Vous êtes sur la page 1sur 2

L'Inconscient

Problématiques

 Si
une
partie
des
pensées
n'est
pas
soumise
à
la
ré exion
parce
que
la
conscience
ne
les
voit
pas,
la
liberté
du
sujet
s’effondre-t-elle ?

 La
morale
est-elle
mise
en
danger ?

Dé nitions
à
connaître :
Ça,
Surmoi,
conscience
morale,
psychanalyse,
névrose,
psychose,
sublimation,
être
responsable.

Le
conscient
et
l'inconscient
pour
Freud

Pour Freud,
l’inconscient
désigne
tous
les
désirs
que
l’individu
refoule,
parce
qu’ils
provoquent
chez
lui
un
malaise
d’ordre
moral.
Freud
considère
que
l’Homme
a
une
conscience
et
un
inconscient.
Pour
rappel,
la
conscience
est
selon
lui
composée
du
Moi,
l’être
social,
du
Ça,
l’être
bestial,
et
du
Surmoi,
l’être
moral.
Lorsque
le
moi
est
en
con it
avec
le
Ça
ou
le
Surmoi,
on
parle
de
con it
psychique.
Ce
con it
psychique
provoque
le
refoulement.
C'est-à-dire
que
si
le
con it
ne
se
résout
pas,
il
est
transmis
à
l’inconscient
et
sort
des
préoccupations
de
celui
qui
en
souff re.
Néanmoins,
un
inconscient
trop
chargé
de
con its
psychiques
peut
avoir
un
pouvoir
sur
le
corps
et
déclencher
des
maladies
qui
n’ont
aucune
raison
médicale.
Ces
troubles
sans
cause
physiologique
sont
quali és
de
maladies
psychosomatiques.

L’inconscient
selon
Sartre

Au
XX e  siècle,
Sartre
af rme
que
 « l’inconscient
est
une
 ction » .
Selon
lui,


le
refoulement
est
un
leurre.
Si
on
refoule
un
désir,
il
faut
à
un
moment
qu’on
en
prenne
conscience,
ne
serait-ce
que
pour
le
refouler.
Celui
qui
censure
est
supposé
conscient
de
ce
qu'il
réprouve.
À
un
moment,
le
sujet
a
donc
eu
le
choix
entre :

admettre
son
désir
sans
pour
autant
le
réaliser ;

ou
le
refouler
plutôt
que
de
l'assumer.

L’inconscient
est
une
réalité
psychique
aussi
active
que
la
conscience.
L’inconscient
désigne
le
non-conscient,
une
partie

SchoolMouv.fr SchoolMouv
:
Cours
en
ligne
pour
le
collège
et
le
lycée 1
sur
2


inaccessible
du
sujet,
qui
regroupe
tous
les
désirs
que
le
sujet
refoule
parce
qu’ils
le
dérangent
ou
le
menacent.
Mais
ces
désirs
continuent
de
se
manifester,
sous
une
forme
déguisée.

En
reconnaissant
cette
force
inconsciente
en
l’Homme,
on
admet
que
nous
sommes
parfois
les
jouets
de
nos
propres
désirs
qui,
à
notre
insu,
agissent
sur
notre
pensée
ou
nos
comportements.
À
retenir
L’inconscient
n’est
pas
une
excuse
qui
déresponsabilise
le
sujet.
Celui-ci
peut
toujours
entreprendre
une
thérapie
a n
de
sortir
de
son
mal
être,
s’il
se
sent
en
souff rance
ou
si
son
comportement
est
un
f rein
dans
ses
relations
avec
les
autres.

Certains
refusent
la
réalité
de
l’inconscient
et
considèrent
que
le
sujet
est
parfaitement
libre.
Par
cette
liberté,
le
sujet
peut,
parfois
au
prix
de
souff rances
supplémentaires,
sortir
de
ses
con its
psychologiques.

SchoolMouv.fr SchoolMouv
:
Cours
en
ligne
pour
le
collège
et
le
lycée 2
sur
2

Vous aimerez peut-être aussi