Vous êtes sur la page 1sur 6

Structure financière de l’entreprise

STRUCTURE FINANCIÈRE DE L’ENTREPRISE :


ANALYSE DU BILAN.

Le bilan comptable qui récapitule les emplois à l’actif et les ressources au passif est un
document destiné au tiers (administration fiscale, banques, associés, personnel…).

Les postes de ce bilan sont souvent réorganisés par fonction : investissement , financement et
exploitation. On détermine alors un bilan fonctionnel qui présente :
- L’actif, en emplois stables et emplois circulants ;
- Le passif, en ressources stables et ressources circulantes.

I Elaboration du bilan fonctionnel.

Dans un bilan fonctionnel, les emplois et les ressources sont :

- Evalués à la valeur d’origine (valeur brute) des flux de recettes et de dépenses.


- Classés selon le cycle investissement , financement, ou exploitation.

ACTIF PASSIF
Actif stable (fonction investissement) Ressources stables ( fonction financement)
Immobilisations incorporelles Capitaux propres
Immobilisations corporelles Amortissements et provisions
Immobilisations financières Dettes financières stables

Actif circulant Passif circulant


Emplois d’exploitation Dettes d’exploitation
Emplois hors exploitation Dettes hors exploitation
Trésorerie actif Trésorerie passif

ACTIF STABLE :

Les immobilisations brutes :


- Incorporelles : frais d’établissement, fonds de commerce
- Corporelles ( terrains, machines, constructions…)
- Financières ( participations, obligations…).

ACTIF CIRCULANT :

1/6
Structure financière de l’entreprise

* Les emplois d’exploitation comprennent :

- Les stocks et les en-cours ;


- Avances et acomptes versés sur commandes ;
- Créances sur les clients et leurs comptes rattachés ;
- Les autres créances d’exploitation ;
- Les charges constatées d’avance qui font partie de l’exploitation.

* Les emplois hors d’exploitation comprennent :

- Les créances hors exploitation ;


- Les valeurs mobilières de placement ;
- Charges constatées d’avance qui ne font pas partie de l’exploitation ;

Trésorerie Actif : Disponibilités ( Banque, caisse).

RESSOURCES STABLES :

Les capitaux propres : capital, réserves, report à nouveau, résultat de l’exercice.

Amortissements et provisions de l’actif.

Dettes financières stables : emprunts auprès des établissements de crédits à l’exception des
concours bancaires et soldes créditeurs de banque.

PASSIF CIRCULANT :

Dettes d’exploitation comprennent :

- Avances et les acomptes reçus sur commandes ;


- Dettes aux fournisseurs et comptes rattachés ;
- Dettes fiscales et sociales à l’exception de l’impôt sur les bénéfices ;
- Autres dettes d’exploitation ;
- Produits constatés d’avance qui font partie de l’exploitation.

Dettes hors exploitation comprennent :

- Dettes fiscales relatives à l’impôt sur les bénéfices ;


- Dettes sur immobilisations ;
- Autres dettes hors exploitation ;
- Produits constatés d’avance qui ne font pas partie de l’exploitation.

Trésorerie passif : correspond aux concours bancaires courants et soldes créditeurs de banque.

2/6
Structure financière de l’entreprise

Exemple : Voir feuille exercice : ENTREPRISE MINUT.

II Analyse du bilan fonctionnel.

Un principe de gestion est que le passif stable (ressources stables) doit être supérieur à l’actif
stable : les immobilisations doivent être financées par des capitaux permanents. Le bilan
fonctionnel permet de vérifier cet équilibre.

1. Le fonds de roulement net global.(FRNG)

C’est la partie des ressources stables qui concourt au financement de l’actif circulant.

C’est une marge de sécurité qui permet de faire fonctionner l’entreprise grâce à des ressources
stables.

Actif stable Passif stable


(ressources stables)
Actif circulant FRNG
Passif circulant

Remarque : c’est l’excédant du passif stable sur l’actif stable.

Le FRNG peut être calculé de deux manières :

- Par le haut du bilan : FRNG=Ressources stables – Actif stable (emplois stables)


- Par le bas du bilan : FRNG=Actif circulant – Passif circulant

2. Le besoin en fonds de roulement (BFRNG).

Le fonds de roulement est nécessaire aux entreprises du fait des décalages existants dans le
temps entre :
- Les produits (ventes) et les charges ( achats),
- Les produits (ventes) et les paiements correspondants.
Ces décalages créent un besoin en fonds de roulement.

BFRNG = Stocks et créances de l’actif circulant (sans trésorerie actif) – dettes autres que
financières (sans trésorerie passif).

On peut également calculer le BFR=BFRE+BFRHE.

3/6
Structure financière de l’entreprise

BFRE : besoin en fonds de roulement d’exploitation


=Emplois d’exploitation – Dettes d’exploitation

BFRHE : besoin en fonds de roulement hors exploitation.


=Emplois Hors exploitation – Dettes hors exploitation.

3. La trésorerie nette(TN).

TN=Trésorerie actif – Trésorerie passif

Autre méthode : TN=FRNG – BFRNG.

Si FRNG > BFRNG alors la trésorerie nette est positive (>0), l’entreprise dispose de
disponibilités,
Dans le cas contraire , la trésorerie est négative (<0), l’entreprise fait appel au découvert
bancaire.

III Etude des ratios et commentaires.

Pour analyser la structure financière ou les performances de l’entreprise, on compare entre


elle des grandeurs caractéristiques du bilan.

Un ratio est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques de l’activité, de la situation


économique, ou des performances d’une entreprise.

Un ratio de structure financière est un rapport entre deux grandeurs du bilan fonctionnel.

1. Ratios liés au bilan.

- Ratio de financement des immobilisations.

= Ressources stables / Emplois stables.

Lorsque ce ratio est >1 , cela suppose que le fonds de roulement net global >0. Dans cette
hypothèse , les immobilisations sont financées par des ressources stables, ce qui signifie que
l’équilibre structurel de l’entreprise est respecté.

Dans le cas contraire, les immobilisations ne sont pas financées par les ressources stables,
l’équilibre structurel de l’entreprise n’est pas respecté.
- Ratio d’autonomie financière.

=(capitaux propres + amortissements et provisions)/ressources stables

Lorsque (capitaux propres+ amortissements et provisions)<50% ressources stables :

4/6
Structure financière de l’entreprise

Les capitaux propres sont insuffisants. L’autonomie financière n’est pas assurée.

Dans le cas contraire , les capitaux propres sont satisfaisants et assurent l’autonomie
financière.

- Ratio du fonds de roulement ou ratio de liquidité générale.

=Actif circulant/ Passif circulant

Lorsque ce ratio est > 1 :


Cela suppose un fonds de roulement net global positif. Ce ratio est suffisant pour
assurer une bonne solvabilité à court terme. Il signifie que l’entreprise dispose d’une marge de
sécurité satisfaisante.
L’équilibre à court terme de la trésorerie va dépendre de :
- La vitesse de rotation des stocks.
- La durée des crédits clients.
- La durée du crédit fournisseur.

2. Relation entre le fonds de roulement net global et le chiffre d’affaires.

Le BFR est fonction du chiffre d’affaires. Si les décalages entre les achats, les ventes et leurs
paiements restent constants, il est intéressant d’étudier le ration :

= BFR /Chiffre d’affaires


Tout accroissement de ce ratio témoigne :

- Soit d’un accroissement de la durée des décalages de l’actif circulant.


- Soit d’une réduction de la durée des décalages du passif.

3. Les ratios de rotation.

- Ratio de rotation des stocks

Produits finis = [(Stock moyen HT)*360]/coût de production des produits fabriqués.

Marchandises = [(Stock moyen HT)*360] / coût d’achat des marchandises vendues.

Stock moyen = (SI+SF)/2

Plus la vitesse de rotation des stocks est élevée, plus l’entreprise peut réaliser un volume de
CA élevé avec un même volume de capitaux immobilisés.

5/6
Structure financière de l’entreprise

- Ratio de rotation de crédits clients.

= [(créances clients + effets à recevoir) x 360 ] / Chiffre d’affaires TTC

mesure la durée moyenne en jours du crédit consenti par l’entreprise à ses clients.

- Ratio de crédits fournisseurs.

= (Dettes fournisseurs + effets à payer) x 360 / Achats TTC.

Mesure la durée moyenne des dettes aux fournisseurs.

Le délai de crédit fournisseur doit toujours être supérieur au délai de crédit client.

6/6