la dermatite est posé à partir
l’histamine n’a pas de rôle identifié de ces signes cliniques.
dans la dermatite… Ils sont parfois
donnés avec l’ambition de calmer les La confusion avec d’autres maladies de
démangeaisons, mais aussi pour leur côté la peau demeure limitée. Un généraliste
sédatif, quand le grattage prend de telles (ou un pédiatre) distingue assez rapide-
proportions qu’il perturbe le sommeil. ment une dermatite atopique d’une der-
matite séborrhéique (les croûtes de lait)

86 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


La peau

PEU DE LIENS ENTRE


DERMATITE ET ALLERGIE
ALIMENTAIRE
Parmi les enfants touchés par une
dermatite atopique, nombreux sont ceux
à être sensibilisés à un aliment. Les tests
le montrent. Mais « sensibilisation »
n’est pas « allergie » : il faut des
symptômes de rupture de tolérance
avant d’en arriver à cette conclusion.
Si une allergie alimentaire est
soupçonnée, un allergologue doit
être consulté pour établir ou infirmer
le diagnostic. Chez les enfants
cumulant allergie alimentaire
et dermatite, l’éviction de l’aliment
peut soulager un peu cette dernière.
NEW AFRICA/ADOBE STOCK

Sans diagnostic d’allergie, il n’y a pas lieu


ou d’une gale, et il est normalement à même d’expérimenter l’exclusion du lait ou
d’en assurer la prise en charge. Si la forme d’autres denrées réputées allergisantes,
se révèle sévère, le recours à un dermato- au risque d’appauvrir dangereusement
logue peut toutefois être nécessaire. Enin, l’alimentation de l’enfant.
si une allergie alimentaire est suspectée
au-delà de la dermatite, il sera conseillé de
faire appel à un allergologue pour des explo- céramides ou des acides gras essentiels
rations plus poussées. n’ont pas démontré de supériorité. Ceux
avec d es antimicrobiens ou d e l’urée
Plusieurs options risquent d’irriter. Les références recom-
de traitement mandées seront à base de kaolin, de vase-
L’HYDRATATION QUOTIDIENNE Juste line, de calamine, de gluconate de zinc ou
après la toilette de l’enfant, il faut enduire d’oxyde de zinc.
sa peau de crème hydratante, dite aussi
« émolliente ». C’est indispensable pour la LES CORTICOÏDES LOCAUX C’est leur
préserver et la restaurer dans son rôle de action anti-inlammatoire que l’on recherche.
barrière naturelle. Au besoin, la crème peut Sous la forme de pommade ou de crème,
être appliquée plusieurs fois dans la jour- ils s’appliquent directement sur les lésions, >>
née, ain de soulager la sécheresse de la
peau ; il n’y a pas de restriction à une uti-
lisation à la demande. L’objectif demeure Des traitements à la marge
de prévenir les poussées. La fragilité de Les traitements systémiques, par voie générale,
l’épiderme d’un tout-petit, à plus forte rai- sont peu donnés aux enfants. Les antiviraux
son s’il est touché par la dermatite, impose ou antibiotiques peuvent être prescrits
de prêter une attention toute particulière en cas d’infection associée ; les corticoïdes oraux
à la composition de la crème que l’on sont réservés aux crises intenses. Enfin, les
emploie. Aucun parfum n’est admis, et il immunosuppresseurs, comme la ciclosporine,
convient d’opter pour la formulation la plus n’ont d’autorisation que pour les adultes.
simple possible. Les produits avec des

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 87


POLÉMIQUE AUTOUR DU TACROLIMUS (PROTOPIC)
Le tacrolimus est un dermocorticoïdes forts. Prescrire l’a classé dans
inhibiteur de la calcineurine Mais la Haute autorité de les médicaments à éviter
qui se présente sous santé (HAS) a jugé son service en raison de risques accrus
forme de pommade et agit médical rendu faible (chez de cancer cutané et de
par le biais du système l’adulte sévèrement touché) lymphome, sans bénéfice

AFRICA STUDIO/ADOBE STOCK


immunitaire. Son indication ou insuffisant (chez pour la santé par rapport aux
est mentionnée pour l’enfant), raison pour laquelle dermocorticoïdes. Mais, de
la dermatite atopique il n’est plus remboursé par son côté, la Société française
modérée ou sévère, après l’Assurance maladie. La revue de dermatologie persiste
échec des traitements par médicale indépendante à lui trouver une utilité.

>> une à deux fois par jour, de risque lorsque l’on


sauf en cas d’infection badigeonne l’épiderme
ou de plaie sur la peau. des nourrissons. D’au-
La durée d’utilisation tant moins si ces trai-
est celle nécessaire à tements sont employés
la disparition des symp- de façon limitée et uni-
tômes. Également appe- quement pend ant la
lés dermocorticoïdes, ces période des symptômes.
traitements sont disponibles Cependant, en cas d’usage
selon quatre niveaux d’activité prolongé, les éventuels efets
(allant de « faible » à « très forte »). indésirables sont la fragilisation de
Les plus puissants sont notamment pres- la peau et un risque d’infection.
crits aux patients qui ont du psoriasis, mais
ils sont aussi envisageables pour la derma- Soins du corps
tite atopique, lorsque les premiers niveaux et habillage spéciiques
n’agissent pas suisamment Pour les bébés Rappelons d’abord que les douches et les
et les enfants, c’est la formule la moins puis- bains ne sont pas obligatoires tous les jours,
sante que l’on privilégie. surtout pour les bébés, qui se salissent peu
et ne transpirent pas… Adoucir l’eau du robi-
Les familles hésitent souvent à appliquer net n’a pas d’intérêt et l’ajout d’huile dans
un corticoïde sur la peau d’un tout-petit, l’eau du bain n’a pas montré d’eicacité. En
en particulier si elles comptent dans leurs revanche, un produit nettoyant, en pain ou
rangs des allergiques ou des asthmatiques en gel, dépourvu de parfum et sans savon,
ayant été traités avec de la cortisone par permettra de ne pas assécher la peau ; une
le passé, et qui en gardent un souvenir huile lavante de composition simple peut
douloureux… Si la cortisone en comprimés également constituer une bonne solution.
(ou « systémique ») présente des efets À l’usage, l’idéal est d’en appliquer une petite
indésirables – prise de poids, humeur de dose et de la rincer minutieusement. Quant
chien, fragilisation des os… – qui imposent aux sels de bain et aux liquides moussants,
un usage parcimonieux, les corticoïdes ils sont fortement déconseillés. Dans tous
locaux n’ont pas, eux, les mêmes efets les cas, le passage dans le bain ou sous la
néfastes dans des afections qui les justi- douche devra être de courte durée et l’eau
ient pleinement, et sur la durée la plus pas trop chaude, au risque d’agresser l’épi-
courte possible. On prend donc assez peu derme. Enin, le séchage se fera non pas

88 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


La peau

en frottant énergiquement la peau, mais


en veillant à la tamponner délicatement avec
DERMATITE ET SPORT
une serviette en coton. La dermatite atopique n’interdit
pas d’aller à la piscine, de se baigner
Le siège – les fesses et les parties génitales – dans la mer ou de se défouler sur
est épargné par la dermatite atopique. un terrain de sport. L’activité physique
contribue fortement à la bonne santé
Il n’y a donc pas de précautions spéciiques
des enfants, pas question de l’écarter !
à prendre en ce qui concerne les couches
Il est simplement important que la peau
pour bébé. Côté habillage, toutefois, mieux
soit minutieusement rincée une fois
vaut suivre certaines recommandations : la
la séance de sport terminée, puis séchée,
laine brute, trop rêche pour les peaux sen-
afin d’éliminer la transpiration,
sibles, est à bannir, même avec un sous-pull ; les résidus de sel ou les traces de chlore.
la laine mérinos ou l’alpaga, plus doux, limi-
teront l’irritation de l’épiderme (ce sont elles
qu’il faut choisir pour tricoter de la layette).
Les vêtements du quotidien au contact de commerce ou de recettes publiées
l’épiderme (bodies, T-shirts, pantalons, etc.) un peu partout sur le Net. Les
seront en coton, une valeur sûre. L’hiver, enfants adorent composer à
enin, on enilera aux illettes en jupe ou en la maison ces mélanges
robe des leggings en jersey de coton, mieux gluants qui coulent sans col-
supportés que les classiques collants en ler aux mains ni se renver-
tricot de laine ou en synthétique. ser par terre… Entrent dans
leur composition fécule de
Le « slime », un jeu à éviter maïs, lessive liquide, acide
Très à la mode chez les plus jeunes ces der- borique (en poudre ou en
nières années, le slime (une pâte visqueuse, dosettes), colle liquide et
souvent colorée et très malléable, utilisée parfois mousse à raser (fluffy
aussi dans les « boîtes à prout ») peut être slime), ainsi que des colorants YULI
IA
fabriqué à partir de cofrets achetés dans le alimentaires et des paillettes pour PE
DC
HE
NK
améliorer l’aspect du résultat inal. O/A
D OB E S
TO C K

Or, outre le risque d’ingestion par les plus


petits, l’Agence nationale de sécurité sani-
TOMSICKOVA/ADOBE STOCK

taire de l’alimentation, de l’environnement


et du travail (Anses) a répertorié des cas
d’eczéma de contact, c’est-à-dire de véri-
tables réactions allergiques, essentiellement
sur les mains. Diicile de désigner la subs-
tance responsable, tant les recettes sont
variables et, surtout, mal connues des
Bon à savoir parents ! En cause, peut-être, les conserva-
teurs de la famille des isothiazolinones,
Les maquillages pour enfants peuvent
également contenir des substances présents dans les lessives et les colles, ou
allergisantes. Lisez attentivement le parfum des lessives. Au-delà des atteintes
la liste des ingrédients pour les repérer, cutanées, l’acide borique est reprotoxique,
du moins celles que les fabricants tandis que les colles contiennent des sol-
ont l’obligation de signaler. vants néfastes pour l’appareil respiratoire…
Bref, le slime est à fuir !

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 89


Chez les adultes
Les adultes sont rarement touchés par la dermatite atopique,
même si cela reste possible. Le plus souvent, leurs allergies
cutanées relèvent de la dermatite (ou eczéma) de contact.

C
omme son nom l’indique, l’eczéma de nombreux métiers (lire l’encadré ci-
de contact se déclare au contact dessous), et il faut une exposition répétée
répété et prolongé d’une subs- pour développer une telle afection. Mais
tance allergène, qu’il suit d’éli- les enfants peuvent aussi y être sujets, par
miner pour stopper l’allergie. Les symptômes le biais de cosmétiques employés pour leur
observés sont rougeurs, démangeaisons et toilette notamment.
petites cloques (vésicules). S’ajoutent des
lésions causées par le grattage, susceptibles Cette réaction allergique est particulière.
de s’infecter : croûtes, suintements et sai- Si elle passe bien par le système immuni-
gnements. Le traitement passe par l’appli- taire, elle ne sollicite pas les anticorps IgE.
cation d’un dermocorticoïde. Une fois les Il ne s’agit donc pas d’une allergie immé-
symptômes disparus, l’objectif est l’éviction diate. Les agents impliqués sont des glo-
de la substance responsable. Ce n’est qu’à bules blancs responsables de l’immunité
cette condition qu’ils ne réapparaîtront pas. cellulaire, qui, comme les IgE, s’activent
en reconnaissant l’allergène. Ils sont moins
Le mécanisme de l’allergie rapides, raison pour laquelle les symptômes
de contact se déclarent un certain temps après le
L’eczéma de contact est courant : il tou- contact, jusqu’à trois jours plus tard par-
cherait autour de 15 % de la population en fois. C’est la mise en relation répétée et
Europe. Les adultes sont souvent concer- prolongée de la peau avec une substance
nés, car les substances et matériaux allergisante – le nickel et le chrome des
impliqués sont utilisés d ans bijoux fantaisie, les colorants capillaires,

LA PROFESSION du bâtiment (peintres,


EN CAUSE menuisiers, maçons,
L’exposition à l’allergène, carreleurs, etc.) sont
dans l’allergie de contact, est également très exposés
souvent due au métier exercé. par le biais des peintures,
Le latex en est une illustration du ciment (traces de chrome),
emblématique : l’eczéma des colles, etc. Les personnels
de contact concerne surtout de ménage, les ouvriers
les personnels de santé, est lui aussi très touché par agricoles, les bijoutiers
de laboratoire ou du secteur l’eczéma de contact, puisque et les métallurgistes peuvent
alimentaire contraints les parfums, colorants eux aussi être atteints,
à l’usage systématique capillaires (PTD et PPD) et la liste est encore
de gants. La peau des mains et conservateurs allergisants longue… Dans certains
KADMY/ADOBE STOCK

est quasiment l’unique sont très présents dans cas, la reconnaissance


victime. Le monde de les produits manipulés de l’allergie comme maladie
l’esthétique et de la coiffure au quotidien. Les travailleurs professionnelle est possible.

90 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


La peau

RAPPELS
ET ASTUCES
l LES BIJOUX EN OR
jaune 18 carats sont jugés sûrs
du point de vue allergique.
L’or rose et l’or blanc aussi.
Attention aux promesses de l’acier
chirurgical ou de l’acier inoxydable,
réputés hypoallergéniques :
ils contiennent du chrome.
l LES BIJOUX ANCIENS
Non soumis à la réglementation
actuelle, ils risquent
plus de comporter du nickel.
l L’APPLICATION
D’UN VERNIS à ongles
ou d’un sparadrap sur la face

BURGER/PHANIE
d’un bouton en contact
avec la peau peut empêcher
Les patchs tests la réaction en isolant le métal.
sont utilisés pour
le dépistage des
allergies cutanées.

les conservateurs dans les cosmétiques, à des doses variables, notamment dans les
les parfums, les lotions désinfectantes, boucles d’oreilles. Cela entraîne une réac-
etc. – qui crée l’allergie de contact. tion de la peau du lobe autour du perçage :
rougeurs, démangeaisons ainsi que suin-
Le diagnostic est réalisé chez un médecin tements. Mais la réglementation pose désor-
allergologue ou dermatologue. Celui-ci mais une limite pour le nickel au contact
va poser des patchs difusant 30 allergènes de la peau, et les médecins constatent de
courants sur la peau pendant 2 jours, à moins en moins d’allergies à ce métal.
l’issue desquels il vériiera la réaction de
la peau (la lecture du résultat peut se faire L’allergie peut aussi tenir à la présence de
jusqu’à plusieurs jours après le port des cuivre, y compris dans un alliage d’argent.
patchs). Malheureusement, la sensibilisation En dehors des bijoux, boutons de pantalon,
est acquise à vie : si une substance est iden- montres, fermetures Éclair, médaillons, mon-
tiiée comme allergène, l’organisme ne s’en tures de lunettes, etc. peuvent aussi pro-
défera plus… À noter : l’existence d’une voquer une allergie. Enin, nos tests menés
dermatite atopique est un facteur favori- en 2015 ont démontré que des petites voi-
sant l’eczéma de contact. tures ou des jeux de construction en métal
destinés aux enfants renfermaient parfois
Gare aux métaux des bijoux du nickel. Faut-il tenir compte d’une aller-
Nickel, chrome et cobalt : c’est le tiercé gie au métal avant la pose d’un appareil
gagnant des métaux les plus allergisants. d’orthodontie, d’une couronne dentaire ou
Les femmes sont les plus touchées car les d’une prothèse de hanche ? « Non, airme
bijoux fantaisie en comportent souvent, sans hésitation le Dr Pascale Mathelier- >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 91


>> Fusade, dermatologue spécialisée dans
l’allergie. Pour générer un eczéma de Bon à savoir
contact, il faut des cellules de Langherans, Le colorant PPD est aussi le coupable
or il y en a très peu dans les muqueuses, dans les graves allergies cutanées
et pas du tout dans le corps. » Donc, si un constatées à la pose d’un tatouage
dentiste vous propose un matériau plus éphémère au henné. Mieux vaut
coûteux au prétexte d’une hypothétique se passer de cette coquetterie.
réaction allergique, méiez-vous ! De même,
la réalisation de tests cutanés n’a pas de
sens dans ces conditions, car leurs résultats pour ceux qui se rincent. Il s’agit essentiel-
ne vaudront que pour la peau et ne diront lement de parfums. L’un d’eux, le Lyral
rien de ce qui peut se produire dans la (Hyd roxyisohexyl 3-cyclohexene car-

X.POPY/REA
bouche ou dans le genou… boxaldehyde, ou HICC), est maintenant
interdit. Les cosmétiques n’en contiendront
Des cosmétiques qui piquent ! plus à compter d’août 2021.
Au niveau européen, 26 substances aller-
gisantes susceptibles d’entrer dans la com- D’autres ingrédients utilisés dans les cos-
position des parfums, crèmes, déodorants, métiques présentent un risque d’allergie.
huiles essentielles, nettoyants, rouges à Ainsi, la methylisothiazolinone (MIT), un
lèvres, shampoings, vernis à ongles, etc. conservateur revenu en odeur de sainteté
sont réglementées. Les industriels doivent après le bannissement des parabens, est
les signaler sur les emballages dès lors que dans le collimateur. Dénoncée par les der-
leur concentration atteint 0,001 %, pour les matologues, elle ne peut plus entrer dans
produits qui ne se rincent pas, et 0,01 % la composition des produits qui ne se rincent
pas. Autorisée dans ceux qui se rincent, elle
demeure à éviter, même pour les personnes
COVID-19 : L’ALLERGIE qui n’ont jamais fait de réaction. La sensi-
AU MASQUE DEMEURE RARE bilisation peut se produire même après des
années d’utilisation sans problème ! Les
L’obligation de port d’un masque pour colorants des teintures capillaires sont éga-
se protéger du coronavirus a fait surgir lement des allergènes bien connus. Plusieurs
le spectre des allergies sur
sont considérés comme « extrêmes » ou
la peau du visage. Il s’agit
« forts » par les instances européennes. Le
plus vraisemblablement
plus courant, la paraphénylènediamine (aussi
d’irritations, car la peau
appelée p-phénylènediamine, ou PPD), sert
respire moins bien
à foncer les cheveux. Ce colorant sévit aussi
et macère parfois dans
un voile constant de bien sur les mains des coiffeurs et coiffeuses
transpiration. Le risque que sur le crâne des personnes soucieuses
d’allergie n’est toutefois de cacher leurs cheveux blancs. Les colo-
pas nul. Un masque en rations naturelles ou végétales en sont sou-
tissu de mauvaise qualité vent dénuées, mais jetez tout de même un
peut renfermer des résidus œil à leur composition pour en avoir le cœur
de substance allergisante ; il faut net : l’allégation n’est pas une garantie.
ARUCHA/ADOBE STOCK

donc bien le laver avant de le porter. Il est


conseillé de privilégier les matières simples Le résorcinol est un autre colorant dont
(en coton, par exemple) et de couleur claire le potentiel allergisant est avéré. Il est éga-
(elles n’ont pas subi de traitement colorant). lement utilisé comme antioxydant et anti-
microbien. L’Agence nationale de sécurité

92 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


La peau

LES SOLUTIONS
HYDROALCOOLIQUES
La lutte contre l’épidémie de Covid-19
a imposé l’usage de produits désinfectants.

J.SALORT/ADOBE STOCK
Or, l’alcool que renferment les solutions
hydroalcooliques (SHA) ne fait pas bon
ménage avec les peaux sensibles. Veillez
à choisir une référence qui ne dessèche
pas l’épiderme (voir le test du
QC n° 597). Appliquez une crème
hydratante en plus si
Attention aux allergènes nécessaire. Dès que c’est
des teintures capillaires ! possible, préférez le
lavage des mains à l’eau
et au savon en prenant
sanitaire de l’alimentation, de l’environne-
soin de bien les rincer.
ment et du travail (Anses) vient de conir-
mer qu’il s’agit aussi d’un perturbateur
endocrinien. Par conséquent, les femmes ou l’instauration de taux maximaux
enceintes doivent absolument l’éviter, pour pour le chrome VI, le nickel, le cobalt,
le bien de leur enfant à naître. Enin, il existe le formaldéhyde et les colorants.
des allergènes émergents, comme les Enin, dans le cadre de la refonte de la
hydrolysats de protéines de blé. Aussi com- réglementation européenne « Enregistre-
mercialisés sous le nom de « phytokératine », ment, évaluation et autorisation des subs-
ils sont utilisés (y compris en cosmétique tances chimiques » (Reach), elle porte, en
bio) dans les shampoings, pour leurs pro- partenariat avec la Suède, un projet d’éti-
priétés nourrissantes, et dans les crèmes, quetage pour celles identiiées comme
pour leurs efets rafermissants. irritantes ou allergisantes.

Dans les vêtements, Changer la réglementation prend du temps.


les chaussures, le mobilier… En attendant l’éviction des substances indé-
Depuis le scandale des fauteuils Conforama sirables, il reste possible de limiter les dégâts
traités au diméthylfumarate (DMF), ce fon- en lavant toujours un vêtement neuf avant
gicide toxique a été interdit dans les articles de le porter. Et, en cas d’allergie au formal-
importés en Europe, y compris comme déhyde ou au chrome VI traitant le cuir des
produit de traitement. Entre 2006 et 2008, chaussures, de se tourner vers les modèles
la substance avait provoqué d’importantes en cuir végétal ou synthétique. Attention,
allergies cutanées de contact, en France là encore, à la semelle !
et en Grande-Bretagne, via les meubles
de l’enseigne. On le trouvait également
dans les boîtes de chaussures neuves. Bon à savoir
L’afaire avait contraint les autorités à se
Comme il est difficile, voire impossible,
pencher sur les substances allergisantes de retenir la longue liste des ingrédients
présentes dans les textiles et les souliers. allergisants, l’application indépendante
Depuis, l’Anses en a identiié d’autres, uti- QUELPRODUIT, conçue par l’UFC-Que Choisir,
lisées pour le traitement des textiles, cuirs, est disponible gratuitement pour vous guider
fourrures et peaux. Elle a recommandé dans la jungle de la chimie des cosmétiques.
la poursuite des contrôles et la révision

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 93


En
e Le venin des insectes,
pratiqu
rarement allergisant
Les piqûres de certains insectes (guêpes, frelons, abeilles) font peur,
car elles ont la réputation de provoquer des douleurs et de violentes allergies.
En réalité, l’allergie au venin d’hyménoptère est rare. Nos conseils.

N
e vous ruez pas systématiquement Ces symptômes sont rares, mais ils
aux urgences après une piqûre ! témoignent d’une réaction allergique
Même si elle gonle, chaufe, sévère de l’organisme. Dans ce cas,
rougit ou s’étend, dans la plupart des l’appel aux services de secours doit
cas, ôter le dard quand il est resté sous être immédiat ! Si la victime dispose
la peau et attendre suit. Une crème d’un stylo auto-injecteur d’épinéphrine,
hydratante, une serviette imbibée d’eau il faut l’utiliser aussi vite que possible.
ou un dermocorticoïde peuvent
éventuellement soulager la douleur. lEN CAS D’ALLERGIE AU VENIN
D’HYMÉNOPTÈRE, SORTEZ ÉQUIPÉ Vous
lLES SIGNES QUI DOIVENT VOUS devez avoir sur vous une trousse d’urgence
ALERTER Il s’agit de ceux typiques et un stylo auto-injecteur d’épinéphrine.
d’une réaction anaphylactique :
diicultés respiratoires, gonlement lMIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR
du visage, malaise, chute de tension. Essayez avant tout d’éviter les piqûres.
Chaussures couvrantes, chemise
à manches longues, pantalon : à partir
PRUDENCE du printemps, les sorties en plein
AVEC LA PROPOLIS ! air nécessitent un bon équipement
et des précautions qui, en plus,
La nature n’est pas toujours bonne…
vous protégeront des tiques.
La propolis, cette résine collectée par les
lÉVITEZ DE PANIQUER FACE
abeilles pour l’entretien de leurs ruches, est
parfois utilisée pour de supposées vertus
AUX GUÊPES La chaleur stimule
anti-inflammatoires et antibactériennes,
afin de traiter maux de gorge, aphtes leur activité et la nourriture les attire.
et atteintes cutanées. Mais elle peut Si elles s’approchent de vous, surtout
provoquer des allergies. Des œdèmes, ne gesticulez pas. Cela les rend
réactions cutanées ou difficultés agressives et provoque l’attaque.
respiratoires ont été signalés en Italie,
notamment chez des personnes avec des l ENVISAGEZ SÉRIEUSEMENT
antécédents d’allergie. L’image rassurante LA DÉSENSIBILISATION L’allergie au
de la médecine douce ne doit pas faire venin d’hyménoptère est celle qui répond
oublier que tout produit, aussi naturel le mieux à ce traitement. Étant donné
soit-il, peut avoir des effets inattendus et l’enjeu – le pronostic vital est engagé
néfastes. Si vous êtes allergique, attention en cas de réaction anaphylactique –
avec les gommes à la propolis, les sirops, la démarche vaut vraiment le coup.
les extraits, ou encore les dentifrices. Une fois l’allergie conirmée, parlez-en
avec un médecin allergologue.

94 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les
médicaments
Les médicaments sont les alliés de notre santé, mais
ils peuvent aussi induire des réactions d’hypersensibilité
– en particulier certaines molécules. Toutefois, dans la très
grande majorité des cas, ces manifestations ne sont pas
allergiques. Et même si elles peuvent être impressionnantes
(urticaire, macules, papules…), elles restent sans gravité la
plupart du temps, et n’empêchent pas la reprise du traitement.

96
HYPERSENSIBILITÉ N’EST
PAS TOUJOURS ALLERGIE
100
INTERVIEW DE L’EXPERT
102
LES MOLÉCULES INCRIMINÉES
105
SYMPTÔMES
URSULE/ADOBE STOCK

DE L’HYPERSENSIBILITÉ
112
EN PRATIQUE

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 95


Hypersensibilité
n’est pas
toujours allergie
Un médicament peut engendrer des effets
cutanés ou généralisés indésirables.
Ce qui ne veut pas forcément dire
qu’il ne faut plus jamais en prendre…
Les clés pour faire la part des choses.

E
n 2018, selon l’organisation pro-
fessionnelle Les entreprises du
médicament (Leem), les Français
étaient 45 % à prendre quotidien- Cependant, la majeure partie du temps,
nement des traitements, un taux relative- il s’agit en réalité d’hypersensibilités, éti-
ment stable dans le temps. Ces substances quetées à tort comme des allergies. On
actives les exposent à des efets indési- en diagnostique une « véritable » dans seu-
rables de nature très variée, dont quelque lement 10 % des cas ; les 90 % restants
15 % de réactions dites d’hypersensibilité. constituent des hypersensibilités non aller-
giques au médicament. Quoi qu’il en soit,
Le terme d’hypersensibilité aux médica- toutes ces réactions peuvent être immé-
ments recouvre l’ensemble des réactions d iates (les  effets ind ésirables appa-
cutanées et/ou généralisées induites par raissent quelques minutes à environ
la prise d’un traitement. Ces réactions deux heures après la prise du traitement)
affectent 7 % d es personnes et repré- ou retardées (la manifestation a lieu
sentent un problème sérieux pour elles, quelques heures à plusieurs semaines
mais aussi pour leurs médecins en matière après la prise).
de diagnostic et de prise en charge ulté-
rieure, car elles peuvent amener à exclure Quelle différence entre
le ou les médicaments a priori en cause. une réaction allergique
Elles se manifestent le plus souvent par et une qui ne l’est pas ?
une urticaire ou une éruption cutanée Les mécanismes sous-jacents ne sont
apparaissant brutalement et pouvant pas les mêmes. L’allergie est un méca-
prendre plusieurs formes, mais il existe nisme immunologique dans lequel
aussi beaucoup d’autres symptômes. interviennent des anticorps ou des
lymphocytes dirigés spéciiquement
Nous sommes nombreux à nous dire « aller- contre le médicament. Si vous faites
M.YEMELYANOV/ADOBE STOCK

giques » à l’iode, à l’aspirine ou encore à partie des 10 % véritablement aller-


la pénicilline, car nous avons fait une réac- giques à un médicament, vous pouvez
tion à une ou plusieurs de ces molécules qui faire des réactions sans gravité au
évoquait une allergie. Les carnets de santé début. Cependant, le risque d’évolution
de nos enfants font aussi fréquemment vers des manifestations de plus en plus
mention d’une allergie médicamenteuse. graves, jusqu’au choc anaphylactique,

96 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

Le premier est de nature pharmacologique,


c’est-à-dire lié aux propriétés mêmes des
médicaments – car n’oublions pas qu’en
d épit d es services fantastiques qu’ils
rendent, ils restent des produits chimiques
comme les autres… Toutes ces molécules,
qu’elles soient naturelles ou synthétiques,
sont ce qu’on appelle des « xénobiotiques »
(« étrangers à la vie », en grec), soit des
substances toxiques pour nos cellules. Elles
ont un efet pro-inlammatoire. Dans la plu-
part des cas, c’est cet efet qui est en cause :
nos cellules réagissent quand elles sont
exposées aux toxiques et les métabolisent.
Mais elles ont déjà fort à faire… Leur capa-
cité à « traiter » tous les produits chimiques
de notre environnement – ceux que l’on
est important : une fois respire comme ceux que l’on mange ou
que d es anticorps ou que l’on applique sur notre peau – peut
des lymphocytes se sont saturer. Un gramme d’antibiotique, de para-
formés dans l’organisme, on cétamol ou d’aspirine « par-dessus » cette
observe une démultiplication de dose quotidienne de pr oduitschimiques à
l’efet du médicament, qui peut être gérer peut provoquer une réaction de l’or-
extrêmement sévère, voire mortelle. ganisme. L’hypersensibilité non allergique
Quand il s’agit d’hypersensibilité non aller- devrait alors être considérée comme un
gique, en revanche, les personnes ne sont signal d’alerte que le corps envoie.
pas immunisées contre le traitement. En
général, les cas de ce type sont bénins ; Réagir à un traitement
les réactions sévères, qui mettent en jeu signiie-t-il qu’on ne doit
le pronostic vital, s’avèrent rarissimes. plus jamais le prendre ?
C’est justement là que la distinction entre
Pourquoi devient-on hypersensibilité allergique et non allergique
hypersensible ? prend tout son sens. Dans le premier cas,
Les raisons de l’allergie médicamenteuse le traitement principal consiste à arrêter le
sont complexes et reposent sur des inte- (ou les) médicament(s) et à proposer un
ractions entre le médicament et le système traitement d’une autre classe. En revanche,
immunitaire. Les facteurs environnemen- s’il ne s’agit pas d’une véritable allergie, il
taux ainsi que la prédisposition génétique n’est pas forcément nécessaire d’être aussi
jouent ici un rôle prépondérant. Ainsi, radical… L’hypersensibilité non allergique
quand on se sensibilise à un médicament ne conduit généralement pas à une contre-
(mais sans y devenir allergique), plusieurs indication du médicament, car la réaction
mécanismes entrent en jeu. est le plus souvent bénigne et peut être >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 97


>> évitée par des mesures médicamenteuses d’allergie : des tests sur l’avant-bras
préventives (antihistaminiques, corticoïdes), d ans le cas d es hypersensibilités
ou par la diminution ou encore l’espacement immédiates, dont les résultats sont
des prises. Et il est également tout à fait lisibles en 20 minutes. Pour tester une
possible que l’incident ne se reproduise pas hypersensibilité retardée, l’allergo-
quand on reprend la molécule… logue appliquera des patchs conte-
nant le médicament ou il réalisera ce
Comment savoir si l’on est qu’on appelle des intradermoréac-
vraiment allergique ? tions en introduisant sous la peau de
En faisant un bilan chez l’allergologue. Si votre dos des doses minimes du médi-
vous vivez avec cette idée que vous êtes cament ; il regardera si une réaction
allergique à un médicament à la suite d’un s’est produite au bout de 72 heures.
incident et que vous l’évitez, il est très Si nécessaire, une prise de sang vien-
important d’en « avoir le cœur net », d’autant dra compléter le diagnostic.
plus qu’il y a 9 chances sur 10 pour que ce
ne soit pas le cas. La consultation chez un Si les tests allergologiques sont
allergologue permet de préciser le méca- positifs, le méd icament d evient
nisme de la réaction d’hypersensibilité. Le contre-indiqué. Parfois, plusieurs ou
bilan va conirmer ou éliminer le diagnostic tous les médicaments de la même
d’allergie médicamenteuse, mais il ofre famille peuvent l’être également. S’ils
aussi la possibilité de mettre en place des sont négatifs, un test de provocation
mesures de prévention appropriées et de orale peut être réalisé. Il consiste à
rechercher des alternatives thérapeutiques réintroduire, en milieu hospitalier, un
si l’allergie est conirmée. médicament pour lequel le diagnos-
tic d’allergie est quasiment exclu
Il faut généralement attendre quatre à après le bilan et permet sa reprise
six semaines après la in d’une réaction si le test s’est bien passé.
d’hypersensibilité pour permettre à votre
organisme de revenir à la normale. Votre Toutes les molécules
allergologue vous posera des questions peuvent-elles provoquer
précises pour bien identifier le type de des hypersensibilités ?
réaction que vous avez fait, la nature et Oui, en théorie. Mais les réactions d’hyper-
l’intensité des symptômes, leur délai d’ap- sensibilité, qu’elles soient allergiques ou non,
parition après la prise du médicament sus- concernent les médicaments que l’on pres-
pecté. Il procédera ensuite à des tests crit le plus souvent. Les antibiotiques, et
cutanés, comme dans les autres types en particulier les bêtalactamines, sont les

REMPLACER UN MÉDICAMENT N’EST PAS ÉVIDENT


Si vous pensez être au praticien. De plus, Or, un faux diagnostic
allergique à un médicament une allergie affichée à un d’allergie peut conduire
et que vous en parlez médicament peut le laisser à une perte de chance
à votre médecin, il va assez penser que vous êtes par l’utilisation
naturellement éviter de allergique à tous les de médicaments
vous le prescrire. L’allergie médicaments de la même de remplacement moins
GARO/PHANIE

médicamenteuse « fait classe et limiter encore efficaces, plus dangereux


peur », au patient comme son choix de prescription. ou plus coûteux.

98 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

À noter
Plus vous prenez
de médicaments, plus le risque
de connaître une réaction
d’hypersensibilité non
allergique augmente. En
cause, leurs effets toxiques,
qui sont cumulatifs.

nous ont, par nature, une dispo-


sition particulière à développer
des réactions d’hypersensibilité
(non allergique). Cela s’explique
probablement par la diminution
du seuil d’activation des cellules,
qui deviennent plus sensibles aux
propriétés toxiques de ces traite-
ments. C’est certainement votre
cas si vous êtes atteint d’urticaire
chronique et que vous faites déjà
des poussées d’urticaire suite à
l’ingestion d’aliments, par exemple.
On estime que 100 000 à 1 million
principales causes de l’hypersensibilité. de Français sont dans cette situation. Mais
Viennent ensuite les anti-inlammatoires non avoir « simplement » un terrain atopique
stéroïdiens et l’aspirine, les produits de – comme c’est le cas pour 30 % de la popu-
contraste employés en radiologie et les lation française –, c’est aussi être plus sen-
myorelaxants utilisés en anesthésie générale. sible aux réactions liées aux médicaments.
Surtout s’il y a d’autres facteurs de risques
Les réactions pro-inlammatoires autour de la prise du
peuvent-elles survenir traitement : une infection associée, de la
dès la première prise ? ièvre, un stress psychologique, un efort
Oui. L’allergie nécessite une phase de sen- intense, ou encore une prise concomitante
sibilisation et donc de réexposition ; en d’aliments histamino-libérateurs, comme
général, la réaction ne survient pas la pre- les fraises, par exemple.
mière fois que l’on prend le médicament.
À l’inverse, la réponse d’hypersensibilité Peut-on être hypersensible
non allergique peut survenir n’importe à des médicaments
quand, à la première prise ou avec un trai- de différents types ?
tement qu’on a pris de nombreuses fois. On ne peut pas être allergique à plusieurs
méd icaments d e classe d ifférente. En
Qui est concerné par revanche, on peut être sensible à beaucoup
les effets secondaires ? de molécules et développer à leur contact
Tout le monde peut, un jour ou l’autre, mal des réactions aiguës, en particulier des
réagir à un traitement. Mais certains d’entre urticaires et œdèmes.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 99


INTERVIEW
PR JEAN-FRANÇOIS NICOLAS
Dermatologue, chef adjoint du Service
allergologie et immunologie clinique au
centre hospitalier universitaire Lyon-Sud
DR

«Les réactions sévères


à la vaccination sont tout
à fait exceptionnelles»
Les vaccins donnent-ils beaucoup ne sont pas connues, mais l’ANSM nous
de réactions allergiques ? a précisé que leur évolution avait été
Pr Jean-François Nicolas Non. Les vaccins favorable. Pour savoir avec certitude si
sont des produits extrêmement bien tolérés, ces patients ont fait une allergie, il faut
qui posent très peu de problèmes. Cependant, les résultats de leur bilan allergologique.
il existe toujours un risque à administrer quoi Sans ces informations, mieux vaut parler
que ce soit et, comme tous les médicaments, d’hypersensibilité.
ils peuvent donner lieu à des réactions. Dans
la grande majorité des cas, il s’agira d’hyper- Quels sont les composants
sensibilités non allergiques avec des symp- des vaccins pouvant donner lieu
tômes cutanés sans gravité, comme une urti- à des hypersensibilités ?
caire, un œdème du visage, un exanthème… J.-F. N Souvent, ces réactions sont dues aux
Les patients déjà atteints d’urticaire déve - excipients, c’est-à-dire aux substances autres
loppent souvent des poussées après un vaccin, que la molécule active qui ont été ajoutées à
quel qu’il soit. Nous leur recommandons donc la formulation. La gélatine, par exemple, est
simplement de doubler leur traitement anti- un allergène connu. Il n’est jamais question,
histaminique la veille et le jour de la vaccina- en revanche, d’allergies aux œufs. Ces derniers
tion. Des réactions plus sévères sont possibles, peuvent être utilisés pour cultiver les virus et
avec des symptômes généralisés qui peuvent faire les vaccins, mais il n’y a pas de trace
aller jusqu’au choc anaphylactique, mais cela d’œuf dans le produit inal.
reste tout à fait exceptionnel.
Et dans le cas du vaccin contre
En France, en trois semaines le SARS-Cov-2 ?
de campagne de vaccination contre le J.-F. N Diicile d’être catégorique, mais si l’on
Covid-19, quelques accidents graves ont été a bien afaire à des allergies, il est fort probable
rapportés par l’Agence nationale de sécurité que le polyéthylène glycol (PEG) utilisé dans
du médicament et des produits de santé les vaccins de Pizer et de Moderna soit en cause.
(ANSM). Est-on sûr qu’il s’agit d’allergies ? Cet excipient est très courant : on en retrouve
J.-F. N Sur plus de 400 000 personnes vacci- dans de nombreux comprimés et gélules, ainsi
nées, 4 cas d’« allergies » avec le vaccin de Pi- que dans des médicaments injectables comme
zer ont été signalés par l’Agence, soit 1 sur les biothérapies, indiquées dans des maladies
100 000 : ce pourcentage est extrêmement bas. inlammatoires. Les PEG ne deviennent allergi-
Les réactions développées par ces personnes sants que lorsqu’ils sont injectés, mais c’est

100 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

Même les personnes


présentant un terrain
atopique peuvent se faire
vacciner contre le Covid.

Si on a un terrain allergique,
est-il déconseillé de se faire vacciner
contre ce coronavirus ?
J.-F. N Absolument pas. Les personnes
qui soufrent d ’asthme, d ’eczéma, d e
rhume d es foins, d e conjonctivite ou
d’allergie alimentaire peuvent se faire
vacciner. Seuls deux types de patients
sont à risque. D’abord, les allergiques
aux PEG : ils doivent attendre un peu, le
S. ORTOLA/REA
temps qu’un vaccin sans PEG ni poly-
sorbate soit d isponible, et s’ad resser
à leur centre d ’allergologie d e réfé-
rence. Ensuite, les ind ivid us porteurs
rarissime. Le vaccin d’Astrazeneca, qui arrivera d ’une malad ie arr e appelée mastocytose.
prochainement sur le marché, n’en contient pas, Pour les autres, il n’y a aucun problème, et les
mais il est fait avec des polysorbates, très craintes ne sont pas justiiées. Si une réac-
proches chimiquement des PEG et susceptibles tion d’hypersensibilité se déclare à la suite de
de provoquer les mêmes réactions. l’injection, elle sera bénigne d ans la plupart
des cas et facile à prendre en charge.
Ces vaccins dits à « ARN messager »
sont conçus selon une technique Le protocole de vaccination actuel
particulière assez récente. Cela peut-il prévoit deux injections. Si une réaction
générer des allergies ? se produit à la première, que faut-il faire
J.-F. N Non, même si rien n’est impossible en pour la seconde ?
théorie. L’acide ribonucléique (ARN), présent J.-F. N Si cette réaction est bénigne, la deu-
chez presque tous les êtres vivants et certains xième injection pourra être réalisée après
virus, est chimiquement très proche de l’ADN. une prémédication par antihistaminique. Ce
L’ARN messager, qui « véhicule » des informa- n’est que dans les très rares cas d’hypersen-
tions nécessaires au bon fonctionnement de sibilité sévère que l’on ne procédera pas à la
nos cellules, est utilisé depuis dix ans dans des deuxième injection. Le patient sera adressé
produits en cancérologie, et ces derniers ne à un allergologue libéral ou au service d’al-
sont pas particulièrement allergisants. lergologie d u centre hospitalier régional.
Un bilan sera conduit puis une vaccination
pourra être efectuée sous surveillance, en
Les réactions sont dues passant par un protocole d ’ind uction d e
aux substances facilitant tolérance, technique régulièrement utili-
sée pour vacciner les patients allergiques à
l’assimilation des vaccins d’autres vaccins (lire aussi p. 111).

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 101


Les molécules
incriminées
Tous les médicaments peuvent, en théorie, engendrer
des réactions d’hypersensibilité. Mais certains donnent plus
fréquemment lieu à des accidents. Voici lesquels.

souvent. Ils en prescrivent d’autres, plus


Antibiotiques
chers, moins eicaces et qui peuvent être
de la famille des responsables de réactions d’hypersensibilité
bêtalactamines plus importantes. De fait, si vous n’êtes pas
Ces médicaments constituent les plus gros allergique aux pénicillines, vous pourrez
pourvoyeurs de réactions d’hypersensibilité. en reprendre, avec en cas de besoin un
Les bêtalactamines forment une grande petit traitement d’appoint. Si vous êtes bien
classe d’antibiotiques à laquelle appar- allergique, elles vous seront oiciellement
tiennent, notamment, les pénicillines. contre-indiquées, mais une « batterie » de
INDICATIONS Ils sont largement utilisés tests sera menée pour savoir si votre aller-
en médecine générale, en particulier pour gie concerne également les autres bêta-
le traitement des infections des poumons, lactamines. C’est loin d’être systématique !
de la sphère ORL, de l’appareil digestif ou La structure chimique de cette famille pré-
urinaire, des voies génitales ou encore des sente une même partie : si c’est contre ce
gencives et des dents. « socle commun » que votre système immu-
EXEMPLES Amoxicilline (Clamoxyl et nitaire se retourne, alors vous faites une
génériques), amoxicilline + acide clavu- allergie croisée, et plusieurs bêtalactamines
lanique (Augmentin et génériques). seront bannies de vos ordonnances. Mais,
dans l’écrasante majorité des cas, les anti-

GARO/PHANIE
La fameuse « allergie à la pénicilline » est corps ciblent seulement une partie de la
la plus courante des hypersensibilités molécule spéciique aux pénicillines ; ils ne
médicamenteuses rapportées. Environ 10 % réagiront pas à une prise d’autres bêtalac-
des patients (de n’importe quel âge) la tamines. Actuellement, moins de 3 % des
mentionnent lors de consultations chez leur patients avec un test cutané positif à la
généraliste. Cependant, très peu d’entre pénicilline peuvent s’attendre à une réaction
eux sont réellement allergiques à cette aux céphalosporines, par exemple.
molécule… Plus de 90 % des individus ayant
fait une réaction à la pénicilline évoquant Anti-inflammatoires
une allergie ne présentent pas, en réalité, non stéroïdiens (AINS)
de tests cutanés positifs quand ils font un et aspirine
bilan dans le cabinet de l’allergologue. Après les antibiotiques, les AINS sont ceux
qui causent le plus souvent des réactions
Faites un bilan allergologique ! Se priver d’hypersensibilité. De 1 à 3 % des personnes
de pénicilline « pour rien », alors que vous sont concernées dans la population géné-
n’y êtes, en fait, pas allergique, est dom- rale, et jusqu’à 30 % parmi celles présentant
mageable. D’autant plus que, dans le doute, un asthme ou une urticaire chronique. Ces
les médecins évitent tous les antibiotiques anti-inlammatoires représentent une vaste
de la famille des bêtalactamines le plus classe de médicaments.

102 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

Bon à savoir
La diarrhée, les nausées ou le muguet
sont des effets indésirables courants
d’un traitement antibiotique. Ils n’ont
rien à voir avec une allergie.

sont spéciiques à un AINS ou à une famille


d’AINS, et poser le diagnostic permettra
de savoir lesquels peuvent vous être pres-
crits sans que cela pose problème.

Produits
de contraste
Les médicaments pour lesquels la question
de « l’allergie à l’iode » (expression à ne
plus utiliser) est posée de façon récurrente
sont les produits de contraste iodés. Des
réactions d’hypersensibilité immédiate
peuvent aussi apparaître avec les gadoli-
nés (à base de Gadolinium).
INDICATIONS Il s’agit, dans les deux cas,
de substances injectées à l’occasion d’exa-
mens d’imagerie médicale pour améliorer
la visualisation des organes explorés. Les
Antibiotiques et produits de contraste iodés sont utilisés lors
anti-inflammatoires
d’un scanner ; les gadolinés, eux, sont indi-
non stéroïdiens sont à
fort potentiel allergique. qués pour une IRM. Les réactions sévères,
rares, surviennent quelques minutes après
l’injection et nécessitent un diagnostic et
INDICATIONS Maux de tête, migraine, une prise en charge rapides de la part des
ièvre, règles douloureuses, douleur après équipes d’imagerie. L’allergie est respon-
un traumatisme (entorse, tendinite par sable de plus de 20 % des réactions d’hyper-
exemple), rhumatismes inlammatoires, sensibilité aux produits de contraste.
arthrose… Certains AINS peuvent aussi être EXEMPLES LES IODÉS : iopromide (Ultra-
prescrits en cas de douleurs aiguës telles vist), iopamirol (Iopamirol), iohexol (Omni-
que les coliques néphrétiques ou la goutte. paque). LES GADOLINÉS : acide gadoté-
EXEMPLES Acide acétylsalicylique (Aspi- rique (Dotarem), gadodiamide (Omniscan).
rine, Aspégic…), diclofénac (Flector, Vol-
tarène…), ibuprofene (Advil, Nurofen…), Non, la coupable n’est pas l’iode… Les
kétoprofène (Profénid, Kétum…). réactions aux produits de contraste iodés
ont longtemps été faussement étiquetées
Comme dans le cas des antibiotiques, un « allergies à l’iode », car assimilées à l’hy-
bilan allergologique s’impose pour faire persensibilité aux désinfectants à la povi-
le point. Les rares réactions allergiques d one iod ée (Bétad ine et génériques). >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 103


réactions, car elles peuvent aller jusqu’aux
chocs anaphylactiques avec arrêts cardio-
respiratoires. L’anaphylaxie touche plus les
femmes que les hommes, et entraîne la mort
chez 4 % des patients.
INDICATIONS Les curares sont utilisés en
anesthésie pour assurer la relaxation mus-
culaire du patient et faciliter, ainsi, l’intuba-
tion et la ventilation mécanique.
EXEMPLES Suxaméthonium (Célocurine),
vécuronium (Norcuron), pancuronium
(Pavulon), rocuronium (Esmeron), atra-
curium (Tracrium)…

Le curare le plus fréquemment impliqué


dans les réactions allergiques est le suxa-
méthonium, mais tous les autres peuvent
VOISIN/PHANIE

Les produits de contraste iodés, être à l’origine d’une hypersensibilité immé-


injectés avant un scanner, peuvent
générer une réaction allergique.
diate. Une sensibilisation croisée à difé-
rents curares est aussi possible. Si vous
avez fait une réaction à un curare et que
>> En réalité, elles sont dues à la povidone vous devez être opéré, la procédure est
ou au nonoxynol présents dans ces trai- bien codiiée en cas d’accident et vous
tements pour la peau, pas à l’iode. Donc, pouvez bénéicier d’une prise en charge.
si vous en avez déjà eu, pas d’inquiétude : L’idéal est de réaliser un bilan allergolo-
elles ne présagent en rien d’une réaction gique complet pour conirmer la respon-
à un produit de contraste iodé. De même, sabilité du curare, puis de tous les tester.
il n’y a pas de lien avec une hypersensibi- Un test négatif sera une garantie de sécu-
lité à un médicament iodé comme l’amio- rité absolue pour vous et l’anesthésiste qui
darone, utilisé dans les troubles cardiaques. souhaiterait réutiliser ces médicaments.
Enin, une allergie aux produits de la mer Enin, il est toujours possible d’éviter toute
(poissons, coquillages, crustacés, algues) la famille des curares si nécessaire.
ne contre-indique pas non plus la prise
d’un médicament iodé.
Bon à savoir
Relaxants musculaires Si vous devez vous faire opérer
en anesthésie générale et que vous n’avez pas d’antécédents
Quelque 20 % des réactions d’hypersensi- de réaction, l’anesthésiste réalisera
bilité médicamenteuses surviennent lors simplement un interrogatoire.
d’une anesthésie générale, qui n’est jamais Il ne demandera pas un dépistage
sans risque. En France, on estime qu’elles de sensibilisation aux curares,
concernent 1 procédure sur 10 000 environ, car cela ne se justifie pas
et dans la moitié des cas, les agents en scientifiquement. Les valeurs
cause sont des relaxants musculaires, les prédictives positive et négative des
curares. La part d’allergies « vraies » est tests allergologiques et des examens
biologiques dans la population
importante ici : l’emballement du système
générale n’étant pas connues,
immunitaire est impliqué dans 60 % des cas
il y a un risque de « faux positif ».
environ. Les anesthésistes redoutent ces

104 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

Symptômes
de l’hypersensibilité
Une réaction à un médicament peut donner lieu à des signes
cliniques plus ou moins sérieux, juste après la prise ou quelques
jours, voire semaines, plus tard. Nous les passons en revue.

Les réactions En théorie, tous les médicaments peuvent


immédiates en être la cause, même les « antiallergiques »,
les antihistaminiques et les corticoïdes !
Elles surviennent quelques minutes à moins Cependant, les classes thérapeutiques les
d’une heure après la prise d’un médicament. plus souvent impliquées sont celles des
En fonction de la gravité, elles ont la forme antibiotiques, notamment les bêta-lacta-
de rougeurs, de démangeaisons, d’urticaire, mines, et celle des anti-inlammatoires non
d’œdème du visage, de gêne respiratoire stéroïdiens (lire aussi p. 102-104).
(dyspnée), de nausées, de vomissements,
de diarrhées… Dans les cas les plus sévères Les quatre stades de gravité
mais très rares, une sensation de malaise Les réactions d’hypersensibilité immédiates
généralisé, voire une perte de connaissance sont classées en quatre stades de gravité,
ou un choc avec une chute de tension arté- on parle des quatre grades de l’anaphy-
rielle sont possibles. Ce panel de symp- laxie. Le grade I correspond au moins
tômes est dû à l’activation de cellules de sévère, le grade IV à celui qui expose le
l’immunité (mastocytes en particulier) pré- plus à une issue fatale. La sévérité de l’ac-
sentes dans la peau, le sang, les muqueuses cident et sa nature allergique sont corré-
des bronches et des intestins. L’hypersen- lées : les allergies « vraies » sont à l’origine
sibilité immédiate est allergique ou non. des symptômes les plus graves. >>

Bon à savoir
Une réaction à un
médicament est d’autant
plus suspecte d’être
allergique que le délai
d’apparition des symptômes
est court (quelques secondes
ou minutes lorsque
le médicament est injecté,
ASTROSYSTEM/ADOBE STOCK

jusqu’à une heure maximum


en cas d’ingestion)
et que leur durée est brève
Un traitement doit être (moins de six heures).
stoppé immédiatement en
cas d’effets indésirables.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 105


>> Réactions
de grade I
Ces manifestations sont les plus fréquentes L’ACCIDENT
et les plus bénignes. Elles se repèrent uni- ANAPHYLACTIQUE
quement sur la peau et les muqueuses. Il Si vous avez été victime d’un
peut s’agir de démangeaisons sur tout le tel accident, quel que soit son
corps ou d’une urticaire généralisée. Cette grade, vous devez bénéficier
dernière peut prendre la forme de plaques d’un bilan chez un allergologue.
rouges de taille variable qui grattent fort, Il précisera la nature allergique
évoquant des piqûres d’orties. Ces plaques ou non de l’événement,
sont fugaces – elles ne persistent pas plus et si le médicament (et la classe
de 24 heures à un endroit donné. Elles ne à laquelle il appartient) doit
laissent pas de cicatrices et ne desquament être évité. Si nécessaire,
il indiquera les traitements
pas. Mais l’urticaire peut aussi se signaler
de remplacement possible.
par des œdèmes aux extrémités, notam-
Dans de rares cas où
ment au visage. Il s’agit alors d’une urticaire
la molécule est indispensable,
dite « profonde », qui provoque des tumé-
une induction de tolérance
factions pâles ou rosées susceptibles de
peut être réalisée (lire p. 111).
rester visibles pendant 24 à 48 heures, plus
associées à une douleur qu’à des déman-
geaisons. Il n’y a aucun caractère de gravité.

De 15 à 20 % d’entre nous feront une pous- jours ou si vous avez pris le médicament
sée d’urticaire au cours de leur vie, et 2 % sans problème par le passé pendant plus
en sont atteints de façon chronique. C’est de trois mois cumulés.
un motif courant de consultation en der-
matologie. L’urticaire médicamenteuse, très COMMENT RÉAGIR ? Ne vous inquiétez
fréquente, se présente sous une forme pas. Bien que parfois impressionnantes, ces
aiguë : il s’agit de la deuxième manifestation plaques rouges ne sont pas dangereuses.
clinique induite par les médicaments. Mais Dès leur survenue, stoppez la prise du trai-
elle n’est de nature allergique que dans 5 tement s’il est encore en cours et contactez
à 10 % des cas. Ainsi, votre urticaire n’est votre médecin traitant.
certainement pas allergique si le délai d’ap- ET APRÈS ? On pourra vous prescrire un
parition des symptômes est largement antihistaminique (en cachet ou en injection)
supérieur à une heure, si elle persiste trois pour calmer les symptômes. Ceux-ci ont peu

SI VOUS ÊTES ATTEINT D’URTICAIRE CHRONIQUE


Vous êtes particulièrement pendant plus Parmi les nombreux
susceptible de faire de six semaines, facteurs susceptibles
une poussée d’urticaire les poussées pouvant d’aggraver ou
aiguë à la suite d’une prise se succéder durant de déclencher la poussée
de médicament. On parle plusieurs années. d’urticaire, les traitements
d’urticaire chronique Il ne s’agit pas d’une tiennent une place
quand les symptômes pathologie allergique, de choix. Dans de rares
sont présents quasi mais d’une maladie cas, ils peuvent même
quotidiennement ou non, inflammatoire récurrente. l’induire à eux seuls.

106 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

GARO/PHANIE
de chances de resurgir la prochaine fois que COMMENT RÉAGIR ? À partir de ce stade,
vous prendrez le médicament incriminé, car la prise en charge est urgente. Restez calme
les allergies s’avèrent rares. Cela dit, les réac- et arrêtez impérativement le médicament
tions nuisent à la qualité de vie et la récidive responsable de l’accident. Allongez-vous
n’est pas souhaitable. Il est donc possible, sur le dos en relevant vos pieds plus haut
dans la très grande majorité des cas, de que votre tête, ou placez la personne
prendre des antihistaminiques en prévention. concernée dans cette position. Assurez-
vous que vos voies respiratoires ou celles
de la victime sont bien dégagées. Appelez
Réactions
le Samu. Si la prise en charge est rapide,
de grade II
l’évolution est généralement favorable. Dans
Plus graves, elles se manifestent par l’atteinte le cas contraire, une aggravation vers une
d’autres organes que la peau, avec des signes réaction d e grade  III est possible. Les
tels qu’une tachycardie (le rythme cardiaque secours administreront de l’adrénaline,
s’accélère), une légère baisse de tension, l’antidote de l’histamine, par voie intramus-
une toux, une diiculté à respirer ou encore culaire ou intraveineuse, ainsi que des anti-
des nausées. Tous ces symptômes restent histaminiques et/ou des corticoïdes. >>
d’intensité modérée. Sont impliqués, dans
les réactions de grade II et plus, les antibio-
tiques dans environ 50 % des cas, les curares Bon à savoir
et anesthésiques généraux dans 15 %, les Dans les réactions de grades II et III, des symptômes
anti-inlammatoires non stéroïdiens (10 %), cutanés – démangeaisons au niveau de la paume
le paracétamol (4 %), les prod uits d e des mains et de la plante des pieds, urticaire
contraste iodés pour scanner et IRM (4 %), généralisée, œdème du visage… – peuvent s’ajouter
les immunothérapies et vaccins (4 %) et au malaise général, mais ils ne sont jamais seuls.
d’autres médicaments (10 %).

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 107


>> ET APRÈS ? Une hospitalisation pour sur- par injection, ainsi que des corticoïdes et/
veillance pendant 6 à 24heures est indiquée, ou des antihistaminiques. Ils procéderont
une fois l’amélioration des symptômes obte- à un « remplissage vasculaire », c’est-à-dire
nue. Elle vise à prévenir la phase secondaire qu’ils injecteront du liquide dans les veines
du choc, observée dans 10 à 20 % des cas. pour augmenter le retour veineux et le
débit cardiaque. En cas de bronchospasme,
un bronchodilatateur sera donné par inha-
Réactions
lation ou par voie intraveineuse, en fonction
de grade III
de la sévérité des symptômes.
Elles sont sévères et se caractérisent par ET APRÈS ? Un séjour de 24 heures, en
une tachycardie ou une bradycardie (accé- observation à l’hôpital est indiqué, une fois
lération ou ralentissement du rythme car- l’amélioration des signes cliniques obtenue.
diaque), des troubles du rythme cardiaque, Objectif : prévenir la phase secondaire du
un bronchospasme (une contraction des choc, constatée dans 10 à 20 % des cas.
muscles bronchiques avec un rétrécisse-
ment du diamètre des bronches, ce qui
Réactions
rend d ifficile le passage d e l’air), d es
de grade IV

I. HANNING/REA
troubles de la conscience, des vomisse-
ments et diarrhées, un œdème de Quincke Ces manifestations sont mortelles et cor-
(gonflement rapid e d e la peau et d es respondent à un arrêt cardio-circulatoire
muqueuses au niveau de la tête et du cou)… et/ou respiratoire. La mort peut survenir
par arrêt circulatoire, bronchospasme ou
COMMENT RÉAGIR ? Le pronostic vital œdème pulmonaire.
est engagé. Arrêtez impérativement le
médicament responsable de l’accident. COMMENT RÉAGIR ? Il s’agit d’une ques-
Restez calme et allongez-vous sur le dos tion de vie ou de mort. Appelez le Samu
en relevant vos pieds plus haut que votre et arrêtez impérativement le médicament
tête, ou placez la personne concernée dans responsable de l’accident. Restez calme
cette position. Assurez-vous que vos voies et allongez-vous sur le dos en relevant vos
respiratoires ou celles de la victime sont pieds plus haut que votre tête, ou placez
bien dégagées. Appelez les secours. Le la personne concernée dans cette position.
Samu pourra administrer de l’adrénaline Assurez-vous que vos voies respiratoires

LES PRISES DE MÉDICAMENTS


PASSÉES AU CRIBLE
Après une toxidermie médicamenteuse,
quelle que soit sa sévérité, une analyse fine
des médicaments que vous avez pris dans les
semaines et les jours qui ont précédé les premiers
symptômes doit être faite. Il faut « remonter »
à un mois pour l’exanthème maculo-papuleux,
deux pour la nécrolyse épidermique et trois pour
FIZKES/ADOBE STOCK

le Dress (lire p. 110). À l’issue de cette enquête,


des conseils vous seront donnés à propos des
médicaments à éviter à vie (le responsable et ceux
de la même classe) et ceux qui peuvent être repris.

108 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

Face à des
réactions de
grade II et plus,
l’appel au Samu
est urgent.

ou celles de la victime sont bien dégagées. Certaines parmi elles, très rares, sont graves
Les secours réaliseront un massage car- et peuvent entraîner le décès de la per-
diaque, administreront de l’adrénaline en sonne. Les symptômes sont dus à l’acti-
perfusion. Ils procéderont à un remplissage vation des lymphocytes (cellules du sys-
vasculaire pour augmenter le retour vei- tème immunitaire) qui ont iniltré la peau
neux et le débit cardiaque. et les autres organes cibles.
ET APRÈS ? Une surveillance de 24 heures
aux urgences est indispensable, une fois L’exanthème maculo-
l’amélioration obtenue, pour prévenir la papuleux médicamenteux
phase secondaire du choc anaphylactique Derrière ce nom barbare, se cache la forme
observée dans 10 à 20 % des cas. la plus fréquente – et la plus bénigne – des
réactions cutanées provoquées par les
médicaments, qu’elles soient immédiates
Réactions
ou retardées. On parle aussi de « rash » ou
d’hypersensibilité
de « toxidermie érythémateuse ». En pra-
retardées tique, il s’agit d’une éruption plus ou moins
Allergiques ou non, elles apparaissent à généralisée à tout le corps, qui peut
distance de la prise du médicament : de prendre diférents aspects : des macules
plusieurs heures à quelques semaines plus (taches rougeâtres sur la peau, planes et
tard. Elles sont susceptibles de toucher imperceptibles au toucher), des papules
tous les organes, mais la peau est le plus (lésions « en relief » qui se sentent sous
fréquemment atteint. Ces manifestations les doigts), ou encore des maculo-papules.
réunissent aussi bien des rougeurs difuses Ces éruptions surviennent 7 à 21 jours après
(érythèmes) que des éruptions (rashs, le début du traitement si vous n’êtes pas
exanthèmes), des bulles et/ou des décol- sensibilisé. En revanche, si vous l’êtes, il
lements cutanés. On parle souvent de est possible qu’elles « sortent » bien avant,
« toxidermies » pour décrire ces atteintes. dans un délai de 24 à 48 heures. >>

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 109


Bon à savoir
L’induction de tolérance (p. 111) est limitée
dans le temps. Il est pour l’instant impossible
de rendre l’acceptation d’un médicament
définitive. En cas d’interruption de la prise
du médicament à l’issue d’un protocole
d’induction réussi, la tolérance est rompue ;
il vous faudra tout recommencer.

>> QUELS MÉDICAMENTS PEUVENT


EN ÊTRE À L’ORIGINE ? Là encore, tous.
Les antibiotiques en général (les pénicillines
en particulier) sont cependant les plus à
même de les induire (lire aussi p. 102 à 104).
COMMENT RÉAGIR ? Arrêtez le médica-
ment et appelez votre médecin.
ET APRÈS ? Le pronostic est bon. L’évo- Les antibiotiques
lution des symptômes est en général favo- de type pénicilline
rable en une à quatre semaines après arrêt sont les principales
responsables
et élimination du médicament. La peau
d’urticaire.
desquame ensuite sans laisser de séquelles.
Le traitement repose sur les corticoïdes
locaux. Dans certains cas d’exanthème non hypertrophie des ganglions lymphatiques
sévères, où le médicament imputable est et surtout une atteinte des organes pro-
absolument nécessaire, celui-ci peut vous fonds dans 70 % des cas. C’est cette dernière
être redonné en passant par un protocole qui fait la gravité du syndrome. Tous les
d’induction de tolérance (lire p. 111). organes sont susceptibles d’être touchés,
surtout le rein et le foie. Quand il s’agit des
Dress, ou syndrome poumons, cela peut conduire au syndrome
d’hypersensibilité de détresse respiratoire aiguë, et lorsqu’il
médicamenteuse s’agit du cœur, à la myocardite.
Également appelé Drug reaction with eosi-
nophilia and systemic syndrome, ou Dress, QUELS MÉDICAMENTS PEUVENT
il s’agit d’une manifestation allergique sévère EN ÊTRE À L’ORIGINE ? Une dizaine de
avec une mortalité estimée à 5 %. Diicile médicaments sont « à haut risque » : l’allo-
de chifrer son incidence, sauf avec certains purinol, qui traite notamment la goutte ;
médicaments comme les antiépileptiques, les antiépileptiques (carbamazépine, phé-
pour lesquels elle est de l’ordre de 1 pres- nytoïne, phénobarbital, lamotrigine) ; les
cription sur 10 000. Le Dress survient clas- sulfamides antibactériens et les antibio-
siquement dans un délai de deux à six tiques de type pénicilline sont les molé-
semaines après l’introduction d’une nouvelle cules principalement responsables.
molécule, moins si vous vous y êtes déjà COMMENT RÉAGIR ? Arrêtez le médica-
sensibilisé. Là encore, une éruption cutanée ment et appelez votre médecin.
apparaît et évolue lentement, sur deux ET APRÈS ? Si votre Dress constitue une
semaines à un mois. Des signes généraux forme bénigne, on vous prescrira des cor-
sont également présents : une ièvre, une ticoïdes locaux. Pour les formes plus sévères,

110 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Les médicaments

le traitement idoine est une corticothérapie non stéroïdiens et des chimiothérapies


par voie générale. Un suivi médical est peuvent aussi être à l’origine de nécrolyses
ensuite indispensable pour dépister et épidermiques. L’infection par le virus du
traiter les séquelles, notamment rénales, sida, les cancers et les maladies auto-
hépatiques, cardiaques ou auto-immunes, immunes sont des facteurs de risque.
qui peuvent survenir dans 15 % des cas. COMMENT RÉAGIR ? Arrêtez le médica-
ment s’il est encore en cours et appelez
La nécrolyse votre médecin qui proposera une hospita-
épidermique lisation dans un service de grands brûlés.
C’est la réaction cutanée due aux médi- ET APRÈS ? Le traitement est symptoma-
caments la plus grave. En Europe, sa mor- tique et repose sur des émollients et des
talité est de 23 %, mais elle reste heureu- pansements hydro-cellulaires, comme dans
sement très rare : on compte 1 à 3 cas pour les cas de brûlures sévères. Un suivi est
1 million d’habitants chaque année. Elle se indispensable pour dépister et traiter les
caractérise par une destruction brutale de séquelles – cutanées, ophtalmologiques
l’épiderme, la couche supericielle de la (risque de cécité), gynécologiques, stoma-
peau, et des muqueuses sous l’action des tologiques (perte de dents), pneumolo-
JUEFRAPHOTO/ADOBE STOCK

cellules de l’immunité. La réaction débute giques et psychiatriques (syndrome de choc


par des signes peu spéciiques : une érup- post-traumatique) –, qui sont présentes
tion cutanée banale, de la ièvre, des brû- dans presque 100 % des cas.
lures oculaires, buccales ou génitales. Mais
rapidement, l’éruption prend un aspect Quand le traitement
bulleux et vésiculeux sur le visage et le est irremplaçable…
corps. Ces vésicules convergent et rompent Que l’hypersensibilité soit allergique ou
au moindre frottement, laissant le derme à non, qu’elle soit immédiate ou retardée, il
nu, rouge vif, suintant et douloureux. La perte peut arriver, dans de rares cas, que le médi-
d’épithélium – la couche supericielle de la cament imputable soit absolument néces-
peau – évoque des brûlures. saire, sans possibilité de remplacement.
L’induction de tolérance consiste à forcer
Quand plus de 30 % de la peau est décol- l’organisme à tolérer ce traitement de
lée, la réaction prend le nom de syndrome manière à ce que vous puissiez le prendre
de Lyell. Des érosions des muqueuses sont sans déclencher de réactions d’hypersen-
presque toujours présentes (85 à 95 % des sibilité. Elle est particulièrement indiquée
cas) et touchent, par ordre de préférence, pour les chimiothérapies anticancéreuses,
l’oropharynx, les yeux, les organes génitaux l’aspirine et les antibiotiques.
et l’anus. Elles entraînent une hypersaliva-
tion, des diicultés à s’alimenter, une into- COMMENT ÇA SE PASSE ? Le protocole
lérance à la lumière, des brûlures à la mic- se déroule en lieu sûr. Il est débuté en milieu
tion… À ces symptômes très douloureux hospitalier dans un service spécialisé et
s’ajoutent souvent des atteintes hémato- formé à la réanimation médicale. Des doses
logiques, respiratoires et digestives. faibles de médicaments, progressivement
croissantes, sont administrées au patient,
QUELS MÉDICAMENTS PEUVENT jusqu’à la dose thérapeutique complète.
EN ÊTRE À L’ORIGINE ? Comme dans le La grossesse et les hypersensibilités retar-
cas du Dress, l’allopurinol, les antiépilep- dées sévères, de type nécrolyse épider-
tiques et les sulfamides antibactériens sont mique toxique ou Dress, représentent des
les molécules principalement responsables. contre-indications absolues au processus
Cependant, certains anti-inlammatoires d’induction de tolérance.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 111


En
e Allergique : comment
pratiqu
le faire savoir ?
Une carte peut vous être délivrée, afin d’informer l’entourage
et les professionnels de santé amenés à vous prendre en charge
que vous êtes allergique à un médicament.

 ÉACTION
R igurent aussi. Des observations particulières
D’HYPERSENSIBILITÉ sur la réaction que vous avez eue peuvent
À la suite d’une réaction être mentionnées (retardée
d’hypersensibilité ou immédiate, de tel ou tel grade…).

PAR PRUDENCE
à un médicament, l’idéal
est de vous rendre chez
l’allergologue pour tirer Faites des copies
la situation au clair. de cette carte en cas de perte.
Parallèlement, prévenez votre
 ARTE
C entourage que vous avez
D’ALLERGIQUE une allergie médicamenteuse ;
En attendant les résultats si un jour vous devez être pris
des tests, une carte d’allergie en charge et n’êtes pas en capacité
provisoire peut vous être délivrée par de vous exprimer, il pourra alerter.
des services hospitaliers d’allergologie,
voire des médecins allergologues de ville CAS EXCEPTIONNEL
(le protocole n’est pas généralisé). Si vous n’êtes pas allergique
Ce document stipule, par exemple, mais avez fait une réaction très sévère
une « contre-indication à l’amoxicilline à un médicament en raison d’un terrain
en attendant la réalisation de tests ». particulier, l’allergologue peut vous délivrer
une carte d’allergie et contre-indiquer
 I VOUS N’ÊTES PAS
S le traitement incriminé.
ALLERGIQUE
S’il apparaît, à l’issue des tests, que vous  OSSIER MÉDICAL
D
avez fait une réaction d’hypersensibilité PARTAGÉ
de type non allergique, l’allergologue Les allergies médicamenteuses ne sont
détruira cette carte avec vous, car vous pas encore notiiées dans le dossier
n’en aurez pas besoin. médical partagé (DMP), qui est informatisé.
C’est pourquoi vous devez présenter
 I VOUS ÊTES BIEN
S votre carte à tous les professionnels
ALLERGIQUE de santé (médecins, pharmaciens…)
Les tests conirment l’allergie : votre carte qui vous prennent en charge.
provisoire devient déinitive. Ce document
s’ouvre comme un petit livret cartonné et RÉÉVALUATION
est nommé « carte d’allergie ». Elle comporte Dans les faits, il ne sera pas
AMELIE-BENOIST/BSIP

vos noms et prénoms ainsi que celui possible de réévaluer régulièrement


du médicament contre-indiqué et ceux votre situation par rapport au(x)
de sa famille (en cas de réactions croisées). médicament(s) contre-indiqué(s) : vous
Les traitements alternatifs possibles y devez donc garder votre carte à vie.

112 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Pistes
d’évolution
Un système immunitaire, ça s’éduque ! En particulier
au moment de la diversification alimentaire. Face à de nouveaux
aliments, l’organisme « reconnaît » petit à petit les molécules
qui les composent et les accepte. Mais le processus peut avoir
des ratés et générer des allergies… Dès lors, est-il possible,
pour les éviter, de modifier notre microbiote intestinal ?
De se faire vacciner ? Ou de les guérir par des biothérapies
ciblées ? L’avenir nous le dira. En attendant, la recherche avance.

114
LE RÔLE CENTRAL
DU MICROBIOTE INTESTINAL
116
INTERVIEW DE L’EXPERT
118
ALLERGIE AUX ACARIENS :
BIENTÔT UN VACCIN ?
119
L’ANAPHYLAXIE
MIEUX COMPRISE
SPL/PHANIE

121
ADRESSES
UTILES

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 113


Le rôle central du
microbiote intestinal
Les causes des allergies font l’objet de nombreuses recherches.
Les prédispositions génétiques priment, mais d’autres facteurs
seraient impliqués, comme le microbiote intestinal.

P
ourquoi devient-on allergique ? Si qui ne le sont pas, souligne Stéphane Haze-
les scientiiques ont des théories, brouck. On observe notamment une baisse
ils n’ont pas de certitudes. « L’aller- de la diversité de certaines espèces micro-
gie est une maladie multifactorielle biennes dans leur tube digestif. »
et ses origines sont encore mal comprises.
Mais une chose est sûre, il existe une pré- Construire son immunité
disposition familiale. C’est ce qu’on nomme Les chercheurs en sont convaincus : les
le terrain atopique. », indique Stéphane Haze- allergies sont le relet d’une mauvaise évo-
brouck, chercheur au sein du Laboratoire lution de notre système immunitaire. « Pour
d’immuno-allergie alimentaire (Liaa) de l’Ins- arriver à maturation, ce dernier doit en
titut national de recherche pour l’agriculture, quelque sorte être “éduqué”. Pour cela, il
l’alimentation et l’environnement (Inrae). faut lui présenter une grande diversité d’an-
tigènes – d’abord microbiens, lors de la
Un autre élément pourrait jouer un rôle colonisation du tube digestif du nouveau-
central : notre microbiote intestinal (ancien- né, puis alimentaires, au moment de la diver-
nement appelé lore intestinale). Son impor- sification de son alimentation –, afin de
tance est l’une des grandes découvertes l’entraîner à reconnaître et à tolérer ces
du siècle. Ainsi, 100 000 milliards de bac- nouvelles molécules normalement inofen-
téries vivent dans notre tube digestif en sives. C’est un véritable apprentissage »,
bonne intelligence avec nous, leurs hôtes, assure Stéphane Hazebrouck. Si le micro-
et sont impliquées dans diverses fonctions : biote n’est pas aussi varié qu’il est censé
digestion, métabolisme, inlammation… et l’être, le développement des cellules immu-
réponse immunitaire. « Le microbiote d’en- nitaires impliquées dans l’établissement
fants allergiques difère de celui d’enfants de la tolérance, et donc dans la prévention

FAUT-IL DONNER DU LAIT ENRICHI


EN PROBIOTIQUES À SON BÉBÉ ?
Dans les rayons des pharmacies scientifiquement, les preuves
et des grandes surfaces, d’intérêt de ces « ajouts »
l’offre de laits infantiles est sont insuffisantes, et ils
de plus en plus vaste… ne peuvent pas, légalement,
et le choix pour les parents, prétendre empêcher des
I. SCHMIDT/ADOBE STOCK

de plus en plus difficile. maladies comme l’allergie.


De nombreuses formules sont En revanche, ils semblent
enrichies avec des prébiotiques intéressants pour prévenir
ou des probiotiques. Mais, et traiter les diarrhées aiguës.

114 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Pistes d'évolution

Les micro-
organismes
qui tapissent
des maladies auto-immunes, des notre intestin
Parmi les autres éléments qui pour-
réactions inlammatoires excessives joueraient sur raient afecter la composition de
ou des allergies, sera limité. notre santé. la lore interne, on distingue aussi
les traitements antibiotiques de la
Les premiers mois de la vie sont cruciaux mère ou de l’enfant, les médicaments contre
pour l’acquisition du microbiote. Dès la le relux gastro-œsophagien, l’environne-
naissance, même. À l’accouchement, alors ment, l’excès d’hygiène…
que les membranes protectrices autour du
bébé se rompent, la colonisation de son Les probiotiques, un enjeu
organisme par les bactéries maternelles pour la recherche
commence. Elle est maximale s’il naît par Les scientiiques pourront-ils, demain, venir
voie basse, car il se trouve en contact avec moduler ce microbiote et le rendre plus
les bactéries vaginales et intestinales de sa « eicace » contre les allergies ? Encore fau-
mère. Cependant, c’est l’alimentation – le drait-il savoir avec quelle(s) bactérie(s)
lait maternel puis les aliments présentés au l’enrichir… « C’est tout l’enjeu de la recherche
moment de la diversiication alimentaire – sur les probiotiques et les prébiotiques »,
qui va le plus modiier la composition du note Stéphane Hazebrouck. On sait déjà
microbiote intestinal. Or ce processus peut que les prébiotiques, aliments non diges-
se révéler un parcours semé d’embûches. tibles par le microbiote, favorisent de façon
« En ne permettant pas un établissement sélective la croissance et l’activité de cer-
optimal des micro-organismes dans l’intes- tains micro-organismes censés jouer un rôle
tin, la naissance par césarienne ou l’alimen- bénéique pour la santé. Les probiotiques,
tation avec du lait maternisé pourraient eux, sont des micro-organismes qui, une
augmenter le risque de développer des fois ingérés, seraient susceptibles de rester
allergies ou des maladies auto-immunes, vivants dans l’intestin et de modifier le
explique Stéphane Hazebrouck, avant de microbiote positivement. Mais « à l’heure
nuancer : Mais les études ne sont pas encore actuelle, nous manquons encore de données
assez solides pour airmer que l’accouche- sur ce que sont un microbiote sain et un
SPL/PHANIE

ment par voie basse et l’allaitement ont un microbiote pathogène. On n’est qu’au début
efet protecteur contre l’allergie. » de l’histoire », assure le chercheur.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 115


INTERVIEW
DR CAMILLE BRAUN Allergologue et
chercheur au sein de l’unité Immunologie
de l’allergie cutanée et vaccination du Centre
international de recherche en infectiologie
DR

«La médecine
personnalisée est l’avenir
de l’allergologie»
Sur quels aspects se concentre les symptômes des allergies et l’activation de
la recherche en allergologie ? certaines voies moléculaires. Dans les faits, tout
Dr Camille Braun  Ce domaine d’étude est très le monde n’a pas le même « phénotype » d’al-
dynamique. Concrètement, en clinique, la désen- lergique : les divers signes, leur ordre d’appa-
sibilisation continue d’être vue comme une voie rition, leurs associations ou non, leur évolution…
d’avenir pour traiter les allergies alimentaires Tout cela varie d’une personne à l’autre. Est-ce
et fait l’objet d’un très grand intérêt. On réléchit qu’une personne qui commence par un eczéma,
de plus en plus à des mécanismes qui permet- puis développe un asthme sans faire d’allergie
traient de diminuer ses efets indésirables et alimentaire, a le même proil biologique qu’un
d’augmenter son eicacité, notamment chez individu dont le seul symptôme est l’asthme ?
les enfants très allergiques. En la matière, des C’est quelque chose que l’on ignore. On cherche
patchs cutanés de désensibilisation à la caca- donc à en savoir plus, en analysant les lésions
huète pourraient bientôt être autorisés aux d’eczéma (biopsies) chez les personnes qui
États-Unis puis en France. Comme les allergènes ont des dermatites atopiques. On réalise aussi
sont présentés à l’organisme par la peau et non des examens des bronches (ibroscopies) chez
par la bouche, il y a moins de danger… De nom- des asthmatiques, pour traquer les marqueurs
breux médicaments sont également à l’étude qui indiqueraient les processus biologiques
pour essayer d’améliorer la vie des patients impliqués. Par exemple, on regarde si, dans le
allergiques. Enin, des travaux de recherche cas d’une dermatite atopique, un patient va
fondamentale – c’est-à-dire de recherche pure – exprimer plutôt tel ou tel anticorps (d es
sont en cours dans ce domaine. interleukines 4 ou 17, ou autre).

Quels sont les sujets d’étude actuels En quoi repérer ces marqueurs peut
de cette recherche fondamentale ? être utile à la prise en charge des patients ?
C. B. Il s’agit d’explorer en profondeur les méca- C. B. Connaître ces marqueurs et, surtout, les
nismes biologiques à l’œuvre dans la maladie inclure dans une physiopathologie pour être
allergique, et de comprendre les liens entre capable de les cibler thérapeutiquement, c’est
l’avenir ! Dans les faits, on utilise de
plus en plus de biothérapies. Ces
De nombreux médicaments médicaments sont en réalité des pro-
sont à l’étude pour améliorer téines qui vont viser les voies molé-
culaires en lien avec l’allergie. Ainsi,
la vie des patients allergiques certains traitements « bloquent » les

116 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Pistes d'évolution

L’idée : identifier les molécules à l’œuvre


chez un allergique (IgE, interleukines…)
et injecter une protéine pour les bloquer.

En quoi cela consisterait-il


exactement ?
C. B. L’idée, plutôt simple, est la suivante : si
vous présentez un tableau clinique qui vous
est propre – un asthme associé à un eczéma,
par exemple – et que, dans votre sang, votre
peau ou ailleurs, on retrouve telle ou telle
interleukine, on pourra vous proposer un trai-
tement spéciiquement développé pour blo-
quer son action. Il agira sur vos symptômes,
alors qu’il aurait été moins eicace sur une
autre personne… Bien sûr, l’idéal serait d’avoir
des molécules capables de traiter toutes les
maladies allergiques d’un coup. À ce jour, les
scientiiques n’en disposent pas.

Sommes-nous loin de cette médecine


« à la carte » ?
C. B. Nous avons un « pied dedans », mais il
reste encore beaucoup à faire. L’allergie ali-
mentaire est une maladie du tube digestif, la
SPL/PHANIE

dermatite atopique, une afection de la peau,


et l’asthme, une pathologie des voies respira-
toires… et les marqueurs biologiques, il faut
immunoglobulines E (IgE) produites par les savoir aller les dénicher ! En recherche fonda-
lymphocytes B – l’omalizumab (Xolair), par mentale, on peut facilement explorer la peau
exemple, donne de très bons résultats dans ou les muqueuses digestives. Mais, dans la
l’asthme allergique sévère. Dans d’autres cas, pratique courante, au sein des cabinets médi-
les principales responsables de la maladie sont caux, c’est bien plus rare. Ce que l’on fait là-
les interleukines (IL4, 5, 13…), des molécules bas, au quotidien, ce sont de simples prises
inlammatoires produites par les lymphocytes T. de sang. Or, on s’est rendu compte que les
Pour les bloquer, on dispose de traitement marqueurs du sang n’étaient pas toujours
comme le dupilumab (Dupixent), qui cible le faciles à mesurer ni toujours iables, comme
récepteur des IL4 et 13. Beaucoup d’autres molé- les interleukines, par exemple. Les IgE, elles,
cules sont encore impliquées ; les chercheurs sont bien dosées, mais n’expliquent qu’une
ne cessent d’essayer de les découvrir pour, in partie des maladies. Dans les faits, les prati-
ine, les désactiver chez un patient donné. Et ciens sont encore très limités, et la médecine
ça, c’est le rêve de tout médecin, c’est ce qu’on personnalisée n’est une réalité que dans les
appelle la médecine « personnalisée ». centres d’expertise en allergologie.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 117


Allergie aux acariens :
bientôt un vaccin?
Un vaccin contre l’asthme lié aux acariens fait actuellement l’objet
de travaux au sein de plusieurs équipes. Ceux de Grégory Bouchaud,
chercheur à l’Inrae, sont très encourageants.

P
armi les 10 % de Français asthma- vaccinés, ces animaux ne faisaient aucune
tiques, on estime que 80 à 90 % réaction bronchique lors de la rencontre
d’entre eux sont allergiques aux avec le « véritable » allergène.
acariens. Un allergène en particulier,
appelé Der p2, est reconnu par près de 90 % Chez l’homme, dans les faits, diicile de
de ces personnes. Aujourd’hui, la désensi- savoir qui est à risque de développer un
bilisation est le seul traitement des allergies asthme allergique… et donc, qui vacciner.
aux acariens : il consiste à présenter l’aller- Les chercheurs visent plutôt à soigner les
gène aux patients par voie sublinguale, de personnes allergiques ayant déjà déclaré
manière à obtenir petit à petit une meilleure un asthme. Ici, le peptide modiié n’est plus
tolérance de l’organisme et une atténuation utilisé comme vaccin préventif, mais comme
des symptômes, sans guérison possible. vaccin thérapeutique. « Notre produit a éga-
lement fait la preuve de son eicacité dans
Remède en vue cet usage, que ce soit in vitro ou dans
Grégory Bouchaud, immuno- des modèles de souris “humani-
logiste et chercheur au sein sées” (leurs cellules immuni-
de l’unité Biopolymères taires ont été remplacées par
interactions assemblage des cellules immunitaires
de l’Institut national de humaines), continue le
recherche pour l’agri- chercheur. Avec une injec-
culture, l’alimentation tion suivie d’un rappel, les
et l’environnement crises d’asthme dispa-
(Inrae), travaille depuis raissent et une action anti-
plusieurs années à une inlammatoire s’exerce sur la
solution curative à l’aller- muqueuse bronchique. »
gie aux acariens. La clé : un SPL
/P
dérivé inactivé de l’allergène HANIE La route est encore longue pour
Der p2, obtenu par génie géné- espérer voir arriver le produit dans
tique et utilisé comme vaccin. « Ce pep- nos pharmacies. Mais l’équipe est actuel-
tide modiié, lorsqu’il est injecté, va activer lement en discussion avec les industriels
le système immunitaire et déclencher une pour passer à des études cliniques chez
réaction, mais pas suisamment importante l’homme. « Notre vaccin s’adresserait en
pour provoquer un asthme, explique-t-il. priorité aux asthmatiques sévères qui ne
De cette manière, on apprend à l’organisme répondent pas aux traitements par corti-
qu’il est inutile de réagir contre lui. » L’efet coïdes », précise Grégory Bouchaud. Des
protecteur du peptide contre l’asthme aux essais basés sur la même technique sont
acariens a été démontré chez les souris, en cours avec d’autres allergènes, notam-
préalablement rendues allergiques : une fois ment les pollens et les poils de chat.

118 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Pistes d'évolution

L’anaphylaxie
mieux comprise
Une réaction allergique sévère
peut entraîner la mort. Pour le
moment, impossible d’empêcher
sa survenue ou de stopper son
mécanisme. La recherche laisse
entrevoir des pistes prometteuses.

A
u moment d’une anesthésie au
bloc opératoire, une allergie
sévère aux curares – des relaxants
musculaires couramment utili-
sés – est parfois fatale. Imprévisible, elle
survient chez des personnes sans anté-
cédents ni terrain familial ; en saisir tous
B. BOISSONNET/BSIP

Les responsables de
les mécanismes est crucial. Une récente la réaction allergique
ne sont pas toujours
étude (1) copilotée par l’Institut Pasteur et les anticorps IgE… Les
l’hôpital Bichat (Paris), avec la participa- IgG ont aussi leur part.
tion d’une dizaine d’hôpitaux parisiens, a
contribué à lever un coin du voile sur des suivant son déclenchement, nous avons vu
chocs restés sans explication. les cellules en action, et constaté que les
deux voies, IgE et IgG, coexistaient la plu-
Un autre mécanisme coexiste part du temps. Pour plusieurs patients,
Les résultats répondent aux questionne- seules les IgG étaient présentes. »
ments d’anesthésistes et d’allergologues.
Ces derniers se trouvaient parfois dépour- Le scénario identiié est le suivant : les
vus d’argument fort pour leur diagnostic, IgG impliquées activent des globules
car aucune IgE, marqueur habituel d’une blancs appelés « neutrophiles ». Ceux-ci
allergie, n’était détectée dans le sang de participent « au relargage extrêmement
certains patients lors d’accidents graves intense de médiateurs responsables d’une
aux curares. C’est qu’en réalité, un autre dilatation massive des vaisseaux et d’une
mécanisme, déjà exploré et conirmé par atteinte pulmonaire et cardiaque, carac-
des expériences sur des souris en 2011, est téristiques de l’anaphylaxie, potentiellement >>
à l’œuvre dans l’anaphylaxie… Il s’agit de
celui impliquant les IgG, anticorps norma-
lement dédiés à la lutte contre des agents
pathogènes. « Pour notre étude, nous avons
Chiffres en France
prélevé le sang de patients présentant une l 1 réaction allergique
réaction anaphylactique aux curares au pour 6 500 anesthésies avec des curares par an.
cours d’une intervention chirurgicale, l 6,9 décès dus aux curares
explique le Pr Sylvie Chollet-Martin, immu- pour 1 million d’anesthésies par an.
nologiste à l’hôpital Bichat. Dans les minutes

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 119


DU NOUVEAU DANS LES TUYAUX
Une étude de chercheurs l’acalabrutinib. L’injection Les allergiques sujets aux
américains sur des souris de ce médicament a protégé anaphylaxies devraient-ils
humanisées, publiée l’an les souris de réactions la prendre tous les jours pour
dernier dans The Journal anaphylactiques modérées, qu’elle ait une réelle utilité ?
of Clinical investigation, et évité des décès dans les « Plutôt au coup par coup,
pourrait représenter un cap réactions sévères : le groupe dans des situations bien
dans le développement non traité a enregistré 39 % spécifiques, analyse Camille
d’un traitement de morts, contre 13 % Braun, chercheur à l’Inserm
à l’anaphylaxie. dans le groupe traité. et pédiatre au CHU de Lyon
Ces scientifiques ont réussi Des résultats encourageants, (lire aussi p. 116). Par
à montrer l’efficacité qui restent à vérifier sur exemple, en complément
préventive d’une molécule les humains… Les médecins de l’épinéphrine, au moment
récemment autorisée attendent aussi des de l’anaphylaxie, pour
aux États-Unis dans réponses sur l’intérêt contrer le rebond qui
le traitement de cancers, concret de la molécule. survient parfois quelques
heures plus tard. Ou en début
de désensibilisation, pour
éviter les accidents, le temps
d’arriver à une tolérance
suffisante. » Un patient
atteint de mucoviscidose,
E. EVGENII/SHUTTERSTOCK

mais allergique grave


à un antibiotique utile dans
Un médicament pour prévenir le traitement de sa maladie,
l’anaphylaxie a déjà donné serait aussi un bon candidat
de bons résultats sur les souris.
à un tel traitement…

>> fatales », souligne Pierre Bruhns, coauteur les fonctions cardiovasculaires, et non sur
de l’étude et responsable du Laboratoire l’anaphylaxie elle-même, susceptible de
des anticorps en thérapie et pathologie à rebondir plusieurs fois… « Engager des
l’Institut Pasteur. recherches thérapeutiques n’est pas évident,
car il est compliqué de constituer des
De nouvelles pistes possibles groupes de patients pour une réaction
Dès lors, d’autres possibilités de prise en imprévisible », déplore Pierre Bruhns. Il fau-
charge de l’anaphylaxie aux curares pour- drait en outre convaincre des équipes médi-
raient être explorées. « Il existe des anticorps cales d’administrer, lors d’une anaphylaxie,
à potentiel thérapeutique pour bloquer les des molécules en test, à la place ou en com-
récepteurs aux IgG », note Pierre Bruhns. plément de l’épinéphrine. Une décision dif-
« On peut aussi imaginer moduler l’activité icile quand le pronostic vital du patient
des neutrophiles », avance Sylvie Chollet- est en jeu… Reste que les chocs anaphy-
Martin. L’enjeu est de taille, car pour le lactiques aux curares entraînent encore des
moment, stopper les mécanismes en cours décès, et que des progrès dans la prise en
lors d’une anaphylaxie est impossible. L’épi- charge sont nécessaires.
néphrine, l’actuel traitement de référence, (1) “An IgG-induced neutrophil activation pathway
agit bel et bien, mais uniquement sur les contributes to human drug-induced anaphylaxis”,
conséquences de la réaction, en restaurant Science Translational Medicine, 2019.

120 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Pistes d'évolution

En
e Adresses utiles
pratiqu L’autonomie dans la gestion quotidienne de l’allergie,
quelle qu’elle soit, est un enjeu majeur pour les patients
et leur entourage. Ces liens peuvent y contribuer.

TOUTES LES ALLERGIES aux diférents pollens


LES ALLERGIES ALIMENTAIRES dans chaque département,
voire ville par ville.
Sur Internet Sur Internet
l Allergienet.com Donne l Allergiesalimentaires- l Cmei-france.fr Liste les
toutes les clés scientiiques canada.ca Regorge de conseillers en environnement
sur les allergies. conseils pratiques – même intérieur pour vous aider
si la réglementation à modiier vos habitudes et
l Oasis-allergie.org applicable au Canada n’est minimiser le risque d’allergie
Suit, avec humour pas identique à la nôtre. et d’irritations liées à la
et sérieux, l’actualité pollution de nos logements.
des allergies, et accorde l Ricardocuisine.com
une large place Propose de bonnes idées
Une association
aux allergies cutanées. de recettes sur un site l Asthme et allergies
entièrement consacré Structure cogérée par des
l Urgence-anaphylaxie. à la thématique allergique. professionnels de santé
com Recense les bons et des patients, elle met à
rélexes à avoir en cas l Papillesetpupilles.fr disposition des allergiques,
de réaction anaphylactique. Site de recettes inventives, (asthmatiques en
Le site est géré par avec des rubriques « sans particulier) des outils pour
l’association de patients lait » et « sans œuf » bien le quotidien. Les « écoles
Afpral (lire ci-dessous). utiles pour faire manger de l’asthme » en sont issues.
des enfants allergiques.
l Base-donnees- LES ALLERGIES
publique.medicaments. Une appli
CUTANÉES
gouv.fr Permet d’utiliser, l Allergobox L’appli
en connaissance de cause, la plus pointue pour repérer Une appli
les médicaments les aliments en fonction l QuelCosmetic Éditée
antiallergiques, les de l’allergène à éviter. par l’UFC-Que Choisir, elle
dispositifs auto-injecteurs, Elle présente également intègre les allergènes dans
etc. Vous y retrouverez des recettes, ainsi qu’une ses critères d’analyse pour
notices, efets indésirables, rubrique « cosmétiques » vous aider à choisir les
posologies, etc. avec un onglet dédié produits qui répondent aux
aux peaux atopiques. exigences de votre peau.
Une association
l Association française LES ALLERGIES
Une association
pour la prévention RESPIRATOIRES l Associationeczema.fr
des allergies (Afpral) Elle réunit des patients
Ofre une mine d’outils Sur Internet qui informent et donnent
sur l’ensemble des allergies l Pollens.fr Incontournable des conseils pour
pour se faciliter l’existence pour se tenir au courant supporter et soulager
au quotidien. de la pollution naturelle chaque type d’eczéma.

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 121


Épilation à la lumière
| JURISPRUDENCE |
pulsée
Les esthéticiennes autorisées à pratiquer
COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, 31 MARS 2020
POURVOI N° 19-85121 - CASSATION

Jusque-là, la position de la Cour de cassation sur l’épilation à la lumière


pulsée était bien établie, nous en avions justement parlé dans ces pages.
Quiconque la pratiquait sans être médecin se rendait coupable du délit d’exer-
cice illégal de la médecine. Car, selon la très ancienne réglementation, issue d’un
arrêté datant de 1962, seules les épilations à la pince ou à la cire pouvaient être
pratiquées par des personnes n’exerçant pas la médecine. Régulièrement, des
salons d’esthétique étaient poursuivis et condamnés. Dans cette nouvelle
afaire, la Cour de cassation revient sur sa jurisprudence et efectue un revire-
ment. Les deux sociétés dont il est question ici ont été condamnées en appel
à 6 000 et 3 000 € d’amende. Elles se pourvoient en cassation en soulevant que
cet arrêté de 1962 est contraire au principe de libre concurrence et de liberté
d’établissement découlant des traités de l’Union européenne. Elles estiment que
l’interdiction faite aux professionnels autres que des médecins de pratiquer
l’épilation à la lumière pulsée n’est pas proportionnée au but de la protection de
la santé publique. D’autant, soulignent-elles, qu’un règlement européen rejette
les appareils à la lumière pulsée de la liste des dispositifs médicaux, et que les
rapports de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’envi-
ronnement et du travail (Anses) excluent tout risque sérieux pour la santé.

Sensible à ces arguments, la Cour de cassation décide qu’il y a lieu de reve-


nir sur sa jurisprudence antérieure. Elle airme ainsi que le monopole des
médecins en matière d’épilation à la lumière pulsée méconnaît la liberté d’éta-
blissement et la libre prestation de services. Elle se fonde sur un arrêt récent
du Conseil d’État qui va dans le même sens (CE, 1re et 4e chambres réunies,
8/11/2019, n° 424954) et s’appuie sur trois arguments :les appareils employés
peuvent être acquis et utilisés par de simples particuliers ; leur usage est auto-
risé aux esthéticiens pour les soins de photorajeunissement ; les éventuels
efets indésirables de l’épilation à la lumière pulsée sont légers. Il n’est pas
mentionné que seul un médecin peut réaliser ces actes d’épilation. Enin, le
gouvernement français a notiié à la Commission européenne un projet de
décret ouvrant la pratique de l’épilation à la lumière pulsée aux esthéticiens.
Cette décision signe la in de la saga judiciaire, ces derniers ne pouvant plus
être poursuivis pour exercice illégal de la médecine s’ils se servent de la
lumière pulsée pour épiler leurs clients. Toutefois, aucun décret n’étant paru à
ce jour, les règles encadrant la pratique restent à ixe.

Rosine Maiolo

122 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Pose d’une prothèse
de hanche défectueuse
Quid des responsabilités ?
COUR DE CASSATION, 1RE CHAMBRE CIVILE, 26 FÉVRIER 2020
POURVOI N° 18-26256 - REJET

Trois ans après la pose d’une prothèse de hanche, monsieur H. fait une chute
à cause de la rupture de celle-ci. Le chirurgien doit procéder au changement de
la tige fémorale. Le patient, qui présente des séquelles, assigne en responsabilité
et indemnisation le fabricant de sa prothèse et le médecin qui l’a mise en place.

Les juges avaient à répondre à deux questions. La prothèse, qui s’était rompue
prématurément, était-elle défectueuse ? Qui, du fabricant et/ou du praticien,
était responsable ? La cour d’appel prononce la responsabilité du fabricant et
dit que celle du médecin ne peut être engagée qu’en cas de faute. Le manufac-
turier se pourvoit en cassation. Il reproche aux juges de le déclarer entièrement
responsable et de l’avoir condamné à indemniser tous les préjudices du patient.
Soit plus de 56 000 € à lui verser, au titre du déicit fonctionnel, des soufrances
endurées, du préjudice esthétique et d’agrément, des aménagements à efec-
tuer dans son véhicule… La Cour de cassation valide la décision de la cour
d’appel. Elle se fonde sur les constatations de l’expert, qui a mis en évidence
que la rupture de la prothèse avait provoqué la chute de M. H., et que cette cas-
sure n’était pas imputable au poids de ce dernier. Les juges relèvent également
qu’aucune erreur n’a été commise dans le choix et la conception de la prothèse
ni lors de sa pose, et que le point de fracture se situe à la base, dans la zone de
faiblesse de toute prothèse de hanche. En conséquence, ils concluent que ce
produit de santé ne présentait pas la sécurité à laquelle on pouvait légitime-
ment s’attendre, et que la rupture prématurée de la prothèse était due à sa
défectuosité. La responsabilité du fabricant est donc engagée.

Concernant la responsabilité du médecin, la jurisprudence a évolué. Les


juges reconnaissaient auparavant qu’une « obligation de sécurité de résultat »
pesait sur les professionnels de santé, même en l’absence de faute de leur
part. C’est désormais terminé. Raison pour laquelle la Cour de cassation réaf-
irme la nécessité d’établir la faute du praticien qui a fait usage du produit sur
le patient pour engager sa responsabilité. En conséquence, et en l’absence de
faute, elle conirme la décision des juges d’appel. Il est à noter que la respon-
sabilité du praticien ayant implanté le produit défectueux est susceptible
d’être engagée (même en l’absence de faute de sa part) si le fabricant n’a pas
été identiié. Cela n’était pas le cas dans cette afaire, raison pour laquelle les
hauts magistrats rejettent la demande de la victime.

Rosine Maiolo

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 123


LABEL HAUTE VALEUR
| INFOS CONSO |
ENVIRONNEMENTALE (HVE)
Pas si bio que ça !
Les agriculteurs sont incités à adopter le label Haute valeur environnementale
(HVE), favorable à l’environnement comme à la biodiversité. Mais il concurrence
le bio sans être aussi exigeant.

L
e label HVE apparaît sur des aliments Des critiques qui irritent passablement
et des vins depuis quelques années. Laurent Brault, chargé de la promotion
Né du Grenelle de l’environnement de ce label à l’Association nationale pour
en 2008 et porté par les ministères de le développement et la certiication HVE.
l’Agriculture et de la Transition écolo- « Si on s’intéresse aux pesticides, la pro-
gique, il certiie des pratiques agricoles messe est assurée par le bio, tandis que
respectueuses de l’environnement. Mal- la colonne vertébrale de la HVE, c’est la
gré ce blanc-seing oiciel, il se fait régu- biodiversité », fait-il valoir. Sur son site,
lièrement étriller. Ainsi, les associations l’association explique que cette certii-
France nature environnement (FNE) et cation est « un levier pour valoriser inan-
Agir pour l’environnement, la Confédé- cièrement la montée en gamme de l’agri-
ration paysanne et le Syndicat des trans- culture française » face à des importations
formateurs et distributeurs bio (Synabio) moins exigeantes. Elle entraîne des agri-
ont dénoncé lors d’une conférence de culteurs qui ne peuvent – ou ne veulent –
presse, en décembre 2020, une « illusion pas se conformer au cahier des charges
de transition écologique », le qualiiant bio, plus strict, vers des productions
de « greenwashing massif » et de « trom- mieux valorisées que celles de base. Or,
perie » pour les consommateurs. c’est bien le problème ! Conçue comme
une étape vers le bio, la HVE est devenue
DE SÉRIEUSES INCOHÉRENCES une in en soi et un logo commercial – un
Vent debout contre ce label, la Confé- moyen de rémunérer les eforts consen-
d ération paysanne lui reproche d e tis. Conséquence : plusieurs enseignes
concurrencer le bio et de phagocyter des de la grande distribution s’y intéressent
aides qui pourraient aller à des mesures (Intermarché, E.Leclerc, Grand Frais…).
agroécologiques plus ambitieuses. France
nature environnement, qui compte parmi LES PESTICIDES
les créateurs de la HVE, est plus nuancée, NE SONT PAS EXCLUS !
mais constate des « incohérences » pro- Certes, le cahier des charges, dense, va
blématiques. Ainsi, la certiication s’ob- globalement dans le bon sens. Mais il
tient pour l’ensemble du lieu de produc- montre de grosses carences. S’il encou-
tion (ferme) et non pour un produit, par rage une utilisation raisonnée des intrants
un cumul de bons points sur divers items. et intègre des mesures destinées à pré-
Si elle encourage à réduire les engrais et server la biodiversité (maintien des haies,
pesticides de synthèse, elle n’y oblige zones de jachère…) et à économiser les
pas – il est donc possible de gagner des ressources en eau, il n’incite pas à chan-
points par ailleurs. Résultat : un produit ger de modèle d’agriculture. Les produc-
peut être estampillé HVE tout en étant tions hors-sol (porcs, volailles, légumes
aussi « chimique » qu’un conventionnel. sous serre…) restent autorisées. Surtout,

124 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


les pesticides, y compris les plus nocifs, la promeut activement. Raison de plus
ne sont pas exclus ! La filière viticole, pour revoir les exigences à la hausse, en
grande consommatrice de ces molécules, particulier sur les pesticides ! « À partir
ne s’y est pas trompée. Avec la HVE, elle du moment où ces intrants sont domma-
peut aicher un logo vert sans boulever- geables pour les écosystèmes et les
ser ses pratiques (même si certains viti- humains, il faut cesser de les utiliser, rap-
culteurs ont évolué). Pour preuve, la vigne pelle avec force Arnaud Schwartz, pré-
représente 82 % des 8 218 exploitations sident de FNE. Et c’est bien la production
certiiées HVE… Autrement dit, ce label bio qui mérite d’être soutenue, plus que
est « agriculture intensive-compatible ». toutes les autres, pour répondre aux déis
D’ailleurs, la Fédération nationale des climatiques et de biodiversité. »
syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) Elsa Casalegno

AUTOMOBILE
Pas d’autocollant sur la plaque
d’immatriculation
Bien que la pratique soit courante, il est interdit de modifier le département
et son logo par un autocollant apposé sur la plaque d’immatriculation. Il peut
en coûter 135 ¤.

A
vec le système d’immatriculation Cette pratique, très répandue, est illé-
des véhicules (SIV), en vigueur gale. L’article 10 de l’arrêté du 9 février
d epuis 2009, chaque voiture 2009 précise qu’« il est interdit de modi-
conserve la même immatriculation, de ier les plaques d’immatriculation ou d’y
sa sortie de l’usine à sa destruction ou rajouter un élément ».
à son exportation, quelle que soit l’iden- Dans une afaire opposant un fabricant
tité ou l’adresse des propriétaires suc- de plaques d’immatriculation à des ven-
cessifs. La présence sur la plaque d’un deurs d’autocollants, la Cour de cassation
« identiiant territorial », composé d’un a clos déinitivement le débat. Son juge-
numéro de département et du logo de ment, rendu début 2021, conirme que
la région correspondante, est obligatoire. la pratique est illégale. L’amende encou-
rue est de 135 €. Majorée en cas de réci-
LA JUSTICE A TRANCHÉ dive, elle peut grimper à 750 €. Pour
En cas de changement de département, changer l’aichage du département sur
le propriétaire n’a pas l’obligation de leur plaque d’immatriculation, les auto-
modifier sa plaque d’immatriculation mobilistes n’ont donc d’autre choix que
pour qu’y igure le nouvel identiiant ter- de faire poser de nouvelles plaques avec
ritorial. Mais de nombreux automobilistes le numéro de département choisi.
le font, en y apposant un autocollant. Yves Martin

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 125


COMPLÉMENTAIRES SANTÉ
| INFOS CONSO |

Des primes à la hausse


L’UFC-Que Choisir a analysé les appels à cotisations
de plusieurs centaines d’assurés. Résultat : cette année encore,
le coût des complémentaires santé a bondi.

E
n janvier 2021, le « 100 % santé » de 1 milliard d’euros en 2021. Pour rappel,
appliqué aux audioprothèses est celle-ci est censée compenser les 2,2 mil-
entré en vigueur. La mesure s’est- liards d’euros économisés sur les rembour-
elle traduite par une hausse des cotisa- sements aux assurés, ces derniers ayant
tions versées par les assurés à leur com- consommé moins de soins de ville lors
plémentaire ? C’est ce que L’UFC-Que du coninement. Tout laisse donc à pen-
Choisir a voulu vériier, en interrogeant ser que certains organismes ont répercuté
les consommateurs. L’association a pu sur les particuliers la « taxe Covid », alors
recueillir des avis d’échéance pour 2020 même que son montant est inférieur aux
et 2021, soit 623 contrats individuels pro- économies qu’ils ont réalisées !
venant de 123 organismes complémen-
taires. Leur analyse met en évidence une DES GARANTIES ILLISIBLES
inlation médiane des assurances santé Dans ce contexte, la résiliation à tout
de 4,3 % en 2021, soit trois fois plus que moment, possible depuis le 1er décembre
la progression du pouvoir d’achat des 2020, démontre son intérêt. Malheureu-
Français espérée en 2021… Cette hausse sement, plusieurs obstacles freinent la
fait suite à celles constatées ces dernières réussite de cette réforme. Notamment la
années (4 % en 2019, 5 % en 2020), les- diiculté, pour les particuliers, à compa-
quelles pèsent lourd sur le budget des rer les ofres. En efet, parmi les 15 grandes
ménages en ces temps diiciles. Elle cor- complémentaires dont nous avons étudié
respond à un surcoût annuel médian de les devis, les deux tiers continuent à uti-
79 €. Pour près d’un assuré sur cinq, cette liser des pourcentages supérieurs à 100 %
majoration dépasse 200 €. pour les garanties en dentaire ou en
audiologie, plutôt que les exprimer en
UNE JUSTIFICATION DIFFICILE euros. Une source de confusion pour les
L’étude des contrats met également en assurés. De même, 11 organismes s’obs-
évidence la disparité des pratiques entre tinent à ne pas distinguer leurs rembour-
complémentaires. Parmi les 17 organismes sements de ceux de la Sécurité sociale.
pour lesquels l’association a reçu le plus Enin, la difusion de tableaux d’exemples
d’avis d’échéance, l’inlation médiane va de remboursements en euros (demandée
de 0 % à… 8,5 %. Dans le détail, si Muta par l’UFC-Que Choisir et inscrite dans la
Santé, Pro BTP, la Mutuelle générale et la loi), demeure très imparfaite. Trop rare-
MNH ont augmenté leurs tarifs de moins ment adossés aux tableaus des garanties
de 3 %, Adrea Mutuelle, Klesia, Swiss Life (seulement dans deux cas), ils sont même
et Malakoff Humanis approchent ou introuvables pour près du tiers des com-
dépassent, sur notre échantillon, les 7 % plémentaires étud iées. Dès lors, les
d’inlation médiane. Les hausses les plus consommateurs ont bien du mal à faire
marquées ne sauraient donc être justiiées jouer la concurrence et à s’imposer en
par le déploiement du 100 % santé, auquel tant que « régulateurs du marché ».
s’ajoute l’instauration d’une « taxe Covid » Mathieu Escot

126 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


COVID-19
Oubliez les masques
les moins filtrants
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, conseille de délaisser les masques
artisanaux, pas assez filtrants. Désormais, il faut privilégier les masques en tissu
de catégorie 1 ou les masques chirurgicaux. Explications.

N
ous d evons laisser tomber les n’hésitez pas à laver vos masques, même
masques faits maison ou ceux sans les chirurgicaux. Certes, ces derniers ne
garantie oicielle de iltration, que sont pas conçus pour passer au lave-linge,
l’on peut se procurer auprès des tailleurs, mais les tests efectués par Que Choisir,
des couturières de quartier, etc. Cette in 2020, ont conclu qu’après 10 passages
prescription a été faite, il y a quelques en machine à 60 °C, ils conservaient d’ex-
semaines, par Olivier Véran, le ministre cellentes capacités de iltration.
de la Santé. Comme le niveau de iltration
de ces masques n’est, par déinition, pas DES GESTES BARRIÈRES
évaluable, il est présumé insuisant par PLUS QUE JAMAIS INDISPENSABLES
les autorités sanitaires. Par conséquent, Le changement de doctrine du ministère
pour être correctement protégé, mieux de la Santé est lié à l’émergence de plu-
vaut se munir de masques dont les per- sieurs mutations récentes du coronavirus,
formances sont élevées et avérées. D’au- un phénomène classique dans la trajec-
tant qu’ils sont maintenant largement toire d’un virus. Le « variant anglais » a
disponibles dans le commerce et sur mis à genoux le système hospitalier bri-
Internet, qui plus est à des prix inférieurs tannique et entraîné, outre-Manche, un
à ceux pratiqués lors du premier décon- coninement sévère, avec fermeture des
inement. Il s’agit des masques chirurgi- écoles. Il est présent, de façon certaine,
caux, jusqu’alors oiciellement réservés sur l’ensemble du territoire français. Il
aux personnels de santé, et des masques est probable qu’il circule déjà activement.
en tissu portant la garantie de iltration Compararé à la «version initiale», ce
de niveau 1, dits masques de catégorie 1, variant se transmet bien plus facilement.
ou encore masques à usage non sanitaire Il n’est donc pas illogique, face à un virus
(UNS) 1. Neufs, les premiers arrêtent au plus contagieux, de vouloir utiliser des
moins 95 % des particules à partir de masques plus eicaces. Et de renforcer
3 microns, les seconds, au moins 90 %. les gestes barrières. On conseille main-
tenant, dans la mesure du possible, de
LES MASQUES CHIRURGICAUX ne pas se tenir à moins de deux mètres
SONT LAVABLES d’une autre personne, surtout dans les
Même si leurs prix ont baissé, les masques espaces fermés que sont les magasins,
homologués pèsent encore trop lourd les transports publics, les bureaux ou les
dans le budget de nombreux ménages. ateliers de travail. En outre, le lavage
Pour beaucoup, le recours aux masques fréquent des mains, à l’eau et au savon
maison n’est nullement un choix, mais ou, à défaut, au gel hydroalcoolique,
tout simplement une nécessité. Aussi, demeure primordial.
pour faire de substantielles économies, Anne-Sophie Stamane

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 127


ASSURANCE VIE EN 2020
| INFOS CONSO |

Les contrats en euros


rasent le sol
En 2020, les taux d’intérêt des contrats d’assurance vie en euros sont restés
bas. Les performances varient autour de 1 % en moyenne.

M
arquée par la crise sanitaire, l’an- dû puiser dans leur bas de laine pour
née 2020 a vu les taux d’intérêt servir des taux quelque peu rémunéra-
de s banques centrales d es- teurs. Mais Thomas Delannoy, directeur
cendre à un niveau proche de zéro, voire général d’Asac-Fapès, prévient : « Il ne
passer en dessous. Conséquence pour faudrait pas que cette situation se pro-
l’assurance vie garantie en euros : des longe des années, au risque de faire
taux qui rasent le sol. Ils atteignent, en fondre toutes les réserves. » Dans la
moyenne, 1 à 1,2 %. En 2019, les contrats moyenne, c’est-à-dire entre 1 et 1,3 %, on
aichaient, en moyenne, 1,45 %. L’an der- trouve les contrats de la Maif (1,3 %),
nier, ils ont encore baissé d’environ d’Agipi (1,3 %), de la Macif (1,25 %), d’Axa
0,35 point. Une érosion comparable à (1,2 %) et de BNP Paribas Cardif (1,1 %).
celle constatée entre 2018 et 2019, mais En bas de l’échelle, on plonge à moins
aussi les années précédentes. À force de 1 %. C’est le cas du contrat géré par
de se réduire comme peau de chagrin, CNP pour la Banque postale, déjà pâli-
les gains de l’assurance vie deviendront chon l’an dernier, mais aussi de ceux des
inférieurs à l’inlation ! Reste que, pour Banques populaires et d es Caisses
l’instant, ces fonds conservent leur qua- d’épargne. Notons, par ailleurs, la in de
lité d’épargne sécurisée, sans perte de l’aventure de ce support pour le groupe
capital. Les assurances vie en euros des Carrefour, lequel a annoncé, en décembre,
mutuelles sont les mieux loties, avec des la clôture du contrat d’assurance vie en
taux de 1,6 à 1,9 %. Citons les contrats euros Carrefour Avenir. Il n’est plus pos-
Asac-Fapès (1,85 %), Afer (1,7 %), Mif sible d’y souscrire ; seuls les contrats en
(1,7 %), Maaf (1,65 %), GMF (1,65 %) ou cours continueront à être gérés.
encore MACSF (1,55 %). Ces acteurs ont Élisa Oudin

L’UFC-QUE CHOISIR DANS VOTRE VILLE


La force de l’UFC-Que Choisir, ce sont ses publications, son site Internet et ses associations locales,
animées par des bénévoles compétents qui tiennent régulièrement des permanences pour vous conseiller
et vous informer. Pour adhérer à l’une d’entre elles, complétez et découpez le coupon ci-dessous, et adres-
sez-le, accompagné d’un chèque de 30 €minimum pour la première adhésion, à :
UFC-QUE CHOISIR – 233, bd Voltaire – 75555 Paris Cedex 11

Nom ........................................................................................................... Prénom……………………………………………
Adresse .......................................................................................................................................................................
Code postal Ville ......................................................................................................

128 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


NOS ASSOCIATIONS LOCALES
Les associations locales UFC-Que Choisir sont composées de militants
de la consommation et de responsables bénévoles. Elles fournissent documentation,
conseils juridiques et techniques, et informent leurs adhérents.

01 AIN 13 BOUCHES- 22 CÔTES-D’ARMOR 32 GERS 40 LANDES


• Maison de la culture DU-RHÔNE • Villa Labenne • 44, rue Victor-Hugo • Maison René-Lucbernet
• 4, place Coimbra 16, rue Bécot 32000 AUCH BP 186
et de la citoyenneté
Le Félibrige bât. B 22500 PAIMPOL 05 62 61 93 75 40004 MONT-
CS 70270 13090 AIX-EN-PROVENCE 02 96 20 58 76 DE-MARSAN CEDEX
4, allée des Brotteaux 04 42 93 74 57
33 GIRONDE
• 3, rue Pierre-Cléret 05 58 05 92 88
• 17, cours
01006 BOURG- • 5, rue Colbert 22120 YFFINIAC
Balguerie-Stuttenberg 41 LOIR-ET-CHER
EN-BRESSE CEDEX 13001 MARSEILLE 02 96 78 12 76
33300 BORDEAUX • Maison des associations
04 91 90 05 52
04 74 22 58 94 23 CREUSE 05 56 79 91 94
• 8, boulevard Joliot-Curie 17, rue Roland-Garros
• 25, avenue Pierre-Leroux 41000 BLOIS
02 AISNE 13500 MARTIGUES 34 HÉRAULT
04 42 81 10 21 BP 242 02 54 42 35 66
31 bis, rue du Gal-Patton • Maison de la vie
• 107, rue de Bucarest 23005 GUÉRET CEDEX
associative 42 LOIRE
02880 CROUY BP 260 05 55 52 82 83
Boîte aux lettres n° 15
09 70 96 64 93 • 17, rue Brossard
13666 SALON-DE- 24 DORDOGNE 2, rue Jeanne-Jugan
42000 SAINT-ÉTIENNE
PROVENCE CEDEX • 1, square Jean-Jaurès 34500 BÉZIERS
03 ALLIER 04 90 42 19 80 04 77 33 72 15
24000 PÉRIGUEUX 04 67 28 06 06
• 52, rue de la Gironde
14 CALVADOS 05 53 09 68 24 • BP 2114 43 HAUTE-LOIRE
03100 MONTLUÇON • Mairie 3, rue Richelieu • 29, boulevard
• 24, rue des Bouchers
04 70 05 30 38 33220 PORT-SAINTE-FOY 34026 MONTPELLIER Dr Chantemesse
14400 BAYEUX
• 42, rue du Progrès 05 53 63 25 31 CEDEX 1 43000 AIGUILHE
02 31 22 82 27
04 67 66 32 96 04 71 02 29 45
03000 MOULINS • 19, quai de Juillet 25 DOUBS • BP 106
04 70 20 96 30 14000 CAEN • 8, avenue de Montrapon 44 LOIRE-
53, boulevard Chevalier-
02 31 86 32 54 25000 BESANÇON de-Clerville ATLANTIQUE
04 ALPES-DE- • Centre socioculturel CAF 03 81 81 23 46 34200 SÈTE • Maison
HAUTE-PROVENCE 9, rue Anne-Morgan
04 30 41 53 30 des associations
• Château de Drouille
14500 VIRE 26 DRÔME
2 bis, rue Albert-de-Mun
02 31 67 73 66 • 10, rue François-Pie 35 ILLE-ET-VILAINE 44600 SAINT-NAZAIRE
Rue Pasteur Henri- 26000 VALENCE • 8, place du Colombier
Genatas 15 CANTAL 04 75 42 58 29
02 40 22 00 19
35000 RENNES
• 16, rue Arsène- • 1, place du Martray
04100 MANOSQUE 02 99 85 94 23
Vermenouze 27 EURE 44000 NANTES
04 92 72 19 01 • Guichet des associations
15000 AURILLAC • 17, rue des Aérostiers 02 53 51 60 53
40ter, square des Caraïbes
04 71 48 58 68 Immeuble Cambrésis
07 ARDÈCHE 35400 SAINT-MALO 45 LOIRET
27000 ÉVREUX
• Maison des associations 16 CHARENTE 02 32 39 44 70
02 99 56 80 47 • 39, rue Saint-Marceau
Place de la Gare • Immeuble George Sand 45001 ORLÉANS
36 INDRE
07200 AUBENAS
83, avenue de Lattre- 28 EURE-ET-LOIR • 34, espace 02 38 53 53 00
de-Tassigny • La Madeleine • Maison des associations
04 75 39 20 44 Mendès France
16000 ANGOULÊME 25, place Saint-Louis 32, rue Claude-Debussy
Avenue François-
05 45 95 32 84 28000 CHARTRES
08 ARDENNES Mitterrand 45120 CHALETTE-
02 37 30 17 57 SUR-LOING
• BP 561 17 CHARENTE- 36000 CHÂTEAUROUX
MARITIME 29 FINISTÈRE 02 54 27 43 57 02 38 85 06 83
5, rue Jean-Moulin
• 3, rue Jean- • 6, rue Pen-ar-Creach
08000 CHARLEVILLE- 37 INDRE-ET-LOIRE 46 LOT
Baptiste-Charcot 29200 BREST
MÉZIÈRES CEDEX • 12, rue Camille- • Espace associatif
17000 LA ROCHELLE 02 98 80 64 30 Flammarion Place Bessières
03 24 53 70 17 05 46 41 53 42 • 3, allée de Roz-Avel 37100 TOURS 46000 CAHORS
29000 QUIMPER
09 ARIÈGE 18 CHER 02 47 51 91 12 05 65 53 91 19
02 98 55 30 21
• Maison des associations
• Maison du Couserans 38 ISÈRE 47 LOT-ET-GARONNE
28, rue Gambon 30 GARD
Place Alphonse-Sentein • 27, rue Bovier-Lapierre • 159, avenue Léon-Blum
18000 BOURGES • 20, rue du Cdt-Audiber
09200 SAINT-GIRONS 38300 BOURGOIN- BP 50301
02 48 70 48 02 30100 ALÈS JALLIEU 47008 AGEN
05 61 66 03 66 04 66 52 80 80
19 CORRÈZE 04 37 03 00 85 05 53 48 02 41
• Bât. A • 24 bis, rue Mallifaud
11 AUDE • Maison du bénévolat
10, boulevard 65, avenue Jean-Jaurès 38100 GRENOBLE 49 MAINE-ET-LOIRE
• Place des Anciens- 30900 NÎMES
Marx-Dormoy 04 76 46 88 45 • Espace Frédéric Mistral,
Combattants-d’Afrique- 04 66 84 31 87 • Centre social 4, allée des Baladins
19100 BRIVE-
du-Nord LA-GAILLARDE du Plan des Aures 49000 ANGERS
31 HAUTE-GARONNE
11000 CARCASSONNE 05 55 23 19 37 6, rue Louis-Leydier 02 41 66 56 00
• Les Ormes Bât. E2
04 68 47 64 00 BP 261
Avenue Salvador-Allende 50 MANCHE
20 CORSE 38202 VIENNE CEDEX
31320 CASTANET- • 167, rue Gal-Gerhardt
12 AVEYRON • Le Golo Bât. A
TOLOSAN
04 74 59 43 17
Rue Aspirant-Michelin 50000 SAINT-LÔ
• 21, rue des Fasquets 05 61 75 08 41 39 JURA
20900 AJACCIO 02 33 05 68 76
12100 MILLAU • BP 70529 • 3A, avenue Aristide-
04 95 22 69 83
05 65 61 20 52 59, boulevard Lascrosses Briand (adresse de visite) 51 MARNE
• Maison des associations 21 CÔTE-D’OR 31005 TOULOUSE • 27, rue de la Sous- • Espace entreprises
• 2, rue des Corroyeurs CEDEX 6 Préfecture (ad. postale) Saint-John-Perse
15, avenue Tarayre Maison des associations 05 61 22 13 00 2, cour du Gal-Eisenhower
39100 DOLE
12000 RODEZ 21000 DIJON 03 84 82 60 15 51100 REIMS
05 65 77 00 01 03 80 43 84 56 03 26 08 63 03

QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021 129


NOS ASSOCIATIONS LOCALES
52 HAUTE-MARNE • 536, avenue Yervant- 73 SAVOIE 80 SOMME 92 HAUTS-DE-SEINE
• 14, rue de Vergy Toumaniantz, Bât. 11 • 25, boulevard des Anglais • 88, avenue Jean-Jaurès • BP 31
52100 SAINT-DIZIER 62100 CALAIS 73104 AIX-LES-BAINS 80480 SALOUEL 92293 CHÂTENAY-
03 25 56 26 59 03 21 96 33 69 CEDEX 4 03 22 72 10 84 MALABRY CEDEX
• Maison 01 40 91 81 55
53 MAYENNE 04 79 88 16 72
des associations 81 TARN • 11, rue Hédouin
• 31, rue Oudinot • 21, rue Georges- 92190 MEUDON
1, place du Gal-de-Gaulle • 3, place du Palais
53000 LAVAL Lamarque 01 45 34 36 10
62219 LONGUENESSE 81000 ALBI
02 43 67 01 18 03 21 39 81 81 Maison des associations • BP 60025
05 63 38 42 15
73200 ALBERTVILLE 92270 BOIS COLOMBES
54 MEURTHE- 63 PUY-DE-DÔME 04 79 37 11 01 82 TARN-ET- 01 47 85 70 10
ET-MOSELLE • 21, rue Jean-Richepin • 67, rue Saint- GARONNE • 18, rue des Écoles
• 76, rue de La-Hache 63000 CLERMONT- 92210 SAINT-CLOUD
François-de-Sales • BP 397
54000 NANCY FERRAND 01 46 02 10 09
73000 CHAMBÉRY 25, place Charles-Caperan
09 52 19 48 23 04 73 98 67 90 • BP 73
04 79 85 27 87 82003 MONTAUBAN
• Maison 92370 CHAVILLE
56 MORBIHAN des associations CEDEX
74 HAUTE-SAVOIE 93 SEINE-
• Maison des familles 20, rue du Palais 05 63 20 20 80
• 48, rue des Jardins SAINT-DENIS
2, rue du Pr-Mazé 63500 ISSOIRE 74000 ANNECY 83 VAR • 19, rue Jules-Guesde
56100 LORIENT 04 73 55 06 76
04 50 69 74 67 • 1196, boulevard de la Mer 93140 BONDY
02 97 84 74 24
64 PYRÉNÉES- 83616 FRÉJUS CEDEX 06 42 01 07 89
57 MOSELLE 75 PARIS • Centre Salvador-Allende
ATLANTIQUES 09 63 04 60 44
• BP 46 1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 13e, 14e, Rue du Dauphiné
• 9, rue Sainte-Ursule • 89, rue du Gal-Michel-
1A, impasse de l’École 64100 BAYONNE 15e, 16e, 17e arr. 93330 NEUILLY-SUR-
54, rue de l’Ouest Audéoud MARNE
57470 HOMBOURG-HAUT 05 59 59 48 70
75014 PARIS 83200 TOULON
03 87 81 67 80 • 11, rue Saint-Gilles
04 94 89 19 07
94 VAL-DE-MARNE
• 4, place de la Nation 64300 ORTHEZ 01 56 68 97 48 • Centre social Kennedy
57950 MONTIGNY- 05 59 67 05 80 85 VENDÉE 36, boulevard
76 SEINE-MARITIME
LÈS-METZ • 16, rue du • 8, boulevard Louis-Blanc J.-F.-Kennedy
Cne-Guynemer • 36, rue du Mal-Jofre 94000 CRÉTEIL
03 72 13 73 57 85000 LA-ROCHE-
64000 PAU 76600 LE HAVRE 01 43 77 60 45
• 2, rue d’Austrasie SUR-YON
05 59 90 12 67 02 35 47 75 00 • 26, rue Émile-Raspail
57100 THIONVILLE 02 51 36 19 52
• 12, rue Jean-Lecanuet 94110 ARCUEIL
03 82 51 84 29 65 HAUTES- 76000 ROUEN 87 HAUTE-VIENNE 01 45 47 74 74
58 NIÈVRE PYRÉNÉES 02 35 70 27 32
• 4, rue Alphonse-Daudet • 4, cité Louis- 95 VAL-D’OISE
• Maison municipale • Espace Nelson Mandela
65000 TARBES 77 SEINE-ET-MARNE Casimir-Ranson
des Eduens, bureau 2 82, boulevard
05 62 34 72 41 • 22, rue du 87000 LIMOGES
Allée des Droits-de-l’Enfant du Gal-Leclerc
Palais-de-Justice 05 55 33 37 32
58000 NEVERS 66 PYRÉNÉES- 95100 ARGENTEUIL
03 86 21 44 14 ORIENTALES 77120 COULOMMIERS 88 VOSGES 01 39 80 78 15
• 45, avenue 01 64 65 88 70 • Maison des associations • BP 90001
59 NORD Marcellin-Albert • Centre social 95471 FOSSES CEDEX
• 104, rue d’Esquerchin 6, quartier Magdeleine
66000 PERPIGNAN et culturel Brassens BP 1004 01 34 72 76 87
59500 DOUAI 09 83 87 07 07 • Oice culturel
4, patio des Catalpas 88050 ÉPINAL CEDEX 9
03 27 96 05 15 Place du Forum
77420 CHAMPS-
• Maison de la vie associative 67 BAS-RHIN 03 29 64 16 58 95210 SAINT-GRATIEN
• 1A, place SUR-MARNE
BP 90097 89 YONNE 01 34 17 24 45
des Orphelins 01 64 73 52 07
Terre-plein du Jeu de mail
67000 STRASBOURG • 12, boulevard Vaulabelle LA RÉUNION
Rue du 11 novembre 1918 78 YVELINES 89000 AUXERRE • Résidence Les Vacoas
59942 DUNKERQUE 03 88 37 31 26
• 3, avenue des Pages 03 86 51 54 87 7, rue Paul-Demange
CEDEX 2 68 HAUT-RHIN 78110 LE VÉSINET 97480 SAINT-JOSEPH
03 28 20 74 81 • Carré des associations • 7, avenue Foch 90 BELFORT 02 62 45 24 44
• 54, rue Jacquemars-Gielée 100, avenue de Colmar 78120 RAMBOUILLET • Cité des associations
59000 LILLE NOUVELLE-
68200 MULHOUSE 01 34 85 97 03 2, rue Jean-Pierre-Melville
03 20 85 14 66
CALÉDONIE
07 82 47 11 58 • 6, rue Saint-Martin 90008 BELFORT • BP 2357
• Maison des associations 03 84 21 78 78
69 RHÔNE BP 56 8, rue Lacave-Laplagne
13, rue du Progrès 98846 NOUMÉA CEDEX
• 1, rue Sébastien-Gryphe 78480 VERNEUIL-
Fbg Saint-Quentin 91 ESSONNE 06 87 28 51 20
BP 7055 SUR-SEINE
59600 MAUBEUGE • 106, avenue
69341 LYON CEDEX 07 01 39 65 63 39
03 27 64 20 02 Eugène-Delacroix
04 78 72 00 84 • 5, impasse
91210 DRAVEIL
60 OISE 70 HAUTE-SAÔNE des Gendarmes
01 69 40 86 91
• BP 80059 78000 VERSAILLES
• 22, rue du Breuil • 3, rue Alfred-de-Musset
60303 SENLIS CEDEX BP 10357 01 39 53 23 69
91120 PALAISEAU
61 ORNE 70006 VESOUL • Mairie
01 69 34 60 36
• MVA 23, rue Demées 03 84 76 36 71 Place Yvon-Esnault
• La Ferme
61000 ALENÇON 78320 LÉVIS-SAINT-NOM
71 SAÔNE-ET-LOIRE 91800 BOUSSY-
02 33 26 79 47 01 34 61 90 47
2, rue Jean-Bouvet SAINT-ANTOINE
62 PAS-DE-CALAIS 71000 MÂCON 79 DEUX-SÈVRES 01 69 56 02 49
03 85 39 47 17 • Hôtel de la vie • Val d’Orge
• Maison des sociétés
Bureau 39 72 SARTHE associative Place du 19 mars 1962
16, rue Aristide-Briand • 21, rue Besnier 12, rue Joseph-Cugnot 91240 SAINT-MICHEL-
62000 ARRAS 72000 LE MANS 79000 NIORT SUR-ORGE
03 21 23 22 97 02 43 85 88 91 05 49 09 04 40 01 69 25 08 13

130 QUE CHOISIR PRATIQUE • mars 2021


Consultez chaque trimestre nos
NE REFERMEZ PAS
CE NUMÉRO PRATIQUE !
! ... sans avoir découvert l’expertise de nos autres publications.
Toute l’année, nous veillons à apporter une information utile, pratique
et indépendante pour la défense du consommateur.

Vous avez entre les mains le tout dernier numéro


Pratique de . Mais ce n’est pas le seul˜!

6,95 € Quatre fois par an, publie des numéros


Pratiques sur des sujets aussi variés et spécifiques
chaque que le logement, l’héritage, les conflits
de voisinage, la banque...
numéro Véritables encyclopédies de la consommation,
les numéros Pratiques de traitent,
de manière approfondie et sous tous ses aspects,
la question abordée. Ils vous permettent d’étendre
vos connaissances, de mieux orienter vos choix et vos actions,
tout en déjouant les pièges.

POUR COMMANDER

PAR COURRIER @ PAR INTERNET


remplissez, photocopiez ou recopiez https://kiosque.quechoisir.org
sur papier libre le bulletin ci-dessous,
et envoyez-le à :
Que Choisir - Service Abonnements ou en flashant
45, avenue du Général-Leclerc, le QRcode
ci-contre
60643 Chantilly CEDEX SAVOIR CE QUE VOUS CONSOMMEZ,
C’EST CONSOMMER INTELLIGENT
Nom .................................................................................................................
Prénom .......................................................................................................... QUE CHOISIR QUE CHOISIR Argent
Adresse .......................................................................................................... Chaque mois Chaque trimestre
............................................................................................................................
Que Choisir vous tient au fait de l’actualité Que Choisir Argent vous aide à mieux gérer
Code postal de la consommation. Il informe, votre budget. Des informations pratiques,
Ville .................................................................................................................. teste, analyse et compare. Il prend parti, utiles, des dossiers complets, des enquêtes
NUMÉRO COMMANDÉ QUANTITÉ PRIX TOTAL recommande ou dénonce. de terrain pour éclairer vos choix
123 Héritage˜: donnez de votre vivant 6,95 € et accompagner chacune de vos décisions.
124 Bricolez facile 6,95 € Commandez les derniers numéros parus
125 Le guide santé˜: e
r stez en forme˜! 6,95 € au prix unitaire de 4,80 €. Commandez les derniers numéros parus
126 Produits ménagers : Éliminez les toxiques ! 6,95 € au prix unitaire de 4,95 €.
Participation aux frais d’expédition
Je commande 1 numéro, j’ajoute 1,50 € Pour commander les anciens numéros et vous abonner,
Je commande 2 numéros ou plus, j’ajoute 2 €
mais aussi pour connaître les sommaires détaillés,
dossiers abordés et tests réalisés…
TOTAL (commande + frais d’expédition)
ou flashez
Je joins mon règlement par chèque à l’ordre de Que Choisir
WWW.QUECHOISIR.ORG ce QRcode
EXPERT • INDÉPENDANT • SANS PUBLICITÉ
COMPARATIF RÉPARABILITÉ

EXPERT • INDÉPENDANT • SANS PUBLICITÉ


JU I N 2019

Numéro 127 • Mars 2021 • 6,95 € • ISSN 1773-9713

DES SMARTPHONES ET TABLETTES

ALLERGIES
Que Choisir a testé
pour vous 14 appareils
NOS
TS
EXPER Restaurer smartphones et tablettes
VOUS
NT plutôt que de les remplacer prolonge
GUIDE
leur durée de vie et réduit
leur impact environnemental…
Numéro 127 • MARS 2021

Mais peut-on les réparer soi-même ?

DOM surface : 8,20 € TOM : 960 XPF


Ufcqc.link/reparabilite127
PROSTOCK-STUDIO/ADOBE STOCK

Pour accéder au dossier, copiez l’URL ci-dessus ou flashez le QR code.

WWW.QUECHOISIR.ORG

Vous aimerez peut-être aussi