Vous êtes sur la page 1sur 3

TD n°3 QUANTITÉ DE CHALEUR

Exercice 1
Dans un calorimètre de capacité thermique 80 J.K -1, contenant 200 g d’eau à 20°C, on verse 300 g d’eau à
70°C. Calculer la température atteinte à l’équilibre. On suppose que l’ensemble est bien isolé de l’extérieur.
On donne la capacité thermique massique de l’eau : 4185 J.kg-1.K-1⋅

Exercice 2
On mélange des quantités appropriées d'eau froide à θ1 = 15 °C et d'eau chaude à θ 2 = 65 °C, pour obtenir une
masse m = 5 kg d'eau à la température θ = 35 °C. Déterminer les masses d'eaux chaude et froide à mélanger.

Exercice 3
On veut déterminer la capacité thermique massique du zinc. On effectue les deux manipulations suivantes :
1° Dans le calorimètre, contenant 223 g d’eau à 18,3°C, on verse 172 g d’eau à 29,8°C. La température finale
est 22,9°C. On vide le calorimètre.
2° Dans le calorimètre, contenant 219 g d’eau à 18,8°C, on plonge un morceau de zinc de masse 74 g, pris à la
température de 91°C. La température atteinte à l’équilibre est 20,7°C.
En déduire la capacité thermique du zinc.
On donne : la capacité thermique massique de l’eau 4185 J.K-1.kg-1.

Exercice 4
Calculez la quantité de chaleur Q nécessaire pour commencer à faire bouillir 1 L d'eau initialement à 10°C. On
donne la valeur moyenne de la capacité calorifique massique de l'eau : C = 1 kcal.kg-1.K-1 et la masse
volumique moyenne de l'eau ρ = 1 kg/dm3.

Exercice 5
Dans un récipient, de très faible capacité thermique, on introduit 60 g de glace prise à la température de –23°C
et 30 g d’eau prise à la température de 15°C.
Montrer que l’équilibre thermique s’établit à 0°C et calculer les masses d’eau liquide et de glace dans le
mélange ainsi réalisé.
On donne :
La capacité thermique massique de l’eau liquide : 4185 J.K-1.kg-1.
La capacité thermique massique de la glace : 100 J.K-1.kg-1.
La chaleur latente de fusion de la glace : 3,3 x 105 J. kg-1.

Exercice 6
Soit un calorimètre de capacité thermique C = 120 J.K-1 contenant une masse m1 = 250 g d'eau à la température
T1 = 20 °C. On introduit un glaçon sec de masse m2 = 12 g à la température T2 = - 20 °C. La température de
l'eau contenue dans le calorimètre après la fusion de la glace a pour valeur TF = 15,4 °C. Calculer la capacité
thermique massique de la glace cg. On donne la chaleur latente de fusion de la glace Lf = 333 kJ.kg-1.

Exercice 7
Un système maintenu à la pression atmosphérique est constitué de 100 g de glace à -5 °C. On lui fournit une
quantité de chaleur Q et on étudiera successivement les deux cas : a) Q1 = 250 cal et b) Q2 = 4500 cal.
Déterminer dans chacun des cas l'état final du système et sa composition. On donne la chaleur massique de la
glace : Cg = 0,5 cal.g-1.K-1, la chaleur latente de fusion de la glace Lf = 80 cal.g-1.

Enseignant : Mr BOUSHAKI

1
Correction TD n°3 QUANTITE DE CHALEUR

Correction Exercice 1 :
Quantité de chaleur cédée par le corps chaud : Qc = m2 Ce (2 - eq
Quantité de chaleur reçue par le corps froid : Qf = (C + m1 Ce) (eq - 
La chaleur cédée par le corps chaud est reçue par le corps froid  Qc = Qf
(C + m1 Ce) (f - m2 Ce (2 - f
(C + m1 Ce + m2 Ce) f (C + m1 Ce) + m2 Ce 2
(C + m 1 Ce) θ1 + m 2 Ce θ2 (80 + 200 x 4,185) x 20 + 300 x 4,185 x 70
f =  °C
C + m 1 Ce + m 2 Ce 80 + 200 x 4,185 + 300 x 4,185
Température atteinte à l’équilibre : f = 48,9 °C

Correction Exercice 2 :
Quantité de chaleur cédée par le corps chaud : Qc = mc Ce (c - eq
Quantité de chaleur reçue par le corps froid : Qf = mf Ce (eq - f
La chaleur cédée par le corps chaud est reçue par le corps froid  Qc = Qf

{m c Ce ( θc −θeq ) =m f Ce(θ eq−θf )


m=m c +m f
 {m c Ce ( θ c −θeq ) =( m−m c ) Ce(θeq −θf )
m f =m−m c

mc (c - eqeq - fm(eq - fmc (c - fm(eq - f


θ -  θf 35 - 15
mc =  eq m= × 5 = 2 kg et mf = m – mc = 3 kg
θc θf 65 - 15

Correction Exercice 3 :
1. Capacité thermique du calorimètre :
Quantité de chaleur cédée par le corps chaud : Qc = m2 Ce (2 - eq
Quantité de chaleur reçue par le corps froid : Qf = (C + m1 Ce) (eq - 
La chaleur cédée par le corps chaud est reçue par le corps froid  Qc = Qf
θ −θ
(C + m1 Ce) (eq - m2 Ce (2 - eqC  m2 Ce  2 eq - m1 Ce
θeq−θ1
29,8−22,9
C  172 × 4,185 × 
22,9−18,3
- 223 × 4,185 = 146,5 J.K-1.kg-1

2. Capacité thermique du zinc :


Quantité de chaleur cédée par le corps chaud : Qc = m2 Ce (2 - eq
Quantité de chaleur reçue par le corps froid : Qf = (C + m1 Ce) (eq - 
La chaleur cédée par le corps chaud est reçue par le corps froid  Qc = Qf

1 θeq−θe
(C + me Ce) (eq - emzn Czn (zn - eq Czn  (C + me Ce)
m zn θzn −θeq

1 20,7−18,8
Czn  (146,5 + 0,219 × 4185) = 388 J.K-1.kg-1
74 ×10 91−20,7
−3

2
Correction Exercice 4 :
Masse d’eau :
m = ρ V = 1 × 1 = 1 kg

Quantité de chaleur nécessaire pour commencer à faire bouillir (chauffer l’eau à 100 °C) :
Q = m C  = 1 × 4185 × (100 – 10) = 376,65 kJ

Correction Exercice 5 :
Quantité de chaleur pour chauffer la glace de -23 °C à 0 °C :
Qg = mg Cg (0 - g= 0,060  100  (0 - (-23)= 138 J
Quantité de chaleur pour faire fondre toute la glace à 0 °C :
Qgf = mg Lfg = 0,060  3,3  105 = 19800 J
Quantité de chaleur pour refroidir l’eau de 15 °C à 0 °C :
Qe = me Ce (e - 0= 0,030  4185  (15 - 0= 1883,25 J
On constate :
 Qe > Qg : la quantité de chaleur donnée par le corps chaud Qe permet de chauffer la glace jusqu’au 0 °C.
 Qe - Qg < Qgf : la quantité de chaleur restante (Qe-Qg) ne peut pas faire fondre toute la glace.
Par conséquent, une partie de la glace sera fondue seulement et à l’équilibre on obtient un mélange
« eau liquide + glace », de ce fait la température d’équilibre est la température de fusion de la glace « 0 °C ».

Q e - Q g 1883,5 - 138
Masse de glace fondue : mgf = = 5 = 0,0053 kg = 5,3 g
Lfg 3,3× 10
A l’équilibre : masse de glace : 54,7 g
masse d’eau : 35,3 g

Correction Exercice 6 :
Quantité de chaleur cédée par le corps chaud :
Qc = (C + me Ce) (e - eq = (120 + 0,25  4185) (20 - 15,4= 5364,75 J
Quantité de chaleur reçue par le corps froid : Qf = mg [Cg (0 - g) + Lfg + Ce (eq - 0)]
La chaleur cédée par le corps chaud est reçue par le corps froid  Qc = Qf

mg (-Cg g + Lfg + Ce eq )= Qc


1
[
 Cg  θ L fg +Ce θeq −
g
Qc
mg ] =
1
−20 [ 3
333 ×10 + 4185 ×15,4−
5364,75
0,012 ] = 2481 J.K-1.kg-1

Correction Exercice 7 :
Quantité de chaleur pour chauffer la glace de -5 °C à 0 °C :
Qg = mg Cg (0 - g= 100  0,5  (0 - (-5)= 250 cal
Quantité de chaleur pour faire fondre toute la glace à 0 °C :
Qgf = mg Lfg = 100  80 = 8000 cal

a- Q1 = 250 cal :
 Q1 = Qg, alors on obtient à l’équilibre de la glace à 0 °C.

b- Q2 = 4500 cal :
 Q2 > Qg, alors la glace atteint la température de 0 °C et commence à fondre.
 (Q2 - Qg) < Qgf, alors la glace ne fond pas complètement, la température d’équilibre est eq = 0°C
Avec : masse d’eau liquide me = (Q2 - Qg) / Lgf = (4500 - 250) / 80 = 53,125 g
masse de glace mg = 100 - 53,125 = 46,875 g

Vous aimerez peut-être aussi