Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre IV : calcul des pièces fléchies.

I- Eléments Soumis à la flexion Simple


Les poutres sont des éléments de charpente qui travaillent essentiellement en flexion sous
l’action de charges verticales.
Elles sont utilisées en construction métallique comme : solives pour soutenir un plancher,
poutres principales de ponts, limons d’escalier, tablier d’un pont, etc.
On utilise le plus souvent deux (02) sortes de poutres : des poutres à âmes pleines ( IPE, IPN,
HEA,P.R.S, …) et des poutres à treillis ( composées).

II- vérification au moment fléchissant de la section transversale :


La valeur du moment de flexion, noté Msd dans chaque section transversale doit satisfaire la
condition suivante :

Msd ≤ Mc,rd
௪ ೛೗×೑೤
Et Mc,rd = Mpl,rd= pour les classes 1 et 2 .
ఊ೘ బ

௪ ೐೗×೑೤
Mc,rd = Mel,rd = pour la classe 3.
ఊ೘ బ

௪ ೐೑೑×೑೤
Mc, rd = Meffy,rd = pour la classe 4.
ఊ೘ భ

Avec :

Wpl : représente le module de résistance plastique de la section transversale.

Wel : représente le module de résistance élastique de la section transversale.

Weff : représente le module résistance élastique correspondant à la fibre la plus sollicité de la


section transversale efficace, réduite à cause de voilement.

ߛ௠ ଴ୀ ߛ௠ ଵୀଵ,ଵ : Coefficient partiel de sécurité.


III- Vérification au cisaillement de la section transversale :

1
La résistance au cisaillement de la section transversale est traduite par la formule suivante :
஺ೡ×೑೤
Vsd ≤ Vpl,rd ꞊
ఊ೘ బ× √య
Avec :
Av : l’aire de la section cisaillée.
݂௬ : La limite élastique.
L’aire de cisaillement Av dépend de la forme de la section transversale et de la direction de
l’effort.
Pour des profilé en I : A v = 1.04.h.tw .

Avec : h : hauteur de profilé


tw : épaisseur de l’âme .
Tableau 4.1 Sections de cisaillement des profilés.

2
IV- Interaction moment fléchissant et effort tranchant :
Il peut exister dans certain cas de poutre que le moment fléchissant et effort tranchant
maximaux soient simultanément appliqués en même point.

Si Vsd ≤ 0.5 Vpl,rd


Dans ce cas la résistance au moment fléchissant n’est pas influencée par l’effet de l’effort
tranchant.

Et si Vsd ˃ 0.5 Vpl,rd


Dans ce cas la résistance à la flexion est réduite par l’effet important de l’effort tranchant d’où
on parle de l’interaction moment fléchissant et effort tranchant.

Pour la section transversale symétrique à semelles égales, la vérification à la flexion se fait


comme suit :

ఘ.஺మೡ ௙೤
Msd ≤ Mv,rd = ( ௣௟ ).
ସ୲౭ ఊ೘ బ
ଶ௏ೞ೏ 2
.
௏೛೗,ೝ೏

V- Flexion bi-axiale :
La flexion déviée dite aussi bi-axiale est définie comme étant la flexion par rapport à un axe
autre qu’un des axes principaux de la section transversale . le moment Msd sera alors
décomposée selon les deux axes y et z en deux moments : Msdy et Msdz .

V.1- Vérification de flexion :

3
Pour la section bi symétrique, on doit vérifier la relation suivante

1-section transversale de classes 1 ou 2 :


ఈ ఉ
௬,௦ௗ ௭,௦ௗ
௣௟,௬,௥ௗ ௣௟,௭,௥ௗ

-section I ou H : α=2 et β=1.

-profils creux circulaires : α= β=2.

- profils creux rectangulaires : α= β=1.66.

-barres rectangulaires et plats : α= β=1.73.

2- section transversale de classe3 :

௬,௦ௗ ௭,௦ௗ
௘௟,௬,௥ௗ ௘௟,௭,௥ௗ

3- section transversale de classe 4 :

௬,௦ௗ ௭,௦ௗ
௘௙௙,௬ ௬ௗ ௘௙௙,௭ ௬ௗ

V.3-Vérification de l’effort tranchant :


Pour la flexion autour de y, l’effort de cisaillement est parallèle à l’âme. La condition suivante
pour Vsd,y est vérifiée :

஺ೡ೤ .௙೤
Vsd, y ≤ Vpl,rdy =
ఊ೘ బ.√ଷ
Pour la flexion autour de z, l’effort de cisaillement est parallèle aux semelles. La condition
suivante pour Vsd,z est vérifiée :

஺ೡ೥.௙೤
Vsd,z ≤ Vpl,rdz =
ఊ೘ బ.√ଷ

Avy et Avz sont des sections de cisaillement (tableau4-1).

Vous aimerez peut-être aussi