Vous êtes sur la page 1sur 4

Exercice 1 Corrigé

1. a) 2  3  5  0  6 donc le couple  3, 0  est une solution de  E  .


b) Le couple  3, 0  est une solution de  E  donc 2x  5 y  2  3  5  0  2  x  3  5 y 
25 y

donc  d’où d’après Gausse 2y par suite il existe k  tel que y  2k .
2  5  1

En remplaçant y par sa valeur trouvée dans   on obtient x  5k  3, k  .
Réciproquement : Pour tout k  , 2  5k  3  5  2k   6.
Ainsi S    5k  3, 2k  , k  
x  yx
2. a) Soit  x , y  une solution de  E  ,  donc x  yx  5 y  6 , il en résulte que
x  yy
x  y  D 6  1, 2,3,6.
5k  3  0  mod 3

b) Soit  x , y  une solution de  E  , x  y  3  2k  0  mod 3 donc

k  0  mod 2 
5k  3  0  mod 3 k  0  mod 3
 
4k  0  mod 3 d’où k  0  mod 2  donc k  6n , n  , il en résulte que
 2  3  1
k  0  mod 2  
x  30n  3
 , n .
 y  12n
x  30n  3
Réciproquement : Si  , n  , 2x  5 y  2  30n  3  5 12n   6 donc  x, y  est
 y  12n
x  30n  3  0  mod 3

une solution de  E  de plus  et x est impair donc elle n’est pas divisible

 y  12 n  0  mod 3 
x  30n  3
par 6, d’où x  y  3 . Ainsi x  y  3   , n .
 y  12n

Exercice 2

X  x

1. a)  y .
Y 
2
X2
b) P  x , y  C donc x 2  y 2  4 donc X 2  4Y 2
 4 donc Y 2
 1. Ainsi M  X ,Y 
4
X2
varie sur l’ellipse d’équation Y 2
 1.
4
c)

http://www.exabac.com
 3  1 
2. a) IP0   et OP0   , OP0 .IP0  3  3  0 donc la droite  IP0  est tangente à C en P0 .
 3  3
On en déduit que (T) coupe l’axe des abscisses en I.
X 3
b) Soit (T’) la tangente à (E) en M 0 , alors T ' :  Y 1 .
4 2
pour Y  0 on obtient X  4 ce qui prouve que I  T ' .

Exercice 3

I. 1) La fonction f est dérivable sur  0,  et pour tout x  0,  ,

1  x 2  2x  x  1
2
2x
f x   1   .
1 x 2 1 x 2 1 x 2
2) a) Pour tout x  0,
  1     1 
f  x   x  ln 1  x 2   x  ln  x 2 1  2    x  ln  x 2   ln 1  2
1
  x  2ln x  ln 1  2 
  x   x   x 
.
 ln x   1 
b) lim f  x   lim x 1  2   ln 1  2   .
x  x 
 x   x 
 1 
ln 1  2 
f x   ln x 
 
x 
lim  lim 1  2   1.
x  x x 
 x  x
 1 
c) lim f  x   x   lim  2ln x  ln 1  2   . . C admet une branche parabolique
x  x 
 x 
de direction celle de la droite y  x au voisinage de .
3)
x 0 1 
f x   
f 0 
4) a)  : y  f d  0  x  f  0   x .
b) Pour tout x  0,  , f  x   x   ln 1  x 2   0 car 1  x 2  1 donc la courbe C est
au-dessous de .
c)

http://www.exabac.com
II. 1) a) La fonction u : x tan x est dérivable sur 0,   et la fonction t 1 est continue sur
 2  1  t2
    
donc u  0,    et 0  . On en déduit que G est dérivable sur 0,  .
  2   2
 
Pour tout x  0,  , G'  x  
 2 
1
1  tan x
2 
1  tan 2 x  1. 
 
b) On sait que pour tout x  0,  , G'  x   1 donc G  x   x  c, c  . Or G  0   0 , il en
 2
 
résulte que c  0 Ainsi pour tout x  0,  , G  x   x.
 2
1 dt  
c)   G   .
01 t 2
4 4

u  x   ln 1  x 2  u   x   2x
2) a)   1 x 2
v   x   1
v  x   x

1 x 11
2 2

0     0 0 1  x 2
1 1 1 x
        0 1  x 2 dx
2 2
ln 1 x dx ln 1 x 2 dx ln 2 2

 1 1   1 1  1 dx
 ln 2  2   1  dx   ln 2  2 1   dx   ln 2  2  2 .
 0 1 x 2
  0 1 x 2
 0 1 x 2

b) A   f  x   x dx   x  f  x  dx   ln 1  x 2  dx  ln 2  2  2
1 1 1 1 dx

0 0 0 0 1 x 2

  
 ln 2  2  2    ln 2  2  u .a
4  2

Exercice 4

62 5 3 5 1 5 1  5
1) a) q 2     1   1  1  q.
4 2 2 2 2 2
1 5 1  5
b) FG  FB  AE  AD  DE  AD  DC  1   q.
2 2
EG  EF  FG  1  q  q 2 .

 

 FC , FG  2  2 
2) a)  donc S 1 C   G .
 FG q
 q
 FC 1
b) FCDE est un carré direct donc son image par S 1 est un carré direct, or S 1  F   F ,
S 1 C   G et
BFGH est un carré direct donc l’image du carré FCDE par S 1 est le carré BFGH.

 

  GH ,GE  2    2  2 
3)  2
k  GE  q  q
 GH q

http://www.exabac.com

 

 FE , FB  2  2 
4) a)  donc S 1  E   B et puisque S 1 C   G , S 1  F   F et l’image du carré
 FB  q  q
 FE 1
FCDE par S 1 est le carré BFGH, il en résulte que S 1  D   H .
h  D   S 2 S 1  D    S 2  H   E .

b) h est la composée de deux similitudes directes de même rapport q et d’angles respectives
2

et  donc h est une similitude directe de rapport q 2  1 et d’angle nul, il en résulte que h est
2
une homothétie de rapport q 2 .
c) Les vecteurs AE et AD sont colinéaires et de même sens donc AE   AD ,   0
Donc   AE  q  q 2 . On en déduit que AE  q 2 AD et h est l’homothétie de rapport q 2
AD 1
q
qui envoie E en D donc A est le centre de h.
d) h C   S 2 S 1 C    S 2 G   G , il en résulte que A, G et C sont alignés.
e) h  E   S 2 S 1  E    S 2  B   I donc S 2  B   I
h  F   S 2 S 1  F    S 2  F   J donc S 2  F   J et puisque S 2 G   G et S 2  H   E il
en résulte que l’image du carré BFGH par S 2 est le carré IJGE.

5) a) a0  q 0  1  FC 2  AFCDE , a1  q 2  FG 2  ABFGH et a2  q 4  EG 2  AGEIJ


1  q 2 
n 1
1  q 2n 2
b) A n   ak   q 
n n
2 n
  .
k 0 k 0 1q 2 1q 2
1  q 2n 2 1 1
lim A n  lim
n  1  q
   0  q  1 .
n  2
1q 2
q
1 5 1
A ABCD  CD  AD  AD   .
2 q

http://www.exabac.com

Vous aimerez peut-être aussi