Vous êtes sur la page 1sur 14

1

1. PHENOME OBSERVER
Depuis plus d’une décennie, l’économie congolaise est caractérisée par une prévalence d’une crise
aigüe qui a contraint la plupart des petites et moyennes entreprises à mettre la clé sur le paillasson.
L’instabilité politique, les pillages, ainsi que les différentes guerres d’agression en sont les causes.
Cette crise a conduit à la fragilisation du système financier congolais. (Bardin 1977)
Les petites et moyennes entreprises, ont besoin d’améliorer leurs compétences de gestion, leurs
capacités de recueil d’information et leur base technologique. Il incombe au pouvoir public
d’améliorer l’accès de PME au crédit bancaire, aux infrastructures d’information et aux marchés
internationaux, assurer un cadre règlementaire juridique et financier propice à l’entrepreneuriat et
par conséquent à la création et au développement des petites et moyennes entreprises.
Les gestionnaires de PME évoquent souvent l’accès au financement comme étant l’un des
principaux majeurs obstacles à l’entrepreneuriat et la croissance. La crise se manifeste surtout par
une pénurie immédiate du financement à la PME. Le resserrement des niveaux d’exposition aux
risques qui s’en est suivi davantage touché PME, aux les institutions financières considéraient déjà
comme présentant un risque plus élevé.
La difficulté des petites et moyennes entreprises à accéder au financement bancaire décriée partout
dans la ville de Lubumbashi n’a pu épargner les différentes petites et moyennes entreprises sous
étude. Cependant consciente du rôle majeur que les PME jouent dans l’activité économique de
Lubumbashi et préoccupée par la difficulté d’accès au financement et aux marchés publics, la RDC
s’est engagé à favoriser l’accès des PME au financement par la simplification des différentes
procédures et conditions de fond y relatives en accord avec les institutions bancaires.
Malgré l’existence de cet engagement, Il est nécessaire de signaler que les petites et moyennes
entreprises éprouvèrent d’énormes difficultés Pour évoluer et même pour survivre par manque de
financement. Ainsi l’activité financière est en train de devenir un véritable enjeu économique pour
le développement de petite et moyenne entreprise à Lubumbashi.
De tout ce qui précède, il sied de s’interroger sur ce à quoi est due l’obstacle d’accès au crédit en
d’autres termes notre question de départ est formulée de la manière suivante : pourquoi les petites et
moyennes entreprises n’accède toujours pas au financement bancaire malgré l’existence de
l’engagement étatique a favorisé l’accès des PME au crédit bancaires ?
2

2. REVUE DE LITTERATURE
Achraf GHABI (1994) les institutions bancaires sont des partenaires des PME, à la fois pour
financer leur développement à crédit d’investissement pour les aider à étendre leurs activités.

Aubier (2007) une entreprise peut se voir refuser un financement bancaire même si elle est capable
de payer pour cela un taux d’intérêt élevé ce phénomène désigné sous le terme de « rationnement
du crédit »
Bouyacoub L. (2000) la situation difficile d’accès au crédit bancaire et le problème de
remboursement sont dus en grande partie à l’indisponibilité des informations financières des
emprunteurs et à leur niveau d’endettement.
Choinel (1999) il est important pour les banques de mettre en place, les produits financiers capables
d’attirer les entreprises d’une part et d’autre part d’atteindre l’objectif optimal de remboursement.
Freddy KATENGU (2009) dans son mémoire intitulé problématique de financement des pme par les
institutions financières en RDC stipule que les conditions posées par les institutions financières et
l’insolvabilité des PME sont parmi les obstacles d’accès au crédit bancaire.
Godlewski (2005) la banque peut accéder à la comparaison des différents types d’informations pour
appréhender la gestion du risque par couverture de la value et risque par allocation de fonds propres.
L’information hard est quantitative et vérifiable et l’information soft est de nature qualitative.
Kabole KAZADI (2016) toutes banques commerciales jouent un rôle d’épargne et d’octroi de crédit
sur tout le territoire de la RDC et contribue au développement socioéconomique du pays grâce au
crédit octroyé dans divers secteurs d’activités.
Kalenga MUYOMBO (2020) les facteurs liés à la difficulté d’accès au financement de PME sont :
l’insolvabilité, le manque de garantie, l’insuffisance des mouvements créditeurs, l’asymétrie de
l’information, les projets non bancables, l’irrationalité des dirigeants , le déséquilibre financier et
l’insuffisance d’apports propre.
Makonga MITONGA (2020) les facteurs explicatifs de non accès au financement bancaire sont les
facteurs endogènes qui sont liés premièrement au manque de fiabilité d’informations reçues par les
banques sur la situation réelle de l’entreprise en difficulté et sa capacité de remboursement à court
terme.
OCDE (2007) le financement des PME et des entrepreneurs les difficultés que rencontrent les PME
lorsqu’elles tentent d’accéder a des financements peuvent être dues au caractère incomplet de la
3

palette de produits et services financiers, a des rigidités règlementaires ou des insuffisances du cadre
juridique, ou à un manque d’information de la banque comme de l’entreprise. il peut arriver que les
banques évitent de financer certains types des pme en particulier les jeunes pousses et les très jeunes
entreprises qui bien souvent ne présentent pas des garanties suffisantes ou les entreprises dont les
activités offrent certes d’excellentes perspective de rentabilité mais présentent un risque de perte lui
aussi substantiel.

1. La théorie du leadership dans les petites et moyennes entreprises

Henri Fayol (1916) décrit les cinq principes sur lesquels reposent l’administration et le
fonctionnement d’une petite et moyenne entreprise pour sa survie: prévoir et planifier, organiser
l’allocation des ressources, commander, coordonner, contrôler. Henri Fayol a également fondé son
système d’administration sur le principe de l’unité de commandement, de la division et de la
répartition du travail, mais aussi de la responsabilisation et de l’initiative. A bien d’égards, il
anticipe sur les développements ultérieurs du management d’entreprise. En introduisant la notion de
planification stricte, placée sous la responsabilité et le pouvoir de décision d’un responsable
clairement identifié dans une ligne hiérarchique bien définie, il ne néglige pas pour autant le souci
d’une rémunération équitable et, d’une façon générale, de l’équité afin de préserver un sentiment de
justice sociale chez les employés. Il attribue d’ailleurs à ces derniers, à côté de l’obéissance au
commandement et des marques de respect, un véritable droit à l’initiative et à la prise de
responsabilité, ainsi que la participation des ouvriers au choix de l’outillage ou des méthodes.
2. Théorie de contingence
Lawrence et Lorsch (1966), ont mis en évidence les différentes formes de pressions
environnementales notamment : technologique, politique, économique, sociale, écologique, légale,
commerciale, concurrentielle.
Les idées maitresses du modèle contingent sont les suivantes :
-Les petites et moyennes entreprises sont des systèmes ouverts qui ont besoin d’être soigneusement
administrés si on veut répondre aux besoins internes, les équilibrer et les adapter à l’environnement
et à ses modifications ;
-Il n’existe pas une seule façon d’organiser le travail, tout dépend du type de tâche ou du type
d’environnement auquel on a à faire ;
4

-Les dirigeants doivent avant tout arriver à opérer les bons ajustements entre les diverses
composantes internes et le contexte dans lequel opère l’organisation, ceci est la clé principale du
succès.
Mintzberg (2010) distingue 4 facteurs de contingence d’une organisation :
1. L’âge et la taille : l’ancienneté d’une structure et sa taille influencent son degré de complexité et
son formalisme.
2. Le système technique est l’ensemble des procédés utilisés pour fabriquer des biens et services.
3. Un environnement complexe nécessite une structure de type organique.
4. Le pouvoir est en général centralisé au niveau du sommet et formalisé.

3. L’approche contextualiste
La perspective contextualise propose un cadre général d'analyse du changement se structurant autour
de trois pôles : le contenu, le contexte et le processus (Sem, 2013).
1. Le contexte a deux dimensions :
La première dimension est interne (éléments organisationnels, structurels, culturels, stratégique,
mode de management...). Cet environnement peut être analysé par le modèle SWOT (forces,
faiblesses, opportunités et menaces).
La deuxième dimension est externe (environnement économique, socioculturel, politique, légal,
écologique, technologique). Cet environnement peut être analysé par le modèle PESTEL.
2. Le contenu qui concerne le domaine subissant des changements et des transformations. Il s'agit du
"quoi" du changement.
3. Le processus comprend : les actions, réactions et interactions qui traduisent la manière dont les
acteurs font passer l’organisation d'un état présent à un état futur. C'est le "comment" du
changement. Le processus du changement nécessite le passage par plusieurs phases successives et
beaucoup de temps.
Le principe de base de cette approche, c'est l'interaction qu'elle admet entre trois aspects du
changement. Le contexte n'est pas seulement une barrière à l'action mais est essentiellement
Changement que l'on peut inférer les processus du changement qui opère ainsi que leurs diverses
temporalités.
5

Cadre d’analyse

PROBLÈME A ANALYSER DIMENSIONS


CONTEXTE CONTENU PROCESSUS
ANALYSE SWOT LOGICIEL ANALYSE DE
(Contexte interne) (Interactions) CONTENU
L’obstacle d’accès au crédit
bancaire par le PME
ANALYSE
PESTEL
(Contexte externe)

Sources : Nous-mêmes

Originalité de cette étude


La particularité de cette étude par rapport aux études précédentes se situe au niveau du contexte
et du champ empirique. Cette étude est réalisée dans un contexte tout à fait particulier qui porte
sur L’obstacle d’accès au crédit bancaire par le PME particulièrement à Lubumbashi dont
l’objectif est la redynamisation des activités des pme par la facilitation à l’accès au crédit qui
aura une certaine percussion sur l’activité économique de Lubumbashi. Nous utilisons
l’approche qualitative.
1. PROBLEMATIQUE
La problématique est l’approche ou la perspective théorique que le chercheur décide d’adapter
pour traiter le problème posé par la question de départ. Elle serait une manière d’interroger les
phénomènes sous études. (M’bayo, 2004)
La question de recherche est l’expression précise et opératoire de l’objet de recherche. Elle est la
partie centrale de la problématique (qui est l’art de poser de question) et permet d’agiter le
problème sous tous les angles ou aspects pour l’expliciter et mieux l’appréhender, elle sert de
soubassement à la formulation des hypothèses (Sem et Cornet, 2015).
La question de recherche qui va conduire cette étude est la suivante :
Quels sont les facteurs qui expliquent l’obstacle d’accès au crédit bancaire par le PME à
Lubumbashi ?

2. HYPOTHESE
Ces sont des réponses à la question de recherche que l’on propose : on pourrait avoir des bonnes
raisons de penser qu’elles sont valables, mais on n’a pas des preuves de la validité de ces
6

réponses dans le contexte spécifique de la recherche proposée. La recherche consistera à aller


chercher ces preuves, avec deux résultats possibles : soit que les hypothèses sont confirmées, soit
qu’elles sont rejetées, à la lumière des résultats empiriques que l’on aura trouvés (Antonius,
2007).
Pour répondre à la question précédente nos recherches partiront de l’hypothèse selon laquelle la
difficulté des petites et moyennes entreprises au financement serait due :
 facteurs endogène :
1. managérial, manque d’information des institutions financières sur la capacité de
remboursement des petites et moyennes entreprises
2. financier, Aux conditions aussi complexes que les institutions de crédit imposent aux pme
pour accéder au crédit, et à leur faible niveau du capital social
3. relationnels, Au manque de confiance de la part des institutions de crédit suite à
l’insolvabilité des pme.
 facteurs exogènes :
1.économiques, non application de l’orthodoxie financière de la part de gestionnaire de petites et
moyennes entreprises
2. politiques, le non-respect du principe d’équilibre minimum financier au sein des petites et
moyennes entreprises.

Modèle théorique explicatif


Variables indépendantes

Facteurs endogènes

Managérial

Financier Variable dépendante

Relationnel

Obstacles au crédit des PME

Facteurs exogènes

Economique

Politique
7

5. METHODOLOGIE DE RECHERCHE

5.1 LE RAISONNEMENT SCIENTIFIQUE


Le raisonnement est un processus cognitif qui permet d’obtenir de nouveaux résultats ou bien de
vérifier la réalité d’un fait en faisant appel soit à différentes lois soit à des expériences, quel que
soit leur domaine d’application (Sem et Cornet, 2015).
Notre raisonnement est basé sur l’induction, qui est une formulation d’idées qui se fait sur des
éléments particuliers d’information factuelle en vue de l’élaboration de principes plus larges et
plus généraux. L’induction fonde la validité des conclusions scientifiques sur la vérification dans
un grand nombre de cas, au moyen de l’expérience et notamment de l’expérimentation, d’une
hypothèse qui permet par l’induction de passer de ces cas particuliers à une règle générale. Plus
le nombre de vérifications faites sur des situations singulières sera élevé, plus forte sera la
probabilité que cette hypothèse soit vraie et, donc d’en faire une loi générale (Sem et Cornet,
2015).

5.2 METHODE ET TECHNIQUE DE COLLECTE DES DONNEES


L'APPROCHE QUALITATIVE
La recherche qualitative est fondée sur des entrevues semi-structurées ou même non structurées
dans le cadre desquelles le modérateur ou l'intervieweur travaille avec un guide de discussion ou
un guide d'entrevue élaboré selon le sujet et la cible de l'étude. Le chercheur dispose d'une
certaine latitude pour adapter le guide de discussion ou le guide d'entrevue selon les réponses et
les expériences individuelles des participants. Le chercheur peut ainsi éliminer des secteurs de
questions qui ne génèrent pas beaucoup d'informations utiles et ajouter ceux qui sont plus
prometteurs (Sem, 2013).
L'approche qualitative a pour but de répondre à un problème observé. Elle met des mécanismes
en œuvre pour comprendre le sens des phénomènes qui entraine l’évènement. Elle prend en
compte la subjectivité des acteurs au lieu de tenter d'atteindre une objectivité illusoire (Huber
man & Miles, 1993).
Elle propose de présenter le cadre conceptuel, sous une forme graphique ou narrative
succincte, se faisant elle oblige le chercheur à prendre des dimensions importantes, des relations
significatives et donc des informations qui seront collectées et analysées (Huber man & Miles,
1993).
8

A.L'APPROCHE DOCUMENTAIRE
Pour notre travail, le recours à la recherche documentaire nous a été d'une grande utilité. Elle
consiste à rassembler des informations secondaires, d'origine interne à l'entreprise ou provenant
d'organismes extérieurs, concernant le problème posé (Aktouf, 2006).
C'est l'ensemble des étapes permettant de chercher, identifier et trouver des documents relatifs à
un sujet par l'élaboration d'une stratégie de recherche. La finalité d'une bonne méthodologie de
recherche est de faciliter la production d'un travail universitaire alliant richesse documentaire et
rigueur scientifique.
La recherche documentaire est un outil déterminant dans la conduite d'un travail de recherche.
Dans cette étude, elle nous a permis de réunir tous les documents ayant trait au contrôle de
gestion. Cette approche s’est effectuée, d’une part sur base des documents trouvés chez Malykan
et d’autre part à travers les visites des bibliothèques et de l’internet.

5.3. TECHNIQUES DE COLLECTE DES DONNEES


A.LA TECHNIQUE D’ENTRETIEN
L’entretien revêt des processus fondamentaux de communication et d’interaction humaine.
L’entretien engage deux personnes en vis-à-vis et à ce titre ne peut être considéré comme un
simple questionnaire où on est dans une relation anonyme. Des rapports sociaux se jouent dans
un entretien (Lefèvre). L’entretien présente plusieurs avantages selon les objectifs qu’on se fixe,
il permet :
-L’analyse du sens que les acteurs donnent à leur pratique et aux événements auxquels ils sont
confrontés : leurs systèmes de valeurs leurs repères normatifs, leurs interprétations de situations
conflictuelles etc.
-L’analyse d’un problème précis : ses données, ses enjeux, les différentes parties en présence, les
systèmes de relations etc.
-La reconstitution d’un processus d’action, d’expériences ou d’événement du passé.
Selon Blanchet & Gotman (2007), l’entretien constitue le mode de collecte principal de
l’information. Elle suppose que les hypothèses aient été dégagées. Le plan d’entretien devrait
être organisé de telle manière à ce que les données produites puissent être confrontées aux
hypothèses.
L’entretien se fait à travers une grille d’entretien que nous avons élaboré (en annexe). Dans
notre étude nous avons utilisé la technique semi-directif : il s’agit d’un entretien qui n’est ni
entièrement ouvert, ni entièrement fermé. Nous disposions d’un certain nombre de thèmes ou de
questions guides, relativement ouvertes, sur lesquels nous souhaitions que l’interviewé réponde.
9

Mais nous ne posions pas forcément toutes les questions dans l’ordre dans lequel nous les avions
notés et sous leur formulation exacte. Autant que possible, nous laissions venir l’interviewé afin
que celui-ci puisse parler ouvertement, dans les mots qu’il souhaitait et dans l’ordre qui lui
convenait. Nous essayons simplement de recentrer l’entretien sur les thèmes qui nous intéressait
quand l’entretien s’en écartait. Puis nous confrontions les hypothèses faites avant la descente sur
terrain et les informations que nous recevions.
La méthode d’entretien nous a permis de collecter les données qualitatives.
5.4. MÉTHODES ET TECHNIQUES D’ANALYSE DES DONNÉES
A.L’ANALYSE DE CONTENU
L’analyse de contenu thématique est une analyse relative à un thème, à une lecture analytique
qui vise, par l’étude des constantes thématiques et le retour des motifs à dégager la cohérence
d’un univers imaginaire et l’intention profonde d’un écrivain. Idée autour d’une réflexion, une
œuvre, ou autour desquels s’organise une action (Becker et Murphy, 1998). Nous avons utilisé
cette méthode d'analyse pour rassembler tous les résultats des entretiens réalisés et les ranger par
thèmes de manière à ressortir les éléments qui reviennent fréquemment.
Le codage binaire 0 et 1
Le codage binaire avec le chiffre 1 pour une réponse correspondante à l’indicateur retenu dans
l’entretien et 0 pour une réponse contraire ou négative est un outil d’analyse des données utilisé
dans les études en sciences de gestion (Knout, 2000)
En tenant compte des critères de dualité d’AOK de système binaire : présence représenté par 1 et
absence par 0.
Cette méthode d'analyse nous a aidés de rassembler tous les éléments de notre entretien réalisé,
lors de la collecte des données.

6. OBJECTIFS POURSUIVIS
Dans notre travail nous allons nous limiter à la compréhension (Recherche compréhensive) et
l’explication (Recherche explicative) des facteurs expliquant l’obstacles d’accès au crédit des
petites et moyennes entreprises dans la ville de Lubumbashi, En choisissant ce sujet, nous avions
les objectifs ci-après :
Ce présent travail poursuit comme objectif principal la redynamisation des activités des pme par
la facilitation à l’accès au crédit qui aura une certaine percussion sur l’économie congolaise.
Les objectifs spécifiques que nous poursuivons au terme de notre travail sont :
 Identifier les problèmes qui font que les pme ne trouvent pas facilement du financement
auprès des institutions de crédits.
10

 Formuler une appréciation globale du financement des activités des petites moyennes
entreprises par les institutions de crédit à Lubumbashi.

7. CHOIX ET INTERET DU SUJET


Dans la suite, le choix de notre sujet nous permet d'étudier un cas présentant un aspect à
plusieurs intérêts :
7.1. Sur le plan personnel, Notre recherche aura un effet capital sur la mise en pratique des
théories apprises lors de notre formation académique. En tant que entrepreneur, futur cadre,
comptable, consultant, et gestionnaire d'entreprises, la connaissance approfondie de la banque,
nous est très intéressante d'une façon personnelle dans le cadre de nous renseigner sur
l'accomplissement de nos fonctions dans l'avenir.
7.2. Sur le plan scientifique, Notre recherche fournira l'esprit d'inspiration aux autres
chercheurs et étudiants des différentes universités dans le monde et de l’université protestante de
Lubumbashi en particulier dans le cadre d’enrichir leurs recherches
7.3. Sur le plan managérial Ce travail voudrait avoir le mérite de proposer un nouveau style de
management aux gestionnaires en général et en particulier à ceux de toutes les petites et
moyennes Entreprises tant soit peu relancée et que la population de la République Démocratique
du Congo profite socialement du retour sur investissement de ses petites et moyennes
entreprises.
De ce fait, la réalisation de notre recherche sur le sujet énoncé aura une grande contribution aux
différents gestionnaires et dirigeants des petites et moyennes entreprises et leur permettra de
mieux maitriser les informations liée à l’accès aux crédits bancaires.
7.4. Sur le plan collectif, le financement des petites et moyennes entreprises conduit à un triple
rôle :
 la population reçoit des services de qualité, nécessaire et capable à satisfaire leurs
besoins ;
 les promoteurs de ces petites et moyennes entreprises reçoivent le fruit ; la contrepartie
des services offerts pour le bien-être de la population, il s'agit donc d'une entrée des
fonds dans son portefeuille.
 Les institutions financières reçoivent leur retour sur investissement.
11

8. DELIMITATION DU SUJET
Pour mieux mener notre travail de recherche, nous allons le limiter dans le temps, dans l'espace
et dans le domaine.
L’obstacle d’accès aux crédits de petites et moyennes entreprises, conduit à limiter notre travail
dans le domaine de gestion.
Ensuite nous nous sommes limités dans le temps à une période de cinq ans, allant de 2015 à
2020. Compte tenu de la durée d'effectuer les travaux de mémoire, il nous a été difficile
d'effectuer des recherches pour une période supérieure à cinq ans.

Pour la limitation spatiale (en espace), étant donné que nous n'avions pas de temps ni de moyens
matériels suffisants pour effectuer une étude couvrant toutes les petites et moyennes entreprises
de Lubumbashi, Nous nous sommes limités à certaines petites et moyennes entreprise œuvrant
dans la commune de Lubumbashi.

9. PLAN DU MEMOIRE
Dans notre travail il sied de rappeler qu’hormis l’introduction générale et la conclusion générale,
notre travail est subdivisé en quatre chapitres à savoir : le premier chapitre introduction générale,
deuxième chapitre cadre conceptuel, troisième chapitre cadre empirique et le quatrième chapitre
le résultat de l’étude.

Dans le premier chapitre, nous aurons à soulever le problème qui se pose dès le départ, relever
les hypothèses, en suite exposer le choix des méthodes et techniques mise en application soit la
méthode qualitative qu’on aura à utiliser. Montrer l’objectif poursuivi, le choix et intérêt que
porte le sujet à notre égard sur le plan scientifique, donner les limites de notre travail sur le plan
spécial et temporel.

Le deuxième chapitre traite sur le cadre conceptuel et théorique. Dans ce chapitre, nous aurons à
définir les mots clés qui cadrent avec notre thème et à donner les approches théoriques utilisées.

Le troisième chapitre porte sur la présentation des petites et moyennes entreprises qui représente
notre champ empirique.

Enfin, le quatrième chapitre parle en détail du résultat de l’étude. Ou nous aurons à présenter les
données, analyser et interpréter ces données, donner des suggestions pour améliorer le
phénomène observé. Et ensuite faire une conclusion.
12

10. BIBIOGRRAPHIE SELECTIVE

1. Achraf GHABI (1994) rôle des banques dans le financement des PME. Université de rabas

2. Aubier (2007) l’accès des entreprises au crédit bancaire. France


3. Antonius, (2007)
4. Aktouf, (2006) Méthodologie des sciences sociales et Approche qualitative des
organisations. Edition complétée le 09 juin à Chicoutimi, ville de Saguenay, Québec.

5. Becker et Murphy, (1998)


6. Bardin (1977) L’analyse de contenu comme Méthode d’analyse qualitative d’entretien Elie
Cohen, Gestion financière de l’entreprise et développement financier, UREF, Paris, 1991, p.
31.
7. Blanchet & Gotman (2007), enquête et ses Méthodes : l’entretien (2e éd refondu)

8. Bouyacoub L. (2000) l’entreprise et le financement bancaire paris.dund

9. Choinel (1999) les banques et le financement d’entreprises en difficulté. (Ed


d’organisation paris)

10. Freddy KATENGU (2009) problématique de financement des PME par les institutions
financières en RDC (mémoire université de Kinshasa)

11. Godlewski (2005) gestion de risque de crédit. Lausanne : organisation économique

12. Henri Fayol (1916)


13. Huber man & Miles, (1993). Analyse des données qualitatives : recueil de nouvelles
méthodes

14. Kabole KAZADI (2016) contribution des banques commerciales dans le développement
socioéconomique Lubumbashi. Mémoire université de Lubumbashi

15. Kalenga MUYOMBO (2020) financement des projets d’investissement de PME par les
banques commerciales.(mémoire université protestante de Lubumbashi)
13

16. Knout, (2000)


17. Lawrence et Lorsch (1966). Organization and Environment, Business school classics,
Harvard, 1986.p. 279.

18. M’bayo,(2004) Art de confectionner un travail scientifique PUL Lubumbashi.

19. Makonga MITONGA (2020) financement de PME par les banques commerciales à
Lubumbashi. (Mémoire université protestante de Lubumbashi)

20. Mintzberg (2010) Théorie de contingence

21. Synthèse de l’OCD (2007) le financement des PME


20. Sem, (2013) Pratique des GRH dans les entreprises minières du Katanga ; Analyse
microéconomique des théories de salaire déficience. Thèse de doctorat, Université de
Lubumbashi.
22. Sem et Cornet,(2015). Méthodes de recherché en sciences économique et de gestion
Presses Universitaires de Lubumbashi.

11. CHRONOGRAMME DES ACTIVITES

activités janvier février mars avril mai juin juillet aout septembre octobre
Lecture
Pré-enquête
Projet recherche
Collecte des
données
Dépouillement
Analyse de
données
Production de
résultat
interprétation
Rédaction finale
Défense
14

Vous aimerez peut-être aussi