Vous êtes sur la page 1sur 10

Faculté 

: Technologie
Département : Hydraulique.
Niveau : 3eme année
Module : Topo .
Groupe : 01

TP 01

Présenter par  :

.
Introduction  :
La topographie (du grec topos = lieu et graphein = dessiner) est la science qui
permet la mesure puis la représentation sur un plan ou une carte des formes et
détails visibles sur le terrain, qu'ils soient naturels (notamment le relief et
l'hydrographie) ou artificiels (comme les bâtiments, les routes, etc.). Son objectif
est de déterminer la position et l'altitude de n'importe quel point situé dans une
zone donnée, qu'elle soit de la taille d'un continent, d'un pays, d'un champ ou
d'un corps de rue.

La topographie s'appuie sur la géodésie qui s'occupe de la détermination


mathématique de la forme de la Terre (forme et dimensions de la Terre,
coordonnées géographiques des points, altitudes, déviations de la verticale...).
La topographie s'intéresse aux mêmes quantités, mais à une plus grande échelle,
et elle rentre dans des détails de plus en plus fins pour établir des plans et cartes
à différentes échelles. La cartographie proprement dite est l'art d'élaborer, de
dessiner les cartes, avec souvent un souci artistique et ne doit pas être confondue
avec la topographie.

Mais la topographie, nom générique, n’est qu’un aspect des sciences dites
géographiques, au répertoire desquelles nous trouvons la topométrie, la
géodésie, la photogrammétrie, la géomatique, etc.

But  :
Détermination des altitudes des plusieurs points avec un nivellement

Mesurer et de calculer la distance et surface

Le matériel de topographie  :
1- Tachéomètre ou station totale
2- Théodolite
3- Niveau optique

Le nivellement  :
Le nivellement en topographie est l'ensemble des opérations consistant à
mesurer des différences de niveau (ou dénivelés ou dénivellation), généralement
pour déterminer des altitudes. En d'autres termes, le nivellement permet de
mesurer des dénivelés puis de déduire l'altitude de repères ou de points
caractéristiques du sol ou d'ouvrages. Les altitudes peuvent être rapportées à une
référence locale (qu'il est d'usage de choisir plus basse que le point le plus bas de
la zone étudiée pour ne pas avoir d'altitudes négatives, et suffisamment
différente du niveau de référence général pour éviter les confusions), ou à un
système de référence plus général.

Figure 1 : Le Niveau

1- vis calant
2- plaque ressort
3- bague de mise au point
4- plaque de fixation
5- oculaire de la lunette
6- viseur
7- bouton du micromètre

Figure 2 - Réglage de la nivelle sphérique

 Figure 3 - Réglage du réticule

Figure 4 - Horizontalité du trépied

TREPIED  :
 Support d'appareil topographique constitué de trois pieds en bois ou métal à
jambes coulissantes
. Figure 5 : Trépied

Mire
Une stadia ou mire, en topographie, est une règle graduée qui permet avec un
niveau, de mesurer des niveaux, c'est-à-dire des différences d'altitude.

Figure 6 : Mire


Mètre ruban
Un mètre ruban ou ruban à mesurer est un instrument de mesure formé d'une
règle graduée flexible et pouvant s'enrouler, ce qui rend son transport très aisé. Il
permet également de mesurer des surfaces courbes.

Figure 7 : Un mètre ruban


Figure 8 - Principe du nivellement par rayonnement

Parti 1  :
Mesurer et de calculer la distance
Points Visés Lectures Distance Angle Angle ∆
supérieur inferieur (m)
M1 1, 31 1,2 11 317,7 0
M2 1,78 1,59 19 94 176,3
M3 1,55 1,32 23 145,7 51,7
M4 0,98 0,91 7 244 98,3
M5 1,30 1,19 11 317,7 73,7

Calcule  :

D = Lsup – Linf * 100

D= 1,31 - 1,2 *100 = 11 m

Parti 2  :
Mesurer et de calculer la distance et surface :
Points Visés Lectures distance Angle Angle ∆
supérieur inferieur
M1 1,21 1,11 10 29,5 0
M2 1,73 1,61 12 164,4 134,9
M3 1,39 1,22 17 245,5 81,1
M4 1,03 0,90 13 335,2 85,7
M5 1,22 1,12 10 29,5 98,3

Calcule  la Surface  :
Méthode 0 1  :

2*S = l1*l2*sin⍺1 + l2*l3*sin⍺2 + l3*l4*sin⍺3…..+ ln*ln+1*sin⍺n

10∗12∗sin 134,9+12∗17∗sin 81,1+17∗13∗sin 85,7+13∗10∗sin 98,3


S= ¿ ¿
2

S=321,44 m2

O
Méthode 02  :

B A
OB= 12 m

OA= 10 m

AOB= 134,9
OA OB AB
= = … … … .1
sin β sin ⍺ sin134,9
Calcule ⍺ et 𝛽 :

⍺+𝛽+134,9= 200 gr ……… 2

⍺+𝛽= 65,1 gr
β−⍺ OA−OB 134 , 9
tg = ∗cot
2 OA +OB 2

12−10
∗1
12−10
= 134 , 9
tan
2

𝛽-⍺ = 6,423

𝛽+⍺ = 65,1

𝛽= 6,423 + ⍺ 6,423+⍺+⍺ = 65,1 ⍺ = 29,33

𝛽 = 65,1- 29,33 = 35,77

Alors :

Pour l’équation (1)


OB AB sin ( 134,9 )∗OB sin ( 134,9 )∗12
= AB= = =23,03 m
sin ⍺ sin 134,9 sin ⍺ sin(29,33)

AB = 23,03 m D

Calcule AD :

A
OA OD AD
= = … … … .1
sin β sin ⍺ sin 98,3

Calcule ⍺ et  :

⍺+𝛽+98,3= 200 gr ……… 2

⍺+𝛽= 101,7 gr
β−⍺ OD−OA 98 ,3
tg = ∗cot
2 OD+ OA 2
13−10
∗1
13−10
= 98 ,3
tan
2

𝛽-⍺ = 16,96

𝛽+⍺ = 101,7

𝛽= 16,96+ ⍺ 16,96+⍺+⍺ = 101,7 ⍺ = 42,37

𝛽 = 101,7- 42,37 = 59,33

Alors :

Pour l’équation (1)


OD AD sin ( 134,9 )∗OD sin ( 98,3 )∗10
= AB= = =16,19 m
sin ⍺ sin 98,3 sin ⍺ sin( 42,37)

AD = 16, 19 m

Alors :

S = AB * AD

S =23,03*16,19 = 372,86 m2

S = 372,86 m2

Conclusion:
On conclure que cette appareille de niveau est très important pour mesurer des
différences de niveau et déterminer des altitudes des plusieurs points.

Et on peut conclure que ces deux manières de calcule donnent pas les mêmes
résultats c'est-à-dire il ya une petite déférence entre les méthodes de calcule
- L’erreur de la lecture.
- L’erreur de la mire.