Vous êtes sur la page 1sur 5

Comment

omment Devenir un avocat ?

La Profession d’avocat est l’une des professions juridiques


les plus demandées par la majorité des étudiants de Droit ,
c’est une profession juridique libérale et indépendante, qui
assiste la magistrature et contribue à la réalisation de
justice, et les avocats font alors dans ce sens partie de la
famille judiciaire . L’avocat doit observer dans sa conduite
professionnelle les principes d’indépendance,
d’impartialité, d’intégrité, de dignité,
dignité, d’honneur et tout ce
qu’exigent les bonnes mœurs .
I – Les Conditions d’accès à la profession :
Le candidat à la profession d’avocat doit :
1 - être de nationalité Marocaine (ou
ou ressortissant d’un état
lié au Royaume du Maroc par une convention
reconnaissant aux nationaux des deux états le droit
d’exercer la profession d’avocat dans l’autre) ;
2 - être majeur et jouir de ses droits civiques et civils ;
3 - être titulaire de la licence en droit (Option : privé ou
public) ;
→ Mais on souligne dans ce cadre qu’il y’a un nouveau
projet loi organisant l’exercice de la profession d’avocat
élaboré par l’Association des Barreaux du Maroc (version
préliminaire) qui exige dans son article 5 , l’obtention au
moins du Diplôme de Master en droit pour passer
l’examen ;
4 - être titulaire du certificat d’aptitude à l’exercice de la
profession d’avocat ;
5 - n’avoir pas été condamné à une peine judiciaire ,
disciplinaire ou administrative pour faits contraires à
l’honneur, à la probité ou aux bonnes
bonn mœurs ;
6 - n’avoir pas été déclaré en état de faillite sauf s’il a fait
l’objet d’une réhabilitation ;
7 - être en position régulière à l’égard du service civil et
avoir rempli tout engagement valablement contracté avec
une administration ou un établissement
établissement public pour y
servir pendant une durée déterminée ;
8 - être en mesure d’exercer effectivement la profession
avec toutes ses charges ;
9 - n’avoir pas dépassé (45) ans pour ceux qui ne sont pas
dispensés du stage ;
II - les modalités de l’examen d’obtention de certificat
d’aptitude à l’exercice de la profession d’avocat ;
→ Il faut noter bien que on parle d’un examen et pas d’un
concours, quelles est la différence alors ?
Dans le concours, le nombre des postes est préalablement
connuu , 150 postes ou bien 200 ou bien 20 …etc , par contre
l’examen , on n’a pas de nombre exacte
exacte , tous les étudiants
ayant 10 sur 20 dans la moyenne générale sont admis .
Le Programmes des épreuves écrits :
Pour les épreuves écrites à rédiger en langue arabe ou
française, les candidats avaient le choix entre :

A - Le droit administratif ou civil avec l’application des


règles de la procédure civile (durée de l’épreuve : deux
heures).
B - Le droit pénal avec
avec l’application des règles de la
procédure pénale (durée de l’épreuve : deux heures).
C - Sujet de culture générale (durée de l’épreuve : Trois
heures).
les candidats ayant réussi l’écrit pourront passer l’oral à
l’Institut supérieur de la magistrature de Rabat devant un
jury qui est divisé en 4 comités .
Le Programmes des épreuves oraux :
A - un exposé relatif au code de la famille ou bien la
matière sociale ou commerciale ( Préparé en 20 Min ) ;
B – un exposé relatif à la procédure civile ou pénale
(préparé en 20 Min ) ;
C – un exposé relatif à l’organisation judicaire , et le
Candidat n’a pas le choix de choisir une autre matière
(préparé en 20 Min) ;
D – un exposé relatif à la loi organisant la profession
d’avocat ;
→ L’organisation judiciaire et la loi de la profession avocat
sont obligatoire , et le candidat n’a pas le choix et ne peut
pas les changer .
→ les épreuves oraux se passent obligatoirement en langue
arabe ;
III – Le Stage :
La durée du stage est fixée à trois ans pendant laquelle
l’avocat stagiaire continue à remplir les obligations
suivantes :
1 - Un travail effectif dans le cabinet de l’avocat qui veille
sur son stage ;

2 - La fréquentation des audiences des tribunaux ;


3 - L’assistance
assistance assidue aux conférences du stage et la
participation à leurs travaux ;
L’avocat stagiaire peut se substituer à l’avocat qui veille sur
son stage dans toutes les affaires, toutefois il ne peut :
1 - Représenter ou assister les parties dans les af
affaires
criminelles que ce soit en se substituant à l’avocat qui
assure son stage ou dans le cadre de l’assistance judiciaire ;
2 - Plaider devant les cours d’appel pendant la première
année de son stage ;
3 - Ouvrir un cabinet ou plaider en son nom personn
personnel,
sauf lorsqu’il est commis en matière d’assistance judiciaire ;
4 - Porter le titre d’avocat sans y ajouter la qualité de
stagiaire ;
→ il faut noter dans ce contexte que après l’obtention du
certificat d’aptitude à l’exercice de la profession d’avocat ,
et s’inscrire dans un bureau des avocats il faut payer des
frais de formation et de stage ( chaque bureau détermine
ses frais ) .