Vous êtes sur la page 1sur 10

Remarques : tout au long des simulations, l’apprenant devra penser à : relever les opérations

logicielles effectuées, expliquer la procédure suivie, effectuer, imprimer et annoter les relevés
nécessaires (schémas, stimulis, chronogrammes, …), etc …
Chaque élève doit rendre un compte rendu personnel soigné et détaillé, avec une analyse pertinente
de chaque structure et ses chronogrammes correspondants. Les fichiers de chaque élève seront
récupérés à la fin dans vos répertoires réseaux.

Compteur asynchrone
Compteur binaire

Une structure de compteur asynchrone à bascules D CMOS série 4000 CD4013 et


RAZ asynchrone est la suivante :

Étude de la structure :
 Expliquez en quelques mots ce qui se passe :
 sur Q0 à chaque front d’horloge sur la première bascule : /1

 à chaque front descendant de la sortie d’une bascule sur la bascule /1


suivante :

 Déduisez-en le fonctionnement du montage : /1

1/10 /1
 Si l’horloge a pour fréquence F, donnez la fréquence obtenue à chaque sortie
de ce compteur :
FQ0 = FQ1 = FQ2 = FQ3 =
 Donnez la valeur à appliquer sur RESET pour laisser le compteur compter :/½
RESET=
 Enfin expliquez le rôle de la sortie CO : /½

2/10
Simulation :
 Lancez une simulation de la structure cptasyncd16-a.DSN.

Observer les chronogrammes obtenus :


 Donnez la fréquence appliquée au signal d’horloge CLOCK, et celles obtenues /1
sur les sorties :

FCLK = FQ0 = FQ1 = FQ2 =


FQ3 =

 Justifiez le nom de compteur à RAZ (remise à zéro) asynchrone : /½

Faire un agrandissement sur le passage de 15 à 0 avec la loupe :


 Observez si l’on a des valeurs intermédiaires indésirables (entre 15 et 0), si /1
oui lesquelles :
Remarque : pour cela, lorsque l’analyse temporelle est désélectionnée,
cliquer sur sa barre en haut, pour ouvrir l’analyse dans une fenêtre séparée,
puis utiliser la loupe…

 En fait, toute porte logique ou toute bascule possède des temps de


propagation propres. Le temps de propagation est le temps nécessaire à
une sortie pour réagir lorsque qu’un changement s’est produit sur les entrées.
Le 4013 de technologie CMOS réagit « assez lentement ». Il a des temps de
propagation de l’ordre de 100ns (selon la tension d’alimentation, et l’entrée
stimulée). /2
Justifiez de manière détaillée l’existence de ces valeurs intermédiaires :

 Regardez s’il y a d’autres endroits où l’on observe des états intermédiaires. Et


de manière générale, donnez une condition dans le comptage produisant des

états intermédiaires :

 Lorsqu’un front actif d’horloge intervient, donnez en fonction du nombre de


bits n qui changent, le retard total (en nombre de temps de propagation
moyen tp) que met la nouvelle valeur de comptage pour apparaître en sortie /1
après le front d’horloge :

3/10
 Mesurez la valeur du temps de réaction d’un étage du compteur, ou temps de
propagation tp d’une CD4013 :
Remarque : pour mesurer les temps, mettre sur le chronogramme un curseur
sur le temps final avec un clic gauche puis un autre curseur sur le temps de
départ en appuyant sur la touche control et en faisant un clic gauche, les
temps des curseurs et la différence delta apparaissent en bas. /½

4/10
 Extrapolation : en supposant que l’on construise ainsi un compteur de 16 bit,
donnez le nombre maximum de valeurs intermédiaires indésirables qui vont
se succéder, et pour quelles valeurs de comptage. Donnez le temps que va
mettre alors la bonne valeur de comptage pour s’établir en sortie après le
front actif d’horloge !
/1,5

 Concluez sur le principal défaut des compteurs asynchrones :


/1

Compteur modulo 10 ou décimal (BCD) :


Nous voulons maintenant réaliser un compteur décimal, c’est à dire compteur
seulement de 0 à 9 :
Câblez avec une porte logique ET (4081) le compteur cptasyncd10-a.DSN afin de
détecter le passage à 10 et remettre immédiatement le compteur à 0. Puis
réunir cette détection et le signal de commande RESET de notre montage avec
une porte OU (4071) pour contrôler les entrées de remise à zéro de nos bascules
D.
Remarque : on a ajouté ensuite une porte logique OU à deux entrées afin de pouvoir contrôler le
RESET des bascules D avec un signal externe (comme c’était le cas précédemment) OU avec la
porte pilotant le compteur en modulo 10. Le reset est actif à 1 => porte OU (si il était actif à 0
=>porte ET).
Créez un signal de retenue CO (Carry Out)

 Justifiez votre câblage et le choix de la valeur 10, en discutant le fait que la


remise à zéro de nos bascules D est de type asynchrone :
/1

 Imprimez le schéma ainsi obtenu. /2

 Simulez le montage obtenu en appliquant les bon stimulis sur les entrées, et
agrandir le passage de 9 à 0 sur les chronogrammes. Imprimez les
chronogrammes obtenus après agrandissement.
Expliquez pourquoi la remise à 0 ne se fait pas immédiatement, c’est à dire
pourquoi la valeur 10 apparaît furtivement. Donner le temps nécessaire pour
passer complètement de 9d=1001b à 0d=0000b, après que le front d’horloge
ait eu lieu : /2

5/10
6/10
Compteur intégré décimal avec entrées de
préchargement et RAZ synchrone.
Étude de la documentation constructeur (sur la dernière feuille, blanche) :
Nous allons étudier la documentation technique regroupant les compteurs
xx160, xx161, xx162 et xx163. Vous disposez des documentations constructeurs
des xx16x technologie CMOS série 4000 : 4016x (celle utilisée dans les
simulations précédentes) et TTL LS : 74LS16x (celle que l’on va utiliser ici).

 Énumérez et commentez les caractéristiques fonctionnelles et électriques


communes entre ces quatre compteurs : type de compteur et nombre de bits
(commun aux deux docs), technologie de fabrication et, limites d’alimentation
/4
(selon la doc), … :
 Type de compteur :

 Nombre de bits et prépositionnement :

 Technologie de fabrication et limites d’alimentation (CMOS série 4000) :

 Technologie de fabrication et limites d’alimentation (TTL LS) :

 Expliquer à l’aide d’un tableau quelles sont les différences qui caractérisent
ces quatre compteurs. La page 1 de la documentation technique 74LS16x.pdf
comporte des chronogrammes pouvant vous aider ;
/2

 Si un compteur BCD est initialisé à une valeur supérieure à 9, expliquez ce qui


se passe en vous référant à la page 2 de la documentation technique/1
74LS16x.pdf :

 Expliquez succinctement, en vous référant à la page 5 de la documentation


technique 4016X.pdf, quel est le rôle des broches CARRY, CET et CEP : /1

 Comparez globalement les temps de propagation des compteurs CMOS série


4000 (documentation technique 4016X.pdf, page 3) et des compteurs TTL LS
(documentation technique 74LS16x.pdf, page 4) dans un tableau. Concluez /2
sur ces technologies de conception et fabrication :

7/10
8/10
Simulation :

 Ouvrez le schéma cptsync74LS162-a.DSN. Configurez les générateurs (états


fixes) en conservant pour l’horloge une fréquence de 1MHz et pour le /RESET
l’impulsion configurée. Puis simulez le.
 L’entrée /RESET doit remettre le 74LS162 à zéro. Expliquez pourquoi le
RESET n’est pas immédiatement pris en compte :

 Puis le compteur compte… Décrivez le comptage obtenu : /½

 Imprimez les chronogrammes obtenus et annotez les soigneusement de


manière à mettre en valeur toutes les fonctionnalités de ce compteur TTL LS. /1
 Contrôlez et expliquez si ce composant crée des états intermédiaires ou
indésirables. Agrandissez en particulier le passage de la valeur 7 à la valeur 8
du comptage. Donnez (en nombre de tp moyen) le retard total entre le front /1
d’horloge et l’établissement de la bonne valeur, indépendant du nombre de
bits changeant :

 Modifiez le schéma afin de réaliser un compteur modulo 12, c’est a dire qui
compte de 0 à 11 pleinement ! Choisissez le bon compteur 74LS16x,
effectuez le câblage nécessaire, puis sauvez ce schéma sous
cptsync74LS16x-0-11-a.DSN et imprimez le.
Remarque : pour remplacer un composant par un autre dont la représentation
est la même, mais de référence différente, il faut placer puis choisir le
nouveau dans la liste de gauche, puis le faire apparaître sur le schéma avec
un clic gauche (sans le placer), et enfin le placer exactement sur celui à
remplacer. Ensuite il faut le renommer avec le bon nom, une curiosité de
ISIS… en double-cliquant sur son nom.
Ensuite simulez le, puis imprimez et annotez le résultat afin de mettre en
valeur le comptage modulo 12. /5
Vérifier aussi si la valeur 12 apparaît an annotant vos chronogrammes.

9/10
 Enfin modifiez le schéma pour obtenir un compteur modulo 8 MAIS comptant
en boucle de 4 à 11 ! Sauver ce schéma sous cptsync74LS16x-4-11-a.DSN et /2
imprimez le.
Ensuite simulez le, puis imprimez et annotez le résultat afin de mettre en
valeur le comptage modulo 12.
Concluez sur ces compteurs intégrés : /1

10/10

Vous aimerez peut-être aussi