Vous êtes sur la page 1sur 4

Exercice 3. Lisez le texte et cochez la bonne réponse.

L’avenir, dit-on, n’appartiendrait qu’à (1) ... qui savent utiliser l’ordinateur.
(2) ... plaisanterie  ! Cela me rappelle la mode (3) ... des encyclopédies. «  Si
vous (4) ..., expliquait le vendeur, (5) ... enfant aura de bonnes (6) ... à l’école
et il réussira (7) ... la vie. » (8) ... est venue la mode de la télévision, (9) ... autre
instrument « éducatif ». Grâce à elle les gamins ne (10) ... plus de bruit. Enfin
avec (11) ... des jeux vidéo, on a cru (12) ... les enfants développaient (13) ...
créativité. Dans les deux (14) ..., l’enfant vit dans un monde (15) ....

1. A. ceux B. celles C. celui


2. A. Quel B. Quelle C. Que
3. A. moderne B. actuelle C. ancienne
4. A. l’achetez B. l’achetiez C. l’aviez acheté
5. A. leur B. votre C. notre
6. A. notes B. doutes C. occupations
7. A. à B. sur C. dans
8. A. Avant B. D’abord C. Puis
9. A. ce B. cette C. cet
10. A. avaient fait B. faisaient C. ont fait
11. A. l’apparition B. la disparition C. la distraction
12. A. que B. qui C. où
13. A. leur B. leurs C. sa
14. A. occupations B. occasions C. cas
15. A. concret B. réel C. abstrait
Lycées bilingues

Texte 1
Lisez attentivement le texte et cochez la bonne réponse.

Un soir d’automne
« Elle était pourtant jolie, ma maman. Comment a-t-elle pu avoir un fils
aussi laid ? »
Rémi est resté quelques instants à regarder la photo de sa mère. Puis
il l’a reposée sur l’étagère et a avancé doucement dans le couloir. Ses pas
résonnaient dans cette grande maison déserte et silencieuse. Dehors, il
faisait déjà nuit noire. Le mois d’octobre était bien avancé, et les soirées
diminuaient à une vitesse impressionnante. Rémi a regardé sa montre ; il
était plus de huit heures.
« C’est bizarre, a-t-il pensé. Papa me prévient toujours quand il doit
rentrer tard. »
Il s’est dirigé vers la cuisine, a ouvert le frigo et en a sorti une tranche
de jambon et un peu de beurre. Il a trouvé un bout de baguette qui traînait
sur la table et s’est préparé un délicieux sandwich. Assis sur une chaise,
Rémi mangeait du bout des lèvres. Il ne cessait de rêver à Mathilde.
Mathilde… Depuis qu’elle était arrivée au collège, un mois auparavant,
tous les garçons lui tournaient autour. Et ils avaient raison ! Comment ne
pas être attiré par son visage fin, son petit nez pointu, ses longs cheveux
bruns, ses yeux bleu vert et son regard vif ? Mais tous ceux qui avaient
tenté de l’approcher s’étaient fait écarter, poliment mais fermement. Tant
et si bien qu’elle était rapidement devenue un mythe inaccessible.
«  Et c’est donc à moi qu’elle s’intéresse.  », s’est dit Rémi tout en
mangeant son jambon beurre.
Ses pensées ont été arrêtées par la sonnerie du téléphone. Rémi a
sursauté, puis il s’est précipité dans le couloir pour aller décrocher. Il a
reconnu aussitôt la voix de son père :
« Rémi ? Plan A, immédiatement. Bien reçu ?
– Euh… Bien reçu. Plan A, immédiatement. »
Il a aussitôt raccroché, et a senti la panique monter en lui. Il devait
se passer quelque chose de très grave pour que son père lui demande
d’exécuter le plan A.
Rémi a enfilé son blouson et a mis ses chaussures en un temps record.
Il a vite traversé le salon et, une fois au fond de la pièce, a passé derrière
un rideau pour se retrouver dans une petite pièce sombre. Il a allumé la
lumière et a saisi une lampe frontale posée sur une étagère. Il l’a fixée
autour de sa tête et il a descendu quelques marches qui l’ont mené devant
une porte blindée qu’il a ouverte après avoir tapé un code sur un petit
clavier.
Rémi a allumé sa lampe pour éclairer le trou noir devant lui et il s’est
engagé sur un sol en terre humide. Il avançait d’un pas rapide et assuré.
Après tout, il n’avait aucune raison d’avoir peur : il était le seul, avec son
père, à connaître l’existence de ce souterrain.
D’après François Librini, Coup de tabac,
Oskar Jeunesse, 2008
1. Pour Rémi c’était un soir
A. extraordinaire.
B. calme.
C. triste.

2. Comment était la maison où Rémi habitait ?


A. Vide mais impressionnante.
B. Sombre et triste.
C. Spacieuse et calme.

3. Rémi s’est préparé un sandwich comme


A. petit déjeuner. B. déjeuner. C. dîner.

4. Le père de Rémi rentre toujours tard le soir.


A. Vrai. B. Faux. C. On ne sait pas.

5. Mathilde était une jeune fille qui


A. ne plaisait pas aux garçons.
B. ne voulait pas lier des relations avec les garçons.
C. était très gentille avec les garçons de l’école.

6. Pourquoi le père de Rémi lui a-t-il téléphoné ?


A. Pour lui expliquer le plan A.
B. Pour lui dire qu’il serait en retard.
C. Pour le prévenir d’un danger.

7. Après le coup de téléphone, Rémi


A. est resté dans le salon.
B. est descendu à la cave de la maison.
C. s’est caché derrière le rideau.

8. Rémi s’est rassuré


A. quand il s’est retrouvé devant la porte blindée.
B. quand il a allumé la lampe frontale.
C. en se disant que personne n’était au courant du lieu secret.
ОТГОВОРИ

1A, 2B, 3C, 4A, 5B, 6A, 7C, 8C, 9C, 10B, 11A, 12A, 13A, 14C, 15C.
Compréhension écrite : 1A, 2C, 3C, 4B, 5B, 6C, 7B, 8C.