Vous êtes sur la page 1sur 3

Mise à jour le 18/09/01

FICHE TECHNIQUE

La cartographie des systèmes d’information

Les typologies de systèmes d’information (SI) sont nombreuses et évoluent au fur et à mesure du
développement de nouvelles applications. Laudon et Laudon1 proposent une typologie basée sur la finalité du
SI et permettant de les hiérarchiser selon leur niveau d’utilisation dans l’organisation. Ainsi, un même
logiciel, par exemple de chiffrier ou de base de données, peut faire partie de différents systèmes de niveaux
divers, selon l’utilisation qui en est faite.

La classification de Laudon et Laudon comprend les six types de systèmes suivants, répartis en quatre
niveaux :

Types Exemples Intrants Extrants Utilisateurs Niveau


(Input) (Output)
Systèmes Commandes Transactions Confirmation de Opérateurs et 1- Opérations
transactionnels Livraisons quotidiennes et transactions superviseurs
Réservations routinières (chèques, factures,
Paie etc.)
Dossiers clients listes, rapports
détaillés
Systèmes de Traitement de texte, Texte, image, Documents, Professionnels, 2- Connaissances
bureautique et de chiffrier, courrier nombres courriers, employés de
communication électronique, calendriers bureau
agendas, traitement
d’images
Systèmes de travail Conception assistée Spécifications, Modèles, Techniciens, 2- Connaissances
intellectuel par ordinateurs, base de graphiques Professionnels
systèmes conseillers connaissance
Systèmes Contrôle des stocks, Données Rapports sur le Cadres 3- Gestion
d’information de gestion des ventes, transactionnelles rendement intermédiaires
gestion budget annuel agrégées
Systèmes d’aide à la Simulation, forage Données Analyses, Professionnels 3- Gestion
décision de données transactionnelles prévisions, et cadres des
optimisées pour réponses à des fonctions
l’analyse, requêtes conseils
données externes
Systèmes Veille Données Projections, Cadres 4- Stratégie
d’information pour concurrentielle, globales, externes réponses aux supérieurs
dirigeants tableau de bord de et internes requêtes
haut niveau, analyse
de risque

Pour appliquer la technique, on doit :


1. Déterminer les principales fonctions de l’organisation ou du processus à l’étude. Utilisez par
exemple les données recueillies pour la cartographie processus-structure. Selon le but de votre
analyse, utilisez soit les fonctions formelles de l’organisation, identifiées dans son organigramme,
soit ses processus, déterminés notamment à partir d’une analyse de la chaîne de valeur.

© Gilles E. St-Amant, cours ADM7705


2

2. Identifier les applications faites des systèmes existants dans l’organisation, par exemple, en
identifiant tous les extrants utilisés par chaque niveau d’acteurs de chaque fonction.
3. Construire une matrice mettant en relation les six types de systèmes et les fonctions identifiées,
selon les quatre niveaux de la hiérarchie, de type :.

Systèmes
d’information
pour dirigeants
Systèmes
d’information de
gestion
Systèmes d’aide à
la décision
Systèmes de travail
intellectuel
Systèmes de
bureautique et de
communication
Systèmes
transactionnels
Ventes Finances Ressources Production Etc.
humaines

4. Pour chaque fonction, y classer les applications selon les six types de systèmes. La frontière entre
les types de système, par exemple entre les systèmes d’information de gestion et les systèmes
d’information pour dirigeants, peut être difficile à tracer. Rappelons que les seconds utilisent de
l’information plus globale, provenant davantage de sources externes et permettent une plus grande
flexibilité dans le type d’analyse. Un classement reposant sur le jugement de plusieurs personnes et
donc fait en équipe est généralement préférable.
5. Valider l’inventaire et le classement auprès des utilisateurs et des responsables des technologies.
6. Identifier les niveaux faibles ou manquants pour chaque fonction et déterminer la pertinence
d’ajouter les types de systèmes inexistants, généralement situés aux plus hauts niveaux.

Exemple

Le Conseil d’administration de Début, une jeune entreprise de formation multimédia, a demandé à Paul, son
Directeur des services techniques, de faire l’inventaire des systèmes d’information de l’entreprise et
d’analyser ses besoins futurs. Il a fait une première liste et la soumet à Lise, la directrice des finances et de la
gestion de l’organisation. Elle inclut notamment ceci :
Logiciel Fichiers
Access Employés, Postes, Contrats, Offres de service, Achats,
Commandes
Excel Estimés, Coûts, Feuilles de temps, Budget
Photoshop, MacroMedia, (graphisme)
WebExpert
Word Textes des offres de service, contrats et autres
Microsoft Exchange Courriel, agenda
Lise suggère de faire plutôt une cartographie des SI.

2
© Gilles E. St-Amant, cours ADM7705
3

1. Ils déterminent les principales fonctions de l’organisation à partir de leur cartographie processus-
structure.
2. Ils identifient les applications faites au moyen des systèmes déjà identifiés par Paul. Ils déterminent
par exemple le type de rapports produits et par qui ils sont utilisés.
3. Ils construisent une matrice mettant en relation les six types de systèmes et les fonctions
identifiées, selon les quatre niveaux de la hiérarchie.
4. Pour chaque fonction, ils classent les applications selon les six types de systèmes. Pour ce faire, ils
constatent qu’ils doivent consulter souvent les utilisateurs pour déterminer le niveau des données
utilisées et si elles incluent ou non des sources externes. Ils obtiennent une première matrice.
5. Ils la valident auprès des utilisateurs et en arrivent à la matrice suivante. Les usagers leur suggèrent
cependant de la détailler pour tenir compte des besoins et systèmes relatifs à chaque activité, certains
services ayant des activités très diversifiées.

Systèmes Prévisions Veille Prévisions


des ventes concurrenti budgétaires
d’information
sur 3 ans elle en sur 5 ans
pour dirigeants formation
Systèmes Contrôle Indicateurs Indicateurs État des Indicateurs Indicateurs Indicateurs Indicateurs Établisseme
des stocks des des pannes projets des ventes du soutien de d’absence nt du
d’information livraisons production et autres budget
de gestion
Systèmes d’aide Planificatio Analyse des Analyse du Analyses Analyse Analyse Analyse Analyse
n des causes de temps par types et des plaintes des des CV des
à la décision livraisons malfonction consacré clients estimés/ Analyse du investissem
nement aux projets coûts roulement ents
Systèmes de Aide à la Aide à la Système
conception conception conseiller
travail
de pages de de
intellectuel Web documents diagnostic
multimédia
Systèmes de Correspond Correspond Correspond Création Correspond Correspond Textes des Correspond Rapports
ance avec ance clients ance : d’images et
ance et ance clients offres et ance aux
bureautique et les et analyse maintenanc de calendriers, formations, employés, administrat
de fournisseur des e, pannes, documents présentatio graphiques, documents eurs,
communication s livraisons etc. ns, calendriers de correspond
brochures, formation ance
texte des
contrats
Systèmes Traitement Traitement Gestion des Dossiers Demandes Estimés Feuilles de Budget
et suivi des et suivi des équipement clients de soutien Coûts temps, Encaisse
transactionnels achats commande, s Dossiers dossiers
facturation Soutien aux contrats employés et
utilisateurs Dossiers postes, Paie
offres
Achats Livraison Informati- Graphisme Ventes Soutien Production Ressources Ressources
que formations humaines matérielles

6. Ils identifient des faiblesses. Par exemple, qu’un service aussi important que celui de la production
des formations n’a pas accès à des systèmes de travail intellectuel, par exemple un système
d’ingénierie des apprentissages, ou encore que les informations de gestion et de la direction sont très
fragmentaires, n’utilisent pas d’outils d’analyse évolués et ne sont pas partagés entre les services.
Paul va étudier ces lacunes et proposera au besoin des correctifs.

1
Laudon & Laudon, Les systèmes d’information de gestion: organisation et réseaux stratégiques, Editions ERPI, 2001

3
© Gilles E. St-Amant, cours ADM7705