Vous êtes sur la page 1sur 4

Caractéristique de l’A.

S
L'approche systémique d'une organisation Une organisation se caractérise par des
environnements externes et des systèmes internes.

I. Les environnements externes


Toute organisation de travail est déterminée, dans sa façon d’évoluer et d’appréhender le changement,

Par trois grands environnements :

L’environnement institutionnel

Il est constitué par :

un cadre de contraintes (lois, codes, règlements, normes, conventions)


des directives stratégiques et politiques (émises par une direction générale, par exemple).

L’environnement techno-économique

les technologies,
le système client,
les fournisseurs,
le contexte financier,
les concurrents.

L’environnement social et culturel

Il s’agit des croyances, des règles et des principes dominants dans une société à un moment donné de
son histoire, dans lesquels les salariés vont puiser leurs références, leurs valeurs et leurs groupes
d’appartenance.

II. Les systèmes internes


On peut distinguer :

Un système technique

Qui permet la réalisation des activités de production propres à l’organisation étudiée. Il se compose :

Des technologies et des différents types d’opérations réalisées (fabrication, mouvement,


stockage)
l’ensemble des moyens matériels (équipements, machines, réseaux, …).

Un système organisationnel, lui-même composé :

mode de management (style de commandement, mode de prise de décisions, …)


modalités d’organisation et de procédures (organigramme, postes, fonctions, règles de
fonctionnement, …)
modalités d’information et de communication (traitement et échange d’informations).

Un système « Ressources Humaines » qui comprend :

1
- les caractéristiques démographiques et socioculturelles des personnels ;

La motivation ;
Les compétences et qualifications mobilisées ;
La stabilité
Mobilité.

Un système culturel composé :

valeurs et de symboles ;
modes relationnels et de normes de comportement ;
identités professionnelles.

L'approche systémique analyse les interdépendances entre ces différents systèmes ainsi que les
relations avec les environnements externes.

Ces interdépendances sont représentées sur le schéma suivant

2
Outils de l’approche systémique
Les outils de l’approche systémique ont pour objectif de prendre en compte la complexité d’un projet.

L’objectif de l’approche systémique est de comprendre la globalité d’une situation projet afin de
pouvoir identifier des pistes de solutions à la hauteur des enjeux.

 la stratégie,
 la structure,
 les systèmes,
 le style de management,
 les ressources humaines,
 les savoir-faire,
 les finalités et valeurs.
 Recueillir les informations pour cerner les traits caractéristiques de chaque variable.
 Apprécier les points forts/points faibles sur chacune des variables.
 Vérifier la cohérence et s'assurer des renforcements mutuels entre variables.
 Proposer des voies de progrès pour améliorer la performance de chacune des variables
et/ou renforcer la cohérence de l'ensemble.

Méthodologie et conseils
L'analyse par le modèle dit des 7S
La stratégie : choix, compte tenu de l'évolution anticipée de l'environnement et de la
concurrence :
 des domaines dans lesquels l'entreprise s'engagera,
 de la nature et de l'intensité de cet engagement,
 des avantages concurrentiels à acquérir ou à développer.
 La structure : elle définit les tâches à accomplir, les regroupements, les liens
d'autorité, de coopération et d'information qui unissent les individus. Les structures se
différencient par le degré de décentralisation qu'elles adoptent et les moyens de coordination
auxquels elles font appel.
 Les systèmes : ensemble de procédures, formelles et informelles, qui permettent le
fonctionnement de l'organisation au jour le jour : budgets, contrôle de gestion, comptabilité
analytique, systèmes d'information, logistique, mais aussi réunions, reporting.
 Le style de management : manière dont les dirigeants sont perçus dans la poursuite
des objectifs et dans la manière dont ils se comportent avec leur personnel.
 Les ressources humaines : tous les aspects de la gestion des ressources humaines de
l'organisation, comment elles sont acquises, développées et valorisées. Ceci inclut aussi bien :
 le " hard " : modes de recrutement, programmes de formation, systèmes
d'évaluation et de rémunération, déroulement de carrière ;
 le " soft " : moral, attitudes, motivation et comportement.
 Les savoir-faire : ce que la société fait le mieux, mieux que ses concurrents en
particulier.

3
 Les valeurs partagées : ensemble de valeurs et d'aspirations, écrites ou non, qui vont
au-delà des objectifs et forment le ciment de l'organisation.

Conclusion
L´approche systémique présume que pour chacune des activités de gestion des
ressources humaines on définit strictement les buts à atteindre ou la contribution
à la réalisation de résultats désirés. Cela permet d´accomplir une plus grande
cohésion de l ´ensemble des activités de gestion des ressources humaines et d
´effectuer une évaluation, pour autant que l´on s´est donné la peine de formuler,
pour chaque but visé, des normes et des indicateurs qui permettent de porter un
jugement clair sur la mesure du succès ou de l ´échec des activités.

Comment question ouverte qu’elle est la différence entre l’approche


systémique et scientifique ?

Vous aimerez peut-être aussi