Vous êtes sur la page 1sur 8

P a g e | 198

Transformée de Fourrier

I. Définition

Un signal à temps continu non périodique peut être représenté par un spectre (amplitude ou puissance) continu et
infini.

Série de Fourrier Transformée de Laplace Transformée de Fourrier


s(t) signal périodique s(t) signal causal s(t) signal non périodique
+∞ +∞
𝑠 𝑡 = 𝑠0 + 𝐴𝑛. 𝑐𝑜𝑠 𝑛. 𝑤. 𝑡 + 𝐵𝑛. 𝑠𝑖𝑛(𝑛. 𝑤. 𝑡)
𝑆 𝑝 = 𝑠 𝑡 . 𝑒 −𝑝𝑡 𝑑𝑡 𝑆 𝑓 = 𝑠 𝑡 . 𝑒 −𝑗 2𝜋𝑓𝑡 𝑑𝑡
0 −∞

La transformée de Fourier ou l’intégrale de Fourrier de la fonction s(t), s(t) peut être périodique ou non périodique,
s’écrit :
+∞
𝑻𝑭 𝒔(𝒕) = 𝑺 𝒇 = −∞
𝒔 𝒕 . 𝒆−𝒋𝟐𝝅𝒇𝒕 𝒅𝒕

La transformée de Fourrier inverse s(t) de S(f) est donnée par l’expression :


+∞
𝑻𝑭−𝟏 𝑺(𝒇) = 𝒔 𝒕 = −∞
𝑺 𝒇 . 𝒆𝒋𝟐𝝅𝒇𝒕 𝒅𝒇

S(f) est une fonctionne complexe : S(f)=Re[S(f)]+j Im[S(f)]


+∞
Re S f = 𝑠 𝑡 . cos(2𝜋𝑓𝑡) 𝑑𝑡
−∞

+∞
Im S f = 𝑠 𝑡 . sin(2𝜋𝑓𝑡) 𝑑𝑡
−∞

L’amplitude ||S(f) || du spectre : | 𝑆 𝑓 | = 𝑅𝑒[𝑆(𝑓) ]2 + Im S f 2

Im S f
La phase : 𝜑 𝑓 = 𝐴𝑟𝑐𝑡𝑎𝑛 (Re S f
)

On peut écrire S(f) sous la forme suivante :

𝑺 𝒇 = | 𝑺 𝒇 | . 𝒆𝒋𝝋

Propriétés de la T.F

s(t) S(f)
𝛿(𝑡) 1
1 𝛿(𝑓)
A. sin(2𝜋. 𝑓0. 𝑡) 𝐴𝑗
[𝛿 𝑓 + 𝑓0 − 𝛿 𝑓 − 𝑓0 ]
2
A. cos(2𝜋. 𝑓0. 𝑡) 𝐴
[𝛿 𝑓 + 𝑓0 + 𝛿 𝑓 − 𝑓0 ]
2
𝑑𝑠(𝑡) 𝑗2𝜋𝑓. 𝑆(𝑓)
𝑑𝑡
𝑑𝑛 𝑠(𝑡) (𝑗2𝜋𝑓)𝑛 . 𝑆(𝑓)
𝑑𝑡 𝑛
𝑒 𝑗 2𝜋.𝑓0.𝑡 𝛿(𝑓 − 𝑓0)
𝑠 𝑡 . 𝑒 −𝑗 2𝜋.𝑓0.𝑡 𝑆(𝑓 + 𝑓0)
𝑠(𝑡). 𝑒 𝑗 2𝜋.𝑓0.𝑡 𝑆(𝑓 − 𝑓0)
BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani
P a g e | 199

𝑠(𝛼. 𝑡) 1 𝑓
. 𝑆( )
|𝛼| 𝛼
𝑠(𝑡 + 𝜏) 𝑒 𝑗 2𝜋𝑓𝜏 . 𝑆(𝑓)
𝑠 𝑡−𝜏 𝑒 −𝑗 2𝜋𝑓𝜏 . 𝑆 𝑓
x(t)+y(t) X(f) + Y(f)

II. Impulsion et peigne de Dirac

1. Impulsion de Dirac 𝜹(𝒕) 𝛿(𝑡)

1
1 t=0
𝛿 𝑡 =
0 pour t ≠ 0 𝑡
0
𝛿(𝑡 − 𝑡)
1 t = t0 1
𝛿(𝑡 − 𝑡0)
0 pour t ≠ t0 𝑡
0 𝑡0
𝛿(𝑡 + 𝑡0)
1
1 t = −t0
𝛿(𝑡 + 𝑡0)
0 pour t ≠ −t0 𝑡
−𝑡0 0

2. Peigne de Dirac 𝑷𝒈𝒏𝑻𝒆 (𝒕) 𝑃𝑔𝑛 𝑇𝑒 (𝑡)


+∞
𝑃𝑔𝑛 𝑇𝑒 𝑡 = 𝑘=−∞ 𝛿(𝑡 − 𝐾. 𝑇𝑒)

−3𝑇𝑒 −2𝑇𝑒 −𝑇𝑒 0 𝑇𝑒 2𝑇𝑒 3𝑇𝑒


+∞

𝑇𝐹{𝑃𝑔𝑛 𝑇𝑒 𝑡 } = 𝐹𝑒. 𝛿(𝑓 − 𝐾. 𝐹𝑒)


𝑘=−∞

Propriétés du Dirac

𝑠 𝑡 .𝛿 𝑡 = 𝑠 0 .𝛿 𝑡

𝑠 𝑡 .𝛿 𝑡 −𝑎 = 𝑠 𝑎 .𝛿 𝑡 −𝑎
+∞ +∞

𝑠 𝑡 . 𝛿(𝑡 − 𝐾. 𝑇𝑒) = 𝑠 𝐾𝑇𝑒 . 𝛿(𝑡 − 𝐾. 𝑇𝑒)


𝑘=−∞ 𝑘=−∞

Produit de convolution

𝐸(𝑓) H(f) 𝑆(𝑓) 𝑒(𝑡) h(t) 𝑠(𝑡) * : Produit de convolution

. : Produit simple
𝐸 𝑓 . 𝐻 𝑓 = 𝑆(𝑓) 𝑠 𝑡 ∗ 𝛿 𝑒𝑡 𝑡 =∗𝑠𝑕 𝑡𝑡 = 𝑠(𝑡)

𝑠 𝑡 ∗𝛿 𝑡−𝑎 =𝑠 𝑡−𝑎

BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani


P a g e | 200

+∞ +∞

𝑠 𝑡 ∗ 𝛿(𝑡 − 𝐾. 𝑇𝑒) = 𝑠 𝑡 − 𝐾. 𝑇𝑒
𝑘=−∞ 𝑘=−∞

s(t) S(f)
x(t)*s(t) X(f).S(f)
x(t).s(t) X(f)*S(f)

III. Fonction porte

La fonction porte 𝜋𝜏 𝑡 , 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝜏 𝑙𝑎𝑟𝑔𝑒𝑢𝑟 𝑑𝑒 𝑝𝑜𝑟𝑡𝑒 , est définie par :


𝜋𝜏 𝑡
−τ τ
𝜋𝜏 𝑡 = 1 pour 2
≤ t ≤ 2
1
0 ailleurs
−τ 0 𝑡
τ
2 2
Transformée de Fourier de 𝜋𝜏 𝑡 :
τ
+∞ −𝑗 2𝜋𝑓𝑡
𝑇𝐹 𝜋𝜏 𝑡 = 𝜋
−∞ 𝜏
𝑡 .𝑒 𝑑𝑡 = 2
−τ 1 . 𝑒 −𝑗 2𝜋𝑓𝑡 𝑑𝑡
2

1 τ τ 1
𝑇𝐹 𝜋𝜏 𝑡 = −𝑒 −𝑗 2𝜋𝑓 2 + 𝑒 𝑗 2𝜋𝑓 2 = sin(𝜋𝑓τ)
𝑗2𝜋𝑓 𝜋𝑓
sin (𝑥)
On pose 𝑥
= 𝑠𝑖𝑛𝑐(𝑥) : sinus cardinal de 𝑥.

𝐬𝐢𝐧(𝝅𝒇𝛕)
𝑻𝑭 𝝅𝝉 𝒕 = 𝑺(𝒇) = 𝛕 = 𝛕. 𝐬𝐢𝐧𝐜(𝝅𝒇𝛕)
𝝅𝒇𝛕

Traçage de 𝑺(𝒇)
𝛕
2

1.5

0.5

-0.5
-2 -1.5 -1 -0.5 0 0.5 1 1.5 2

−1 1 2
𝜏 𝜏 𝜏

𝑛
Le sinus cardinal s’annule pour 𝑓 = ± 𝜏 avec n =1, 2,3 … (sinc(𝝅𝒇𝛕)=0 𝝅𝒇𝛕 = ±𝑛𝝅)

BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani


P a g e | 201

Module ||𝑺 𝒇 ||

Le module s’écrit : ||𝑺 𝒇 || = 𝛕. |𝐬𝐢𝐧𝐜(𝝅𝒇𝛕 )|

1.8

1.6

1.4

1.2

0.8

0.6

0.4

0.2

0
-2 -1.5 -1 -0.5 0 0.5 1 1.5 2

Exercice d’application
𝑇𝑏
La figure suivante représente un signal Porte décalé 𝑠(𝑡) = 𝜋𝜏 𝑡 − 2
:

 Calculer la transformée de Fourrier S(f) du signal s(t) ;


 Représenter, sur le document réponse, le module ||S(f)||;

BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani


P a g e | 202

TD : Transformée de Fourier

Exercice 1 : extrait BTS 2013

Il existe plusieurs types d’échantillonnage, dans cette étude on s’intéressera seulement au cas d’un échantillonnage
idéal illustré dans la figure suivante :

Figure 7 : Echantillonnage idéal

Le signal échantillonné s’écrit sous la forme :

+∞
𝐒𝐞(𝐭) = 𝐒(𝐭) × 𝐩𝐠𝐧(𝐭) Avec : 𝐩𝐠𝐧(𝐭) = 𝒏=−∞ 𝛅 𝐭 − 𝐧𝐓𝐞

1
 Te est la période d’échantillonnage du signal, sa fréquence est : Fe = 𝑇𝑒

 δ t − nTe est le pic de Dirac, il est défini par :


𝟏 𝐬𝐢 𝐭 = 𝐧𝐓𝐞
𝛅 𝐭 − 𝐧𝐓𝐞 =
𝟎 𝐬𝐢 𝐭 ≠ 𝐧𝐓𝐞

 La transformée de Fourier du peigne de Dirac est donnée par :


+∞

𝐩𝐠𝐧 𝐟 = 𝑭𝒆. 𝛅 𝐟 − 𝐧𝐅𝐞


𝒏=−∞

1.1°/ S(f) est le spectre du signal analogique, montrer que Se(f), le spectre du signal échantillonné Se, s’écrit sous
la forme :

+∞

𝐒𝐞 𝐟 = 𝑭𝒆. 𝐒 𝐟 − 𝐧𝐅𝐞
𝒏=−∞

BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani


P a g e | 203

1.2°/ Tracer sur le document réponse, le spectre Se(f) ;

1.3°/ D’après le spectre du signal Se(f), quelle condition doit remplir la fréquence d’échantillonnage Fe en fonction
de la fréquence maximale Fmax du spectre de signal S(f) pour qu’il n’y ait pas de repliement du spectre de S(f) ;

1.4°/ Comment appelle-t-on cette condition ?

Exercice 2 : extrait BTS 2015

Echantillonnage – blocage.

L’échantillonneur- bloqueur prélève des échantillons du signal analogique en respectant le théorème de Shannon :

L’expression mathématique du signal échantillonné est : Se(t) = Se(nTe) = [s(t).pgn(t)]*Πτ(t)


* : Produit de convolution
. : Produit arithmétique

𝟏 𝒔𝒊 𝟎 ≤ 𝒕 ≤ 𝝉
Avec Πτ(t) est la fonction Porte définie par : 𝚷𝛕 𝐭 =
𝟎 𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬
+∞
Et : 𝒑𝒈𝒏(𝒕) = 𝒏=𝟎 𝛿(𝑡 − 𝑛𝑇𝑒)

1. Montrer que le module de la transformée de fourrier de la fonction Πτ(t) est :


│TF(Πτ(t))│= τ. │sinc(π.f.τ) │

2. Sachant que TF(pgn(t)) = 𝐅𝐞. +∞𝑛=0 𝛿(𝑓 – 𝑛. 𝐹𝑒) ; (Fe=1/Te), montrer, dans le cas où τ = Te, que le spectre de
module du signal échantillonné est :
+∞

│𝑆𝑒(𝑓)│ = │𝑇𝐹[𝑆𝑒(𝑡)]│ = │ 𝑠𝑖𝑛𝑐(𝜋. 𝑓. 𝑇𝑒)│ 𝑆(𝑓 − 𝑛𝐹𝑒) ;


𝒏=𝟎

BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani


P a g e | 204

3. Pour –Fe < f < Fe : tracer le spectre │Se(f)│du signal échantillonné sachant que le spectre du signal analogique
issu de la sonde acoustique est celui de la figure suivante:

Exercice 3 : extrait BTS SE 2015 France

Réponse en fréquence du bloqueur

La transmittance de Laplace du bloqueur TB(p) est la suivante :


1 − 𝑒 −𝑇𝑒.𝑝
𝑇𝐵 𝑝 =
𝑝
Avec Te période d’échantillonnage.

1. En déduire l’expression de la transmittance complexe 𝑇𝐵 𝑗𝑓 en fonction de la fréquence f et de la fréquence


d’échantillonnage fe.

La transmittance complexe peut se mettre sous la forme :

𝑓
sin(𝜋 ) 𝑓
𝑓𝑒 −𝑗𝜋 𝑓𝑒
𝑇𝐵 𝑗𝑓 = 𝑒
𝜋𝑓

2. En déduire l’expression du module 𝑇𝐵 𝑗𝑓 de 𝑇𝐵 𝑗𝑓 .


3. Préciser les fréquences pour lesquelles 𝑇𝐵 𝑗𝑓 s’annule, puis vérifier les résultats à l’aide du graphe 𝑇𝐵 𝑗𝑓
en fonction de la fréquence f représenté dans la figure suivante :

BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani


P a g e | 205

Le spectre du signal y* en entrée du bloqueur est représenté dans la figure suivante :

Le spectre du signal y’ en sortie du bloqueur est représenté figure suivante :

4. Justifier l’allure du spectre du signal en sortie du bloqueur.

BTS SE1 : Physique Appliquée Prof : I. Elyamani