Vous êtes sur la page 1sur 12

 PHILOSOPHIE ET RELIGION

 RELIGION

Comment évangéliser quelqu'un


Informations concernant l'auteur.e

Cela peut être à la fois intimidant et compliqué de partager ses croyances avec une personne
non croyante, mais cela est également enrichissant. L'évangélisation descend du christianisme
et peut être diffusée de manière amicale et respectueuse à d'autres personnes.
Partie 1 sur 3:
Se préparer

1.

1
Pour cela, décidez du lieu et de l'époque la plus propice. Si vous décidez de partager votre
foi avec une majorité de personnes, ne vous empressez pas et laissez-les venir à vous. Les
secteurs privilégiés dans ce cas-là seraient les quartiers d'affaires, les marchés et les écoles.

 Les secteurs à éviter sont ceux où se concentrent d'autres formes de religion ou


alors des endroits trop dangereux. Les quais de gare ou de métro ne sont pas non
plus des secteurs à choisir en particulier à 8 h du matin, heure à laquelle les gens
évitent de trop bavarder. Faites à votre appréciation. Cela ne serait pas mal vu de
vous positionner à l'extérieur d'un bar convoité par les fans de punk rock un
vendredi soir et de tenter de les attirer vers cette religion ou simplement de
pouvoir avoir un échange.
 Faites attention à ne pas outrepasser les lois sur le racolage, la vie privée, et
respectez les zones commerciales, car les propriétaires pourraient vouloir que
vous alliez vers un autre secteur. Faites ce qu'ils demandent et changez d'endroit.

2.

2
Réfléchissez au message que vous voulez faire passer. Choisissez certains passages de la
Bible qui sont pour vous importants lors de l'évangélisation. Pensez également à des anecdotes
vous concernant (en tant que croyant) afin de pouvoir faire naitre l'intérêt envers la religion.
Quel que soit l'argument personnel que vous ajoutez à votre message, il faut l'inclure.

 Vos passages et vos moments préférés.


 Les passages importants.
 Le récit de votre foi.
 Votre vie depuis que vous appartenez à cette église.
3.

3
Réfléchissez à plusieurs questions à poser. Les questions d'approfondissements sont les plus
utiles dans ce cas-là, car elles permettent d'avoir une réelle discussion de foi. De plus, il sera
plus facile pour vous en ayant vos questions toutes prêtes que de devoir y réfléchir pendant la
conversation. Parmi les questions à choisir, vous pourriez utiliser les suivantes.

 Croyez-vous à la vie après la mort ?


 Selon vous que se passe-t-il quand on meurt ?
 Si vous décédez aujourd'hui, croyez-vous que vous iriez au Ciel ? Et si oui,
pourquoi ?
 Êtes-vous épanoui ?
 Ne ressentez-vous pas un manque ?
 Avez-vous déjà prié ?
4.

4
Faites votre préparation personnelle. Avant de commencer cette journée de conversation
sur la foi, vous devriez prier et bien vous préparer. Pour beaucoup, le partage de ses
convictions religieuses et de ses expériences n'est pas simple et que le fait d'en discuter avec
des gens n'ayant pas toujours une écoute active est un acte courageux [1] .

 Réunissez-vous avec d'autres évangélistes. N'allez pas prêcher la bonne parole en


groupe, mais prenez un temps pour analyser chaque discussion individuelle que
vous avez eue. Cela sera un gain de facilité et vous permettra de faire évoluer vos
futures discussions grâce aux conseils des autres.
Partie 2 sur 3:
Communiquer

1.

1
N'entrez pas trop vite dans le vif du sujet. Posez en premier quelques questions sur les faits
importants qui se sont déroulés dans la vie de la personne avec qui vous discutez. N'espérez
pas que la personne ait confiance en vous dès les premiers mots. Il vous faudra attendre un peu
pour que cela se mette en place.

 Posez quelques questions pour savoir si la personne est souffrante et offrez de


prier avec elle. Si Dieu la guérit, elle pourra ainsi se rendre compte que Dieu se
préoccupe pour elle.
 Selon l'Association Billy Graham, environ 90 % des personnes converties restent
dans une église, car un de leurs amis en fait partie. Ainsi, que vous soyez au
collège ou à tout autre niveau d'éducation, vous devriez tenter l'expérience
suivante : pendant 3 jours, à la cafétéria, asseyez-vous à côté de la même
personne, ainsi vous deviendrez son ami et au troisième jour commencez à
discuter de la foi. Vous pourriez être surpris du résultat. Il est possible que par la
suite votre ami se confie à vous et cela pourrait même durer longtemps.
2.

2
Commencez par une question d'approfondissement. Choisissez une question qui provoque
l'ouverture au dialogue ainsi qu'une certaine réflexion sur les problèmes existentiels. Des
questions concernant la vie après la mort sont une bonne entrée en matière.

 L'enquête est ce qu'il y a de plus efficace quand on veut prêcher la bonne parole.
Vous commencez par quelques questions pour en apprendre plus sur la personne
puis quand vous avez suffisamment d'information, analysez le tout en vous
basant sur leurs points de vue.

3.
3
Soyez à l'écoute et toujours attentif. Le fait d'évangéliser ne repose pas simplement sur le
fait de discuter, il s'agit plutôt d'un mélange entre une conversation approfondie et un partage
d'idées. Quand vous posez une question par exemple : « Vivez-vous heureux ? », « Ressentez-
vous un quelconque manque ? » Concentrez-vous bien sur la réponse qui vous sera donnée. En
plus du fait de leur montrer qu'ils ont en face d'eux quelqu'un qui les écoute, il faut que vous
sachiez donner la réponse adéquate et convaincante.

 Pour ce qui est des personnes trop fermées à vous, ne tentez pas de leur mettre
trop de pression alors que pour ceux qui sont beaucoup plus ouverts vous pouvez
persévérer. Une écoute active vous permettra de voir leur intérêt et de tenter de
leur donner plus de confiance.

4.

4
Incluez vos expériences afin d'encourager la personne avec qui vous discutez. Exposez-
leur votre opinion sur le christianisme. Dites-leur l'importance que cela a pour vous et ce
qu'elle a provoqué dans votre vie quotidienne.

 Il s'agit d'une conversation entre vous (représentant l'Église) et la personne face à


vous. Normalement, vous tenterez de ne pas traiter du dogme et de la théologie,
mais plutôt de la valeur de la foi et du salut.
5.

5
Discutez des 10 commandements. Les personnes laïques ont peu ou pas de connaissances en
ce qui concerne les 10 commandements. De ce fait si vous leur en parlez cela pourrait avoir un
effet positif et vous permettre ensuite d'entamer des sujets plus théoriques. Les non-croyants
aussi pensent qu'il faut empêcher les gens de commettre des vols, des meurtres ou de mentir et
cette manière de leur expliquer peut faire qu'il soit plus à l'écoute de ce que vous direz par la
suite.

6.
6
Présentez-le de manière ordonnée. La plupart des évangélistes optent pour une méthode de
conversion au christianisme qui soit construite (en ABC ), afin de pouvoir présenter un
maximum d'informations qui servira à la personne, à bien réfléchir sur l'idée qu'il se fait sur la
foi. Cette méthode est construite de la manière suivante.

 A : avouez que vous avez péché.


 B : acceptez que Jésus Christ est le fils de Dieu et qu'il est mort pour vos pêchés.
 C : confessez votre foi envers le Christ.
Partie 3 sur 3:
Passer à l'étape suivante

1.

1
Donnez aux personnes qui sont à votre écoute la Bible et d'autres documents en rapport
avec la religion. Pensez à vous procurer des bibles pour les personnes les plus intéressées par
cette religion.

 Dans le cas où vous avez reçu des documents que l'église souhaite distribuer
parmi ses fidèles, partagez-les avec chaque personne que vous rencontrez et qui
semble s'intéresser à votre mission et à l'église de manière générale [2] .
2.

2
Organisez votre travail avec eux. Ce n'est pas après une discussion de plusieurs minutes
avec vous qu'une personne pourra se considérer spirituellement mature et sauvée. Que va-t-il
se passer après ? Quelles seront les étapes quotidiennes qui lui permettront de garder présent
ce nouvel intérêt ? Vers où les mènerez-vous ?

 Envisagez de mettre en place un échange d'informations ou de leur procurer des


documents concernant votre église dans le cas où vous ne vous sentiriez pas
capable de leur donner vos informations personnelles.

3.
3
Partagez les moments de prière. Si c'est la première fois que la personne va prier, elle
pourrait être curieuse et également nerveuse à propos de la façon de faire. Vous pourrez donc
lui permettre de se sentir plus en confiance en étant présente lors de ses premières prières et en
lui expliquant à quels moments elles se déroulent et la façon de le faire.

4.

4
Donnez-lui l'adresse d'une église près de son domicile. Si vous ne connaissez pas
très bien le secteur, prenez votre temps pour observer les endroits où sont implantées
les églises que vous recommanderez par la suite. Il vous sera très utile de savoir quand
aura lieu l'office suivant pour permettre à votre futur converti de bien entamer la phase
suivante.
Conseils
 Ne leur donnez pas de faux espoirs. Expliquez-leur tout sur l'Évangile, celui de la « bonne
nouvelle ». Si quelqu'un vous dit qu'en vous convertissant, vous vivrez heureux pour toujours
et que tout sera parfait, cela signifie que cette personne n'a jamais lu le Nouveau Testament.

 Ne prêchez pas dès le début les flammes de l'enfer et encore moins une version raccourcie et
simplifiée de la parole de Dieu, limitez-vous aux fondements de l'Évangile. Les premières
étapes de l'histoire de Jésus sont un bon début.

 N'oubliez pas que le futur converti aura besoin d'un temps d'adaptation avant d'être
spirituellement prêt. Ne lui faites pas bruler les étapes.
 Si vous souhaitez convertir une personne qui n'est pas à votre écoute ou ne veut pas parler
avec vous, choisissez une personne plus attentive.

 Ayez de bonnes raisons d'évangéliser. Si pour vous cela est un métier comme un autre, vous
n'êtes pas plus qu'un simple vendeur. Le seigneur est toujours présent pour aider les non-
croyants et même si vous êtes un hypocrite vous pouvez toujours faire partie de ses fidèles.

 Prêchez la vérité de l'Évangile sans favoriser personne. Quand vous diffusez la bonne parole
auprès des non-croyants ou de personnes d'une religion différente, n'utilisez pas d'arguments
qui ne font pas partie de la Bible.
Avertissements
 Ne tentez pas d'utiliser vos arguments pour convertir des personnes appartenant à une autre
religion. Ils pourraient ressentir cela comme une menace si vous le faites près de leur église.
Ne le faites surtout pas.

 Certaines personnes ne sont pas intéressées par ce que vous avez à dire et ne cherchent qu'à
argumenter pour vous mettre en colère et vous importuner. Restez aimable et positif(ve), mais
ne perdez pas votre temps.

 Sortez avec une autre personne, Jésus envoyait ses disciples par paires.

Vous aimerez peut-être aussi