Vous êtes sur la page 1sur 97

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche


scientifique
Ecole Nationale des travaux publics

En vue d’obtention du diplôme


D’Ingénieur d’Etat des Travaux Publics

Elaboré par : Encadré par :

ZARGAINOH HAMZA Dr M. AMIEUR


MENASRI SAMIR

Promotion 2007
Table des Matières

Chapitre 1 : Généralités
1.1 Introduction :..................................................................................................................1
1.2 But de l’étude :................................................................................................................1
1.3 Présentation de l’ouvrage :.............................................................................................1
1.4 Données fonctionnelles : .................................................................................................1
1.5 Données naturelles :........................................................................................................3
1.6 Matériaux utilisés : .........................................................................................................3
1.7 Logiciel de calcul : ..........................................................................................................4

Chapitre 2 : Conception
2. Conception :......................................................................................................................5
2.1 Tablier :...........................................................................................................................5
2.2 Proposition des variantes : .............................................................................................5
2.3 Première Variante : pont à poutres multiples précontraintes en forme de T...............5
2.4 Deuxième variante : pont mixte a poutres métalliques ...............................................10
2.5 Troisième variante : pont à caisson fermée (hauteur constante) : ..............................13
2.6 Définitions des charges : ...............................................................................................15
2.7 Combinaisons des charges :..........................................................................................16

Chapitre 3 Prédimensionnement
3.1 Pré dimensionnement de la première variante : « poutre précontrainte ».................17
3.2 Calcul des efforts longitudinaux...................................................................................17
3.3 Ferraillage longitudinal :..............................................................................................18
3.4 Calcul des efforts transversal :....................................................................................21
3.5 Ferraillage transversal : ...............................................................................................22
3.6 deuxième variante : « Poutre métallique »...................................................................25
3.7 Vérification de la poutre au déversement : ..................................................................26
3.8 Vérification au voilement : ...........................................................................................28
3.9 la troisième variante : « caisson ferme » .....................................................................31
3.10 Analyse multicritères « qualitatif »:...........................................................................34
3.11 Conclusion :.................................................................................................................34

Chapitre 4 : Etude de la variante retenue


4.1 Etude de la variante retenue : ......................................................................................35
4.2 Définition des charges :.................................................................................................35
4.3 Calcule les câbles de fléau : ..........................................................................................42
4.4 Calcul des pertes de précontrainte :.............................................................................59
4.5 Têtes d’ancrages mobiles :............................................................................................63
4.6 Etude de la torsion :......................................................................................................64
4.7 Aptitude au service : .....................................................................................................66
4.8 Infrastructures :............................................................................................................68
4.9 La Pile : .........................................................................................................................70
4.10 Fondation superficielle : .............................................................................................73
4.11 La culée : .....................................................................................................................75
Conclusion : ........................................................................................................................79
Annexes
Chapitre 1- Généralités.

1.1 Introduction :

Le développement économique d’un pays se traduit par une augmentation du pouvoir


d’achat et accéder à un certain confort grâce aux biens de consommation.
L’augmentation du nombre de véhicule se traduit par une insuffisance du réseau routier à
satisfaire la circulation automobile et sur tout dans le secteur du transport urbain qui est privatisé
à 90%.Ce qui ne facilite guère le déplacement.
Pour y remédier, on est amené à élargir le réseau routier en construction des trémies et des
ponts.
D’une façon générale, un pont se défini comme un ouvrage permettant de franchir un
obstacle naturel ou une voie de circulation terrestre, fluviale ou maritime.
La conception d’un pont doit satisfaire à bon nombre d’exigences. En effet, en plus de
pouvoir assurer des services à des usagers, un bon doit impérativement répondre à des exigences
vis-à-vis de son environnement.

1.2 But de l’étude :

Notre étude porte sur la réalisation d’un ouvrage en France. Il permet à la route nationale
206 de franchir l’autoroute A42 sur un biais de 30 grades.
Au stade de la conception du pont, trois variantes seront proposées et prédimensionnées.
Par une analyse multicritère qualitatif, une variante sera retenue pour une étude plus
détaillée.

1.3 Présentation de l’ouvrage :

L’ouvrage porte un établissement de communication nécessité par la construction de


l’autoroute A42. Il permet à la route nationale 206 de franchir l’autoroute sur un biais de 30
grades, l’ouvrage présente les caractéristiques suivantes
Ø Longueur totale : 112.1m
Ø Largeur du tablier : 14.5m.
Ø Largeur de la chaussée : 11m
Ø Pente : 0.6% « Est- Ouest »

La conception d’un pont doit satisfaire à un certain nombre d’exigence puisqu’il est
destiné à offrir des services à des usagers, on distingue :
Les exigences fonctionnelles qui sont l’ensemble des caractéristiques permettant au pont
d’assurer sa fonction d’ouvrage de franchissement.
Les exigences naturelles qui sont l’ensemble des éléments de son environnement influant
sur sa conception et enfin l’esthétique de façon à ne pas interrompre la vue d’ensemble.

1.4 Données fonctionnelles :

1.4.1 Données relatives à la portée

Ø Tracé en plan :

Vu que l’axe de l’ouvrage forme un angle de 30 °avec l’axe de l’autoroute, sa structure


géométrique sera alors biaise (voire figure 1.1).

E.N.T.P 1 Promotion 2007


Chapitre 1- Généralités.

Fig 1.1 : situation de l’ouvrage.

Ø Profil en long

Le profil en long est la ligne située sur l’axe de l’ouvrage, définissant en élévation du tracé
en plan, il doit être défini en tenant compte de nombreux paramètres liés aux contraintes
fonctionnelles de l’obstacle franchit ou aux contraintes naturelles, Il présente une longueur de
112.1 m et une pente longitudinale de I=0,60 % «Est – Ouest »

Ø Profil en travers

Le profil en travers est l’ensemble des éléments qui définissant la géométrie et


l’équipement de la voie dans le sens transversal.

Le profil en travers de notre chaussée est défini par :

Ø Largeur de la chaussée : 11m


Ø Nombre de voies de circulations : 3 voies.
Ø Largeur de trottoir =1.25m.
Ø Le divers : 2.5 %
Ø La largeur totale : 14.5m

E.N.T.P 2 Promotion 2007


Chapitre 1- Généralités.

1.4.2 Données relatives à l’obstacle franchi

L’ouvrage franchit une autoroute A42 de 2x2 voies avec un terre- plein central de 5 m
Il convient de respecter un gabarit fixé à 5.25m.

Fig 1.2 : Gabarit vis-à-vis de l’ouvrage.

1.5 Données naturelles :

La connaissance des caractéristiques géotechniques du sol, entraîne les meilleures


conditions de stabilité et de rigidité.
Dans le domaine des ouvrages d’art ou de la construction en général, le risque le plus
grave est celui de l’insuffisance des études géotechniques liée souvent à l’acceptation des
variantes dont la position des appuis, de ce fait il faut augmenter les marges de sécurité qu’induit
une augmentation du prix.
La reconnaissance du sol est un paramètre fondamental et essentiel pour définir le type
de l’ouvrage correspondant, ainsi que la proposition des fondations envisagées pour les appuis, et
de choisir un bon emplacement dont le but d’avoir un bon comportement mécanique de
l’ouvrage.

1.6 Matériaux utilisés :

• Béton :

Selon la norme Euro Code ; on choisit un béton de classe B 30/40 vu les sollicitations
prévisibles de la structure porteuse, ce béton a pour caractéristiques mécaniques suivantes :

v résistance à la compression : fcw, min = 30 N/mm2


v résistance à prendre en compte dans le calcul : fc = 19.50 N/mm2
v résistance à la traction : f t = 1N / mm 2

E.N.T.P 3 Promotion 2007


Chapitre 1- Généralités.

• Acier d’armatures passives :

On utilise les aciers S500 dont les caractéristiques sont définies comme suit :

v valeur caractéristique d’élasticité de calcul : fyk = 500 N/mm2


v valeur de la limite d’élasticité de calcul : fy = 460 N/mm2
v module d’élasticité longitudinale : E = 210 kN/mm2

• Acier de précontraintes :

Nous avons opté dans le cadre de cette thèse pour des câbles Freyssinet.

v Résistance à la traction : ftk = 1820 N/mm2


v Limite d’écoulement (limite d’élasticité) : fy = 1640 N/mm2
v Allongement sur charge maximale : • 3.5%
v Striction : • 30%
v Module d’élasticité : Ep = 195 kN/mm2
v Essai de pliage (file central) : n• 4
v Essai de traction déviée : K1 •0.72
v Résistance à la fatigue : σ 0 = 0.7 f tk → ∆σ = 200 N / mm 2
v Relaxation à 1000 heurs au 20°C : 0.7 ftk • 2.5%
v Coefficient de frottement : µ = 0.18 , ∆σ = 0.005

1.7 Logiciel de calcul :


SAP 2000 est un logiciel de calcul des structures d’ingénieur particulièrement adapter aux
ouvrages de génie civil.

C’est un logiciel qui permet le calcul des efforts interne dans une structure, et qui utilise le
principe des éléments finis.

Il offre de nombreuses possibilités d’analyse des efforts statiques et dynamiques avec des
compliments de vérification des structures en béton armé, charpente métallique.

Le post – processeur graphique disponible facilité considérablement l’interprétation et


l’exploitation des résultats et la mise en forme des notes de calcul et des rapports explicatifs

Le logiciel permet d’effectuer les étapes de modélisation (définition de la géométrie,


conditions aux limites, chargement de la structure, etc.) de façon totalement graphique,
numérique ou combinée, en utilisant les innombrables outils disponibles.

E.N.T.P 4 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

2. Conception :

2.1 Tablier :

§ La largeur du tablier est de 14.5m


§ La hauteur minimale entre l’axe du tablier et le terrain naturel est de 7.04m, comme le
gabarit minimum à assurer est de 5.25m (cas d’autoroute) l’espace libre restant pour le
tablier est de 1.8m.

2.2 Proposition de variantes :


L’objectif est de déterminer le type d’ouvrage le plus économique capable de satisfaire le
mieux possible à toutes les conditions imposées.
Il faut pour cela connaître à la fois l’ensemble des contraintes à respecter et l’ensemble des
types d’ouvrages qui peuvent être envisagés.
On a proposée trois variantes qui diffèrent au nivaux de la section transversale et le système
statique longitudinale.

2.3 Première Variante : pont à poutres en béton précontraintes de forme T

2.3.1 Implantation des piles :

Dans cette variante il y a trois travées, une travée médiane de langueur L = 48.1m, et deux
travées de rive de langueur est 2/3L =32m.

Fig 2.1 : Implantation des piles en élévation.

Les poutres seront continues pour minimiser l’élancement car les déplacements sont
moins importants par rapport aux poutres isostatiques ; on aura donc à réduire la flèche.

2.3.2 Les avantages :

Ø La possibilité d’assembler des éléments préfabriqués sans échafaudages.


Ø La possibilité de franchir de plus grandes portées.

2.3.3 Les inconvénients :

Ø Poids très important.


Ø Déformation des poutres par fluage due à la compression excessive.

E.N.T.P 5 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

2.3.4 Dimensions de la poutre en T :

ü Hauteur h t :

L/30 • h t •L/20

On a L= 48.1 m alors 1.6 • h t • 2,4

On prends ht =1 ,6 m

ü Nombre de poutre (N) :

Le nombre des poutres est déterminé par le rapport entre la largeur de tablier et l’espacement.

N= (La /d) +1

La : entraxe entre les poutres d’extrémité, égale à 12.5 m

d : entraxe des poutres : 1,5 • d • 2,5

On fixe l’espacement à : d = 2.5 m

N = (12.5 / 2.5) + 1 = 6 poutres. N = 6 poutres.

Fig 2.2 : Coupe transversale de la première variant

ü Largeur de la table de compression (b) :


0,6 h t • b • 0.7 h t
0,6 ×2 • b • 0,7×2
1.2 • b • 1.4

On prends : b = 1.3 m

E.N.T.P 6 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

ü Epaisseur de table de compression (e) :


12 cm • e • 15 cm Donc : e = 15 cm

ü Largeur de talon (L t):

50 • L t • 80 cm

Pour la valeur L t on prend 60 cm, cette valeur peut être modifier après l’étude de la précontrainte.

Lt= 60 cm
ü Epaisseur du talon e t :

On prends e t = 15 cm

ü Epaisseur de l’âme en travée (b0):

b0 est donné par : 18 • b0 •25


On fixe : b0 = 25 cm

ü Epaisseur de l’âme aux abouts d’appuis (b 0) :

25 • b0 • 35 cm
On fixe : b0= 30 cm

ü Goussets :
C’est l’angle disposé pour permettre d'améliorer la section et de placer les armatures d’acier et les
câbles précontraints. Cet angle est fixé entre : 45° < • < 60°

ü Gousset du talon :

En travée : e 3= 20cm
A l’appui : e 3= 20m

ü Gousset de la table de compression :

En travée : e 1= 6 cm.
A l’appui : e 1= 6 cm.

ü Hourdis (la dalle) h0:

On général 20 • h 0 • 30

Dans ce cas on fixe : h0 = 20 cm

E.N.T.P 7 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

Fig 2.3: Section de poutre à mi travée. Fig 2.4 : Section de poutre sur appui.

2.3.5 Calcul d’inertie de la section médiane de la poutre avec et sans hourdis :


On calcul l’inertie de la section de la poutre en travée est sur appuis (afin d’obtenir le cas le
plus défavorable, puis on introduit l’inertie minimal dans les calcul).
Vu que la poutre reprend la flexion longitudinale ; on uniquement l’inertie autour de l’axe

Ø Poutre sans hourdis :

Section sur appui Section à mi travée

Ix(cm4)(106) 26.14 21.21

Iy(cm4)(106) 5.754 3.64

hp(cm) 160 160


B (cm2) 10870.93 6765

Tab 2.1 caractéristique de la poutre sans hourdis.

E.N.T.P 8 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

Ø Poutre avec hourdis :

Section sur appui Section à mi travée

Ix(cm4) (106) 49.18 39.25


Iy(cm4) (106) 31.79 29.68
hp(cm) 160 160
B (cm2) 15870.9375 11765

Tab 2.2 caractéristique de la poutre avec hourdis.

2.3.6 Calcul du poids propre des poutres :


Poids des poutres au niveau de la travée médiane (48.1m) :
On a :
S1 : section de la poutre en travée.
S2 : section de la poutre sur appui.

Fig 2.5 : variation de la section le long d’une poutre médiane.

Calcul le poids de la poutre :


Aire de la section en travée :
S1=0.68m2
Aire de la section sur appuis :
S2=1.09 m2

P1 = γ b × S1 × 44.1 = 749.7 KN
P2 = γ b × S 2 × 1.5 = 40.9 KN
P3 = γ b (S 1 + S 2 ) / 2 × 0.5 = 22.125KN
Pt = 2 × (P2 + P3 ) + P1 = 875.75 KN

Le Poids total des 06 poutres au niveau de la médiane :


Ptp = 109.24KN/m

Le poids des poutres au niveau des travées de rives (32m) :

E.N.T.P 9 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

La section S1 s’étend sur une longueur de 28m au niveau de cette travée. Donc seule la
valeur de P1 chargera.

P1= γ b × S1 × 28 = 476KN .
Pt=18.81 KN/m

Le poids des 06 poutres au niveau de la travée de rive :

Pt=112.88 KN/m

Le poids total des poutres des trois travées est égal à : 111.32KN/m

Poids du tablier

Pt = γ b × l × e ( l = 14.5m; e = 0.2m)
Pt = 72.5Kn / m

Charge permanent :

G = Pt + Pp + Ptrott + Pr evé + Pgc


G=111.32+72.5+17.5+26.4+2
G=229.72KN/m

2.4 Deuxième variante : pont mixte a poutres métalliques

2.4.1 Implantation des piles :

Dans cette variante il y a deux travées de même langueur de L = 56.5m,

Fig 2.6 : Implantation des piles en élévation.

2.4.2 Les avantages :

Le tablier mixte de notre pont présente des avantages et des inconvénients.


Comme des avantages on cite :

• La possibilité de franchir de grandes portées.

E.N.T.P 10 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

2.4.3 Les inconvénients:

• Le problème majeur des ponts mixtes est la maintenance contre la corrosion et le


phénomène de fatigue dans les assemblages.
• La résistance et la stabilité de la structure en place doivent être vérifiée à tous les stades
importants du montage, ainsi qu’un contrôle strict sur le chantier.
• Demande des mains d’oeuvre qualifiées (surtout les soudeurs).
• L’exigence de la surveillance avec des visites périodiques.
• Le coût est plus élevé.
.
2.4.4 Dimension de la poutre :

ü Nombre des poutres (N)

Le nombre des poutres est déterminé par le rapport entre la largeur de tablier et
l’espacement N=La/d
La : Est la largeur du tablier égale à 14.5m.
On fixe l’espacement : d = 3,5 m
N =14.5/3.5= 4.14
On prends : N = 4 poutres

ü La hauteur de poutres :

la hauteur de la poutre est déterminer par le rapport : L/31


Donc h =56.05/31 = 1.80m
On prendre : h=1,80 m.

ü Epaisseur de l’âme des poutres :

Pour déterminer L’épaisseur de l’âme de la poutre il faut respecter les quatre conditions suivantes :
v Résistance à la corrosion.
v Résistance au cisaillement.
v Flambage vertical de la semelle dans l’âme.
v Fatigue.
L’épaisseur à mi travée : 8mm • E • 20mm.
L’épaisseur sur appui ne dépasse pas 20mm.
Donc : E = 16mm sur appui.
E = 14mm à mi travée.

ü Largeur et épaisseur de la Semelles :

les semelles sont déterminées par les efforts au bétonnage et en exploitation par des
conditions :
v De résistance.
v D’instabilité.

E.N.T.P 11 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

ü Semelle supérieure en travée:

200mm • Ls • 500mm.
20mm • Es • 50mm.
Donc on prendre : Ls = 500mm
Es = 40mm

ü Semelle inférieure en travée

300mm • Ls • 600mm.
20mm • Es • 50mm.
Donc on prendre : Ls = 600mm
Es = 50mm

ü Semelle supérieure sur appui :

400mm • Ls • 900mm.
20mm • Es • 40mm.

Donc on prendre : Ls = 500mm


Es = 40mm

ü Semelle inférieure sur appui :

400mm • Ls • 900mm.
30mm • Es • 60mm.
Donc on prendre : Ls = 600mm Es = 50mm

fig 2.7 : section à mi travée fig 2.8 : section sur appui

E.N.T.P 12 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

2.4.5 Calcul le poids de la poutre :

Aire de la section en travée :


S1=0.0626 m2
Aire de la section sur appuis :
S2=0.0644 m2

P1 = γs × S 1 × 52.05 = 2.1KN / m
P2 = γs × S 2 × 1.5 = 0.06KN / m
P3 = γs(S 1 + S 2 ) / 2 × 1 = 0.02KN / m
Pt = 2 × (P2 + P3 ) + P1 = 2.26KN

Le Poids total des 04 poutres :

Ptp = 9.04KN/m
Le Poids total (deux travée) :
PT = 18.08KN/m

Poids du tablier

Pt = γ b × l × e ( l = 14.5m; e = 0.2m)
Pt = 72.5KN / m

2.5 Troisième variante : pont à caisson fermée (hauteur constante) :

2.5.1 Implantation des piles :

Dans cette variante il y a trois travées, un travée de langueur L = 48.1m, et deux travées de
l’extrémité de langueur est 2/3L =32m.

Fig 2.9 : Implantation des piles en élévation

Le nombre et la forme des caissons en section transversale dépendent de la largeur du tablier


(chaussée+ trottoirs).

2.5.2 Les avantages :


§ Ce type de profilé fermé présente une rigidité à la torsion : Faible rotation du tablier
§ La possibilité d’assembler des caissons préfabriqués sans échafaudages.
§ Pour des travées continues, les ponts caissons sont très recommandée.

E.N.T.P 13 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

2.5.3 Dimension de voussoir :


Lt : largeur totale = 14.5 m
Li : largeur de la nervure de l’intrados
Li •0,5 Lt
Li = 7m
ü La hauteur de voussoir h :
h =l/30 ; l : la longueur de travers égale a 48.1 m
h =48.1/30 = 1.6 m
ü Largeur de l’encorbellement :
E = (Lt - Li)/2=3.75m
E<L/5=9.62m
a = 25 cm, e1 =30cm, e 2 = 20 cm, e 3 = 110 cm, e 4 = 35 cm, e 5 = 20cm, e 6 = 20cm.

Fig 2.10 : Coupe transversale de voussoir

2.5.4 Caractéristiques géométriques de voussoir :

la Section

Ix(m4) 2.7609
Iy(m4) 113.9486
hp(m) 1.60
B (m2) 8.5764

Tab 2.3 : Caractéristiques géométriques de voussoir :

Centre de gravité :

G = (0, 1m). Par rapport au point A (0,0)

E.N.T.P 14 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

2.5.5 Poids total des voussoirs :


Puisque le voussoir a une hauteur constant, le calcul du poids dépendra d’une seule section S.

S = 8.2284m2 .
Pv = γ b × s × l
Pv = 25 × 8.2284 × 112.1
Pv = 205.71KN / m
Charge permanente :
G = Pv + Ptrott + Pr evé + Pgc
Pv = 251 . 61 KN / m

2.6 Définitions des charges :

2.6.1 Charges permanentes :

a- structure porteuse :
Désigne par le tablier (diffère d’une variante l’autre)

b- structure non porteuse :


Désignée par les complément de la charge permanente, elle constituée par :

ü Revêtement :

Une couche de revêtement en béton bitumineux de 10 cm d’épaisseur placée sur le tablier


prev = e l γBB (l =11.00 m, γBB = 24 kN/m3)

prev = 26.4 kN/m

ü Garde corps :
le poids d’un garde corps est estimé à 1 kN/m ; donc :

pgc = 2 kN/m
ü Poids trottoirs :

ptr = 2(γB . str), avec str = 0.35 m2 et γB = 25 kN/m3 donc :

ptr = 17.5 KN/m

ü Glissière souple :

Se sont les plus courant employées, la glissière souple standard comporte un élément de
glissent, sont poids est de 0.6KN/ml.

E.N.T.P 15 Promotion 2007


Chapitre 2- Conception

2.6.2 Surcharges :
On se limitera dans la partie pré dimensionnement à la charge de la neige et du trafic routier
modèle 3 (chargement uniformément reparti)

ü Neige :

Selon la norme euro code : s = 1 + [ ( ) ]× 0 .4 kN


h0
350
2
m 2 ≤ 1 kN m 2

-h0 : l’altitude de référence est 530 m et sachant la largeur égale à 15.40 m on obtient

Alors: S =1,31 kN/m2

Donc : qs =16,34 kN/m

ü Surcharge de trafic routier :

Au stade du pré dimensionnement, on va se limiter au modèle de charge 3 (trafic mixte


composé de camions et de voitures à l’arrêt représenté par une charge uniformément répartie
appliquée sur la largeur de la chaussée du pont qui est égale à 14.00 m.

D’après le tableau qui se trouve dans la norme Euro Code :

q = 3 kN/m2

Donc : qr =33.00 kN/m

2.7 Combinaisons des charges :


A chaque charge sera attribuée une majoration proportionnelle à son influence sur le
comportement de la structure.
Nous adopterons pour cette phase une seule combinaison de charges contenant le poids
propre de la structure, les surcharges dues au trafic routier et à la charge de la neige.
Selon la norme euro code, lorsque le poids propre de la structure porteuse (g) agit
défavorablement vis-à-vis de la sécurité structurale, il faut le majorer par un facteur de charge γg
égale à 1,3. Les surcharges du trafic (qr) et de la neige (q s) seront introduites dans le calcul
majorées d’un coefficient égale à 1.5 vu le caractère prépondérant du leur action.

D’où, la combinaison retenue est :

Charge Combinaison
g , qs , qr 1.3g + 1.5qs + 1.5qr

L’effet dynamique des charges est prit en considération, il est normalisé sous la forme d’un
coefficient de majorationΦ. Dans notre cas, Selon la norme euro code Φ=1 pour le modèle de
charge 3.

E.N.T.P 16 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

3.1 Prédimensionnement

3.1.1 Variante à poutres multiples

3.2. Calcul des efforts longitudinaux

ü Méthode de calcul :

Le calcul se fera par logiciel SAP2000 qui est destine a l’analyse des structures
soumises à des charges statiques et dynamiques.

Fig 3.1 : Diagramme du moment fléchissant de la charge permanent en « KN.m /m».

Fig 3.2 : Diagramme du moment fléchissant de la charge d’exploitation en « KN.m/m ».


.

E.N.T.P 17 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

Fig 3.3 : Diagramme de l’effort tranchant dû à la combinaison «1.3G + 1.5Q » KN/m.

. Fig 3.4 : Diagramme de l’effort normale dû à la combinaison «1.3G + 1.5Q » KN.

3.3 Ferraillage longitudinal :

La précontrainte reprend 100% de la charge permanente, tandis que les surcharges


seront reprises les armatures passives.

Mcomb = AP . fp . Zp + As . fs . Zs

As

AP

ZP ZS

Fig 3.5 : Définition des bras de levier

ü Ap: la section de la précontrainte.


ü As: la section des armatures passives.
ü fp : la limite d’élasticité de la précontrainte.
ü fs : la limite d’élasticité des armatures passives.
ü Zp : bras de levier de la précontrainte.
ü Zs : bras de levier de l’armature passive.

E.N.T.P 18 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

v Pour la Précontrainte :
Mg
Ap=
f p .Z P
Zp • 0.9hp
ZP • 0,9. (160 – 2 – 1.2 – 2.5 – 4)
ZP •1,35m

sections Mg (kn.m) Ap (cm2) Nombre des câbles


sur piles 9385 42.4 3 câbles 8T15

mi-travée 5014 22.64


3cables 5T15

Tab 3.1 : armatures actives de la première variante.

v Pour les Armatures passives :

Les armatures passives reprennent les surcharges routières ainsi que la charge de la neige.

Mq
AS =
f S .Z S
ZS = 0.9hs
ZS = 0,9.1.54
ZS = 1.39m
Ø Aux appuis : AS = 24.33cm2
Ø En travée : AS=12.99 cm2

sections Mq (kn.m) As (cm2) Nombre des câbles


sur piles 1556 65.4 14 HA 25
mi-travée 831 40.8 13 HA 20

Tab 3.2 : armatures passives de la première variante.

Les deux valeurs de sections d’armatures (au niveau des fibres supérieures et
inférieures) ne sont pas vérifiées ; on assure alors les sections minimales sur toute la travée.

• Armature minimale :

La section d’armature minimale doit être assurée afin d’éviter la fissuration due à la
flexion ; sa valeur est de l’ordre :
A
ρ s,min = S =0.6%
Ab
AS : section minimale des armatures passives.

E.N.T.P 19 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

Ab : section du béton.

Ø Aux appuis : AS, min = 65.4cm2 14 HA 25


Ø En travée : AS, min = 40.8cm2 13 HA 20

v Les étriers :

Le rôle des étriers est de reprendre les efforts tranchants, qui seront repris par l’âme de
la section.
L’aire des étriers nécessaire par mètre de longueur est donnée par la formule suivante :

AT V
= ( d )tngα
St fs Z

o At : aire de la section d’un étrier


o St : espacement des étriers 10 cm • St • 20 cm soit St = 15 cm
o Vd : l’effort tranchant de dimensionnement
o fs : = 460 N/mm2
o Z : bras de levier entre la résultante des efforts interne de traction et de
compressions dues à la flexion
Z = 0.9 d = 1.41 m
o Angle d’inclinaison des diagonales de béton comprimé, cet angle « α » peut varier
entre 25 et 65°. Nous fixerons α à 45° avec une position verticale des étriers
o Soit un espacement de 15cm au niveau des appuis ; les étriers y seront disposés sur
une distance « a » de part et d’autre de la zone d’application.
a = 0.5Ζ cot α
a= 0.71m

2a

St = 15 cm

Fig 3.6 : Disposition des étriers au niveau de la pile

E.N.T.P 20 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

Ø Armature minimale :

Une section minimale doit être assurée afin d’éviter la fissuration due à la flexion ;
sa valeur est de l’ordre

ρs min =At,min / Ab • 0,2%

Ab : section d’une ame = 1.09 m2


At, min : section d’armature transversal = 21.8 cm2 soit : 2 Ø 12

Nbre de barre Nbre


2 par étrier
section Vd(kN) Espacement At(cm ) d’étrier
(cm) /ml
Sur pile 1395.7 15 3.23 2 Ø 12 8x2Ø
12

Tab 3.3 : Nombre et diamètre des trier sur piles de première variante

Vu que At<As,min ; le diamètre des barres d’étriers aura la valeur indiquée dans le tableau ci-
dessus.

Calcul le nombre d’étriers sur la distance ‘2a’

section a(m) 2a (m) Espacement Nbre d’étrier


(cm) Sur ‘2a’
10 x 2 Ø 12
Sur pile 0.71 1.42 15 par âme

Tab 3.4 : Disposition des étriers sur piles de première variante

3.4 Calcul des efforts transversaux :


Vu que la rigidité de l’âme des poutres au niveau de la section médiane est
inférieure à celle du tablier on peut alors modéliser le système par une poutre appuyée sur six
appuis.
On modélise de même le tablier par une poutre plane (on considère
Une bande de 1ml de long du tablier sur les 14.5m de large).
Définition des charges :

E.N.T.P 21 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

3.4.1 Poids propre :

v Poids propre d’hourdis :


P = 0.2. 1. 25 =5 kN/ml
v Revêtement :
P=0,1. 1, 24=2.4kn/ml
v Garde corps :
Pgs=1kn
v Trottoirs :
Pt=0.2 .1 .25 =5KN/m (appliqué sur 1.75m à chaque extrême).
3.4.2 Surcharge de trafic (modèle3) :
Qr = 3KN/ml (appliquée sur la largeur roulable de 11m.
Apres avoir applique les charges permanente majorée par 1.3 et les surcharges par 1.5,
afin obtenir le moment fléchissant majoré.

Fig 3.7 : Diagramme du moment fléchissant transversale au niveau des appuis. KN.m/m

3.5 Ferraillage transversal :


On la formule :
MU
Αs =
f s .Z s
ZS=0.9 d =0.9. (0.9h)
ZS=0.16m

E.N.T.P 22 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

MU(kN.m) AS(cm2) Nbre des barres


Appui1 7.8 1.05 4 Ø 20 / m
Appui2 7.9 1.07 4 Ø 20 / m
Appui3 7.37 1 4 Ø 20 / m
ére
1 mi-travée 3.68 0.5 4 Ø 20 / m
2émemi-travée 3.39 0.46 4 Ø 20 / m
3éme mi-travée 3.21 0.43 4 Ø 20 / m

Tab 3.5 : Section des armatures transversales du tablier en travée


La section minimale est :
As,min=0.6%. Ab=12cm2 ; soit 4HA20

3.5.1 Ferraillage du tablier aux appuis :

L’âme de la poutre au niveau des appuis étant supérieure à l’épaisseur du tablier, on


modélise par conséquent la liaison par des encastrements

MU(kn.m) AS(cm2) Nbre des barres


Appui1 10.14 1.38 4 Ø 20 / m
Appui2 7.35 0.99 4 Ø 20 / m
Appui3 7.35 0.99 4 Ø 20 / m
ére
1 mi-travée 3.23 0.43 4 Ø 20 / m
2émemi-travée 3.2 0.4 4 Ø 20 / m
3éme mi-travée 3.2 0.4 4 Ø 20 / m

Tab 3.6 : Section des armatures transversales du tablier au appui

Le ferraillage du tablier sera fixe sur tout le long du tablier

E.N.T.P 23 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

Fig3.8 Ferraillage de la poutre a mi travée.

Fig3.9 Ferraillage de la poutre au appui.

E.N.T.P 24 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

3.6 Deuxième variante : « Poutre métallique »

fig 3.10 : section à mi travée.

Fig 3.11 : Diagramme du moment fléchissant de la charge permanente en « KN.m/m ».

Fig 3.12 : Diagramme du moment fléchissant de la charge d’exploitation en « KN.m/m ».


.

E.N.T.P 25 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

Fig 3.13 : Diagramme de l’effort tranchant dû à la combinaison «1.3G + 1.5Q » KN/m.

Fig 3.14 : Diagramme de l’effort normal dû à la combinaison «1.3G + 1.5Q » KN/m.

3.7 Vérification de la poutre au déversement :

Le déversement est un phénomène d’instabilité mettant en jeu les caractéristiques de


torsion et de flexion latérale de la poutre.
Le déversement sera vérifie selon la méthode proposée par le recèlement euro codes
Il est justifie que la contrainte due a la flexion présent une sécurité suffisante par rapport à la
contrainte critique de déversement calculée a partir du moment critique M* de déversement
On admet que :
σ f ≤ f (σ * f )

σ * : Contrainte critique de déversement.


σ
f (σ * f ) = σ e (1 − 0.375 × *e ) siσ *f ≥ 0.75σ e
σ f
f (σ f ) = 0.66.σ f
m1 m2
Le moment critique de déversement : Μ * = ΕΙ y GK
L
m1 : dépend des condition d’appuis et de la disposition des charges.
Pour une charge uniformément répartie :
 2.1 1.45
m1 = 3.54 1 + 2 − ]
 a a
π2
m2 = 1 +
a2

E.N.T.P 26 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

2
4GK  1 
a =
2
 
ΕΙ y  b 

L : portée de la pièce fléchie


Iy : inertie de la poutre par rapport à l’ axe YY’ dans le plan de déversement
B : hauteur de la pièce (b=1710mm)
K : le moment d’inertie de torsion de la pièce considérée.
E : module d’élasticité longitudinal=2.1 106kg/cm2
G : module d’élasticité transversale.
1 1
G= E= 2,1x10 6 = 0.8077 x10 6 kg / cm 2
2 x (1 + v) 2 x(1 + 0.3)

NB : pour le calcule on choisit la section la plu petite qui donne σ * la plus petite donc soit la
section sur mis travée

A = 77360mm2
Iyy= 4.4196450499x1010 mm4
1
Κ = ∑ ai xt i3
3
K=26703458667mm4 =2670345.8667cm4
2
4GK  1 
a2   = 1670.39 ⇒ a2 = 1670.39 ⇒ a = 40.87
EI y  b 
 2.1 1.45 
m1 = 3,54 1 + −  = 3.4166 ⇒ m1 = 3.4166
 a2 a 
π2
m2 = 1 + = 1.0029 ⇒ m 2 = 1.0029
a2

Alors que le moment critique est égal à :


mm
Μ * = 1 2 ΕΙ y GK = 21142173.34t.mm
1
M*=21142173.34 t.mm
Calcule de σ *f :
Μ * 21142173.34
σ *f = = = 0.30726t / mm 2
ws 68808210
0.75σ e = 0.75 x0.0355 = 0.026625t / mm 2
σ *f < 0.75 xσ e ⇒ f (σ *f ) = 0.03346t / mm 2
Calcule de σ f :
Le déversement risque de se produire quand la semelle supérieure n’est pas encore solidarisée
avec la dalle de béton soit quand le béton est encore liquide .pour cette raison on prend :
Μ 185708.1
σf = = = 0.002698t / mm 2
ws 68808210

E.N.T.P 27 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

σ f : La contrainte calculée sous charge permanente (avec prise du béton) dans la semelle
supérieure.
On a bien : σ f < f (σ *f )
Donc la sécurité vis avis du déversement est assurée.

3.8 Vérification au voilement :


Une plaque mince et de grande surface telle que l’âme de la poutre d’un pont mixte
doit présenter Une sécurité vis-à-vis du voilement.
La flexion pure introduit dans la plaque des contraintes normales de compression dans
la partie Supérieure et des contraintes de traction dans la partie inférieure (moment positif).
L’étude de la stabilité par les méthodes de l’énergie par exemple conduit à définir une
contrainte •* Dite contrainte critique de voilement.
Théoriquement si • > •* l’équilibre de la tôle vis-à-vis du voilement devient instable.
Dans le cas d’un cisaillement pur, l’âme résiste jusqu’à ce que les contraintes obliques
atteignent la Limite élastique •e avec l’utilisation de l’énergie interne du système.

•* = •² E / 12 (1-•²) x (1/b)² x K• = •c x K•.


Avec
•c = •² E / 12 (1-•²) x (1/b) ²
• = 0,3 coefficient de poisson.
E = 2. 105 Mpa module d’élasticité.
•*= •² E / 12 (1-•²) x (1/b) ² x K• = •c x K•

3.8.1 Principe de vérification :


Cette vérification est basée sur la méthode des « raidisseurs rigides » qui suppose que
chaque panneau est bordé par des lignes indéformables dans le cas ou ces lignes sont
constituées par les semelles des poutres principales et les montants d’entretoises, on dit que
c’est un «panneau d’ensemble », par contre, si le panneau est bordé de raidisseurs rigides
(verticaux ou horizontaux), alors c’est un « panneau élémentaire ».

Ø Méthode de raidisseur rigide :

Pour chaque panneau supposé articulé à ses bords, on doit vérifier que :
S• (• / •*) ² + (• / •*) ² < 1,8
Avec :
• et • Contraintes de compression et de cisaillement évaluées à mi-distance entre les
raidisseurs principaux •* et •*, contraintes critiques du panneau élémentaire.

S• = 1,8 si • = 1
S• = 1,4 + 0,4 • si -1 < • < 1
S• = 1 si • < -1

Le paramètre • correspond au panneau complet de hauteur b.


Le panneau soumis à deux moments de flexion de signes contraires, cette vérification doit se
faire en deux phases :
1- En considérant le moment de flexion positif.

E.N.T.P 28 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

2- En considérant le moment de flexion négatif.

Ø Cas du moment positif :

Si le panneau d’ensemble s’avère instable, on prévoit un raidisseur longitudinal au 1/4


supérieur de la hauteur du panneau. On doit vérifier ensuite la stabilité des hauteurs des
panneaux élémentaires ainsi formés.

Ø Cas du moment négatif :

Si le panneau est instable, on ajoute un raidisseur au1/4 inférieur de la hauteur du


panneau.
Il arrive parfois que le panneau ne soit pas vérifié au voilement dans les deux cas, cette
fois-ci il faut disposer de deux (2) raidisseurs l’un au1/4 supérieur, l’autre au 1/4 inférieur de
la hauteur du panneau et la vérification se portera alors sur 3 panneaux élémentaires.

E.N.T.P 29 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

3.8.2 Vérification au voilement de l’âme de la poutre :

(
τ kg / cm 2 ) (
σ s kg / cm 2 ) σ i (kg/cm2)
587 282.45 -1511.57

Tab 3.7 : récapitulatif des contraintes


Calcule de Κσ :
σ σ
ψ = t = i = −5.35
σe σs

ψ <-1
Donc :
Κσ =23.9
Sσ =1

b (cm) 173
t (cm) 1.4
α =a 4.19
b
Κ τ = 5.34 + (4 / α 2 ) 5.56
{
σ e = π 2 Ε / 12(1 − v 2 ) }× (t/b) 142.68
2

(
τ * = Κ τ • σ e kg / cm 2 ) 793.34
τ (kg / cm 2 ) 587

(τ τ ) *
2 0.74

σ s (kg / cm 2 ) 282.45
σ i (kg / cm 2 ) -1511.57
ψ = σ i /σ s -5.35<-1
Sσ 1
Κσ 23.9
σ = Κ σ • σ e (kg / cm )
* 2 3410.052
( Sσ • σ / σ * ) 2 0.19

(τ / τ ) * 2
+ (Sσ • σ / σ * ) 2 0.93
Valeur admissible 1

Etat Vérifié

Tab 3.8 : Vérification au voilement

Donc la sécurité vis avis du voilement est assurée.

E.N.T.P 30 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

3.9 Troisième variante : « caisson fermé »

3.9.1 Calcul des efforts longitudinaux

Fig 3.15 : Diagramme du moment fléchissant de la charge permanent KN.m/m

Fig 3.16 : Diagramme du moment fléchissant de la charge d’exploitation KN.m/m

Fig 3.17 : Diagramme de l’effort tranchant dû à la combinaison «1.3G + 1.5Q »KN/m

E.N.T.P 31 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

Fig 3.18 : Diagramme de l’effort normal dû à la combinaison «1.3G + 1.5Q » en KN/m

3.9.2 Ferraillage longitudinal :

Mcomb = AP . fp . Zp + As . fs . Zs

ü Ap: la section de la précontrainte.


ü As: la section des armatures passives.
ü fp : la limite d’élasticité de la précontrainte.
ü fs : la limite d’élasticité des armatures passives.
ü Zp : bras de levier de la précontrainte.
ü Zs : bras de levier de l’armature passive.

v Pour la Précontrainte :
Mg
Ap=
f p .Z P
Zp • 0.9hp
ZP • 0,9. 1,48
ZP •1,35m
Ø Aux appuis : Ap = 278.56cm2
Ø En travée : Ap=148.83 cm2

sections Mg (kn.m) Ap (cm2) Nombre des câbles


sur piles -61674 278.56 8 câbles 20T15
mi-travée 32951 148.83 5 câbles 17T15

Tab 3.9 : armatures actives de la troisième variante.

v Pour les Armatures passives :

Les armatures passives reprennent les surcharges routières ainsi que la charge de la
neige.
Mq
AS =
f S .Z S
ZS = 0.9hs
ZS = 0,9.1.57
ZS = 1.41m
Ø Aux appuis : AS = 145.96cm2
Ø En travée : AS=77.98 cm2

E.N.T.P 32 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

sections Mq (kn.m) As (cm2) Nombre des barres


sur piles 9333.09 516.92 135HA 25
mi-travée 4986.45 516.92 13 5HA 25

Tab 3.10 : armatures passives de la troisième variante.

Les deux valeurs de sections d’armatures (au niveau des fibres supérieures et
inférieures) ne sont pas vérifiées ; on assure alors les sections minimales sur toute la travée.

v Armature minimale :
La section d’armature minimale doit être assurée afin d’éviter la fissuration due à la
flexion ; sa valeur est de l’ordre :
A
ρ s ,min = S =0.6%
Ab

AS, min = 514.8cm2 135 HA 25

Les étriers:
L’aire des cadres nécessaire par mètre de longueur est donnée par la formule suivante :
AT V
= ( d )tngα
St fs Z

St = 15
a = 0.5Ζ cot α
a= 0.71
At=20.95cm2.
Ø Armature minimale :

Une section minimale doit être assurée afin d’éviter la fissuration due à la flexion ;
sa valeur est de l’ordre
ρs min =At,min / Ab • 0,2%
2
Ab =0.57 m (section d’une âme)

As = 11.4 cm2 soit : un cadre Ø 12 par âme

Nbre des
section Vd (kN) Espacement At(cm2) étriers/âme
(cm)

Sur pile 9058.98 15 20.95 1 étrier Ø 12

Tab 3.11 : Nombres et diamètre des étriers sur piles.

E.N.T.P 33 Promotion 2007


Chapitre 3 - Prédimensionnement

Nbre des
section a (m) 2a (m) Espacement étriers
(cm) Sur ‘2a’
10 x 1étrier
Sur pile 0.71 1.42 15 Ø12 par âme

Tab 3.12 : Disposition des étriers sur piles.

Fig3.19 : Plan d’armature sur pile

3.10 Analyse multicritères « qualitative »:

Critères de choix :

Afin de retenir une variante, une comparaison sera effectuée du point de vue :
v L’esthétique.
v La facilité de réalisation.
v Entretien.

variantes Pont mixte Pont caisson Pont a poutres


Hauteur constant Pré contraint
Esthétique/20 8 15 10
Exécutions/15 12 12 12
Entretient/10 8 5 8
total 28 32 30

Tab 3.13 : analyse multicritère qualitative des trois variantes.

3.11 Conclusion :

Après le pré dimensionnement des trois variantes proposées, une analyse multicritères
établie nous a permet de conclure que la troisième variante. Serait retenue pour une étude
plus détaillée dans le chapitre suivant.

E.N.T.P 34 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.1 Etude de la variante retenue :

4.1.1 Introduction :

L’ouvrage de longueur totale de 121.1 m, est constitue d’un tablier hyperstatique de


type caisson fermé à hauteur constante en béton précontraint.

Le pont présente un biais de 30 gr et une ponte de 0,6%.la section transversale a une


largeur de 14.5 m et une hauteur de 1.60m.

Le pont composé de trois travées dont les deux travées de rives sont de 32 m de
longueur et la travée médiane de 48.1 m

Les ponts construits par encorbellements successifs sont réalisés à partir des piles en
confectionnant les voussoirs de part et d’autre de la pile considérée. Les voussoirs sont fixés à
l’aide des câbles de fléau symétriquement par rapport à la pile

4.1.3 Section caisson :

En raison de sa bonne rigidité à la torsion la section caisson l’emporte largement lors


des constructions d’ouvrages biais, sa forme tubulaire nous permet de gagner la résistance à la
torsion.

4.2 Définition des charges :

4.2.1 Charges permanentes

La charge permanente comprend la structure porteuse ainsi que les élément non
porteuse (surcharge des trottoirs, revêtement, garde corps).

D’après l’étude de pré dimensionnement qui a été soumise aux vérifications exigées
par les normes européennes ; L’aptitude au service est vérifiée donc la géométrie de la
variante retenue reste la même.

4.2.2 surcharges :

Ø charge du trafic :

Les vérifications au moyen d’un calcul de la sécurité structurale et de l’aptitude au


service, seront effectuées avec des modèles simplifiés.

Les modèles de charge verticale du trafic routier représentent les situations de trafic et
de charge suivante :

E.N.T.P 35 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

v Modèle de charge 1 :

Action concentrée d’un groupe d’essieux, un seul modèle de charge 1 sera appliqué
sur l’ouvrage. Les surfaces d’application des charges concentrées correspondantes à un
carré de 0,40 m de coté
La valeur de la charge de chaque essieux vaut : 16.25kN

v Modèle de charge 2 :

Colonne de camions circulant lentement, représentée par une charge répartie et


dont la largeur est limitée à 2,50 m.
La valeur de la charge de chaque essieux vaut : 5.50 kN/m

v Modèle de charge 3 :

Trafic mixte composé des camions et des voitures à l’arrêt représenté par une
charge uniformément répartie sur la surface de la chaussée.
La valeur de cette charge est égale : 3.00 kN/m2

• Coefficients dynamiques :

Afin de vérifier la sécurité structurale les effets dynamiques du trafic routier


seront considérés au moyen de coefficient dynamique qui dépendent de la fréquence
fondamentale de l’élément porteur et de qualité de revêtement.
Les valeurs des coefficients dynamiques sont :
o Ø1 = 1.80 (pour le modèle de charge 1)
o Ø2 = 1.40 (pour le modèle de charge 2)
o Ø3 = 1.00 (pour le modèle de charge 3)

E.N.T.P 36 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Ø Le Vent :

Le vent souffle horizontalement dans une direction normale à l’axe longitudinale de la


chaussée, la répartition et la grandeur des pressions exercées par celui-ci et les forces qui en
résultent dépendent de la forme et des dimensions de l’ouvrage.

L’action de la turbulence et des rafales du vent sur les ouvrages ainsi que les effets
dynamiques qui en résultent sont représentés par des charges de remplacement

Fig 4.2 : Schématisation de la direction d’appliquât des forces du vent

Les forces globales agissant sur l’ouvrage sont définies comme suit l :

QJ = Cj .Créd .Cdun .Ch .q .A

Qt = Ct .Créd .Cdun .Ch .q .A

QJ : force agissant perpendiculairement à la surface selon la (figure 4.3) (j = 1, 2,3)


Qt : force de frottement agissant tangentiellement à la surface ( Qt = 0)
Cj : coefficient de force
Créd : coefficient réduction
Cdyn : coefficient dynamique
Ch : coefficient de hauteur
q : pression dynamique (kN/m2)
A : surface de référence

v Cj : coefficient de force a pour valeur Cj =1

v Créd : ce coefficient est applicable aux forces de vent qui se rapportent à l’ensemble
de la structure porteuse. Il prend en compte le rapport entre les dimensions de la
structure et les dimensions des tourbillon Créd = 0.96

E.N.T.P 37 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

v Cdyn : les rafales du vent provoquent des forces et des déplacements supplémentaires
dans la direction du vent et transversalement. Ces effets dynamique sont général
couvert par le coefficient dynamique Cdyn = 1

v Ch : coefficient de hauteur donnée en fonction de la hauteur de l’ouvrage Ch : 0.75

v q : la valeur de courte durée de la pression dynamique peut être déterminée sur la base
d’une période de retour 10 ans. en général, la valeur représentât de la pression du vent
2 2
est égale à qr = 0.9 kn/m q/qr = 0.8 ⇒ q = 0.72 kn/m

v A : surface de référence pour le calcul des forces globales.

Les forces globales du vent agissant sur l’ouvrage auront pour valeur :

Q1 = 1 x 0,96 x 1x 0,75 x 0,72 x179.36 = 92.98 kN ⇒ Q1= 0.83 kN/ml

Q2 = 1 x 0,96 x 1x 0,75 x 0,72 x 8.5 = 0.04 KN ⇒ Q2= 0.04 kN/ml

Q3 =1 x 0,96 x1 x 0,75 x 0.72 x 1625.45 = 842.63 kN ⇒ Q3 =7.52kN/ml

Ø La neige:

La répartition et l’intensité de la charge de neige sur les structures porteuse sont


influencées par les conditions atmosphériques, la forme et l’emplacement de l’ouvrage et
les effets du vent.

La charge de la neige à prendre en compte pour les dimensionnements est une


fonction de la durée de couverture de l’altitude et de la forme de la surface d’application.

La possibilité d’accumulation de neige due au vent et aux engins de déblaiement


sera prise en considération.

La valeur représentative de la charge de neige est définie par :

Qs = ζ .S
S : charge de neige sur un terrain horizontal.
ζ : Coefficient de forme de toiture pris en considération afin de vérifier la sécurité
Structurale
ζ = 0.80 (selon euro code)

Pour un lieu situe à une altitude inférieure à 2000 m ; la charge de la neige sur un terrain
horizontal est calcul comme suit :

[
s = 1+ ( )
h0
350
2
]× 0 . 4 kN m 2
≤ 1 kN m 2

Avec : h0 = 530m

E.N.T.P 38 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Alors : S = 1.3KN/m2

Cette valeur dépasse le minimum absolu, nous retiendrons alors la valeur S = 0.98KN/m2

Ø Température :

La variation uniforme de température se réfère de la température moyenne du lieu.


Le gradient de température résulte d’un échauffement ou de refroidissement unilatéral de
courte durée de la structure porteuse.

Pour le plateau France ; on prend ∆T = ±100 C

Ø Action accidentelle (séisme) :

v Domaine d’application :

Pour un séisme de probabilité d’occurrence donné, le dommage causé à un ouvrage


conçu et dimensionné d’après les disposition suivantes, situé n’importe ou France (Lyon)
, ne devrait pas dépasser une limite établir.

En premier lieu, il s’agit d’assurer la protection des vies humaines et par


conséquent de garantir la sécurité structurale.

Dans le cas de la France, l’ensemble du territoire est réparti en cinq zones de sismicité
croissante selon l’article 4 du décret 14 mai 1991 :

zone 0 : sismicité nulle ou négligeable.


zone 1 : sismicité très faible.
zone Ib : sismicité faible.
zone II : sismicité moyenne.
zone III : sismicité forte.

D’après la carte, notre ouvrage se trouve dans une zone de sismicité nulle (zone 0).

4.2.3 Définition des actions :


• Action permanentes :

Les actions permanente comprennent toutes les charges qui sont présentes pendant
une langue durée et dont la variation de grandeur au cours du temps est négligeable.
• Actions variables :

Elle comprennent les charges dont la grandeur varie fortement au cours du temps
comme les actions climatiques.

E.N.T.P 39 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

• Actions accidentelles :
Elle comprennent les actions dont la durée est courte et dont la présence avec une
grandeur significative est peu ou pas probable au cours de la durée de service tel que le
séisme.
4.2.4 Combinaisons des charges :

Les combinaisons sont obtenues en considérant une action prépondérante a


accompagnée d’action concomitantes.
Un coefficient de majoration est affecté à chaque action selon sa nature ; les valeurs
associées sont mentionnées dans le tableau suivant :

Actions Prépondérante Concomitante Accidentelle


Poids propre 1.3 1.3 1
Charge du trafic / / /
Modèle 1 1.2 0 0
Modèle 2 1.2 0 0
Modèle 3 1.2 0.7 0
Vent 1.5 1 0
Neige 1.5 1 0
Température 1.5 1 0
Accidentelle 0 0 1

Tab 4.1 : Facteurs de charges pour les actions selon euro code

A chaque fois que l’on considère une action prépondérante, on obtient les combinaisons
suivantes :

Action prépondérante combinaisons Numéro de la combinaison


Poids propre g 1.3g+1.2qr+1T 1
Charge de trafic gr 1.3g+1.2qr+1qs 2

Neige gs 1.3g+1T+1qs 3
1.3g+0.7qr+1.5qs 4
Température T 1.3g+1qs+1.5T 5
1.3g+0.7 qr+1.5T 6
Accidentelle acc 1g + 1 acc 7

Tab 4.2 : Combinaisons des charges

D’autres actions seront comparées selon leur détermination par rapport aux actions
retenues ; on cite :

E.N.T.P 40 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

• Forces de freinage :

Les forces de freinage seront appliquées au niveau de la chaussée et considérées


comme uniformément réparties.

La valeur représentative en (kN) de la résultante totale des forces de freinage.

Q = 100 + 2 l • 300 KN

L : langueur (m) de l’ouvrage ou distance comprise ente deux joints de dilatation.

Q = 100 + 2.112 ,1 = 324.2 KN


On prends Q = 300kN
Action sur le trafic :

Les forces de vent seront calculées pour une bonde de trafic ayant une longueur égale à
celle de l’ouvrage et une hauteur de 3 m

4.2.5 Modélisation :

On a modélisé le pont comme un élément coque


Notre pont comme un système hyperstatique.
Les appuis au niveau des B et C sont encastrés
Au niveau de point A on a appui simple
Au niveau de point D on a appui simple
Trois ddl dans chaque nœud.

Fig 4.3 : Modélisation de la variante retenue par Sap2000

E.N.T.P 41 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.3 Calcule les câbles de fléau :

4.3.1 Généralité :

La précontrainte longitudinale d’un pont construit par encorbellement se compose de


deux familles des câbles ; les câbles de fléaux et les câbles de continuité.

4.3.2 Câbles de fléau :


Ce sont des câbles qu’on doit mètre en cours de construction. ils sont destinés à
s’opposer aux moments de flexion négatifs provoqués par la construction des consoles et à
rendre chaque voussoir solidaire de la partie du tablier déjà exécutée. Ces câbles sont mis en
tension de façon symétrique de chaque coté de la pile.
En pratique, on arrête au moins un câble par âme à l’extrémité de chaque voussoir.

4.3.3 Câbles de continuité :


Ils sont enfilés au voisinage de la clé de chaque travée pour réaliser la continuité du
tablier et résister aux moments fléchissant positifs qui en résultent.

Pour le dimensionnement des câbles de fléaux, on étudie seulement le demi fléau en


raison de sa symétrie par rapport à l’axe de la pile.

4.3.4 Détermination des câbles de fléau :

La décroissance des moments à partir de la pile permet d’arrêter les câbles dans chaque
voussoir.

Les câbles sont arrêtés dans les âmes afin de réduire les efforts tranchants provoqués par
les composantes verticales des efforts de la précontrainte.

Pour cela, on applique un effort de précontrainte (P) excentré qui crée des contraintes
dans les deux fibres. Ainsi qu’un moment MP= P×e dit moment de précontrainte.

Le calcul du nombre des câbles au niveau de chaque voussoir se fait comme suit :

Mi = APi × fP ×ZPi

APi : section d’armature de précontrainte du voussoir i.


Mi : moment de précontrainte au niveau du voussoir i.
fP : limite d’élasticité = 1640 N /mm2
ZP i : le bras de levier du moment de précontrainte =0.9di

E.N.T.P 42 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

X(m) Mu (KN. m) M g(kn/m) Mg/Mu

22 ,50 0 0 0
17,50 -4242 -4089 0.96
12,50 -16969 -16355 0.96
7,50 -38179 -36798 0.96
2.5 -67874 -65418 0.96
0,00 -85903 -82795 0.96

Tab 4.3 : les moment de flexion sous l’effet des charges et surcharges.

Remarque :
Nous admettons une perte de tension des câbles de précontrainte de 20%.
On a obtenu ces résultas de a combinaison : 1.3g+1.5Q3+q
Donc on obtint les résultats suivants :

X(m) Mu (KN. m) Api (cm2) Nbr des câbles Nbr des câbles
(8T13) par âme
22 ,50 0 0 0 0
17,50 -4242 19 2 1
12,50 -16969 77 8 4
7,50 -38179 172 16 8
2.5 -67874 307 28 14
0,00 -85903 388 36 18

Tab 4.4 : nombre des câbles de fléaux

4.3.5 Trace des câbles de précontraintes :

Le trace doit être étudier dans l’espace, il ne suffit pas de considérer le profile en long
obtenu par projection du trace sur le plan médiane de la pièce.

Pour assurer le bon fonctionnement des câbles, il faut éviter les discontinuités de pente
et de courbure, qui engendrent des frottements, surtout aux joints entre les voussoirs. On va
suivre les dispositions suivantes :

o utiliser des gaines de diamètre suffisamment grand et rigide le plus possible pour
assurer leurs alignements lors du bétonnage.
o limiter les déviations en plan.
o augmenter les rayons de courbure des câbles.

En inclinant le câble à son origine, nous pouvons reprendre une partie de l’effort
tranchant et éviter le raccord de deux segments de paraboles dans le cas ou il serait
horizontal.

E.N.T.P 43 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Nous allons calculer le trace des câbles afin de pouvoir introduire ces valeurs dans le
calcule des forces de précontrainte finale.

o Ce tableau récapitulatif donne le nombre des câbles par voussoir :

Abscisse 0,00 2,50 7.50 12.50 17,50 22,50


X(m)
bre
N de câble 36 28 16 8 2 0

Nbre de 18 14 08 04 01 0
câble/âme
Nbre de câbles 1 1 1 1 1 0
arrêtés

Tab 4.5 : Le nombre des câbles par voussoir

Après avoir déterminer les câbles de fléau nécessaires au niveau de chaque section, on
étudier le tracé des câbles en élévation.
Pour l’ancrage des câbles dans les âmes, on laissera une distance de 0,50m entre
niveau du centre de gravité de la section. S’il s’agit d’arrêter deux câbles par âme, ceux-ci axe
des câbles. Lorsqu’on arrête un seul câble au niveau de l’âme, de préférence on l’ancrera au
s’ancreront à 0,25m de part et d’autre du c. d. g de la section.

4.3.6 Etude du câblage en élévation :

Selon le euro code rayon minimal de courbure Rmin est de 6 m


Par hypothèse, on considérera que cette courbure se fait à partir de deux voussoirs.

4.3.7 Etude du tracé du câblage :

Les câbles du fléau sont destinés à reprendre les moments de flexion négatifs
engendrés pendant la construction des consoles, de façon à rendre chaque voussoir solidaire
avec la partie du tablier déjà exécuté.
Les câbles de fléau sont disposés dans la membrure supérieure suivant un tracé
sensiblement rectiligne en élévation.

Juste à la section d’ancrage, le câble est descendu dans le gousset supérieur (légère
courbure), Pour s’ancrer dans cette dernière.

E.N.T.P 44 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Fig 4.4 : Tracé d’un câble en élévation.

L’équation de la courbe est de la forme :


2
 x
Y ( x ) = d 0 + (d 1 − d 0 ) 
l
L’équation du rayon de courbure à pour expression :


R( x) = ≥ 6m
2(d1 − d 0 )
La tangente au point d’ancrage est la suivante :

dy  x
= 2(d1 − d 0 )
x
tgα = ⇒ α = arctg 2(d1 − d 0 ) 
dx l²  l² 
Le câble n° 1 s’ancrera à l’axe de l’âme à une distance de 0,25m au dessus CDG de la section.

Application numérique :

Pour :

d 0 = 0.15

V = 0.8  ⇒ Y = 0.55 − 0.15 = 0.4m
d 1 = 0.55 


On a lors : R( x) ≥ 6 ⇒ ≥6
2 (d 1 − d 0 )

⇒ x≥ 12 (d 1 − d 0 ) ⇒ x ≥ 2.2m

⇒ • = 0.07 rad

On a donc L’équation de la courbe pour tous les câbles est:

E.N.T.P 45 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Y=0.15+0.08x2

Fig 4.5 : Vue en plan de la disposition des câbles de fléau

4.3.8 Vérification a l’effort tranchant :

L’aire des étriers nécessaire par mettre de longueur deux âmes résistant a l’effort tranchant.

AT V
= ( d )tngα
St fs Z

o At : aire de la section d’un étrier


o St : espacement des étriers 10 cm • St • 20 cm soit St = 15 cm
o Vd : l’effort tranchant de dimensionnement
o fs : = 460 N/mm2
o Z : bras de levier entre la résultante des efforts interne de traction et de
compressions dues à la flexion
Z = 0.9 d = 1.41 m
o Angle d’inclinaison des diagonales de béton comprimé, cet angle « α » peut varier
entre 25 et 65°. Nous fixerons α à 45° avec une position verticale des étriers
o Soit un espacement de 15cm au niveau des appuis ; les étriers y seront disposés sur
une distance « a » de part et d’autre de la zone d’application.
a = 0.5Ζ cot α
a= 0.71m

Sur appui Espacement (cm) V (KN) Ast(cm2) Nombre des


barres
P1 15 7636 18.44 16HA12

Tab 4.6 : Disposition des étriers sur une pile.

E.N.T.P 46 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Vue que l’effort tranchant est grande dans les fléaux, en vue longitudinale, nous avons
l’allure suivante, bien entendu tous les câbles ne sont pas sur le même plan horizontale afin de
réduire l’effort tranchent pour la phase de construction et surtout pour la phase d’exploitation.

Remarque :

Il est a remarque que l’armature passive sera dimensionné dans la phase d’exploitation
car c’est la plus défavorable.

La phase d’exploitation :
Les six premières combinaisons de charge sont introduites selon une disposition
variable des surcharges de trafic.
C'est-à-dire que le model de surcharge set dispose selon les cas les plus défavorables.

4.3.9 Disposition des charges

a - charges permanentes :

Les éléments seront introduits en élément coque ; pour les autre élément ils seront
considères en tant que chargement uniformément réparti pour le revêtement et les trottoirs
et comme charge concentrée aux deux extrémités du tablier pour les gardes corps.

b - charges de trafic :

Ø Système de charge1 :

1ercas :
On applique ce modèle une fois sur la pile droite et une fois sur la pile gauche afin
d’obtenir l’effort tranchant maximum.

Fig 4.6 : Disposition du système de charge1 sur la pile gauche

E.N.T.P 47 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

2émecas :

Le tablier comporte trios vois de 3.5m chacune,pour raison de symétrie, on ne charge


que 02 vois.
On applique le système tantôt a mi-travée médiane et tantôt sur la travée de rive pour
obtenir le moment de flexion maximum.

Fig 4.7 : Disposition du système de charge1 a mi-travée de rive

Fig 4.8 : Disposition du système de charge1 a mi-travée médiane

Ø Système de charge2 :

Ce système sera applique sue une bande de 2.5m de large du tablier et vu que le
système se déplace, il revient a charger uniquement 02 vois.

E.N.T.P 48 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Fig 4.9 : Disposition du système de charge2 sur la 1ére voie

Fig 4.10 : Disposition du système de charge2 sur la 2éme voie

v Actions :

Le Vent :
Les force du vent devra être appliquée selon ce qui est montre
La Neige :
La neige est applique sur toute la surface du tablier considérer comme charge
uniformément répartie.

E.N.T.P 49 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.3.10 Dépouillement des résultats

A chaque combinaison, une enveloppe d’efforts internes est répartie au niveau de la


structure.
Une fois assuré de la convergence des résultas par rapporte a’ ceux préalablement
Obtenus par la modélisation en poutre (au niveau du pré dimensionnement) on fixe alors le
Maillage final
Dans ce qui suit, nous allons récapitule les résultats d’efforts dans le sens Longitudinal
puis transversalement.
- Nous concéderons en premier lieu les efforts longitudinaux obtenus sous charge
Permanente uniquement puis sous l’application des combinaisons citées auparavant
- Nous avons obtenu dans le sens longitudinal les moments de flexions dus à
l’application de la charge permanente et de la combinaison la plus défavorable suivent :

Actions M (kN.m) (travée M (kn.m) M (kn.m) (sur


médiane) (travée de rives) piles)
Sous ‘g’ 31521.85 23558 -63063.8
Sous comb 6 33889.65 25327.7 -67800.9

Tab 4.7 : valeurs des moments longitudinaux

A noter que ces valeurs sont obtenues par la combinaison 6 (avec le système de
charge3).
Dans le sens transversal la flexion sera reprise par le tablier seul et par conséquent, on
ne s’intéressera que du moment transversal à ce niveau.

4.3.11 Dimensionnement longitudinal :

Les armatures longitudinales comprennent des armatures passives et des armatures


actives (précontraintes).

La précontraintes ne devra pas être sur dimensionnée, car en absence de surcharge ou


en état de repos (de fermeture éventuellement) de l’ouvrage, nous risquerons d’obtenir des
moments négatifs à mi-travée.

Donc la précontrainte ne doit balancer plus que le poids propre de l’ouvrage

On choisit de balancer 100% de la charge permanente par la précontrainte et les


surcharges par les armatures passives.

E.N.T.P 50 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

La valeur des moments ultime sera partagée alors comme suite :

M ultime = M poids propre +M surcharge

D’où: Mult = Ap fp Zp + As fs Zs

Multime : moment du a la combinaison de charge


AP : section d’armature de la précontrainte
fp : limite d’écoulement = 1640 N/mm2
As : section d’armature passive
fs : = 460 N/mm2

Fig 4.11 : Définition des bras de levier

Zp = bras se levier de la précontrainte


Zs = bras se levier de l’armature passive

v Afin de vérifier la sécurité structurale, un facteur de résistance doit être introduit tel
que :
S d ≤ R
γ R
§ R : la capacité porteuse définie selon la norme euro code
§ γ R : facteur de résistance égale généralement à 1.2

§ Sd : valeur de dimensionnement de la sollicitation selon la norme euro code

v Nous tiendrons compte également de la perte de la tension des câbles précontraints qui
seront estimés pour le moment à 20%

a) Armatures actives :

La section d’armatures sera calculée par mètre linéaire selon la relation suivante :

Mg = Ap fp Zp

E.N.T.P 51 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Mg : moment max de la charge permanente


AP : section d’armature de la précontrainte
fp : limite d’écoulement = 1640 N/mm2
Zp: = 0.9 (hauteur de la section – l’enrobage – diamètre des étriers - diamètre des armatures
passives – rayon gaine).

Zp=1.35m

Désignation M g (kN.m) Ap (cm2) Nombre des câbles

Sur pile -63063.8 284.84 8 Câble 27 T13

Travée médiane 31521.85 142.38 8 Câble 14 T13

Travée de rive 23558 106.4 8 Câble 10 T13

Tab 4.8 : Armatures actives de la variante retenue

b) Armatures passives :

Les armature passives reprennent les surcharges telle que : trafic routier, température,
neige, vent.

La section d’armature est donnée par :

Mq = As fs Zs
Zs = 0.9 (hauteur de la section – l’enrobage – diamètre des étriers -1/2 diamètre des armatures
passives)
Zs=1.41m

c) Armature minimale :
Une section minimale doit être assurée afin d’éviter la fissuration due à la flexion ; sa
valeur est donne par la formule suivante :

ρs =AS / Ab •0, 6%

Donc : AS =ρs × Ab

E.N.T.P 52 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

As = section minimale de l’armature passive


Ab = section du béton
As ;min= 493.8cm2 101 Ø 25

Section Mq (kN.m) As (cm2) Nombre de barre

Sur piles -58054.25 895.07 183 Ø 25

Travée médiane 29017.87 447.39 92 Ø 25

Travée de rive 21686.74 334.36 69Ø 25

Tab 4.9 : Armatures passives de la variante retenue.

En comparant les section obtenues par la section minimale, nous pouvons en déduire
qu’ au niveau des fibre inferieures de la travée médiane et la travée de rives nous garderons
les 101 Ø 25 barres de la section minimale.
Tandis qu’au niveau des fibres supérieures sur piles une section de 895.07cm2 est
suffisante pour reprendre les surcharges.

4.3.12 Dimensionnement des armatures transversales :

Rappelons que la section d’armature est donnée par la formule suivante :

M U
As =
fS Z S
ZS = 0.9d =0.9 (0.9h)
ZS = 0.24 m

ZS 30cm
1m

La flexion transversale sera reprise par le tablier

La section minimale a pour valeur :

AS .min = 0.6%.0,3 .1 = 18 cm2 soit 6Ø20/m

E.N.T.P 53 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Tablier MU (Kn .m) As (cm2) Nombre de barre/ml


Au milieu 262.53 23.77 9 Ø20

Sur âme 279.71 25.33 9 Ø20

Tab 4.10 : Section des armatures transversales de la variante retenue

4.3.13 Dimensionnement des étriers :

Leur rôle est de reprendre les efforts tranchants introduits par les charges qui seront
reprise entièrement par les âmes.

La section d’armature est donnée selon la formule suivante par m de longueur


AT V
= ( d )tngα
St fsZ

o At : aire de la section d’un étrier nécessaire


o St : espacement des étriers 10 cm • St • 20 cm soit St = 15 cm
o Vd : l’effort tranchant de dimensionnement
o fs : =460 N/mm2
o Z = 0.9m
o Angle d’inclinaison des diagonales de béton comprimé 45°
Il faut aussi assurer la section minimale dans la zone les moins sollicitation,

ρs min =At / Ab • 0,2%


Ab : section du profile
Dans la zones des piles ponctuelles, la section déterminante se situe à une distance (a) de part
et d’autre part de la zone d’application avec :

a=1/2 Z tang α ⇒ a = 0.45 m

Étant donnée que la valeur maximale de l’effort tranchant est obtenue en appliquant le
système de charge 1 au droit de l’appui, ce système est rouable, donc on gardera cette valeur
pour le dimensionnement des étriers sur les piles.

Nous allons utiliser les mêmes formules introduites au stade du Pré dimensionnement.

Nous choisirons au niveau des appuis égal à 15 cm quant aux zones intermédiaires au

L’effort tranchant n’est pas très importante, nous adapterons un espacement de

30 à 35 cm.

E.N.T.P 54 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Appuis Espacement Vd (kN) At (cm2) Nombre des


(cm) barres par âme

Piles 15 7650.72 27.72 3 Ø14

Culée 15 4537.47 16.44 3 Ø14

Tab4.11 : Dimensionnement des étriers au niveau de chaque âme

Section a (m) 2a (m) Espacement Nbr d’étrier


(cm) sur 2(a)
pile 0.45 0.9 15 18 étriers de 3
Ø14

Tab 4.12 : Disposition des étriers sur une pile.

2a

18 étriers 3 Ø 14

St = 15 cm

Fig 4.12 : Disposition des étriers au niveau de la pile

4.3.14 Bielles de compression :

Afin d’empêcher une rupture prématurée des diagonales en béton en compression le


Long de l’ouvrage, la résistance ultime à l’effort tranchant ne devra pas dépasser dans le cas
d’étriers verticaux la valeur suivante :

Vr = fc,red .bw .Z. sin α cos α

bw : valeur minimale de la largeur de l’âme(bw =35 cm)

E.N.T.P 55 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Z : bras de levier entre les résultants des forces internes de traction et de compressions dues a
la flexion. Z = 1.25m
α : l’angle d’inclinaison des diagonales de béton comprimé; α = 45°
fc,red = valeur réduite de calcul de la résistance à la compression des diagonales des béton

fc,red = ξ . sin β . f cw , min

β : Angle d’inclinaison des étrier soit : β =90°


fcw,min : résistance à la compression du béton (30 N/mm2)

ξ = 0.4 facteur défini dans la norme DIN en fonction de l’angle d’inclinaison des diagonale
du béton comprimé

Alors fc,red = 12000 kN/m2

On aura Vr = 12000. 0,35 .1, 25. Sin 45° cos 45° = 2625 kN

Vr = 2625kN

Calculons en premier lieu la contrainte de comprissions ouis comparons avec la contrainte


admissible

Vu : efforts tranchants à l’état ultime (Vu =7650.72)


La valeur admissible de l’effort tranchant est dépassée, donc risque de rupture des diagonales
Pour ce la on aura a augmenter l’épaisseur de l’âme au niveau de l’appuis soit e= 0.4 m

4.3.15 Dalle de compression :

1. Calcul de l’axe neutre :

La force de compression dans le béton sera calculée au moyen du diagramme


Contrainte déformation spécifique représentée à la figure ci-dessous. En règle générale, on
Peut simplifier ce diagramme et admettre, par exemple, une répartition des contrainte de
Forme rectangulaire.

δc / fc 1

0.8x

Déformation Diagramme de Diagramme


Section transversale spécifique gramme simplifie

E.N.T.P 56 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

La contrainte maximale de compression du tablier se setue à mi-travée médiane au


niveau des fibres supérieures. D’où nécessité de calculer la position de l’axe neutre (x)

Donc on calculera la force de compression à ce niveau, si c’est vérifié, elle le sera de


Même pour les autres section.

1-* la dalle supérieur (à mi travers) :

Ft = A s fs + Ap fp

Fc = fc. 0, 8. x. b
Ou :
Ft : La force de traction
Fc : La force de compression.
fc : résistance à prendre en compte dans le calcul : fc =0,65 x fcw,min = 19.50 N/mm2
X : La position du l’axe neutre par rapport à la fibre la plus comprimée.
b : La largeur du tablier b=14.5m
A p : Aire de la précontrainte 142.38 cm2
A s : Aire des armatures passives 447.39 cm2

v
Ft = 447.39 x 0.46 + 142.38 x 1.64 = 43930.26 kN

Ft =Fc ⇔ x = Ft /0.8 fc . b

⇔ x = 0.19 m

2. Contrainte de compression:

Fc = fc. 0,8. x. b = 19500. 0,8 .0, 19.14,5 = 42978 kN

La contrainte de calcul aura la valeur suivante :

δC = Fc /Ac
δ C : La contrainte de calcul
Ac : La section du béton comprimé Ac = 14.5 0.8 0.19 = 2.25 m2

E.N.T.P 57 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Axe neutre à
la rupture (X)

δ C = 42978 / 2.25 = 19101.3 kN/m2 < fc = 19500 kn /m2

Donc il n’y a pas écrasement du béton

2-*la dalle inférieur (au niveau de la pile) :

Ft = A s fs + Ap fp =87886.98 kN

Fc = fc. 0,8. x. b

Ft =Fc ⇔ x = Ft /0.8. fc. b

x = 0.4 m

2. Contrainte de compression :

Fc = fc . 0,8. x. b = 19500. 0,8 .0, 40.7 = 43680 kN

La contrainte de calcul aura la valeur suivante :

δC = Fc /Ac
δ C : La contrainte de calcul
Ac : La section du béton comprimé Ac = 7. 0.8 0.4 = 2.24 m2

δ C = 43680 / 2.24 = 19489,66 kN/m


2
< fc = 19500 kn /m2
Donc il n’y a pas écrasement du béton

E.N.T.P 58 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.4 Calcul des pertes de précontrainte :

4.4.1 Définition :

D’une façon générale, on définit les pertes de précontrainte, toutes différences entre la
force exercée par le vérin lors de la mise en tension et la force qui s’exerce en un point donné
d’une armature et à une époque donnée, donc cette perte est fonction de deux variables ;
position et temps.
L’origine de telle différence est essentiellement due aux phénomène interne ; relaxation
des aciers, fluage du béton et frottement câbles – gaines.
En béton précontraint, on distingue deux types des pertes :
a. Les pertes instantanées :

Egalement dans cette famille de perte il existe trois types de perte :


• Pertes par frottement.
• Pertes par recul d’ancrage.
• Pertes par la mise en tension des câbles d’une manière non simultanée.
b. Les pertes différées :
Dans ce type de perte, il existe :
• Pertes par retrait du béton.
• Pertes par fluage.
• Pertes par relaxation des aciers.

Remarque :
On choisi 1 câble le plus sollicite (c18)

4.4.2 Pertes instantanées :

a) Pertes par frottement :

Les pertes par frottement sont provoquées par les frottements des aciers des câbles sur
les gaines métalliques servant à conduire les câbles.
Nous rappelons que nous avons utilise des câbles de type T13S dont la résistance a la
traction nominale est de 1770N/mm2, et la tension a l’encrage sera de 0.7 f tk soit 1239N/mm2
Selon la norme euro code, la tension P(x) d’une armature dans une section donnée, lors de la
mise en tension , s’obtient compte tenu des frottements a partir de la tension P0 a l’ encrage
actif, par la loi de cooley.

P(x)= P0 e-(••+kx)

X : distance de la section considérée a celle de mise en tension.


e : base des logarithmes népériens.
•: : la déviation angulaires.
P0 =0.75ƒtk= 1327.5N/mm2
P (l) = 1327.5 e-(0.18 0.07+ 0.0009 22.5) =1284.12N/mm2
•P = 42.38N /mm2 = 3.27% de P0

E.N.T.P 59 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

b) Pertes dues au relâchement du câble et aux déplacements des encrages :

L’effort applique au vérin et la pression correspondante sont détermines en tenant


compte des perte dans les équipements de mise en tension et dans les têtes d’ancrage (environ
4%).
Lors du relâchement du câble, une perte d’allongement au blocage de l’encrage de
l’ordre 4 a6 mm se produit et se traduit par une baisse de tension sur une certaine longueur a
partir de l’encrage mobile.
En admettant une prête de tension linéaire due aux frottements, la chute de tension •P
s’amortit graduellement et rapidement sur une longueur de glissement notée Lg. la perte de
tension est donc maximale a l’encrage mobile.

La perte de tension due au relâchement des câbles est donnée par la formule suivante :

•P= 2(P0-P2)Lg/L

P0 et P2 sont respectivement la tension avant relâchement du câble à l’encrage mobile et au


milieu du câble.
∆l a Ε p Α p L
Lg =
P0 − P2
Ep : module d’élasticité de l’acier précontraint
Ap : section d’acier de précontraint.
Lg= 0.3m.
•P= 1.13 N/mm2= 0.09% de P0

c) Pertes dues au raccourcissement élastique du béton :

Pertes résultante des déformations instantanées du béton dues à l’action des armatures
précontraintes, la mise en tension des câbles ne peut s’effectuer que câble par câble, la mise
en tension d’un deuxième câble va entraîner un raccourcissement de la poutre et du deuxième
câble ; de même la mise en tension du troisième câble va entraîner un raccourcissement de la
poutre et les deux premiers câbles et ainsi de suite.
La perte de tensions dues au raccourcissement élastique du béton peut être calculée par la
formule ci-dessous :

Κ∆σ f
•P% = E p ∑
Ε ij
En pratique, quand les variations de contraintes demeurent limitées, une approximation
suffisante de la perte de tension par déformation instantanée du béton peut généralement être
obtenue en la prenant égale à :
K σ f E P / Eb

σ b : Contrainte de compression dans le béton.


K : coefficient multiplicateur égale à
0.5 pour les variations de contrainte dues à la précontrainte relative à la phase de mis en
tension des armatures considérées et aux action permanentes appliqués simultanément ce qui
est notre cas.

E.N.T.P 60 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

1 pour les variations de contrainte dues aux actions permanentes appliqués postérieurement à
cette phase de précontrainte, y compris celles dues aux armatures actives mis en tension
ultérieurement.
Puisque la précontrainte ne reprend que 100% du poids propre, le béton reste toujours en
traction et de ce fait la perte due au raccourcissement élastique du béton demeure nulle.

d) Allongement du câble :

Le raccourcissement élastique du béton a la mise en tension induit une perte de tension


négligeable et qui n’est pas considérée dans le calcul de l’allongement.
L’allongement du câble lors de la mise en tension est calcule par la formule suivant :
p L
•l = m
Εp Αp
L : longueur du câble.
Pm : valeur moyenne de la tension.

P0 + P∞
Pm =
2
Pm=105.81N/mm2
•l = 15.9cm

•P =0.6N/mm2 =0.04% de P0

4.4.3 Pertes de tension différées :


La force de précontrainte dans le câble se réduit progressivement par les effets du retrait et du
fluage du béton, ainsi que la relaxation des aciers jusqu’ a une valeur finale a prendre en
compte dans le calcule de l’ouvrage.

a) Pertes deus au retrait du béton

Le raccourcissement produit par le retrait du béton entraîne dans les aciers de précontrainte un
raccourcissement égal. Il en écoule une diminution de tension dans les câbles de
précontrainte. La perte de tension a l’instant t sera :

•P=Ep •s (t)
Ou :
ε s (t ) = ε s∞ (1 − e − t / τ )
ε s : La déformation spécifique du retrait.

ε s ∞ : Le retrait spécifique final.


τ : Temps auquel ε s = 0.632ε s∞

E.N.T.P 61 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

La norme euro code noue préconise de prendre pour les calculs des pertes de tension dues au
retrait du béton, un retrait spécifique final selon le diamètre de la section ε s∞ = 0.15 0 00
•P= 18.48N/mm2 = 1.39% de P0

b) Pertes dues au fluage du béton

Le fluage correspond a un racornissement diffère du béton, dans le cas général,


Sous l’effet des contraintes de compression.
Selon la norme euro code le calcul des pertes de tension dues au fluage du béton est comme
suit :
•P= Ε p ε c

ε c = (1 − e − t / τ ) ε el

Avec :
••(1-e-t/•) : fonction du fluage ; ••=2.5

ε el : Déformation élastique
σc
ε el =
Εb

σ cContrainte dans le béton au niveau des câbles sous l’effet des charges permanentes
A l’instant final :

σc
εc = ϕ∞
Εp
La perte de tension due au fluage est estimée a 2%

c) Perte de tension due a la relaxation des aciers :

Une armature en acier tendue en permanence et maintenue, après sa mise en tension, a une
longueur constante, subit une perte de contrainte de traction dont la valeur finale peut être
détermine au moyen des courbes

Le pourcentage de perte de tension dues a la relaxation des câbles est donne par la même
norme :
•P=6%

4.4.3 Perte de tension totale :


La somme des pertes de tension totales instantanée et diffères est égale a :
•P=12.79%

E.N.T.P 62 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.5 Têtes d’ancrages mobiles :

Les têtes d’ancrage mobiles permettent la mise en tension et l’ancrage du câble, les
têtes Freyssinet comportent suivant :

v Un bloc percé de trous coniques


v Les mors formés de 3 clavettes assemblées par un jonc ; le dispositif d’appuis sue le
béton constitué d’une plaque + trompette assurant la diffusion des efforts et le
guidage des torons de la gaine vers l’ancrage.
v De la frette spirale destinée à reprendre les efforts d’éclatement dans la zone première
régularisation.
Le choix des ancrages dépend du nombre et de la nature des câbles.
Choisissons un ancrage de type B

Type Câble a×b Øc d e Øg h l Øf E*

F8/13 8-12T13S 315/315 218 65 400 14 65 390 500 525

21-
F27/13 400/400 252 78 470 18 70 490 600 625
27T13S

Tab 4.13 : Dénomination des têtes d’ancrage

4.5.1 Dénomination des têtes d’ancrage :


Les pièces d’ancrage sont dimensionnées pour recevoir un nombre maximum de torons.
Toutefois, il est possible de mieux adapter la force de précontrainte à l’ouvrage en diminuant
le nombre de torons ancrés sur les plaques.
Le choix des ancrages dépend du nombre et de la nature des câbles.
L’ancrage mobile pour les câbles T13 est montré dans le schéma ci-dessous :

E.N.T.P 63 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Fig 4.13: Ancrage


E* : entraxe min entre les têtes.

4.6 Etude de la torsion :

La résistance à la torsion, dépend de la géométrie et des matériaux. Les charges de


torsion sont équilibres par des efforts intérieures de deux types bien distincts. Le premier est
un flux de cisaillement ; le second est compose de contraintes normales longitudinales et des
contraintes tangentielles.
Le moment de torsion intérieur que l’on peut décomposer selon ces modes de
résistance , d’une part en torsion uniforme ou de st venant et d’autre part en torsion non
uniforme.
Nous désignons par charge de torsion, les moments de torsion extérieur aussi bien
concentre que repartis produit par l’action des charge ponctuelles ou reparties concentrées,
appliquées selon la norme Euro Code.
On est en présence de torsion uniforme car la section est fermé, donc il y a risque de
gauchissement.on dit qu’une section plane gauchi lorsque après déformation sous l’action
d’un moment de torsion extérieur, elle ne reste pas plane.

Fig 4.14 moment de torsion.

E.N.T.P 64 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.6.1 Principe de gauchissement :


Le moment de torsion non uniforme produit un couple de forces de sens oppose dans les
âmes, elles correspondent a l’effort tranchant résultant de la flexion du tablier dans son propre
plan.

4.6.2 Dimensionnement de la torsion :

Afin de reprendre ses contraintes agissant au niveau de la section, le cisaillement sera repris
par des étriers, quant à la contrainte normale on augmentera juste l’armature longitudinale.

D’après le sap2000, on remarque que le moment maximum de torsion au niveau des appuis,
cela confirme l’importance d’effort de cisaillement a ce niveau.

La valeur maximale est obtenue par la combinaison 6


Dans le cas d’une section pleine ou en caisson, on déterminera la résistance ultime a la torsion
en admettent un flux de cisaillement agissant sur une section creuse fictive.
Pour autant que les sollicitations internes, que les dimensions de la section transversale et que
l’armature ne varient pas de manière trop brusque dans le sens est uniforme sur tout le
périmètre.
On calculera la résistance ultime à la torsion en appliquant la formule suivante :

A sw • f y
T R = 2A ef cot α
s

A ef : Aire de la section transversale participante, dont le périmètre est défini par la ligne
enveloppant les armatures longitudinales de torsion.

A ef =0.49m2

S : l’espacement entre etriers.soit s= 15cm


ƒy : résistance d’écoulement des armatures.
TR : effort de torsion maximum TR= 4200kN.m/m

Asw=1397.5mm2
Il est a remarquer que cette valeur se rajoute a la section d’armatures transversales qui reprend
l’effort de cisaillement .cette section a pour valeur 27.72cm2
Astotale= 41.69cm2
Soit (1cadre +1 étrier) HA14

E.N.T.P 65 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.7 Aptitude au service :

La vérification de l’aptitude au se service effectuée au niveau de la section la plus


sollicitée sous l’application de la charge permanent non majorée.
Les sollicitation résultant des charge seront calculées en supposent que la structure
porteuse puisse se comporter élastiquement.
Dans ce qui suit, nous vérifierons les limites des déplacements, contraintes et déformations.

4.7.1 Etat de contraintes :

La contrainte maximale de compression du tablier sera vérifie au niveau de la section


la plus sollicitée, dans notre cas ce sera sur pile au niveau des fibres inférieures, en tenant
compte de charge permanente non majorée

La contrainte maximale de compression du tabliers se situe a mi travée au niveau des fibre


supérieures. Les efforts seront considères a l’état de service (charges permanentes non
majorées)

p0 Mg N
σc = ± ± ±
A c Wc A c

Ac : aire du béton
P : la force de précontrainte a l’instant t=0
Mg : moment sous charge permanente non majorée.
N : effort normal.
Wc : module de flexion de la section

Section P0 (kN) Ac(m2) Mg Wc N (kN) (


σ c N / mm 2 )
(kN.m) (m3)
Sur pile 1327.5 8.23 48510.6 11.5 5465 4.97

Tab 4.14 : contraintes de compression dans le béton.

La contrainte est inférieure a 19.5 103 kN/m2 ; donc il n y a pas risque d’écrasement du
béton.
On vérifie les contraintes après pertes de tension

p∞ M g N
σc = ± ± ±
A c Wc A c

P∞ =1284.12kN
σ C = 4.96kN/m2
La condition est vérifiée.

E.N.T.P 66 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.7.2 Déplacement :
Pour les ponts routiers la flèche admissible est de l/700. Où l représente la portée de la
travée considérée.
Les flèches maximales dues a la charge permanente non majorée sont donne par le
Sap2000.

Fig 4.15 : Flèches maximales du tablier

points A B C
Flèche (cm) 0.8 5 0.5

Tab 4.15 : Flèches maximales du tablier au stade de service.

Dans tous les cas la condition est vérifiée

4.7.3 Déformations :
Etant donné que la sollicitation des aciers est permanente et de grande intensité, il
important de considérer non seulement les propriétés instantanées, mais aussi certain
Caractéristiques qui apparaissent avec le temps qu’on appelle effets différés (retrait, fluage du
béton, variation de température…..)

Ces effets différés sont causés par des charges qui impliquent des déplacements

Afin de libérer ces déformations nous disposons des équipements tels que les joints de
Chaussée et appareils d’appuis.

Le développement des déformation au cours du temps s’étend sur plusieurs années

Ø Retrait :

Le retrait peut se définir comme une diminution du volume du béton au cours de son
durcissement, par séchage. Qui résulte de l’évaporation de la partie d’eau qui n’a pas servi à
l’hydratation du ciment.
Le retrait est donné par la formule suivante :

∆ r = − ζ r .l
Avec : ζ r : coefficient du retrait pris égal à 2,5 .10-4 pour un climat sec et froid
L : longueur de l’ouvrage 112.1 m

E.N.T.P 67 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Donc : ∆r = -2,5 .10-4. 112.1 =- 0.03 m


Ø Fluage :

Le fluage correspond à un raccourcissement différé du béton. Sous contrainte de


compression, chaque fibre de la section subit une déformation qui évolue avec le temps.

Le fluage est donné par la formule suivante :

∆ f =- ξ fl . l

Avec : ζ r : coefficient du fluage égal à 3,2 .10-4 pour un climat sec et froid
L : longueur de l’ouvrage 112.1 m

Donc : ∆ f = -3,2 .10-4 . 112.1 = -0.04 m


Remarque :

Pour calculer le risque du fluage de béton a long terme on doit changer le module
d’élasticité E par E* = E/1+••

Ø Variation de la température :

Selon la norme euro code le coefficient de dilatation thermique est de 10-5


Tandis que la variation de température est de 10°

Les actions dues aux variations de la température correspondent dans le cas courant à
des dilatations linéaires relatives de : ζ (T) = 10. 10-5 = ± 10-4

∆ (T) = ζ (T). l

∆ (T) = 10-4. 112.1 = 0,01 m

∆ (T) = 10 mm
4.8 Infrastructures :
4.8.1 Joint de chaussée
Dans son ensemble, un pont bouge à cause passages de voitures, des phénomènes
climatiques.
Afin qu’il puisse exercer son mouvement, nous avons recours aux joints.
Il existe plusieurs types de joint :
v Joint d’expansion (situé entre les travées)
Qui permet un mouvement de rétraction ou de dilatation selon les mouvements de température
v Joint de dilatation :
La fonction principale de ce type de joint est d’assurer la ‘’bonne’’ dilatation du tablier du
pont afin qu’il puisse s’allonger ou s’écarter : les variations de température influencent

E.N.T.P 68 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Considérablement la stabilité de l’ouvrage. Ainsi grâce aux joints de dilatation, le tablier ne se


déformera pas.
Le joint de chaussée doit remplir certaines exigences, telles que :
§ Confort aux usagers (souple et silencieux, il assure la continuité de la surface de
roulement ainsi la continuité de l’ethnocentrie de ses principes activement a la
protection de l’ouvrage qu’il équipe)
§ Esthétique (discret, s’intègre a son environnement).
§ Résistant.
Dans notre cas, nous aurons besoin de deux joints identiques à placer aux extrémités du
tablier.

4.8.2 Dimensionnement des joints de chaussées :

Choisissons des joints de type FT100 a dent et a souffle de 100mm.


Ces joints se composent de deux parties principales de formes géométriques conjuguées (un
élément male et un élément femelle). Ils sont réalises a partir d’un composite
métal/élastomère vulcanise a chaud.
L’ethnocentrie est assurée par des bavettes aboutissant a une rigole ; continues sur toute la
ligne de joint et qui permettent de récupérer et de canaliser les eaux d’infiltration.

FT à Souffle A B C D Emin Emax L Poids


dents (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (kg/m)
FT 100 100 410 250 160 47 20 120 747 84

Tab 4.16 Dimensionnement des joints de chaussées

E.N.T.P 69 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Il suffit de vérifier que la somme des différentes variations imposées (retrait fluage et
température) est inférieur au souffle(S)

∆r + ∆f + ∆T = 10 + 40 + 30 = 80mm p 100mm Vérifiée

4.8.3 Dimensionnement des réservations :

Les joints FT ont été conçus pour être mis en place dans des réservations et fixes au
support en utilisant des douilles métalliques noyées dans le béton.

F : cote peigne male


G : cote peigne femelle

Type Emin Emax F G H


(mm)
(mm) (mm) (mm) (mm)
FT100 20 120 350 350 260

4.9 La Pile :

Les piles sont des appuis intermédiaires qui transmettent les efforts dus au tablier
jusqu’au sol de fondation .Les piles peuvent jouer un rôle plus ou moins important dans le
fonctionnement mécanique du tablier à savoir si ce dernier est simplement appuyé, ou
partiellement ou totalement encastré .
Un appui comporte deux parties :

E.N.T.P 70 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Ø Une superstructure (où fût) :

Son rôle est de transmettre les charges et les surcharges aux fondations, sur laquelle
repose le tablier par l’intermédiaire des appareils d’appuis. Elle est constituée soit par
un ou plusieurs voiles, soit par une série de colonnes ou poteaux.

Ø Une fondation:

C’est la base de l’ouvrage, elle reçoit la descente des charges et les faits transmettre aux
semelles reposant directement sur le sol ou sur un ensemble de pieux réunis en tête par une
semelle de liaison.

Pour notre cas on va choisir une pile poteau de section circulaire qui repose sur une
fondation superficielle.

N (KN) M (KN.m) Le diamètre (m)


pile 3825 1913 1.2

Tab 4.17 : valeurs des sollicitation appliquées à la pile.

E.N.T.P 71 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Fig 4.16 : abaque walther.


Selon l’abaque de walther on a :

h 0.03
= = 0.02
D 1 .2

h : l’enrobage.
D : diamètre de pile.

N r
= 0 .2
π R 2β ω
Μr
= 0.04
πR 2 Dβ ω

Nr effort normal
ß : résistance du béton
en fonction des valeurs obtenues, on tire de l’abaque la valeur de •

• = 0.2
F σ
ω= a2 × f
ΠR β ω

E.N.T.P 72 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

• : degré mécanique d’armature.


Fa : aire totale de l’armature passive
D’où :

Fa= Π R β ω
2
ω

σ f

Fa= 152.76cm2, soit 19 HA32

Fig 4.17 ferraillage de la pile

2 πR
St = = 20cm
19
•t••/3 =32/3 = 10.66
On prend HA12

4.10 Fondation superficielle :


Les charges transmises par le pont sont :
L’effort normal.
Il s’agit d’un bon sol on a la contrainte σ sol = 0.3MPa
Prédimensionnement de la fondation
3825000
b' = = 7968.75mm ; Soit b’= 800cm
1000 × 0.3
800 − 120
d≥ = 170cm
4

Pour des aciers Fe E460 avec γ s = 1.15 ; σ s = 400MPa

E.N.T.P 73 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

3825000(8000 − 1200)
A= = 4781.25mm 2 = 47.81cm 2
8x1700x 400
Soit 10HA25
Afin d’avoir un enrobage minimal de 3cm nous prendrons h=173cm
L’épaisseur de la semelle e= 150cm

Pour les armatures de répartition nous avons


Ax 2 49.1x 2
A1 = = = 24.55cm 2 ; soit 13HA16 A1=26.13cm2
4 4

E.N.T.P 74 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

4.11 La culée :

• Sollicitation sur la culée :

Poids propre de la culée.

Réaction d’appui du tablier dû à sa charge permanente.

Poids des terres.

• Sollicitations horizontales :

Effet du freinage.

Poussée des terres : nous considérons que les terres sont dans l’équilibre de Rankine

P = 1/2.Ka.•.h2

Avec Ka = tg2 (•/4 – •/2)

•: angle de frottement interne égale a 300 donc Ka = 0.33

• : densité de remblai.

Poussée due aux surcharges de remblai de 1t/m2, disposé :

Poussée horizontale du remblai : Qh = Ka . q . l . h

Poussée verticale du remblai Qv = q . L .B

4.11.1 Dimensionnement de la culée :

Ø La hauteur du mur garde grève est :

h = hauteur du dernier caisson (cote culée) + hauteur de l’appareil d’appui

h = 1,6+0.3 = 1,9 m.

Ø Épaisseur du mur :

h
e = Max (0,30m, ) = 0,3m
8

E.N.T.P 75 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Ø Dalle de transition :

La dalle de transition pressente une même dimension transversale que le mur garde
grève.

Sa longueur est : L = 4m

Généralement elle a une épaisseur e = 0.3m

Ø Le mur frontal :

Hauteur de mur frontal : h = 5 m.

L’épaisseur emf = 1 m

Ø semelle :
On prend Es = 1,5m

Longueur de la semelle : L = 8 m.

Largeur de la semelle : l =5m

Ø Murs en retours :

Epaisseur du mur en retour varie entre 0.3 et 0.45m : emr = 0.3m.

Les dimensions de la culée sont représentes dans les schémas suivants:

E.N.T.P 76 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Fig 4.1 : vue en élévation de la culée

E.N.T.P 77 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

désignation dimension N(t) Dh/A Dv/A M S/A MR/A


(m) (t.m) (t.m) (t.m)
Mur garde grève 0,3.1,9.7.2,5 9,97 2,35 / 23,42 /
corbeau 0,3.(0,2+0,5)/2.7.2,5 1,83 2,65 / 4,84 /
Mur frontal 1.5.7.2,5 87,5 2 / 175 /
2.1,5.5.0,3.2,5 11,25 5 / 56,25 /
2.2,5(5+2)/2.0,3.2,5 13,12 4,8 / 62,9 /
Mur en retour
2.2,9.2.0,3.2,5 8,7 3,5 / 30,45 /
Dalle de transition 0,3.4.6.2,5 18 4,5 / 81 /
Poids des terres 2,5.5,4.7.1,8 170 3,75 / 637,5 /
4.1, 5.7.1,8 75,6 4 ,5 / 340,2 /
semelle 5.1, 5.8.2, 5 150 2,5 / 375 /
Réaction du tablier 4537.47 1,85 / 8394,31 /
2
Poussée des terres 0,5.0, 33.7.1,8.(6,4) 85,15 / 2,13 / 181,36
0,5.0, 33.7.1, 8. 2,99 / 7,1 / 21,22
(1,2)2
Total 10180,87 202.58

Tab 4.18 : vérification de la culée

MR : moment de renversement.
MS : moment de stabilité

Remarque :
La somme des moment a calculée par rapport au point A ( voir fig 4.15)

• Effet résultant :

N = 5171,58t
H = 88,14t
MS =10180,87t.m
MR = 202.58t.m

• Vérification au renversement :

MS/ MR = 50,25 > 1,5

La condition est vérifiée

• Vérification au glissement :

H/N = 0,017 < 0,4


La condition est vérifiée

E.N.T.P 78 Promotion 2007


Chapitre 4 – Etude de la variante retenue

Conclusion :
Durant tout le projet, on s’est efforcé au maximum de s’approcher à la mentalité du
constructeur, car un bon ingénieur est celui qui trouve des solutions sur terrain et non pas des
solutions d’exercices qui sont déjà corrigés.
Les différentes sorties avec les personnels technique de l’E.N.T.P nous a permis de
bien visualiser les différentes phases d’exécution d’un pont réalisé par encorbellements
successifs.
La construction par encorbellement n’est pas simple, c’est une technique très délicate
qui exige beaucoup de compétences. De sérieux problèmes apparaissent à long terme, a défaut
d’estimation des pertes différées.
Le prédimensionnement d’un voussoir nous donne juste un ordre de grandeur des
caractéristiques géométriques de ce dernier, car en réalité chaque élément participe à la
résistance de l’ensemble, comme le hourdis supérieur est conçu pour résister aux sollicitation
dans le sens transversal, l’âme permet de reprendre l’effort de cisaillement dans le sens
longitudinal , l’ensemble du hourdis inférieur et les âmes permettent de reprendre le moment
de torsion , les goussets assurant le logement des câbles ; et si l’un de ces élément ne
permettent pas de reprendre convenablement ces efforts, nous optons alors à un autre
dimensionnement.
Ajoutant à cela que les câbles de précontrainte permettent de maintenir les voussoirs et
de reprendre le moment dans le sens longitudinal, les aciers passifs permettent de reprendre
les sollicitations dans le sens transversal et de bien renforcer la section du voussoir, surtout vis
-à- vis de l’effort du a l’ancrage des câbles.
En fin ce projet de fin d’étude est une excellente synthèse de tout ce qu’on a appris
durant notre cursus et aussi une occasion pour intégrer le milieu professionnel.

E.N.T.P 79 Promotion 2007


S A P 2 0 0 0 (R)

Structural Analysis Programs

Advanced Version 10.0.1.0

Copyright (C) 1978-2005


COMPUTERS AND STRUCTURES, INC.
All rights reserved

This copy of SAP2000 is for the exclusive use of

the licensee

Unauthorized use is in violation of Federal copyright laws

It is the responsibility of the user to verify all


results produced by this program

1 Jun 2007 15:36:54

SAP2000 Advanced Version 10.0.1.0 (Analysis Build 8499)


File: ...nts and Settings\a\Cookies\Bureau\Nouveau dossier (3)\hamza\hamza1.OUT
Page
1

DISPLACEMENT DEGREES OF FREEDOM

(A) = Active DOF, equilibrium equation


(-) = Restrained DOF, reaction computed
(+) = Constrained DOF
(>) = External substructure DOF
( ) = Null DOF
TABLE: Joint Displacements
Joint U1 U2 U3 R1 R2 R3
Text m m m Radians Radians Radians
1 -0.001006 0.001077 0.000151 -0.000252 0.000445 -0.000034
2 0.002246 -0.016433 -0.021326 0.005119 0.000965 0.000245
3 -0.01163 0.044525 0.002695 -0.001311 0.001367 -0.00164
4 -0.007209 0.02587 0.008683 -0.000309 -0.004508 -0.000856
5 0.004025 -0.012262 0.010384 -0.002281 -0.001172 0.000602
6 -0.005178 0.011715 -0.036124 0.008299 0.003724 -0.00084
7 -0.001724 0.000321 0.003064 -0.001023 0.00042 -0.000017
8 0.000654 0.001328 0.039442 -0.00981 -0.003716 0.000126
9 0.001525 -0.003415 0.001048 0.000228 -0.001782 0.000384
10 0.001895 -0.00547 -0.038853 0.010425 0.005007 0.000124
11 0.001363 -0.005905 0.005891 -0.001905 0.000272 -0.000063
12 0.001422 0.004148 -0.035451 0.009667 0.005523 -0.000405
13 0.003504 0.00492 -0.00759 -0.00009 0.006007 -0.000212
14 0.004555 0.006397 -0.009868 -0.000117 0.00781 -0.000276
15 0.004555 0.006397 -0.009868 -0.000117 0.00781 -0.000276
16 -0.000958 0.001098 0.000116 -0.00026 0.000446 -0.00004
17 0.001949 -0.016593 -0.0143 0.005104 0.001019 0.000243
18 -0.009575 0.045573 0.001907 -0.00135 0.001348 -0.001646
19 -0.006183 0.026418 0.00548 -0.000163 -0.004508 -0.000802
20 0.003267 -0.012645 0.006803 -0.002224 -0.001191 0.000605
21 -0.004106 0.012249 -0.023462 0.00804 0.003792 -0.000856
22 -0.001692 0.000332 0.002042 -0.001039 0.000407 -0.000032
23 0.000479 0.001247 0.02498 -0.009352 -0.003791 0.000143
24 0.001006 -0.00366 0.000315 0.00045 -0.001722 0.000435
25 0.001785 -0.005542 -0.023031 0.009451 0.005058 0.000058
26 0.001469 -0.005864 0.003667 -0.00189 0.000214 -0.000098
27 0.001991 0.004412 -0.020368 0.008486 0.005492 -0.000495
28 0.003816 0.005059 -0.003963 -0.000406 0.006113 -0.000277
29 0.004961 0.006577 -0.005151 -0.000528 0.007946 -0.000359
30 0.004961 0.006577 -0.005151 -0.000528 0.007946 -0.000359
31 -0.000859 0.001107 -0.000016 -0.000289 0.000413 -0.00000901
32 0.00142 -0.016977 -0.001933 0.004612 0.000939 0.000485
33 -0.005864 0.047401 0.000219 -0.001414 0.001255 -0.001591
34 -0.004475 0.027673 0.000894 0.000559 -0.004136 -0.001145
35 0.001895 -0.013271 0.000876 -0.001757 -0.00107 0.000467
36 -0.002128 0.013004 -0.00296 0.00607 0.003299 -0.000414
37 -0.001597 0.000283 0.000104 -0.000995 0.000342 0.000025
38 0.000092 0.001252 0.002858 -0.006194 -0.003046 -0.000225
39 -0.000057 -0.003821 0.000594 0.001137 -0.001289 0.000102
40 0.001816 -0.005953 -0.002581 0.00365 0.003499 0.000521
41 0.001737 -0.00596 0.000014 -0.001219 0.000206 0.000061
42 0.003294 0.004421 -0.002626 0.00232 0.003637 0.000182
43 0.004564 0.005001 -0.000703 -0.003034 0.005339 0.000135
44 0.005933 0.006501 -0.000914 -0.003944 0.006941 0.000176
45 0.005933 0.006501 -0.000914 -0.003944 0.006941 0.000176
46 -0.001497 0.000627 0 -0.000311 0.000564 -0.000062
47 -0.000222 -0.007257 0 0.004119 0.001743 -0.000519
48 -0.0074 0.044812 0 -0.001496 0.001552 -0.001608
49 0.002271 0.02774 0 0.001055 -0.005684 -0.000293
50 0.003476 -0.017127 0 -0.001472 -0.001577 0.00099
51 -0.007285 0.026198 0 0.005156 0.004963 -0.002177
52 -0.00208 -0.001655 0 -0.001071 0.000659 0.000015
53 0.005082 -0.012077 0 -0.005462 -0.004489 0.001505
54 0.001622 -0.001286 0 0.002589 -0.002935 0.000647
55 -0.003831 0.002292 0 0.002702 0.005746 -0.001253
56 0.001658 -0.009323 0 -0.002619 0.001028 -0.000055
57 -0.002048 0.008425 0 -0.001062 0.007023 -0.001761
58 -0.003809 0.00136 0 -0.002967 0.007426 -0.000794
59 -0.004951 0.001768 0 -0.003858 0.009654 -0.001032
60 -0.004951 0.001768 0 -0.003858 0.009654 -0.001032
61 -0.001634 0.000301 0 -0.000495 0.000784 0.000157
62 0.002684 -0.005131 0 0.007441 -0.004123 -0.001188
63 0.002209 0.049237 0 -0.002481 0.003205 -0.00082
64 0.00924 0.033356 0 0.000893 -0.004976 -0.001795
65 -0.002544 -0.020437 0 -0.002782 0.000898 0.001079
66 0.005318 0.033388 0 0.009712 -0.003927 -0.002702
67 -0.003817 -0.003458 0 -0.001915 0.002257 0.000801
68 -0.004215 -0.018241 0 -0.010137 0.005791 0.002739
69 0.004944 0.004319 0 0.00351 -0.007808 -0.002862
70 0.000043 0.003854 0 0.005036 -0.001354 -0.000879
71 -0.003015 -0.01488 0 -0.002833 0.005869 0.002653
72 -0.002464 0.003234 0 0.000762 0.007792 0.002809
73 -0.00571 -0.002774 0 -0.004053 0.009305 0.002084
74 -0.007423 -0.003607 0 -0.005269 0.012096 0.002709
75 -0.007423 -0.003607 0 -0.005269 0.012096 0.002709
76 -0.000677 0.001167 -0.00022 -0.000495 0.000589 8.555E-07
77 -0.00178 -0.018114 0.002611 0.007426 -0.002684 0.000209
78 0.006411 0.053627 -0.001052 -0.002571 0.002353 -0.001542
79 0.003036 0.031632 0.000702 0.001162 -0.004031 -0.00113
80 -0.001942 -0.015468 -0.000955 -0.002962 0.000447 0.000597
81 0.00195 0.015787 0.003465 0.010783 -0.002163 -0.000853
82 -0.00149 0.000195 -0.000924 -0.002313 0.001446 0.000102
83 0.001171 0.001234 -0.004086 -0.01308 0.003338 0.000267
84 -0.002366 -0.004836 0.002914 0.007909 -0.004561 -0.000173
85 -0.000917 -0.007461 0.002138 0.00987 -0.000549 0.000175
86 0.00206 -0.005906 -0.002652 -0.009343 0.003217 0.000418
87 0.004464 0.00501 -0.001878 -0.003209 0.004368 0.000314
88 0.005244 0.005116 -0.002378 -0.005395 0.006801 0.000224
89 0.006817 0.00665 -0.003092 -0.007013 0.008841 0.000292
90 0.006817 0.00665 -0.003092 -0.007013 0.008841 0.000292
91 -0.000679 0.001165 -0.000632 -0.000472 0.000571 -0.000004297
92 -0.002199 -0.018324 0.015932 0.007037 -0.002283 0.000218
93 0.009881 0.055401 -0.004336 -0.002647 0.002216 -0.001569
94 0.005539 0.032921 -0.000921 0.001467 -0.004069 -0.001089
95 -0.003295 -0.016161 -0.007399 -0.003023 0.000198 0.000595
96 0.003872 0.016771 0.027449 0.011647 -0.001076 -0.000823
97 -0.001698 0.000087 -0.005278 -0.002732 0.001207 0.000073
98 0.000697 0.001001 -0.03648 -0.016423 0.00132 0.000159
99 -0.002263 -0.004795 0.025468 0.013399 -0.002548 0.00004
100 -0.001593 -0.007841 0.036054 0.015984 0.002742 0.000314
101 0.001546 -0.006171 -0.035323 -0.01748 -0.000157 0.000169
102 0.004043 0.004804 -0.012515 -0.008184 0.003163 0.000089
103 0.00485 0.004907 -0.011074 -0.007478 0.005646 0.000113
104 0.006304 0.006379 -0.014396 -0.009721 0.00734 0.000147
105 0.006304 0.006379 -0.014396 -0.009721 0.00734 0.000147
106 -0.000673 0.001168 -0.000857 -0.000471 0.000569 -0.000004379
107 -0.002471 -0.018464 0.023252 0.007004 -0.002253 0.000218
108 0.011842 0.056409 -0.00623 -0.002646 0.002206 -0.001572
109 0.0069 0.033618 -0.001675 0.001488 -0.004076 -0.00109
110 -0.004039 -0.016543 -0.01105 -0.003011 0.000177 0.000596
111 0.004901 0.017299 0.041333 0.011612 -0.000981 -0.000824
112 -0.001789 0.000041 -0.007933 -0.002736 0.001188 0.000072
113 0.000499 0.000901 -0.056245 -0.016413 0.001132 0.000159
114 -0.002316 -0.004825 0.040745 0.013475 -0.002354 0.000041
115 -0.001988 -0.008046 0.057924 0.015952 0.00309 0.000316
116 0.001339 -0.006277 -0.057488 -0.017535 -0.000507 0.00017
117 0.003934 0.004752 -0.020883 -0.008307 0.003051 0.000087
118 0.004709 0.004837 -0.01683 -0.007454 0.005556 0.000113
119 0.006122 0.006288 -0.021879 -0.00969 0.007222 0.000147
120 0.006122 0.006288 -0.021879 -0.00969 0.007222 0.000147
121 -0.001529 0.000624 -0.000168 -0.000558 -0.001058 -0.000022
122 -0.000534 -0.011318 0.033496 0.006342 0.000611 0.000145
123 0.00528 0.006605 -0.013099 -0.001608 -0.001628 -0.001172
124 0.006239 0.003933 0.018964 -0.000569 0.003456 -0.000573
125 -0.002028 0.001413 -0.007088 -0.002101 0.000016 0.000386
126 0.00205 -0.005592 0.023612 0.006095 0.000448 -0.000391
127 -0.002926 0.000207 0.010363 -0.000048 -0.00217 -0.000052
128 0.000674 0.000113 -0.006122 -0.001562 -0.002001 -0.000232
129 0.000154 0.004248 -0.047771 -0.00991 0.001339 0.000178
130 -0.000368 0.002135 -0.000829 -0.002764 0.001878 0.000153
131 0.004797 -0.010727 0.024578 0.009117 0.00155 -0.000573
132 0.000368 0.002808 0.043785 0.00858 0.003852 0.000449
133 0.002573 0.002803 -0.057051 -0.001787 -0.001674 -0.000146
134 0.003345 0.003644 -0.074166 -0.002324 -0.002177 -0.00019
135 0.003345 0.003644 -0.074166 -0.002324 -0.002177 -0.00019
136 -0.001474 0.000648 -0.001528 -0.000578 -0.000976 -0.00002
137 -0.000732 -0.011411 0.041813 0.006323 0.000623 0.000144
138 0.00693 0.007428 -0.016256 -0.001677 -0.00181 -0.001204
139 0.007097 0.004381 0.02073 -0.00037 0.003865 -0.000619
140 -0.002593 0.00113 -0.009712 -0.002115 0.000035 0.000403
141 0.00268 -0.005282 0.031686 0.006243 0.000616 -0.000419
142 -0.002852 0.000242 0.008833 -0.000139 -0.002291 -0.000046
143 0.00091 0.000244 -0.009831 -0.001939 -0.002717 -0.000227
144 -0.000066 0.004125 -0.059253 -0.010085 0.002191 0.000208
145 -0.000698 0.001974 -0.002622 -0.002362 0.00257 0.000181
146 0.005242 -0.010468 0.037075 0.009404 0.001158 -0.000546
147 -0.000111 0.002577 0.058 0.009719 0.004432 0.000382
148 0.002618 0.002805 -0.060781 -0.001978 -0.002532 -0.000115
149 0.003403 0.003647 -0.079016 -0.002571 -0.003292 -0.000149
150 0.003403 0.003647 -0.079016 -0.002571 -0.003292 -0.000149
151 0.001357 0.000245 0.009387 -0.00034 0.001983 0.000015
152 0.000276 -0.008987 0.027672 0.005684 0.000881 0.000058
153 -0.000712 -0.007686 0.016587 0.004373 0.000064 0.000125
154 -0.000152 -0.000536 -0.001445 -0.00019 0.000047 0.000118
155 0.001883 0.001013 -0.013678 -0.000273 0.000392 -0.000193
156 -0.001596 0.005734 -0.030674 -0.005418 0.000903 0.000436
157 -0.002648 -0.000207 -0.02122 -0.000759 -0.003201 -0.000023
158 -0.000073 -0.000943 0.008163 0.001564 0.003797 0.000472
159 0.000649 -0.003935 -0.001479 0.00347 0.000904 0.000033
160 -0.001344 -0.007144 0.057765 0.014489 0.002997 0.000399
161 -0.005075 -0.013383 -0.005969 0.002142 -0.001469 0.001077
162 0.006923 0.004977 -0.002332 0.000026 0.003502 -0.000716
163 -0.004879 -0.001277 -0.060834 0.000642 -0.007689 -0.000141
164 -0.006342 -0.00166 -0.079084 0.000835 -0.009996 -0.000183
165 -0.006342 -0.00166 -0.079084 0.000835 -0.009996 -0.000183
166 0.00135 0.000249 0.010299 -0.000324 0.002158 0.000008125
167 0.000213 -0.009017 0.035417 0.005738 0.000991 0.000054
168 -0.000886 -0.007778 0.022047 0.004343 -0.000046 0.00013
169 -0.000305 -0.000619 -0.001678 -0.000207 0.000006266 0.000125
170 0.002113 0.001134 -0.013898 -0.00034 0.000147 -0.0002
171 -0.002182 0.00543 -0.036816 -0.005381 0.001088 0.00045
172 -0.002578 -0.000199 -0.024484 -0.001018 -0.003466 -0.000005566
173 -0.000626 -0.001225 0.013153 0.002075 0.004658 0.000457
174 0.000721 -0.003914 0.003607 0.003559 0.001251 0.000018
175 -0.001812 -0.007378 0.078658 0.015462 0.003274 0.000352
176 -0.006471 -0.014136 -0.004856 0.001619 -0.002319 0.001125
177 0.007865 0.005496 0.000566 0.000526 0.004502 -0.000762
178 -0.004782 -0.001261 -0.065382 0.000474 -0.008588 -0.000117
179 -0.006217 -0.001639 -0.084997 0.000616 -0.011164 -0.000152
180 -0.006217 -0.001639 -0.084997 0.000616 -0.011164 -0.000152
181 0.000326 0.000184 0.000363 -0.000087 0.000002275 0.000008896
182 -0.001211 -0.008641 -0.017585 0.005185 -0.001168 -0.000039
183 -0.001773 -0.007506 -0.016054 0.00504 -0.00151 -0.000044
184 0.000287 0.001077 0.002209 -0.000586 0.000015 0.000018
185 -0.003643 -0.003284 -0.004608 0.003157 -0.003686 0.000043
186 0.001701 0.017009 0.041881 -0.01141 -0.000038 0.000284
187 0.000374 0.001329 0.003517 -0.001586 0.001076 -0.000016
188 0.003897 0.017542 0.052547 -0.015127 0.000275 0.00043
189 0.004209 0.006007 0.035846 -0.012028 0.001822 0.000148
190 0.002465 0.014918 0.070916 -0.019409 -0.004128 0.000575
191 0.00353 0.006691 0.043698 -0.01335 -0.000561 0.000167
192 0.004377 -0.004355 0.011433 -0.006472 0.004219 -0.00022
193 -0.00651 -0.003476 -0.013753 0.006283 -0.004193 0.000083
194 -0.008463 -0.004519 -0.017879 0.008167 -0.005451 0.000107
195 -0.008463 -0.004519 -0.017879 0.008167 -0.005451 0.000107
196 0.000315 0.000178 0.000256 -0.000089 0.000004123 0.000009005
197 -0.001159 -0.008613 -0.011852 0.00519 -0.001178 -0.000045
198 -0.001716 -0.007475 -0.010726 0.005033 -0.001523 -0.000049
199 0.000265 0.001066 0.001486 -0.000589 0.00002 0.000018
200 -0.003696 -0.003309 -0.003033 0.003114 -0.003674 0.000041
201 0.001345 0.016824 0.02761 -0.011426 0.00005 0.000287
202 0.000394 0.001338 0.002232 -0.00156 0.001073 -0.000015
203 0.003363 0.017264 0.033862 -0.015106 0.000446 0.000426
204 0.004028 0.005911 0.022058 -0.011902 0.00198 0.00014
205 0.001762 0.014555 0.044115 -0.019423 -0.003678 0.000546
206 0.003331 0.006587 0.026743 -0.01328 -0.000282 0.000148
207 0.004651 -0.004217 0.006128 -0.006242 0.004235 -0.00022
208 -0.006613 -0.003527 -0.008606 0.006268 -0.004269 0.000083
209 -0.008597 -0.004585 -0.011188 0.008148 -0.00555 0.000108
210 -0.008597 -0.004585 -0.011188 0.008148 -0.00555 0.000108
211 0.000297 0.000164 0.000067 -0.000083 0.000045 0.000004845
212 -0.001102 -0.00862 -0.001569 0.00524 -0.001213 -0.000062
213 -0.001657 -0.007483 -0.001433 0.004753 -0.001572 -0.000055
214 0.000227 0.001043 0.000198 -0.000596 0.000083 0.000017
215 -0.003838 -0.003435 -0.000703 0.002548 -0.003403 0.000042
216 0.000762 0.016543 0.003005 -0.010403 0.000901 0.000283
217 0.000453 0.001401 0.000279 -0.001156 0.000936 -0.000013
218 0.002494 0.016832 0.003297 -0.011778 0.002032 0.000361
219 0.003856 0.005878 0.001951 -0.006488 0.003237 0.000004285
220 0.000533 0.013871 0.002493 -0.012036 0.000367 0.000394
221 0.003074 0.006446 0.001767 -0.007024 0.002188 -0.000015
222 0.005366 -0.003738 0.001006 -0.000905 0.004096 -0.000382
223 -0.006904 -0.003734 -0.001364 0.003615 -0.005012 0.000149
224 -0.008975 -0.004855 -0.001774 0.0047 -0.006515 0.000194
225 -0.008975 -0.004855 -0.001774 0.0047 -0.006515 0.000194
226 0 0 0 -0.00006 0.000292 -0.000148
227 0 0 0 0.005157 -0.001029 -0.00073
228 0 0 0 0.004444 -0.001424 -0.000918
229 0 0 0 -0.00058 0.00024 -0.000194
230 0 0 0 0.002182 -0.00251 -0.001316
231 0 0 0 -0.009392 0.001303 0.000034
232 0 0 0 -0.000891 0.000258 0.00089
233 0 0 0 -0.009043 0.002801 0.000256
234 0 0 0 -0.002278 0.004124 0.00168
235 0 0 0 -0.006275 0.000983 -0.001058
236 0 0 0 -0.002139 0.00342 -0.000865
237 0 0 0 0.003336 0.00595 0.00348
238 0 0 0 0.00196 -0.005561 -0.001366
239 0 0 0 0.002548 -0.00723 -0.001776
240 0 0 0 0.002548 -0.00723 -0.001776
241 0 0 0 -0.000079 0.000072 0.000121
242 0 0 0 0.003378 0.00102 0.000517
243 0 0 0 0.003001 0.000398 0.000354
244 0 0 0 -0.000403 -0.000056 -0.000118
245 0 0 0 0.002046 -0.003203 0.0009
246 0 0 0 -0.005835 -0.003821 -0.001179
247 0 0 0 -0.0007 0.000541 -0.000495
248 0 0 0 -0.005898 -0.003069 -0.001141
249 0 0 0 -0.002966 0.001843 -0.000443
250 0 0 0 -0.004053 -0.00458 -0.001453
251 0 0 0 -0.003353 0.002209 -0.001945
252 0 0 0 -0.000875 0.005774 0.001667
253 0 0 0 0.002592 -0.005689 0.000323
254 0 0 0 0.003369 -0.007396 0.00042
255 0 0 0 0.003369 -0.007396 0.00042
256 0.000249 0.000139 -0.000037 -0.000083 -0.000019 0.000026
257 0.000482 -0.008176 0.001575 0.003801 0.000583 -0.000317
258 -0.000078 -0.00699 0.001284 0.00332 0.000099 -0.00027
259 0.000048 0.00097 -0.00015 -0.000429 -0.000105 0.00005
260 -0.003246 -0.003252 -0.00005 0.001738 -0.002983 0.000087
261 -0.003125 0.015033 -0.003086 -0.006753 -0.002909 0.000811
262 0.000017 0.001259 0.000014 -0.000575 0.000617 -0.000031
263 -0.002526 0.014581 -0.002857 -0.006607 -0.002327 0.000895
264 0.000905 0.004444 0.000042 -0.001855 0.00088 0.000243
265 -0.003748 0.011363 -0.002811 -0.004855 -0.003024 0.000867
266 0.001415 0.005284 0.00019 -0.001644 0.00103 0.000189
267 0.0043 -0.004026 0.002222 0.002032 0.003046 -0.000252
268 -0.006201 -0.003489 -0.000521 0.002686 -0.004345 0.000138
269 -0.008061 -0.004536 -0.000678 0.003492 -0.005649 0.000179
270 -0.008061 -0.004536 -0.000678 0.003492 -0.005649 0.000179
271 0.00028 0.000118 -0.000226 -0.000085 -0.000085 -0.000014
272 0.000538 -0.008007 0.011399 0.004155 0.000729 -0.000024
273 0.000067 -0.006828 0.009569 0.003739 0.00022 -0.000062
274 0.000022 0.000946 -0.001195 -0.000427 -0.000117 0.00001
275 -0.002639 -0.003338 -0.000252 0.001179 -0.003696 -0.000244
276 -0.003399 0.014525 -0.024077 -0.008506 -0.003579 0.00014
277 -0.000295 0.001288 -0.000413 -0.000392 0.000968 0.000129
278 -0.003249 0.013934 -0.024226 -0.009363 -0.003137 0.000344
279 -0.000181 0.0042 -0.002831 -0.001595 0.001341 0.000453
280 -0.004224 0.010716 -0.025207 -0.010679 -0.004636 0.000285
281 0.00032 0.005214 0.00029 0.000104 0.002195 0.000453
282 0.003447 -0.003999 0.016643 0.006799 0.004407 0.000293
283 -0.005521 -0.003555 -0.003552 -0.000032 -0.005342 -0.000253
284 -0.007177 -0.004622 -0.004617 -0.000041 -0.006944 -0.000329
285 -0.007177 -0.004622 -0.004617 -0.000041 -0.006944 -0.000329
286 0.000297 0.000123 -0.000406 -0.000097 -0.000112 -0.000011
287 0.000562 -0.007983 0.017083 0.004181 0.000735 -0.000029
288 0.00014 -0.006783 0.014409 0.003771 0.000216 -0.000064
289 0.00001 0.000939 -0.001812 -0.000432 -0.000128 0.00001
290 -0.002335 -0.003213 -0.001374 0.000976 -0.003893 -0.00021
291 -0.003567 0.014413 -0.037257 -0.008787 -0.003658 0.00016
292 -0.000455 0.00122 -0.000163 -0.000293 0.001087 0.000113
293 -0.003676 0.013697 -0.038311 -0.009797 -0.003196 0.000361
294 -0.000739 0.003932 -0.003814 -0.001446 0.001448 0.000425
295 -0.004591 0.010511 -0.042316 -0.011636 -0.004687 0.000322
296 -0.000239 0.004964 0.002259 0.000556 0.002432 0.000408
297 0.003102 -0.004163 0.028629 0.007632 0.004391 0.00025
298 -0.005215 -0.003422 -0.007276 -0.000362 -0.005331 -0.000215
299 -0.006779 -0.004448 -0.009459 -0.000471 -0.00693 -0.00028
300 -0.006779 -0.004448 -0.009459 -0.000471 -0.00693 -0.00028
301 0 0 0 0 0 0
302 0 0 0 0 0 0
303 0 0 0 0 0 0
304 0 0 0 0 0 0
305 0 0 0 0 0 0
306 0 0 0 0 0 0
307 0 0 0 0 0 0
308 0 0 0 0 0 0
309 0 0 0 0 0 0
310 0 0 0 0 0 0
311 0 0 0 0 0 0
312 0 0 0 0 0 0
313 0 0 0 0 0 0
314 0 0 0 0 0 0
315 0 0 0 0 0 0
316 0 0 0 0 0 0
317 0 0 0 0 0 0
318 0 0 0 0 0 0
319 0 0 0 0 0 0
320 0 0 0 0 0 0
321 0 0 0 0 0 0
322 0 0 0 0 0 0
323 0 0 0 0 0 0
324 0 0 0 0 0 0
325 0 0 0 0 0 0
326 0 0 0 0 0 0
327 0 0 0 0 0 0
328 0 0 0 0 0 0
329 0 0 0 0 0 0
330 0 0 0 0 0 0
331 0 0 0 0 0 0
332 0 0 0 0 0 0
333 0 0 0 0 0 0
334 0 0 0 0 0 0
335 0 0 0 0 0 0
336 0 0 0 0 0 0
337 0 0 0 0 0 0
338 0 0 0 0 0 0
339 0 0 0 0 0 0
340 0 0 0 0 0 0
341 0 0 0 0 0 0
342 0 0 0 0 0 0
343 0 0 0 0 0 0
344 0 0 0 0 0 0
345 0 0 0 0 0 0
346 0 0 0 0 0 0
347 0 0 0 0 0 0
348 0 0 0 0 0 0
349 0 0 0 0 0 0
350 0 0 0 0 0 0
351 0 0 0 0 0 0
352 0 0 0 0 0 0
353 0 0 0 0 0 0
354 0 0 0 0 0 0
355 0 0 0 0 0 0
356 0 0 0 0 0 0
357 0 0 0 0 0 0
358 0 0 0 0 0 0
359 0 0 0 0 0 0
360 0 0 0 0 0 0
361 0 0 0 0 0 0
362 0 0 0 0 0 0
363 0 0 0 0 0 0
364 0 0 0 0 0 0
365 0 0 0 0 0 0
366 0 0 0 0 0 0
367 0 0 0 0 0 0
368 0 0 0 0 0 0
369 0 0 0 0 0 0
370 0 0 0 0 0 0
371 0 0 0 0 0 0
372 0 0 0 0 0 0
373 0 0 0 0 0 0
374 0 0 0 0 0 0
375 0 0 0 0 0 0
376 0 0 0 0 0 0
377 0 0 0 0 0 0
378 0 0 0 0 0 0
379 0 0 0 0 0 0
380 0 0 0 0 0 0
381 0 0 0 0 0 0
382 0 0 0 0 0 0
383 0 0 0 0 0 0
384 0 0 0 0 0 0
385 0 0 0 0 0 0
386 0 0 0 0 0 0
387 0 0 0 0 0 0
388 0 0 0 0 0 0
389 0 0 0 0 0 0
390 0 0 0 0 0 0
391 -0.000673 0.001162 -0.001557 -0.00047 0.000568 -0.000004649
392 -0.002471 -0.018197 0.026018 0.006974 -0.002232 0.000221
393 0.011841 0.054476 -0.008944 -0.002638 0.002201 -0.001571
394 0.006898 0.032277 0.003343 0.001498 -0.004081 -0.001088
395 -0.004038 -0.01581 -0.011266 -0.002992 0.000168 0.000595
396 0.004899 0.016284 0.042531 0.011532 -0.000948 -0.000821
397 -0.001788 0.00013 -0.009394 -0.002722 0.001183 0.000072
398 0.0005 0.001097 -0.057629 -0.016266 0.001092 0.000159
399 -0.002317 -0.004774 0.043644 0.013342 -0.002341 0.000038
400 -0.001987 -0.007655 0.05411 0.015678 0.003146 0.000308
401 0.001341 -0.006071 -0.056861 -0.017278 -0.000541 0.000176
402 0.003935 0.004859 -0.024647 -0.008246 0.003063 0.00009
403 0.00471 0.004976 -0.023662 -0.00738 0.005535 0.000112
404 0.006123 0.006469 -0.030761 -0.009594 0.007195 0.000146
405 0.006123 0.006469 -0.030761 -0.009594 0.007195 0.000146
406 -0.000676 0.001161 -0.001446 -0.000469 0.000569 -0.000004044
407 -0.002334 -0.018127 0.022382 0.006961 -0.002256 0.000213
408 0.010859 0.053973 -0.008002 -0.002633 0.002207 -0.001568
409 0.006219 0.031928 0.00371 0.001498 -0.004071 -0.001088
410 -0.003666 -0.015619 -0.009455 -0.002984 0.000185 0.000597
411 0.004385 0.01602 0.035652 0.011493 -0.001025 -0.000826
412 -0.001743 0.000153 -0.008076 -0.002712 0.001197 0.000072
413 0.000597 0.001148 -0.04786 -0.016188 0.001242 0.000155
414 -0.002288 -0.00476 0.0361 0.013256 -0.002484 0.000052
415 -0.001789 -0.007553 0.043394 0.015545 0.002854 0.000331
416 0.001442 -0.006017 -0.045976 -0.017135 -0.000263 0.000147
417 0.003986 0.004887 -0.020498 -0.008188 0.003132 0.000078
418 0.004779 0.005012 -0.020845 -0.007346 0.005613 0.00011
419 0.006213 0.006516 -0.027098 -0.009549 0.007297 0.000143
420 0.006213 0.006516 -0.027098 -0.009549 0.007297 0.000143
421 -0.000676 0.001166 -0.000745 -0.000471 0.000569 -0.000004211
422 -0.002335 -0.018394 0.019595 0.007013 -0.002258 0.000216
423 0.010861 0.055906 -0.005283 -0.002647 0.002208 -0.001569
424 0.006219 0.033269 -0.001301 0.001484 -0.004074 -0.001089
425 -0.003666 -0.016352 -0.009225 -0.003015 0.000182 0.000596
426 0.004386 0.017035 0.034391 0.011625 -0.001002 -0.000824
427 -0.001743 0.000064 -0.006604 -0.002736 0.001192 0.000073
428 0.000598 0.000951 -0.046354 -0.016425 0.001176 0.000158
429 -0.00229 -0.004811 0.033085 0.01347 -0.002402 0.000043
430 -0.00179 -0.007943 0.046976 0.015977 0.003006 0.00032
431 0.001443 -0.006224 -0.046379 -0.017543 -0.000421 0.000163
432 0.003988 0.004779 -0.016676 -0.008288 0.003081 0.000086
433 0.004779 0.004873 -0.013951 -0.007464 0.005576 0.000113
434 0.006213 0.006334 -0.018137 -0.009704 0.007248 0.000146
435 0.006213 0.006334 -0.018137 -0.009704 0.007248 0.000146
436 -0.000679 0.00116 -0.001335 -0.000468 0.000571 -0.000004846
437 -0.002197 -0.018058 0.018761 0.006958 -0.002302 0.000225
438 0.009878 0.05347 -0.007067 -0.002621 0.002219 -0.00157
439 0.00554 0.031578 0.004078 0.00148 -0.004056 -0.001087
440 -0.003295 -0.015427 -0.007656 -0.002974 0.000215 0.000593
441 0.003873 0.015755 0.028832 0.01143 -0.001154 -0.000818
442 -0.001699 0.000177 -0.006773 -0.002687 0.00122 0.000072
443 0.000694 0.0012 -0.038217 -0.016015 0.001483 0.000164
444 -0.002259 -0.004749 0.028705 0.012996 -0.002706 0.000025
445 -0.001591 -0.007451 0.032899 0.015273 0.002403 0.00029
446 0.001543 -0.00596 -0.035335 -0.016768 0.000164 0.000196
447 0.004037 0.004917 -0.016453 -0.007955 0.003236 0.000103
448 0.004847 0.00505 -0.018087 -0.007272 0.005741 0.000115
449 0.006301 0.006565 -0.023513 -0.009454 0.007464 0.00015
450 0.006301 0.006565 -0.023513 -0.009454 0.007464 0.00015
451 -0.000672 0.001156 -0.002254 -0.000466 0.000563 -0.000006193
452 -0.002475 -0.017925 0.028717 0.006881 -0.002144 0.000232
453 0.011841 0.052542 -0.011642 -0.002616 0.00218 -0.001576
454 0.006891 0.030942 0.008375 0.00153 -0.004095 -0.00108
455 -0.004035 -0.015078 -0.011454 -0.002937 0.000136 0.000591
456 0.004891 0.015275 0.043639 0.011303 -0.000845 -0.00081
457 -0.001784 0.000216 -0.010843 -0.002684 0.001169 0.000067
458 0.000508 0.001286 -0.058923 -0.01587 0.001015 0.000151
459 -0.002328 -0.004713 0.046539 0.013011 -0.002378 0.000046
460 -0.001985 -0.007267 0.050202 0.014947 0.003176 0.000294
461 0.001352 -0.005872 -0.056204 -0.016615 -0.000493 0.000179
462 0.003946 0.004956 -0.028464 -0.008118 0.00315 0.000079
463 0.00472 0.005106 -0.030452 -0.007173 0.005502 0.0001
464 0.006137 0.006638 -0.039587 -0.009325 0.007152 0.00013
465 0.006137 0.006638 -0.039587 -0.009325 0.007152 0.00013
466 -0.000676 0.001154 -0.002143 -0.000464 0.000563 -0.000005922
467 -0.002333 -0.017852 0.025121 0.006841 -0.002182 0.000221