Vous êtes sur la page 1sur 6

Les marges du secteur sont en recul, mais restent confortables

Un chiffre d’affaires global de 4,5 milliards de DH, en hausse de 10% par an


Une enquête du cabinet Inforisk auprès de 1.427 établissements de tous les cycles 1%
7%

3,7 MMAD 2013

92%
+10 % 2013
< 10 millions (DH)
Entre 10 et 50 millions (DH)

4,5 MMAD 2015 5,1 % Entre 50 et 200 millions (DH)

Chiffre d’affaire La part des écoles privées en termes de CA


Source 2017
13,4% 2013 2015

La rentabilité financière 41%


Source 2017 48%
- 45 % sans la catégorie supérieur

11%
7,4% 2015
entre 5 et 10 ans entre 10 et 20 ans plus de 20 ans
La rentabilité financière
Source 2017 tout catégorie confondue La part des écoles privées au Maroc en fonction de leur age
Élèves inscrits dans le système éducatif marocain
14% 25%
2018 L’horizon 2024
Part du privé dans le système éducatif marocain
1 million d’élèves Marocains dans le
secteur privé fin 2018
Cycle primaire Cycle secondaire Cycle supérieur

16,7% 9,2% 7,1%

19% Rabat-Salé
Fès-Meknès (10%) Répartition des élèves par niveau
36% Casablanca
-Mohammedia Marrakech (7%)

1 Dernière
CASABLANCA SETTAT Région de Draâ-Tafilalt.

Classement en termes de nombre d'écoles et d'établissements


Répartition du privé en fonction des régions
Quelques chiffres en image
Pour la catégorie maternelle, primaire, collège et lycée, la rentabilité est la plus stable.
Elle stagne autour de 5,1%.

Le secteur de l’éducation et de la formation continue d’attirer des investisseurs. Des écoles


de tous niveaux et des instituts de formation professionnelle ouvrent un peu partout
depuis quelques années
Les tarifs varient généralement entre 300 et 3.000 DH

270 communes sur les 1.538 existantes disposent d'écoles d'enseignement privé

Les tarifs bientôt plafonnés– Projet de loi de changement de l’amendement La loi


06-00
Le secteur n’est pas homogène, les offres sont disparates.

Il est ainsi prévu de mettre en place des cahiers des charges réglementant et régissant
les mesures incitatives selon la nature de l’investissement, l’emplacement
géographique et les cycles d’enseignement

Pour 1 école fermée 5 sont ouvertes


En dépit de l’engouement des parents pour les établissements privés, la rentabilité
financière ne suit pas.

A noter qu’il existe des disparités entre les différents cycles. Les écoles les plus
endettées sont les maternelles, primaires, collèges et lycées à hauteur de 57%, suivies
des établissements de formation professionnelle et techniques (30%), et de
l’enseignement supérieur (28%)

Le fleurissement des écoles privées sur le marché a engendré une pénurie


d’enseignants qualifiés. Les plus expérimentés sont très demandés et font
augmenter le niveau des salaires»,

Le bénéfice de l’enseignement supérieur est en net recul sur les deux dernières
années. C’est pourtant celui qui engage les plus gros investissements.

Ecoles privées : un nouveau cahier des charges pour les locaux


Sources

http://www.leseco.ma/economie/67424-enseignement-prive-les-tarifs-bientot-plafonnes.html

https://blog.inforisk.ma

https://leconomiste.com/article/1020418-ecoles-privees-toujours-rentables

https://leconomiste.com/article/1020418-ecoles-privees-toujours-rentables