Vous êtes sur la page 1sur 2

Résumé de Cours PROF : ATMANI NAJIB Tronc CS

TRIGONOMÉTRIE1
I) Le radian et le cercle 3) abscisse curviligne principale
trigonométrique : parmi les abscisses curvilignes d’un point M du cercle
1) Soit un cercle C de centre O et trigonométrique une seule se situe dans l'intervalle
de rayon 1.  ;   et on l’appelle abscisse curviligne principale
On appelle radian, noté rad, la
mesure de l'angle au centre qui III)) Relation de Chasles pour les angles orientés
intercepte un arc de longueur 1
de deux demi-droites et de vecteurs
du cercle. 1)Soit Ox  et Oy  et Oz  trois demi-droites d’origine O
2) on appelle cercle On a :  Ox; Oy    Oy; Oz    Ox; Oz   2 
trigonométrique tout cercle de
centre O et de rayon 1 muni  Ox; Oy    Oy; Ox  2 
d’un point d’origine I 2)l’angle orienté des vecteurs non nuls U et V dans cet
et d’un sens de parcours ordre est l’angle noté : U ; V 
appelé direct (sens contraire 3)Pour des vecteurs non nuls, on a :
au sens des aiguilles d’une
montre)  
a) u ; u  0  2   
b) u ;  u    2 
3) Les mesures en radian et en degré d'un même angle sont
proportionnelles      
c) u ; v  v ; w  u ; w  2  relation de Chasles
 Si x est la mesure d'un angle en radian et y sa mesure en Et on a :
yx
degré alors :  .
 180
4) Correspondance degrés et radians
Ainsi, à 2 radians (tour complet), on fait correspondre un IV)Les rapports trigonométriques d’un nombre
angle de 360°. réel.
Par proportionnalité, on obtient les correspondances
suivantes :
Mesure en    
0  2
radians x rad 6 4 3 2

Mesure en
0 30° 45° 60° 90° 180° 360°
degrés y

II) Les abscisse curviligne d’un point sur le cercle


trigonométrique
1) soit M un point du cercle trigonométrique d’origine I
Et soit  la longueur de l’arc IM l(on allant de I vers M
dans le sens direct) en radian 1)Soit  C  un cercle trigonométrique de centre O et
Tout réel qui s’écrit sous la forme :   2k avec k  d’origine I et Soit x il existe un point M de  C 
s’appelle abscisse curviligne de M unique tel que x est une abscisse curviligne de M

2) si x et x deux abscisses curvilignes du même point M
dans le cercle trigonométrique alors il existe un k  tel Soit C le projeté orthogonal de M sur  OI 
que : x  x  2k on écrit : x  x 2  :Et on lit : x Et soit S le projeté orthogonal de M sur  OJ 
est congrue a x  modulo 2 - Le cosinus du nombre réel x est l’abscisse de M
Prof/ATMANI NAJIB 1
Et on note cos x. V) Signe de Cosinus, sinus
- Le sinus du nombre réel x est l’ordonnée de M
et on note sin x.
-Soit    la droite tangente a  C  en I
Si M  J et M  J  alors la droite  OM  coupe la
tangente    en un point T

Le nombre réel IT l’abscisse de T sur l’axe    est La


tangente du nombre réel x et on note tan x.
Remarques :
 Les rapports trigonométriques : cos x et sin x et tan x.
sont aussi appelés cosinus et sinus et tangente de l’angle
orienté  OI ; OM 

 tan x existe ssi x     k avec k 


2
La cotangente de x est le nombre réel x noté cotant x et on
a : cotan x  1
tan x  Si    x   alors cos x  0
2)Cosinus, sinus et tangente d’angles remarquables : 2 2
 Si   x  3 alors cos x  0
   
 2 2
x 0
6 4 3 2  Si 0  x   alors sin x  0
3 2 1  Si   x  2 alors sin x  0
cos x 1 0 -1
2 2 2
« C’est en forgeant que l’on devient forgeron » Dit un
1 2 3 proverbe.
sin x 0 1 0
2 2 2 C’est en s’entraînant régulièrement aux calculs et exercices
3)Propriétés : Pour tout nombre réel x, on a : Que l’on devient un mathématicien
1) 1  cos x  1 2) 1  sin x  1
3) cos2 x + sin2 x = 1 4) cos x  cos  x  2k  où k 
5) sin x  sin  x  2k  où k entier relatif

6) si x   k avec k  alors : tan x  sin x
2 cos x
 alors : tan  x  k   tan x
7) si x   k avec k 
2
8) :1   tan x 2  1 si x    k
 cos x 
2
2
9) cos(  x)  cos x et sin( x)   sin x
10) cos   x    cos x et sin   x    sin x

11) cos   x    cos x et sin   x   sin x

12) cos    x    sin x et sin    x   cos x


2  2 
13) cos    x   sin x et sin    x   cos x
2  2 

14) tan   x    tan x et tan   x   tan x si x    k


2

15) tan   x    tan x et tan   x   tan x si x   k
2

Prof/ATMANI NAJIB 2