Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Hassan II de Casablanca - ENSET Mohammedia TP: Analyse numérique

TP 0:
Prise en main du logiciel Matlab

1. Introduction:
Matlab est la contraction de Matrix laboratory. C'est un logiciel de calcul matriciel à syntaxe simple. Matlab est un
environnement puissant, complet et facile à utiliser destiné au calcul scientifique. Il apporte aux ingénieurs, chercheurs et
à tout scientifique un système interactif intégrant les calculs numériques et les techniques de visualisation. C'est un
environnement performant, ouvert et programmable qui permet de remarquables gains de productivité et de créativité.
Matlab est un environnement complet, ouvert et extensible pour le calcul et la visualisation. Il dispose de plusieurs
centaines de fonctions mathématiques, scientifiques et techniques. L'approche matricielle de Matlab permet de traiter les
données sans aucune limitation de taille et de réaliser des calculs numériques et symboliques de façon fiable et rapide.
Grâce aux fonctions graphiques de Matlab, il devient très facile de modifier interactivement les différents paramètres des
graphiques pour les adapter selon nos souhaits.
L'approche ouverte de Matlab permet de construire un outil sur mesure. On peut inspecter le code source et les
algorithmes des bibliothèques de fonctions (Toolboxes), modifier des fonctions existantes et ajouter d’autres.
Matlab comprend aussi un ensemble d'outils spécifiques à des domaines, appelés Toolboxes (ou Boîtes à Outils).
Indispensables à la plupart des utilisateurs, les Boîtes à Outils sont des collections de fonctions qui étendent
l'environnement MATLAB pour résoudre des catégories spécifiques de problèmes. Les domaines couverts sont très variés
et comprennent notamment le traitement du signal, l'automatique, l'identification de systèmes, les réseaux de neurones, la
logique floue, le calcul de structure, les statistiques, etc.
Matlab fonctionne dans plusieurs environnements tels que Linux, X-Windows, Windows, Macintosh.
L'environnement Matlab comprend:
• une fenêtre de commande
• une fenêtre pour éditeur de texte
• une fenêtre pour l'historique des commandes
• un aide en ligne
• un profiler calculant la performance des calculs
Il existe deux modes de fonctionnement:
Mode interactif (mode commande): Matlab exécute les instructions au fur et à mesure qu'elles sont données par
l'usager

Mode exécutif: Matlab exécute ligne par ligne un programme Matlab (d'extension .m). Un 'programme Matlab'
(ou script) est une suite d'instructions Matlab écrites dans un éditeur de texte et sauvées dans un fichier avec
une extension .m

Une commande importante à connaître en Matlab est la commande help :


- si on tape seulement help, dans la ligne de commande, on obtient une liste de
sujets pour lesquels on peut avoir une aide en ligne. Cette aide concerne
également les fichiers écrits en Matlab (fonctions Matlab).
- si on tape help <nom d'un sujet>, on obtient la syntaxe de la commande pour
laquelle on réclame de l'aide, ainsi qu'une brève description de ses
fonctionnalités.
- help help vous affiche tout sur help

C.I. SEER A. TADLAOUI- A. RAIHANI Page 1


Université Hassan II de Casablanca - ENSET Mohammedia TP: Analyse numérique

2. Premières commandes:
On peut taper plusieurs commandes Matlab sur une même ligne, en les séparant par une virgule.

Quelques exemples élémentaires à tester :


Opérations numériques:

Comment déclarer des variables (signe =)

Les variables peuvent s’afficher sous différents formats

3. Matrices, vecteurs et tableaux:


En fait Matlab est avant tout un outil matriciel ; il considère un nombre réel comme une matrice 1x1. Tout est donc
tableau, et Matlab est particulièrement adapté aux calculs numériques d’algèbre linéaire.
Voici tout d’abord différentes possibilités pour créer ou modifier une matrice :

À noter que l’affichage peut être supprimé en terminant la commande par un point-virgule. C’est utile quand on travaille
avec de grosses matrices.

L’opérateur « : » est très utile pour construire un tableau ou en extraire une partie, une ligne ou une colonne. Testez :

C.I. SEER A. TADLAOUI- A. RAIHANI Page 2


Université Hassan II de Casablanca - ENSET Mohammedia TP: Analyse numérique

Calcul matriciel:
Après avoir entré les données, on peut essayer d’effectuer les opérations ci-dessous :

Autres opérations de base:


>> m1 = [ 1 2 3 ; 4 5 6 ; 7 8 9] >> t=0 :0.1 :2 >> B = rot90(A)
>> m2 = [1:1:3 ; 11:1:13] >> x=exp(t) >> diag(A)
>> m2' >> plot(t,x) >> diag(B),
>> m2' * 10 >> plot(t,x,'r') Tirez une conclusion à partir des deux
>> m2^2 >> plot(t,x,'o') commandes diag(A) et diag(B).
>> m2 .^ 2 >> plot(t,x,'+g') >> trace(A), trace(B)
>> det(m1) >> plot(t,x,'c+:') >> dét(A), det(B),
>> m1^(-1) Tirez une conclusion.
>> inv(m1) Soit une matrice A (5x5) non- >> C = inv(A)
>> pinv(m1) nulle. >> C*A
>> m1 * m2' Expliquer la signification de Que représente alors la matrice C pour
>> m1 * m2 chacune des opérations la matrice A?
>> ones(3) suivantes : >> D = rref(A),
>> zeros(2,5) >> [m n] = size(A) Que représente alors la matrice D
>> eye(4) >> x=A(:,1); y=A(:,2); z=A(:,3) pour la matrice A?
>> diag([1 : 4]) >> triu(A); tril(A)
>> length(m2)

C.I. SEER A. TADLAOUI- A. RAIHANI Page 3

Vous aimerez peut-être aussi