Vous êtes sur la page 1sur 40

2,90 € samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO - N° 23 560 - www.lefigaro.

fr - France métropolitaine uniquement Première édition

lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais

TOURISME PORTRAIT
LA MICRO-AVENTURE, SANDRINE SARROCHE
UNE AUTRE FAÇON MET L’HUMOUR
DE VOYAGER PAGE 32 EN MÉLODIE PAGE 21

LE FIGARO
AVEC VOUS Travail, loisirs, transports...
la France reprend vie
PAGES 31 À 39

MUSIQUE
CLASSIQUE
DES ORCHESTRES Au terme d’une première semaine de déconfinement, le pays redémarre lentement mais
PRÊTS À SE JETER sereinement. C’est avec prudence et optimisme que les Français abordent les jours à venir.
DANS LA FOSSE
PAGE 34 Une météo clémente, des cloche, les Français repren- consommateurs ont retrou- D’ailleurs la quasi-totalité deux tiers avouent ne pas
plages et des forêts qui vien- nent leur souffle. Même s’ils vé le goût d’acheter. Mis à des Français (95 %) assure avoir revu leur famille ou
nent de rouvrir, des pers- sont peu nombreux à pou- part quelques couacs, la rè- respecter les gestes barriè- des amis. Car le virus circule
ÉLYSÉE pectives encourageantes
pour les vacances d’été…
voir remettre leurs enfants à
l’école, certains ont repris le
gle de la distanciation socia-
le s’applique plutôt bien
res. Peu d’entre eux, toute-
fois, ont repris leur vie
toujours : 622 nouveaux cas
confirmés de coronavirus
Macron fait Après huit semaines sous chemin du bureau. Les dans les transports. d’avant le confinement. Les ont été enregistrés jeudi.
son mea-culpa
sur l’hôpital PAGE 9 è LES FRANÇAIS HEUREUX DE RETROUVER LEURS COMMERCES è DANS LES ENTREPRISES, LES SALARIÉS REPRENNENT PEU À PEU LE CHEMIN DU BUREAU
è PLAGES, PARCS... DES RÉOUVERTURES DISPARATES è À PARIS, LE MARCHÉ DE GRENELLE REPREND DOUCEMENT MAIS DANS LA BONNE HUMEUR PAGES 2 À 4 ET L’ÉDITORIAL

COVID-19
135 enfants français
atteints d’une
forme grave La science lance Les
PAGE 14 ses détectives compagnies
ÉTATS-UNIS à la recherche aériennes
Donald Trump
contre-attaque des origines clouées au
avec
l’« Obamagate »
du coronavirus sol pour de
PAGE 15
longs mois
FOOTBALL Le patron de Boeing estime que
Premier le trafic aérien sera au quart de
ses capacités en septembre, au
championnat mieux. Son homologue chez
européen Airbus ne croit pas à un retour à
à reprendre, la normale avant trois à cinq
ans. Face à ce coup d’arrêt sans
JOHANNES EISELE/AFP

la Bundesliga précédent, les États volent au


fait le buzz secours des grandes compa-
PAGE 16 gnies nationales. Ces aides pu-
bliques massives ont évité pour
l’instant de nombreuses failli-
CHAMPS tes. La situation est plus inquié-
LIBRES Quel animal a pu transmettre le nouveau coronavirus à l’homme ? Le pangolin fait partie des suspects mais, cinq
mois après le début de l’épidémie, de nombreuses incertitudes subsistent. PAGES 12 ET 13
tante pour les petites compa-
gnies. PAGES 24 ET 25
n
Un grand
entretien
avec ÉDITORIAL par Vincent Trémolet de Villers vtremolet@lefigaro.fr
Phillip
Blond L’abus de
n
La chronique de Ce qui nous lie journées pyjama

E
Mathieu Bock-Côté nuit gravement
n
L’analyse t si on disait du bien des Français ?
Voici un pays dont, il y a deux mois,
rement nettoyées. Quelques grappes de jeu-
nes gens le long du canal Saint-Martin (« On
à votre matelas
d’Yves Thréard on a fermé les grilles en quelques n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans »),
PAGES 19 ET 20 heures. Prenons la mesure des cho- quelques baisers volés et les rodéos des cités
ses : des citoyens empêchés de goû- (qui, eux, ne se sont jamais arrêtés) n’aboli-

@
ter la liberté la plus élémentaire, celle de cir- ront pas cette impression favorable d’un pays
FIGARO OUI culer, des restaurateurs contraints de baisser qui se maîtrise. Certes, c’est dans dix jours
FIGARO NON le rideau pour une durée indéterminée, des que nous pourrons établir un premier bilan
petits entrepreneurs condamnés à voir dispa- sanitaire de ces petites libertés retrouvées, Espace Topper
Réponses à la question raître l’ouvrage de plusieurs années, des sala- mais profitons, un
de vendredi : Enfin libre de changer de literie !
Faut-il renoncer à
riés empêchés de travailler, des artistes privés Profitons, peu, d’un horizon
de scène, des grands-parents privés de liens, qui, enfin, s’élargit…
la réforme des retraites ? des mourants privés de présence, des un peu, Restons lucides : les
Dans nos magasins parisiens,
des offres exceptionnelles sur les plus
OUI NON croyants privés de cultes, des sportifs privés d’un horizon temps à venir, outre grandes marques : André Renault,
47 % 53 % de terrain, des poètes privés de forêt, des ma- la menace du virus,
rins sans bateau, des marcheurs sans som- qui, enfin, s’annoncent terri-
Bultex, Dunlopillo, Duvivier, Emma, Epéda,
Mérinos, Simmons, Tempur, Treca...
TOTAL DE VOTANTS : 104 230
mets… En sourdine, une parole publique trop s’élargit bles. Tout le monde
Votez aujourd’hui souvent contradictoire, parfois bêtement in- l’a compris. Le pays
sur lefigaro.fr fantilisante, des procédures absurdes de peut choisir de se disperser, façon puzzle, en
Après les annonces complexité tatillonne et pourtant : l’immense catégories, sociologies, communautés, jalou-
3’:HIKKLA=]UW^U[:?k@f@b@q@a";

d’Édouard Philippe majorité des Français ont respecté les règles ses et méfiantes les unes des autres : la guerre
imposées par la pandémie. Il y a une semaine, de tous contre tous, sans vainqueur ni vaincu.
sur le tourisme,
leur porte s’est entrouverte. Les procureurs Il peut aussi se souvenir de ce qui nous lie :
commencez-vous
M 00108 - 516 - F: 2,90 E

numériques tenaient leur smartphone en une culture, une géographie, un art de vivre,
à préparer
joue : ils allaient souligner l’inconséquence de un tour d’esprit, un héritage. Désormais une ©
vos vacances d’été ?
ce peuple. Raté, nous vîmes des visages mas- épreuve commune. L’art politique serait d’en
LUC GESELL-ROBIN PRODUCTION
qués, des saluts distanciés, des mains réguliè- faire une chance pour la France. ■
LITERIE PARIS 15e • 7J/7 • 9H30-20H LITERIE PARIS 12e • 7J/7 • 10H-19H
66 rue de la Convention, 01 40 59 02 10, 56-60 cours de Vincennes, 01 43 41 80 93
M° Boucicaut, parking gratuit M° Pte de Vincennes / Nation
AND : 3,20 € - BEL : 2,90 € - CH : 4,20 FS - CAN : 5,70 $C - D : 3,60 € - A : 3,60 € - ESP : 3,20 € - Canaries : 3,20 € - GB : 2,90 £ - GR : 3,40 € - DOM : 3,20 € - ITA : 3,30 €
A

LUX : 2,90 € - NL : 3,40 € - PORT.CONT : 3,30 € - MAR : 23 DH - TUN : 4,40 DT - ZONE CFA : 2.400 CFA ISSN 0182.5852 Canapés, armoires lits, dressings, mobilier contemporain : toutes nos adresses sur www.topper.fr
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

2 L'ÉVÉNEMENT
Déconfinement :
les Français
THOMAS COEX/AFP

La date de optimistes
mais vigilants
réouverture
des cafés-
restaurants
sera fixée
dans la semaine
du 25 mai. Une
Après huit semaines sous cloche, nombre
réouverture d’entre nous n’ont pas repris leur vie d’avant.
le 2 juin pourra Mais des perspectives s’ouvrent.
être envisagée
dans les tains doivent parcourir plusieurs cen- Une file d’attente
départements ANNE-LAURE FRÉMONT
£@alaurefremont
taines de kilomètres pour venir ; ils devant un magasin
verts »
ÉDOUARD PHILIPPE,
ET STÉPHANE KOVACS £@KovacsSt pourraient tomber sur un officier de
police qui estimerait que cette signa-
ture pourrait encore être différée… ».
d’habillement, vendredi,
dans la zone d’activité
de la Croix Blanche,
LE 14 MAI UNE MÉTÉO CLÉMENTE, des plages Les rassemblements de plus de à Sainte-Geneviève-
et des forêts qui viennent de rouvrir, dix personnes demeurent interdits
des-Bois (91).
F. BOUCHON/LE FIGARO
des perspectives encourageantes dans l’espace public. Mais cela ne
pour les vacances d’été… Après huit concerne pas les événements pri-
semaines sous cloche, c’est avec op- vés, qui peuvent avoir lieu, au do-
timisme que les Français abordent micile d’un particulier, avec tout le
ce premier week-end « déconfi- « bon sens » nécessaire… Alors que le
Il n’y a pas né ». Même si la vigilance reste de déconfinement pourrait franchir
beaucoup mise face à l’épidémie : la mort d’un une nouvelle étape le 2 juin, le gou-
« continue
Si on
Les consommateurs retrou
enfant de 9 ans, atteint d’une forme vernement en appelle régulière-
de certitudes proche de la maladie de Kawasaki ment « au civisme » et à « la respon-
décrite chez de jeunes patients sabilité » de chacun. Les images
(au sujet des ayant été en contact avec le corona- d’attroupements sans respect des
à appliquer
vacances d’été) virus, a été annoncée à Marseille, le règles sanitaires, dès le 11 mai sur les les mesures rapport à la même semaine l’an-
MARIE BARTNIK £@mariebartnik
mais nous premier décès de ce type dans berges parisiennes, où l’alcool a été d’hygiène née dernière, comme observé en
l’Hexagone. interdit, ou sur les escaliers du Allemagne. L’affluence dans les
et de
voulons fixer La reprise progressive de l’école Sacré-Cœur, ont fait craindre un
distanciation,
À BORMES-LES-MIMOSAS, cité boutiques n’est certes pas encore
s’est faite sans accrocs majeurs, et le « relâchement » qui favoriserait l’ap- touristique du Var, la rue com- celle des jours habituels du prin-
un cap et ouvrir port du masque est globalement res- parition d’une éventuelle deuxième qui sont un merçante a presque retrouvé, temps. Mais la chute tant redoutée
les horizons (…). pecté dans les transports publics. Se- vague.
peu allégées, cette semaine, son animation ha- n’a pas eu lieu. « Nous sommes
lon un sondage Odoxa-Dentsu Con- bituelle. Samedi dernier encore, agréablement surpris, explique-t-
Sous réserve sulting pour Le Figaro et France Info, Les prochains jours on peut comme tous les jours au cours de on aux Galeries Lafayette. Les
de l’évolution la quasi-totalité des Français (95 %) scrutés avec attention rester ces deux derniers mois, elle était clients sont revenus dans nos ma-
assure d’ailleurs respecter les gestes Il est trop tôt pour dire si ce déconfi- aussi déserte que la rue principale gasins. La tendance est encoura-
de l’épidémie barrières. En revanche, la limitation nement rime avec rebond de l’épi-
optimiste, d’un village sans attrait. Et puis les geante ». Si le navire amiral de
(…), les Français des déplacements à 100 kilomètres démie, compte tenu de la durée d’in- mais magasins, enfin, ont rouvert leurs cette célèbre enseigne, situé bou-
du domicile ou le maintien de la fer- cubation de la maladie qui peut aller raisonnable- portes. Et les clients, à la surprise levard Haussmann à Paris, est en-
pourront partir
en vacances
meture des bars et restaurants ne
sont approuvés que par à peine plus
de la moitié d’entre eux…
jusqu’à quatorze jours, et du temps
qu’il faut avant l’apparition de
symptômes plus graves. On sait en
ment »
BRUNO LINA,
des commerçants, y sont entrés -
presque - comme avant. Les mas-
ques en plus, de rigueur sur tous
core fermé sur ordre de la préfec-
ture, le BHV Marais, lui, est
ouvert, ainsi que la plupart des
en France au Peu de Français ont repris leur vie revanche que le confinement a eu VIROLOGUE
ET MEMBRE DU
les visages, et les touristes en Galeries Lafayette régionales. La
d’avant le confinement. Les deux des effets indéniablement positifs, moins... foncière Carmila, qui gère des
mois de juillet tiers avouent ne pas être sortis plus puisque tous les indicateurs épidé-
CONSEIL SCIENTIFIQUE
Ailleurs en France aussi, la vie centres commerciaux, a constaté
et au mois souvent ou plus longtemps de chez miologiques de circulation du SARS- de quartier a repris son cours. Les une baisse de sa fréquentation de
d’août »
ÉDOUARD PHILIPPE,
eux et ne pas avoir revu leur famille
ou des amis. Sept sur dix ne sont pas
retournés sur leur lieu de travail, ni
CoV-2 ont progressivement diminué
en France métropolitaine. Le nom-
bre de malades pris en charge dans
commerçants, échaudés par les
exemples étrangers, craignaient
que les Français ne boudent leurs
l’ordre de 15 %, bien moins que
redouté. « Depuis lundi, notre tra-
fic oscille entre - 10 % et - 30 %»,
LE 14 MAI dans des commerces non-alimen- les services de réanimation est des- magasins, et ne préfèrent rester confirme Frédéric Merlin, le pré-
taires. Vont-ils tenir comme ça jus- cendu à 2 299 jeudi, selon la Direction chez eux à l’abri du virus. Nombre sident de la société des grands
qu’au mois de juin ? Déjà certains générale de la Santé, loin du pic de d’enseignes tablaient sur une fré- magasins, qui possède six centres
élaborent quelques stratagèmes 7 148 enregistré le 8 avril dernier. quentation divisée par deux par commerciaux dans des centres-
pour retrouver leurs proches ou leur Bruno Lina, virologue et membre du

95 %
résidence secondaire. Dès le 11 mai, Conseil scientifique, a souligné jeudi
Clara a pris le train pour Lyon, tra- sur RTL l’« effort magistral » accom-
versant trois départements pour pli par les Français : « Si on continue à Le préfet de police de Paris ferme sept commerces
voir son petit ami… et accessoire- appliquer les mesures d’hygiène et de
des Français ment son grand-père handicapé.
« J’ai eu des questions de plusieurs
distanciation qui sont un peu allégées,
a-t-il déclaré, on peut rester optimis-
« Des commerçants non
responsables qui mettent en
s’entassant sur le pas de
la porte des établissements,
aux consignes sanitaires
élémentaires et généraient,
assurent respecter clients, des entrepreneurs qui de- te, mais raisonnablement ». danger la vie de leurs clients. » mais aussi à l’intérieur. par leur mode
les gestes barrières, vaient justifier leurs déplacements Dans les prochains jours, plu- C’est ainsi que la préfecture Sans respect des règles de fonctionnement,
selon un sondage professionnels, raconte Me Geoffroy sieurs indicateurs seront scrutés : les de police (PP) de Paris justifie de distanciation physique, des situations susceptibles
Odoxa-Dentsu de Vries, avocat d’affaires à Paris. Je recours à SOS Médecins, au Samu et la fermeture administrative sans cloisonnement de favoriser la propagation
travaille notamment sur l’acquisition l’augmentation des passages aux de sept commerces, des des postes de travail, du COVID-19 ». La sanction
Consulting d’une société. Depuis la fin mars, la urgences pour suspicion de Covid- coiffeurs et des instituts de trop près les uns des autres, est tombée, comme un
pour Le Figaro réunion de signature des contrats a 19. Ils seront les premiers signaux beauté du 10e arrondissement sans décontamination entre avertissement général : ils
et France Info été reportée de mois en mois, désor- d’alerte. Car malgré tout, le virus de la capitale. Ils avaient deux clients. Pour le préfet sont fermés jusqu’au 10 juillet,
mais à la fin juin : on a estimé que ce circule toujours en France : 622 nou- rouvert sans précautions de police, Didier Lallement, date de la fin de l’état
n’était pas le moment de réunir une veaux cas confirmés de coronavirus particulières, les gens ils « ne se conformaient pas d’urgence sanitaire. J.-M. L.
quinzaine de personnes. Et puis cer- ont été enregistrés jeudi. ■

Dans les entreprises, les salariés reprennent peu à peu le chemin du bureau
dépend de la taille de l’entreprise, situation plus confortable », recon- souligne Laurence Gazagnes, di-
FRÉDÉRIC DE MONICAULT de la branche d’activité et, bien sûr, naît Caroline Guivarc’h, directrice rectrice sûreté, santé, sécurité et
fdemonicault@lefigaro.fr
ET OLIVIA DÉTROYAT £@Oliviader du contenu de ses missions. » Sous- marketing et innovation. « Mais environnement. L’usine de retrai-
entendu : tous les acteurs n’avan- nous avons fait beaucoup de péda- tement de La Hague (Manche)
cent pas de la même façon dans le gogie et de communication sur ce n’accueillait plus que 800 person-
RETOUR vers le futur, avec la re- déconfinement. sujet.» Communication soutenue nes en moyenne, sous-traitants
prise d’un rythme plus habituel Il y a des appréhensions, comme aussi chez EDF Renouvelables, inclus, contre 5 000 habituel-
dans les entreprises. Mais pas pour chez LSDH (lait, jus de fruit, avec des conférences téléphoni- lement. « Ces jours-ci, nous allé-
tout le monde. Depuis cinq jours, soupes...) où 200 des 2000 salariés ques régulières entre les managers, geons peu à peu les dispositifs de
seuls 20 % des salariés se dépla- sont en télétravail depuis près de au moment où une petite centaine gestion de crise. » Le comité exé-
J.-C. MARMARA/LE FIGARO

cent à nouveau, l’écrasante majo- deux mois. Ceux qui n’ont pas été de collaborateurs – sur les 900 du cutif, qui se réunissait chaque jour
rité restant en télétravail. L’objec- confinés craignent que ceux qui siège - rejoignent la tour Cœur à distance, fait désormais relâche
tif ? « Relancer la machine », selon reviennent « ramènent quelque Défense (Hauts-de-Seine). le week-end. Et les équipes tenues
le leitmotiv des dirigeants. « La chose », note Emmanuel Vasse- en réserve pour parer au moindre
grande nouveauté est que ce sont neix, le PDG du groupe. « Nous Gestion de crise allégée incident sanitaire sur les sites ont
d’abord les règles de sécurité qui sommes très vigilants là-dessus.» Les quatre usines névralgiques du été « libérées ».
guident l’activité, souligne Myriam Chez Hénaff (pâtés, rillettes...), groupe nucléaire Orano remon- Chez MRS, numéro cinq de la
de Gaudusson, avocate associée certains opérateurs de production tent en puissance. « Nous n’avions restauration collective en France
A

en droit social chez Franklin. ont exprimé leur sentiment que Depuis cinq jours, seuls 20 % des salariés (ici un cadre à la Défense) jamais arrêté, mais les équipes ont avec 60 000 repas servis chaque
Après, l’ampleur du déconfinement les télétravailleurs avaient « une se déplacent à nouveau, une majorité restant en télétravail. été très réduites pendant la crise », jour, la reprise est beaucoup plus
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

L'ÉVÉNEMENT 3

Les grands magasins


espèrent pouvoir
rouvrir début juin
Privés de réouverture par décisions
préfectorales, les grands magasins
parisiens du boulevard Haussmann
(Galeries Lafayette et Printemps)
et la plupart des centres commerciaux
de plus de 40 000 mètres ne profitent
pas du déconfinement. Pis, des arrêtés
préfectoraux font craindre des
fermetures jusqu’au 10 juillet.
Une perspective catastrophique pour les
commerçants et les salariés concernés.
Tous espèrent pouvoir rouvrir plus tôt.
« La mention du 10 juillet dans les
arrêtés correspond à la date de fin
de l’état d’urgence, explique-t-on
aux Galeries Lafayette et chez Unibail-
Rodamco-Westfield. Cela n’exclut
absolument pas une réouverture plus
précoce. » L’Union du grand commerce
de centre-ville a écrit vendredi
au président de la République, lui
demandant « d’envisager la réouverture
des Galeries Lafayette et du Printemps
Haussmann dans les plus brefs délais. »
Propriétaires de grands magasins et
gestionnaires de centres commerciaux
ont mis au point des dispositifs sanitaires
et négocient avec les préfectures
et le gouvernement pour les convaincre.
Tous attendent la prise de parole
d’Emmanuel Macron avant la fin
de la première phase de déconfinement,
le 2 juin. Aucun ne comprendrait
que les restaurants puissent rouvrir,
mais pas les grands magasins ni
les centres commerciaux. IVAN LETESSIER

vent le goût d’acheter


villes. « À l’exception des zones revenir, mais finalement nous avons
touristiques, nous nous en sortons trouvé cela rassurant. Les gens
beaucoup mieux que les autres respectent bien les règles », consta-
pays, constate Christian Dubois, tent-elles. Elles évitent cependant
en charge de la distribution chez de multiplier les boutiques, et Vincent Fraysse commissaire-priseur judiciaire
Cushman & Wakefield. Nous som- délaissent celles où la file est Christophe du Reau commissaire-priseur judiciaire successeur de Maître Jean-Jacques Mathias
mes l’un des pays au monde où les trop longue en raison du filtrage à
salariés ont été les plus aidés. Les
consommateurs ont épargné.»
Les clients ne flânent plus dans
l’entrée.
Malgré les contraintes liées à
l’épidémie et à la peur d’être
www.fraysse.net
les rayons pour repartir les mains contaminés par le virus, les Fran-
vides. « Le trafic n’est pas très bon, çais ont aussi retrouvé le chemin
mais le panier moyen est beaucoup des coiffeurs et des instituts de
plus élevé que d’habitude », se féli- beauté. « La plupart des salons ont
cite Emmanuel Le Roch, le délé- un agenda rempli pour deux semai-
gué général de Procos, la fédéra- nes au moins, constate Christophe
tion du commerce spécialisé. C’est Doré, président de la fédération
ce que constate l’enseigne d’ha- du secteur. Je le dis à mes salariés :
billement Zadig & Voltaire, dont en ce moment, c’est tous les jours
les ventes ont progressé de 6 % samedi ». Mais l’affluence n’est
depuis lundi en dépit d’une clien- pas forcément synonyme de ren-
tèle moins fournie, ou encore tabilité. À raison d’un client à la
Fnac-Darty. fois dans certains salons, à cause
des normes sanitaires à respecter,
Les coiffeurs pris d’assaut il est difficile pour certains coif-
Certains secteurs, comme l’ha- feurs d’atteindre leur chiffre d’af-
billement pour enfants, le jouet ou faires habituel. « Certains sont à
le sport, s’en sortent particulière- - 30 % alors que la demande est
ment bien. « Plus rien ne va à mon soutenue », souligne Christophe
fils de 15 mois. Il fallait d’urgence lui Doré. Passé le mois de mai, la pro-
racheter des vêtements », témoigne fession anticipe un retour à la nor-
une jeune maman. La Halle a bé- male de la demande.
néficié cette semaine de ces achats Pour les distributeurs, c’est en-
trop longtemps reportés. Ses ven- core l’inconnue. La demande re-
tes ont grimpé de 30 % par rapport tombera-t-elle sitôt que les achats
à l’année dernière. Aux Galeries retenus depuis deux mois seront
Lafayette des Champs-Élysées, ce réalisés ? Les experts tablent dé-
sont les sneakers qui se vendent le sormais sur une baisse de chiffre
mieux. « Les adolescents, qui ont d’affaires de l’ordre de 20 % en
peu dépensé pendant la période de septembre, et de 10 % à la fin de
confinement et qui n’ont pas école, l’année. « 10 %, cela peut paraître
reviennent faire les boutiques », peu, mais cela peut suffire à faire
constate Frédéric Merlin. Ainsi basculer un point de vente en
d’Élizabeth et de Clémentine, dessous de son seuil de rentabilité, ROY LICHTENSTEIN (1923-1997) - Tapis au point noué signé - 376 x 273 cm
16 et 17 ans, croisées rue de Ri- et conduire à la fermeture », avertit
voli. « Nous avions un peu peur de un expert. ■ 20 MAI 2020
VENTE AUX ENCHÈRES PUBLIQUES À 14H15 AU SIÈGE DE LA SOCIÉTÉ FRAYSSE & ASSOCIÉS : 16 RUE DE LA BANQUE - 75002 PARIS
ŒUVRES D’H. MICHAUX - E. DELACROIX - TRÈS BELLE SÉRIE DE LITHOGRAPHIES DE M. CHAGALL
COLLECTION DE MONTRES SUR SUCCESSION - ART DÉCORATIF DU XXE SIÈCLE
LA VENTE AURA LIEU DANS DES CONDITIONS PERMETTANT D’ACCUEILLIR LE PUBLIC
CONFORMÉMENT AUX NORMES DE SÉCURITÉ SANITAIRE ET DE DISTANCIATION PHYSIQUE
PRÉCONISÉES PAR LES AUTORITÉS PUBLIQUES POUR LUTTER CONTRE LE VIRUS COVID-19
timide. Son président fondateur, situés à la Défense, MRS a servi
Gilles Terzakou, prévoit tout au 1 300 couverts par jour, contre EXPOSITION SUR RENDEZ-VOUS LES 18 ET 19 MAI 2020
plus 15 à 20 % de l’activité normale 10 000 avant la crise. Vente en live sur drouotonline.com et invaluable.com
au cours des prochaines semaines, DHL Express France, qui ache- Ordres d’achat et demandes de téléphone sur fraysse.net et sur interencheres.com
avec l’espoir d’atteindre les 70 % mine 39 millions de colis par an,
en septembre. MRS est présent ne chiffre pas encore les pertes
dans 160 sièges d’entreprises dues à l’interruption de certains 28 MAI 2020 - PARIS - HÔTEL DROUOT - SALLE 4 10 JUIN 2020 - PARIS - HÔTEL DROUOT - SALLE 13
(Suez, Eiffage, Siemens notam- flux. Quelque 1 100 salariés sur PROVENANT BIJOUX
ment). Il a profité du confinement 2 940 continueront à télétravailler DE GRANDES COLLECTIONS FRANCAISE PIÈCES D’OR
pour décliner « la restauration de et reviendront peu à peu à partir TABLEAUX – DESSINS ANCIENS - BIJOUX - OBJETS TABLEAUX ET OBJETS D’ART
demain en entreprise » : des espaces du 18 mai. « Le volontariat est la D’ART ET DE TRÈS BEL AMEUBLEMENT
de convivialité, une amplitude ho- règle pour revenir en présentiel,
raire élargie, de la vente à em- note le DRH, Antoine Van Der
porter... «Les process de sécurité Plassche. Le travail à distance est
4 JUIN 2020 - PARIS - HÔTEL DROUOT - SALLE 15 17 JUIN 2020 - PARIS - HÔTEL DROUOT

dus au Covid-19 ont un coût élevé, un mode de fonctionnement efficace EXCEPTIONNELLE COLLECTION DE SERRURERIE LIVRES
confie Gilles Terzakou. Il est mais il ne convient pas à tout le DE MADAME B ET OBJETS D’ART
d’autant plus dommageable que les monde.» Même s’ils ne l’avouent
mesures de protection vont durer. » qu’à demi-mot, pour bien des Siège 16, rue de la Banque • 75002 Paris • Tél. : 01 53 45 92 10 • Fax : 01 53 45 92 19 • contact@fraysse.net • www.fraysse.net
A

FRAYSSE & ASSOCIÉS SARL • RCS Paris 443 513 643 00017 • Agrément du Conseil des ventes volontaires n° 2002-035 en date du 10/01/02
Pour la première semaine de dé- cadres, ce retour au bureau est
confinement, sur ses 15 restaurants une « libération psychologique ». ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

4 L'ÉVÉNEMENT
Plages, parcs... des réouvertures disparates
Alors que les Français retrouvent les joies du grand air, l’accès aux espaces verts n’est pas toujours cohérent.
s’y est opposé créant l’incompré-
ÉRIC DE LA CHESNAIS hension du public. Selon le dernier
edelachesnais@lefigaro.fr
ET THIBAULT DUMAS sondage Odoxa pour Le Figaro et
NANTES Franceinfo (nos éditions du vendredi
15 mai), près de 6 Français sur 10
LE PRÉFET de la région Île-de- sont « pour la réouverture des parcs
France, Michel Cadot, ne déroge et jardins ». L’édile de la capitale est
pas aux principes : « Les parcs et même soutenue dans sa démarche
jardins franciliens restent fermés par des élus d’opposition. « Pour-
jusqu’au 2 juin conformément à la loi quoi ne rouvre-t-on pas les parcs et
de déconfinement, car la région se si- jardins ? Le problème s’est déplacé
tue dans une zone rouge.» En théo- sur les places et les rues qui jouxtent
rie, tous les habitants de ce territoi- les espaces verts, remarque Philippe
re devraient donc être logés à la Goujon, maire du 15e arrondisse-
même enseigne. En pratique, c’est ment. Ce sont des centaines d’en-
plutôt cacophonique. fants et parents qui se retrouvent
En effet, si le parc du château de chaque jour sur le parvis de la mairie
Versailles, à l’ouest de Paris, affiche d’arrondissement parce que le squa-
portes closes, créant des attroupe- re Chérioux est fermé »...
ments de parents avec leurs enfants Toutefois, l’étau se desserre dans
devant les grilles, le grand parc de La d’autres lieux de promenade où
Courneuve, situé au nord de la capi- l’on peut par exemple chiner, com-
tale, en Seine-Saint-Denis, est à me les puces de la porte de Mon-
nouveau ouvert depuis ce jeudi. treuil, à l’est de Paris. Par ailleurs,
Après une demande du président la région Île-de-France, qui gère
(PS) du département, Stéphane environ 15 000 hectares d’espaces
Troussel, mettant en avant « ce pou- verts, a décidé, après accord des
mon vert de 417 hectares dans un es- autorités préfectorales, de rouvrir
pace urbain dense », le préfet de Sei- la totalité des forêts publiques dont
ne-Saint-Denis, Georges-François elle a la gestion. Il s’agit de 39 forêts
Leclerc, a autorisé sa réouverture à régionales, plus particulièrement
« titre expérimental et sous condi- aménagées pour l’accueil du pu-
tions ». Aux horaires habituels d’été, blic, comme celle de Ferrières (Sei-
c’est-à-dire de 7h30 à 22 heures, les ne-et-Marne) ou de Bondy (Seine-
visiteurs peuvent s’y promener mais Saint-Denis). Ci-dessus : le parc
pas y pique-niquer ou y faire la sies- de La Courneuve
te, ni s’y rassembler sur l’herbe. « Belle comme jamais » (Seine-Saint-Denis)
Dans la capitale, la ville la plus En province, ce sont les plages qui est ouvert depuis
dense d’Europe, après plus de commencent à nouveau à pouvoir jeudi « à titre
expérimental et sous
huit semaines de privation, les per- recevoir les promeneurs. Sur la fa-
conditions ».
sonnes confinées dans de petits ap- çade Atlantique, aux Sables- À droite : la plage
partements aimeraient pouvoir d’Olonne, c’est le soulagement. Le de Tranchet,
profiter du soleil dans un lieu tran- préfet de Vendée, Benoît Brocart, aux Sables-d’Olonne,
quille et verdoyant. À plusieurs re- sur proposition du maire, a accepté est l’une des premières
prises, la maire (PS) de Paris, Anne la réouverture de la plage de Tran- à rouvrir en France
Hidalgo, a demandé l’autorisation chet. Il s’agit de l’une des premières cette semaine.
de rouvrir les parcs et jardins de la à rouvrir en France cette semaine, MICHAEL BAUCHER/
ville. Mardi, le ministre de la Santé sur autorisation préfectorale. L’ac- PANORAMIC
cès se fait par une entrée unique, pa- ET THIBAULT DUMAS
rée d’une « plage active et sportive »
et de quelques pictogrammes.
Les Dès 16 heures, ce mercredi, ils
administrations étaient déjà quelques dizaines à fou-
ler le sable blanc, parfois avec des
accessibles masques. Le vent a beau être autom-
nal, « la plage est belle comme ja-
sur rendez-vous mais », sourit un père de famille qui
tient son fils par la main. En mer,
Les administrations commencent deux surfeurs s’égaient dans de mo-
à rouvrir leurs portes au public. destes vagues tandis qu’un seul voi-
Mais souvent uniquement sur lier navigue au large. Le maire (LR)
rendez-vous. « Les services de des Sables-d’Olonne, Yannick Mo-
l’État se sont organisés pour une reau, peut souffler : « La plage, c’est
reprise d’activité et d’accueil du notre jardin et nous étions en mal de
public ce lundi 11 mai en respectant mer. Ça peut paraître dur depuis
les gestes barrières, indique la
préfecture du Lot-et-Garonne.
Paris, mais c’est encore plus dur ici . »
Les pique-niques, les apéritifs et le
La crainte des apéritifs sauvages et des provocations antiflics
Nous ne voulons pas créer bronzage sur la serviette sont quant
des ruptures de droit parmi à eux interdits pour l’instant. Des L’Intérieur sera sur les dents interdit la consommation d’incivilités. Elles ont pu Dans les quartiers, « les
les usagers qui ont accès ou pas à horaires d’ouverture adaptés aux ce week-end, car la météo d’alcool et dissuadera les relever de grands excès provocations antiflics sont
internet. » En Mayenne, il faudra marées s’appliquent pour éviter la clémente pourrait entraîner regroupements statiques sur de vitesse du Lot à la Savoie redevenues quotidiennes »,
attendre « le 25 mai pour l’accueil cohue. Mais qu’en sera-t-il de l’été, des rassemblements peu le Bassin de la Villette, le canal en passant par Amiens. déplore un commissaire de
du public sur rendez-vous, où la population sablaise passe d’or- conformes avec les règles de l’Ourcq, comme sur le canal À Marseille, les autorités police de la région parisienne.
souligne le préfet Jean-Francis dinaire de 43 000 à 250 000 habi- de prudence rappelées en ces Saint-Martin et les quais de la ont intercepté des chauffards Les synthèses de Beauvau
Treffel. Les huit maisons France tants ? Yannick Moreau se dit temps de déconfinement. La Seine, jusqu’au 10 juillet 2020 en tongs. Partout, elles sur les violences urbaines
Service du département confiant : « Les gens vont apprivoiser maire du 19e arrondissement inclus », rappelle-t-elle. relatent une certaine difficulté font état de tirs de mortiers
redémarrent progressivement. » les nouvelles règles en étant progres- de Paris redoute un « grand Les forces de l’ordre à faire appliquer les règles, de feux d’artifice contre des
Elles regroupent différents sivement un peu plus nombreux cha- relâchement ». Pour sa part, constatent, de leur côté, les nouvelles consignes étant commissariats et de multiples
services publics. E. L. C. que week-end, jusqu’aux grandes « La Préfecture de police sur le plan national, beaucoup jugées un peu obscures. escarmouches. J.-M. L.
vacances.» ■

À Paris, le marché de Grenelle reprend doucement mais dans la bonne humeur


APRÈS huit semaines de ferme- mais aussi 300 g de bulots. Nicolas, primeur de la maison Ri- que 8 mètres », explique Biagio, moindre influence. « Il faudrait
ture, le marché de Grenelle, situé
sous les arcades de la ligne 6 du
métro aérien, dans le 15e arron-
« C’est un plaisir de revenir au
marché, acheter des aliments
sains et retrouver ses commer-
« enL’idée,
étant ici,
chard. Les fraises à 10 € le kilo et
les asperges à 8 €, des produits
français, se sont bien vendues. »
fleuriste du stand Néri Flore, où
les pivoines, renoncules ou
giroflées attirent l’œil des ba-
que les organisateurs des marchés
et les pouvoirs publics communi-
quent davantage sur la réouvertu-
dissement de Paris, redémarre ti- çants habituels, confie cette ha- c’est aussi Les commerçants sont, eux dauds. « Je suis sortie de chez moi re de ces lieux indispensables à
midement mais dans la bonne bitante de la rue du Commerce. de soutenir aussi, nettement moins nom- pour m’acheter des œillets de poè- l’alimentation de produits frais,
humeur des retrouvailles ce mer- Je dois perdre 1,5 kg gagné pen- breux que d’habitude. Covid-19 te, cela va me remonter le moral mais aussi à la vie sociale d’un
credi 13 mai. dant le confinement. L’idée, en les petits oblige, la majeure partie sont après deux mois de confinement quartier, insiste Philippe Goujon,
« Ce n’est pas la foule des étant ici, c’est aussi de soutenir commerçants masqués, tout comme leurs sans trop de travail », soupire maire du 15e, accompagné de son
grands jours mais on est content les petits commerçants qui ven- qui vendent clients d’ailleurs. En outre un film Glwadys, jeune salariée de l’évé- adjoint au commerce, Gérard
de retrouver nos clients, sourit dent des produits frais et qui en plastique ou une plaque de Plexi- nementiel. Gayet. Les marchés n’auraient ja-
Guillaume derrière sa visière de ont bavé. Moralement, on a un des produits glas sépare les acheteurs des ven- mais dû fermer au public car on
protection, responsable de la pouvoir dans le choix de notre frais et qui deurs. Devant les étals, tous les « Moins confiné ici que est nettement moins confiné ici
poissonnerie Brevet. Après deux
mois d’absence, les clients sont
euphoriques à l’idée de remanger
mode de consommation en favori-
sant le made in France », ajoute
cette cadre supérieure, amateur
en ont bavé
UNE HABITANTE
» un mètre et demi, un point rouge
a été peint au sol par Monsieur
Toni, le régisseur des lieux. Il
dans un supermarché »
« Nous sommes venus acheter un
bouquet pour remercier une loca-
que dans un rayon de supermar-
ché, l’allée centrale mesure plus de
cinq mètres. En plus, on est en
DE LA RUE
du poisson frais. Ils ne regardent de course à pied. Elle devait DU COMMERCE permet aux personnes attendant taire, sourit Yvette, gardienne plein air ».
pas trop les prix, le dos de ca- courir le marathon de Rotter- leur tour de marquer la distan- d’immeuble dans le quartier. On À 13 h 30, une bise glaciale de
billaud est en promotion à 19,99 € dam le 5 avril. Ce n’est que par- ciation physique obligatoire. apprécie de pouvoir revenir ici. On nord-est soufflait sur les derniers
le kilo, le bar de ligne à 27,99 € et tie remise ! Toujours pour des raisons de a su par hasard que cela rou- clients. Les commerçants rem-
le saumon Label rouge à 29,99 €. Le soleil printanier éclaire l’al- sécurité sanitaire, les stands des vrait », complète son mari, Éric, ballaient leurs marchandises sous
Autant de produits qui sont bien lée centrale le long de laquelle commerçants sont espacés de fonctionnaire territorial. l’œil satisfait de Monsieur Toni.
partis aujourd’hui. » sont installés les stands colorés plus de deux mètres. « D’habitu- En effet, l’information selon « Tout s’est bien passé, les règles
Justement Sandrine, juriste de fruits et légumes, poissons, de, nous avons un linéaire de vente laquelle les 81 marchés de plein sanitaires ont été respectées, on
dans une entreprise internatio- viandes, fromages ou fleurs. « Ce de 12 mètres. Pour respecter les vent parisiens ont repris du ser- verra dimanche prochain, il de-
A

nale de transport, vient d’ache- n’est pas la folie, mais il fait beau, normes sanitaires entre les diffé- vice le lundi 11 mai n’a pas bien vrait y avoir plus de monde »,
ter 600 grammes de cabillaud on apprécie de revenir, poursuit rents stands, nous n’avons plus circulé. Cela explique aussi cette conclut-il. ■ E. L. C.
GALEC – 26 Quai Marcel Boyer – 94200 Ivry-sur-Seine, 642 007 991 RCS Créteil.

*Offres en Ticket E.Leclerc limitées à 15 produits par foyer et par jour. Offres de réduction immédiate limitées à 5 produits par
foyer et par jour. Liste des produits disponibles et magasins participants sur www.e.leclerc
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

6 L'ÉVÉNEMENT
Transports : une reprise plutôt bien gérée
Mis à part quelques couacs, la règle de la distanciation sociale s’applique. Ce sera peut-être plus difficile fin mai.
Mais, au fil de la semaine, ces les entreprises de transport arrive- ports en commun qu’en cas d’abso-
JEAN-YVES GUÉRIN £@jyguerin problèmes ponctuels ont été traités. ront-elles à faire respecter dans la lue nécessité. Mais la fréquentation
Dès mardi, la SNCF a mis des trains durée la distanciation sociale qui va remonter : dans les Transiliens,
SIX MINUTES de train de banlieue plus longs sur le Creil-Paris. Mer- leur est imposée jusqu’au 2 juin ? elle était de 15 % mercredi contre 12
jusqu’à la gare Saint-Lazare. Et un credi, la RATP est remontée sur la « Depuis le 11 mai, la situation est % lundi. Une progression inexora-
long périple sur la ligne 9 du métro. ligne 13 à 100 % de service contre maîtrisée, car l’affluence est restée ble, au fur et à mesure que l’activité
Jeudi, à 8 heures, Astrid a repris les 85 % le 11 mai. Sur les grandes li- très modérée », explique-t-on à la économique va reprendre.
transports en commun pour la pre- gnes (TGV, Intercités) empruntées SNCF. Pour y faire face, la RATP, qui a
mière fois depuis deux mois. « Ça par 120 000 passagers entre lundi et « Jusqu’ici, nous avons la situation déjà fait passer son offre de 75 à
s’est bien passé, raconte cette habi- jeudi, pas d’incidents. La SNCF sous contrôle car la fréquentation 80 % cette semaine, va remonter à
tante de Levallois. Comme il n’y avait s’était facilitée la tâche en rendant n’est que de 15 à 20 % alors que notre 100 % d’ici le 2 juin. Personne ne
pas grand-monde, j’ai toujours eu ces trains accessibles seulement sur offre est remontée à 70-80 %», ren- sait si cela suffira. « Le moment de
beaucoup de place autour de moi .» réservation, avec un siège sur deux chérit Thierry Mallet, PDG de vérité sera la dernière semaine de
De fait, en province comme à à la vente. Et compte tenu des res- Transdev, qui gère notamment les mai, estime Thierry Mallet. Si on at-
Paris, la fameuse distanciation so- trictions de circulation, les TGV transports en commun à Grenoble, teint 40 % de fréquentation, on ne
ciale a globalement été respectée n’étaient occupés qu’à 20 %. Clémence, sage-femme. au Havre ou encore à Rouen. La pourra pas faire respecter la distan-
dans les trains, les métros, les RATP fait le même constat avec une ciation sociale. » En cas de trop forte
Civisme et télétravail Jeudi, sur les quais
tramways et les bus depuis le 11 fréquentation de 15 % alors que affluence, il faudra peut-être filtrer de la ligne 13 du métro
mai. Le plus souvent, il y avait à peu Même satisfaction sur le port du 75 % de ses métros ou de ses bus l’entrée des gares ou fermer des li- parisien, à la sation
près un mètre entre les passagers. masque obligatoire. « Plus de 95 % circulent en région parisienne. En gnes, comme l’avait évoqué le se- Saint-Denis-
« Il n’y a pas eu l’engorgement ou les l’ont », affirment tous les opéra- clair, les passagers ont entendu les crétaire d’État aux Transports, Porte-de-Paris.
attroupements redoutés dans ces teurs de transport. Les usagers, eux, injonctions à rester en télétravail au Jean-Baptiste Djebbari la semaine PHOTOS JEAN-CHRISTOPHE
moyens de transport alors qu’une apportent quelques nuances dans maximum et à ne prendre les trans- dernière. ■ MARMARA/LE FIGARO
place sur deux était généralement ce concert d’autocongratulation.
condamnée », résume Bruno Ga- « Les gens ont bien un masque, ra-
zeau, président de la Fédération conte Olivier, qui a fait Marseille-
nationale des associations des usa- Manosque en car ce mardi. Mais,
gers des transports (FNAUT). sur un trajet d’une heure et demie,
Un satisfecit global qui ne fait pas pas mal l’enlèvent au bout d’un mo-
oublier quelques couacs : lundi ma- ment, d’autant plus que le car était
tin, dans les Hauts-de-France, il y aux trois quarts vide.» Luc, qui a fait
avait beaucoup trop de monde dans le trajet Le Mée-sur-Seine-Paris en
un train Creil-Paris. Le même jour, RER D mardi vers 19 heures, n’a vu Malika, agent d’entretien à l’hôpital.
des passagers étaient au coude-à- dans sa gare de départ ni de mar-
coude à 6h30 sur la partie nord de la quage au sol permettant de garder
ligne 13 du métro parisien. Affluen- ses distances ni de distributeur de
ce excessive aussi en début de se- gel hydroalcoolique.
maine sur les RER B et D stationnant Au-delà de ces anicroches, il y a
à la gare du Nord, dans la capitale. une interrogation plus essentielle :

À Paris, avec les lève-tôt


de la ligne 13
quais, ne sont pas encore visibles. Ils
ANGÉLIQUE NÉGRONI entreront en scène un peu plus tard,
anegroni@lefigaro.fr
tout comme les policiers en civil qui
entameront des rondes de sur-
LES VRAIS superstitieux ne la pren- veillance, brassard au bras.
dront jamais. Eux n’ont pas le choix. Cheveux relevés, vêtue d’une
Venant du fin fond de la Seine-Saint- grosse parka noire pour se protéger
Denis ou du Val-d’Oise, des milliers du froid matinal et des courants
de travailleurs sont obligés d’em- d’air du métro, Fanny* file prendre
prunter la ligne 13 du métro parisien son poste à l’hôpital Necker, dans le sécurité. Avec un trafic désormais et pied, elle arrive ainsi dans les
qui, démarrant au nord de la capita- sud de Paris, où elle exerce le métier rétabli à 100 %, après un démarrage Yvelines pour, dit-elle « s’occuper
le, traverse ensuite Paris jusqu’au d’agent hospitalier. « Depuis le dé- en début de semaine à 75 %, le rem- de la maison de Monsieur ». « Un
sud. Même durant le confinement, confinement, ils ont mis davantage plissage des rames est déjà arrivé, homme célèbre que l’on voit à la
nombre d’entre eux ont continué de trains. Tant mieux car il fallait at- aux heures de pointe, à son niveau télé ! », poursuit-elle. Une fois sur
vaille que vaille leurs activités. Car tendre quinze minutes le métro et on maximal pour que chacun reste à peu place et avant de prendre ses fonc-
leur métier exclut le télétravail. Ven- ne pouvait pas toujours respecter les près à un mètre l’un de l’autre. tions, elle a pour consigne de chan-
deurs, infirmiers, femmes de ména-
ge, agents de sécurité, éducateurs
spécialisés ont ainsi continué, faute
distances de sécurité », dit-elle. De-
puis un incident technique au début
de la semaine, où l’interruption du
À l’heure où la région parisienne
se réveille peu à peu, ces trains em-
portent aussi des travailleurs qui
ger entièrement de tenue afin d’évi-
ter tout risque de contamination. Au
vu de la longueur de son trajet et de
« leDepuis
déconfi-
d’avoir une voiture, à s’engouffrer trafic de près d’une heure a conduit exercent des activités désormais ses horaires, lui suggérer de recourir
dans ces rames. La ligne 13, celle des à des rames bondées à la reprise, la essentielles. Celles de nettoyage. à la bicyclette, comme mode alter-
nement,
valeureux et des lève-tôt, est celle circulation se déroule convenable- Avec son spray rouge entre les natif au transport collectif, serait ils ont mis
des employés dont on a tant parlé ces ment. Ce jeudi matin, les trains ar- mains, qui tranche avec son totalement déplacé… Pour les davantage
deux derniers mois. Ceux qui ont été rivent toutes les quatre minutes et gilet bleu de la SNCF, usagers de la ligne 13, vélo
en deuxième ligne durant le pic de repartent en emportant des centai- Sikou, agent d’entretien SNCF. Sikou part dans les rime avec bobo. Un
de trains.
l’épidémie. nes d’usagers pressés, parmi les- Hauts-de-Seine avec univers loin du leur. Tant mieux
À l’heure du déconfinement, dé- quels on compte nombre d’em- pour mission de dé- Vers 8 heures, en car il fallait
marré en début de semaine, les tra-
jets professionnels, qui n’ont jamais
cessé sur cet axe, se poursuivent,
ployés des hôpitaux.

Quand vélo rime avec bobo


sinfecter la gare de
Meudon-Bellevue.
Rencontrée un peu
15 à 20 % sens inverse, de Pa-
ris vers Saint-Denis,
d’autres rentrent se
attendre
quinze
Taux de fréquentation
avec une nouveauté à la clé : le mas- Malika, agent d’entretien dans l’un plus tard sur la li-
du métro parisien
coucher après avoir minutes
que obligatoire pour tous. « Un mas- d’eux, a à peine le temps de dire gne, à la station Mai- fini leur journée.
que que l’on aurait dû imposer dans les qu’elle a 60 ans et qu’elle commence rie-de-Saint-Ouen, Agent de sécurité in-
le métro
transports durant le confinement », à 6 h 30 qu’elle disparaît déjà. Derriè- Francesca, 25 ans, part cendie dans l’une des et on ne
relève une jeune femme. Ce jeudi re ses lunettes rouges assorties à son quant à elle, chez Dior, sur grandes tours de la Défense, pouvait pas
matin, alors que le jour commence masque, Clémence, sage femme de les Champs-Élysées, où elle tra- à l’ouest de Paris, et après avoir
doucement à pousser la nuit vers la 30 ans, doit bientôt, elle aussi, pren- vaille. Elle y a abandonné ses activi- travaillé de 19 heures à 7 heures,
toujours
sortie, cette règle est respectée. Sur dre son poste à l’hôpital Béclère de tés traditionnelles pour de nouvel- Mehdi* regagne son domicile, à respecter
des quais déjà remplis, tous les visa- Clamart, dans les Hauts-de-Seine. les. Au lieu de ranger les vêtements Saint-Denis. Après ces longues nuits les distances
ges ont disparu derrière ces rectan-
gles blancs ou colorés, avec le plus
souvent des oreillettes branchées
Le trajet ne fait que commencer pour
elle. Du terminus de la ligne, à Châ-
tillon-Montrouge, elle sautera en-
de la marque, elle nettoie les bu-
reaux de la maison de couture, à
heures régulières.
où il était seul au milieu de ces lieux
abandonnés lors du confinement, la
vie revient, dit-il. Au siège social de
de sécurité
FANNY, AGENT
»
HOSPITALIER À NECKER
pour écouter de la musique et fuir le suite dans un tram. Quand tout va Après une « pause confinement », Suez, où il est employé, nombre de
bruit assourdissant de cette ligne. À bien, son trajet dure « une heure ». Alvina, employée de maison. d’autres encore redémarrent leurs salariés ont regagné leurs bureaux
l’entrée de la station Saint-Denis- Quand tout va mal, c’est du retard… activités depuis ce lundi. C’est le cas depuis lundi. « Et un bon tiers tra-
Porte-de-Paris, seul un agent de la à durée illimitée, sur cette ligne ré- d’Alvina, qui, installée dans une vaille jusqu’à tard, pour rattraper le
RATP, qui inonde le hall d’entrée de putée pour ses incidents à répétition. rame, sac à main sur les genoux, re- retard », relate cet agent qui descen-
sa bonne humeur, veille au grain. Le « Durant le confinement, je ne pensais noue avec ses habitudes d’avant. dra à Basilique-Saint-Denis, la sta-
gros bataillon de ses collègues, en pas que l’on serait aussi nombreux à Debout à 5 h 30 pour être bon pied tion qui précède le terminus de la li-
tenue réglementaire - gilet orange l’utiliser », dit-elle en redoutant, bon œil à Versailles à partir de gne 13. Coronavirus ou pas, la
mais aussi visière -, chargés d’égre- dans les jours à venir, que l’on ne 8 h 30. Après un périple quotidien où routine, pour lui, continue. ■
ner les consignes de sécurité sur les puisse plus respecter les distances de s’enchaînent métro, train et marche * Ces deux prénoms ont été changés.
PHOTO : SILVÈRE GÉRARD / AGENCE 1827

MARINE LE PEN RTL Benjamin SPORTOUCH


PRÉSIDENTE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL
LE FIGARO Guillaume ROQUETTE
Dimanche 12H-13H TF1/LCI Adrien GINDRE
A

Vos questions et vos réactions #LeGrandJury


samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

8 L'ÉVÉNEMENT
L’école
a repris à tout
petits pas
Seul un quart des élèves
sont retournés en classe. Avec
des situations locales contrastées.

les parcs », lance Alix Rivière, de


CAROLINE BEYER £@BeyerCaroline la FCPE 93, évoquant « tous ces
enfants, en bas des immeubles ».
SCRUTÉE par les médias et l’opi- Dans le département, de nom-
nion, la rentrée des élèves, le 12 breux maires ont choisi de ne pas
mai, a montré des images inédites rouvrir les locaux. À l’instar de
de l’école. Masques pour les ensei- Meriem Derkaoui, élue (PCF)
gnants et certains écoliers, prise
de température à l’entrée, parfois,
d’Aubervilliers, qui refuse de
« faire le tri », parmi les familles
ou là », mais « dans la plupart des
cas, des difficultés techniques liées
semaine parmi le personnel, ont
contraint des écoles à fermer ou à
Mardi, la classe de CM2
de l’école Camille-Magné, RETOUR
défilé militaire aux toilettes pour
se laver les mains, jeux de contact
demandeuses, et estime que les
conditions ne sont pas réunies.
au protocole exigeant », a fait va-
loir le ministre de l’Éducation, no-
décaler la reprise. C’est le cas à
Morlaix (Finistère), au Mans (Sar-
à Breuillet (Essonne),
a repris avec seulement AU COLLÈGE
proscrits, utilisation de cerceaux
ou de carrés tracés au sol pour te-
« Nous avons eu une procédure
d’alerte liée au manque de produits
tamment le manque de personnel
municipal, pour assurer le temps
the) ou dans la Vienne, où une At-
sem (agent territorial spécialisé
cinq élèves.
FRANÇOIS BOUCHON/LE FIGARO
POUR
nir éloignés les plus petits… désinfectants, de savon ou d’es- périscolaire et la cantine. Au-delà des écoles maternelles), qui a été 150 000
« Ce n’est plus l’école d’avant »,
expliquent en substance les ensei-
suie-mains jetables dans un quart
des écoles », explique le Snuipp,
de la bataille politique, se pose,
dans cette affaire, le problème de
en contact avec des enfants, vient
d’être testée positive. « Les maî- ÉLÈVES
gnants, tenus à un protocole strict, qui a mené une enquête dans la responsabilité des élus en cas de tresses ne vont pas tenir, lâche Le 18 mai, ce sont
et bien en mal d’exercer leur mis- 11 000 établissements (sur 45 000). contamination. Francette Popineau, qui insiste sur
les collégiens de 6e
sion pédagogique habituelle. Dans Pour l’heure, 10 à 11% des com- Cette responsabilité est aussi la difficulté à faire les gestes bar-
une école désormais soumise au munes de France n’ont pas rou- dans l’esprit de tous les ensei- rières avec les plus petits. On nous et de 5e qui sont appelés
volontariat des familles – dont vert leurs écoles. En cause : gnants, alors que des suspicions de demande des choses qui ne font pas à reprendre le chemin de
beaucoup attendent « de voir » -, « Quelques postures politiques, ici Covid-19, apparues en début de partie de notre métier.» ■ l’école. Jeudi soir, sur TF1,
les élèves ne se sont pas bousculés le ministre de l’Éducation
pour la reprise. Malgré les messa- nationale, Jean-Michel
ges rassurants sur la contagiosité

Une organisation complexe pour les familles


Blanquer, a indiqué
moindre des enfants et le faible qu’« au moins 150 000
impact du Covid-19 sur eux, seu-
collégiens de 6e et 5e »
lement 22% des élèves, de la ma-
ternelle au CM2, ont retrouvé rie Milan télétravaille avec son mari 7 ans retrouve un peu son école en retourneraient en classe
leurs enseignants, présents, eux, à MARIE-ESTELLE PECH et… ses quatre enfants âgés de 5 à 11 Haute-Savoie : « Cela me soulage la semaine prochaine
£@MariEstellPech
50 %. La classe à cinq élèves était L’école ans. Aucun n’a été accepté à l’école parce que l’école à la maison, quand sur le territoire, dans
plutôt la norme cette semaine, n’est pas et elle ne peut pas bénéficier d’un on est seul, ce n’est pas simple. les zones vertes, ce qui
alors que le protocole limite l’ef- FACE à l’école primaire parisienne congé enfant : « C’est très dur », D’autant plus que son grand frère représente « environ
fectif à 15. En attendant la suite. le système de ses fils toujours fermée, comme résume-t-elle. est handicapé moteur. » Elle va 4 000 collèges ».
« Nous sommes dans l’amorce », a carcéral 14 % des écoles en France, Sylvie En dépit des discours anxiogènes pouvoir recommencer petit à petit Les établissements
martelé le ministre de l’Éducation, qui a pu être commence à s’inquiéter : « Je ne sais véhiculés, les familles sont globale- à se rendre à son travail, au consu-
qui milite pour le retour en classe. ment « satisfaites » lorsqu’elles lat de France à Genève.
« des départements verts
pas si elle va rouvrir et quand ». La
décrit. directrice s’est contentée de lui en- parviennent à remettre leurs en- Sur un plan pédagogique, certains vont rouvrir la semaine
Un protocole exigeant S’il faut que voyer un certificat de fermeture fants à l’école « car ce n’est pas le sont déçus, comme Cécile Kauf- prochaine, et ce soir
Entre les zones « vertes » et pour qu’elle continue à bénéficier du système carcéral qui a pu être dé- Gleize. Dans son école privée à je sais qu’il y a au moins
les règles crit », note Hubert Salaün, porte-
« rouges », les niveaux « priori- chômage partiel : « Je n’en dors plus. Bourg-la-Reine, « les maîtresses 85 % d’entre eux qui vont
taires » - grande section de ma- s’assouplis- Je n’ai pas de solution de garde. Or, à parole de la Peep, deuxième fédéra- n’enseignent pas ». Seules des poly- pouvoir le faire », a-t-il
ternelle, CP et CM2 - définis dans sent un peu, partir de juin, le chômage partiel va tion de l’enseignement public. « S’il copiés d’exercices sont distribués affirmé.
certaines écoles et selon les caté- car certaines baisser de 10 %, une perte de revenus faut que les règles s’assouplissent un aux élèves « et la maîtresse ne peut
En France, on compte
gories socioprofessionnelles, les qui va rendre difficile mon quotidien. peu, car certaines écoles font du zèle, pas corriger, ni être à moins d’un mè-
situations, localement, sont très écoles J’ai peur que mon employeur perde les retours sont assez positifs et les tre pour vérifier si les enfants avan-
1,6 million de collégiens
contrastées. Les sondages précé- font du zèle, patience et me licencie. » enfants contents », assure-t-il. cent. Il s’agit d’une garderie », re- en classe de 6e et 5e,
dant le retour en classe prédisaient Cette inquiétude est partagée par grette-t-elle, « espérant de vrais zones rouges et vertes
les retours Déjà le pont de l’Ascension cours en septembre ». D’autres criti- confondues. « C’est une
que les milieux défavorisés se- de nombreux parents d’écoliers car
raient moins enclins à remettre sont assez même si l’établissement a rouvert, Les critiques portent surtout sur le ques émergent sur le manque de amorce, c’est un début.
leurs enfants à l’école. Un senti-
ment qui s’est confirmé lors de la
positifs »
HUBERT SALAÜN,
leur enfant n’y est le plus souvent
accepté qu’à condition de remplir
retour encore très partiel des élè-
ves. Du fait de la faible superficie
considération pour les fratries. Il
n’est pas rare que l’aîné ne soit auto-
Nous faisons les choses
pas à pas pour ces élèves,
reprise. « C’est en zone d’éduca- certains critères de priorité. Astrid des classes et d’un nombre insuffi- risé à aller à l’école que le lundi et le
PORTE-PAROLE mais c’est important
tion prioritaire que les élèves re- DE LA PEEP Bourguignat, une mère au foyer de sant d’enseignants ou de personnel mardi tandis que les « jours » de son
viennent le moins », constate sept enfants et donc évidemment de mairie, la plupart des écoles cadet sont le jeudi et le vendredi. qu’ils puissent retrouver
Francette Popineau, au Snuipp, le considérée comme inactive, ne dé- n’accueillent les enfants qu’une à Dans ces conditions, Aline Gons, le chemin des collèges »,
premier syndicat du primaire. Ce colère pas : « Mes enfants ne sont pas deux journées par semaine ou assistante maternelle, a préféré ne a poursuivi le ministre.
sont plutôt les « bons élèves » et prioritaires. J’ai donc officiellement quelques matinées. « Cela permet pas renvoyer ses enfants à l’école. À Il a ajouté que « le fait
pas ceux qui avaient « le plus be- déclaré les grandes vacances ouver- de reprendre contact avec les en- l’inverse, Anne-Laure, déléguée de ne pas aller à l’école
soin de revenir » que les ensei- tes jusqu’en septembre. Impossible fants, ce qui est positif. Mais la vie commerciale dans la distribution de mars à septembre [lui]
gnants ont retrouvé, mardi. de faire l’école à la maison avec une professionnelle des parents reste de matériel médical à Creil, est ra- paraîtrait quelque chose
En Seine-Saint-Denis, départe- telle fratrie. Les enseignants restent compliquée », souligne Irène, à vie : « Les fratries sont regroupées
de vraiment grave. Et
ment le plus pauvre de France, où chez eux et les enfants trinquent. Les Versailles qui tempête : ses filles sur les mêmes jours et la mairie or-
l’on observe une surmortalité liée profs sont visiblement très, très nom- ont repris cette semaine jeudi et ganise un centre de loisirs le mercre- nous savons qu’il y a un
au Covid, seuls 25% des familles breux à souffrir de pathologies lour- vendredi mais « comme les profs di. Cela me permet de reprendre pro- enjeu social derrière cela
souhaitaient remettre leurs en- des », ironise-t-elle, notant que font le pont de l’Ascension », le pro- gressivement mon emploi. Mes car les élèves les plus
fants à l’école, selon un sondage de seul un tiers des enseignants a re- chain jour d’école, « ce sera seule- enfants avaient besoin de reprendre défavorisés ont besoin
la FCPE, première fédération de pris « en présentiel » dans l’école ment le 28 mai ». Céline Perrondin, une vie sociale. Et ils ont la sensation de l’école ». C. B.
parents d’élèves. « Il faut rouvrir de ses enfants, à Tours. À Paris, Ma- elle, est contente que sa fille de de clôturer une année scolaire. » ■

Les pédiatres veulent un assouplissement des mesures pour les enfants


AU SORTIR du confinement, consultations avec les enfants maîtresses qui utilisent des cer- tribut à l’hypothèse initiale selon la-
l’école n’aurait-elle pas dû être maltraités. Elle fait partie de ces 20 ceaux de couleurs, pour éviter les quelle ils étaient le vecteur principal
obligatoire, plutôt que de laisser le présidents de sociétés savantes de contacts trop rapprochés. de la circulation du virus Covid-19,
choix aux familles ? « Ce ne sont pédiatrie qui réclament, dans une Dès le 11 mai, la société de psy- ajoutent-ils. Nous savons aujour-
pas les parents maltraitants qui tribune publiée le 13 mai dans chiatrie a tiré la sonnette d’alarme, d’hui que ce n’est pas le cas ».
vont revendiquer un retour à l’école Le Quotidien du médecin, le retour pointant un protocole excessif, et Pour eux, « le port d’un masque
pour que leurs enfants aillent des enfants à l’école. Entre le pro- la mise à l’écart, dans certaines dans les crèches, les écoles mater-
mieux ! », résume Martine Balen- tocole défini par l’Éducation na- académies, par excès de précau- nelles et primaires pour les enfants
çon, pédiatre et expert près la cour tionale, strict, voire intenable, et tion, d’enfants de personnels soi- n’est ni nécessaire, ni souhaitable, ni
d’appel de Rennes. « De manière les situations de violences familia- gnants. Deux jours plus tard, les raisonnable ». Les mesures de dis-
caricaturale, être confiné avec un les, exacerbées par le confine- pédiatres ont dégainé. « Il est ur- tanciation excessive (comme la
parent maltraitant, c’est plus dan- ment, ces pédiatres regrettent gent de maîtriser nos peurs et d’al- suppression des espaces de jeux,
gereux que d’avoir un Kawasaki certaines mesures de protection ler de l’avant pour le bien des en- l’interdiction aux enfants de jouer
(cette maladie infantile rare, tou- excessives liées à « des craintes fants », expliquent-ils dans leur entre eux, ou le refus de consoler
chant les artères, qui pourrait af- souvent non basées sur des faits ». tribune. Ils rappellent que, dès le un enfant) sont « inutiles, voire
fecter des enfants atteints du Co- Ils plaident pour « une réouverture 26 avril, la Société française de pé- préjudiciables ». Et, dans la prati-
vid-19, NDLR) », explique-t-elle. pragmatique » des écoles. Selon la Société française Émotion et réactions en chaîne diatrie avait pris position pour un que, « elles sont inapplicables et se-
« Le confinement a vu bondir les de pédiatrie, les mesures sur les réseaux sociaux. « Ce n’est retour des enfants à l’école. Ils raient susceptibles d’entraîner une
accidents domestiques, et jamais les Distances de sécurité de distanciation excessive pas l’école qui est maltraitante, évoquent aujourd’hui « à la fois la anxiété particulièrement néfaste au
appels au 119 passés par des enfants Car il y a aussi eu ces images où sont « inutiles voire mais l’application du protocole dé- nécessité de maintenir les mesures développement des enfants ». Un
(pour eux-mêmes et d’autres) l’on voit de tout petits enfants, préjudiciables » fini par l’Éducation nationale », barrières essentielles et la réalité de message en phase avec celui du
aux enfants.
n’ont été aussi nombreux », ajoute dans une cour de récréation, en- explique le Snuipp, premier syn- l’enfance, faite de spontanéité, de ministre de l’Éducation, qui estime
A

FRANÇOIS BOUCHON/LE FIGARO


Martine Balençon. Pédiatre au tourés de carrés de couleurs, pour dicat du primaire. Dans les écoles jeux, de rires et de pleurs ». « Les qu’« il y a plus de risques à rester
CHU de Rennes, elle tient des tenir les distances de sécurité. maternelles, nombreuses sont les enfants payent aujourd’hui un lourd chez soi qu’à aller à l’école ». ■ C. B.
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

POLITIQUE 9

Macron fait son mea culpa sur l’hôpital


En visite à la Pitié-Salpêtrière, le chef de l’État a reconnu « une erreur » de stratégie face au malaise des soignants.
dans une dynamique de réforme de notre
FRANÇOIS-XAVIER BOURMAUD hôpital public, avec un volet rémunéra-
£@fxbourmaud
tion et carrière, un volet investissement,
un volet gouvernance et réforme », a as-
SANTÉ PUBLIQUE Deux retours en un. suré le chef de l’État en évoquant un
Près de trois mois après une visite à la « Ségur », du nom de l’avenue où est
Pitié-Salpêtrière, Emmanuel Macron installé le ministère de la Santé. Une
est revenu dans cet hôpital parisien référence aux accords de Grenelle de
pour une rencontre surprise avec des 1968, lorsque, au terme d’un mois de
médecins. L’occasion pour le chef de crise sociale, les discussions entre le
l’État de revenir aussi, sous forme de gouvernement, les syndicats et le pa-
mea culpa, sur le plan santé qu’il avait tronat avaient débouché, entre autres,
lancé face au malaise persistant des sur une augmentation de 35 % du sa-
personnels soignants. Avant l’épidé- laire minimum et de 10 % en moyenne,
mie de coronavirus, ils enchaînaient pour les autres salaires. Ces accords
déjà les grèves pour dénoncer leurs avaient été négociés au ministère du
conditions de travail dégradées et leur Travail situé rue de Grenelle. Depuis, le
faible rémunération. La crise n’a rien terme est devenu générique pour dési-
arrangé, elle a même agrandi le fossé. gner une remise à plat du système.
Emmanuel Macron n’a jamais beau-
Attendu au tournant coup apprécié ces grands-messes.
« On est désespérées, on ne croit plus en Depuis le début de son mandat, les
vous », a ainsi lancé une infirmière au occasions n’ont pourtant pas manqué
président de la République, à l’unisson d’en organiser. Après la crise des « gi-
de l’ensemble de ses collègues. (Lire ci- lets jaunes », le leader de la CFDT Lau-
dessous). « On a sans doute fait une er- rent Berger avait proposé d’organiser
reur dans la stratégie annoncée (…) un « Grenelle du pouvoir de vivre ».
C’était une super stratégie mais à faire L’exécutif avait écarté l’idée. Emmanuel
dix ans plus tôt, a concédé le chef de Macron n’y échappera pas cette fois. À
l’État. J’étais convaincu qu’on était en Emmanuel Macron s’était déjà rendu à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière fin février. MARTIN BUREAU/AFP la différence près que pour les person-
train de changer les choses (…) C’est très nels de santé, cela s’appellera donc un
cruel pour moi-même ». Encore plus nels soignants défilent à Paris, il im- l’État. Le plan mis en œuvre est le bon gnants. Au-delà d’un plan de sauveta- « Ségur » et qu’Emmanuel Macron a
lorsqu’on rapporte ce mea culpa aux provise une déclaration à leur attention mais il ne va pas assez vite ». Six mois ge d’urgence de l’hôpital, Emmanuel tout de même posé quelques conditions
déclarations d’Emmanuel Macron le pour vanter son plan d’urgence pour plus tard, la crise de l’hôpital est tou- Macron est surtout attendu au tournant préalables. « Oui, on va investir », a-t-il
14 novembre 2019 à Epernay. l’hôpital public. « Les bonnes décisions jours là, exacerbée par l’épidémie de de son « quoi qu’il en coûte » lancé au promis. Mais « je n’ai pas envie non plus
Ce jour-là, pendant que les person- ont été prises, assure alors le chef de coronavirus et l’épuisement des soi- début de l’épidémie. « Nous entrons qu’on revienne à l’étape d’avant ». ■

Les soignants veulent plus


que des primes et médailles
MARIE-CÉCILE RENAULT £@Firenault
ministère. Dans les 40 départements les LES 74 000 PHARMACIENS
plus impactés par l’épidémie, tous les
agents hospitaliers toucheront une pri-
de métropole et d’outre-mer sont totalement mobilisés
PLUS QUE des médailles, les soignants me de 1500 euros, quels que soient leur dans la lutte contre le Covid-19 au service des Français
attendent une vraie reconnaissance fi- statut ou leur activité. Dans les autres
nancière de leur engagement durant la départements, la prime s’élèvera aussi à et de la santé publique.
crise contre le coronavirus, et surtout 1500 euros pour les agents travaillant
une refonte en profondeur du système dans des hôpitaux en première ligne L’Ordre national des pharmaciens et l’ensemble de ses
hospitalier. La pression sur l’exécutif contre le Covid-19, et sera de 500 euros
est d’autant plus forte que l’épidémie pour ceux des autres structures. Présidents leur disent

MERCI.
est venue exacerber un profond malaise Mais, là encore, le gouvernement est
préexistant de l’hôpital public, où les sous le feu des critiques. « Les modalités
personnels étaient en grève depuis plus d’octroi de cette prime ne sont absolument
d’un an réclamant plus de lits, plus pas acceptables. Cette division artificielle
d’effectifs et une revalorisation des ré- en deux catégories d’établissements de
munérations. santé et de personnels est une faute politi-
« Ni prime, ni médaille, ni défilé militai- que », ont réagi les syndicats Action pra-
re, ni RTT offerts par charité. Nous vou- ticiens hôpital (APH), Jeunes médecins MERCI aux 26 905 PHARMACIENS TITULAIRES D’OFFICINE et aux
lons un salaire pour vivre décemment, lo- et l’Intersyndicale nationale des internes 28464 PHARMACIENS ADJOINTS ET AUTRES EXERCICES, qui sont en première ligne
ger à proximité du travail », martèle un (ISNI). « Ces choix conduiront à des injus- pour conseiller la population, garantir l’accès aux médicaments et produits de santé,
soignant de l’hôpital Saint-Louis, mem- tices et de l’iniquité entre les agents de la
bre du comité inter-hôpitaux (CIH), fer fonction publique hospitalière », proteste
assurer la distribution des masques aux professionnels de santé de ville, et demain
de lance de la mobilisation. « Nous ne Force ouvrière, qui demande à Olivier à la population.
voulons pas de médailles, de RTT des Véran, ministre de la Santé, de « réécrire
autres salariés, de chèques vacances et le décret pour qu’il soit conforme aux an- MERCI aux 3929 PHARMACIENS DE L’INDUSTRIE, mobilisés pour continuer à assurer
autres propositions toutes aussi méprisan- nonces du président: une prime identique la production et l’approvisionnement en médicaments et dispositifs médicaux, dans
tes qu’indignes!», conforte un autre au pour tous les agents ». un contexte mondial de tensions de produits.
CHU de Grenoble.
Autant dire que l’annonce en Conseil Prime dans le privé aussi
MERCI à notre réseau de 1356 PHARMACIENS DE LA DISTRIBUTION EN GROS, qui
des ministres, mercredi dernier, d’une Au-delà du public, les soignants du privé
médaille « de l’engagement », avec qui se sont aussi largement investis, per- poursuivent la distribution quotidienne, adaptée et sécurisée aux officines et aux
trois échelons or, argent et bronze, et cevront une prime. Le ministère indique établissements de santé, de l’ensemble des médicaments nécessaires aux
d’un hommage pour le 14 Juillet a plus « suivre avec attention les discussions en patients et acheminent, avec réactivité, les masques du stock d’État vers les officines.
agacé que convaincu. Reconnaissance cours avec les fédérations du secteur privé
plus sonnante et trébuchante, une pri- pour arrêter rapidement le dispositif en ce MERCI aux 7340 PHARMACIENS BIOLOGISTES MÉDICAUX, pleinement investis à
me défiscalisée et exemptée de cotisa- sens ». De la même manière, le ministre l’hôpital comme en ville dans un dépistage du Covid-19 sécurisé, tout en poursuivant
tions sociales va être octroyée aux soi- a confirmé lors de son intervention télé-
gnants, ainsi qu’une revalorisation des visée du 7 mai l’attribution d’une prime leurs activités quotidiennes.
heures supplémentaires ou des indem- aux personnels de toutes les structures
nités de sujétion des gardes. Le décret a médico-sociales, publiques ou privées. MERCI aux 7 455 PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ, MÉDICO-
été publié vendredi matin au JO, ce qui En revanche, le secteur de l’aide à domi- SOCIAUX ET SERVICES D’INCENDIE ET DE SECOURS, qui agissent pour la prise en
devrait permettre le versement de la cile estime avoir été oublié, alors que de charge lourde des patients Covid-19 hospitalisés en veillant à l’approvisionnement
prime « dès mai dans les établissements nombreuses auxiliaires de vie se sont oc-
et à la dispensation des traitements, mais aussi permettent d’assurer la continuité
où les conditions techniques sont réunies, cupées de personnes âgées à domicile
en juin dans les autres », a indiqué le durant l’épidémie. Leurs représentants des soins pour les autres patients hospitalisés.
ont adressé un courrier commun à
Édouard Philippe. MERCI aussi aux PHARMACIENS QUI ŒUVRENT QUOTIDIENNEMENT, en plus de
Le président de la République avait leur exercice, au sein des organisations professionnelles et syndicales pour soutenir
promis le 18 mars lors de son allocution l’action de toutes les filières en ces temps troublés.
actant le début du confinement que « le
jour d’après ne sera pas un retour au jour
d’avant ». En déplacement surprise MERCI enfin à la POPULATION pour sa confiance sans faille dans l’action
vendredi matin à la Salpêtrière, Emma- des pharmaciens et leur témoignage de soutien quotidien.
nuel Macron a promis un nouveau plan
pour l’hôpital (lire ci-dessus). La veille,
il avait durant deux heures entendu
neuf médecins et un cadre hospitalier,
choisis parmi les cosignataires de la tri-
bune dans Le Figaro « Libérons l’hôpi-
tal ». Le 25 mars, à Mulhouse, le chef de
l’État avait déjà promis un « plan massif
d’investissement et de revalorisation de
Une nouvelle version de la médaille l’ensemble des carrières » pour l’hôpi-
d’honneur des épidémies (ici un tal. Une chose est sûre, l’attente est for-
exemplaire en or), frappée entre 1889 te. Mais les caisses sont vides, alors que
et 1921, sera remise aux travailleurs la Sécurité sociale va renouer avec un
A

de la santé en première ligne lors du pic déficit abyssal, supérieur à 40 milliards


de la pandémie. COLL. PART d’euros cette année. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

10 POLITIQUE

Pas d’effet flagrant du vote sur l’épidémie


La participation aux municipales ne semble pas avoir eu une influence mesurable sur la propagation du virus.

TRISTAN VEY £@veytristan

ÉPIDÉMIOLOGIE Le 12 mars dernier,


le président de la République an-
nonce dans une allocution histori-
que que l’épidémie de Covid-19 « est
la plus grave crise sanitaire qu’ait
connue la France depuis un siècle ».
On compte alors moins de 3 000 cas
confirmés et une soixantaine de dé-
cès « seulement » mais la dynami-
que exponentielle est amorcée et les
épidémiologistes sont formels : si
rien n’est fait pour l’enrayer bruta-
lement, elle se poursuivra inexora-
blement. Emmanuel Macron an-
nonce la fermeture des écoles,
appelle les personnes les plus fragiles
à rester chez elles, et les autres à ap-
pliquer plus strictement les mesures
d’hygiène et de distanciation sociale
qui permettraient de freiner l’épidé-
mie. Puis, à la surprise générale, il
maintient le premier tour des muni-
cipales prévu trois jours plus tard.
On ne pourra jamais mesurer
l’impact que ce message ambigu
aura eu sur la prise de conscience
collective de la situation. Toujours
est-il que deux jours plus tard, le
14 mars, Édouard Philippe prend la effet. Le président annonce donc le ciplinaire emmenée par Jean-David Premier tour des David Zeitoun. « Cela ne veut pas dans leur journée. » L’analyse n’est
décision, après avoir « vu trop de confinement général de la popula- Zeitoun, médecin et docteur en épi- élections municipales dire qu’il n’y a pas eu de contamina- toutefois pas assez fine pour pouvoir
gens dans les cafés, dans les restau- tion, qui devient effectif le lende- démiologie à l’hôpital Hôtel-Dieu à à Paris, le 16 mars. tion dans les bureaux de vote, mais exclure des effets plus localisés, à
rants », de fermer « tous les lieux re- main, le 17 mars. Paris, a mis en relation pour chaque L’abstention en France cela ne semble pas avoir contribué de l’échelle d’une commune.
cevant du public non-indispensables à département les courbes des hospi- s’était établie à 55,34 %. manière significative à la dynamique Enseignement annexe : les cher-
la vie du pays ». Les élections ont lieu Courbes des hospitalisations talisations pour Covid-19 de Santé S. SORIANO/LE FIGARO
de l’épidémie localement. » Cela peut cheurs ont comparé les taux de
le lendemain. Le surlendemain, Em- Si l’on met de côté le fait que ce publique France avec les données de paraître surprenant, puis on se rap- participation de 2020 avec ceux de
manuel Macron reprend la parole. Il confinement aurait peut-être dû participation fournies par l’Ifop - pelle que c’était un beau week-end 2014 afin de voir s’il y avait eu un ef-
y a alors près de 150 morts, et plus de démarrer 5 jours plus tôt (mais y dont le directeur du département de printemps… « Voter est une acti- fet plus dissuasif à aller voter dans
6 000 cas : conformément aux pré- avait-il une réelle volonté politique opinion, Jérôme Fourquet, cosigne vité sociale mais ce n’est pas la seule les départements les plus touchés
visions, le bilan de l’épidémie double de le faire alors ?), quel impact la te- ces travaux soumis pour publication possible », rappelle Jean-David Zei- par l’épidémie. Ce n’est pas le cas.
tous les 3-4 jours environ. Les mesu- nue des élections proprement dites à une revue d’épidémiologie. toun. « Les gens qui n’ont pas voté Cela montre une fois de plus que la
res prises depuis l’arrivée du virus en a-t-il eu sur la circulation du virus ? « Nous ne trouvons aucune corré- ont fait autre chose à la place, et ceux peur n’est jamais parfaitement ra-
France ne semblent avoir eu aucun Pour le savoir, une équipe multidis- lation entre les deux », analyse Jean- qui ont voté ont fait d’autres choses tionnelle. ■

Île-de-France : Valérie Pécresse CONTRE-POINT


PAR GUILLAUME TABARD £@GTabard

s’engage à fournir 5 millions de tests Le casse-tête non réglé du


calendrier des municipales
mettra, dès que vous autoriserez leur tests ne sont pas la solution ultime
EMMANUEL GALIERO utilisation massive, décision que j’es- mais ils sont une brique de plus pour
egaliero@lefigaro.fr
père imminente, de répondre aux construire un mur de protection. Les
nombreuses demandes formulées à cet Franciliens y ont droit », estime la

L
VALÉRIE PÉCRESSE s’engage à four- égard, en proposant à l’achat des tests présidente de région. Un budget
nir 5 millions de tests aux Franci- dont la qualité aura été attestée et les supplémentaire sera voté prochai- e feuilleton du calendrier n’aurait pas contribué
liens. La présidente d’Île-de-France prix sécurisés », a écrit l’ex-ministre nement pour financer toutes les me- des municipales est loin à la propagation du virus (lire
développe sa stratégie de déconfine- dans une lettre adressée au premier sures. Le coût global de la crise re- d’être fini. À chaque fois ci-dessus), la persistance du virus
ment en s’appuyant sur plusieurs ministre, mercredi. présentera probablement quelques qu’un consensus semble peut contribuer à la propagation
outils. Après l’incitation au télétra- Jugés prioritaires, les soignants et dizaines de millions d’euros pour la se préciser, les arguments de l’abstention. Cet argument
vail et le renforcement de la sécurité les personnes en risque de santé sont collectivité. contraires reviennent en force. pèse aujourd’hui.
sanitaire dans les transports, elle dé- les premiers visés par cette stratégie. Dans son courrier à Édouard Phi- Ainsi, il y a quelques jours, Le casse-tête, cependant, reste
fend désormais une politique volon- La région propose des solutions lippe, l’élue a exposé sa stratégie et l’organisation d’un second tour avant tout politique. Échaudé par
tariste sur le terrain du dépistage. d’isolement pour les volontaires qui insisté sur la circulation encore très à la fin du mois de juin semblait le procès qui lui a été fait à propos
Vendredi, lors d’un déplacement active du virus en Île-de-France. acquise. Les maires sortants, bien du maintien du premier tour,
dans un atelier du Val-d’Oise où l’on « La situation rend indispensable que placés pour être réélus, étaient l’exécutif ne veut pas porter seul
conditionne des tests, l’élue a rappe-
lé son ambition. Elle sait que les
autorités sanitaires françaises n’ont
“ Ces tests ne sont pas
la solution ultime mais
tous les efforts soient maintenus et ac-
centués et que nous agissions de
concert pour accompagner au mieux
impatients de sortir d’un entre-
deux prolongé ; et les macronistes,
pressés d’inaugurer un nouvel
le chapeau de la décision. Et
souhaite un vote, en application
de l’article 50-1 de la Constitution,
pas encore validé le dépistage massif
ils sont une brique de la délicate étape qu’est le déconfine- acte du quinquennat, voulaient comme ce fut le cas sur le plan de
mais elle s’appuie les préconisations plus pour construire un ment », souligne-t-elle en saluant au plus vite tourner la page d’un déconfinement. Afin que tous les
de l’Organisation mondiale de la mur de protection. Les l’« esprit d’union des forces et de com- scrutin qui leur a été défavorable ; partis qui réclament à bas bruit un
santé et de l’OCDE pour armer la ré- plémentarité » entre l’État et la ré- et qui le leur serait plus encore en second tour en juin l’assument
Franciliens y ont droit
gion la plus exposée du pays.
Est-ce une manière de mettre la
pression sur le gouvernement, alors
VALÉRIE PÉCRESSE
” gion. Mais la présidente de Libres !
saisit aussi l’occasion de cette missi-
ve pour glisser un message politique
septembre lorsque le coup d’arrêt
économique produira tous ses
effets sociaux.
formellement et publiquement.
Mais lui aussi échaudé par le
procès qui lui avait été intenté par
que la doctrine gouvernementale seraient dépistés positifs. Sept mille qui ravirait nombre d’élus décentra- Va donc pour juin ? Le les marcheurs d’avoir tordu le
devrait être dévoilée lundi ? « La ré- chambres d’hôtels sont mobilisées. lisateurs. Comme un appel à des re- gouvernement s’y prépare. Mais, bras du chef de l’État, Gérard
gion a toujours voulu anticiper. Nous Elle met aussi des centaines de mil- lations de confiance plus affirmées déjà, les inquiétudes reviennent. Larcher ne veut pas de cette
entre le pouvoir et les collectivités.
Valérie Pécresse mutualisation du risque au regard
avons été en première ligne sur les liers de tests nasaux PCR à la disposi- À commencer par celle d’une
(au centre) lors de sa
masques et aujourd’hui nous ne vou- tion des professionnels de santé. De « Je ne doute pas que ce nouvel enga- visite, vendredi, de seconde vague du Covid-19 de l’opinion. Le président du
lons pas être pris au dépourvu. Nous plus, pour répondre à une demande gement des régions aux côtés de l’État l’Esat de Villiers-le-Bel, qui obligerait au retour à un Sénat l’a dit ce jeudi à Macron :
devons être prêts avec des productions des personnels soignants, la région se poursuivra à l’avenir et que l’État qui conditionne les tests confinement strict. Compte tenu la décision du calendrier
françaises et franciliennes. Ce qui s’est offre 150 000 tests sérologiques rapi- saura les considérer comme de vérita- commandés par des délais entre la décision et des élections appartient au
produit avec les masques ne doit pas se des, en souhaitant élargir l’initiative bles partenaires », écrit Valérie Pé- la région Île-de-France. la tenue du scrutin, l’exécutif gouvernement, et à lui seul ; qu’il
reproduire avec les tests », insiste Pé- aux personnes les plus fragiles. « Ces cresse au chef du gouvernement. ■ MARTIN BUREAU/AFP redoute un contre-pied analogue assume ses responsabilités. Pas
cresse, convaincue par les bénéfices à celui du 15 mars quand question donc d’être « mouillé »
à tirer d’un large dépistage dans la l’invitation à aller voter avait par un vote, d’autant que le
région, notamment en matière d’in- coïncidé avec l’injonction de Parlement a déjà voté sur le sujet.
formations profitables aux habitants, rester chez soi. Le bis repetita En adoptant la loi sur l’état
aux chercheurs et aux autorités, ju- serait périlleux. d’urgence qui fixe au 23 mai
ge-t-elle. Mais même sans seconde vague, la remise du rapport du Conseil
La production de ces tests est l’inquiétude sanitaire n’a pas scientifique et au 27 mai le Conseil
confiée à deux laboratoires français, disparu dans la population. Et des ministres qui doit fixer la date
le francilien AAZ et le breton NG Bio- certains experts redoutent une du second tour. Du débat sur
tech. Les produits sont conditionnés abstention plus forte encore que la date, on passe au débat
par les 140 salariés en situation de les 55,34 %, déjà historiques, du sur le vote… Il reste à peine plus
handicap que Valérie Pécresse ren- premier tour. Sans compter la d’une semaine au gouvernement
contrait vendredi à l’Esat Tech’Air possibilité qu’avec une météo pour trancher. ■
de Villiers-le-Bel. Sur le modèle du favorable en juin, les déconfinés
Grand Est, autre région fortement des grandes agglomérations
frappée par le Covid-19, l’Île-de- profitent plutôt de leurs
France s’engage à mettre ces 5 mil- dimanches pour se mettre au vert.
lions de tests sérologiques à disposi- À droite et à LREM on redoute
tion des entreprises, associations et aussi que la prudence pousse
collectivités franciliennes, via la à l’abstention les personnes les
centrale d’achat régionale. Le dispo- plus âgées, lesquelles sont leur
A

sitif est ouvert et le prix d’un test os- vivier électoral principal.
cille entre 9 et 12 euros. « Cela per- Si l’organisation du scrutin
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

SOCIÉTÉ 11

« Gilets jaunes »
et « ultras » attisent
la contestation sociale
Rêvant d’une convergence avec les « blouses blanches », des
contestataires en colère appellent à des rassemblements samedi.

déployer au moins une de ses Brigades de de 100 à 300 personnes pourraient se for-
CHRISTOPHE CORNEVIN £@ccornevin répression de l’action violente motori- mer ce samedi à Lille, Alès, Lyon, Nantes

VALÉRIE VREL/PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP


ET JEAN-MARC LECLERC £@leclercjm
sées (Brav-M). Appuyée par des forces ou encore Montpellier, Toulouse s’an-
mobiles, dont sept escadrons de gendar- nonce comme un point d’orgue de la gro-
SOCIAL Disparus des radars après deux merie, la police parisienne sera mobilisée gne. Mille manifestants pourraient y
mois de léthargie liée à la crise épidémi- pour contrôler et verbaliser d’une amen- converger, selon la police.
que, les « gilets jaunes » entendent bien de de 135 euros les participants aux réu- Dès jeudi, comme son homologue de
se déconfiner. Sur les réseaux sociaux, où nions de plus de dix personnes, interdites l’Hérault, le préfet de Haute-Garonne,
s’amorce une convergence des luttes dans le cadre de la loi d’urgence sanitaire. Étienne Guyot, a signé un arrêté d’inter-
avec les « blouses blanches » en colère, Sur les réseaux sociaux, les services de diction de manifester qui « donnera lieu à
les appels à descendre dans la rue se mul- renseignement ont observé que la verba- une dispersion immédiate par les forces de
tiplient. Dès le lundi 11 mai, alors que des lisation du non-port du masque dans les l’ordre et à l’interpellation des éventuels
messages évoquaient la « levée d’une ar- transports est assimilée à une « politique auteurs d’actes de violence ». Les com-
mée citoyenne » pour « assiéger Paris » et 100 % répressive ». Les « anges gar- merçants, à peine sortis du confinement,
« renverser le pouvoir politique qui asservit diens » chargés de tracer les cas de Co- ont été invités à prendre « toutes les pré-
le peuple », de premiers rassemblements vid-19 sont quant à eux caricaturés com- cautions utiles » et à « enlever tout objet
se sont tenus Place de la République mais me des « policiers en blouses ». Même la susceptible d’être employé à mauvais es-
aussi sur l’Île-Saint-Denis, où 150 con- réouverture des écoles suscite la colère de cient (pots de fleurs, objets décoratifs) ». À Des « gilets jaunes » ont manifesté devant l’hôpital de La Timone, à Marseille, le 1er mai,
testataires s’étaient regroupés. certains : « On envoie nos gosses comme travers le pays, une trentaine d’escadrons réclamant la gratuité des masques et la revalorisation des salaires des soignants.
Samedi, de « petites actions sporadi- chair à canon ». de gendarmes mobiles seront « employa-
ques » sont attendues dans la capitale par Dans les régions, la marmite contesta- bles sur des opérations d’ordre public et de gestion de la crise sanitaire pour prophéti- nouvelle dérive contestataire. Les forces
la Préfecture de police qui a prévu de re- taire frémit. Si plusieurs rassemblements sécurisation ». Frustrés par une contesta- ser le grand soir. » de l’ordre relèvent des câbles sectionnés
tion des « balcons » qui a tourné court, les Le week-end du 9 mai, une antenne à Aigues-Vives (Gard) contre des instal-
organisations syndicales brûlent de re- téléphonique a été incendiée à Brest, près lations de l’opérateur Orange, Le Thour
battre le pavé dès que possible pour capi- d’Océanopolis. Une vingtaine de sabota- (Ardennes) contre un pylône SFR, mais

Le droit du travail
taliser sur le ras-le-bol des Français. ges coordonnés ont, par ailleurs, eu lieu aussi dans le Loiret, en Haute-Garonne
en région parisienne, le 5 mai, sur le ré- ou dans les Côtes-d’Armor.
Des actes de sabotage seau de fibre optique. Ces actions ont eu Dans le même temps, une agence ban-
Surfant sur tous les mécontentements, pour conséquences de faire « cesser le té- caire a été visée à Lyon, une agence im-

au cœur des litiges


l’extrême-gauche s’échauffe aussi de son létravail pour nombre de salariés, freinant mobilière en Loire-Atlantique, des câbles
côté. Les actes de sabotage se multi- les communications de plusieurs commis- Orange ont été sectionnés dans l’Hérault
plient, notamment contre les infrastruc- sariats et faisant cesser l’activité de plu- et un McDonald’s incendié dans la Drô-
tures de téléphonie mobile et d’internet. sieurs entreprises, comme le site de poker me. Sans oublier des tags explicites sur les
La répartition des types de contentieux « Ce sont des actions concertées et nous y
sommes particulièrement attentifs », as-
en ligne Winamax », se félicitent sur la
Toile les activistes de cette mouvance. Le
murs de la sous-préfecture de Saint-Na-
zaire, faisant référence aux ZAD, les « Zo-
reflète les préoccupations liées au confinement. sure un préfet. À l’entendre, « ces grou- mois dernier, d’autres dégradations nes à défendre » chères aux milieux
puscules, aux ramifications européennes, étaient à déplorer dans une vingtaine de anarcho-libertaires. Des actions symboli-
concernant les prolongations d’arrêt de agrègent beaucoup de farfelus, mais aussi sites, sur l’ensemble du territoire. Ces ac- ques certes, mais pour les autorités, c’est
PAULE GONZALES travail (+384%), mais aussi les accidents quelques profils inquiétants qui profitent tions ont été recensées par le renseigne- un terreau sur lequel peut prospérer une
du travail (+38%). Cela signifie qu’em- d’une prétendue faillite de l’État dans la ment territorial comme illustrant une contestation beaucoup plus violente. ■
JUSTICE Elle a suivi la courbe des in- ployeurs comme employés consultent
quiétudes des Français, que le confine- massivement les avocats, les uns pour sa-
ment a amplifiée. Litige.fr - la pionnière voir ce qu’ils risquent en faisant revenir
des legaltechs en France, qui permet les gens sur les lieux de travail, les se-
aux particuliers d’amorcer eux-mêmes conds pour savoir s’ils pourront se re-

MONACO
Chantal Beauvois
des procédures judiciaires - a enregistré tourner contre leur employeur s’ils et Franck Baille
pendant les huit semaines du confine- contractent la maladie. »
ment la nature des recours, leur nombre
et leur évolution, à la fois comme un sis- Les voyages aussi concernés
mographe de leurs préoccupations mais Selon Litige.fr, le contentieux des voya- VENTES DE JUILLET
EN PRÉPARATION
aussi comme les prémices des conten- ges a connu un boom au début du confi-
tieux de demain. Justifit, la plateforme nement, augmentant jusqu’à 60 % la
de mise en relation des justiciables avec deuxième semaine. « Mais il a suffi que le
un avocat, a fait de même. gouvernement donne des gages sur le
Tout au long de cette période, c’est le remboursement des trajets et de l’héber-
contentieux lié au travail qui a connu gement pour que l’orage se calme et que ce Hôtel des ventes
une activité régulière et jamais démen- contentieux baisse dans des proportions de Monte-Carlo
tie sur la plateforme Litige. « Après une importantes », poursuit Yoni Ohana.

BIJOUX & MONTRES


décrue relativement sensible lors des deux Dans le même temps, l’évolution des
premières semaines, par rapport à celles recours témoigne des reports de procé-
précédant le confinement, ce contentieux dures le temps du confinement. Ainsi
s’est stabilisé et depuis la semaine derniè- tous les contentieux liés au logement, à
re il est reparti à la hausse », décrit Yoni l’argent ou à la consommation ont
Ohana, fondateur de Litige.fr. « Cela est connu une chute vertigineuse lors de la
préoccupant pour les semaines qui vont première semaine, pour se retrouver
suivre car cela signifie que ce contentieux aujourd’hui au même niveau qu’avant le
risque de monter en flèche après avoir été confinement. « Les Français se sont clai-
contenu par les mesures gouvernementa- rement convaincus de s’en occuper plus
les concernant le chômage partiel et le tard, sans doute persuadés de ne pas avoir
soutien aux entreprises », continue-t-il. de réponse avant la fin du confinement.
La répartition des types de conten- Mais tout repart à la hausse désormais ».
tieux en matière de droit du travail en Selon Justifit, « les requêtes en matière
dit long. En effet, « licenciements abusifs de divorce sont en hausse et restent, en
et salaires impayés représentent chacun valeur absolue (1 811 requêtes) la premiè-
41 % des conflits contre respectivement re demande d’avocats. Nous avons aussi
33 et 28 % en 2019 », souligne l’expert noté une augmentation du droit pénal de
qui y voit aussi les signes directs de la la famille, avec au cœur des requêtes cel-
crise économique à venir. De son côté, les des violences familiales mais aussi cel-
Pauline Deschamps, directrice générale les des gardes et des séparations d’en-
de Justifit, affirme que « la thématique fants, en hausse de 130 % entre février et
du travail est devenue la plus importante, avril », souligne Pauline Deschamps. De
derrière celle du divorce et avant celle de quoi témoigner d’une détresse silen-
la famille. Nous constatons entre février cieuse alors que l’activité judiciaire au
et avril une montée en flèche des requêtes civil était quasiment au point mort. ■

Une partie des DIAMANT OVALE


DE 10,83 CTS - E/VVS2 PATEK PHILIPPE
Français ont remis 3 015 Confinement 3 029 ADJUGÉ ADJUGÉE
à l'après-confinement 3 000 240 000 € 155 000 €

le règlement de leurs 2 500


affaires juridiques 2 000 ESTIMATIONS SUR PHOTOS OU SUR RENDEZ-VOUS
NOMBRE DE LITIGES PAR SEMAINE 1 416 1 400
1 500
DURANT LE CONFINEMENT EXPERTS PARIS HÔTEL DES VENTES DE MONTE-CARLO
1 000
Consommation, CABINET A.BEAUVOIS 10-12 QUAI ANTOINE 1ER - 98000 MONACO
logement, argent 500 257 161 00 33 (0)1 53 04 90 74 - ARNAUD@BEAUVOIS.INFO 00 377 93 25 54 80 - ACDELAROCHE@HVMC.COM
Voyages 0 WWW.HVMC.COM
Conflits du travail 9 mars 16 mars 4 mai
A

Source : Baromètre Litige.fr Infographie


samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

12 SCIENCES
Sur la piste de l’origine animale du c
Pour éviter toute réintroduction et mieux comprendre le virus, les scientifiques enquêtent pour identifier
Wuhan. L’enquête épidémiologi-
DELPHINE CHAYET £@DelChayet que visant à retracer les premiers
ET CYRILLE LOUIS£@cyrille_louis
malades devrait permettre de
comprendre comment une souche
VIROLOGIE Saurons-nous un voisine de ce virus a frayé son
jour où, et dans quelles circons- chemin jusqu’à l’espèce humaine.
tances, le virus Sars-CoV-2 a Le cas le plus ancien pourrait re-
franchi la barrière des espèces ? monter au 17 novembre, selon le
La question, à l’origine éminem- quotidien South China Morning
ment scientifique, prend un tour Post, qui s’appuie sur des données
brûlant dans le contexte d’extrê- gouvernementales non publiées.
me tension entre Washington et « Connaître les habitudes de vie de
Pékin. La Chine invoque sa souve- ces patients et leurs activités du-
raineté pour refuser une enquête rant les jours précédant l’appari-
indépendante, l’Administration tion des symptômes, comme on l’a
Trump l’accuse d’avoir laissé fait à l’époque du virus Ebola, peut
échapper le pathogène d’un de ses nous mener vers l’animal source de
laboratoires… Mais par-delà l’infection », explique Franck Pru-
l’écume des controverses, les gnolle, biologiste de l’évolution au
chercheurs n’ont pas renoncé à CNRS. L’analyse de prélèvements
comprendre. « Tout indique que ce sanguins effectués à l’automne
virus est d’origine naturelle et que chez des patients des environs de
son réservoir est la chauve-souris, Wuhan, à une époque où l’exis-
mais nous avons vraiment besoin tence du Covid-19 était encore
d’identifier l’animal qui l’a trans- ignorée, complétera le tableau. « Il
mis à l’homme », déclarait récem- est également crucial, souligne Jo-
ment Maria Van Kerkhove, l’épi- nathan Epstein, de retracer la cir-
démiologiste à la tête du groupe culation du virus chez l’animal en
d’experts en charge du Covid-19 à multipliant les tests dans les éleva-
l’Organisation mondiale de la ges et sur les marchés. »
santé (OMS). Tarik Jasarevic, le Ce travail de détective peut
porte-parole de l’agence, précise avoir des débouchés pratiques à
dans un courriel au Figaro : « Cette court terme. La Chine a déployé
question est cruciale du point de vue d’importants efforts pour briser les
de la santé publique. Les résultats chaînes de contamination et em-
de ces études seront essentiels pour pêcher la réintroduction du Sars-
prévenir une réintroduction, à par- CoV-2 par des voyageurs arrivant
tir du monde animal, du virus qui de l’étranger. Elle aurait aujour-
cause le Covid-19 au sein de la po- d’hui tout intérêt à identifier son
pulation humaine. » hôte animal pour éviter que le ger-
L’enquête, plus de six mois me franchisse une nouvelle fois la
après le début de l’épidémie, ne barrière des espèces. Par ailleurs,
s’annonce pas simple. Le marché assure Franck Prugnolle, « com-
aux fruits de mer de Wuhan, où un prendre les mécanismes biologiques La virologue Shi Zhengli l’on soupçonne d’héberger une ri- étaient répertoriés chez l’hom- d’années au sein du même hôte.
foyer de contaminations a été lo- qui ont permis au virus de passer de libère une chauve- che population de virus. Jusqu’à me. « Grâce aux recherches me- Mais le rythme auquel ils fran-
calisé fin décembre, a fait l’objet l’animal à l’homme pourrait fournir souris après avoir découvrir, en 2013, le plus proche nées dans le sud-ouest de la Chine, chissent désormais la barrière des
d’une désinfection approfondie le de précieux indices aux scientifiques réalisé un prélèvement, parent du Sras identifié à ce jour. nous en recensons maintenant plu- espèces inquiète. En 2012, le syn-
1er janvier. Les autorités chinoises qui cherchent un traitement ». Plu- en 2004, dans Les circonstances dans lesquel- sieurs centaines », dit Jonathan drome respiratoire du Moyen-
sieurs études ont été lancées dans
le Guangxi. Les
laissent entendre qu’aucun des les un tel germe a pu se propager Epstein. Une partie de ces sou- Orient (Mers) est apparu chez
scientifiques chinois
animaux sauvages vendus sur pla- ce but, indique l’OMS, qui deman- apporteront la preuve de la chauve-souris à l’espèce ches sont stockées dans le labora- l’homme après avoir transité par
ce n’était porteur du Sars-CoV-2. de à y être associée mais n’a pas en 2013 que l’animal humaine conservent des zones toire de haute sécurité de l’Insti- le dromadaire. Le Sars-CoV-2 est
obtenu gain de cause à ce stade. est le réservoir naturel d’ombre. Mais les chercheurs se tut de virologie de Wuhan, que donc le troisième pathogène issu
« Nos interlocuteurs chinois sem- du plus proche parent sont peu à peu familiarisés avec l’Administration américaine de la chauve-souris à infecter

“ Nos interlocuteurs
chinois semblent
blent pour l’heure donner la priorité
au volet humain de l’épidémie,
commente Monique Éloit, direc-
du Sras identifié
à ce jour.
SHUYI ZHANG/WUHAN
ce qui fut longtemps une terra in-
cognita de la virologie. Jusqu’à
l’émergence du Sras, seuls deux
soupçonne d’avoir laissé échap-
per le Covid-19. Caractérisés par
leur grande diversité génétique,
l’espèce humaine en à peine plus
de quinze ans. « Ces virus à ARN
sont des champions de l’évolution,
pour l’heure donner trice générale de l’Organisation INSTITUTE OF VIROLOGY coronavirus connus pour provo- la plupart sont inoffensifs et explique Jean-Claude Manuguer-
la priorité au volet mondiale de la santé animale quer un rhume sans gravité coexistent depuis des milliers ra, chef de la cellule d’interven-
humain de l’épidémie (OIE), mais nous espérons que nos

DE L’ORGANISATION MONDIALE
DE LA SANTÉ ANIMALE (OIE)

MONIQUE ÉLOIT, DIRECTRICE GÉNÉRALE experts seront bientôt autorisés à se
rendre sur place. »
Dans cette quête des origines,
les scientifiques vont pouvoir
Leur liste n’a pas été rendue pu- s’appuyer sur les connaissances
blique. Sujet sensible : Pékin ré- accumulées depuis l’épidémie de
glemente strictement le commer- Sras (syndrome respiratoire aigu
ce d’espèces sauvages, mais les sévère). Entre novembre 2002 et
contrôles laissent à désirer. Un juillet 2003, cette maladie causée
employé de la compagnie de net- par un autre coronavirus a touché
toyage appelée à la rescousse par environ 8 000 personnes et fait
les autorités raconte, dans le Wall près de 800 morts à travers une
Street Journal, avoir vu des cada- trentaine de pays. Son émergence
vres de serpents, de chiens, de la- dans différentes localités de la
pins et de blaireaux. Mais pas un province chinoise du Guangdong,
mot sur l’éventuelle présence de notamment chez des travailleurs
chauve-souris ou de pangolin, qui qui vendaient ou découpaient de
fait toujours figure de principal la viande d’animaux sauvages, a
suspect (lire ci-dessous). d’emblée orienté les experts sur la
Des traces du virus ont été dé- piste d’une zoonose. Des analyses
tectées sur des échantillons préle- conduites tous azimuts ont mis en
vés fin décembre dans le bâti- évidence la présence du virus chez
ment, sans que l’on sache s’il a été le blaireau et des anticorps chez le
excrété par des bêtes ou des hu- chien martre. De nombreuses ci-

Mais quel rôle a bien pu jouer le pangolin ?


mains. « Il faut maintenant déter- vettes se sont aussi révélées
miner si le marché de Wuhan contaminées. Et c’est finalement
constitue la source de l’infection, ou sur ce petit carnivore que se sont
s’il a joué un rôle dans l’amplifica- concentrés les soupçons.
tion de l’épidémie », observe Tarik Mais les scientifiques ne sont tions, dans Current Biology, Nature Mais il faut que les deux virus se
Jasarevic. « C’est un peu comme alors pas au bout de leurs peines. Civette (à gauche) TRISTAN VEY £@veytristan et Plos Pathogens sont arrivées à la retrouvent au même moment dans le
une enquête dont la scène de crime Des tests réalisés sur des civettes et pangolin, soupçonnés même conclusion ces dernières même animal hôte. L’hypothèse la
aurait été nettoyée avant l’arrivée dans la nature et dans des élevages un temps d’être premiers LE PANGOLIN est un petit mam- semaines. Que ce soit en réanaly- plus simple est que des pangolins in-
porteurs du virus.
de la police, note le vétérinaire Jo- du Guangdong se révèlent néga- mifère très prisé en Asie pour sa sant les mêmes échantillons ou en fectés ont été contaminés par le virus
MEMORYMAN, SAM/
nathan Epstein, vice-président de tifs. Autrement dit, l’animal n’est STOCK.ADOBE.COM
viande et ses écailles. Son trafic et reprenant les données publiées de chauve-souris. Mais on peut aussi
l’ONG américaine EcoHealth Al- pas le réservoir naturel du virus sa consommation sont interdits, initialement en 2019 (ce point imaginer qu’un troisième animal ait
liance, qui est spécialisée dans du Sras mais un de ses hôtes se- mais il existait de fait une certaine n’est pas toujours très clairement pu jouer ce rôle. En étant contaminé
l’étude et la prévention des mala- condaires – au même titre que tolérance des autorités chinoises… établi). par les deux virus au même moment,
dies d’origine animale. Heureuse- l’homme. Alors, où trouve-t-il Il est désormais soupçonné d’avoir dans une situation de forte promis-
ment, il nous reste des moyens de son origine ? Pour en avoir le joué un rôle dans l’épidémie de Co- Carnivore intermédiaire cuité… comme sur un marché d’ani-
reconstituer le scénario de cette cœur net, la virologue Shi Zhengli vid-19. Mais pour quelle raison ? D’autre part, il est bien établi que le maux vivants, par exemple. La capa-
émergence. » et des collègues de l’Institut de vi- Tout simplement parce qu’un nouveau coronavirus responsable cité du Sars-CoV-2 à contaminer les
Fin janvier, des chercheurs de rologie de Wuhan décident, en coronavirus découvert chez des du Covid-19 est génétiquement chats, mais aussi les tigres, montre
l’Institut de virologie de Wuhan partenariat avec l’ONG Eco- pangolins malades saisis par les très proche d’un autre coronavirus que l’hypothèse d’un carnivore in-
ont franchi une première étape en Health, de se lancer sur la piste de autorités douanières de la région qui circule chez la chauve-souris, termédiaire est loin d’être absurde.
débusquant dans leur « bibliothè- la chauve-souris. Durant plu- de Guangdong en 2019 présentait à mais avec des spicules très diffé- Tout cela reste de l’ordre de la
que » d’agents pathogènes un vi- sieurs années, ils arpenteront les sa surface des « spicules » presque rents. Et chez le pangolin, un virus spéculation, évidemment. Mais la
rus dont le profil génétique recou- grottes reculées du Yunnan et du identiques à ceux du Sars-CoV-2 plus éloigné génétiquement, mais génétique est claire au moins sur
pe à 96 % celui du Sars-CoV-2. Guangxi, deux provinces méri- humain. « Or ce sont ces protéines avec des spicules identiques. En un point : « la présence d’une pro-
Connu des initiés sous le nom de dionales. Guidés par des villageois qui permettent aux virus de rentrer combinant les deux par hybrida- téine complexe quasi identique à la
RaTG13, il a été prélevé en 2013 et progressant dans des conditions dans nos cellules », décrypte tion, un phénomène bien connu surface d’un virus de pangolin et
sur une chauve-souris insectivore souvent acrobatiques, ils multi- Alexandre Hassanin, spécialiste de chez ce type de virus à ARN, on ob- d’un virus humain ne peut pas être le
A

dans la région du Yunnan, près de plieront les prélèvements de salive génomique au Muséum national tiendrait assez « naturellement » fruit du hasard », estime Alexandre
2 000 kilomètres au sud-ouest de et de sang sur ces mammifères que d’histoire naturelle. Trois publica- le nouveau coronavirus humain. Hassanin. ■
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

SCIENCES 13

coronavirus Les olympiades militaires de Wuhan


au cœur de rumeurs qui arrangent
r l’espèce qui l’a transmis à l’homme. la diplomatie chinoise

tion biologique d’urgence à l’Ins- porcs. Plus récemment, des étu- Cérémonie d’ouverture, de Pékin, que la théorie d’une origi- nouveau coronavirus, selon le
titut Pasteur. À chaque fois qu’ils des menées dans le Yunnan ont à Wuhan, le 27 octobre, SÉBASTIEN FALLETTI £@fallettiseb ne américaine du virus, populaire Southern Weekly. L’affirmation sus-
CORRESPONDANT À PÉKIN
se multiplient, la réplication de leur révélé qu’environ 3 % des villa- des 7e Jeux mondiaux sur Weibo, le Twitter chinois, et en- cite les sarcasmes de certains inter-
génome donne lieu à de petites mu- geois vivant à proximité immé- ouverts aux armées tretenue par la diplomatie chinoise. nautes qui pointent que cette mala-
tations qui sont autant de chances diate de grottes peuplées de chau- de nombreux pays, AVANT même leur ouverture, la Un enjeu diplomatique explosif en- die tropicale a été éradiquée du
dont les États-Unis.
pour eux de s’adapter à un nouvel ves-souris étaient porteurs menace d’un coronavirus planait tre les deux premières puissances Hubei. « Comment peut-il le savoir
L’hypothèse d’une
environnement. » d’anticorps, témoins d’une infec- circulation du virus sur les Jeux militaires de Wuhan, mondiales qui se renvoient mutuel- sans avoir conduit de test sur les ath-
En étudiant la chauve-souris tion par un coronavirus animal. lors de la compétition des olympiades réservées aux ath- lement la responsabilité des morts, lètes ? » s’interroge l’un d’eux sur
fer-à-cheval (Rhinolophus affinis), « Le démarrage d’une épidémie est alimente aussi bien les lètes des forces armées de nom- et des dégâts économiques. le site du journal d’investigation de
réservoir des coronavirus les plus toujours précédé d’une phase pré- accusations d’un retard breux pays. À l’aéroport Tianhe, Des témoignages de sportifs Canton, en plein contexte de dé-
proches de Sars-CoV et Sars- paratoire marquée par des cas spo- de la réponse de Pékin médecins et officiels sont en alerte, européens ayant participé aux jeux fiance, nourri par la mise à pied des
CoV-2, les biologistes espèrent radiques qui passent inaperçus, et que la théorie d’une ce 18 septembre : un passager tout nourrissent le soupçon que virus médecins lanceurs d’alerte de Wu-
identifier des pistes thérapeuti- ne donnent pas forcément lieu à une origine américaine juste atterri dans la capitale du Hu- circulait déjà dans l’enceinte du vil- han. Ces informations nourrissent
ques. « Nous devons comprendre chaîne de contamination », expli- du virus. bei montre des symptômes sus- lage des athlètes. « Plusieurs mili- le soupçon en Chine que l’épidémie
comment cet animal parvient à vi- que Meriadeg Le Gouil, virologue HU HUHU/XINHUA-REA pects. Il est aussitôt examiné, et taires français sont revenus malades aurait démarré bien plus tôt que ne
vre avec ces virus, apparemment à l’université de Caen, dont le évacué vers un hôpital, où le dia- de Wuhan avec des symptômes sus- l’affirment les autorités qui n’ont
projet de recherche vise à tra- gnostic inquiétant tombe. L’hom- pects », confie au Figaro une source admis la transmission d’homme à
quer, dans les mois à venir, l’an- me est atteint d’un mystérieux proche de l’armée. La pentathlète homme que le 20 janvier, et infor-

“ Nous devons
comprendre comment
cêtre direct de Sars-CoV-2 en
Asie du Sud. Gregory Gray, pro-
fesseur d’infectiologie à l’univer-
CHRONOLOGIE
18-27 OCTOBRE 2019
nouveau type de coronavirus. Mis-
sion accomplie.
Grâce à l’intervention rapide,
Élodie Clouvel a été « malade » à
son retour, tout comme son com-
pagnon Valentin Belaud, ressentant
mé l’OMS du nouveau virus le
31 décembre 2019.
Mais la diplomatie chinoise va re-
cet animal parvient à sité Duke de Singapour, rebondit : l’épidémie redoutée n’aura pas lieu, des symptômes inédits. Son méde- tourner l’argument d’un tweet ex-
Près de 10 000 athlètes
vivre avec ces virus, « Mettre en place une surveillance étrangers participent et les Jeux militaires mondiaux ras- plosif en mars, pour faire des jeux un
apparemment sans sanitaire des populations qui vivent semblant 10 000 athlètes venus contre-feu face au président
tomber malade

PAUL TURNER, PROFESSEUR DE BIOLOGIE
au contact de ces chauves-souris
permettrait de repérer les virus
à Wuhan à des jeux
militaires. Certains
d’entre eux, dont
d’une centaine de pays pourront se
dérouler sans encombre, le mois “ L’armée américaine
pourrait avoir apporté
Trump, qui dénonce un « virus
chinois ». « L’armée américaine
émergents plusieurs mois, voire suivant. Cette opération de secours l’épidémie à Wuhan pourrait avoir apporté l’épidémie à


ÉVOLUTIVE À L’UNIVERSITÉ YALE des Français, tombent
plusieurs années avant qu’ils n’ac- malades sur place. a bien eu lieu en grandeur nature, Wuhan. Les États-Unis nous doivent
ZHAO LIJIAN, PORTE-PAROLE DU
sans tomber malade », expose Paul quièrent la capacité de se trans- Rétrospectivement, mais il ne s’agissait que d’une mise MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, une explication ! » lance le porte-
Turner, professeur de biologie mettre efficacement dans la popu- ils soupçonnent avoir en scène à la veille de ce rendez- SUR TWITTER LE 13 MARS parole du ministère des Affaires
évolutive à l’université de Yale lation humaine. Une avance contracté le Covid-19. vous sportif. Elle fait partie des scé- étrangères, Zhao Lijian, le 13 mars à
(États-Unis). Le secret réside précieuse, que nous pourrions met- narios d’un « exercice de réponse cin militaire a estimé qu’elle « avait ses 300 000 abonnés sur Twitter. Il
peut-être dans le processus tre à profit pour développer traite- d’urgence » organisé par le service eu » le Covid-19, affirme la jeune donne du crédit à une théorie du
d’évolution au cours duquel ce ments et vaccins. » 17 NOVEMBRE 2019 des douanes de Wuhan et les orga- femme à la télévision Loire 7, fin complot sur Internet qui avance que
petit mammifère, le seul qui ait Face à la crise sanitaire provo- Date de la première nisateurs des jeux pour parer au ris- mars. L’entretien est désormais les athlètes américains auraient im-
acquis la capacité de voler, s’est quée par le Covid-19, les experts contamination par le que épidémique, comme le rapporte inaccessible sur le site de la chaîne porté le virus en Chine. « En sep-
« débarrassé » du mécanisme in- se rejoignent pour réclamer un nouveau coronavirus, l’agence officielle Xinhua, dans une locale. Des sportifs espagnols ont tembre, grande déclaration de grippe
flammatoire à l’origine de la fièvre sursaut. « Nous savons depuis une d’après une enquête dépêche passée inaperçue alors, également enregistré des symptô- aux États-Unis, fin octobre les Jeux
afin de surmonter l’effort qu’im- dizaine d’années qu’il existe, no- chinoise, restée secrète, mais aux accents troublants aujour- mes suspects à leur retour de Wu- militaires, début novembre le corona-
pose cet exercice. « Mais ces espè- tamment chez la chauve-souris, de rapporte le quotidien de d’hui. « L’opération simulait un pas- han, selon le quotidien El Mundo, virus commence en Chine », résume
ces de chauves-souris se caractéri- nombreux virus qui ont la capacité Hongkong South China sager ayant été diagnostiqué par un qui précise qu’ils ne résidaient pas un lecteur du Southern Weekly de
sent aussi par un métabolisme d’infecter l’homme, résume Jona- Morning Post. nouveau coronavirus. L’exercice co- dans la proximité de la délégation Canton. Donald Trump prend la
proche de l’hibernation lorsqu’elles than Epstein, mais nous tardons à ronavirus incluait de nombreuses française. Un dossier délicat pour mouche, et dénonce les accusations
dorment, poursuit le Pr Turner, réagir. L’épidémie actuelle était étapes, comme des enquêtes épidé- l’armée française qui a rappelé leurs portées contre « nos militaires »,
ainsi que par un système immuni- évitable, à condition de modifier 31 DÉCEMBRE 2019 miologiques, inspections médicales, devoirs de réserve aux sportifs, et puis agite la théorie d’une fuite épi-
taire dont nous ne savons presque nos comportements et de réduire Les autorités sanitaires la mise en place d’une zone de tests botte en touche le 6 mai, décidant démique au laboratoire P4 de Wu-
rien. » nos contacts avec ces animaux. » chinoises informent temporaire, la quarantaine et le test de ne pas tester les athlètes. Or, han. Les deux premières puissances
D’autres efforts visent à mieux Recenser ces virus, savoir où ils l’OMS de quelques cas de patient, son transfert ainsi que son sans analyses biologiques, il est im- mondiales s’écharpent dangereuse-
comprendre leurs interactions vivent et cartographier les zones à de « pneumonies traitement. » Quatre mois plus tard, possible de dire s’il s’agissait réelle- ment. Pékin dénonce toute « politi-
avec leur environnement immé- risque, connaître leurs cycles an- atypiques » à Wuhan. l’épidémie de Covid-19 explose ment du Covid, ou d’une des nom- sation de l’origine du virus », sujet
diat. En Chine comme dans nuels et leurs variations saison- La nature du dans le Hubei, avant de s’étendre à breuses maladies respiratoires qui réservé aux « scientifiques ». Sur le
d’autres pays, la déforestation et nières, le mode de vie de leur hôte coronavirus est alors la planète entière, dépassant les scé- circulent habituellement. fond, le régime empêche toute ten-
le développement des activités principal et ses interactions au inconnue. narios les plus noirs envisagés par Dès novembre, la presse officielle tative d’enquête internationale à
agricoles ont favorisé l’émergence sein de l’écosystème… Tout cela les officiels à l’automne. chinoise avait indiqué dans l’indif- Wuhan, et garde jalousement les
de virus à partir d’espèces qui suppose des programmes d’ob- Cette répétition générale indique férence générale, que des partici- données collectées sur place.
1ER JANVIER 2020
n’avaient auparavant pas de servation de long terme impli- que les autorités chinoises pre- pants étaient tombés malades du- La découverte d’un malade qui
contact avec l’homme. En 1998, quant virologues, vétérinaires, Les autorités locales naient déjà au sérieux le risque épi- rant la compétition. « Cinq athlètes aurait été infecté par le coronavirus
des programmes de défriche- biologistes ou encore spécialistes ferment et désinfectent démique, et braque un peu plus en- étrangers ont été envoyés à l’hôpital dès décembre en France, bien que
ments ont conduit à l’apparition des sciences humaines. « Avec le le marché aux fruits de core le projecteur sur ces Jeux Jinyintan en raison de maladies contestée et non confirmée, donne
du virus Nipah en Malaisie. Des développement de la génétique, mer de Wuhan, où sont militaires organisés du 18 au 27 oc- contagieuses importées » affirmait du grain à moudre aux tenants
chauves-souris frugivores, pous- trop de chercheurs ont cru qu’ils vendus des animaux tobre 2019, désormais au cœur des la télévision de Wuhan, le 7 no- chinois de la théorie d’une épidémie
sées hors de leur habitat naturel, allaient pouvoir résoudre l’ensem- vivants. Le lieu est interrogations sur l’origine toujours vembre dans un article désormais importée. « C’est sûr, le virus est
se sont retrouvées en contact avec ble des problèmes sanitaires sans initialement soupçonné mystérieuse de la pandémie. À introuvable sur le site. Ce n’est américain ! » écrit un internaute,
des élevages porcins qui ont joué sortir de leur laboratoire, analyse d’être le premier foyer de l’heure où les États-Unis, et les ca- qu’en février, en pleine crise épidé- sur le site Guancha.cn en commen-
un rôle décisif dans la transmis- Didier Sicard, professeur émérite contagions de l’épidémie. pitales occidentales demandent des mique que l’information soulève tant la nouvelle de France. Les
sion du virus à l’homme. La mala- d’infectiologie à la Sorbonne. Mais quelques-uns comptes à la Chine, l’hypothèse des questions. Zhang Dingyu, l’un grands titres officiels eux restent
die neurologique et respiratoire a Aujourd’hui, la multiplication des des premiers malades d’une circulation du virus lors de la des médecins en chef de l’hôpital discrets sur cette hypothèse explo-
tué 105 personnes et conduit à épidémies nous appelle à retourner en décembre ne l’ont pas compétition alimente aussi bien les affirme que les athlètes avaient sive, sans pour autant tordre le cou
l’euthanasie d’un million de sur le terrain. » ■ fréquenté. accusations de retard de la réponse contracté le « paludisme » et non le aux rumeurs. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

14 SCIENCES

Covid-19 : 135
enfants français
atteints d’une
forme grave
Les dizaines de cas de formes
atypiques de la maladie de Kawasaki
recensés en France ont fait un mort.
lement été recensés dans le Grand-
MARGAUX D’ADHÉMAR Est et 11 dans la région Paca.
£@m_dadhemar
En France mais aussi aux États-
Unis, en Italie, au Royaume-Uni et Les médecins de la vient généralement chez les en- avons pratiquement la certitude que nier dans The Lancet confirme l’ap-
VENDREDI 15 mai, le chef du servi- en Belgique, des médecins ont aler- Timone, à Marseille, fants ayant entre 1 et 2 ans. « Nous cette maladie est associée au virus », parition des pseudos-maladies de
ce pédiatrique de la Timone, à Mar- té ces dernières semaines sur des Caroline Ovaert, avons affaire à des adolescents, ça explique Isabelle Koné-Paut. Il y a Kawasaki après une réaction im-
seille, a annoncé le décès d’un en- cas de syndromes inflammatoires Fabrice Michel et Hervé n’a rien à voir. Ce n’est pas ce qu’on en fait un décalage d’un mois entre munitaire et une infection liée au
fant d’une « atteinte neurologique observés chez des jeunes enfants et Chambost, vendredi, pourrait appeler de manière pure l’épidémie de Covid-19 et les cas coronavirus.
lors de l’annonce
liée à un arrêt cardiaque », une for- adolescents, avec des symptômes une maladie de Kawasaki », assure atypiques de Kawasaki. Les enfants La DGS se veut rassurante :
du décès d’un enfant
me proche de la maladie de Kawa- proches de la maladie de Kawasaki. de neuf ans d’une Isabelle Koné-Paut. Elle a par testés avaient en effet contracté un « Cette maladie est rare - sur les
saki. S’il n’a pas eu de symptômes D’habitude, « Cette pathologie rare « atteinte neurologique ailleurs constaté que nombre d’en- mois auparavant le coronavirus : 12,3 millions d’enfants de moins de
visibles du Covid-19, ce dernier survient chez de très jeunes enfants, liée à un arrêt tre eux étaient en surpoids, et que la « Ce décalage s’expliquerait par le 15 ans en France, seuls 135 ont dé-
avait toutefois « une sérologie mon- après une infection virale (rhume, cardiaque », une forme plupart étaient des Afro-Caribéens. fait que ces manifestations soient liées veloppé cette maladie depuis le début
trant qu’il avait été en contact » avec grippe) en lien avec une hyperréacti- proche de la maladie à la réaction du système immunitaire de la pandémie de Covid-19 en Fran-
le coronavirus. Il s’agit du premier vité inflammatoire », explique la de Kawasaki. « Pas de mesures - le corps réagirait de façon excessive ce. » Même écho chez Alexandre
décès de ce type en France. DGS. Fatigue intense, plusieurs DANIEL COLE/AP/SIPA particulières » et provoquerait une forte inflamma- Belot : « Nous avons publié une tri-
Mardi dernier, la Direction géné- jours de fièvre supérieure à 38 °C, « Cette maladie présente des signes tion au niveau du cœur », avance bune de la Société française de pé-
rale de la santé (DGS) signalait des ganglions, une forte inflamma- associés à la maladie de Kawasaki, Isabelle Koné-Paut. Tous les pa- diatrie (SFP) le mercredi 13 mai, ex-
125 cas d’enfants présentant un tion et une éruption de boutons mais ce n’est pas vraiment la même tients ont été testés : « 80 % sont pliquant que certes nous avons
état inflammatoire multisystémi- sont les caractéristiques typiques maladie. Ce serait plus juste de par- confirmés au Covid par PCR ou par affaire à un pic épidémique de type 3,
que nécessitant des soins intensifs. d’un Kawasaki. En l’absence de ler d’une maladie inflammatoire sys- sérologie », assure Alexandre Belot, mais, par rapport au volume de pa-
Contactée par Le Figaro, la DGS si- traitement, la maladie peut se com- témique [qui peut atteindre tous les chercheur à l’Inserm, qui fait le tients et par rapport à l’échelle, cela
gnale ce vendredi 135 cas, soit 10 de pliquer d’anévrismes coronaires organes] liée à l’infection par le même constat. De plus, selon Isa- ne nécessite pas de mesures particu-
plus en trois jours. Selon les don- (infarctus du myocarde) pouvant SRAS-CoV-2 », précise Isabelle belle Koné-Paut, « il n’y a pas lières », ni de fermeture des écoles.
nées d’Isabelle Koné-Paut, pédia- être mortels. Koné-Paut. Au Royaume-Uni, les d’augmentation de cas de Kawasaki Damien Bonnet, chef du service
tre et responsable du réseau natio- Mais les enfants récemment ad- scientifiques ont préféré utiliser le classique », dont on recense environ pédiatrique à l’hôpital Necker à Pa-
nal de surveillance de la maladie de mis à l’hôpital présentaient des dif- terme de « syndrome inflamma- 400 cas par an en France. ris, est également rassurant : « En
Kawasaki, 50 % de ces enfants se férences vis-à-vis des formes habi- toire multisystémique pédiatrique La Dr Elizabeth Whittaker, spé- général les enfants restent une se-
seraient retrouvés en réanimation tuelles de Kawasaki. Premières temporellement associé au SRAS- cialiste des maladies infectieuses maine à l’hôpital et ils guérissent. On
avec une inflammation sévère. La différences : des troubles digestifs, CoV-2 (PIMS-TS) ». pédiatriques à l’Imperial College voit d’abord une atteinte du muscle
plupart des cas sont concentrés en une insuffisance cardiaque et un « Autant, auparavant, nous avions (Londres), assure avoir constaté le cardiaque puis il reprend au bout de
Île-de-France (72 cas, dont 42 à gonflement des membres. Autre des doutes, autant, maintenant, il y a même phénomène au Royaume- quelques jours » sans que l’on sache
l’hôpital Necker), mais 12 ont éga- anomalie, l’âge : cette maladie sur- un lien très net avec le Covid-19. Nous Uni. Un article publié le 7 mai der- ni pourquoi ni comment. ■

Polémique sur le test rapide


utilisé à la Maison-Blanche
« Dans l’ensemble, notre étude a révélé
MARC CHERKI £@mcherki une faible sensibilité et un taux élevé de
VOUS RÉVÈLE LES DESSOUS DE LA CULTURE faux résultats négatifs de la plateforme ID
DÉCIDÉMENT, la Maison-Blanche est Now d’Abbott, ce qui soulève des inquiétu-
dans la tourmente avec la pandémie. Un des quant à la performance de l’essai et sa
test PCR (virologique), utilisé chaque jour pertinence pour le diagnostic des patients
JEANNE, AU-DELÀ DU MYTHE dans l’entourage de Donald Trump, ne symptomatiques », écrivent les cher-
Elle était passée dans l’Histoire de France comme une
serait capable de détecter que la moitié cheurs de l’université de New York. Ils
bourrasque de jeunesse, d’ardeur et de foi, qui en avait des malades ! La FDA, agence en charge ont comparé les résultats, pour un
changé le cours. Grâce à elle, le « petit roi de Bourges », isolé des médicaments aux États-Unis, a pu- échantillon de 101 patients, avec ceux
au sud de la Loire, méprisé des Anglais et de tous ceux qui, blié une mise en garde sur l’utilisation de obtenus avec un robot de l’entreprise
en France, avaient choisi leur parti, était devenu le roi Charles ce test rapide, conçu par le groupe améri- Cepheid qui fournit un résultat en qua-
VII. Elle avait libéré Orléans, rendu possible le sacre de cain Abbott et soupçonné de ne pas être rante-cinq minutes. Cette dernière ma-
Reims… Sa chevauchée avait pris fin sur un bûcher à Rouen, assez fiable. La semaine dernière, un des chine a les mêmes performances qu’un
au terme d’un procès inique, le 30 mai 1431. Il y a tout juste un majordomes du président américain et robot Cobas du groupe Roche, très per-
siècle, en 1920, l’Eglise faisait de la Pucelle de Domrémy une un des membres des services secrets formant en trois heures et demie.
sainte universelle en la canonisant, tandis que la République avaient déjà été testés « positifs » au co-
française instaurait une deuxième fête nationale consacrée ronavirus. De nouvelles règles ont été « Faux négatifs »
à Jeanne d’Arc, le deuxième dimanche de mai. Pour fêter ce
instaurées récemment, en obligeant le De son côté, la FDA a reçu 15 rapports de
centenaire, Le Figaro Hors-Série publie un numéro spécial
sur Jeanne d’Arc, sa légende, son histoire. Récit de la geste
port du masque dans l’aile ouest de la patients testés négatifs par erreur avec la
johannique, de Vaucouleurs à Rouen, analyse de son procès, Maison-Blanche, puis dans tout le bâti- plateforme ID Now. L’autorité américai-
décryptage des neuf mystères de sa vie qui nourrissent encore ment. La prudence est telle que Donald ne veut étudier le mode de transport du
les légendes, portrait des forces en présence, promenade sur Trump se tient désormais à distance de prélèvement jusqu’à la machine de test
les lieux de mémoire qui évoquent la Pucelle… Tout ce que son vice-président, Mike Pence. et la marque des écouvillons, ceux de
vous devez savoir sur la femme la mieux connue du Moyen La situation est inquiétante car la per- l’italien Copan ou de l’américain Puritan.
Âge, et sur son extraordinaire épopée. formance du test utilisé pour éviter que le Interrogé, un porte-parole du groupe
Le Figaro Hors-Série, « Jeanne d’Arc, un miracle français », virus ne s’approche du président paraît Abbott, aux États-Unis, met en cause les
114 pages insuffisante. Le test ID Now d’Abbott, qui résultats de l’université de New York. Ils
avait reçu le 27 mars une autorisation « ne concordent pas avec ceux d’autres
d’utilisation en urgence par la FDA, est études. Par exemple, dans l’une conduite
extrêmement rapide. Il indique en dans l’État de Washington, sur près d’un
cinq minutes si le patient est porteur du millier de sujets, 23 étaient positifs au Co-
virus. En cas de diagnostic positif, le ré- vid-19 lors d’un test de laboratoire et ID
sultat n’est pas remis en cause. Mais « les Now en a relevé 21, démontrant une sensi-
résultats négatifs devraient être confirmés bilité de 91,3 % et une spécificité de
par un test moléculaire de haute sensibili- 100 % ». Ces performances du test rapide
té », prévient le Dr Tim Stenzel, directeur d’Abbott ont été présentées jeudi soir lors
des diagnostics in vitro à la FDA. Car le d’une conférence en ligne du Dr Yuan-Po
test ID Now pourrait rater de 30 % à 48 % Tu, de la clinique Everett. Ces résultats
des personnes infectées, selon un article, étaient comparés à ceux d’une machine
prépublié le 11 mai sur le site en ligne de l’américain Hologic et à l’analyse de
BioRxiv par des chercheurs de l’universi- référence des CDC, l’Agence américaine
té de New York. Il s’agit de « faux néga- de prévention des maladies.
tifs », c’est-à-dire des personnes porteu- Quoi qu’il en soit, depuis le début de la

8,90
€ Actuellement disponible
chez votre marchand de journaux et sur www.fi
www.figarostore.fr/hors-serie
garostore.fr/hors-serie
ses du virus mais qui sont diagnostiquées
négatives. Les chercheurs mettent en
cause la manière dont le test serait effec-
pandémie, de nombreuses publications
mettent en garde contre le taux élevé de
« faux négatifs » des tests PCR. Quand le
Version digitale disponible également à 6,,99€99 tué avec l’écouvillon, au niveau du nez ou
de la gorge. Les prélèvements dits « naso-
test est réalisé trop tôt, peu de temps
après l’infection, ou plusieurs jours après
pharyngés » (avec un coton-tige enfoncé les premiers symptômes, il a plus de
Retrouvez Le Figaro Hors-Série sur Twitter et Facebook profondément dans une narine) sont les chances de ne pas trouver la trace du vi-
A

plus sûrs. Mais la fiabilité intrinsèque du rus. Le risque d’erreur est plus faible
test est aussi clairement en cause. 7 jours après l’infection. ■
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

INTERNATIONAL 15

Trump contre-attaque avec « l’Obamagate »


Trump accuse
son prédécesseur
d’avoir utilisé
la fin de son
mandat
pour saboter
sa présidence.

ADRIEN JAULMES £@AdrienJaulmes


CORRESPONDANT À WASHINGTON

ÉTATS-UNIS Depuis plusieurs


jours, l’épidémie de Covid-19 est
passée à l’arrière-plan des préoc-
cupations de Donald Trump et de
sa chaîne de télévision favorite,
Fox News, au profit de ce que le
président américain a surnommé
l’« Obamagate ».
Trump fait depuis constamment
référence à ce qu’il décrit comme
« le plus grand crime politique de
l’histoire américaine, de loin ! » In-
terrogé sur la nature exacte de ce
crime par un reporter du
Washington Post lundi pendant
une conférence de presse, Trump
est resté énigmatique. « Tout le plomates russes et la prise de nou- Donald Trump (ici, jeudi remontant à l’indépendance des américains, liés au Parti démocra- ports du renseignement. Parmi
monde sait de quoi je veux parler, velles sanctions contre Moscou. en visite chez un États-Unis, Flynn avait plaidé te, qui n’auraient jamais accepté eux figure celui du vice-président
vous n’avez qu’à lire les journaux, Elle avait aussi, quelques semai- distributeur coupable. Mais ses avocats avaient son élection. de l’époque, Joe Biden. C’est cette
sauf le vôtre ! » nes plus tard, débouché sur la d’équipements laissé entendre qu’il avait été pié- Avec quelques mois de retard, liste qui constituerait la preuve
Cette expression, reprise par la mise en cause du général Michael médicaux à Allentown gé par les agents du FBI qui dus à l’épidémie de Covid-19, d’une collusion visant à abattre
Flynn, nouveau conseiller de
en Pensylvanie) l’avaient interrogé sans lui rappe-
chaîne Fox News est une allusion l’Administration Trump a lancé sa Trump dès son élection.
accuse son
directe à l’affaire du Watergate, Trump à la sécurité nationale. Des prédécesseur, Barack ler que mentir à des enquêteurs contre-attaque. Dans un message Trump a salué le « travail fan-
qui avait forcé Nixon à démission- écoutes du FBI avaient révélé ses Obama, d’avoir utilisé constituait un crime. repris par Trump et son entourage tastique » de Grenell et de Barr,
ner en 1974. Plusieurs messages contacts avec l’ambassadeur russe les services de Comey s’est depuis lui-même la semaine dernière, le président dans un entretien téléphonique
parmi les quelque 120 que Trump a à Washington, Sergueï Kislyak, renseignement pour vanté d’avoir « profité du chaos » américain a annoncé clairement avec l’émission « Fox &
écrits ou cité sur son comte Twit- l’espionner lors de la qui entourait les premières semai- son intention : « J’espère que vous Friends », le lendemain de la dé-
ter le 10 mai dernier, laissent en- période de transition nes de l’entrée en fonction de vous êtes amusés à enquêter sur cision de classer l’affaire Flynn.
tendre qu’Obama a utilisé les der-
nières semaines de son pouvoir
pour espionner les membres de la
“ C’est le plus grand
crime politique de
suivant son élection
en 2016.
CARLOS BARRIA/REUTERS
Trump pour envoyer ses agents
interroger Flynn.
Quand Trump avait limogé quel-
moi. Maintenant, c’est mon tour.»
Depuis, le procureur général
William Barr et le nouveau direc-
« Ce pays lui doit beaucoup, ainsi
qu’au procureur général Barr.»
La remise en cause des enquêtes
l’histoire américaine
nouvelle Administration et sabo-
ter son entrée en fonction.
Elle est le dernier rebondisse-
DONALD TRUMP
” ques mois plus tard James Comey,
l’enquête sur les ingérences russes
avait été confiée par le Congrès à
teur national du renseignement,
Richard Grennell, ex-ambassa-
deur américain en Allemagne et
contre lui n’est qu’un début. Une
autre commission d’enquête
confiée au procureur John Du-
ment de l’accusation de collusion auquel Flynn avait demandé de une commission dirigée par l’en- fidèle de Trump, ont entrepris de rham a été créée afin d’établir si
avec la Russie qui empoisonne la modérer la réponse russe en at- quêteur spécial Robert Mueller. remettre en cause les conclusions l’enquête menée par le FBI sur les
présidence de Trump depuis son tendant que le nouveau président Publié en avril 2019, son rapport de l’enquête du FBI, et celles du ingérences russes n’aurait pas été
élection. Jusqu’à présent sur la entre en fonction. L’ancien géné- avait mis à jour de nombreuses in- rapport Mueller. menée à des fins politiques. Selon
défensive, Trump est passé à l’at- ral, dont les relations avec plu- terférences de Moscou dans la poli- Le 7 mai dernier, le ministère de William Barr, « cette enquête sur
taque, selon sa méthode simple sieurs puissances étrangères tique américaine, mais n’avait pas la Justice a annoncé qu’il aban- une campagne présidentielle amé-
mais efficace, consistant à accuser avaient conduit Obama à décon- conclu à une collusion directe entre donnait les poursuites contre le ricaine » a été basée sur des élé-
ses accusateurs. seiller à Trump sa nomination à un les équipes de Trump et la Russie. général Michael Flynn, au motif ments « insuffisants ». Durham a
Les soupçons d’ingérence russe poste aussi sensible, avait d’abord Temporairement occulté par le qu’il n’était plus convaincu que depuis entrepris d’examiner la fa-
dans son élection n’ont cessé nié avoir eu ces conversations, nouveau scandale de l’« Ukraine- son entretien avec le FBI en jan- çon dont certains éléments classi-
d’ulcérer Donald Trump. Dans les notamment au nouveau vice-pré- gate», le rapport Mueller était vier 2017 constitue un motif suffi- fiés de cette enquête auraient fuité
jours qui suivent sa victoire en sident Mike Pence, et aux enquê- resté en travers de la gorge de sant d’accusation. dans les médias.
novembre 2016, le FBI, alors diri- teurs du FBI. Puis, convaincu de Trump, preuve selon lui des ten- Richard Grenell a de son côté «L’histoire est écrite par les
gé par James Comey, avait mené mensonge, il avait été contraint de tatives pour l’abattre de l’« État déclassifié une liste de responsa- vainqueurs », a dit William Barr
une enquête, qui avait abouti démissionner. Accusé au titre du profond », constitué par des hauts bles de l’Administration Obama, dans un entretien télévisé, « et
quelques semaines plus tard à Logan Act de collusion avec une fonctionnaires et des membres qui avaient demandé que le nom donc tout dépend largement de qui
l’expulsion par Obama de 35 di- puissance étrangère, disposition des services de renseignement de Flynn apparaisse dans les rap- écrit cette histoire ». ■

Brexit : les « visio-négociations »


restent dans l’impasse Vente Hermès
en preparation
Malgré le sur-place, Londres exclut la possibilité de prolonger la transition. 19 juillet 2020
ger l’incertitude pour les entreprises » et la stratégie de la pression maximale : ils Monaco
ARNAUD DE LA GRANGE £@arnodelagrange imposerait de « nouveaux versements au refusent d’avancer sur les sujets d’intérêt
ET ANNE ROVAN £@AnneRovan
CORRESPONDANTS À LONDRES ET BRUXELLES budget de l’UE », ont encore fait savoir les de l’Union et nous disent qu’ils ne deman-
Britanniques en début de semaine. deront pas l’extension de la période de
Il est vertigineux de voir à quel point transition », explique une source bruxel-
EUROPE Le Brexit semble étanche au les termes du désaccord n’évoluent pas. loise. Ajoutant : « Après la fin juin, lors-
coronavirus. Les négociations conti- Comme il le fait depuis des années, Mi- que l’extension sera devenue impossible,
nuent, c’est-à-dire piétinent. Et quand chel Barnier a ainsi rappelé aux Britanni- la pression viendra sur le Royaume-Uni. »
la paralysie générale et les énergies mo- ques les lignes rouges sur lesquelles l’UE
bilisées par la crise sanitaire commande- ne transigera pas. À commencer par les Inquiétude à Bruxelles
raient un report des échéances, Londres règles du jeu équitables dont ne veulent L’inquiétude a toutefois gagné Bruxelles
se refuse toujours à l’envisager. pas entendre parler les Britanniques, ces derniers jours. Certains ont cru un
À l’issue du troisième cycle de discus- alors que ce point figure noir sur blanc temps que la violence de la crise écono-
Agrément cvv du 25/01/2001 - Commissaire-priseur : Stéphane Aubert

sions qui s’est conclu vendredi, les deux dans la déclaration politique. « Il n’y aura mique liée au Covid-2019 inciterait le
parties sont au moins d’accord sur le fait pas d’accord bradé. Ce n’est pas un pays Royaume-Uni à assouplir ses positions.
que rien - ou presque - n’a avancé. tiers qui va fixer les conditions d’accès à Mais ils redoutent maintenant que les
Aucun progrès n’a été enregistré « sur nos marchés », a-t-il souligné. Quant à la prévisions faisant état d’un décrochage
les sujets les plus difficiles », a constaté le pêche, autre sujet sensible, le négociateur de 14 % de l’économie britannique n’in-
négociateur en chef de l’UE, Michel Bar- européen a réaffirmé que rien ne serait citent au contraire Londres à jouer le

EXPERTISES GRATUITES
nier, qui a jugé ce round « décevant ». possible sans un accord équilibré dans ce tout pour le tout. « Les Britanniques
Son homologue britannique, David domaine. David Frost juge de son côté les pourraient se dire que le choc commercial
Frost, a mis ce sur-place sur le dos des positions européennes « très déséquili- sera noyé dans un choc beaucoup plus
Européens, affirmant que l’UE devait
« changer d’approche ». Le seul change-
ment notable aura été le ton : les « visio-
brées ». L’UE souhaite en effet pouvoir
continuer à pêcher dans les eaux territo-
riales britanniques et refuse le principe
fort », explique un diplomate. « Je n’y
crois pas. Ils ajouteraient des difficultés
aux entreprises britanniques qui sont déjà
ET CONFIDENTIELLES
négociations » se sont durcies. de quotas négociés chaque année. très fragilisées par le confinement et se re-
L’échéance de la fin juin se rapproche S’ils semblent plus remontés qu’ils ne trouveraient à devoir remplir tout un tas Nos spécialistes sont disponibles par mail
pourtant. C’est à cette date que les négo- l’étaient à la fin du round d’avril, les né- de paperasses et à régler des droits de et par téléphone pour expertiser vos objets
ciateurs doivent décider la prolongation gociateurs de la Commission ne sont douane », estime-t-on à la Commission.
ou non de la période de transition, qui guère surpris. Ils savent depuis long- Un quatrième round de négociations
court jusqu’à la fin de l’année. Boris Jo- temps qu’il n’y aura pas de progrès spec- est prévu pour le 1er juin. Ce doit être le +33 (0)1 42 99 16 59 aleger@artcurial.com
A

hnson se refuse toujours à cette possibili- taculaires avec Londres d’ici à la fin juin. dernier avant de décider ou non d’une
té. Une extension « ne ferait que prolon- « Les Britanniques jouent comme toujours extension. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

16 SPORT
Premier championnat européen
à reprendre, la Bundesliga fait le buzz
Les clubs allemands retrouvent les terrains, ce week-end, à huis clos et avec des mesures sanitaires strictes.
pons. Pas d’embrassades après les Mayence, dimanche. Le protocole que reste isolée. Dans leur écrasante Wolfsburg, adossés à des grandes
PIERRE AVRIL pavril@lefigaro.fr buts, des conférences de presse vir- n’est pas exempt de contradictions. majorité, les barons locaux, en par- entreprises, disposent de solides
CORRRESPONDANT À BERLIN
tuelles, des entraîneurs forcés de Ainsi, les joueurs entreront séparé- ticulier en Bavière ou dans le Bade- réserves, Schalke 04 est dans une
porter un masque, des remplaçants ment sur le terrain, ce qui ne les em- Würtemberg, ont fait pression sur situation beaucoup plus délicate.
FOOTBALL Des bruits de stade en- séparés sur le banc de touche, pas pêchera pas d’aller au contact dans le gouvernement fédéral pour re- « Nous estimons cependant qu’il
registrés pour pallier à des tribunes de mascottes, pas d’enfants et une la surface de réparation. lancer la Bundesliga. n’y aura aucun cas de faillite en
vides, et des clameurs artificielles : fréquentation limitée à trois cents C’est pour ces raisons que le mi- « The show must go on » a servi première division », dit Christoph
la recette trouvée par Sky Sport, le personnes dans le stade, séparés en nistre de l’Intérieur de la région de de devise à un football profession- Breuer. Le principal propriétaire
plus gros diffuseur de la Bundesliga trois groupes hermétiques. Face à Brême, Ulbrich Mauer, a qualifié nel fragilisé par la crise. Selon de diffusions, Sky Sport, a conti-
pour égayer la reprise du cham- cette situation, Julian Nagelsmann, L’équipe de Cologne, « d’irresponsable » la reprise du Christoph Breuer, économiste à nué à s’acquitter de ses droits du-
pionnat allemand est à l’image du le coach de Leipzig, montre peu dont l’effectif compte championnat, craignant que l’ini- l’université du sport de Cologne, rant le confinement, à hauteur
trois joueurs mis
football professionnel au temps du d’états d’âme. « Les neuf matchs tiative donne le mauvais exemple à les 36 clubs de première et deuxiè- d’environ 280 millions d’euros.
à l’isolement après avoir
coronavirus : aseptisé mais inven- qu’il nous reste, c’est un comme un contracté le Covid-19, une population allemande déjà réti- me divisions, notamment privés Vendredi, la chaîne s’amusait à
tif. Après deux mois d’interruption championnat d’Europe, et on veut les arrive, vendredi, cente à appliquer les règles sanitai- de billetterie, sont appelés à per- fouiller dans ses statistiques du
et de confinement, les dix-huit gagner », résume l’entraîneur à la à l’entraînement. res. Une majorité d’entre elle dre 250 millions d’euros de reve- mois d’août pour établir les pro-
équipes de première division se re- veille de recevoir Fribourg HERBERT BUCCO/IMAGO / (56 %) se dit hostile à cette reprise nus dans leurs matchs à huis clos. nostics de cette rentrée de mai.
trouvent ce week-end, à huis clos, PANORAMIC mais la voix de ce dirigeant politi- Si le Bayern ou Leverkusen et Comme si rien ne s’était passé. ■
avec pour première affiche, Dort- Des contradictions dans
mund contre Schalke 04 (en direct le protocole sanitaire
en France sur beIN, à 15 h 30). Pour Pour compliquer encore la donne
leur part, les stars du Bayern ne sont dans un pays acquis au fédéralisme,
pas attendues avant 18 heures, di- les règles sanitaires applicables aux
manche, à Berlin. Pour le simple fait équipes varient d’une région à
d’être le premier en Europe à re- l’autre. Le Dynamo de Dresde (2e
prendre sa saison (l’Italie, l’Espagne division) où deux joueurs ont été
et l’Angleterre espèrent peut-être testés positifs, a mis toute son équipe
pouvoir suivre son exemple, la en quarantaine, la contraignant à at-
France et la Belgique ayant tiré un tendre deux semaines pour repren-
trait sur la saison), le football alle- dre le jeu. Une prolongation du
mand bénéfice d’une aura planétai- championnat au-delà du 30 juin est
re inhabituelle. néanmoins envisagée. En revanche,
C’est au prix de règles drastiques, au FC Cologne, où trois joueurs ont
édictées par la Ligue (DFL) sur un contracté le virus, seuls ces derniers
document de cinquante pages, que ont été isolés, ce qui n’empêchera
les joueurs rechaussent leurs cram- pas leurs coéquipiers d’affronter

Benjamin Stambouli :
« Personne ne nous a mis
le couteau sous la gorge »
ter chez nous, sans aucune amende ou
Propos recueillis par sanction morale. C’est super parce
BAPTISTE DESPREZ
£@Batdesprez qu’on ne nous a jamais mis le couteau
sous la gorge. Le dialogue a toujours
été présent. Cette liberté de décision
CE SAMEDI, Benjamin Stambouli est fondamentale et le comportement
observera à la télévision, comme du club a été classe. »
des millions de fans de football, le La semaine d’avant-reprise : du club, l’impact des salaires d’au- été donnée que samedi dernier, à
u « Des agents de sécurité
derby de la Ruhr entre Dortmund et
son club de Schalke 04 (15 h 30, u La mise en place du protocole :
« Tous les matins on nous surveillaient le port du masque »
delà de 10 000 euros par mois dans le
budget. Je n’aurais pas cru que ce
une semaine de la reprise et après
six semaines d’entraînement. C’est
beIN). Blessé au pied et en phase de a pris la température » « Depuis dimanche dernier et en pré- soit aussi transparent. Une partie de long. Très long. Les joueurs ont dû
reprise, l’ancien défenseur-milieu « Il y a eu beaucoup de réunions en- vision du match de ce samedi contre notre salaire a été baissée (autour de arriver masqués au stade, ceux sur
de Tottenham et du PSG ne pourra tre toutes les parties et avec nous les Dortmund, tout le groupe appelé à 30 %), une autre sera reportée le banc devaient garder leur mas-
être présent au stade. Réglementa- joueurs. Sur le groupe WhatsApp du jouer était en quarantaine dans un quand on rejouera avec du public et que, avec le même protocole qu’un
tion sanitaire oblige. « Les yeux du club, chaque info sanitaire était tra- hôtel qui se trouve à 50 mètres de no- une payée quand même. Idem pour match officiel. Avec de telles condi-
monde du foot et des politiques seront duite en allemand, anglais, espagnol, tre centre d’entraînement. Quand je les primes qui sont importantes en tions, évidemment qu’il y a une in-
braqués vers nous », souffle-t-il, lui français et turc pour que le message dis tout le monde, j’évoque les joueurs Allemagne. L’accord a été facile à connue immense sur notre niveau.
qui est resté en Allemagne avec sa passe auprès de tous. Rapidement, qui seront sur la feuille de match, ceux trouver avec le but commun de sau- En phase de préparation classique,
compagne pendant toute la crise. un protocole a été mis en place. Pour qui n’ont pas été choisis par le coach, vegarder tous les emplois dans le tu enchaînes 5-6 matchs amicaux
« On a la double responsabilité d’être se rendre au centre d’entraînement, les kinés, le cuisinier. Ils ont été testés club. Il fallait montrer ainsi de la soli- avant de reprendre. Tu tires la lan-
exemplaire au niveau sanitaire et de on devait envoyer un message au au Covid-19 avant d’être mis en qua- darité pour que les “petits salai- gue au bout de 45 minutes… Là, on
proposer du spectacle car on sait tous club et dire qu’on était asymptomati- rantaine, puis dans la semaine et enfin res” ne trinquent. À Schalke, qui est se lance sans aucune opposition
que des championnats attendent de que, à l’entrée du bâtiment, on nous « Tous les amoureux la veille du match. C’est ultra-régle- une région minière, la tradition de dans les jambes quasiment. Dire
voir comment ça se passera en Bun- prenait la température tous les jours. du foot seront contents menté. Tout l’écosystème qui gravite l’entraide est présente tous les jours. qu’on va être prêt samedi, person-
desliga pour reprendre chez eux. On On a été testé deux fois par semaine d’être devant leur télé autour de l’équipe est contraint aux On nous colle souvent l’image du ne ne peut l’affirmer. Il y aura de
n’a pas le droit à l’erreur. » Pour sa depuis six semaines, avec l’obliga- et le plus important reste mêmes obligations sanitaires. Même à footballeur égoïste et peu en phase l’intensité car c’est un derby, de
quatrième année à Schalke, le Fran- tion de porter les masques et de res- d’envoyer le message quatre mètres les uns des autres pour avec la réalité, ce n’est pas que ça, là l’excitation due à la reprise, main-
çais de 29 ans, natif de Marseille, dé- pecter les règles de distanciation. Au que la vie et le foot le court chemin de l’hôtel vers le cen- on a remis l’église au milieu du villa- tenant combien de temps ça dure-
voile au Figaro le contexte inédit et début j’étais parano, dès que je tous- peuvent reprendre petit tre d’entraînement, le port du masque ge. Si ça peut changer notre image, ra… Aucune idée. En termes de
les conditions parfois lunaires d’une sais je me demandais si je n’avais pas à petit. C’est une sacrée était obligatoire. Des agents de sécu- tant mieux. On ne l’a pas fait pour spectacle, on va peut-être assister
reprise pas comme les autres. chopé un truc, mais après ça s’est responsabilité… », confie rité veillaient pour que personne ne que ça se sache, mais parce qu’on à plus de buts, des espaces consé-
Benjamin Stambouli.
atténué avec toutes les règles sani- l’oublie. Une fois sur le terrain, les souhaitait que personne ne perde son quents, ou tout le contraire avec
Schalke 04, le club
La comparaison entre taires. On a repris par groupe de joueurs l’enlevaient. Moi qui suis bles- job. C’est une vraie fierté. » des matchs médiocres. Mais tous
u l’Allemagne et la France : deux, puis quatre et ainsi de suite.
du Français,
(ici, à gauche, sé, je n’ai pas eu de contact avec eux les amoureux du foot seront con-
« La phrase de Macron
m’a profondément marqué »
Tout a été fait de manière progressi-
ve. Jusqu’à présent, chaque joueur
en octobre lors
du match aller)
cette semaine. On se disait bonjour de
loin, mais avec les masques on com- u Le retour officiel
sur les terrains :
tents d’être devant leur télé et le
plus important reste d’envoyer le
« La perception de cette crise et la fa- avait son propre vestiaire après l’en- affrontera Dortmund, prenait la moitié de ce que l’on se di- « Un saut dans l’inconnu » message que la vie et le foot peu-
çon de la gérer ont été différentes en- traînement et prenait sa douche de samedi, pour la reprise sait ( sourire ). Autre exemple, le kiné « L’autorisation de mettre en place vent reprendre petit à petit. C’est
tre les deux pays. C’était plus souple façon individuelle. La situation était de la Bundesliga. qui donne les soins aux joueurs bles- des oppositions à 11 contre 11 n’a une sacrée responsabilité… » ■
ici avec la réouverture plus rapide des parfois lunaire. » INA FASSBENDER/AFP sés, ne soigne pas ceux qui sont vali-
magasins. Je me souviens de la fa- des. Il y a une vraie séparation pour li-
meuse phrase du président Macron miter les risques. »
sur le fait qu’on soit en guerre, elle Changement en vue du côté du staff
m’a beaucoup marqué. J’ai vraiment
pris conscience de la gravité de la si- u La baisse de salaire
des joueurs : « On voulait de l’Olympique de Marseille
tuation. En France, il y a eu un vrai sauvegarder tous les emplois
confinement d’où la naissance d’une du club » Partira, partira pas ? L’avenir champions. Après avoir discuté
crainte légitime. En Allemagne, la « Une semaine après l’arrêt des d’André Villas-Boas a agité avec son président, notamment
chancelière Angela Merkel a répété compétitions, bien avant les ques- la Canebière toute la journée sur les moyens financiers (limités)
vouloir faire confiance aux comporte- tions de baisse de salaire, on a discuté de vendredi. Après l’annonce dont l’OM disposera l’an prochain,
ments de ses concitoyens, en récla- avec les cinq “capitaines” de l’équi- jeudi soir du départ d’Andoni « l’indépendant AVB » est
mant discipline et rigueur. Attention, pe, dont je fais partie, et on a proposé Zubizarreta, le directeur sportif retourné au Portugal pour
je ne dis pas que la gestion en France de baisser nos rémunérations. Le de l’OM recruté par Jacques-Henri réfléchir. « L’ambition très élevée
était mauvaise, mais il y avait juste un club ne nous avait rien demandés, Eyraud en 2016 pour lancer du club doit se marier avec
peu plus de liberté et moins de crainte mais on savait que ça allait arriver au le « Champions Project », les les contraintes actuelles et
1

ici. Pour nous, c’est la suite logique de regard de la situation. On a demandé supporteurs (et sûrement certains une nouvelle organisation.
reprendre le championnat, avec des un rendez-vous aux dirigeants et au joueurs) craignaient de voir J’espère que notre entraîneur
conditions sanitaires strictes. Le club cours de la discussion tout a été s’envoler l’entraîneur portugais le restera de longues années »,
nous a mis à l’aise de suite. Avec un transparent. Ils nous ont dévoilé les qui a réussi à ramener le club sur a expliqué Eyraud sur RMC sans
A

message clair : si on avait peur pour recettes des matchs, les droits TV, la le podium de la L1 et en Ligue des se faire trop d’illusions.
notre santé, notre vie, on pouvait res- date de paiement, la masse salariale
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

LE CARNET DU JOUR 17
M. et Mme Jean-François Ses enfants et leurs conjoints, Mme Jean-Francois Jacques et Nathalie Larivé,
DAMOUR ses petits-enfants Colin de Verdière, Catherine et Christian
Les annonces sont reçues fiançailles M. et Mme Christian FABRY anniversaires ainsi que toute sa famille son épouse, Marthourey,
ses grands-parents, ses enfants,
avec justification d’identité ont la tristesse Anne et Pierre de Lapeyrière, Maxime, Claire, Léa,
Aurélien et Constance Nathalie de vous faire part du décès du Bruno et Eve Colin de Verdière, Mathilde, Axelle et Maud,
du lundi au vendredi DAMOUR Valentine et Cyril Bourson, ses petits-enfants,
M. Frédéric LE MALLIER ses parents, Pour toi, en attendant Florence et Servan Cazenave, Alexandra, Lucas, Chloé,
et Mme, née de t'emmener à Rome, lieutenant-colonel ses enfants, gendres Lucie, Simon et Raphaël,
de 9h à 13h et de 14h à 18h Charlotte Deschamps, Daniel CADET et belle-fille, ses arrière-petits-enfants,
Alphonse et Olympe, au château Saint Ange,
son frère et sa sœur, cet extrait de Tosca : chevalier
(excepté les jours fériés) M. François MORINIÈRE de la Légion d'honneur, Alexis, Amélie, Philippine, Paul, les familles Larivé, Berthou,
et Mme, née ont l'immense joie « E lucevan le stelle, chevalier Arthur, Simon, Grégoire, Lebaud, Bastid, Batut
et tous les dimanches Béatrice Noirot-Nérin, de vous faire part de l'ordre national du Mérite, Clément, Aliénor, Hortense,
ed un passo sfiorava la rena.
de la naissance de Entrava ella fragrante, croix de guerre des TOE, Tancrède, Bérénice, Côme, ont la tristesse
de 9h à 13h. sont heureux de vous faire part Hélie et Séraphine, de vous faire part du décès de
mi cadea fra le braccia.
des fiançailles de leurs enfants Léopold ses petits-enfants,
O dolci baci,
o languide carezze. » survenu le 12 mai 2020. Mme Geneviève LARIVÉ
Eugénie et Paul le 22 avril 2020, à Paris. Isabelle et Bernard Auzanneau, née Fayel,
Elles doivent nous parvenir Et les étoiles brillaient
Les funérailles sa sœur et son beau-frère,
Et un pas effleurait le sable.
Paris, ce samedi 16 mai 2020. auront lieu ce samedi 16 mai, qui a rejoint son époux Henri
avant 16 h 30 Elle entrait, parfumée,
dans l'intimité familiale. ont la grande tristesse dans la Lumière et l'Amour
me tombait dans les bras.
de vous faire part de Dieu, le 30 avril 2020,
pour toutes nos éditions O doux baisers !
du rappel à Dieu de dans sa 100e année.
ô caresses langoureuses !
Albert et Corinne
du lendemain, HASTINGS CROSBY Jean-François Ses obsèques ont été célébrées
Joyce AZAR COLIN de VERDIÈRE dans la plus stricte intimité, au
avant 13 h les dimanches. Arthur et Irena chevalier cimetière d'Espalion (Aveyron),
M. Marc SANGLÉ-FERRIÈRE WASHBURN CROSBY deuils Nantes.
de la Légion d'honneur, le jeudi 7 mai 2020.
et Mme, née Isabelle officier
par courriel d'Oreye de Lantremange, ont l'immense joie
d'annoncer la naissance Hélène et Philippe Naux,
de l'ordre national du Mérite,
Mme Dominique Tixier-Basse, Bernard (†) et Bernadette
carnetdujour@media.figaro.fr M. Guillaume BUCCO
et Mme, née Patricia de Jorna,
de leur petite-fille et fille
Coupvent des Graviers,
le 13 mai 2020,
Vianney et Anne-Juliette, dans sa 81e année.
Viviane Marie-Françoise
Christophe et Delphine,
par téléphone ont la joie d'annoncer Grégoire et Fanny,
et Gérard Veilhan,
La messe de funérailles
Licht der Liebe, du goldenes,
leuchtest du denn auch
les fiançailles de leurs enfants le 14 avril 2020. Chantal et Jacques Lanoë,
sera célébrée le mardi 19 mai,
01 56 52 27 27 Ariane et Amaury
Séverin et Eva,
Clémence et Matthieu,
Camille,
Thierry
Coupvent des Graviers,
à 10 heures, en l'église
Saint-Lambert, à Paris (15e),
den Toten ?...
Lumière dorée de l'amour,
brilles-tu aussi
Patrick et Catherine
ses enfants et leurs conjoints, suivie de l'inhumation, pour les morts ?...
sur notre site Coupvent des Graviers,
au cimetière de Friedrich Hölderlin.
Emmanuèle
Pia, Pauline, Ines, Alix, Saint-Hilaire-du-Maine
www.carnetdujour.lefigaro.fr M. Pascal KOERFER Valentine, Capucine,
Coupvent des Graviers,
ses enfants,
(Mayenne). Colombes (Hauts-de-Seine).
et Mme, née Virginie Boulan, Erwann, Mathilde, Solal,
naissances ont la joie d'annoncer
Victoria, Isaure, Philomène, Christophe Naux,
En raison des circonstances Mme Heide Linon,
Corentin, actuelles, la cérémonie
Tarif de la ligne € TTC : la naissance de ses petits-enfants,
Béatrice et Marc Allard,
se déroulera dans l'intimité.
son épouse,
Sophie et François-Xavier Olivier, son fils,
Du lundi au jeudi Alma Douzon, et Clotilde,
en union de pensée avec Antoine Coupvent des Graviers Léa, Basile et Eugénie,
25 € jusqu'à 25 lignes Mme Roger BERNIER les familles Basse, Luneau, ses petits-enfants,
sœur de Maxence, et Pern,
en union avec Tixier Henri, Geneviève,
23 € à partir de 26 lignes le 12 mai 2020, à Paris, chez Thibault et Stéphanie
M. Roger Bernier (†) Pierre et Ingrid,
Alexandre et Caroline Coupvent des Graviers, Magnificat anima mea
ont la douleur ses frères, sœur et belle-sœur,
Vendredi ou samedi le docteur Philippe ARNAUD KOERFER de vous faire part
Bérengère et Guillaume Dominum.
Wallaert,
28 € jusqu'à 25 lignes et Mme, née Anne Bernier, du rappel à Dieu de ont la tristesse
Barbara Veilhan Ses enfants,
et Catherine Huet-Veilhan, de faire part du décès de
26 € à partir de 26 lignes ont la joie d'annoncer M. Patrick BASSE Michel, Christine, Marc,
Cécile et Christian Marie-Anne, Luc, Christophe,
la naissance de
Réduction à nos abonnés : Voyer-Veilhan, Cécile, Paul,
leur 10e arrière-petit-enfant le samedi 9 mai 2020. Jean Cyprien LINON
Mme Roger LIZÉ Jean-Patrice Veilhan, et leurs conjoints,
et 6e petit-enfant
nous consulter née Françoise Dubois, Clarence Lanoë, ses 19 petits-enfants
chevalier
Il est décédé subitement dans Elisabeth Lanoë de l'ordre national du Mérite,
Albin en union avec son époux la propriété où il était heureux et 18 arrière-petits-enfants,
le docteur Roger Lizé (†) et François Orliac, Bundesverdienstkreuz
Les lignes comportant des et près de ceux qu'il aimait. son frère Nils, am Bande,
a la joie Gwenaëlle et Julien et toute sa famille
le 22 avril 2020, chez
caractères gras sont facturées d'annoncer la naissance Emmanuelli,
Elsa et Gauthier La cérémonie religieuse
de ses 17e et 18e petits-enfants Marc et Aurore Lanoë, ont la tristesse
sur la base de deux lignes ; et l'inhumation ont eu lieu Marc-Emmanuel et Mélanie survenu le 16 avril 2020,
dans l'intimité familiale, de faire part du décès de à l'âge de 86 ans, à Paris.
Ysance Coupvent des Graviers,
les effets de composition le jeudi 14 mai 2020, Benoît Coupvent des Graviers,
au Noyer-en-Ouche (Eure), Odile JAEGER Les obsèques auront lieu
sont payants ; le 19 janvier 2020, où il s'était marié il y a 50 ans.
Claire Coupvent des Graviers née Chaillet, au cimetière
à Versailles, chez et leur mère Sylvie Vincent, épouse de
chaque texte doit comporter Arnaud Anaïs Coupvent des Graviers de Castelnau-Montratier (Lot),
Afin de rassembler sa famille François Jaeger (†) dans l'intimité familiale,
un minimum de 10 lignes. et Mathilde, née Lechat, et son fiancé Patrick Pereira,
M. et Mme et ses amis, un hommage Fréderick le mercredi 20 mai 2020,
Olivier de BRETAGNE sera organisé ultérieurement. survenu le 8 mai 2020, à 14 heures.
Augustin Coupvent des Graviers, à l'âge de 101 ans,
Charles Coupvent des Graviers Une cérémonie religieuse
Naissances, Commémoration, ont la joie 10, route de la Noë, à Louveciennes (Yvelines). sera célébrée ultérieurement.
le 27 avril 2020, à Lyon, chez ses petits-enfants,
Adoptions, Signatures, d'annoncer la naissance 27410 Le Noyer-en-Ouche.
de leurs 8e et 9e petits-enfants, Marc Les obsèques auront lieu
Baptêmes, Départsen et Marie Agnès, née Rocher. Etienne et Morgane, Blandine, La famille tient à remercier
à Séguret (Vaucluse). les personnels soignants de
Fiançailles, retraite, Mathilde, Cyprien, Compte tenu
Bertille Pierre et Marie-Océanne, l'hôpital Saint-Louis, à Paris.
Mariages, Vœux, des circonstances,
Raphaël, Jean-Baptiste,
Anniversaires, Deuils, le 10 février 2020, On nous prie d'annoncer la date de la cérémonie Cet avis tient lieu de faire-part.
Théophile, Jean-Eudes, sera fixée ultérieurement.
Centenaires, Condoléances, au Mans, chez le décès de Clarence, Jacques, Loïc,
FêtedesMères, Remerciements, Benoît et Astrid BOUQUIN Le comte Paul Alban, Astrid,
Mme Yvette BATTEUR Marc Jaeger,
FêtedesPères, Souvenirs, de PONTON d'AMÉCOURT Marie, Donatien, Fleur, Lucille, 846, chemin des Arnoux,
Messeset
Vianney et la comtesse, née née Legros. Manoé, Timéo, Anaëlle,
Saint-Valentin, 83300 Draguignan.
anniversaires, Paola de La Baume, Maël et Agathe, jaegermarcl@gmail.com
Noces, le 27 mars 2020, Elle a rejoint son mari, le Corentin et Chrystilla,
Officesreligieux, docteur Michel Batteur Paris (14e).
Communications à Bordeaux, chez Lucille et Arthur,
Prised’habit, sont heureux de faire part
diverses, Ghislain et Claire de la naissance de
décédé le 28 juin 2000. Alix et Lucas, Axel, Claude Malécot,
Conférences, Jubilé, de BRETAGNE Julie, Gabriel, Pierre, Pascal-Olivier Malécot,
Thèses, Jubilésacerdotal, Gabrielle Mathis, Maël, Marion, sa sœur et son frère,
Portesouvertes, Ordination, Camille, Thomas, Julien et Antoine Malécot,
Marie Jarreau,
Distinctions, Vœux le 4 mai 2020, à Bruxelles. ses arrière-petits-enfants, ses neveux,
M. Jean son épouse,
Nominations, monastiques. van den Broek d'Obrenan, Mathilde Jarreau,
Garance, ont la tristesse
son époux, sa fille,
son arrière-arrière-petite-fille, de faire part du décès de
Félix et Gaspard Megret,
Reprise des annonces sur : M. et Mme Vincent Marfaing, ses beaux-fils,
M. Laurent CARON les familles Billot Mme Isabelle MALÉCOT
www.carnetdujour.lefigaro.fr et Mme, née Bénédicte Senn, M. et Mme Marc Patrick Jarreau,
Le comte Eon de QUELEN et Coupvent des Graviers
van den Broek d'Obrenan, son frère,
et la comtesse, née survenu le 12 mai 2020, à Paris.
www.dansnoscoeurs.fr ont la joie Catherine Hayley Bell, M. et Mme François ont la tristesse
Pierre-Henri et Marie-Pia
de vous faire part de van den Broek d'Obrenan, Jarreau,
de faire part du décès de Les obsèques auront lieu
la naissance de leur petite-fille M. et Mme Benoît son frère et sa belle-sœur,
partagent avec Léo, la joie au cimetière Chourienia,
van den Broek d'Obrenan, Sophie et Philippe Demange,
Tél Abonnements : Jeanne
d'annoncer la naissance de
ses enfants, Mme Maurice sa sœur et son beau-frère, à Hendaye
Joachim et Cristina, Arthur, (Pyrénées-Atlantiques)
01 70 37 31 70 le 16 avril 2020, à Nantes, chez
Alexis et Isaure LECHOPIER
Louis
ses douze petits-enfants,
COUPVENT des GRAVIERS
née Antoinette Billot,
Hugo, Ysé, Esther, Solal,
ses neveux et nièces,
le lundi 18 mai 2020, à 14 h 30.
le 24 mars 2020, à Londres. 203, rue d'Alésia, Paris (14e).
M. Robert Soubaras
ont la grande tristesse
le 7 mai 2020, à l'âge de 101 ans.
ont l'immense tristesse de faire part du décès de
de faire part La cérémonie religieuse
du rappel à Dieu de a été célébrée
Mme Théodore SAMISSOFF dans la plus stricte intimité,
Philippe JARREAU
Mme Jean journaliste, Mme Frédérique
M. et Mme André GENESTE le mercredi 13 mai 2020, de Montgolfier,
Mme Jean-Louis PIKETTY van den BROEK d'OBRENAN en l'église
ancien rédacteur
née Claude en chef photo du M. et Mme Jean Christol,
de La Flocellière (Vendée), M. et Mme
M. et Mme Didier de Lesquen du Plessis Casso, Journal du Dimanche,
suivie de l'inhumation Georges de Montgolfier,
GENESTE-SAMISSOFF dans le caveau familial. Mme Stéphanie
M. et Mme le 9 mai 2020, dans sa
survenu le 13 mai 2020. de Montgolfier
© shutterstock

Jean-François PIKETTY quatre-vingt-cinquième année, Une messe d'action de grâce


munie des sacrements et M. Jésus Passi,
aura lieu à Nantes, ses enfants,
M. et Mme Nicolas de l'Église. Les obsèques auront lieu
ultérieurement.
GENESTE-SAMISSOFF dans l'intimité familiale,
La cérémonie religieuse au cimetière du Montparnasse, Gaëtan, Cyrielle,
sera célébrée en l'église Paris (14e). Matthieu, Clarisse,
ont la joie de faire part
Saint-Antoine-de-Padoue, Apolline, Juliette,
de la naissance de
au Chesnay (Yvelines). Ni fleurs ni couronnes. Jean-Baptiste, Arthur,
ses petits-enfants,
Théo
Une messe d'action de grâce Cet avis tient lieu de faire-part.
sera célébrée ultérieurement. Marie-Claude Hortefeux, ses frères (†), sœurs,
leur arrière-petit-fils,
son épouse, beaux-frères, belles-sœurs
petit-fils et fils, le 7 mai 2020,
et toute la famille
à Fort-de-France.
Brice, Pascal et Hughes,
ses enfants, vous font part
Emmanuel Le Clercq, ses petits-enfants, Mme Joseph Lacourt, du rappel à Dieu de
son fils, son arrière-petite-fille sa mère,
communications Colette Salaün,
sa sœur, ainsi que toute la famille
Alexis, Marc et Lionel,
ses fils, Solange de MONTGOLFIER
ses neveux et nièces, ses belles-filles, née
Gardez le lien Theologicum
ses petits-neveux
et petites-nièces,
ont la tristesse
de vous faire part du décès de
ses petits-enfants, du Peloux de Saint-Romain,

la faculté de théologie ses arrière-petits-neveux Brigitte Lebrec (†), épouse de


et de sciences religieuses et arrière-petites-nièces, Sylvie et Michel Bailly, Patrice de Montgolfier (†)
de l'Institut Catholique M. Claude HORTEFEUX ses sœurs et beau-frère,
Vous avez fiancé, marié des enfants, de Paris les familles Butor, Klotz, ses neveux et nièces
Bertoux, Salaün le 10 mai 2020.
vous avez eu des petits-enfants, vous propose survenu en sa 88e année. ont la douleur
Étudier la théologie ont la tristesse de faire part du décès de La cérémonie religieuse
pour grandir dans la foi de vous faire part Compte tenu sera célébrée le mardi 19 mai,
annoncez ces événements dans notre rubrique des formations pour tous du rappel à Dieu de des circonstances, Patrick LACOURT à 10 h 30, en l'église
enseignement universitaire les obsèques religieuses de Saint-Marcel-lès-Annonay
diplômant par des experts Mme Rose Marie BUTOR auront lieu dans l'intimité, survenu le 10 mai 2020, (Ardèche),
dans les disciplines phares ce samedi 16 mai 2020. à l'âge de 75 ans. suivie de l'inhumation.
de la théologie : le 10 mai 2020,
Contactez-nous Bible, histoire, liturgie, dans sa 97e année. La famille remercie l'ensemble Compte tenu des circonstances 5, place Hérold,
spiritualité, catéchèse, du personnel hospitalier actuelles, la cérémonie 92400 Courbevoie.
œcuménisme... La cérémonie religieuse pour sa gentillesse religieuse aura lieu
Téléphone : 01 56 52 27 27 à votre rythme : en journée, a été célébrée en l'église et son dévouement, le lundi 18 mai, à 9 h 30,
en soirée, à distance. Notre-Dame-de-Lorette, ainsi que toutes les personnes à Soissons, dans la stricte
E-mail : carnetdujour@media.figaro.fr Inscriptions ouvertes. à Paris (9e), qui prendront part à sa peine. intimité familiale. LE CARNET DU JOUR
Tarifs et renseignements : le vendredi 15 mai 2020.
téléphone : 01 44 39 60 00
contact.theologicum@icp.fr emjleclercq@aol.com
« Le Colombier »,
63450 Saint-Saturnin.
Une messe à son intention
sera célébrée ultérieurement.
suite en page 18
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

18 LE CARNET DU JOUR
Mme Michel Portal, M. Sébastien Reboul, Chevrières (Oise). C'est dans l'espérance
On nous prie d'annoncer
le rappel à Dieu de la
née Francine Bosler,
son épouse,
son fils,
M. Louis Reboul, M. et Mme Pierre Jouffret,
et la confiance
en la miséricorde de Dieu que disparition
son mari, M. et Mme Bertrand Souplet,
François et Marie Portal, le père Éric Reboul, ses enfants, Colette Vincent,
comtesse
de PRADEL de LAMAZE
née Cécile de Franclieu,
Clotilde et Xavier Ramière,
ses enfants,
son fils,
Mme Marie-Pierre
ses petits-enfants
ses arrière-petits-enfants
née Ernoult, son épouse,
Moon Martin, le chanteur
américain devenu célèbre
Coste-Reboul, Florine Demais-Vincent,
Augustin, Baptiste sa fille, ont la tristesse Thérèse et Louise Vincent (†),
et Pierre Portal, Mlle Angéline Coste, de vous faire part du décès de Stéphane et Claire Vincent,

en France avec « Bad News »


le 11 mai 2020, Maxime et Emma Ramière, H-P et Fabienne Vincent,
sa petite-fille,
dans sa 99e année. ses petits-enfants, M. Michel SOUPLET Marion et Jean-Michel Ceyrat,
ont la douleur sénateur honoraire de l'Oise, Violaine et Thierry Petitgérard,
En union avec ont la douleur ses enfants,
de vous faire part du décès,
le colonel de vous faire part du décès de survenu le jeudi 14 mai 2020,
survenu à Crest (Drôme),
de Pradel de Lamaze (†), à l'âge de 91 ans. ses petits-enfants
le samedi 9 mai 2020, de
son époux, Michel PORTAL et arrière-petits-enfants
Mme Louis REBOUL En raison des circonstances
ses 9 enfants, survenu à Paris, le 6 mai 2020, actuelles, font part du rappel à Dieu de
née Raymonde Étienne,
ses belles-filles et gendres, à l'âge de 90 ans. la cérémonie religieuse
le 15 mars 1932.
ses 27 petits-enfants sera célébrée le mardi 19 mai, Henri VINCENT
et leurs conjoints, La cérémonie religieuse en l'église de Chevrières,
La messe de ses funérailles,
ses 56 arrière-petits-enfants, a eu lieu dans l'intimité, dans l'intimité familiale. le 13 avril 2020,
suivie de l'inhumation
le mardi 12 mai 2020, au cimetière, a été célébrée lundi de Pâques,
le vicomte (†) et la vicomtesse en l'église Saint-Sulpice, Ni fleurs ni plaques. à l'âge de 85 ans,
dans l'intimité la plus stricte,
Philippe Panon Paris (6e). à Olhao (Portugal).
le mardi 12 mai 2020, en
Desbassayns de Richemont,
l'église de Saint-Pons-la-Calm
le comte et la comtesse 21, rue du Cherche-Midi, La cérémonie religieuse
(Gard),
Christian 75006 Paris. a été célébrée
son village natal.
de Joussineau de Tourdonnet, en l'église d'Auneuil (Oise),
M. et Mme Dominique le mercredi 29 avril 2020.
Nous associons à la prière
de Blanquet du Chayla,
vécue dans l'espérance de André Trébulle,
M. et Mme Eric Winther,
la Résurrection, les membres son époux,
le comte de Pradel de Lamaze
de sa famille, les proches,
et la comtesse, née princesse
ses collègues de l'école Arnaud et Anne Trébulle,
Priscilla de Broglie, Issy-les-Moulineaux Saint-Louis Immaculée Amélie Trébulle-Denis,
le baron et la baronne Didier (Hauts-de-Seine). de Crest où elle avait Bénédicte et Jean-François
de Lassus Saint-Geniès,
fait sa carrière en qualité Guitard,
la vicomtesse Laurent Panon Lilianne et Gilbert Cosselin, Montaumart (Charente).
de professeur aux côtés ses enfants,
Desbassayns de Richemont, Mme Mireille Proux, du conseiller principal
le vicomte et la vicomtesse Mme Bernadette Proux, Mme Henri
d'éducation son époux, Antoine,
Patrice Mme veuve Gérard Proux, de Waubert de Genlis,
et les membres de la Jeunesse Garance,
de Chantemerle de Villette, née Marie-Odile
agricole catholique du diocèse Sixtine,
le comte Jean-Hugues et leurs enfants Rézard de Wouves,
de Nîmes dont elle était Brieuc,
de Pradel de Lamaze son épouse,
une fervente déléguée. Victor,
et la comtesse, née ont la douleur Victoire,
Aude de Buretel de Chassey, de faire part du décès de M. et Mme Sylvain Rey,
Manon,
Clémence, M. et Mme Jean-Baptiste
l'abbé Hubert de Richemont, Janique de Waubert de Genlis,
ses petits-enfants,
le vicomte et la vicomtesse M. Yves PROUX M. et Mme Antoine Salamé,
Edouard de Richemont, docteur ès science, Caroline Richard de Chicourt M. Maximilien
et sa famille Mme Jacqueline Trébulle,
le comte et la comtesse de Waubert de Genlis,
sa belle-mère,
Stanislas de Joussineau, ses enfants,
Thomas et Aurore survenu le 4 mai 2020, ont le regret
de vous faire part du décès de sa famille et ses amis
de Dreux-Brézé, à l'âge de 83 ans, à Paris. ses petits-enfants,
Alban de Joussineau,
Chantal ont la douleur
Ludivine de Joussineau Les obsèques auront lieu Max, son frère,
RICHARD de CHICOURT de vous faire part du décès de
et Sébastien Aurousseau, au crematorium du cimetière Françoise, Nathalie, Isabelle,
son fiancé, du Père-Lachaise, à Paris (20e), Hélène,
M. et Mme Armand du Chayla, le 7 mai 2020, au Sénégal, dans Marie-Christine TRÉBULLE
dans l'intimité familiale, née Languille, ses sœurs,
M. et Mme le lundi 18 mai, à 14 heures. sa soixante-douzième année.
Thibaud des Déserts, Qu'elle repose en paix. ont la tristesse
survenu le 8 mai 2020,
M. et Mme Henri du Chayla, de faire part du décès du
carolinebis128@gmail.com à l'hôpital militaire Percy,
Ghislain et Capucine
munie des sacrements
du Chayla,
de l'Église, à l'âge de 69 ans.
Caroline Fouquet, lieutenant-colonel Henri
Christophe et Clotilde Caron, de WAUBERT de GENLIS
Un office religieux aura lieu
Constance Fouquet Bénerville-sur-Mer chevalier
Chantal et Gonzague le mardi 19 mai 2020,
et Bastien Orsini, (Calvados). de l'ordre national du Mérite,
Masquelier-Savatier, à 10 h 30, en l'église
Don Francisco de La Peña médaille de l'Aéronautique
Benoit et Anne de l'Immaculée Conception,
et Doña Alix Bénédicte et Jacques Plumé, chevalier
Savatier-Daniel, à Paris (12e),
de Pradel de Lamaze, Alix et Christian Fournier, de la Légion d'honneur,
Jacques Savatier (†), 34, rue du Rendez-Vous.
le comte et la comtesse Fabrice et Florence Quéré, médaille technique de bronze
Alexis de Quénetain, ses enfants, Martine et Pascal de l'Éducation nationale,
Boëls-Savatier, L'inhumation se fera
le comte et la comtesse ses 10 petits-enfants
Etienne et Geneviève au cimetière du Père-Lachaise,
Louis-Anselme et leurs conjoints,
Savatier-Henry, à Paris,
de Pradel de Lamaze, ses 10 arrière-petits-enfants survenu le 14 mai 2020,
Damien et Anne dans le caveau de famille.
Bertrand et Laure Farnault, à l'âge de 74 ans,
Matthieu et Sophie de Lassus, ont la tristesse Savatier-Coste de Bagneaux, à Confolens (Charente), muni
Pascal et Antoinette Compte tenu des circonstances
Guillaume et Brune de vous faire part des sacrements de l'Église.
Savatier-de Mandach, ses obsèques seront célébrées
Vannier-Moreau, du rappel à Dieu de
Rémy et Pauline dans l'intimité familiale.
Paul et Gabrielle de Lassus, La cérémonie religieuse
M. et Mme Nicolas Brunet, Hélène QUÉRÉ Savatier-Hecquet, sera célébrée en l'église
ses enfants, Famille Trébulle,
le vicomte et la vicomtesse née Anne, Saint-Pierre-aux-Liens,
69, boulevard Joseph-Bara,
Augustin de Richemont, à Lessac (Charente),
ses vingt-six petits-enfants, 91120 Palaiseau.
M. et Mme le 13 mai 2020, dans l'intimité familiale,
ses dix-neuf agtrebulle@gmail.com
Audric de Campeau, à l'âge de 94 ans. ce samedi 16 mai 2020.
le vicomte Geoffroy de Villette, arrière-petits-enfants
le vicomte et la vicomtesse Compte tenu du contexte Une messe à son intention
Baudouin de Villette, actuel, la cérémonie religieuse ont la tristesse sera célébrée ultérieurement.
Pauline et Bertille sera célébrée dans de vous faire part
de Pradel de Lamaze, la stricte intimité familiale. du rappel à Dieu de
Moon Martin en concert, en 1979. CHRISTIAN ROSE/FASTIMAGE
Constance, Agathe, Olivier, Famille Quéré, Odile SAVATIER Beauvais. Paris.
Mathilde et Laure, 18 bis, rue Pierre-Roucher, née Lachèvre.
Aimée, Jean, Athanase et Aloïs,
Alma, Côme et Alphée,
14910 Bénerville-sur-Mer.
Elle est entrée
Elisabeth et Thierry (†)
Mégret-Villemont,
remerciements OLIVIER NUC £@oliviernuc
évoqué trente ans plus tard,
Ferdinand, Adrien, Emmanuel dans la Paix du Seigneur Anne Villemont
attablé dans un restaurant
et Alexis, le 10 mai 2020, et Thierry du Peloux, de Honfleur.
Clémence, Henri, Corentin dans sa 93e année, munie Catherine et Thierry Goument, SON ROCK subtil avait re- En solo, il avait collaboré
et Louis, des sacrements de l'Église. ses filles et gendres, Véronique Tajan,
Iléana, Edwige et Adélaïde, ses onze petits-enfants son épouse,
cueilli un immense succès avec des pointures du gen-
Hugo et Alexandre, Léonore, Dieu accueille La cérémonie religieuse et leurs conjoints, en France, à travers le tube re, comme Gram Parsons
Joseph et Alexie, dans Sa Lumière, sera célébrée ses sept arrière-petits-enfants, Louis et sa fiancée Adèle, Bad News. Très diffusée à la ou Linda Ronstadt. Ses
Juan, Ida, Iñes et Zita, dans l'intimité familiale, suivie les familles Audier, Clisson Gabriel et Éloïse,
Gabriel, Olympia et Alexandre, de l'inhumation au cimetière et Solodovnikoff ses enfants, radio, la chanson était aussi compositions avaient sé-
Côme et Hector, Mme Charles ROUSSELOT de Sassetôt-le-Mauconduit. la mascotte du programme duit le génial Jack Nitzsche,
Raphaël, Solène et Timothée, née Françoise Arondel, ont la tristesse très sensibles aux marques de télévision « Les Enfants collaborateur des Stones et
Margaux, Louise et Jeanne, Nous vous remercions de vous faire part de sympathie et d'affection
Victoire, Valentin de vous unir à nous du rappel à Dieu de qui leur ont été témoignées du rock », lancé en 1982 de Neil Young, mais leur
et Clémentine, décédée le 13 mai 2020, par la pensée et la prière. lors du décès de par Pierre Lescure, deux projet d’album avait été
Alice, Matthieu, Prisca à Nantes.
Famille Savatier, Jacques VILLEMONT ans avant le lancement de ajourné. Jack Nitzsche
et Oscar,
Albane et Antoine, De la part de : château de Briquedalles, HEC 50, François TAJAN Canal+. s’était souvenu de lui en
Thaïs, Gemma, Ambroise Christophe et Manuela 360, rue de Briquedalles, John David Martin, natif collaborant avec Mink De-
et Esther. Rousselot, 76540 Sassetôt-le-Mauconduit.
le père Nicolas Rousselot, sj, le 9 mai 2020, vous adressent
de l’Oklahoma (en 1945 ou Ville, offrant ses composi-
La cérémonie des funérailles Hervé et Ségolène Rousselot, à l'âge de 91 ans, à Paris. leurs sincères remerciements. 1950, selon les sources), avait tions Cadillac Walk et Role-
sera célébrée ses enfants, été surnommé « Moon » à ne au groupe américain sur
par son petit-fils, Il rejoint son épouse,
l'abbé Hubert de Richemont, Thibaut et Yenofa On nous prie d'annoncer Claude Villemont, cause de son usage immo- ses deux premiers albums.
en l'église Malcouronne, le décès de rappelée à Dieu, déré du mot dans ses chan- L’immense interprète de
Saint-François-Xavier, Aymeric et Sixte-Anne le 18 décembre 2019. sons. C’est d’ailleurs en soul anglais Robert Palmer
à Paris (7e), sa paroisse, de La Laurencie, M. Philippe THIBAUT
diplôme d'État La cérémonie religieuse
souvenirs tant que songwriter qu’il avait, quant à lui, fait un
ce samedi 16 mai, à 10 h 30, Niels et Sibylle Villemain,
dans la très stricte intimité Vianney, Gwenola et Sophie de docteur en pharmacie, sera célébrée en l'église s’était taillé une bonne ré- tube de son Bad Case of Lo-
en raison des circonstances. Rousselot, Saint-Etienne, à Beauvais
ses petits-enfants, survenu le mardi 12 mai 2020. (Oise), dans l'intimité familiale,
putation sur le circuit rock ving You, à l’accroche im-
Nous vous invitons le mardi 19 mai 2020. Il y a dix ans, le 21 mai 2010, américain. parable : « Doctor, doctor. »
à vous unir par la prière. Béryl, Alma, Félicité, La cérémonie religieuse mourait Il avait fait ses débuts En solo, c’est en France
Colomban et Marius, aura lieu le mardi 19 mai, La famille tient à remercier
Une messe aura lieu ses arrière-petits-enfants. à 14 h 30, en l'église vivement tout le personnel dans une formation locale que cet homme trop discret
ultérieurement. Notre-Dame-du-Rosaire, de l'Ehpad Péan de Paris (13e), Jean-Pierre SCHAEFFER de rockabilly The Disciples, avait triomphé, en 1980,
Ses obsèques ont été célébrées 65, avenue Gabriel-Péri, pour son professionnalisme avant de mettre le cap sur avec l’album Street Fever,
Vous pouvez contacter le vendredi 15 mai 2020, à Saint-Ouen et son dévouement.
la famille dans l'intimité familiale. (Seine-Saint-Denis), Son épouse Isabelle, l’Eldorado, Los Angeles, propulsé par Bad News, à
si vous souhaitez suivre suivie de l'inhumation, Cet avis tient lieu de faire-part. sa fille Anne-Lorraine, comme d’autres natifs de l’intro légendaire, très cou-
en direct la cérémonie : « Je suis le Chemin, à 16 heures, au cimetière sa famille et ses amis son État avant lui : J. J. Cale, rue sur les pistes de danse
cecile16mai2020@gmail.com la Vérité et la Vie. » du Père-Lachaise, Paris (20e). famille.villemont@gmail.com pensent à lui.
Leon Russell, etc. du début de la décennie. La
suite fut moins facile pour
Avec Jimi Hendrix Moon Martin, qui ne re-
Recevez le FigaRo chaque jouR chez vous abonnez-vous au FigaRo Une fois sur la côte Ouest, il
était devenu musicien de
noua jamais avec ce succès,
malgré le soutien du milieu
À renvoyer dans une enveloppe affranchie à : LE FIGARO ABONNEMENT – 4 rue de Mouchy – 60438 NOAILLES Cedex

OUI, Je m’abonne à la Formule Club pour 229e au lieu de 520,62e, studio, notamment auprès de la musique française,
Recevez le Figaro du lundi au samedi, notamment avec Yves Bi-
et je reçois Le Figaro du lundi au samedi, accompagné des suppléments du grand Del Shannon,
accompagné des suppléments et des magazines, (versions numériques incluses) pendant 6 mois.
pionnier oublié du rock’ got, qui produisit pour Fnac
et des magazines du week-end. Nom : Prénom :
n’roll, dont le standard Ru- Music un live enregistré au
Adresse :
naway a été popularisé en Plan de Ris-Orangis (Es-
Code postal : Ville :
France sous le titre Vanina sonne).
6 mois 229s Tél. :
Complètez votre adresse mail pour accèder aux versions numériques
E-mail :
en majuscules
par… Dave. Entre 1969
et 1973, avec The Disciples
Nous avions rencontré ce
grand amateur de pêche sur
au lieu de 520,762E
Je joins mon règlement par :
devenus Southwind et ver- la côte normande en 1999
Chèque bancaire ou postal à l’ordre du Figaro Date et signature : sés dans le country-rock, il pour évoquer l’album qui
56% de réduction CB N° avait enregistré trois al- aurait pu marquer son
sur le prix de vente au numéro. Expire fin :
bums. C’est à cette époque grand retour, Louisiana Juke
FAP2002
Offre France métropolitaine réservée aux nouveaux abonnés valable jusqu’au 31/12/2020. Les informations recueillies sur ce bulletin sont destinées au Figaro,
ses partenaires commerciaux et ses sous-traitants, pour la gestion de votre abonnement et à vous adresser des offres commerciales pour des produits et services si-
qu’il avait joué en première Box. Il nous avait laissé le
milaires. Vous pouvez obtenir une copie de vos données et les rectifier en nous adressant un courrier et une copie d’une pièce d’identité à : Le Figaro, DPO, 14
boulevard Haussmann 75009 Paris. Si vous ne souhaitez pas recevoir nos promotions et sollicitations, cochez cette case ❐. Si vous ne souhaitez pas que vos coor- partie de Jimi Hendrix, un souvenir d’un homme mo-
données soient transmises à nos partenaires commerciaux pour de la prospection postale, cochez cette case ❐. Nos CGV sont consultables sur www.lefigaro.fr
souvenir ému qu’il avait deste, gracieux et élégant. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

CHAMPS LIBRES
LE FIGARO

DÉBATS 19

Phillip Blond : « Il faut acter la résurgence


ENTRETIEN des nations et en extraire le meilleur »
C’est l’un des penseurs
britanniques les plus sus, que la pandémie va exacerber. Po- de ces racines partagées, j’estimais sée à l’extrême débouche sur l’autorita-
PROPOS RECUEILLIS PAR
influents. Conseiller de ALEXANDRE DEVECCHIO litiquement, la tendance de fond qu’un départ de l’Union européenne risme et que le libéralisme culturel sans
David Cameron en 2010, £@AlexDevecchio correspond à l’effritement de l’ordre li- était synonyme de désertion. frein requiert la présence d’un État om-
avant de prendre ET JOACHIM IMAD béral international et à son remplace- Cela étant dit, l’Union européenne nipotent et obèse. Les étatistes de gau-
ment par un autre mode de gouvernan- n’est pas tout à fait l’Europe. Elle in- che et les libertaires de droite refusent
ses distances avec
ce. Nous pouvons donc nous demander carne même bien souvent l’exact op- de voir cette réalité en face. Ce n’est pas
l’ex-premier ministre, LE FIGARO.- De nombreux si le coronavirus va ressusciter le libé- posé. Elle est progressivement deve- pour rien que la Suède, l’un des pays les
Phillip Blond a théorisé observateurs français estiment ralisme, ou sonner le glas définitif de nue une sorte d’enclave épouvantable plus libéraux d’Europe, a un État provi-
dans son essai que la crise du coronavirus marque cette idéologie. Allons-nous assister à depuis laquelle une petite élite non élue dence si développé. Cet État n’a pas hé-
« Red Tory» le concept le début d’une nouvelle ère. l’essor d’une pensée communautaire et non représentative mène une guerre sité à sacrifier les personnes âgées et les
de toryisme rouge , Partagez-vous ce point de vue ? postlibérale lucide ou demeurer im- contre les valeurs auxquelles les peu- plus vulnérables sur l’autel de la liberté.
Phillip BLOND.- Je ne suis pas certain puissants face à la résurgence d’un na- ples européens sont attachés. Cette La crise a révélé que le tout-État et le
c’est-à-dire que cette crise débouche sur un réel tionalisme agressif et ethnocentré ? En hystérie progressiste se perpétue tout-marché conduisaient à la faillite
un conservatisme changement. Historiquement, l’on re- résumé, trois alternatives sont devant aujourd’hui, notamment à l’encontre et que ces institutions devaient être
à la fois traditionnel, marque que les grandes pandémies ont nous : un libéralisme à nouveau vigou- des Polonais et des Hongrois. Le libé- encadrées par une valeur supérieure.
populaire et social, souvent eu peu de conséquences. La reux, une recomposition postlibérale ralisme contemporain est de plus en Quasiment aucune société n’est guidée
à droite sur le plan peste d’Athènes en 430 av. J.-C. n’a pas heureuse et une plongée dans les eaux plus hostile à l’idée de liberté et essaie par et pour l’argent. Les Hommes ont
culturel mais mis fin à la guerre contre Sparte. De troubles du nationalisme. dorénavant d’imposer les valeurs des besoin d’être gouvernés par quelque
même, la grippe espagnole de 1918 n’a minorités à la majorité, châtiant avec chose d’autre. La vie ne peut se passer
s’émancipant, sur pas remis en question le paradigme ca- Le coronavirus est donc selon vous sévérité tous ceux osent contester son d’un sens et d’un cap, ce que nous
le plan économique, pitaliste et les équilibres sociaux alors une étape dans une recomposition entreprise funeste. Je suis de plus en avons oublié dans le rapport au politi-
d’un certain libéralisme dominants. Les pandémies qui ont plus large ? plus inquiet pour l’avenir du libéralis- que et à l’économie que nous avons
dévoyé par la vraiment changé le cours de l’histoire Absolument. La décomposition du libé- me authentique en Europe et je consi- construit. En décidant, à rebours de
globalisation. La crise se caractérisent par une mortalité ex- ralisme s’opère déjà depuis plus d’une dère que les européistes, qui y sont soi- l’injonction à l’autonomie, que nous
trêmement élevée. La peste noire, en génération. Le libéralisme culturel et le disant attachés, sont ses pires n’abandonnerions pas les personnes
du coronavirus devrait, éliminant entre le tiers et la moitié de la libéralisme économique ayant agi de défenseurs. âgées, nous avons tacitement reconnu
selon lui, accélérer population européenne, a considéra- concert pour atomiser la société et dé- Je persiste à penser qu’un ordre euro- que nous voulions voir renaître
l’effritement de « l’ordre blement réduit la main-d’œuvre, ce qui péen alternatif et l’amour comme valeur fondamentale
libéral international »
et précipiter le retour
des nations. Phillip
Blond voit dans
a augmenté la rémunération des tra-
vailleurs et accéléré la fin du servage et
l’évolution du rapport à la terre. De
même, les maladies ravageuses impor-
« Trois alternatives sont devant nous :
un libéralisme à nouveau vigoureux,
post-libéral est
possible et j’es-
père pouvoir
de notre civilisation.

Vous êtes considéré comme


une recomposition postlibérale heureuse jouer un rôle le théoricien du « torysme rouge »
tées par les Occidentaux en Amérique et une plongée dans les eaux troubles dans son émer- (red torysm). Pourriez-vous définir
cette crise sanitaire
le catalyseur d’une
restructuration politique
latine à l’époque moderne ont favorisé
la colonisation hispanique et précipité
la fin de nombreuses civilisations
du nationalisme » gence. À cet
égard, j’envisage
dorénavant le
cette notion ?
J’étais en effet parmi les premiers, voir
le premier, à expliquer que le libéralis-
plus vaste entamée indigènes. truire la vie des plus modestes, il était Brexit comme une chance pour tout ce me est une doctrine unitaire, le libéra-
Cette pandémie accentue le statu quo et inévitable que des révoltes voient le pour quoi je me suis toujours battu. lisme économique impliquant le libé-
depuis le Brexit.
radicalise des processus déjà en place. jour pour répondre à l’insécurité éco- Même si je déplore l’influence que nous ralisme culturel et inversement. Le
Il analyse la stratégie Michel Houellebecq n’a sans doute pas nomique et culturelle croissante des avons perdue à travers cette sortie de libéralisme culturel de la gauche dans
britannique face tort lorsqu’il affirme que le monde de peuples. L’élection de Donald Trump à l’Union européenne. les années 1960 a ainsi ouvert la voie au
au virus et ses demain sera le même « en un peu pire », la Maison-Blanche, les « gilets jaunes » libéralisme économique, celui-ci
conséquences sur l’obsolescence des relations humaines ou même le Brexit que vous évoquez en L’Union européenne a-t-elle été s’étant notamment développé dans les
l’Union européenne. étant appelée à s’intensifier. Les révo- sont des exemples probants. Ces ten- à la hauteur dans cette crise ? années 1970. Il est illusoire de penser
lutions surviennent lorsque les classes dances de fond précèdent largement le L’Union européenne n’a pas manifesté que l’on peut défendre une dimension
moyennes font face à une très grande virus, celui-ci s’étant contenté de met- une quelconque solidarité avec qui que du libéralisme et en rejeter une autre.
insécurité et à une frustration très vive, tre à nu les limites d’un système fondé ce soit. Avec une telle crise, le mythe Voilà ce que j’entends en parlant de
celles-ci créant une demande de sou- sur la mondialisation libérale et sur un selon lequel l’Union européenne serait « torysme rouge » : une doctrine à
tien massif du haut, c’est-à-dire de individualisme postmoderne. L’histoire un projet politique pour contraindre gauche économiquement (au sens où
l’État. Il est assez probable que l’État est tissée d’imprévus et il est difficile de l’Allemagne dans un espace qui la dé- l’économie doit servir le bien commun
providence soit plus à la mode que ja- dire de quoi l’avenir sera fait. La mon- passerait ne peut que s’effondrer. Nous et non pas les intérêts d’une oligarchie)
mais au sortir de la crise. Les plus pré- dialisation forme selon moi un système avons au contraire la preuve que et à droite culturellement (au sens où
caires en auront besoin, tout comme la extrêmement résistant qui va probable- l’Union européenne est un projet éco- l’attachement à notre culture, à nos
classe moyenne et les très nombreuses ment survivre grâce à l’interdépendan- nomique plaçant la totalité du conti- racines, à la famille, à la nation et à la
entreprises en lutte contre la faillite. La ce désormais très avancée entre les nent européen sous domination alle- vie humaine prime sur le reste). Beau-
durée de cette crise est très incertaine. hommes et les États. mande. coup se sont moqués de ces thèses que
Et il en va de même de l’aptitude des Pour revenir au Brexit, il s’agit en effet je défendais dès 2010, mais je suis
différents États à faire face à ses consé- d’une étape décisive. La Grande-Breta- Boris Johnson a-t-il été trop attaché convaincu qu’elles sont désormais au
quences économiques désastreuses. gne demeure l’une des nations les plus au maintien de l’activité économique, cœur du nouveau paradigme politique
Notre mode de vie pourrait être affecté, prospères et influentes au monde. Les et ce au détriment des vies humaines, britannique et joueront un rôle crucial
tout comme notre rapport au capitalis- grandes orientations communautaires, au cours de cette crise ? dans l’avenir politique de l’Occident.
me, à l’environnement et à des problé- en particulier sur le plan migratoire, et Il est indéniable que les pays qui ont mis Pour que le conservatisme parle aux
matiques plus marginales comme la la dimension technocratique du projet en place des confinements précoces classes populaires, il doit s’émanciper
protection des animaux. Mais tous ces européen ont fini par rencontrer l’hos- connaissent une mortalité bien plus de ses vieilles tutelles et se redéfinir, ce
bouleversements demeurent encore tilité du peuple britannique. Celui-ci a basse. Il n’y a qu’à observer les écarts qui implique qu’il renonce à être
très flous à l’heure actuelle. voulu dire non au mépris cosmopolite entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de libéral.
La priorité est selon moi de réfléchir et à l’arasement de son mode de vie. Le l’Est. En effet, le bilan humain de la cri-
aux tendances lourdes, à la radicalisa- besoin d’un État protecteur, voire pro- se sanitaire en Grande-Bretagne est Le conservatisme social et populaire
tion des processus dont je parlais ci des- tectionniste, était au cœur du vote en l’un des pires d’Europe, mais il est diffi- est-il une doctrine d’avenir ?
faveur du Brexit, puis du vote pour le cile d’identifier un coupable à qui toute La crise du libéralisme va s’intensifier et
Parti conservateur (qui pour la premiè- les alternatives à
re fois en un siècle a bénéficié d’un vote
massif des classes populaires). Le gou-
vernement de Boris Johnson s’appuie
désormais largement sur les travailleurs
« La crise a révélé que le tout-État et
le tout-marché conduisaient à la faillite vont
et que ces institutions devaient être
ce modèle ne
faire que
gagner en popu-
larité, voire vont
et sur les Britanniques précaires, à re-
bours d’un Parti travailliste colonisé par
les gens d’en haut et les valeurs libéra-
encadrées par une valeur supérieure » arriver au pou-
voir. Il va falloir
faire preuve de
les (l’autonomie étant pour eux supé- la responsabilité incomberait. Nos discernement pour articuler le retour
rieure à la solidarité). Nous avons donc conseillers scientifiques se sont mon- de l’idée nationale et le bien commun.
vécu une rupture politique absolument trés très arrogants et se sont appuyés Le libéralisme ne pourra résister que si
majeure. Le Brexit a été l’épicentre de sur des modèles mathématiques et des les projets alternatifs demeurent pris au
cette révolution. simulations faussés. Nous avons initia- piège d’une conception hybride de la
lement couru après la chimère de l’im- politique, à l’instar de celle de Donald
Vous avez vous-même voté contre munité collective et nous ne nous en Trump. Il faut acter la résurgence des
le Brexit et avez été très critique sommes jamais véritablement remis, nations et en extraire le meilleur : la so-
par le passé à l’encontre bien que nous ayons changé de stratégie lidarité, la lutte contre les inégalités,
de Boris Johnson. Votre point de vue en cours de route, compte tenu de la l’opposition aux privilèges sociaux, etc.
a-t-il évolué depuis ? catastrophe vers laquelle nous nous di- Malgré les cris d’orfraie et l’hystérie du
J’ai voté contre le Brexit car je crois que rigions. camp libéral, j’estime que nous avons
l’Europe demeure le phare de la ci- Le gouvernement est également fautif si beaucoup de leçons à recevoir de la Po-
vilisation occidentale, l’un des l’on prend en compte le manque de logne et de la Hongrie. Ces deux pays
plus beaux joyaux de l’his- stocks, notamment dans les kits de ont par exemple mis en place des politi-
toire humaine. La Gran- protection individuelle, et l’absence ques bien plus efficaces que les États li-
de-Bretagne a toujours dans la planification. Mais il ne s’agit béraux pour lutter contre la pauvreté et
combattu les ennemis pas d’une faillite spécifiquement bri- les injustices sociales. Leur modèle me
de l’Europe et de l’Oc- tannique. semble tout à fait pertinent pour penser
cident. Elle a à ce titre Boris Johnson a, il est vrai, pris une la transformation de l’Europe dans le
remporté de nom- mauvaise décision au départ en retar- monde de demain. N’oublions pas
breuses batailles dé- dant inutilement le confinement. Si l’on néanmoins que le nationalisme étriqué
cisives. Et les cime- peut comprendre que le Parti conserva- présente des limites. Le christianisme
tières européens teur soit pointé du doigt, l’on peut aussi revendiqué des Polonais et des Hon-
sont remplis de tom- se réjouir que les vies humaines aient grois ne doit pas mépriser la dimension
bes de soldats bri- enfin pris le pas sur l’économie. Le fait universelle de l’ethos chrétien et négli-
tanniques morts que Boris Johnson ait frôlé la mort a ger l’importance du prochain.
pour défendre certainement été décisif à ce titre. En définitive, un avenir désirable pour
FABIEN CLAIREFOND

notre héritage notre civilisation passera par la rencon-


chrétien, nos Vous renvoyez dos à dos le libéralisme tre entre l’idée nationale et les vertus du
libertés politi- et l’étatisme. Cette crise met-elle christianisme. Ce nouvel ordre euro-
ques et l’hu- en lumière la faillite de l’État péen pourrait être perçu par le reste du
A

manisme euro- et du marché ? monde, à commencer par l’Amérique,


péen. Au regard Je pense en effet que l’autonomie pous- comme une source d’inspiration. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

20 CHAMPS LIBRES
OPINIONS
CHRONIQUE
Mathieu Bock-Côté La loi Avia, une loi néosoviétique

A
insi, la loi Avia a bien été grâce à un bouton dédié, le citoyen multiculturalisme sera suspecté de Lorsque la presse « recommandable »
votée. Officiellement, elle éclairé prenant désormais les traits du xénophobie et qui rappelle la difficile s’acharne contre un philosophe ou un
prétend civiliser les délateur zélé. Les bandes militantes intégration de l’islam en Occident sera essayiste en cherchant à tout prix à le
réseaux sociaux en luttant feront la loi à coups de signalements taxé d’islamophobie. Qui s’oppose marquer à « l’extrême droite » pour
contre la « haine » qui s’y pour transformer leurs aversions à la théorie du genre sera quant à lui l’infréquentabiliser, ne verse-t-elle pas
déverse. Elle favorisera, idéologiques en interdictions. suspecté de transphobie. Et ainsi de dans la haine idéologique ?
plusieurs l’ont noté, une culture de Les réseaux sociaux devront pratiquer suite. La liste des haineux ne cesse de Quel terme utiliser quand un homme
la délation, chacun surveillant son la censure préventive des contenus s’allonger. La lutte contre la haine politique assimile le populisme à une
prochain et étant invité à le dénoncer potentiellement problématiques, autorise l’expulsion de l’espace public lèpre et les électeurs populistes à des
sans quoi ils seront condamnés des contradicteurs du progressisme et lépreux ? Que penser de la nazification

@
à des amendes très lourdes. inhibe les timorés, qui se réfugient dans de l’adversaire toujours renvoyé aux
Cette loi s’inscrit dans le plus vaste l’autocensure. « pires heures de notre histoire » ?
100 000 citations
et proverbes sur evene.fr ENTRE GUILLEMETS projet d’un resserrement des conditions Ce n’est pas d’hier que le régime L’actualité confirme que cette logique
d’entrée dans l’espace public par le diversitaire cherche à se délivrer de ses pousse à la criminalisation du
16 mai 1932 : mort régime diversitaire, qui entend dominer contradicteurs. Le pacte de Marrakech désaccord. Le bannissement du groupe
la mise en récit de la vie collective. en 2018 entendait ainsi censurer les Génération identitaire sur Facebook en
du célèbre journaliste On se rappellera qu’il y a peu de temps discours critiques de l’immigration, témoigne. On peut être en désaccord
Albert Londres le gouvernement flirtait avec l’idée cela au nom de l’ouverture à l’autre. franc avec les discours et les méthodes
de construire une représentation Il invitait les gouvernements à cesser de ces militants : reste que leur
officiellement certifiée du réel au nom «d’allouer des fonds publics ou expulsion au nom de la lutte contre la
Terre d’ébène de la lutte contre les « fake news », ces d’apporter un soutien matériel aux haine s’inscrit dans cette extension du
dernières désignant souvent une lecture médias qui propagent systématiquement domaine de la censure. Au même
(1929) des événements ne versant pas dans la l’intolérance, la xénophobie, le racisme et moment, la gauche racialiste se déploie
Un journaliste célébration emphatique du vivre-
ensemble. La parole publique doit être
les autres formes de discrimination
envers les migrants, dans le plein respect
sans risque sur les réseaux sociaux.
Mieux : elle y règne. Que penser de cette
n’est pas un disciplinarisée et la liberté d’expression, de la liberté de la presse ». La lutte contre asymétrie dans le traitement des
formatée. les discriminations pave le chemin à un « radicaux » ? Ne fait-elle pas penser
enfant de chœur Mais la critique de la loi Avia sera bien autoritarisme à prétention vertueuse. à la complaisance médiatique pour
et son rôle ne incomplète si elle ne vise pas son noyau
idéologique, soit sa prétention à lutter
Faut-il ajouter que la lutte contre la
haine est à sens unique ? Car pour le
les milices violentes qui se réclament
de « l’antifascisme » ?
consiste pas contre la « haine ». En son nom, c’est régime diversitaire, la haine du Transformer en monstre son
le désaccord politique qu’on cherche réactionnaire, incarné dans la figure adversaire ne relève pas de l’éthique
à précéder de plus en plus ouvertement à proscrire. maléfique de l’homme blanc de la délibération démocratique. La
les processions,
PVDE/BRIDGEMAN IMAGES

Une bonne partie du travail de la hétérosexuel, passe pour la forme restauration de la démocratie libérale
gauche idéologique, à travers sa achevée de l’amour de l’humanité. passe par la réhabilitation d’une culture
la main plongée mainmise sur les sciences sociales Les séances rituelles de défoulement de la conversation civique. Mais rien ne
universitaires, consiste à reconsidérer médiatique où certains intellectuels semble plus éloigné de l’état d’esprit des
dans une corbeille en propos haineux toute critique sont dénoncés à coups de pétitions croisés progressistes qui, pensant
de pétales appuyée du régime diversitaire. et de poursuites devant les tribunaux éradiquer le mal de la cité en en

de roses » On connaît la rhétorique. Qui critique


l’immigration massive sera accusé
de racisme. Qui fait le procès du
relèvent d’un dispositif persécutoire
rappelant les deux minutes de la haine
imaginées par Orwell dans 1984.
expulsant ceux qui ont le culot de ne pas
penser comme eux, votent pour cela,
sans honte, une loi néosoviétique.

ANALYSE
VOX
Un miracle, cela se prépare,
Yves Thréard
£@yvesthreard

…ÉCONOMIE
dit un proverbe africain « Les défenseurs d’une

C
mondialisation sans

«
elui qui a été mordu impressionnant si, toutefois, sonnera, les experts se mettront
par un serpent se les semaines à venir ne bouleversent d’accord, avec ou sans Raoult, et bornes confondent
méfie d’une pas la donne… s’expliqueront peut-être cette bonne
chenille », selon un Les épidémiologistes et les surprise. Les Africains, eux, n’en protectionnisme et
proverbe algérien. observateurs les plus autorisés tirent aucune gloriole. Ils ne crient pas
Une chenille n’a cherchent l’erreur. Ils n’en croient pas victoire. La revanche du Sud sur autarcie » : la tribune de
l’air de rien, mais lorsque ses poils leurs yeux. Et peinent à admettre la le Nord, des pauvres sur les riches,
microscopiques se dispersent dans réalité de statistiques venues de pays des ex-colonisés sur les anciens l’économiste Yves Perez.
l’air, mieux vaut prendre ses jambes réputés peu transparents ni cartésiens. « toubabs », ce n’est pas leur affaire !
à son cou. Sinon, la malheureuse Seuls quelques-uns, comme le Ces considérations de salon, deux tiers « L’Allemagne pourrait
proie peut vite être atteinte de Pr Raoult, un Marseillais né à Dakar, mondaines un tiers-mondiste, ne
démangeaisons allergiques, voire de bombent le torse. Eux sont persuadés changent pas leur vie quotidienne. finir par pousser l’Italie
sévères troubles pulmonaires. Les
Maghrébins en savent quelque chose,
que l’hydroxychloroquine, leur
remède, a fait des miracles. La plupart
Quoi qu’il arrive, beaucoup d’entre
eux continuent et continueront à hors de la zone euro » :
les Subsahariens aussi : les uns et les
autres connaissent bien et les serpents
des gouvernants africains ont opté
pour la fameuse potion, sans hésiter
traverser les mers en quête d’un
eldorado. Quoi qu’il arrive, ils
entretien avec l’essayiste
et les chenilles. Est-ce la raison pour
laquelle, les Africains, qui ont le culte
deux secondes tant la prise demandent et demanderont toujours
l’annulation de leurs
Coralie Delaume
des proverbes, n’ont pas joué au plus
malin dès l’alerte au coronavirus
lancée ? De Rabat à Pretoria, de Dakar
à Nairobi, ils n’ont pas attendu pour
« L’Afrique donne une singulière leçon
d’efficacité en ces jours de pandémie
dettes.
Non, leur fierté
est ailleurs. Eux
qui ne sont souvent
» …SANTÉ
se mettre aux abris, se confectionner
des masques de fortune et se
d’antipaludéens imposée à l’école dès
le plus jeune âge a longtemps été une
célébrés que pour leurs dieux des
stades et des scènes musicales
Quelles leçons tirer de
soumettre à la quarantaine dictée par pratique courante chez eux. Mais rien montrent un autre visage au monde la crise pour les agences
leurs gouvernements. Les dirigeants ne prouve qu’il existe un rapport dans la crise du coronavirus. Loin
tunisiens et kenyans sont même allés de cause à effet. Le sujet est même des préjugés tenaces qui habitent régionales de santé ?
très loin, en ouvrant leurs hôtels hautement inflammable, propre à l’imagination occidentale lorsqu’elle
de luxe - ordinairement fréquentés déclencher l’ire de toutes les sociétés se figure le continent noir. Les La tribune de l’ancien
par les touristes mondialisés – savantes de la planète. marabouts ont certes été à l’ouvrage,
aux malades et cas suspects. D’autres causes sont donc le président malgache est lui-même directeur d’ARH
L’Afrique donne une singulière explorées, moins polémiques : la faible tombé dans la poudre de
leçon d’efficacité en ces jours de densité de la population (45 habitants perlimpinpin. Mais, l’Afrique a su Xavier Patier
pandémie. Chacun vouait ce continent au km2 contre 121 en Europe) ; la s’organiser à temps pour conjurer

…COMMUNICATION
des damnés de la terre à l’enfer, le moindre exposition du continent aux le sort. À la suffisance de certaines
présumait incapable de faire front, voyages de masse ; la jeunesse de ses nations prospères, un peu trop sûres
faute de moyens sanitaires et de peuples (60 % ont moins de 25 ans) ; d’elles-mêmes, elle a préféré la
discipline suffisante. Le résultat,
à la mi-mai, est pourtant là : moins
le climat, chaud et souvent humide ;
la culture des épidémies - du sida à
prudence des modestes. Et elle a suivi
en cela le conseil d’un autre de ses
« La langue de bois,
de 3 000 morts recensés pour 54 pays
peuplés au total de 1,3 milliard
Ebola - plus prononcée… Les Africains
vivent en guerre perpétuelle contre les
proverbes, ivoirien celui-ci :
« Un miracle, comme un pari, cela se
grande gagnante
d’habitants. Les États-Unis comptent, agressions sanitaires : la malaria y tue, prépare, cela se conditionne, cela se de la crise » : la tribune
eux, près de 90 000 décès pour bon an mal an, plus de 400 000 mesure, cela se décide et cela se réalise
365 millions d’habitants et l’Europe, personnes chaque année, selon à force de volonté et de persévérance. » du neurochirurgien
160 000 pour 760 millions d’individus l’Organisation mondiale de la santé. À méditer de ce côté-ci
(Russie comprise). L’écart est Un jour, quand l’heure du bilan de la Méditerranée… Stéphane Velut

“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais

Dassault Médias SOCIÉTÉ DU FIGARO SAS Directeur des rédactions Philippe Gélie (International), Directeur artistique FIGAROMEDIAS Impression L’Imprimerie, 79, rue de Roissy Ce journal se compose de :
(actionnaire à plus de 95 %) (société éditrice) Alexis Brézet Pierre Bayle 9, rue Pillet-Will, 75430 Paris Cedex 09 93290 Tremblay-en-France Édition nationale
14, boulevard Haussmann Étienne de Montety 1er cahier 22 pages
14, boulevard Haussmann Rédacteur en chef Tél. : 01 56 52 20 00 Midi Print, 30600 Gallargues-le-Montueux Cahier 2 Économie
75009 Paris 75009 Paris (Figaro Littéraire), Frédéric Picard (Web) Ecoprint Casablanca Maroc. ISSN 0182-5852 8 pages
Directeurs adjoints de la rédaction Bertrand de Saint-Vincent Fax : 01 56 52 23 07 Commission paritaire n° 0421 C 83022 Cahier 3 Avec vous
Président-directeur général Directeur délégué 10 pages
Charles Edelstenne Président Gaëtan de Capèle (Économie), (Culture, Figaroscope, Télévision), du pôle news Pour vous abonner Lundi au vendredi de 7 h à 18h ; Sur certaines éditions :
Laurence de Charette (directeur Président-directeur général sam. de 8 h à 13 h au 01 70 37 31 70. Fax : 01 55 56 70 11 . Supplément 4
Administrateurs Charles Edelstenne Yves Thréard (Enquêtes, Bertrand Gié Gérez votre abonnement, espace Client : www.lefigaro.fr/client Magazine 140 pages
de la rédaction du Figaro.fr), Aurore Domont
Olivier Dassault, Thierry Opérations spéciales, Sports, Éditeurs Formules d’abonnement pour 1 an - France métropolitaine Cahier TV 56 pages
Direction, administration, rédaction Supplément 5
Dassault, Olivier Costa Anne-Sophie von Claer Sciences), Robert Mergui Club : 459 €. Semaine : 319 €. Week-end premium : 260 €.
de Beauregard, Benoît Directeur général, Anne Pican 14, boulevard Haussmann Madame 92 pages

directeur de la publication (Style, Art de vivre, So Figaro), Vincent Trémolet de Villers 75438 Paris Cedex 09 Imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement.
A

Habert, Bernard Monassier, Directeur de la Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100%. Ce journal
Marc Feuillée Anne Huet-Wuillème (Édition, (Politique, Société, Débats Opinions) diversification éditoriale Tél. : 01 57 08 50 00
Rudi Roussillon est imprimé sur un papier UPM porteur de l’Ecolabel européen
Photo, Révision), Pierre Doncieux direction.redaction@lefigaro.fr sous le numéro FI/37/01. Eutrophisation : Ptot 0.009 kg/tonne de papier.
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

21

REBOND L’ex-avocate a

Sandrine
gagné en notoriété grâce à
ses chroniques mordantes
diffusées dans l’émission

Sarroche
« Zemmour et Naulleau ».
Paris Première en diffusera

ou l’humour
un « best of », le 10 juin.

Nathalie Simon

en mélodie
nsimon@lefigaro.fr

G
râce à vous, j’ai reconduit mon
abonnement à Paris Première »,
lance une quinquagénaire à San-
drine Sarroche fraîchement dé-
confinée dans la rue. « Le
meilleur remède contre le corona-
virus, c’est Sandrine Sarroche »,
juge une internaute. « C’est ma
drogue quotidienne », renchérit un autre. Confi-
née, l’humoriste aura gagné en notoriété avec ses
chroniques sociopolitiques joyeusement assassines
diffusées dans l’émission « Zemmour et Naulleau »
sur Paris Première.
Pendant deux mois, la Toulonnaise aura dé-
ridé et soulagé ses semblables. « Elle a décollé
de façon impressionnante, faisant feu de tout
bois. Elle est en pleine ascension », se réjouit
Éric Naulleau. Son fan-club vient d’ailleurs de

ROBIN PRODUCTION
dépasser les 100 000 abonnés, sans compter
ceux qui la suivent sur son compte Facebook.
Observatrice attentive de la société, Sandrine
Sarroche passe l’actualité au crible avec un
sens de la dérision affûté et un esprit d’une fi-
nesse sans pareil.
Michel Onfray l’a plébiscitée pour « Tout va très Observatrice attentive de la société, Sandrine Sarroche passe l’actualité au crible avec un sens de la dérision affûté et un esprit d’une finesse sans pareille.
bien, Brigitte mon exquise », chanté sur l’air de
Tout va très bien, Madame la marquise (6 millions avec Yves Calvi sur RTL, où Stéphane Bern l’avait lyrique. Si Naulleau et Zemmour sont pliés en deux, Éric Naulleau. « Il n’y a pas mieux pour un com-
de vues !). Véronique de Villèle l’a applaudie dans déjà recrutée. En espérant se produire en décembre Sandrine Sarroche laisse de marbre le chef de servi- positeur que de chanter juste et en mesure, elle,
une hilarante séquence de Gym Tonic Confiné où au Théâtre Édouard-VII à Paris. « On est là pour ce des urgences de l’hôpital Delafontaine de Saint- ne se trompe jamais avec des textes qu’elle a
elle revisite les gestes barrières en courant, le transmettre des messages de bonne humeur », dit- Denis, Mathias Wargon. Les propos de la chroni- pourtant appris la veille et dit parfois en direct »,
« Toutoutouyoutou, toutoutouyoutou » dans les elle avec simplicité. Une serviette sur le crâne, queuse qui a anticipé la crise sanitaire avec une renchérit François Bernheim, ex-directeur ar-
oreilles en prime. L’ancienne avocate s’est remise l’autre autour du corps, une main accrochée à un ironie dévastatrice font mouche. tistique d’Eddie Barclay, qui coécrit ses chroni-
au piano en se disant qu’elle jouerait bien un jour à radiateur, elle chante « Déconfinez-moi » comme « Un tel cumul de talents est rare. Sandrine est ques avec elle et Christian Bouclier.
l’Olympia (elle n’a pas tort). Juliette Gréco avec Déshabillez-moi. Et revisite La humoriste, littéraire - ses textes sont ciselés -, « Elle est d’une efficacité remarquable. En
Sandrine Sarroche est sur le point de faire sa ren- Truite, de Schubert, telle une diva d’opéra de retour actrice, imitatrice et chanteuse, ce qui lui permet général, il suffit d’une prise, ce qui exige beaucoup
trée sur Paris Première. Et pourrait ensuite revenir de Chine, la Toulonnaise a une formation de chant de se distinguer de la concurrence », considère de précision, reprend Éric Naulleau. Son interven-
tion est l’une des séquences les plus attendues de
l’émission. » Ces dernières tiennent du miracle.
Cloîtrée dans un meublé, son appartement étant
en travaux, Sandrine Sarroche a dû se mettre à la
technique et a changé ses méthodes de travail. Son
mari et son adolescent de fils l’ont aidée pour
qu’elle puisse tourner ses chroniques avec les
moyens du bord.

Fille de « travailleurs acharnés »


« Nous sommes partis du jour au lendemain, sans
aucun matériel. Beaucoup de gens me demandaient

Bio
de faire des vidéos personnalisées », raconte
l’humoriste caméléon. Elle en a ainsi réalisé une
pour célébrer l’anniversaire d’un professeur
EXPRESS neurologue de la Pitié-Salpêtrière. « Il était au
front », argue la réalisatrice en herbe avec
1969 modestie. « Jusqu’à présent, je détestais me filmer,
Naissance à Toulon (Var). mais dans l’incertitude de revenir sur scène, je vais
mieux m’équiper, promet-elle. J’ai envie de colla-
2007 borer avec des personnes qui m’ont contactée après
Premier spectacle, avoir vu mes chroniques, comme la chanteuse Liane
Je suis Ségolène. Foly, qui fait aussi des imitations, et la scénariste
Catherine Diament. »
2009 « Elle a une personnalité dans la veine des
En scène avec son grandes comédiennes comme Jacqueline Maillant
deuxième show, pour la créativité et la fantaisie. Dès qu’elle a un
Nos amis les pipoles. texte ou une musique, elle ose, et c’est bien »,
s’enthousiasme François Bernheim. Fille de
2017 « travailleurs acharnés » – une mère commer-
La loi du talon et débute çante et un père dans une banque –, parlant
sur Paris Première, couramment espagnol et allemand, Sandrine
dans l’émission Sarroche en a sous la semelle. Ses fidèles s’en
« Zemmour rendront compte le 10 juin lorsque Paris Pre-
et Naulleau ». mière diffusera ses meilleures chroniques.
« Je me suis presque habituée à être mineur de
2020 fond », confie-t-elle en jetant un coup d’œil dans
Sa vidéo « Tout va le rétroviseur. Ne regrettant pas d’avoir abandon-
très bien, Brigitte mon né la robe d’avocate après avoir passé un concours
exquise » comptabilise d’éloquence au Barreau de Paris en 2000. « Il y a eu
6 millions de vues. une standing-ovation, je me suis dit : “Tiens, il y a
À la rentrée, peut-être quelque chose à faire” », se souvient-elle.
retour sur RTL. Sandrine démissionne dans la foulée. Commence
par un congé sabbatique. « J’avais peur de sauter
sans filet, c’était déjà énorme d’avoir un job bien
payé… » Avant de se lancer avec un premier spec-
tacle dont le titre donne déjà le ton « sarrochien » :
Je suis Ségolène.
Éric Naulleau qui l’a découverte au Petit
Palais des glaces il y a quelques années, n’aurait
jamais imaginé qu’elle puisse devenir chroni-
queuse. « L’idée est venue de la productrice de
l’émission, Raphaële Galaup, et du journaliste
Fabrice Pierrot, signale-t-il. Sandrine a dû se
régler à l’exercice du plateau, mais au bout de
trois émissions, elle a trouvé sa voie. » « Elle
passe du clown à une émotion intense », résume
François Bernheim. « Le confinement a été salu-
taire de ce point de vue-là », estime Éric Naul-
leau. Leur complice plaisante : « On nous avait
A

dit : “Pour le meilleur et pour le pire”, on ne nous


avait pas dit pour le confinement ! » ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO - N° 23 560 - Cahier N° 2 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr

> FOCUS
lefigaro.fr/economie LA PRODUCTION
REBONDIT
EN CHINE
ALLEMAGNE KERING Pour la première fois cette année, la
UNE RÉCESSION LE GROUPE SOIGNE SA production industrielle a progressé
JUSQU’ICI LIMITÉE CLIENTÈLE FRANÇAISE en Chine. En avril, elle ressort en
hausse de 3,9 % en rythme annuel,
PAGE 25 POUR REBONDIR PAGE 27 au-dessus du consensus et loin de
la contraction de 1,1 % enregistrée
en mars. « Cette hausse est due

économie
notamment à la forte pression poli-
tique exercée sur les usines pour

Aérien : des aides massives


qu’elles reprennent la production.
Celle-ci semble d’ailleurs être en
avance sur la demande, ce qui en-

pour éviter les faillites


traîne une augmentation des
stocks », remarquent les analystes
de Capital Economics. L’investisse-
ment est également en très légère
STEVE STRIKE/STEVE STRIKE ; LINDEN LAB ; THOMAS KIENZLE/AFP ; FRANCOIS BOUCHON / LE FIGARO

hausse en avril.
En revanche, les secteurs de la
consommation sont toujours dans
le rouge. Les ventes de détail, un
indicateur-phare, ont poursuivi en
avril leur repli sur un an (- 7,5 %), à
un rythme toutefois moins pronon-
cé que le mois précédent (- 15,8 %).
Les boutiques, restaurants et
autres lieux qui accueillent habituel-
lement des foules de consomma-
teurs sont restés fermés. Et, en dé-
pit d’une levée des restrictions et de
la réouverture de nombreux lieux
publics dont la Cité interdite à Pékin,
les secteurs de l’hôtellerie et de la
restauration n’ont retrouvé qu’envi-
ron 70 % de leurs recettes habituel-
les, selon la banque Nomura.
Confinée pendant plusieurs mois
pour faire face à la crise sanitaire,
La reprise du trafic sera très lente. Les États volent au secours Pékin rouvre progressivement son
économie. Mais l’empire du Milieu
des pavillons nationaux. Les compagnies taillent dans leurs effectifs. PAGES 24 ET 25 continue de faire face à des défis
majeurs alors que le coronavirus a
Avions immobilisés en Australie, près d’Alice Springs. affecté le monde entier, provo-
quant d’importants dégâts écono-
miques, chez ses partenaires com-
merciaux. Beaucoup d’usines

La région Occitanie veut des péages gratuits chinoises font face à des annula-
tions de commandes ou des com-
mandes réduites en provenance de
Des autoroutes gratuites pour se ceptionnel de solidarité nationale la cité épiscopale d’Albi, la cité tivité a, de son côté, décidé de l’étranger.
rendre sur les plages héraultaises aux sociétés autoroutières françai- médiévale de Carcassonne, les plancher elle aussi sur une tarifi- Le taux de chômage, particulière-
de La Grande-Motte ? C’est le sou- ses pour cet été 2020. Qu’elles « lè- paysages des Causses et Cévennes cation spéciale pouvant aller de la ment surveillé par le pouvoir, s’est
hait de Carole Delga, présidente vent les barrières », qu’il y ait moins ou encore le canal du Midi. Le tou- réduction jusqu’à la gratuité de
établi à 6 %, contre 5,9 % le mois
(PS) de la région Occitanie, qui de péages durant ces vacances pour risme représente 10 % de son PIB ces trains, une façon de montrer le
précédent. Ce chiffre ne reflète
demande aux concessionnaires faciliter les déplacements du plus et la filière emploie directement chemin à suivre aux concession-
autoroutiers (Vinci Autoroutes, grand nombre de nos concitoyens », près de 100 000 personnes, géné- naires et au secrétariat d’État aux
toutefois que la situation en zone
Eiffage, Sanef…) d’adapter leurs argumente-t-elle. rant 15,9 milliards d’euros de Transports. Voilà quelques années urbaine et il exclut les millions de
tarifs à la situation en raison du L’enjeu est de taille pour cette ré- chiffre d’affaires grâce aux 30 mil- déjà, la collectivité avait innové en travailleurs migrants, dont une
risque de voir les Français renon- gion du sud de la France comptant lions de touristes de passage. proposant aux populations locales grande partie est retournée en pro-
cer à leurs vacances estivales, le quelque 220 kilomètres de côte En charge de la circulation des un trajet à 1 euro pour relier les vince et n’est pas encore revenue
Covid-19 menaçant toujours. « Je pour une vingtaine de stations TER, dans une région dont la su- plages du Grau-du-Roi à Nîmes. en ville.
demande, dans le cadre de leur balnéaires et huit sites classés à perficie est comparable à celle de Un tarif social toujours en vigueur. A. BOH.
concession avec l’État, un effort ex- l’Unesco tels que le pont du Gard, la République d’Irlande, la collec- GUILLAUME MOLLARET (NÎMES)

le PLUS du L'HISTOIRE Le versement


FIGARO ÉCO
PRESSTALIS Le confinement donne une seconde vie de l’aide aux foyers
La justice valide le plan au jeu vidéo phénomène « Second Life » modestes débute

A
de reprise proposé
par les quotidiens vec plus de 13 millions de disparaître : le confinement généralisé
PAGE 30 d’exemplaires vendus depuis fin a poussé les internautes à s’y intéresser L’aide exceptionnelle destinée Christelle Dubos. Il « s’ajoute
mars, Animal Crossing trône à nouveau. Selon le PDG de Linden Lab, aux familles modestes, déci- aux prestations sociales versées
dée il y a tout juste un mois par mensuellement tout au long de
LA SÉANCE parmi les échappatoires au
confinement les plus appréciées.
il compte désormais 900 000 utilisateurs
mensuels, soit 28 % de plus qu’avant le début Emmanuel Macron, arrive l’année », précise la CAF.
DU VENDREDI 15 MAI 2020
Mais la pandémie mondiale fait également de la pandémie. « Parmi eux, 27 000 dans les foyers depuis ce Cette aide avait été décidée en
CAC 40 les beaux jours d’un autre réseau en ligne : sont français », précise-t-il. « En ce moment, vendredi. Les caisses d’alloca- plein confinement, la crise sa-
4277,63 +0,11% tions familiales ont commen- nitaire ayant fragilisé l’équi-
Second Life. lorsque je me rends à un événement,
cé à la verser aux bénéficiaires libre financier de nombreux
Créé par la société Linden Lab en 2003, c’est plein d’avatars ! », atteste Monica,
DOW JONES du RSA et aux foyers perce- foyers. Édouard Philippe avait
cet univers virtuel gratuit permet présente depuis dix ans.
23456,04 -0,72% vant des APL et ayant des en- notamment cité le cas des fa-
aux utilisateurs d’incarner Le succès surprise fants à charge. « Cette aide de milles ayant des dépenses
un avatar et de créer de Second Life montre 150 euros et de 100 euros par supplémentaires de nourritu-
ONCE D’OR une infinité de contenus. l’intérêt croissant du public
1731,60 (1708,40) enfant est également versée par re car ne bénéficiant plus des
Quelques années pour les univers virtuels. la MSA (Mutualité sociale tarifs sociaux dans les canti-
après son lancement, Facebook, Epic Games agricole) à ses allocataires et nes scolaires. Le premier mi-
PÉTROLE (lond) la plateforme est devenue et Microsoft planchent
31,730 (31,500) par Pôle emploi au titre des bé- nistre avait estimé que cette
un véritable phénomène sur le sujet, bien décidés néficiaires de l’allocation spéci- aide serait également utile aux
EUROSTOXX 50 planétaire, qui a séduit à capitaliser sur leurs fique de solidarité », rappelle la « travailleurs précaires qui ont
2768,11 +0,29% aussi bien U2, L’Oréal possibilités commerciales. CAF dans un communiqué. perdu leur emploi juste avant
ou Reuters que Nicolas Récemment, le vice- L’aide versée va concerner ou pendant la crise, et qui ne
FOOTSIE Sarkozy. Mais jugée président de Roblox, un jeu 3 630 000 foyers (soit 5 070 000 bénéficient désormais que des
5799,77 +1,01% trop complexe en ligne valorisé 4 milliards enfants) et son montant at- minima sociaux », mais aussi
et mise à mal de dollars, a même déclaré : teindra 821 millions d’euros. aux « ménages qui ont connu
NASDAQ par l’avènement « Notre opinion, c’est que les L’enveloppe moyenne est de parfois une baisse importante
9002,30 -1,01% de Facebook, elle est peu univers virtuels vont devenir 226 euros par foyer. Tous les de revenus occasionnels, com-
à peu tombée dans l’oubli. les principaux outils bénéficiaires ont été informés me des petits travaux qui leur
NIKKEI de ce versement par un cour- permettent de boucler leurs fins
Second Life d’engagement. » ■
20037,47 +0,62% rier des ministres Olivier de mois ».
n’est cependant pas près VALENTIN HAMON-BEUGIN
A

Véran, Julien Denormandie et M. VT.


samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

24 L'ÉVÉNEMENT
Le transport aérien est encore très loin
d’un redécollage du trafic
Les compagnies devront attendre
entre trois et cinq ans avant
de retrouver le niveau d’activité
d’avant la crise du Covid-19.
RATP assure 75 % du service depuis
VÉRONIQUE GUILLERMARD le 11 mai, contre 30 % la veille.
£@vguillermard
Dans le transport aérien, la reprise
sera très graduelle. Depuis le décon-
TRANSPORT AÉRIEN Le mouve- finement, Air France n’a rouvert que
ment de déconfinement dans le trois lignes de plus, à partir de
monde va-il être synonyme de Roissy, pour Brest, Bordeaux et
reprise du trafic aérien ? Depuis la Montpellier. Et a augmenté les fré-
crise du Covid-19, les compagnies quences des trois lignes restées en
sont à l’arrêt. Le trafic a chuté de activité, sur Toulouse, Marseille et
90 % alors que plus de 4 milliards Nice. À l’international, la compagnie
de Terriens, soit 52 % de la popula- française dessert à nouveau Atlanta
tion mondiale, répartie dans et prévoit de se poser à Chicago à
110 pays, étaient encore assignés à partir du 15 juin. En Asie, Air France
résidence mi-avril. opère des vols cargo, à l’exception
L’espoir d’une relance est là. de Tokyo, vers Shanghaï et
Après la Chine, la première à se dé- Hongkong. « 5 % de notre program-
confiner le 8 avril, les pays euro- me est assuré contre 3 % la semaine
péens lèvent les restrictions, de la dernière. Soit entre 30 et 40 vols par
France, le 11 mai, en passant par jour contre 1000 à 1200 aupara-
l’Italie, le 4 mai, ou encore l’Irlan- vant », précise la compagnie.
de, à partir du 18 mai. Aux États-
Unis, 35 des 50 États tels que le
Texas, l’Idaho, la Caroline du Sud,
sortent du confinement.
Mais cet espoir est ténu. Car « le
“ En septembre,
le niveau du trafic
déconfinement est une condition né-
ne reviendra pas
cessaire pour que le transport aérien à 100 %, il ne sera
se porte mieux, mais il n’est qu’une même pas à 25 %
étape, encore insuffisante, pour une
véritable relance, qui ne sera possible
qu’avec la levée des restrictions in-
DAVID CALHOUN, PDG DE BOEING

Dans le monde, les capacités ont
ternationales », estime Paul Chiam- augmenté de seulement 2 %, à
baretto, spécialiste de l’aviation à la 29,8 millions de sièges (+600 000)
Montpellier Business School. « Le cette semaine, selon l’OAG, spécia-
comportement du marché intérieur liste des données de vol. « En sep- Un Airbus A340 Cette année, 1,2 milliard de pas- à une réunion de deux heures à sit ? Seront-ils placés en quarantaine
de chaque pays est un indicateur cri- tembre, le niveau du trafic ne revien- de la compagnie sagers manqueront à l’appel, après l’autre bout du monde. Quant à la lors de leur correspondance ou de
tique de la reprise », indique l’Asso- dra pas à 100 %, il ne sera même pas Lufthansa stationné les 4,5 milliards transportés en clientèle loisirs, son pouvoir leur destination finale ? Seront-ils
ciation du transport aérien interna- à 25 %. Peut-être qu’à la fin 2020 le 23 mars 2019. Il ne s’agit pas d’un simple d’achat s’érode, et elle a peur tracés ?», interroge Paul Chiamba-
tional (Iata). C’est pourquoi, la nous approcherons des 50 % », indi- sur le tarmac trou d’air comme lors des crises d’attraper le Covid-19 à bord des retto. Singapour a interdit le transit
de l’aéroport
Chine, qui dispose, comme les que David Calhoun, PDG de Boeing. liées aux attentats de New York en avions. Selon un récent sondage de via « son hub » de passagers, en
de Francfort,
États-Unis, d’un vaste marché do- De son côté, Guillaume Faury, pré- en Allemagne. 2001, au Sras en 2003 ou à la crise fi- l’Iata, 60 % des personnes interro- provenance de pays infectés.
mestique est observée de près. Mais sident exécutif d’Airbus, estime que ARNE DEDERT/DPA/ABACA nancière en 2008. La résilience avé- gées pourraient recommencer à Le principal levier de la reprise,
après plus d’un mois de déconfine- la reprise prendra entre trois et cinq rée du transport aérien est défiée voyager un à deux mois après l’en- c’est l’ouverture des frontières. La
ment, le trafic chinois n’a retrouvé ans. « Même dans le cas d’un scéna- par la combinaison d’une crise sa- diguement de la pandémie, mais coordination des États en la matière
que 40% de ses capacités. rio optimiste, il faudrait 3 ans pour nitaire et économique inédite. 40 % attendront au moins six mois. reste un défi. Les pays prennent des
Le seul marché domestique, peu retrouver le niveau de trafic de 2019 D’autres phénomènes plus struc- Les mises en quarantaine décré- mesures en ordre dispersé, de l’in-
rentable pour les compagnies, n’est et au moins 10 ans pour rattraper la turels contrarieront la reprise du tées par certains États sont un frein terdiction d’atterrir à l’instar du
pas le moteur du redécollage. L’écra- trajectoire d’avant crise », estime trafic. Contraintes de réduire leurs aux voyages en avion. Se pose aussi Venezuela (jusqu’au 12 juin) aux
sante majorité des salariés ne prend Marc Durance, « partner » au cabi- coûts, les entreprises vont couper la question des passagers en corres- mesures intrusives comme une pri-
pas l’avion pour se rendre au bureau. net Archery Consulting. En mars, dans les budgets voyages. Elles ont pondance, comme c’est le cas de se de sang avant d’embarquer, qui a
Ce sont les transports collectifs ur- selon l’Iata, le trafic mondial est re- pris conscience, grâce aux outils 50 % d’entre eux sur les lignes Pa- fait l’objet de tests à Dubaï, en pas-
bains (trains, trams, bus, métros) qui tombé, en chutant de 52,9 %, à son numériques, qu’il n’est plus néces- ris-New York. « Que feront les sant par des accords bilatéraux en-
remontent en capacité. À Paris, la niveau de 2006. saire d’envoyer leurs cadres assister autorités avec ces passagers en tran- tre pays asiatiques et l’Australie, as-

Peu de faillites mais des aides d’État massives Alice Springs, voie
salariés) ou Virgin Australia, la Dans le Golfe, Emirates a très compagnie française ne bénéficie
JEAN-YVES GUÉRIN £@jyguerin deuxième compagnie australienne, vite eu le soutien du prince héritier toujours pas d’une aide d’État. Dé- GRÉGORY PLESSE £@gplesse
SYDNEY
se sont déclarés en faillite. Mais elles de Dubaï où le transporteur a son but mai, le ministre de l’Économie,
Cette petite musique est devenue ont encore l’espoir d’éviter la liqui- hub : « Nous allons injecter des Bruno Le Maire, a indiqué qu’il était
assourdissante au fur et à mesure dation. Surtout, jusqu’ici, les ac- fonds dans la compagnie », a-t-il prêt à la soutenir à une condition : Le dernier dimanche d’avril au ma-
que l’épidémie de Covid-19 éten- teurs du transport aérien passés à la tweeté. Là encore, on parle de plu- « Il faut aussi que les actionnaires de tin, quatre Airbus A 380 ont pour la
dait son voile noir sur toute la pla- trappe sont des canards boiteux. Le sieurs milliards de dollars. Les pays Corsair puissent faire leur part du première fois amorcé une descente
nète : une multitude de compagnies virus n’a fait que les achever. Flybe aux poches moins pleines sont aus- chemin.» En clair qu’ils remettent entre les crêtes des monts MacDon-
aériennes vont disparaître. Elles ne était entre la vie et la mort depuis un si au chevet de leur compagnie au pot, ce qui n’a pas été demandé nell. Ils ceinturent la ville d’Alice
pourront pas résister à plusieurs an. Virgin Australia n’a pas gagné porte-drapeau. L’Indonésie pré- aux actionnaires non étatiques Springs, une bourgade de
mois d’inactivité. Dès le 24 mars, d’argent depuis sept ans… « Aucun pare un plan d’un milliard de dol- d’Air France KLM (Delta Airlines, 25 000 habitants, dans le cœur de
Alexandre de Juniac, directeur gé- grand nom du transport aérien n’est lars pour sauver le transporteur China Eastern Airlines)… l’Australie. « Les fans d’aviation
néral d’Iata, la fédération interna- encore tombé à cause de cette cri- aérien national,Garuda. Soutien gouvernemental ou pas, Une vingtaine d’Alice Springs ont pris les petits
tionale des transporteurs aériens, se », résume Paul Chiambaretto, les compagnies actionnent quasi- d’appareils appartenant chemins de montagne pour assister à
lançait un avertissement solennel : spécialiste de l’aviation à Montpel- ment toutes un autre levier pour à Singapore Airlines leur atterrissage », raconte le pho-
« En moyenne, le secteur a encore
des liquidités pour deux à trois mois.
Au-delà de juin, je crains que la moi-
lier Business School.
Si le carnage annoncé n’a pas eu
lieu, c’est que les États ont volé au
“ Une compagnie
nationale est un actif
rester en vie : couper dans les effec-
tifs. British Airways veut se séparer
de 12 000 collaborateurs ; SAS en a
sont parqués
près d’Alice Springs, en
Australie, la compagnie
tographe Steve Strike. Il était pour
sa part aux premières loges, dans la
cabine d’un hélicoptère, lorsqu’il a
stratégique ayant supprimé plus
tié des compagnies aériennes ne
soient susceptibles de faire faillite »,
déclarait-il. Au même moment ou
secours de leur compagnie
étendard, un peu partout dans le
monde. En mettant les grands
CHEZ OLIVER WYMAN

GILLES ROUCOLLE, CONSULTANT
remercié 5 000. Air France planche
sur un plan de départs volontaires
de plusieurs milliers de postes. En-
de 90 % de ses vols
en raison du Covid-19.
STEVE STRIKE
pris ces clichés du plus grand avion
commercial du monde, parqué dans
le « centre rouge » de l’Australie.
presque, le cabinet australien de moyens pour les sauver. Sans fin, les compagnies aériennes ont
conseil, Capa, qui fait autorité en surprise, la France, connue pour En réalité, il y a une logique pour une autre botte secrète pour ne pas
aviation prédisait que la plupart des son interventionnisme économi- les gouvernements à ne pas laisser sombrer définitivement. Pour les
compagnies iraient au tapis d’ici fin que, a annoncé pour Air France un tomber ces entreprises clés. « Une milliers de vols annulés depuis
mai. Une menace qui concernait plan d’aides à sept milliards d’euros compagnie nationale est un actif quelques mois, elles ne rembour-
même les plus grandes. Mi-mars, le (quatre milliards de prêts garantis stratégique, explique Gilles Roucol- sent pas les passagers qui en font la
PDG de British Airways, Alex Cruz, par l’État et trois milliards de prêts le, consultant spécialiste du trans- demande mais leur imposent des
envoyait un email à ses collabora- d’État). Même les États-Unis, la port aérien au sein du cabinet Oliver avoirs. Tant pis si c’est illégal.
teurs intitulé « La survie de BA ». terre du libéralisme, ont mis la main Wyman. En reliant le pays aux autres Cette pratique aura notamment
Deux mois plus tard, on est loin au portefeuille avec 50 milliards de parties du monde, elle permet d’ac- permis aux compagnies aériennes
de l’hécatombe annoncée. Certes, dollars débloqués par l’Administra- cueillir des touristes du monde entier européennes de ne pas débourser
plusieurs transporteurs aériens ont tion Trump pour les compagnies mais aussi d’aider les entreprises lo- 9,2 milliards d’euros d’ici fin mai.
été rayés de la carte. Des compa- aériennes américaines : 25 milliards cales à gagner des marchés à l’étran- Pas sûr que tout cela suffise pour
gnies régionales comme Flybe au d’aides directes et 25 milliards de ger et d’exporter leurs produits. » empêcher des faillites en cascade si
Royaume-Uni ou Trans State Airli- prêts ou de garanties de prêts. A contrario, les États n’ont pas les la crise s’installe. Mardi, le patron
nes et Compass Airlines aux États- Ainsi, Delta Airlines va bénéficier mêmes attentions pour leurs com- de Boeing, David Calhoun, a jugé
Unis ont cessé leur activité. de 5,4 milliards d’aides et de pagnies secondaires qui ne jouent « fort probable » qu’un transpor-
A

D’autres acteurs plus connus com- 4,5 milliards d’emprunts auprès du pas de rôle stratégique pour le pays. teur aérien américain disparaisse à
me le Colombien Avancia (21 000 Trésor américain. Ainsi, Corsair qui est la deuxième cause de la pandémie. ■
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

ÉCONOMIE L'ÉVÉNEMENT 25

90 % L’Allemagne limite les dégâts


de chute
au premier trimestre
Le transport aérien
a plongé dans
la plus grave crise
de son histoire Le confinement à géométrie variable a contribué à contenir la baisse
du PIB. Mais l’activité devrait être plus pénalisée d’avril à juin.
Et dans la même période, la haus- emportaient, qui sa pizza, qui son
PIERRE AVRIL £@PierreAvril_ se de 31 % de la production de pa- plat cuisiné. Dans la capitale,
CORRESPONDANT À BERLIN
pier toilette n’a pas modifié l’ima- adepte du deux-roues, des maga-
ge générale, a expliqué dans un sins de vélos sont restés ouverts et
CONJONCTURE L’économie alle- sourire, l’une des responsables de certains commerces bénéficiaient
P. CHIAMBARETTO

mande avait tutoyé la récession Destatis, Suzanne Hagenkort- de dérogations.


fin 2019. La crise du coronavirus Rieger. Pour une économie très Le pire reste néanmoins à
l’y a fait définitivement plonger. ouverte sur l’étranger, les volu- attendre. « Une large partie des
Le PIB de la première économie mes d’exportation et d’importa- effets des mesures de confinement
d’Europe a reculé de 2,2 % au pre- tion ont fortement diminué. se fera sentir seulement en avril »,
mier trimestre, selon les données met en garde Timo Wollmershaü-
publiées vendredi par l’institut Endettement prolongé ser, économiste en chef de l’insti-
officiel Destatis, subissant ainsi sa tut IFO, qui évalue à -16 % le re-
Le décon- plus violente contraction depuis la
Le choc est moindre que celui res-
senti en France ou en Italie, deux cul attendu de la production
finement est crise financière de 2009. Les deux pays qui ont eu recours plus tôt et durant la mise à l’arrêt. Pour l’en-
premiers mois et demi normaux de manière drastique au confine- semble du deuxième trimestre,
une condition d’activité n’ont pas permis de ment. La pandémie n’a pas provo- cet expert prévoit un plongeon de
nécessaire pour compenser la quasi-mise à l’arrêt qué de tensions sanitaires dans les 12 % du PIB. L’hypothèse avancée
décrétée à la mi-mars. Les dépen- hôpitaux et la mortalité reste infé- au début de la pandémie par les
que le transport ses de consommation privées, rieure à celle observée chez les sages du gouvernement, d’une
aérien se porte tout comme la production de principaux voisins méditerra- dégringolade de l’activité suivie
biens industriels d’équipement, néens. Dans ce pays fédéraliste, la d’un violent rebond, est désor-
mieux, mais ont particulièrement souffert. latitude de gestion donnée aux mais rejetée par les économistes.
il n’est qu’une Symbole de cette violente décé- Länder a permis dans certaines Ainsi, la courbe en V se redessine
lération au royaume de l’automo- régions d’assouplir les restrictions sous la forme d’un U et le gouver-
étape, encore bile, seules 285 000 voitures ont d’activité. À Berlin, plusieurs res- nement prévoit une récession de
insuffisante, été assemblées au mois de mars,
soit une chute de 27 % sur un an.
taurants se sont très vite transfor-
més en fast-food où les clients
-6,3 % en 2020.
Pour compenser la perte atten-
pour une due de près de 100 milliards
véritable L’Allemagne recule moins que ses voisins
d’euros de recettes fiscales, l’État
devrait être contraint de laisser fi-
relance, qui CROISSANCE DU PIB AU PREMIER TRIMESTRE 2020, EN % ler la dette une année supplémen-
ne sera possible (variation par rapport au trimestre précédent) taire, soit en 2021, écrivaient ven-
dredi plusieurs journaux
qu’avec la levée Zone euro Allemagne France Espagne Italie Portugal Pays-Bas Roy.-Uni
allemands. Et ceci au mépris des
garde-fous constitutionnels. Le
des restrictions ministre des Finances, Olaf
internationales
PAUL CHIAMBARETTO,
» - 1,70 %
Scholz, se dit hostile à un brutal
programme d’austérité tout com-
sortis de la présentation d’un -2% me à une possible augmentation
passeport sanitaire. SPÉCIALISTE DE L’AVIATION - 2,20 % de l’impôt sur la richesse. Cette
Pourtant il s’agit d’une crise de revendication est portée par les

1,2
l’offre, pas de la demande : « Les - 3,80 % - 3,90 % dirigeants de son propre parti, le
compagnies sont empêchées d’offrir SPD, mais le grand argentier de
des vols par les États, pas parce qu’il - 4,70 % l’Allemagne préfère renvoyer cet-
- 5,20 %
n’y a pas de demande malgré les in- - 5,80 % te question à la campagne électo-
certitudes liées à l’épidémie, surtout rale de l’automne 2021, destinée à
en Asie où des centaines de millions de milliard Source : Gouvernements Infographie choisir un nouveau chancelier. ■
Chinois et d’Indiens des nouvelles
classes moyennes rêvent de prendre de passagers
l’avion pour la première fois », estime ne monteront pas
à bord des avions
Difficiles tractations sur le fonds
Paul Chiambaretto. Alors que dans
les pays plus matures, le « Flygs- en 2020. 4,5 milliards
kam », la honte de prendre l’avion, de personnes
un mouvement « écolo » né en

de relance européen post-Covid


Suède, pourrait - marginalement,
ont été transportées
espèrent les compagnies – contra- l’an dernier
rier la relance du trafic aérien. ■

Après avoir bouclé 540 milliards d’euros d’aide d’urgence,


de garage de l’aviation mondiale les Vingt-Sept butent toujours sur les dettes mutualisées.
manne d’au moins 1 000 milliards lets : un instrument d’investisse-
C’est aussi le cas d’une vingtai- Construite dans les années 1960 FLORENTIN COLLOMP £@fcollomp d’euros. Un enjeu « absolument ment pour soutenir la relance
ne d’autres appareils apparte- en plein centre de l’Australie, vital » pour Bruno Le Maire, car économique, dès cette année, qui
nant pour l’essentiel à Singapore hors de portée de missile, cette UNION EUROPÉENNE Au rythme « l’Union européenne joue sa crédi- courrait sur un ou deux ans sup-
Airlines (et ses filiales Silk Air, base opérée par la CIA et des habituel de l’Europe, c’est allé bilité dans sa réponse à cette crise plémentaires, et le budget classi-
Scoot, NokScoot), qui a supprimé agents de la NSA constitue une vite. En un mois, les Vingt-Sept économique ». L’objectif est de que pluriannuel de l’UE à partir
plus de 90 % de ses vols en raison pièce maîtresse du dispositif de ont réussi à mettre sur pied un lever ensemble des dettes au de 2021. La première partie, assi-
du Covid-19. « La température renseignement américain dans la plan d’aide d’urgence de 540 mil- profit des États qui en ont le plus se sur de la dette, ne serait char-
élevée et l’aridité d’Alice Springs zone Asie-Pacifique. liards d’euros, dont une partie des besoin, comme l’Italie, pour em- gée qu’à hauteur de 300 à
en font un endroit idéal pour en- Sur place, l’entreprise qui assu- fonds sont d’ores et déjà disponi- pêcher une divergence dangereu- 400 milliards d’euros, selon Muj-
treposer des avions cloués au sol, re le stockage et l’entretien des bles pour les États membres. C’est se à laquelle « la zone euro ne ré- taba Rahman, spécialiste de l’UE
pour qui le principal ennemi, c’est appareils est en plein boom. « En notamment le cas de la ligne de sistera pas ». De façon quasi chez Eurasia Group – loin des rê-
l’humidité », souligne Neil Hans- quelques mois, nous sommes pas- crédits de 240 milliards d’euros quotidienne, le ministre de l’Éco- ves français à trois zéros. 80 % de
ford, le président de Strategic sés de six à trente employés », ex- dégagée par le Mécanisme euro- nomie martèle cet argument ces fonds seraient distribués aux
Aviation Solutions. plique Tom Vincent à la radio péen de stabilité (MES), sans auprès de son homologue alle- États membres à travers l’instru-
australienne ABC. Le directeur conditions pour en bénéficier. La mand Olaf Scholz, tandis qu’Em- ment budgétaire spécifique de la
général d’Asia Pacific Aircraft France n’a pas l’intention de re- manuel Macron travaille au corps zone euro (BICC), jusqu’à présent

“ La température
élevée et l’aridité
Storage est également en train de
construire de nouvelles pistes de
remisage, qui pourront d’ici à
courir pour l’heure à ce « filet de
sécurité » et Rome continue à hé-
siter, tant l’organisme est perçu
Angela Merkel en parallèle.

« Perdant-perdant »
resté embryonnaire. 15 % de l’ar-
gent alimenterait un nouveau vé-
hicule d’investissement stratégi-
d’Alice Springs en font quelques semaines accueillir jus- négativement pour avoir mis sous L’Élysée veut croire avoir fait que destiné à recapitaliser des
un endroit idéal pour qu’à cent avions. tutelle les économies en faillite « bouger les lignes » par cette entreprises clé pour l’avenir de
entreposer des avions Des places supplémentaires, qui comme la Grèce dans le passé. En « pression politique » en faveur de l’Europe, et 5 % seraient alloués
devraient très rapidement trou- revanche, la France puisera dans la solidarité financière entre au secteur de santé.
cloués au sol

NEIL HANSFORD, PRÉSIDENT
DE STRATEGIC AVIATION SOLUTIONS
ver preneurs, d’après Neil Hans-
ford. « La reprise du trafic aérien
va être très progressive. De nom-
les 100 milliards du dispositif Sure
de refinancement des mécanismes
de chômage partiel mis au point
Européens. De fait, la chancelière
s’est prononcée publiquement au
Bundestag en faveur d’un effort
« Ursula von der Leyen négocie
en priorité avec Berlin, sachant que
de nombreux autres États membres
breux avions vont rester au sol par la Commission. Restent budgétaire mutualisé. D’autres risquent d’y être hostiles, rapporte
Et même si seulement 600 000 pendant encore des mois avant que 200 milliards de prêts aux entre- pays « frugaux », comme les Mujtaba Rhaman. Les Allemands,
passagers par an utilisent l’aéro- la demande mondiale retrouve son prises facilités par la Banque euro- Pays-Bas ou la Suède seraient en derrière leur volonté de compromis,
port, soit l’équivalent en fréquen- niveau d’avant le virus. En atten- péenne d’investissement (BEI). train d’être gagnés à cette logique. savent que les Néerlandais feront le
tation de l’aéroport de Pau, il dis- dant, Alice Springs est une alterna- Ces aides d’urgence adoptées, Ne pas le faire serait « perdant- sale boulot pour empêcher la mu-
pose d’une piste d’atterrissage en tive sûre et plus proche pour les les vingt-sept ministres des perdant », insiste un proche du tualisation des dettes. » Or, c’est
mesure de supporter les 275 ton- compagnies asiatiques que les Finances se sont réunis vendredi président. Il y aurait donc accord l’un des critères clés de la France,
nes d’un A 380. « Elle a été agran- grands cimetières aériens améri- par visioconférence pour exami- sur le principe, croit-on à Paris. qui scrutera la répartition entre
die pour permettre aux plus grands cains », dans le désert de Mojave ner ensuite les pistes du prochain Reste à vérifier ces bonnes in- fonds remboursables et subven-
avions de transport militaire amé- ou encore en Arizona. D’après étage de la fusée : le fonds de re- tentions à l’épreuve des annonces tions accordées sans contrepartie
ricains de s’y poser pour assurer l’Organisation internationale de lance des économies européen- désormais prévues par la prési- aux États membres. On comprend
l’approvisionnement de la base de l’aviation civile, 62 % des avions nes. Un projet autrement plus dente de la commission Ursula pourquoi les annonces, initiale-
A

surveillance satellitaire de Pine de passagers dans le monde sont complexe et controversé. Paris est von der Leyen à la fin mai. Le dis- ment prévues début mai, pren-
Gap », ajoute le spécialiste. actuellement cloués au sol. ■ à la manœuvre pour pousser une positif s’articulerait en deux vo- nent un peu plus de temps. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

26 ÉCONOMIE

Le taïwanais TSMC va investir 12 milliards aux États-Unis


Trump applaudit l’effort du groupe de semi-conducteurs tout en bannissant un peu plus le chinois Huawei.
d’ailleurs l’aide du gouvernement leur production aux États-Unis. Le dernière, quasiment jour pour avec Huawei, et notamment l’ex-
ELSA BEMBARON £@elsabembaron fédéral pour cet investissement. gouvernement américain multiplie jour, le président américain a fait ploitation de produits sous licence.
« Ce projet revêt une importance les tractations avec des industriels inscrire le groupe chinois et ses De moratoire en moratoire, la si-
ÉLECTRONIQUE Donald Trump stratégique critique pour l’écosystè- du secteur pour qu’ils installent de 114 filiales sur une liste noire d’en- tuation a été prolongée pendant un
distribue les bons et les mauvais me américain dans les semi-con- nouvelles capacités de production treprises avec lesquelles les grou- an. « Huawei a continué à utiliser les
points dans l’industrie des semi- ducteurs », souligne TSMC. Le sur son sol. Il négocie l’ouverture programmes informatiques et de la
conducteurs. Le fabricant taïwa- groupe dispose déjà d’un site de d’usines avec Intel, mais fait aussi technologie américaine pour déve-
nais TSMC est le bienvenu. Huawei
écope d’un an supplémentaire de
bannissement du marché améri-
production à Camas (État de
Washington), et des centres de de-
sign à Austin (Texas) et San José
les yeux doux à Samsung.
Ces tractations ont lieu alors que
les tensions commerciales avec la
“ Cette annonce
coupe court aux efforts
lopper des semi-conducteurs, mi-
nant par là même la sécurité natio-
nale et l’objectif diplomatique de la
cain. (Californie). Il fournit des compo- Chine sont loin de s’être apaisées de Huawei pour saper liste en commandant sa production à
TSMC a officiellement annoncé sants de puces pour de nombreux avec la crise du coronavirus. Non le contrôle des exports l’étranger dans des fonderies utili-
investir 12 milliards de dollars aux industriels du secteur, dont Qual- content d’interdire Huawei de sé- sant des équipements américains »,
américains
États-Unis entre 2021 et 2029. Cela
comprend le financement de la
construction d’une usine en Arizo-
comm et Apple.

Opération séduction
jour aux États-Unis, Donald Trump
cherche désormais à l’isoler. Il a
déjà appelé les pays alliés à ne pas

WILBUR ROSS, SECRÉTAIRE D’ÉTAT
AMÉRICAIN AU COMMERCE
a fait savoir le ministère américain
du Commerce, qui a sifflé la fin de
la partie.
na. Elle devrait être opérationnelle Cet investissement répond à la vo- utiliser Huawei pour la 5G. Menant Rendu prudent par l’expérience,
dès 2024 et générer la création de lonté américaine de réduire sa dé- une véritable guérilla, il interdit pes américains n’ont pas le droit de Washington a assorti ces nouvelles
quelque 1 600 emplois « haute- pendance aux exportations chinoi- désormais au groupe chinois de commercer. Face aux difficultés mesures d’un moratoire de quatre-
ment qualifiés ». Cela faisait quel- ses. Donald Trump s’est lancé dans développer des semi-conducteurs que cela posait à des entreprises vingt-dix jours pour permettre aux
ques mois que des négociations une vaste opération de séduction à à l’étranger avec de la technologie américaines, Washington avait mis entreprises américaines de pren-
étaient en cours entre Washington l’égard des industriels, en particu- américaine. Cette mesure vient en place un moratoire leur per- dre en compte cette nouvelle don-
et le groupe taïwanais (nos éditions lier dans le domaine de l’électroni- renforcer le dispositif anti-Huawei mettant de maintenir une partie de ne. Elles ont jusqu’au 13 août pour
du 12 mai). Le groupe reçoit que, pour les encourager à localiser déployé depuis un an. L’année leurs opérations commerciales s’organiser. ■

Roberto Azevêdo
quitte l’OMC
à un moment critique
Le Brésilien avance d’un an son départ de la tête
de l’Organisation internationale. Sur fond de marasme
économique et de regain de tensions commerciales.
Français Pascal Lamy défend un
ANNE CHEYVIALLE £@AnneCheyvialle choix stratégique, vouloir « décou-
pler » le processus de sélection du
COMMERCE L’annonce de son dé- prochain directeur général, qui né- Roberto Azevêdo, directeur général, au siège de l’OMC à Genève en décembre 2019. FABRICE COFFRINI/AFP
part anticipé à la tête de l’OMC a cessite plusieurs mois de prépara-
créé la surprise générale. Alors que tion, de la prochaine conférence Le contexte est on ne peut plus pleine campagne électorale améri- règles de l’OMC, notamment sur la
la planète subit l’onde de choc sani- ministérielle prévue au Kazakhstan, compliqué entre le violent coup de caine, sans qu’on sache quelle sera la question sensible des subventions
taire et économique du Covid-19. repoussée à mi-2021 pour cause de frein sur le commerce mondial, la ligne politique en 2021 aux États- publiques et des règles anti-dum-
Le Brésilien Roberto Azevêdo, qui coronavirus. « On peut s’en étonner mise en place de restrictions com- Unis », souligne un expert français. ping qui visent la Chine, piétinent.
dirigeait l’Organisation mondiale étant donné la période de fortes tur- merciales en réaction à la crise et le Pour Sébastien Jean, la motivation Or, si le choix et la décision appar-

7
du commerce depuis sept ans, a dé- bulences que traverse le commerce regain de tensions entre les États- du directeur brésilien est à l’image tiennent aux États membres, le se-
cidé d’écourter d’un an la durée de international, qui justement nécessite Unis et la Chine. D’autant qu’il de son profil et de son mandat, de crétariat général de l’OMC peut être
son deuxième mandat. Il partira en un leadership pour proposer une ré- s’inscrit dans une remise en cause « faire passer le fonctionnement in- force de propositions et facilitateur.
août prochain. « Entre le confine- ponse coordonnée », réagit Sébastien plus globale des excès de la mon- terne à l’organisation avant les Reste maintenant à trouver le
ment et une récente opération du ge- Jean, directeur du Cepii, centre de dialisation, marquée par l’hostilité grandes questions politiques ». Pour bon profil, capable de donner un
ans nou, j’ai eu plus de temps que d’ordi- recherche en économie internatio- structurelle de Donald Trump au avoir travaillé depuis 1997 à l’OMC, nouveau souffle à une OMC qui vit
Durée du mandat naire pour réfléchir », a-t-il dit en nale. « Cette décision tombe à un bien multilatéralisme. Ainsi, a-t-il réagi comme représentant du Brésil, Ro- son moment le plus critique en
de Roberto Azevêdo préambule jeudi lors d’une visio- mauvais moment pour l’institution », jeudi soir depuis la Maison-Blan- berto Azevêdo connaît bien les 25 ans d’existence. La procédure de
(réélu en 2017) conférence avec les chefs de délé- insiste-t-il. che, à l’annonce du départ de Ro- rouages de la maison de Genève et désignation s’ouvre en général neuf
au lieu des 8 prévus. gation. berto Azevêdo : « Pas de problème compte à son actif quelques accords mois avant son terme et se fait par
Et d’expliquer que son choix ré- « Organisation horrible » pour moi. L’Organisation mondiale comme celui sur la facilitation des consensus. Un Chinois ou un Amé-
sulte d’une « décision personnelle, « C’est choquant alors qu’on a plus du commerce est horrible ». Les échanges à Bali en 2013. « Mais ces ricain semblent exclus à cause de la
familiale » qui « j’en suis convaincu que jamais besoin de plus de multila- États-Unis sont responsables de- succès diplomatiques ont eu une por- guerre commerciale. Les Euro-
sert au mieux les intérêts de l’OMC ». téralisme, juge sévèrement un ob- puis plusieurs mois de la paralysie tée limitée et n’ont pas empêché la péens qui devront choisir leur can-
À ceux qui lui prêtent des ambitions servateur européen. Comment ne pas de l’organe d’appel du tribunal déstabilisation du système commer- didat ont peut-être une carte à
présidentielles dans son pays, il ré- donner l’impression que les rats quit- d’arbitrage des litiges commer- cial multilatéral », complète le di- jouer. Selon plusieurs sources à Ge-
pond qu’il ne « poursuit aucune vi- tent le navire au moment où on aurait ciaux, une fonction clé de l’OMC. recteur du Cepii. Les négociations nève, ce pourrait être l’heure de
sée politique ». Le successeur du besoin d’un capitaine à sa tête ? ». « C’est très maladroit de partir en d’une réforme en profondeur des l’Afrique. ■

La quête désespérée d’un retour (modéré) de l’inflation


En avril, l’inflation a encore ralenti. En un an, les prix ont augmenté de seulement 0,3 %.

ANNE DE GUIGNÉ £@adeguigne


mieux, les prix augmentent. Les La déflation aurait également des augmentation des salaires, il as- La crise économique provo-
fruits et légumes ne sont pas pour répercussions mortifères pour les surerait une relance de la deman- quée par le coronavirus va-t-elle
autant l’arbre qui cache la forêt. États qui vont sortir de cette crise de, et créerait ainsi un environ- changer la donne ? Patrick Artus,
CONJONCTURE Les prix à la Loin de là. Prise dans sa globalité, surendettés. Elle menacerait à nement solide pour permettre chef économiste de Natixis, le
consommation ont-ils augmenté l’inflation est bien restée au plan- moyen terme la solvabilité aux entreprises de redémarrer. croit possible. Selon lui, « il faut
pendant le confinement ? Frap- cher en avril. La hausse générale des pays aux comptes les plus envisager avec sérieux le retour de
pés par l’évolution de leur panier des prix a même freiné pour se li- déséquilibrés. Un retour via l’inflation dans la zone euro en
de courses, les Français en sont miter à un très faible 0,3 % sur un la productivité 2021 surtout en raison du recul de

2%
persuadés. Les derniers chiffres an. Ce ralentissement s’explique Les économistes s’accordent ainsi la productivité et de la hausse des
Il faut de l’Insee, parus ce vendredi, essentiellement par l’effondre- sur les bienfaits d’une inflation coûts unitaires de production dus
leur donnent - du moins en par- ment des prix de l’énergie, dans mesurée mais, et c’est là que le aux nouvelles normes sanitaires
envisager tie - raison. En avril, les prix ali- le sillage de la chute des cours du bât blesse, personne ne sait com- prises en raison de la pandémie ».
avec sérieux mentaires ont bondi de 3,7 % et pétrole, mais aussi par le recul ment la susciter. Depuis la der- Dans ce cas, l’inflation pourrait
le retour en mars de près de 2 %. En parti- des prix des produits manufactu- La cible d’inflation nière crise, l’inflation semble en d’emblée caracoler à des niveaux
culier, les produits frais « se ren- rés, comme les habits ou les pe- de la Banque centrale effet avoir disparu des pays occi- élevés et déséquilibrer les instru-
de l’inflation chérissent fortement (+ 17,8 % sur tits appareils ménagers. européenne (BCE). dentaux malgré le déversement ments de politique économique.
dans la zone un an après + 4,7 %) » et les prix À court terme, c’est alors un dans l’économie de centaines de Et le rêve du retour d’une infla-
euro des légumes frais « s’envolent à risque de baisse des prix qui sem- milliards d’euros et de dollars, tion modérée s’éloignerait.
en 2021
PATRICK ARTUS,
» + 30,3 % sur an après + 4,8 % » en
mars », détaille l’institut.
Ce dérapage s’explique par la
ble davantage guetter l’économie
française. Un tel scénario serait
dramatique pour les ménages car
À l’opposé de ce scénario, le
remède à de nombreux maux ap-
portés par la crise sanitaire est
par les banques centrales suite à
la dernière crise financière. Les
gouverneurs de la Banque cen-
« L’inflation est peu vraisem-
blable mais pas impossible », juge
de son côté avec prudence, sur
CHEF ÉCONOMISTE réduction des importations ali- la déflation s’accompagne classi- connu. Un léger retour de l’infla- trale européenne (BCE) ont ainsi son blog, l’ancien chef écono-
CHEZ NATIXIS mentaires depuis deux mois. Les quement d’une baisse des reve- tion, autour de 2 %, viendrait peu échoué ces dernières années à se miste du FMI Olivier Blanchard.
A

MARMARA/LE FIGARO produits français, plus chers que nus d’embauches qui se raréfient à peu grignoter le stock abyssal rapprocher de l’objectif qui leur a Bref, pour l’instant, un épais
leurs concurrents, se vendant et d’une hausse du chômage. de dettes des États. Corrélé à une été fixé d’une inflation de 2 %. brouillard domine sur le sujet… ■
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

ENTREPRISES 27

Kering, l’art
de faire repartir
les achats de
luxe en France
Le propriétaire de Gucci mise
sur la clientèle locale pour compenser
la perte des touristes internationaux.
clients sont invités à s’enduire les Après deux mois gasin concentraient leurs efforts dériver sur les nouvelles collec- équipés de caméra Go-Pro) et leur
IVAN LETESSIER£@IvanLetessier mains de gel hydroalcoolique dès de confinement, sur une petite fraction de clients tions et, enfin, sur un échange envoient par mail un lien pour le
l’entrée, et des flacons sont dissé- les boutiques du groupe VIP. Elles n’avaient pas besoin d’en commercial. Les vendeurs conti- paiement à distance.
LUXE Artère symbole des achats minés partout à l’intérieur. Ceux ont pu rouvrir leurs faire plus, étant donné le trafic na- nuent de s’atteler à cette tâche Un activisme commercial utile
de luxe à Paris, l’avenue Montai- qui arrivent sans protection se portes à la clientèle. turel dans les boutiques, toujours quand ils ne sont pas en boutique. pour éviter que les stocks ne s’en-
(ici le magasin Gucci
gne est vite sortie de sa torpeur. La voient offrir un masque chirurgi- élevé. Désormais, nous entretenons « Nous avons développé de nouvel- tassent. « Nos collections vont res-
de l’avenue Montaigne,
plupart des boutiques ont rouvert cal. Le nombre de clients est limi- à Paris, où le PDG le contact direct avec un nombre les méthodes de vente à distance », ter plus longtemps en magasin,
dès le 11 mai, défiant l’absence des té: il n’y en a pas plus que de ven- de Kering, bien plus élevé de clients.» résume le patron de Kering. confie François-Henri Pinault.
touristes. « La clientèle touristique deur. De quoi assurer un service François-Henri Pinault, Cette proximité renforcée per- Comme les clients partiront en va-
internationale, avec laquelle nos personnalisé... à dr., s’est rendu jeudi). Vente par téléphone met de fixer des rendez-vous dans cances en France, leurs achats se-
boutiques parisiennes réalisent en- «La fréquentation des boutiques FRANÇOIS BOUCHON/ Les équipes de vente ont été for- les salons privatisables des maga- ront sans doute plus tardifs.»
viron la moitié de leur chiffre d’af- sur les premiers jours est certes en LE FIGARO mées et ont commencé à travailler sins et de faire de la télévente sans Kering mise sur la clientèle lo-
faires, a disparu pour au moins un recul, mais elle est supérieure à ce pendant le confinement. Les pre- passer par le site d’e-ecommerce. cale partout, à commencer par la
an, mais nous sommes attachés à que nous avions prévu, confie mières semaines, les échanges ont Les vendeurs en magasin présen- Chine. « Notre réseau de magasins
maintenir toutes nos équipes en François-Henri Pinault. Certains consisté à prendre des nouvelles tent des produits aux clients en les n’a rien à voir, en termes de taille et
place pour préserver l’emploi », jours, certains magasins ont vu leur des clients, en quête d’empathie. filmant avec leur smartphone (en d’équilibre géographique, avec ce
assure François-Henri Pinault, le chiffre d’affaires augmenter par Ensuite, les conversations ont pu Chine, ceux de Balenciaga sont qu’il était après la crise de 2008-
PDG de Kering (Gucci, Saint Lau- rapport à la même période de l’an 2009, souligne-t-il. Nous pouvons
rent, Balenciaga...). passé. Les clients qui entrent sont beaucoup mieux répondre à la de-
Après deux mois de confine- plus nombreux à acheter. Nous ne mande de la clientèle locale en
ment à Londres, le patron a pris le
premier Eurostar lundi matin.
nous attendions pas à ce niveau de
redémarrage. Il est certes impossi-
Le propriétaire de Cartier craint trois ans de crise Chine. Là-bas, depuis le déconfine-
ment, nous enregistrons des taux
Masque griffé Bottega Veneta sur ble de prédire si ce phénomène va de croissance très importants,
le nez (un modèle en tissu organi- durer, mais il prouve la force et la « Ce n’est pas une pause, mais de luxe est prêt à affronter produits pour une saison que même si cela ne compense pas tota-
que lavable 100 fois, fabriqué dans fidélité de notre clientèle locale.» un reset ». Malgré le retour la crise, grâce à sa trésorerie et l’on jette au bout de quelques lement la perte des achats faits par
les ateliers de la maison italienne à Dans la boutique Saint Laurent rapide à la normale en Chine à ses investissements dans l’e- mois. Ma mère ne fait pas cela, les touristes chinois à l’étranger.
Vicenza), il a fait la tournée des de l’avenue Montaigne, la moitié après une baisse des ventes commerce. Il veut ainsi moins ma femme ne fait pas cela… » De plus, certains Chinois privés de
boutiques parisiennes plusieurs des visiteurs sont des nouveaux de 67% entre janvier et mars, dépendre de son réseau de Avec de tels changements voyage vont probablement reporter
fois dans la semaine. clients de 25 à 30 ans. Les équipes Johann Rupert, président de magasins, ce qui lui permettrait de comportement des clients leurs dépenses sur des achats de
Habitué, depuis dix ans, à surfer ont été divisées ; elles alternent Richemont (Cartier, Montblanc), de diminuer ses coûts fixes. du luxe, l’horlogerie aurait plus biens de luxe.»
sur les vagues de forte croissance, trois jours en magasin et deux s’attend à être confronté à « Il y aura des changements d’avenir que le prêt-à-porter. Pour alimenter ses boutiques de
portées par l’essor du marché de jours de télétravail. « Nous avons « 12, 24 ou 36 mois de graves pour le meilleur, assure « Le “hard luxury” n’a rien Chine continentale, Gucci a utilisé
la clientèle chinoise, Kering a pro- profité de la période de confinement difficultés économiques. C’est le principal actionnaire de d’éphémère et incarne des les stocks de celles de Hongkong
fité du confinement pour adapter pour renforcer notre politique de peut-être trop pessimiste, mais Richemont, qui s’était préparé siècles d’héritage, assure et Macao, dont les ventes sont en
son modèle et préparer la reprise. suivi des clients par téléphone, ex- qui sait ? » Le leader mondial à un retournement économique. Rupert. Nos maisons survivront net recul, ainsi que celles du Ja-
Dans toutes les boutiques du plique le PDG de Kering. Habituel- de l’horlogerie et de la joaillerie Il n’y aura plus d’achats de à ces temps difficiles. » I. L. pon. Et sa production a repris la
groupe, la règle est la même : les lement, les équipes de chaque ma- semaine dernière en Toscane. ■

EN BREF
La crise relance le débat sur la suppression des CHSCT RECUL DES RÉSULTATS
DE CNP ASSURANCES
Pour les syndicats, l’épidémie de coronavirus a démontré l’importance d’avoir des instances £ CNP Assurances a ressenti
les premiers effets de la crise
dédiées à la santé dans les entreprises. provoquée par la pandémie de
Covid-19 au premier trimestre.
Son bénéfice net a diminué de
ANNE-HÉLÈNE POMMIER lement deux mois, aucun syndica- économiques), nouveaux organes de pouvoir aborder à la fois les 8,2 %, à 299 millions d’euros.
£@ahpommier1 liste n’aurait imaginé cela… Pour uniques de représentation des sa- questions économiques et de santé En raison de la crise, l’assureur
eux, les ordonnances 2017 de ré- lariés. « Dans les entreprises de dans une même assemblée a un ef- a pris des mesures
forme du Code du travail avaient plus de 300 salariés, les CHSCT ont fet plutôt vertueux. Dans l’organi- commerciales exceptionnelles,
SOCIAL C’est un peu leur revan- définitivement relégué les problé- été remplacés par une commission sation précédente, les relations avec notamment la prise
che. Avec la crise sanitaire, les matiques de santé au rang des pré- qui n’a plus de personnalité morale, entre les comités d’entreprise (CE) en charge des indemnités
questions de santé et de sécurité au occupations annexes. ne peut plus ni lancer une expertise - consultés sur les sujets finan- journalières des personnes
travail sont revenues en force dans Malgré une levée de boucliers ni saisir la justice si elle estime qu’il ciers - et les CHSCT n’étaient en fragiles et des gardes d’enfants
les entreprises. L’organisation de générale, les centrales avaient dû existe un danger pour les salariés. effet pas toujours au beau fixe. Et (impact de 23 millions d’euros).
la reprise de l’activité, après des se résoudre à voir les instances dé- Elle doit demander au CSE de le fai- pour cause : les syndicalistes
semaines de confinement, a même diées à ces questions, les CHSCT re. Le problème, c’est que les ordres qu’on nommait aux CHSCT étaient
été le sujet central de toutes les (comités d’hygiène, de sécurité et du jour des CSE étant chargés, ceux dont on savait qu’ils ne pour- FIAT CHRYSLER
réunions entre employeurs et re- des conditions de travail), dissous l’examen de leurs requêtes est sou- raient pas être élus ailleurs… NÉGOCIE UN PRÊT
présentants des salariés. Il y a seu- dans les CSE (comités sociaux et vent reporté », regrette Philippe La prudence reste néanmoins de GARANTI
Portier, secrétaire national de la mise, avec la crainte d’un retour
CFDT, en charge du dialogue so- au statu quo une fois la crise du co- £ Fiat Chrysler est
en discussion avec la banque
STÉPHANE JÉGO cial. « Lorsque vous arrivez au CSE
réuni pour traiter la énième res-
ronavirus passée. « Nous retombe-
rons dans les mêmes travers. Il est italienne Intesa Sanpaolo en
CONSULTANT CHEZ SEXTANT EXPERTISE tructuration de la société, de son difficile de traiter de tous les sujets vue d’obtenir un prêt garanti
SEXTANT CHSCT

impact sur les effectifs, sur l’orga- avec une seule instance surtout par l’État italien de 6,3 milliards
nisation du travail, les délocalisa- quand il y a moins de gens pour le d’euros, selon Reuters.
« Ce qui se passe en ce moment montre tions, les relocalisations… votre faire », estime le secrétaire natio- Le constructeur, qui a prévu
de fusionner avec PSA, souffre
qu’il manque un maillage local » sujet arrive en bout de course et il
est à peine effleuré », renchérit
nal de la CFDT. La suppression
d’un certain nombre de mandats des conséquences du Covid-19.
LE FIGARO. - Au regard de la un effet concret de l’application Faut-il revenir en arrière ? Serge Legagnoa, secrétaire général de délégué du personnel avec la
crise actuelle, la suppression des des ordonnances qui montre qu’il Je pense qu’on peut faire avec la de la Fédération des employés et réforme préoccupe également ÉTATS-UNIS :
CHSCT était-elle une erreur ? manque un maillage local. législation existante, d’autant cadres FO. Serge Legagnoa. Pour lui, cela si-
Stéphane JÉGO. - Contrairement plus que les CSE ont aussi des gnifie moins de proximité avec les LA CONSOMMATION
à ce que l’on a dit au début, les Est-ce ce qui a justement avantages. Avant on avait deux « Les mêmes travers » salariés pour faire remonter les PLONGE
CHSCT n’ont pas disparu : ils ont manqué chez Amazon ? instances, le CHSCT pour la santé Mais la crise du coronavirus pour- problèmes mais aussi des repré- £ Les ventes de détail ont
fusionné. Leurs missions de pré- La grande difficulté, c’est que et le CE pour les orientations rait changer la donne. « La nature sentants moins spécialisés et donc reculé de 16,4 % aux États-Unis
vention et de protection de la tout est rappelé au centre. Une stratégiques, qui fonctionnaient va reprendre ses droits, note Do- moins performants dans les négo- au mois d’avril tandis que
santé des salariés ont été repri- commission aide à la décision mal ensemble. Or, les préoccupa- minique Corona, le numéro deux ciations. « Le CHSCT avait le méri- la production manufacturière
ses par les CSE, l’abondante juris- mais, au final, tout doit passer tions actuelles sont autant la de l’Unsa. Je pense que la santé au te d’être une instance séparée et en- a baissé de 11,2 %, sa plus forte
prudence actuelle (Amazon, Re- sous les fourches caudines du santé que l’économie, et c’est in- travail va rester au cœur du dialo- tière dédiée aux questions de la baisse mensuelle jamais
nault…) le prouve. La différence CSE. Et quand il s’agit d’un pro- téressant que cela soit abordé gue social. Maintenant, les CSE sécurité et des conditions de travail. mesurée.
entre les CHSCT et les « com- blème local, cela ne fonctionne dans la même instance. Ensuite, vont s’en emparer car ils n’auront C’est extrêmement important avec
missions santé et sécurité » ac- plus. Chez Amazon, avec des ré- les entreprises peuvent pallier le pas le choix. Ce qu’il faut noter aus- l’évolution des modes d’organisa-
tuelles, c’est que les premiers
avaient une consistance territo-
férents implantés localement
dans les entrepôts concernés, il y
manque d’ancrage local par des
accords, en plaçant des réfé-
si, c’est qu’avec les négociations,
nous avons un pouvoir normatif. Il
tion. Aujourd’hui, on se rend bien
compte que le maintien d’une telle
+@ » Déconfinement :
riale. Il y avait un CHSCT dans aurait eu des réunions, des ac- rents locaux. C’est de la négocia- faut s’en emparer. » Philippe Por- instance était indispensable », plai- comment évolue le pouvoir
chaque établissement, sur cha- tions directes, des alertes lan- tion pure. Les entreprises qui tier le concède, l’obligation de né- de le responsable FO, dont le syn- d’achat immobilier ?
que site de production des entre- cées sans que cela remonte au s’en sortent le mieux aujourd’hui gocier les conditions de la reprise dicat réclame le retour des CHSCT » La région Auvergne-
prises. Aujourd’hui, tout se joue CSE du siège, très occupé par sont celles qui ne se sont pas d’activité accapare les discussions. dans le privé et l’arrêt du proces- Rhône-Alpes commande
A

au niveau du CSE central. Avec ce ailleurs. Avec l’éloignement, il y a contentées de faire le minimum Comme son homologue de l’Unsa, sus de fusion des instances, qui doit son premier SeaBubbles
qui se passe en ce moment, on a une perte d’efficacité. légal. A.-H. P. il reconnaît qu’actuellement le fait aboutir en 2022 dans le public. ■ www.lefigaro.fr/economie
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

28 ENTREPRISES

Deux candidats pour reprendre Naf Naf


L’enseigne star Les roues Mavic
des années 1990 en redressement
a été placée judiciaire
en redressement L’industriel fabricant de roues haut
de gamme pour vélos Mavic est
judiciaire. placé en redressement judiciaire.
L’entreprise, née en 1889, emploie
Le turc Sy 250 personnes dans ses usines de
l’Ain et de Haute-Savoie. Son dernier
et Beaumanoir chiffre d’affaires publié en 2018
se monte à 88 millions d’euros,
ont fait des offres. les pertes à 9,1 millions d’euros.
À l’époque, le groupe était la
propriété du finlandais Amer Sports
(Salomon, Wilson, Atomic) qui a cédé
Mavic en juillet dernier. Problème : le
MARIE BARTNIK £@mariebartnik fonds américain Regent LP ne serait
pas le véritable repreneur de
HABILLEMENT Le groupe chinois l’industriel français. « Il n’est apparu
La Chapelle n’aura pas détenu que très récemment que Regent
longtemps Naf Naf. Moins de deux avait dissimulé à Amer Sports qu’il
ans après avoir racheté cette en- n’était pas, en définitive,
seigne à Vivarte pour 52 millions l’actionnaire de Mavic, mais qu’il
d’euros, il a jeté l’éponge, mis en s’agissait de Michael Reinstein,
difficulté sur son marché national une personne physique actionnaire
par la crise du Covid-19. L’ensei- de Regent. Nous ne savons pas
gne a été placée vendredi en re- tits cochons de Disney, célèbre d’écraser ces coûts. La diversité des lariés sur 1 170, 118 magasins sur À Bourgoin-Jallieu pourquoi Regent s’est livré à cette
dressement judiciaire par le tribu- pour son slogan « le grand mé- marques au sein d’un même groupe 160 et la totalité des 74 boutiques (Rhône), l’un des dissimulation », affirme le groupe
nal de commerce de Bobigny. chant look », est ensuite peu à peu permet aussi de mutualiser les pla- affiliées. Il reprendrait aussi les ac- 160 magasins Naf Naf finlandais dans un document interne
La Chapelle devait ouvrir 500 passée de mode. teformes de fabrication et de tivités de Naf Naf en Italie, Suisse et fermés pendant que Le Figaro a pu consulter.
boutiques en Chine. Seules deux Deux offres de reprise ont déjà conception. » Selon nos informa- Espagne. Enfin, le groupe investi- la quarantaine. Chez les salariés de Mavic, c’est
rait 14 millions d’euros. Une partie
Deux repreneurs,
ont vu le jour. « Les 15 millions été déposées, dans le cadre d’une tions, Beaumanoir propose de re- la consternation. « En un an,
l’un Français l’autre
d’euros promis dans le cadre de la procédure accélérée, dite de prendre 263 salariés sur 1 170 et 42 de cette somme est une conversion Turc, sont en lice nous n’avons rencontré aucun
reprise en 2018 n’ont pas non plus « pré-pack ». Elles devaient être boutiques en propre sur 160. 28 de créance de Sy International sur pour racheter représentant de l’actionnaire, qui n’a
été versés », déplore Stéphane Co- présentées vendredi au comité so- boutiques affiliées (sur un total de Naf Naf. l’enseigne pas mis un euro dans l’entreprise
hen, président de Wingate, la ban- cial et économique de l’entreprise. 74) seraient également reprises. Le tribunal de commerce de Bo- de vêtements. ni validé aucun plan stratégique.
que chargée par Naf Naf de lui L’offre rivale émane d’un four- bigny a fixé une audience début MOURAD ALLILI MOURAD/ On ne sait pas pourquoi il nous
trouver un repreneur. La dé- Audience début juin nisseur de Naf Naf, le turc Sy Inter- juin pour étudier ces deux offres de SIPA a racheté », commente Gérard
faillance de l’actionnaire, les « gi- La première émane du groupe national. « L’objectif de Sy Interna- reprises, qui pourront être amélio- Meunier, le secrétaire du CSE.
lets jaunes » puis les grèves de fin Beaumanoir (Morgan, Cache-Ca- tional est de réaliser une intégration rées d’ici là. À l’été, Naf Naf sera G. M.
2019 auront eu raison de la santé de che, Bonobo, Bréal…), qui s’était verticale, c’est-à-dire de maîtriser fixé sur son sort. ■
l’enseigne. Elle affichait l’an passé porté candidat au rachat de Naf toute la chaîne, de l’approvisionne-
un chiffre d’affaires de 200 mil- Naf en 2007. Vivarte avait alors ra- ment à la distribution, explique Sté-
lions d’euros et une perte de 3 mil- flé la mise. « Ils l’ont acheté phane Cohen. L’association de Sy

La biotech française Abivax


lions. La fin d’année a été particu- 180 millions d’euros juste avant la International et de Naf Naf permet-
lièrement difficile, l’enseigne crise de 2008. Rétrospectivement, je trait de dégager 7,5 millions d’euros
n’ayant pas eu suffisamment de li- pense qu’avoir raté cette acquisition de profits dès la première année. »
quidités pour acquérir assez de est la meilleure affaire de ma vie », Sy International (70 millions de
manteaux à vendre en boutiques.
Naf Naf s’apprête donc à chan-
ger de mains une nouvelle fois.
estime Roland Beaumanoir, le pré-
sident du groupe.
Cette fois, il espère l’emporter et
chiffre d’affaires) est un spécialiste
de la « fast fashion », qui fournit
Zara et Naf Naf à hauteur de 26 %
à l’assaut du Covid-19
L’enseigne créée en 1973 par les réaliser des synergies avec ses de ses collections. Des synergies
frères Pariente a connu son heure autres enseignes. « Nous avons dé- pourraient aussi être opérées avec Aidée par la BPI, elle va démarrer les essais
de gloire dans les années 1980 veloppé un socle logistique et infor- Sinéquanone, que Sy International
et 1990, avec un succès commer-
cial suivi d’une entrée en bourse et
matique très important, surdimen-
sionné par rapport à notre activité
a repris en novembre à la barre du
tribunal de commerce.
cliniques d’un traitement contre le virus.
du rachat de Chevignon. La griffe actuelle, explique Roland Beauma- L’offre du turc est mieux disan-
baptisée du nom d’un des trois pe- noir. Racheter Naf Naf permettrait te : il propose de reprendre 923 sa- res d’inclusion des patients, de sui-
KEREN LENTSCHNER £@Klentschner vi…).
Sauf que, quasi simultanément,
PHARMACIE Si plusieurs centaines Abivax a fait l’objet d’une offre de
d’essais cliniques sont en cours rachat « intéressante pour les ac-

#
dans le monde afin de trouver un tionnaires ». C’est, en effet, le lot de
traitement contre le Covid-19, Abi- la plupart des biotechs de passer à

Restez
vax entend bien faire la différence terme dans le giron d’un laboratoire
avec le sien. Cette biotech française pharmaceutique, capable d’aligner
prometteuse, qui avait généré une les millions d’euros nécessaires au
levée de fonds record lors de son financement des phases avancées
introduction en Bourse en 2015 de développement clinique puis à la
(58 millions d’euros), vient d’obte- commercialisation d’une molécule.
nir le feu vert de l’Agence du médi- Cette offre a finalement été écartée.
cament (ANSM) pour tester la mo- « Nous avons estimé entres autres
lécule la plus avancée de son raisons qu’elle n’aurait pas été com-

chez vous
portefeuille, l’« ABX 464 ». « Il patible avec la poursuite de la re-
s’agit du seul candidat médicament cherche sur le Covid-19 », raconte

36
qui aurait un triple effet sur la mala- Philippe Pouletty.
die, antiviral, anti-inflammatoire et
permettant la réparation des tissus, Réactivité des autorités

avec nous
explique Philippe Pouletty, à la tête réglementaires
de Truffle Capital, un fonds d’in- Comme de nombreux labos engagés
millions vestissement spécialisé dans la san- dans la recherche sur le Covid, Abi-
d’euros té, principal actionnaire d’Abivax.
Cela ne nous empêche pas de rester
vax a bénéficié de la réactivité des
autorités réglementaires. Il lui
L’investissement très prudents. » Cet essai clinique a fallu seulement 15 jours pour
de la BPI dont bénéficie avancé (phase 2B/3) sera aussi l’un obtenir l’aval de l’ANSM et du
Abivax des plus vastes du marché avec un Comité d’éthique. Le recrutement
millier de patients enrôlés en Euro- des patients démarrera d’ici à la fin
pe dans une cinquantaine de cen- mai et se poursuivra jusqu’en
tres. Il s’agit de patients à hauts ris- novembre. Abivax dispose en stock
        
 
    
 
ques de complications qui testeront de 50 000 traitements. « Nos deux
                   ce traitement oral d’une durée de partenaires industriels, français, de-
             28 jours. vraient nous permettre de monter en
Pas question pour la biotech de six mois à un million de traite-
piocher dans les 10 millions qu’elle ments », indique Philippe Pouletty
      a en caisse, destinés à financer ses qui est déjà en quête d’un troisième.
autres essais. Abivax a obtenu un fi- En raison de l’urgence de la crise,

 nancement de 36 millions d’euros biotechs et Big Pharma s’efforcent
de la BPI pour lancer cet essai. Elle d’emblée de sécuriser la production
  ­   € ‚ parie sur l’obtention d’une autori- de leurs traitements, avant même
ƒ   ƒ„… †‡ˆ…‰    Š sation de mise sur le marché début d’avoir obtenu les résultats de leurs
2021. L’ABX 464 étant déjà reconnu essais.
 ‹‹Œƒ„
dans plusieurs maladies inflamma- Quant au prix, Abivax refuse de
toires (rectocolite hémorragique, céder à l’« angélisme » des grands
Crohn…), il a semblé naturel à labos qui promettent de vendre à
ses dirigeants de tester son effet prix coûtant leur traitement. « Nous
sur l’hyper-inflammation liée au vendrons notre médicament avec une
Covid-19, pouvant mener au syn- marge, parce que nous sommes une
drome de détresse respiratoire entreprise privée et cotée, précise
aiguë. Fin mars, une cellule de crise Philippe Pouletty. Mais il sera ac-
composée d’une quinzaine de per- cessible au plus grand nombre. » La
A

sonnes s’est attelée à rédiger le course aux traitements bat son


protocole de l’essai clinique (critè- plein. ■
LE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 mai 2020

MARCHÉS 29

Après l’euphorie, QUESTIONS


D’ARGENT AVEC
les marchés sont Copropriété : maîtrisez-vous
les nouvelles règles
gagnés par le doute de l’assemblée générale ?
Les indices ont subi de sérieuses prises de bénéfices. GESTION Même si elle est moins d’une délégation de pouvoirs. Il
ambitieuse que prévu, l’ordon- aura aussi le droit, en cas de ca-
Une correction jugée salutaire par certains analystes. nance du 30 octobre 2019 modifie rence ou d’inaction du syndic,
de nombreux pans de la loi du d’agir en justice contre ce dernier
10 juillet 1965 sur la copropriété. pour demander réparation d’un
Pour le Standard & Poor’s 500 La reprise des tensions entre Plusieurs de ses articles visent à préjudice subi par la copropriété.
ANALYSE américain, les profits du premier tri- Washington et Pékin a aussi pesé faciliter les prises de décisions en Il lui faudra pour cela obtenir
HERVÉ ROUSSEAU mestre ont dégringolé d’environ sur le moral des investisseurs. Do- assemblée générale (AG). Des l’autorisation expresse de l’AG par
13 % sur un an et ceux du deuxième nald Trump a menacé Pékin de nouveautés dont l’entrée en vi- un vote à la majorité absolu. En
MARCHÉS Trop vite trop haut ? Le trimestre sont attendus en chute de nouvelles taxes douanières et a af- gueur effective a été chamboulée l’absence de conseil syndical
rebond des marchés qui avait suivi le 26,5 %. Selon les données de Refini- firmé détenir des preuves que le vi- par la crise sanitaire… (l’ordonnance autorise, en effet,
krach provoqué par l’épidémie de tiv, il faudrait attendre le premier rus proviendrait d’un laboratoire à une dérogation pour les petites
Covid-19 semble avoir fait long feu.
Les indices ont fortement rechuté
cette semaine. À Paris, le CAC 40 a
cédé un peu plus de 5 % en cinq
jours. Le doute s’est emparé des in-
trimestre 2021 pour qu’ils renouent
avec la croissance. Côté européen, le
recul des bénéfices du Stoxx 600 sur
le premier trimestre devrait dépas-
ser les 20 %. Et la chute se poursui-
Wuhan. Cette semaine, le président
américain a encore haussé le ton en
évoquant la rupture de toute rela-
tion avec la Chine. Pour Frédéric
Rollin, stratégiste chez Pictet AM
1 Les pouvoirs du conseil
syndical seront-ils accrus ?
L’ordonnance a accordé des
prérogatives supplémentaires aux
membres du conseil syndical. Ils
copropriétés), l’action en justice
pourra être engagée par un ou
plusieurs copropriétaires repré-
sentant au moins un quart des voix
(tantièmes) des copropriétaires.
vestisseurs un peu partout dans le vrait là aussi jusqu’à la fin de l’an- « le président des États-Unis, qui auront, notamment, la faculté de Le conseil syndical aura également
monde. À Wall Street, le Dow Jones née, avec des bénéfices attendus en brigue un deuxième mandat en no- s’impliquer davantage dans la la possibilité de réclamer des pé-
a reculé de près de 3 % cette semai- baisse d’environ 35 % au deuxième vembre, devrait continuer à surfer gestion de la copropriété grâce à nalités si le syndic ne lui remet pas
ne et le Nasdaq d’environ 2 %. L’in- trimestre, de plus de 25 % au troisiè- sur ce thème porteur auprès de son une délégation de pouvoirs éten- les pièces et documents (contrats
dice des valeurs technologiques, qui me et encore de 3 % au quatrième. électorat ». due (art. 21). Jusqu’à présent, en de maintenance, factures…) qu’il
avait grimpé le plus vite et le plus Dans ce climat très tendu, les in- effet, l’AG n’avait la possibilité demande. Le montant de ces pé-
fort, est ainsi retombé dans le rouge Tensions géopolitiques vestisseurs continuent de privilé- à suivre sur d’accorder une délégation de pou- nalités doit être prochainement
depuis le début de l’année. Il est vrai Dans le brouillard presque total sur la gier les valeurs de croissance avec lefigaro.fr/bourse voirs au conseil syndical que pour fixé dans un décret. Enfin, il devra
que le rebond avait été spectaculai- sortie de crise, la plupart des entre- de solides bilans et de généreuses un acte ou une décision détermi- mettre en concurrence le syndic
re. Les actions avaient regagné près prises ont renoncé à faire des prévi- trésoreries, « comme les géants n Les matières nés. Par exemple, il pouvait le lors de chaque AG appelée à se
de 30 % depuis les plus bas du mois sions pour le reste de l’année. Beau- américains de la tech, les fameux premières laisser finaliser seul un choix de prononcer sur sa désignation. Jus-
de mars. coup ont également renoncé à Gafam (Google, Apple, Facebook, et les produits devis présenté en AG. Désormais, qu’à présent, cette obligation était
« C’est le maudit mois de mai qui rémunérer leurs actionnaires et elles Amazon et Microsoft), qui ont encore dérivés si le conseil syndical comprend au triennale. Le conseil syndical
débute », lance un opérateur. Cette coupent drastiquement dans leurs renforcé leur domination dans les in- moins trois membres, l’AG pourra pourra toutefois être dispensé de
période de l’année est réputée parti- dépenses. Pour John Plassard, spé- dices. Ces cinq valeurs pèsent désor- n Le crible l’autoriser, par un vote à la majo- cette mission par un vote à la ma-
culièrement délicate sur les mar- cialiste en investissement chez Mira- mais plus de 22 % de l’indice large des sicav rité absolue, à prendre seul tout ou jorité absolue. À noter : l’ordon-
chés. Entre fin avril et début mai, les baud, « les marchés avaient évacué Standard & Poor’s 500 et environ et des fonds partie des décisions relevant de la nance précise que l’absence de
entreprises dévoilent leurs résultats un peu trop vite les risques liés à la 50 % du Nasdaq 100 », avance majorité simple. Cela peut concer- mise en concurrence (en dehors
pour le premier trimestre et ajustent pandémie de Covid-19, et la correction Alexandre Baradez, responsable des n Les cotations ner de nombreux actes affectant la d’une dispense votée en bonne et
leurs objectifs pour le reste de l’an- des derniers jours est salutaire ». analyses marchés chez IG. Avec la en direct vie de l’immeuble : entretien des due forme) n’est pas un motif
née, ce qui provoque bien souvent Les investisseurs attendaient avec pandémie, les repères habituels ont sur iPhone parties communes, certains rava- d’annulation du mandat de syn-
des remous en Bourse et douche impatience le déconfinement, syno- volé en éclats et les valorisations lements, remplacement à l’identi- dic, ce qui est juridiquement sécu-
parfois l’optimisme des investis- nyme d’une reprise au moins par- stratosphériques de ces mastodon- que d’un élément d’équipement… risant.
seurs. Cette année l’exercice est tielle de l’économie, qui a été mise tes ne sont plus un obstacle. Pour éviter les dérives, le législa-
rendu particulièrement délicat par
l’épidémie de Covid-19. Les résul-
tats du premier trimestre portent
déjà la marque de la catastrophe
économique provoquée par le confi-
sous cloche pendant plusieurs mois
dans de nombreux pays. Mais désor-
mais, « ils redoutent une seconde va-
gue de contamination, ce qui met à
mal le scénario d’une reprise en V qui
Après la folie des Gafam, les opé-
rateurs pourraient se ruer sur les
« Khol » : les champions français
du luxe que sont Kering, Hermès,
L’Oréal et LVMH. Le secteur du
teur a néanmoins prévu des gar-
de-fous. La délégation de pouvoirs
ne pourra être accordée que pour
une durée maximale de deux ans,
et elle ne sera renouvelable que sur
3 Quelles sont
les conséquences
de la crise sanitaire
sur l’organisation des AG ?
La crise sanitaire et le confinement
nement d’environ un habitant sur prévalait jusqu’alors », ajoute John luxe, qui souffre des restrictions sur décision expresse de l’AG. De plus, qui en a découlé ont bousculé l’or-
deux de la planète. Plassard. les voyages, des mesures de confi- l’assemblée doit prévoir un budget ganisation des assemblées généra-
nement et de la fermeture des ma- maximal alloué au conseil syndical les de la copropriété. L’ordonnan-
gasins, dispose de solides atouts pour mettre en œuvre la déléga- ce 2020-460 du 22 avril 2020 (qui
pour rebondir fortement après la tion (il peut être global ou réparti amende l’ordonnance 2020-304
Rechute des valeurs françaises crise du coronavirus. « Lors de entre différents postes). Enfin, la du 25 mars 2020) prévoit que les
Cours du CAC 40 en points, depuis le 01/01/2020 l’épidémie de Sras, en 2003, les ac- délégation ne pourra pas porter contrats de syndic expirant entre
teurs du luxe avaient chuté d’environ sur l’approbation des comptes, la le 12 mars 2020 et un délai de deux
6 000 20 % en trois mois avant un rebond détermination du budget prévi- mois à compter de la date de la
de 66 % sur les huit mois suivant la sionnel et les adaptations du rè- cessation de l’état d’urgence sani-
crise », rappelle Caroline Reyl, gé- glement de copropriété rendues taire (soit la période comprise en-
5 500
rante du fonds Pictet-Premium nécessaires par les modifications tre le 12 mars 2020 et le 10 sep-
Brands chez Pictet AM. Amundi législatives et réglementaires. À tembre 2020) sont renouvelés
5 000 voit des opportunités dans les sec- noter : dans le cadre de cette délé- dans les mêmes termes jusqu’à la
teurs de la santé, des biens de gation, les décisions seront votées prise d’effet du nouveau contrat
consommation et des services aux à la majorité des voix des membres du syndic désigné par la prochaine
4 277 collectivités (« utilities »). La socié- du conseil syndical. En cas d’éga- AG. Cette prise d’effet doit inter-
4 500
té de gestion est plus prudente, en lité, la voix du président du conseil venir au plus tard huit mois après
revanche, sur l’énergie et les finan- est prépondérante. la date de cessation de l’état d’ur-
cières. Pictet AM reste également gence sanitaire (soit d’ici le

2
4 000
prudent dans son allocation avec Quelles seront 10 mars 2021).
3 500
une surpondération sur l’or et le les nouvelles missions Les mêmes dispositions s’appli-
franc suisse mais aussi sur la Chine, du conseil syndical ? quent pour le renouvellement des
Janvier 2020 Février Mars Avril 15 mai 2020 où l’activité économique a déjà re- Le renforcement du rôle du membres du conseil syndical. ■
Source : Bloomberg Infographie démarré. ■ conseil ne se réduit pas à l’exercice VALÉRIE VALIN-STEIN

LA SÉANCE DU VENDREDI 15 MAI


LE CAC JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 LES DEVISES MONNAIE 1 EURO=
L’OR JOUR VEILLE 31/12
AUSTRALIE ................................................................................
DOLLAR AUSTRALIEN 1,6805 AUD
ACCOR .............................................. 20,88 +0,77 21,52 20,53 0,438 -49,99 ♣
MICHELIN .............................................. 82,18 +0,96 83,82 81,08 0,207 -24,67 CANADA ................................................................................
DOLLAR CANADIEN 1,5231 CAD
COTATION QUOTIDIENNE ASSURÉE PAR LOOMIS-CPOR

AIR LIQUIDE .................................. 112,25 +0,13 114,15 112,05 0,27 -11,05 ORANGE ..............................................10,115 -1,12 10,385 10,065 0,385 -22,9
www.cpordevises.com
GDE BRETAGNE ................................................................................
LIVRE STERLING 0,8874 GBP
AIRBUS .............................................. 49,31 -1,14 50,9 48,605 0,335 -62,21 PERNOD RICARD .................................. 127,15 +1,15 128,6 126,05 0,158 -20,23 HONG KONG ................................................................................
DOLLAR DE HONG KONG 8,3693 HKD
LINGOT DE 1KG ENV .....................................................
51510 51590 +17,68
JAPON ................................................................................
YEN 115,53 JPY
NAPOLEON ..................................................... 323,9 323,9 +25,11
ARCELORMITTAL SA .................................. 7,913 +4,19 8,018 7,639 0,491 -49,41 PEUGEOT ..............................................11,515 +0,83 11,8 11,105 0,47 -45,94 PIECE 10 DOL USA .....................................................
855 855 +9,62
ATOS .............................................. 62,84 +1,95 64,58 61,62 0,221 -15,45 ♣ 25,26 +4,64
PUBLICIS GROUPE SA ............................. 25,36 24,02 0,337 -37,41 SUISSE ................................................................................
FRANC SUISSE 1,0513 CHF PIECE 10 FLORINS .....................................................
321,8 321,8 +20,12
ETATS-UNIS ................................................................................
DOLLAR 1,0798 USD PIECE 20 DOLLARS .....................................................
1810 1810 +20,75
AXA .............................................. 15,12 -0,33 15,376 14,8 0,289 -39,78 RENAULT .............................................. 17,478 +2,9 18,224 16,996 0,79 -58,56
TUNISIE ................................................................................
DINAR TUNISIEN 3,13 TND PIECE 20F TUNISIE .....................................................
322 322 +23,89
BNP PARIBAS ACT.A .................................. 26,54 +1,18 27,17 25,905 0,436 -49,76 SAFRAN ..............................................73 -0,9 75,16 72,62 0,207 -46,97 MAROC ................................................................................
DIHRAM 11,103 MAD PIECE 5 DOL US (H) .....................................................
458 458 +15,95
BOUYGUES ..............................................24,97 +0,89 25,73 24,64 0,441 -34,08 SAINT-GOBAIN .................................. 23,12 -1,15 24 22,95 0,235 -36,66 TURQUIE ................................................................................
NOUVELLE LIVRE TURQUE 7,4689 TRY PIECE 50 PESOS MEX .....................................................
2035 1979,75 +22,74
CAPGEMINI ..............................................81,54 -0,15 83,64 80,84 0,228 -25,12 SANOFI ..............................................87,22 -1,09 89,2 86,57 0,207 -2,68 EGYPTE ................................................................................
LIVRE EGYPTIENNE 17,11 EGP PIECE FR 10 FR (H) .....................................................
175 175 +18,48
CARREFOUR ..............................................12,76 -0,31 13,03 12,76 0,228 -14,65 SCHNEIDER ELECTRIC ............................. 78,14 +0,88 79,28 77,04 0,206 -14,6 CHINE ................................................................................
YUAN 7,6759 CNY PIECE SUISSE 20F .....................................................
324,7 324,7 +26,84
PIECE LATINE 20F .....................................................
328 315 +29,24
CREDIT AGRICOLE .................................. 6,808 +1,67 7,052 6,8 0,444 -47,33 SOCIETE GENERALE ♣ ..................................
11,766 -0,66 12,28 11,52 0,922 -62,06 INDE ................................................................................
ROUPIE 81,9885 INR SOUVERAIN ..................................................... 385 375 +17,02
DANONE ..............................................60,66 +0,36 61,56 60,12 0,249 -17,92 SODEXO ..............................................58,2 -0,17 60,62 57,62 0,222 -44,91 ALGERIE ................................................................................
DINAR ALGERIEN 139,75 DZD KRUGERRAND .....................................................1674 1674 +14,66
DASSAULT SYSTEMES .................................. 137,3
ENGIE .............................................. 9,376
+2,54
+1,41
137,55
9,612
133,9
9,278
0,068
0,341
-6,31
-34,89
STMICROELECTRONICS .............................
THALES ..............................................63,5
21,61 -2,96
+2,49
23,07
63,5
21,51
61,6
0,358
0,127
-9,85
-31,37
SICAV ET FCP
VALEURS LIQUIDATIVES EN EUROS (OU EN DEVISES), HORS FRAIS
ESSILORLUXOTTICA .................................. 107,65 +0,14 108,9 106,5 0,23 -20,73 TOTAL .............................................. 30,86 +0,16 31,795 30,57 0,298 -37,28 VALEUR DATE DE
Cybèle Asset Management
HERMES INTL ..................................665,2 -0,27 676,2 665,2 0,039 -0,15 UNIBAIL-RODAMCO-WE ............................. 43,43 -2,14 46 42,75 1,056 -69,12
RETROUVEZ
LIQUID. VALORISAT.
37 av. des Champs-Elysées
42 rue d’Anjou, 75008 Paris
KERING .............................................. 411,35 -0,96 422,85 408,55 0,167 -29,71 VEOLIA ENVIRON. .................................. 18,19 +0,41 18,735 18,14 0,329 -23,28 75008 Paris
Tél. : 01 55 27 94 94
Tel. : 01 56 43 62 50

VINCI♣.............................................. 73
www.palatine.fr
L'OREAL ..............................................242,7 +0,54 244,6 240 0,083 -8,07 +0,27 74,38 72,62 0,214 -26,26 BETELGEUSE ................................................
39,18 12/05/20
LEGRAND ..............................................57,78 +1,19 58,3 57,06 0,14 -20,46 VIVENDI ..............................................19,245 +1,45 19,335 19,055 0,27 -25,46 SICAV BELLATRIX C ................................................
291,36 12/05/20 SITE D’INFORMATIONS EXCLUSIVES
LVMH .............................................. 330,25 -0,23 335,55 327,7 0,12 -20,27 WORLDLINE ..............................................63,62 +1,24 64,16 62,36 0,213 +0,74 UNI HOCHE C ................................................
234,03 12/05/20 SIRIUS ................................................47,25 13/05/20 WWW.WANSQUARE.COM

IMERYS S’ENVOLE APRÈS LE RÈGLEMENT D’UN ANCIEN LITIGE AUX ÉTATS-UNIS hrousseau@lefigaro.fr

Imerys a réglé définitivement le litiges historiques. Le talc, utilisé no- fois les approbations nécessaires ob- « consistera en un paiement en numé- dans le plan ». Il s’agit d’une très bonne
contentieux lié au talc aux États-Unis. tamment pour les nourrissons est au tenues, les filiales sortiront du régime raire d’un minimum de 75 millions de nouvelle selon un analyste cité par
Depuis fin 2018, le groupe de spéciali- cœur d’une controverse aux États- du “chapitre 11” et le groupe sera libé- dollars, et d’un montant supplémentai- Reuters : « le groupe avait provisionné
tés minérales pour l’industrie avait Unis où il est accusé par des consom- ré de tous les passifs existants et fu- re pouvant atteindre un maximum de 250 millions d’euros pour couvrir ces
placé sous la protection du « chapi- mateurs d’avoir provoqué des can- turs liés aux activités passées des fi- 102,5 millions de dollars soumis à un indemnités. Or, avec cet accord, il
tre 11 », la loi américaine sur les failli- cers. L’accord annoncé vendredi fait liales, ces passifs étant transférés à mécanisme de réduction proportion- semblerait que les négociations vont
tes, trois de ses filiales en Amérique l’objet d’un plan conjoint de réorgani- un trust spécialement créé à cet ef- nelle au prix de vente des actifs des fi- plus vers une somme de 150 millions
A

du Nord, représentant 3 % du chiffre sation qui a été déposée auprès du fet », explique Imerys. liales nord-américaines, ainsi que de de dollars ». Vendredi, le titre Imerys
d’affaires du groupe, pour régler leurs tribunal fédéral du Delaware. « Une La contribution du groupe au plan certains autres engagements détaillés s’est adjugé à plus de 9 % à Paris. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

30 MÉDIAS et PUBLICITÉ
Placée en redressement, Presstalis
doit finaliser un ultime plan de relance
L’offre des quotidiens doit trouver
des soutiens parmi les magazines.
Les dépôts en régions sont liquidés.
en péril la distribution des quoti-
ALEXANDRE DEBOUTÉ £@axel_deb diens nationaux. Un plan de reprise
de toutes les activités de Presstalis
PRESSE C’était à quitte ou double se révélant non viable, les quoti-
mais Presstalis est pour l’instant diens, en divergence avec les ma-
sauvée. L’offre de reprise de la gazines - dont certains importants
principale messagerie en France, éditeurs comme Prisma ou
proposée in extremis par la coopé- Reworld Media partis chez le
rative des quotidiens, a finalement concurrent MLP -, ont joué leur
reçu le soutien du tribunal de va-tout en tentant de préserver
commerce de Paris. Dans sa déci- l’essentiel.
sion rendue vendredi, la justice
consulaire a préféré le redresse- Discussions
ment à la liquidation. Mais, com- avec les magazines
me le prévoit le projet des quoti- « Le tribunal a considéré qu’il y avait
diens, ce sauvetage ne concernera une perspective réaliste et réalisable
qu’une partie des actifs de Press- sur la table », se félicite Cédric Du-
talis. Si la poursuite d’activité est gardin, président de Presstalis, qui Le siège de Presstalis, tidiens (Le Monde, Le Figaro, système en France », souligne Cé- mercial que sur le plan social », as-
l’option choisie pour le siège pari- ajoute toutefois que « le plan des porte des Lilas, à Paris. L’Équipe, Les Échos, La Croix, Libé- dric Dugardin. sure Louis Dreyfus.
sien de la messagerie et son centre quotidiens doit encore trouver des BARDOS FLORENT/ABACA ration), la nouvelle société Pressta- Sur le plan social, la décision du Depuis mardi, en réaction au
logistique de Bobigny, avec une alliés parmi les éditeurs de magazi- lis pourrait être rejointe par tribunal est lourde de conséquen- projet des quotidiens, le blocage de
période d’observation de deux nes. Si c’est le cas, et que des acteurs d’autres éditeurs comme Le Canard ces puisqu’elle acte la fermeture dépôts en province a fortement
mois, il n’en va en effet pas de hors presse par exemple se joignent enchaîné, Bayard (J’aime lire, Notre des centres régionaux de Presstalis perturbé la distribution de jour-
même pour les dépôts en régions, au projet, nous pouvons espérer un Temps) ou le groupe Bauer (Maxi, qui emploient 512 salariés, soit plus naux dans plusieurs grandes villes
regroupés dans ses filiales SAD et redressement de Presstalis d’ici deux Télécâble Sat Hebdo). CMI France de la moitié de ses 900 salariés. Le sur un tiers du territoire, avec un
Soprocom. Le tribunal a prononcé ou trois ans. » En d’autres termes, si (Marianne, Elle, Télé 7 Jours…), dé- plan de la coopérative des quoti- impact allant jusqu’à 30 % des
leur liquidation sans poursuite le projet des quotidiens a été jugé tenu par l’homme d’affaires Daniel diens ne prévoit de n’en reprendre ventes au numéro. À l’initiative de
d’activité. sérieux par le tribunal, il reste à Kretinsky et qui pourrait être un au total que 265 : 120 sur 209 au siè- ce mouvement de grève, recon-
En faisant lundi dernier son offre être viabilisé économiquement, car allié de poids, n’a pas encore pris de ge et 140 à 150 des 193 postes de la ductible et illimité, le Syndicat du
de reprise partielle de Presstalis, en la seule distribution des quotidiens décision. plateforme de Bobigny. « C’est le Livre-CGT demandait jeudi au tri-
dépôt de bilan depuis le 20 avril, la nationaux ne permettrait pas à « Cette étape validée, et Presstalis seul moyen d’éviter la liquidation de bunal de surseoir à la liquidation de
coopérative des quotidiens emme- Presstalis d’être à l’équilibre. se redressant par la suite, il sera toutes les sociétés de Presstalis », la SAD pour trouver une solution de
née par Louis Dreyfus, le président Des discussions sont program- possible de bâtir par la suite une re- explique un éditeur. « Nous allons reprise. La décision du tribunal
du directoire du groupe Le Monde, mées dans les tout prochains jours fonte complète du système de distri- tout mettre en œuvre pour trouver pourrait entraîner de nouvelles ac-
voulait éviter à tout prix la liquida- pour compléter en ce sens le tour bution de la presse dans le contexte très rapidement des réponses ambi- tions du syndicat, qui souhaite faire
tion totale, qui risquait de mettre de table. Outre les principaux quo- de la nouvelle loi Bichet qui régit le tieuses, aussi bien sur le plan com- appel. ■

Avec la pandémie, les réseaux sociaux collectent des dons


Instagram et TikTok lancent des outils de levées de fonds au profit d‘associations, touchant ainsi les plus jeunes.
associations et les collectifs à avoir la sont prévus durant un mois avec des avant que cet usage ne décolle vrai- les clés et ne pas chercher à contrôler
CHLOÉ WOITIER £@W_Chloe bonne stratégie de contenus sur no- influenceurs. Nous nous engageons à ment », souligne le coordinateur. leur discours», souligne Benoît
tre plateforme. Un live de levée de doubler chaque don », explique un En 2019, les dons en ligne repré- Alain.
VIDÉO Le 22 avril dernier, le rap- fonds, ça se prépare. L’outil ne se porte-parole de TikTok. La liste des sentaient 35 % des ressources des Les jeunes répondent à l’appel.
peur Dadju a donné rendez-vous à suffit pas à lui-même. » célébrités a été validée par l’asso- Restos, soit 25 millions d’euros. Sur D’après une étude Ifop parue fin
ses 4 millions de fans sur Instagram ciation. « Nous faisons confiance à cette somme, les dons venus des avril, 39 % des 18-24 ans ont déjà
pour un direct spécial. Durant TikTok associé TikTok. Ils savent quels influenceurs plateformes sociales sont encore fait un don en ligne. Parmi eux,
quatre heures, il a échangé avec aux Restos du cœur sauront mobiliser leurs communau- minimes, « mais ces outils nous 59 % ont donné en lien avec la
des artistes comme Vitaa, Vege- Le chinois TikTok, qui a promis de tés », explique Benoît Alain, coordi- permettent de toucher un public bien pandémie, soit la plus forte pro-
dream ou les footballeurs Antoine verser 250 millions de dollars au nateur du pôle ressources des Restos plus jeune que nos donateurs classi- portion parmi les différentes clas-
Griezmann, Paul Pogba et Blaise profit du personnel soignant, s’est du cœur. L’association mène une ques. Les influenceurs nous aident à ses d’âge. « Ce sont des petites som-
Matuidi. Objectif, récolter des lui aussi lancé dans la collecte de politique proactive sur les réseaux atteindre cette cible à laquelle nous mes ponctuelles. Mais, à terme,
fonds au profit des hôpitaux et de dons en direct. En France, le réseau sociaux. « Nous levons 15 000 euros ne savons pas parler, car nous certains deviendront peut-être des
l’Unicef pour les soutenir dans social s’est associé aux Restos du par mois grâce aux cagnottes Face- n’avons pas leurs codes. En retour, donateurs réguliers », espère
leurs actions contre la pandémie cœur. « Trois directs par semaine book. Mais il a fallu près de trois ans nous devons accepter de leur laisser Benoît Alain. ■
de Covid-19. Le message a été en-
tendu : 250 000 euros ont été ré-
coltés au cours de ce Téléthon d’un
EN BREF
nouveau genre, coorganisé avec
Instagram France.
Le réseau social a depuis facilité
Les plateformes de pourboires ont connu un boom
ce type de levée. Depuis début mai,
NOUVEAU PRÉSIDENT
influenceurs comme simples utili- Depuis le confinement, les temps musiciens a grimpé de 150 %, Les pages Tipeee ayant connu POUR LA FFTELECOMS
sateurs peuvent ajouter à leurs vi- sont durs pour les créateurs en li- alors que les vidéastes ont pro- un fort succès en avril reflètent les £ Nicolas Guérin, secrétaire
déos en direct un bouton « Don » gne. La chute de la publicité sur gressé de 57 %. préoccupations des Français en général du groupe Orange, a été
pour l’association de leur choix. YouTube couplée au gel des parte- Les internautes ont répondu à temps de confinement. La chaîne élu président de la Fédération
Une fois ses coordonnées bancai- nariats avec les marques heurte l’appel et se montrent généreux. YouTube « YogaCoaching », qui français des télécoms. Il
res enregistrées, le spectateur peut les revenus des influenceurs. Les Chez Patreon, les sommes collec- propose des cours gratuits de yoga prendra ses fonctions le 15 juin,
faire un don en un clic sans avoir à artistes souffrent, eux, de ne plus tées en avril ont été de 65 % supé- en vidéo une fois par semaine pour un mandat d’un an.
quitter l’application. Plus besoin pouvoir se produire sur scène. rieures à ce qu’elles étaient avant (150 000 abonnés), a vu ses pour- Il succède à Arthur Dreyfuss,
de remplir de formulaire, ni de Quant aux professeurs de sport ou le confinement, avec 20 % de boires multipliés par deux. « Per- qui devient vice-président
s’engager à donner tous les mois. d’art, la plupart sont dans l’im- nouveaux donateurs. « Chez Ti- maculture, agroécologie, etc. » de la FFTélécoms.
Le réseau social, lui, ne prélève possibilité d’assurer leurs cours. peee, nous collections 30 000 euros (250 000 abonnés sur YouTube) a
aucun frais. Pour s’assurer une rentrée d’ar- par semaine, nous sommes désor- collecté 12 000 euros le mois der-
L’arrivée du bouton « Don » gent régulière, un certain nombre mais à 76 000 euros », indique son nier. « Cette chaîne fonctionne bien LA CHUTE DU MARCHÉ
dans les « lives » correspond à un de ces créateurs se sont tournés patron et fondateur Michaël Gold- toute l’année, mais il y a eu un fort DE LA PUBLICITÉ
changement dans les usages. « Les vers les plateformes spécialisées man. « Avec le confinement, les in- regain d’intérêt avec le confine- ESTIMÉE À 23 % EN 2020
vidéos en direct ont explosé sur Ins- dans le pourboire. Elles permet- ternautes ont plus de temps pour ment », souligne Jonas Mary.
tagram depuis le début du confine- tent aux internautes de verser soit découvrir des créateurs de conte- Le chef de projet a vu arriver £ Selon le Baromètre unifié
ment, avec une audience multipliée de manière ponctuelle, soit tous nus et décident de les soutenir dans sur la plateforme « des créateurs du marché publicitaire, les
par deux. Le live est devenu l’outil les mois, une petite somme d’ar- leur travail. La France est l’un des de la vraie vie, comme des musi- dépenses vers les 5 grands
numéro un des personnalités pour gent à leurs artistes et créateurs pays les plus généreux d’Europe ciens ou des professeurs de loisirs médias (télévision, radio,
garder le lien avec leurs fans », ex- favoris. « Des centaines de créa- pour le financement participatif. » artistiques. Ces derniers se rendent presse, affichage extérieur
plique Guillaume Thévenin, res- teurs français dégagent des reve- compte qu’avec internet, ils se libè- et cinéma) pourraient baisser
ponsable des partenariats chez Ins- nus significatifs grâce à ce systè- Succès des chaînes rent des limites géographiques et de 23 % sur l’année en France,
tagram France. Si les stars ont été me », explique Jonas Mary, chef de yoga peuvent toucher des élèves dans suite à la crise du coronavirus.
encouragées à faire des directs pour de projet chez la plateforme Ti- Tipeee, qui a fait transiter 17 mil- toute la France. Certains risquent Elles sont estimées à
divertir les Français confinés, le peee, leader en France. Et depuis lions d’euros entre internautes et de continuer dans cette voie après 6,6 milliards d’euros.
mouvement a peu à peu mué vers le confinement, c’est la ruée. Les artistes en 2019, prélève une com- le déconfinement. » Mais, rappelle
les levées de fonds pour les associa- créations de nouvelles pages sur mission de 8 %. Si la croissance Jonas Mary, « les créateurs en ligne FACEBOOK ACHÈTE
tions et les hôpitaux. « Nous met- Tipeee ont bondi de 66 % en avril, actuelle se maintient, « nous de- doivent diversifier leurs revenus
tons en relation les associations avec avec 4 000 nouveaux artistes et vrions réaliser nos chiffres pour pour ne pas dépendre exclusive- GIPHY
des influenceurs, qui vont échanger créateurs inscrits. Son alter ego 2021 avec un an d’avance », pour- ment des revenus de la publicité ou £ Cette plateforme de partage
en direct avec un soignant ou un bé- américain, Patreon, assiste à un suit Michaël Goldman. La société, des pourboires. L’un comme l’autre de GIF, déjà intégrée aux
névole. Cela donne plus de visibilité à phénomène similaire. Depuis mi- qui compte 12 salariés, prévoit peuvent s’effondrer du jour au applications de Facebook,
A

leurs actions », poursuit Guillaume mars, 70 000 créateurs ont rejoint d’en embaucher trois supplémen- lendemain. » ■ a été acquise pour 400 millions
Thévenin. « Nous aidons aussi les cette plateforme. Le nombre de taires. C. W. de dollars.
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO - N° 23 560 - Cahier N° 3 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr

avec vous
VIN MUSIQUE
BIO, E-DÉGUSTATIONS, COMMERCE EFFECTIFS RESTREINTS, DISTANCE,
EN LIGNE, PRIMEURS… COMMENT ADAPTABILITÉ… LES ORCHESTRES
BORDEAUX VA ÉVOLUER PAGE 33 PRÉPARENT LEUR RETOUR PAGE 34

L’ART DE
BIVOUAQUER
EN FRANCE
UN SAC À DOS BIEN ÉQUIPÉ, UNE TENTE
LÉGÈRE, ET PARFOIS JUSTE UN VÉLO OU
UN TICKET DE MÉTRO SUFFISENT POUR
VIVRE L’AVENTURE À PROXIMITÉ. PAGE 32

CHÂTEAU HAUT-BAILLY ; MONIKA RITTERSHAUS ; RICHARD CLARET ; MARYLÈNE EYTIER - AUBONDECLIC.COM

LES GOGUETTES : ANONYMES HIER, COURTISÉS PAR TOUS AUJOURD’HUI



L’HISTOIRE DU JOUR EN PARODIANT « VESOUL », DE JACQUES BREL, SUR YOUTUBE PENDANT LE CONFINEMENT, CES CHANTEURS ONT OBTENU UNE VISIBILITÉ INESPÉRÉE.

dette comédienne, Julia Vander, ce fils Clémence Monnier et Stan, son com- gistré des albums, et Valentin Vander guette”, des scènes ouvertes où des
NATHALIE SIMON nsimon@lefigaro.fr
de pianiste et petit-fils d’accordéonis- pagnon, spécialiste en droit du travail et ont rejoint le duo. La jeune femme se artistes écrivaient des paroles d’actualité

«
O
te cherchait une « idée de goguette rédacteur juridique, ont créé Les Go- souvient : « Nous nous sommes rencon- sur des airs connus. » « Au début, c’était
n ne s’y attendait pas - une parodie de chanson connue pour guettes en janvier 2013. Aurélien Merle, trés au Limonaire, un bar dans le 9e ar- pour s’amuser entre amis, confirme Va-
du tout », confie parler de l’actualité - qui pouvait rendre auteur et chanteur qui avait déjà enre- rondissement de Paris à des soirées “go- lentin Vander. Nous avons gravi les
Clémence Monnier, compte de l’esprit ambiant. On s’est échelons progressivement. Nous devions
la pianiste du groupe amusé à détourner les paroles, Julia a jouer à La Cigale (la date est reportée à
Les Goguettes. « Pas monté la vidéo », raconte Valentin juin 2021, NDLR), aller au Festival d’Avi-
dans ces proportions », renchérit Va- Vander. On connaît la suite. gnon… Là, l’échelon est considérable ! »
lentin Vander, auteur interprète. Les L’aventure commence juste. Les
deux complices parlent du succès inat- 20 000 abonnés sur Facebook Goguettes ont plusieurs dizaines de
tendu de leur parodie T’as voulu voir le « Nous avons essayé de faire des choses parodies en musiques sur YouTube. Le
salon sur l’air du Vesoul de Jacques Brel à distance, sans se mettre de pression. Bal masqué, de La Compagnie créole,
qui a recueilli près de 4 millions de vues Tout s’est accéléré, tous les médias nous est devenu Très mal masqué et Je l’aime
sur YouTube. Depuis quelques jours, ont contactés. Nous avions fait très peu à mourir de Francis Cabrel, On n’a rien
les demandes d’interview se multi- de télé, raconte Clémence Monnier, vu venir… « Nous ne sommes pas près de
plient. « Nous sommes passés de l’ano- une thèse de musicologie sur la chanson nous arrêter, signale Clémence Mon-
nymat le plus total à TF1, Arte, Le Fi- du XVIIe siècle en poche. Nous avions nier. Les internautes continuent à re-
garo… C’est chouette et grisant d’être 6 000 abonnés sur Facebook. Mainte- garder et à se partager des vidéos. Nous
reconnu pour les bonnes raisons quand nant, nous en sommes à 20 000. » sommes conscients que ce qui nous arri-
on fait les choses avec sincérité, observe « Le confinement nous aura profité, ve est rare. » Les quatre amis ne per-
Valentin Vander. Consécration, le mot confirme Valentin Vander. Il nous a dent pas l’espoir de repartir un jour en
est fort, mais il y a une légitimité. » aidés à développer une audience de plus tournée et de retourner à la Goguette
C’est le chanteur qui a eu l’idée de en plus conséquente. Les réseaux so- des Z’énervés sur le bateau El Alamein,
revisiter Vesoul à la sauce comique. ciaux sont devenus le vecteur d’expres- Aurélien Merle, Clémence Monnier, Stan et Valentin Vander, qui composent amarré au pied de la BnF, où ils avaient
A

Confiné dans le Gers avec sa sœur ca- sion principal. » Les Goguettes, ont publié plusieurs dizaines de parodies en musiques sur YouTube. leur public. ■
samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 LE FIGARO

32 LE FIGARO AVEC VOUS/MODE DE VIE

LA MICRO-AVENTURE,
UNE AUTRE FAÇON
DE VOYAGER
JF SOUCHARD/IMAGESDELOIRE.FR

(Dé) camper ! quiètes pour la planète, touchées par le partir auprès des autorités compétentes :
Le beau livre en anglais Camp,
MARIE-ANGÉLIQUE OZANNE
maozanne@lefigaro.fr COMMENT S’ÉVADER « flygskam » (la honte de prendre
l’avion) et soucieuses de leur empreinte
mairies, ONF, parcs nationaux ou régio-
naux… On apprend par exemple que la
AU TEMPS

L’
de l’auteur français Luc Gesell, carbone. mairie d’Arles permet le bivouac sur la
d’abord publié aux États-Unis, appel de la forêt, des im- Il y a huit ans, trois Français, encore plage de Beauduc, prisée des kitesurfeurs.
paraîtra le 1er octobre chez
Gallimard, collection « Voyage »,
mensités. Vivre en plein
air, dormir à la belle étoile, DU CORONAVIRUS ? étudiants, inauguraient la plate-forme
digitale collaborative dédiée à l’aventu-
Du côté des parcs nationaux de France
(parcsnationaux.fr), le bivouac est auto-
sous le titre Camper autour
du monde. Une source
bivouaquer l’esprit léger.
Sentir le frémissement de la EN REDÉCOUVRANT re : Les Others (lesothers.com), suggé-
rant des sorties inspirantes, éthiques et
risé sous conditions dans des zones très
précises de la Vanoise ou des Cévennes,
d’inspiration et d’information
pour redécouvrir le plaisir
brise sur son visage, être réveillé par le
chant des oiseaux ou le clapotis de l’eau,
humer le parfum des herbes sauvages dès
L’ART DE BIVOUAQUER responsables, en France. « Il y a dix ans,
personne ne parlait de micro-aventure,
c’est un “buzzword” qui a été popularisé
mais formellement interdit à Port-Cros
ou dans les calanques. Mêmes variantes
pour les 54 parcs naturels régionaux.
des voyages dans la nature,
loin de chez soi ou à deux pas,
les premières lueurs du jour. S’émer-
veiller de la beauté d’un paysage, se re-
ET L’AVENTURE en 2017-2018, mais qui correspond à ce
que nous et notre communauté faisions
Stéphane Adam, coordinateur patri-
moine et développement durable, confie
seul, en duo, entre amis
ou en famille.
connecter à la terre. Aller chercher dans
la nature et l’espace ce sentiment grisant
DE PROXIMITÉ, déjà », commente Thomas Firh, un des
associés. Ils publient en 2019 un guide in-
que « face à la demande croissante des
familles pour ces nouvelles expériences, le
de liberté. On en rêvait dans nos vies de
confinés ! Mais comment trouver le dé- DÉJÀ EN VOGUE DEPUIS titulé Un an de micro-aventure en France,
52 idées de week-ends en pleine nature (à
réseau des parcs du Massif central (Ipa-
mac) a élaboré en 2016 un guide métho-
paysement, l’éblouissement des sens, le
bonheur de l’ailleurs sans aller très loin ? QUELQUES ANNÉES. télécharger gratuitement).