Vous êtes sur la page 1sur 3

Jardinage bio : les bons engrais

 Par Damien Petitjean


 24 novembre 2011

Nourrir ses plantes et ses plantations peut très bien se faire de manière respectueuse,
tout en valorisant des déchets ! Découvrez tous les engrais bio qui sont à votre
disposition pour fertiliser votre jardin Ils sont nombreux, alors ne vous en privez pas !
Ne vous laissez pas impressionner ni par leurs noms, ni par leur provenance, ils sont
dans tous les cas plus sains que les engrais traditionnels !
 
Une partie des engrais bio proviennent de l'utilisation de résidus animaux qui sont de très bons
fertilisants. 
Pour comprendre quels sont les éléments nutritifs dont ont besoin les plantes, reportez-vous à
notre article : Les 3 éléments nutritifs indispensables.
 
La corne de vache
La corne broyée
Elaboré à partir de cornes de vaches, issues de l'industrie agro-alimentaire, cela en fait un
engrais riche en azote de 12 à 14 %, en phosphore 1 % et en potassium  avec 0,75 %. 
A l'automne, c'est un très bon engrais pour redonner de la vigueur à vos arbustes et à vos
arbres fruitiers et à votre gazon.
Au printemps, il permettra d'enrichir l'alimentation de vos végétaux pendant leur période de
forte croissance. 
Pour vos cultures en pots, servez-vous aussi de cette préparation surtout pour fertiliser
vos plantes persistantes. 
Cet engrais a pour avantage de ne présenter aucun risque de brûlure des racines suite à un
éventuel surdosage. Ses doses d'emploi varient de 50 g/m² pour un gazon, à 75 g/m² pour
un potager et vos fleurs et 125 g/m² pour vos arbres fruitiers.
La corne torréfiée
Elle a une action progressive et durable et est également sans risque de brûlure pour les
racines. Vous pouvez apporter cet engrais dès la plantation ou en entretien. L'azote contenu dans
la corne torréfiée favorise l'enracinement ainsi que la croissance des arbres et arbustes.
Il est particulièrement adapté pour nourrir les plantes de rocaille. Il faut le doser de la même
façon que la corne broyée.
 
Le sang desséché
Très dosé en azote avec 12 % , son efficacité est immédiate et il s'utilisera très bien, sur
les plantes vivaceset les légumes.
Il agit sur leur croissance et sur la couleur du feuillage et des fleurs.
Grâce à une action rapide et durable sans aucun risque de brûlure pour les racines, l'azote
qu'il contient va favoriser la croissance et agir sur la couleur des feuillages. Cet engrais est
particulièrement recommandé pour fertiliser les massifs de rosiers et les plantes vivaces. 
La dose est de 50 g/m² pour les gazons et de 125 g/m² pour les fleurs et les légumes.
Une petite précaution, tout de même, avec l'utilisation du sang séché : l'utiliser, au plus tard fin
juillet si vous habitez dans une région où il gèle car il rend le feuillage de vos plantes plus
tendres ce qui les rendrait vulnérable au gel.
 
Les arêtes de poissons
Particulièrement riche en phosphore, les arêtes de poisson en contiennent 25 % et  en font un
engrais naturel qui convient à toutes les plantes.
Il agit en stimulant la croissance des racines. Le phosphore et l'azote favorisent la croissance des
racines et la floraison, la résistance au froid, aux maladies et aux insectes. 
Il a une action progressive et durable sans aucun risque de brûlure pour les racines. 
Que cela soit pour  fertiliser les arbres fruitiers et les arbustes, les légumes, les fleurs, et le gazon,
comptez 1,5 Kg pour une surface de 10 à 15 m².
 
Le guano du Pérou
Cet engrais est issu de fientes d'oiseaux vivant sur des îles situées au large du continent Sud-
Américain. Très riche en azote et en potassium, vous pouvez l'utiliser toute l'année.
Le guano du Pérou présente un inconvénient, toutefois, il a une odeur assez forte dans sa forme
non déshydratée. Pour éviter, autant que ce peut, ce désagrément utilisez-le par temps de
pluie ce qui fera disparaître son odeur.
 
Le purin d'orties
Vous pouvez, parfaitement, fabriquer, vous-mêmes, votre purin
d'ortie si vous en avez sur votre terrain ou que vous avez la possibilité d'en ramasser. Mettez des
gants, c'est mieux ! Faites tremper votre récolte dans de l'eau tiède dans un seau pendant environ
12 heures. Le poids des plantes doit représenter, à peu près 10 % du poids de l'eau.
Lorsque votre mélange aura pris une couleur sombre soit après une dizaine de jours environ vous
devrez l'utiliser rapidement car il ne se conserve pas bien. 
Pensez à bien arroser les plantes que vous venez de mettre en  terre chaque jour pendant 1 ou 2
semaines et faire suivre d'une opération fertilisante à l'aide de votre; purin d'ortie au bout de 3
semaines. 
L'odeur de la préparation n'étant pas très agréable, ne placez pas vos pots trop près de vos
fenêtres! Le purin d'orties peut aussi être dilué au 1/10ème avec de l'eau.
Filtrez le liquide obtenu si vous devez l'épandre en utilisant la pomme de votre arrosoir.
Ce purin d'ortie pourra constituer un très bon activateur de compost à épandre sur votre tas de
compost.
 
La poudre de roches
Certaines roches comme les roches granitiques et basaltiques ainsi que la pierre de lave
peuvent être réduites en poudre et utilisées comme engrais naturel de grande qualité. 
Leurs propriétés sont différentes en fonction des pierres certaines sont riches en acide silicique,
c'est le cas des roches granitiques et basaltiques ce qui leur confèrent une grande résistance aux
insectes et aux maladies.
La poudre de ces rches pourra améliorer la qualité de votre terre si elle est lourde, froide et
humide, en la dosant à 100 g/m². 
Tout comme le purin d'ortie, la poudre de roches peut aussi améliorer un tas de compost. On ne
peut pas paler, à proprement dit d'engrais mais cette poudre a pour propriétés de retenir les
substances nutritives  présentes dans la terre et sert de nourriture aux organismes vivant dans le
sol.
En complément de tous ces engrais, il est utile de fertiliser son sol grâce aux engrais verts.

Vous aimerez peut-être aussi