Vous êtes sur la page 1sur 15

Les Troubles des Fonctions Oro-

Faciales chez les enfants


porteurs d’un syndrome de type
Trisomie 21.
Les fonctions oro-faciales…Une
croisée de chemins…
• La ventilation
• Les fonctions alimentaires ( mastication-
déglutition …)
• L’articulation ( intégrité des éléments
anatomiques et des fonctions…)
• La phonation
• La posture ( impact physiologique et
social) & La croissance de la Face
Le geste typique de la Déglutition
• Les différentes phases :
• - la phase buccale ( préhension & préparation – mastication et insalivation)
• - la phase pharyngée ( propulsion et direction du bol alimentaire)
• - la phase oesophagienne ( ingestion )

• Le geste de déglutition commence avant l’introduction du bol alimentaire dans la cavité buccale ( contexte).
• Le geste de déglutition a un impact global sur les fonctions de la face par sa fréquence ( 2000 déglutitions/jour)

• Les spécificités :
• Le nourrisson: ( le suckling & le sucking)
• L’enfant: ( le passage au mode de déglutition définitif vers 6ans)
• L’adolescent : ( l’impact du contexte et des habitudes alimentaires sur le
geste lui-même)
La déglutition atypique
• 1er temps de la Déglutition (Prise / Préparation)
• 2ème temps de la Déglutition (Contrôle)
• 3ème temps de la Déglutition ( impact des Fausses
Routes)

• Cas extrême : « la dysphagie »:


• - rejet de l’aliment
• - incontinence labiale majeure
• - défaut majeur de mastication
• - alimentation parentérale
Le concept de l’oralité
• L’oralité alimentaire & l’oralité verbale :
• - une homologie de développement :
• - formation de la bouche et du nez dans le développement embryonnaire par le même bourgeon
de peau qui s’internalise dés le 2ème mois ( unité d’origine de la cavité buccale et nasale de
l’oralité et de la nasalité – aspect gustatif/ olfactif et ventilatoire).
• - Début de l’oralité : réflexe de Hooker – palais formé – la langue descend-la main touche les
lèvres-la bouche s’ouvre et la langue sort pour toucher la main…10 semaines mvts antéro-
postérieurs de succion et vers la 15ème semaine la déglutition…la succion est donc première à la
déglutition ( contrôle du tronc cérébral).
• - lien fort (neuromusculaire dans ce couple succion/déglutition et fonctionnel car la succion
entretien la ventilation par le nez – à 3 mois ventilation par la bouche possible …nez bouché ) et
des premières manifestations vocales « Cri / Tétée »
• - Les praxies de mastication et celles du langage se mettent en place parallèlement ( mêmes
organes et mêmes Voies neurologiques entre 4 et 7 mois…)
• - l’Oralité primaire succionnelle réflexe est progressivement doublée puis remplacée par l’oralité
secondaire ( nouvelle stratégie alimentaire avec l’arrivée de la praxie à la cuillère…du contrôle du
tronc cérébral vers une corticalisation des fonctions… ( une double stratégie alimentaire…)
Phase en lien psycho-social et
psycho-affectif ( l’intégration)…
• - De l’évolution du stade oral…du stade oral primaire au stade
sadique oral ( dents de lait/ occlusion/ morsure…) à 2 ans vrai
mastication—oralité plus complète—complexification du goût…
• - La déglutition peut devenir le symbole de l’acceptation de
l’incorporation alimentaire…angoisse de l’ingestion du dehors vers
le dedans ( diversification alimentaire – diversification des outils ---
bouche médiatrice ( rôle du voile du palais)…spécificité de la
bouche ( ectoderme peau internalisée ) à la différence du pharynx
( endoderme / muqueuse)
• - Notion de « Catastrophe d’ingestion » …angoisse d’avaler,
d’ingérer et renforcement « social et affectif » de cette fonction…le
paradoxe de l’omnivore…
• - Lien avec le contexte de l’alimentation & de la nutrition et l’histoire
familiale spécifique…
Le Syndrome oro-facial chez les
sujets porteurs de Trisomie 21…
• - le tonus de la langue de la face et du cou est déprimé ( Pressions
faibles qui s’appliquent sur le massif facial)…effet sur la croissance
maxillo-faciale…
• - Hypo-développement du massif facial, les déficits posturaux et
l’inflammation des amygdales & des végétations adénoïdes….effet
sur l’encombrement des voies aériennes supérieures…effet sur la
position de la langue, des lèvres et de la mandibule…effet sur la
ventilation buccale quasi-exclusive….
• - succion-déglutition et auto-stimulation de la zone orale sont
restreintes ( peu de découverte de la bouche par les mains ou des
objets).
• -les praxies oro-faciales sont retardées.
Le cas particulier des enfants
Trisomiques 21
• Conséquence du syndrome oro-facial:
• - difficultés de succion au sein ou au biberon;
• -des retards d’acquisition dans la manipulation des
aliments avec les doigts, avec la cuillère / verre…
• -des refus de certains aliments ( aspects durs…)
• -comportements aberrants ( conservation des aliments
en bouche – refus d’avaler – rejet de la nourriture);
• -des micro fausses-routes, pour les aliments liquides et
semi-liquides ( affections pulmonaires)
• -ingestion d’aliments non mastiqués ( reflux / éructation)
La dysoralité relative spécifique des
enfants trisomiques 21
• Troubles de la déglutition ( succion /
aspiration/mastication…) et/ ou dans les cas grave la
Dysphagie….vers les problèmes spécifiques
nutritionnels ( régularisation du poids, du diabète…) et
de socialisation ( intégration scolaire et sociale…
importance des temps de partage autour du repas)…

• Le lien entre toutes les fonctions oro-faciales et le


langage

• L’intérêt de l’éducation précoce et la prise en charge


spécifique de l’ensemble des fonctions ( l’éducation
gnoso-praxique doit être centrale)…
Une prise en charge spécifique…
Quelques principes…
• Un exemple pour la déglutition…des stratégies d’adaptation :
• - l’adaptation des ustensiles en fonction de la gêne motrice et
sensorielle du carrefour aéro-digestif ( cuillère à moka/ stabilisateur
d’assiette/ verre à fond épais / couverts ergonomiques) et des
caractéristiques du bol alimentaire ( taille- matière des tétines /
volume des contenants…)

• - les adaptations posturales globales ( position d’allaitement /


position à table… ) et locales ( flexion antérieure de la tête /
préparation de la posture de langue…)
Une prise en charge spécifique…Quelques
principes…(suite)
• - les adaptations alimentaires :
* les caractéristiques physico-chimiques du bol
alimentaire ( volume / consistance/ homogénéité/texture / température/goût)
* la planification du repas ( gestion du temps
(fractionnement) / rythme des bouchées / alternances des textures / durée de la tétée
( 15 à 20 ‘) …)

- les consignes d’alimentation :


* taille des portions / aliments variés…
* les solides….puis les liquides
* autonomie de la mise en bouche/âge
* attention aux comportements parasites (jeux/
colères/ toilette….)
* voir notion Faim/Satiété surtout si alimentation mixte
(orale/entérale)
* modalité et qualité de l’épaississement/ liquides
* évolution des textures et apports nutritionnels
Une prise en charge souvent
pluridisciplinaire…
• Orthophonie
• ORL
• Kinésithérapie
• Orthodontie
• Pédiatre
• Psychologue
• Diététicien
• Psychomotricien
• Educateur
• ….