Vous êtes sur la page 1sur 17

Université de Béchar

Laboratoire des Études Énergétiques en Zones Arides


Équipe Modélisation & Simulation des Systèmes

CHAPITRE II :
Théorie des systèmes
Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes.
Lancement d’entreprise

Cours réalisé par : Dr. TAMALI Mohammed,


http://www.univ-bechar.dz/mtamali
Université de Béchar | FS&T
(ENERGARID Lab./SimulIA)
Présentation
L'Université de Béchar est née en 1986 en tant que institut National de
l'enseignement Supérieur jusqu'au 07/01/2007 où elle a été déclarée
officiellement comme université. Depuis, beaucoup d'équipes de recherche ont
vues le jour, Le laboratoire d'études des systèmes ENERGétique en zones ARIDes
animé par un groupe de chercheurs jeunes et bien motivés (7 équipes de
recherche) pour résoudre les problèmes locaux touchant les zones arides,
l'équipe SimulIA, est une partie intégrante. La fonction de base de SimulIA est des
études et applications de la modélisation des systèmes (application aux modèles
zones arides).
Axes e recherche :
-Énergie & Environnement
-Application de la thermique dans les zones arides
-Économie de l’énergie.
-Cartographie et mise en valeur des ressources dans les zones arides.
-Pour SimulIA, Constituer une base de modélisation et de simulation accessible
enligne.
-www2.univ-bechar.dz/web/energarid
Plan
Présentation de la situation
Théorie des systèmes
Enseignements servis & Situation estudiantine
Qualifications & Lancement de business
Étude de cas & Simulations
Conclusions
Références
Présentation de la situation
Résumé : Cette contribution, résoudra, à travers des exercices, comme on
en fait en classe à l'université, une question majeure touchant les
possibilités de nos étudiants. peut-il devenir, un jour, ENTREPRENEUR,
monter une AFFAIRE. Cette problématique est étudier avec deux manière,
une fois au sens de l'optimisation (Recherche Opérationnelle) et une autre
selon la théorie des systèmes d'information.

Public ciblé : Tout les Étudiant, spécialement les étudiants ayant reçu un
cours de R.O. ou d'optimisation des processus, encore, les étudiants de
l'informatique.
Théorie des systèmes

Autrichien [1901-1972],
Biologie, Écologie, Médecine,
Psychologie, Théorie générale des systèmes
Théorie des systèmes

La théorie des systèmes est un principe selon lequel tout est système, ou
tout peut être conceptualisé selon une logique de système.
Ce principe est formalisé en 1968 par Ludwig von Bertalanffy dans General
System Theory, mais les bases sont multiples, la principale étant
certainement le mouvement cybernétique.
Ces théories ont permis l'établissement de la systémique en tant que
méthode scientifique, et la base théorique associée est aujourd'hui plutôt
appelé théorie systémique.
La théorie des systèmes décrit la réalité observée et suggère d’établir des
liens logiques entre les facteurs.
Elle permet ainsi de découvrir que les causalités linéaires simplistes ne sont
pas suffisantes pour expliquer les choses et que les corrélations établies
entre les facteurs sont très nombreuses.
Théorie des systèmes
Théorie des systèmes
Caractéristiques d’un système quelconque :
Déterminisme
Observabilité
Fonctionnel
Quantifiabilité
Équilibre interne
Mesurabilité
Partitionable & Décomposable
Maintenabilité
Fiabilité
Robustesse
Dépendance
Enseignements servis & Situation estudiantine
En Algérie, les effectifs scolarisés sont
passés de 1 133 178 en 1963 à
8.200.790 en 2001. L’augmentation
des effectifs scolarisés est due, d’une
part, à l’accroissement d’une
population jeune et, d’autre part, à une
amélioration significative des taux
bruts de scolarisation
source : MESRS (via ONS)
La situation, passée, actuelle et future de l'enseignement supérieur en Algérie
suscite depuis quelques années l'intérêt et la préoccupation de tous.
Tous les acteurs directs (enseignants, étudiants et administration) ainsi que la
société dans son ensemble s'accordent unanimement sur l'état de
"dysfonctionnement" et de "crise" de l’université algérienne et soulignent, par
conséquent, la nécessité et l'urgence de la doter de moyens pédagogiques,
scientifiques, humains, matériels et structurels qui lui permettent de répondre
aux attentes de la société et de s’intégrer au système international de l’
enseignement supérieur.
Source :Revue des Sciences Économiques et de Gestion | N°07 (2007)
Qualifications & Lancement de business

Vous avez une idée géniale de produit ou de


service? C’est excitant! Vous avez besoin d’
aide pour démarrer votre entreprise? Vous
voulez quelques conseils sur l’inscription des
entreprises, le financement et la fiscalité?
Qualifications & Lancement de business
• Aider le créateur à réviser son BUSINESS-PLAN en fonction des
conditions réelles de démarrage,
• Être en mesure de répondre aux sollicitations ponctuelles du
nouveau chef d'entreprise,
• Lui permettre de piloter de façon équilibrée les différentes fonctions
de l'entreprise (vendre, acheter/produire, gérer, veiller et anticiper),
• L'aider dans la mise en place de tableaux de bord et le choix
d'indicateurs pertinents,
• Anticiper avec le créateur les difficultés éventuelles et accompagner
la mise en place d'actions correctrices,
• Mettre en place des conditions propices au suivi.
http://www.creer-mon-business-plan.fr/
Qualifications & Lancement de business
Qui veut quoi?
Comment fait-on?
Pourquoi?
Étude de cas & Simulations
Si Vj est le volume horaire journalier total; Vj est une constante, elle vaut 24heures
Soit v le volume horaire spécifique pour une activité affaire.
Etant donnés :
vfm : volume horaire journalier moyen réservé à la formation à l’université
ved : volume horaire journalier moyen réservé à l’étude et à la decouverte
vspr : volume horaire journalier moyen réservé à l’activité sportive.
vsom : volume horaire journalier moyen réservé au sommeil.
tm : Temps mort (d’inactivité)
vlect : volume horaire journalier moyen réservé à une activité de lecture.

vassoc : volume horaire journalier moyen réservé à une activité associative


De ce fait v ne peut être que :
v=Vj - (k1*vfm+k2*ved+k3*vspr+k4*vsom+k5*tm+k6*vlect+k7*vassoc)

On cherche à augmenter v de telles sortes que l’espace temporel réservé à l’affaire soit le maximum.
Sauf Vj tous les paramètres à droite peuvent être considérés, pour une première approximation, des
variables indépendantes. Chacune peut être prise comme paramètres à étudier et évaluer les
performances du système. Les ki sont des coefficients de pondération.
On cherche Rfinancier=v*ghor.moy; Revenus par rapport au gain horaire moyen
Étude de cas & Simulations
La grande remarque est de surveiller
les tendances. Dans le cas général,
pour un investissement correspond un
amortissement optimal de telles sortes
que l’équilibre est maintenu.
L’affaire est beaucoup sensible aux
limites de l’amortissement (à priori ou
à posteriori).

Deux voies s’ouvrent devant les appétences des jeunes


étudiants, la carrière académique et jouer sur les hautes
formations sinon une formation au juste-mesure et ainsi
commencer un projet de start-up à petit C.A..
Conclusions
Si en 2009, plus de 150 000 étudiants des universités Algériennes sortent avec un diplôme, le marché
du travail évolue négativement par rapport à la sortie ces foules. Par cette contribution, nous estimons
faire un éclairage sur un point beaucoup important dans la vie future des diplômés.
Avec la présentation de la théorie des systèmes, nous entendons montrer aux universités qui forment,
aux équipes de formation qui encadrent et ainsi aux étudiants qui suivent des entraînements dans une
spécialité choisie que les choix d’une formule magique est peu probable, aussi pour l’état que pour les
diplômés.
Aménager des idées bien formulées, à priori, implique une préparation pour entamer l’étape de l’après-
diplôme. Beaucoup de données peuvent êtres sujettes de redimensionnement et de réglage. La
controlabilité est cependant fortement garantie.
Certes, monter une affaire n’indique pas toujours une réussite puisque la négligence de l’un des
paramètres du système engendrera une perte de contrôle et ainsi la place dans le domaine
professionnelle.
http://www.letudiant.fr/actualite/entreprenariat-etudiant-de-nouveaux-dispositifs-pour-creer-son-entreprise.html
http://orientation.blog.lemonde.fr/2013/10/24/etudiants-creez-votre-entreprise/
http://lentreprise.lexpress.fr/statut-creation-entreprise/statut-etudiant-entrepreneur-ce-qui-se-dessine_43740.html
http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20131022trib000791787/-l-etudiant-entrepreneur-est-ne-.html

Étudiant entrepreneur : ne cherchez plus un emploi, créez-le !


Trouver LA bonne idée et valider un Business Plan

MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Références

L.-V. Bertallanfy, ‘General System Theory’, Edition MASSON, 1972.


J.-L. BALLY, G. CAIRE, C. LAVIALE & J.-J. QUILES, ‘MACRO-ECONOMIE’, ISBN 10:2-7495-0610-7,
Edition Breal, pp 112, 2006.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le_IS/LM
http://mankiw.univ-lemans.fr/theme6/co/07-01.html
http://www.theoreco.com/elasticite_investissemt.pdf
http://economix.fr/docs/1041/td%20dyna.pdf
http://gadelmaleh02.free.fr/files/PE_Theme7.pdf
http://des-economistes-et-des-hommes.over-blog.com/article-3-2-le-modele-is-lm-la-courbe-is-63053668.html
https://docs.google.com/document/d/1I6WLNEvR4mwBO9emytIenvxVqia-65Cdm16gXkMYn5Q/edit?hl=fr