Vous êtes sur la page 1sur 7

Corrigés des TD du chapitre 4 : Analyse de la rentabilité, du risque économique

et du risque financier

Application 1

La société A vous communique des informations relatives aux deux derniers exercices :
N N-1
Chiffre d’affaires 2.000 1.600
- Coûts variables -800 - 720
- Coûts fixes - 900 - 990
Résultat avant impôt 300 -110
QUESTION
1. Calculer les variations des rubriques figurant dans le CPC
2. Calculer le seuil de rentabilité pour les deux exercices
3. Analyser l’évolution de la situation

Corrigé de l’application 1
1- Calcul des variations
N N-1 ΔX=(XN -XN-1)/XN-1
Chiffre d’affaires 2.000 1.600 +0,25 ou +25%
- Coûts variables 800 720 +0,11 ou 11,11%
- Coûts fixes 900 990 -0,09 ou -9,09%
Résultat avant impôt 300 -110 +3,73 ou +372,72%
2- Calcul du seuil de rentabilité
On sait que le SR= CF/tm

Exercice N-1 : tm= (1.600 – 720)/1.600 = 0,55 ; ainsi le SR = 990/0,55 = 1.800

Exercice N : tm= (2.000 – 800)/2.000 = 0,6 ; ainsi le SR= 900/0,6 = 1.500

3- L’entreprise a enregistré une augmentation de son chiffre d’affaires simultanée à celle


de ses charges variables de l’exercice N-1 à l’exercice N et une diminution de ses charges
fixes. Par ailleurs, son seuil de rentabilité a diminué, c'est-à-dire que le niveau de chiffre
d’affaires permettant de couvrir les charges variables et fixes a diminué.
Conclusion : malgré l’augmentation des charges variables, le SR a diminué suite à la
diminution du niveau des charges fixes.
APPLICATION 2
On donne ci-dessous, le CPC simplifié de l’entreprise X :
Charges d’exploitation Chiffre d’affaires 1.000
- Variables 285
- Fixes 310
Charges d’intérêt 90
IS 94,50
Résultat net 220,50
Total 1.000 Total 1.000
D’autre part, on sait que :

- Capitaux propres : 2.000


1
Corrigés des TD du chapitre 4 : Analyse de la rentabilité, du risque économique
et du risque financier

- Dettes financières : 1.500


- Coût moyen des dettes financières avant impôt : 6%.
- Taux de l’IS : 30%.
QUESTION
1. Calculer le taux de rentabilité financière
2. Calculer le taux de rentabilité économique (avant et après IS)
3. Retrouver la rentabilité financière à partir de la formule de l’effet de levier
4. Calculer les seuils de rentabilité globale et d’exploitation.

Corrigé de l’application 2

1. Rf = 220,50/2000= 11.025 %
2. Re= Résultat d’exploitation/ D+K= 405/(2000 + 1.500) = 11,57% (av IS) ;
Re= 11,57% x 0,7 = 8,1% (après IS);
3. Rf= 8,1% + 1.500/2.000 (8,1% - 4,2%) = 11,025%. (taux d’intérêt après IS :
6%x0,7=4,2%)
4. Seuil de rentabilité global c'est-à-dire charges financière incluses dans les charges
fixes : CF/Tm ; CF : (310 + 90), Tm= (1.000 – 285)/1.000 = 0,75 ; ainsi SR G= 533.33
Seuil de rentabilité d’exploitation : CF/Tm : 310/0,75 = 413,33
APPLICATION 3 : Levier d’exploitation
Soit le CPC suivant :
Achat revendu de marchandises 361.000 Ventes de marchandises 1.420.000
Autres charges externes 232.000
Impôt et taxes 27.500
Charges de personnel 422.600
Dotation d’exploitation 85.900
Charges d’intérêts 9.500 Produits financiers 1.500
VNA des immo. cédées 4.000 Produits de cession d’immo 2.500
Impôt sur le résultat 72.200
Résultat de l’exercice 209.300
1.424.000 1.424.000
Le coût d’achat des marchandises vendues et 80% des autres charges externes ainsi que les
charges de personnel sont des charges variables.

QUESTIONS
1. Calculer le levier d’exploitation de l’entreprise en considérant les hypothèses
suivantes :
- Augmentation de 20% du CA HT.
- Diminution de 10% du CAHT.
2. Retrouver le levier à partir du seuil de rentabilité.
3. Calculer le levier d’exploitation dans l’hypothèse où le coût d’achat des marchandises
vendues est la seule charge variable, les autres charges étant fixes. Que conclure.

2
Corrigés des TD du chapitre 4 : Analyse de la rentabilité, du risque économique
et du risque financier

Corrigé de l’application 3

1- Calcul du levier d’exploitation


- 1ère hypothèse : augmentation du CA de 20%
LE : (ΔRE/RE)/(ΔCA/CA)
L’augmentation du CA de 20% entraîne une augmentation du même taux des charges
variables, ainsi :

Variable en millier Augmentation de 20%


CA : 1.420 1.420 x 1,2 = 1.704
Charges variable : 884,68 Charges variables
361
232 x 80% = 185.60 884,68 x 1,2= 1.061,616
422,6 x 80% = 338.08
Charges fixes : 244,32
232 x20% = 46.4 Charges fixes
422,6 x 20%= 84.52 244,32
27.5
85.9
Résultat d’exploitation : RE = CA – CV - CF
1.420 – (361 + 232 + 27.5+ 422.6 + 85.9) = 291 1.704- 1.061,616 – 244.32 = 398.064

LE = ((398.064 – 291)/291) / ((1.703 – 1420)/1.420) = 1.84

- 1ème hypothèse : Diminution du CA de 10%


LE : (ΔRE/RE)/(ΔCA/CA)
La diminution du CA de 10% entraîne une diminution du même taux des charges variables,
ainsi :

Variable en millier Diminution de 10%


CA : 1.420 1.420 x 0.9 = 1.278
Charges variable : 884,68 Charges variables
361
232 x 80% = 185.60 884,68 x 0.9= 796.212
422,6 x 80% = 338.08
Charges fixes : 244,32
232 x20% = 46.4 Charges fixes
422,6 x 20%= 84.52 244,32
27.5
85.9
Résultat d’exploitation : RE = CA – CV - CF
1.420 – (361 + 232 + 27.5+ 422.6 + 85.9) = 291 1.278- 796.212 – 244.32 = 237.468

LE = ((237.468 – 291)/291) / ((1.278 – 1420)/1.420) = 1.84

3
Corrigés des TD du chapitre 4 : Analyse de la rentabilité, du risque économique
et du risque financier

Remarque : Le levier d’exploitation sera toujours le même parce que la structure des charges
(la part des charges variables et des charges fixes restent la même).

2- Calcul du levier d’exploitation à partir du SR


LE= CA/CA-SR

SR = CF/Tm ; CF= 244,32 ; Tm = (1.420-884,68/1.420)= 0.377 ainsi SR = 648.088

LE = 1.420/1.420 – 648,088 = 1,84

3- Calcul du LE dans l’hypothèse ou les charges variables sont constituées seulement


par les achats
Dans ce cas Tm= 1.420-361/1.420 = 0.746, CF= 768 ainsi, SR= CF/Tm = 1.029,90

LE= CA / CA-SR Donc LE= 3.64

Conclusion : le changement de la structure des charges dans le sens d’augmentation des


charges fixes a débouché sur une augmentation du seuil de rentabilité c'est-à-dire le niveau du
chiffre qui permet de couvrir la totalité des charges variables et fixes, ainsi que le levier
d’exploitation c’est le niveau de risque.

Structure des charges A


Charges variables Charges fixes SR= 648.088
LE= 1,84

Structure des charges B


Charges variables Charges fixes SR= 1.029,90
LE= 3,64

APPLICATION 4
Fin N, le responsable de la société anonyme Rentab vous demande de procéder à l’analyse de
la rentabilité de son entreprise à partir des informations suivantes :
Sommes en K Dhs
Capitaux propres 524.000
Résultat de l’exercice 167.000
Dettes financières 283.000
Charges d’intérêt 21.000
Taux de l’IS 30%
Précision : les capitaux propres à retenir pour calculer les taux de rentabilité demandés ce sont
les capitaux propres hors résultat.

QUESTIONS
1. Définir les notions de rentabilité économique et de rentabilité financière
2. Calculer la rentabilité économique après impôt et la rentabilité financière.
3. Expliquer l’écart entre les deux rentabilités, d’abord de manière rédactionnelle puis à
l’aide d’un calcul précis.

4
Corrigés des TD du chapitre 4 : Analyse de la rentabilité, du risque économique
et du risque financier

Corrigé de l’application 4

1- Définition des rentabilités économiques et financière (voir le cours)


2- On sait que la Re = RE/K+D (Re : rent. Eco ; RE : résultat d’exploitation ; K :
capitaux propres ; D : endettement net)
Résultat d’exploitation X= 259.571.429
Résultat financier -21.000
Résultat courant Y= 167.000/0,7= 238.571,42
Impôts Z= Y x 0,3= 71.571,462
Résultat Net = Y x (1-0,3)= 167.000
Re = R/K+D = 259.571.42/(524.000 + 283.000) = 32,165% (av is) ; Re= 22,515%

Rf= Res.net/K = 167.000/524.000 = 31,87%

3- On remarque que la rentabilité financière est supérieure à la rentabilité économique.


Cela s’explique par la présence d’un effet de levier positif.
Rf – Re = 31,87% - 22,515% = 9,355
On calcul ainsi l’effet de levier ; EL= D/K (Re – i) ;
i après impôt : 21.000/283.00 x 0,7= 5,194% ainsi
EL= 283.000/524.000 (22,515% - 5.194%) = 9,355
APPLICATION 5
Le bilan condensé de la société Sawa se présente comme suit (sommes en Kdhs)
Actif Passif
Actif immobilisé net 12.700 Capitaux propres 8.500
Créances d’exploitation à CT 6.000 Dettes financières1 6.500
Créances hors exploitation 800 Dettes d’exploitation à CT 5.700
Trésorerie actif 2.000 Dettes hors exploitation 800
Total 21.500 Total 21.500
(1) dont 500 de CB
Le résultat d’exploitation de dernier exercice est de 2.260 et le résultat net de 1.400,7.
La trésorerie a fait l’objet de placement au taux moyen de 2% (avant IS).
Le taux moyen avant IS des dettes financières est de 4,6%.
QUESTIONS
1. Montrer que si l’on fait apparaître l’endettement net au passif et le BFR à l’actif, on
retrouve l’égalité : capitaux investis = actif économique.
2. Préciser si l’effet de levier financier est favorable et le calculer.
3. Vérifier l’effet de levier financier à partir de la formule.
4. Sachant que le levier opérationnel est de 2 et que le CAHT devrait augmenter de 20%
en N+1, examiner les conséquences de cette augmentation sur la rentabilité
économique et l’effet de levier financier (le bilan est supposé inchangé).

5
Corrigés des TD du chapitre 4 : Analyse de la rentabilité, du risque économique
et du risque financier

Corrigé de l’application 5
1- Vérification de l’égalité capitaux investis = actif économique
Actif Passif
Actif immobilisé net 12.700 Capitaux propres 8.500

BFR (6.800 – 5.500) 1.300 Endettement net : (6.500 – 2.000) 4.500

Total Actif économique 13.000 Total Capitaux investis 13.000

2- Effet de levier favorable c'est-à-dire qu’il est supérieur à Zéro, il peut se calculer à
travers la comparaison de la rentabilité financière et la rentabilité économique ;
Rf= res.net/capitaux propres ; ainsi Rf = 1.400,7/8.500 = 16,48% ;

Re= Res. D’expl/K+D ; ainsi Re= 2.260/13.000 = 17,385% (av impôts) ;

Re=12,17% (ap is)

Rf est supérieur à Re donc l’effet de levier est positif.

EL= Rf – Re= 16,48% - 12,17% = 4,31%

3- Vérification de EL à partir de la formule


On sait que EL= D/K (Re – i) , le i= (6.500 x 4,6¨% - 2.000 x 2%)/(6.500 – 2.000) =
5,756% (av is) ; i (après is)= 5,756 x 0,7 = 4.029%

EL= 4.500/8.500 (12,17% - 4,029%) = 4,31%

4- On sait que Le levier d’exploitation= Variation du Res éco/Variation du CA


Si LE= 2 et variation du CA est de 20% donc la variation du Res éco= 2 x 20% = 40% ;

On sait que Rent. Eco = Res. Eco/K+D ; Si rés. Eco augmente de 40%, la rentabilité
augmente consécutivement de 40%.

Le nouveau Re= 12,17% x (1,4) =17,038% , dans ce cas

Rf=17,038% + 4.500/8.500 (17,038% - 4,029%) = 23,93%

Dans ce cas le Rf passe de 16,48% à 23,93%.

APPLICATION 6
La SA Varian réalise qu’elle supporte de grosses charges fixes qui la rendent sensible aux
fluctuations économiques. Elle décide de prendre des mesures pour réduire le niveau de ces
charges.
Somme en Dh Avant Après
Chiffres d’affaires 2.000.000 2.000.000
Charges fixes 1.000.000 740.000
Charges variables 800.000 1.060.000
Les charges fixes comprennent des charges d’intérêts relatives à un emprunt : 40.000

6
Corrigés des TD du chapitre 4 : Analyse de la rentabilité, du risque économique
et du risque financier

QUESTIONS
1. Citer des mesures permettant d’aboutir à une réduction des charges fixes. Préciser à
quelle stratégie correspond cet objectif.
2. Calculer les seuils de rentabilités (d’exploitation et complets) avant et après.
Commenter.
3. Vérifier que le risque d’exploitation est réduit après l’adoption des mesures.

Corrigé de l’application 6

1- La réduction des charges fixes peut se faire par l’externalisation d’une partie de
l’activité l’entreprise, par la concentration sur l’activité principale à forte valeur
ajoutée. Cette stratégie correspond à la stratégie de recentrage.
2- Calcul des seuils de rentabilité
Somme en Dh Avant Après
Chiffres d’affaires 2.000.000 2.000.000
Charges variables 800.000 1.060.000
Marges sur coût variable 1.200.000 940.000
Taux de marges 0.6 0.47
SR d’exploitation (1.000.000 -40.000)/0,6= (740.000 – 40.000)/0,47=
1.600.000 1.489.361,70
SR Global 1.000.000/0,6= 1.666.666,67 1.574.468,085

Après l’adoption des mesures qui ont permis de diminuer les charges fixes, on constate que
les niveaux de seuil de rentabilité ont diminué malgré l’augmentation des charges variables.
Cela aura comme conséquence la diminution du niveau de risque.

3- Calcul de levier d’exploitation


Avant Après
LE= CA/CA-SR LE= 2.000/2.000-1.600= 5 2.000/2.000-1.489,362)= 3,92

On constate que le LE avant est supérieur à celui réalisé après (5 contre 3,92) ce qui
confirme notre constat de la question avant, le changement de la structure des charges
dans le sens de diminution des charges fixes a permis de diminuer le niveau du risque
d’exploitation mesuré par LE.

Bon courage