Vous êtes sur la page 1sur 3

C HAPITRE 8

C OURS : R ACINES CARRÉES

Extrait du programme de la classe de Troisième :

C ONTENU C OMPÉTENCES EXIGIBLES C OMMENTAIRES


p
Calculs élémentaires Savoir que, si a désigne un nombre La touche de la calculatrice,
p
sur les radicaux (ra- positif, a est le nombre positif qui a déjà été utilisée en classe
cines carrées) dont le carré est a. de quatrième, fournit une valeur
Racine carrée d’un Sur des exemples numériques où a approchée d’une racine carrée.
nombre positif. est un nombre
¡p ¢2 positif,
p utiliser les Le travail mentionné sur les
égalités : a = a, a 2 = a. identités remarquables per-
Déterminer, sur des exemples nu- met d’écrire des égalités
mériques, les nombres x tels que
¡p ¢ ¡p ¢
comme : 2+1 2 − 1 = 1,
x 2 = a, où a désigne un nombre ¡ p ¢2 p
1 + 2 = 3 + 2 2.
positif.
Produit et quotient de Sur des exemples numériques, où a Ces résultats, que l’on peut facile-
deux radicaux et b sont deux nombres positifs, uti- ment démontrer à partir de la dé-
liser les égalitésr: p finition de la racine carrée d’un
p p p a a nombre positif, permettent d’écrire
ab = a b, =p
b b des égalités r
telles que : p
p p 4 2 1 5
45 = 3 5, =p ,p = .
3 3 5 5
On habituera ainsi les élèves à écrire
un nombre sous la forme la mieux
adaptée au problème posé.

1 Définition
Définition :
Soit a un nombre positif. Il existe un unique nombre positif dont le carré est égal à a ; ce nombre est
p
appelé racine carrée de a, et est noté a.
p p
Vocabulaire : Le symbole est appelé radical ; dans l’expression a, a est appelé radicande.

Par exemple : p
Ï Il existe un unique nombre positif dont le carré est égal à 9 : c’est 3. On a donc
p 9=3
Ï Il existe un unique nombre positif dont le carré est égal à 2, que l’on note 2. Ce nombre n’est p ni un
nombre décimal, ni un nombre rationnel ; on ne peut écrire sa valeur exacte que sous la forme 2, mais
p p
on peut en donner une valeur approchée à la calculatrice, en utilisant la touche 2 : 2 ≃ 1,414213562
Ï Les nombres positifs dont la racine carrée est un entier sont appelés carrés parfaits ; voici la liste des
premiers carrés parfaits :

a 1 4 9 16 25 36 49 64 81 100 121 144 169 196 225


p
a 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

3ème Page 1/3 Cours racines carrées


Premières propriétés :
¡p ¢2
Ï Pour tout nombre a positif,
( pon a a =a
a 2 = a si a Ê 0.
Ï Pour tout nombre a, on a p 2
a = −a si a É 0.

La preuve de ces égalités est directement reliée à la définition précédente, à savoir :


p ¡p ¢2
Ï a est le nombre positif dont le carré est égal à a, ce qui se traduit par a = a
p
2
Ï a 2 est le nombre positif dont le carré
p est égal
p àa p .
Par exemple, pour a = 3, pcela donne 2 a 2 = a si a Ê 0.).
p 3 = 9=3( p
Pour a = −5, cela donne (−5)2 = 25 = 5 = −(−5) ( a 2 = −a si a É 0.)

2 Produit, quotient de racines carrées

Propriété :
p p p
Pour tous nombres positifs a et b, on a a ×b = a× b
Preuve :
³p p ´2 ³p p ´ ³p p ´ ¡p p ¢ ³p p ´ ¡p ¢2 ³p ´2
a × b = a × b × a × b = a × a × b × b = a × b = a ×b
p
Or, par définition,
p est l’unique nombre positif dont le carré est égal à a × b.
a ×b p
p
On a donc a × b = a × b

Propriété :
r p
a a
Pour tous nombres positifs a et b (b 6= 0), on a =p
b b
Preuve : ¡p ¢2
µ p ¶2 p p p p
a a a a× a a a
p =p ×p =p p = ³p ´2 =
b b b b× b b
b
r r p
a a a a
Or, par définition, est l’unique nombre positif dont le carré est égal à . On a donc =p
b b b b
Exemples d’utilisation : Un exercice
p important
p p:
p p p p Ecrire 45 + 2 5 − 3 20 sous la forme la plus
Ï 2 × 18 = 2 × 18 = 36 = 6
p p p p p p simple possible.
Ï 45 = 9 × 5 = 9 × 5 = 3 × 5 = 3 5 p p p p p p
r p 45 + 2 5 − 5 20 = 9×5+2 5−5 4×5
9 9 3 p p p p p
Ï =p = = 9 5+2 5−5 4 5
16 16 4 p p p
p = 3 5+2 5−5×2 5
r p p p
9 9 3 = 3 5 + 2 5 − 10 5
Ï =p =p p
5 5 5 = (3 + 2 − 10) 5
p
p r r p = −5 5
3 3 1 1 1
Ï p = = =p =
27 27 9 9 3

B Attention :
p p p
En règle générale, a + b 6= a+ b
Voyez
p l’exemple
p suivant :
p p p p p
16 + 9 6= 16 + 9 ; en effet : 16 + 9 = 4 + 3 = 7 mais 16 + 9 = 25 = 5

3ème Page 2/3 Cours racines carrées


3 Equation x 2 = a

Un résultat important :
p p
Ï Si a > 0, l’équation x 2 = a a deux solutions, qui sont a et − a
Ï Si a = 0, l’équation x 2 = a a une seule solution, qui est 0.
Ï Si a < 0, l’équation n’a aucune solution

Preuve : Par exemple :


Si a > 0 alors x 2 = a Ï l’équation x 2 + 4 = 0, qui équivaut à
x2 − a = 0 x 2 = −4, n’a pas de solution ; en effet, un
2
¡p ¢2
¡x − p a¢ ¡ = 0p ¢ carré est toujours positif.
x− a x+ a =0
Ï l’équation 2x 2 + 3 = 3 + x 2 , qui équivaut à
Un produit est nul si et seulement si
x 2 = 0, a une unique solution, qui est x = 0.
au moins l’un des facteurs est nul
p p
x − a = 0 ou x + a = 0 Ï l’équation 3x 2 −6 = 9, qui équivaut
p
2
pà x = 5,
p p
x = a ou x = − a a deux solutions, qui sont 5 et − 5.

4 Comment éliminer le radical du dénominateur d’une fraction ?


Premier exemple : p Deuxième exemple :
p
2 3+1 2
On considère le nombre A = p On considère le nombre A = p
5 2 2+1
On va multiplier le numérateur et le dénomina- On va multiplier le numérateur
p ¡p et ¢le dénomina-
teur depcette fraction
p par
p p2. On
p obtientp alors
p : teur de cette fraction par 2 −¡p
1 , qui¢ est ap-
(2 3 + 1) × 2 2 3 2 + 2 2 6 + 2 pelée expression conjuguée de 2 − 1 . On ob-
A= p p = =
5 2× 2 5×2 10 tient alors :
p ¡p ¢ p
2× 2−1 2− 2 p
A = ¡p ¢ ¡p ¢ = ¡p ¢2 = 2− 2
2+1 × 2−1 2 −1

5 En géométrie
Diagonale d’un carré Hauteur d’un triangle équilatéral
Soit ABC D un carré de côté 1 Soit ABC un triangle équilatéral de côté 1
¡ ¢2
d 2 = AC 2 p
= B A 2 + BC 2 = 12 + 12 = 1 + 1 = 2 d’où h 2 = AH 2 = B A 2 −B H 2 = 12 − 21 = 1− 14 = 43 d’où
p p
d = AC = 2
q
h = AH = 34 = p3 = 23
D 1 C 4
C

p ◦
d= 2 1 1 30 p 1
h = 23
45◦ 60◦
A B A H B

Mesure de l’angle (en degrés) 30◦ 45◦ 60◦


p p
On en déduit les valeurs exactes 1 2 3
Sinus de l’angle 2 2 2
des cosinus, sinus et tangentes des p p
3 2 1
angles de 30, 45 et 60 degrés : Cosinus de l’angle 2 2 2
p
Tangente de l’angle p1 1 3
3

3ème Page 3/3 Cours racines carrées

Vous aimerez peut-être aussi