Vous êtes sur la page 1sur 6

TD : Exercices d’applications et de réflexion avec solutions

THEOREME DE ROLLE ; THEOREME DES ACCROISSEMENTS FINIS (T.A.F)

PROF: ATMANI NAJIB 2BAC SM BIOF


http:// xriadiat.e-monsite.com
TD avec solutions : THEOREME DE ROLLE ; THEOREME DES
ACCROISSEMENTS FINIS (T.A.F)

Exercice 1 :Soit 𝑓 la fonction définie par : Donc : 𝑓 est continue en 0


f  x   3x 4  11x3  12 x 2  4 x  2 Montrer que f  f  x   f 0 1  cos  2 x 
lim  lim 4 2  2 2 
 2 x 
x 0 x 0 2
x
s’annule au moins une fois sur ]0, 1[
Solution : on a : 𝑓(0) = 𝑓(1)=2 Donc : 𝑓 est dérivable en 0
Donc 𝑓 une fonction continue sur [0, 1], dérivable
Donc : fonction 𝑓 continue sur  1;1 et dérivable
sur ]0, 1[et telle que : 𝑓 (0) = 𝑓 (1). D’après le
théorème de Rolle il existe un réel 𝑐 ∈ ]𝑎, 𝑏[ tel
sur  1;1 et on a : 𝑓(-1) = 𝑓(1)
que : 𝑓 ′(𝑐) = 0 donc : f  s’annule au moins une
D’après le théorème de Rolle il existe un réel
fois sur ]0, 1[ 𝑐 ∈ ] -1, 1[ tel que : 𝑓 ′(𝑐) = 0
Exercice 2 :Soit 𝑓 ∶ 𝑅 → 𝑅 la fonction définie par : Exercice 4 :Soit 𝑓 la fonction définie par :
sin x  cos x f  x   x  x  1 x  2  x  3 Montrer que
f  x  ,
1  cos 2 x
l’équation f   x   0 admet trois solutions sur
Montrer que, pour tout 𝑎 ∈ 𝑅, la fonctions 𝑓′
s’annule au moins une fois sur l’intervalle Solution : 𝑓 une fonction continue et dérivable
] 𝑎, 𝑎 + 2𝜋[. sur et on a : 𝑓(0) = 𝑓(-1) = 𝑓(-2) = 𝑓(-3)
Solution : on a : 𝑓(𝑎) = 𝑓(𝑎 + 2𝜋) D’après le théorème de Rolle on a :
Donc 𝑓 une fonction continue sur [𝑎, 𝑎 + 2𝜋],
  3; 2 / f     0
dérivable sur ] 𝑎, 𝑎 + 2𝜋[ et telle que :
𝑓(𝑎) = 𝑓(𝑎 + 2𝜋)D’après le théorème de Rolle il
  2; 1 / f      0
existe un réel 𝑐 ∈ ] 𝑎, 𝑎 + 2𝜋[ tel que : 𝑓 ′(𝑐) = 0
donc : f  s’annule au moins une fois sur   1;0 / f     0

] 𝑎, 𝑎 + 2𝜋[
Et puisque :  ;  et  sont différents deux a deux
Exercice 3 : Soit 𝑓 une fonction définie par :
1  cos  2 x  Donc : l’équation f   x   0 admet trois solutions
f  x  si x  0 et f  0   0
x
sur car f   x  est de degré 3
Montrer :(∃𝑐 ∈]-1,1[) ( f   c   0
Exercice 5 : Considérons une fonction 𝑓 continue
Solution :la fonction 𝑓 continue sur  1;1  0 et
sur [0,1] et dérivable sur ]0,1[telle que :
𝑓(0) − 𝑓(1) = −1.
dérivable sur  1;1  0 :
Montrer en utilisant le théorème de Rolle
f c 4
(∃𝑐 ∈]0,1[) ( 
1  cos  2 x  2  c ²  1
2
lim f  x   lim   c
4 x  0  f 0
 2 x 
x 0 x 0 2

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 1


f c 4 4c Alors il existe un réel 𝑐 ∈ ]𝑎, 𝑏[ tel que : g ′(𝑐) = 0.
Solution :   f c  0
 c ²  1  c ²  1 On a : g (t )  u  x  v  t   v  x  u  t 
2 2
c

Considérons une fonction g tel que : Donc : il existe un réel 𝑐 ∈ ]𝑎, 𝑏[ tel que :
G (0)  G (1) u  x u  c 
u  x  v  c   v  x  u   c   0  
v  x v  c 
Soit 𝐺 la fonction primitive de 𝑔
2
donc : G ( x)  f  x   1 1  1  c²
x²  1 1
ar tan x  x
2) lim  lim 1  c ²  lim 1  c ²
G (0)  G (1)  f (0)  2  f (1)  1  f (0)  f (1)  1  0 x 0 x² c  0 2c c 0 2c
Car ; si x  0 alors c 0
Donc ; G (0)  G (1)
1
Et puisque : G est une fonction continue sur 1
ar tan x  x c
lim  lim 1  c ²  lim 0
c 0 2 1  c ² 
[0, 1], dérivable sur ]0, 1[(somme et quotient de x 0 c 0
x² 2c
fonctions dérivables et continues)
D’après le théorème de Rolle il existe un réel Exercice 7 : En utilisant le I.A.F
Montrer que (∀𝑥 ∈ ℝ)(|𝑠𝑖𝑛𝑥| ≤ |𝑥|
𝑐 ∈ ]0, 1[ tel que : G (c)  0
Solution : Considérons une fonction f tel que :

Et on a : : G( x)  f   x  
4x f  x   sin x on a :𝑓 est dérivable sur
 x²  1
2

Et f   x   cos x et f   x   cos x  1 x 
4c 4c
G(c)  f   c    0  f c  Par application de I.A.F sur l’intervalle de borne 0
 c²  1  c²  1
2 2

et 𝑥 ( [𝑎, 𝑏] où 𝑎 = inf(𝑥, 0) et 𝑏 = sup(𝑥, 0))


f c 4 f b  f  a   1 b  a 
il existe un réel 𝑐 ∈ ]0, 1[ tel que : 
 c ²  1
2
c
Donc : sin x  sin 0  1  x  0 
Exercice 6 : Détermination d’une limite.
Considérons les deux fonctions :
Donc : sin x  x x 
𝑢(𝑡) = 𝐴𝑟𝑐𝑡𝑎𝑛(𝑡) − 𝑡 et 𝑣(𝑡) = 𝑡² et soit 𝑥 ∈ ℝ∗
1) Montrer qu’il existe 𝑐 compris entre 0 et 𝑥 tel Exercice 8 : En utilisant le I.A.F
u  x u  c  Montrer que a  et b  et 0  a  b
que : 
v  x v  c  ba
 ar tan b  ar tan a 
ba
1  b² 1  a²
ar tan x  x
2) En déduire la limite : lim Solution : Considérons une fonction f tel que :
x 0 x²
f  x   ar tan x on a :𝑓 est dérivable sur
Solution : 1)
u  x u  c  Et f   x  
1
  u  x  v  c   v  x  u   c   0 1  x²
v  x  v  c 
x   a; b
1 1
donc :  f  x 
On Considérer la fonction : 𝑔 tel que : 1  b² 1  a²
g (t )  u  x  v  t   v  x  u  t  sur [𝑎, 𝑏] Par application de T.A.F sur l’intervalle  a; b

où 𝑎 = inf(𝑥, 0) et 𝑏 = sup(𝑥, 0) 1 1
On a : b  a   f b  f  a   b  a 
1  b² 1  a²
on a : g (0)  g ( x)  0 et 𝑔 continue sur [𝑎, 𝑏] et

dérivable sur ]𝑎, 𝑏[


Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 2
ba ba Exercice 10 : soit la suite  un n1 définie par :
Donc :  ar tan b  ar tan a 
1  b² 1  a²
1 1 1
Exercice 9 : En utilisant le Théorème des un  1    ...  n  

2 3 n
accroissements finies(T.A.F) donner un

encadrement du nombre 10001 et en déduire 1)Calculer u1 ; u2 et u3

une valeur approchée de 10001 avec la 1 1


2)a) monter que x 

 :  ln( x  1)  ln x 
x 1 x
5
précision 5  10 .
b) en déduire que : un1  1  ln(n  1)  un n  

Solution : Considérons une fonction f tel que :


f  x   x on a : On a : 𝑓 est fonction continue c)calculer : lim un
n 

sur [10000, 10001] et dérivable sur


1 3 1 1 11
] 10000, 10001 [donc d’après le T. A.F il existe Solution :1) u1  1 u2  1   u3  1   
1 2 2 2 3 6
𝑐 ∈] 10000, 10001 [tel que : 10001  100 
2 c 2)a) : Considérons une fonction f tel que :
1 f  t   ln t on a : On a : 𝑓 est fonction continue
Donc : 10001   100
2 c
sur [x, x+1] et dérivable sur
𝑐 ∈] 10000, 10001 [ donc 10000 c 10001 
] x, x+1 [ x   donc d’après le T. A.F il existe
Donc : 10000 c 10001 donc
𝑐 ∈] x, x+1 [tel que : f  x  1  f  x   f   c  x  1  x 
1 1 1
donc
2 10001 2 c 2 10000 1 1 1 1
Donc : ln( x  1)  ln x  et puisque :
c x 1 c x
1 1 1
et on a : 10001 101
2 10001 2 c 200 1 1
Car 𝑐 ∈] x, x+1 [ donc : ln( x  1)  ln x
x 1 x
1 1 1
Donc : donc 
202 2 c 200 x  

1 1 1 2)b) déduire que : un1  1  ln(n  1)  un n  


?
 100  100  100 donc :
202 2 c 200
1 1
On a : ln( x  1)  ln x x  

100,00495 10001 100,005 x 1 x
1 1
Donc : 0 10001 100,00495 0,00005 Donc : ln 2  ln1
2 1
1 1
Donc : 10001  100,00495 5 10 5 donc 100, 00495 ln 3  ln 2
3 2
1 1
Est une valeur approchée de 10001 avec la ln 3  ln 2
3 2
5 ………………
précision 5  10 .
1 1
ln  n  1  ln n
n 1 n

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 3


La somme de ces inégalités membre a membre
  
1 1 1 1 1 1    ;  tel que : g    0 cad f    
donne :   ...  ln  n  1  ln1 1    ...  6 2
2 3 n 1 2 3 n
2)montrons par récurrence que :
Donc : un1  1  ln(n  1)  un car ln1  0
 
2)b) on a : n(n  1)  un et limn(n  1)   n  : un ?
n 6 2

Donc lim un     
n  a) on a : u0   ;  donc vraie pour n=0
6 2
Exercice 11 : Soit 𝑓 une fonction définie sur
     
l’ intervalle  ;  par : f  x    sin x et la suite b)supposons que : un
6 2 2 6 2

    
 un  définie par : un1  f  un  n  et u0   ;  c)montrons que : un 1
6 2 6 2

1)montrer que l’équation : f  x   x admet une   


on a : f   x    cos x  0 sur  ;  donc 𝑓 est
6 2
  
solution unique    ; 
6 2     
décroissante sur  ;  et on a : un
6 2 6 2
 
2)montrer que : n  : un
   
6 2 donc : f   f  un  f 
2 6
   3
3)a)montrer que : x   ;  f  x 
6 2 2   1    1 
donc  1 un1  et on a  1 et 
2 2 2 6 2 2 2 2
3
b)en déduire que : un 1    un   n 
   
2
donc : un 1 finalement : n  : un
6 2 6 2
4) calculer : lim un
n 
   3
Solution :1) Considérons une fonction g tel que : 3)a)montrons que : x   ;  f   x   ?
6 2 2
g  x   f  x   x On a : g est une fonction
  
x   ;  f   x    cos x et puisque x  cos x
dérivable sur   ;   et g   x   f   x   1   cos x  1 0
 6 2 
6 2

  
g est une fonction continue et strictement est décroissante sur  ;  on a donc :
6 2
   
décroissante sur  ;  donc une bijection de  ; 
6 2 6 2   3
cos cos x  cos donc : 0 cos x 
2 6 2
dans : g    ;      1; 2  3 
  6 2   6  3 3
Donc :   cos x  0
2 2
2  3 
Puisque : 0   1; alors il existe un unique
 6     3
donc : x   ;  f  x 
6 2 2
Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 4
Exercice 12 : Soit 𝑓 une fonction dérivable trois
3
b) déduire que : un 1    un   n  ? fois sur  0;1 tel que : f 1  1 et
2

   f  0   f   0   f  1  0
puisque f est dérivable sur  ;  alors f est
6 2
Et soit le polynôme : P  x   x 2  2 x  3
dérivable et continue sur tout intervalle de la forme
1)calculer : P  0  ; P  0  ; P 1 ; P 1
 
 a; b    ;  donc Par application de I.A.F sur
6 2 2)on pose : g  x   f  x   P  x 
l’intervalle  a; b avec : un  b et a  
a) montrer qu’il existe   0;1 tel que : g      0
3

on trouve : f  un   f   
3
un   n  b) en déduire qu’il existe   0;1 tel que :
2
f      12
3

3
donc : un 1    un   n 
2 Solution :1) P  x   x 2  2 x  3 et P  x   6 x 2  6 x
4) calculons : lim un ?
n  Donc : P  0   P  0   P 1  0 et P 1  1
n
 3
Montrons avant que : un     2) a) montrons qu’il existe   0;1 tel que :
 2  u0  
 
 3
0 g
3
   0 ?
on a: u0      u0   donc vraie pour n=0
 2  puisque f et P sont dérivables trois fois sur  0;1
n
 3
b)supposons que : un     donc g  f  P est dérivable trois fois sur  0;1
 2  u0  
 
et par application du théorème de Rolle trois fois :
n 1
 3
c)montrons que : un1    
  u0   ? g  0   g 1  c1  0;1 / g   c1   0 ( g 1  c1   0 )
 2 
g    0   f    0   P   0   0  0  0
1 1 1
n
 3 3
on a : un      u0   et un 1    un  
g    c1   g    0   c2  0;1 / g   c2   0
2 2
 2  1 1

n n 1
3 3  3
g    c1   g   1  c3  0;1 / g   c3   0
2
donc : un1      u0      u0  
1 1

2  2   2 

 3
n g
2
 c2   g  2  c3     c2 ; c3  / g 3    0
donc : un      u0   et puisque :
 2  Et puisque : c2 ; c3   0;1 donc :
n
 3
  0;1 / g     0
3 3
lim    0 car 1 1
n
 2  2
b) ?  0;1 tel que : f      12 ?
3
Donc : lim un  
n

on a : g  x   f  x   2 x3  3x 2

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 5


g   x   f   x   6 x 2  6 x donc : g   x   f   x   12 x 4 5 4 5
On a : F dérivable sur  ;  et F    F   par
5 4 5 4
donc : g    x   f    x   12 donc :
3 3

application le théorème de Rolle a F


g  3
   f    12  0
 3
xf   x   f  x 
4 5
c   ;  / F   c   0 or F   x  
donc :   0;1 f      12
3 5 4 x2

cf   c   f  c  f c 
Exercice13 : Soit 𝑓 une fonction définie sur 
Fc   0  cf   c   f  c   0  f   c  
c2 c
 1  L’équation de la tangente a la courbe de f au point
par : f  x   x arctan  3 x  
2
 x2
  d’abscisse c’est : y  f   c  x  c   f  c 
f  x
et x  
on pose : F  x   f c f c f c
x y  x  c  f c  x  f c   f c   x
c c c
1 Donc : passe par l’origine du repère
1)vérifier que : x  
F    F  x
x
C’est en forgeant que l’on devient forgeron » Dit
2)montrer que :
un proverbe. C’est en s’entraînant régulièrement
 x    y    /  y  x   y  1x   0 et F   y   0 aux calculs et exercices Que l’on devient un
mathématicien
3) en application le théorème de Rolle a F sur un
intervalle montrer qu’il existe un réel c non nul tel
que la tangente a la courbe de f au point
d’abscisse c passe par l’origine du repère
f  x  1 
Solution :1) F  x    arctan  3 x 2  2 
x  x 

1  1 
F    arctan  3 x 2  2   F  x  x 

x  x 

1
2)on a : x  
F    F  x
x

Et on a F est continue et dérivable sur un

1
l’intervalle de bornes : et x
x

Donc par application le théorème de Rolle a F

1
sur un intervalle de bornes : et x :
x

4 5
2)a)soit par exemple l’intervalle :  ; 
5 4

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 6

Vous aimerez peut-être aussi