Vous êtes sur la page 1sur 35

22/06/2019

Direction Régionale de l’Agriculture de Béni Mellal – Khénifra


Division de Partenariat et Appui au Developpement
Service des Aides et Incitations

Action de formation
Le Pompage photovoltaïque
Pour l’irrigation des cultures
Animée par:
Abdessamad Marhfoul – CEM International
Ingénieur conseil Efficacité énergétique et énergies renouvelables
Expert Assermenté en électricité industrielle

A.M 1

Tour de table
&
Attentes . . .
A.M 2

1
22/06/2019

Au Menu :
Contexte énergétique national
• Autonomie et potentiel solaire ?
Algorithme de dimensionnement d’une installation de
pompage PV
• Analyse des besoins en eau
• Analyse des besoins en énergie
• Choix des composants
Comparatif de scénarios
• Solution PV / Réseau Elec à 700 m
• Solution PV / Moteur diesel
• Exemples de calcul
Etude de cas réel / scénarios et contraintes techniques et
économiques
A.M 3

Contexte énergétique du Maroc:


Selon Vous quel est le taux de dépendance
énergétique nationale vis-à-vis des
importations ?
en 2008 c’était : 98 %
Perspectives pour 2030 ?
82 %
Hisser la part des énergies renouvelables
(ENR) dans le mix électrique à 42% à
l’horizon 2020
A.M 4

2
22/06/2019

Contexte énergétique du Maroc:


Et le potentiel solaire ?

A.M 5

Objectifs :
 Etreen mesure de dimensionner des installations
de pompage photovoltaïque

 Service Rendu  Forme d’énergie

 Réponse à besoins  Solution à contraintes

 Caractéristiques  Installation
de la pompe solaire
A.M 6

3
22/06/2019

Algorithme de dimensionnement
Besoins en EAU
Caractéristiques du site – Données Clim
Caractéristiques du forge
Caractéristiques du panneau PV

Dimensionner la pompe
Calculer le besoin en énergie électrique
Calculer la capacités des batteries – si besoin

Choix de la pompe
Choix de l’onduleur
Choix du régulateur – si besoin

Bilan financier A.M 7

Où commencer ?
 Inventaire / bilan des besoins en EAU ??
 Caractériser la demande en eau
 Quantité d’eau ?
 Débit ?
 Durée - Temps ?

 Lieu ?  Pression ou HMT ?

A.M 8

4
22/06/2019

Où commencer ?
 Analyse des besoins en EAU ??

 Besoins humains: Boisson, Cuisine, Toilette, lessive..

 Besoins animaux,

 Besoins pour l’irrigation

 Besoins industriels

A.M 9

Où commencer ?
 Analyse des besoins en EAU ??
A titre indicatif :

A.M 10

5
22/06/2019

Où commencer ?
 Analyse des besoins en EAU ??
 Débit : Le débit Qv fourni par une pompe centrifuge
est le volume refoulé pendant l’unité de temps.
temps Il
s’exprime en mètres cubes par seconde (m3/s) ou plus
pratiquement en mètres cubes par heure (m3/h).

 Avons-nous besoin d’un débit ponctuel ? Continue ?


Cumulé sur la journée ?,
 Avons-nous un volume de stockage intermédiaire ?

Les réponses dépendent des types d’applications


A.M 11

Où commencer ?
 Analyse des besoins en EAU ??
 Hauteur Manométrique : On appelle hauteur
manométrique H d’une pompe, l’énergie fournie par la pompe
par unité de poids du liquide qui la traverse
traverse. La Hauteur
manométrique varie avec le débit et est représentée par la
courbe caractéristique H=f(Qv) de la pompe considérée (donnée
constructeur).
 Dépend du lieu de puisage de l’eau,
 De la forme des canalisations,
 Du type de pompage,…

Elle dépend des caractéristiques du circuit de circulation

A.M 12

6
22/06/2019

Où commencer ?
 Analyse des besoins en EAU ??

Un autre paramètre à ne pas oublier !

Le rendement du groupe moteur pompe:

Le rendement  d’une pompe est le rapport de la


puissance utile P (puissance hydraulique) communiquée
au liquide pompé à la puissance absorbée Pa par la pompe
(en bout d’arbre) ou par le groupe (aux bornes du moteur).

A.M 13

Où commencer ?
 Analyse des besoins en EAU ??

Relation entre les caractéristiques de la pompe

 Si qv est le débit volumétrique du fluide,  sa masse


volumique et H la hauteur manométrique de la pompe, la
puissance P et le rendement  sont donnés par :

A.M 14

7
22/06/2019

Type de pompage

 Pompage en aspiration

A.M 15

Type de pompage

 Pompage en charge

A.M 16

8
22/06/2019

La hauteur manométrique totale (HMT) d’un circuit

 La charge d’un liquide en un point


représente la quantité d’énergie
«contenue» par le liquide en ce point.

Lorsqu’elle est exprimée en mètre de


liquide, on l’appelle «hauteur
manométrique».
La hauteur manométrique totale d’un
circuit est donc la différence de charge
entre l’entrée et la sortie du circuit.
A.M 17

La hauteur manométrique totale (HMT) d’un circuit

La HMT est liée à la


puissance hydraulique
qu’il faut fournir :

 HMT = HM + pertes

A.M 18

9
22/06/2019

La hauteur manométrique totale (HMT) d’un circuit


La HMT est déterminée en appliquant le théorème de Bernouilli :

Si on considère le fluide parfait et incompressible et que la conduite est de


section identique en amont et en aval de la pompe, alors La relation
devient donc:

 Remarque : la relation est identique pour une pompe en charge à condition


de toujours prendre z=0 pour l’altitude de la pompe.

A.M 19

La hauteur manométrique totale (HMT) d’un circuit

La méthode empirique
 la HMT est égale à la
Hauteur manométrique
géométrique augmentée
des pertes de charges
dans le circuit

 Les pertes de charges


dans le circuit sont
causées par :
Les coudes,
Les clapets,
Canalisations  Tableaux en annexes

A.M 20

10
22/06/2019

Etude de cas :
 Données :
 Pompe en aspiration :
Q (débit) = 42 m3/h
 Hga (hauteur géométrique à
l’aspiration) = 3,5 m
 Hgp (hauteur géométrique au
refoulement = 39 m
 Tuyau d’aspiration 5 m de
longueur diamètre DN 100 mm
avec 1 coude et 1 clapet de pied
 Tuyau de refoulement 70 m de
longueur diamètre DN 80 mm avec
1 clapet de non-retour, 1 vanne et 3
coudes.

 HMT & pompe ? :

A.M 21

Etude de cas :
 Solution :
 Hg= Hgp + Hga = 39 + 3,5 = 42,5 m hauteur
géométrique de l’installation
 ∆pc = somme des pertes de charge
Aspiration:
 5 m de tuyau Ø100 pc = 0,12 m
 1 coude pc = 0,045 m
 1 Clapet de pied pc = 0,46 m
Refoulement:
 70 m de tuyau Ø 80 pc = 5,25 m
 1 clapet de non-retour pc = 0,5 m
 1 vanne pc = 0,05 m
 3 coudes pc = 0,09 m
 Totale ∆pc = 6,5 m.
 Note : Compte tenu que le calcul a été fait avec de tuyaux neufs, il faut apporter une augmentation
de 15/20% pour vieillissement et entartrages, donc les pertes totales ∆p sont de 8 m environ.
La hauteur manométrique totale que la pompe doit atteindre est donc:

HMT = Hg + ∆pc = Hgp + Hga + ∆pc = 39 + 3,5 + 8 = 50,5 m

A.M 22

11
22/06/2019

Etude de cas :
 Quelle pompe choisir ? :

 Qv = 42 m3/h & HMT = 50.5 m

On peut choisir la pompe


NM 50/20AE
(voir diagramme de la pompe)
Et la puissance du moteur ?
P = 10 kW

A.M 23

Etude de cas :
 Données :
 Pompe en charge :
Q (débit) = 42 m3/h
 Hga (hauteur géométrique à
l’aspiration) = 3,5 m
 Hgp (hauteur géométrique au
refoulement = 39 m
 Tuyau d’aspiration 5 m de
longueur diamètre DN 100 mm
avec 1 coude et 1 clapet de pied
 Tuyau de refoulement 70 m de
longueur diamètre DN 80 mm avec
1 clapet de non-retour, 1 vanne et 3
coudes.

 HMT & pompe ? :

A.M 24

12
22/06/2019

Etude de cas :
 Solution :
 Hg= Hgp + Hga = 39 - 3,5 = 35,5 m
hauteur géométrique de l’installation
 ∆pc = somme des pertes de charge
Aspiration:
 5 m de tuyau Ø100 pc = 0,12 m
 1 coude pc = 0,045 m
 1 Clapet de pied pc = 0,46 m
Refoulement:
 70 m de tuyau Ø 80 pc = 5,25 m
 1 clapet de non-retour pc = 0,5 m
 1 vanne pc = 0,05 m
 3 coudes pc = 0,09 m
 Totale ∆pc = 6,5 m.
En tenant compte du vieillissement et entartrages, les pertes totales ∆pc sont de 8 m environ.
La hauteur manométrique totale que la pompe doit atteindre est donc:

HMT = Hg + ∆pc = Hgp - Hga + ∆pc = 39 - 3,5 + 8 = 43,5 m

A.M 25

Etude de cas :
 Quelle pompe choisir ? :

 Qv = 42 m3/h & HMT = 43.5 m

On peut choisir la pompe


NM 50/20BE
(voir diagramme de la pompe)
Et la puissance du moteur ?
P = 8 kW

A.M 26

13
22/06/2019

Bilan d’étape:
 Analyse des besoins en EAU

 Caractéristiques du circuit :

 Groupe moteur - Pompe

 Et le besoin en Energie ??

A.M 27

Phase 2 :
 Analyse des besoins en ENERGIE ??
 Le profil prévisionnel de fonctionnement de la pompe ?

 La durée journalière de fonctionnement ?

 Est-ce que le besoin est continue et régulier ?


 Ponctuel ou saisonnier ?
 Permanent ou occasionnel ?
 Aléatoire ?
 Ayant un minimum garantie ?
 Avec un maximum obligatoire …. ?
Et le réservoir ?

A.M 28

14
22/06/2019

Phase 2 :
 Analyse des besoins en ENERGIE ??
 La réponse précise aux questions précédentes

 Le besoin journalier en énergie ?? De kWh / jour

A.M 29

Une équation à résoudre :


 Analyse des besoins en ENERGIE ??
 Une fois les besoins en énergie connus

 Comment les générer ?

 Faut – il avoir une autonomie pour journée non ensoleillée ?


Et de quelle taille ?

 Le site de l’installation ?

A.M 30

15
22/06/2019

Avant de la résoudre :
 composantes d’une installation solaire avec stockage d’énergie

A.M 31

Avant de la résoudre :
 composantes d’une installation au fil du soleil avec stockage d’eau

Coffret / onduleur

A.M 32

16
22/06/2019

La solution de l’équation:
D’abord les donnés climatiques du site

A.M 33

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
 Pompe de l’exemple 1 :
Qv = 42 m3 / h
HMT = 50.5 m
Pce = 10 kW Energie journalière à apporter
Durée de service / jour = 8 h E = 10 kW x 8 h = 80 kWh
 Hypothèse 2: Besoin journalier saisonnier pendant la saison chaude
 Pompe de l’exemple 1 :
Qv = 42 m 3 / h
HMT = 50.5 m
Pce = 10 kW Energie journalière à apporter
Durée de service / jour = 12 h E = 10 kW x 12 h = 120 kWh

A.M 34

17
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison

 Débit journalier de 42 x 8 = 336 m3 / jour

 Et besoin en Energie journalière E = 10 kW x 8 h = 80 kWh

 Et l’autonomie ?

On suppose deux jours (selon le site et la saisonnalité du service)


Faut – il dimensionner le panneau pour produire donc 2 x 80 kWh
par jour ?

 Ou plutôt le besoin journalier majoré de 10 à 15 %

A.M 35

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
 Le besoin journalier en énergie  l’autonomie de l’installation

Le panneau photovoltaïque Les accumulateurs

A.M 36

18
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
 Cette énergie de 80 (+ 12.5 %) = 90 kWh doit être produite chaque
jour de l’année
Malgré le changement du niveau d’ensoleillement !

 Base de calcul ?
La journée de faible ensoleillement
En quel mois ?
Décembre,
Faible !
 Introduire une inclinaison du panneau pour améliorer son
rendement

A.M 37

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison

 Données climatiques (Beni Mellal)


 Rayonnement solaire quotidien - horizontal
Au minimum 2.94 kWh/m²/j ( en décembre)

 Après l’introduction d’une inclinaison de 55° de l’horizontal


Le rayonnement solaire quotidien passe de 2.94 kWh/m²/j à
4.94 kWh/m² /j

 La puissance du panneau P = 90 / 5 = 18 kWc

A.M 38

19
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison

 Et les accumulateurs ?
 Autonomie exigée = 2 jours
Soit donc 160 kWh

 Il suffirait d’avoir une batterie pouvant stocker cette énergie


Mais peut – elle la restituer en totalité ??

 Le taux de décharge maximum d’une batterie est de 60 %


En tenir compte lors du dimensionnement

 Capacité de la batterie = 160 /0.6 = 267 kWh

A.M 39

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison

 Et les accumulateurs ?

 La capacité des batteries s’exprime plutôt en Ah

 Une capacité de 267 kWh ??...en Ah…pour des batteries 12 V

 Capacité = 267 000 / 12 = 22 250 Ah


Combien de bloc d’une capacité individuelle de 120 Ah sous 12 V
22 250 / 120 = 185
185..42

 Capacité de la batterie = 186 blocs de 120 Ah sous 12 V chacun

A.M 40

20
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
 Récapitulatif ?
 Pompe de l’exemple 1 :
Qv = 42 m 3 / h
HMT = 50.5 m
Pce = 10 kW
Durée de service / jour = 8 h
Autonomie de 2 jours

 Panneau solaire d’une puissance de 18 kWc

Accumulateurs :186 blocs de 120 Ah sous 12 V chacun

Avec 6.7 m² par kWc cela donne une superficie de 121 m²

A.M 41

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
 Récapitulatif ?

 Avant de finir ne pas oublier d’inclure

Un onduleur de 20 kW,

Dix régulateurs de 150 A chacun,

Les supports pour les panneaux,

Les frais de câblage, d’installation et de mise en service

A.M 42

21
22/06/2019

La solution de l’équation :

 Fiche technique d’un

panneau photovoltaïque

A.M 43

La solution de l’équation :
 Fiche technique d’un panneau photovoltaïque

A.M 44

22
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Courbes techniques d’un panneau photovoltaïque

A.M 45

La solution de l’équation :
 Pour le choix de l’onduleur

Le choix de l’onduleur dépend trois contraintes :

• La compatibilité en tension

• La compatibilité en courant,

• La compatibilité en puissance

A.M 46

23
22/06/2019

La solution de
l’équation :

Fiche technique d’un


onduleur

A.M 47

La solution de l’équation :

Compatibilité en tension
tension::
Panneaux en série ?
La plage de tension MPP à l’entrée de l’onduleur est :
U mpp min = 250 V et U mpp max = 850 V

De l’onduleur
Nombre min en série =

Nombre max en série =


Du panneau

A.M 48

24
22/06/2019

La solution de l’équation :
Compatibilité en tension
tension::
Panneaux en série ?
La plage de tension MPP à l’entrée de l’onduleur est :
U mpp min = 250 V et U mpp max = 850 V

N. min en série = = (250


250/(
/(31
31..7*0.85
85))
)) = 9.2 10

N.max en série = = (850


850/(
/(31
31..7 * 1.15
15))
)) = 23
23..3 23

On s’assure de rester en dessous de la tension maximale


admissible à l’entrée de l’onduleur
23 modules x Uco = 23 x 38 38..9 V = 894
894..7 V < 1000 V
A.M 49

La solution de l’équation :
Compatibilité en courant
courant::

Chaines de (Panneaux en série) en parallèle ?

La fiche de l’onduleur indique un courant max de 23 A par entrée

Le nombre Max de chaines en parallèle est donc

N. max en parallèle = = (23


23/(
/(99.08
08**1.25
25))
)) = 2.02

Donc deux chaines en parallèle de panneaux en série au max par


entrée de l’onduleur
A.M 50

25
22/06/2019

La solution de l’équation :
Au récap :

Puissance nécessaire de 18 kWc soit 72


panneaux de 250 Wc

L’onduleur a trois entrées soit donc 24


panneaux / entrée

A brancher en 2 chaines en parallèle de 12


panneaux en série chacune
A.M 51

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
Estimation du budget
A titre indicatif
Désignation P.U HT
Modules solaire Photovoltaïques 18 kWc 90 000.00
Support 18 000.00
Régulateurs 23 000.00
Batteries 120AH-12V (186 blocs) 140 000.00
Onduleur 20 kW 18 000.00
Câblage 15 000.00
Installation et mise en service 20 000.00
Total H.T 324 000.00

A.M 52

26
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison

 Rentabilité économique:
Généralement il s’agit d’un site isolé,
Le cout de l’installation est à comparer aux frais de
raccordement au réseau électrique en plus des factures
mensuelles d’électricité.

 Ne pas oublier les frais de raccordement M.T

Le cout du transformateur

A.M 53

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
 Rentabilité économique:
Soit un site loin de 700 m du réseau M.T

700 m de câble MT y compris les poteaux de l’ordre de 330 000 MAD


Un transfo 50 kVA prix de l’ordre de 60 000 MAD
Appareillage, sectionneur, disjoncteurs…25 000 MAD
Tableau B.T….. 15 000 MAD
Un total investissement de l’ordre de 430 000 MAD
Besoin en énergie /an = 80 x 365 = 29 200 kWh/an

 Solution solaire moins chère à l’investissement et à l’exploitation

A.M 54

27
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison

 Impact environnemental:

Le facteur d’émission pour le Maroc est 720 g de CO2 par kWh
d’électricité

Soit pour notre projet l’équivalent de 21 T de CO2 évité par an

Ou encore l’équivalent d’une plantation de 2 hectares de foret


absorbant du carbone

A.M 55

La solution de l’équation :
 Hypothèse 1 : Besoin journalier régulier, indépendant de la saison
 Rentabilité économique:
Soit un site à pompage grâce à un moteur diesel

 Investissement de base minime  20 000 MAD


Le rendement d’un moteur diesel est au meilleur cas de 30 %
Besoin journalier en énergie 80 kWh  267 kWh en énergie primaire
  27 litre de diesel par jour  810 litres/mois
  7 000 MAD /mois
Frais d’entretien & fais logistiques (transport, stockage, ouvrier,
mécano…) 1 500 MAD /mois
 Dépenses annuelles au minimum de 102 000 MAD
Un T.R.I de l’ordre de 3 ans « Temps de Retour sur Investissement »
A.M 56

28
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Hypothèse 2 :Besoin journalier saisonnier pendant la saison chaude
 Pompe de l’exemple 1 :
Qv = 42 m 3 / h
HMT = 50.5 m
Pce = 10 kW
Durée de service / jour = 12 h

 Panneaux ??
Accumulateurs ?

Régulateurs…
Régulateurs ….?

A.M 57

La solution de l’équation :
 Hypothèse 2 :Besoin journalier saisonnier pendant la saison chaude

 La saison chaude est entre avril et septembre

En ajoutant une légère inclinaison à l’horizontal l’ensoleillent


quotidien du mois de septembre est amélioré pour passer de 5.63 à
6.13 kWh/m²/j

 Besoin en énergie / jour (+


(+10
10%%) ……… Pce panneau 22 kWc

Accumulateurs (2 jours d’autonomie) soit 240 kWh

Soit 278 batteries de 120 Ah sous 12 V

A.M 58

29
22/06/2019

La solution de l’équation :
 Une autre hypothèse à ne pas négliger

 Peut on stocker l’eau pour l’application en question ?

 Il est moins couteux de stocker l’eau que de stocker l’énergie

 Cout faible à l’investissement / batteries

Peu ou pas de frais d’entretien

meilleure durée de vie

A.M 59

La solution de l’équation :
 Une autre hypothèse à ne pas négliger

 Dans notre cas


 Le cout des accumulateurs pour assurer l’autonomie de deux jours
est de………140 000 MAD

A comparer avec un réservoir d’eau d’une capacité de

 2 j x 42 m3/h x 8 h/j = 672 m3

 Soit un réservoir de 700 m3

Sans oublier la durée de vie de chaque solution

A.M 60

30
22/06/2019

Maintenance du système:
 Le photovoltaïque est réputé fiable et sans entretien lourd
 Des opérations de maintenance légères :

 Inspection visuelle des modules / annuelle


Modules brisés / état des fixations / présences de déchets..

Vérification et dépoussiérage des onduleurs / annuelle


La durée de vie prévisible d'un onduleur avant panne est de 8 à
12 ans

Inspection des boitiers et des câbles / annuelle


Vérification du bon état des connexions, câbles et éléments de
protection.

A.M 61

Maintenance du système:
 Le photovoltaïque est réputé fiable et sans entretien lourd
 Des opérations de maintenance légères :
Nettoyage des modules / fréquence très variable
Dépend beaucoup de l'environnement et l'inclinaison du système.
D'une manière générale, avant de déterminer une périodicité fixe, il est
préférable d'observer le niveau de salissure des installations pour évaluer
la fréquence et la nécessité des opérations de nettoyage.

Relevé des données de comptage – éventuel / mensuelle


Il serait intéressant d’installer un compteur pour suivre la production
énergétiques des panneaux

A.M 62

31
22/06/2019

Propre étude de cas:


 Résolvons ENSEMBLE l’équation

 Besoin en eau 200 m3/jour

HMT de l’ordre de 110 m

Pompage au fil du soleil avec stockage intermédiaire d’eau

Comparons les scénarios :

Solaire / Diesel

A.M 63

Le soleil
Une ressource pour TOUS

MERCI
marhfoul.abdessamad@gmail.com

32
Table n. 1
Pertes de charge dans les tuyaux d’acier
Q m3/h 1 3 6 9 12 18 24 30 36 42 48 60 90 120 180 240 300 360 420
Tuyau

G fl mm Q l/min 16 50 100 150 200 300 400 500 600 700 800 1000 1500 2000 3000 4000 5000 6000 7000

G1 DN 25 2,7 21 - - - - - - - - - - - - - - - - -
0,6 1,7

G 1 1/4 DN 32 0,7 5,5 22 - - - - - - - - - - - - - - - -


0,35 1 2,1

G 1 1/2 DN 40 - 1,8 7 14 23 - - - - - - - - - - - - - -
0,7 1,35 1,9 2,5

G2 DN 50 - 0,5 2,2 4 8 17 28 - - - - - - - - - - - -
0,4 0,8 1,25 1,5 2,5 3,2

G 2 1/2 DN 65 - 0,6 1,2 2,1 4,2 8 12 17 22 28 - - - - - - - -


0,5 0,75 1 1,4 2 2,5 3 3,4 4

DN 80 - - - - 0,8 1,6 2,8 4,2 6,5 7,5 10,5 15 - - - - - - -


HL 0,7 0,95 1,25 1,6 2 2,1 2,6 3,3
v 0,55 0,9 1,4 2 2,4 3,5 5 11 20
DN 100 - - - - - 0,6 0,8 1,1 1,25 1,4 1,6 2 3,2 4
- - - - -
m/100m
DN 125 m/s - - - - - - - - - 0,9 1,2 1,8 4 6,5 15 - - - -
0,95 1,1 1,4 2 2,7 4

DN 150 - - - - - - - - - - - 0,6 1,5 2,5 5 8 14 - -


0,9 1,4 1,7 2,7 3,5 4,8

DN 200 - - - - - - - - - - - - 0,4 0,6 1,3 2 3,5 4,6 6,5


0,8 1 1,6 2 2,6 3 3,5

DN 250 - - - - - - - - - - - - - - 0,4 0,7 1,1 1,6 2


1 1,3 1,6 2 2,3

DN 300 - - 0,3 0,45 0,7 0,9


- - - - - - - - - - - - - 0,9 1,25 1,4 1,6

Q Débit. HL Pertes de charge en m pour 100 m. v= Vitesse de passage max 1,5 m/s pour l’aspiration et 3 m/s pour le refoulement.

Table n. 2
Pertes de charge en cm pour les courbes, vannes, clapet de pied et clapet de non-retour

Courbes à angle vif = 90 Courbes à angle arrandi


Vannes Clapet Clapet de
Vitesse standard de pie non-retour
R

de d
= 30 = 40 = 60 = 80 = 90
l'eau
d d d d d
= 0,4 = 0,6 = 0,8 =1 = 1,5
m/sec. R R R R R
0,4 0,43 0,52 0,71 1,0 1,2 0,11 0,13 0,16 0,23 0,43 0,23 32 31
0,5 0,67 0,81 1,1 1,6 1,9 0,18 0,21 0,26 0,37 0,67 0,37 33 32
0,6 0,97 1,2 1,6 2,3 2,8 0,25 0,29 0,36 0,52 0,97 0,52 34 32
0,7 1,35 1,65 2,2 3,2 3,9 0,34 0,40 0,48 0,70 1,35 0,70 35 32
0,8 1,7 2,1 2,8 4,0 4,8 0,45 0,53 0,64 0,93 1,7 0,95 36 33
0,9 2,2 2,7 3,6 5,2 6,2 0,57 0,67 0,82 1,18 2,2 1,20 37 34
1,0 2,7 3,3 4,5 6,4 7,6 0,7 0,82 1,0 1,45 2,7 1,45 38 35
1,5 6,0 7,3 10 14 17 1,6 1,9 2,3 3,3 6 3,3 47 40
2,0 11 14 18 26 31 2,8 3,3 4,0 5,8 11 5,8 61 48
2,5 17 21 28 40 48 4,4 5,2 6,3 9,1 17 9,1 78 58
3,0 25 30 41 60 70 6,3 7,4 9 13 25 13 100 71
3,5 33 40 55 78 93 8,5 10 12 18 33 18 123 85
4,0 43 52 70 100 120 11 13 16 23 42 23 150 100
4,5 55 67 90 130 160 14 21 26 37 55 37 190 120
5,0 67 82 110 160 190 18 29 36 52 67 52 220 140

170
Lieu des données
Unité climatiques Lieu du projet
Latitude ˚N 32.4 32.4
Longitude ˚E -6.4 -6.4
Élévation m 472 472
Température extérieure de calcul de chauffage °C 2.2
Température extérieure de calcul de climatisation °C 39.3
Amplitude des températures du sol °C 23.7

Rayonnement Degrés-jours
Température de solaire quotidien - Pression Vitesse Température Degrés-jours de
Mois l'air Humidité relative horizontal atmosphérique du vent du sol de chauffage climatisation
°C % kWh/m²/j kPa m/s °C °C-j °C-j
Janvier 9.6 73.8% 3.31 90.3 1.2 8.2 260 0
Février 11.8 71.1% 4.19 90.2 1.4 11.2 174 50
Mars 14.8 68.0% 5.16 90.0 1.5 15.4 99 149
Avril 16.7 64.5% 6.21 89.8 1.7 18.9 39 201
Mai 20.1 58.5% 6.93 89.8 2.0 23.8 0 313
Juin 24.4 52.0% 7.43 90.0 2.2 29.1 0 432
Juillet 28.5 42.6% 7.44 90.0 2.3 32.3 0 574
Août 28.2 44.8% 6.60 90.0 2.3 30.6 0 564
Septembre 24.8 50.9% 5.63 90.1 2.0 26.2 0 444
Octobre 20.1 59.3% 4.27 90.1 1.6 20.7 0 313
Novembre 14.5 69.4% 3.40 90.1 1.3 14.0 105 135
Décembre 10.9 75.2% 2.94 90.3 1.2 9.5 220 28
Annuel 18.7 60.8% 5.30 90.1 1.7 20.0 897 3 203
Mesuré à m 10.0 0.0

Compléter la feuille Modèle énergétique

RETScreen4 2013-08-27 © Ministre de Ressources naturelles Canada 1997-2013. RNCan/CanmetÉNERGIE

0.4 kW - Hors réseau 31/03/2019


Maroc RETScreen4-1
Variation de l'énergie captée par le panneau selon l'angle d'inclinaison

Rayonnement Rayonnement Rayonnement Rayonnement Rayonnement Rayonnement Rayonnement


solaire solaire solaire solaire solaire solaire solaire
quotidien - quotidien - quotidien - quotidien - quotidien - quotidien - quotidien -
horizontal incliné à 15° incliné à 32° incliné à 45° incliné à 55° incliné à 70° incliné à 90°
Mois kWh/m²/j kWh/m²/j kWh/m²/j kWh/m²/j kWh/m²/j kWh/m²/j kWh/m²/j
Janvier 3.31 4.20 4.93 5.25 5.34 5.22 4.60
Février 4.19 4.92 5.42 5.56 5.51 5.18 4.32
Mars 5.16 5.67 5.90 5.81 5.58 5.00 3.86
Avril 6.21 6.43 6.28 5.89 5.44 4.55 3.12
Mai 6.93 6.84 6.37 5.74 5.13 4.08 2.52
Juin 7.43 7.17 6.53 5.76 5.07 3.89 2.30
Juillet 7.44 7.25 6.66 5.92 5.23 4.06 2.40
Août 6.60 6.70 6.41 5.91 5.37 4.40 2.86
Septembre 5.63 6.04 6.13 5.92 5.61 4.90 3.60
Octobre 4.27 4.90 5.30 5.36 5.27 4.89 4.01
Novembre 3.40 4.21 4.85 5.11 5.16 4.99 4.34
Décembre 2.94 3.79 4.50 4.83 4.94 4.86 4.34
Annuel 5.29 5.68 5.77 5.59 5.30 4.67 3.52

Rayonnement solaire annuel MWh/m² 1.93 2.07 2.11 2.04 1.93 1.70 1.28