Vous êtes sur la page 1sur 2

UFR Sciences - 2020-2021

C.C. n◦ 1 – Mécanique des milieux continus


Licence de Mécanique & Licence de Mathématiques
5 Novembre 2020 - durée : 90 minutes

Le contrôle se déroulant dans des conditions particulières de distanciation, les


documents du cours sont autorisés. À la fin de l’épreuve, vous scannerez vos copies
et déposerez une copie numérique au format pdf sur le dépôt correspondant sur
ecampus. Vous disposerez pour cela de 10 minutes après le fin de l’épreuve. Seules
les devoirs remis sur ecampus seront corrigés. Si vous avez de questions, vous
pouvez les poser via le service de messagerie intégré sur ecampus.
Aucun document n’est autorisé.

1 Questions de cours
1. D’un point de vue de la modélisation en milieu continu, comment distingue-t-on
un milieu fluide d’un milieu solide ?
2. Décrire la forme la plus générale de la loi de comportement d’un milieu fluide
Newtonien.
3. Rappelez la loi de comportement isotrope en élasticité linéaire

2 Trajectoires et lignes de courant


On considère l’écoulement bidimensionnel défini par son vecteur vitesse

V = (Vx , Vy ) avec Vx = kty, Vy = −ktx et k = cte

1. Déterminez et tracez:

(a) Les lignes de courant.


(b) La trajectoire d’une particule passant par le point de coordonnées (1, 1) à
l’instant t = 0.
2. Calculez:

(a) Le gradient du vecteur vitesse


(b) La divergence du vecteur vitesse
(c) Le rotationnel du vecteur vitesse

1
4 BARRE VERTICALE
UFRSUSPENDUE,
Sciences - 2020-2021
SOUMISE À SON POIDS PROPRE

3 Cylindre de révolution
Une pièce est limitée par deux cylindres de révolution d’axe commun 0, x3 , de
rayons a et b (a < b) et par deux plans perpendiculaires aux génératrices. On
pose r2 = x21 + x22 . Le tenseur des contraintes en tout point M est défini par
x2 −x2
 
2c2 x1 x2
c1 − c2 ( 2r4 1 ) r 4 0
σ=
 2c2 x1 x2 x2 −x2 
r4 c1 − c2 ( 1r4 2 ) 0 
0 0 c1

(a) Montrer que les contraintes normales principales sont


c2 c2
σ1 = c1 − , σ2 = c1 , σ3 = c1 +
r2 r2

(b) Étudier les cercles de Mohr et discuter leurs positions suivant les valeurs
de c1 , et de c2 , de a et de b.
En quels points la contraintes tangentielle maximale est elle atteinte ?
(c) Déterminer les éléments de réduction du torseur des efforts appliqués sur
chacune des bases et sur les deux surfaces latérales

4 Barre verticale suspendue, soumise à son poids pro-


pre
On considère une barre cylindrique d’axe e3 , soumise à son poids propre. La barre est
de section constante S et de longueur h. Elle est constituée d’un matériau élastique
homogène et isotrope et est encastrée au niveau de sa face supérieure Sh , en x3 = h, à
un bâti fixe. Le reste de sa frontière est supposée libre d’efforts.
1. Écrire les équations d’équilibres de la narre

2. Préciser les conditions aux limites du problème


3. Vérifier que le tenseur σ donné par
 
0 0 0
σ = 0 0 0 
0 0 ρgx3 (e
1 ,e2 ,e3 )

satisfait aux équations d’équilibre et aux conditions aux limites en termes d’efforts,
où g est la constante de pesanteur et ρ désigne la densité volumique de la barre.
4. En déduire le tenseur des déformations.
5. Déterminer le champ de déplacement à un déplacement rigide infinitésimal près.