Vous êtes sur la page 1sur 2

Normes et Schémas Electriques

Dans ce cas, on utilise des interrupteurs à double contacts (un contact O et un


contact F) pour les commandes avant et arrière du moteur.
Les circuits de la figure suivante représentent le schéma de connexion ainsi
que le schéma du circuit de commande d'un moteur commandé par un poste
avant-arrière-arrêt muni de boutons à double contact.
Poste avant-arrière-arrêt muni de boutons-poussoirs à double contact :

• Branchement Multipostes avant-arrière-arrêt :


Lorsque l'on désire commander un moteur à l'aide d'un démarreur inverseur à
partir de plusieurs endroits, on applique la même logique que celle qui
régissent le fonctionnement des postes marche-arrêt, c'est-à-dire :
- on raccorde en série tous les boutons d'arrêt ;
- on raccorde en parallèle tous les boutons de commande de la marche avant ;
- on raccorde aussi en parallèle tous les boutons de commande de la marche
arrière.
La figure suivante montre le schéma de deux postes de commande avant-
arrière-arrêt.
Le circuit de la figure a) suivante oblige l'opérateur ou l'opératrice à passer
par la commande d'arrêt pour changer le sens de rotation du moteur ;

-86-
Normes et Schémas Electriques

le circuit de la figure b) suivante permet le changement du sens de rotation du


moteur en agissant directement sur l'un ou l'autre des boutons "avant" ou
"arrière".
Le premier circuit fait donc appel à des boutons-poussoirs à simple contact
alors que le second utilise des boutons-poussoirs à double contact.
Multipostes avant-arrière-arrêt :

4-5-6 Incidents entraînant la détérioration des contacteurs:


Si un contacteur est détérioré il convient de vérifier son choix, si le choix est
correct, le problème vient souvent d’un défaut du circuit de commande qui
entraîne un mauvais fonctionnement de l’électro aimant.
Les différentes sources de perturbations:
a) Chute de tension du réseau:
Une chute de tension occasionnée par le démarrage du moteur, au moment ou
les contacts se touchent, entraîne une perte d’énergie au niveau du circuit
magnétique qui n’a plus assez de force pour fermer les contacts, la pression
sur les pôles étant nulle, ceux ci se soudent, lorsque le moteur
à atteint sa vitesse nominale, la tension augmente et le circuit magnétique se
ferme normalement, mais les contacts peuvent rester soudés.
Dans ce cas, c’est l’installation qui est en cause. Il faut recalculer la longueur
et la section des conducteurs de ligne et éventuellement la puissance du
transformateur d’alimentation.
b) Chute de tension après une coupure secteur.
Lors de la reprise du secteur si plusieurs moteurs redémarrent en même
temps on peut avoir le même problème que précédemment. Il faut prévoir un
système qui fasse démarrer les moteurs avec un décalage dans le temps.
c) Chute de tension dans le circuit de commande
Si de nombreux contacts sont en série dans le circuit de la bobine du
-87-