Vous êtes sur la page 1sur 11

Chapitre II 

: Résolutions des Triangles

I- Définition
En géométrie la résolution des triangles consiste en la détermination des différents
éléments d’un triangle (longueurs des côtés, mesures des angles et surface) à partir de
certains autres. La résolution des triangles est indispensable pour les calculs
topométriques. En réalité il faut au moins avoir 3 éléments connus dont au moins un
(1) coté dans un triangle pour déterminer les autres éléments qui sont les 3 cotés, les
3 angles et la surface. Ces éléments sont donc au nombre de sept(7).
La résolution fait intervenir la trigonométrie, en particulier certaines relations
classiques dans le triangle comme :
- Le théorème d’Al-Kashi ou loi des cosinus
- La formule de Héron
- La loi des sinus
- La loi des tangentes
- La somme des angles dans un triangle

II- Formules et Théorèmes

1. Le théorème d’Al-Kashi ou loi des cosinus

Théorème de Pythagore généralisés aux triangles non rectangles.


Généralement utilisé en trigonométrie, il relie la longueur d’un des côtes du
triangle aux deux autres ainsi qu’au cosinus de l’angle formé par ses deux
côtes.

Par le théorème d’Al-Kashi on a donc :


a 2=b2 +c 2−2 bc∗cos (B ^
AC)
2 2 2
b =a +c −2 ac∗cos ( A B ^ C)
c 2=a2+ b2−2 ab∗cos ( A C
^ B)

Démonstration
Il existe plusieurs méthodes pour démontrer ce théorème. Nous verrons
deux d’entre elles.
 Avec les produits scalaires

On admet que :
AB∗⃗
⃗ AC= AB∗AC∗cos ⁡( ⃗
AB , ⃗
AC )

On se réfère à la figure précédemment vue.

a 2=C B2=⃗ CB∗⃗CB


2 2
CA + ⃗
(⃗ AB ) =( ⃗
CA −⃗ BA )
¿ C A2 + B A 2−2 ⃗
CA∗⃗
BA
2 2
¿ C A + B A −2 AC∗⃗
⃗ AB
2 2 2 ^
a =b +c −2 bc∗cosB A C
 Avec le théorème de Pythagore et les relations trigonométriques dans le
triangle rectangle
Dans le triangle ABC quelconque, on notera AH la hauteur issu de A, x
la longueur HB et a-x la longueur CH.
Dans le triangle ACH rectangle en H, par le théorème de Pythagore on
a :
b ²= AH ²+(a−x) ² On a donc

b ²=x ²−c ²+ a ²+ x ²−2 ax


De plus on peut écrire que :
x
cos ( A B
^ C)= >> x=ccosA ^BC
c

En remplaçant on obtient :
2 2 2 2 2 2
^ C )−2 ac∗cos ¿)
b =c co s ( A ^B C ) −c + a +c cos ( A B
Maintenant on factorise par c² (seulement les deux premiers termes),
puis on factorise de nouveau par c² pour obtenir dans la parenthèse¿),
on sait que ceux-ci fait 1.

b 2=c 2 ( co s 2 ( A B
^ C )−1 ) +a 2+ c 2 co s2 ( A B
^ C )−2 ac∗cos ⁡( A B
^ C)

b 2=c 2 sin 2 ( A ^B C ) +c ² co s2 ( A B
^ C ) +a2 −2 ac∗cos ⁡( A B
^ C)

b 2=c 2+ a2−2 ac∗cos ⁡( A B


^ C)
2. La formule de Héron

En géométrie la formule de Héron, permet de calculer l’aire S d’un triangle


quelconque on ne connaissant que les longueurs a, b et c de ses trois côtés.

a+ b+c
S= √ p( p−a)( p−b)(p−c ) , avec p=
2

D’autre part S= p∗r , r est le rayon du cercle inscrit au cercle.


Sa démonstration s’appuie sur les propriétés du cercle inscrit dans un
triangle et sur l’exploitation des rapports des longueurs dans des triangles
semblables.

3. La loi des Sinus


En trigonométrie la loi des sinus est une relation de proportionnalité entre
les longueurs des côtés d’un triangle et les sinus des angles respectivement
opposés. Elle permet, connaissant deux angles et un côté, de calculer la
longueur des autres cotés.

a b c
= =
sinα sinβ sinγ

Ce qui est encore :


a b c abc
= = = =2 R , où R est le rayon du cercle circonscrit au
sin α sin β sin γ 2 S
triangle ABC.
a b c
D’où R= 2 sin α = 2 sin β = 2 sin γ

Démonstration
 En exprimant une hauteur de deux manières :

On considère un triangle de cotés a, b et c et α 1, α 2 et α 3 ses angles aux


sommets A , B et C. La hauteur issue de C divise le triangle ABC en
deux triangles rectangles. Notons h cette hauteur ; on peut
appliquer la définition du sinus dans les deux petits triangles rectangles.
Notons h cette hauteur ; on peut appliquer la définition du sinus dans
les deux petits triangles rectangles pour exprimer h :
h h
sinα= et sinβ=
b a
Dont on tire deux expressions pour h :
h=sinα =sinβ

a b
Et donc : sin α = sin α
1 2

En faisant de même avec la hauteur issue de A on a :


b c
=
sin α 2 sin α 3

 Par le calcul de l’aire du triangle


L’aire S du triangle peut se calculer en choisissant le coté AB=c comme
base et h comme hauteur. On obtient alors :

c∗h c∗bsin α 1
S= =
2 2
a
En multipliant par on en déduit :
S∗sinα
a abc
=
sin α 2 S
On démontre de même que :
b abc c abc
= et =
sin β 2 S sin γ 2 S

Il existe encore d’autres méthodes de démonstrations.

4. La loi des tangentes


En géométrie du triangle la loi des tangentes est une relation entre la
longueur de deux côtés d’un triangle et la mesure de deux de ses angles.
On considère un triangle quelconque ABC où les angles sont désignés par
A, B et C par et les côtés opposés aux angles par les lettres correspondantes
a, b et c.
B−C b−c A
 tan
2
=
b+c
∗cot
2 (Si b>c)
C− A c−a B
tan
2 (Si c>a)
= ∗cot
2 c +a
A−B a−b C
tan = ∗cot (Si a>b)
2 a+ b 2

A ( p−b )( p−c )
 tg
2
B
=

p ( p−a )
(p−c )( p−a)
tg =
2 √
p ( p−b)

C ( p−a)( p−b)
tg
2
=
√ p ( p−c)

Avec 2 p=a+ b+c et 2p=périmètre


a+ b+c
p=
2 , p=demi-périmètre

5. La somme des angles


En trigonométrie la somme des angles dans un triangle est égale à un angle
plat c’est-à-dire ∑ α=180°=π=200gr.

6. Formules classiques de surface d’un triangle

 Surface résultante de la base et de la hauteur


b∗h
S=
2

 Surface résultante du périmètre et du rayon


S= p∗r

 Surface résultante des côtes et du Rayon du cercle circonscrit


abc
S=
4R
 Surface résultante de deux côtes et du sinus de l’angle opposé
1
S= ab∗sin C
^
2
1
S= ac∗sin B
^
2
1
S= bc∗sin ^
A
2

III- Différents cas de résolution de triangles


1. Les trois cotés

On considère un triangle dont les trois côtés a, b et c sont connus. Les


anges sont connus à partir du théorème d’Al-Kashi et l’aire S à partir de
la formule de Héron.

b2 + c2−a ²
 (
α¿ arccos 2 bc )
2 2
 β¿ arccos ( a +2cac−b ² )
2 2 2
 γ¿ arccos ( a +b
2 ab )
−c

 S= √ p( p−a)( p−b)(p−c )

2. Un angle et les deux côtés adjacents à cet angle

On considère un triangle dont l’angle α est connu, ainsi que les deux côtés
adjacents b et c. Le dernier côté s’obtient grâce au théorème d’Al-Kashi, et les
angles manquants grâce à la relation des sinus et la surface à partir d’une
formule de surface usuelle.

 a=√ b2 +c 2−2 bccosα


−1 bsinα
 β¿ sin ( a )
 γ¿ sin
−1
( csinα
a )
1
 S= bc∗sin ^
2
A

3. Un angle, le côté opposé et un côté adjacent

On considère un triangle dont un angle α est connu, ainsi qu’un côté adjacent
de cet angle c et le côté opposé a. Les deux autres angles et le dernier côté
peuvent s’obtenir par la relation des sinus. La formule de la surface peut être
quelconque.
Ce cas est un cas douteux de résolution de triangle il admet deux solutions

 γ¿ sin
−1
( csinα
a ),
Sachant que sin (π-x)=sinx, deux solutions se présentent
1ere solution
Soit on obtient γ soit on obtient
2e solutionγ '=200−γ , ces deux angles ayant un même sinus on
a :
 β ¿ 200−(α +γ ), 1eresolution
β’¿ 200−(α +γ ' ), 2e solution
asinβ asinβ
 b= sin α ¿ sinγ
1
 S= 2 ac∗sinβ
Exercice 1
On considère un triangle ABC dont les angles respectifs α, β et γ
et de côté respectifs a, b et c. On donne a=83,25m, β=60.250gr et γ=69.850gr.
Résoudre le triangle ABC dans un tableau.
Exercice 2
On considère un triangle ABC dont les angles respectifs α, β et γ
et de côté respectifs a, b et c. On donne b=251,18m, c=163,61m et γ=83.6124gr.
Résoudre le triangle ABC dans un tableau.
Exercice 3
On considère un triangle ABC dont les angles respectifs α, β et γ
et de côté respectifs a, b et c. On donne a=124,18m, b=201,11m et c=186.23m.
Résoudre le triangle ABC dans un tableau et calculer le rayon R du cercle
circonscrit au triangle ABC.
Exercice 4
On considère un triangle ABC dont les angles respectifs α, β et γ
et de côté respectifs a, b et c. On donne a=300.19, c=181.83m et γ=75.1314gr.
Résoudre le triangle ABC dans un tableau et calculer le rayon r du cercle inscrit au
triangle ABC.
Exercice 5
abc
Démontrer la formule S=
4R
Exercice 6

1 a2
Démontrons que S=
2 cotgβ+ cotgγ
Exercice 7

Les distances sont en mètres et les angles en degré.


Calculer la distance AE.
Exercice 8
Trouver la distance MN
Exercice 9
On considère un triangle ABC dont le périmètre est 2p=437.192m et ses
angles α=75.2112gr et β=80.7214gr γ=44.0684gr. Résoudre le triangle
ABC.
Exercice 10
On considère un triangle ABC dont la surface S=24ha980a9ca, l’angle
α=57.3616gr et son côté opposé a=252.01m. Résoudre le triangle ABC.

Vous aimerez peut-être aussi