Vous êtes sur la page 1sur 2

SECTION 01 : GÉNÉRALITÉS

I.04.01.01 - Bases légales et réglementaires

- art 24 à 26 inclus code,


- art 167 à 180 inclus code,
- art 3 à 5 et art 206 à 213 inclus décret n° 2-77-862 du 9.10.1977 pris pour l’application dudit
code.

I.04.01.02 - Principe

Aux obligations :
- de n’accomplir les formalités douanières que dans les bureaux de douane (art 27- 1° du code) ,
- de déclarer en détail toutes les marchandises importées ou exportées (art 65-1° du code), par
conséquent, il est interdit d’importer ou d’exporter des marchandises en dehors d’un bureau
douanier.

D’où la nécessite d’organiser une surveillance constante sur les frontières de terre et de mer en
vue de s’opposer aux importations ou exportations en contrebande telles que définies par l’article
282 code.

L’objectif de cette surveillance est de protéger l’économie du pays ainsi que les intérêts du Trésor.

Pour ce faire, le législateur a créé le long des frontières terrestres et maritimes une zone d’action
douanière spéciale, appelée «rayon des douanes» dont la largeur est déterminée par la loi.

En fonction des effectifs et des moyens matériels affectés à la surveillance douanière, le service a
toute liberté pour rayonner dans cette zone de nuit comme de jour, pour prévenir, rechercher et
s’opposer à la contrebande.

La circulation et le dépôt de certaines marchandises y sont soumises à des règles très strictes de
manière à ce qu’il soit possible, à tout moment, d’en déterminer l’origine.

L’ensemble de ces règles constitue ce que l’on appelle: la police du rayon.

Le principe même du rayon des douanes est contenu dans l’article 24 code susvisé. Après avoir
posé, dans son alinéa 1er, le principe selon lequel «l’action de l’administration s’exerce dans les
conditions fixées par le présent code sur l’ensemble du territoire douanier», ledit article précise
dans son alinéa 2 qu’une zone de surveillance spéciale est organisée le long des frontières
terrestres et maritimes. Elle constitue le rayon des douanes».

I.04.01.03 - Rayon des douanes - Police du rayon

Par application de l’article 25 du code, toutes les frontières terrestres et maritimes sont doublées
d’un rayon :
- soit simplement terrestre, le long des limites terrestres du territoire douanier,
- soit, à la fois, terrestre et maritime, le long du littoral méditerranéen et du littoral atlantique.
En fait, des brigades douanières de surveillance ne sont implantées qu’au long d’une partie de la
frontière algéro-marocaine, au long du littoral méditerranéen et au long d’une partie seulement du
littoral atlantique.

Pour permettre aux mesures de police douanière d’être adaptées, d’une part, à l’importance réelle
des dangers de fraude et d’autre part, à des nécessites économiques impératives, la loi a prévu :
- des atténuations à la sévérité générale de ces mesures (art 172 du code),
- des aggravations sous la forme d’un élargissement, en certaines zones, de la profondeur
normale du rayon des douanes (art 26 du code).

Atténuations et aggravations sont étudiées a la section 03 ci-après, n° I. 04.03.02 et 03 .